Hypertrophie (augmentation) de l'oreillette gauche: causes et symptômes, traitement et pronostic

Les défauts dans le développement des structures cardiaques se retrouvent dans la pratique des médecins spécialistes dans la grande majorité des cas.

Relativement rares (25-30% de toutes les situations enregistrées), elles sont congénitales. Plus souvent acheté. Beaucoup auraient pu être évités si le patient avait consulté un médecin plus tôt.

L'hypertrophie de l'oreillette gauche est une augmentation de son volume due à une surcharge et à un épaississement de la couche musculaire. La pathologie est associée à un tableau clinique minimal aux premiers stades de développement.

Au fur et à mesure que la progression progresse, les symptômes deviennent apparents, mais dans ce cas, seul le diagnostic peut répondre à la question sur l'origine du phénomène.

La mortalité est relativement faible et s'élève à 3-5% sur le long terme depuis près de 8 ans (données des associations cardiologiques européennes). Cela ne signifie pas que vous devez aborder la question du traitement à la légère. Le développement de la condition est associé à un risque accru de décès à un rythme rapide..

L'hypertrophie n'est pas primaire. En ce sens qu'il se développe toujours à la suite d'une maladie externe: le cœur, le système endocrinien, le système nerveux, les vaisseaux sanguins. La récupération consiste à éliminer la cause profonde.

Mécanisme de développement

L'hypertrophie de l'oreillette gauche (en abrégé HLP) est un processus pathologique indépendant. Dans la nature et les caractéristiques typiques, elle est similaire à la cardiomyopathie. Un défaut se développe de deux manières principales..

Normalement, l'organe musculaire pompe la quantité de sang qui y pénètre. Un chargement adéquat conduit à l'éjection complète du tissu conjonctif fluide des chambres. D'où le travail stable des structures.

En cas de dysfonctionnement, les oreillettes et / ou les ventricules sont remplis à la limite, ce qui rend impossible une décharge normale. D'où l'étirement excessif de toutes les caméras ou la dilatation, en d'autres termes.

Cette situation est la plus courante pour les athlètes professionnels ou ceux souffrant de malformations congénitales ou acquises.

Une autre option possible est le retour du sang dans l'oreillette gauche du ventricule en raison d'une sténose valvulaire mitrale ou de son prolapsus.

Le deuxième mécanisme pathogénique concerne la surcharge de la couche musculaire - le myocarde. Un phénomène similaire se produit à la suite d'un long parcours de pathologies tierces..

Le principal est l'hypertension avec des nombres supérieurs à 160 par 90 mmHg. Le même effet provoque des maladies des poumons et du système excréteur.

Peut-être l'influence de plusieurs facteurs à la fois. Ensuite, une hypertrophie mixte se développe, ce qui est difficile à traiter en utilisant des méthodes standard.

Classification

Certaines typifications sont d'importance clinique..

Basé sur le moment du développement

  • Apparence congénitale. Elle est causée par des troubles intra-utérins ou des mutations génétiques (y compris spontanées).

Dans ce dernier cas, une violation complexe des structures anatomiques se produit. Non seulement l'oreillette gauche est affectée, mais aussi les ventricules.

Et d'ailleurs, des défauts cosmétiques, des pathologies de la région maxillo-faciale et autres sont possibles. Dépendant du syndrome.

  • Type acquis. C'est plus courant. Il se développe chez les alcooliques, les fumeurs. En outre, pendant l'hypertension et les défauts tiers des structures cardiaques. Au début, il peut être traité, plus tard avec difficulté. L'impossibilité complète de la thérapie dans la phase finale.

Par propriétés anatomiques

Vue symétrique de HF. Pour l'hypertrophie de l'oreillette gauche, l'épaississement du myocarde au niveau des sites de lésions est typique. De plus, sur toute la longueur de la structure, l'augmentation peut être différente.

Une évaluation de la nature de l'écart est réalisée à l'aide de ce que l'on appelle l'indice d'asymétrie. Dans ce cas, la croissance de la couche musculaire est uniforme, l'indicateur est à 1,3.

Le traitement est standard, il consiste à stopper la cause profonde, c'est-à-dire la pathologie principale. Les symptômes sont minimes, ce qui rend le diagnostic précoce plus difficile..

Type asymétrique. L'indice du même nom est supérieur à 1,3, ce qui indique une croissance inégale du myocarde dans l'oreillette. Preuve d'un possible trouble du développement congénital.

Selon les étapes de la formation

  • Augmentation de l'oreillette gauche en compensation. La première phase de la formation de la maladie. Les symptômes sont totalement absents, de légers écarts par rapport à la norme ou leur absence sont constatés sur l'échocardiogramme.

Aucune récupération requise. Un suivi dynamique sous la supervision d'un spécialiste est montré..

  • Sous-compensation. Deuxième étape. Il se développe à la suite d'un long parcours du processus pathologique principal. De plus, l'écart lui-même est exprimé de façon minimale.

Les symptômes sont présents, mais ils ne sont pas spécifiques: douleurs thoraciques, rares épisodes de tachycardie, fatigue, fatigue accrue, courtes périodes d'essoufflement après un travail physique intense.

Un traitement est nécessaire, il est possible de conduire une thérapie dans un hôpital à ce stade. Vous n'avez plus à attendre l'auto-recours.

  • Décompensation. Dans certaines classifications - l'étape finale, ce qui n'est pas entièrement vrai. Le tableau clinique est prononcé. Accompagné de symptômes cardiaques, également de manifestations des structures cérébrales, des voies excrétoires.

Traitement urgent dans un hôpital. Le processus s'accompagne d'une insuffisance cardiaque grave, la mort peut survenir à tout moment, les risques sont élevés.

  • Phase terminale. Degré extrême de violations. Pas susceptible de correction en principe. La période approximative entre le début de la croissance myocardique et l'établissement de l'état final est de 3 à 10 ans. Cela se produit davantage, en fonction de l'endurance du corps. L'aide est palliative, pour le soulagement. Compte pour des semaines, rarement des mois.

Les classifications, en particulier la mise en scène, sont utilisées pour développer des tactiques thérapeutiques et déterminer le vecteur de diagnostic.

Les causes

Les facteurs de développement sont principalement pathologiques. Il y a une exception à la règle..

Exercice intense

Il ne s'agit pas d'une simple activité, mais d'une activité à la limite des capacités du corps. Ce sont principalement des athlètes professionnels, des passionnés enthousiastes.

Si l'oreillette gauche est agrandie (tôt ou tard), une observation dynamique est montrée sous la supervision d'un cardiologue. Progression rapide - la base du retrait à vie du sport.

Que se passe-t-il lors d'un exercice excessif? Les muscles ont besoin d'un apport intensif d'oxygène et de nutriments. Le corps intensifie le travail. Les caméras débordent de sang. D'où la dilatation, l'expansion de l'oreillette.

En revanche, le myocarde est contraint de fonctionner plus rapidement, plus souvent et plus fortement en se contractant. Hypertrophie - renforcement musculaire. Il s'agit d'un mécanisme adaptatif..

Maladie obstructive chronique, bronchite, asthme

Et d'autres pathologies respiratoires. Associé à une violation de l'apport de structures cardiaques en oxygène et en nutriments. Le résultat est une ischémie.

Une fausse croissance myocardique est possible lorsque, en fait, pas de nouveau tissu musculaire se forme, mais du tissu cicatriciel.

La thérapie est très difficile. Les pathologies décrites sont, en principe, incurables. La seule chance est de les mettre dans un état de rémission à long terme de haute qualité, mais cela demande aussi beaucoup d'efforts..

Insuffisance rénale en phase de décompensation

Pyélonéphrite et autres conditions provoquant une augmentation de la pression artérielle.

À cet égard, l'hypertension maligne la plus agressive. Il «plante» rapidement le cœur, ainsi que le cerveau, prive le patient de vision, entraîne la destruction des vaisseaux sanguins.

Récupération urgente. Dans le service spécialisé de l'hôpital. Dans les stades ultérieurs de la pathologie, ils sont mal éliminés. Par conséquent, il est recommandé d'assister au diagnostic et au traitement précoces par un néphrologue.

Pour en savoir plus sur les autres pathologies rénales qui augmentent ou diminuent la pression artérielle, cliquez ici..

Hypertension artérielle

Pathologie extrêmement compliquée. La détection de l'origine de la maladie est souvent très difficile. Parce que ça peut être un groupe de raisons.

La condition est urgente en termes de thérapie. Relativement rapidement, le processus pathologique cesse de répondre à l'exposition et devient résistant aux médicaments.

Les perspectives d'élimination de l'hypertrophie auriculaire gauche dépendent directement du succès de la lutte contre l'hypertension.

Rétrécissement de la lumière aortique

À la suite d'un dysfonctionnement de la valve correspondante ou d'une malformation congénitale (coarctation).

La récupération est effectuée par des méthodes chirurgicales. Peut-être des prothèses ou des stents (expansion artificielle de la lumière).

Le succès dépend de l'immensité du site de la lésion et du stade du processus hypertrophique. Si les violations du plan anatomique sont persistantes, elles ne peuvent pas être inversées. Au début, cela n'est pas nécessaire..

Défauts valvulaires mitraux

Par le type de prolapsus (rétraction des valves dans la chambre antérieure du cœur), également la sténose (jusqu'à une prolifération complète, lorsque le sang n'est pas en mesure de se déplacer vers le ventricule gauche).

A plus souvent une origine acquise. Il se développe après des maladies infectieuses et inflammatoires transférées, des pathologies du tissu conjonctif. Traitement strictement chirurgical à l'aide de prothèses.

Le succès dépend du stade du processus pathologique. Plus les mesures sont prises tôt, plus la probabilité d'une reprise complète est élevée. Il est logique d'agir dès les premiers stades.

Une altération du métabolisme lipidique a un effet indirect. L'obésité est considérée comme une conséquence, mais pas comme une cause. Par conséquent, cela n'a aucun sens d'appeler une augmentation du poids corporel un facteur dans le développement de problèmes cardiaques. Ce sont de fausses informations..

Symptômes

Les signes d'hypertrophie auriculaire gauche sont divers. Mais ils se manifestent dans les stades ultérieurs, en commençant par sous-compensés et exacerbés jusqu'à ce que le patient soit complètement handicapé.

  • Douleurs à la poitrine. Habituellement, un faible degré d'intensité, même dans la phase prononcée du processus pathologique. On les retrouve après un effort physique, un stress, une crise d'asthme sur fond de problèmes pulmonaires. La nature de la sensation est pressante, tirante ou brûlante.
  • Violation du rythme cardiaque normal. Selon le type de paroxysmes de tachycardie. Les attaques surviennent spontanément, durent de 2 à 20 minutes ou plus, selon la forme et la persistance des changements dans la couche musculaire de l'organe.

D'autres arythmies se produisent en parallèle. Comme la fibrillation auriculaire, puis les ventricules. Ce sont des appels inquiétants, peut-être mortels.

  • Dyspnée. Après une activité physique intense. Le seuil d'apparition d'un symptôme aux premiers stades est élevé..

Au fur et à mesure que la maladie progresse, la condition accompagne constamment le patient, ne disparaît pas même au repos complet.

Le patient n'est pas capable de marcher, de monter les escaliers, les tâches quotidiennes tombent sur les épaules d'un lourd fardeau exorbitant. La question de la nomination d'un groupe de personnes handicapées est soulevée..

  • Troubles du type de fréquents, courts sur la durée de l'évanouissement. Aussi un panneau d'avertissement. Parle de l'implication cérébrale et de l'ischémie des tissus nerveux qui a commencé.
  • Fatigabilité rapide. Une incitation mineure suffit. Pas nécessairement physique. Le stress mental est également difficile à tolérer..
  • Cyanose du triangle nasolabial. Surtout au moment de la tachycardie ou d'une crise de douleur aiguë derrière le sternum.
  • Pâleur de la peau, muqueuses.

En plus des symptômes purement cardiaques, des manifestations du processus pathologique principal sont ajoutées.

Un tableau clinique hétéroclite est en cours d'élaboration, qui doit être démonté sur des points. Cela prend du temps et des qualifications..

Il est recommandé au patient de consulter un médecin s'il y a au moins un symptôme.

Diagnostique

Elle est réalisée sous la supervision d'un cardiologue. Si nécessaire, des spécialistes tiers sont impliqués (pneumologue et autres).

L'examen a lieu en ambulatoire, à l'exclusion des affections aiguës:

  • Interrogatoire oral du patient et collecte de données anamnestiques. Vous permet de décider d'un nouveau schéma d'actions.
  • Mesure de la pression artérielle, de la fréquence cardiaque. Les deux sont au-dessus de la norme. Dans la période aiguë, l'écart est particulièrement notable.
  • Auscultation. Écoute du son. Un bruit distinct est détecté..

Les techniques de routine fournissent le vecteur nécessaire pour un diagnostic plus approfondi:

  • Surveillance quotidienne à l'aide d'un tensiomètre automatique. Enregistre les indicateurs vitaux dans les 24 heures. L'intérêt de la méthode réside dans la possibilité d'une surveillance constante, alors que le patient est in vivo, n'est pas nerveux, est engagé dans les affaires habituelles.
  • Électrocardiographie Évaluation de l'état fonctionnel des structures cardiaques. L'hypertrophie ventriculaire gauche présente des caractéristiques typiques.
  • Échocardiographie. La principale façon d'identifier le processus pathologique. La visualisation permet de déterminer le stade, la nature du défaut.
  • IRM si nécessaire.

Autres études: analyse sanguine générale, tests biochimiques et hormonaux, évaluation de l'état neurologique, EEG et autres. La liste peut être élargie à la discrétion de tiers spécialistes..

Signes sur un ECG

Il existe plusieurs fonctionnalités typiques:

  • Changement de hauteur, de forme («bosses»), de largeur de dent P.
  • Élargissement du complexe QRS.

La fréquence des contractions est normale ou augmentée si des indicateurs sont enregistrés au moment de l'attaque de tachycardie.

D'autres éléments sont déterminés par le médecin. Au total, il y a environ 10 à 15 caractéristiques qui sont difficiles à percevoir de manière indépendante et, en outre, à décoder.

Les signes d'hypertrophie auriculaire gauche sur un ECG sont déterminés par les changements prédominants de l'onde P.

Méthodes de traitement

Dépendent de la cause profonde de l'état pathologique. L'essentiel est d'éliminer le facteur d'origine. Des mesures symptomatiques sont prises en parallèle, mais ne remplacent pas l'effet étiotrope..

  • L'hypertension artérielle est traitée avec un groupe de produits pharmaceutiques. Inhibiteurs de l'ECA (Perindopril), Antagonistes du calcium (Diltiazem, Verapamil), médicaments à action centrale (Moxonidine), bêta-bloquants (Carvedilol, Anaprilin), également diurétiques (Veroshpiron).

Ils sont utilisés en combinaison, mais une sélection compétente est requise. L'utilisation d'un mauvais schéma entraînera une insuffisance rénale ou cardiaque précoce..

  • Défauts de l'aorte ou des valves cardiaques. La chirurgie est indiquée. Les prothèses, la chirurgie de pontage et d'autres méthodes sont les plus utilisées..
  • Les pathologies des poumons sont éliminées par l'utilisation de corticostéroïdes en courte durée, également par des bronchodilatateurs. Mais avec prudence. Les deux affectent le cœur..
  • Antiarythmique pour restaurer un rythme adéquat. Amiodarone. Il est également possible d'utiliser Anapralin pour le soulagement des crises aiguës de tachycardie.
  • Diurétiques pour œdème des membres inférieurs, visage.
  • Cardioprotecteurs. Mildronate.
  • Nitroglycérine pour éliminer la douleur.

Il est obligatoire d'arrêter de fumer, de prendre de l'alcool en toute quantité. Ne surchargez pas physiquement et émotionnellement.

Régime selon indications. Il n'est pas logique de limiter strictement le régime alimentaire. S'il y a des problèmes avec le métabolisme lipidique, les statines sont indiquées. Le sport en cas d'hypertrophie est contre-indiqué.

Complications

Les conséquences se développent en l'absence de traitement ou avec le mauvais schéma.

  • Insuffisance cardiaque. Souvent, une ambulance est impuissante à aider le patient.
  • Crise cardiaque Mort aiguë ou nécrose des structures cardiaques. Cela conduit à la cicatrisation des tissus, dans le meilleur des cas, tout se termine par un handicap ou des handicaps mineurs.
  • L'asthme cardiaque. La formation d'un épanchement dans les structures broncho-pulmonaires.
  • Variétés dangereuses d'arythmies et, par conséquent, d'arrêt cardiaque.
  • Accident vasculaire cérébral.
  • Arrêt respiratoire.

Prévoir

Déterminé par la cause profonde de l'hypertrophie. Hors connexion avec des pathologies sévères, une issue fatale est peu probable et représente 3-5% de la masse totale des cas cliniques.

La reprise a de bonnes perspectives. En dehors de la thérapie, en particulier dans le contexte des changements anatomiques, les risques augmentent rapidement. La mortalité est estimée à 25-40%. La phase terminale garantit un résultat mortel.

En général, le pronostic est meilleur aux premiers stades et le processus pathologique primaire est également pris en compte. La possibilité d'un traitement radical, le succès de l'opération est associé à un meilleur pronostic.

La surcharge de l'oreillette gauche est un facteur majeur d'hypertrophie. Il existe de nombreuses raisons, la distinction est faite dans le cadre du diagnostic.

La thérapie est encadrée par une équipe de spécialistes. Les perspectives ne sont pas immédiatement déterminées, le rôle joué par la réponse à l'impact, l'état de prescription et d'autres facteurs.

Hypertrophie du ventricule gauche du cœur - quelle est la pathologie dangereuse, comment l'identifier et la traiter?

L'hypertrophie du ventricule gauche du cœur est une condition pathologique dangereuse qui est souvent diagnostiquée chez des personnes d'âges différents, y compris des jeunes, des adolescents et des enfants. Il est considéré comme une manifestation et un signe avant-coureur de maladies graves associées au fonctionnement du cœur, il est donc important de savoir comment identifier une déviation et que faire ensuite.

Hypertrophie du ventricule gauche du cœur - qu'est-ce que cela signifie?

Pour comprendre l'essence du problème et les causes de son apparition, nous nous tournons d'abord vers l'anatomie et la physiologie. Le ventricule gauche est l'une des quatre cavités cardiaques d'où provient un grand cercle de circulation sanguine. En raison des contractions du ventricule gauche, la majeure partie du sang est pompée vers le cerveau, d'autres organes, les membres et nourrit le cœur lui-même. La plus grande responsabilité et charge est attribuée à cet appareil photo, c'est pourquoi il commence à souffrir en premier avec divers dysfonctionnements..

L'hypertrophie est un épaississement des parois du cœur en réponse à une augmentation de la charge sur le myocarde sous l'influence de divers facteurs, et dans la région du ventricule gauche ce phénomène est observé dans la plupart des cas. S'adaptant à des conditions nouvelles et compliquées, les cellules musculaires cardiaques (cardiomyocytes) commencent à se développer, tandis que les parois du ventricule gauche deviennent plus denses, perdent leur élasticité et deviennent plus épaisses. L'épaississement est uniforme ou localisé dans certaines zones. Les frontières du cœur avec hypertrophie du ventricule gauche se dilatent en raison des départements gauches.

L'espace intérieur de la chambre reste inchangé, mais le septum entre les ventricules droit et gauche peut également se dilater (uniformément ou de manière inégale), ce qui peut provoquer une violation des valves mitrale et aortique. En raison de processus pathologiques, les vaisseaux alimentant le myocarde sont comprimés, ce qui dans les conditions actuelles a besoin d'un plus grand apport d'oxygène et de nutriments.

Hypertrophie ventriculaire gauche - causes

L'épaississement de la paroi du ventricule gauche du cœur est provoqué par des contraintes régulières qui font travailler le myocarde plus dur. Les facteurs qui peuvent provoquer une hypertrophie du ventricule gauche du cœur comprennent:

  • hypertension artérielle (détectée chez 90% des patients avec la violation en question);
  • l'athérosclérose de l'aorte;
  • obésité;
  • maladie coronarienne;
  • Diabète;
  • stress prolongé;
  • alcoolisme, tabagisme;
  • glomérulonéphrite;
  • effort physique excessif (associé au travail, aux sports).

Ces raisons déterminent le développement d'une hypertrophie acquise du ventricule gauche du cœur. En outre, il existe un certain nombre d'anomalies, congénitales et héréditaires, en raison desquelles il y a une prolifération de la couche musculaire dans le ventricule gauche:

  • mutations dans les gènes responsables de la synthèse des protéines cardiaques;
  • diamètre aortique réduit;
  • infection ou absence de l'artère pulmonaire;
  • défaut septal ventriculaire;
  • sténose congénitale de la valve aortique;
  • insuffisance mitrale.

Quel est le danger d'hypertrophie du ventricule gauche du cœur?

Lorsque l'hypertrophie du ventricule gauche du cœur se développe, la nutrition des organes est perturbée et des zones d'hyperactivité anormale et de conduction de dérivation se forment. En conséquence, une arythmie est observée et, en raison d'une augmentation du volume du muscle cardiaque et d'une altération du flux sanguin dans les vaisseaux, une ischémie et une nécrose tissulaire se produisent. De plus, si, pour d'autres raisons, une carence en oxygène se fait sentir, la situation est exacerbée.

L'hypertrophie du ventricule gauche du cœur peut avoir des conséquences critiques lorsqu'il y a une forte charge intense sur le myocarde, en particulier pour les personnes inactives et celles qui fument, boivent de l'alcool. Le risque de maladie coronarienne, d'infarctus du myocarde, d'insuffisance cardiaque congestive, d'accident vasculaire cérébral, d'arrêt cardiaque soudain est élevé.

Hypertrophie ventriculaire gauche - symptômes

Pendant longtemps, l'hypertrophie myocardique ventriculaire gauche ne peut pas être ressentie, car le muscle peut compenser le défaut dans la période initiale de croissance des cardiomyocytes, lorsque la circulation sanguine n'est pas encore perturbée. Signes alarmants qui ne peuvent être ignorés et qui peuvent être les premiers symptômes d'un épaississement du tissu cardiaque:

  • insuffisance respiratoire, essoufflement;
  • fatigue dans le contexte d'une activité physique antérieure;
  • des douleurs qui surviennent périodiquement dans la région cardiaque, en particulier après un effort physique (compressif, pressant, brûlant);
  • étourdissements fréquents;
  • l'apparition d'évanouissements;
  • sensation de cœur qui coule;
  • saute dans la tension artérielle;
  • gonflement des jambes.

Hypertrophie du ventricule gauche du cœur sur un ECG

L'une des premières études auxquelles les patients suspectés d'hypertrophie sont mentionnés est l'électrocardiographie cardiaque. Cette procédure permet d'établir la cause de la déviation, d'identifier le risque d'insuffisance cardiaque. Chez les patients qui sont examinés avec un diagnostic préliminaire d'hypertrophie ventriculaire gauche, le rythme sinusal du cœur est altéré, et afin de vérifier cela, il est en outre recommandé d'effectuer une surveillance ECG quotidienne. Lors du décodage d'un cardiogramme, parmi les signes indiquant un probable épaississement des parois du ventricule gauche, il y a:

  • déviation du côté gauche de l'axe électrique du cœur;
  • augmentation de l'amplitude et de la durée du complexe QRS
  • changement dans la forme et la direction du segment ST et de l'onde T et autres.

Échographie cardiaque avec hypertrophie ventriculaire gauche

Le diagnostic ne peut pas être basé uniquement sur les indices ECG, par conséquent, l'échocardiographie est obligatoire pour détecter la présence d'hypertrophie, son degré et son effet sur le flux sanguin. En pathologie, les symptômes suivants sont notés:

  • épaississement de la paroi cardiaque - pour les femmes de plus de 1 cm, pour les hommes - de plus de 1,1 cm;
  • l'indice d'épaisseur de paroi relative est supérieur à 0,42;
  • le rapport masse myocardique / masse corporelle - pour les hommes plus de 125 g / cm2, pour les femmes - plus de 95 g / cm2.

Hypertrophie du ventricule gauche du cœur - que faire?

Si une hypertrophie du ventricule gauche du cœur est détectée, un traitement doit être prescrit en fonction de la cause qui a provoqué cette violation. L'objectif principal du traitement est la normalisation de la fonction myocardique et la prévention des complications, qui sont principalement réalisées par des méthodes médicales ou chirurgicales. De plus, le traitement complexe comprend:

  • normalisation du mode de vie, du repos et du sommeil;
  • rejet des mauvaises habitudes;
  • adhésion à une alimentation rationnelle;
  • contrôle du poids corporel;
  • dosage de l'activité physique;
  • correction du déséquilibre hormonal;
  • la gestion du stress.

Est-il possible de guérir l'hypertrophie ventriculaire gauche?

Les patients qui ont reçu un diagnostic décevant sont alarmés si l'hypertrophie ventriculaire gauche est traitée et si une guérison complète est possible. Il est impossible de réduire l'épaisseur du myocarde et de restaurer pleinement son fonctionnement en utilisant les méthodes actuellement existantes, cependant, avec un traitement en temps opportun commencé, de bons résultats sont obtenus et les patients peuvent vivre une vie pleine pendant de nombreuses années.

Traitement de l'hypertrophie ventriculaire gauche - médicaments

Nous listons quels médicaments pour l'hypertrophie du ventricule gauche du cœur sont prescrits dans la plupart des cas:

  1. Bloqueurs des canaux calciques (Verapamil, Diltiazem, Procardia, Cardizem) - réduisent la contractilité myocardique, détendent le tissu des parois des vaisseaux sanguins, réduisent la pression artérielle.
  2. Bêtabloquants (Concor, Bisoprolol, Carvedilol, Betalok) - réduisent la fréquence cardiaque, abaissent la tension artérielle, préviennent certains effets nocifs des hormones du stress.
  3. Médicaments antihypertenseurs, en particulier du groupe des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (Ramipril, Enalapril, Captopril, Lisinopril) - pour abaisser la tension artérielle, réduire la charge sur le myocarde et améliorer la circulation sanguine.
  4. Médicaments cardiaques métaboliques (Cardonate, Preductal, Inosine) - pour améliorer la nutrition du muscle cardiaque, normaliser les processus métaboliques, augmenter la résistance des tissus à l'ischémie.
  5. Médicaments antiarythmiques (disopyramide, amiodarone, quinidine) - en présence de complications sous la forme d'un trouble du rythme cardiaque.
  6. Préparations à base de nitroglycérine - pour l'expansion des vaisseaux coronaires.

Selon la gravité de l'état du patient, le traitement peut être effectué en ambulatoire ou en milieu hospitalier. Si la pharmacothérapie n'apporte pas de résultats positifs, ils recourent à un traitement chirurgical, qui est également indiqué pour les malformations cardiaques congénitales qui provoquent une hypertrophie myocardique. Ainsi, la chirurgie peut être effectuée sur l'appareil valvulaire, l'élimination de la sténose, les interventions chirurgicales antiarythmiques.

Hypertrophie ventriculaire gauche du cœur - traitement avec des remèdes populaires

Après avoir reçu les recommandations du médecin sur la façon de traiter l'hypertrophie ventriculaire gauche du cœur, avec sa permission, la thérapie peut être complétée par des méthodes alternatives, dont la plupart visent à éliminer l'hypertension. Si l'hypertrophie du ventricule gauche du cœur est associée à une pression artérielle élevée, prendre une décoction aidera.

  • agripaume - table 1,5. cuillères;
  • Ledum - 1 table. la cuillère;
  • Sushnitsa - 1 table. la cuillère;
  • eau - 1 l.

Préparation et utilisation

  1. Mélanger les herbes, verser de l'eau.
  2. Porter à ébullition et faire bouillir pendant cinq minutes à feu doux..
  3. Insister pendant 4 heures sous un couvercle dans un endroit chaud.
  4. Prendre un demi-verre trois fois par jour quelques minutes avant les repas.

Régime pour l'hypertrophie du ventricule gauche du cœur

Lorsqu'un épaississement des parois du ventricule gauche du cœur est fixé, il est très important de faire attention à la nutrition. Les portions doivent être petites, le nombre de repas - 5-6 par jour. Vous devez réduire l'utilisation de sel, de produits à base de farine, de bonbons et de plats gras. Il est nécessaire d'abandonner complètement les cornichons, les aliments fumés, les aliments frits et les plats trop épicés. Légumes utiles, fruits, fruits de mer, produits laitiers. De plus, un régime alimentaire adéquat doit être observé..

Sports avec hypertrophie ventriculaire gauche

Le diagnostic d '«hypertrophie ventriculaire gauche» interdit de nombreux sports associés à un surmenage, des charges de puissance et un entraînement intense. Activité physique modérée acceptable visant à renforcer le muscle cardiaque: jogging, natation, aérobic, exercice sur un vélo d'appartement. Pour l'hypertrophie ventriculaire gauche sévère, il est recommandé de marcher tranquillement à l'air frais..

Hypertrophie ventriculaire gauche - pronostic

Si une hypertrophie modérée et mineure du ventricule gauche du cœur est diagnostiquée, le pronostic est favorable pendant le traitement et une surveillance médicale régulière: les patientes restent valides, la qualité de vie n'est pas altérée, la grossesse et l'accouchement ne sont pas exclus pour les femmes. Un degré sévère de pathologie peut entraîner une invalidité, la mortalité est de 4 à 5%.

Hypertrophie du ventricule gauche du cœur, ventricule droit

informations générales

L'hypertrophie myocardique est comprise comme une nette augmentation de la masse myocardique, qui se développe dans le contexte de l'hypertension, avec une pathologie de l'appareil valvulaire du cœur et d'autres maladies qui s'accompagnent d'une surcharge prolongée d'une certaine partie du cœur. L'hypertrophie myocardique est plus caractéristique du ventricule gauche, mais il peut y avoir une hypertrophie du ventricule droit, des oreillettes. À mesure que l'hypertrophie se développe, un épaississement du myocarde d'une certaine partie du cœur se produit, ce qui entraîne un changement de forme, de volume et de taille.

À ce jour, l'hypertrophie n'est pas tant considérée comme une lésion cardiaque spécifique dans l'hypertension artérielle, mais comme un facteur de risque de développement d'une insuffisance cardiaque et d'une mort subite. Une augmentation de la masse myocardique est enregistrée chez 16% des hommes et 19% des femmes de moins de 70 ans. Dans la tranche d'âge des plus de 70 ans, ces indicateurs correspondent à 33 et 49%.

Pathogénèse

Un cœur sain et inchangé est caractérisé par l'épaisseur de paroi normale de diverses cavités:

  • ventricule gauche - 9-11 mm;
  • ventricule droit - 4-6 mm;
  • oreillettes gauche et droite - 2-3 mm.

Le plus souvent, une hypertrophie est observée dans le ventricule gauche, dont l'épaisseur peut atteindre jusqu'à 3 cm, et le poids du cœur entier peut atteindre plusieurs kilogrammes. De tels changements affectent négativement le travail de l'ensemble du système cardiovasculaire et conduisent au développement d'une insuffisance cardiaque.

La charge sur le cœur peut augmenter pour diverses raisons, mais toutes entraînent un épaississement du myocarde, en réaction compensatoire à une charge croissante. Aux premiers stades, le patient ne remarque aucun changement, mais à mesure que le trophisme et la nutrition des cardiomyocytes s'affaiblissent, le lit vasculaire perd sa capacité à couvrir les besoins d'une zone myocardique accrue. En raison du manque d'oxygène et de nutriments, la contractilité myocardique est affaiblie.

En plus des vaisseaux sanguins, le système de conduction cardiaque ne peut pas s'étendre à l'infini après le myocarde, par conséquent, les arythmies commencent progressivement à apparaître en raison de perturbations dans la conduction de l'impulsion. Le myocarde épaissi commence progressivement à être remplacé par du tissu conjonctif, perdant sa fonction de pompage. Une hypertrophie prolongée peut entraîner une cardiosclérose diffuse..

L'épaississement de la paroi d'une chambre du cœur entraîne inévitablement l'expansion d'autres cavités en l'absence de traitement. L'élimination des causes et un traitement approprié entraînent une régression de l'HVH.

Classification

À l'emplacement de l'épaississement:

  • hypertrophie du ventricule droit;
  • hypertrophie ventriculaire gauche;
  • hypertrophie de l'oreillette droite;
  • hypertrophie auriculaire gauche.

Options pour l'hypertrophie ventriculaire gauche

L'utilisation répandue de l'échocardiographie nous permet de classer l'architectonique du ventricule gauche chez les patients hypertendus en 4 modèles géométriques prenant en compte la masse du myocarde:

  • Hypertrophie myocardique LV concentrique - une augmentation de l'épaisseur de paroi relative de plus de 0,45 et une augmentation de la masse myocardique. L'hypertrophie symétrique se forme à la suite d'un épaississement du muscle lui-même, mais sans augmentation de la cavité. Dans certains cas, une diminution de la cavité du ventricule gauche est observée. Ce type se trouve le plus souvent dans l'hypertension artérielle..
  • Hypertrophie excentrique. La forme asymétrique se caractérise par une augmentation simultanée, un épaississement du myocarde du ventricule gauche et de sa cavité. Cette option se produit dans les cardiomyopathies, les malformations cardiaques et l'ischémie myocardique..
  • Remodelage concentrique. Un épaississement de la paroi est caractéristique, tout en maintenant une masse myocardique normale.
  • Géométrie LV normale. Le poids et l'épaisseur des parois restent dans les limites normales.

Les diplômes se distinguent:

  • L'hypertrophie ventriculaire gauche modérée est un léger épaississement de la cavité cardiaque, qui est une conséquence de l'hypertension ou d'une autre pathologie du système cardiovasculaire. Une hypertrophie modérée signale une congestion cardiaque et un risque accru de développer un infarctus du myocarde. La pathologie est souvent asymptomatique et se révèle lors d'une électrocardiographie..
  • Hypertrophie ventriculaire gauche sévère. Des changements dystrophiques sont observés et la valve mitrale, située près du septum, interfère avec le flux sanguin, ce qui provoque une tension musculaire excessive et charge considérablement le ventricule gauche.

Les causes

Les principales causes d'hypertrophie ventriculaire gauche:

  • Maladie hypertonique. Avec l'hypertension artérielle, un spasme persistant et prolongé des vaisseaux périphériques se forme. C'est pourquoi le ventricule gauche doit faire plus d'efforts pour pousser le sang qu'avec un nombre normal de tension artérielle. Ce mécanisme est associé à une augmentation de la résistance vasculaire périphérique totale, ce qui conduit à une surcharge des cavités cardiaques. Progressivement, les parois du ventricule gauche s'épaississent, ce qui entraîne une usure rapide du myocarde et la formation d'une insuffisance cardiaque.
  • Maladie coronarienne. Avec l'ischémie, le muscle cardiaque manque d'oxygène. Les cardiomyocytes ne peuvent pas fonctionner efficacement sans substrats énergétiques supplémentaires, ce qui conduit à une surcharge. En tant que mécanisme compensatoire, l'épaississement du tissu musculaire se produit progressivement et une hypertrophie myocardique LV se développe. La cause de l'hypertrophie cardiaque liée à l'âge est les changements ischémiques qui se forment avec le temps..
  • Dystrophie myocardique, cardiosclérose. Le tissu conjonctif se développe dans le myocarde après des processus inflammatoires (cardiosclérose post-myocardite) ou après des crises cardiaques (cardiosclérose post-infarctus). La dystrophie myocardique se développe avec l'anorexie, l'anémie, l'intoxication, les infections, la gravure. Une partie des cardiomyocytes après une pathologie précédente perd sa contractilité et les cellules restantes prennent toute la charge. Dans ce cas, l'hypertrophie est également un mécanisme compensatoire..
  • Cardiomyopathie dilatée. Avec cette pathologie, une augmentation de la taille des cavités cardiaques due à une surextension est observée. Le ventricule gauche doit faire un travail supplémentaire pour expulser le sang, ce qui conduit à la formation d'hypertrophie.
  • Malformations cardiaques. La violation de l'anatomie normale du cœur provoque une surcharge du ventricule gauche en raison d'une augmentation de la pression intracavitaire avec sténose aortique, ou en raison d'une surcharge volumique, qui est observée avec une insuffisance aortique. Avec d'autres malformations de l'appareil valvulaire, une cardiomyopathie hypertrophique ventriculaire gauche se développe également au fil du temps..
  • Hypertrophie congénitale VG. Les changements commencent à se former au cours du développement intra-utérin et apparaissent dans les premiers mois après la naissance de l'enfant. La raison réside dans la prédisposition génétique, qui conduit à une altération du fonctionnement des cellules myocardiques.
  • Coeur athlétique. Chez une personne qui pratique le sport depuis longtemps et professionnellement, l'épaississement des parois du ventricule gauche est considéré comme une variante de la norme. L'hypertrophie est due au fait que le ventricule gauche assume la tâche principale d'expulser une quantité suffisante de sang pour tout le corps pendant l'entraînement. Le muscle squelettique pendant l'exercice régulier nécessite plus de flux sanguin et, à mesure que les muscles se développent, l'augmentation du flux sanguin dans le tissu musculaire devient constante. C'est pourquoi le myocarde augmente sa masse et les parois du mensonge deviennent plus puissantes et plus épaisses. Il est extrêmement important pour les athlètes de ne pas manquer le moment où l'hypertrophie physiologique peut devenir pathologique. Cela nécessite un suivi régulier par des médecins du sport..
  • Hypertrophie ventriculaire gauche idiopathique. Si, à la suite d'un examen complet, il n'a pas été possible d'identifier la raison du développement de l'hypertrophie, alors ils parlent d'hypertrophie idiopathique, ce qui implique le plus souvent une prédisposition génétique.

Hypertrophie auriculaire gauche

De l'oreillette gauche, le sang pénètre dans le ventricule par la valve mitrale. Avec une pathologie de l'appareil valvulaire, ou plutôt avec une sténose valvulaire mitrale, l'oreillette doit faire plus d'efforts pour expulser le sang. Si la valve ne se ferme pas complètement, une partie du sang retourne dans l'oreillette par un courant inverse, ce qui entraîne une augmentation du volume de l'écoulement auriculaire. Des changements similaires se produisent avec l'athérosclérose et les rhumatismes. Si le ventricule gauche est hypertrophié, une augmentation de la couche musculaire se produit dans l'oreillette gauche.

Hypertrophie de l'oreillette droite

  • la sclérose pulmonaire;
  • bronchite obstructive;
  • l'asthme bronchique;
  • défaut septal ventriculaire;
  • changements dans la structure de la valve tricuspide;
  • hypertrophie du ventricule droit;
  • emphysème pulmonaire;
  • maladie de la valve pulmonaire.

Dans les maladies du système pulmonaire, la prolifération du tissu conjonctif se produit, la microcirculation est perturbée et la pression dans les vaisseaux pulmonaires augmente. Tout cela conduit à une hypertrophie forcée de la moitié droite du cœur..

Hypertrophie ventriculaire droite qu'est-ce que c'est?

La pathologie se développe après des maladies passées du système pulmonaire de nature obstructive. L'épaississement de la couche musculaire se produit en raison de l'augmentation de la pression dans la circulation pulmonaire, ce qui rend difficile l'écoulement normal du sang. La congestion veineuse causée par une insuffisance cardiaque progressive peut entraîner une hypertrophie ventriculaire droite. Un épaississement de la couche musculaire est également observé avec des malformations cardiaques congénitales, avec un rétrécissement de la valve pulmonaire.

Hypertrophie du septum interventriculaire

L'épaississement du MJP est l'un des signes caractéristiques de la cardiomyopathie hypertrophique. Avec la pathologie, un épaississement des parois des deux ventricules est observé avec l'implication du septum entre eux. Cette condition n'est qu'un dérivé d'autres maladies et se caractérise par un épaississement spécifique des parois du myocarde. L'hypertrophie cervicale est considérée comme une pathologie assez courante, observée chez plus de 70% des personnes, mais le plus souvent elle est complètement asymptomatique.

Avec un épaississement du septum interventriculaire, le volume utile des chambres des deux ventricules diminue. Tout cela conduit à une diminution du volume de sang éjecté lors de la contraction du cœur dans le lit vasculaire. Le cœur doit travailler plus souvent pour fournir aux organes et aux tissus suffisamment d'oxygène et de nutriments. La tachycardie use le muscle cardiaque et entraîne des maladies du système cardiovasculaire.

Symptômes

L'atteinte myocardique sous forme d'hypertrophie se manifeste par des symptômes caractéristiques. Il y a une certaine différence entre les lésions du cœur droit et gauche.

L'hypertrophie ventriculaire gauche se caractérise par:

  • inconfort dans le cœur;
  • troubles du rythme;
  • mauvaise tolérance à l'effort physique;
  • essoufflement en marchant;
  • fatigue, faiblesse générale.

L'hypertrophie ventriculaire droite se caractérise par:

  • bleuissement et blanchiment de la peau;
  • gonflement;
  • respiration lourde, accompagnée d'un essoufflement, d'une toux improductive;
  • l'apparition d'arythmies telles que l'extrasystole, le flutter auriculaire ou la fibrillation auriculaire.

Dans certains cas, symptômes autonomes, mauvais sommeil, acouphènes, maux de tête.

Tests et diagnostics

Lors de la première visite chez le médecin, un recueil de plaintes est effectué, une anamnèse est décrite. Un examen objectif comprend l'écoute des bruits cardiaques, les percussions et la palpation. Ces méthodes vous permettent de déterminer les limites du cœur, de révéler son expansion. Lors de l'écoute des sons, le rythme et leur intensité (amplification / étouffement) sont évalués. Assurez-vous d'effectuer des méthodes de diagnostic instrumentales. Les signes indirects peuvent être vus par électrocardiographie.

ECG. Signes d'hypertrophie ventriculaire gauche sur un ECG, signes de dommages à d'autres parties du cœur:

  • l'axe électrique est dévié vers la gauche ou l'horizontale; dans les dérivations thoraciques V et VI, l'onde R est agrandie;
  • l'onde P sur l'ECG se déforme avec des changements dans les oreillettes; la forme P-pulmonale correspond à l'oreillette droite et la P-mitrale correspond à l'oreillette gauche;
  • l'hypertrophie du ventricule droit est caractérisée par une déviation de l'axe électrique vers la droite, dans les dérivations V1 et V2, une augmentation de l'onde R est notée; les changements dans la conductivité électrique du cœur sont enregistrés.

Échocardiographie. Il vous permet de déterminer la taille des cavités cardiaques, l'épaississement du myocarde, de calculer le gradient de pression, de calculer la masse du myocarde avec hypertrophie. Selon les résultats de l'échocardiographie, il est possible d'évaluer la fonction de pompage du cœur, l'état de l'appareil valvulaire.

R-graphique de la poitrine. La forme de l'ombre cardiaque est évaluée, le plus souvent sur le film un ventricule gauche hypertrophié et étiré est clairement visible sous la forme d'une protrusion caractéristique dans l'apex.

De plus, selon les indications, une angiographie coronaire et une TDM cardiaque sont effectuées..

Traitement de l'hypertrophie ventriculaire

La thérapie de l'hypertrophie des cavités cardiaques est complexe. Tout d'abord, le patient reçoit des recommandations liées aux changements de style de vie, une correction nutritionnelle est effectuée. La prescription d'un traitement médicamenteux peut réduire le fardeau du cœur, abaisser la tension artérielle et empêcher le remodelage progressif des structures cardiaques. Un traitement correctement sélectionné pour l'hypertrophie ventriculaire gauche du cœur évite le développement de l'insuffisance cardiaque et des traitements chirurgicaux ultérieurs, améliore la qualité de vie du patient.

Comment traiter l'hypertrophie ventriculaire droite?

La thérapie doit viser à normaliser la taille du ventricule droit, en maintenant sa contractilité. Le schéma thérapeutique comprend les principaux composants:

  • Thérapie médicamenteuse. Vous permet de normaliser le travail des poumons, de décharger le cœur.
  • Ablation chirurgicale des malformations cardiaques qui provoquent la progression de l'hypertrophie myocardique ventriculaire droite.
  • Normalisation du mode de vie et correction de la nutrition.

Qu'est-ce que l'hypertrophie auriculaire gauche et quel est le pronostic de la maladie?

L'hypertrophie ventriculaire gauche est une augmentation de la taille de la cavité cardiaque due à la croissance du myocarde.

informations générales

Des défauts dans le développement des structures cardiaques se retrouvent dans la pratique des médecins spécialistes dans la grande majorité des cas.

Relativement rares (25-30% de toutes les situations enregistrées), elles sont congénitales. Plus souvent acheté. Beaucoup auraient pu être évités si le patient avait consulté un médecin plus tôt. Au fur et à mesure que la progression progresse, les symptômes deviennent apparents, mais dans ce cas, seul le diagnostic peut répondre à la question sur l'origine du phénomène.

La mortalité est relativement faible et s'élève à 3-5% sur le long terme depuis près de 8 ans (données des associations cardiologiques européennes). Cela ne signifie pas que vous devez aborder la question du traitement à la légère. Le développement de la condition est associé à un risque accru de décès à un rythme rapide..

L'hypertrophie n'est pas primaire. En ce sens qu'il se développe toujours à la suite d'une maladie externe: le cœur, le système endocrinien, le système nerveux, les vaisseaux sanguins. La récupération consiste à éliminer la cause profonde.

Statistiques

  • La maladie est souvent déterminée à l'âge de 20 à 40 ans.
  • Les hommes tombent malades deux fois plus souvent que les femmes.
  • La prévalence de la maladie est d'environ 0,2%.
  • La mort par cardiomyopathie hypertrophique survient dans 2 à 8% des cas.
  • Jusqu'à 10% des cas de MG sont compliqués par une évolution prolongée de l'insuffisance cardiaque, la même quantité est due au développement d'une endocardite infectieuse et environ 10% à la transition spontanée de la forme hypertrophique à la forme dilatée.
  • En l'absence de thérapie appropriée, la mort par GM est d'environ 8%.
  • La moitié de tous les décès associés au développement de GM sont associés à l'apparition de pathologies plus complexes (blocage AV complet, fibrillation ventriculaire, infarctus du myocarde).

Mécanisme de développement

Dans un état normal, l'épaisseur des parois de l'oreillette gauche est déterminée dans la plage - 2-3 mm. La masse cardiaque est plus élevée chez les hommes et est en moyenne de 300 g, chez les femmes est légèrement inférieure - 250 g. Pour diverses raisons, la charge sur le cœur peut augmenter puis, pour combler les besoins accrus du corps, l'épaisseur du myocarde augmente. Au début, ce mécanisme compensatoire n'apparaît en aucune façon - la personne se sent comme d'habitude. Mais l'augmentation de la croissance du muscle cardiaque provoque un affaiblissement du trophisme des cardiomyocytes, car le lit vasculaire n'a pas le temps de couvrir aussi activement et rapidement la zone accrue du myocarde. Le corps commence à ressentir un manque d'oxygène et de nutriments et, par conséquent, sa contractilité est affaiblie..

Le système de conduction du cœur, comme les vaisseaux, ne peut pas se développer à l'infini, par conséquent, avec l'hypertrophie, des arythmies commencent à apparaître en raison d'une conduction altérée de l'impulsion. Le myocarde hypertrophique est progressivement et partiellement remplacé par du tissu conjonctif, qui affecte également négativement la fonction contractile du cœur. Par conséquent, l'hypertrophie myocardique en cours à long terme peut être compliquée par une cardiosclérose diffuse. Il est important de noter qu'une augmentation de l'épaisseur de paroi d'une partie du cœur entraîne une hypertrophie de l'autre. Par conséquent, un épaississement, par exemple, du ventricule gauche au fil du temps conduit à une hypertrophie de l'oreillette gauche. Au fil du temps, le cœur droit change également de structure.

L'hypertrophie myocardique peut avoir différents mécanismes de développement, qui dépendent de la localisation du processus pathologique. Dans le développement et l'évolution des pathologies, leurs propres caractéristiques sont notées. L'hypertrophie de l'oreillette gauche commence par une augmentation de la charge sur le myocarde avec une hypertension artérielle, des malformations cardiaques congénitales, une obésité générale, des rhumatismes. Le plus souvent, une violation de la structure de la valve mitrale, située entre l'oreillette gauche et le ventricule, entraîne une surcharge des services de la moitié gauche du cœur. Si un rétrécissement de l'ouverture est observé, le sang coule à peine d'un département à l'autre. L'insuffisance valvulaire contribue au retour d'une partie du sang éjecté lors de la systole du ventricule à l'oreillette, ce qui entraîne également une hypertrophie de ce dernier.

Classification

L'hypertrophie myocardique fait référence à des pathologies hétérogènes. Les caractéristiques structurelles du muscle cardiaque lui permettent d'augmenter à la fois en longueur et en épaisseur. Par conséquent, en fonction de la structure du site pathologique, les types d'OGM suivants sont distingués:

  • Concentrique - hypertrophies du myocarde résultant d'une augmentation de l'épaisseur de la paroi.
  • Excentrique - la cavité cardiaque se dilate et de ce fait il y a une augmentation de la taille du myocarde.

Hypertrophie concentrique

Le muscle cardiaque change plus en épaisseur qu'en longueur. Si vous regardez la coupe transversale, le myocarde semble plus large, alors qu'il n'y a pas de violation du volume diastolique final. Pour ce type d'hypertrophie, les troubles coronariens sont plus caractéristiques, contribuant souvent au développement de maladies coronariennes. La survenue d'une hypertrophie concentrique est principalement associée à une pression artérielle excessive..

Hypertrophie excentrique

L'augmentation des fibres musculaires se produit plus en longueur qu'en épaisseur. Pour cette raison, la cavité cardiaque s'allonge également. La pathologie présentée se caractérise par une faible résistance du lit vasculaire périphérique, ainsi qu'un débit cardiaque accru. L'hypertrophie excentrique se manifeste le plus souvent dans le contexte d'une accumulation dans les cavités d'un grand volume de sang.

Le degré d'épaississement du myocarde peut varier, selon sa taille distinguer:

  • GM modéré (pas plus de 20 mm);
  • GM moyen (de 21 à 25 mm);
  • GM prononcé (plus de 25 mm).

L'hypertrophie myocardique peut passer par quatre stades de développement, caractérisés par des changements physiologiques et cliniques:

  • La pression dans la zone de sortie du ventricule gauche n'est pas supérieure à 25 mm Hg. Art., Alors que le patient n'a aucune plainte.
  • La pression monte à 35 mm Hg. Art., Il y a des plaintes avec une augmentation de l'activité physique.
  • La pression monte à 45 mm Hg. Art., Il y a des plaintes sous forme d'attaques d'angine de poitrine et d'essoufflement.
  • La pression monte à 80 mm Hg. Art. de plus, divers troubles hémodynamiques sont notés, le risque de mort subite augmente.

Basé sur le moment du développement:

  • Apparence congénitale. Elle est causée par des troubles intra-utérins ou des mutations génétiques (y compris spontanées). Dans ce dernier cas, une violation complexe des structures anatomiques se produit. Non seulement l'oreillette gauche souffre, mais aussi les ventricules. Et d'ailleurs, des défauts cosmétiques, des pathologies de la région maxillo-faciale et autres sont possibles. Dépendant du syndrome.
  • Type acquis. C'est plus courant. Il se développe chez les alcooliques, les fumeurs. En outre, pendant l'hypertension et les défauts tiers des structures cardiaques. Au début, il peut être traité, plus tard avec difficulté. L'impossibilité complète de la thérapie dans la phase finale.

Selon les étapes de la formation, il peut y avoir une telle division:

  • Augmentation de l'oreillette gauche en compensation. La première phase de la formation de la maladie. Les symptômes sont totalement absents, de légers écarts par rapport à la norme ou leur absence se retrouvent sur l'échocardiogramme. Aucune récupération requise. Un suivi dynamique sous la supervision d'un spécialiste est montré..
  • Sous-compensation. Deuxième étape. Il se développe à la suite d'un long parcours du processus pathologique principal. De plus, l'écart lui-même est exprimé de façon minimale. Les symptômes sont présents, mais ils ne sont pas spécifiques: douleurs thoraciques, rares épisodes de tachycardie, fatigue, fatigue accrue, courtes périodes d'essoufflement après un travail physique intense. Un traitement est nécessaire, il est possible de conduire une thérapie dans un hôpital à ce stade. Vous n'avez plus à attendre l'auto-recours.
  • Décompensation. Dans certaines classifications - l'étape finale, ce qui n'est pas entièrement vrai. Le tableau clinique est prononcé. Elle s'accompagne de symptômes cardiaques, également de manifestations des structures cérébrales, des voies excrétoires. Traitement urgent dans un hôpital. Le processus s'accompagne d'une insuffisance cardiaque grave, la mort peut survenir à tout moment, les risques sont élevés.
  • Phase terminale. Degré extrême de violations. Pas susceptible de correction en principe. La période approximative entre le début de la croissance myocardique et l'établissement de l'état final est de 3 à 10 ans. Cela se produit davantage, en fonction de l'endurance du corps. L'aide est palliative, pour le soulagement. Compte pour des semaines, rarement des mois.

Les classifications, en particulier la mise en scène, sont utilisées pour développer des tactiques thérapeutiques et déterminer le vecteur de diagnostic.

Les causes

Les facteurs de développement sont principalement pathologiques. La seule exception à la règle est l'activité physique intense. Il ne s'agit pas d'une simple activité, mais d'une activité à la limite des capacités du corps. Il s'agit principalement d'athlètes professionnels, passionnés de fanatisme. Si l'oreillette gauche est agrandie (tôt ou tard), une observation dynamique est montrée sous la supervision d'un cardiologue. La progression rapide est la base du retrait à vie du sport. Que se passe-t-il lors d'un exercice excessif? Les muscles ont besoin d'un apport intensif d'oxygène et de nutriments. Le corps intensifie le travail. Les caméras débordent de sang. D'où la dilatation, l'expansion de l'oreillette. En revanche, le myocarde est contraint de fonctionner plus rapidement, plus souvent et plus fortement en se contractant. Hypertrophie - renforcement musculaire. Il s'agit d'un mécanisme adaptatif..

Les raisons pathologiques comprennent:

  • Maladie obstructive chronique, bronchite, asthme et autres pathologies respiratoires. Associé à une violation de l'apport de structures cardiaques en oxygène et en nutriments. Le résultat est une ischémie. Une fausse prolifération myocardique est possible lorsque, en fait, il ne se forme pas de nouveau tissu musculaire, mais du tissu cicatriciel. La thérapie est très difficile. Les pathologies décrites sont, en principe, incurables. La seule chance est de les mettre dans un état de rémission à long terme de haute qualité, mais cela demande aussi beaucoup d'efforts..
  • Insuffisance rénale en phase de décompensation. Pyélonéphrite et autres conditions qui provoquent une augmentation de la pression artérielle. À cet égard, l'hypertension maligne la plus agressive. Il «plante» rapidement le cœur, ainsi que le cerveau, prive le patient de vision et entraîne la destruction des vaisseaux sanguins. Récupération urgente. Dans le service spécialisé de l'hôpital. Dans les stades ultérieurs de la pathologie, ils sont mal éliminés. Par conséquent, il est recommandé d'assister au diagnostic et au traitement précoces par un néphrologue.
  • Hypertension artérielle. Pathologie extrêmement compliquée. La détection de l'origine de la maladie est souvent très difficile. Parce que cela peut être un groupe de raisons. Dans certaines situations, les médecins sont obligés de vérifier la forme idiopathique (si la cause n'est pas claire). La condition est urgente en termes de thérapie. Relativement rapidement, le processus pathologique cesse de répondre à l'exposition et devient résistant aux médicaments. Les perspectives d'élimination de l'hypertrophie auriculaire gauche dépendent directement du succès de la lutte contre l'hypertension.
  • Rétrécir la lumière de l'aorte. À la suite d'un dysfonctionnement de la valve correspondante ou d'une malformation congénitale (coarctation). La récupération est effectuée par des méthodes chirurgicales. Peut-être des prothèses ou des stents (expansion artificielle de la lumière). Le succès dépend de l'immensité du site de la lésion et du stade du processus hypertrophique. Si les violations du plan anatomique sont persistantes, elles ne peuvent pas être inversées. Au début, cela n'est pas nécessaire..
  • Défauts de la valve mitrale. Selon le type de prolapsus (rétraction des valves dans la chambre antérieure du cœur), également la sténose (jusqu'à une surcroissance complète, lorsque le sang n'est pas en mesure de se déplacer vers le ventricule gauche). A plus souvent une origine acquise. Il se développe après des maladies infectieuses et inflammatoires transférées, des pathologies du tissu conjonctif. Le traitement est strictement chirurgical, utilisant des prothèses. Le succès dépend du stade du processus pathologique. Plus les mesures sont prises tôt, plus la probabilité d'une reprise complète est élevée. Il est logique d'agir dès les premiers stades. Une altération du métabolisme lipidique a un effet indirect. L'obésité est considérée comme une conséquence, mais pas comme une cause. Par conséquent, cela n'a aucun sens d'appeler une augmentation du poids corporel un facteur dans le développement de problèmes cardiaques. Ce sont de fausses informations..

Symptômes et manifestations cliniques

Déjà au stade d'expansion de l'oreillette gauche, une personne présente un certain nombre de symptômes: essoufflement à la fois après l'exercice et sans, douleur au cœur, chutes de pression fréquentes, angine de poitrine. Un gonflement des extrémités doit également alerter. Dans les cas avancés, la respiration du patient est entendue siffler même à distance, il lui est difficile d'effectuer un travail quotidien, de prendre soin de lui.

Les stades initiaux de l'hypertrophie n'ont pas de manifestations cliniques prononcées. Cela est dû au fait que le muscle auriculaire fait face à la charge accrue et compense les troubles circulatoires dans les cavités cardiaques..

Les premiers signes surviennent avec le développement d'un déficit de contractilité:

  • fatigue accrue et faible tolérance à l'effort physique;
  • difficulté à respirer d'abord sous tension, puis au repos;
  • Palpitations cardiaques;
  • rythme cardiaque irrégulier;
  • changement de timbre dû à la compression du nerf récurrent.

À mesure que les troubles hémodynamiques augmentent, des douleurs cardiaques, des crises d'asthme sévères, une lourdeur dans le foie, un gonflement des extrémités et un gonflement des veines cervicales apparaissent. La raison en est une pression accrue dans l'oreillette gauche, elle ne permet pas la libre circulation du sang des poumons. Les processus stagnants et l'hypertension qui en résultent dans un petit cercle entraînent une diminution de l'écoulement veineux de la veine cave, une augmentation du foie et une accumulation de liquide dans la poitrine et la cavité abdominale. En fonction de la cause de l'hypertrophie chez les patients, des signes supplémentaires caractéristiques d'une pathologie particulière sont notés.

Les causesPanneaux
Hypertension artérielle

Maux de tête, étourdissements, vision trouble, points vacillants devant les yeux

Constriction valvulaire mitrale

Rougeur des joues, peau pâle, toux avec des stries de sang

Rétrécissement de la valve aortique

Évanouissement, vertiges, pression diastolique basse

Coarctation de l'aorte

Haute pression sur le haut et bas sur les membres inférieurs, ceinture scapulaire bien développée, maux de tête, respiration sifflante congestive dans les poumons

Insuffisance valvulaire mitraleToux, enflure, inconfort dans l'hypochondre droit

Diagnostique

Elle se déroule en ambulatoire (hors conditions aiguës). Elle est réalisée sous la supervision d'un cardiologue. Si nécessaire, des spécialistes tiers sont impliqués (pneumologue et autres).

Vous pouvez constater que l'oreillette gauche a augmenté de la manière suivante:

  • Interrogatoire oral du patient et collecte de données anamnestiques. Vous permet de décider d'un nouveau schéma d'actions.
  • Mesure de la pression artérielle, de la fréquence cardiaque. Les deux sont au-dessus de la norme. Dans la période aiguë, l'écart est particulièrement notable.
  • Auscultation - écouter le cœur avec un stéthoscope. Avec l'hypertrophie LP, des souffles cardiaques apparaissent.
MaladieSignes de pathologie lors de l'examen
Sténose mitraleClaps de tonalité et d'ouverture des clics, bruit dans la diastole
Insuffisance mitraleLe premier ton est presque inaudible, souffle systolique, accent 2 tons au-dessus de l'artère pulmonaire
Sténose aortiqueBruit rugueux avec contraction du ventricule, les tons au-dessus de l'aorte sont étouffés
Insuffisance aortiqueBruit pendant la diastole, les tons faibles et fourchus
CardiomyopathieTonalités sourdes, bruit dans le 3ème espace intercostal de la période systolique
  • Radiographie thoracique - vous permet de voir la forme générale du cœur.
  • Électrocardiographie - sur l'ECG, l'hypertrophie LP se manifeste par une seconde moitié élargie de l'onde P, onde P bifurquée.
  • Échographie du cœur (Echo KG) - en utilisant cette méthode, vous pouvez dire avec précision à quel point l'oreillette gauche est agrandie. Normalement, la taille de cette chambre du cœur est de 2,3 à 3,8 cm, de grandes valeurs indiquent une hypertrophie. En utilisant la même méthode, il est possible d'identifier la cause de l'augmentation de la LP: l'échocardiographie permet de diagnostiquer les défauts valvulaires et l'aorte.
  • Surveillance quotidienne à l'aide d'un tensiomètre automatique. Enregistre les indicateurs vitaux dans les 24 heures. L'intérêt de la méthode réside dans la possibilité d'une surveillance constante, alors que le patient est in vivo, n'est pas nerveux, est engagé dans les affaires habituelles.
  • IRM si nécessaire.

Autres études: analyse sanguine générale, tests biochimiques et hormonaux, évaluation de l'état neurologique, EEG et autres. La liste peut être élargie à la discrétion de tiers spécialistes..

Signes sur un ECG

Avec l'hypertrophie de l'oreillette gauche, des changements caractéristiques de la forme de l'onde P apparaissent sur l'électrocardiogramme. En raison d'une augmentation de cette partie du muscle cardiaque, son vecteur d'excitation augmente et l'excitation dure plus longtemps. En conséquence, sur l'ECG, la deuxième partie (droite) de l'onde P, reflétant la nature de l'excitation de l'oreillette gauche, est augmentée en amplitude, en conséquence, elle devient plus grande que la première partie, qui reste inchangée. De plus, la deuxième partie est augmentée en largeur, ce qui dépasse donc 0,10 seconde.

Caractéristiques du traitement

Selon la maladie sous-jacente, une pharmacothérapie est prescrite, la prévention des troubles circulatoires à l'aide de la médecine traditionnelle ou une intervention chirurgicale est effectuée.

L'utilisation de médicaments est indiquée pour l'hypertension et l'hypertension secondaire pour décharger le myocarde, ralentir la fréquence des contractions, allonger la période de relaxation (diastole) pour faciliter l'écoulement du sang de l'oreillette. Utilisez les groupes de médicaments suivants:

  • bêta-bloquants (Concor, Betalok);
  • les antagonistes du calcium (Diacordin, Isoptin);
  • Inhibiteurs de l'ECA (Tritace, Prestarium);
  • avec le développement de l'insuffisance cardiaque, des glycosides cardiaques sont prescrits (Korglikon, Strofantin, Digoxin);
  • diurétiques (Lasix, Hypothiazide), en cas de violation du rythme des contractions, des antiarythmiques sont montrés (Cordaron, Rhythmorm);
  • anticoagulants (aspirine, warfarine) pour prévenir les complications;
  • avec myocardite et origine rhumatismale de maladie cardiaque, un traitement anti-inflammatoire et antibactérien est effectué.

Des défauts valvulaires et des vaisseaux majeurs, des anomalies dans la structure des cavités cardiaques, une sténose sous-aortique et la présence d'une tumeur sont des indications pour la chirurgie cardiaque reconstructrice.

Régime

Pour éviter une augmentation de la pression et l'apparition d'un œdème dans l'alimentation des patients, le sel est limité à 3 à 5 g par jour et le liquide à 1,5 litre (hors premiers plats et boissons). Les produits végétaux devraient prévaloir dans l'alimentation - légumes, fruits, baies, céréales.

La source de protéines peut être du poisson ou du poulet, du fromage cottage et des boissons au lait aigre. Les graisses animales sont limitées, et les plats frits et épicés, les aliments en conserve et les marinades, l'alcool sont exclus des aliments. Les repas doivent être en petites quantités 5 à 6 fois par jour sous forme de chaleur.

Les types de cuisson autorisés sont l'ébullition dans l'eau ou à la vapeur, la cuisson. Salades de légumes utiles aux herbes et à l'huile végétale, jus de fruits frais, baies, fruits, carottes et citrouilles.

Complications

L'hypertrophie déclenche toute une chaîne de réactions pathologiques du corps qui menacent la vie humaine:

  • Dans le contexte de l'HFD, la dilatation de la cavité de la chambre se produit avec une augmentation du volume sanguin.
  • Cela provoque une congestion dans la circulation pulmonaire, une hypertension pulmonaire.
  • Elle, à son tour, perturbe le cœur droit.
  • De plus, une insuffisance circulatoire se développe.

En l'absence de traitement rapide, tout se termine par une insuffisance cardiaque chronique mortelle.

Prévoir

Avec un diagnostic et une chirurgie précoces ou un traitement médicamenteux complexe, l'hypertrophie et la dilatation de l'oreillette gauche peuvent être arrêtées. Dans de telles situations, les conséquences négatives peuvent être évitées sous la forme d'une augmentation de l'insuffisance circulatoire, de la survenue d'arythmies sévères et d'une thromboembolie. Avec ces complications, le pronostic de récupération et de vie des patients devient défavorable.

La prévention

Pour éviter une augmentation de LP, vous devez respecter les règles d'un mode de vie sain et subir régulièrement un examen physique (au moins tous les 2 ans).

Portez une attention particulière aux mesures préventives si l'un de vos proches a eu une hypertrophie ventriculaire ou d'autres cavités cardiaques. La tendance à la prolifération myocardique peut être héritée.

Si vous êtes à risque, suivez ces règles:

  • Ne choisissez pas les emplois associés au travail physique dur.
  • Ne soyez pas soumis à des charges sportives excessives..
  • Exercice dans des limites raisonnables.
  • Abandonnez les mauvaises habitudes.
  • Adhérez à un régime (mangez moins de sel, afin de ne pas provoquer de poches et de pression accrue, mangez moins de matières grasses, de farine et de sucré, afin de ne pas prendre de poids excessif).
  • Éviter le stress.
  • En cas de stress, prenez immédiatement des sédatifs comme prescrit par votre médecin..

De plus, pour la prévention, vous pouvez utiliser des remèdes populaires qui ont un effet renforçant sur le système cardiovasculaire: aubépine, toux, agripaume, millepertuis. Avant de les utiliser, consultez votre médecin, car les herbes peuvent également avoir des contre-indications..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite