Dystrophie myocardique

Les troubles fonctionnels du muscle cardiaque (SM) comprennent les soi-disant dystrophies myocardiques, qui sont principalement basées sur un changement des événements biochimiques et physico-chimiques dans le SM - en particulier, l'état colloïdal des protéines musculaires, les changements dans la composition des électrolytes - K, Na, Ca, osmotique pression, métabolisme de l'eau et des vitamines, troubles de l'équilibre acido-basique, accumulation d'acide lactique, etc..

Ces troubles sont souvent réversibles, pas toujours accompagnés de changements pathologiques, et toujours secondaires, selon le processus principal qui les a provoqués. Il ne fait aucun doute qu'une violation de la fonction trophique du système nerveux entraîne une dystrophie myocardique.

Étiologie de la dystrophie myocardique

Les causes de la dystrophie myocardique sont très diverses; cela peut inclure diverses intoxications (y compris lors de processus infectieux), diverses blessures endocriniennes, carences en hypo et vitamines, anémie d'origines diverses, obésité, hypertension, certaines formes d'angine de poitrine, etc..

Les intoxications peuvent être d'origine à la fois exogène et endogène. Parmi les intoxications exogènes qui peuvent provoquer une dystrophie myocardique, il convient de signaler divers poisons industriels (benzène, phosphore, etc.), des agents de guerre chimique (phosgène, diphosgène, moutarde, etc.), ainsi que du monoxyde de carbone, du chloroforme, etc. Des intoxications endogènes. peut indiquer une altération de la fonction rénale, du foie et un certain nombre de troubles métaboliques.

Dans les maladies des glandes endocrines, principalement la glande thyroïde, des changements dystrophiques de la SM se produisent également souvent, en particulier avec la thyréotoxicose, mais également avec l'hypothyroïdie. L'excès de thyroxine agit sur le cœur à travers le système nerveux autonome, augmentant le tonus du nerf sympathique, et directement sur le SM, perturbant les processus métaboliques et biochimiques en son sein.

Des changements similaires se produisent en cas de malnutrition, en cas de carences hypo et vitaminiques - en particulier, dans les maladies de carence en vitamine B (béribéri) et en carence en vitamine C (scorbut).

Avec la dystrophie alimentaire, des violations de la structure biochimique du myocarde sont également prouvées.

Les changements dystrophiques de la SM avec anémie sont particulièrement importants, en raison d'un manque d'approvisionnement en oxygène.

Le développement de la dystrophie myocardique dans l'obésité générale est dû à la fois à l'obésité du cœur lui-même et aux changements dégénératifs de la SM dus à des troubles métaboliques dans le corps. Une augmentation du poids corporel avec une obésité générale est également importante, ce qui crée une charge accrue pour le cœur; par conséquent, on peut parler non pas tant d'obésité du cœur que du cœur des obèses. Dans de nombreuses maladies cardiaques accompagnées d'un apport sanguin insuffisant au SM, une dystrophie myocardique se développe également; cela devrait inclure l'hypertension avec hypertrophie ventriculaire gauche, diverses malformations cardiaques, ainsi que des conditions cachectiques du corps dans de nombreuses maladies graves.

Les changements pathologiques de la dystrophie myocardique peuvent être complètement absents ou, dans des cas plus prononcés, se manifester par une variété d'événements dégénératifs - dégénérescence grasse, protéique ou cireuse des fibres musculaires, infiltration graisseuse, gonflement trouble, etc. cependant, il n'y a pas de parallélisme complet entre l'insuffisance cardiaque fonctionnelle et les changements morphologiques des fibres musculaires.

Symptômes, diagnostic de dystrophie myocardique

Les plaintes des patients sont plus souvent causées par la maladie sous-jacente qui a provoqué des changements dystrophiques dans le SM. Habituellement, les patients se plaignent d'essoufflement, de palpitations, d'inconfort cardiaque. Selon la gravité des changements pathologiques, ces plaintes peuvent être absentes..

Avec une étude objective, les changements dans le cœur sont également différents, selon la maladie sous-jacente.

Les changements dans les conditions anémiques sont les plus typiques - le cœur est élargi à travers, un murmure systolique est entendu à toutes les ouvertures, en particulier sur la projection de la valve bicuspide et sur l'artère pulmonaire (en raison de sa proximité anatomique avec la paroi thoracique); ce bruit s'explique à la fois par une insuffisance musculaire relative due à des modifications dystrophiques du muscle cardiaque et à une composition sanguine anémique. Le pouls est généralement accéléré, la pression artérielle est quelque peu abaissée. Sur l'électrocardiogramme, on note une diminution de la tension de toutes les dents, notamment une diminution de l'onde T, parfois son inversion. Parfois, il y a une défaillance circulatoire avec la présence de congestion dans les grands et les petits cercles de la circulation sanguine. Après l'élimination de l'anémie, tous les changements ci-dessus disparaissent en un temps relativement court.

Avec la thyrotoxicose, les modifications dégénératives du muscle cardiaque sont assez distinctes. Les frontières du cœur sont généralement élargies avec la présence d'un souffle systolique à l'apex et sur l'artère pulmonaire; il y a une tachycardie et dans de nombreux cas une fibrillation auriculaire. À l'avenir, une insuffisance circulatoire se développe avec une congestion pulmonaire, une hypertrophie hépatique et l'apparition d'un œdème. Un électrocardiogramme montre une augmentation de la tension de toutes les dents avec des dents P, R et T élevées, parfois avec une dépression ST et un aplatissement de l'onde T. Le flux sanguin est augmenté, les accidents vasculaires cérébraux et le débit cardiaque sont augmentés. La pression artérielle systolique est légèrement augmentée, la pression artérielle diastolique est abaissée. BCC et métabolisme basal augmentés.

Avec l'hypothyroïdie - en particulier, avec le myxœdème - des changements dystrophiques du cœur se produisent également. En raison de la rétention d'eau dans le corps, les éléments musculaires du cœur gonflent et le SM gonfle; la taille du cœur augmente, les tons deviennent sourds, le rythme cardiaque s'affaiblit. Il y a une bradycardie sévère, une hypotension. Un électrocardiogramme donne la présence d'une bradycardie sinusale, d'une basse tension de toutes les dents, d'une onde T lissée ou négative, d'une dépression ST et souvent d'un allongement PQ. L'échange principal est abaissé.

En présence d'obésité générale, les patients se plaignent d'un essoufflement et d'une fatigue rapide. Le cœur est généralement élargi, se trouve large sur un diaphragme élevé, les tons sont sourds. Sur l'électrocardiogramme - basse tension des dents, en particulier T. La tension artérielle est normale ou légèrement réduite, le pouls est inchangé, parfois avec des extrasystoles.

Le diagnostic de la dystrophie myocardique dans de nombreux cas est difficile, d'autant plus qu'elle est souvent surdiagnostiquée, c'est-à-dire qu'ils font ce diagnostic là où il n'y a pratiquement pas de maladie.

Le diagnostic de dystrophie myocardique ne peut être isolé, indépendant; le facteur étiologique est toujours indiqué, c'est-à-dire que la maladie est apparue sur la base de l'obésité, de l'anémie maligne, de la maladie de bazedovoy, de l'hypothyroïdie, de l'intoxication, etc..

Dans la procédure de diagnostic différentiel exclure la myocardite, la cardiosclérose, la névrose cardiaque.

Pronostic de la maladie

Le pronostic dépend, tout d'abord, de la maladie sous-jacente, dans le contexte de laquelle des changements dystrophiques du myocarde se sont produits. Il faut garder à l'esprit que, à la suite de changements métaboliques et biochimiques fonctionnels de la SM, des changements organiques du myocarde peuvent se développer à l'avenir, ce qui rend la prévision plus sérieuse.

Prévention de la dystrophie myocardique

La prévention de la dystrophie myocardique est associée à la prévention et au traitement de la maladie sous-jacente, à l'application de mesures générales de renforcement - en particulier, la physiothérapie et la gymnastique.

Traitement de la dystrophie myocardique

Le traitement doit viser principalement la maladie sous-jacente - en particulier la thyréotoxicose, le myxœdème, l'anémie, l'intoxication, etc. En présence d'une insuffisance circulatoire due à la dystrophie myocardique, l'utilisation d'agents cardiovasculaires est indiquée. Une grande importance doit être accordée à la thérapie diététique, en fonction de la maladie sous-jacente (obésité, maladie de Bazedovy, anémie, etc.), et de l'utilisation de la physiothérapie et de la physiothérapie.

Dystrophie myocardique: causes, traitement et prévention

La dystrophie myocardique est une lésion non inflammatoire du muscle cardiaque, qui est basée sur des troubles métaboliques

La dystrophie myocardique est un concept collectif. Par ce terme, il est habituel de désigner des pathologies myocardiques d'origine non inflammatoire et non coronarogénique. Ils surviennent en raison de modifications du métabolisme du muscle cardiaque (métabolisme, énergie) et entraînent une insuffisance contractile, ainsi que ses autres fonctions.

Par le volume des dommages au muscle cardiaque, la dystrophie est focale et diffuse, et par la nature du cours - aiguë et chronique.

Causes de pathologie

Les changements dystrophiques dans le myocarde, en règle générale, se produisent dans le contexte des maladies systémiques et des conditions pathologiques du corps.

La dystrophie myocardique peut donc se développer en raison de:

  • Carence en vitamines;
  • Changements dans le métabolisme des glucides, des protéines et des graisses (ce qui est typique de l'insuffisance hépatique, de l'urémie, du diabète);
  • Perturbations de l'échange d'électrolytes (diminution ou augmentation du taux de potassium et de calcium dans l'organisme);
  • Perturbations du système endocrinien (hypothyroïdie, thyrotoxicose, dysfonction de l'hypophyse);
  • Lésions neuromusculaires systémiques (myasthénie grave, myopathie);
  • De divers degrés d'hypoxie - privation d'oxygène (insuffisance pulmonaire ou cardiaque);
  • Intoxications - empoisonnement du corps avec des substances toxiques (empoisonnement à l'alcool, surdosage de médicaments, empoisonnement aux toxines dans l'insuffisance rénale ou hépatique).

La dystrophie myocardique est une maladie très grave nécessitant un traitement immédiat.

  • Infections (aiguës ou chroniques);
  • Effets neurogènes (stress, sympathicotomie).
  • Surtension physique;
  • Anémie.

Image clinique

Des changements dystrophiques diffus dans le myocarde se produisent de manière latente pendant une longue période, cependant, il existe des cas connus de mort subite qui surviennent chez des athlètes souffrant d'un stress physique aigu.

Les symptômes de la dystrophie peuvent varier en fonction de la nature et de la durée de la maladie qui l'a provoquée, ainsi que de la prévalence des dommages myocardiques.

Les plaintes des patients visent les symptômes suivants: inconfort derrière le sternum, douleur sourde au cœur, palpitations, essoufflement, fatigue. Cette maladie est caractérisée par des changements dans la capacité de contraction du muscle cardiaque, ce qui provoque un poumon et, rarement, une forme modérée d'insuffisance cardiaque.

Les patients ressentent une douleur sourde au cœur, un essoufflement, une fatigue

Dans le développement de la dystrophie myocardique, il est habituel de distinguer 3 stades:

  1. Neurofonctionnel (sans déviation de la norme, mais avec l'existence de lésions métaboliques);
  2. Échange structurel (avec des signes de changements myocardiques);
  3. Stade d'insuffisance cardiaque (avec des changements prononcés dans la structure et les fonctions du muscle cardiaque).

Diagnostic de la dystrophie myocardique

Le diagnostic de dystrophie myocardique n'est toujours qu'un ajout au diagnostic principal. Dans les cas où il existe des signes évidents de dystrophie myocardique, cependant, la cause qui les a causés n'est pas claire, une recherche approfondie de la maladie sous-jacente est nécessaire.

En utilisant le diagnostic de "dystrophie myocardique", vous pouvez découvrir ce qui a causé cette maladie

Le diagnostic différentiel de la dystrophie myocardique, en règle générale, est effectué avec une myocardite, une myocardite ou une cardiosclérose athérosclérotique, une maladie coronarienne, une névrose. Un diagnostic précis est souvent posé en éliminant d'éventuelles maladies cardiaques. Le principal critère permettant d'affirmer que la dystrophie myocardique s'est développée est l'identification de sa cause.

Méthodes de traitement

Il est généralement admis que la dystrophie myocardique est réversible. Le traitement de cette maladie est dû à l'impact sur les changements dans les processus métaboliques, l'insuffisance cardiaque, les processus de conduction.

Par conséquent, les médicaments qui affectent le métabolisme des électrolytes sont largement utilisés. En règle générale, il s'agit de l'utilisation de sels de potassium, de magnésium et de vitamines B et B6 phosphorylées.

Récemment, l'utilisation d'hormones anabolisantes est devenue populaire, ce qui s'est avéré particulièrement efficace dans les troubles du métabolisme des protéines et de la nutrition du muscle cardiaque..

Ce groupe de médicaments comprend la méthandrosténolone, la pyridine (orotate de potassium), ainsi que les mononucléotides purine (inoside, riboxine), AMP, ATP.

Parfois, en présence de manifestations d'insuffisance cardiaque latente ou manifeste, il est conseillé d'utiliser des glycosides cardiaques. Dans ce cas, le traitement des troubles du rythme cardiaque est effectué conformément aux règles générales..

La visite systématique de sanatoriums médicaux spécialisés dans le traitement des maladies cardiaques et vasculaires est d'une grande importance dans le traitement et la prévention de la dystrophie myocardique. Les eaux minérales, avec une teneur élevée en potassium, calcium, magnésium, ainsi que d'autres éléments nécessaires, sont capables de combler le déséquilibre biochimique du corps, de restaurer le métabolisme électrolytique.

Les exercices de physiothérapie augmentent également la résistance du myocarde au stress et améliorent en outre la fonction contractile du muscle cardiaque. En ce qui concerne les procédures physiothérapeutiques, leur utilisation en cas de dystrophie myocardique nécessite une grande prudence et est donc prescrite uniquement pour des indications individuelles.

Publié à l'origine 2014-10-03 12:43:20.

Dystrophie myocardique

La dystrophie myocardique est une maladie qui peut toucher non seulement les personnes sédentaires ou celles qui ne surveillent pas leur santé, mais aussi les athlètes. Nous parlerons de ce qui peut provoquer le développement de la maladie, ainsi que des symptômes de la dystrophie, dans cet article..

Qu'est-ce que la dystrophie myocardique?

Le nom de cette maladie dans le langage médical sonne comme «dystrophie myocardique». La maladie se caractérise par une violation des processus métaboliques dans le muscle cardiaque. Une guérison complète ou partielle de la maladie permet d'éliminer la cause de la dystrophie myocardique. Par conséquent, tout d'abord, il vaut la peine de traiter les facteurs qui affectent l'apparence de la maladie..

Causes du développement de la maladie

Toutes les causes de l'apparition et du développement de la dystrophie myocardique peuvent être divisées en deux groupes:

  • maladies cardiaques;
  • maladies d'autres organes.

Le premier groupe comprend le myocarde et la cardiomyopathie. Le deuxième groupe a une liste plus large, à savoir:

  • anémie;
  • amygdalite chronique;
  • empoisonnement;
  • accumulation de médicaments dans le corps;
  • maladie thyroïdienne;
  • maladies chroniques.

La principale raison du développement de la dystrophie myocardique chez les athlètes est la surcharge à l'entraînement, car la réserve cardiaque est épuisée.

Les raisons énumérées provoquent un manque d'énergie dans le cœur et, en outre, des produits métaboliques nocifs s'accumulent dans son système, ce qui interfère avec le bon fonctionnement du corps.

Les symptômes de la dystrophie myocardique

La dystrophie myocardique peut se manifester à l'aide de symptômes externes. Ainsi, tout d'abord, la maladie se manifeste par l'apparition d'un essoufflement, d'un œdème et d'une diminution de la pression.

De plus, une insuffisance cardiaque peut se développer..

Mais le patient peut également ne pas présenter de symptômes externes.Pour de nombreuses dystrophies, cela commence donc assez imperceptiblement, c'est pourquoi les médecins recommandent des examens réguliers.

Afin de prévenir l'apparition de la maladie, il est nécessaire d'effectuer une prévention.

Si les premiers symptômes ou risques de développer une dystrophie myocardique apparaissent, il est nécessaire de fournir au patient un repos psychologique et physique absolu.

En outre, le médecin doit prescrire l'apport de vitamines B1, B6, cocarboxylase. Ils aident à améliorer le métabolisme dans le myocarde. Les glycosides et l'ATP sont également recommandés..

Pendant le traitement de la dystrophie myocardique, le patient est observé chez l'endocrinologue, qui devrait prescrire le cours principal du traitement. Si la maladie est à un stade chronique, des médicaments antibactériens et anti-inflammatoires sont prescrits.

Traitement de la dystrophie myocardique

Il s'agit d'une lésion myocardique non inflammatoire, caractérisée par une dystrophie des cellules contractiles du muscle cardiaque, des structures du système de conduction cardiaque et se manifestant par des symptômes d'une violation des fonctions de base du cœur (automatisme, contractilité, conduction, excitabilité).

Symptômes de la dystrophie myocardique:

Causes de la dystrophie myocardique:

Traitement de la dystrophie myocardique:

Principes généraux du traitement de la dystrophie myocardique

Considérez les principes de traitement communs à toutes les dystrophies myocardiques. Souvent, il est nécessaire d'observer un traitement retardé de cette maladie, car la dystrophie myocardique n'est pas reconnue dans le contexte de la maladie sous-jacente, qui a provoqué sa survenue..

Cela est dû au fait que les spécialistes auxquels le patient se réfère principalement - endocrinologues, gynécologues, oto-rhino-laryngologistes - ne prêtent pas une attention particulière à l'état du cœur, ainsi qu'au fait que la dystrophie myocardique n'est pas encore bien connue dans la vaste pratique médicale..

Dans certains cas, les modifications de l'ECG dues à la dystrophie myocardique sont considérées comme une manifestation de la cardiopathie ischémique. Cela conduit non seulement à un traumatisme mental indésirable du patient, mais également à un traitement incorrect et donc voué à l'échec du traitement..

Avec l'élimination de la cause de la maladie, le traitement de la dystrophie myocardique initié et mené en temps opportun est complètement traitable. Critères de récupération - disparition des cardialgies, sénestopathies, palpitations (interruptions), essoufflement.

La normalisation de l'ECG indique également une récupération, mais dans certains cas, les modifications de l'ECG continuent de persister avec la disparition complète des symptômes subjectifs et objectifs restants de la maladie.

Dans ces cas, il n'est pas conseillé de poursuivre le traitement médicamenteux.

Une grande place dans le traitement appartient à la psychothérapie rationnelle, visant à expliquer le pronostic favorable et la traitabilité de la maladie. Dans le même temps, il est nécessaire de diriger les efforts volontaires du patient pour éliminer la maladie sous-jacente,

conduisant au développement de la dystrophie myocardique.

Ils expliquent aux patients atteints de ménopause pathologique que progressivement, après un certain temps, les symptômes de la maladie s'atténueront. Il est conseillé aux patients d'être plus calmes sur les manifestations de la maladie..

Dans la plupart des cas de dystrophie myocardique, il est conseillé de réguler le mode de vie et le mode de fonctionnement du patient d'une certaine manière.

L'établissement d'un diagnostic et son diagnostic différentiel avec d'autres maladies nécessitent souvent une hospitalisation des patients.Cependant, après avoir clarifié le diagnostic, dans la plupart des cas, il est préférable de mener un traitement en ambulatoire.

Cela vous permet de protéger la psyché des patients contre les influences émotionnelles indésirables..

Un mode de travail économe, des exercices thérapeutiques et matinaux réguliers et des procédures à l'eau disponibles pour le patient sont recommandés. S'il n'y a pas de contre-indications, des bains peuvent être prescrits (conifères, narzan, oxygène, brome, etc.). Les procédures physiothérapeutiques sont généralement prescrites avec prudence, car les patients sont souvent mal tolérés..

Après avoir établi un diagnostic complet de la maladie et planifié des mesures visant à éliminer la maladie sous-jacente, ils essaient de fournir les conditions les plus favorables à la normalisation du métabolisme dans le myocarde. À cet effet, les caractéristiques individuelles de la pathogenèse de la dystrophie myocardique chez ce patient sont clarifiées..

Dans le cas de la prévalence du syndrome dit hypersympathicotonique (hyperkinétique), les bêta-bloquants sont prescrits à petites doses (anapriline. Trasicor, obzidan, etc.).

Le médecin choisit une dose (en commençant par 10 mg 3 fois par jour) afin que la fréquence cardiaque au repos du patient ne dépasse pas 60 à 70 en 1 min, et les sensations de palpitations et de cardialgies disparaissent. Habituellement, en même temps, il est possible de normaliser et d'hypertension artérielle modérément élevée.

Le patient reçoit les médicaments susmentionnés dans un délai de 1,5 à 2 mois avec une réduction de dose progressive avant l'annulation complète.

S'il n'y a pas d'hypersympathicotonie, le traitement doit viser à restaurer les stocks d'AH dans le myocarde. À cet effet, les prédécesseurs de HA sont prescrits. Médicament habituellement utilisé L-DOPA.

Dans l'expérience, il a été montré qu'il restaure l'activité du système sympatho-surrénalien de différentes manières: lorsqu'elle est épuisée, NA contribue à leur régénération et réduit en excès leur contenu dans le myocarde, inhibant l'activité des enzymes impliquées dans la synthèse des catécholamines.

En règle générale, le médicament est prescrit 0,5 g 1 à 3 fois par jour pendant 10 jours, en surveillant le bien-être du patient et en surveillant l'ECG. Si l'effet est insuffisant, après une semaine de pause, le traitement de 10 jours est répété. Au moment de la prise de L-DOPA, les anticholinergiques et la papavérine sont annulés.

Dans le traitement de la dystrophie myocardique de toute étiologie, il est utile d'utiliser l'inosine (inosium, riboxine). Il est prescrit en comprimés de 200 mg, 1-2 comprimés 3 fois par jour pendant 2-4 semaines. Le médicament est non toxique, pénètre librement dans les cellules myocardiques. En libérant des catécholamines (HA et adrénaline) des dépôts endogènes et en améliorant le métabolisme, l'inosine augmente la contractilité myocardique.

Pour améliorer le métabolisme dans le myocarde, les préparations de vitamines B sont largement utilisées: vitamines B1, B2, B6, B12 et PP. Ils peuvent être prescrits à la fois par injection et par voie orale, particulièrement efficaces sous forme de préparations complexes (décamevit, undevit, quadvit, aerovit, etc.).

Le cytochrome C améliore les processus de phosphorylation oxydative perturbés lors de la dystrophie myocardique. Il est administré par voie intramusculaire ou intraveineuse à 10-20 mg. Sur un cours de 12-15 injections.

Pour améliorer les processus oxydatifs, dans certains cas, une administration intramusculaire de 200 mg de cocarboxylase par jour pendant 10 à 12 jours est prescrite.

Dans les cas où un test électrocardiographique positif avec du chlorure de potassium est détecté, son administration est prescrite pendant 2 semaines, 30 ml d'une solution à 10% 3 fois par jour après les repas ou 45 ml d'une solution à 15% d'acétate de potassium. Le goût désagréable des préparations peut être bien masqué en les mélangeant avec du jus de tomate avant utilisation..

Un mélange de sels de potassium et de magnésium d'acide aspartique a un effet normalisant sur le métabolisme myocardique. Il est libéré en solution et en comprimés sous différents noms: panangin, aspercum, thromcardin, etc. Attribuez 1-2 comprimés 2-3 fois par jour pendant 2-3 semaines..

Pour améliorer la synthèse des protéines, il est conseillé d'utiliser des médicaments anabolisants. Les anabolisants non stéroïdiens sont généralement prescrits: orotate de potassium ou méthyluracile, 0,5-1 g (1-2 comprimés) 3 fois par jour pendant 2-3 semaines.

Dans les cas plus graves, des anabolisants stéroïdiens (rétabolil, nérobolil) sont utilisés, 50 mg par voie intramusculaire 1 fois par semaine pendant 4 à 6 semaines..

Les médicaments sont bien tolérés et donnent une sensation de vigueur due à l'effet androgène..

Chez les patients présentant une irritabilité accrue et un mauvais sommeil, une durée de 1 à 2 mois est bénéfique - en prenant une infusion de valériane (10 g pour 200 ml d'eau), 1 à 2 cuillères à soupe 3 fois par jour. Le même effet peut être obtenu en prenant une solution à 1 à 2% de bromure de sodium, 1 cuillère à soupe 3 fois par jour pendant la même période.

  • La nomination de petits tranquillisants, comme cela est souvent recommandé, n'affecte pas toujours favorablement l'humeur et la performance des patients et ne peut certainement pas remplacer l'utilisation de sédatifs - valériane ou bromure de sodium.
  • Afin de consolider les résultats du traitement, il est possible de recommander au patient une cure thermale dans sa zone climatique.
  • Un mode de vie rationnel, le rejet des mauvaises habitudes, la mise en œuvre régulière de mesures visant à renforcer l'organisme, ainsi que la détection et le traitement précoces des maladies compliquées par les dystrophies myocardiques, sont le moyen de prévenir ces lésions cardiaques courantes et non nocives.
  1. La dystrophie myocardique (dystrophie myocardique) est un dommage spécifique au muscle cardiaque causé par une violation de sa nutrition.
  2. Dystrophie (malnutrition) du muscle cardiaque, ce processus s'étend à toute la surface du myocarde, ce qui entraîne une perturbation des fibres musculaires du cœur et provoque un affaiblissement de la contractilité du cœur.
  3. Causes de la dystrophie myocardique
  4. Les causes sont des maladies et des affections entraînant une déplétion, une mutation et une diminution des performances des cellules du muscle cardiaque.
  5. • Hypovitaminose et carence en vitamines (apport insuffisant ou manque de vitamines dans le corps).
  6. • Famine (jeûne médical inapproprié, régimes alimentaires).
  7. • Dystrophie générale, cachexie (avec maladies débilitantes sévères et prolongées).
  8. • Myasthénie grave, myopathie (troubles neuromusculaires).
  9. • Empoisonnement toxique (monoxyde de carbone, barbituriques, alcoolisme, toxicomanie).
  10. • Thyrotoxicose (maladie thyroïdienne).
  11. • Anémie (anémie).
  12. • Troubles endocriniens (violation du métabolisme des protéines, des graisses et des glucides).
  13. • Violations de l'équilibre eau-électrolyte (déshydratation).
  14. • Perturbation du fond hormonal (ménopause).
  15. Manifestations cliniques
  16. (symptômes et signes) de la dystrophie myocardique
  17. Les manifestations de la dystrophie myocardique dépendent directement de la maladie ou de l'état conduisant à la malnutrition du muscle cardiaque. Le plus souvent, les patients présentent les plaintes suivantes:
  18. • Dyspnée pendant l'exercice.
  19. • Faiblesse générale.
  20. • Diminution de la capacité de travail et de la tolérance aux activités physiques.
  21. • Perturbations du rythme cardiaque (arythmies). En savoir plus ici...
  22. • Un gonflement des jambes peut survenir..
  23. Les variantes les plus courantes de la dystrophie myocardique
  24. 1. Dystrophie myocardique alcoolique
  25. La consommation à long terme d'alcool (alcoolisme chronique) entraîne une perturbation des structures cellulaires et des processus métaboliques dans le myocarde, qui se manifeste par un rythme cardiaque rapide (tachycardie), une sensation de manque d'air, un essoufflement et une toux.

Plus tard, l'arythmie (arythmie cardiaque) se joint à la forme d'une extrasystole et d'une fibrillation auriculaire. Progressivement, le cœur grossit, sa contractilité diminue et l'insuffisance cardiaque se développe, ce qui se manifeste par un essoufflement et un œdème plus prononcés..

2. Dystrophie myocardique avec thyrotoxicose

Dans le même temps, des plaintes d'essoufflement, de palpitations, de faiblesse, de diminution de la capacité de travail et de fatigue accrue après un effort physique habituel apparaissent tôt. Il y a des douleurs au cœur d'une nature différente. Insuffisance cardiaque possible.

3. Dystrophie myocardique avec ménopause

Il se développe chez la femme après 45 à 50 ans (pendant ou après la ménopause). La douleur apparaît au cœur d'un personnage piquant, douloureux et oppressant avec irradiation dans la main gauche. La douleur est longue et n'est pas associée à une activité physique..

Ces plaintes sont aggravées pendant la période des soi-disant «bouffées de chaleur» (une sensation de chaleur, suivie d'une sensation de froid, d'une transpiration accrue et d'un rythme cardiaque rapide). Dans de tels cas, l'insuffisance cardiaque se développe rarement, sauf dans le contexte d'une hypertension artérielle concomitante, qui se développe souvent chez les femmes après 50 ans.

Diagnostic de la dystrophie myocardique

Il n'y a pas de diagnostic spécifique de dystrophie myocardique. Elle se manifeste par des symptômes et des signes cliniques sur l'ECG, les principales maladies et affections qui ont conduit à la formation d'une dystrophie myocardique..

  • Signes ECG - il s'agit d'une augmentation de la fréquence cardiaque (tachycardie), de l'arythmie et de la douceur de l'onde T.
  • Voir la vidéo:
  • "Comment retirer l'ECG!"
  • Pour voir, cliquez sur le bouton au milieu de l'écran..
  • Si la vidéo ne démarre pas, cliquez sur pause et attendez que la vidéo se charge!

La vidéo mérite-t-elle l'attention? Partagez avec votre famille et vos amis.

La vidéo mérite-t-elle l'attention? Partagez avec votre famille et vos amis.

Traitement de la dystrophie myocardique

Destiné à traiter la maladie sous-jacente ou à corriger l'état qui a conduit au développement de la dystrophie myocardique.

Double portion. Morgan Sperlock

Traitement et causes de la dystrophie myocardique

Le manque de nutrition, un mode de vie sédentaire, une tendance à toutes sortes de maladies et leur "guérison" systématique provoquent souvent une perturbation du cœur. Aujourd'hui, il existe une chose telle que la dystrophie myocardique ou la dystrophie ventriculaire gauche, bien que dans la pratique ce ne soit pas le cas..

Le fait est que la dystrophie myocardique provoque vraiment des changements physiologiques dans le ventricule gauche du cœur, cependant, tout le myocarde souffre, ce qui peut provoquer une crise cardiaque, un accident vasculaire cérébral et d'autres problèmes mortels.

Dystrophie myocardique

  • Il sera nécessaire de traiter le problème toute sa vie, donc les méthodes de traitement deviennent un testament pour le patient.
  • Que faire avec la dystrophie myocardique?
  • 1.

Respect d'un régime strict lors du traitement de la dystrophie myocardique. Le régime devrait exclure le sel, la plupart des glucides, des bonbons, de l'alcool, de la nicotine et des aliments gras..

Activités physiques. Un patient atteint de dystrophie myocardique pendant la période de traitement a besoin d'une activité physique régulière, calculée individuellement pour lui.

Prévention dans un type de sanatorium hospitalier. Un tel traitement est toujours bon pour la santé humaine..

Causes de la dystrophie myocardique

Lorsqu'on vous demande pourquoi la dystrophie myocardique se produit, quelle est sa cause, vous pouvez répondre longtemps et avec éloquence. Mais l'essentiel est qu'une personne qui a ce dysfonctionnement est paresseuse ou dès la naissance a beaucoup de problèmes de santé. La dystrophie myocardique se développe en raison de petits dysfonctionnements d'origines diverses.

Qu'est-ce qui peut provoquer une dystrophie myocardique?

Cela peut provoquer:

  • le développement d'un excès de poids et de graisse corporelle sur les organes internes;
  • le développement de l'hypertension ou d'autres problèmes de pression;
  • violation du régime alimentaire normal avec dystrophie myocardique;
  • manque d'activité physique;
  • les maladies chroniques, des maladies telles que la tuberculose, le diabète et d'autres formes graves;
  • altération de la fonction des organes internes, en particulier du tube digestif, du foie et des reins.

De plus, la dystrophie myocardique peut être déclenchée par des allergies fréquentes, une altération du système respiratoire ou une prédisposition héréditaire.

Lorsque vous avez entre les mains un diagnostic décevant de dystrophie myocardique avec des recommandations spécifiques, vous devrez développer un nouveau système de vie efficace. Pour beaucoup, cela devient une nouvelle étape et pas toujours la pire. De plus, les patients responsables vivent beaucoup plus longtemps que de nombreuses personnes potentiellement en bonne santé..

Quant à la recommandation sur la façon d'éviter la dystrophie myocardique, alors tout est simple. Vous devez vivre en utilisant ces recommandations qui donnent une personne malade, une telle prévention aura le meilleur effet.

Causes de la dégénérescence myocardique, symptômes et traitement

La dégénérescence myocardique est une maladie non inflammatoire du système cardiovasculaire. La raison de cette condition réside dans une altération du métabolisme. La dégénérescence myocardique (ou d'une autre manière la dystrophie myocardique) entraîne une insuffisance cardiaque, une diminution de la fonction contractile myocardique et de nombreuses autres pathologies.

Types de dystrophie myocardique

  • La dégénérescence myocardique se distingue en fonction de l'étiologie et de l'évolution de la maladie. Les causes de la dystrophie myocardique sont:
  • 1) carences en vitamines, malnutrition (par exemple, famine ou rachitisme);
  • 2) troubles endocriniens (obésité et diabète);
  • 3) la grossesse, la période post-partum;
  • 4) intoxication endogène (insuffisance rénale et hépatique);
  • 5) surcharge physique (survient le plus souvent chez les athlètes);
  • 6) intoxication exogène (effet des drogues ou de l'alcool);
  • 7) perturbations électrolytiques.

Compte tenu de l'évolution de la maladie, la dystrophie myocardique peut être chronique, aiguë et subaiguë. En fonction du processus pathologique, la dégénérescence focale et diffuse est distinguée.

Le mécanisme du développement de la maladie

Selon le mécanisme de développement, on distingue la fermentopathie, la dystrophie myocardique du potassium, la membranopathie et la dystrophie catécholamine.

La cause du développement de la dégénérescence myocardique du potassium est le plus souvent la présence d'une infection chronique ou aiguë dans le corps, la perturbation du système endocrinien, ce qui entraîne une modification du niveau de potassium intracellulaire, une violation de la membrane, des dommages aux canaux potassiques. Dans certains cas, il peut y avoir une violation du système enzymatique de transport des cations, une diminution de la concentration de potassium.

Les dystrophies de catécholamines apparaissent avec la ménopause, le stress, l'hypothyroïdie et le phéochromocytome. En raison des dommages aux membranes, il y a une augmentation du calcium dans le cardiomyocyte, qui à son tour provoque une relaxation du myocarde (diastolique).

Avec une augmentation de l'activité des protéases, la structure des mitochondries et des myofibrilles est détruite. En conséquence, des foyers nécrotiques apparaissent et, à l'avenir, un tel patient développe une cardiosclérose myodystrophique et la fonction contractile myocardique diminue.

Le tableau clinique de la dégénérescence myocardique

Pour cette maladie, dans la plupart des cas, une évolution latente est caractéristique, qui se prolonge pendant longtemps sans symptômes. Une mort subite du patient peut alors survenir avec un effort physique excessif. Parmi les signes morphologiques, on distingue l'apparition de contractures des cardiomyocytes, en raison d'un excès d'ions Ca.

Aux tout premiers stades de la maladie, les symptômes sont minimes. Confirmez le diagnostic à l'aide d'examens spéciaux du cœur, tels que l'échocardiographie et l'ECG. Les symptômes les plus courants de la dégénérescence myocardique sont une altération de la conduction cardiaque et du rythme cardiaque, une cardialgie, une insuffisance cardiaque.

La douleur se manifeste le plus souvent sous la forme d'un caractère poignardé ou douloureux, qui augmente après un stress émotionnel ou un effort physique.

Les premiers signes de dégénérescence myocardique sont la faiblesse et la fatigue, qui surviennent souvent après un effort physique, la tachycardie. Aux premiers stades de l'effort, il y a un léger essoufflement. Ensuite, lorsque la maladie progresse, l'essoufflement se manifeste même au moindre effort et peut se transformer en asthme cardiaque et provoquer une suffocation chez le patient..

Aux derniers stades de la dégénérescence myocardique, ascite, hydrothorax, stagnation de la circulation sanguine dans les grands et petits cercles, ainsi que l'insuffisance cardiaque totale.

Les anomalies cardiaques les plus courantes de la dégénérescence myocardique comprennent l'extrasystole, la tachycardie sinusale, la fibrillation auriculaire, la bradycardie et les troubles du blocage intraventriculaire.

Diagnostic de la dystrophie myocardique

Sur l'ECG, des changements sont observés à cause de l'allongement de la systole ventriculaire, de la diminution de la tension de l'onde T, et parfois des autres dents. Le volume systolique et infime peut être réduit. Le syndrome hypodynamique se produit.

Il est possible de déterminer la diminution de la tolérance à l'exercice sans symptômes d'insuffisance coronaire à l'aide d'un test d'ergométrie à vélo. La dégénérescence myocardique se différencie par une myocardite, une névrose, une maladie coronarienne, une cardiosclérose. Le diagnostic est établi après avoir identifié la cause sous-jacente de la maladie..

Sur FCG, une amplitude réduite des tonalités cardiaques, la présence de bruit systolique est déterminée. La radiographie est déterminée par une augmentation du cœur. À l'échocardiographie, des cavités élargies du cœur et des modifications du myocarde sont visibles. Au cours d'une biopsie, des noyaux de myocytes élargis, une diminution des microsomes, la destruction de la membrane mitochondriale, etc. sont déterminés. À partir des méthodes de laboratoire, un test sanguin général et une analyse d'urine sont effectués.

Traitement de dégénérescence myocardique

Le traitement vise principalement à éliminer la cause sous-jacente de la dystrophie myocardique. On prescrit au patient des médicaments qui améliorent les processus métaboliques dans le corps et affectent l'activité cardiaque.

Les sels de potassium sont utilisés comme médicaments, ils ont un effet sur le métabolisme des électrolytes (thromcardin, panangine), les vitamines B12, B6 et B2.

Le phosphate de pyridoxal et la cocarboxylase ont un effet positif - ces médicaments sont administrés par voie intramusculaire plusieurs fois par jour. La durée du traitement est d'environ 3 semaines..

Récemment, les hormones anabolisantes ont été largement utilisées dans le traitement de la dégénérescence myocardique. Ceux-ci incluent le rétabolil, la méthandrosténolone. Le médicament est administré par voie intramusculaire pendant un mois.

Afin d'améliorer les processus énergétiques dans le corps, des activateurs non stéroïdiens sont utilisés: riboxine, orotate de potassium et préparations intramusculaires d'ATP pendant deux semaines.

Bloqueurs de sympathétoconie à petites doses.

En cas d'insuffisance cardiaque latente, des glycosides cardiaques sont utilisés. Après un traitement, il est recommandé de se reposer dans les stations médicales: Sotchi, Belokurikha, Kislovodsk, etc. La meilleure fonction myocardique est favorisée par la physiothérapie et la balnéothérapie. Les procédures physiothérapeutiques ne peuvent être utilisées qu'avec l'autorisation du médecin et avec modération.

Méthodes alternatives de traitement

En tant que méthode populaire pour le traitement de la dégénérescence myocardique sénile, un régime à base de pommes de terre est utilisé avec succès. L'essence d'un tel régime est qu'en un jour, le patient mangeait un kilogramme de pommes de terre bouillies (sans sel). Les portions sont divisées en 5 ou 6 réceptions par jour. Vous pouvez consommer du yogourt avec des pommes de terre.

Avec une fonction cardiaque affaiblie et une fonction musculaire cardiaque altérée, une perfusion de rose musquée est utilisée. Pour ce faire, prenez une cuillère à soupe de rose sauvage et versez un verre d'eau bouillante. Insistez pendant trois heures. Ensuite, ajoutez une cuillère à soupe de miel (cuillère à soupe) au dogrose et mélangez. Un verre est pris deux fois par jour pendant un mois..

Une autre recette qui améliore le fonctionnement du muscle cardiaque: vous devez prendre de l'herbe adonis et de la racine de valériane, 5 cuillères à soupe chacune, des feuilles de mélisse - 10 cuillères à soupe. cuillères. Tous les composants sont mélangés..

Prenez ensuite deux cuillères à café et versez de l'eau bouillante (300 ml). La collection est bouillie au bain-marie pendant 15 minutes. Après cela, les herbes doivent être laissées pendant une heure, afin que la collection soit infusée dans un endroit chaud.

Il doit être pris une cuillère à soupe 3 fois par jour avant les repas.

Prévention de la dégénérescence myocardique

En tant que mesure préventive des maladies cardiaques, un traitement rapide de la cause profonde de la maladie et la prévention des maladies pouvant provoquer une insuffisance cardiaque et une altération de la fonction myocardique sont effectués..

Il est également recommandé de surveiller son alimentation et d'éliminer les mauvaises habitudes, telles que fumer et boire. Le régime devrait viser à réduire la quantité de sel, de viandes fumées, d'aliments épicés ou trop gras.

Dystrophie du muscle cardiaque

Accueil »A propos du cœur» Dystrophie du muscle cardiaque

Catégorie: Coeur, vaisseaux sanguins, sang Vues: 12588

La dystrophie myocardique est un concept indiquant une lésion secondaire ou divers troubles de nature pathologique dans le muscle cardiaque. Souvent, cette maladie est une complication d'une maladie cardiaque, accompagnée de malnutrition myocardique.

La dystrophie entraîne une diminution du tonus musculaire, qui peut devenir un sol favorable à la formation d'une insuffisance cardiaque. Elle survient en raison d'un apport sanguin insuffisant au myocarde, c'est pourquoi ses cellules ne reçoivent pas suffisamment d'air pour leur fonctionnement normal.

Cela conduit à une atrophie ou à la mort complète du tissu myocardique..

Les changements dans le travail du cœur avec la dystrophie myocardique sont réversibles. Et un diagnostic et un traitement en temps opportun sauveront définitivement le patient des troubles cardiaques.

La maladie n'est confirmée qu'en cas de signes de troubles métaboliques, c'est pourquoi la destruction musculaire se produit. Les personnes de plus de quarante ans sont à risque.

Mais récemment, il y a eu une diminution du seuil d'âge inférieur.

Étiologie

Les causes de la progression de la dystrophie myocardique sont assez diverses. Ils sont divisés en facteurs qui affectent directement le fonctionnement du cœur et en causes qui n'affectent pas directement l'organe (agissent par des facteurs externes).

Le premier groupe de raisons comprend:

  • diminution de l'assimilation de l'oxygène par le cœur;
  • des niveaux élevés de calcium dans les ventricules du cœur;
  • dommages myocardiques par les cellules adipeuses;
  • destruction de la structure de l'organe par des bactéries pathogènes;
  • contraction de cellules saines dans le cœur en raison de l'exposition à d'autres processus pathogènes.

Le deuxième groupe comprend:

  • l'effet des hormones sur la couche musculaire du cœur;
  • toutes sortes d'intoxications aiguës du corps (drogues, alcool, nicotine, médicaments);
  • l'effet sur le corps d'une forte dose de rayonnement;
  • stress prolongé, dépression, apathie;
  • une activité physique élevée conduit à la détection d'une telle maladie chez les athlètes;
  • une mauvaise alimentation, qui, pour la plupart, consiste en des aliments très gras et salés;
  • travail anormal des organes des systèmes endocrinien et digestif.

Variétés

Selon les causes et les symptômes, la dystrophie myocardique peut être:

  • ischémique - se forme en raison du manque d'air dans le myocarde. Rarement, un thrombus est détecté dans les artères qui fournissent de l'oxygène au muscle;
  • focal. La principale raison de l'apparition est une violation de la circulation sanguine dans les artères reliées au muscle. Il y a eu des cas d'évolution de la maladie sans symptômes. Chez ces personnes, même les crises cardiaques se sont déroulées sans douleur;
  • gras - se forme de manière diffuse, c'est-à-dire en raison de l'accumulation d'une petite quantité de graisse dans les cellules myocardiques (cardiomyocytes). Progressivement, le niveau de graisse augmente et finit par remplacer complètement le cytoplasme. La principale raison de la formation de ce type de maladie est le manque de protéines et de vitamines;
  • Dishormonal - apparaît à la suite d'un déséquilibre hormonal dans le corps. La plupart du temps, les femmes sont exposées lors de l'arrêt des menstruations ou avec d'autres problèmes gynécologiques. Chez les hommes, il est associé à une diminution de la production d'hormones de testostérone;
  • ventricule gauche du cœur. Ce type de maladie n'est pas indépendant, mais se produit dans le contexte d'une maladie;
  • toxique - apparaît chez les personnes ayant une dépendance à l'alcool;
  • stress physique - les athlètes sont sujets à une mauvaise circulation sanguine. Chez les athlètes professionnels, les cellules du muscle cardiaque sont remplacées par du tissu conjonctif qui n'est pas conçu pour s'étirer.

La structure de la paroi cardiaque

Un changement dystrophique dans les muscles du cœur est divisé en plusieurs stades de développement:

  • primaire - des crises cardiaques douloureuses, un essoufflement et une diminution rapide de l'énergie, sans exposition à l'activité physique, sont caractéristiques. À ce stade, il existe une possibilité d'augmentation de la taille du cœur. Il est impossible de guérir;
  • la deuxième étape - il y a une violation du rythme cardiaque et un gonflement des membres, qui sont presque invisibles. Avec la contraction, le cœur pompe un plus petit volume de sang que celui qui y pénètre pendant la relaxation. Avec un traitement adéquat et rapide, il est possible de restaurer une fonction cardiaque saine;
  • le dernier - cette étape est caractérisée par un manque d'air non seulement en mouvement, mais aussi en état de repos, une diminution de la capacité de travail du patient. Le cœur ne distille pas autant de flux sanguin que lors d'un fonctionnement normal. Cette étape est irréversible..

Symptômes

Si le diagnostic de la maladie n'a pas été posé à un jeune âge, il est très probable qu'il se soit déroulé sans symptômes, par conséquent, le patient n'est pas allé chez le médecin. Mais fondamentalement, sans expression de symptômes, la maladie ne disparaît pas. Les principaux symptômes de la dystrophie myocardique comprennent:

  • angine de poitrine;
  • augmentation de la pression;
  • sensation de manque d'air;
  • sentiment constant de peur et d'insécurité;
  • perturbation du rythme cardiaque. Il est observé très souvent avec une dystrophie focale;
  • gonflement des membres inférieurs;
  • capacité de travail réduite;
  • fatigue élevée;
  • trouble du sommeil;
  • augmentation du taux de transpiration;
  • perte de poids;
  • irritabilité du patient;
  • dyspnée au repos;
  • la douleur se répand sur tout le côté gauche du corps.

Diagnostique

Lors du premier rendez-vous avec le médecin, une clarification détaillée des plaintes du patient a lieu et un examen complet est effectué. Étant donné que dans certains cas, la maladie peut se poursuivre sans symptômes, des techniques instrumentales supplémentaires seront nécessaires pour le diagnostic:

  • IRM cardiaque;
  • radiographie
  • Échographie du cœur;
  • phonocardiographie. Il permet de détecter des bruits mineurs dans le cœur;
  • électrocardiographie - révèle des anomalies du cœur à n'importe quel niveau;
  • biopsie.

Traitement

Le traitement de la dystrophie myocardique repose principalement sur l'élimination des sources de son apparition. En fonction des facteurs d'apparence et de l'état général de santé du patient, les médecins prescrivent:

  • prendre des médicaments pour normaliser le travail du cœur;
  • médicaments hormonaux;
  • injections de vitamines.

Les médicaments visent à normaliser le rythme cardiaque. Parce que les raisons de la formation de la maladie sont purement personnelles, ce groupe de médicaments est prescrit par les médecins uniquement individuellement.

La thérapie à domicile est interdite. De cette façon, vous ne pouvez qu'aggraver l'évolution de la maladie et augmenter le risque de complications. Et ce qui a commencé par une légère perturbation du cœur peut devenir un processus incurable d'amincissement du myocarde dystrophique.

Le traitement de la maladie par une intervention chirurgicale n'est presque pas pratiqué, car les médicaments peuvent réduire complètement la manifestation ou soulager complètement les symptômes de la maladie. Les opérations cardiaques ne sont effectuées que lorsque des signes d'insuffisance cardiaque prononcée sont détectés:

  • violation du rythme cardiaque;
  • l'essoufflement n'est pas accompagné d'efforts physiques;
  • œdème persistant des membres.

La prévention

Tout d'abord, la prévention de la dystrophie myocardique doit consister en un traitement de la maladie contre laquelle elle se manifeste. De plus, les méthodes préventives comprennent:

  • prendre des médicaments dans des limites normales;
  • renoncer à l'alcool et fumer;
  • des exercices physiques quotidiens, mais uniquement au mieux des capacités de chacun;
  • éviter l'hypothermie ou la surchauffe du corps;
  • examen médical deux fois par an;
  • manger des protéines et des vitamines;
  • apport calorique réduit. Essayez de ne pas manger de fast-food;
  • l'apport quotidien de liquide n'est pas inférieur à un litre.

Dystrophie myocardique, symptômes, traitement

Avec la dystrophie myocardique, le muscle cardiaque est affecté en raison de perturbations des processus métaboliques et des réactions biochimiques du corps. Malgré la gravité et la complexité de la violation dans le travail du cœur, la dystrophie myocardique n'est toujours pas isolée dans une maladie distincte, mais est toujours considérée comme le symptôme d'une pathologie plus grave.

Pour que le patient puisse poser un diagnostic final - dystrophie myocardique, il est nécessaire de poser un diagnostic clair de presque tous les processus métaboliques dans le corps et d'identifier leur violation.

Causes de la dystrophie myocardique

Il existe deux principales causes mondiales d'infarctus du myocarde chez l'homme. La première raison est les anomalies directes dans le travail du cœur, caractérisées par des maladies de l'organe - myocardite, infarctus du myocarde, maladie coronarienne, manifestation de cardiomyopathie.

La deuxième raison de la dystrophie myocardique est une violation du fond hormonal dans le corps, ainsi que du fonctionnement du système nerveux central. À la suite de changements pathologiques dans ces deux zones de notre corps, il y a un dysfonctionnement du fonctionnement du muscle cardiaque.

La deuxième raison ou un groupe de raisons peut également inclure l'anémie, une diminution du taux d'hémoglobine en dessous de la norme autorisée, l'évolution des maladies virales et infectieuses sous une forme chronique, par exemple, l'amygdalite. De plus, des dommages au muscle cardiaque peuvent survenir en raison d'une intoxication chimique nocive du corps (le plus souvent, cela se produit dans des conditions de production si les règles du travail ne sont pas respectées).

De plus, l'impact négatif d'un traitement à long terme avec des médicaments graves ou le dépassement de la dose recommandée de médicaments entraîne irréversiblement des troubles dans le corps, exprimés par des problèmes avec le muscle cardiaque. En particulier, tout traitement hormonal, l'utilisation d'antibiotiques, et non seulement doivent être sous la stricte surveillance du médecin traitant.

Processus pathologiques dans le système endocrinien, la glande thyroïde, les glandes surrénales, etc. affecter négativement le fond hormonal d'une personne, conduisant à une dystrophie myocardique.

Tout dommage chronique aux organes internes affecte le travail de l'ensemble du système cardiovasculaire.

La plupart des athlètes connaissent la soi-disant dystrophie sportive, lorsque le cœur n'est tout simplement pas en mesure de faire face à l'effort physique auquel une personne s'expose..

Compte tenu de l'impact négatif de toutes les raisons ci-dessus, nous pouvons dire que sous leur influence, le muscle cardiaque meurt progressivement, et à la place des cellules et des tissus morts, le tissu conjonctif se développe.

À la suite de ce processus pathologique, le muscle cardiaque se contracte légèrement, ce qui entraîne une carence en oxygène et en nutrition de tous les organes internes d'une personne, ainsi que des systèmes vitaux.

Il s'avère qu'un soi-disant symptôme insignifiant sous forme de dystrophie myocardique peut affecter le fonctionnement de tout l'organisme et entraîner des dommages irréversibles, jusqu'à la mort.

Comment est la dystrophie myocardique?

Les symptômes de la dystrophie myocardique n'apparaissent pas immédiatement. C'est pourquoi une personne peut se considérer en bonne santé pendant longtemps et ne pas consulter un médecin. La dystrophie myocardique évolutive entraînera inévitablement une insuffisance cardiaque, un essoufflement constant, un œdème dans tout le corps et également l'apparition d'un syndrome hypotenseur douloureux..

En tant que premier symptôme mineur de la dystrophie du myocarde, des picotements douloureux dans la poitrine peuvent être distingués.

De plus, les sensations de douleur s'intensifient lorsqu'une personne se comporte dans la vie ordinaire - qu'elle soit engagée dans un effort physique intense, qu'elle soit nerveuse, etc..

(seulement dans de telles conditions, le cœur fait mal et cela se ressent clairement). En règle générale, au repos, la douleur cardiaque disparaît complètement.

Dans le bon sens, déjà à ce stade, vous pouvez demander l'aide d'un cardiologue.

Si une personne ignore les signaux de son corps, un gonflement de la jambe, des mains et du visage se joindra bientôt à la douleur cardiaque; un essoufflement douloureux et désagréable apparaît, une tachycardie se développe.

Une personne se plaint de plus en plus de faiblesse dans le corps, de fatigue, de manque d'énergie. Presque tous ces symptômes suggèrent qu'une personne développe rapidement une insuffisance cardiaque..

D'autres symptômes de la dystrophie myocardique s'expriment par: des douleurs intolérables au cœur, qui disparaissent seulement après la prise de 1 à 2 comprimés de nitroglycérine.

Le patient est préoccupé par de la fièvre dans le visage / le corps, des rougeurs au visage, une transpiration excessive, un manque d'air, une toux cardiaque.

Diagnostic de la dystrophie myocardique

Afin de diagnostiquer les changements pathologiques du muscle cardiaque, le patient doit tout d'abord consulter un cardiologue. Un spécialiste, par un diagnostic approprié, doit détecter les changements dans la couche musculaire du myocarde et une violation du cardiomyocyte.

Un spécialiste expérimenté, en règle générale, sur la base des plaintes des patients et des manifestations cliniques visibles, peut détecter des anomalies dans le système cardiovasculaire.

Le diagnostic myocardique comprend: échographie de la glande thyroïde, échographie du cœur, ECG, IRM du cœur.

Comment traiter la dystrophie myocardique?

Si une violation de la couche musculaire du cœur ne s'accompagne pas d'une insuffisance cardiaque sévère, dans ce cas, la pathologie est traitée dans un hôpital de jour dans un établissement médical. En règle générale, il s'agit d'un traitement médicamenteux complet.

Si la cause de dommages myocardiques dans la maladie thyroïdienne, un endocrinologue devrait également prescrire un traitement hormonal substitutif.

Lors du diagnostic de l'anémie chez un patient, des préparations contenant du fer sont utilisées dans une thérapie complexe, ainsi que le médicament Érythropoïétine.

Pour restaurer la structure et le fonctionnement du muscle cardiaque, des médicaments cardiotropes spéciaux sont utilisés - magnésium, panangine, magnorot, acide folique, vitamines B, complexes multivitaminiques. Attribuer au patient et aux sédatifs sous la forme de Corvalol, Barboval, Novo-Passit. Pour éliminer les arythmies - Metoprolol, Cordaron.

Pourquoi la dystrophie myocardique dysmétabolique se produit-elle et comment est-elle traitée?

La dystrophie myocardique dysmétabolique survient dans un contexte de pathologie hormonale ou de maladies métaboliques héréditaires, avec un apport insuffisant en protéines, oligo-éléments et vitamines, amylose.

Sous l'influence de ces facteurs, la formation d'énergie est perturbée dans les fibres musculaires du cœur, leur fonction contractile s'affaiblit.

La maladie sous-jacente est traitée et des médicaments sont prescrits pour renforcer le myocarde.

Causes de la dystrophie myocardique dysmétabolique

La violation des processus métaboliques dans le muscle cardiaque avec cette pathologie peut survenir avec les maladies suivantes:

  • maladies des organes endocriniens: insuffisance surrénale, acromégalie, thyréotoxicose, diabète sucré;
  • une diminution de la synthèse des hormones sexuelles à la ménopause;
  • obésité;
  • pathologies héréditaires avec accumulation de glycogène, de fer, d'acide phytique, de mucopolysaccharides et de lipides dans le tissu myocardique;
  • troubles de l'alimentation: anémie, carence en potassium, magnésium, sélénium, protéines, vitamines;
  • amylose - dépôt d'une protéine amyloïde particulière.

Le mécanisme de développement de la dystrophie myocardique dysmétabolique

Les réactions biochimiques dans le myocarde changent sous l'influence d'un déséquilibre hormonal ou d'une carence en nutriments, l'accumulation de toxines dans les cellules. Cela conduit aux processus pathologiques suivants:

  • manque de production d'énergie;
  • échange incorrect d'électrolytes et de protéines;
  • augmentation compensatoire des cavités cardiaques;
  • diminution de la fonction contractile;
  • mauvaise alimentation des organes en sang et en oxygène.

Au fil du temps, une partie des myocardiocytes est remplacée par du tissu conjonctif. De telles sections de la couche musculaire ne peuvent pas fournir des contractions normales du cœur, le passage des impulsions nerveuses est perturbé, ce qui entraîne une arythmie et une insuffisance cardiaque. Au stade de la cardiosclérose, le tableau clinique est plus grave et les changements irréversibles.

Nous vous recommandons de lire sur la cardiomyopathie dilatée. Vous en apprendrez davantage sur les formes de cardiomyopathie, l'épidémiologie de la maladie, les causes de développement, les symptômes, le diagnostic et les options de traitement..
Et voici plus sur l'extrasystole ventriculaire.

Symptômes de la dystrophie myocardique dysmétabolique

Les premières manifestations de la dystrophie myocardique peuvent être un essoufflement et une augmentation du rythme cardiaque lors d'efforts physiques de faible intensité.

Si un tel signe est ignoré, il y a alors des douleurs, des picotements, des troubles du rythme sous la forme d'une impulsion accélérée ou ralentie, des interruptions cardiaques.

Avec la progression des lésions myocardiques, l'insuffisance cardiaque augmente, la dyspnée et la tachycardie sont associées à un œdème des membres inférieurs, une augmentation du foie et de la toux. Les arythmies et les baisses de tension artérielle deviennent plus graves.

Formes de dystrophie myocardique dysmétabolique

Les signes généraux caractéristiques de tous les types de dystrophie myocardique apparaissent différemment selon la cause de cette pathologie..

Dystrophie myocardique dans l'anémie

Si le taux d'hémoglobine tombe à des valeurs de 80 à 90 g / l, il ne peut pas se former en raison de la carence en oxygène dans les molécules d'ATP des tissus cardiaques en quantité suffisante. La contractilité myocardique diminue. L'anémie peut survenir avec un manque de fer dans les aliments, des saignements aigus ou chroniques, la destruction des globules rouges.

Le tableau clinique de la dystrophie myocardique dans l'anémie:

  • pâleur de la peau;
  • difficulté à respirer
  • vertiges;
  • palpitations
  • augmentation de la pulsation des artères carotides.

Le cœur augmente de taille, ce qui peut être détecté par les percussions. Les tons sont flous, au-dessus des vaisseaux, vous pouvez écouter le «bruit du haut». Une anémie prolongée et sévère entraîne le développement d'une insuffisance cardiaque.

Dystrophie myocardique avec thyrotoxicose

Une quantité accrue d'hormones thyroïdiennes réduit la formation d'ATP et de phosphate de créatine - les principales sources d'énergie pour réduire les fibres musculaires. Les hormones thyroïdiennes activent le système nerveux sympathique: augmente la vitesse de circulation sanguine, la fréquence cardiaque. Le cœur travaille avec surcharge dans un manque constant d'énergie.

Les symptômes de la dystrophie myocardique sont les suivants:

  • tachycardie - sinus et paroxystique, fibrillation auriculaire;
  • extrasystoles;
  • chagrin;
  • gonflement
  • hypertrophie du foie.

Manifestations cliniques de pathologie cardiaque avec thyrotoxicose

Dystrophie myocardique dans l'hypothyroïdie

Une teneur insuffisante en hormones thyroïdiennes dans le sang ralentit tous les processus métaboliques dans le tissu cardiaque, augmente le niveau de sodium et de faibles quantités de potassium. La perméabilité élevée de la paroi vasculaire provoque une accumulation de liquide dans les cellules myocardiques.

La dystrophie myocardique avec une fonction thyroïdienne faible s'accompagne des symptômes suivants:

  • fréquence cardiaque plus basse;
  • conductivité réduite sous forme de blocus;
  • maux de cœur persistants et douloureux.

Diagnostic de la dystrophie myocardique dysmétabolique

Les signes de dystrophie myocardique sont non spécifiques, ils peuvent être trouvés avec la myocardite, la cardiosclérose. Par conséquent, pour effectuer un diagnostic différentiel, ils sont guidés par les données des méthodes instrumentales et les symptômes de la maladie sous-jacente.

Les principaux critères caractéristiques de la dystrophie myocardique dysmétabolique:

  • Percussion: les limites sont normales.
  • Auscultation et phonocardiographie: souffle systolique doux, les bruits cardiaques sont affaiblis, étouffés.
  • ECG: dents de faible amplitude, modifications du complexe ventriculaire, arythmie, extrasystoles.

ECG pour la cardiomyopathie dysmétabolique

  • Échocardiographie: expansion des cavités cardiaques (aux stades ultérieurs), faible contractilité myocardique.
  • Scintigraphie au thallium: accumulation inégale de thallium, foyers de faible apport sanguin.

Traitement de la dystrophie myocardique dysmétabolique

Les principales directions thérapeutiques de cette pathologie sont: la correction de la cause de la dystrophie myocardique, l'amélioration des processus métaboliques dans le muscle cardiaque et le traitement symptomatique de l'arythmie, l'insuffisance cardiaque.

Pour réduire l'influence des facteurs dommageables (thérapie étiotrope) sont utilisés:

  • traitement hormonal substitutif (ménopause, hypothyroïdie);
  • normalisation du métabolisme des glucides et perte de poids (diabète, obésité);
  • médicaments antianémiques;
  • élimination du phéochromocytome, goitre toxique;
  • correction nutritionnelle: produits protéiques faibles en gras, son, noix, fruits secs, jus fraîchement pressés, vitamines.

Pour améliorer la force des contractions cardiaques (thérapie pathogénique), des sels de potassium et de magnésium, la riboxine, le mildronate, la thiotriazoline, la L-carnitine, l'ATP-Long sont utilisés. Des stéroïdes anabolisants, des sédatifs et des toniques peuvent être prescrits..

Les antiarythmiques, les diurétiques, les glycosides cardiaques sont prescrits le plus souvent en combinaison avec des cardioprotecteurs, des vitamines et des antioxydants. En présence d'une pression accrue, des médicaments antihypertenseurs du groupe des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine sont utilisés, car ils ont un effet protecteur sur le myocarde..

Pour la prévention des complications et la possibilité de restaurer le travail du muscle cardiaque, il est recommandé aux patients d'observer le régime du jour et la nutrition, d'arrêter l'alcool et de fumer, de limiter le stress physique et émotionnel. Pendant l'aggravation, le repos au lit est requis. Dans la période de récupération, une activité physique dosée est requise avec une augmentation progressive de la durée et de l'intensité des cours.

Nous vous recommandons de lire sur la classification de la dystrophie myocardique. Vous découvrirez les causes du développement de la dystrophie myocardique chez l'adulte et l'enfant, les types, les symptômes, le diagnostic et les principes de traitement de la dystrophie myocardique.
Et voici plus sur la dystrophie myocardique hormonale.

Pronostic pour pathologie identifiée

Aux premiers stades de la dystrophie myocardique dysmétabolique, jusqu'au remplacement des cellules fonctionnelles par du tissu conjonctif dans le muscle cardiaque, le pronostic est favorable, les changements sont réversibles. Le traitement de la dystrophie myocardique ne peut réussir que si la cause qui l'a provoquée est éliminée..

Aux stades ultérieurs de la maladie, avec l'ajout de symptômes d'insuffisance cardiaque et de troubles du rythme complexes, il est difficile de restaurer complètement les patients. La thérapie est effectuée pendant une longue période..

Les complications de la dystrophie myocardique peuvent être: cardiosclérose, anévrisme cardiaque, fibrillation auriculaire. Ces conditions mettent la vie en danger..

Ainsi, le succès du traitement de la dystrophie myocardique dysmétabolique dépend de la mesure dans laquelle il est possible d'éliminer ou de compenser la pathologie qui a conduit à son apparition. Les manifestations de la dystrophie myocardique ne sont pas spécifiques, leur gravité dépend de la gravité de la maladie sous-jacente. Si le traitement est complexe et aux premiers stades de la maladie, le pronostic est favorable.

Pour les premiers symptômes de maladie cardiaque à ne pas ignorer, voir cette vidéo:

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite