Cardiosclérose athérosclérotique: traitement, symptômes, causes, prévention

L'athérosclérose affecte les vaisseaux d'une personne sur trois sur Terre. Il s'agit du processus de formation de plaques "grasses" sur la paroi des artères ou des veines, qui peut atteindre une taille énorme - jusqu'à 7-12 cm de diamètre. Avec leur croissance significative, la lumière du vaisseau peut se chevaucher complètement, ce qui entraînera une nutrition insuffisante de l'organe ou une stagnation du sang en son sein. La croissance de ces plaques dans les artères alimentant le cœur entraîne l'apparition d'une maladie ischémique (en abrégé IHD) et d'une cardiosclérose athérosclérotique.

Si dans le premier cas, les changements dans l'organe sont souvent réversibles (l'exception est le développement d'une crise cardiaque), alors avec la cardiosclérose, les dommages au muscle cardiaque durent toute la vie. Dans le myocarde, la prolifération du tissu conjonctif se produit, en raison de laquelle sa fonction diminue et, par conséquent, tout l'organisme peut souffrir.

Les causes de la cardiosclérose

La cause exacte de la cardiosclérose athérosclérotique est inconnue. Les médecins estiment que les plus importants sont la grande quantité de lipides dans le sang (en particulier les LDL, le cholestérol) et les dommages vasculaires (avec chute de pression, inflammation, etc.). Le plus souvent, ces conditions sont observées chez les personnes qui présentent les facteurs indésirables suivants:

  • Génétique - si dans le passé de la famille beaucoup souffraient d'athérosclérose, la probabilité de son développement chez la postérité est élevée;
  • Âge - après 50 ans, les plaques "grasses" sur les vaisseaux se forment beaucoup plus rapidement qu'à un jeune âge. Cela est dû à un ralentissement des processus métaboliques, à une diminution de la fonction hépatique et à des modifications de la paroi vasculaire. Pour cette raison, les lipides circulent plus longtemps dans le sang et se déposent plus facilement sur les artères endommagées;
  • Sexuel - selon les statistiques, les hommes sont plus sensibles à l'athérosclérose que les femmes protégées par les hormones sexuelles (avant la ménopause);
  • Mauvaises habitudes - tabagisme et alcool;
  • Le surpoids - est déterminé par un indice spécial (poids corporel en kg / taille 2). Si la valeur résultante est inférieure à 25, le poids est alors considéré comme normal;
  • Maladies concomitantes - diabète (en particulier le deuxième type), insuffisance thyroïdienne (hypothyroïdie), insuffisance hépatique, hypertension (pression artérielle supérieure à 140/90).

La présence d'un seul facteur augmente considérablement le risque de cardiosclérose athérosclérotique. Ce processus se forme toujours progressivement, il est donc difficile de déterminer sa présence en temps opportun, sans la vigilance du patient. Pour ce faire, vous devez savoir où commence la maladie et comment elle se développe..

Comment se développe la cardiosclérose athérosclérotique?

Tout d'abord, une personne doit modifier la composition des graisses sanguines. Le niveau de lipides «nocifs» augmente (LDL) et «bénéfique» diminue (HDL). Pour cette raison, des bandes de graisse apparaissent sur les parois des artères coronaires. Il est impossible de les détecter au cours de la vie, car ils ne provoquent l'apparition d'aucun symptôme.

Par la suite, les lipides, ainsi que les cellules sanguines (plaquettes), continuent de se déposer dans la région de la bandelette, formant une plaque complète. En grandissant, il ferme d'abord partiellement l'artère. À ce moment, la personne s'inquiète des premiers signes de maladie coronarienne. Si la plaque reste dans cet état pendant une longue période (pendant plusieurs années) et que le patient ne prend pas de médicaments hypolipidémiants, une cardiosclérose athérosclérotique apparaît. En règle générale, il est de nature diffuse - de petits foyers se produisent dans différentes parties du muscle cardiaque.

Sans traitement, la maladie progresse progressivement - la quantité de tissu conjonctif augmente, au lieu d'un myocarde normal. Les cellules musculaires restantes se développent, essayant de maintenir une fonction cardiaque normale. En conséquence, cela conduit à son insuffisance et à l'apparition de symptômes graves.

Symptômes de la cardiosclérose athérosclérotique

Les patients présentent deux principaux groupes de plaintes - sur les manifestations de la maladie coronarienne et sur les signes d'insuffisance cardiaque. La première est la douleur, qui peut être reconnue par des signes caractéristiques. Ils sont tous décrits dans un questionnaire spécial, répondant aux questions dont le patient peut suspecter indépendamment une IHD.

Angine de poitrine ou Prinzmetal - intensité moyenne / faible;

Angine de poitrine instable - l'apparition d'une douleur intense est possible. Le patient peut «geler» pendant les crises, car il a peur d'exacerber le symptôme.

Avec tout type de maladie coronarienne (sauf crise cardiaque), la douleur disparaît après la prise de nitroglycérine. S'il persiste plus de 10 minutes - c'est l'occasion de contacter une ambulance.

Avec une angine stable, la douleur disparaît rapidement après un court repos (en 5-7 minutes).

Caractéristique de la douleurLa description
Où est situé?Toujours derrière le sternum. Il s'agit du critère diagnostique le plus important..
Quel personnage?La douleur est le plus souvent douloureuse ou tiraillante. Parfois, le patient ne peut que se plaindre d'inconfort dans la poitrine.
Où il rayonne ("donne")?
  • Épaule gauche
  • Main gauche;
  • Omoplate gauche / droite;
  • Poitrine gauche.

Ce symptôme est incohérent - chez certains patients, il peut être absent.

Quand surgit?Ce symptôme dépend du type de maladie coronarienne:

  • Angine de poitrine (l'option la plus courante) - après un stress physique / psychologique. Plus la lumière de l'artère coronaire est fermée, moins il faut de stress pour causer de la douleur;
  • Angine de poitrine vasospastique (Prinzmetal) - à tout moment, mais plus souvent au repos ou la nuit;
  • Angine de poitrine instable - la douleur survient spontanément.
Quelle force?
Ce qui est supprimé?

En plus des symptômes ci-dessus, un patient atteint de cardiosclérose athérosclérotique peut détecter des signes d'insuffisance cardiaque:

  • Essoufflement qui se produit pendant l'effort. Le plus souvent, les patients le remarquent en montant des escaliers ou en marchant sur des distances considérables (plus de 400 mètres). Avec la cardiosclérose avancée, la respiration du patient peut être difficile même au repos;
  • Oedème - dans les premiers stades, seules les jambes sont affectées (au niveau des pieds et des jambes). Par la suite, un œdème peut survenir dans tout le corps, y compris les organes internes;
  • Changements dans la peau et les ongles - les patients atteints de cardiosclérose sévère notent un refroidissement des mains et des pieds, une peau sèche constante. La chute des cheveux et la déformation des ongles sont possibles (ils acquièrent une forme ronde, deviennent convexes);
  • Une diminution de la pression (inférieure à 100/70 mm Hg) n'apparaît que dans le contexte d'un changement significatif du myocarde. Souvent accompagné de vertiges et d'évanouissements périodiques..

De plus, la cardiosclérose athérosclérotique peut s'accompagner de troubles du rythme, de l'apparition d'une sensation de «rythme cardiaque» et de «dysfonctionnements» dans le cœur. Cependant, ces symptômes se produisent rarement..

Diagnostic de la cardiosclérose athérosclérotique

L'athérosclérose peut être suspectée en étudiant le sang veineux du patient. Pour ce faire, il suffit d'effectuer une analyse biochimique, dans laquelle vous devez absolument regarder les indicateurs suivants:

lipides")

IndiceNormeChangements dans la cardiosclérose athérosclérotique
Cholestérol3,3 à 5,0 mmol / LAugmente
LDL ("lipides nocifs")jusqu'à 3,0 mmol / lAugmente
supérieur à 1,2 mmol / lDescend
TriglycéridesJusqu'à 1,8 mmol / lAugmente

Pour confirmer la présence d'une cardiosclérose athéroscléreuse, les médecins utilisent des diagnostics instrumentaux. Les méthodes suivantes sont les plus courantes en Russie:

  • ECG - une étude bon marché et omniprésente qui vous permet de suspecter la cardiosclérose par la présence d'ischémie de certaines zones du cœur;
  • L'échographie cardiaque (échocardiographie) est le moyen le plus simple de détecter le tissu conjonctif au lieu du myocarde, pour évaluer le nombre de foyers pathologiques et leur taille;
  • L'angiographie coronaire est le moyen le plus précis et le plus coûteux de détecter l'athérosclérose. L'étude n'est réalisée que dans les grands hôpitaux, car elle nécessite des fournitures, des équipements et des spécialistes hautement qualifiés. L'algorithme standard pour l'angiographie est le suivant:
    1. À travers l'artère fémorale, le chirurgien introduit un cathéter spécial (tube mince) qui mène à travers l'aorte aux artères coronaires;
    2. Un agent de contraste est introduit dans le cathéter;
    3. Prenez une photo de la zone du cœur par n'importe quelle méthode aux rayons X (le plus souvent, c'est la tomodensitométrie).

Après avoir confirmé le diagnostic, les médecins prescrivent un traitement complet. Il inhibe la progression de la maladie, réduit la gravité des symptômes et réduit le risque de crise cardiaque, qui est une cause fréquente de décès chez ces patients..

Traitement de la cardiosclérose athérosclérotique

Tout d'abord, il est recommandé aux patients de suivre un régime alimentaire visant à réduire la quantité de lipides sanguins. Cela implique l'exclusion des plats frits, farinés, fumés et salés. La table des patients devrait être principalement composée de soupes de bouillon de poulet, de céréales, de viandes diététiques (poulet, veau, dinde) et de produits végétaux (légumes, fruits).

Le patient doit adapter son mode de vie pour améliorer l'effet du traitement. Des exercices physiques dosés (natation, marche régulière, course à pied légère) sont nécessaires, ce qui aidera à se débarrasser de l'excès de poids et à augmenter la tolérance (tolérance) au stress.

Un traitement efficace de la cardiosclérose athérosclérotique n'est pas possible sans suivre les recommandations ci-dessus, mais une médication appropriée joue également un rôle important. En règle générale, il comprend les groupes de médicaments suivants:

  • Anticoagulants - Aspirine Cardio, Cardiomagnyl. Ils sont pris pour inhiber la croissance des plaques et le blocage des vaisseaux sanguins. L'utilisation régulière de ces médicaments prévient l'infarctus du myocarde dans 76% des cas;
  • Abaissement des lipides - atorvastatine, rosuvastatine, simvastatine;
  • Soulager les attaques IHD - Nitroglycérine en spray / comprimés sous la langue. Cela ne fonctionne que pendant une courte période. En cas de crises fréquentes, des formes d'une durée de 8 à 12 heures sont recommandées: dinitrate ou mononitrate d'isosorbide;
  • Éliminer l'œdème - Diurétiques Veroshpiron, Spironolactone. Avec un œdème sévère et prononcé, la nomination du furosémide est possible;
  • Amélioration des prévisions - Enalapril, Lisinopril, Captopril. Ces médicaments réduisent la gravité de l'insuffisance cardiaque et réduisent légèrement la pression artérielle.

Ce schéma peut être complété par d'autres médicaments, en fonction de l'état du patient. Si les médicaments ne sont pas en mesure de réduire les symptômes de la cardiosclérose athérosclérotique, il est recommandé de suivre un traitement chirurgical. Elle consiste à améliorer l'apport sanguin au myocarde en élargissant les artères coronaires (angioplastie transluminale à ballonnet) ou en contournant le flux sanguin (greffe de pontage coronarien).

Prévention de la cardiosclérose athérosclérotique

La probabilité de développer cette pathologie est très élevée, par conséquent, la prophylaxie devrait commencer à un jeune âge. Il consiste en une simple correction du mode de vie, visant à réduire les taux de lipides et à prévenir les dommages vasculaires. Les recommandations des médecins sont les suivantes:

  • Faites de l'exercice au moins 3 fois par semaine. Idéal pour la course, le sport / ski et la natation;
  • Arrêter de fumer, de consommer des drogues et de fortes doses d'alcool (il est recommandé de ne pas consommer plus de 100 g de vin par jour);
  • Mesurez périodiquement la pression et le glucose;
  • Prenez régulièrement (tous les 6 mois) des complexes de multivitamines;
  • Limitez les aliments gras, farineux et fumés. Les plats ne doivent pas être ajoutés.

Il est beaucoup plus facile de prévenir la cardiosclérose athéroscléreuse que de la traiter. Les activités ci-dessus aident à maintenir une qualité de vie décente pour une personne, même à un âge avancé.

Qu'est-ce que la cardiosclérose athérosclérotique dans la cardiopathie ischémique?

La cardiosclérose athérosclérotique est le résultat de la progression de la maladie coronarienne avec des dommages aux coronaires (artères coronaires). Les principales manifestations cliniques de la maladie sont les crises d'angine de poitrine, les arythmies et l'augmentation de l'insuffisance cardiaque..

Qu'est-ce que la cardiosclérose athérosclérotique

Cette pathologie cardiaque se manifeste de la même manière que l'insuffisance cardiaque. Avec la cardiosclérose athérosclérotique, le cœur du patient augmente, en particulier son ventricule gauche. Dans ce cas, la fréquence cardiaque est gravement perturbée..

Habituellement, cette pathologie est précédée d'une angine de poitrine prolongée. Souvent, une maladie concomitante de la cardiosclérose athéroscléreuse est l'hypertension ou les lésions sclérotiques de l'aorte. La fibrillation auriculaire ou l'artériosclérose cérébrale survient souvent avec cette maladie..

En raison d'une altération de la circulation coronaire et, par conséquent, d'un manque d'oxygène et de nutriments dans le myocarde, de multiples processus nécrotiques dans le muscle cardiaque commencent.

Comment se forme la pathologie?

La base de la maladie est le remplacement des cellules cardiaques saines par du tissu cicatriciel. Cela peut être facilement expliqué par un exemple: lorsque nous blessons gravement, coupons n'importe quelle partie du corps, puis la plaie guérit, mais à sa place il reste une cicatrice, une cicatrice. Donc avec le coeur.

Les causes des cicatrices sont les suivantes:

  1. Les conséquences de l'inflammation. Chez les enfants, cela peut se produire après des maladies telles que la rougeole, la rubéole ou la scarlatine. Chez l'adulte, cela peut avoir des conséquences après la tuberculose ou la syphilis. Après que ces maladies ont été traitées, les processus inflammatoires disparaissent, mais il arrive parfois que le tissu musculaire soit marqué et ne puisse plus se contracter.
  2. Si des manipulations chirurgicales ont été effectuées sur le cœur, une cicatrice y restera par la suite..
  3. Les conséquences de l'infarctus du myocarde. La nécrose avec crise cardiaque est très étendue.Par conséquent, à l'aide d'une thérapie appropriée, les médecins essaient de former une cicatrice assez dense afin que les tissus ne se déchirent pas..
  4. En raison du fait que l'athérosclérose rétrécit les lumières vasculaires, les obstruant avec des plaques de cholestérol, une privation d'oxygène des muscles cardiaques se produit, ce qui entraîne une cicatrisation progressive du tissu cardiaque.

Des signes similaires sont observés, en fait, chez toutes les personnes âgées..

Les causes

Si vous regardez la racine du problème, vous pouvez conclure que la principale raison du développement de cette maladie est une augmentation du taux de cholestérol, à savoir des lipoprotéines de faible densité. Un taux de cholestérol élevé déclenche l'apparition de plaques de cholestérol qui obstruent les vaisseaux sanguins.

Au fil du temps, les plaques se développent et rétrécissent la lumière des vaisseaux et des artères, ce qui entraîne une privation d'oxygène des tissus entourant le vaisseau endommagé. En conséquence, l'athérosclérose se développe, ce qui provoque le risque d'une crise cardiaque ou d'un accident vasculaire cérébral.

Les tissus cardiaques sont cicatriciels, c'est pourquoi il ne peut plus se contracter normalement. Tout cela entraîne un certain nombre de maladies et de complications..

Le groupe à risque comprend les facteurs suivants:

  • Affiliation sexuelle. Les hommes souffrent beaucoup plus souvent de cette maladie, car les femmes en sont protégées par l'hormone sexuelle naturelle. Une fois l'âge de la reproduction des femmes terminé et la production de la principale hormone sexuelle diminuant, les risques de la maladie chez les hommes et les femmes deviennent les mêmes.
  • Prédisposition génétique à la maladie. Cette maladie peut être héréditaire..
  • Âge. Avec une augmentation du nombre d'années, les vaisseaux sanguins s'usent naturellement en raison du vieillissement du corps.
  • Maladies d'accompagnement. Chez les personnes atteintes de diabète, d'infections chroniques, d'hypertension, d'hyperlipidémie, etc., le risque de cette pathologie est beaucoup plus élevé.
  • Mauvaises habitudes. Nicotine, goudron, alcool - tout cela est un poison pour le corps, agissant de manière destructrice sur les parois vasculaires, qui à partir de ces substances nocives perdent leur élasticité et deviennent cassantes. Et c'est déjà un terrain fertile pour la croissance des dépôts de cholestérol.
  • Mauvaise nutrition. Les aliments riches en graisses animales, la consommation excessive de farine et les aliments sucrés conduisent à une accumulation excessive de triglycérides de basse densité et de lipoprotéines de basse densité, puis l'athérosclérose et d'autres maladies se développent progressivement.
  • Le manque d'exercice. C'est un style de vie sédentaire. Sans mouvement, une atrophie musculaire et un gain de graisse se produisent. Cela nuit à tout le corps et aux vaisseaux sanguins, en particulier.

Certains de ces facteurs ne peuvent pas être éliminés, comme le critère lié à l'âge ou le facteur génétique, mais les autres peuvent et doivent être combattus, car cela contribuera à ralentir le développement de l'athérosclérose et à prolonger une vie saine.

Il existe deux formes diffuses de cette maladie:

  1. Petite focale;
  2. Grande focale.

La différenciation se produit en raison de la taille de la lésion..

On distingue également trois types de maladies:

  • Ischémique. Apparaît du fait que les cellules cardiaques, en raison du blocage des vaisseaux sanguins, ne reçoivent pas un équipement approprié avec de l'oxygène et des nutriments, car la circulation sanguine altérée ne remplit pas pleinement ses fonctions..
  • Post-infarctus. D'après le nom, il est clair que ce type survient après un infarctus du myocarde, c'est-à-dire après une nécrose (mort) du tissu cardiaque.
  • Mixte. Ce type se caractérise par les caractéristiques des deux précédents.

Chacune de ces espèces a ses propres caractéristiques..

Symptomatologie

Le principal problème d'identification de cette maladie est qu'elle peut, pendant longtemps, voire plusieurs années, être asymptomatique.

Selon de nombreux cardiologues, le principal facteur de développement de la maladie est l'âge, car même chez les patients n'ayant pas subi de crise cardiaque, avec l'âge, le tissu cicatriciel s'accumule dans le cœur.

Les symptômes augmentent:

  • Tout d'abord, le patient éprouve un malaise général, une faiblesse.
  • Ensuite, un essoufflement et une fatigue accrue apparaissent, même avec un effort mineur.
  • Ensuite, il y a des douleurs dans la région du cœur ou au milieu de la poitrine. Ils s'intensifient la nuit. La douleur peut être donnée sur le côté gauche - dans le bras, l'omoplate ou la clavicule.
  • Avec le développement de la maladie, la famine en oxygène s'intensifie et des étourdissements, des acouphènes, une congestion nasale, des maux de tête peuvent survenir.
  • La fréquence cardiaque due à la prolifération du tissu cicatriciel est perturbée et une tachycardie se produit. La fibrillation auriculaire est également possible..

Il est préférable de consulter un médecin si les premiers symptômes surviennent, car cela facilitera grandement le processus de diagnostic et de traitement..

Diagnostic de la cardiosclérose athérosclérotique

Afin d'établir un diagnostic précis, des méthodes de diagnostic en laboratoire et instrumentales seront nécessaires..

Des tests de laboratoire dont vous pourriez avoir besoin:

  1. Chimie sanguine;
  2. Profil lipidique élargi.

Ces tests sont nécessaires pour détecter le taux de cholestérol total et toutes ses fractions..

Parmi les méthodes instrumentales, on recourt le plus souvent à:

  1. ECG (électrocardiographie);
  2. Échographie (échographie);
  3. Échocardiographie;
  4. L'ergométrie du vélo (une méthode qui permet d'identifier le degré de déviation par rapport à la norme du myocarde).

Vous pourriez également avoir besoin de:

  • Roentgenography;
  • Rhythmocardiographie
  • Échographie des cavités pleurales et abdominales;
  • Ventriculographie;
  • IRM cardiaque.

Les méthodes de diagnostic les plus accessibles et les plus utilisées sont l'ECG, l'échocardiographie et l'échographie.

L'électrocardiographie révèle des écarts par rapport à la norme du rythme cardiaque, une altération de la conduction des influx nerveux. Le médecin détermine l'état du cœur du patient par des changements du cardiogramme qui n'étaient pas précédemment.

Échocardiographie

Ce test de diagnostic ne nécessite pas de préparation particulière. Son essence est de déterminer la violation du cycle des contractions du cœur. Cette méthode est capable de déterminer l'épaisseur des parois du cœur, d'identifier l'état de ses valves, le volume des cavités. L'échocardiographie affiche la fonction cardiaque en temps réel.

L'examen échographique pour la cardiosclérose athérosclérotique couvre des zones non seulement du cœur, mais aussi de la cavité abdominale. Cela est nécessaire pour savoir si le foie est hypertrophié, quelles sont les lésions, s'il y a des écarts dans les contractions du muscle cardiaque.

Traitement

Dans le traitement de la cardiosclérose athérosclérotique, une approche systématique et intégrée est importante. Il comprend:

  • Changement de plan nutritionnel. Il est important de réduire le cholestérol, à savoir les lipoprotéines de faible densité. Pour ce faire, abandonnez les aliments contenant une grande quantité de graisses animales (viandes grasses, abats, cervelle, saindoux, lait entier et ses dérivés). De plus, les bonbons et pâtisseries ne doivent pas être consommés, l'alcool est strictement interdit. Avec modération sont utilisés: viande maigre, œufs, sucre. Et sans restrictions sont utilisés: légumes, fruits, baies, tout poisson, produits laitiers avec un faible pourcentage de matières grasses, noix, légumineuses, soja, grains entiers. Lorsque vous changez le choix des produits, vous devez également faire attention à la méthode de leur préparation. La préférence est donnée à la cuisson, au ragoût, à la cuisson au four. Cela exclut la friture, les grillades, la cuisson sur le gril.
  • Changement de style de vie. Il faut diversifier la journée avec autant de mouvements que possible. Ce ne doit pas être un entraînement exténuant. Tout est bon avec modération. Il suffira d'effectuer des exercices physiques quotidiens, de marcher davantage au grand air. Idéalement, vous pouvez pratiquer un sport réalisable, comme la natation. Mais si la santé du patient ou toute autre raison ne le permet pas, vous pouvez vous limiter aux exercices et à la marche quotidienne.
  • Rejet des mauvaises habitudes. Pour les fumeurs et les amateurs de boissons alcoolisées, le principal critère de traitement est un examen de leur attitude envers leur propre santé. Souvent dans ces cas, une consultation et un éventuel traitement ultérieur par un psychothérapeute sont nécessaires, ce qui aidera à faire face, par exemple, à la dépendance à la nicotine. Parce que suivre une thérapie pour réduire le cholestérol, restaurer les vaisseaux sanguins et les détruire simultanément - cela n'a aucun sens.
  • Traitement des maladies concomitantes. Si l'évolution de la cardiosclérose athérosclérotique est compliquée par une autre maladie, qu'il s'agisse du diabète sucré de type 2, de l'hypertension ou de l'hyperlipidémie, vous devez suivre en même temps un traitement thérapeutique concernant cette maladie..

Traitement de la maladie sous-jacente avec des médicaments. Le plus souvent dans le traitement de cette pathologie sont utilisés:

  • Statines - médicaments qui bloquent la production de cholestérol;
  • Fibrates - médicaments qui abaissent le LDL et augmentent le HDL;
  • Séquestrants d'acides biliaires - médicaments qui bilient les acides biliaires et les éliminent du corps, provoquant la production de nouveaux acides et la consommation de cholestérol;
  • Niacine - une vitamine du groupe B qui abaisse le cholestérol;
  • Médicaments antihypertenseurs qui abaissent la pression artérielle;
  • Agents antiplaquettaires - médicaments qui préviennent la thrombose;
  • Médicaments hypolipidémiques - médicaments qui normalisent le métabolisme des graisses.

Méthodes chirurgicales. Lorsque la thérapie conservatrice n'a pas l'effet désiré, recourir à des méthodes chirurgicales, pour cela, les opérations suivantes sont utilisées:

  1. Chirurgie de pontage - la création d'un canal circulatoire de dérivation, en utilisant l'ourlet d'un vaisseau sain au patient;
  2. Angioplastie - nettoyage vasculaire à l'aide d'outils spéciaux;
  3. Prothèses vasculaires - remplacement d'un vaisseau malade par un artificiel;
  4. Stenting - expansion d'un vaisseau en utilisant un stent inséré dedans.

Le mode de fonctionnement dépend des indications et des caractéristiques individuelles..

Pronostic et prévention de la cardiosclérose athérosclérotique

Il est plus facile d'arrêter le développement de la cardiosclérose athéroscléreuse dans les stades initiaux. Pour cela, il est nécessaire de le diagnostiquer à temps. Et cela peut être fait grâce à une inspection de routine annuelle.

Si le patient est à risque, il doit être régulièrement surveillé par un médecin et effectuer les tests de diagnostic de laboratoire et instrumentaux nécessaires.

Si la maladie s'est déjà développée, cela n'annule pas les mesures préventives. Avec un traitement adéquat et le respect des instructions préventives élémentaires, il est possible de ralentir le développement de la maladie pendant une longue période.

La principale prévention est:

  • Nutrition adéquat;
  • Refus de mauvaises habitudes;
  • Changements de style de vie (effectuer une activité physique réalisable et augmenter l'activité physique);
  • Traitement en temps opportun des maladies concomitantes;
  • Prendre des médicaments prescrits;
  • Respect de toutes les recommandations médicales.

Dans le traitement de cette maladie, toutes les mesures doivent être prises de manière globale et effectuées uniquement avec le témoignage du médecin traitant. Il arrive que le médecin prescrive certains médicaments au patient, et au lieu de cela, il essaie de les remplacer par un traitement alternatif.

Les méthodes de médecine traditionnelle fonctionnent parfaitement en combinaison, mais avec une maladie aussi grave ne peuvent pas être utilisées comme thérapie indépendante. Par conséquent, il est important d'agir en coordination avec votre médecin.

Cardiosclérose

Informations générales. Cardiosclérose - qu'est-ce que c'est et comment la traiter

La cardiosclérose est comprise comme une maladie cardiaque chronique qui se développe en raison d'une prolifération excessive du tissu conjonctif dans l'épaisseur du myocarde. Le nombre de cellules musculaires elles-mêmes est également considérablement réduit..

La cardiosclérose n'est pas une maladie indépendante, car formé en raison d'autres pathologies. Il serait plus correct de considérer la cardiosclérose comme une complication qui perturbe gravement le fonctionnement du cœur..

La maladie est chronique et ne présente pas de symptômes aigus. La cardiosclérose est provoquée par un grand nombre de causes et de facteurs, il est donc assez difficile de déterminer sa prévalence. Les principaux signes de la maladie se retrouvent chez la plupart des patients cardiologiques. La cardiosclérose diagnostiquée aggrave toujours le pronostic du patient, car le remplacement des fibres musculaires par du tissu conjonctif est un processus irréversible.

Pathogénèse

La base du développement de la cardiosclérose est constituée de 3 mécanismes:

  • Changements dystrophiques. Ils se forment à la suite de troubles trophiques et nutritionnels du myocarde dus au développement d'une maladie cardiovasculaire (cardiomyopathie, athérosclérose, ischémie chronique ou dystrophie myocardique). Au site des changements passés, une cardiosclérose diffuse se développe.
  • Processus nécrotiques. Ils se développent après des crises cardiaques, des blessures et des blessures survenues lors d'une chirurgie cardiaque. Dans le contexte d'un muscle cardiaque mort, la cardiosclérose focale se développe.
  • Inflammation myocardique. Le processus commence à la suite du développement d'une myocardite infectieuse, de rhumatismes et conduit à la formation d'une cardiosclérose diffuse ou focale.

Classification

La cardiosclérose est classée pour des raisons qui seront répertoriées et décrites ci-dessous dans la section appropriée, en fonction de l'intensité du processus et de la localisation. Selon la classification, l'évolution de la maladie change, différentes fonctions du cœur sont affectées.

En termes d'intensité et de localisation, ils distinguent:

  • cardiosclérose focale;
  • cardiosclérose diffuse (totale);
  • avec des dommages à l'appareil valvulaire du cœur.

Cardiosclérose focale

Des lésions focales du muscle cardiaque sont observées après un infarctus du myocarde. Moins fréquemment, une cardiosclérose focale se forme après une myocardite localisée. Une nette limitation de la lésion sous forme de tissu cicatriciel, entouré de cardiomyocytes sains, capables de remplir pleinement toutes leurs fonctions, est caractéristique.

Facteurs affectant la gravité de la maladie:

  • Profondeur de la défaite. Elle est déterminée par le type d'infarctus du myocarde. Avec des dommages superficiels, seules les couches externes de la paroi sont endommagées et après la formation de la cicatrice, une couche musculaire pleinement fonctionnelle reste en dessous. Avec les lésions transmurales, la nécrose affecte toute l'épaisseur du muscle. Une cicatrice se forme du péricarde à la cavité de la cavité cardiaque. Cette option est considérée comme la plus dangereuse, car avec elle, il y a un risque élevé de développer une complication aussi redoutable que l'anévrisme du cœur.
  • La taille de l'épidémie. Plus la zone de lésions myocardiques est grande, plus les symptômes sont prononcés et le pronostic pire pour le patient. Allouer une petite cardiosclérose focale et une grande focale. De petites inclusions uniques de tissu cicatriciel ne peuvent produire absolument aucun symptôme et n'affectent pas le fonctionnement du cœur et le bien-être du patient. La cardiosclérose macrofocale est lourde de conséquences et de complications pour le patient.
  • Localisation de l'épidémie. Selon l'emplacement de la source, dangereux et non dangereux sont déterminés. L'emplacement d'une petite zone de tissu conjonctif dans le septum interventriculaire ou dans la paroi de l'oreillette est considéré comme non dangereux. Ces cicatrices n'affectent pas le fonctionnement de base du cœur. La défaite du ventricule gauche, qui remplit la fonction principale de pompage, est considérée comme dangereuse.
    Le nombre de foyers. Parfois, plusieurs petites lésions du tissu cicatriciel sont immédiatement diagnostiquées. Dans ce cas, le risque de complications est directement proportionnel à leur nombre.
  • L'état du système conducteur. Le tissu conjonctif n'a pas seulement l'élasticité nécessaire, par rapport aux cellules musculaires, mais il est également incapable de conduire des impulsions à la bonne vitesse. Si le tissu cicatriciel a affecté le système de conduction du cœur, cela est lourd de développement d'arythmies et de blocages divers. Même si une seule paroi de la cavité cardiaque est à la traîne pendant le processus de contraction, la fraction d'éjection diminue - le principal indicateur de la contractilité du cœur.

De ce qui précède, il s'ensuit que la présence de foyers de cardiosclérose, même petits, peut entraîner des conséquences négatives. Un diagnostic opportun et compétent des lésions myocardiques est nécessaire pour sélectionner les tactiques de traitement appropriées.

Cardiosclérose diffuse

Le tissu conjonctif s'accumule partout et uniformément dans le muscle cardiaque, ce qui rend difficile l'isolement de certaines lésions. La cardiosclérose diffuse survient le plus souvent après une myocardite toxique, allergique et infectieuse, ainsi qu'avec une maladie coronarienne.

L'alternance des fibres musculaires normales et du tissu conjonctif est caractéristique, ce qui ne permet pas au muscle cardiaque de se contracter complètement et de remplir sa fonction. Les parois du cœur perdent leur élasticité, mal relâchées après la contraction et mal étirées lorsqu'elles sont remplies de sang. Ces troubles sont souvent appelés cardiomyopathie restrictive (compressive)..

Cardiosclérose avec lésions valvulaires

Il est extrêmement rare que la sclérose affecte l'appareil valvulaire du cœur. Les valves sont impliquées dans les maladies rhumatologiques et systémiques..

Types de dommages aux valves:

  • Insuffisance valvulaire. La fermeture incomplète et la fermeture des valves sont caractéristiques, ce qui rend difficile l'éjection du sang dans la bonne direction. Grâce à la valve défectueuse, le sang revient, ce qui réduit le volume de sang pompé et conduit au développement d'une insuffisance cardiaque. Avec la cardiosclérose, une défaillance valvulaire se forme en raison de la déformation des cuspides valvulaires.
  • Sténose de la valve. En raison de la prolifération du tissu conjonctif, la lumière de la valve se rétrécit. Le sang ne coule pas en volume suffisant à travers l'ouverture rétrécie. La pression dans la cavité cardiaque augmente, ce qui entraîne de graves changements structurels. Un épaississement du myocarde (hypertrophie) est observé, en tant que réaction compensatoire du corps.

Avec la cardiosclérose, l'appareil valvulaire du cœur n'est affecté que par un processus diffus impliquant l'endocarde.

Les causes

La transition des cardiomyocytes dans le tissu conjonctif est due au processus inflammatoire. Dans ce cas, la formation de fibres de tissu conjonctif est une sorte de mécanisme de protection..

Selon les raisons, plusieurs groupes sont distingués:

  • forme athérosclérotique;
  • cardiosclérose post-infarctus;
  • forme de myocardite;
  • autres raisons.

Cardiosclérose athérosclérotique

Comprend les maladies qui conduisent à la cardiosclérose par une ischémie prolongée, une cardiopathie ischémique. La cardiosclérose athérosclérotique n'est pas classée dans une catégorie distincte selon la CIM-10.

La maladie coronarienne se développe à la suite de l'athérosclérose des artères coronaires. Avec un rétrécissement de la lumière du vaisseau, le myocarde cesse de fournir du sang normalement. Le rétrécissement se produit en raison du dépôt de cholestérol et de la formation d'une plaque athérosclérotique, ou en raison de la présence d'un pont musculaire sur le vaisseau coronaire.

Avec une ischémie prolongée entre les cardiomyocytes, le tissu conjonctif commence à se développer et la cardiosclérose se forme. Il est important de comprendre qu'il s'agit d'un processus assez long et le plus souvent, la maladie est asymptomatique. Les premiers signes commencent à n'apparaître que lorsqu'une partie importante du muscle cardiaque est remplie de tissu conjonctif. La cause du décès est la progression rapide de la maladie et le développement de complications.

Forme myocardique (cardiosclérose post-myocardique)

Le mécanisme de développement de la myocardite cardiosclérose est complètement différent. Le foyer est formé sur le site de l'ancienne inflammation après une myocardite. Ce type de cardiosclérose se caractérise par:

  • jeune âge;
  • des antécédents de maladies allergiques et infectieuses;
  • la présence de foyers d'infection chronique.

Code de la cardiosclérose post-myocardique de la CIM-10: I51.4.

La maladie se développe en raison de processus prolifératifs et exsudatifs dans le stroma myocardique, en raison de changements destructeurs dans les myocytes eux-mêmes. Avec la myocardite, une énorme quantité de substances est libérée et a un effet néfaste sur les membranes des cellules musculaires. Certains d'entre eux sont sujets à destruction. Après la récupération, le corps, en tant que réaction protectrice, améliore la production et le volume de tissu conjonctif. La cardiosclérose myocardique se développe beaucoup plus rapidement que l'athérosclérose. La variante myocardique se caractérise par la défaite des jeunes..

Cardiosclérose post-infarctus

Il se forme sur le site de la mort des cardiomyocytes après un infarctus aigu du myocarde. Lorsque l'accès du sang par l'artère coronaire au muscle cardiaque cesse, une nécrose de la zone correspondante se développe. Le site peut être de localisation différente, selon le navire bouché. Selon le calibre du navire, la taille de la zone affectée change également. En tant que réaction compensatoire, le corps commence une production accrue de tissu conjonctif au site de la lésion. Code de la cardiosclérose post-infarctus de la CIM-10 - I25.2.

Le pronostic de survie après une crise cardiaque dépend de nombreux facteurs. La cause du décès après une crise cardiaque réside dans les complications de la maladie et le manque de thérapie adéquate.
Le syndrome post-infarctus est une réaction auto-immune qui complique l'infarctus du myocarde et se manifeste par des symptômes d'inflammation du péricarde, des poumons et de la plèvre.

Le syndrome post-péricardiotomie est une maladie inflammatoire auto-immune du péricarde qui se développe après une chirurgie à cœur ouvert.

Autres raisons

En plus de ce qui précède, il existe d'autres causes, plus rares.

  • Exposition aux radiations. Sous l'influence de l'exposition aux radiations, des changements se produisent dans une variété d'organes et de tissus. Après irradiation du muscle cardiaque, des changements irréversibles et une réorganisation complète des cardiomyocytes au niveau moléculaire se produisent. Progressivement, le tissu conjonctif commence à se former, sa prolifération et la formation de cardiosclérose. La pathologie peut se développer rapidement comme l'éclair (en quelques mois après une forte exposition) ou plus lentement (plusieurs années après une exposition à une faible dose de rayonnement).
  • Sarcoïdose du cœur. Une maladie systémique qui peut toucher une grande variété d'organes et de tissus. Sous forme cardiaque, des granulomes inflammatoires se forment dans le myocarde. Avec une thérapie appropriée, ces formations disparaissent, mais des foyers de tissu cicatriciel peuvent se former à leur place. Ainsi, la cardiosclérose focale se forme.
  • Hémochromatose. Cette maladie se caractérise par le dépôt de fer dans les tissus du cœur. Progressivement, l'effet toxique augmente, un processus inflammatoire se développe, qui se termine par la croissance du tissu conjonctif. Avec l'hémochromatose, la cardiosclérose affecte toute l'épaisseur du myocarde. Dans les cas plus graves, l'endocarde est également endommagé..
  • Cardiosclérose idiopathique. Ce concept inclut la cardiosclérose, qui s'est développée sans raison apparente. On suppose qu'il est basé sur des mécanismes inconnus jusqu'à présent. L'article considère la probabilité de l'influence de facteurs héréditaires qui provoquent une croissance accrue du tissu conjonctif à un certain stade de la vie du patient..
  • Sclérodermie. Les dommages au muscle cardiaque dans la sclérodermie sont l'une des complications les plus dangereuses de la maladie. Le tissu conjonctif commence à se développer à partir des capillaires, qui sont si riches en muscle cardiaque. Progressivement, la taille du cœur augmente sur fond d'un épaississement constant des murs. Les signes traditionnels de destruction des cardiomyocytes et la présence d'un processus inflammatoire ne sont pas enregistrés.

Il existe de nombreux mécanismes et raisons pour déclencher la prolifération du tissu conjonctif dans le myocarde. Il est assez difficile d'établir de manière fiable la véritable cause de la maladie. Cependant, l'identification de la cause profonde de la pathologie est simplement nécessaire pour prescrire le bon traitement..

Les symptômes de la cardiosclérose

Aux premiers stades de la maladie, la cardiosclérose peut être presque asymptomatique. La croissance progressive du tissu conjonctif affecte négativement l'élasticité du tissu musculaire, la force contractile du myocarde diminue, les cavités s'étirent et le système de conduction cardiaque est endommagé. Une cardiosclérose focale presque asymptomatique peut survenir après une crise cardiaque, si le site des dommages était de petite taille et situé superficiellement. Les principaux symptômes au stade initial ne sont pas associés à la cardiosclérose, mais à la maladie sous-jacente, qui provoque la prolifération du tissu conjonctif.

Les principaux symptômes de la cardiosclérose:

  • dyspnée;
  • arythmie;
  • cardiopalmus;
  • toux sèche;
  • fatigue excessive;
  • vertiges;
  • gonflement des membres, du corps.

Dyspnée

La dyspnée est l'une des principales manifestations de l'insuffisance cardiaque qui accompagne la cardiosclérose. Il ne se manifeste pas immédiatement, mais des années après le début de la prolifération du tissu conjonctif. La dyspnée augmente le plus rapidement après une myocardite ou un infarctus du myocarde, lorsque le taux de progression de la cardiosclérose est maximal.

Dyspnée avec cardiosclérose

L'essoufflement se manifeste sous la forme d'une insuffisance respiratoire. Le patient a des difficultés à inspirer et à expirer normalement. Dans certains cas, l'essoufflement s'accompagne de douleurs derrière le sternum, de toux et d'une sensation de rythme cardiaque rapide et irrégulier. Le mécanisme de l'essoufflement est assez simple: avec la cardiosclérose, la fonction de pompage du cœur est perturbée. Avec une élasticité réduite, les cavités cardiaques ne peuvent pas absorber tout le sang qui y pénètre, par conséquent, une congestion fluide se développe dans la circulation pulmonaire. Il y a un ralentissement des échanges gazeux et, par conséquent, une violation de la fonction respiratoire.

La dyspnée se manifeste le plus souvent pendant l'activité physique, pendant le stress et en position couchée. Il est totalement impossible d'éliminer le principal symptôme de la cardiosclérose, car les changements caractéristiques du myocarde sont irréversibles. À mesure que la maladie progresse, l'essoufflement commence à déranger les patients et au repos.

Toux

La toux se produit en raison de la stagnation de la circulation pulmonaire. Les parois de l'arbre bronchique gonflent, se remplissent de liquide et épaississent les récepteurs de la toux irritants. Avec la cardiosclérose, la stagnation est faible, donc l'accumulation d'eau dans les alvéoles est assez rare. La toux sèche survient pour les mêmes raisons que l'essoufflement. Avec le bon traitement, vous pouvez vous débarrasser presque complètement de la toux sèche, dure et improductive. La toux dans la cardiosclérose est souvent appelée «cardiaque».

Arythmies et palpitations

Des troubles du rythme sont enregistrés dans les cas où le tissu conjonctif endommage le système de conduction du cœur. Les chemins le long desquels les rythmes uniformes sont normalement exécutés sont endommagés. Une inhibition de la réduction de certaines sections du myocarde est observée, ce qui affecte négativement le flux sanguin en général. Parfois, la contraction se produit avant même que les chambres ne soient remplies de sang. Tout cela conduit au fait que la quantité de sang requise ne tombe pas dans la section suivante. Avec une contraction inégale du tissu musculaire, il y a un mélange accru de sang dans les cavités du cœur, ce qui augmente considérablement le risque de thrombose.

Le plus souvent, chez les patients atteints de cardiosclérose, les éléments suivants sont enregistrés:

Les arythmies surviennent avec une cardiosclérose sévère. Avec de petites zones de cardiosclérose ou avec une prolifération diffuse modérée du tissu conjonctif, les fibres conductrices du système ne sont pas affectées. Les arythmies aggravent le pronostic de vie d'un patient souffrant de cardiosclérose, car augmenter considérablement le risque de complications graves.

Avec un rythme cardiaque rapide, le patient ressent les battements de son cœur au niveau du cou ou de l'abdomen. Avec un examen attentif, vous pouvez faire attention à la pulsation visible près du point inférieur du sternum (la zone du processus xiphoïde).

Fatigabilité rapide

En cas de fonction de pompage altérée, le cœur perd sa capacité à jeter une quantité suffisante de sang à chaque contraction, il y a une instabilité de la pression artérielle. Les patients se plaignent de fatigue non seulement pendant le stress physique, mais aussi pendant le stress mental. Lors de l'exécution d'exercices physiques, les muscles qui marchent ne peuvent pas supporter la charge en raison d'un apport insuffisant en oxygène. Pendant l'activité mentale, un facteur négatif est la privation d'oxygène du cerveau, ce qui entraîne une diminution de la concentration, de l'attention et des troubles de la mémoire.

Gonflement

L'enflure se manifeste aux stades ultérieurs avec une cardiosclérose sévère. L'œdème est formé en raison de la stagnation dans un grand cercle de circulation sanguine, avec le travail défectueux du ventricule droit. C'est dans cette partie du cœur que le sang veineux entre et stagne lorsque la chambre cardiaque ne peut pas pomper la bonne quantité de sang..

Tout d'abord, un gonflement apparaît dans les zones où la circulation sanguine est lente et l'hypertension artérielle. Sous l'influence de la gravité, l'œdème se forme le plus souvent aux membres inférieurs. Tout d'abord, il y a une expansion et un gonflement des veines des jambes, puis le liquide sort du lit vasculaire et commence à s'accumuler dans les tissus mous, formant un œdème. Au début, l'œdème n'est observé que le matin, car en raison des mouvements mécaniques, le flux sanguin est accéléré et l'œdème s'en va. Aux stades ultérieurs, avec la progression de l'insuffisance cardiaque, un œdème est observé toute la journée et le soir.

Vertiges

Aux stades ultérieurs, non seulement des étourdissements légers sont enregistrés, mais aussi des évanouissements épisodiques, qui sont une conséquence de la privation d'oxygène du cerveau. L'évanouissement se produit en raison d'une forte baisse de la pression artérielle ou de graves troubles du rythme cardiaque. Le système nerveux central ne produit pas suffisamment de nutriments. L'évanouissement dans ce cas est une réaction protectrice - le corps économise de l'énergie afin de fonctionner sur la quantité d'oxygène qu'un cœur malade peut fournir..

Tests et diagnostics

Aux stades initiaux de la maladie, le diagnostic de cardiosclérose entraîne certaines difficultés. La plupart des méthodes d'examen diagnostique ne vous permettent pas d'attraper de petites accumulations de tissu conjonctif parmi les cardiomyocytes sains. De plus, les patients ne présentent aucune plainte spécifique. C'est pourquoi la cardiosclérose est le plus souvent diagnostiquée déjà aux stades avancés, lorsque l'insuffisance cardiaque et d'autres complications de la maladie se rejoignent.

Un examen ciblé et opportun ne concerne que les patients qui ont eu une myocardite ou un infarctus du myocarde. Dans cette catégorie de patients, la sclérose myocardique est une conséquence prévisible et attendue..

Les principales méthodes de diagnostic:

  • examen objectif par un médecin;
  • ECG;
  • Échocardiographie;
  • radiographie pulmonaire;
  • scintigraphie;
  • IRM ou TDM;
  • tests de laboratoire spécifiques.

Inspection objective

C'est le premier pas vers le diagnostic. L'examen est effectué par un thérapeute ou un cardiologue lors de la communication avec le patient. À l'examen, il est impossible de diagnostiquer la cardiosclérose elle-même, mais la maladie peut être suspectée s'il y a des signes d'insuffisance cardiaque. Le médecin examine le patient, effectue la palpation, l'auscultation, les antécédents médicaux et les percussions.

Électrocardiographie

Vous permet d'évaluer l'activité bioélectrique du cœur. Changements ECG typiques dans la cardiosclérose:

  • tension réduite des dents du complexe QRS (un indicateur de contractilité ventriculaire altérée);
  • réduction d'une dent de "T" ou de sa polarité négative;
  • diminution du segment ST sous le contour;
  • troubles du rythme;
  • blocus.

L'ECG doit être évalué par un cardiologue expérimenté qui peut déterminer la localisation de la lésion, la forme de cardiosclérose et diagnostiquer les complications par la nature des changements d'impulsions électriques.

Échocardiographie

C'est la méthode la plus informative pour évaluer le travail du cœur. L'échographie cardiaque est une procédure indolore et non invasive qui vous permet de déterminer l'état morphologique du muscle cardiaque, d'évaluer sa fonction de pompage, sa contractilité, etc..

Changements typiques chez les patients atteints de cardiosclérose:

  • perturbation de la conduction;
  • contractilité altérée;
  • amincissement de la paroi cardiaque dans la zone de la sclérose;
  • foyer de fibrose ou de sclérose, son emplacement;
  • troubles du fonctionnement de l'appareil valvulaire cardiaque.

Roentgenography

La radiographie est incapable d'afficher clairement tous les changements cardiaques avec la cardiosclérose, c'est donc une méthode de diagnostic facultative. Le plus souvent, la R-graphie est utilisée pour établir un diagnostic préliminaire en vue d'un examen plus approfondi. La méthode est indolore, mais est contre-indiquée pour les femmes enceintes en raison d'une petite dose de rayonnement. Les photos sont prises en deux projections pour évaluer le cœur de deux côtés. Aux derniers stades de la cardiosclérose, le cœur est visiblement hypertrophié. Un médecin expérimenté peut même voir de gros anévrismes aux rayons X.

Tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique

Ce sont des méthodes très précises pour étudier les structures du cœur. La signification diagnostique de la TDM et de l'IRM est équivalente, malgré les différents principes d'acquisition d'images. Les images vous permettent de voir même de petits foyers de distribution du tissu conjonctif dans le myocarde (le plus souvent après une crise cardiaque). Le diagnostic est difficile avec le processus diffus de dommages au muscle cardiaque, car les changements de densité myocardique sont uniformes. La difficulté à examiner le cœur avec CT et IRM est due au fait que le cœur est en mouvement constant, ce qui ne donne pas une image claire.

Scintigraphie

Une méthode d'examen instrumentale basée sur l'introduction dans la circulation sanguine d'une substance spéciale qui marque certains types de cellules. La substance cible de la cardiosclérose est les cardiomyocytes sains. Le contraste ne s'accumule pas dans les cellules endommagées ou s'accumule en moindre quantité. Après l'injection de la substance, des photos du cœur sont prises, qui montrent comment le contraste est distribué dans le muscle cardiaque.

Dans un myocarde sain, la substance administrée s'accumule uniformément. Les zones de dommages avec cardiosclérose focale sont très clairement visibles - il n'y aura pas d'accumulation de contraste. L'examen est informatif et pratiquement sûr (à l'exception des réponses allergiques au produit de contraste). L'inconvénient de la scintigraphie est la faible prévalence de la méthode en raison du coût élevé de l'équipement.

Méthodes de recherche en laboratoire

En OAM et KLA, aucun changement spécifique n'est généralement observé. Les méthodes d'examen en laboratoire peuvent trouver la cause du développement de la cardiosclérose. Par exemple, avec l'athérosclérose, le patient aura un taux de cholestérol élevé, avec une myocardite dans l'ALK, il y aura des signes d'un processus inflammatoire. Les données obtenues lors d'un examen en laboratoire du patient, ne permettent de suspecter la maladie que par des signes indirects. Le traitement médicamenteux ne peut pas être commencé sans évaluer le travail des systèmes rénal et hépatique, pour lesquels un test sanguin biochimique, OAC, OAM.

Comment traiter la cardiosclérose

Parmi le riche arsenal de médicaments modernes, aucun médicament ne pourrait résoudre radicalement le problème de la cardiosclérose. Un médicament qui pourrait transformer le tissu conjonctif en muscle n'existe tout simplement pas. Le traitement de la cardiosclérose est un processus long et permanent.

La thérapie est choisie par des cardiologues expérimentés dans un hôpital avec d'autres recommandations à observer régulièrement en ambulatoire et à ajuster le régime de traitement. Des spécialistes de spécialités connexes sont impliqués dans le diagnostic et le traitement de la pathologie concomitante.

Le traitement de la cardiosclérose a des objectifs spécifiques:

  • élimination des principales causes du développement de la pathologie;
  • prévention des complications;
  • élimination des symptômes d'insuffisance cardiaque;
  • lutter contre les facteurs aggravants;
  • l'amélioration de la qualité de vie du patient (capacité maximale à long terme de travailler, capacité de vous servir de manière indépendante).

Les principales méthodes de traitement:

  • traitement médicamenteux conservateur;
  • traitement chirurgical cardinal;
  • chirurgie palliative;
  • maintenir un mode de vie sain et suivre un régime.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite