Arythmie sinusale

L'arythmie sinusale est une violation de la conduction myocardique, de la fréquence et de la régularité des contractions. La pathologie entraîne une perturbation du fonctionnement normal du muscle cardiaque.

informations générales

L'arythmie sinusale signifie un dysfonctionnement cardiaque lorsque la différence entre les contractions cardiaques est supérieure à 10% (si cet indicateur est moindre, il n'y a pas de pathologie). Dans ce cas, le pouls reste dans les limites normales (60 à 80 battements par minute). L'arythmie sinusale devrait être présente chez une personne, car dans un état calme, le cœur bat modérément et en réponse à l'excitation ou au moment de l'effort physique, le pouls augmente. Il permet de voir le niveau de fitness du muscle cardiaque au stress et est, dans certaines limites, un signe de bonne santé.

Le cœur d'une personne ne peut pas constamment battre au même rythme (comme une horloge), cela indique l'épuisement de ses capacités de réserve. Selon les statistiques, la part des arythmies représente 10 à 15% de toutes les maladies cardiaques. Ces dernières années, le nombre de cas augmente. L'arythmie sinusale est le plus souvent observée chez les personnes âgées, ainsi que chez ceux qui abusent d'alcool ou de drogues..

Chez les enfants, l'arythmie sinusale est présente assez souvent, mais, dans la plupart des cas, n'est pas une pathologie, car le système nerveux ne suit tout simplement pas le corps en croissance. La maladie ne nécessite pas de traitement si elle se développe dans le contexte d'expériences nerveuses graves. Dès qu'une personne se détend, elle passe d'elle-même. Pour vous calmer dans ce cas, vous pouvez utiliser des plantes médicinales (valériane, agripaume). Les symptômes de la maladie, en particulier aux premiers stades, n'apparaissent pas clairement. Une personne peut, pendant un certain temps, ne pas être consciente de ses problèmes de santé.

Classification

L'arythmie sinusale est divisée en les types suivants, en raison de la fréquence cardiaque (FC):

  • Tachyarythmie, dans laquelle un rythme cardiaque fréquent de plus de 80 battements par minute est surveillé; le sang ne remplit pas complètement le cœur, à cause duquel tous les organes internes souffrent, la circulation sanguine est perturbée. Il est détecté chez les personnes ayant des problèmes avec la glande thyroïde, le système nerveux autonome;
  • Bradycardie sinusale - un patient dont la fréquence cardiaque est inférieure à 60 battements par minute; la cause peut être la famine ou une alimentation prolongée, une augmentation de la pression intracrânienne, des problèmes avec la glande thyroïde, la prise de certains médicaments. Une diminution de la fréquence cardiaque inférieure à 40 battements par minute peut entraîner un léger arrêt cardiaque, voire la mort;
  • L'extrasystole est une contraction prématurée du muscle cardiaque qui se produit en raison d'une surcharge nerveuse et du stress, de mauvaises habitudes, d'un manque de magnésium et de potassium dans le corps. La cause peut également être des formes de maladie coronarienne et de dystrophie du muscle cardiaque. Le débit cardiaque est improductif. Le patient ressent une sensation de cœur qui coule, des tremblements sourds au cœur, un sentiment d'anxiété et un manque d'air;
  • L'arythmie sinusale physiologique (respiratoire) n'est pas une déviation de la norme, elle se manifeste par un ralentissement de la fréquence cardiaque à l'expiration et une accélération à l'inspiration. Inhérente chez l'enfant et l'adolescent, chez l'adulte, l'arythmie respiratoire sinusale est parfois associée à une dystonie végétovasculaire, des maladies cérébrales, apparaît après des infections sévères.

Sur la base de la genèse, distinguer:

  • Processus primaire. Il se développe pour des raisons cardiaques (cardiaques)..
  • Secondaire. Elle est causée par certaines pathologies de l'endocrine, un autre profil.

On distingue les stades suivants de la maladie:

  • Arythmie sinusale légère (modérée) - pour la plupart, ne se manifeste en aucune façon, elle peut être une caractéristique spécifique d'un organisme particulier, ainsi qu'accompagner la vieillesse. Ce n'est pas un écart par rapport à la norme s'il est associé à des changements hormonaux dans le corps (chez les adolescents). Consultez un médecin pour déterminer la cause exacte et la nature de la maladie..
  • Arythmie sinusale du premier degré - les symptômes se produisent rarement et, en règle générale, disparaissent d'eux-mêmes, le patient ne ressent pas d'inconfort. Se manifeste souvent par des troubles respiratoires (arythmie respiratoire), détectés chez les adolescents à la puberté, chez les athlètes, chez les personnes âgées. Avis du médecin requis, surtout en cas de syncope fréquente.
  • Arythmie sinusale du deuxième degré - les symptômes sont les plus prononcés et coexistent avec différentes maladies cardiaques. Une personne a une faiblesse sévère, de la fatigue, un essoufflement. Une arythmie grave des sinus peut être dangereuse pour la santé humaine et nécessite un traitement obligatoire.
  • Arythmie sinusale du troisième degré - les symptômes se manifestent très clairement. Il est extrêmement important d'effectuer un diagnostic en temps opportun pour identifier la cause exacte de la maladie et prescrire un traitement. De graves complications sont probables. Un examen de tous les organes internes est requis..

Pathogénèse

Vous devriez commencer par une brève référence anatomique. Le cœur peut fonctionner hors ligne pendant une longue période. L'activité de l'organe lui-même est partiellement régulée par le tronc cérébral, les substances hormonales ont un certain effet. Cependant, une impulsion électrique qui provoque la contraction normale des structures musculaires (myocarde) fournit une accumulation spéciale de cellules - le nœud sinusal.

À travers les faisceaux de His, le signal passe à d'autres tissus, à l'état normal, il y a un processus cyclique fermé. Si le cœur cesse de fonctionner correctement ou si les stimuli externes sont trop intenses, un dysfonctionnement de l'activité fonctionnelle des cellules cardiaques se produit. Elle se termine par une arythmie et des complications graves..

Contrairement à d'autres formes du processus pathologique, la raison est précisément dans le nœud sinusal, les oreillettes et les ventricules n'y sont pour rien. D'une part, cela facilite le diagnostic et le traitement, en outre, la probabilité de complications est beaucoup plus faible, d'autre part, il n'est pas facile de reconnaître la maladie, car elle donne peu de symptômes et les manifestations se «masquent» rapidement, le corps s'y habitue et le tableau clinique ne le fait pas affecte.

Les causes

Dans certains cas, une arythmie physiologique peut survenir, dont les causes peuvent être: un état de sommeil, une alimentation, une activité physique.

Les raisons du développement de l'arythmie sinusale peuvent être des causes cardiaques:

  • maladie coronarienne,
  • infarctus du myocarde,
  • insuffisance cardiaque,
  • cardiomyopathies,
  • malformations cardiaques congénitales ou acquises,
  • myocardite,
  • dystonie végétovasculaire.

Les déclencheurs extracardiaques comprennent:

  • bronchite,
  • l'asthme bronchique,
  • anémie,
  • Diabète,
  • alcoolisme,
  • fumeur,
  • maladie thyroïdienne,
  • apport incontrôlé de certains médicaments, par exemple, tels que: glycosides cardiaques, antiarythmiques, diurétiques.

Symptômes et manifestations cliniques

Les symptômes de la perturbation du rythme sinusal ne sont pas spécifiques. Il est impossible de diagnostiquer avec précision la maladie par des manifestations externes. Mais il existe plusieurs signes par lesquels vous pouvez suspecter un problème et envoyer le patient pour un diagnostic approfondi.

La preuve la plus claire de la pathologie est la sensation de cœur qui coule. Il est difficile de décrire à quelqu'un qui n'est pas familier avec le problème, mais le patient a des sensations caractéristiques, qu'il décrit ainsi. La sensation de cœur qui coule se manifeste par des arythmies avec des intervalles plus longs entre les cycles cardiaques. Si les intervalles diminuent, une manifestation caractéristique sera un rythme cardiaque rapide.

Toute option sera accompagnée de:

Deux ou plusieurs de ces signes en même temps - une occasion de diagnostic clinique.

Diagnostique

Les premiers signes de la maladie sont déterminés lors d'un rendez-vous chez le médecin. Un examen externe peut indiquer une pâleur de la peau, une cyanose du triangle nasolabial. Lors de l'écoute, le mauvais rythme est entendu. Le nombre de fréquences cardiaques indique une augmentation ou une diminution du rythme, mais il est insignifiant par rapport à la fibrillation ou au scintillement.

Les principales méthodes de diagnostic pour déterminer l'arythmie sont l'électrocardiographie et la surveillance Holter, qui contrôle l'ECG et la pression artérielle.

Dans le processus de diagnostic, il est important de distinguer l'arythmie sinusale «non respiratoire» de la forme sinuso-respiratoire. Pour cela, un rythme cardiaque est enregistré, et s'il n'est pas associé aux phases de respiration, il s'agit en fait d'une arythmie sinusale.

Les principaux signes ECG de tous les types d'arythmie sinusale:

  • avant chaque complexe QRS, l'onde P est déterminée, ce qui indique un rythme sinusal;
  • Les intervalles RR peuvent différer d'au moins 10%, ce qui signifie une activité cardiaque anormale;
  • fréquence cardiaque augmentée, diminuée ou normale.

Les méthodes de diagnostic supplémentaires sont considérées comme des méthodes de recherche en laboratoire et instrumentales. Avec cette pathologie, ils aident à clarifier le cours de la maladie - transitoire (intermittent) ou constant. Pour cela, l'urine, les tests sanguins, la biochimie sanguine, l'échocardiographie, l'échographie cardiaque sont prescrits. Selon les spécificités de la maladie sous-jacente, une angiographie coronaire (pour les cardiopathies ischémiques) ou une radiographie pulmonaire (pour l'insuffisance cardiaque) peut être effectuée..

Caractéristiques du traitement

Une attaque peut être prise par surprise, elle commence soudainement et se termine également. Par conséquent, les premiers secours sont extrêmement importants. Le patient doit appeler une ambulance. Avant l'arrivée de la brigade, vous devez essayer de calmer la personne, créer des conditions confortables, ouvrir la fenêtre, vous pouvez donner un sédatif (agripaume, valériane, valocordin). Si le patient perd connaissance, vous devez incliner la tête en arrière et détacher le collier. En l'absence de respiration et de palpitations, il est nécessaire de pratiquer la respiration artificielle avant l'arrivée de l'équipe d'ambulance.

Avant de commencer le traitement, vous devez déterminer les causes de l'arythmie. Si les épisodes arythmiques sont dus à des facteurs physiologiques, il est nécessaire d'ajuster le mode de vie habituel. Si une arythmie est survenue à la suite d'une maladie cardiaque, la pathologie principale doit être traitée en premier.

Toutes les mesures thérapeutiques sont effectuées conformément aux prescriptions et sous la supervision d'un cardiologue.

Changement de style de vie

Vous pouvez vous débarrasser du stade bénin de la maladie en suivant des règles simples..

Tout d'abord, vous devez vous faire une alimentation équilibrée, en tenant compte des critères suivants:

  • échec des aliments gras et sucrés;
  • la prédominance des légumes, des fruits, des fruits secs;
  • l'exclusion des boissons toniques (thé, café, énergie);
  • arrêter de fumer et fumer.

Si possible, il faut éviter les situations stressantes, ne pas surcharger physiquement et émotionnellement, pour dormir suffisamment. Il faut aussi choisir soi-même le type d'activité physique afin de faire de l'exercice avec modération et plaisir. Idéal pour la natation, la course facile.

Thérapie médicamenteuse

Les médicaments sont sélectionnés exclusivement par un cardiologue, sur la base des résultats d'études, l'auto-administration de comprimés dans de tels cas est inacceptable.

La thérapie avec des médicaments implique de prendre les remèdes suivants:

  • en cas de surmenage émotionnel, des sédatifs sont prescrits: agripaume, Corvalol, Novopassit;
  • Anaprilin, Verapamil, Cordaron sont utilisés pour traiter la tachycardie sévère;
  • avec bradycardie: Eufillin, Itrop;
  • pour éliminer le scintillement et les palpitations du cœur: chlorure de potassium, quinidine, novokainamide;
  • en cas de maladie de longue durée, l'atropine est prescrite sous forme d'injections intraveineuses;
  • l'adrénaline est indiquée pour le traitement des troubles de la conduction;
  • pour la prévention des carences en magnésium et en potassium, une cure de complexes vitamino-minéraux est recommandée;
  • comme traitement d'appoint, des décoctions d'herbes médicinales sont utilisées: camomille, sauge, feuilles de framboise.
Groupe de médicamentsMédicaments essentiels et prixLa description
GlycosidesDigitoxine (à partir de 27 roubles), Gitoxine (à partir de 180 roubles), Korglikon (à partir de 39 roubles)Un groupe de médicaments aux effets cardiotoniques et antiarythmiques. Surtout d'origine végétale. Les glycosides normalisent la fonction cardiaque et stimulent la fonction myocardique.
BêtabloquantsAlprénolol (à partir de 395 roubles), Atenolol (à partir de 19 roubles), Carvedilol (à partir de 86 roubles)Médicaments pour bloquer les bêta-adrénorécepteurs avec un complexe d'effets cardiaques: réduire la force des contractions, réduire leur fréquence, inhiber la conduction cardiaque.
Inhibiteurs de l'ECALisinopril (à partir de 100 roubles), Prestarium (à partir de 384 roubles), Valz (à partir de 339 roubles), Lorista (à partir de 138 roubles)Les inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine sont un traitement efficace de l'insuffisance cardiaque. L'action est basée sur l'inhibition de l'ECA.
DiurétiquesIndapamide (à partir de 120 roubles), Veroshpiron (à partir de 80 roubles)Un groupe de diurétiques qui ralentissent le processus de réabsorption d'eau et de sels et accélèrent leur excrétion.

L'arythmie sinusale chez les femmes enceintes, en règle générale, passe après l'accouchement et ne nécessite pas de traitement spécial avec des médicaments, sauf pour la prise de vitamines.

  • Traitement magnétique.
  • Laser, exposition à l'eau.
  • Acupuncture (avec grand soin).

Ils ne sont prescrits qu'après correction de l'état avec des médicaments. En tant que mesure de base, ils ne sont pas très efficaces.

Intervention chirurgicale

Si les méthodes thérapeutiques conservatrices sont inefficaces et que la vie du patient est menacée, la maladie est traitée chirurgicalement.

L'intervention chirurgicale est partielle et radicale. Les méthodes radicales peuvent éliminer complètement les perturbations du rythme, avec une intervention partielle, il y a une diminution de la gravité et de la fréquence des épisodes arythmiques.

Les techniques chirurgicales modernes comprennent:

  • Chirurgie classique à cœur ouvert lorsque les zones dysfonctionnelles du système de conduction sont excisées. L'intervention se fait sous anesthésie générale, donc ce type de traitement ne convient pas à tout le monde.
  • Implantation d'un stimulateur électrique - un ordinateur miniature qui surveillera la fréquence cardiaque et la stimulera en cas de violation.
  • Réglage d'un défibrillateur cardioverter - un dispositif pour renouveler les impulsions électriques pendant la fibrillation ventriculaire.
  • Procédures de cathéter peu invasives pour normaliser les contractions cardiaques.
  • Dérivation de l'artère coronaire pour ramener la circulation coronaire à la normale;
  • Chirurgie thyroïdienne pour normaliser les niveaux d'hormones.

Complications et conséquences possibles

La bradycardie sinusale ne provoque pas de complications si elle n'est pas provoquée par des modifications dégénératives du myocarde. Cela comprend une bradycardie sinusale légère dans l'enfance et l'adolescence, chez les personnes formées physiquement et les athlètes professionnels. Un ralentissement régulier de la fréquence cardiaque avec une fréquence cardiaque inférieure à 40 battements par minute est lourd de dysfonctionnement des organes internes et du système nerveux central.

Avec la tachycardie, le pronostic est déterminé en fonction des facteurs qui ont provoqué l'augmentation du rythme. Si une insuffisance cardiaque est notée dans un contexte de maladie coronarienne, d'insuffisance cardiaque, le pronostic est alors considéré comme défavorable.

Le plus souvent, des complications se développent avec une tachycardie ventriculaire: dans la combinaison de ce type d'arythmie avec un infarctus du myocarde, une hypertension, une maladie cardiaque - le risque de décès augmente fortement.

Les patients atteints de sténose mitrale, d'angine de poitrine au moment de l'attaque de tachycardie paroxystique ressentent un essoufflement et sont à risque d'oedème pulmonaire.

Pronostic de traitement

Avec des arythmies de nature physiologique et des arythmies modérées d'étiologie pathologique, le pronostic du traitement est presque toujours favorable. Le soulagement réussi de la maladie qui a causé le problème vous permet de faire face avec succès à la pathologie sans affecter la santé et la qualité de vie du patient.

Avec une forme prononcée de la maladie, le pronostic dépend de la cause du développement du problème. Mais ici, il existe souvent des options dans lesquelles une violation du rythme cardiaque s'arrête mal ou n'est pas éliminée du tout sans thérapie radicale.

Dans les cas graves, l'arythmie sinusale peut provoquer le développement de:

  • accident vasculaire cérébral,
  • crise cardiaque,
  • insuffisance cardiaque,
  • problèmes d'approvisionnement en sang au cerveau.

Dans de rares cas, il existe un risque de développer un coma et une mort subite.

Par conséquent, toute perturbation du rythme cardiaque est une occasion d'examen et de traitement cliniques. Le retard et le manque d'attention peuvent causer de gros problèmes..

Mesures préventives

Ils sont standard pour les maladies accompagnées de troubles du rythme:

  • Accès en temps opportun à un médecin même avec des anomalies cardiaques mineures.
  • Changement de régime: rejet des aliments gras, frits, fumés, en conserve, produits semi-finis, chocolat, thé et café. Tout le reste est possible, mais avec modération.
  • Menu Vitamisation.
  • Élimination des mauvaises habitudes: fumer, boire de l'alcool (l'alcool ne peut pas être du tout).
  • Sommeil complet (8-9 heures).
  • Régime de boisson (2 litres par jour).
  • Activité physique, prévention de l'inactivité physique (2 heures de marche en plein air).
  • Restriction de sel (7 grammes, pas plus).

L'arythmie sinusale du cœur signifie un changement de la fréquence cardiaque dans le sens d'une accélération, d'un ralentissement ou d'une déviation des intervalles de temps entre les AVC. Les trois options sont dangereuses, une combinaison de phénomènes est souvent observée. Vous devez contacter un cardiologue dès que le problème a été constaté. C'est une garantie d'élimination complète de la pathologie et de prévention des complications..

Arythmie sinusale du cœur

L'arythmie sinusale (sinus) est un tel changement périodique de la fréquence des contractions, dans lequel le rythme sinusal régulier du cœur est maintenu, ce qui se reflète dans l'ECG en modifiant l'intervalle R - R. La fréquence cardiaque (fréquence des contractions) ne s'écarte pas de la norme de 60 à 80 battements / minute, changements la fréquence cardiaque ne dépasse pas 10%.

Classification

L'arythmie sinusale se réfère à nomotopique, dans lequel le stimulateur cardiaque est le nœud sinusal situé à l'apex de l'oreillette droite. Ce type de violation est courant chez les enfants, les adolescents et est associé à une imperfection du système nerveux.

Il existe des formes de perturbation de la fréquence cardiaque:

  • respiratoire - changements de la fréquence cardiaque associés à la respiration, augmentation à l'inspiration et diminution à l'expiration;
  • non respiratoire - changements non liés à la respiration.

La forme non respiratoire de l'arythmie survient plus souvent à un âge avancé..

Les changements de fréquence cardiaque associés aux phases de respiration sont plus souvent observés chez les enfants, les jeunes. L'arythmie sinusale chez les jeunes est une manifestation physiologique de la réaction du système nerveux aux changements qui se produisent pendant la respiration ou lorsque la position du corps change.

Les causes

La principale raison du changement périodique de la fréquence cardiaque est la génération irrégulière d'impulsions électriques dans le nœud sinusal. Dans ce cas, tous les indicateurs ECG restent normaux..

L'arythmie respiratoire des sinus est plus souvent diagnostiquée chez les jeunes et les enfants, chez les adolescents, et ce n'est pas une pathologie, car un tel changement est causé par une violation du tonus du nerf vague, et l'arythmie est associée à la dystonie vasculaire, qui se manifeste par une violation du rythme cardiaque.

Les périodes d'augmentation ou de diminution de la fréquence cardiaque sont associées à l'apport sanguin au cœur. Avec une perturbation du rythme sinusal, une décoloration du cœur à court terme est notée, ce qui est ressenti par les patients, mais ne provoque pas d'inconfort et n'est généralement pas accompagné de douleur..

Dans la vieillesse, cette violation se produit chez les patients ayant une tendance à la bradycardie, à la dystonie neurocirculatoire, après des maladies infectieuses, à l'infarctus du myocarde.

La violation du nœud sinusal reflète le degré d'adaptation du myocarde au stress physique et mental, aux fluctuations de la concentration d'oxygène dans l'air. La capacité du cœur à répondre aux changements de charge est un indicateur indirect de sa santé.

Électrocardiogramme

En cas de perturbation du rythme sinusal, les segments R - R de l'ECG s'allongent progressivement à l'inspiration, puis se raccourcissent progressivement à l'expiration. La différence entre le plus grand et le plus petit segment R - R est supérieure à 0,15 s, le rythme correct est maintenu et associé aux phases de respiration.

  • Si des changements sur l'ECG ne se manifestent par aucun symptôme, une telle arythmie sinusale est considérée comme modérée, ne nécessitant pas de traitement.
  • Une arythmie sinusale grave n'est pas seulement détectée sur l'ECG, mais se manifeste également par des symptômes cliniques.

Le rythme régulier sur l'ECG avec une arythmie sinusoïdale prononcée est maintenu, ce qui signifie que l'intervalle QRS est de la bonne forme, l'onde P est positive, passe devant le QRS et cette condition correspond à une fonction cardiaque assez efficace.

Symptômes

Avec l'arythmie sinusale, l'approvisionnement en sang du myocarde et du cerveau est perturbé, en raison duquel les symptômes apparaissent:

Chez les jeunes enfants, une perturbation du rythme peut se manifester par un essoufflement, un refus de manger, une pâleur, une insomnie. Chez les adolescents, la pathologie peut être supposée avec une faible tolérance à l'effort physique, à la fatigue et à une diminution des résultats scolaires..

Forme respiratoire

Avec une arythmie des sinus respiratoires à l'inhalation, la fréquence cardiaque augmente, à l'expiration, elle diminue. Cette perturbation est plus prononcée au repos. Pendant l'exercice, la différence est lissée.

La différence de fréquence cardiaque pendant l'expiration et l'inhalation disparaît si vous retenez votre souffle. Ce type d'arythmie respiratoire survient chez les enfants et les jeunes en bonne santé..

Chez les adultes de plus de 60 ans, une arythmie respiratoire sinusale peut apparaître après une crise cardiaque, une pneumonie, et cela peut signifier qu'un tel changement de rythme est le début de la récupération et de la récupération du myocarde.

Forme non respiratoire

Si la violation du rythme du sinus de l'oreillette n'est pas associée aux phases de la respiration, cette condition correspond à une arythmie sinusale non respiratoire, qui persiste lorsque le souffle est retenu.

Distinguer l'arythmie sinusale non respiratoire:

  • périodique - une augmentation progressive de la fréquence cardiaque et une diminution;
  • apériodique - début / fin soudaine (spasmodique).

La pathologie est causée par des maladies cardiaques, un empoisonnement par des glycosides cardiaques, des maladies du système nerveux, des dommages ou une faiblesse du sinus auriculaire.

Traitement, prévention

L'arythmie respiratoire modérée des sinus ne se manifeste pas par des symptômes cliniques, le traitement ne nécessite pas.

Avec une forme prononcée d'arythmie, des médicaments sont prescrits:

  • pour améliorer le métabolisme myocardique - Cocarboxylase, Riboxine;
  • normaliser le pouls - Vérapamil;
  • Équilibreurs de sel - Panangin, Asparkam.

Une arythmie sinusale prononcée chez les adolescents peut entraîner une baisse de la fréquence cardiaque à l'inspiration et à l'expiration jusqu'à 50 battements par minute. Dans de tels cas, une ablation par radiofréquence peut être nécessaire..

Pour éviter une violation de la pulsation du cœur, avec une prédisposition à cette violation, le café, le thé, l'alcool sont exclus de l'alimentation. Besoin de plus de repos, essayez de ne pas être nerveux, d'éliminer le stress.

Dans la vieillesse, il est nécessaire d'introduire des exercices physiques dans la routine quotidienne habituelle. C'est bon pour le cœur de marcher dehors tous les jours.

Pour qu'il y ait une incitation pour les cours, vous pouvez rivaliser avec vous-même. Pour ce faire, mettez en évidence le "chemin cardiologique" - une distance de 100 m, et surmontez-le quotidiennement, en augmentant progressivement la distance.

Chez les personnes âgées, l'arythmie sinusale est souvent associée à une bradycardie. Traitez cette condition comme une bradycardie sinusale, décrite dans un article précédent.

Prévoir

L'arythmie respiratoire des sinus à un jeune âge a un pronostic favorable. La forme non respiratoire a un pronostic plus complexe, elle est donc causée par des pathologies cardiaques, des maladies internes. La gravité de la maladie concomitante et le pronostic de l'arythmie sinusale non respiratoire sont déterminés.

Tout ce que vous devez savoir sur l'arythmie sinusale

Un emploi permanent trop souvent nous oblige non seulement à oublier la santé, mais provoque également directement de graves maladies graves. En utilisant l'arythmie sinusale comme exemple, vous apprendrez à quel point il est difficile d'ignorer ses manifestations, d'où vient ce problème et comment restaurer un état sain et stable pour le cœur.

Qu'est-ce que c'est pour le cœur et le corps dans son ensemble?

Que signifie le diagnostic d'arythmie sinusale (sinusoïdale, sinusoïdale ou arythmie sinusale du cœur)? Ce terme médical fait référence à l'échec du rythme cardiaque en raison de changements pathologiques dans le nœud sinusal - une accumulation de masse de cellules qui jouent le rôle le plus important dans la génération d'impulsions électriques dans le cœur. L'énergie électrique se transforme instantanément en cinétique, et le sang est poussé dans les vaisseaux sanguins avec une certaine force et fréquence.

Une norme absolue en cardiologie est une fréquence de 60 à 90 battements par minute. Avec l'arythmie sinusale, le stimulateur cardiaque (nœud sinusal) produit des impulsions non pas à fréquence uniforme, mais différentes. De plus, la fréquence des contractions par minute dépasse rarement la norme. Ainsi, sous l'influence d'un grand nombre de facteurs externes, les fonctions de l'ensemble du système conducteur sont violées et une arythmie se produit.

Selon la nature et les causes des contractions cardiaques altérées, la maladie est classée selon les variétés correspondantes..

Bradycardie sinusale

Il s'agit d'une maladie cardiaque avec un rythme anormalement réduit allant jusqu'à 40 à 50 battements par minute. La pathologie se manifeste par la perte d'automatisme par le nœud sino-auriculaire.

Très souvent, elle est asymptomatique et vous ne pouvez découvrir cette violation que par les signes suivants: une tête commence à avoir des étourdissements, une baisse complète de la force physique est ressentie, une sueur froide apparaît, des douleurs thoraciques apparaissent et des évanouissements.

La maladie se développe dans le contexte d'une concentration accrue de sodium, de magnésium ou de potassium, avec un apport incontrôlé de médicaments cardiaques, en raison d'une famine ou d'une intoxication prolongée du corps. Toutes les pathologies cardiaques organiques agissent également comme un facteur provoquant..

Tachycardie sinusale

Perturbation du rythme pathologique avec une accélération progressive jusqu'à 180-200 battements par minute sous charge et jusqu'à 130-150 sans aucun stimulus externe. Il se présente sous une forme fonctionnelle (le rythme cardiaque s'accélère en réponse à une excitation ou à une charge) ou sous une forme pathologique (la fréquence cardiaque dépasse la norme dans un état de repos complet). C'est généralement un symptôme d'un certain nombre de maladies avec des changements dans la circulation systémique..

Elle survient à la suite de malformations cardiaques, d'insuffisance cardiaque, d'inflammation du myocarde ou de l'endocarde, de cardiosclérose et d'angine de poitrine, de névrose et de VVD, ainsi que chez la femme enceinte sans aucune pathologie préalable.

Arythmie respiratoire

Le problème est associé à un changement périodique de l'effet du nerf vague sur le nœud sinusal à différentes phases de la respiration. Il se manifeste par une augmentation du nombre de contractions cardiaques lors de l'inspiration et une diminution lors de l'expiration, c'est pourquoi le muscle cardiaque commence à fonctionner en mode arythmique. La présence d'une telle violation dans la plupart des cas ne constitue pas une menace réelle et n'affecte pas la vitesse et le volume du sang pompé. Après un certain temps, la violation disparaît d'elle-même et ne nécessite pas de traitement spécial.

L'arythmie respiratoire chez les enfants d'âge préscolaire et primaire devient assez courante. Il est à noter que ce phénomène chez l'adulte est presque toujours observé chez les fumeurs, avec des symptômes de dystonie végétative-vasculaire et après des maladies infectieuses. En règle générale, il ne provoque aucun inconfort et ne s'exprime en aucune manière par des symptômes externes évidents.

Syndrome du nœud sinusal (SSS)

La violation est due à l'incapacité du nœud sinusal à produire des impulsions à part entière et à les conduire le long du myocarde. La fréquence des coupures est réduite à 50 battements par minute. En mode compensatoire, des centres moins actifs entrent en fonction, qui sont également capables de transmettre des impulsions, et une arythmie se produit. Le myocarde et le cerveau commencent à souffrir de troubles de la circulation.

SSSU est enregistré chez les enfants ou les adolescents, ainsi que chez les adultes après 60 ans. Se réfère souvent aux conséquences de l'hypertension, des maladies coronariennes, de l'hypothyroïdie, de la sarcoïdose, de la dystrophie du système musculo-squelettique, de la syphilis tertiaire.

Étapes

L'arythmie sinusale pendant une période suffisamment longue peut être complètement asymptomatique, puis s'exprimer par des attaques soudaines. Le facteur primordial affecte de manière significative le taux de développement de la maladie, et l'arythmie en cardiologie est fixée en trois étapes différentes.

  • Stade 1 (modéré). À ce stade, il est presque impossible de détecter indépendamment une violation. Le stade 1 se caractérise par une absence totale de symptômes et, dans la plupart des cas, l'arythmie sinusale est considérée soit comme une caractéristique individuelle de la structure cardiaque, soit comme une conséquence logique des changements liés à l'âge chez les patients après 60 ans..
  • 2 étages. Le patient a déjà été diagnostiqué avec diverses maladies cardiaques, l'arythmie se présente comme des symptômes caractéristiques. Les crises d'arythmie se prolongent et peuvent durer jusqu'à plusieurs heures. Le patient ressent une fatigue chronique et se plaint d'essoufflement. L'arythmie nécessite un traitement immédiat.
  • Étape 3 (exprimée). Les perturbations hémodynamiques entraînent des conséquences irréversibles et de graves complications. Augmente considérablement le risque de décès lors de la prochaine attaque. Il y a un besoin urgent d'un examen approfondi des organes internes pour identifier la cause exacte de la pathologie.

Les causes

Le travail à part entière du cœur devient impossible d'une manière ou d'une autre si des conditions pathologiques des vaisseaux sanguins, des troubles de la composition du sang et de graves problèmes avec les organes internes apparaissent dans le corps. Il existe une relation étroite entre les systèmes et les rythmes cardiaques peuvent changer en raison de causes de maladies cardiovasculaires, de dysfonctionnements fonctionnels de la glande thyroïde, d'empoisonnement et d'infections, de maladies du sang, de facteurs externes et de réactions émotionnelles naturelles. En particulier, ce sont:

  • fumeur;
  • pathologies cardiaques primaires: infarctus du myocarde, maladie coronarienne, cardiosclérose, insuffisance cardiaque chronique;
  • anomalies congénitales du système de conduction: en plus du nœud sinus-auriculaire et ventriculaire, il existe des voies supplémentaires qui forment un mouvement circulaire de l'impulsion;
  • athérosclérose des vaisseaux sanguins;
  • hyperfonction (thyréotoxicose) de la glande thyroïde;
  • pathologies oncologiques des glandes surrénales. La synthèse d'adrénaline et de norépinéphrine est stimulée par des vaisseaux rétrécis et une accélération du rythme cardiaque;
  • conditions fébriles;
  • hypertension et hypotension;
  • abus de caféine et stimulants associés;
  • conditions de stress et de choc;
  • anémie et déshydratation;
  • Pression intracrânienne;
  • l'utilisation de glycosides cardiaques, de bêtabloquants ou d'antagonistes du calcium;
  • carence aiguë en magnésium, potassium et calcium, qui provoque des perturbations électrolytiques dans le sang;
  • brucellose;
  • dystrophie amyloïde sénile;
  • obésité;
  • intoxication chimique ou alcoolique;
  • l'effet d'une température de l'air élevée ou basse;
  • l'asthme bronchique.

Symptômes

Les premiers signes d'arythmie, qui permettent de soupçonner des anomalies cardiaques sans équipement de diagnostic, n'apparaissent généralement pas plus tôt qu'au deuxième stade de la maladie. Un tableau clinique complet est déjà observé au troisième stade prononcé:

  • il y a périodiquement une sensation de manque aigu d'oxygène;
  • essoufflement même à charge minimale;
  • le cœur «saute» de la poitrine, ou vice versa, «se fige»;
  • il y a une forte pulsation dans la région temporelle;
  • bleuissement ou blanchiment sans cause de la peau et des muqueuses;
  • faiblesse constante, qui ne passe pas même en l'absence d'activité physique évidente;
  • maux de tête;
  • attaques de panique d'anxiété et de peur sans cause;
  • étourdissements jusqu'à évanouissement;
  • douleur thoracique aiguë.

Dans les situations de changements brusques de position corporelle, des changements de rythme cardiaque sont souvent ressentis. Si le rythme cardiaque revient rapidement à la normale, de tels cas ne sont pas considérés comme une pathologie et sont considérés comme une réaction naturelle du corps.

Diagnostique

Très souvent, l'arythmie sinusale est un phénomène secondaire. Par conséquent, la tâche principale du diagnostic est de différencier et d'identifier la cause profonde. Pour un tel examen, les plus pertinents sont:

  • historique détaillé et examen physique;
  • ECG (électrocardiogramme);
  • échocardiogramme;
  • Surveillance Holter - étude de la dynamique continue à l'aide de holter - un appareil portable qui est fixé sur la poitrine du patient pendant plusieurs heures ou jours;
  • avec des défauts primaires ou une maladie coronarienne, une radiographie pulmonaire et une angiographie coronaire sont prescrites - ainsi le degré de stase veineuse et de lésions avec des plaques athérosclérotiques est préalablement déterminé;
  • surveillance quotidienne de la pression artérielle;
  • EFI endocardique (étude électrophysiologique);
  • test orthostatique - test incliné;
  • test sanguin clinique et hormonal.

Traitement

Il est nécessaire de traiter l'arythmie cardiaque de manière complexe et de différentes manières. Cela est dû à de nombreux facteurs pathogènes divers qui modifient considérablement de nombreux mécanismes de bon fonctionnement du système cardiovasculaire. Ce qui est inclus dans le package obligatoire:

  1. arrêt catégorique du tabagisme;
  2. régime avec une restriction des aliments gras et sucrés - l'utilisation d'un grand nombre de légumes et de fruits frais;
  3. ajustement de la routine quotidienne habituelle;
  4. thérapie conservatrice avec tranquillisants, sédatifs et antiarythmiques;
  5. certains médicaments traditionnels sont acceptables avec l'approbation du médecin traitant et uniquement en combinaison avec le traitement principal;
  6. éviter tout stress et activité physique excessive;
  7. acupuncture;
  8. l'hirudothérapie;
  9. procédures physiothérapeutiques;
  10. psychothérapie;
  11. une bradycardie sinusale sévère nécessite l'installation d'un stimulateur cardiaque;
  12. intervention chirurgicale pour des anomalies totales de la structure cardiaque, qui ne peuvent pas être corrigées par des méthodes conservatrices.

Ce qui est dangereux?

Le principal danger d'arythmie est une menace de mort très réelle. Par exemple, si la maladie se présente sous la forme d'un SVC, un mauvais pronostic est courant. Dans le même temps, une partie importante de ceux qui souffrent de cette violation ignore encore des manifestations même évidentes..

Les palpitations cardiaques, par exemple, avec une tachycardie sinusale ne sont pas en mesure de fournir une quantité suffisante de sang au cerveau. Cela provoque une hypoxie à réponse rapide, qui affecte tout le corps de la manière la plus néfaste. À tout moment, une perte de conscience peut survenir, dont le danger augmente considérablement en fonction de la situation environnante à ce moment.

L'arythmie sinusale contribue au développement progressif de l'insuffisance cardiaque chronique. Le rythme cardiaque déchiré supprime la capacité de fonctionnement musculaire normal et de pompage sanguin. En raison du manque total d'oxygène dans le corps, les cellules meurent en grand nombre.

Peu de temps après le début de la maladie, les vaisseaux sanguins commencent à former des caillots sanguins en raison du type constant de «fouettement» du sang pendant les périodes de contractions fréquentes. Une thromboembolie survient.

La menace de chaque caillot de sang est trop évidente: à tout moment, il est capable de se détacher de la paroi vasculaire et de bloquer complètement le libre accès de l'approvisionnement en sang au cœur ou au cerveau. Il s'agit là encore d'une menace directe de mort subite..

Concernant cette pathologie, de nombreux cas de guérison spontanée sont connus, et en même temps, le pourcentage de décès par arythmie reste assez élevé. N'oubliez jamais l'importance fonctionnelle primordiale de votre cœur et essayez de demander de l'aide même au tout début de la maladie..

Vidéo utile

Donc, maintenant vous en savez beaucoup sur l'arythmie sinusale. Peut-être que les clips vidéo utiles suivants permettront de répondre enfin à toutes les questions:

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite