Troubles métaboliques du calcium: causes et effets.

Les troubles du métabolisme du calcium sont appelés calcification, dystrophie calcaire ou calcification. Il est basé sur le dépôt de sels de calcium dans les cellules et l'espace intercellulaire. À cet égard, faire la distinction entre la calcification intracellulaire et extracellulaire et en termes de prévalence - systémique (générale) et locale.

Les parcelles de calcification peuvent prendre la forme de minuscules grains, détectés uniquement au microscope, ou de foyers, clairement visibles d'un simple œil. Le tissu calcifié devient dense et cassant et ressemble à une pierre. Dans les zones de calcification, la formation osseuse est possible. Autour des dépôts de calcium, l'inflammation apparaît avec la croissance des éléments du tissu conjonctif, l'accumulation de cellules géantes de corps étrangers et le développement d'une capsule.

Par le mécanisme de développement, la calcification est classée en métastatique, dystrophique et métabolique.

Calcification métastatique

La calcification métastatique (métastases calcaires) est de nature systémique et s'accompagne du dépôt de sels de calcium dans tout le corps dans divers organes et tissus. La cause de son développement est l'hypercalcémie. Les raisons de l'augmentation de la concentration de calcium dans le plasma sanguin peuvent être une augmentation de la lixiviation du calcium des os, une diminution de l'excrétion du calcium du corps ou une violation de la régulation hormonale du métabolisme du calcium. Par exemple, avec la surproduction d'hormone parathyroïdienne ou un manque de calcitonine, l'hypervitaminose D.

Une réaction inflammatoire se produit autour du dépôt de sels de calcium, parfois des granulomes de corps étrangers se forment.

Calcification dystrophique

La calcification dystrophique, ou pétrification (du grec. Pétra - roche, pierre), se caractérise par des dépôts locaux de sels de calcium dans les zones à problèmes. Il peut être mort ou dans un état de dégénérescence profonde des tissus, des tissus dont le métabolisme est réduit, notamment le cartilage, les tendons.

Avec la calcification dystrophique, l'hypercalcémie est absente et l'adsorption des sels de calcium du sang et du liquide tissulaire est causée par des changements physicochimiques dans les tissus subissant une nécrose ou une dégénérescence.

Les pétrificates se trouvent dans divers organes et tissus, ont une couleur blanche, une densité rocheuse. Le plus souvent, des pétrifices se trouvent dans les zones d'inflammation chronique, les crises cardiaques, les parois des artères en cas d'athérosclérose, dans le tissu cicatriciel, par exemple, les valves cardiaques en cas de défaut, le cartilage, les caillots sanguins veineux.

Calcification métabolique

La calcification métabolique (goutte calcaire) se caractérise par le fait que les sels de calcium ne sont pas retenus dans le sang et le liquide tissulaire même à faible concentration et que la chaux commence à se déposer le long des tendons, des muscles, de la peau, de la base sous-cutanée, des nerfs et des vaisseaux sanguins. Jusqu'à présent, le mécanisme de développement de la calcification métabolique n'est pas clair, mais la sensibilité héréditaire des tissus au calcium joue un rôle important - calcergie ou calciphylaxie.

Les résultats du dépôt de chaux dans les organes et les tissus sont défavorables, car la chaux n'absorbe pas, est encapsulée, parfois excrétée du corps à la suite de la suppuration..

Causes et traitement de la calcification

Le calcium - une macrocellule impliquée dans les processus métaboliques, est un matériau de construction pour des os et des dents solides. Un apport excessif du minéral dans le contexte d'une mauvaise absorption conduit à son dépôt dans les tissus mous, les organes internes et les vaisseaux sanguins. Un tel processus pathologique est appelé calcification. La calcification peut être asymptomatique pendant longtemps et entraîner des effets irréversibles sur l'organisme..

Classification de calcification

La calcification est un processus pathologique caractérisé par un dépôt de calcium. Selon la localisation, la macrocellule peut s'accumuler et affecter:

  • système vasculaire;
  • Muscle du coeur;
  • cerveau;
  • articulations et tendons;
  • les tissus mous et être diagnostiqués dans les glandes mammaires, les muscles et les ligaments, les dépôts graisseux;
  • foie et vésicule biliaire;
  • organes du système urinaire, le plus souvent les reins et le réservoir urinaire.

Selon l'étiologie, la calcification est de 3 types:

  • dystrophique - le type de processus pathologique le plus courant qui se développe en réponse à tout dommage aux tissus mous et aux organes internes, y compris après l'implantation de divers dispositifs médicaux;
  • le type métastatique de la maladie se développe à la suite d'un déséquilibre dans l'équilibre du calcium, du phosphore et du magnésium dans le corps dans le contexte de l'insuffisance rénale, de la dyscalcémie et d'autres pathologies graves;
  • le type de calcification tumorale est associé à la formation de néoplasmes sphériques autour des articulations, son étiologie n'est pas entièrement comprise.

De plus, la calcification peut être systémique, affectant tous les organes humains ou locale, avec localisation dans un seul organe ou système.

Raisons de la calcification

Les dépôts de calcium dans les tissus mous et les organes internes se produisent à la suite de perturbations métaboliques, ce qui conduit à une mauvaise absorption d'un macronutriment important pour le corps humain. Le plus souvent, les anomalies métaboliques sont causées par des pathologies endocriniennes, des maladies rénales de nature infectieuse et auto-immune, une altération de la production d'enzymes dans les pathologies hépatiques et les maladies pancréatiques.

Un apport insuffisant en magnésium et un excès de vitamine D, qui sont directement impliqués dans l'absorption des macronutriments, peuvent entraîner une violation du métabolisme du calcium..

La calcification d'un seul organe peut se développer avec la formation de kystes, de tumeurs bénignes et malignes, la dystrophie tissulaire.

La formation de conglomérats de calcium affecte également le tissu conjonctif et cartilagineux, les plaques athérosclérotiques, les micro-organismes parasites morts, les implants.

Signes de calcification

Aux stades initiaux, la pathologie est extrêmement difficile à reconnaître en relation avec son évolution asymptomatique. Cependant, certaines espèces ont un tableau clinique assez prononcé..

Avec une forme systémique de calcification ou avec des lésions cutanées, articulaires, l'épiderme est recouvert de petites vésicules, aucun changement de structure et de couleur n'est observé. À mesure que la pathologie progresse, les conglomérats de calcium se développent et deviennent plus denses au toucher, changent de couleur. Formation possible de fistules.

Des dépôts de calcium lors d'examens de routine par des spécialistes ou lors d'un examen instrumental peuvent être trouvés sur les dents, les os, les vaisseaux sanguins, les fibres musculaires et nerveuses. L'accumulation de macronutriments sur les tissus des organes entraîne une perturbation de leur fonctionnement.

Avec des dommages au muscle cardiaque et au système vasculaire, le patient développe un syndrome douloureux dans le sternum, le bras, le cou, le dos, qui persiste longtemps. Il y a aussi une violation de la circulation sanguine, ce qui entraîne des sauts de pression artérielle, l'apparition d'une sensation de froid dans les membres.

Avec des lésions rénales, les symptômes d'intoxication augmentent, la diurèse est perturbée, la peau devient sèche, léthargique. Lors de la calcification du tube digestif, leur travail est perturbé, ce qui entraîne des nausées, des vomissements, une sensation de lourdeur dans la région abdominale, une constipation.

En cas de dommages et d'accumulation d'une grande quantité de calcium dans le cerveau, le patient éprouve des attaques fréquentes de maux de tête et d'étourdissements, des sauts de pression intracrânienne, une mauvaise coordination des mouvements, des troubles de la mémoire, des problèmes de vision et d'audition. À mesure que la maladie progresse, un évanouissement est possible.

Parallèlement à cela, la calcification entraîne une diminution de la capacité de travail, une léthargie et une fatigue constantes, une faiblesse et une diminution du poids corporel..

Diagnostique

Pour confirmer le diagnostic, un diagnostic radiologique est utilisé. Cette méthode vous permet de déterminer la nature et la taille des dépôts, ainsi que le degré de dommages à l'organe dans lequel le conglomérat de calcium est localisé. En tant que méthodes de recherche supplémentaires, il est prescrit:

  • Échographie Doppler pour étudier l'état du système vasculaire;
  • ECG pour l'étude du muscle cardiaque;
  • CT avec introduction d'un agent de contraste;
  • IRM.

Pour identifier les causes de la calcification des tissus, des études supplémentaires sont prescrites sous la forme d'un test sanguin clinique et biochimique général. Cette dernière méthode vous permet de déterminer le niveau de calcium, de phosphore et de magnésium dans le sang. En cas d'insuffisance rénale, une analyse clinique et bactériologique générale de l'urine est prescrite pour évaluer la performance des reins.

Pour exclure la nature maligne des tumeurs de l'organe affecté, une biopsie tissulaire est prescrite. Cette méthode implique la collecte de matériel biologique et sa recherche au microscope en conditions de laboratoire. Une biopsie permet également de différencier les néoplasmes bénins et malins..

Traitement

Pour le traitement de la calcification, un cours thérapeutique est prescrit qui aidera à faire face à la maladie sous-jacente. Donc, si l'inflammation de nature infectieuse entraîne un dépôt excessif de calcium, des médicaments antibactériens sont prescrits.

Si l'absorption du calcium est altérée, des médicaments contenant du magnésium, qui est un antagoniste du calcium, sont prescrits. Un apport adéquat de magnésium avec de la nourriture et des médicaments vous permet de dissoudre les conglomérats et d'éliminer l'excès de calcium du corps. Pendant le traitement, il est important de prendre des diurétiques, ce qui aidera à accélérer le processus d'élimination des macronutriments.

Dans le processus d'absorption du calcium, la vitamine D participe, dont l'apport excessif affecte également négativement l'état du corps. Par conséquent, pendant le traitement, il est nécessaire de suivre un régime spécial, qui exclut l'utilisation d'un grand nombre d'aliments riches en calcium et en vitamine D. Ceux-ci comprennent le poisson gras, les légumes-feuilles, les produits laitiers, le jaune d'oeuf, les noix.

Avec l'inefficacité des méthodes de traitement conservatrices, ainsi que la formation de grands conglomérats, leur ablation chirurgicale est prescrite. Le choix de l'intervention chirurgicale s'effectue en fonction de la taille des accumulations de calcium, ainsi que de leur localisation.

Calcification de la grossesse

Le dépôt de calcium pendant la gestation est le plus souvent diagnostiqué à la fin du troisième trimestre de la période gestationnelle. D'un point de vue médical, un tel processus est admissible et est associé à une modification du placenta.

Si la calcification est diagnostiquée à une date antérieure, cela peut entraîner une maturation prématurée du placenta. En règle générale, la calcification des femmes enceintes est associée à l'utilisation d'un grand nombre d'aliments riches en calcium, de processus infectieux et de troubles métaboliques.

L'excès de macronutriments dans le corps d'une femme enceinte est aussi dangereux que son absence. Peut blesser le bébé et la mère pendant l'accouchement.

La prévention

Pour éviter la calcification des tissus mous et des organes internes, une attention particulière doit être accordée à une bonne nutrition. Il est important d'assurer un apport suffisant de tous les minéraux et vitamines dans le corps pour éviter le développement de pathologies de diverses étiologies.

Il est également important que les personnes atteintes de maladies congénitales et acquises du système cardiovasculaire, des reins et des pathologies endocriniennes subissent régulièrement des examens programmés par des spécialistes, ce qui aidera à prévenir le développement de complications en temps opportun.

Le traitement de diverses maladies ne doit être effectué que sous la supervision d'un spécialiste et conformément à ses recommandations. Certains groupes de médicaments, notamment ceux destinés à abaisser le cholestérol sanguin, la pression artérielle, ainsi que les médicaments antibactériens et hormonaux, peuvent entraîner une augmentation du taux de calcium dans l'organisme et une violation de son métabolisme..

Pour éviter la calcification, un mode de vie actif doit être maintenu qui aide à rétablir un métabolisme normal, à arrêter de boire de l'alcool et à fumer.

La calcification des tissus est un processus pathologique associé à une concentration élevée de calcium dans le corps. Elle affecte les systèmes cardiovasculaire, nerveux, musculo-squelettique, digestif et urinaire. Pour prévenir la maladie, vous devez bien manger et mener une vie saine. En tant que thérapie, une cure de médicaments est prescrite pour éliminer la cause du processus pathologique et normaliser le niveau de calcium et de magnésium dans le sang.

Articles d'experts:

Tatarinov Oleg Petrovich

Médecin de la plus haute catégorie, neurologue, physiothérapeute, spécialiste des UVT, spécialiste de premier plan du réseau Health Plus

Expérience médicale de plus de 40 ans

  • Clinique sur Krasnopresnenskaya +7 (499) 252-41-35 Volkov pereulok, d.21
  • Clinique sur Varsovie +7 (499) 610-02-09 Autoroute de Varsovie, 75, bâtiment 1
  • Clinique Annino +7 (495) 388-08-08 Autoroute de Varsovie, 154, bâtiment 1

ATTENTION! Comment prévenir la calcification de la glande pinéale

La glande pinéale est caractérisée par une inconstance de forme, qui change avec le temps. Si chez les nourrissons la glande pinéale ressemble à une boule, alors chez l'adulte, cet organe s'étire en longueur, en plus, il y a un léger aplatissement sur les côtés. La surface latérale de la glande pinéale atteint 4,5-5 mm en milieu de vie.

Symptômes de calcification du corps pinéal et mesures préventives

Dans le corps pinéal (autrement - la glande pinéale), qui est l'une des parties de notre cerveau, il y a des cellules nerveuses, et son rôle est réduit à la production de diverses hormones. La mélatonine et la sérotonine sont produites ici. Cet organe important commence à prendre forme dès le deuxième mois de grossesse, et la femme enceinte à ce moment est recommandée de traiter sa santé avec soin et responsabilité: éliminer complètement l'alcool, les produits du tabac et ne pas négliger l'utilisation des médicaments et vitamines prescrits par le médecin.

La glande pinéale est caractérisée par une inconstance de forme, qui change avec le temps. Si chez les nourrissons la glande pinéale ressemble à une boule, alors chez l'adulte, cet organe s'étire en longueur, en plus, il y a un léger aplatissement sur les côtés. La surface latérale de la glande pinéale atteint 4,5-5 mm en milieu de vie.

Des taux de croissance accrus de la glande pinéale sont observés à l'adolescence - au moment même où l'enfant ressent une activité hormonale. Pour cette raison, il est souhaitable que l'adolescent mange bien et ne subisse pas de surcharge mentale, mentale et physique excessive. Sous réserve de ces simples

règles à l'avenir, vous pouvez éviter de graves problèmes concernant le mauvais fonctionnement de la glande pinéale.

Qu'est-ce que la calcification de la glande pinéale

Lorsque des sels insolubles de calcium se déposent à la surface de la glande pinéale, on peut parler de sa calcification ou, en d'autres termes, de la calcification. Les médecins ont du mal à identifier clairement les raisons des dysfonctionnements dans le travail de cet organisme car les études concernant son travail ne sont pas encore finalisées. Cependant, à en juger par les dernières informations reçues par les radiologues à la suite des expériences, les tumeurs intracrâniennes commencent à se développer précisément en raison de la présence de sels de calcium sur le corps pinéal.

Caractéristiques de conception et fonctions principales de la glande pinéale

La glande pinéale est parfois appelée pinéale, car le pinéalocyte en est la partie principale. Les cellules pinéales sont composées d'inclusions pigmentaires, assurant le bon fonctionnement de nombreux organes, et d'acide lipoïde.

Il existe des preuves indéniables que la glande pinéale favorise la production d'hormones qui contrôlent les rythmes biologiques inhérents à l'homme, ainsi que surveillent l'activité du cerveau et permettent aux organes internes de remplir leurs fonctions. Le rôle moteur de la glande pinéale, selon l'avis des personnes compétentes, joue avec:

• soutenir les indicateurs d'équilibre eau-sel normaux;

• la production de composants impliqués dans la vie de l'organisme entier;

• surveiller la production d'hormones sexuelles;

• abaisser le taux de glucose (peut-être en raison de la présence de pénialine, qui est produite par les cellules pénales).

Le bon fonctionnement de la glande pinéale affecte la vitesse d'endormissement, la durée du sommeil et sa qualité. Le fonctionnement normal de cet organe assure le blocage des appendices cérébraux la nuit, ce qui permet au corps de se reposer adéquatement et de produire des hormones avec des substances biologiquement actives en quantités optimales.

En plus de ce qui précède, la glande pinéale inhibe l'activité du système reproducteur d'un adolescent jusqu'à ce qu'il atteigne la maturité.

Qui risque de calcifier la glande pinéale?

Le diagnostic est basé sur un test aux rayons X. La présence de croissances salines, y compris des sels de calcium insolubles et ne dépassant pas un centimètre de volume, peut être détectée chez une personne de tout âge. Les jeunes et les personnes âgées dans 40% des situations rencontrent un diagnostic similaire, ce qui oblige les spécialistes à attribuer ce phénomène au domaine de la physiologie et à associer la calcification à des processus complètement naturels qui affectent le corps humain à différentes années de la vie.

Les principales conditions préalables à la calcification pour des raisons physiologiques:

• manque de production de mélatonine;

• troubles du système endocrinien, en règle générale - dysfonctionnements de la glande thyroïde;

• conséquences des maladies infectieuses.

La surface du plexus des vaisseaux signale d'abord le début de la calcification. Ceci est également mis en évidence par des changements dans les coquilles dures du cerveau. Dans le cas où la taille des lésions dépasse 1 cm, le patient a besoin de la consultation d'un spécialiste, et parfois d'un oncologue et radiologue, car la calcification est souvent annonciatrice de tumeurs malignes. En fonction de l'emplacement de la glande pinéale, des tumeurs intracrâniennes sont détectées ou le cancer du cerveau est différencié. Dans le cas d'un déplacement de la glande pinéale latéralement ou en profondeur, la présence de formations peut être suspectée, à propos de laquelle un examen extraordinaire doit être prescrit.

Il arrive rarement que la chaux accumulée soit de nature pathologique, tandis que dans la partie supérieure de la surface de la glande pinéale, en plus des dépôts de calcium, le cholestérol peut être observé.

La calcification chronique est caractérisée par la calcification du plan dystrophique, qui se manifeste après des blessures dangereuses au crâne ou à la suite d'un traumatisme aux tissus mous du cerveau. Cette forme pathologique survient souvent sur la base d'interventions chirurgicales et peut facilement devenir un compagnon de maladies cardiovasculaires transférées. Un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral ou une maladie ischémique provoquent souvent une calcification. Quant à sa forme chronique, elle se manifeste généralement par une insuffisance cardiaque.

Signes et symptômes de la pathologie

Le diagnostic de la calcification de la glande pinéale est assez difficile, car les symptômes caractéristiques sont toujours absents. Selon les signes accompagnant la plupart des autres maladies, il n'est pas possible de poser un diagnostic. Signes indirects de calcification:

• un sentiment d'anxiété durable;

• maux de tête, caractérisés par une faible intensité, parfois de nature diffuse;

• problèmes dans le domaine neurologique et états dépressifs;

• une sensation de lourdeur dans la tête.

Souvent, la pathologie est une condition préalable aux dysfonctionnements liés à l'activité du tractus gastro-intestinal. Brûlures d'estomac, troubles digestifs périodiques, détérioration des selles associées aux symptômes ci-dessus sont une bonne raison de prescrire une étude détaillée et approfondie.

Conséquences possibles de la calcification

La violation de l'activité de la glande pinéale est toujours associée à une production extrêmement faible de mélatonine - une hormone qui contribue à fournir des rythmes optimaux pour le sommeil et l'éveil, et présente un risque de maladie mentale. Dans certaines situations, les vaisseaux cérébraux sont également à risque, menacés de lésions sclérotiques. Afin de prévenir de telles conséquences graves, il est nécessaire de penser à la prévention en temps opportun de cette pathologie.

Que faire pour éviter la calcification: recommandations simples

Les mesures préventives sont principalement indiquées pour ceux qui souffrent de maladies cardiaques et vasculaires. Le patient est obligé de suivre toutes les instructions du médecin traitant dans l'ordre le plus strict, notamment en cas d'athérosclérose, d'hypertension et d'insuffisance cardiaque. Cela comprend le rejet des habitudes destructrices, des examens réguliers et d'autres actions, négociés individuellement dans chaque cas.

Une attention particulière doit être accordée au mode de vie. Le bon fonctionnement de la glande pinéale est influencé par de nombreuses habitudes, parmi lesquelles l'abus d'alcool et le tabagisme sont en premier lieu. De telles habitudes nuisibles conduisent à des changements au niveau de la pathologie de la glande pinéale, à la suite de la lutte, il est nécessaire de commencer le plus tôt possible. Ils auront également un impact significatif sur la formation de pathologies fœtales dans le corps féminin à tout stade de la grossesse..

Un bon sommeil - de haute qualité et durable - protège une personne contre l'apparition de changements de nature pathologique. Il est recommandé de refuser les programmes de télévision au moins une demi-heure avant de se coucher. Il importe également le linge sur lequel une personne dort. Il est préférable que l'oreiller et la couverture soient faits de matériaux naturels de haute qualité. Essayez d'éviter les matériaux synthétiques, car en raison de la présence de fibres créées artificiellement, des phénomènes souvent désagréables tels que les migraines et les réactions allergiques qui empêchent un sommeil normal.

Il est conseillé que le régime alimentaire quotidien comprenne:

• vinaigre de cidre de pomme dilué;

• algues crues ou séchées;

• œufs de saumon et de morue.

Il vaut la peine d'aborder soigneusement les propositions à examiner à l'aide de rayons X. Certaines personnes sont prédisposées aux tumeurs malignes et les radiations peuvent bien augmenter le risque de développer des tumeurs..

L'étude du corps pinéal n'est pas encore terminée. On ne connaît que son influence sur les fonctions des systèmes les plus importants du corps humain. Si des signes de calcification, même indirects, commencent à apparaître, il est nécessaire d'obtenir une recommandation d'un spécialiste. Le problème identifié à un stade précoce minimise les risques et ne provoque pas de tristes conséquences. publié par econet.ru

Si vous avez des questions - posez-les ici

P.S. Et rappelez-vous, juste changer notre conscience - ensemble, nous changeons le monde! © econet

Aimez-vous l'article? Écrivez votre opinion dans les commentaires.
Abonnez-vous à notre FB:

Calcification des ligaments: mécanisme de développement, classification, causes et traitement

Le calcium est l'une des substances les plus importantes de l'organisme. Il rend les os solides, mais son excès peut nuire au corps. Normalement, le calcium est sous forme dissoute. Cependant, dans certaines conditions, il commence à se déposer dans les tissus mous, y compris les ligaments. Ensuite, la calcification des ligaments ou la calcification se développe. Dans ce cas, consultez immédiatement un médecin.

La pathologie provoque une gêne pour le patient, car la plupart des symptômes sont similaires à l'arthrite. Pour cette raison, la douleur et d'autres troubles apparaissent à la place des ligaments endommagés.

Raisons et mécanisme de développement

La principale raison du développement de la maladie n'a pas été identifiée jusqu'à présent. Cependant, il a été noté qu'une telle pathologie se produit avec un apport sanguin insuffisant dans une certaine zone, des blessures et une usure des fibres tendineuses.

La calcification des ligaments obtenus par des blessures est largement connue dans la pratique traumatologique. Il se développe principalement après une ecchymose ou une entorse. Cela peut être vu sur la radiographie sous forme d'ombres para-articulaires. La calcification des ligaments apparaît souvent après 3-4 jours, et parfois plus tard.

La calcification est un processus pathologique assez compliqué. Il se développe sous l'influence de certains facteurs qui régulent les processus métaboliques. Dans certains cas, la calcification se produit en raison d'une maladie existante. Dans un autre cas, la pathologie se développe en raison de facteurs dommageables..

Il existe trois types de maladies:

  1. Calcification dystrophique - apparaît en raison d'une lésion tissulaire.
  2. Calcification métastatique - le processus est diagnostiqué dans les organes internes.
  3. Calcification métabolique - se développe lorsqu'il est impossible de retenir le calcium dans le liquide et les tissus.

À ce jour, les causes de la calcification métabolique ne sont pas entièrement comprises. Les médecins ne savent pas pourquoi même une faible concentration de calcium ne peut pas être retenue dans les fluides corporels et les tissus..

Cependant, certains suggèrent que les facteurs provoquants sont:

  • Blessures.
  • Radiothérapie.
  • Les opérations.
  • Grossesse extra-utérine ou congelée.
  • Pathologie chronique.

Entorse

La principale raison de l'étirement du ligament spinal est le stress mécanique. Il peut s'agir de blessures mineures au dos, d'efforts physiques persistants, monotones ou excessifs..

Les troubles de la posture, l'obésité, l'ostéochondrose sont des facteurs provoquants..

En raison de traumatismes et d'entorses, une réaction inflammatoire se développe, accompagnée de douleur.

La principale raison de l'étirement du ligament spinal est le stress mécanique. Il peut s'agir de blessures mineures au dos, d'efforts physiques persistants, monotones ou excessifs..

Les troubles de la posture, l'obésité, l'ostéochondrose sont des facteurs provoquants..

En raison de traumatismes et d'entorses, une réaction inflammatoire se développe, accompagnée de douleur.

Image clinique

Dans de nombreux cas, la pathologie présente des symptômes similaires avec des maladies du système musculo-squelettique. Les symptômes suivants sont présents:

  • Syndrome de la douleur.
  • Hyperémie de la peau et fièvre.
  • Déficience sensorielle.
  • Restriction de mobilité.

Souvent, la maladie se poursuit pendant longtemps sans symptômes. Cela complique grandement le diagnostic. À l'endroit où la calcification s'est produite, des bulles se forment. Avec la progression de la maladie à cet endroit, des fistules peuvent se former.

Le plus souvent, la pathologie est diagnostiquée chez l'homme. Il n'y a aucune limite d'âge pour elle. Il peut apparaître à la fois chez les personnes âgées, les jeunes et même chez les enfants.

Tout d'abord, certains patients confondent la pathologie avec d'autres maladies articulaires. Certains ne font pas attention à la douleur et aux autres symptômes. À mesure que la maladie progresse, les symptômes s'aggravent.

Salage - ou autre chose?

Qu'est-ce que le dépôt de sel dans les articulations? Ce n'est pas un diagnostic, mais un nom familier pour un complexe de symptômes. La médecine moderne ne reconnaît pas cette définition. Douleur, resserrement et modifications externes des articulations dues à diverses maladies.

Parmi eux se trouvent le plus souvent

  • ostéoarthrose;
  • périarthrite huméroscapulaire;
  • ostéocondrite de la colonne vertébrale;
  • spondylarthrite.

Dans ces conditions, les cristaux de sel ne sont pas déposés, mais des modifications progressives et souvent irréversibles du cartilage et du tissu osseux des articulations. Des croissances osseuses sous forme d'aiguilles et de pointes se forment sur les surfaces articulaires. Ils sont appelés ostéophytes. Ils blessent les tissus lors des mouvements de l'articulation, augmentent la friction et provoquent ainsi des douleurs et des craquements. Cela se produit non seulement dans les vraies articulations, mais aussi dans la colonne vertébrale, à la frontière des vertèbres et des disques intervertébraux.

Le deuxième processus pathologique en cours est une modification des ligaments autour des articulations. Ils perdent leur élasticité, le lieu de leur fixation sur les os est compacté et enflammé, une ossification des ligaments se produit. Ces troubles surviennent à la suite de microdommages répétés aux tissus périarticulaires..

L'inflammation chronique des articulations (arthrite) entraîne également des changements irréversibles. Le cartilage et la capsule commencent à changer, la déformation des articulations se produit.

Un œdème à long terme entraîne une mauvaise nutrition des tissus, des muscles et d'autres formations autour de l'articulation, une atrophie progressive.

À la suite de tout cela, les articulations deviennent raides, douloureuses, le poignet et les pieds sont déformés. La cause de l'arthrite peut être auto-immune, rhumatismale, infectieuse.

Méthodes de diagnostic

S'il y a des symptômes appropriés, le patient doit consulter un médecin. Tout d'abord, le patient est examiné et des antécédents médicaux sont examinés. Examen et palpation de la zone touchée. La douleur et la mobilité réduite sont notées..

Pour établir un diagnostic précis, il est nécessaire de s'appuyer sur les résultats des études. La méthode principale est l'examen aux rayons X. Il vous permet de détecter la présence de dépôts de calcium. Ensuite, une IRM est effectuée si la radiographie n'est pas suffisamment informative..

Vérification de la glande thyroïde à la maison

Pathologies courantes

Certaines maladies thyroïdiennes, telles que l'hypothyroïdie, apparaissent chez les patients comme des hormones insuffisantes. Ces hormones sont responsables du métabolisme normal. D'autres, au contraire, conduisent à une augmentation de la quantité de ces hormones.

Leur carence ou excès affecte négativement l'état de l'organisme tout entier, ce qui nécessite une thérapie adéquate pour normaliser l'équilibre hormonal. Pour ce faire, utilisez des médicaments qui suppriment ou stimulent l'activité thyroïdienne.

Comment examiner vous-même la glande thyroïde?

Pour comprendre comment vérifier la glande thyroïde à la maison, vous devez connaître sa norme. La glande thyroïde est située à l'avant du cou. Chez les hommes, il est beaucoup plus facile à trouver, car il est situé juste en dessous de la pomme d'Adam. Chez la femme, il n'y a pas de spécificité de sa détection.

Au toucher, la glande thyroïde doit être uniformément douce, sans joints ni inclusions dures.

Thyroïde normale

Normalement, le cou dans la glande thyroïde doit être symétrique, la peau au-dessus n'est pas enflammée et il ne doit pas y avoir de resserrement ou de bombement. Lors de la déglutition, la mobilité du cartilage thyroïdien, situé directement sous la glande, doit être visible.

Pour examiner la glande thyroïde, il est nécessaire d'incliner la tête en arrière, puis de faire des mouvements de déglutition et de sentir la zone du cou avec les doigts. Les mouvements doivent être fluides et précis pour éviter les blessures..

Pathologie thyroïdienne

Si une personne a développé une maladie thyroïdienne, alors pendant l'auto-examen, les changements suivants peuvent être détectés:

  • Rougeur et gonflement de la peau. Les processus inflammatoires de la glande thyroïde (thyroïdite) se propagent rapidement aux tissus environnants.
  • Une augmentation du volume du cou. En raison de la pathologie, une augmentation de la glande thyroïde se produit, ce qui affecte le volume du cou.
  • Présence de joints nodulaires.
  • Tendresse de palpation.
  • Asymétrie du cou. Si les dommages à la glande thyroïde sont inégaux, alors vers l'extérieur, ils se manifesteront sous la forme d'une augmentation de la moitié du cou.
  • Contours visibles de l'extérieur de la glande thyroïde.

Si une personne lors de l'examen de la glande thyroïde à la maison a révélé la présence de phoques ou de néoplasmes, vous devez consulter d'urgence un endocrinologue.

Traitement

L'objectif principal du traitement est de rétablir l'équilibre du magnésium et du calcium dans le sang. Le magnésium est nécessaire pour absorber le calcium. Si des quantités insuffisantes de celui-ci pénètrent dans le corps, le calcium ne suffira pas. L'absorption du calcium, l'élimination de son excès est améliorée. Il est nécessaire de manger correctement, car une grande partie de ces composants provient de la nourriture.

Si la maladie se poursuit sans symptômes, un traitement spécifique n'est pas nécessaire. Souvent, dans ce cas, les patients peuvent ne pas être conscients de la maladie. Si la zone affectée dérange le patient, une physiothérapie et l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrites.

Les AINS éliminent la douleur et soulagent l'inflammation. Avec leur inefficacité, des corticostéroïdes sont parfois utilisés qui sont injectés dans l'articulation. Les médicaments et la posologie sont sélectionnés individuellement pour chaque patient.

La durée du traitement conservateur ne dépasse pas 2 mois. Avec un traitement réussi, la capacité de travail du patient est restaurée. Si l'effet de la thérapie conservatrice est absent, une arthroscopie est effectuée.

Calcification hypophysaire

Les calcifications sont (comme mentionné ci-dessus) la formation d'accumulations de calcifications non dissoutes dans divers organes ou tissus dans lesquels ces sels ne devraient pas être contenus normalement.

La calcification du corps pinéal peut être causée par des pathologies congénitales, diverses infections et troubles métaboliques. La calcification physiologique de la glande pinéale est le plus souvent retrouvée (40%) chez les patients de moins de 20 ans. Dans ce cas, des néoplasmes compacts d'un diamètre allant jusqu'à 1 cm se forment dans l'organe.

Dans le cas où les calcifications sont importantes, il convient de les examiner en détail, car elles peuvent devenir la base de néoplasmes malins. La calcification dystrophique (pathologique) dans la glande pinéale se produit en raison de blessures, de chimiothérapie, d'ischémie, etc., et se caractérise par des dépôts de cholestérol et de chaux dans les néoplasmes.

La calcification de la glande pinéale s'accompagne d'un dysfonctionnement de cette dernière, qui peut provoquer le développement d'un cancer, d'une sclérose en plaques et d'une schizophrénie, en raison du blocage de la synthèse de mélatonine. Le remplissage de la glande pinéale (calcification) avec des calcines augmente la probabilité de développer un épuisement nerveux, de l'anxiété, de la dépression et des pathologies gastro-intestinales.

Calcification des ligaments pendant la grossesse

Chez les femmes enceintes, non seulement une calcification des ligaments, mais également d'autres organes peuvent survenir. Cela se produit généralement à 36 semaines de gestation. C'est un phénomène normal, car à la fin de la grossesse, il y a beaucoup de processus métaboliques.

Si une pathologie est observée pendant des périodes allant jusqu'à 36 semaines, cela indique une maturation précoce du placenta. Cela peut être dû à diverses raisons: maladies infectieuses, excès de calcium dans le corps et autres. Cependant, cela ne s'accompagne d'aucun changement..

Pour que la grossesse se déroule sans complications, il est nécessaire de surveiller la quantité de calcium consommée. La calcification des ligaments pendant la grossesse ne constitue pas une menace, si la future mère ne dérange pas.

Symptômes de calcification du corps pinéal et mesures préventives

Dans le corps pinéal (autrement - la glande pinéale), qui est l'une des parties de notre cerveau, il y a des cellules nerveuses, et son rôle est réduit à la production de diverses hormones. La mélatonine et la sérotonine sont produites ici. Cet organe important commence à prendre forme dès le deuxième mois de grossesse, et la femme enceinte à ce moment est recommandée de traiter sa santé avec soin et responsabilité: éliminer complètement l'alcool, les produits du tabac et ne pas négliger l'utilisation des médicaments et vitamines prescrits par le médecin.

La glande pinéale est caractérisée par une inconstance de forme, qui change avec le temps. Si chez les nourrissons la glande pinéale ressemble à une boule, alors chez l'adulte, cet organe s'étire en longueur, en plus, il y a un léger aplatissement sur les côtés. La surface latérale de la glande pinéale atteint 4,5-5 mm en milieu de vie.

Des taux de croissance accrus de la glande pinéale sont observés à l'adolescence - au moment même où l'enfant ressent une activité hormonale. Pour cette raison, il est souhaitable que l'adolescent mange bien et ne subisse pas de surcharge mentale, mentale et physique excessive. Sous réserve de ces simples

règles à l'avenir, vous pouvez éviter de graves problèmes concernant le mauvais fonctionnement de la glande pinéale.

Calcification de la façon de traiter. Calcification des tendons, des ligaments et des muscles

Le corps humain contient 1 kg de calcium. De plus, 99% de celui-ci est contenu dans le tissu osseux et 1% existe sous forme de solution. Si une défaillance se produit et que ce rapport est violé, une personne développe une calcification. En règle générale, ce phénomène se produit lorsque le calcium dans le corps devient trop et qu'il n'est pas excrété naturellement.

Il est largement admis que le calcium est un élément utile. Il en est ainsi, mais tout est bon avec modération. Alors qu'est-ce que c'est - la calcification et quelles sont ses manifestations?

Les dommages vasculaires à cette maladie se produisent selon le schéma suivant:

  1. Les sels de calcium passent d'un état dissous à un état cristallin et se déposent sur les parois des vaisseaux sanguins.
  2. Au fil du temps, toute leur partie interne de l'aorte et des artères coronaires devient «porcelaine».
  3. En conséquence, les vaisseaux perdent leur élasticité et deviennent très fragiles. Dans cette condition, une rupture des vaisseaux sanguins suite à une augmentation de la pression artérielle peut se produire..

Processus de développement de la maladie

La valvulite rhumatismale est souvent à la base du développement de cette maladie. Dans ce cas, des excroissances calcaires apparaissent sur les cuspides ridées et soudées de la valve mitrale. Ils chevauchent la bouche de l'aorte.

La calcification affecte simultanément plusieurs segments du système cardiovasculaire. Le plus souvent, ce sont l'aorte, les valves et les vaisseaux coronaires.

Les spécialistes classent cette maladie selon trois indicateurs de difficulté:

  • 1 degré. Elle se caractérise par un travail plus actif du ventricule gauche. Le sang est complètement expulsé du cœur, ce qui conduit à la plasticité des parois de la chambre, qui ne peuvent pas s'étirer.
  • 2 degrés. À ce stade, le ventricule change de comportement et laisse de plus en plus de sang, car les excroissances gênent la circulation sanguine. La fonction contractile s'intensifie. Les changements subissent l'arc aortique, ce qui affecte également la qualité de la circulation sanguine.
  • Le grade 3 est caractérisé par un affaiblissement du myocarde et l'apparition d'une sténose (rétrécissement) de la valve aortique.

Le premier stade de la maladie est difficile à diagnostiquer. Pendant longtemps, la valve aortique fonctionne de manière défectueuse, ce qui fait que le corps s'habitue à ce dysfonctionnement et que le patient ne se plaint pas de bien-être. Par conséquent, le passage au stade 2 de la maladie se manifeste avec une intensité progressive. Le traitement de stade 3 est effectué principalement par chirurgie.

L'arrière-plan du développement de la maladie

Les facteurs suivants contribuent à l'apparition de cette maladie:

  • glandes parathyroïdes instables;
  • dysfonction rénale;
  • maladie intestinale sévère;
  • rhumatisme cardiaque;
  • changement de pH;
  • déséquilibre hormonal;
  • prédisposition génétique;
  • interruptions des processus métaboliques.

Prérequis supplémentaires contribuant au développement de cette maladie:

  • des niveaux élevés de vitamine D;
  • tumeurs cancéreuses;
  • mauvaises habitudes;
  • obésité;
  • stress
  • blessures
  • Diabète;
  • hypertension;
  • l'athérosclérose;
  • anomalies des vaisseaux sanguins et du muscle cardiaque.

La formation de dépôts calcaires peut également être favorisée par une forme sévère de dystrophie avec des changements profonds dans la structure des organes vitaux.

Signes de calcification

Les symptômes de calcification sont difficiles à reconnaître. Au stade initial, ils sont similaires à d'autres maladies. Donc, signes de calcification des tissus mous:

  1. Joints sous-cutanés douloureux.
  2. Chute de cheveux.
  3. Dyspnée.
  4. Insomnie.
  5. Déficience visuelle.
  6. Fatigabilité.
  7. Douleur au coeur.
  8. Perte de conscience récurrente.
  9. Mobilité articulaire limitée.

Chez un enfant, cette maladie est symptomatiquement similaire à l'hypervitaminose et à d'autres affections infantiles.

Diagnostic instrumental

La première mesure pour détecter la calcification est un test sanguin. Il montrera le niveau de calcium, mais comme des valeurs élevées peuvent indiquer d'autres changements pathologiques, des études supplémentaires sont prescrites pour le patient, telles que:

  • Échographie. Il aide à diagnostiquer la calcification, mais il est impossible d'établir le degré de la maladie..
  • L'IRM (imagerie par résonance magnétique) renseigne sur la localisation de la maladie.
  • Roentgenography. Il est utilisé pour déterminer l'emplacement du calcaire..
  • L'aortographie.
  • Échographie cardiaque.
  • Cathétérisme cardiaque.
  • CRT (tomographie par faisceau d'électrons), qui donne une évaluation qualitative de la calcination.
  • Échocardiographie bidimensionnelle, qui permet de visualiser la calcification.

Il existe de nombreux dispositifs pour diagnostiquer les maladies calcaires. Mais comme le taux de mortalité de cette maladie est élevé, les médecins ne cessent de chercher de nouvelles méthodes de diagnostic et d'amélioration des méthodes existantes.

Il est très important de déterminer le degré de calcification chez les femmes enceintes, car cette maladie affecte non seulement les vaisseaux, mais aussi le placenta. Pour cette raison, des problèmes de naissance surviennent souvent..

Variétés

Dans la pratique médicale, la calcification est divisée non seulement par le degré de complexité. Il en existe des variétés dans la manifestation et les causes. Il existe 4 types de cette maladie:

Métastatique

La cause de cette espèce est un niveau élevé de calcium et de vitamine D. La maladie prend de l'ampleur au milieu de perturbations dans le fonctionnement des organes internes:

Le groupe à risque comprend à la fois les adultes et les enfants. Une longue période de la maladie se déroule sans manifestations particulières.

Universel

Ce type de maladie survient chez les personnes présentant une hypersensibilité au calcium. La maladie se manifeste par des symptômes prononcés. Progresse très rapidement.

Dystrophique

Avec ce type de maladie, une coquille calcaire se forme. Il couvre le cœur et d'autres organes internes, les empêchant ainsi de fonctionner correctement. En conséquence, le patient développe un certain nombre d'autres maladies.

Idiopathique

Le groupe à risque comprend les nouveau-nés. Par conséquent, cette espèce est également appelée congénitale. La cause de la calcification idiopathique est une pathologie dans le développement du système cardiovasculaire.

Localisation

Cette maladie est capable d'affecter divers segments du système cardiovasculaire. Les manifestations les plus courantes sont les emplacements décrits ci-dessous..

Calcification aortique

L'aorte est le plus gros vaisseau émergeant du ventricule gauche du cœur et se divisant en de nombreux petits vaisseaux. À travers l'aorte, le sang coule vers presque tous les organes et tissus du corps.

Il se compose de 2 parties:

  • La section initiale qui fournit le flux sanguin vers le haut du corps (bras, tête, cou, poitrine).
  • La dernière section. En conséquence, il a attribué le bas du corps.

La calcification aortique est une manifestation assez dangereuse de cette maladie, qui peut entraîner la mort. Les calcifications (formations calcaires) ne se prêtent pas à des effets thérapeutiques. Ils ne peuvent être ni écrasés ni retirés du corps. Par conséquent, les médecins ne peuvent éliminer que les causes de leur formation dans ce domaine.

Le plus souvent, la calcification des valves de la valve aortique se produit chez les personnes âgées (plus de 60 ans). Ils s'inquiètent des symptômes suivants:

  1. Douleur thoracique ressentie dans le cou, les bras, le dos et le haut de l'abdomen.
  2. Hypertension.
  3. Dysfonction de déglutition.
  4. Vertiges.
  5. Perte de conscience à court terme.
  6. Enrouement.

Si des dommages au calcium se sont produits dans la zone de ramification de l'aorte, la personne est poursuivie par les symptômes suivants:

  • Boiterie.
  • Ulcère d'orteil.
  • Flux sanguin insuffisant des artères des membres inférieurs (les jambes gèlent constamment).
  • Impuissance.
  • Anévrisme.

Les principales causes de calcification aortique sont l'augmentation du calcium et l'impossibilité de son élimination naturelle du corps.

Calcification aortique

Avec la calcification de l'aorte abdominale, une personne ressent une douleur dans l'abdomen après avoir mangé, et ces sensations s'intensifient, et après un certain temps, le patient commence à boiter. En plus de ces symptômes, il y en a d'autres:

  • perte de poids;
  • diminution de l'appétit;
  • ballonnements;
  • constipation.

Une telle maladie sans traitement approprié peut être fatale en un an. En tant que traitement, une seule option est possible - l'ablation de l'aorte affectée.

Calcification de l'artère coronaire

Les cellules cardiaques ont besoin de suffisamment d'oxygène et de nutriments. Leur fournit toutes les artères coronaires nécessaires. Lorsqu'ils sont sains, ils ressemblent à un tube blanc - lisse et flexible.

Avec la calcification des artères coronaires, des plaques se forment qui obstruent ces «tuyaux». Cela conduit à une déformation. En conséquence, le flux sanguin vers le myocarde est limité, voire absent, et cette zone meurt.

Les dommages causés par la chaux à cette valve cardiaque peuvent déclencher un infarctus du myocarde - une maladie caractérisée par la mort d'une ou de plusieurs sections du muscle cardiaque.

Calcification vasculaire cérébrale

Avec la calcification des vaisseaux cérébraux, leur déformation est observée, ce qui provoque un manque d'approvisionnement en sang. Le groupe à risque comprend:

  • les personnes de plus de 20 ans;
  • hommes années (plus souvent);
  • femmes de plus de 60 ans (plus souvent).

Souvent, une prédisposition à cette maladie s'explique par l'hérédité génétique. Un coup de pouce pour démarrer le processus peut être:

  • Situations stressantes fréquentes.
  • Stress psychologique.
  • Hypertension artérielle.
  • Diabète.
  • Taux de cholestérol élevé.
  • Première étape de l'obésité.
  • Mauvaises habitudes.
  • Mouvement limité dans la vie quotidienne.

La manifestation visuelle de cette maladie est mal connue. Le diagnostic repose sur des signes de dommages à des segments individuels des vaisseaux.

Remèdes populaires pour aider

Le traitement avec des remèdes populaires est l'un des moyens de corriger la maladie et de stabiliser le taux de calcium dans le sang. La calcification est la conséquence d'une défaillance des processus métaboliques dans le corps. Par conséquent, il est tout à fait logique que vous ne puissiez pas vous passer d'un régime alimentaire approprié.

Le patient doit réduire l'apport d'aliments riches en ce minéral. Il est nécessaire de l'exclure de l'alimentation quotidienne:

  • produits laitiers;
  • les verts et la plupart des légumes;
  • tranchant;
  • produits fumés;
  • doux;
  • cacao;
  • produits à base de levure;
  • épices et épices.

Le régime alimentaire consiste à manger des aliments riches en magnésium. Il:

  • Porridge - sarrasin, avoine, orge, millet
  • Légumineuses - pois, haricots.
  • choux de Bruxelles.
  • Noix - noix de cajou, cèdre, noisettes, arachides.

Une bonne nutrition aide à réduire les niveaux de calcium et à normaliser le poids..

Vous pouvez nettoyer les vaisseaux de la plaque à l'aide d'une perfusion médicinale:

  1. Pour le faire, vous aurez besoin de camomille, d'agripaume et de bourgeons de bouleau. Tous les 100 g Tous les ingrédients sont broyés et mélangés..
  2. Prenez 500 ml d'eau bouillante et 1 cuillère à soupe. une cuillerée de cette récolte d'herbes et tout est mélangé.
  3. Ce "cocktail" est infusé pendant 30 minutes. Ensuite, il est filtré et divisé en deux: il se boit selon 1 cuillère à soupe. cuillère le matin et le soir. La durée du traitement est de 14 jours.

Mesures préventives

Il est possible de prévenir la survenue d'une maladie telle que la microcalcinose. La patience et une force suffisante sont nécessaires. Les mesures préventives comprennent:

  • Le contrôle du poids.
  • Une nutrition correcte et équilibrée.
  • Surveillance des niveaux d'hormones parathyroïdiennes.
  • Mode de vie actif.

Il existe des mesures préventives éprouvées. Ils sont effectués dans des institutions médicales spécialisées.

Le début de la calcification vasculaire est difficile à diagnostiquer. Pendant longtemps, la maladie est asymptomatique. Les premiers messagers apparaissent après des complications, telles que le rétrécissement de la lumière vasculaire, ce qui entrave l'écoulement normal du sang. Et avec un blocage complet ou une rupture dans certaines zones, tout peut être fatal.

La calcification vasculaire peut provoquer l'apparition et la progression d'un certain nombre de maladies graves, telles que les maladies coronariennes, les accidents vasculaires cérébraux, l'infarctus du myocarde, l'hypertrophie auriculaire gauche, l'athérosclérose.

La prévention de cette maladie et le contrôle du niveau de ce minéral dans le sang sont très importants. Si vous suivez les recommandations médicales, vous pouvez retarder définitivement cette maladie.

Un index des maladies courantes du système cardiovasculaire vous aidera à trouver rapidement le bon matériel..

Choisissez la partie du corps qui vous intéresse, le système affichera les matériaux qui lui sont associés.

L'utilisation du matériel du site n'est possible que s'il existe un lien actif vers la source.

Calcifications - qu'est-ce que c'est? Calcification dystrophique

La calcification est (synonyme: pétrification, calcification) le dépôt de calculs calcaires dans des tissus épuisés ou morts. Ce phénomène se développe pour diverses raisons: infections, blessures, troubles métaboliques, etc..

Mécanisme de développement

Ce processus est local, c'est-à-dire qu'il affecte une zone spécifique. La principale raison de la calcification est les changements tissulaires, qui provoquent une meilleure absorption du calcium (chaux) du liquide tissulaire et du sang. Le principal facteur dans le développement de ce processus est l'alcalinisation du milieu, ainsi qu'une augmentation de l'activité des enzymes libérées par les tissus morts. Avec le type de calcification dystrophique, la formation de tissus de pétrification se produit (accumulations de chaux de différentes tailles et ayant une densité de pierre).

Les pétrifices se produisent dans:

  • foyers inflammatoires chroniques;
  • foyers nécrotiques tuberculeux;
  • lieux de mort cellulaire;
  • gummah;
  • les crises cardiaques.

Dans le cas de pétrifices sur la plèvre, les «poumons blindés» sont gonflés, sur le péricarde - «cœur blindé».

Classification

1. Conformément à l'étiologie:

2. Par localisation:

  • calcification du cerveau;
  • pétrification des articulations, des ligaments;
  • calcification des vaisseaux sanguins, etc..

3. En fonction de l'emplacement des pétrifices dans un système particulier (une partie) du corps:

  • calcifications dans les tissus / organes du système cardiaque et des vaisseaux sanguins (circulatoires et lymphatiques);
  • pétrifie dans les organes / tissus du système nerveux;
  • organes respiratoires;
  • système musculo-squelettique;
  • système génito-urinaire;
  • Tractus gastro-intestinal et glandes;
  • système hématopoïétique et organes intracréteurs;
  • autres calcifications.

4. Conformément à l'image radiographique:

  • sous forme de formations régionales massives, qui occupent le plus souvent une partie de l'organe (calcification du péricarde ou de la plèvre) ou (moins souvent) de multiples pétrifices (avec myosite progressive ossifiante);
  • foyers individuels qui peuvent être multiples ou uniques, grands ou petits (foyers de tuberculose pulmonaire calcifiés, ganglions lymphatiques calcifiés, etc.);
  • pétrifie sous forme de calculs (pancréatique, biliaire, salivaire, etc.)

Il convient de noter que les calcifications régionales et focales peuvent être organiques (c'est-à-dire situées dans un seul organe) ou systémiques (c'est-à-dire présentes dans tout le système).

5. De plus, la calcification peut être:

  • physiologique, c'est-à-dire se développant en raison du vieillissement (involution);
  • pathologique, se développant dans des lieux de divers néoplasmes.

Les causes

La calcification dystrophique se développe à la suite de:

  • blessures
  • radiothérapie;
  • opérations;
  • ischémie;
  • rachitisme;
  • grossesse extra-utérine ou manquée;
  • pathologies chroniques de longue date.

Calcification hypophysaire

Les calcifications sont (comme mentionné ci-dessus) la formation d'accumulations de calcifications non dissoutes dans divers organes ou tissus dans lesquels ces sels ne devraient pas être contenus normalement.

La calcification du corps pinéal peut être causée par des pathologies congénitales, diverses infections et troubles métaboliques. La calcification physiologique de la glande pinéale est le plus souvent retrouvée (40%) chez les patients de moins de 20 ans. Dans ce cas, des néoplasmes compacts d'un diamètre allant jusqu'à 1 cm se forment dans l'organe.

Dans le cas où les calcifications sont importantes, il convient de les examiner en détail, car elles peuvent devenir la base de néoplasmes malins. La calcification dystrophique (pathologique) dans la glande pinéale se produit en raison de blessures, de chimiothérapie, d'ischémie, etc., et se caractérise par des dépôts de cholestérol et de chaux dans les néoplasmes.

La calcification de la glande pinéale s'accompagne d'un dysfonctionnement de cette dernière, qui peut provoquer le développement d'un cancer, d'une sclérose en plaques et d'une schizophrénie, en raison du blocage de la synthèse de mélatonine. Le remplissage de la glande pinéale (calcification) avec des calcines augmente la probabilité de développer un épuisement nerveux, de l'anxiété, de la dépression et des pathologies gastro-intestinales.

Calcification ligamentaire

La calcification des ligaments est un phénomène assez courant associé aux changements corporels liés à l'âge, aux blessures et à l'inflammation. La calcification des ligaments est souvent asymptomatique et est détectée par hasard dans les études aux rayons X..

Des processus involutifs similaires dans le cartilage et les ligaments pendant la calcification des articulations s'accompagnent d'une perte des propriétés d'amortissement, de plasticité et d'élasticité des articulations.

La calcification des tendons se développe le plus souvent dans la colonne vertébrale (spondylose déformant la colonne cervicale / lombaire) en raison de déchirures dans la zone de fixation de l'anneau fibreux et du ligament vertébral longitudinal au bord de la vertèbre, ce qui entraîne le déplacement du disque intervertébral, déchirant le ligament de la vertèbre. À cet endroit, une calcification / ossification se développe..

De plus, des processus similaires se retrouvent souvent dans les articulations costales vertébrales (côte 9-10), les hanches et les articulations phalangiennes (nœuds Eberden et Bouchard), ce qui est une démonstration locale du vieillissement du corps.

Éperons

La calcification des tendons aux points de leur fixation aux os, qui ont l'apparence de pointes et de pics, est appelée éperons. Des formations similaires apparaissent dans les os pelviens, ulnaires, occipitaux et calcanéens.

La cause de la calcification dans ce cas est les processus inflammatoires, l'activité physique et les changements liés à l'âge. L'éperon du talon est le plus souvent diagnostiqué (au point d'attache du tendon d'Achille).

La formation d'éperons s'accompagne souvent de douleur et de restriction de mouvement; sur les radiographies, des déformations du pied, le remplacement des tissus mous par de la graisse et la transformation des tendons en tissu osseux sont visibles.

Calcification valvulaire

  • Calcification de la valve aortique. La cause de cette maladie est la valvulite rhumatismale, entraînant des changements dégénératifs dans les tissus. Les volets de soupape sont déformés et soudés ensemble. Dans le même temps, une calcification se produit sur eux, qui chevauchent la bouche aortique. Dans certains cas, le processus s'étend au septum interventriculaire, à la cuspide de la valve mitrale et à la paroi du ventricule (à gauche). En conséquence, une insuffisance aortique se développe..
  • Calcification de la valve mitrale. Il est assez difficile de diagnostiquer une telle pathologie, car ses symptômes sont similaires à ceux de la cardiosclérose, de l'hypertension et des rhumatismes. Plus souvent, cette maladie est détectée chez les patients âgés.

Calcification vasculaire

  • Calcification de l'aorte. Il se développe chez les patients âgés de plus de 60 ans. La clinique de la maladie dépend du niveau de dommages au vaisseau.
  • Calcification des vaisseaux cérébraux. La calcification est dans ce cas synonyme d'athérosclérose. En raison de l'accumulation de lipides sur les parois, il y a un manque de circulation sanguine dans le cerveau, lourd de développement d'accidents vasculaires cérébraux, de démence, etc..
  • Calcification des artères coronaires. Dans ce cas, le cholestérol et les graisses se déposent sur les parois de ces vaisseaux, c'est-à-dire que des plaques athérosclérotiques se forment, ce qui entraîne une perte d'élasticité et une modification de la forme du vaisseau, ce qui entraîne une perturbation de l'approvisionnement en sang du myocarde et, en cas de chevauchement complet de la lumière - nécrose tissulaire.

Calcification du cerveau

La calcification peut affecter diverses structures cérébrales:

Ces changements se développent pour diverses raisons, dont les principales sont:

  • Infections antérieures ou existantes (tuberculose, cysticercose, VIH).
  • Infections intra-utérines (congénitales) (TORCHE).
  • Blessures.
  • Athérosclérose.
  • Inflammation.
  • Tumeurs.
  • Troubles métaboliques et endocriniens.

Clinique

Les symptômes de la calcification dépendent de la localisation et de la prévalence du processus..

Ainsi, la calcification de la glande pinéale est asymptomatique et le dépôt de chaux dans d'autres structures cérébrales est caractérisé par des symptômes neurologiques prononcés, tandis que les dommages aux vaisseaux cérébraux entraînent des accidents vasculaires cérébraux et d'autres conséquences dangereuses.

Calcification: traitement

Le traitement de la calcification dépend de la localisation et de la prévalence du processus, ainsi que de la gravité des symptômes et de l'âge du patient.

  • Pour normaliser le métabolisme du calcium, il est recommandé de rétablir l'équilibre du calcium et du magnésium dans le sang. Le magnésium contrôle l'apport de calcium et dissout les calcifications, et aide également à éliminer les oligo-éléments en excès et sa bonne absorption. Par conséquent, il est recommandé au patient, en plus des diurétiques, de prendre des préparations de magnésium.
  • Respect de l'alimentation. Le patient doit éviter les aliments enrichis en calcium (légumes, lait, etc.) et en vitamine D.
  • En cas de foyers massifs de calcification (notamment sur la peau et les tissus sous-cutanés), leur traitement chirurgical est recommandé.
  • La détection précoce de la pathologie contribue à une récupération rapide et prévient de formidables complications. Comme mentionné ci-dessus, le traitement de l'envie sur l'emplacement du site de calcification.
  • Dans certains cas, il est recommandé aux patients d'utiliser des remèdes populaires, cependant, une telle thérapie doit être effectuée strictement sous la supervision du médecin traitant.
  • Le traitement de la calcification de la valve mitrale est effectué avec l'utilisation de la commissurotomie mitrale, ainsi que la nomination d'un traitement préventif médicamenteux. Grâce à ces méthodes, l'activité cardiaque est rétablie et le patient peut mener une vie active familière.
  • Pour ralentir la calcification de l'aorte, un traitement médicamenteux à base de statines, d'acide nicotonique, etc. est utilisé. Dans le cas d'un processus en cours, des interventions chirurgicales sont utilisées.

La prévention

Les mesures préventives se résument à l'identification (diagnostic), au traitement adéquat et rapide des infections, des tumeurs et des blessures, à la correction des troubles métaboliques et endocriniens; nutrition adéquat; don de sang régulier pour déterminer la quantité de calcium, et avec son excès - pour clarifier les causes de cette condition et la nomination d'un traitement approprié.

Qu'est-ce que la calcification (calcification) des vaisseaux sanguins

La physiologie humaine prévoit la teneur d'environ un kilogramme de calcium dans le corps. Ce chiffre est divisé en: 99% - tissu osseux, 1% - calcium dissous, qui fonctionne par les composants liquides du corps. Très souvent, des particules de ce minéral s'accumulent sur les parois des vaisseaux sanguins, ce qui réduit la clairance, entraînant une calcification (calcification) des vaisseaux sanguins. Dans cet article, nous allons essayer de comprendre ce qu'est une pathologie telle que la calcification vasculaire et comment y faire face.

Quelles sont les causes de la calcification des vaisseaux sanguins?

Assez souvent, vous pouvez entendre le terme "calcification", c'est quoi? C'est le nom de la pathologie du lit vasculaire, dans laquelle il y a une accumulation de sels de calcium insolubles, conduisant à une violation de l'élasticité et de la perméabilité de ses parois. Cela rend les vaisseaux inutilement cassants, fragiles. La cause du développement d'une telle pathologie peut être des maladies, des changements liés à l'âge, des influences externes. Les principales raisons qui provoquent le développement de la calcification vasculaire devraient inclure:

  • violation de la glande thyroïde, ce qui entraîne une sécrétion accrue de l'hormone calcitine;
  • un changement du niveau de Hp dans les substances liquides du corps, ce qui entraîne une perte de la capacité de dissoudre les sels de calcium, entraînant leur accumulation sur les parois des vaisseaux sanguins;
  • une sécrétion insuffisante de sulfate de chondroïtine, responsable de la formation de cartilage ainsi que de tissu osseux;
  • «Sursaturation» du corps en vitamine D;
  • phénomènes survenus lors de lésions des tissus mous, y compris le développement de néoplasmes, de pathologies locales.

Calcification vasculaire - familiarisez-vous avec la maladie et ses symptômes

Les symptômes d'une pathologie telle que la calcification vasculaire peuvent se manifester de différentes manières. Tout dépend des organes des victimes en raison du développement du processus. Une période assez longue de la maladie est asymptomatique, ce qui conduit à l'identification de changements pathologiques dans les stades ultérieurs. Considérez comment la maladie se manifeste en fonction de la localisation.

Calcification des vaisseaux cérébraux

La calcification des vaisseaux cérébraux est considérée comme l'une des maladies courantes. Le plus souvent, des sections focales ou uniques de dépôts de cholestérol se forment. En médecine, ce type de pathologie est généralement appelé athérosclérose cérébrale des vaisseaux sanguins. Avec sa manifestation, les tissus internes se développent, provoquant un rétrécissement de la lumière et, par conséquent, provoquant un manque de circulation sanguine dans le cerveau.

Avec une fermeture complète de la lumière, une nécrose tissulaire se produit, selon leur emplacement, cela peut provoquer:

  • maux de tête;
  • étourdissements et évanouissements;
  • fatigue;
  • troubles de la mémoire ou de la coordination.

Qu'est-ce que la calcification aortique

L'aorte est l'artère principale qui part du ventricule gauche du cœur, traverse toute la section thoracique et abdominale et passe dans la fine artère sacrée médiane. La calcification aortique, c'est quoi? Il convient de noter immédiatement que la maladie peut être appelée liée à l'âge, car une telle pathologie se rencontre généralement chez les personnes âgées de 55 à 60 ans. Selon l'emplacement de la croissance des sels de calcium, des symptômes caractéristiques apparaissent.

Avec des dommages à la partie thoracique de l'aorte, y compris sa partie ascendante et l'arc, le patient ressent les symptômes suivants:

  • douleur thoracique, qui augmente avec l'activité physique;
  • brûlure dans la zone du cœur avec des impulsions au cou, aux bras, au dos;
  • manifestation d'hypertension;
  • changement de voix (enrouement non naturel apparaît).

Avec la calcification de l'aorte passant dans la région abdominale, le patient peut ressentir:

  • douleur dans les intestins après avoir mangé;
  • problèmes de selles
  • perte de poids;
  • ballonnements et flatulences.

Avant d'entrer dans l'artère sacrée mince, l'aorte est divisée en artères iliaques gauche et droite. Si la calcification apparaît près de la branche, le patient présente les symptômes suivants:

  • légère boiterie incontrôlée;
  • jambes constamment froides;
  • l'apparition de formations ulcéreuses sur la peau des doigts des membres inférieurs;
  • chez les hommes, il y a une violation de la puissance.

Calcification des vaisseaux cardiaques

La croissance des sels de calcium dans l'artère coronale est également formée, ce qui conduit à sa déformation. Étant donné que l'artère coronale est le principal «fournisseur» des muscles cardiaques en oxygène et en nutriments, le rétrécissement de sa lumière provoque une diminution du flux sanguin vers le myocarde. Avec des charges cardiaques, une partie de l'artère coronale affectée est incapable de se détendre, ce qui peut entraîner un blocage de la lumière et une nécrose d'une partie du myocarde au fil du temps..

En plus de l'artère coronale, la calcification peut affecter la valvule mitrale, responsable de la perméabilité du volume sanguin éjecté lors de la systole du ventricule gauche du cœur. Cette pathologie n'a pas encore été entièrement étudiée et présente des symptômes similaires avec la manifestation de rhumatismes, d'hypertension et de cardiosclérose..

Comment diagnostiquer et traiter la calcification vasculaire

Une caractéristique distinctive de la calcification, qui la distingue de l'athérosclérose et de la thrombose, peut être appelée sa localisation, qui est souvent diagnostiquée dans les vaisseaux des organes internes (cœur, cerveau). Pour identifier la maladie, les méthodes suivantes sont utilisées:

  • Échographie Doppler et échographie Doppler - aide à détecter les accumulations de calcium dans les vaisseaux principaux;
  • Échocardiographie - révèle une maladie dans la cavité et les valves du cœur;
  • UZDG - de l'artère cervicale pour diagnostiquer l'état des artères du cerveau
  • IRM - utilisé si les études mentionnées ci-dessus ne suffisent pas.

Des tests de laboratoire pour la concentration des éléments calciques dans le plasma sanguin sont également obligatoires..

Le triste fait est qu’un traitement étiotrope spécifique de la calcification vasculaire n’a pas encore été développé, et la thérapie principale vise à éliminer les principaux mécanismes de développement de la maladie (traitement pathogénique). Les méthodes de thérapie suivantes utilisées dans la pratique médicale doivent être mises en évidence:

  • amélioration de la microcirculation, traitement de l'insuffisance vasculaire;
  • l'utilisation de bloqueurs des canaux calciques;
  • traitement hormonal correctif;
  • thérapie visant à réduire les lipoprotéines de basse densité;
  • médicaments cardiotropes.

Afin d'éviter le développement d'une calcification vasculaire, il est nécessaire d'effectuer régulièrement un test sanguin pour le niveau de teneur en calcium. Soyez vigilant et ne tombez pas malade!

Hélas, pas encore de commentaires. Soyez le premier!

Calcifications intracrâniennes dans d'autres maladies cérébrales

La calcification dans la maladie de Sturg-Weber est typique dans la plupart des cas. En 1879, Sturghe a décrit une maladie se manifestant par un angiome facial, un glaucome et une épilepsie. Weber en 1922 a décrit une image radiologique typique des changements dans le cerveau dans cette maladie..

La maladie de Sturge-Weber, selon Olivecron et N. N. Altgauzen, est une anomalie du développement du cerveau et de ses vaisseaux sanguins, de la peau et de la choroïde. Les vaisseaux du cerveau dans cette maladie sont calcifiés et apparaissent sur le radiogramme comme des ombres typiques - des bandes de contournement. Dans les 2 cas de cette maladie décrits par N. N. Althausen, la calcification intracrânienne avait une image typique - sous la forme de bandes parallèles alambiquées. Cette image typique de la calcification peut changer avec la croissance des dépôts calcaires (Zhardetsky). Les calcifications de cette maladie sont généralement localisées dans la région pariétale ou occipitale..

Les calcifications vasculaires - calcifications des parois de la carotide, des artères principales, des anévrismes - sont rares. La calcification de l'artère carotide apparaît comme une double ombre incurvée se projetant au bas de la selle turque, la principale - une ombre parallèle à la pente de Blumenbach. La calcification de l'artère principale est très rare. Très souvent, la calcification de la dure-mère de la piqûre de Blumenbach est considérée comme l'ombre de la calcification de l'artère principale.

Les anévrismes calcifiés sont le plus souvent observés dans l'artère carotide. Ils ont une image radiographique typique: calcification d'une forme arrondie avec un bord plus dense (Fig. 20, 21). La reconnaissance de l'anévrisme de l'artère carotide avec sa calcification typique n'est pas difficile, compte tenu de la nature de la calcification et de la possibilité d'anévrisme. Il faut également tenir compte de l'état de l'os voisin: les anévrismes conduisent souvent à une utilisabilité de l'os adjacent. Les anévrismes de l'artère carotide sont calcifiés assez souvent - dans 25% des cas (3osman et Vogt).

Figure. 20 et 21. Schémas de radiographie du crâne en projection directe et latérale. Dans les processus sphénoïdaux antérieurs de l'os principal, une ombre de calcification ovale est visible à gauche (radiographie de profil). Sur une radiographie directe, il est projeté sur le bord intérieur supérieur de l'orbite. Cette ombre représente un anévrisme calcifié de l'artère carotide interne (contrôle en coupe).

Des calcifications intracrâniennes intenses sont observées avec une maladie particulière très rare du cerveau - la sclérose tubéreuse. Cette maladie a été décrite pour la première fois en 1880 par Bourneville sous la forme d'un syndrome clinique, qui se manifeste par un certain nombre de symptômes. Ceux-ci comprennent: un défaut de développement mental, une épilepsie, des adénomes des glandes sébacées de la peau du visage (front, menton, nez), des formations nevoïdes et moins souvent des fibromes (la soi-disant peau de galuchat), diverses anomalies extracérébrales, des malformations osseuses (syndactylie) et des variations (crevasses de l'arc vertébral) ), changements structurels - réarrangements sclérotiques des os de la voûte crânienne, os longs tubulaires, cryptorchidie. Parfois, il y a des lésions rétiniennes sous la forme de taches uniques et multiples de forme ronde ou ovoïde.

Le nom de "sclérose tubéreuse" est basé sur l'essence pathologique du processus: l'apparition de formations nouées blanches dans les hémisphères du cerveau, simples ou multiples, d'un diamètre de 0,5 à 3 cm, de forme irrégulière, clairement définies. Les cellules pyramidales et les éléments gliaux sont principalement impliqués dans le processus. Les cellules pyramidales sont généralement atrophiques, réduites, tandis que les cellules gliales, au contraire, sont surdéveloppées. Ces formations nodulaires subissent des changements dégénératifs et se calcifient.

Il est plus correct de considérer cette maladie comme une anomalie dans le développement de l'origine ectodermique, une dysplasie des éléments ectodermiques, c'est-à-dire une anomalie dans le développement de la peau et du système nerveux. Les changements sont proches de la neurofibrose de Recklinghausen, du syndrome de Sturg-Weber. La sclérose tubéreuse a tendance à la transmission héréditaire, mais elle est également observée sporadiquement. Le diagnostic est établi sur la base de la détection d'un type caractéristique de calcification dans le cerveau et de modifications de la peau du visage, d'un défaut de développement mental et de modifications du squelette. Les causes de la maladie sont inconnues..

Les cysticerques dans le cerveau dans leur développement atteignent différentes tailles - du mil au noyer. Ils se développent dans les hémisphères, les ventricules, sur la base du cerveau. De multiples cysticerques sont généralement observés dans les hémisphères, un seul dans les ventricules (Fig.22). Les kysticerques sont très souvent limités à une localisation uniquement dans le cerveau. Avec une contamination épaisse de leurs muscles, du tissu sous-cutané, leur présence dans le cerveau n'est pas nécessaire. S. A. Kesaev a développé un vaste matériel sur la cysticercose cérébrale et a déterminé la localisation combinée des cysticerques dans le cerveau, le tissu sous-cutané et les muscles chez seulement 5 patients sur 45.

Figure. 22. Cysticerques calcifiés dans le cerveau.

Le cerveau occupe le premier rang dans la fréquence des lésions de cysticercose. Les cysticerques sont enfermés dans des capsules composées de trois couches: la couche interne est constituée de tissu conjonctif fibreux, celle du milieu est constituée de tissu de granulation et de cellules squameuses, et la couche externe est constituée de modifications gliotiques réactives.

Les tissus de la capsule et du Finn subissent des changements dégénératifs et une calcification ultérieure. Des cysticerques calcifiés sont détectés lors d'un examen radiologique, sur lequel repose le diagnostic radiologique direct de la cysticercose cérébrale. Cependant, il faut supposer que la calcification des cysticerques du cerveau ne se produit pas si souvent. C'est l'explication de la très rare découverte de cysticerques calcifiés dans le cerveau. S. A. Kesaev a trouvé chez seulement 2 patients sur 45 de multiples kysticerques calcifiés. T.V. Gurstein indique que sur 17 cas vérifiés de cysticerques cérébraux, personne n'a été diagnostiqué sur la base de signes radiographiques directs. Nous avons observé des diffusions très denses de cysticerques calcifiés dans les muscles du tronc et des membres et dans le tissu sous-cutané sans leur présence dans le cerveau.

Les calcifications des kystes d'échinocoques dans le cerveau sont également rares dans la pratique de la radiographie, probablement parce que l'échinocoque cérébral est une rareté casuistique. Selon les données de la littérature, les kystes d'échinocoques calcifiés apparaissent comme des ombres en forme d'anneau et sont difficiles à reconnaître radiologiquement.

Calcifications de la moelle épinière avec tumeurs

Les calcifications sont rares dans la moelle épinière et ses membranes, principalement dans les tumeurs..

Les tumeurs de la moelle épinière sont généralement diagnostiquées radiologiquement sur la base d'une augmentation de l'espace entre les jambes des arcades vertébrales, d'une augmentation du foramen intervertébral et d'une érosion des jambes des arcades. Parfois, ils sont également reconnus sur la base de calcifications, qui sont plus souvent observées avec les méningiomes (dans 33% selon Gordon, Kulver, etc.). Ces calcifications sont représentées par des ombres plus souvent qu'ovales, de structure inhomogène. Ils sont mieux visibles sur la radiographie de profil de la colonne vertébrale à l'ombre du canal rachidien, parfois ils semblent être des ombres de faible intensité, difficiles à distinguer en raison du chevauchement des côtes.

Les méningiomes typiques sont des tumeurs encapsulées constituées de cellules fibroblastiques. Dans le tissu tumoral, une dégénérescence progressive, une hyalinose et des calcifications se produisent souvent. Les méningiomes sont localisés plus souvent dans le canal rachidien thoracique. Les calcifications des méningiomes doivent être différenciées des calcifications du disque faisant saillie dans le canal rachidien - une hernie discale. Les hernies discales dépassent parfois de 0,5 à 1 cm dans le canal.Pour le diagnostic différentiel, il faut tenir compte du fait que la saillie du disque est contre les fissures intervertébrales et se combine avec un rétrécissement du disque, une sclérose des bords des corps vertébraux, des ostéophytes.

Le calcium est l'une des substances les plus importantes de l'organisme. Il rend les os solides, mais son excès peut nuire au corps. Normalement, le calcium est sous forme dissoute. Cependant, dans certaines conditions, il commence à se déposer dans les tissus mous, y compris les ligaments. Ensuite, la calcification des ligaments ou la calcification se développe. Dans ce cas, consultez immédiatement un médecin.

La pathologie provoque une gêne pour le patient, car la plupart des symptômes sont similaires à l'arthrite. Pour cette raison, la douleur et d'autres troubles apparaissent à la place des ligaments endommagés.

Raisons et mécanisme de développement

La principale raison du développement de la maladie n'a pas été identifiée jusqu'à présent. Cependant, il a été noté qu'une telle pathologie se produit avec un apport sanguin insuffisant dans une certaine zone, des blessures et une usure des fibres tendineuses.

La calcification des ligaments obtenus par des blessures est largement connue dans la pratique traumatologique. Il se développe principalement après une ecchymose ou une entorse. Cela peut être vu sur la radiographie sous forme d'ombres para-articulaires. La calcification des ligaments apparaît souvent après 3-4 jours, et parfois plus tard.

La calcification est un processus pathologique assez compliqué. Il se développe sous l'influence de certains facteurs qui régulent les processus métaboliques. Dans certains cas, la calcification se produit en raison d'une maladie existante. Dans un autre cas, la pathologie se développe en raison de facteurs dommageables..

Il existe trois types de maladies:

  1. Calcification dystrophique - apparaît en raison d'une lésion tissulaire.
  2. Calcification métastatique - le processus est diagnostiqué dans les organes internes.
  3. Calcification métabolique - se développe lorsqu'il est impossible de retenir le calcium dans le liquide et les tissus.

À ce jour, les causes de la calcification métabolique ne sont pas entièrement comprises. Les médecins ne savent pas pourquoi même une faible concentration de calcium ne peut pas être retenue dans les fluides corporels et les tissus..

Cependant, certains suggèrent que les facteurs provoquants sont:

  • Blessures.
  • Radiothérapie.
  • Les opérations.
  • Grossesse extra-utérine ou congelée.
  • Pathologie chronique.

Classification

  • Traumatique.
  • Dégénératif.
  • Inflammatoire.

Selon l'image radiographique:

  • Des entités régionales massives.
  • Foyers uniques.
  • Certificats de pierre.

De plus, la calcification peut être:

Image clinique

Dans de nombreux cas, la pathologie présente des symptômes similaires avec des maladies du système musculo-squelettique. Les symptômes suivants sont présents:

  • Syndrome de la douleur.
  • Hyperémie de la peau et fièvre.
  • Déficience sensorielle.
  • Restriction de mobilité.

Souvent, la maladie se poursuit pendant longtemps sans symptômes. Cela complique grandement le diagnostic. À l'endroit où la calcification s'est produite, des bulles se forment. Avec la progression de la maladie à cet endroit, des fistules peuvent se former.

Le plus souvent, la pathologie est diagnostiquée chez l'homme. Il n'y a aucune limite d'âge pour elle. Il peut apparaître à la fois chez les personnes âgées, les jeunes et même chez les enfants.

Tout d'abord, certains patients confondent la pathologie avec d'autres maladies articulaires. Certains ne font pas attention à la douleur et aux autres symptômes. À mesure que la maladie progresse, les symptômes s'aggravent.

Méthodes de diagnostic

S'il y a des symptômes appropriés, le patient doit consulter un médecin. Tout d'abord, le patient est examiné et des antécédents médicaux sont examinés. Examen et palpation de la zone touchée. La douleur et la mobilité réduite sont notées..

Pour établir un diagnostic précis, il est nécessaire de s'appuyer sur les résultats des études. La méthode principale est l'examen aux rayons X. Il vous permet de détecter la présence de dépôts de calcium. Ensuite, une IRM est effectuée si la radiographie n'est pas suffisamment informative..

Traitement

L'objectif principal du traitement est de rétablir l'équilibre du magnésium et du calcium dans le sang. Le magnésium est nécessaire pour absorber le calcium. Si des quantités insuffisantes de celui-ci pénètrent dans le corps, le calcium ne suffira pas. L'absorption du calcium, l'élimination de son excès est améliorée. Il est nécessaire de manger correctement, car une grande partie de ces composants provient de la nourriture.

Si la maladie se poursuit sans symptômes, un traitement spécifique n'est pas nécessaire. Souvent, dans ce cas, les patients peuvent ne pas être conscients de la maladie. Si la zone affectée dérange le patient, une physiothérapie et l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens sont prescrites.

Les AINS éliminent la douleur et soulagent l'inflammation. Avec leur inefficacité, des corticostéroïdes sont parfois utilisés qui sont injectés dans l'articulation. Les médicaments et la posologie sont sélectionnés individuellement pour chaque patient.

La durée du traitement conservateur ne dépasse pas 2 mois. Avec un traitement réussi, la capacité de travail du patient est restaurée. Si l'effet de la thérapie conservatrice est absent, une arthroscopie est effectuée.

Calcification des ligaments pendant la grossesse

Chez les femmes enceintes, non seulement une calcification des ligaments, mais également d'autres organes peuvent survenir. Cela se produit généralement à 36 semaines de gestation. C'est un phénomène normal, car à la fin de la grossesse, il y a beaucoup de processus métaboliques.

Si une pathologie est observée pendant des périodes allant jusqu'à 36 semaines, cela indique une maturation précoce du placenta. Cela peut être dû à diverses raisons: maladies infectieuses, excès de calcium dans le corps et autres. Cependant, cela ne s'accompagne d'aucun changement..

Pour que la grossesse se déroule sans complications, il est nécessaire de surveiller la quantité de calcium consommée. La calcification des ligaments pendant la grossesse ne constitue pas une menace, si la future mère ne dérange pas.

La prévention

Une telle maladie menace rarement la vie d'une personne. Cependant, il ne faut pas ignorer les symptômes de la maladie. S'il y a des facteurs de risque, vous devez surveiller votre santé. Cela aidera à prévenir le développement de la maladie. Il est également nécessaire de faire périodiquement un test sanguin biochimique, qui montrera la présence de calcium dans le sang. Ne mangez pas de grandes quantités d'aliments contenant du calcium..

Parfois, une maladie se développe en raison de la présence de maladies plus dangereuses. Ensuite, il convient d'examiner pour commencer à temps le traitement des pathologies.

Ainsi, les causes de la maladie ne sont pas clarifiées, mais elle est diagnostiquée assez souvent. Il est nécessaire de surveiller attentivement votre santé afin d'éviter de telles pathologies. Le calcium peut être déposé non seulement dans les ligaments, mais aussi dans d'autres organes. Si cela se produit, les conséquences peuvent être déplorables, car la pathologie affecte les organes et les systèmes vitaux.

Les enfants n'avaient pas de maladies cardiaques et vasculaires ni de signes cliniques d'obstruction du canal artériel (AP). Un ligament artériel calciné (CAS) a été détecté chez 20 (23,3%) enfants. Sur les tomogrammes calculés, le CAS est visualisé dans le tissu de la fenêtre aortique. Calcination sous forme d'une formation homogène, avec une densité de +300 - +480 unités. H, une forme de bande, curviligne ou, moins souvent, en forme de point, mesurant 1–2 x 4–6 mm, était généralement située dans le ligament aortique. Dans le cadre de la discussion dans la littérature sur l'importance de la calcification AP pour déterminer son oblitération, sur la base de nos données, on peut supposer que la calcination AP ne doit pas être assimilée à sa non-fermeture, mais doit plutôt être considérée comme un indicateur d'oblitération. Chez les enfants infectés par mycobacterium tuberculosis, lorsqu'ils sont examinés par tomographie à rayons X de routine, le CAS est généralement traité comme un ganglion lymphatique calcifié dans l'AP et, par conséquent, est diagnostiqué à tort comme une tuberculose des ganglions lymphatiques intrathoraciques.

Année de publication: 2001

Informations complémentaires: 2001.-N 1.-S.44-46

Calcifications - qu'est-ce que c'est? Calcification dystrophique

La calcification est (synonyme: pétrification, calcification) le dépôt de calculs calcaires dans des tissus épuisés ou morts. Ce phénomène se développe pour diverses raisons: infections, blessures, troubles métaboliques, etc..

Mécanisme de développement

Ce processus est local, c'est-à-dire qu'il affecte une zone spécifique. La principale raison de la calcification est les changements tissulaires, qui provoquent une meilleure absorption du calcium (chaux) du liquide tissulaire et du sang. Le principal facteur dans le développement de ce processus est l'alcalinisation du milieu, ainsi qu'une augmentation de l'activité des enzymes libérées par les tissus morts. Avec le type de calcification dystrophique, la formation de tissus de pétrification se produit (accumulations de chaux de différentes tailles et ayant une densité de pierre).

Les pétrifices se produisent dans:

  • foyers inflammatoires chroniques;
  • foyers nécrotiques tuberculeux;
  • lieux de mort cellulaire;
  • gummah;
  • les crises cardiaques.

Dans le cas de pétrifices sur la plèvre, les «poumons blindés» sont gonflés, sur le péricarde - «cœur blindé».

Classification

1. Conformément à l'étiologie:

2. Par localisation:

  • calcification du cerveau;
  • pétrification des articulations, des ligaments;
  • calcification des vaisseaux sanguins, etc..

3. En fonction de l'emplacement des pétrifices dans un système particulier (une partie) du corps:

  • calcifications dans les tissus / organes du système cardiaque et des vaisseaux sanguins (circulatoires et lymphatiques);
  • pétrifie dans les organes / tissus du système nerveux;
  • organes respiratoires;
  • système musculo-squelettique;
  • système génito-urinaire;
  • Tractus gastro-intestinal et glandes;
  • système hématopoïétique et organes intracréteurs;
  • autres calcifications.

4. Conformément à l'image radiographique:

  • sous forme de formations régionales massives, qui occupent le plus souvent une partie de l'organe (calcification du péricarde ou de la plèvre) ou (moins souvent) de multiples pétrifices (avec myosite progressive ossifiante);
  • foyers individuels qui peuvent être multiples ou uniques, grands ou petits (foyers de tuberculose pulmonaire calcifiés, ganglions lymphatiques calcifiés, etc.);
  • pétrifie sous forme de calculs (pancréatique, biliaire, salivaire, etc.)

Il convient de noter que les calcifications régionales et focales peuvent être organiques (c'est-à-dire situées dans un seul organe) ou systémiques (c'est-à-dire présentes dans tout le système).

5. De plus, la calcification peut être:

  • physiologique, c'est-à-dire se développant en raison du vieillissement (involution);
  • pathologique, se développant dans des lieux de divers néoplasmes.

Les causes

La calcification dystrophique se développe à la suite de:

  • blessures
  • radiothérapie;
  • opérations;
  • ischémie;
  • rachitisme;
  • grossesse extra-utérine ou manquée;
  • pathologies chroniques de longue date.

Calcification hypophysaire

Les calcifications sont (comme mentionné ci-dessus) la formation d'accumulations de calcifications non dissoutes dans divers organes ou tissus dans lesquels ces sels ne devraient pas être contenus normalement.

La calcification du corps pinéal peut être causée par des pathologies congénitales, diverses infections et troubles métaboliques. La calcification physiologique de la glande pinéale est le plus souvent retrouvée (40%) chez les patients de moins de 20 ans. Dans ce cas, des néoplasmes compacts d'un diamètre allant jusqu'à 1 cm se forment dans l'organe.

Dans le cas où les calcifications sont importantes, il convient de les examiner en détail, car elles peuvent devenir la base de néoplasmes malins. La calcification dystrophique (pathologique) dans la glande pinéale se produit en raison de blessures, de chimiothérapie, d'ischémie, etc., et se caractérise par des dépôts de cholestérol et de chaux dans les néoplasmes.

La calcification de la glande pinéale s'accompagne d'un dysfonctionnement de cette dernière, qui peut provoquer le développement d'un cancer, d'une sclérose en plaques et d'une schizophrénie, en raison du blocage de la synthèse de mélatonine. Le remplissage de la glande pinéale (calcification) avec des calcines augmente la probabilité de développer un épuisement nerveux, de l'anxiété, de la dépression et des pathologies gastro-intestinales.

Calcification ligamentaire

La calcification des ligaments est un phénomène assez courant associé aux changements corporels liés à l'âge, aux blessures et à l'inflammation. La calcification des ligaments est souvent asymptomatique et est détectée par hasard dans les études aux rayons X..

Des processus involutifs similaires dans le cartilage et les ligaments pendant la calcification des articulations s'accompagnent d'une perte des propriétés d'amortissement, de plasticité et d'élasticité des articulations.

La calcification des tendons se développe le plus souvent dans la colonne vertébrale (spondylose déformant la colonne cervicale / lombaire) en raison de déchirures dans la zone de fixation de l'anneau fibreux et du ligament vertébral longitudinal au bord de la vertèbre, ce qui entraîne le déplacement du disque intervertébral, déchirant le ligament de la vertèbre. À cet endroit, une calcification / ossification se développe..

De plus, des processus similaires se retrouvent souvent dans les articulations costales vertébrales (côte 9-10), les hanches et les articulations phalangiennes (nœuds Eberden et Bouchard), ce qui est une démonstration locale du vieillissement du corps.

Éperons

La calcification des tendons aux points de leur fixation aux os, qui ont l'apparence de pointes et de pics, est appelée éperons. Des formations similaires apparaissent dans les os pelviens, ulnaires, occipitaux et calcanéens.

La cause de la calcification dans ce cas est les processus inflammatoires, l'activité physique et les changements liés à l'âge. L'éperon du talon est le plus souvent diagnostiqué (au point d'attache du tendon d'Achille).

La formation d'éperons s'accompagne souvent de douleur et de restriction de mouvement; sur les radiographies, des déformations du pied, le remplacement des tissus mous par de la graisse et la transformation des tendons en tissu osseux sont visibles.

Calcification valvulaire

  • Calcification de la valve aortique. La cause de cette maladie est la valvulite rhumatismale, entraînant des changements dégénératifs dans les tissus. Les volets de soupape sont déformés et soudés ensemble. Dans le même temps, une calcification se produit sur eux, qui chevauchent la bouche aortique. Dans certains cas, le processus s'étend au septum interventriculaire, à la cuspide de la valve mitrale et à la paroi du ventricule (à gauche). En conséquence, une insuffisance aortique se développe..
  • Calcification de la valve mitrale. Il est assez difficile de diagnostiquer une telle pathologie, car ses symptômes sont similaires à ceux de la cardiosclérose, de l'hypertension et des rhumatismes. Plus souvent, cette maladie est détectée chez les patients âgés.

Calcification vasculaire

  • Calcification de l'aorte. Il se développe chez les patients âgés de plus de 60 ans. La clinique de la maladie dépend du niveau de dommages au vaisseau.
  • Calcification des vaisseaux cérébraux. La calcification est dans ce cas synonyme d'athérosclérose. En raison de l'accumulation de lipides sur les parois, il y a un manque de circulation sanguine dans le cerveau, lourd de développement d'accidents vasculaires cérébraux, de démence, etc..
  • Calcification des artères coronaires. Dans ce cas, le cholestérol et les graisses se déposent sur les parois de ces vaisseaux, c'est-à-dire que des plaques athérosclérotiques se forment, ce qui entraîne une perte d'élasticité et une modification de la forme du vaisseau, ce qui entraîne une perturbation de l'approvisionnement en sang du myocarde et, en cas de chevauchement complet de la lumière - nécrose tissulaire.

Calcification du cerveau

La calcification peut affecter diverses structures cérébrales:

Ces changements se développent pour diverses raisons, dont les principales sont:

  • Infections antérieures ou existantes (tuberculose, cysticercose, VIH).
  • Infections intra-utérines (congénitales) (TORCHE).
  • Blessures.
  • Athérosclérose.
  • Inflammation.
  • Tumeurs.
  • Troubles métaboliques et endocriniens.

Clinique

Les symptômes de la calcification dépendent de la localisation et de la prévalence du processus..

Ainsi, la calcification de la glande pinéale est asymptomatique et le dépôt de chaux dans d'autres structures cérébrales est caractérisé par des symptômes neurologiques prononcés, tandis que les dommages aux vaisseaux cérébraux entraînent des accidents vasculaires cérébraux et d'autres conséquences dangereuses.

Calcification: traitement

Le traitement de la calcification dépend de la localisation et de la prévalence du processus, ainsi que de la gravité des symptômes et de l'âge du patient.

  • Pour normaliser le métabolisme du calcium, il est recommandé de rétablir l'équilibre du calcium et du magnésium dans le sang. Le magnésium contrôle l'apport de calcium et dissout les calcifications, et aide également à éliminer les oligo-éléments en excès et sa bonne absorption. Par conséquent, il est recommandé au patient, en plus des diurétiques, de prendre des préparations de magnésium.
  • Respect de l'alimentation. Le patient doit éviter les aliments enrichis en calcium (légumes, lait, etc.) et en vitamine D.
  • En cas de foyers massifs de calcification (notamment sur la peau et les tissus sous-cutanés), leur traitement chirurgical est recommandé.
  • La détection précoce de la pathologie contribue à une récupération rapide et prévient de formidables complications. Comme mentionné ci-dessus, le traitement de l'envie sur l'emplacement du site de calcification.
  • Dans certains cas, il est recommandé aux patients d'utiliser des remèdes populaires, cependant, une telle thérapie doit être effectuée strictement sous la supervision du médecin traitant.
  • Le traitement de la calcification de la valve mitrale est effectué avec l'utilisation de la commissurotomie mitrale, ainsi que la nomination d'un traitement préventif médicamenteux. Grâce à ces méthodes, l'activité cardiaque est rétablie et le patient peut mener une vie active familière.
  • Pour ralentir la calcification de l'aorte, un traitement médicamenteux à base de statines, d'acide nicotonique, etc. est utilisé. Dans le cas d'un processus en cours, des interventions chirurgicales sont utilisées.

La prévention

Les mesures préventives se résument à l'identification (diagnostic), au traitement adéquat et rapide des infections, des tumeurs et des blessures, à la correction des troubles métaboliques et endocriniens; nutrition adéquat; don de sang régulier pour déterminer la quantité de calcium, et avec son excès - pour clarifier les causes de cette condition et la nomination d'un traitement approprié.

Forum pour les parents sur la santé des enfants sur CHADO.RU

Nouvelles:

Depuis septembre, les consultations d'un cardiologue pédiatrique sur notre forum reprennent.

  • Forum pour les parents sur la santé des enfants à CHADO.RU »
  • Consultations de pédiatres et de spécialistes "
  • Consultations d'un spécialiste de la tuberculose infantile (Modérateur: Sterlikov Sergey Aleksandrovich) "
  • tuberculose pulmonaire

Publié par Sujet: tuberculose pulmonaire (Lu 4137 fois)

0 membres et 1 invité consultent ce sujet..

Pathologie des poumons et des bronches chez un enfant

Berodual n'est pas hormonal et ne traite pas l'inflammation des bronches, mais soulage uniquement leurs spasmes. Le principal dans vos rendez-vous est le montelukast, qui vise à réduire le processus inflammatoire.

Vous êtes plus malade en décembre, car les virus respiratoires provoquent un syndrome obstructif bronchique. Vous supprimez l'exacerbation et l'inflammation des bronches demeure. Parmi les médicaments, seuls les corticostéroïdes sont vraiment efficaces. Les formes hormonales inhalées des enfants modernes n'interfèrent pas avec la croissance et le développement de l'enfant, car n'entrent presque pas dans la circulation sanguine.

Il existe une autre option - l'immunothérapie spécifique aux allergènes (ASIT). Il y a beaucoup d'informations sur elle sur Internet. Vous n'avez pas indiqué l'âge de l'enfant.

à 30 semaines, un kyste bronchique est diagnostiqué pour différencier l'hamartome pulmonaire

Montrez la fille à un gynécologue pédiatrique. Pour trouver la cause de la toux chez une fille, contactez un pneumologue pédiatrique.

Passez au préalable les cultures habituelles du nez et de la gorge à la microflore secondaire. Faites attention à la dynamique des échantillons de Mantoux pour toutes les années.

Ligament artériel calcifié

L'article présente les résultats d'une étude échographique dans le but d'étudier l'hypothèse d'un décalage entre les images radiographiques et échographiques des caractéristiques du canal de Botallov chez 230 enfants présentant une sensibilité altérée à la tuberculine et une calcification présumée dans la fenêtre aortique selon les études radiographiques traditionnelles. Il a été révélé qu'au cours des études échographiques et MSCT, les structures fragmentaires à haute densité dans la zone de l'ancien canal Botallov, à ce jour, sont considérées à tort comme des calcifications.

‘> Inclus dans le RSCI ®: oui

‘> Nombre de citations dans RSCI ®: 0

«> Inclus dans le noyau du RSCI ®: non

‘> Nombre de citations au cœur du RSCI ®: 0

‘> Norm. citation du journal: 0

‘> Facteur d’impact de la revue dans le RSCI: 0,15

‘> Norm. citation dans le sens: 0

‘> Ligne thématique: Médecine clinique

«> Inclus dans les collections: 26

‘> Nombre total d'avis: 0

L'article présente les résultats d'une étude visant à vérifier l'hypothèse selon laquelle il existe une disparité dans l'interprétation des images radiographiques et échographiques de Ductus artériel chez les enfants supposés atteints de tuberculose. Au total, les images de 230 enfants avec un test cutané à la tuberculine de Mantoux ambigu et avec une calcification ajustée à la fenêtre aortique décrite en termes de radiographie régulière ont été étudiées. Il est indiqué que les tomogrammes informatiques multispiraux sont généralement interprétés à tort comme présentant des calcifications dans les cas où les échographies ne révèlent qu'une hétérogénéité tissulaire près de l'ancien Ductus arteriousus..

La revue Calcifications.

Les calcifications tissulaires sont principalement des signes de lésions pathologiques localisées ou généralisées. L'emplacement de ces dépôts de calcium peut aider au diagnostic..

Les calcifications linéaires et sous la forme d'une ligne courbe sont souvent situées dans les membranes séreuses, mais peuvent être trouvées dans le tissu des tumeurs (kystes ou hématomes), ou dans le tube digestif ou dans les cavités des voies urinaires et du parenchyme rénal.

Les grosses calcifications correspondent à des tumeurs, des lésions inflammatoires des organes internes et des lésions vasculaires.

Les calcifications ponctuelles et granulaires sont généralement associées aux maladies granulomateuses, aux adénopathies métastatiques, à la calcification pulmonaire.

Et enfin, la calcification correspondant aux phlébolithes, cors, os ou dents indique une certaine pathologie.

Les calcifications dystrophiques sont des sels de calcium déposés dans les tissus nécrotiques ou fibreux et sont le plus souvent trouvées. Les calcifications métastatiques sont plus rares, car un excès de calcium se dépose dans les tissus normaux. Les calcifications peuvent être intratumorales ou ossifiées.

Bien que les grosses calcifications se distinguent clairement par radiographie standard, les petits dépôts de calcium ne sont détectés que par des coupes..

Adénopathie infectieuse

Les calcifications ganglionnaires sont le résultat de maladies infectieuses, en particulier la tuberculose. Les calcifications tuberculeuses apparaissent sous la forme de calcifications denses arrondies, fusionnant parfois dans la zone des ganglions hypertrophiques. Ils peuvent également survenir lors d'une maladie granulomateuse chronique, et aux États-Unis avec une histoplasmose ou une coccidiomycose.

Des métastases médiastinales de tératome ovarien ou d'ostéosarcome ont été décrites..

Il existe au moins trois explications à la calcification..

  • Le premier est la présence d'autres cellules germinales avec des calcifications, comme c'est le cas avec le tératome.
  • Le deuxième est un granulome infectieux calcique et,
  • le troisième est la calcification dystrophique. Des calcifications dystrophiques après chimiothérapie dans des séminomes métastatiques ont été décrites dans 2 des 18 cas. Il s'agissait de foyers nécrotiques ischémiques.

On peut parler de ganglioneurome et de tératome bénin.

Deux cas de nourrissons avec une masse médiastinale antérieure avec des calcifications ponctuelles révélées par balayage ont été décrits..

Les calcifications sont rares dans les lymphangiomes..

Des calcifications trachéales ont été décrites pour la chondrodysplasie ponctuelle dans le traitement de la coumarine pendant une chirurgie cardiaque.

Yeo a révélé une calcification des anneaux trachéaux chez une fille de 15 ans souffrant d'insuffisance rénale chronique avec calcification pulmonaire diffuse avec hyperfixation diffuse en technétium.

Les calcifications trachéales peuvent également être observées chez les enfants uniquement avec stridor.

Les métastases calcifiées par ostéosarcome sont des classiques, mais des calcifications pulmonaires pour les hématopathies ont été décrites: métastases de la leucémie monocytaire ou calcification pulmonaire dans la leucémie.

Un cas de tumeur mucoépidermoïde au site de décharge des bronches avec calcifications révélées par balayage a été décrit..

Des calcifications peuvent être observées avec une hypercalcémie ou une insuffisance rénale, des calcifications pulmonaires métastatiques ont également été décrites 5 jours après une greffe de rein.

Microlithiase alvéolaire pulmonaire

Il est très rare chez les enfants avec une fréquence familiale d'environ 50%. Des calcifications douces sous forme de grains de sable sont réparties uniformément sur les deux poumons. La densité est telle que les poumons peuvent apparaître blancs. L'ombre tangentielle de la plèvre le long du bord latéral du poumon se présente sous la forme d'un bandage résistant aux radiations. Parfois, des calcifications péricardiques peuvent être détectées..

Helbich a rapporté le cas d'un garçon de 13 ans dont la biopsie pulmonaire a permis de diagnostiquer une microlithiase, mais chez une fille de 6 ans, un scanner a révélé des opacités sous forme de verre dépoli dans deux champs pulmonaires avec une densité de calcification micronodulaire mieux visible qu'avec une radiographie thoracique. Il y avait une fibrose pulmonaire associée.

Des cas de calcification pulmonaire après chirurgie à cœur ouvert ont été décrits comme se développant secondairement à des doses massives de calcium injecté et une insuffisance rénale postopératoire aiguë..

Phelan a décrit deux bébés atteints de cardiopathie congénitale avec des calcifications pulmonaires. Dont l'un avait une hypercalcémie idiopathique et une nécrose du tissu adipeux sous-cutané.

Les causes courantes de calcification pleurale chez les enfants sont les maladies infectieuses, en particulier la tuberculose. Ils sont également détectés en cas de microlithiase et peuvent survenir chez un bébé prématuré en intubation..

Vingt pour cent des enfants atteints de péricardite constrictive ont des calcifications péricardiques, mais elles sont assez rares en l'absence de cette pathologie..

Schey décrit deux observations de bébés de faible poids à la naissance, qui ont tous deux survécu et qui ont eu des calcifications péricardiques transitoires. On pense que les calcifications sont secondaires à une hémorragie médiastinale et intra-péricardique consécutive à une hémorragie pulmonaire..

La myocardite secondaire à l'infection par le virus coxsacki B4 peut laisser des calcifications comme conséquences. Bates a décrit un cas d'infection par le virus Coxsackie B3, qui a provoqué une péricardite calcifiée dans la période néonatale avec une insuffisance cardiaque et un œdème généralisé détecté lors de l'autopsie. Barson rapporte avoir surveillé un nouveau-né avec une infection par le virus Coxsackie B4 et des signes cliniques de myocardite. La radiographie a révélé des calcifications myocardiques bien visibles au cours de la quatrième semaine. La numérisation à l'âge de 6 mois a montré qu'il ne restait qu'une petite calcification dans le septum interventriculaire.

Stallion décrit 5 enfants, dont 4 sont des nouveau-nés et un a 5 ans avec une myocardite sévère réfractaire au traitement en cours. Un cas était positif pour le virus Coxsackie et trois étaient positifs pour l'entérovirus. Deux patients avaient des calcifications myocardiques visibles à la radiographie thoracique et à l'échocardiographie. Trois survivants n'avaient aucune calcification. Les auteurs suggèrent que le développement de la calcification myocardique a été progressivement associé à une limitation de la fonction cardiaque et est un signe de la gravité de la maladie..

Des calcifications ventriculaires gauches ont été décrites pour l'infarctus du myocarde chez les nourrissons..

Arndt a rapporté un cas de calcification myocardique visible à la radiographie thoracique chez un nourrisson 5 semaines après un infarctus du myocarde avec développement pathologique de l'artère coronaire gauche.

Des calcifications sous la forme d'une ligne courbe ont été projetées sur l'avant du ventricule gauche. L'autopsie a confirmé qu'ils étaient intramyocardiques.

Les fibromes cardiaques, les tératomes et les sarcomes métastatiques peuvent contenir un dépôt de calcium.

Tsuchiya a décrit 6 cas de myxome abdominal, dont 5 provenaient de l'ormeau gauche. Dans 3 cas, des calcifications étaient visibles lors de la numérisation. Un enfant n'a pas eu de calcification.

Des calcifications peuvent être observées dans l'hématome du cœur, avec une sténose sous-aortique idiopathique hypertrophique, dans l'infundibulum pulmonaire, avec l'utilisation de cocaïne par la mère, après la chirurgie.

Kleiner a trouvé une calcification intracardiale inégale chez un enfant de 3 ans. Un diagnostic a été posé de myxome de l'ormeau droit. Une masse dense contenant du calcium, éventuellement un thrombus calcifié, a été détectée histologiquement.

Currarino a signalé 75 cas de calcification du ligament artériel (artère ligamentaire) chez les enfants et pensait que cela pourrait probablement être un argument en faveur de la fermeture du canal artériel. Il a déclaré que ces calcifications ligamentaires sont assez courantes chez les enfants, se développant dans quelques mois ou plusieurs années après la fermeture normale du canal et, le plus souvent, disparaissant à l'avenir.

Bisceglia a trouvé ces calcifications linéaires lors de la réalisation de 7 scans sur 53 chez des enfants âgés de 5 mois à 14 ans. Il prévient qu'il ne faut pas les confondre avec les calcifications médiastinales..

Deux cas de calcification pulmonaire après ligature pulmonaire ont été publiés. En cas de calcification de l'anévrisme du tronc de l'artère pulmonaire, un morceau de coton a migré jusqu'à la bifurcation de l'artère pulmonaire. L'anévrisme calcifié a été détecté 4 ans après la ligature et est resté inchangé pendant 6 ans, puis il a été retiré. Parameswaran a documenté une calcification curviligne de l'artère pulmonaire dans la région de ligature d'un enfant porteur de CIV. La ligature a été effectuée à l'âge de 3 mois et la calcification a été détectée à l'âge de 4 ans. L'enfant a été réopéré à l'âge de 7 ans.

L'article décrit le cas de calcification artérielle de thrombose de l'artère pulmonaire gauche après la création d'un shunt chez un enfant à l'âge d'un an qui a reçu avec translocation de gros vaisseaux; Sholler a décrit un cas nouveau-né avec calcification du tronc pulmonaire et évolution régressive.

La cause de la calcification de l'aorte ascendante peut parfois être une sténose de la valve aortique et, peut-être, elle résulte d'une turbulence dans le flux descendant de la sténose.

Des calcifications ont été signalées lors de la coarctation de l'aorte également dans la partie descendante de l'aorte, ainsi qu'à travers l'aorte, et il est proposé de trouver une déficience immunitaire favorable.

Zavras a présenté le cas d'une jeune fille de 19 ans présentant une lésion aortique calcifiante. À l'âge de 3 ans, elle a reçu un diagnostic de CIV. Elle a subi une intervention chirurgicale à l'âge de 16 ans. Six mois après la chirurgie, une lésion calcifiante a été détectée à la radiographie thoracique au niveau de l'articulation thoraco-abdominale. L'intervention à l'âge de 19 ans a révélé une masse contenant du calcium dans la lumière aortique du bas de la poitrine.

Les calcifications des anévrismes des artères coronaires dans la maladie de Kawasaki peuvent survenir chez les enfants, mais rarement, comme les calcifications vasculaires, dans l'artérite de Takayashu.

Une cataracte artérielle généralisée chez un nourrisson peut être observée avec une hypervitaminose D, une hyperthyroïdie primaire ou secondaire et des maladies rénales. D'autres lésions qui peuvent être associées à des calcifications vasculaires comprennent l'homocystinurie, l'ostéogenèse incomplète, l'oxalose, le pseudoxanthome élastique, le syndrome de Single-ton-Merten, qui est associé aux calcifications aortiques de la crosse, aux anomalies dentaires et aux lésions osseuses, comme observé dans les cas graves anémie.

Dans tous les cas, si le métabolisme du calcium est normal, ils parlent alors de calcification idiopathique. Ils sont également rares et leur étiologie est inconnue; ils sont caractérisés par des dépôts de calcium dans la tunique élastique intérieure.

Bien que l'installation de shunts auriculo-ventriculaires avec hydrocéphalie obstructive soit effectuée assez souvent, cependant, les calcifications du thrombus au point de cathétérisme de la veine cave supérieure sont rarement décrites.

Gabriel a rapporté le cas d'un enfant de 6 mois de 10 mois qui avait une dérivation auriculo-ventriculaire due à une hydrocéphalie obstructive. Après 6 ans, la radiographie a révélé la présence de calcification au niveau de l'entrée du cathéter shunt visible dans la veine cave supérieure au-dessus de l'ormeau droit, qui a coïncidé dans le temps avec la détection d'une hypertension intracrânienne. Un thrombus calcifié a été attaché à la paroi interne de la veine cave supérieure sans obstruction. Bien que les shunts auriculo-ventriculaires soient courants et que les complications thromboemboliques ne soient pas rares, la calcification des thrombus de la veine cave supérieure est rarement décrite..

Certaines tumeurs peuvent être calcifiées:

  • L'ostéochondrome est caractérisé par une protrusion osseuse recouverte d'une couche corticale, qui est la continuation d'un tel os, et un amincissement à l'apex. La masse cartilagineuse recouvrant l'exostose peut contenir des dépôts calcaires, ponctués ou légèrement bosselés.
  • L'ostéosarcome ou le sarcome ostéogénique peut se manifester sous forme d'ostéolyse pure ou associé à des zones de condensation. L'IRM détecte la matrice ostéoïde dans l'hypersignal T1 avec des régions chondroïdes non calcifiées avec l'hypersignal T2. Le caractère agressif soufflant (gonflant) de la téléangioectasique, qui ne doit pas être confondu avec un kyste anévrismal, doit être souligné..
  • Un kyste anévrismal se caractérise par une lacune ostéolytique homogène aux bords nets et réguliers. La diffusion sur l'os avec un amincissement de la couche corticale est constante. L'examen par balayage révèle une destruction kystique expansive entrecoupée de cloisons anormales délimitant des sections de densité liquide. Une capture de contraste significative révèle une tumeur hautement hypervasculaire après l'injection.
  • Sarcome synovial. Des calcifications sont notées dans un tiers des cas. De plus, il peut y avoir une réaction du périoste ou une invasion directe de l'os à partir d'une masse molle (liquéfiée). Le scanner peut montrer des zones de calcification ou de nécrose ou des cavités kystiques..

Ces calcifications peuvent correspondre à une dermatomyosite ou à une myosite progressive ossifiante. Une myosite zirconcritique ossifiante a été décrite, localisée au site d'entrée du grand pectoral avec calcification à l'arcoforme.

Les calcifications sont toujours détectées par hasard et en raison de l'anamnèse, une connexion est établie entre manger des serpents (python 11 fois, serpent venimeux 7 fois) ou les manipuler.

Deux cas de pseudotumeurs fibreuses calcifiantes situées sur le dos des enfants âgés de 1 et 9 ans ont été décrits, ainsi qu'une observation d'une fille de 12 ans lorsque le tissu de la poitrine antérieure était atteint.

Les tumeurs neuro-ectodermiques primaires sont très malignes, appelées Askin, affectent le tissu thoracique et se caractérisent par des masses pariétales avec érosion des côtes et de la muqueuse pleurale. Ils se rencontrent chez les enfants et les jeunes adultes; elles sont rarement calcifiées, comme c'est le cas avec un enfant de 7 ans qui a eu une rechute calcifiante massive dans la même zone où la tumeur a été enlevée il y a 9 mois.

Des calcifications des disques idiopathiques peuvent survenir. Les calcifications discales ont souvent une lésion accidentellement détectée à la suite de blessures et de lésions rhinopharyngées.

La calcification du disque a une topographie médiane bien en vue, le plus souvent située à la connexion des 2/3 de l'avant et 1/3 de l'arrière le long du profil. Son apparence est différente, ou ovale compacte, ou aplatie. La fragmentation est possible, ce qui lui donne un aspect grumeleux. La persistance de la vascularisation du disque jusqu'à 20 ans explique l'évolution particulière de ces calcifications dans le sens d'une régression complète. La principale complication est principalement une hernie, dont la régression habituelle justifie l'abstinence d'une intervention chirurgicale.

Les calcifications thoraciques chez l'enfant ne sont pas fréquentes et doivent tout d'abord faire penser à une étiologie infectieuse et d'autre part à une tumeur. Le type et l'emplacement des lésions aident à établir un diagnostic causal de la maladie.

Source: J.C. Hoeffel, L. Mainard, M.A. Galloy, V. Arnould, E. Gaconnet, C. Hoeffel, M. Claudon. LES CALCIFICATIONS THORACIQUES EN PEDIATRIE. Annales de pédiatrie. Société d’éducation de l’Association médicale des hôpitaux de Paris, 1999

Cancer périphérique. Calcifications dans le réseau de nœuds.

A propos de l'auteur

Éducation

Information

aditionellement

Tous les documents publiés sur le site appartiennent aux auteurs, dans des situations controversées, veuillez écrire.

Lors de la réimpression de documents, le nom de l'auteur et le lien source sont requis.

Qu'est-ce que la calcification et comment la traiter?

Certaines pathologies et changements liés à l'âge conduisent au fait que dans le corps humain il y a trop de calcium, qui ne peut pas être excrété naturellement. En certaines quantités, cet élément est nécessaire, mais avec ses dépôts, le travail de certains vaisseaux et même de l'aorte subit des changements négatifs. C'est ainsi que la calcification se développe - un processus dans lequel le calcium se dépose sur les parois des vaisseaux sanguins. Si le processus affecte l'aorte, un chaulage des parois de l'aorte et des volets valvulaires est observé. Dans ce cas, il devient comme un récipient en porcelaine et toute déformation peut le fissurer..

Les causes

Le processus pathologique de calcination est le résultat de nombreux facteurs qui affectent la régulation du métabolisme du calcium dans le corps. Ceux-ci inclus:

  • changement de pH;
  • un changement dans le niveau de calcium dans le sang;
  • production trop faible de sulfate de chondroïtine;
  • violation des réactions non enzymatiques et enzymatiques et ainsi de suite.

Parfois, la pathologie (autres noms - calcification, calcification) peut être due au fait que le corps a déjà certaines maladies, par exemple, des tumeurs, un myélome, une néphrite chronique et d'autres maladies. La calcification peut être le résultat de facteurs externes dommageables, par exemple, des niveaux excessifs de vitamine D introduits dans le corps, des lésions des tissus mous. Soit dit en passant, le changement même des tissus (dystrophie profonde, nécrose) peut également provoquer une calcification. De grands conglomérats calcaires se forment dans ces tissus..

Il est important de comprendre que la calcification affecte différentes parties. Il convient de considérer les définitions les plus célèbres:

  • Calcification valvulaire aortique. Un tel processus se développe généralement en raison de processus dégénératifs qui se produisent dans ses tissus. Les processus sont causés par une valvulite rhumatismale. Les volets de valve ont des bords, mais ils ne sont plus les mêmes que chez une personne en bonne santé, ils sont soudés ensemble et ridés. Cela conduit à la formation de croissances calcaires informe qui chevauchent la bouche de l'aorte. Parfois, le processus peut se propager à la paroi VG, à la cuspide antérieure du MK et au septum entre les ventricules. La maladie se déroule en plusieurs étapes..
  1. Hyperfonction BT, contribuant à sa vidange complète. Pour cette raison, la cavité n'est pas dilatée.
  2. L'accumulation d'une grande quantité de sang dans la cavité VG, par conséquent, le remplissage diastolique nécessite un grand volume, ce qui entraîne une contraction accrue du ventricule.
  3. Dilatation myogénique, qui se produit en raison de l'affaiblissement du muscle cardiaque, c'est-à-dire du myocarde. Cela conduit à une insuffisance aortique..
  • Calcification de la valve mitrale. Ce type de maladie est difficile à identifier, car les symptômes sont similaires aux manifestations de rhumatismes, d'hypertension et de cardiosclérose. La calcification idiopathique de l'anneau valvulaire mitral est souvent diagnostiquée chez les personnes âgées, mais ce phénomène n'a pas été entièrement étudié..
  • Calcification des vaisseaux cérébraux. Cette maladie est également appelée par certains comme l'athérosclérose. Il les affecte, formant des foyers d'accumulation de lipides, le plus souvent des dépôts de cholestérol. En raison de ce processus, un apport sanguin insuffisant au cerveau se développe. Le plus souvent, le phénomène se développe chez les hommes jusqu'à soixante ans et les femmes de plus de cet âge. Il est difficile d'identifier la cause exacte de cette maladie, cependant, il est établi que la survenue d'une pathologie dépend de l'absorption des nutriments par l'organisme..
  • Calcification aortique. L'aorte est le plus gros vaisseau présent dans le ventricule gauche du cœur. Il se ramifie en un grand nombre de petits vaisseaux qui vont aux tissus et aux organes. Il y a deux sections - l'aorte thoracique et abdominale. Le plus souvent, la maladie se développe après soixante ans. Les symptômes dépendent de l'emplacement spécifique de la lésion aortique..
  • Calcification de l'artère coronaire. Le cœur est composé de muscles. Il fournit aux cellules du corps du sang, qui contient de l'oxygène et des nutriments. Bien sûr, les cellules elles-mêmes ont également besoin de toutes ces substances, c'est-à-dire du sang lui-même. Le sang coule vers le muscle cardiaque à travers un réseau d'artères coronaires. Dans sa forme saine, l'artère coronaire ressemble à un tube en caoutchouc, c'est-à-dire qu'elle est lisse et flexible, rien n'empêche le mouvement du sang à travers elle. Si la calcification se développe, les graisses, le cholestérol se déposent sur les parois de ces artères, ce qui conduit à la formation d'une plaque athérosclérotique. À cause d'eux, l'artère devient rigide, perd de son élasticité, change de forme, de sorte que le flux sanguin vers le myocarde est limité. Lorsque le cœur se charge, l'artère affectée est incapable de se détendre afin de fournir plus de sang au myocarde. Si la plaque bloque complètement la lumière artérielle, le sang vers le myocarde cesse de couler, à cause de quoi son site meurt.

Les plaques calcinées qui se forment sur les parois artérielles sont une cause fréquente d'accident vasculaire cérébral et d'infarctus du myocarde. La circulation sanguine d'un grand cercle est donc perturbée. La calcification vasculaire a plusieurs mécanismes de développement, c'est pourquoi elle est divisée en plusieurs types:

  1. Calcination métastatique. La raison en est un dysfonctionnement de certains organes (reins, côlon et autres).
  2. Calcination universelle. Son développement est dû à la sensibilité accrue du corps humain aux sels de calcium.
  3. Calcination dystrophique. Elle conduit à la formation de la soi-disant «coquille» du cœur ou du poumon.
  4. Calcification congénitale, qui est souvent observée chez les enfants. Il se forme dans les pathologies du développement des vaisseaux sanguins et du cœur..

Symptômes

Il est très important de faire attention aux symptômes à temps et de commencer un traitement efficace, car la vie peut être en danger. Cependant, la maladie est capable de ne pas se faire sentir longtemps. Cependant, pour certaines espèces, certaines manifestations sont encore caractéristiques..

Si l'aorte est affectée, les valvules valvulaires, différents symptômes peuvent survenir. Par exemple, si l'aorte thoracique est affectée, de fortes douleurs sont ressenties dans le sternum, le bras, le cou, le dos et même le haut de l'abdomen. La douleur peut ne pas disparaître pendant des jours, pire avec le stress et l'effort. Si l'aorte abdominale est affectée, après avoir mangé, une douleur abdominale douloureuse se développe, elle gonfle, l'appétit de la personne diminue, il perd du poids, souffre de constipation. Lorsque la calcification de la ramification de l'artère est observée boiterie, ulcères sur les orteils, pieds froids.

Avec des dommages aux artères coronaires, la douleur est de nature similaire à la manifestation de l'angine de poitrine, un inconfort est également ressenti. La douleur se manifeste lors du changement des conditions dans lesquelles une personne est, par exemple, le temps change, elle mange ou commence à effectuer un travail physique.

Lorsque la valve mitrale est endommagée, une personne se plaint d'essoufflement, de battements cardiaques fréquents, de toux sanglante. Sa voix devient rauque. Le médecin peut remarquer un rougissement «mitral», contrastant avec la pâleur du reste de la peau.

Avec des dommages à la valve aortique, ce qui peut affecter la valve valvulaire, la paroi VG, les manifestations cliniques sont absentes depuis longtemps. Il est possible d'identifier la maladie uniquement à l'aide d'une radiographie. De façon inattendue pour le patient, une insuffisance cardiaque se produit, qui progresse rapidement. On estime que la mort survient en moyenne six ans après l'apparition de symptômes graves. Le seul traitement est la chirurgie.

Traitement

Bien sûr, le traitement de la calcification ne nécessite pas toujours une intervention chirurgicale. Tout dépend du cas spécifique. Plus une maladie est détectée tôt, plus elle est susceptible de la guérir et d'éviter des conséquences graves. Le traitement dépend de l'emplacement de la pathologie. Parfois, vous pouvez être traité avec des remèdes populaires, mais comme dirigé par un médecin.

Par exemple, le traitement des lésions de la valve mitrale peut être basé sur l'utilisation d'une commissurotomie mitrale et d'un traitement médicamenteux prophylactique. De telles méthodes opportunes peuvent restaurer l'activité du cœur et mener un style de vie actif.

Certains médecins pratiquent même un traitement avec des remèdes populaires basés sur l'utilisation d'herbes. La forme négligée est traitée en fonctionnement, par exemple avec des prothèses aortiques.

Pour prévenir le développement de la maladie, vous devez donner régulièrement du sang au niveau de calcium. Si son niveau est dépassé, la cause est déterminée et un traitement est prescrit. Ainsi, vous pouvez non seulement prévenir les complications, mais aussi vous sauver la vie et la prolonger.

Les informations sur le site sont fournies à titre informatif uniquement et ne constituent pas un guide d'action. Ne vous auto-méditez pas. Consultez votre professionnel de la santé..

Les troubles du métabolisme du calcium se manifestent par des syndromes d'hypocalcémie et d'hypercalcémie. La précipitation anormale des sels de calcium est appelée calcification pathologique, calcification ou dystrophie calcaire..

Avec la calcification pathologique, les sels de calcium précipitent simultanément avec de petites quantités de fer, de magnésium et d'autres sels minéraux.

Il existe deux formes de calcification pathologique: dystrophique et métastatique.

Le niveau de calcium dans le sang avec calcification dystrophique ne change pas, les sels de calcium se déposent localement dans les zones de nécrose et de sclérose. La calcification se produit dans les plaques fibreuses avec pourriture dans l'athérosclérose, qui s'accompagne de lésions de l'intima de l'aorte et des grandes artères. Les calcifications acquièrent une densité pierreuse et sont appelées pétrifices...

Avec la calcification dystrophique, des minéraux cristallins se forment, consistant en phosphate de calcium. Le processus de calcification dystrophique se compose de deux phases - initiation (nucléation) et distribution - et se développe à la fois dans les cellules et de manière extracellulaire. L'initiation de la calcification intracellulaire se produit dans les mitochondries des cellules mortes ou mourantes qui accumulent du calcium..

En dehors des cellules, la phase d'initiation se déroule dans les vésicules entourées par la membrane. Le calcium est concentré dans les vésicules en raison de son affinité avec les phospholipides acides contenus dans les vésicules, puis les groupes phosphate sont libérés dans le calcium, qui est libéré lors du vieillissement / destruction de la cellule. En conséquence, des microcristaux se forment, dont la taille augmente progressivement (phase de croissance). La formation de cristaux dépend de la concentration de calcium et de phosphore dans les espaces extracellulaires et est régulée par des protéines matricielles extracellulaires non collagéniques (ostéopontine, ostéocalcine). L'ostéocalcine et l'ostéopontine jouent un rôle important dans la calcification des parois artérielles des plaques athérosclérotiques lorsqu'elles sont endommagées, ainsi que dans la calcification des valves cardiaques en cas d'inflammation et de vieillissement.

La calcification dystrophique est un signe de dommage, mais elle peut également provoquer un dysfonctionnement des organes (avec calcification des valves cardiaques et athérosclérose).

La calcification métastatique se produit dans les tissus normaux avec hypercalcémie. Les causes de l'hypercalcémie sont l'hyperparathyroïdie, l'intoxication à la vitamine D, l'hyperthyroïdie, la maladie d'Addison, la leucémie.

Les sels de calcium se déposent dans divers tissus, mais nécessairement dans l'interstitium de la muqueuse de l'estomac, des reins, des poumons, du myocarde, des artères et des veines pulmonaires. Tous ces tissus, lorsqu'ils fonctionnent, perdent de l'acide et s'alcalinisent, ce qui prédispose à la calcification métastatique. Les sels de calcium peuvent prendre la forme de dépôts amorphes non cristallins.

Calciphylaxie

Affection potentiellement mortelle aiguë dans laquelle des foyers douloureux de nécrose apparaissent dans la peau et les tissus sous-cutanés avec ulcération et inflammation. L'examen microscopique du derme et du tissu sous-cutané révèle une calcification de la membrane moyenne des artères petites et moyennes, une endovasculite productive avec thrombose, qui entraîne une ischémie aiguë et une nécrose.

Pour avoir une idée des conséquences de la maladie, vous devez vous familiariser avec l'appareil ligamentaire de la colonne vertébrale et considérer les symptômes de la calcification.

Anatomie et physiologie

Pour maintenir la colonne vertébrale en position verticale et assurer sa mobilité, un appareil ligamentaire est nécessaire. Les principaux types de ligaments:

  • Avant longitudinal. C'est le plus long. Passe le long de la face avant de la colonne vertébrale. La fonction principale est de limiter l'extension du dos..
  • Longitudinal longitudinal. Il est situé à l'intérieur du canal rachidien, se fixant au bord postérieur de tous les disques vertébraux, et limite la flexion de la colonne vertébrale.
  • Jaune. Des ligaments courts et larges, constitués de fibres élastiques, sont attachés aux arcades des vertèbres voisines. Assure la fixation des vertèbres et prévient les blessures du disque intervertébral.

Après vous être familiarisé avec les éléments de base de l'appareil ligamentaire, il convient de considérer à quoi peut conduire la calcification.

Manifestations de pathologie en fonction de la localisation

Les processus dégénératifs-dystrophiques qui provoquent des dépôts de calcium dans la structure du tissu conjonctif de la colonne vertébrale se manifestent de différentes manières, et les symptômes dépendront du ligament affecté..

Ligament longitudinal antérieur

La défaite est associée à la maladie - la spondylose (prolifération des ostéophytes sur les vertèbres). Il se caractérise par de telles manifestations:

  • douleur sourde localisée dans une certaine zone du dos (au site de calcification du ligament vertébral);
  • tension musculaire prononcée près du foyer pathologique;
  • dysfonctionnement d'une ou plusieurs vertèbres et disques intervertébraux (sensation de raideur).

La douleur et le myospasme conduisent à une détérioration de la fonction de dépréciation du cartilage intervertébral et contribuent à endommager le tissu cartilagineux.

Aux stades ultérieurs de la maladie, les patients présentent une violation de la sensibilité, une atrophie des muscles du dos et des membres et un changement de démarche (une personne essaie de garder le dos afin que la charge sur la zone affectée soit minimale).

Les caractéristiques distinctives de la pathologie sont:

  • localité des manifestations de la douleur;
  • absence d'irradiation (la douleur ne se libère pas dans les organes et tissus voisins);
  • la symptomatologie diminue après une nuit de repos et s'intensifie le soir.

Ces caractéristiques de la pathologie aident le médecin lors du premier examen du patient à distinguer la spondylose des autres maladies vertébrales.

Ligament longitudinal postérieur

Sa calcification conduit à ce qui suit:

  • limitation de la mobilité;
  • rétrécissement du foramen intervertébral.

Une diminution de la lumière entre les vertèbres provoque une compression des vaisseaux voisins et des processus nerveux. Manifestations du processus pathologique:

  • douleur;
  • raideur
  • violation de sensibilité;
  • faiblesse musculaire;
  • perturbation du fonctionnement des organes internes (si les racines responsables de l'innervation des systèmes et des organes sont pincées).

Souvent, le dépôt de sels de calcium dans le ligament longitudinal postérieur sert de mécanisme de déclenchement, provoquant l'apparition de protubérances et de hernies.

La symptomatologie de la maladie est similaire à l'ostéochondrose ou à la hernie, et pour le diagnostic différentiel, les patients subissent une imagerie par résonance magnétique et calculée.

Ligaments jaunes

Ces éléments solidarisent les vertèbres et leur calcification entraîne une violation des fonctions d'une articulation vertébrale. Où:

  • les manifestations de la douleur se produisent au site de la calcification, qui apparaissent la nuit et s'intensifient le matin;
  • la mobilité est altérée;
  • le tissu intervertébral cartilagineux perd son élasticité et perd sa capacité d'amortissement lors de la marche et de l'exercice.

Dans les cas avancés, une destruction complète des disques cartilagineux et une fusion des vertèbres (spondylarthrite ankylosante) peuvent survenir..

La calcification affecte rarement un seul ligament jaune. La maladie est plus caractéristique d'un processus généralisé qui affecte plusieurs articulations intervertébrales.

Les causes

Les principaux facteurs provoquant la calcification, les médecins considèrent ce qui suit:

  • blessures
  • processus inflammatoires dans la colonne vertébrale;
  • maladie métabolique;
  • alimentation déséquilibrée (excès dans l'alimentation des aliments à haute teneur en calcium);
  • inactivité physique;
  • courbure de la posture (la courbure est l'une des causes courantes de dépôt de calcium dans le cou);
  • hypothermie;
  • surcharge de la colonne vertébrale (travail physique dur, entraînements épuisants).

Si vous analysez la liste des raisons, vous pouvez voir que dans la plupart des cas, une personne, mangeant incorrectement et négligeant une activité physique adéquate, provoque elle-même le développement d'un processus pathologique.

La calcification des ligaments de la colonne vertébrale entraîne une diminution de la mobilité de la colonne vertébrale et s'accompagne de douleurs. Malheureusement, même avec un traitement commencé en temps opportun, il est impossible d'éliminer complètement la pathologie.Par conséquent, il vaut la peine de prendre au sérieux le risque de dépôt de sel et, si possible, d'éliminer les facteurs provoquant.

Au fait, vous pouvez maintenant obtenir gratuitement mes livres électroniques et mes cours qui vous aideront à améliorer votre santé et votre bien-être..

pomoshnik

Obtenez GRATUITEMENT votre cours de traitement de l'ostéochondrose!

Étirement, hypertrophie et calcification des ligaments de la colonne vertébrale: causes, symptômes, traitement

La colonne vertébrale humaine est l'une des structures les plus importantes du corps. C'est la partie principale, le centre du système musculo-squelettique. La colonne vertébrale doit remplir simultanément 2 fonctions différentes - être suffisamment mobile pour permettre le mouvement du corps et stable pour protéger la moelle épinière des dommages.

Cette dualité devient possible grâce à sa structure complexe..

La structure et les fonctions de l'appareil ligamentaire de la colonne vertébrale

La mobilité de la colonne vertébrale est assurée par les articulations intervertébrales et l'appareil ligamentaire. Dans le même temps, ce dernier assure la fixation et la stabilité des segments vertébraux. Les ligaments de la colonne vertébrale sont présentés:

  • longitudinal avant;
  • arrière longitudinal;
  • jaune (relie les arcs des vertèbres);
  • supraspineux;
  • interépineux;
  • transversal.

Les trois premiers ligaments de la colonne vertébrale sont plus gravement touchés, ils sont donc plus sujets aux maladies.

Maladies de l'appareil ligamentaire de la colonne vertébrale

Les ligaments de la colonne vertébrale sont constitués de tissu conjonctif, ce qui signifie qu'ils peuvent être affectés à la fois par une inflammation banale et par une maladie auto-immune complexe. Mais encore, le plus souvent, ces maladies sont associées à un effort physique excessif, des blessures, des troubles métaboliques. Les pathologies les plus courantes sont:

  1. Entorse. Les personnes âgées et les jeunes, souvent des enfants, y sont confrontés. Des étirements peuvent être observés dans toutes les parties de la colonne vertébrale.
  2. L'hypertrophie ou l'épaississement des ligaments jaunes est un processus pathologique dans lequel ils augmentent considérablement de volume. L'hypertrophie peut se développer en réponse à des entorses fréquentes et affecte le plus souvent la colonne vertébrale lombaire et thoracique. Et la région cervicale est moins touchée.
  3. Calcification de l'appareil ligamentaire du dos - le dépôt de calcifications dans l'épaisseur du tissu conjonctif. Ce processus est également appelé calcification ligamentaire..

Causes de dommages aux ligaments de la colonne vertébrale

Les principaux facteurs qui stimulent le développement de maladies dans l'appareil ligamentaire ne sont pas si nombreux. Il s'agit d'une blessure mécanique, d'un stress physique, d'une inflammation et de processus dystrophiques (trouble métabolique).

Mais leurs manifestations varieront en fonction des maladies concomitantes et de l'état des ligaments au moment de l'endommagement.

Entorse

La principale raison de l'étirement du ligament spinal est le stress mécanique. Il peut s'agir de blessures mineures au dos, d'efforts physiques persistants, monotones ou excessifs..

Les troubles de la posture, l'obésité, l'ostéochondrose sont des facteurs provoquants..

En raison de traumatismes et d'entorses, une réaction inflammatoire se développe, accompagnée de douleur.

Hypertrophie ligamentaire

Les processus hypertrophiques dans les ligaments jaunes, longitudinaux et postérieurs antérieurs se développent pour de nombreuses raisons. Blessures au dos, entorses et inflammations survenues après une lésion ou une hypothermie.

Parfois, l'épaississement progresse très rapidement. Les causes de ce phénomène ne sont pas bien comprises, mais on pense que le facteur déclencheur est la tension prolongée des ligaments, provoquant des perturbations biochimiques complexes.

Avec une destruction partielle des articulations intervertébrales et des vertèbres, une hypertrophie pathologique des ligaments longitudinaux jaunes, antérieurs et postérieurs se développe également. Il s'agit d'une réaction protectrice du corps à l'instabilité dans certains segments de la colonne vertébrale. Les ligaments épaissis jouent le rôle de cadre porteur.

Calcification

La calcification se produit à la suite de processus dégénératifs et dystrophiques, de troubles métaboliques. Une complication des processus hypertrophiques et de la calcification dans l'appareil ligamentaire est le rétrécissement du canal rachidien (sténose spinale).

Les mécanismes de formation de la sténose vertébrale

Avec une hypertrophie isolée (sans calcification) des ligaments longitudinaux jaunes, antérieurs et postérieurs, une augmentation de leur volume se produit, qui remplit partiellement le canal rachidien de l'intérieur. Sa lumière est rétrécie - une sténose vertébrale se développe. Ce type de sténose fait référence à des maladies acquises et se retrouve souvent dans la vieillesse..

La prochaine étape d'épaississement du ligament devient sa calcification, ce qui aggrave la gravité de la maladie et aggrave son pronostic..

Symptômes cliniques

Dans le cas d'une entorse, le principal symptôme sera une douleur dans le dos, souvent aiguë et intense. Elle se développe immédiatement ou progressivement, pendant un certain temps après la blessure.

La localisation de la douleur dépend du département (segments) dans lequel s'est produite l'entorse. Le syndrome douloureux peut être accompagné de spasmes musculaires sévères, qui ne feront qu'ajouter de l'inconfort.

L'épaississement et la calcification de l'appareil ligamentaire du dos ne provoqueront pas à eux seuls des manifestations cliniques.

Mais avec une sténose vertébrale formée, les symptômes et les plaintes des patients seront divers - altération de la sensibilité, difficulté de mouvement, changement des réflexes.

Si le canal rachidien étroit est associé à une pathologie des disques (hernies intervertébrales, protrusion, prolapsus du disque), leur violation se produit. Cela se manifestera sous la forme d'une douleur intense irradiant vers la jambe, la fesse ou le bras, une sensation de rampement, un engourdissement et des picotements de la peau, une altération des mouvements.

Diagnostique

L'étirement est un diagnostic établi en fonction des plaintes et des symptômes en fonction des informations sur les blessures..

Pour confirmer l'hypertrophie et la calcification de l'appareil ligamentaire, l'imagerie par résonance magnétique et par ordinateur est utilisée..

Traitement

Avec les entorses au dos, les principales méthodes de traitement seront le repos, le froid et l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens.

Dans les processus hypertrophiques, accompagnés notamment d'une calcification des ligaments longitudinaux antérieur et postérieur et de la formation d'une sténose vertébrale, différentes options de traitement sont possibles. La thérapie symptomatique comprendra:

  1. analgésie (utilisant des analgésiques et des antidépresseurs);
  2. élimination des spasmes musculaires - relaxants musculaires;
  3. physiothérapie;
  4. thérapie manuelle.

Pour éliminer la cause profonde de la maladie, un traitement utilisant des méthodes chirurgicales et non chirurgicales est utilisé..

Le traitement non chirurgical comprend la méthode bien établie de compression-extension vertébrale. Ces dernières années, une technologie alternative est apparue - la méthode de transposition (mouvement) de l'appareil ligamentaire.

Le traitement chirurgical est effectué par la méthode de résection - élimination partielle des arcades des vertèbres dans le segment affecté, entraînant une décompression (libération) des structures vertébrales. Pendant l'opération, le segment est nécessairement stabilisé avec un verrou.

La méthode de résection est la norme mondiale dans le traitement de la sténose vertébrale..

Comment oublier les douleurs articulaires?

  • Les douleurs articulaires limitent vos mouvements et votre vie...
  • Vous vous inquiétez de l'inconfort, du resserrement et de la douleur systématique...
  • Peut-être que vous avez essayé un tas de médicaments, crèmes et onguents...
  • Mais à en juger par le fait que vous lisez ces lignes, elles ne vous ont pas beaucoup aidé...
  • Hier, 14h06 À Irkoutsk, a développé une protection universelle contre la grippe
  • 12 mars, 22:39 En Chine, les médecins ont retiré plus de 100 arêtes de poisson du rectum du patient
  • 9 mars 17:11 Des scientifiques qualifient l'huile de canola de saine
  • 8 mars, 22:47 Des scientifiques russes ont créé une biopuce pour le diagnostic du cancer
  • 6 mars 17:43 Les jeunes meurent plus souvent des crises cardiaques le week-end - étude
  • 5 mars, 21:43 Des anticorps expérimentaux contre le VIH testés avec succès

Pas de spam, juste des nouvelles, promis!

L'utilisation du matériel du site n'est autorisée qu'avec le consentement préalable des titulaires des droits d'auteur.

Calcification et ossification des muscles, tendons et ligaments de nature neuropathique

En pratique, des calcifications et ossifications des tissus mous sont souvent observées, paraossales et paraarticulaires lors des processus pathologiques et des traumatismes de la moelle épinière et des troncs nerveux périphériques. Ces calcifications et ossifications sont appelées trophonévrotiques. Leur raison est une profonde distorsion des processus physiologiques dans les tissus qui résulte de la désactivation de l'influence régulatrice du système nerveux sur les processus biologiques (Fig.42).

Figure. 42. Calcification au niveau de l'articulation du coude de nature neurotrophique (syringomyélie - arthropathie).

I.P. Pavlov a distingué les connexions neuronales fonctionnelles, vasculaires et trophiques. Les connexions fonctionnelles et vasculaires sont bien étudiées, leurs actions sont évidentes, démontrées par de nombreuses expériences, observations en clinique. Les connexions et les actions trophiques ont été peu étudiées..

Le système nerveux régule les processus biologiques intimes. La chose la plus essentielle dans l'activité nerveuse est le contrôle métabolique, la régulation des processus chimiques dans les tissus et le trophisme tissulaire. Les processus trophiques sont principalement des processus métaboliques et métaboliques. La violation de l'innervation trophique génère un changement dans les processus biochimiques, ce qui conduit à toutes sortes de distorsions morphologiques visibles.

Des calcifications et ossifications neurotrophes sont observées avec Tabes, syringomyélie, lésions de la moelle épinière, gros nerfs, hémiplégie, myélite transverse. Les calcifications et les ossifications des tendons et des muscles des membres sont particulièrement fréquentes avec des lésions transversales de la moelle épinière (après blessures par balle, fractures de la colonne vertébrale, tumeurs ou myélite, etc.).

Dans l'étude de patients présentant une paraplégie d'ossification et de calcification des tissus mous, Selje a été retrouvé chez 79 personnes sur 160 (50%), V. I. Skotnikov - chez 39 personnes sur 83. Ces calcifications et ossifications surviennent généralement après quelques semaines (pas plus tôt que 6 semaines) et des mois après des lésions de la moelle épinière. Ils sont localisés dans les membres, principalement les membres inférieurs, dans les grosses articulations, principalement symétriquement. Ils ne sont pas observés dans la zone du corps.

Le niveau de dommages à la moelle épinière n'est pas particulièrement important ni pour la localisation, ni pour la gravité des calcifications et des ossifications. Ils sont observés avec des dommages non seulement à la moelle épinière, mais aussi aux troncs nerveux, aux nerfs individuels. Ils sont localisés loin du lieu de lésion nerveuse, par exemple, la calcification du faisceau musculaire de la jambe inférieure avec des dommages au nerf sciatique (Fig.43.)

Figure. 43. Calcification trophique dans les muscles du tibia du péroné. Blessure par balle dans la fosse poplitée. La balle est située dans la fosse poplitée. Une rupture du nerf péronier, qui est ensuite cousu. Au site de la suture nerveuse, un neurinome s'est formé. Paralysie du groupe extenseur du pied. Calcification dans les muscles le long de presque toute la diaphyse du péroné.

Les premières manifestations d'ossification et de calcification dans les lésions de la moelle épinière et des troncs nerveux sont radiologiquement représentées comme des ombres floculeuses de faible intensité, provoquées par le dépôt de sels calcaires dans les tissus. La formation osseuse se produit plus tard, mais il est souvent radiologiquement difficile de retracer la structure trabéculaire de l'os.

Les calcifications et ossifications trophiques sont généralement localisées: dans la zone des articulations de la hanche - dans le grand trochanter, les articulations du genou - dans les condyles internes, le bas de la jambe - le long du péroné. Ils sont toujours situés longitudinalement par rapport à l'os, car ils sont des ossifications de fibres musculaires et de tendons. Une telle disposition longitudinale des ombres doit être prise en compte dans le diagnostic différentiel, par exemple avec un sarcome de l'os, dont les ombres sont généralement situées transversalement à la longueur de l'os.

Nous avons observé des calcifications trophiques le long de l'artère fémorale - dans les tissus périvasculaires. Sur la radiographie, l'artère fémorale est apparue plus transparente que le tissu environnant. Dans le contexte des tissus compactés, l'artère était comme remplie d'air (Fig. 44, a, b). Des calcifications, bien que peu prononcées, ont également été observées au niveau des articulations de la hanche. La calcification trophique des tissus périvasculaires a créé un contraste de densité significatif avec l'artère fémorale, c'est pourquoi cette dernière a commencé à se démarquer. De tels phénomènes ont été observés des deux côtés..

Figure. 44, a, b. Calcifications trophiques périarticulaires et périvasculaires des tissus avec paralysie transversale. Des ombres de calcifications sont visibles dans les deux articulations de la hanche et plus bas dans les fémurs de l'intérieur. L'évolution des artères fémorales due à la calcification des tissus périvasculaires est visible..

La formation osseuse trophique est souvent similaire à celle de la myosite ossifiante et certains auteurs, par analogie avec cette dernière, les appellent fibromyopathies ossifiantes neurogènes.

Les calcifications et ossifications trophiques sont souvent associées à l'usure, à la destruction des os, par exemple les grands trochanters, les tubercules sciatiques et d'autres formations osseuses saillantes; de nombreux chercheurs attribuent cela à la pression, aux escarres. Cependant, il est plus correct de considérer leur apparition comme des troubles trophiques selon le type d'ostéolyse..

La pathogenèse des calcifications et ossifications trophiques n'est pas claire. De nombreux chercheurs attribuent leur apparition au résultat d'un œdème, d'une atrophie, d'une dégénérescence musculaire, d'une microhémorragie et de changements inflammatoires - les effets de l'ataxie, de l'analgésie et de l'hypotension - qui surviennent souvent pendant la souffrance nerveuse. Sans aucun doute, les calcifications qui se produisent sont dystrophiques, se développant sur la base de changements tissulaires dégénératifs profonds. Par la suite, sur la base des calcifications, le développement de l'ossification. Comme le montrent les études de T. A. Grigorieva, des infiltrations de leucocytes avec des changements dégénératifs ultérieurs apparaissent dans les organes et les tissus manquant d'innervation sensible. Ces changements peuvent être si prononcés que les tissus deviennent des foyers de dépôts calcaires. À la lumière de ces études, l'occurrence de calcifications et d'ossifications des tissus mous lors de lésions des centres nerveux et des troncs nerveux que nous observons si souvent devient claire..

Une formation osseuse trop abondante lors de fractures d'os d'extrémités paralysées, se développant autour et le long du fragment, mérite beaucoup d'attention. Ces ossifications ne sont pas similaires à la moelle osseuse trop développée ou à la calcification de l'hématome. Ils ont l'apparence d'une formation osseuse décorée, un tout nouvel os. Il semble que la formation résultante soit un nouvel os qui s'est développé autour des fragments. Deux de ces observations, aimablement présentées par V.P. Graziansky, sont données ci-dessous..

Patient K., 12 ans. Diagnostic: tumeur vertébrale - chordome, qui a provoqué une paralysie des deux membres inférieurs; fracture de la cuisse droite survenue lors du transport du patient. Sur la radiographie 3,5 mois après la fracture, des traces de fracture dans la métaphyse inférieure du fémur droit sont visibles; fusion avec décalage le long de l'axe; formation osseuse importante à partir de la métaphyse inférieure et se poursuivant jusqu'au tiers supérieur de l'os. La formation osseuse a des contours très nets, en dessous elle est intimement soudée au bord du fragment, en haut elle fusionne avec la diaphyse de l'os (Fig.45).

Patient A., 14 ans. Diagnostic: poliomyélite résiduelle, paralysie spastique des membres inférieurs; fracture du fémur droit dans la métaphyse inférieure.

Sur la radiographie (4 mois après la fracture) - une fracture dans la métaphyse inférieure du fémur droit; fusion avec décalage le long de la largeur et le long de l'axe; formation osseuse importante, qui part du bas, des bords de la fracture dans la métaphyse et s'étend jusqu'au tiers supérieur du fémur, où il se confond avec lui. La formation osseuse est formée, a l'apparence d'un nouvel os, aux contours clairs, plus de 2 fois plus épais que l'épaisseur du fémur (Fig.46).

Figure. 45, 46. Formation osseuse excessive dans les fractures du fémur des membres paralysés - ossification neurotrophique.

Dans ces 2 observations, on note des phénomènes identiques d'ossification excessivement prononcée lors de la cicatrisation des fractures des os fémoraux des extrémités paralysées, qui ne sont jamais observés lors de fractures en pratique normale. Il ne fait aucun doute que ces ossifications tropho-névrotiques, qui se sont produites dans les os des membres avec une violation prononcée de l'innervation.

Il est bien connu que la calcification et l'ossification paraarticulaires sont souvent observées avec une paraplégie traumatique ou des lésions de la moelle épinière, qui se manifestent par une altération de la sensibilité. Mais parfois, de telles calcifications et ossifications sont observées avec une polio antérieure aiguë. Dans la littérature, il existe des descriptions des observations de telles calcifications et ossifications (Dreman, Costello, Brown, Freiberg, Larsen et Wright).

Tendinite calcifiante

Maladies osseuses et articulaires

description générale

La tendinite calcifiante est une affection pathologique associée à une accumulation excessive de sels minéraux de calcium dans les tissus mous et les tendons des articulations avec développement ultérieur d'une inflammation le long de la périphérie des dépôts de calcium.

Image clinique

La maladie commence par une douleur non intense dans l'articulation. À l'avenir, la douleur s'intensifie, il y a une restriction des mouvements actifs dans l'articulation. Le symptôme pathognomonique est une augmentation de la douleur dans l'articulation lors de la levée du bras, ainsi que la nuit.

Diagnostic de tendinite calcifiante

Le diagnostic est posé sur la base de données anamnestiques et des résultats d'un examen physique de l'articulation de l'épaule, dans lequel ils prêtent attention à sa douleur à la palpation et à la limitation des mouvements. Assurez-vous de radiographier l'articulation, qui visualise la calcification du tendon. Au stade initial de la maladie, les dépôts sont clairement visibles. IRM conjointe réalisée si nécessaire.

Traitement de la tendinite calcifiante

Si le dépôt de sels de calcium n'est pas accompagné de symptômes cliniques, le traitement n'est pas effectué. Sinon, le traitement commence par des mesures conservatrices - physiothérapie et AINS. L'administration locale de corticostéroïdes à courte durée d'action est possible, mais leur utilisation fréquente n'est pas recommandée. La durée du traitement conservateur ne dépasse pas deux mois, après quoi la capacité de travail de la grande majorité des patients est rétablie. Si le traitement n'a pas donné l'effet souhaité, les calcifications sont éliminées par arthroscopie.

Médicaments essentiels

Il existe des contre-indications. Consultation d'un spécialiste requise.

  • Deep Reelif Gel (une préparation complexe à usage topique avec des effets analgésiques, antiexudatifs, anti-inflammatoires et rafraîchissants). Dosage: le médicament est appliqué à l'extérieur. Le gel en petite quantité et une fine couche sur la zone d'inflammation est appliqué sur la peau et frotté légèrement jusqu'à 4 fois par jour. Après avoir appliqué la pommade Deep Relief, vous devez vous laver les mains avec lesquelles le médicament a été appliqué. Sans consulter un médecin, vous ne pouvez pas utiliser le médicament pendant plus de 10 jours. En cas d'utilisation prolongée, vous devez consulter un médecin.
  • Piroxicam (un anti-inflammatoire non stéroïdien du groupe oxycam). Posologie: avec tendinite calcifiante, la dose du médicament est de 10 mg par jour. Le pyroxicam est pris par voie orale lors d'un repas une fois par jour. Avec des symptômes prononcés de la maladie, vous pouvez augmenter la dose quotidienne du médicament à 40 mg.
  • Hydrocortisone-Richter (GCS pour injection - sous forme de dépôt). Dosage: intra- et périarticulaire. En une journée, l'introduction de pas plus de 3 articulations est autorisée. À plusieurs reprises, le médicament peut être utilisé 3 semaines après la dernière injection. L'administration intra-articulaire du médicament peut nuire au cartilage hyalin. Pour cette raison, la même articulation ne peut pas être traitée plus de 3 fois par an. En cas de tendinite, l'injection doit être introduite dans le vagin du tendon - directement dans le tendon ne peut pas être entré. Ne convient pas au traitement systémique et au traitement du tendon d'Achille. Adultes: selon la taille de l'articulation et la gravité de la maladie, 5-50 mg intra- et périarticulaire.

Que faire si vous soupçonnez une maladie

  • 1. Radiographie
  • 2. Imagerie par résonance magnétique (IRM)

Symptômes

(combien de fois le symptôme se manifeste dans cette maladie)

Questions des utilisateurs (5)

Posez une question à un médecin

Installations médicales que vous pouvez contacter:

Moscou, Velozavodskaya, 13 st2

Moscou, Lublin, 157 m2

Moscou, voie Spiridonevsky, 5/1

Moscou, Bratislavskaya, 8

Moscou, passage scientifique, 14A, bâtiment 4

Moscou, Davydkovskaya, 6

Moscou, Eletskaya, 16, k1

Moscou, Paliha, 13/1, p. 1

Moscou, Spartakovsky Lane, 2 st11

Moscou, Maly Kozikhinsky Lane, 7

Moscou, Privolnaya, 70 k1

Moscou, Bolshaya Molchanovka, 32

Moscou, héros de Panfilovtsev, 8 k1

Moscou, Gabrichevsky, 5, k3

Moscou, Bolshaya Spasskaya, 10/1

Moscou, 6e clairière Luchovoi, 19

Moscou, Gruzinsky per., 3a

Moscou, région de Moscou, district de Shatursky, White Lake

Moscou, Verkhnyaya Radishchevskaya, 15

© Intellectual Medical Systems LLC, 2012-2018.

Tous les droits sont réservés. Les informations du site sont protégées par la loi; la copie est punie par la loi.

En cliquant sur le bouton «Envoyer», vous confirmez votre âge de majorité et consentez à recevoir des nouvelles dans le domaine de la médecine et de la santé. Soumettre

Calcification du tendon d'Achille

Il est très important de diagnostiquer correctement le stade et le type de la maladie, car le traitement de la tendinite d'Achille dans certains cas varie.

Les processus aigus dans le tendon et les tissus adjacents sont éliminés avec succès par une thérapie anti-inflammatoire et l'utilisation de moyens courants de traitement des blessures des tissus mous - repos, froid, pansement serré, fixation de la jambe en position élevée.

La tendinite d'Achille est traitée avec des méthodes conservatrices et chirurgicales.

Traitement conservateur de la tendinite du tendon d'Achille

La thérapie conservatrice commence immédiatement lorsque les symptômes de la maladie sont identifiés. Dans le même temps, un bandage serré et des compresses froides (glace et ainsi de suite) sont appliqués sur toute la zone de la douleur. La jambe doit être au repos et en position relevée. Cette thérapie est recommandée dans un à deux jours, ce qui aide à éviter l'apparition d'hématomes, et à l'avenir au lieu de cicatrices.

À l'avenir, le traitement sera effectué avec l'introduction d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) et d'antibiotiques, qui soulagent la douleur, éliminent l'inflammation et rétablissent la fonction des tendons. L'utilisation d'AINS ne doit pas dépasser sept à dix jours, car avec un traitement plus long, ces médicaments interfèrent avec la restauration du tendon d'Achille.

La prochaine étape du traitement est la réadaptation. La période de rééducation commence quelques jours après une blessure au tendon, car au stade initial, il est important d'assurer la réparation des tissus.

Dans ce cas, une gymnastique thérapeutique est utilisée, basée sur des exercices légers de type étirement et renforcement, qui aident à restaurer le tendon et à développer les fonctions du muscle triceps de la jambe.

Tout d'abord, ils commencent à effectuer des exercices d'étirement. Il s'agit notamment d'exercices assis avec une serviette et un extenseur. La charge sous forme de résistance devrait augmenter progressivement, mais en même temps ne pas causer de douleur.

Parmi les méthodes physiothérapeutiques en période de rééducation, la thérapie par ultrasons, l'électrophorèse et la stimulation électrique sont indiquées. Grâce à l'application de ces méthodes de traitement, la douleur est réduite et les fonctions du tendon endommagé sont restaurées. En outre, un massage qui étire et renforce le tendon est utilisé pour traiter la tendinite du tendon d'Achille. S'il y a un grand degré de varus ou d'hallux valgus, il est nécessaire d'utiliser des fixateurs pour l'articulation de la cheville. Dans certains cas, la nuit, les patients doivent utiliser un corsage spécial qui est porté sur le pied et le fixe dans une position spéciale à un angle de quatre-vingt-dix degrés par rapport à la jambe inférieure. Il arrive que ce corsage doit également être porté pendant la journée, alors le mouvement du patient ne peut se produire qu'à l'aide de béquilles. Le pansement de gypse est parfois utilisé pour traiter la tendinite du tendon d'Achille. Il n'est pas recommandé de prescrire des analgésiques. Les cas de douleur constante et intense dans le tendon font exception. Les préparations glucocorticoïdes ne peuvent pas être insérées dans le tendon et sa zone de fixation, car elles provoquent une rupture du tendon et empêchent également sa suture en raison de l'apparition de processus dégénératifs.

Traitement chirurgical de la tendinite du tendon d'Achille

Si les méthodes conservatrices de thérapie dans les six mois ont montré leur futilité, vous devez recourir à une intervention chirurgicale. Le traitement chirurgical est effectué comme suit: le tendon d'Achille est exposé à l'aide d'une incision cutanée médiane, et le tissu changé autour du tendon est excisé, ainsi que les zones épaissies du tendon lui-même. Lorsque plus de la moitié du tendon d'Achille est enlevée, les zones excisées sont remplacées par un tendon du muscle plantaire. Pour éviter une forte tension des tissus qui sont situés autour du tendon, lors de la couture des incisions, les tissus sont desserrés à l'avant, ce qui leur permet de se fermer derrière. Avec l'enthésopathie, une incision latérale est utilisée, ce qui vous permet d'exciser un sac tendineux.

Si le patient présente une déformation de Haglund, c'est-à-dire qu'il y a une crête osseuse sous la forme d'un éperon sur la surface arrière du calcanéum, ce défaut peut exercer une pression sur le lieu de fixation du tendon. Cette anomalie est supprimée avec un ostéotome..

Dans la période postopératoire, le patient doit porter une orthèse ou une botte en plâtre pendant quatre à six semaines. Vous pouvez marcher sur la jambe opérée après deux à quatre semaines (en fonction de l'état du patient). Ensuite, après avoir résolu les charges, vous pouvez commencer une thérapie de rééducation, qui est effectuée pendant six semaines.

La tendinite du tendon d'Achille (tendopathie) est un processus inflammatoire dans le tendon du talon. En violation de la conductivité tissulaire (mauvaise excrétion des produits métaboliques, accumulation de sels), diminution de la force des ligaments, perte d'élasticité des fibres de collagène. Dans de telles conditions, une charge excessive entraîne des déchirures microscopiques..

Le tissu fissuré guérit avec le temps, mais il devient moins élastique et présente de nombreuses petites cicatrices. En l'absence de mesures adéquates, une inflammation chronique et une tendinose se produisent. Il s'agit d'un changement dégénératif conduisant à la rupture du tendon ou à sa séparation du calcanéum..

Il existe 3 formes de tendinite du tendon d'Achille:

La péritendinite est une inflammation des tissus entourant le tendon, souvent accompagnée de leur dégénérescence. La tendinite est une lésion du tendon, dans laquelle les tissus situés à proximité sont sains. L'enthésopathie est un processus inflammatoire et dégénératif qui se produit au niveau du site de fixation du tendon à l'os. La calcification se produit parfois (dépôt de sels de calcium dans les tissus) et le développement de la fasciite plantaire (croissance osseuse sur le calcanéum sous la forme d'une pointe ou d'un coin).

Symptômes

Douleur au tendon d'Achille. Au premier stade de développement de la maladie pendant l'exercice ou au début de l'entraînement, le patient éprouve des sensations désagréables, qui diminuent après l'échauffement. Le repos élimine complètement le syndrome douloureux, mais il y a une sensation d'inconfort pendant la palpation. L'apaisement de la douleur après le repos et l'aggravation lors de la marche sont dus au fait que pendant une pause toutes les micro-lacunes guérissent, et lorsqu'elles sont stressées, elles se blessent à nouveau. Dans la forme chronique de la maladie, la douleur augmente progressivement. Cela se produit en quelques semaines ou mois. Le symptôme présente les caractéristiques suivantes: se développe lors de la montée et de la descente le long d'une surface inclinée ou d'un escalier; s'intensifie pendant l'exercice et ne disparaît pas même après avoir étiré ou réchauffé les muscles; ne disparaît pas après un long repos: la douleur survient le matin après le sommeil; ne permet pas de se tenir sur les orteils, ce qui est le signe d'une rupture du tendon. Sensation de tension dans le muscle du mollet. Rougeur de la peau au niveau du tendon d'Achille. Oedème et compactage (nodule), qui peuvent survenir à une hauteur de 2 à 6 cm de la jonction des ligaments et des os. Difficulté avec la dorsiflexion du pied ou le soulèvement des orteils. Épaississement des tendons. Crepitus (son grinçant) dans la cheville tout en déplaçant l'articulation et en appuyant dessus. Ce symptôme n'apparaît pas toujours..

Les causes

Surcharge. Cette cause provoque une tendinite même chez les athlètes professionnels et les personnes entraînées. En effet, sans le repos nécessaire, les tissus n'ont pas le temps de récupérer et de perdre leur capacité à se détendre. Changements liés à l'âge. Normalement, le tendon d'Achille est étiré de 5% de sa longueur, ce qui l'aide à remplir une fonction d'amorti. Après 35 ans, son extensibilité diminue et les charges sans échauffement préalable et échauffement des muscles entraînent des dommages aux fibres et des ruptures microscopiques. Pieds plats avec hyperpronation (obstruction physiologique du pied vers l'intérieur). Avec une telle maladie, le tendon lors de la marche et tout autre stress subissent un stress excessif et sont endommagés. Déformation de Haglund, dans laquelle une excroissance osseuse particulière sous la forme d'une bulle se forme sur le talon, près du point d'attache du tendon d'Achille. En raison de ce défaut, le tendon sous contrainte est fortement étiré. La croissance peut être molle ou dure en fonction de la présence ou de l'absence d'inflammation du sac tendineux. Porter des chaussures inconfortables. Pour cette raison, une tendinite du tendon d'Achille peut se développer chez les athlètes, car des chaussures mal sélectionnées pendant l'entraînement affectent considérablement la répartition de la charge sur les jambes. Infections aiguës et chroniques, qui sont le moteur du développement du processus inflammatoire dans le tendon d'Achille.

Diagnostique

Antécédents médicaux et conversation avec le patient. Le plus souvent, vous pouvez entendre des plaintes d'augmentation constante de la douleur dans la zone située à 2-6 cm au-dessus du point d'attache du tendon d'Achille à l'os. La zone de connexion est enflée. Recherche physique. A la palpation, la localisation de la douleur est déterminée. La maladie se caractérise par un léger déplacement de la douleur lors du mouvement du pied dû au fait qu'il y a un étirement des muscles et des tendons. La péritendinite est caractérisée par l'absence de déplacement de la douleur à la cheville pendant le mouvement, car le processus inflammatoire est observé sur toute la longueur du tendon. Roentgenography. Il montre la présence de changements dégénératifs et d'une inflammation, mais seulement s'il y a des foyers de calcification, qui dans l'image ressemblent à une ombre élargie du tendon. L'enthésopathie se caractérise par l'apparition de calcifications devant la jonction du tendon d'Achille et de l'os. L'absence de calcification rend l'utilisation de cette méthode insensée, car elle ne clarifie pas le diagnostic. Imagerie par résonance magnétique. Elle est effectuée à la place des rayons X ou simultanément avec elle et vous permet de faire la distinction entre les changements dégénératifs et les processus inflammatoires. S'il y a une inflammation dans le tendon, beaucoup de liquide s'accumule, les tissus mous ne sont pas hypertrophiés, ce qui caractérise la forme aiguë de la maladie. Si un épaississement du tendon est détecté, les tissus ont déjà été remplacés par une cicatrice, ce qui augmente parfois le risque de rupture. L'échographie est un examen échographique qui détermine le degré de contraction du tendon, un changement dans sa structure. Lors d'un examen, il est important de surveiller la direction de l'onde sonore afin qu'elle ne traverse pas le tendon d'Achille le long d'un diamètre oblique. Etudes en laboratoire d'un test sanguin (tests généraux et rhumatismaux). Nommé avec le développement de la maladie en raison d'un processus infectieux ou rhumatoïde.

Traitement

Si vous ressentez une douleur dans le tendon d'Achille, vous devez interrompre l'entraînement une fois et permettre à vos jambes de se reposer. Pendant un certain temps, il est nécessaire d'arrêter la charge et de soulager l'enflure et d'éliminer l'hyperémie cutanée - appliquez de la glace pendant 10 minutes 3 à 4 fois par jour. L'élimination des bandages sur la zone affectée aidera à réduire la douleur..

Après les mesures prises, la douleur devrait disparaître. Si cela ne se produit pas et lorsqu'ils sont exercés, ils deviennent plus forts, alors une rupture du tendon peut être suspectée. Dans ce cas, contactez immédiatement un spécialiste..

Il est indiqué pour les formes aiguës de tendinite.

Après avoir identifié les symptômes, un pansement serré est appliqué sur le tendon d'Achille et des compresses froides sont faites. La jambe doit être en position élevée et complètement au repos pendant 1-2 jours. Cela est nécessaire pour éviter l'apparition d'hématomes, entraînant des cicatrices. Les charges du tendon d'Achille sont réduites. À cette fin, un membre endommagé est immobilisé de diverses manières: Taping (en utilisant des bandes ou des pointes de sport spéciales qui fixent les muscles, les articulations et limitent leur étirement). À l'aide d'orthèses, ce qui peut restreindre partiellement ou complètement les mouvements. Ils fixent la jambe à un angle de 90 degrés et sont indiqués pour une utilisation la nuit pendant le sommeil. Dans les cas graves - 24 heures sur 24. Superposition de pneus. Gypse. Bandage d'un bandage élastique. À l'aide de béquilles. Ajustement du mode de vie. Il est interdit de soulever et de transporter des objets lourds pendant toute la durée du traitement. Un changement de chaussures de tous les jours est recommandé: il doit avoir un talon bas (pas une semelle complètement plate!), Ce qui vous permet de décharger le tendon. Un traitement médicamenteux est prescrit, y compris: Antibiotiques en présence de processus inflammatoires. Compresses d'Analgin, Dexamethasone et Novocaine dans des proportions égales ou leur injection intramusculaire pour soulager la douleur la nuit. Anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS): Naklofen, Ibuprofen, Nimesil, etc. Ils ne sont pas utilisés plus de 7 à 10 jours, car un traitement à long terme commence à interférer avec la restauration du tendon. L'utilisation d'AINS n'est pas recommandée pour les personnes souffrant d'asthme, de maladie rénale, de foie. Glucocorticoïdes (Methylprednisalon, Hydrocortisone, Kenalog, Diprospan, etc.). Les injections sont faites tout en scannant la zone affectée avec des ultrasons avec grand soin. Ces médicaments aident à réduire considérablement l'inflammation et à inhiber l'activité des enzymes destructrices des tissus. Les stéroïdes ne peuvent pas être insérés dans le tendon et la zone de son attachement à l'os, car ils provoquent une rupture et empêchent la guérison des tissus endommagés. Physiothérapie: laser, onde de choc, magnétique, ultrason et ultraviolet. Appliquer des applications de paraffine et de boue. L'électrophorèse avec la lidase et l'introduction dans la zone du tendon à l'aide d'ultrasons de diverses pommades (Solcoseryl, Voltaren, gel Dolobene) sont efficaces. Cela aide à briser le tissu cicatriciel autour de la zone endommagée. Après avoir retiré la douleur, prescrire: masser, étirer et renforcer le tendon; Thérapie par l'exercice: exercices visant à restaurer et à renforcer les muscles.

En l'absence d'effet du traitement conservateur pendant six mois, en cas de rupture tendineuse ou de détection de foyers kystiques dégénératifs (tendinose) par IRM, la chirurgie est indiquée. Elle est réalisée de manière planifiée dans les conditions d'une unité orthopédique ou de traumatologie.

Pendant la chirurgie, le tendon est exposé à l'aide d'une incision à mi-peau le long de la surface postérieure de la jambe inférieure. Les zones épaissies et adjacentes au tissu affecté par le tendon sont excisées.

Si plus de la moitié du tendon a été enlevée, les zones excisées sont remplacées par un tendon du muscle plantaire. Afin d'éviter la tension des tissus lors de la couture des incisions, elles sont affaiblies devant, ce qui leur donne la possibilité de se fermer derrière. Pour l'opération d'enthésopathie, une incision latérale est utilisée, vous permettant d'exciser le sac tendineux.

Si la cause de la maladie était une déformation de Haglund, la croissance osseuse, qui exerce une pression sur le lieu d'attache du tendon, est supprimée. Ce défaut est éliminé à l'aide d'un ostéotome (un trépan chirurgical pour disséquer les os).

Dans la période postopératoire, le patient porte une orthèse d'immobilisation en forme de botte pendant six semaines. 2-3 semaines après la chirurgie, il est permis de marcher sur le pied. À la fin du terme de port de l'orthèse, ils commencent un cours de rééducation (physiothérapie, thérapie par l'exercice, massage) d'une durée de 1 à 3 mois.

Exercices de tendinite du tendon d'Achille

Le complexe vise à renforcer les muscles et les tendons au cours du traitement médicamenteux en l'absence de douleur, ainsi que leur rééducation après un traitement chirurgical ou conservateur. L'exercice soulage l'état du tissu conjonctif, réduit la charge sur le tendon et l'étire.

En marchant. Elle s'effectue dans des chaussures confortables avec le respect obligatoire de la règle: un roulement doux du talon aux orteils doit être effectué sans tourner l'orteil. Dans la période postopératoire, le temps de marche, la longueur de foulée et la force de charge augmentent progressivement. Demi-squats sur les orteils: montée et descente. Courir. Effectuer uniquement après avoir échauffé et étiré les muscles et les tendons. Exercices pour renforcer l'élasticité et la force du tendon. Devenez des talons sur une plate-forme de marche ou une légère élévation et accroupissez-vous. Devenez des chaussettes sur le bord de la plateforme, abaissez et montez de haut en bas. Exercice pour étirer les muscles. Position de départ: face au mur avec appui sur les mains. Pliez légèrement une jambe et étirez l'autre en arrière et concentrez-vous sur l'orteil. Gardez la position pendant 30 secondes et revenez à la position de départ, puis changez de jambe. Effectuez 3-5 fois.

Il est utile de faire des exercices dans l'eau, car dans ces conditions, le corps d'une personne perd la majeure partie de son poids. Vous pouvez commencer l'entraînement à l'eau 1 à 2 semaines avant le séchage.

Nommé simultanément avec des exercices thérapeutiques. Il aide à améliorer la circulation lymphatique et sanguine, ce qui permet de normaliser le processus de nutrition tissulaire. Elle se déroule en plusieurs étapes:

Caressant la zone affectée. Frottement semi-circulaire et en spirale avec les pouces et les coussinets de quatre doigts. Zone de pétrissage le long et à travers. Caressant la base des pouces et des coussinets de 4 doigts.

Le massage est effectué pendant une minute. Toutes les astuces sont très lentes..

La prévention

Pour éviter le développement d'une tendinite du tendon d'Achille, il est nécessaire de suivre quelques règles:

Choisissez des chaussures de haute qualité pour l'entraînement et, en cas de douleur, faites une pause. Portez des chaussures de sport confortables. Si vous voulez ou devez utiliser périodiquement des chaussures à talons, donnez du repos au tendon. Tous les exercices physiques doivent être effectués, augmentant progressivement la charge. Avant de faire du sport, vous devez effectuer un échauffement: des exercices pour échauffer et étirer le tendon et les muscles. Effectuer périodiquement des exercices d'étirement des muscles et des tendons pour les renforcer.

Prévoir

Avec un traitement à long terme, la tendinite du tendon d'Achille peut être complètement éliminée et la fonction des jambes restaurée. Un point important pour atteindre cet objectif est de changer le mode de vie du patient. Il est nécessaire de limiter autant que possible les mouvements et d'exclure toute charge. Même la marche régulière peut exacerber la maladie..

Si vous ne suivez pas les recommandations du médecin, la condition peut s'aggraver sérieusement et vous devrez recourir à une intervention chirurgicale. Après l'opération, il est déjà impossible d'utiliser pleinement la jambe opérée, et il sera nécessaire de limiter les mouvements tout au long de la vie.

Quel médecin traite

Vous ne savez pas comment choisir une clinique ou un médecin à des prix abordables? Un centre d'enregistrement téléphonique.

Tendon d'Achille (AS) - le plus souffrant du stress tant chez les athlètes (athlètes, joueurs de volley-ball, joueurs de basket-ball, etc.), que chez les gens ordinaires, en particulier les femmes, dont la cheville est constamment en position allongée (ballerines, amateurs de chaussures à haute talon). Les personnes habituées à s'asseoir toute la journée sont également touchées, mais chargent parfois la pauvre cheville de tests inhabituels pour lui - une marche de plusieurs heures, creuser un jardin et d'autres exploits. Le résultat peut être une douleur aiguë au talon et un gonflement à l'arrière de la cheville - c'est souvent ainsi que se manifeste la tendinite du tendon d'Achille.

Les causes de la tendinite du tendon d'Achille

La tendinite du tendon d'Achille se développe chez plus de 10% des athlètes, et la raison en est la disproportionnalité de la charge dynamique, lorsque le muscle refroidi et détendu du muscle du tarse de la jambe diminue fortement, par exemple, l'athlète démarre, pousse pour sauter, etc. Chez les femmes, la position relevée du pied pendant toute la journée conduit à un raccourcissement du tendon d'Achille, et lorsque le pied "revient", enfin, au sol, le tendon s'étire brusquement. C'est pourquoi les femmes ont toujours mal aux jambes en fin de journée. Les chaussures serrées et serrées, en particulier celles avec un dossier haut, sont également préjudiciables au tendon. La lésion du calcanéum, le pied plat congénital et la déformation valgique du pied qui en résultent peuvent contribuer à une tendinite..

Dans le tendon d'Achille, des processus inflammatoires et dégénératifs peuvent se produire simultanément, accompagnés d'un grossissement du tissu tendineux et d'une calcification. À cet égard, plusieurs types de tendinites sont immédiatement partagés ici, qui sont souvent combinés en un seul groupe - la ténopathie.

La tendinite du tendon d'Achille est classiquement considérée comme une inflammation, ne couvrant pas les tissus voisins. L'inflammation au site de fixation du tendon au périoste avec calcification et formation d'un éperon calcanéen subséquent fait référence à une enthésite ou une enthésopathie. La péritendinite est une inflammation plus importante (avec ou sans dégénérescence), qui recouvre également les tissus environnants..

Les symptômes de la tendinite du tendon d'Achille

La douleur au pied se développe des symptômes primaires après l'effort à une douleur constante. Dans l'inflammation aiguë, une boiterie est observée: le patient se méfie de marcher sur le talon, la douleur provoque la montée des escaliers et la montée. Douleur, gonflement, parfois rougeur dans la zone située au-dessus du lieu d'attache du tendon de 2 à 6 cm À la palpation de la SA, la douleur s'intensifie. La flexion dorsale du pied est limitée. Avec l'enthésite, la douleur du patient dérange la nuit, en particulier en position couchée avec les jambes allongées. Avec une enthésite calcifiante, un grincement (crépitation) peut être entendu pendant la palpation ou la marche..

Pourquoi le tendon d'Achille est-il si difficile à guérir?

L'évolution chronique est caractéristique de la tendinite AS. Si vous ne commencez pas le traitement immédiatement au moment de l'exacerbation, il est extrêmement difficile de faire face à la pathologie. Cela est dû au fait que la régénération du tendon au niveau du site des microfractures, bien qu'elle se produise rapidement, conduit à une cicatrisation très instable..

Pour que le tendon devienne plus fort, il doit être immobilisé de la même manière qu'avec une blessure normale, jusqu'à marcher sur des béquilles. Mais la plupart des gens traitent cette maladie frivolement comme un simple étirement. Pendant ce temps, c'est très grave: un tendon qui a guéri pendant la nuit du deuxième jour est à nouveau blessé, et cela se produit à l'infini.

Dans les endroits de micro-fractures constantes, des cicatrices fibreuses grossières se développent. Le tendon s'épaissit, se calcifie et, par conséquent, une crête apparaît à l'arrière du talon (déformation de Haglund) ou éperon calcanéen.

La perte de tendon de collagène et d'élastine menace de se rompre avec le temps.

Diagnostique

Pour le diagnostic, un examen physique par un chirurgien orthopédiste est important pour déterminer les points et les zones de douleur et la différenciation de la tendinite de la rupture du tendon:

Le déplacement du point douloureux lors du déplacement du pied est caractéristique d'une tendinite. La localisation constante de la douleur lors des mouvements indique une péritendinite. Des tests de rupture tendineuse (réaction du pied lors de la compression du bas de la jambe, test à l'aiguille, détermination de l'affaissement du pied) peuvent révéler l'écart AS.

La vérification du diagnostic se fait par radiographie, qui montre le grossissement du tendon, l'apparition de calcifications.

Le diagnostic de l'inflammation nécessite une IRM.

Traitement de la tendinite du tendon d'Achille

Traitement conservateur

Avec une exacerbation, toutes les charges sur le pied sont immédiatement exclues.Si il y a un gonflement, cela signifie une inflammation et une accumulation de liquide dans le sac tendineux, il est donc nécessaire: appliquer de la glace; appliquer un bandage serré sur le pied (selon une technique spéciale qui limite la flexion arrière du pied); recourir au traitement par AINS. Si du gypse ou une orthèse (orthèse) est appliqué, les AINS ne peuvent pas être prescrits, sauf en cas de douleur particulièrement persistante. Avec la tendinite du tendon d'Achille, l'utilisation de corticostéroïdes est contre-indiquée, car elle entraîne des changements dégénératifs et des ruptures. Lorsque les déformations du pied sont bloquées vers le haut ou vers l'intérieur, des fixateurs spéciaux sont utilisés. La physiothérapie est d'une valeur réparatrice critique, avec des exercices d'étirement (étirement) pour les tendons et de renforcement - pour le muscle triceps. Un traitement physiothérapeutique est également possible pour l'anesthésie: électrophorèse, stimulation électrique. thérapie par ondes de choc extrapolaires. ESWT, en plus de l'analgésie, peut détruire partiellement les calcifications lors de l'enthésopathie avec calcification.

Chirurgie

Ils y recourent si, dans les six mois, le succès n'est pas obtenu par des méthodes conservatrices.

Le tendon est exposé à l'aide d'une incision cutanée médiane. La partie affectée est excisée. Si plus de 50% du tissu doit être retiré, la transplantation est effectuée à l'aide du tendon du muscle plantaire. Avec l'enthésopathie, un sac tendineux est excisé de l'accès latéral. S'il y a une crête osseuse (éperon), elle est enlevée (ostéotomie). Après l'opération, une botte ou une orthèse en plâtre est portée jusqu'à six mois. Après deux à quatre semaines, vous pouvez marcher sur votre pied. Période de réadaptation - 6 semaines.

Le retour aux activités précédentes se fait avec soin, avec une élimination instantanée de toute charge lorsque les symptômes de tendinite reviennent.

Comment prévenir la tendinite du tendon d'Achille

Ne vous engagez jamais brusquement dans un régime de charges accrues: les athlètes doivent toujours réchauffer leurs muscles avant l'entraînement et les compétitions. Effectuez des exercices d'étirement du pied quotidiennement, en commençant par les exercices du matin et au moins 5 minutes 3 à 4 fois par jour. Lorsque vous retirez des chaussures à talons hauts, ne transformez pas vos chaussures en pantoufles «plates» tout de suite: les pantoufles doivent avoir un petit talon stable.

Comment panser un tendon endommagé

Pour appliquer un bandage sur le pied et le porter, vous aurez besoin d'un plâtre adhésif élastique et d'un coussinet pour talon de 0,6 cm d'épaisseur.

Le pied se plie à la semelle comme indiqué sur la Fig. 1 jusqu'à l'inconfort.

A. Des bandes d'ancrage sont placées autour du bas de la jambe et du pied (dans le métatarse et le scaphoïde), et une doublure protectrice est appliquée sur le tendon d'Achille. B - D. Pour limiter la flexion arrière du pied derrière la cheville, 3 bandes de plâtre adhésif sont superposées sur la croix. D. Les bandes de fixation sont superposées aux bandes d'ancrage du bas de la jambe et du pied.

En figue. La figure 2 montre la fixation finale du pansement en utilisant une option plus douce pour limiter la flexion arrière du pied:

E, J. Deux bandes de patch élastique sont superposées de manière cruciforme derrière la cheville. Z - K. Au-dessus des bandes, un bandage est fixé sur le pied, à l'aide d'un enroulement en forme de 8 plusieurs fois avec une couverture du talon.

Les talons peuvent être placés sous les deux talons dans les chaussures.

Pour éviter l'utilisation de coussins de talon pour entraîner un raccourcissement excessif du tendon, des exercices réguliers sont nécessaires pour les muscles de la surface arrière de la jambe.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite