Ce qui menace le canal artériel ouvert (Botallov) chez un enfant?

Date de publication de l'article: 02.10.2018

Date de mise à jour de l'article: 14/06/2019

Auteur: Julia Dmitrieva (Sych) - Cardiologue en exercice

Normalement, chez un enfant après la naissance, il y a une fusion du canal artériel ouvert (OAI), également appelé Botallov en cardiologie.

Mais parfois, cela ne se produit pas, cette anomalie est considérée comme une anomalie cardiaque, bien qu'elle soit considérée comme la moins dangereuse et susceptible de correction si elle a été détectée en temps opportun. On le trouve principalement chez les nouveau-nés prématurés (dans environ 0,8% des cas), tandis que chez les bébés nés à terme, il est beaucoup moins fréquent (environ 0,2% des cas).

Le mécanisme et les causes du développement de la pathologie

L'anatomie et le fonctionnement du cœur fœtal dans l'utérus diffèrent du travail de l'organe d'un nouveau-né et d'un adulte. Des conduits et des ouvertures auxiliaires se forment pendant la formation d'embryons.

Le canal artériel relie l'aorte à l'artère pulmonaire. La circulation sanguine s'effectue en contournant les poumons, car ils ne fonctionnent pas chez le fœtus. Il reçoit de l'oxygène et d'autres éléments nécessaires à travers le placenta.

Pendant la formation du fœtus, les poumons ont besoin de très peu de sang. L'excès de liquide s'écoule à travers le canal Botallov ouvert de l'artère pulmonaire dans l'aorte. Le conduit lui-même est une anastomose de 4 à 12 mm de long et d'un diamètre de 2 mm à 9 mm.

Avec l'avènement du bébé, les poumons commencent à fonctionner. Les vaisseaux sont remplis de sang du ventricule droit. Le corps synthétise une substance spéciale, le tissu conjonctif se développe et ferme anatomiquement le canal précédemment ouvert. Le processus dure peu de temps - d'une journée à plusieurs mois.

Cependant, pour une raison quelconque, la non-fermeture du conduit de Botall peut se produire. L'étiologie et la pathogenèse de la maladie ne sont pas entièrement comprises..

Seuls les facteurs connus qui augmentent le risque de développer cette pathologie:

  • naissance prématurée jusqu'à 37 semaines;
  • faible poids et prématurité du bébé;
  • hypoxie du fœtus ou du nouveau-né;
  • pathologies géniques;
  • autre enfant CHD;
  • maladies aiguës et chroniques de la femme enceinte;
  • hérédité;
  • mariages de sang;
  • maladies infectieuses au cours des 10 premières semaines;
  • femme de plus de 35 ans;
  • mauvaises habitudes de la mère;
  • médicaments non contrôlés;
  • exposition aux produits chimiques et exposition aux radiations.

Symptomatologie

Le fait que le conduit ne prolifère pas entraîne une modification de l'hémodynamique. Un grand cercle de circulation sanguine manque de sang, le cerveau, les reins et les muscles squelettiques souffrent. Et l'oreillette gauche et le ventricule sont agrandis en raison d'une charge accrue. L'excès d'oxygène provoque des changements dans les vaisseaux des poumons, une hypertension pulmonaire se produit.

En violation du mécanisme de fermeture des canaux, les manifestations de la maladie peuvent être différentes. Si le diamètre de l'anastomose est inférieur à 1 mm, les symptômes peuvent être absents pendant longtemps. Si la maladie n'est pas détectée au cours de la première année de vie d'un enfant, la maladie s'aggrave rapidement, des signes cliniques plus caractéristiques apparaissent.

Dans le cas d'un canal artériel grand ouvert chez les nouveau-nés, il peut être détecté dans les premières semaines. Le principal indicateur est la pâleur de la peau, l'apparition de cyanose avec l'activité, l'alimentation, les pleurs, le bébé transpire beaucoup. À l'avenir, il y a un manque de poids, un retard dans le développement psychomoteur. Ces bébés souffrent souvent de bronchite, de pneumonie. Ils souffrent de toux chronique sèche, le timbre de la voix change. L'exercice entraîne un essoufflement, les enfants se fatiguent rapidement. La fréquence cardiaque s'égare, une tachycardie est observée.

La progression de la maladie se manifeste chez les adolescents en lien avec l'activité physique, notamment à la puberté. L'insuffisance cardiaque se traduit par une cyanose constante de la peau. Le cœur est élargi, de gros vaisseaux pulsent. Les os de la poitrine se déforment lors de la projection de l'emplacement du cœur. Signe auscultatoire - bruit caractéristique au-dessus du deuxième espace intercostal, à gauche. Il apparaît au moment de la circulation sanguine le long du canal de Botallov.

Classification

Si après trois mois, le conduit de Botallov est toujours ouvert, l'enfant reçoit le diagnostic approprié.

Il existe deux types de maladies: les malformations isolées et combinées. Le premier se retrouve chez 10% des bébés. Le second peut être associé à diverses formes de sténose pulmonaire, de défauts du septum auriculaire, d'anévrisme aortique. Pour déterminer le type de maladie, un diagnostic différentiel est nécessaire.

En raison de la quantité supplémentaire de sang pénétrant par le canal ouvert, la charge sur les vaisseaux des poumons augmente.

Par la force de pression sur l'artère, on distingue quatre degrés de gravité de la maladie:

  1. La charge ne dépasse pas 40% de la pression artérielle totale du corps.
  2. Hypertension artérielle basse - de 40 à 75%.
  3. Le flux sanguin est observé de gauche à droite, la pression est supérieure à 75%.
  4. La pression égalise la pression artérielle totale, le sang coule de droite à gauche.

La clinique d'un conduit non fermé est classée en plusieurs phases:

ÉtapePériodeCaractéristique
jeAdaptation initiale (2 à 3 ans).Les premières manifestations avec exacerbations périodiques.
IILa rémunération relative peut durer de 3 à 20 ans.Abaissement de la pression dans les vaisseaux pulmonaires, augmentant la charge sur le cœur droit. Sans traitement, la mortalité est de 20%..
IIILa défaite des parois vasculaires. Groupe d'âge de 20 à 45 ans.Changements sclérotiques dans les grands et petits vaisseaux. Hypertension pulmonaire sévère. Environ 40% seulement survivent à 45 ans.

Si, dans l'enfance, l'enfant n'a pas été diagnostiqué à temps et que le traitement n'a pas été effectué, une hypertension pulmonaire à l'âge adulte se développe. Il y a une restriction dans l'activité physique, une personne prend soin d'elle-même avec difficulté, ce qui conduit finalement à un handicap.

Méthodes de diagnostic

Un néonatologiste devrait soupçonner une PAO du cœur chez un bébé avec auscultation si le bruit ne disparaît pas dans les trois jours suivant la vie.

Pour confirmer le diagnostic, des examens instrumentaux sont effectués:

  • ECG. Si le conduit est étroit, cet examen ne pourra pas identifier la pathologie, seul le ventricule gauche élargi sera visible.
  • Radiographie des poumons. Il détermine l'amplification du motif pulmonaire, l'ombre élargie du cœur, la pathologie du faisceau vasculaire, la présence d'un épanchement dans les poumons. Un type de radiographie est l'angiographie - confirme une maladie cardiaque. En utilisant un produit de contraste, il est possible de déterminer la direction du flux sanguin.
  • Phonocardiographie. Enregistre visuellement le bruit avec une ligne courbe sur une bande de papier tout en contractant et en relaxant le cœur.
  • Échocardiographie (échocardiographie) ou échographie. Il permet de voir les départements du cœur et des valves dans l'oeuvre. L'appareil convertit les ultrasons réfléchis en une image qui s'affiche sur le moniteur. Les paramètres du conduit et l'épaisseur du myocarde sont déterminés. Cette méthode est particulièrement informative lors du traitement de la PAO, un cardiologue peut suivre la dynamique et évaluer l'efficacité de la thérapie.
  • Le cœur sonne. Il s'agit d'un test de diagnostic pour détecter d'autres défauts. Un cathéter est inséré dans un vaisseau dans la région de l'aine et est avancé vers le cœur. Un médicament de contraste est injecté à travers elle, ce qui permet de voir les violations sur la radiographie.
  • IRM du cœur. Conduite avec des pathologies concomitantes - hypertension pulmonaire sévère, PAO et autres défauts.

Les mesures diagnostiques confirmant la maladie sont les mêmes pour les enfants et les adultes. Les derniers mesurent plus souvent la pression dans les cavités cardiaques à l'aide d'un sondage.

Méthodes de traitement

Pour le traitement d'un canal artériel non fermé, des méthodes conservatrices et chirurgicales sont utilisées. Le but est de boucher le conduit, rétablissant ainsi la fonction du cœur, pour éviter les complications. La première méthode implique l'utilisation de médicaments, la seconde - intervention mini-invasive et chirurgie abdominale.

Les petits canaux artériels se ferment, sans traitement. L'oblitération du trou chez les prématurés dans 75% des cas se produit jusqu'à trois mois. Après cette période - la probabilité de fermeture tend vers zéro, l'auto-infestation ne se produit pas. Il est important de détecter la pathologie et de commencer le traitement le plus tôt possible. Une assistance en temps opportun est la clé du rétablissement complet de l'enfant.

Thérapie médicamenteuse

Ce type de traitement est indiqué pour les petits patients présentant des symptômes effacés sans complications. Plus l’âge de l’enfant est petit, plus l’effet de la thérapie est élevé. Les enfants reçoivent des AINS (anti-inflammatoires non stéroïdiens). Ils neutralisent la substance qui interfère avec l'obstruction du conduit. Les plus couramment utilisés sont l'indométacine ou l'ibuprofène. Ils sont administrés par voie intraveineuse, selon un certain schéma.

En outre, l'enfant est prescrit des diurétiques, des glycosides cardiaques. Des médicaments antibactériens sont ajoutés pour prévenir les complications. Diverses méthodes d'approvisionnement du mélange respiratoire pour la ventilation sont obligatoires. Si les signes d'insuffisance augmentent et que le passage ne se ferme pas après trois cycles de thérapie, l'enfant doit être opéré.

Chirurgie ouverte

En chirurgie cardiaque pédiatrique, la chirurgie abdominale et les interventions endovasculaires sont utilisées..

Les indications de l'opération de fermeture du conduit Botallov ouvert sont:

  • le traitement médicamenteux n'a eu aucun effet;
  • le sang de l'aorte pénètre dans l'artère pulmonaire;
  • haute pression dans les vaisseaux, il y a des phénomènes stagnants;
  • bronchopneumonie non traitable;
  • insuffisance cardiaque.

Les contre-indications comprennent des anomalies cardiaques aiguës, une augmentation de la pression dans les vaisseaux pulmonaires, d'autres maladies et affections pouvant entraîner la mort du patient.

L'âge le plus approprié pour la chirurgie est de deux à cinq ans. Un conduit élargi jusqu'à 9 mm est opéré trois jours après la naissance. Si les symptômes apparaissent après la puberté, le défaut est éliminé à tout âge..

Une opération ouverte nécessite une certaine préparation. Il est nécessaire de passer des tests, d'effectuer des examens supplémentaires. Le chirurgien cardiaque opère sous anesthésie générale, faisant une incision entre les côtes.

Il existe plusieurs méthodes pour fermer un trou:

  • L'une des anciennes méthodes est la ligature, c'est-à-dire la ligature du conduit de Botallov avec un filetage.
  • Le détourage consiste à appliquer un clip ou un clip sur un navire.
  • Une autre façon d'éliminer le défaut est de disséquer le canal artériel avec suture ultérieure des deux extrémités.

De telles opérations donnent un bon résultat. Un spécialiste peut bloquer le conduit de n'importe quel diamètre, ce qui est particulièrement important pour les bébés prématurés. Une chirurgie répétée est parfois nécessaire..

La rééducation après une chirurgie abdominale nécessite de deux à six semaines. Selon l'âge et l'état, l'enfant est affecté à un groupe de santé spécifique.

Interventions mini-invasives

L'avantage de telles méthodes est la récupération rapide du patient, le risque minimum d'inflammation infectieuse du cœur. Des manipulations similaires sont effectuées à la fois pour les adultes et les enfants sous anesthésie générale. L'anastomose de fermeture est réalisée avec un appareil spécial. L'embolisation en spirale est utilisée pour fermer les petits conduits. Grâce au conducteur introduit dans le vaisseau de la cuisse, la spirale est dirigée vers l'aorte et placée dans la position souhaitée.

Si le patient a un conduit court et large, l'occlusion en spirale n'est pas possible pour des raisons techniques. Dans une telle situation, la fermeture est réalisée à l'aide d'un obturateur utilisant la même technique. Une fois plié, l'appareil ne mesure pas plus de 3 mm de diamètre. Il est fait d'un alliage spécial, a une structure maillée, ne provoque pas de rejet par le corps. Ouverture - l'obturateur se dilate et arrête le flux sanguin.

L'utilisation de nouvelles technologies a permis d'effectuer la plupart des opérations de fermeture du PAO par des interventions percutanées.

Les indications de l'opération sont:

  • anastomose ouverte de toute taille;
  • le flux sanguin de l'aorte vers les artères des poumons;
  • absence d'effet d'un traitement conservateur.

Les contre-indications de cette méthode sont les cas suivants:

  • le flux sanguin se produit de l'artère pulmonaire à l'aorte;
  • changements irréversibles dans le cœur et les poumons;
  • sténoses vasculaires, leur localisation atypique;
  • artère fémorale de moins de 2 mm de diamètre;
  • maladies cardiaques infectieuses et inflammatoires.

Les avantages de la méthode comprennent un traumatisme mineur de la couche musculo-squelettique et un faible risque de complications. La période de récupération prend jusqu'à deux semaines. Parfois, le trou peut à nouveau s'agrandir, une recanalisation se produit, dans ce cas, une deuxième opération est effectuée.

Complications possibles

Le canal non canalaire est considéré comme un défaut blanc congénital. Dans ce cas, le sang veineux ne se mélange pas avec les artères dans un grand cercle de circulation sanguine. Si le problème n'est pas résolu à temps, le défaut se transforme en un défaut bleu - le mouvement du sang se produit de droite à gauche. La pression sur l'artère pulmonaire affecte la contractilité du muscle cardiaque. Le processus stagnant provoque une endocardite.

Le large conduit conduit à une augmentation de la taille du cœur. L'expansion des chambres d'organes provoque une arythmie, les coups de bélier augmentent le risque d'AVC. En raison de l'étirement du muscle cardiaque, des anévrismes de ses parois et des vaisseaux du conduit surviennent.

Des changements dystrophiques et sclérotiques se produisent dans le tissu pulmonaire. Rejoindre une infection entraîne une bronchopneumonie persistante. Avec la PAO, une sténose vasculaire hémodynamiquement significative peut se développer. Des sites de lésions tissulaires ischémiques apparaissent sur le cœur, ce qui est une condition préalable au développement de l'infarctus du myocarde.

Les conséquences suivantes sont moins fréquentes: rupture du conduit, incompatible avec la vie, arrêt cardiaque.

Prévoir

Les cardiologues tentent de mener des opérations à un stade précoce du développement de la pathologie. Lorsque les parents refusent l'aide ou empêchent les examens préventifs, la probabilité de décès d'enfants augmente plusieurs fois. Un grand canal artériel ouvert sans traitement approprié vit rarement jusqu'à 40 ans..

La pharmacothérapie aide à se débarrasser du problème dans 80% des cas. La mortalité lors des interventions chirurgicales ne dépasse pas 3%, principalement les prématurés. Après un certain temps, le conduit peut s'ouvrir. Le pourcentage de ces enfants est de 0,1% de tous les enfants opérés.

Pour la prévention, avant de planifier un enfant, une consultation génétique est nécessaire, surtout si des antécédents de parents sanguins ont ou ont des problèmes cardiaques. Avec la détection opportune de la maladie, un traitement correctement diagnostiqué et sélectionné, le pronostic est favorable. Après avoir fermé le conduit, l'inconfort et tous les symptômes disparaissent.

FLUX ARTÉRIEL

FLUX ARTÉRIEL [canal artériel (PNA); canal artériel (Botalli) (BNA); synonyme de canal botall] - un vaisseau sanguin reliant le tronc pulmonaire à l'aorte pendant la période prénatale immédiatement en dessous de son isthme (Fig. 1). Le canal artériel était connu de C. Galen, le redécouvert Aranzio (C. Aranzio) et L. Botallo. La fonction du canal artériel a été décrite par W. Harvey, la structure de la paroi par Langer (C. Langer, 1853), le processus de fermeture fonctionnelle de A. p. A été confirmé expérimentalement par Kennedy, Clark (1941).

Embryologie et anatomie

Le canal artériel apparaît à la 5e semaine d'embryogenèse à partir de la section dorsale de la sixième arche branchiale aortique gauche simultanément à la division du tronc artériel (truncus arteriosus) en aorte ascendante (aorta ascendens) et en tronc pulmonaire (truncus pulmonalis). À partir des amphibiens, le canal artériel se forme chez tous les vertébrés, mais sa position chez les animaux de classes différentes n'est pas la même (bilatérale, droite ou gauche). Chez certains mammifères (pinnipèdes, cétacés), le canal artériel fonctionne tout au long de la vie.

Le canal artériel chez l'homme est situé dans le médiastin antérieur à l'extérieur du péricarde. À son extrémité du tronc passe le phrénique gauche, et à l'extrémité aortique - les nerfs vagues gauche. Par le bas, le canal artériel fait le tour du nerf laryngé récurrent gauche. Entre le canal artériel et l'arc aortique se trouvent les nerfs cardiaques et le nœud cardiaque. Sous le canal artériel se trouvent l'artère pulmonaire gauche et la bronche principale gauche. En gardant la direction du tronc pulmonaire, le canal artériel s'en écarte au même niveau que l'artère pulmonaire gauche. Le diamètre du canal artériel est de 6–9 mm et la longueur est de 10–15 mm; la forme peut être différente (sablier, cylindrique, en forme de fuseau, conique). Le canal artériel se jette dans l'aorte 5-6 mm plus bas et à gauche de l'artère sous-clavière gauche.

Par structure, le canal artériel fait référence aux vaisseaux de type musculaire, qui diffèrent de l'aorte et du tronc pulmonaire. Avant la naissance d'un bébé, une substance mucoïde apparaît dans la paroi du canal artériel, la couche sous-endothéliale augmente. Le canal artériel est innervé par le nerf vague et les nerfs sympathiques. Dans son adventice, il y a des corps glomiques. Le canal artériel chez l'homme ne fonctionne normalement que pendant la période prénatale. En fonction de la concentration d'oxygène et de dioxyde de carbone dans le sang, le tonus des muscles de la paroi du canal artériel et son diamètre changent, ce qui détermine la direction et le volume de l'écoulement du sang du tronc pulmonaire dans le grand ou le petit cercle de circulation sanguine. Le canal artériel, ayant une capacité d'adaptation, a un effet sur la formation de la circulation pulmonaire et des cavités cardiaques. Après la naissance, dans la période de plusieurs heures à 3-5 jours, le canal artériel se ferme et dans les 3-6 mois, prolifère complètement, se transformant en un ligament artériel (lig. Artérium). Le mécanisme de fermeture du canal artériel n'est pas bien compris. La théorie la plus justifiée du spasme musculaire. Dans ce cas, deux phases sont distinguées: la fermeture fonctionnelle du conduit et son oblitération anatomique.

Canal artériel

La non-prolifération des canaux artériels est l'une des malformations cardiaques congénitales les plus courantes. Chaque 5-7 patient atteint de cardiopathie congénitale présente une obstruction du canal artériel.

Lorsque le canal artériel n'est pas raccourci, une partie importante du sang de l'aorte est évacuée dans le tronc pulmonaire. Cette partie du sang, traversant la circulation pulmonaire, pénètre à nouveau dans le ventricule gauche. Ce dernier reçoit une quantité excessive de sang pendant la diastole, entraînant une hypertrophie.

La pression systolique dans le système pulmonaire du tronc, en fonction de la largeur du canal artériel et de la durée de son fonctionnement, peut être normale, élevée ou élevée. L'hypertension pulmonaire résulte de la sclérose pulmonaire. A.A. Keshisheva (1958) divise l'hypertension pulmonaire en trois étapes. Le stade I ne modifie pas le tableau clinique de la non-fermeture non compliquée du canal artériel. L'hypertension pulmonaire des stades II et III est une complication du canal artériel ouvert. Une autre complication d'un canal artériel fonctionnel est l'endartérite bactérienne (botallite).

Le tableau clinique d'une non-fermeture non compliquée isolée du canal artériel est assez typique. Les enfants sont en retard dans le développement physique, minces. La peau est pâle. La cyanose n'est pas caractéristique; elle peut être observée avec une combinaison du canal artériel ouvert avec d'autres malformations congénitales de type bleu, avec une hypertension pulmonaire avec écoulement inverse de sang, ou avec une insuffisance cardiaque.

A la palpation dans l'espace intercostal II à gauche du sternum, le tremblement est déterminé ("ronronnement de chat"). Ce tremblement se produit du fait que pendant la systole, le sang de l'aorte sous haute pression pénètre dans le tronc pulmonaire.

La modification des limites du cœur dépend de la taille et de la durée de la non-fermeture du canal artériel. L'augmentation de la taille du cœur se produit initialement en raison du ventricule gauche, puis en raison de la droite. Il y a une expansion du tronc pulmonaire (zone Gerhardt). Il y a souvent une déformation de la paroi thoracique sous la forme d'une "bosse cardiaque".

Le signe le plus convaincant de non-fermeture du canal artériel est le bruit. Dans le deuxième espace intercostal à gauche du sternum, un murmure systolodiastolique "machine" rugueux, pointu et raclant se fait entendre. Il remplit la majeure partie de la systole et de la diastole et ne disparaît qu'à la fin de la diastole. Le bruit est bien entendu, mais avec moins d'intensité, sur le cou, dans l'aisselle et dans l'espace interscapulaire à gauche de la colonne vertébrale. La particularité du bruit est son atténuation lors de la respiration en retenant l'inspiration.

Un souffle systolique-diastolique rugueux, caractéristique du canal artériel ouvert, a une grande valeur diagnostique. Les signes d'un canal artériel fonctionnel comprennent également le pouls capillaire et une pression artérielle élevée..

À différentes périodes du développement de l'enfant, le bruit dans l'espace intercostal II à gauche du sternum peut être différent. Dans la petite enfance (jusqu'à 3-5 ans), elle ne peut être que systolique, puis elle devient typiquement systolique-diastolique. Dans les formes compliquées de non-fermeture du canal artériel (insuffisance cardiaque, hypertension pulmonaire), le bruit peut être diastolique ou uniquement systolique. Dans ces derniers cas, afin de clarifier le diagnostic, il est nécessaire de recourir à des méthodes de recherche particulières: cathétérisme des cavités cardiaques, détermination de la composition gazeuse du sang dans les cavités cardiaques, angiocardiographie.

Le canal non artériel peut être combiné avec d'autres malformations cardiaques congénitales. Dans ces cas, dans certains cas, le flux sanguin pathologique à travers le canal artériel aggrave l'état du patient, dans d'autres, c'est un facteur compensatoire.

Les caractéristiques anatomiques et fonctionnelles de la non-fermeture du canal artériel dans tous les cas sont le plus complètement données dans la classification de B.V. Petrovsky:

I. Obstruction isolée du canal artériel:

2. Compliqué: a) endartérite bactérienne; b) hypertension pulmonaire; c) anévrisme du canal ou du tronc pulmonaire; g) décompensation de l'activité cardiaque.

II. Canal artériel ouvert, associé à d'autres malformations cardiaques congénitales. Le canal artériel améliore la déficience fonctionnelle.

Défauts concomitants: 1) défaut septal auriculaire; 2) défaut septal ventriculaire; 3) une fistule aorto-pulmonaire; 4) maladie d'Eisenmenger; 5) maladie de Lutambache; 6) autres combinaisons.

III. Canal artériel ouvert, associé à d'autres malformations cardiaques congénitales. Le canal artériel compense les troubles fonctionnels causés par des malformations concomitantes.

Défauts associés: 1) tétrade, pentade de Fallot; 2) complexe de symptômes Corvisar; 3) autres combinaisons.


Les mêmes complications que chez les patients du premier groupe peuvent être observées chez les patients des deuxième et troisième groupes. Dans la pratique quotidienne, cette classification doit être utilisée, car elle est pratique et permet d'éviter les erreurs lors de la décision sur les indications et les contre-indications du traitement chirurgical, en tenant compte du rôle fonctionnel du canal artériel, en fonction des complications et des défauts concomitants (voir Malformations cardiaques congénitales).

Le diagnostic par rayons X de la non-fermeture du canal artériel est d'une grande importance si le débit sanguin de l'artère vers le veineux est suffisamment important. Le diagnostic aux rayons X est difficile avec une petite décharge et dans cette phase de l'évolution du défaut lorsque l'hypertension pulmonaire s'est développée en raison de perturbations hémodynamiques inhérentes à ce défaut.

Déjà pendant la fluoroscopie, des signes radiologiques d'une anomalie sont révélés - bombement de l'arc du tronc pulmonaire et sa pulsation profonde, expansion des vaisseaux de la racine du poumon et motif pulmonaire abondant, reflétant l'augmentation de l'apport sanguin à la circulation pulmonaire. Les cavités cardiaques gauches recevant une quantité excessive de sang par les veines pulmonaires sont agrandies. À mesure que la pression augmente dans la circulation pulmonaire, l'hypertrophie du ventricule droit se développe progressivement. Mais tous ces signes sont inhérents à d'autres malformations, accompagnées d'une augmentation du flux sanguin dans les poumons. Un signe de diagnostic différentiel important est l'expansion et la pulsation profonde de l'aorte caractéristique de cette anomalie, en raison de l'écoulement rapide du sang de l'aorte vers la périphérie et le système pulmonaire du tronc. Sur le radiogramme, l'amplitude des dents aortiques est augmentée, comme dans l'insuffisance aortique, dont cette anomalie se distingue par une augmentation du flux sanguin dans les poumons. Contrairement au défaut mitral, l'oreillette gauche n'atteint pas une taille significative, il n'y a pas de congestion veineuse dans les poumons. Avec un échantillon de Valsalva, un aplatissement distinct de l'arc du tronc pulmonaire en phase pressive est parfois noté. À l'aortographie (voir) recourir uniquement en cas de difficultés diagnostiques. Un signe direct du canal artériel ouvert est le contraste du tronc pulmonaire directement à partir de l'aorte en raison d'une pression plus élevée à l'intérieur. À l'angiocardiographie (voir) au moment du contraste du tronc pulmonaire son expansion est perceptible (fig.2). Les signes de contraste prolongé du tronc pulmonaire et de son contraste à travers le canal artériel de l'aorte après 8 à 10 secondes, lorsque les cavités droites du cœur ont déjà été libérées du produit de contraste, sont moins précieux, car ils peuvent être observés avec d'autres types de communication entre les canaux artériels et veineux (défaut septal cœur, fistule aorto-pulmonaire).

Lors du sondage du cœur, il est parfois possible de faire passer une sonde du tronc pulmonaire à travers le canal artériel ouvert dans la lumière de l'aorte.

Chirurgie

Pour la première fois, la ligature du canal artériel a été réalisée par Gross (R. Gross, 1938). En URSS, la première opération réussie pour canal artériel ouvert a été réalisée par A.N. Bakulev (1948). En 1963, plus de 10 000 opérations ont été effectuées dans divers pays du monde avec d'excellents résultats chez plus de 98% des patients; la mortalité n'a pas dépassé une fraction de pour cent (M.V. Muravyev, F.N. Romashov, 1963). Les auteurs nationaux ayant le plus d'expérience dans le traitement chirurgical du canal artériel ouvert, en 1971, ont publié des données sur les résultats de plus de 3000 opérations (mortalité 0,79-3,70 / o).

L'accès chirurgical commun est la thoracotomie latérale gauche. L'accès spécifié est le moins traumatisant et crée de bonnes conditions pour l'opération. Le poumon est prélevé à l'extérieur et au-dessus de sa racine, une plèvre médiastinale est disséquée. L'arc aortique et l'artère pulmonaire gauche sont exposés. Dans ce cas, il faut se méfier des lésions du vagin et des nerfs récurrents. Guidé par les phénomènes de pouls et de bruit à l'emplacement du canal artériel, il est isolé de tous les côtés et éliminé de diverses manières, qui dépendent des conditions anatomiques et de la présence de complications du défaut, principalement l'hypertension pulmonaire. En l'absence de complications et d'un canal artériel assez étroit, le mode opératoire le plus courant est la double ligature de celui-ci, parfois avec des éclairs entre les ligatures (Fig.3).

Selon B.V.Petrovsky et A.A.Keshisheva (1963), avec la bonne technique pour effectuer l'opération, la ligature avec deux ligatures assure un arrêt complet et fiable du flux sanguin. La méthode de ligature du canal artériel est la plus sûre et la plus simple techniquement. En règle générale, avec cette méthode, les opérations ne recourent pas à l'allocation de l'aorte et du tronc pulmonaire au-dessus et en dessous du canal artériel. Une manipulation soigneuse, tenant compte des relations anatomiques, évite les dommages au conduit.

Tout d'abord, le demi-cercle avant du conduit est distingué, puis la surface arrière avec une spatule et un dissecteur. Une double ligature de soie est amenée sous le conduit dissecteur. Réalisez un essai de serrage du conduit pendant 4-5 minutes. À ce moment, surveillez l'état du patient. Si l'hémodynamique et l'état du patient ne s'aggravent pas, continuez l'opération. Lors de la ligature du conduit, une ligature est attachée à l'extrémité aortique, puis sur la tige. Après ligature du canal, le souffle systolique-diastolique disparaît. La plèvre médiastinale est suturée avec des sutures interrompues (Fig.4).

Compte tenu de la possibilité de développer un anévrisme du moignon aortique du canal après sa ligature, la méthode est parfois utilisée, consistant en une ligature de l'extrémité de la tige du canal et une couture avec la suture mécanique aortique. La suture de base est placée sur le conduit près de l'aorte elle-même avec la capture de son adventice, ce qui empêche la survenue d'un anévrisme postopératoire. La méthode est fiable au regard des résultats à long terme et moins dangereuse par rapport à la survenue de saignements que le passage.

Avec un large canal artériel (plus de 1 cm), sa dissection permet d'éviter la recanalisation et l'apparition de saignements lors de la chirurgie. Nous utilisons la dissection du conduit artériel entre deux ligatures imposées avec un piercing pour les empêcher de glisser, ainsi que la résection du conduit entre les pinces et la suture du moignon de l'extrémité aortique et de la tige (Fig.5 et 6) avec un point torsadé manuel à deux étages sur les pinces et un matelas perçant ou une ficelle sous eux. L'utilisation de l'appareil UAP-20 simplifie considérablement la technique de fonctionnement. De nombreux chirurgiens utilisent dans de tels cas le solin du conduit avec une couture d'agrafe mécanique à deux rangées en utilisant des dispositifs UAP-20 ou UAP-30, ce qui donne une bonne étanchéité.

En moyenne, chez 20% des patients, l'obstruction du canal artériel s'accompagne d'hypertension pulmonaire. Le traitement chirurgical du canal artériel ouvert compliqué d'hypertension pulmonaire s'accompagne d'une mortalité opérationnelle et postopératoire élevée (jusqu'à 75%, selon B.V. Petrovsky, 1963).

La chirurgie pour non-fermeture du canal artériel, accompagnée d'hypertension pulmonaire, présente un certain nombre de caractéristiques, les plus importantes étant la création d'un large accès, la mobilisation de l'aorte et de l'artère pulmonaire au-dessus et en dessous de l'emplacement du canal. L'utilisation d'une hypotension contrôlée est obligatoire (voir Hypotension artificielle). Ces mesures visent à assurer une sécurité maximale lors des manipulations sur le canal artériel lors de son isolement et de sa fermeture. Selon de nombreux chirurgiens, la ligature d'un canal artériel compliquée d'une hypertension pulmonaire peut entraîner des saignements mortels sur la table d'opération ou en période postopératoire en raison d'une éruption de la ligature ou d'une recanalisation du moignon du canal artériel. Chez les patients souffrant d'hypertension pulmonaire compliquée d'un canal artériel ouvert, la ligature est une méthode inadaptée. La plus acceptable doit être considérée comme une dissection du conduit avec suture ultérieure de ses extrémités aortique et de la tige ou son solin avec l'appareil UAP-20 ou UAP-30.

Avec un degré élevé d'hypertension pulmonaire, il est conseillé à chaque patient d'effectuer l'opération en deux étapes. Au premier stade, un blocage incomplet (partiel) du canal artériel est effectué pour réduire le flux sanguin à travers celui-ci, puis, après compensation des nouvelles conditions hémodynamiques, une deuxième opération élimine complètement la communication entre l'aorte et le tronc pulmonaire. Chez les patients présentant un degré élevé d'hypertension pulmonaire, il est recommandé de rétrécir le canal artériel de seulement 2/3 de sa lumière, ce qui est une opération assez efficace et moins dangereuse. Cette technique réduit considérablement le risque de décès par insuffisance cardiaque. L'état des patients après de telles opérations est considérablement amélioré. Cependant, tous les chirurgiens n'utilisent pas cette opération..

Avec la non-fermeture du canal artériel, compliquée d'une endartérite bactérienne, une mobilisation très prudente des parois du canal est nécessaire. Il est également nécessaire d'isoler l'aorte et le tronc pulmonaire et de ramener les supports sous eux. La dissection du conduit et la suture de ses extrémités aortique et tige sont souhaitables (B.V. Petrovsky et A.A. Keshisheva, 1963). Une technique similaire est utilisée pour l'anévrisme du canal artériel..

Voir aussi Coeur, méthodes de recherche, opérations.

Bibliographie: Zhedenov V. H. Poumons et cœur d'animaux et de la personne, M., 1961, bibliogr.; Karlenko P. H., Aleksandrov G. N. et Borukhov S. A. Données comparatives sur la structure histologique de l'aorte, de l'artère pulmonaire et du canal botanique chez le fœtus, Grudn. chir., n ° 1, p. 38, 1961, bibliogr.; Kushe dans H. E. À propos du canal botallique chez les enfants, Saint-Pétersbourg, 1901, bibliogr.; Novikov I. I. Sur l'innervation du canal Botall dans les embryons et les fruits humains, dans le livre: Issues. morphol, système nerveux périphérique, éd. D. M. Goluba, siècle 5, p. 19, Minsk, 1960, bibliogr.; Parin V.V. et Meerson F. 3. Essais sur la physiologie clinique de la circulation sanguine, M., 1965, bibliogr.; Petrovsky B.V. et Keshisheva A. A. Traitement chirurgical du canal artériel ouvert, M., 1963, bibliogr.; Patten B. M. Embryologie humaine, trans. de l'anglais, p. 604, M., 1959, bibliogr.; Radiodiagnostic des maladies du cœur et des vaisseaux sanguins, éd. M. A. Ivanitskaya, M., 1970; Sakovich A. N. Forme et position du canal artériel (botallov), Transactions de Krymsk. mon chéri. Inst., Vol. 30, p. 279, Simferopol, 1961; Dans l'arc-lay A. E., Franklin K. J. a. P r i c-h et d M. L. La circulation fœtale, Oxford, 1945, bibliogr.; Condorelli M. 1 a. Sulla funzionalita ’del dotto di Botallo ne primi giorni della vita extrauterina, Boll. Soc. ital. Biol, sper., V. 33, p. 1599, 1957; Danesino V. L., Reynolds S. R. M. a. Pehman I. H. Structure histologique comparative du canal artériel humain selon la topographie, l'âge et le degré de constriction, Anat. Rec., V. 121, p. 801, 1955, bibliogr.; Gerard G. Le canal art ^ riel, J. Anat. (Paris), t. 36, p. 1, 1900; Peckholz I. Mikroskop isch-anatom ische Untersuchungen zur orthologie des Ductus arteriosus Bo-talli vom Menschen unter Berücksichtigung einiger pathologischer Befunde, Z. mikr.-anat. Forsch., Bd 62, S. 229, 1956, Bibliogr.; Sciacca A. a. Condorelli M. Involution du canal artériel, Bâle - N. Y., 1960, bibliogr.


P. P. Zubarev; L.F. Gavrilov (an.), M.A. Ivanitskaya (loyer.).

Conduit artériel ouvert

Chez le fœtus, le canal artériel est un vaisseau fonctionnel qui relie l'artère pulmonaire à l'aorte descendante, le plus souvent juste en dessous du site de l'artère sous-clavière gauche. Une résistance vasculaire pulmonaire élevée, caractéristique de la circulation fœtale, provoque un flux sanguin de droite à gauche (de l'artère pulmonaire à l'aorte) à travers le canal artériel, ce qui fait que le sang pauvre en oxygène du ventricule droit contourne les poumons fœtaux qui ne sont pas redressés, pénètre dans l'aorte descendante et va dans le placenta, où il est saturé d'oxygène. Après la naissance, la résistance vasculaire pulmonaire diminue fortement, entraînant un changement dans la direction du flux sanguin à travers le canal artériel (de l'aorte à l'artère pulmonaire). Le canal artériel peut rester ouvert après la naissance, en particulier chez les prématurés, avec une hypoxémie persistante ou avec le syndrome de rubéole fœtale.

1. Le canal artériel ouvert étroit pendant la petite enfance reste souvent méconnu; peut survenir dans l'enfance ou chez les adultes souffrant de fatigue et d'essoufflement.

2. Un canal artériel grand ouvert se manifeste souvent par des symptômes d'insuffisance cardiaque congestive (orthopnée, essoufflement à l'effort, crises nocturnes d'asthme cardiaque), qui se produisent à la suite d'une décharge sanguine de gauche à droite et d'une surcharge volumique chronique du cœur gauche. Une hypertension pulmonaire avec développement d'une insuffisance ventriculaire droite (gonflement des veines cervicales, ascite, hypertrophie hépatique, gonflement des jambes) est possible. Avec la progression de l'hypertension pulmonaire, un changement dans la direction de la décharge (de l'artère pulmonaire à l'aorte) est possible, qui se manifeste par une cyanose isolée des jambes, une fatigue rapide des jambes pendant l'exercice et des embolies paradoxales.

2. Canal artériel ouvert moyen ou large: il n'y a généralement pas de fermeture spontanée. Au fil du temps, il y a une hypertension pulmonaire, une insuffisance cardiaque congestive, un risque élevé d'endocardite infectieuse. L'espérance de vie est réduite et s'établit en moyenne à 40 ans. L'endocardite infectieuse se produit presque toujours lors d'un déversement de gauche à droite; le site du développement de l'infection est une section de l'artère pulmonaire située en face de la bouche du canal et exposée à l'action mécanique d'un flux sanguin. Une des manifestations de l'endocardite infectieuse est l'embolie multiple des branches de l'artère pulmonaire. Une complication rare - stratification et rupture des anévrismes du canal artériel ouvert.

1. Apparence. En cas de décharge de droite à gauche (en raison d'une hypertension pulmonaire sévère) - cyanose des jambes et épaississement des phalanges distales des orteils (symptôme des pilons), car le sang pauvre en oxygène pénètre dans l'aorte descendante de l'artère pulmonaire. Si le conduit se connecte à l'aorte à proximité du site de décharge de l'artère sous-clavière gauche, une cyanose de la main gauche est possible. La vasodilatation périphérique qui se produit pendant l'exercice entraîne une augmentation de la décharge de droite à gauche, et donc ces symptômes deviennent plus prononcés.

2. Le pouls. Avec une réinitialisation importante, un pouls galopant et une tension artérielle élevée sont observés de gauche à droite. En l'absence d'insuffisance cardiaque, la pulsation des veines cervicales est normale..

3. Palpation. L'impulsion apicale est renforcée. Tremblements constants dans le premier ou le deuxième espace intercostal à gauche, augmentation de la systole.

4. Auscultation. Les bruits cardiaques normaux I et II sont souvent perdus dans un bruit «machine» constant. Le bruit commence généralement après le ton I, atteint son intensité maximale au ton II et diminue pendant la diastole. Le meilleur bruit est entendu dans le deuxième espace intercostal à gauche; bruit à haute fréquence, largement rayonnant, y compris à l'arrière. Au fur et à mesure que l'hypertension pulmonaire se développe, le bruit disparaît (d'abord les composantes diastolique puis systolique), à ​​mesure que l'OPSS et la résistance vasculaire pulmonaire se stabilisent.

1. ECG. La position normale de l'axe électrique, parfois une extension de l'intervalle PQ. Avec une décharge importante de gauche à droite, il y a des signes de surcharge du ventricule gauche et de l'oreillette gauche. Une surcharge du ventricule droit et de l'oreillette droite indique une hypertension pulmonaire sévère.

2. Radiographie pulmonaire. Avec une décharge importante - une augmentation du ventricule gauche et de l'oreillette gauche, une augmentation du schéma vasculaire pulmonaire, un renflement de l'aorte ascendante et une expansion des branches proximales de l'artère pulmonaire. Avec l'hypertension pulmonaire, le ventricule droit augmente.

3. Échocardiographie. Dans une étude en deux dimensions, il est parfois possible de visualiser le canal artériel élargi. À l'aide d'études Doppler (y compris la couleur), un flux constant occupant toute la systole et la diastole est révélé dans le tronc pulmonaire.

D. Cathétérisme cardiaque et aortographie. L'aortographie avec introduction de contraste près de la jonction du canal artériel avec l'aorte est une méthode très sensible pour diagnostiquer le canal artériel ouvert. Les autres signes incluent une augmentation de la saturation en oxygène du sang (du ventricule droit à l'artère pulmonaire) et une diminution de la saturation en oxygène du sang périphérique (lorsqu'elle est évacuée dans les deux directions ou de droite à gauche). Il est possible d'identifier d'autres malformations congénitales. Parfois, il est possible de guider un cathéter à travers le conduit (de l'artère pulmonaire à l'aorte descendante).

1. Médicament. Prévention de l'endocardite infectieuse avant et dans les 6 mois suivant la correction chirurgicale. L'insuffisance cardiaque est traitée avec des méthodes conventionnelles. Chez les nourrissons, les inhibiteurs de la synthèse des prostaglandines (en particulier l'indométhacine) contribuent à la fermeture du canal artériel ouvert.

2. Chirurgical. La correction chirurgicale prévue par ligature des canaux est sûre (mortalité due à une AIK. Le traitement chirurgical est inefficace avec une hypertension pulmonaire sévère et des modifications irréversibles des vaisseaux pulmonaires. Résultats: les manifestations du défaut disparaissent généralement et l'hypertrophie ventriculaire gauche se développe à nouveau, cependant, l'hypertension pulmonaire peut persister et même progresser. Résultats préliminaires l'utilisation de méthodes endovasculaires pour fermer le canal artériel ouvert (en utilisant le «parapluie double») est encourageante, bien que ces méthodes soient toujours considérées comme expérimentales.

Source: M. Fried, S. Greens «Cardiology» (trad. De l'anglais), Moscou, «Practice», 1996

Quel est le danger du canal artériel ouvert (PAO du cœur)

Les perturbations dans le développement du cœur et des vaisseaux sanguins peuvent entraîner un ralentissement du développement de l'enfant, une diminution de son immunité et de sa qualité de vie. Le canal artériel ouvert chez les enfants (Botallov) est une variante courante du défaut qui survient chez 7 à 10 bébés atteints de maladies congénitales du système cardiovasculaire.

Grâce à sa détection rapide, un traitement réussi avec des médicaments pharmacologiques est possible, avec retard - même l'opération peut être inefficace en raison de dommages irréversibles aux vaisseaux.

Qu'est-ce que le canal Botallov?

Le sang dans le corps se déplace strictement ordonné dans deux cercles de circulation sanguine: grand (transfère les nutriments aux organes internes) et petit (enrichit le sang dans les poumons en oxygène). L'ordre est maintenu par la disposition correcte des vaisseaux et diverses pressions vasculaires dans différentes parties du système.

Le mouvement du flux sanguin peut être décrit par la séquence suivante:

  1. Le sang veineux (appauvri en oxygène) passe de l'oreillette droite au ventricule droit.
  2. Le ventricule droit passe dans le tronc pulmonaire, se ramifiant en petits vaisseaux dans les poumons.
  3. Le sang s'enrichit en oxygène et devient artériel.
  4. À travers les veines pulmonaires, il se jette dans l'oreillette gauche..
  5. L'oreillette gauche passe dans le ventricule gauche.
  6. Le ventricule pousse le sang artériel dans l'aorte, qui, se ramifiant en petites artères et artérioles, le transfère aux organes internes.
  7. À travers les veines, le sang appauvri passe dans l'oreillette droite.

Le canal artériel ouvert chez les nouveau-nés (en abrégé OAP) est situé entre l'aorte et le tronc pulmonaire, ce qui conduit à l'écoulement du sang d'un grand cercle dans un petit. En raison de l'augmentation du volume de liquide dans le tronc pulmonaire, il y a une augmentation significative de la pression dans ce vaisseau. Une telle hémodynamique pathologique conduit à:

  • réduire le flux de sang enrichi vers les organes, y compris le cerveau,
  • lésions vasculaires pulmonaires,
  • augmentation de la charge sur la moitié droite du cœur.

Le canal artériel du bébé doit se fermer 7 à 14 jours après la naissance. Pathologique est la présence d'un message ouvert entre l'aorte et la circulation pulmonaire de plus de deux semaines.

Les causes

  1. Naissance prématurée. Normalement, le processus de livraison devrait commencer entre 37 et 42 semaines. C'est à ce moment que le corps est complètement prêt à entrer en contact avec le monde extérieur. À la naissance d'un bébé prématuré (avant 37 semaines), une partie des systèmes de régulation du corps n'a pas le temps de se former complètement, ce qui peut empêcher la fermeture du canal artériel.
  2. Le retard de croissance intra-utérin est un syndrome qui survient en cas de maladie chronique chez la mère ou de mutation du fœtus. Il se manifeste par un certain nombre de troubles, notamment une diminution de la croissance normale et du poids chez les enfants.
  3. Maladies virales et cardiovasculaires d'une femme pendant la grossesse - ces facteurs augmentent le risque de violations de la formation des membranes du cœur et des messages pathologiques entre les vaisseaux.

Un risque supplémentaire est la présence de malformations congénitales chez les parents, en particulier les vaisseaux sanguins et le cœur (en abrégé CHD). Leur présence peut indiquer un gène non détecté ou un trouble chromosomique qui peut être transmis à l'enfant..

Diplômes et étapes

Selon les recommandations cliniques, cette maladie est divisée par la gravité du cours en degrés et par la durée de la maladie au stade.

Étapes du canal artériel ouvert:

ÉtapeDurée de la maladieune brève description de
I - adaptationsJusqu'à 2 ansLa période la plus dangereuse dans la fréquence des complications - 20% de tous les patients décèdent sans l'intervention opportune d'un chirurgien vasculaire / pharmacothérapie.
II - décompensation partielle2 ans - 20 ansÀ ce moment, la personne s'adapte à l'hémodynamique pathologique et peut ne pas ressentir de symptômes, malgré la présence d'une pression accrue dans le petit cercle et d'une charge cardiaque accrue..
III - sclérose vasculairePlus de 20 ansLes effets néfastes à long terme de la haute pression entraînent des dommages à la paroi vasculaire et la prolifération des fibres du tissu conjonctif. Ces changements sont irréversibles et entraînent une altération de la fonction pulmonaire..

La gravité de la maladie est déterminée par le rapport de la pression dans les grandes artères (pression artérielle, qui est déterminée par mesure avec un tonomètre conventionnel) et de la pression dans les vaisseaux pulmonaires. Selon la classification, 4 degrés de gravité de ce défaut sont déterminés:

PuissancePression artérielle pulmonaire artérielle systémique
NormeMoins de 25 mmHg.
jeMoins de 40%
II40-75%
IIIPlus de 75%
IVCorrespondre ou dépasser la pression artérielle systémique

Le degré de la maladie et la gravité des symptômes ne dépendent pas toujours les uns des autres. Même avec des degrés II-III, une personne peut ne pas ressentir d'inconfort pendant une certaine période de temps.

Symptômes de la PAO

Il est important de prêter attention aux indicateurs généraux de la santé de l'enfant, tels que la taille, le poids et l'alimentation. Un retard important par rapport aux valeurs moyennes de développement physique (de plus de 20-25%) peut indiquer une maladie chronique, y compris la PAO cardiaque chez les nouveau-nés.

Âge en moisLes fillesLes garçons
Poids (kgHauteur (cmPoids (kgHauteur (cm
14.1853,34,3554,2
25,0256,85.2657,5
36.0860,46.2761,1
46,5762,76,8163,5
57.4163,77.8466,7
67,9866,18.7868,0
78.2767,28,9069,4
88.7569,69.4771,0
99.2370,49,9072,6
dix9,5371,910,3473,7
Onze9,8273,410,4974,6
1210.0574,510,6775,7

Les premiers symptômes à la clinique, indiquant une violation de l'hémodynamique chez un enfant, peuvent être:

  • essoufflement - respiration rapide. Plus prononcé pendant l'effort physique et après avoir pleuré / crié,
  • blanchiment des mains et des pieds,
  • bref cri faible,
  • étourdissements et maux de tête persistants,
  • peu de mouvements actifs pendant la journée et fatigue rapide,
  • l'apparition d'un œdème dense sur les bras et les jambes, avec des violations graves, l'œdème peut être localisé sur n'importe quelle partie du corps,
  • l'apparition d'une douleur sourde et tiraillante dans l'hypochondre à droite est un signe de gonflement de la capsule hépatique dû à une stagnation hydrique.

Une toux sèche peut également se joindre, qui finit par devenir humide - c'est l'un des signes de stagnation du sang dans les vaisseaux pulmonaires.

L'évolution de la maladie chez l'adulte peut varier en gravité. Dans la plupart des cas, plusieurs des symptômes ci-dessus et des plaintes d'interruptions du travail du cœur, une sensation de «rythme cardiaque fort» sont notés. Cependant, la maladie peut ne pas se manifester pendant longtemps, endommageant les vaisseaux pulmonaires et le muscle cardiaque.

Complications

Complications de la PAOune brève description de
Maladie coronarienneUne charge accrue sur le cœur droit entraîne la croissance de leur myocarde. Le gros muscle cardiaque nécessite plus de sang pour sa nutrition, tandis que la croissance de vaisseaux supplémentaires dans l'organe ne se produit pas. L'inadéquation entre le besoin d'un muscle dans le sang et ses besoins entraîne une douleur caractéristique avec les symptômes suivants:
  • situé directement derrière le sternum,
  • a un caractère pressant / douloureux,
  • son intensité est faible ou modérée, forte dans de rares cas,
  • apparaît avec un stress émotionnel ou physique et disparaît rapidement après sa fin (dans les 5 minutes maximum),
  • La «nitroglycérine» aide à soulager la douleur.
Expansion anévrismale du conduit avec rupture ultérieureAvec une grande quantité de sang évacuée par un vaisseau anormal, elle peut se dilater. Au fil du temps, ses parois s'amincissent, leur délaminage est possible. Avec une baisse de la pression artérielle ou une augmentation de la charge sur le cœur, la paroi du canal artériel peut se rompre, ce qui entraînera l'écoulement rapide d'une grande quantité de sang. Souvent, cette complication se termine par la mort du patient.
Endocardite bactérienneToute violation de l'hémodynamique correcte entraîne une "torsion" du flux sanguin dans la zone touchée. Cette stagnation locale, à condition que les bactéries soient dans le corps, favorise leur introduction dans la paroi cardiaque et le développement d'une inflammation infectieuse.
PneumoscléroseUne pression élevée dans les vaisseaux pulmonaires provoque la prolifération du tissu conjonctif dans leurs parois. Cela conduit à une détérioration de l'apport sanguin aux poumons et aux bronches. Au fil du temps, cette «privation d'oxygène» conduit à la croissance des fibres du tissu conjonctif dans le système respiratoire.

Diagnostique

La maladie peut être suspectée lors du premier examen complet du pédiatre, qui doit comprendre le recueil des plaintes (parents et enfant, si possible), l'examen du patient et l'écoute des poumons et du cœur à l'aide d'un phonendoscope (auscultation). Caractéristiques caractéristiques permettant de suspecter OAP:

  • bruit fort dans le deuxième ou le troisième espace intercostal à gauche, qui se fait entendre dans les vaisseaux du cou et entre les omoplates,
  • diminution de la pression artérielle et augmentation de la pression du pouls (différence entre les chiffres de mesure "supérieur" et "inférieur"),
  • lorsque les poumons tapent, sur le fond du bruit détecté, un son sourd sourd ou «en boîte» peut être entendu.

Il n'y a pas d'examen de laboratoire spécifique pour confirmer le diagnostic de CHD. Pour déterminer avec précision la présence / absence de canal artériel ouvert, les études suivantes sont nécessaires:

  1. L'échographie cardiaque, réalisée en utilisant la position standard des capteurs (échocardiographie transthoracique) avec balayage duplex, est la procédure d'examen habituelle inoffensive et indolore. Vous permet d'évaluer la taille de l'organe, la présence de vaisseaux anormaux, la nature du mouvement du sang à travers eux.
  2. Angiographie - recommandée en cas de suspicion de CHD multiple. L'étude consiste à introduire du produit de contraste dans la cavité du cœur et les gros vaisseaux les plus proches (à travers l'artère fémorale). Après cela, à l'aide d'un ordinateur (CT) ou d'une imagerie par résonance magnétique (IRM), les violations détectées dans la distribution de la matière sont évaluées.
  3. IRM cardiaque - également utilisée uniquement en présence de plusieurs défauts, vous permet d'effectuer une évaluation plus précise de leur gravité et de planifier d'autres tactiques de traitement.

Le complexe des méthodes d'examen ci-dessus vous permet d'établir le diagnostic final de Q25.0 - il s'agit du code ICD-10 indiquant la présence d'un conduit ouvert. Dans la plupart des cas, pour cela, il suffit de collecter les plaintes, l'auscultation et l'échocardiographie (méthode de recherche par ultrasons).

Test: Que savez-vous du sang humain?

Traitement

Fermer le canal sans chirurgie

Dans le diagnostic précoce de la maladie, des préparations pharmacopédiques - des anti-inflammatoires non hormonaux (en abrégé AINS) peuvent être utilisées pour fermer le canal artériel. Ils ont un effet spécifique sur le vaisseau, fermant sa lumière, ce qui conduit à la restauration d'une circulation sanguine normale. À l'heure actuelle, seuls 2 médicaments sont recommandés - l'indométacine et l'ibuprofène.

Une telle thérapie est effectuée dans des conditions stationnaires et présente un certain nombre de contre-indications:

  • mauvaise coagulation sanguine,
  • entérocolite,
  • la teneur en bilirubine dans le sang est supérieure à 0,1 g / l,
  • lésion du tissu rénal.

Chirurgie

Cette méthode consiste à habiller ou à appliquer des clips sur un vaisseau, ce qui conduit à sa prolifération progressive. L'ablation chirurgicale du défaut peut être effectuée à tout âge s'il existe des indications, cependant, le patient optimal est un enfant de 2 à 5 ans - pendant ce temps, les complications irréversibles n'ont pas le temps de se former.

Le coût de l'opération est pris en charge par la compagnie d'assurance s'il existe une police d'assurance médicale obligatoire, elle est donc gratuite pour les parents.

Traitement endovasculaire

En cas de lésions graves du muscle cardiaque, de pression élevée dans les vaisseaux pulmonaires ou d'une endocardite bactérienne antérieure, un traitement endovasculaire du canal artériel ouvert est recommandé. Cette méthode consiste à fermer le conduit en introduisant des substances spéciales dans sa lumière (oblitération).

Pour cela, le chirurgien effectue une petite incision sur la cuisse et introduit un dispositif spécial à travers le vaisseau fémoral, qui ressemble à un long tube mince (élastique) (cathéter). Le dispositif à travers le système circulatoire est progressivement amené dans le conduit ouvert, après quoi une oblitération est effectuée.

Traitement endovasculaire du canal de Botallov

  • enfant jusqu'à 3 ans,
  • carence en masse corporelle.

Après cette procédure, il existe un risque de réouverture du vaisseau pathologique (recanalisation), mais il ne dépasse pas 7%.

Réhabilitation

Dans un délai de 1 à 3 mois après le traitement, le patient doit suivre un cours de rééducation non spécifique avec une activité physique significative limitée. Son objectif est de restaurer les réserves corporelles consacrées à la lutte contre la maladie, et d'adapter progressivement la personne à l'activité physique.

Pour ce faire, vous avez besoin d'une nutrition complète riche en calories (pour un enfant de moins de 6 mois - allaitement optimal), d'un régime quotidien correct et d'un entraînement musculaire mécanique.

Entraînement musculaire pour un enfant incapable de mouvements ciblés indépendantsSéance d'entraînement pour un adulte
Massage des tissus mous des bras et des jambes, des muscles du dos et de la zone du col cervical.La natation est la méthode optimale de rééducation après une maladie cardiaque et des troubles vasculaires. La fréquence recommandée est de 2 à 3 fois par semaine..
Flexion passive et extension des jambes et des bras.Marcher à un rythme confortable pendant au moins 60 minutes par jour. Une autre méthode recommandée pour évaluer l'efficacité de la marche consiste à compter les pas avec des gadgets (la norme est d'au moins 10 000 / jour)
Cours avec un parent et un moniteur dans la piscine.Faire du vélo sur une surface relativement plate (sans montagnes ni descentes abruptes) pendant au moins 30 minutes par jour.
Stimuler les coups d'État indépendants et l'avancement «rampant».En hiver, en option pour l'activité physique, le ski pendant 60 minutes par jour peut être utilisé..

Comme moyen de réadaptation physique, il suffit de choisir l'une des options ci-dessus, puis d'y adhérer tout au long de la période de rééducation.

Prévention et pronostic

Le pronostic est favorable avec un traitement rapide et la fermeture du canal artériel. Surtout si sa taille ne dépassait pas 2 mm, explique le Dr Komarovsky et un certain nombre d'autres spécialistes. Si les troubles hémodynamiques étaient restaurés avant l'apparition de changements persistants dans les vaisseaux - il n'y a pas de conséquences de la maladie. Toute activité physique après la fin de la période de réadaptation est autorisée, y compris le service militaire n'est pas contre-indiqué.

Si le traitement a été commencé au deuxième ou au troisième stade de la maladie, il existe un risque de développer des troubles irréversibles des systèmes respiratoire ou cardiovasculaire. Dans le premier cas, un ou plusieurs foyers de pneumosclérose se forment, ce qui peut survenir:

  • toux sèche persistante,
  • la présence d'un essoufflement, en particulier pendant l'effort physique,
  • infections fréquentes des voies respiratoires inférieures, des poumons.

Avec l'existence prolongée d'une pression élevée dans le tronc pulmonaire, la formation d'une insuffisance cardiaque par le type ventriculaire droit se produit. Ce syndrome se caractérise par l'apparition d'un œdème dense et «froid» et de douleurs dans l'hypochondre droit. Plus souvent, ils sont situés sur les jambes et les bras, cependant, avec de graves violations, un œdème peut être trouvé dans tout le corps.

Oedème chez un enfant

Combien de patients vivent avec un traitement tardif? Si des changements persistants dans les tissus se sont développés, l'espérance de vie ainsi que sa qualité peuvent être considérablement réduites. Dans ce cas, il est recommandé de consulter un médecin spécialiste pour sélectionner un plan de thérapie et de réadaptation individuel..

La prévention de la survenue d'une PAO chez un enfant consiste en une bonne gestion de la grossesse, qui éliminera la majorité des facteurs de risque, et une préparation complète de la grossesse. Il commence au moins 6 mois avant la grossesse prévue et se présente comme suit:

  • consultation d'un obstétricien-gynécologue sur la planification de la grossesse avec identification des examens nécessaires,
  • rejet des mauvaises habitudes par les parents potentiels (tabagisme, consommation d'alcool, drogues),
  • minimiser l'exposition aux risques professionnels,
  • traitement des maladies chroniques existantes chez les futurs père et mère,
  • prescription d'acide folique,
  • résoudre la nécessité de la nomination de préparations d'iode.

Les mesures ci-dessus minimiseront le risque de naissance prématurée et de retard de croissance intra-utérin - facteurs indépendants de la PAO. Il n'y a pas de mesures préventives spécifiques pour la maladie..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite