Quel est le type hypertonique de la dystonie neurocirculatoire (NDC)?

La dystonie neurocirculatoire est une affection pathologique qui se développe en raison d'une violation de la régulation nerveuse du tonus vasculaire. Ce trouble survient lorsque le système nerveux autonome est perturbé..

Étant donné que le NDC de type hypertonique n'est associé à la présence d'aucune pathologie, il est considéré comme l'une des variétés de dysfonctionnement neurologique. Plus souvent, il est observé chez les jeunes patients, beaucoup moins souvent chez les personnes de plus de quarante ans.

Ceux qui ont été diagnostiqués avec une dystonie neurocirculatoire par des médecins veulent savoir ce que c'est? Ce concept comprend tout un groupe de troubles autonomes, qui comprend des troubles de types hypotoniques et hypertendus. Cela signifie que ces personnes ont tendance à diminuer ou à augmenter la pression artérielle sans cause.

Contrairement à l'hypertension, en cas de CDN de type hypertenseur, il n'y a qu'une augmentation de la pression artérielle systolique, tandis que la diastolique («inférieure») reste dans les valeurs normales.

Pourquoi NDC?

Les raisons exactes qui peuvent conduire au développement d'un type hypertonique de NDC n'ont pas été établies. Le trouble est associé à une altération fonctionnelle du système nerveux, alors qu'il n'y a aucun changement organique dans les systèmes cardiovasculaire ou autre.

On peut supposer que cette condition se développe à la suite de l'engagement d'une personne à adopter un mode de vie malsain ou à subir des influences environnementales défavorables..

Les experts suggèrent les causes suivantes de NDC pour le type hypertonique:

  • manque chronique de sommeil;
  • surmenage;
  • manque d'activité motrice, mode de vie sédentaire;
  • non-respect des règles de sécurité lors de la pratique d'un sport, effort physique;
  • stress émotionnel, stress;
  • maladies graves des organes internes, conséquences d'une lésion cérébrale traumatique;
  • processus infectieux.

Un rôle important dans le développement de la maladie est joué par la prédisposition, le type de système nerveux et les qualités personnelles d'une personne. Le plus souvent, un type hypertonique de NDC est enregistré chez les patients qui ont une hérédité accablée pour les maladies cardiaques. Chez ces personnes, les proches peuvent souffrir d'hypertension ou de maladie coronarienne..

Un risque élevé de développer NDC chez les personnes souffrant de maladies du système endocrinien. Tout déséquilibre hormonal doit être éliminé en temps opportun, car il peut entraîner le développement d'une augmentation ou d'une diminution persistante de la pression artérielle.

Symptômes indiquant NDC

Les patients atteints de MNT de type hypertendu présentent généralement des plaintes non spécifiques. Il est impossible de déterminer exactement quelle maladie ou affection dérange une personne.

Parmi toutes les plaintes, les suivantes sont le plus souvent notées:

  1. malaise général, faiblesse, baisse des performances;
  2. maux de tête;
  3. irritabilité, fatigue;
  4. symptômes neurologiques - étourdissements, troubles du sommeil.

Le médecin peut suggérer un type de MNT hypertensive chez un patient si, en présence de l'un des symptômes ci-dessus, une augmentation persistante de la pression artérielle systolique à 140 mmHg est notée. et plus haut. Cela se produit généralement après un petit effort physique ou un stress émotionnel. Il peut également s'accompagner d'une augmentation de la fréquence cardiaque allant jusqu'à 100 battements par minute ou plus..

La disparition des symptômes dans NDC est notée dans les cas suivants:

  1. après suffisamment de repos;
  2. observer le régime du jour, l'alternance correcte du travail et du repos;
  3. effectuer diverses techniques de relaxation;
  4. prendre des sédatifs.

Dans certains cas, un tableau clinique plus sévère du NDC par type hypertonique peut être noté. Il comprend:

  • pulsation visuellement détectable des veines sur les avant-bras, dans la région poplitée, etc.;
  • manque d'air;
  • palpitations cardiaques ou douleur thoracique rapide et piquante. Parfois, il peut y avoir un inconfort et une sensation de lourdeur dans la poitrine;
  • tremblements dans les membres;
  • altération de la coordination des mouvements.

Le tableau clinique de la dystonie neurocirculatoire par type hypertonique est très varié. Dans certains cas, les symptômes peuvent être légers, seule une augmentation de la pression artérielle systolique sans symptômes neurologiques ou cardiaques prononcés est possible. Chez d'autres patients, avec une légère augmentation de la pression, des manifestations assez graves de perturbation de l'activité du système nerveux peuvent survenir - maux de tête, diminution de la concentration, troubles de la mémoire, tremblements dans le corps, etc..

Gravité de la dystonie neurocirculatoire

En fonction de la sévérité des manifestations cliniques, plusieurs degrés de sévérité des NDC se distinguent selon le type hypertonique.

Les caractéristiques suivantes sont caractéristiques d'un trouble léger:

  • l'apparition de symptômes uniquement avec un stress physique et émotionnel prononcé;
  • absence de crises végétovasculaires;
  • bonne tolérance à l'effort physique normal, tandis que la fréquence cardiaque reste dans les limites normales;
  • pleine performance.

Le type hypertonique de MNT de gravité modérée se caractérise par l'ensemble des manifestations suivantes:

  • douleur au cœur, survenant même au repos;
  • épisodes fréquents de palpitations cardiaques;
  • capacités physiques organiques - des charges d'intensité moyenne provoquent des symptômes.

L'évolution sévère de la NDC par type hypertonique est caractérisée par un tableau clinique significativement exprimé.

Le patient présente les symptômes suivants:

  • rythme cardiaque constant, manque d'air, essoufflement au repos;
  • la présence de crises végétovasculaires;
  • cardiophobie - une affection caractérisée par la peur de développer une affection cardiaque aiguë, par exemple un infarctus du myocarde;
  • autres troubles mentaux - dépression, anxiété, etc.;
  • douleur cardiaque à long terme, non susceptible de traitement médicamenteux;
  • limitation significative de la capacité de travail et des capacités physiques du patient, asthénie sévère.

Une condition particulière dans les symptômes du type hypertonique de MNT est occupée par une condition telle qu'une crise végétovasculaire. Son autre nom est une attaque de panique. Il est associé à une violation aiguë de la régulation nerveuse du tonus vasculaire.

Il se manifeste par une augmentation rare de l'anxiété, des palpitations, des tremblements et des troubles du rythme cardiaque. Extérieurement, un tel patient semble pâle, agité. Avec le développement de cette condition, l'assistance doit être fournie par un médecin qualifié, souvent pour cela, il est nécessaire d'utiliser des médicaments.

Diagnostic de la maladie

Habituellement, avec de tels symptômes, les gens se tournent vers les cardiologues. Cependant, le tableau clinique du NDC par type hypertonique n'est pas très spécifique. À un degré ou à un autre, cela peut être la conséquence d'autres maladies neurologiques, cardiologiques ou endocriniennes..

Par conséquent, le diagnostic est généralement posé après qu'il n'a pas été possible d'établir la présence d'autres pathologies. Le plus souvent, cette condition doit être différenciée avec la ménopause, la névrose, l'hypertension, les maladies des reins, les glandes surrénales, la myocardite et d'autres maladies.

Ces patients peuvent se voir prescrire une mesure quotidienne de la pression artérielle pour déterminer la nature et la fréquence de l'augmentation de la pression artérielle. Il est également possible d'effectuer un traitement d'essai de l'hypertension, qui avec un type hypertonique de MNT ne donnera pas un résultat positif.

Pour évaluer l'activité et la structure du cœur, les procédures de diagnostic suivantes sont prescrites:

  • ECG - permet de détecter les perturbations du rythme;
  • L'échocardiographie - avec son aide pour déterminer la présence de changements dans la structure du muscle cardiaque et des valves, vous permet de diagnostiquer les malformations cardiaques, la myocardite et d'autres maladies.

Dans les cas où aucun signe fiable d'autres pathologies n'a pu être identifié pouvant se manifester par les symptômes énumérés ci-dessus, le médecin établit le diagnostic «NDC par type hypertonique».

Traitement NDC de type hypertenseur

Pour traiter efficacement la dystonie neurocirculatoire, le médecin doit déterminer correctement la présence d'un facteur causal. Tout d'abord, la thérapie doit viser à l'éliminer. Pour ce faire, vous devrez peut-être consulter un autre spécialiste, par exemple un endocrinologue.

Le traitement NDC de type hypertendu est effectué par des méthodes non médicamenteuses et médicamenteuses.

Commencez généralement par la première, qui comprend les activités suivantes:

  • correction de l'état mental, élimination des facteurs stressants ou traumatisants;
  • élimination de la source d'intoxication, de la nocivité associée au travail du patient;
  • normalisation du sommeil et du travail;
  • l'assainissement des foyers infectieux, par exemple, le traitement de la carie, de l'amygdalite chronique et d'autres pathologies;
  • psychothérapie, formation d'une personne à la relaxation, techniques d'auto-formation.

Si ces mesures sont inefficaces, il est nécessaire d'appliquer des méthodes basées sur l'utilisation de médicaments.

La pharmacothérapie NDC comprend:

  • en présence de troubles endocriniens - l'utilisation de médicaments hormonaux pour leur correction;
  • prendre des médicaments psychotropes d'origine végétale - teinture de valériane, agripaume, etc.;
  • dans les cas plus graves, l'utilisation de tranquillisants;
  • si indiqué, antidépresseurs.

En cas de NDC sévère par type hypertonique, attaques de panique fréquentes, les bêta-bloquants sont indiqués. Ces médicaments abaissent la tension artérielle et la fréquence cardiaque..

Toutes les personnes atteintes de ce diagnostic reçoivent un traitement au spa. Les zones avec une légère différence de pression atmosphérique et de température sont mieux adaptées à cela..

La dystonie neurocirculatoire est une maladie qui est presque impossible à guérir complètement. Il est important que les symptômes ne s'automédient pas, mais consultent un médecin, passent tous les examens requis. Ce n'est qu'en raison du traitement rapide et complet du NDC que l'on peut normaliser l'état du patient, une rémission persistante de la maladie.

Méthodes de traitement de la dystonie neurocirculatoire hypertensive

Le stress psycho-émotionnel, les situations stressantes et la fatigue excessive peuvent provoquer l'émergence de NDC (dystonie neurocirculaire). La maladie est une violation de la fonctionnalité normale du système cardiovasculaire. Selon les statistiques, la majorité des patients avec un diagnostic de dystonie neurocirculaire de type hypertonique sont des jeunes filles.

Les causes

Des troubles nerveux de nature modérée et des violations de la régulation humorale du tonus vasculaire entraînent la survenue d'une dystonie. Par conséquent, le système cardiovasculaire en souffre. Quel que soit le type, la dystonie se caractérise par des périodes d'exacerbation et de rémission. Le complexe de symptômes (c'est ainsi que le NDC est défini) n'est pas en soi dangereux pour la santé humaine. Mais, le manque de traitement peut conduire au fait qu'à l'avenir, des troubles neurologiques peuvent se développer.

On distingue plusieurs facteurs provoquant le NDC:

  • stress mental et physique;
  • manque constant de sommeil (la durée du sommeil normal est de huit heures);
  • surmenage, à cause duquel l'activité physique diminue;
  • conséquences des maladies des organes internes, qui ont conduit à l'épuisement;
  • mauvaises habitudes;
  • facteur héréditaire;
  • la présence de maladies infectieuses dans le corps;
  • lésion cérébrale traumatique.

Certains experts soutiennent que la dysfonction autonome peut se produire dans le contexte de la psychoémotion du patient.

Symptômes

Si le patient est diagnostiqué avec un type hypertendu de MNT - cela signifie la présence d'une pression artérielle élevée.

Les symptômes primaires sont caractérisés par les éléments suivants:

  • le patient se caractérise par une fatigue rapide;
  • troubles du sommeil;
  • la mémoire se détériore considérablement;
  • sautes d'humeur constantes accompagnées d'irritabilité;
  • après l'exercice, des étourdissements et des maux de tête apparaissent;
  • le patient se plaint d'être constamment plongé dans une sueur froide, et ses mains et ses pieds deviennent froids;
  • douleurs de nature perçante dans la région du cœur;
  • la présence de tremblements dans les membres;
  • la nausée;
  • pâleur nette de la peau;
  • sensation de frissons;
  • sensibilité aux intempéries.

La dystonie neurocirculaire peut s'accompagner d'un prolapsus valvulaire mitral ou d'une altération des glandes sébacées. Les signes de NDC en termes de type hypertonique sont très similaires aux symptômes des premiers stades de l'hypertension. La seule différence est qu'avec NCD il n'y a aucun changement dans les vaisseaux du fond d'œil. De plus, avec l'hypertension, la paroi du ventricule cardiaque gauche commence à s'épaissir, ce qui est complètement inhabituel pour le NDC par le type hypertonique.

Les patients atteints de ce diagnostic ne se réveillent pas bien le matin et ne se sentent pas vigoureux pendant longtemps, et l'après-midi il y a une panne complète.

Le NDC à haute pression se caractérise par de tels signes:

  1. Douleur dans la région du muscle cardiaque, qui s'accompagne d'un essoufflement.
  2. Le désir de manger disparaît et l'appétit diminue fortement.
  3. Gêne désagréable à l'intérieur de l'abdomen.
  4. Désir constant de manger beaucoup de bonbons et de fruits.

La gravité du complexe de symptômes

Les patients sont traités avec différents symptômes, qui dépendent de la gravité de l'évolution de la maladie..

  • des picotements dans la zone du cœur en raison d'expériences nerveuses et de situations stressantes;
  • la tachycardie est absente pendant l'activité physique ou la marche rapide;
  • le patient est capable de maintenir une efficacité totale;
  • pas de crises végétatives-vasculaires.
  • les douleurs cardiaques sont plus fréquentes qu'avec une gravité légère;
  • pendant un état de repos, le patient a un rythme cardiaque rapide;
  • l'activité du travail diminue.
  • essoufflement grave;
  • panique au milieu de la peur des maladies cardiaques;
  • le patient devient déprimé;
  • il y a des crises végétatives-vasculaires;
  • la douleur cardiaque ne peut pas être éliminée avec des médicaments à action rapide;
  • perte de force et diminution de l'activité physique.

Diagnostique

La maladie n'a pas de symptômes cliniques bien définis, ils ont donc recours au diagnostic différentiel. La difficulté à déterminer la maladie réside dans le fait que, selon les signes primaires de MNT, selon le type hypertonique, elle peut être confondue avec la myocardite, le début de la ménopause et, bien sûr, avec l'hypertension.

Par conséquent, lors de l'examen, le médecin essaie de recueillir un historique précis, détermine les caractéristiques personnelles et découvre tous les détails et les circonstances qui pourraient provoquer la maladie. Après cela, les indicateurs du pouls et de la pression artérielle sont déterminés. Pour confirmer le diagnostic, le patient est envoyé pour une électrocardiographie et, si nécessaire, pour une étude de laboratoire supplémentaire.

Après avoir établi un diagnostic de NDC pour un type hypertonique, le médecin doit exclure les pathologies de nature endocrinienne, neurologique et cardiovasculaire. Par conséquent, le patient doit subir une imagerie par résonance magnétique et une échographie.

Technique de traitement

L'action principale dans le traitement est l'identification de la cause profonde et son élimination. Si le NDC est survenu à cause du stress ou de la névrose, traitez-le d'abord. Dans le cas où une maladie infectieuse est présente dans le corps humain, ce qui provoque la NDC, la concentration est éliminée. Le traitement NDC de type hypertenseur consiste en un ensemble complexe de procédures et de mesures.

Pour récupérer, le patient doit:

  1. Changez votre style de vie (normalisation de la journée, sommeil complet, repos équilibré, abandon des mauvaises habitudes).
  2. Assister à des traitements de bien-être (massage, acupuncture et physiothérapie).
  3. Appliquer des médicaments.

Le plus souvent, la maladie se forme sur la base de troubles nerveux, de sorte que les patients sont crédités de sédatifs (teinture d'agripaume, teinture de valériane et autres préparations à base de plantes). S'ils ne sont pas en mesure d'éliminer la cause de la maladie, ils utilisent alors des médicaments plus puissants - tranquillisants et antidépresseurs. Le médecin peut également inclure des bêta-androbloquants et des antiarythmiques, des inhibiteurs de l'ECA au cours du traitement. Selon les recommandations du thérapeute, des exercices de respiration peuvent être prescrits..

Afin de normaliser les fonctions du cerveau et d'activer la circulation sanguine, tout en relaxant le patient et en soulageant une sensation de tension constante, la thérapie suivante est prescrite:

  1. Sédatifs et antidépresseurs.
  2. Médicaments tranquillisants.
  3. Médicaments nootropes.
  4. Cérébroangiocorrecteur.
  5. Aeroinotherapy.
  6. Elektoroson.

En outre, le patient est recommandé une fois par an pour améliorer sa santé dans les conditions du spa dans les zones sans différences de température. Une attention particulière doit être accordée aux procédures médicales telles que l'acupuncture et le traitement circulaire de l'eau..

Certains patients se tournent vers le traitement alternatif de la maladie par la phytothérapie. Les herbes les plus efficaces sont l'aubépine, la menthe poivrée, le millepertuis, la sauge, la camomille et sont utilisées dans le diagnostic de l'asthénie neurocirculaire. Cependant, le traitement avec des décoctions d'herbes médicinales ne peut être utilisé qu'en combinaison avec un médicament.

Veuillez noter que le NDC pour le type hypertonique n'est pas attribué en tant que maladie distincte, mais est défini comme un complexe de symptômes, qui comprend un dysfonctionnement du système végétatif-vasculaire. La maladie nécessite un traitement spécial pendant la grossesse, car la pharmacothérapie est exclue.

Le complexe de symptômes présente divers signes pouvant survenir chez des patients d'intensité et de gravité variables. Un patient avec un diagnostic de NDC doit utiliser une thérapie complexe et subir des examens réguliers pour éviter l'apparition de pathologies plus graves du système nerveux et cardiovasculaire. En outre, il est nécessaire d'établir un régime quotidien (un sommeil complet de huit heures), d'abandonner complètement les mauvaises habitudes (le tabagisme peut être l'une des raisons stimulant le développement d'un complexe de symptômes), de surveiller le poids corporel et de suivre un régime spécial (un excès de poids complique l'évolution de la maladie).

Tout sur la dystonie neurocirculatoire: symptômes, diagnostic et traitement

La dystonie neurocirculatoire (NDC) est un concept collectif qui caractérise la régulation pathologique du fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins par le système neuro-endocrinien. Les signes cliniques de la dystonie se manifestent principalement par une dissociation (trouble) des vaisseaux sanguins et du cœur, mais cela se produit dans le contexte de troubles des systèmes nerveux, limbique et endocrinien. Un large éventail de manifestations possibles est difficile à diagnostiquer et la participation de plusieurs systèmes du corps humain entraîne des difficultés à sélectionner une thérapie efficace adéquate pour le traitement de cette pathologie.

Les causes

La dystonie neurocirculatoire est divisée en deux catégories: primaire et secondaire. Les causes de la dystonie neurocirculatoire primaire sont:

  • syndrome asthénique dans le contexte de la croissance naturelle du corps et des changements hormonaux chez les adolescents;
    conditions stressantes, chocs mentaux;
  • un changement brusque de climat (hypothermie et surchauffe, exposition prolongée au soleil inhabituelle, haute et basse pression atmosphérique);
  • violation du mode de vie correct (tabagisme, aliments malsains riches en calories ou famine, manque d'exercice ou activité physique épuisante excessive, consommation de drogues);
  • violation de l'éveil du sommeil;
  • facteurs prédisposants héréditaires (souvent chez les personnes atteintes de dysplasie du tissu conjonctif);
  • consommation non contrôlée d'alcool, y compris à faible teneur en alcool, ainsi que de boissons toniques.

La dystonie neurocirculatoire secondaire se produit dans le contexte d'un syndrome asthénique sévère avec invasion infectieuse, dans le contexte d'une helminthiases, d'une pathologie oncologique, de déséquilibres hormonaux dans les maladies des glandes endocrines, etc..

La pathogenèse et les mécanismes du développement de la dystonie ne sont pas entièrement compris. La théorie principale est une violation de l'homéostasie sanguine avec un changement du fond neurohumoral, car des interruptions du travail du système hypothalamo-hypophyse se produisent. Pour cette raison, l'interaction entre les systèmes parasympathique et sympathique est perturbée, les vaisseaux et le myocarde sont les premiers à réagir aux changements. Une réponse stable du système cardiovasculaire se forme progressivement et la maladie devient spécifique au type..

Types de NDC

  1. Dystonie de type cardiaque - les principaux signes sont des perturbations dans le travail du myocarde lui-même.
  2. Dystonie de type hypotonique - la prévalence des effets vagaux du système nerveux parasympathique.
  3. Dystonie de type hypertonique - glissement sympatho-surrénalien vers la sympathie.
  4. Dystonie de type mixte - une différence dans les effets de la sympathie-parasympathique sur fond de perturbations dans le travail du cœur.

NDC cardiaque

Le principal symptôme de la dystonie neurocirculatoire selon le type cardiaque est la douleur. Localisation de la douleur dans la zone de projection du cœur. Il peut s'agir d'un caractère tirant, piquant, il peut s'accompagner d'une sensation de «gel» du cœur, une personne se plaint d'une sensation de rythme cardiaque, d'interruptions du rythme cardiaque. La douleur peut se propager au bras gauche, imitant une crise d'ischémie. Avec de telles plaintes, un patient atteint de dystonie neurocirculatoire entre dans le service de cardiologie.

Le syndrome principal s'accompagne de maux de tête, d'étourdissements possibles, de scintillement de "mouches" devant les yeux, d'obscurcissement des yeux. Dans ce cas, le patient est irrité, perturbe le sommeil, avec une tendance à l'insomnie sur fond de fatigue constante.

NDC par type hypotonique

La principale manifestation de la dystonie neurocirculatoire selon le type hypotonique est une diminution de la pression artérielle (PA) supérieure (systolique). Avec cette pathologie, il y a une augmentation de l'influence du nerf vague, c'est-à-dire de la NS parasympathique. Il affecte le tonus vasculaire, à la suite de quoi la résistance de la paroi vasculaire diminue, il y a une diminution de la pression artérielle dans la systole.

Des lésions hypoxiques transitoires dues à une hypoperfusion d'organes lors de la prédominance de la composante vagale peuvent devenir des syndromes concomitants à cette dystonie. Dans ce cas, des paroxysmes syncopaux se produisent - une perte de conscience à court terme à la suite d'une privation d'oxygène du cerveau. Alors qu'une réaction compensatoire développe un essoufflement au repos, le corps essaie de compenser le manque d'oxygène par hyperventilation.

Comme avec d'autres types de NDC, il existe des signes asthéniques, une altération de la perception cognitive (altération significative de la mémoire, de l'attention), de la somnolence, de l'apathie et une augmentation des larmes. En raison de l'hypoperfusion du cerveau, la centralisation de la circulation sanguine se produit - un spasme des vaisseaux périphériques; pour cette raison, le patient développe une pâleur de la peau, des extrémités froides, des frissons. Pendant une activité physique inadéquate, le soi-disant «phénomène de tonalité sans fin» peut se produire, qui se caractérise par une diminution de la pression diastolique à zéro.

NDC hypertendu

Dans la dystonie de type hypertensive, le principal changement pathogénétique est une augmentation de la pression artérielle supérieure. Cela est dû à la prédominance de la régulation sympathoadrénale (système nerveux sympathique). Une libération massive d'adrénaline et de noradrénaline se produit en raison d'une surcharge émotionnelle ou d'une activité physique inadéquate. Les vaisseaux sont spasmodiques et la résistance au flux sanguin du ventricule gauche augmente, en raison de laquelle la charge sur celui-ci augmente.

Une augmentation de la pression s'accompagne de maux de tête sévères, principalement dans les zones frontales et temporales. Il y a une pulsation des artères carotides sur le cou. Subjectivement, une personne ressent un rythme cardiaque, la jette dans la fièvre, la transpiration augmente. En cas de crise sympatho-surrénalienne, des vomissements de genèse centrale à la hauteur des indicateurs de pression artérielle peuvent être observés (une réaction protectrice du corps, puisque le réflexe vomissant provoque le nerf vague, ce qui active le système nerveux parasympathique).

Type mixte NDC

Un type mixte de NDC se manifeste par l'imprévisibilité des symptômes. Avec ce type, on observe à la fois une diminution et une augmentation de la pression, avec cette labilité de pression le patient enregistre une cardialgie.

Dans une situation de stress ou de stress physique, la pression artérielle systolique peut augmenter ou diminuer fortement, jusqu'au développement de la syncope. Les céphalées de tension ou les céphalées de type migraineux ne sont pas non plus rares dans cette maladie, ce qui élargit le sens de la recherche diagnostique et rend difficile le diagnostic de la dystonie..

En raison de changements soudains, le développement de perturbations hémodynamiques est possible, ce qui se manifeste par des conditions transitoires ischémiques dans le cœur (composante cardiogénique: accompagnée de douleurs piquantes dans la projection du cœur) et dans le cerveau (perte de conscience).

Des manifestations somatiques apparaissent également: dyspepsie (trouble des selles avec tendance à s'amincir, à accélérer), phénomènes dysuriques, se manifestant par une pollakiurie (mictions fréquentes). Une personne atteinte de ce type de NDC est émotionnellement labile (les attaques d'agression sont remplacées par des larmoiements incontrôlés et incontrôlés), souffrent d'insomnie la nuit et d'une somnolence sévère pendant la journée.

NDC chez les enfants

Dans le cadre des changements hormonaux, dans le contexte d'une croissance accrue des phénomènes de dystonie végétovasculaire et neurocirculatoire chez les enfants, ils ne sont pas rares, certains les considèrent comme des réactions normales transitoires (transitoires), en raison de l'épuisement des mécanismes d'adaptation aux poussées de croissance et de la libération massive d'hormones pendant la puberté.

La dystonie neurocirculatoire chez l'enfant se manifeste plus souvent par le type hypotonique, mais d'autres variantes de l'évolution de la maladie ne sont pas exclues. Les enfants se plaignent de maux de tête de nature pressante et contraignante, principalement dans la région occipitale ou frontale, souvent associés à des facteurs météorologiques; sur les étourdissements, des paroxysmes syncopaux sont possibles. Les plaintes de douleurs cardiaques sont assez rares. De plus, très souvent chez les enfants, la dystonie neurocirculatoire peut provoquer des crises d'asthme, accompagnées d'une transpiration accrue, d'un sentiment de peur, d'une pâleur de la peau, parfois avec des marbrures.

Les parents d'enfants d'âge scolaire se plaignent d'énurésie nocturne, de sorte que les enfants atteints de dystonie neurocirculatoire sont le plus souvent vus par un neurologue diagnostiqué avec une énurésie. Dans l'enfance, des troubles du tractus gastro-intestinal se manifestent également souvent (instabilité des selles, brûlures d'estomac, douleurs aux piqûres dans l'abdomen), phénomènes de condition subfébrile labile prolongée (thermonévrose). La déficience cognitive est importante pendant le développement d'un enfant..

Symptômes

Au cœur de la dystonie neurocirculatoire se trouvent les symptômes d'un état général de type névrose:

  • labilité du fond émotionnel (changements d'humeur sans cause fréquents);
  • syndrome de fatigue chronique;
  • somnolence;
  • apathie;
  • asthénie;
  • léthargie;
  • faiblesse générale;
  • transpiration accrue;
  • une boule dans la gorge, entraînant des douleurs neurogènes dans l'estomac (dans l'épigastre), des attaques de suffocation névrotique - «corset respirant»;
  • manifestations cognitives (diminution de la mémoire, perte de fragments de mémoire, distraction de l'attention) et autres signes.

Chaque type a également ses propres symptômes de dystonie, grâce auxquels il est possible de différencier la dystonie neurocirculatoire et de choisir la bonne thérapie.

Diagnostique

Le plus souvent, un patient présentant des symptômes de dystonie neurocirculatoire est observé par un cardiologue ou un neuropathologue. Avant de diagnostiquer un patient atteint de dystonie neurocirculatoire, les médecins sont tenus d'exclure la pathologie organique présentant des symptômes similaires. Pour cela, le patient subit un examen complet, de préférence dans un hôpital.

  1. Test sanguin clinique - avec son aide, des changements inflammatoires non spécifiques sont détectés.
  2. L'analyse générale de l'urine est particulièrement pertinente chez les enfants atteints de nycturie (énurésie nocturne) et les adultes souffrant de troubles dysuriques (un diagnostic différentiel avec des maladies inflammatoires du système excréteur est effectué).
  3. Coagulogramme - pour identifier la pathologie du système de coagulation et prévenir les complications possibles lors de crises dystoniques ou de syncope.
  4. Mesure de la pression artérielle, de préférence une surveillance quotidienne - pour déterminer quel type de maladie survient, pour un diagnostic différentiel avec le syndrome d'hypertension artérielle, et aussi pour déterminer le type de dystonie.
  5. Électrocardiographie - en utilisant la méthode, les changements organiques dans le myocarde sont différenciés, il est particulièrement important avec le type cardiogénique de NDC, les violations de la conduction, du rythme et de la repolarisation du muscle cardiaque sont enregistrées. Si nécessaire, la méthode est étendue au suivi quotidien (étude Holter).
  6. Test d'effort: ergométrie de vélo, test d'étape, test de tapis roulant - le but de cette étude est de déterminer les capacités du myocarde, ses réserves, la vitesse de récupération après l'exercice, l'indication directe pour ce test est les paroxysmes syncopaux, pour clarifier leur genèse.
  7. Thermométrie deux fois par jour, de préférence en trois points - pour le diagnostic de la thermonévrose.
  8. Encéphalogramme - pour les maux de tête sévères, conditions syncopales pour un diagnostic différentiel avec un épisindrome possible.

Selon la symptomatologie, d'autres mesures diagnostiques peuvent être effectuées pour clarifier la nature de la pathologie et prévenir d'éventuelles complications..

Traitement

Traitement complexe de la dystonie neurocirculatoire:

  • normalisation du mode de vie, de la nutrition;
  • création d'un confort psychologique;
  • phytothérapie;
  • thérapie médicamenteuse.

Normalisation du mode de vie

Le traitement NDC est impossible sans respect du patient, c'est-à-dire que le patient lui-même devrait être intéressé par le traitement et y faire tout son possible. Avec un changement de style de vie, en particulier chez les patients adultes, une guérison complète de la dystonie est possible même sans traitement médicamenteux:

  1. normalisation du sommeil - au moins huit heures par jour, de préférence une nuit de sommeil;
  2. nutrition - une bonne nutrition est la prévention la plus efficace de la plupart des pathologies;
  3. refus des dépendances nocives - ce concept inclut non seulement le refus de l'alcool, du tabac et des stupéfiants, mais il fait également référence aux soi-disant «toxicomanes de la caféine», c'est-à-dire les personnes qui sont accros au café et aux boissons toniques;
  4. activité physique - avec un type hypotonique, le traitement implique des charges dynamiques intenses, avec d'autres types, un ensemble d'exercices thérapeutiques avec une charge adéquate est également sélectionné.

Confort psychologique

Une étape tout aussi importante dans le diagnostic de la dystonie neurocirculatoire est la formation d'un optimum psychologique. La gravité de la névrose est éliminée par de telles méthodes:

  • psychothérapie - un psychothérapeute expérimenté, même sans soutien médical, peut sortir une personne d'un état de stress, de dépression, de névrose;
  • massage - selon le type de pathologie, il peut être relaxant (hypertonique) ou tonique (type de dystonie hypotonique), soulage la gravité de la manifestation de la névrose;
  • acupuncture - la méthode traditionnelle de la médecine orientale est conçue pour normaliser la régulation nerveuse lorsqu'elle est exposée à certains points, la méthode est efficace même avec une simple pression sur ces points sans utiliser d'aiguilles spéciales, des cours recommandés pour le traitement de la dystonie;
  • musicothérapie - les vibrations sonores de différentes fréquences, avec une sélection appropriée, peuvent équilibrer la sympathie-parasympathique, réduire ou augmenter la pression artérielle, réduire considérablement la douleur; est un traitement alternatif pour la dystonie.

Phytothérapie

Il se réfère aux méthodes de médecine traditionnelle qui sont approuvées pour une utilisation dans toutes les catégories d'âge des patients, a un minimum d'effets indésirables, est accessible au public et son efficacité dans le traitement de la dystonie est prouvée.

La préférence est donnée aux herbes et aux frais qui ont un effet sédatif sur le système nerveux. Ceux-ci inclus:

  • agripaume;
  • valériane;
  • menthe;
  • pivoine;
  • rouge viorne et autres plantes médicinales.

Avec les manifestations hypotoniques de la dystonie, il est nécessaire de tonifier le système vasculaire. Cet effet est obtenu par de tels remèdes populaires:

  • ginseng;
  • eleutherococcus;
  • coing;
  • snakehead et autres.

Thérapie médicamenteuse

Les groupes de médicaments suivants sont utilisés pour traiter la dystonie..

  • Médicaments aux propriétés sédatives, par exemple:
  1. Novo-Passit - un remède à base de plantes, efficace pour les troubles phobiques, la névrose, les conditions de stress, divers types de dystonie.
  2. Persen - également basé sur des composants à base de plantes, normalise la régulation nerveuse, est utilisé pour les troubles du stress.
  • Médicaments cardiotrophiques et normalisation du tonus vasculaire:
  1. Elkar - une préparation vitaminique qui améliore les processus métaboliques, y compris dans le myocarde et dans le système nerveux.
  2. Vinpocétine - affecte les processus métaboliques dans le cerveau, améliore la rhéologie sanguine.
  • Antidépresseurs, par exemple:
  1. Azafen est un antidépresseur qui normalise l'humeur, aide à éliminer la dépression et est utilisé pour le stress.
  2. Seduxen - également un tranquillisant du groupe, est utilisé pour traiter la dépression et les chocs de stress..

Les recommandations du médecin pour le traitement de la dystonie sont basées sur une combinaison de diverses méthodes de traitement et de minimisation de l'intervention médicamenteuse.

NDC hypertendu

Le type hypertendu de NDC est le plus affecté par les résidents des grandes villes. Le deuxième nom de la maladie est la dystonie végétative-vasculaire. Par la nature du cours, la violation est divisée en NDC selon le type hypotonique ou hypertonique. Dans ce cas, les symptômes et les mesures thérapeutiques varieront. Dans la Classification internationale des maladies selon la CIM-10, la pathologie est codée F45.3.

Caractéristiques du NDC et causes de la maladie

La principale caractéristique de la pathologie est une violation des systèmes nerveux et cardiovasculaire. Chez les femmes, le NDC se manifeste souvent avec le début de la ménopause, et le stress provoque souvent le développement d'une forme chronique de NDC.

Les CDN hypertendus peuvent être affectés même par les enfants

Les causes les plus courantes de la maladie:

  1. Mauvais mode d'éveil et de sommeil.
  2. Troubles circulatoires dans le cerveau.
  3. Carence ou excès de vitamines.
  4. Surcharge physique et mentale.
  5. Stress psychologique.
  6. Stress chronique.
  7. Mauvaises habitudes (alcool, tabac).
  8. Lésions craniocérébrales et vertébrales.

Pendant la grossesse, le développement de la maladie peut se produire en raison de changements hormonaux dans le corps, lorsque la charge sur le système cardiovasculaire et nerveux augmente. Au cours du deuxième trimestre, une dystonie neurocirculatoire de type hypertonique est notée très souvent et peut se poursuivre jusqu'à l'accouchement.

Symptômes caractéristiques

Au début, le patient ne peut manifester que des symptômes somatiques dus au stress mental - fatigue systématique et maux de tête. Une étude plus approfondie de l'état du patient révèle des symptômes de tension, d'anxiété et d'irritabilité accrue. À mesure que la maladie progresse, elle rejoint:

  • Étourdissements et faiblesse générale;
  • Crises de panique;
  • Engourdissement des membres;
  • Bouche sèche;
  • Arrêt respiratoire;
  • Cardiopalmus;
  • Pouls instable;
  • Transpiration accrue;
  • Douleur à l'estomac.

Ces symptômes peuvent durer des mois. Souvent, leur caractère récurrent est noté, surtout si les manifestations négatives sont provoquées par le stress ou une tendance à une anxiété excessive. Dans certains cas, des affections fréquentes conduisent à la panique et se développent en un sentiment obsessionnel de mort imminente.

Absence d'esprit, faiblesse, maux de tête - si des mesures ne sont pas prises, la condition ne fera qu'empirer

Types de maladies

La médecine distingue plusieurs variétés d'une condition pathologique:

  1. Le type hypertonique se caractérise par une augmentation de l'indice de pression artérielle supérieure, tandis que le chiffre inférieur reste normal. Rythme cardiaque.
  2. Une diminution de la pression artérielle de 20 unités indique un type hypotonique de NDC. La fréquence cardiaque tombe également à 60 battements.
  3. Avec un NDC de type cardial (cardiologique), le rythme cardiaque est perturbé, une tachycardie, une bradycardie sont notées. Mais avec des douleurs cardiaques caractéristiques, il n'y a pas d'écarts de pression artérielle.
  4. Le type mixte se caractérise par l'alternance d'une diminution de la pression artérielle avec une augmentation, le pouls est perturbé, les douleurs cardiaques s'intensifient, il devient difficile de respirer.

L'une des formes de la maladie se caractérise par un dysfonctionnement du système cardiovasculaire et s'accompagne d'une augmentation de la pression artérielle, souvent à des niveaux critiques.

Méthodes de diagnostic du NDC

Un cardiologue ou un neurologue peut établir un diagnostic. Cela nécessitera un diagnostic spécifique, car la dystonie de type hypertonique se caractérise, tout d'abord, par des variations de la pression artérielle. Au premier stade, le médecin corrige les symptômes décrits par le patient.

Un diagnostic précis nécessite un diagnostic approfondi.

Les anomalies visibles ne peuvent pas toujours être détectées par inspection visuelle. Afin d'exclure la névrose, la myocardite, l'athérosclérose, l'hypertension et d'autres pathologies, un examen approfondi est nécessaire. Pour une explication détaillée des causes de la maladie, il est nécessaire:

  1. Pour faire une échographie, en particulier des vaisseaux cervicaux, des reins, du cœur.
  2. Selon les résultats des tests cliniques (urine, sang), les causes de mauvaise santé peuvent être identifiées et des maladies graves cachées peuvent être détectées.
  3. La dopplerographie échographique contribue à un examen extrêmement précis du flux sanguin et de l'état des vaisseaux sanguins.

Si ces mesures ne suffisent pas à déterminer la cause et un diagnostic précis, des consultations de spécialistes étroits, par exemple un endocrinologue, un chirurgien et d'autres médecins, sont prescrites.

Principe de traitement

Avant de prescrire des médicaments, les causes exactes de la maladie sont identifiées et un diagnostic est posé. Peut-être que, après des mesures diagnostiques, le patient devra modifier l'horaire de travail, reconsidérer son mode de vie et abandonner toutes les mauvaises habitudes existantes dès que possible.

Thérapie médicamenteuse

Le traitement consiste à éliminer les effets négatifs du stress sur les systèmes nerveux et cardiovasculaire. Pour ce faire, sont affectés:

  • Vitamines (complexes);
  • Antidépresseurs;
  • Formulations sédatives;
  • Tranquillisants;
  • Stimulants circulatoires.

Le plus souvent, le médecin prescrit des teintures d'agripaume, de valériane, de pivoine (elles peuvent être combinées), de Corvalol (avec un pouls rapide), de Persen, de Novo-Passit. Si des sauts de tension artérielle sont notés, des inhibiteurs de l'ECA et des antagonistes du potassium sont utilisés..

Les vitamines B aident à faire face au stress et à l'augmentation du stress émotionnel.

Pour normaliser l'état du système nerveux, ils utilisent des médicaments contenant du magnésium et / ou des vitamines B. Si votre tête tourne et que la circulation cérébrale est perturbée, le médecin peut vous prescrire de la cinnarizine ou de la glycine..

Physiothérapie

Le but de la physiothérapie est de consolider les effets des médicaments. Dans le même temps, les processus métaboliques s'améliorent, la circulation sanguine du cerveau est normalisée, le ton des parois vasculaires est augmenté et le système nerveux est renforcé. Avec cette pathologie, en règle générale, il est recommandé d'utiliser:

  1. Massage (en particulier la zone du col cervical);
  2. Acupuncture;
  3. Magnétothérapie.

L'électrophorèse donne les meilleurs résultats, à l'aide desquels l'acide nicotinique agit sur la zone du col cervical. Dans la plupart des cas, les premiers résultats sont visibles après la première procédure de guérison.

Lors de l'électrophorèse, les particules d'acide nicotinique se déplacent dans un milieu liquide sous l'influence d'un champ électrique externe

Traitement non médicamenteux

Afin d'améliorer et de normaliser le bien-être, vous devrez changer votre mode de vie habituel et mettre dans le programme des ajouts utiles tels que:

  1. Nageant dans la piscine.
  2. Thérapie physique.
  3. Exercices respiratoires.
  4. Yoga ou acrobate aquatique.

De plus, le traitement du NDC selon le type hypertonique de recettes de médecine traditionnelle aide à faire face à l'état pathologique. Ce sont des décoctions de dogrose, des infusions de sorbier ou de viorne, des mélanges de miel et de noix avec du citron, des tisanes à l'achillée et à la sauge, la décoction de cosse d'oignon et ainsi de suite..

La natation affecte favorablement tout le corps

NDC et âge

La violation est souvent enregistrée chez les adolescents lors de l'activation de la puberté. Le jeune corps se développe rapidement, tandis que le système nerveux autonome n'a pas le temps de contrôler le développement excessivement rapide des organes internes.

Le deuxième groupe à risque de survenue de CDN est constitué par les femmes de toutes les catégories d'âge. Chez l'homme, la pathologie est diagnostiquée 2 à 3 fois moins souvent. Chez les enfants de moins de 15 ans, les manifestations de dystonie neurocirculatoire de type hypertonique sont beaucoup moins fréquentes. Les personnes de plus de 45 ans sont également rarement malades..

Le plus souvent, les MNT sont sensibles aux femmes

NDC et l'armée

Dans l'art. 47 «Calendriers des maladies» fait référence à l'asthénie neurocirculatoire (dystonie selon la terminologie internationale) et les plaintes systématiques liées à la dystonie végétative-vasculaire (VVD) sont enregistrées. Dans le même temps, une diminution de la pression artérielle sur une longue période, ainsi qu'une augmentation de la fréquence cardiaque (confirmation ECG) ne permettent pas au conscrit de supporter des charges militaires.

Si le cours du traitement ne donne pas l'effet thérapeutique souhaité (comme indiqué dans le livre médical), le conscrit peut être relevé de ses fonctions sous le point «a». Dans d'autres cas - le service est fourni, mais avec des restrictions (paragraphe "b").

NDC hypertensive - causes, symptômes, diagnostic et méthodes de traitement

Diagnostic de la dystonie neurocirculatoire

Le diagnostic de dystonie neurocirculatoire peut être établi sur la base des plaintes et des données d'examen. En règle générale, les patients présentent des plaintes caractéristiques au médecin et décrivent les symptômes de la maladie assez clairement, en particulier lorsqu'il s'agit de l'évolution sévère de la maladie avec crises. Dans le même temps, les symptômes de la maladie sont très non spécifiques, par conséquent, ils peuvent être confondus avec des manifestations d'autres conditions. Et vice versa, des pathologies graves nécessitant un traitement détaillé peuvent être cachées sous le «masque» de la dystonie neurocirculatoire.

Pour cette raison, il est si important de procéder à un examen approfondi d'un patient qui se plaint de douleurs cardiaques, de changements de la pression artérielle et de troubles névrotiques.

Un critère important permettant de suspecter une dystonie neurocirculatoire est la présence de plusieurs symptômes à la fois, dont l'apparition est clairement associée à l'influence de facteurs externes

Les symptômes pendant au moins 2 mois sont pris en compte. Avec la dystonie, leur intensité n'augmente généralement pas, bien que la progression de la maladie soit possible.

À l'examen, le médecin (thérapeute, cardiologue, neurologue) évalue le pouls et la respiration, leur rythme, mesure la pression artérielle. Pour déterminer l'état du système nerveux autonome, un test de dermographisme cutané est effectué. Pour ce faire, un objet émoussé (par exemple, une nervure de spatule ou une extrémité émoussée d'un stylo à bille) est tracé le long de la surface de la peau. Après 10-20 secondes, une ligne apparaît qui peut être rouge (apparaît plus tôt et dure plus longtemps, s'élève au-dessus de la surface de la peau) ou blanche. Le dermographisme rouge est caractéristique de la prédominance du système parasympathique, blanc pour les sympathiques.

Un point obligatoire de l'examen est l'électrocardiographie (ECG). Il peut détecter diverses perturbations du rythme (selon le type de maladie), ainsi qu'une onde T négative dans deux dérivations ou plus. Le plus souvent, les patients se rendent chez le médecin non pas pendant une crise, mais pendant une période de rémission, c'est-à-dire qu'au moment du traitement, les plaintes peuvent très bien être absentes. Dans ce cas, pour un diagnostic objectif, des tests de charge sont effectués, dont l'essence est de réaliser un ECG après toute charge.

Types de tests ECG avec une charge:

  • Test d'hyperventilation: un ECG est effectué sur un patient, puis il respire profondément pendant 30 à 45 secondes, après quoi une étude électrocardiographique est à nouveau effectuée. Parfois, le temps de respiration profonde est allongé, se concentrant sur l'apparition de vertiges. En cas de dystonie neurocirculatoire, après hyperventilation, le pouls devient 1,5 à 2 fois plus rapide, une onde T négative apparaît ou son amplitude augmente.
  • Test orthostatique: le patient effectue un ECG en position couchée, puis il se lève, est en position verticale pendant 10-15 minutes, après quoi un ECG répété est enregistré. La présence de dystonie neurocirculatoire est indiquée par les mêmes changements que dans l'échantillon avec hyperventilation.
  • Test médicinal: après un ECG, le patient reçoit l'un des bêtabloquants ou du chlorure de potassium, et après 40 à 60 minutes lorsque le médicament est efficace, un ECG répété est effectué. Le test de drogue nous permet de différencier la neurodystonie et les maladies accompagnées de changements organiques (maladie coronarienne, cardiomyopathie, myocardite). Avec la pathologie organique, après l'administration du médicament sur l'ECG, une onde T positive apparaît, et avec la dystonie, une onde négative.

Principes de traitement

La thérapie NDC doit être complète - inclure des mesures générales, un traitement médicamenteux et des techniques physiothérapeutiques.

Évènements généraux

La direction principale de la thérapie est l'identification d'un facteur provoquant et l'élimination absolue de ses effets sur le corps. Autrement dit, le patient doit apprendre à éviter les situations stressantes, et si cela est impossible, il est plus facile d'essayer d'y répondre, sans prendre à cœur; traiter les foyers d'infection chronique, le cas échéant, et prévenir les maladies infectieuses aiguës (ne pas trop refroidir, mener une vie active, manger rationnellement, etc.). Si la maladie est le résultat d'une exposition à l'ensemble des risques professionnels - changez d'emploi. Dormez suffisamment, ne travaillez pas sept jours par semaine. Mener un traitement adéquat en temps opportun pour les perturbations hormonales.

La psychothérapie est également importante. Le médecin doit expliquer au patient tout ce qui concerne sa maladie. Répondez à toutes ses questions. Convaincre que la pathologie, bien qu'elle lui apporte un inconfort, est néanmoins bénigne et ne menace pas la vie. Dites qu'avec toutes les recommandations, les symptômes de la maladie régresseront probablement complètement et le patient se rétablira.

La psychothérapie peut être effectuée individuellement ou en groupe. Aussi, ne négligez pas la méthode d'auto-formation.

Traitement médical

La principale direction de la pharmacothérapie est l'effet sur le système nerveux - il est nécessaire de réduire son excitabilité et de restaurer les mécanismes de régulation neuroendocrine précédemment perturbés.

Dans le traitement des MNT de type hypertenseur, les éléments suivants peuvent être utilisés:

  • sédatifs d'origine végétale - agripaume, racine de valériane, feuilles de menthe poivrée et autres;
  • nootropiques - piracétam et autres;
  • médicaments qui améliorent la circulation sanguine dans le cerveau - vinpocétine (Cavinton), cinnarizine et autres;
  • anxiolytiques - mébicar (Adaptol), tofisopam (Grandaxinum), oxazépam (Nozepam, Tazepam);
  • bêta-bloquants (bisoprolol (Concor), métoprolol (Corvitol) et autres).

Les causes de la maladie

Les conditions préalables exactes et spécifiques qui provoquent l'apparition de la maladie n'existent pas. La dystonie neurovasculaire est une conséquence du déséquilibre du système végétatif sous l'influence de nombreux facteurs.

La maladie peut survenir pour les raisons suivantes:

  • l'abus d'alcool, de substances psychotropes et le tabagisme;
  • situation technologique défavorable dans le lieu de résidence;
  • mauvaise qualité nutritionnelle, absence en elle de la quantité de protéines, minéraux et vitamines nécessaires à l'organisme;
  • environnement social dysfonctionnel dans lequel une personne doit vivre, étudier et travailler;
  • la présence de difficultés temporaires ou permanentes dans la main-d'œuvre, le stress, la surcharge et le manque de sommeil;
  • un mode de vie passif à la limite du sybaritisme qui cause la rate et la dépression.

La dystonie discirculatoire pourrait bien devenir une complication causée par des maladies graves et prolongées associées à de graves souffrances physiques et à un réel danger pour la vie. Un enfant peut devenir victime de cette maladie en raison de querelles constantes entre les parents ou d'une peur pathologique de l'école.

Classification

La dystonie neurocirculatoire est divisée en plusieurs formes:

  • Toxique infectieux;
  • Névrosé;
  • Surtension physique NDC;
  • Mixte;
  • Essentiel
  • Dishormonal.

Selon le tableau clinique, la maladie peut également être divisée en quatre types (en tant que diagnostic), en fonction des symptômes caractéristiques:

  • MNT hypertensive avec augmentation de la pression;
  • MNT antihypertensive avec une diminution de la pression;
  • MNT cardiaque avec insuffisance cardiaque;
  • Mixte, dans lequel les troubles du cœur et de la pression artérielle sont combinés.

Selon la gravité de l'évolution de la maladie, on distingue les degrés de NDC légers, modérés et sévères. Avec un degré modéré, les symptômes ne sont pas suffisamment prononcés et le patient ne perd pas son efficacité, se sentant satisfaisant. Une attaque provoque du stress. Avec une gravité modérée, les performances diminuent de moitié. À ce stade, il est nécessaire de commencer le traitement avec des médicaments. Dans des conditions sévères, une personne perd complètement sa capacité de travail, les symptômes persistent. Dans de tels cas, la thérapie est effectuée en milieu hospitalier. L'évolution de la maladie peut être en rémission ou en exacerbation.

Les symptômes de la dystonie neurocirculatoire

L'évolution de la maladie dépend en grande partie des facteurs qui ont déclenché son apparition.

Lorsqu'un patient reçoit un diagnostic de dystonie neurocirculatoire, les symptômes de cette maladie sont conditionnellement répartis dans les groupes suivants:

  1. Respiratoire Le patient a une respiration rapide, un essoufflement et un manque d'air. De ce fait, l'efficacité diminue fortement, la fatigue survient même après un effort physique mineur. Il y a souvent des étourdissements, des évanouissements, un engourdissement des pieds et des mains.
  2. Cardiovasculaire. Il s'agit notamment des interruptions du rythme cardiaque, des chutes de pression aiguës et lisses, des douleurs cardiaques. Une personne a une déficience visuelle et l'appareil vestibulaire. Des douleurs cardiaques constantes font mal, piquent et tirent dans la nature.
  3. Gastro-intestinale La douleur se produit dans l'abdomen, accompagnée de ballonnements et de flatulences. La constipation alterne avec la diarrhée, ce qui introduit un inconfort supplémentaire et complique la situation. Le patient a des vomissements et des nausées, même après avoir consommé des produits de qualité en petites quantités.
  4. Urologique. Une personne perd tout désir d'avoir des relations sexuelles, car ce processus ne procure pas de plaisir passé. Chez les hommes, la puissance diminue. Chez la femme, le cycle menstruel est perturbé et l'écoulement devient abondant, prolongé et douloureux. La miction est rapide et difficile.
  5. Psychologique. Une personne est constamment déprimée. Au milieu de la peur, de l'anxiété et des crises de panique, il développe de l'insomnie et de la fatigue chronique..

NDC Hypertensive Symptoms

Les signes de tout type de dystonie neurocirculatoire sont:

  • faiblesse, fatigue;
  • troubles du sommeil (insomnie, réveils nocturnes fréquents, après un réveil matinal, une personne se sent toujours fatiguée);
  • maux de tête de localisation floue, vertiges;
  • irritabilité;
  • mauvaise humeur, manque de désir de faire les tâches ménagères et le travail, manque de motivation pour acquérir de nouvelles connaissances;
  • durée d'attention réduite;
  • transpiration excessive, en particulier dans des situations stressantes;
  • sensations de chaleur dans le visage et la tête entière, «marées»;
  • sensation de manque d'air;
  • froideur des mains et des pieds;
  • crises végétovasculaires.

Les crises végétatives sont de 2 types:

  • vagoinsular (les manifestations d'une telle crise sont des étourdissements, une diminution de la fréquence cardiaque, une sensation de décoloration cardiaque, des sueurs, une motilité intestinale accrue, une léthargie, une sensation de grande faiblesse après une attaque);
  • sympathoadrenal (aujourd'hui, cette condition est appelée une «attaque de panique»; se développe après un stress sévère ou à la suite d'un surmenage, ainsi que dans les derniers jours du cycle menstruel (avec SPM) et avec un changement brusque de temps; les symptômes apparaissent le soir ou même la nuit; caractérisés par l'anxiété et la peur mort, agitation émotionnelle et motrice du patient, sensation de manque d'air, maux de tête, douleur au cœur et à l'abdomen, nausées; aboutit à une miction excessive et une faiblesse sévère pendant 1 à 3 jours).

Une caractéristique du type hypertonique de NDC est une augmentation transitoire de la pression artérielle à des valeurs limites - 135-140 / 85-90 mm RT. Art., Non accompagné d'un changement significatif de l'état du patient. Souvent détecté par accident - lors d'un examen médical de routine. Une augmentation de la pression artérielle est associée à d'autres symptômes - décrits ci-dessus - de dystonie neurocirculatoire. Elle nécessite un diagnostic différentiel avec une hypertension borderline. Ne provoque pas de changements organiques dans le muscle cardiaque, les reins, le fond d'œil.

Étapes NDC

Les symptômes de la pathologie ont une différence caractéristique selon le stade de son développement. La formation d'une dystonie neurocirculatoire accompagne le développement d'une augmentation transitoire de la pression, qui n'affecte pas l'état général du patient pendant une longue période. Une telle maladie ne peut pas être déterminée lors des examens initiaux par un médecin. L'ECG et les mesures du fond d'œil sont considérés comme des tests diagnostiques caractéristiques..

1ère phase de la maladie

Cette étape se produit principalement après des facteurs d'exposition stressants. Les signes sont mal exprimés et n'apportent pas beaucoup d'inconfort. Pour cette raison, le patient ne demande pas l'aide d'un médecin. Le patient ressent un léger malaise, ainsi qu'une diminution des performances. Il n'est pas nécessaire de prendre des médicaments. Le patient doit consacrer beaucoup de temps au repos.

2 stade de pathologie

Au deuxième stade de la pathologie, les signes de la maladie perturbent le patient pendant longtemps, ce qui affecte considérablement ses performances.

Les symptômes à ce stade augmentent et les symptômes dérangent le patient pendant une longue période. Le patient souffre de paroxysmes végétovasculaires, qui provoquent une grande gêne. Le patient n'est plus en mesure d'effectuer le même travail physique. Un médicament adapté au patient est utilisé pour une récupération rapide..

Maladie de stade 3

Au dernier stade, les symptômes s'aggravent et deviennent également plus palpables et douloureux. Ils ne peuvent pas être arrêtés avec des drogues. Il existe également un risque de troubles dépressifs. La faiblesse du patient est tellement palpable qu'il n'est pas en mesure de montrer sa capacité de travail antérieure. La thérapie au troisième stade se déroule en mode stationnaire afin de surveiller en permanence l'état du patient.

Les symptômes de la dystonie neurocirculatoire

Le tableau clinique de la dystonie neurocirculatoire dépend du type de maladie, mais il existe des symptômes généraux caractéristiques de tous les types. Il s'agit d'un état semblable à une névrose, dont les signes sont une tension interne, des tremblements, de la transpiration, de l'anxiété, une sensation de manque d'air ou une sensation de "respiration incomplète", une "boule dans la gorge" et au cours de la maladie chronique - fatigue, irritabilité, troubles du sommeil, diminution du ton émotionnel et troubles cognitifs, combiné sous le terme de "syndrome asthénique". Dans le contexte de cette condition, des symptômes de dysfonctionnement du système cardiovasculaire apparaissent, dont chaque type de dystonie a la sienne. La principale différence entre la dystonie neurocirculatoire et la névrose est la présence de troubles du système cardiovasculaire.

1. La dystonie neurocirculatoire de type cardiaque s'accompagne de cardialgies, d'interruptions du travail du cœur, de sensations de palpitations et d'essoufflement pendant l'activité physique. La douleur cardiaque peut être douloureuse, douloureuse, à court terme ou prolongée. Aucun changement de la pression artérielle n'est observé ou insignifiant. À l'examen, une tachycardie est détectée, y compris paroxystique, arythmie respiratoire, extrasystoles, des changements de la tension de l'onde T dans les deux directions peuvent être détectés sur l'ECG.

2. La dystonie neurocirculatoire de type hypotonique se caractérise par une diminution de la pression artérielle systolique inférieure à 100 mm Hg, qui s'accompagne de symptômes d'insuffisance vasculaire:

  • froideur des mains, des pieds;
  • transpiration
  • hypersalivation;
  • étourdissements jusqu'à perte de connaissance;
  • faiblesse, fatigue, maux de tête.

3. La dystonie neurocirculatoire hypertensive est caractérisée par des augmentations périodiques de la pression artérielle systolique à 130-140 / 85-90 mm Hg. Art. dans le contexte des symptômes généraux de la dystonie. Dans certains cas, une augmentation de la pression artérielle n'affecte pas le bien-être. Si des symptômes apparaissent, ils correspondent à l'image d'une cardiopathie hypertensive (maux de tête, tachycardie, sensation de pulsation des vaisseaux de la tête ou du cou), et le péristaltisme est affaibli, les pupilles se dilatent.

4. La dystonie neurocirculatoire de type mixte combine le syndrome de cardialgie et une variation de la pression artérielle dans un sens ou dans un autre, qui s'accompagne des symptômes caractéristiques décrits ci-dessus.

On distingue trois degrés de gravité de la dystonie neurocirculatoire en fonction de la sévérité des symptômes et des conditions de leur apparition..

  • Avec un degré modéré, les symptômes sont légers et se produisent au milieu d'une exposition à des facteurs externes. Le traitement de la dystonie neurocirculatoire légère ne nécessite pas.
  • Avec une gravité modérée, les symptômes sont plus prononcés, ils réduisent considérablement l'efficacité et nécessitent un traitement.
  • La dystonie sévère se caractérise par des symptômes persistants qui affectent considérablement la qualité de vie et nécessitent un traitement médical constant, parfois même à l'hôpital.

L'évolution de la dystonie neurocirculatoire peut être différente. Le plus souvent, dans le contexte de rémissions complètes ou incomplètes, des crises végétatives se produisent, provoquées par l'influence des raisons énumérées. Les crises végétatives peuvent être assez difficiles, durer jusqu'à 2-3 heures et se terminer par une miction ou une défécation involontaire.

Les symptômes des crises dépendent également du type de dystonie neurocirculatoire..

  • Crise sympathoadrénale: maux de tête sévères, augmentation de la pression artérielle, douleurs cardiaques, engourdissement et refroidissement des extrémités, pâleur, tachycardie, agitation générale. Dans certains cas, il peut y avoir une augmentation de la température corporelle, même à un nombre fébrile.
  • Crise vaginale: diminution de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque, sensation de chaleur, lourdeur dans la tête, manque d'air, vertiges et faiblesse, nausées, motilité intestinale accrue, pupilles contractées.
  • Crises mixtes: combinaison de symptômes des deux types de crise ou de leur alternance.

Si vous constatez des symptômes similaires, consultez immédiatement un médecin. Il est plus facile de prévenir une maladie que d'en faire face aux conséquences..

Image clinique

Les plaintes les plus courantes sont des maux de tête intenses et prolongés dans les régions frontales, pariétales ou temporales, ayant plus souvent un caractère pressant et se produisant, en règle générale, l'après-midi. De plus, une faiblesse matinale, une fatigue après un stress physique et mental, des étourdissements après l'école, avec un changement brusque de position corporelle, une tendance à des évanouissements sont notés. La moitié des enfants se plaignent de douleurs aiguës et piquantes au cœur. La pression artérielle y est réduite et certains ont les chiffres les plus bas le matin, d'autres ont une augmentation notable le soir ou les fluctuations de la pression artérielle sont insignifiantes. La peau des patients est pâle et froide. L'histoire de ces enfants montre souvent une neuropathie (61,4-62,2%), ce qui est 4 fois plus souvent que chez les enfants présentant des symptômes hypertensifs. Souvent également observé une infection focale chronique (28,9%), des réactions allergiques (34,2%), des maladies du tractus gastro-intestinal (17,1%). Parmi ces patients, les enfants de type constitutionnel mésosomatique (59,2%) et microsomatique (19,7%) prédominaient. Chez 57 à 60% des enfants souffrant d'hypotension artérielle, des situations traumatiques à prédominance chronique (conflits familiaux, alcoolisme de l'un des parents) sont notées, chez une partie importante des patients, la situation conflictuelle à domicile devient pathogène sans prise de conscience de ce qui se passe. Des écarts fréquents dans le processus d'élevage de ces enfants ont été notés, consistant en une hyper-garde (48,7%), ce qui affecte leur capacité d'adaptation sociale. Sous l'influence de facteurs psychologiques, les patients souffrant d'hypotension artérielle élargissent considérablement la gamme des plaintes. Ces enfants sont souvent facilement excitables, peu sûrs, sensibles, vulnérables, hypocondriaques, dépendants, sensibles à la menace, craintifs. Ils ont une adaptabilité sociale insuffisante, les indicateurs d'anxiété personnelle sont augmentés chez 92% des enfants.

La moitié des enfants (48,9-51,3%) ont une attitude hypocondriaque envers la maladie, ils se considèrent gravement malades, s'inquiètent de leur état, ne croient pas au succès du traitement.

Nous illustrons le type de dystonie décrit.

Les matériaux d'une étude électroencéphalographique des enfants atteints de VVD, à la fois hypotonique et hypertonique, révèlent la présence de changements neurodynamiques. Par exemple, sur 60 enfants examinés, seulement 8 enfants n'ont détecté aucune caractéristique de l'activité bioélectrique du cerveau, 12 ont présenté des troubles fonctionnels et 40 enfants ont présenté des changements plus graves: courbes asynchrones de grande amplitude avec un rythme faible (3), diffuses (10) et focales (3) des perturbations organiques de l'activité bioélectrique, principalement des changements irritatifs (7), dans la plupart (29) des perturbations de l'activité bioélectrique des structures cérébrales profondes au niveau diencéphalique-mésencéphalique.

Critères de gravité NDC

  • Avec une MNT légère, ses symptômes apparaissent principalement après un stress sévère ou une exposition à d'autres facteurs prédisposants; il y en a peu, exprimées modérément. Il n'y a pas de crise végétative. L'endurance de l'activité physique est totalement ou légèrement réduite. Le handicap n'est pas rompu. Cette condition ne nécessite pas de traitement médicamenteux - passe d'elle-même après le repos.
  • Les CDN de gravité modérée sont caractérisés par un polysymptome et une longue période de leur existence. Périodiquement, mais plutôt rarement, le patient éprouve des paroxysmes végétovasculaires, c'est-à-dire des crises. L'endurance de l'activité physique est réduite de près de 2 fois. Pendant la période d'exacerbation de la maladie, la capacité de travail du patient est altérée et son état n'est normalisé que dans le contexte de la pharmacothérapie..
  • De multiples symptômes témoignent d'une dystonie neurocirculatoire sévère, qui n'est pas éliminée par l'utilisation de médicaments classiques. Les symptômes sont prononcés de manière significative et perturbent considérablement l'état du patient. Souvent, des crises surviennent. L'état mental du patient souffre également - souvent chez ces patients, les troubles dépressifs sont déterminés. L'invalidité est fortement réduite, le patient reçoit un traitement à l'hôpital.

Caractérisation d'autres syndromes cliniques de NDC

La différence entre un système nerveux central avec un syndrome similaire et l'angine de poitrine est la survenue de douleurs après l'effort. Validol ou Valocordin aideront à réduire la douleur. Le syndrome hyperkinétique est associé à une augmentation du volume cardiaque avec une diminution simultanée de la résistance périphérique. Les symptômes typiques dans ce cas incluent des maux de tête, des étourdissements, des pulsations sévères, une fonction cardiaque irrégulière. La fréquence cardiaque peut être de 130 battements par minute. Lors de l'écoute, un souffle systolique peut être détecté. Si les valeurs de la pression artérielle avec dystonie neurocirculatoire, limitent l'hypertension et augmentent de 25 mm RT. Art. Avec arrêt respiratoire, ils parlent de NDC sur la base du type hypertonique. Si les valeurs de la pression artérielle sont normales au repos et abaissées pendant l'effort physique, le NDC est diagnostiqué comme hypotonique. Cela est dû à une diminution du tonus des veines..

Elle s'accompagne d'essoufflement, d'inconfort dans le sternum, de respiration irrégulière, de soupirs profonds. Parmi les raisons qui ont conduit au syndrome, il y a une ventilation insuffisante des poumons en raison de la grande quantité d'air résiduel qui s'y trouve. Les troubles végétatifs se produisent par une transpiration accrue des paumes, des pieds, des aisselles et des frissons. Parfois, le patient se plaint de l'apparition d'un œdème. On peut parler de syndrome asthénique si l'anxiété et l'irritabilité prédominent, des troubles du sommeil, une baisse des performances et une fatigue accrue.

La maladie est classée selon la CIM-10 comme un trouble somatrophique sous le code F 45.2. Avec NDC, un trouble de la régulation neurohormonale-métabolique dans le corps humain se produit. Sous l'influence d'irritants ordinaires, une personne peut souffrir d'arythmie, de tachycardie, de fluctuations de la pression artérielle, de crampes et d'évanouissements..

La maladie de tout type se manifeste par les symptômes suivants: pâleur, transpiration élevée, frissons, irritabilité, peur, stress.

Elle s'accompagne de caractéristiques psychologiques et comportementales. Il a trois degrés de gravité: léger, modéré et sévère. Un degré léger est caractérisé par une tachycardie sévère (jusqu'à 100 battements par minute) et se produit avec un fort stress psychophysique. Le degré moyen est persistant, avec des crises de douleur (douleur dans la région du cœur).Une personne peut temporairement perdre sa capacité de travail. Un degré sévère passe avec une douleur intense et une tachycardie sévère (jusqu'à 150 battements par minute).

Les formes primaires et secondaires de NDC sont distinguées. La dystonie primaire est provoquée par des facteurs externes:

  • mauvais style de vie;
  • surtension prolongée;
  • facteurs traumatiques;
  • agents chimiques et intoxication.

La forme secondaire se développe à la suite d'un dysfonctionnement des organes internes. Avec ce trouble, la manifestation de tous les symptômes se produit pour les raisons suivantes:

  • perturbation de l'hypothalamus, responsable de la régulation de l'activité neuroendocrine;
  • stimulation sympathoadrénale excessive avec le développement de la crise (crise de panique avec augmentation du pouls et de la pression artérielle);
  • intensification du travail des entités responsables du fonctionnement des organes internes;
  • dysfonctionnements métaboliques dus à une modification de la régulation neuroendocrine.

Les objectifs et les méthodes de thérapie

L'objectif principal du traitement est l'élimination de tous les facteurs qui provoquent le développement de cette maladie. Pour ce faire, créez le régime le plus confortable pour le patient, qui est protégé de tous les facteurs de stress..

Le médecin peut prescrire des sédatifs légers - glycine, agripaume, valériane. Il est également possible d'utiliser des tranquillisants et des antipsychotiques.

Si le ton d'une certaine partie du système nerveux autonome prévaut, le médecin doit choisir les moyens appropriés. Ainsi, pour supprimer l'activité excessive du système sympathique, l'utilisation de bêta-bloquants est indiquée. Pour supprimer l'activité du nerf vague, il est nécessaire d'utiliser des préparations de beladonna.

Très souvent, il est nécessaire d'utiliser des médicaments nootropes. Le dosage spécifique et le cours de la thérapie doivent être choisis par le médecin traitant. Pour faire face aux symptômes de la maladie, un spécialiste peut prescrire des antidépresseurs. Dans les situations difficiles, vous ne pouvez pas vous passer de psychostimulants.

Lorsque des processus pathologiques dangereux apparaissent qui conduisent à une violation des fonctions de base de la vie, le médecin prescrit des bloqueurs des récepteurs NMDA. Cependant, ils doivent être utilisés sous la stricte supervision d'un spécialiste..

En outre, le traitement comprend les composants suivants:

  • massage;
  • physiothérapie pour renforcer le corps;
  • physiothérapie;
  • balnéothérapie;
  • sommeil électrique.

Un élément obligatoire du traitement de l'asthénie neurocirculatoire est un traitement spa. Dans son cadre, vous pouvez appliquer toutes ces méthodes.

Avec une cardialgie sévère, qui est une douleur dans la région du cœur, le médecin peut prescrire des applications à l'aide de Menovazin, de pansements à la moutarde ou d'un patch au poivre. Cette procédure aide à éliminer par réflexe la douleur..

Cette méthode ne peut être utilisée que si, selon les résultats des études, il a été possible d'exclure les maladies coronariennes et autres lésions cardiaques..

Le principal danger de l'asthénie neurocirculatoire est la forte probabilité de développer un infarctus du myocarde. Une menace particulière est l'état d'excitabilité et la présence de dépression chronique..

Même des événements tels qu'un changement d'emploi ou un divorce peuvent causer un stress important. Les troubles du travail de l'estomac conduisent parfois à l'apparition et à l'exacerbation de la maladie. Dans cette situation, les patients se plaignent de vomissements ou de crampes dans l'œsophage.

Et toujours quoi faire avec elle

Vous pouvez parler de la dystonie neurocirculatoire pendant longtemps et beaucoup, des avantages et des nombreux noms de cette pathologie, et cela permet une variété. Mais ceux qui ont un tel «bonheur» cherchent des moyens d'échapper à ce complexe de symptômes, qui empoisonne à peu près la vie et se manifeste dans les situations les plus imprévues. En général, une part importante de l'humanité est occupée par la question de savoir comment traiter la dystonie neurocirculatoire, qui a une douzaine d'autres noms. Après tout, changer le nom n'affecte pas le bien-être du patient.

Le respect obligatoire du régime de travail et de repos fait également partie intégrante du processus de traitement. Bien sûr, travailler sur un quart de nuit, un manque de sommeil et un long passe-temps près du moniteur sont peu susceptibles de vous aider à sentir la lumière dans votre tête et votre corps. Mais de l'air frais, des promenades calmes le soir à pied, un bain chaud aux herbes apaisantes, au contraire, assureront un bon sommeil sain et amélioreront votre humeur.

Les patients doivent porter une attention particulière à l'état émotionnel. Évitez les situations stressantes, faites de l'auto-entraînement, prenez un thé apaisant et faites tout votre possible pour créer une atmosphère calme et conviviale à la maison et dans l'équipe pour vous et les autres

Peu importe à quel point cela peut sembler banal, mais ici, un rôle important appartient au régime alimentaire. La dystonie neurocirculatoire "n'aime" ni les épices, ni les plats épicés, ni l'alcool. Tout ce qui excite le système nerveux peut aggraver le déroulement du processus, il est donc préférable d'éviter les excès et de ne pas surcharger. Mais les aliments riches en potassium (aubergines, pommes de terre, bananes, pruneaux et abricots) "aimeront" le système nerveux "capricieux".

Causes de la dystonie neurocirculatoire

La plupart des spécialistes d'un profil cardiologique, dont le rôle est la prise en charge et le traitement des patients atteints de dystonie neurocirculatoire dans l'une ou l'autre variante clinique, conviennent que cette pathologie appartient à la catégorie des maladies polyétiologiques, pour le développement desquelles il ne suffit pas de détecter un seul facteur provoquant chez le patient. Un tableau clinique élargi se développe chez l'homme uniquement avec la combinaison existante de diverses causes étiopathogénétiques.

Il existe de nombreuses théories pathogénétiques concernant le développement de manifestations cardiovasculaires et neurologiques chez un patient atteint de dystonie neurocirculatoire, qui sont de nature fonctionnelle. Selon la première théorie, toutes les perturbations existantes dans l'activité des structures du corps humain résultent d'un effet direct sur les organes du système nerveux central, résultant du surmenage, des émotions négatives, du stress, de diverses options pour perturber le sommeil nocturne, ce qui provoque inévitablement une asthénisation mentale.

Un effet nocif sur les structures du système nerveux central peut également avoir un effet toxique chronique, une exposition à des facteurs professionnels nocifs, un déséquilibre hormonal, ainsi que des effets d'intoxication qui se produisent dans les maladies infectieuses chroniques et aiguës. Les facteurs prédisposants, avec une exposition prolongée à laquelle se développe une lésion modérée du système nerveux central qui se produit avec toute forme de dystonie neurocirculatoire, sont une prédisposition héréditaire, ainsi qu'une hypokinésie irrationnelle prolongée.

Les adhérents d'une autre théorie croient que la cause immédiate du développement de la dystonie neurocirculatoire est une violation de la fonction de l'appareil, qui régule le ton de la paroi vasculaire, et tous les autres facteurs causaux sont à l'origine de la provocation initiale des signes de la maladie. Cette théorie a une confirmation dans une dépendance claire de la survenue de dystonie neurocirculatoire chez les personnes consanguinité dans 25% des cas.

Malgré le fait que tout un groupe de facteurs prédisposants participent au développement de la dystonie neurocirculatoire, le mécanisme pathogénique de la formation de la maladie dans toutes les situations se déroule le long d'une seule chaîne consistant à violer la régulation du système hémodynamique. Les troubles hémodynamiques peuvent être provoqués à la fois par une violation de la fonction régulatrice des structures corticales du cerveau et par des troubles végétatifs-vasculaires qui se manifestent par un dysfonctionnement des systèmes cholinergique et sympathico-surrénalien. L'émergence de la réactivité sympathique dominante et accrue du système cholinergique en réponse aux troubles fonctionnels du système hypothalamo-hypophyse joue un rôle important dans le développement du mécanisme de la dystonie neurocirculatoire..

De plus, des mécanismes de régulation cardio-viscérale, consistant en l'apparition de troubles du système cardiovasculaire à la suite d'une irritation des récepteurs situés dans toutes les parois vasculaires, se produisent dans la plupart des variantes cliniques de la dystonie neurocirculatoire.

Tous les types de dérégulation du système cardiovasculaire affectent négativement les processus métaboliques se produisant dans le myocarde, ce qui conduit inévitablement à des changements pathomorphologiques dégénératifs. L'évolution des changements neurocirculatoires est aggravée par une violation concomitante du métabolisme eau-électrolyte, glucides et acide-base. Tous les mécanismes ci-dessus pour le développement de la dystonie neurocirculatoire peuvent être observés chez les patients qui ont subi une intervention chirurgicale, un accouchement, ainsi que chez les personnes inactives depuis longtemps.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite