Quelle est la violation de la conduction intraventriculaire du cœur??

Le système de conduction du cœur assure la transmission rapide des impulsions nerveuses du nœud principal à l'oreillette, puis aux ventricules. Pour que ce processus se déroule correctement, des cellules importantes sont situées dans la partie interne du septum interventriculaire, qui se connectent à une sorte de branche. Une telle zone de l'organe principal est appelée par les médecins, comme les jambes ou les faisceaux des siens. Les tissus de la partie inférieure des deux ventricules et de la partie supérieure du cœur sont appelés fibres de Purkinje. La violation de la conduction intraventriculaire du cœur provoque l'apparition de divers écarts dans l'activité de l'organe, ce qui peut être très dangereux. Par conséquent, il est important de tout savoir sur la pathologie et de pouvoir prévenir ses complications à temps.

Système ventriculaire

Pour comprendre comment


De telles conditions pathologiques se développent, il est nécessaire de savoir en quoi consiste exactement le système de conduction, qui est responsable de la transmission des impulsions à travers les ventricules. Ainsi, le rôle principal dans ce processus appartient au soi-disant faisceau de His, composé de deux parties structurelles:

  • La jambe gauche. Il est représenté par les branches avant et arrière, dont chacune est responsable de sa paroi dans le ventricule gauche. Leurs branches forment un système de fibres de Purkinje.
  • Pied droit. Il est représenté par un faisceau se ramifiant dans les parties inférieures du ventricule droit.

Pour l'apparition d'excitation dans les ventricules, une impulsion du stimulateur cardiaque traverse le septum interventriculaire, puis les deux ventricules sont simultanément excités. Pour cela, l'impulsion a besoin d'environ 0,12 seconde..

Dans le cas où des blocages sont notés sur l'une des voies, non seulement la voie le long de laquelle l'impulsion passe, mais aussi le temps pendant lequel les ventricules sont excités, change.

Qu'est-ce qu'une pathologie??

La fonction principale du cœur et de son myocarde (parois musculaires) est la transmission à travers le système de nœuds spéciaux et de fibres d'impulsions électriques. Pour que le rythme cardiaque soit suffisant pour la circulation sanguine, les ondes d'excitation doivent être transmises à travers les sections cardiaques dans une certaine séquence et à une vitesse constante.

Normalement, les impulsions passent du nœud sinusal, la partie auriculaire à l'atrioventriculaire - l'atrioventriculaire. Ainsi, les sections supérieures sont d'abord excitées, puis les sections inférieures.

Classification du blocus du paquet de His

Selon la classification généralement acceptée, tous les blocs de l'impulsion vers les ventricules sont divisés comme suit:

  1. Un, deux ou trois faisceaux. Ceci est déterminé par le nombre de faisceaux impliqués dans la mauvaise conduite des impulsions.
  2. Local. La violation de la conduction n'est pas observée dans toutes les dérivations lors de l'examen ECG.
  3. Reporter. Une conduction d'impulsion incorrecte alterne avec une normale.
  4. Arborisation. Le blocage d'impulsion se produit dans les fibres de Purkinje. Plus précisément, dans leurs sections inférieures.
  5. Blocus total.
  6. Blocus incomplets.
  7. Blocus alterné. Lors de la recherche, l'une ou l'autre option est révélée.

Quelle est la maladie exprimée

Vaincre la jambe droite


Dans les situations où un bloc complet de la jambe droite est noté, l'excitation du ventricule droit est effectuée d'une autre manière. Une impulsion vers le ventricule droit provient des parties gauches du septum interventriculaire. C'est-à-dire que l'enthousiasme des départements de gauche est d'abord noté, puis seulement à droite. S'il y a un bloc incomplet, l'excitation du ventricule droit se produit correctement, cependant, la vitesse de l'impulsion diminuera.

Habituellement, les maladies suivantes sont à l'origine du blocage de la jambe droite:

  • Pathologie pulmonaire chronique.
  • Sténose mitrale.
  • Maladie coronarienne.
  • Infarctus du myocarde avec une grande zone d'ischémie.
  • Malformations congénitales.
  • Maladies accompagnées de dommages à l'appareil valvulaire du cœur.
  • Parmi les facteurs qui augmentent le risque de développer cette pathologie, on peut également citer l'hypertension, ainsi que le blocage adrénergique incorrect. Il convient également de noter que chez certains athlètes, une violation de la conduction de la jambe droite peut être une variante de la norme.

L'une des caractéristiques nécessaires à la survenue de cette lésion est la surcharge du ventricule droit. Chez les personnes en bonne santé, ce type de maladie ne se produit pratiquement pas.

La défaite de la branche avant gauche

Pour que cette violation se produise, il est impératif qu'il y ait un obstacle qui interfère avec l'impulsion sur la paroi latérale et avant du ventricule gauche. Dans ce cas, l'excitation passe le long d'une branche saine et de la paroi inférieure aux parties du cœur qui sont laissées sans impulsion.

La principale cause de l'apparition peut être appelée processus pathologiques qui affectent en quelque sorte les parties gauches du cœur, à savoir:

  • Maladie hypertonique.
  • Maladie coronarienne.
  • Malformations cardiaques congénitales et acquises.
  • Maladie inflammatoire myocardique.
  • Cardiomyopathie.
  • Dystrophie myocardique.

En tant que maladie indépendante, ce blocus ne se produit pas.

La défaite de la branche postérieure gauche

Les pathologies suivantes conduisent au développement de cette affection:

  • Infarctus du myocarde.
  • Athérosclérose.
  • Maladie inflammatoire myocardique.
  • Sclérose du système conducteur.

Avec un blocage complet, une impulsion impossibilité de suivre un chemin typique est notée, par conséquent, comme dans le cas du blocage de la branche antérieure, l'excitation passe de bas en haut, à travers les fibres de Purkinje. Le plus souvent, une lésion combinée de la branche postérieure gauche et de la jambe droite est observée.

Lésions à double faisceau

Les causes des blocages avec la défaite de deux faisceaux sont des maladies telles que:

  • Cardite rhumatismale.
  • Myocardite diphtérique.
  • Athérosclérose sévère.
  • Infarctus du myocarde.

On distingue les variantes suivantes de barrages à deux faisceaux:

  1. Blocus complet de la jambe gauche.
  2. Blocus de la branche postérieure de la jambe gauche avec blocage complet de la droite.
  3. Blocus de la branche antérieure de la jambe gauche avec blocage complet de la droite.

Le plus souvent, les blocages à deux faisceaux sont un signe avant-coureur de la défaite de tous les faisceaux et de la survenue d'un blocage à trois faisceaux.

Lésions à trois faisceaux


La formation d'un blocus des trois faisceaux est causée par les mêmes lésions que dans le cas de celles à deux faisceaux. Quand il y a une perte complète de la capacité de conduire des faisceaux de His, il y a des pauses dans le travail des ventricules. Ainsi, il y a un rythme d'excitation indépendant de ces parties du cœur. Dans le même temps, les oreillettes continuent de fonctionner comme d'habitude. Cela peut conduire à un bloc auriculo-ventriculaire complet..

Causes possibles de développement

Dans de rares cas, la maladie est congénitale et, généralement sans compromettre la qualité de vie, est accidentellement détectée lors d'un examen médical.

Cependant, beaucoup plus souvent, sa cause est la maladie:

  • l'athérosclérose;
  • myocardite;
  • maladie coronarienne;
  • hypertension artérielle;
  • insuffisance cardiaque;
  • hypertension artérielle;
  • malformations cardiaques;
  • cardiomyopathie;
  • hypertrophie myocardique.

Chez les nouveau-nés, les nourrissons, les enfants et les adolescents, une violation de la conduction peut provoquer:

  • prématurité;
  • une fenêtre ovale ouverte est une ouverture entre les oreillettes, qui sert à l'approvisionnement en sang pendant le développement de l'embryon. Chez un enfant né, il se ferme au cours de la première année de vie;
  • maladie cardiaque congénitale;
  • maladies du système endocrinien (par exemple, thyroïde, glande surrénale, système reproducteur).

Chez les enfants et les adultes, les troubles cardiaques aigus après intoxication par des médicaments ou des médicaments, les interventions chirurgicales peuvent également être.

Symptômes principaux

La violation de la conduction intraventriculaire est une condition qui n'a pas de signes pathognomoniques. Ainsi, avec un dysfonctionnement du faisceau His, les symptômes suivants peuvent être détectés chez un patient:

  • Vertiges.
  • Sentiment d'insuffisance cardiaque.
  • Faiblesse générale.
  • Dyspnée.
  • Bradycardie.
  • Évanouissement.

Dans tous les cas, il est important de comprendre que les manifestations des troubles de la conduction sont individuelles et dépendent le plus souvent directement de la maladie sous-jacente. C'est pourquoi, lorsque les premiers symptômes indiquent une fonction cardiaque anormale, vous devez demander l'aide d'un spécialiste.

Manifestations symptomatiques

Les symptômes de troubles de la conduction dans les ventricules sont généralement absents. La pathologie est détectée accidentellement lors de l'enregistrement d'un électrocardiogramme.

Si un malaise et d'autres manifestations douloureuses sont présents, ils signifient généralement la présence d'un autre facteur causal qui a conduit à une conductivité altérée. Si la cause de l'ischémie pathologique, le patient se plaint d'essoufflement, de douleurs thoraciques; la myocardite se caractérise par une douleur et, encore une fois, un essoufflement; hypertension - douleur dans la région occipitale et frontale, déficience visuelle, tremblements. Les arythmies auriculaires et autres peuvent ralentir considérablement le pouls du patient et peuvent également être accompagnées d'un ou d'un autre blocage.

Les médecins devraient être alarmés par le blocus complet, révélé pour la première fois, s'il s'accompagne d'un sternum ou d'une douleur thoracique à gauche. La forme du côté gauche est dangereuse en ce qu'elle masque les signes d'une crise cardiaque aiguë, qui est difficile à reconnaître sur l'ECG en raison de changements importants dans les complexes ventriculaires. En cas de suspicion de crise cardiaque, le patient doit être hospitalisé et soigné d'urgence. Ce n'est que dans un hôpital que vous pouvez effectuer un diagnostic détaillé et déterminer comment traiter davantage le patient.

Les symptômes tels que la fatigue, la léthargie, la somnolence, la faiblesse, les maux de tête et les étourdissements nécessitent toujours une approche diagnostique différenciée, car ils sont communs à de nombreuses pathologies. En présence d'une sorte de maladie chronique, ces symptômes se répètent systématiquement.

Diagnostic de la maladie

Pour détecter les perturbations de la conduction ventriculaire, une étude telle qu'un ECG est généralement suffisante. En utilisant cette procédure, le médecin sera en mesure de déterminer avec précision l'emplacement de la lésion, ainsi que d'identifier la maladie sous-jacente à l'origine de ce processus.

Dans certains cas, vous devrez peut-être affecter les études supplémentaires suivantes:

  • Échographie cardiaque.
  • Échocardiographie.
  • Tests d'effort.
  • Surveillance ECG quotidienne.


Il est important de comprendre que pour le traitement approprié de cette maladie, il est important non seulement d'identifier la zone touchée, mais également de diagnostiquer la pathologie principale, qui a conduit à une conduction altérée de l'impulsion. C'est pourquoi, lorsque les premiers symptômes de la maladie apparaissent, il est si important de consulter immédiatement un médecin. Des soins en temps opportun réduiront le risque de complications graves..

Les variétés de ces pathologies sont déterminées par décodage de l'ECG. La violation de la séquence de l'impulsion affecte les processus biochimiques qui se produisent dans le muscle cardiaque et perturbe également le débit cardiaque.

CHD chez les enfants

La violation de CHD chez les enfants peut survenir à tout âge. Les causes de la pathologie chez l'enfant sont des malformations congénitales et d'autres défauts dans le développement du fœtus; chez les enfants d'âge préscolaire et les adolescents, la conductivité des impulsions électriques dans le myocarde est altérée en raison de pathologies cardiaques et extracardiques.

Chez les nourrissons jusqu'à un an, une violation de la conductivité électrique des ventricules est associée aux raisons suivantes:

  • hypoxie myocardique,
  • naissance prématurée,
  • blessures à la naissance,
  • malformations congénitales,
  • pathologie congénitale vasculaire,
  • intoxication pendant la grossesse de la mère, y compris le médicament,
  • maladies rhumatismales,
  • maladies du système nerveux central et de la psyché.

Il n'y a aucun symptôme vif qui aide le médecin à soupçonner une violation de la coronaropathie. L'évolution asymptomatique de la maladie lui permet de progresser sans traitement. La violation est détectée par accident - pendant l'auscultation pendant les rhumes ou lors de l'enregistrement d'un électrocardiogramme.

Les symptômes courants de la coronaropathie chez les enfants sont:

  1. Léthargie et fatigue rapide, faiblesse de l'enfant.
  2. Vertiges.
  3. Ralentissement du rythme cardiaque.
  4. Dyspnée.

Cela ne vaut pas la peine de penser que le bébé grandira et que tout passera par lui-même, car les dysfonctionnements de la conductivité électrique ne disparaissent pas toujours sans laisser de trace. Parfois, ils disparaissent avec l'âge, mais dans certains cas, un blocage complet est lourd de complications telles que perte de conscience, ischémie, troubles du rythme, insuffisance cardiaque jusqu'à l'arrêt complet de l'activité myocardique.

S'il y a des symptômes alarmants, assurez-vous de montrer l'enfant à un médecin, il donnera les recommandations nécessaires et enverra également le bébé pour une consultation avec un cardiologue qui effectuera un diagnostic détaillé.

Traitement

  1. Si une personne a une violation de la conduction intraventriculaire, un traitement qui affecterait directement le bloc existant n'est pas effectué. Avec cette pathologie, toutes les ressources doivent être orientées vers l'identification et le traitement de la maladie sous-jacente. Par exemple, si la maladie est causée par l'hypertension, il est nécessaire de prendre des médicaments antihypertenseurs, ainsi que de suivre un régime alimentaire approprié et de mener une vie active.
  2. Dans le cas où le blocus est asymptomatique, il est nécessaire de l'observer en dynamique jusqu'à la détection des premiers changements. Ensuite, commencez également le traitement de la maladie sous-jacente.
  3. Dans le cas où le développement d'un bloc auriculo-ventriculaire est noté, l'installation d'un stimulateur cardiaque peut être nécessaire. Cette intervention consiste à implanter chez le patient un stimulateur cardiaque artificiel, dans le rôle duquel agissent des dispositifs spéciaux. Les raisons de l'installation du stimulateur sont:
  • Troubles de la conduction entraînant un évanouissement ou un essoufflement grave.
  • Invalidité du patient.
  • Incapacité à traiter la maladie sous-jacente.
  • La formation d'une insuffisance circulatoire.

Vous devez comprendre que l'utilisation de stimulateurs cardiaques nécessite le respect de certaines règles, notamment:

  • Évitez les procédures basées sur l'impulsion magnétique (IRM).
  • Ne pas recourir à un traitement physiothérapeutique.
  • Évitez les chocs électriques.
  • Ne vous blessez pas la poitrine.

Comment la conductivité ECG diffère-t-elle??

Les signes de conduction altérée dépendent du type de blocus. Ils diffèrent par:

  • la direction de l'axe électrique du cœur;
  • la forme de complexes ventriculaires;
  • placer dans la poitrine et les fils standard;
  • largeur et espacement des dents.

Le type de blocage à deux faisceaux est considéré comme un signe avant-coureur du développement d'une lésion à trois faisceaux. Dans la variante à trois faisceaux, la forme des complexes ventriculaires dépend de l'emplacement de la lésion, tandis que le maintien partiel de la conductivité dans l'une des branches ressemble aux variantes des blocages à deux faisceaux. L'image ECG est superposée aux troubles auriculo-ventriculaires de gravité variable.

Lors de l'évaluation des caractéristiques des blocages pour un médecin, il est important de regarder les ECG précédents pour être sûr de l'âge des changements.

Un bloc intraventriculaire stable à long terme ne nécessite pas de traitement spécifique. La détection initiale des changements intraventriculaires, en particulier chez un patient âgé, nécessite une hospitalisation et un examen complet pour déterminer les causes.

L'ischémie implique l'utilisation de coronaryolytiques et l'utilisation prudente de bêtabloquants faibles.

Si la nature inflammatoire des changements est détectée, un traitement antibactérien, des médicaments hormonaux sont effectués..

En cas de combinaison avec une insuffisance cardiaque chronique, de petites doses de digitaline et de diurétiques sont utilisées.

Il est important de résoudre rapidement le problème de l'opportunité d'installer un stimulateur cardiaque. Cela est particulièrement vrai pour les cas de barrages à deux et trois faisceaux..

Pronostic de la maladie

Dans le cas où le blocage des jambes du faisceau de His est asymptomatique, le pronostic est le plus souvent favorable. Ces patients n'ont pas besoin de subir de mesures de traitement. Il est seulement important d'observer la dynamique des changements chez le cardiologue. Cela aidera à détecter les lésions organiques en temps opportun..

Si des blocages surviennent dans un contexte de pathologie organique, le pronostic dépend de la gravité de la maladie sous-jacente. Dans tous les cas, il est important de surveiller votre santé et de ne pas éviter les médecins. Le dépistage est donc extrêmement important. Même le blocage asymptomatique est très facile à détecter lors d'une étude ECG..

Il est à noter que les blocages sont l'un des facteurs pronostiques au cours des principales maladies. Vous devez donc mettre en évidence les points suivants:

  1. Le blocage de la jambe gauche augmente de 5 fois la mortalité des pathologies cardiaques.
  2. Dans le cas où des blocages se produisent sur un fond d'infarctus du myocarde, cela indique une grande zone de nécrose. Dans ce cas, la mortalité peut atteindre 50%.
  3. Le blocage de la jambe droite n'est pas considéré comme un facteur de risque de pathologies cardiaques.

Dans tous les cas, toute maladie est plus facile à prévenir qu'à traiter. Comme déjà mentionné, les troubles de la conduction ne nuisent pas à eux seuls à une personne en bonne santé. Par conséquent, pour éviter le développement de pathologies graves, il est important de vous surveiller attentivement. Éliminez les mauvaises habitudes, n'adoptez pas un mode de vie sédentaire et suivez également un régime. Tout cela aidera à prévenir les maladies qui peuvent conduire à l'apparition de blocs pour conduire une impulsion aux ventricules..

Perturbation (et retard) de la conduction intraventriculaire

À partir de cet article, vous découvrirez une violation de la conduction intraventriculaire du cœur: quels sont-ils, quels symptômes une telle condition se manifeste, quelles méthodes de traitement sont utilisées.

L'auteur de l'article: Yachnaya Alina, chirurgien oncologue, enseignement médical supérieur diplômé en médecine générale.

Les troubles des impulsions dans la région ventriculaire peuvent exister pendant longtemps et se révéler être une découverte accidentelle sur l'électrocardiogramme, ou ils surviennent soudainement à la suite d'une maladie cardiaque. Avec cette violation, un blocage dans le passage des impulsions se produit le long d'une des sections du faisceau His - le système conducteur des ventricules du cœur.

Le paquet est divisé en jambes gauche et droite. La fourche gauche dans les branches avant et arrière. Les blocages sont:

  • monofasciculaire (monofaisceau), si une branche est bloquée;
  • bifasculaire - butées conductrices sur deux branches;
  • trifasciculaire - l'impulsion ne passe pas par les trois branches du système His.

La pathologie de la conduction est complète ou incomplète (lorsque la conduite est ralentie, mais pas complètement exclue).

Chez les enfants, les problèmes identifiés de conduction intraventriculaire peuvent indiquer une malformation congénitale ou une pathologie héréditaire. Un blocus partiel de la jambe droite, retrouvé chez un enfant, est souvent une variante de la norme. Il n'y a pas d'autres différences spécifiques de cette pathologie chez les enfants.

Certains types de blocus (par exemple, le blocus partiel de la jambe droite de His) sont inoffensifs et ne nécessitent pas de traitement. Dans d'autres cas, par exemple, avec un blocage trifasciculaire dans un contexte de maladies cardiaques, un blocage peut provoquer des conditions très graves, jusqu'à la mort.

Parfois, la pathologie peut être complètement éliminée, parfois elle est impossible.

Le pathologiste est engagé dans le traitement de la pathologie. Le diagnostic est basé sur l'électrocardiographie et les résultats électrophysiologiques. Dans les situations où une perturbation de la conduction se produit en raison d'un infarctus du myocarde ou d'autres conditions d'urgence, des soins intensifs peuvent être nécessaires dans l'unité de soins intensifs.

Causes de la conduction intraventriculaire perturbée

Le système conducteur commence par le nœud sino-auriculaire, qui est la source du rythme sinusal. De là, les impulsions à travers les cellules spécialisées pénètrent dans le nœud auriculo-ventriculaire situé dans la zone de connexion des oreillettes et des ventricules. De plus, le passage des impulsions est effectué par un système de fibres His.

Les signes de blocage partiel des impulsions dans la région de la jambe droite sont parfois détectés dans le contexte d'une santé complète et sont considérés comme des caractéristiques congénitales.

Mais souvent, le problème soudain des impulsions est une conséquence d'une maladie cardiaque. Causes possibles de la pathologie de conduction intraventriculaire:

  • infarctus du myocarde,
  • attaques d'ischémie,
  • cardiosclérose athérosclérotique,
  • insuffisance cardiaque,
  • dystrophie myocardique,
  • myocardite,
  • malformations cardiaques,
  • cardiomyopathie,
  • hypertension artérielle,
  • hypertrophie cardiaque.

Les troubles de la conduction sont parfois causés par un déséquilibre électrolytique, une intoxication médicamenteuse, une thyréotoxicose, une pathologie pulmonaire obstructive chronique, une thromboembolie pulmonaire.

Symptômes caractéristiques

La pathologie des impulsions le long du système His, à l'exception du blocage à trois faisceaux, ne manifeste pas de symptômes spécifiques. Mais cela ne signifie pas que les patients présentant une conduction intraventriculaire altérée se sentent bien et n'ont aucun problème de santé..

Les maladies conduisant à une altération de la conduction peuvent se manifester par de nombreux symptômes. L'infarctus du myocarde est l'une des principales raisons conduisant à un arrêt soudain des impulsions le long d'une ou de plusieurs branches du faisceau de His. Un tel blocage peut indiquer une ischémie myocardique - un apport sanguin insuffisant au muscle cardiaque. En raison de la déformation prononcée des complexes ventriculaires, le diagnostic d'une crise cardiaque par électrocardiogramme est très difficile.

Avec un blocage complet à trois faisceaux, un rythme ventriculaire rare est observé: de 20 à 40 battements par minute, incapable de fournir un niveau suffisant de sang. Le degré de blocage est établi en tenant compte de la sévérité du retard dans la transmission des impulsions:

  1. Le premier degré signifie ralentir le passage des impulsions.
  2. Au deuxième degré, une partie des impulsions est bloquée, mais le reste passe à travers une partie pathologiquement modifiée du système conducteur.
  3. Le troisième degré signifie l'impossibilité de conduire des impulsions allant vers les ventricules.

Avec un blocage à trois faisceaux du système His, le passage naturel des impulsions en direction des ventricules est impossible. Cela conduit aux symptômes suivants:

  • réduction de la fréquence cardiaque;
  • intolérance à l'effort physique, même mineur, dans laquelle se produisent un essoufflement, une faiblesse, une douleur cardiaque;
  • évanouissement, confusion intermittente.

Dans le contexte de maladies cardiaques sévères, le développement soudain d'un blocage trifasciculaire peut entraîner de graves complications associées à une diminution du rythme ou à une longue pause, lorsque les contractions ventriculaires sont temporairement absentes (asystolie transitoire). Ces complications comprennent:

  • Les attaques de Morgagni-Adams-Stokes, dans lesquelles en raison d'une diminution du débit cardiaque et, par conséquent, d'une ischémie cérébrale, le patient pâlit, perd connaissance. Après 1-2 minutes, la personne revient à ses sens, après une attaque, une rougeur de la peau se produit souvent. Des crises répétées peuvent entraîner une mauvaise mémoire et une mauvaise intelligence..
  • Choc cardiogénique.
  • Mort cardiaque subite due à l'asystolie (arrêt de l'activité cardiaque).
  • Détérioration de la maladie coronarienne, aggravation de l'insuffisance cardiaque congestive, pathologie rénale.

Traitement du blocage intraventriculaire

Le blocage partiel de la jambe droite, détecté accidentellement par électrocardiographie, n'est généralement pas une pathologie et ne nécessite pas de traitement. Mais si une violation de la conduction intraventriculaire du cœur s'est produite soudainement, il est nécessaire de trouver la cause de la maladie et de prescrire un traitement adéquat. Un traitement est effectué, influençant les causes de la perturbation de la conduction: si une perturbation de la conduction se produit en raison d'une myocardite, d'une anomalie aortique, d'une embolie pulmonaire - le traitement de ces pathologies est organisé.

Souvent, des blocages transitoires se développent en raison d'une ischémie myocardique. Dans ce cas, des mesures thérapeutiques sont menées visant à améliorer l'apport sanguin au myocarde, le traitement de l'athérosclérose. Le traitement de la pathologie sous-jacente peut conduire à l'élimination du problème des impulsions.

Avec l'infarctus du myocarde, une thérapie intensive est effectuée pour limiter le site de la nécrose, réduire la zone d'ischémie et lutter contre les complications de la pathologie, y compris les maladies potentiellement mortelles. Le danger est un blocus à trois faisceaux complet, à la suite duquel l'asystole peut se développer (arrêt des contractions cardiaques et activité électrique). Le traitement est effectué par stimulation externe et intracardiaque.

Un stimulateur cardiaque temporaire est installé en cas de développement aigu d'un blocage de la conduction dans les deux jambes du système His à la fois. Il existe certaines indications pour l'installation d'un stimulateur cardiaque permanent en cas de perturbation de la conduction intraventriculaire:

  1. Blocus de deux jambes du faisceau de His, se manifestant par une fréquence rare de contractions cardiaques, insuffisance cardiaque congestive, crises d'angine de poitrine.
  2. La combinaison de la pathologie de conduction dans la jambe gauche ou droite du faisceau de His et du bloc auriculo-ventriculaire.
  3. Arrêt du passage des impulsions le long de la jambe droite et de la branche postérieure du système His.
  4. Perturbation persistante de la conduction des deux jambes, persistant 3 semaines après une crise cardiaque.
  5. Les attaques de Morgagni-Adams-Stokes.

Pronostic pour la pathologie de la conduction intraventriculaire

Le blocage permanent à un seul faisceau de la jambe droite et des branches individuelles de la jambe gauche chez les personnes sans pathologie cardiaque n'affecte pas la santé et l'espérance de vie.

Le pronostic des premières perturbations de la conduction résultant de lésions organiques du cœur dépend de la gravité de la maladie sous-jacente.

Il existe différentes opinions sur le degré d'influence du blocage de la jambe gauche sur les taux de mortalité. Certains chercheurs ne considèrent pas les blocages à simple et double faisceaux comme des facteurs de risque qui réduisent la survie des patients. Selon d'autres sources, une forme constante ou récurrente de pathologie peut multiplier par 5 la probabilité de décès par complications cardiaques.

Le développement du blocage de la jambe gauche dans la période aiguë d'infarctus du myocarde aggrave considérablement le pronostic: le taux de mortalité augmente et est de 40 à 50%.

Le pronostic le plus défavorable est le bloc trifasciculaire en raison du risque élevé de développer une asystolie.

Violation de la conduction intraventriculaire sur l'ECG chez un enfant, un adolescent, un adulte. Qu'est-ce que ça veut dire

Dans de nombreux cas, les troubles de la conduction intraventriculaire sont asymptomatiques, la maladie est détectée à l'ECG - examen du patient.

La pathologie de la conductivité est une maladie grave qui survient dans le contexte d'une maladie primaire. Toute perturbation du processus de conduction se présente sous la forme d'une interruption fortement ou faiblement prononcée des impulsions transmises. La maladie est également appelée blocage et peut s'exprimer par des écarts de nature et de type différents..

Y a-t-il un danger?

La violation de la conduction intraventriculaire sur un ECG est une pathologie locale qui empêche la perméabilité des impulsions électriques. L'inhibition est observée en raison d'un blocage - l'impulsion d'excitation n'atteint pas les ventricules, le processus est perturbé et est interrompu à un certain stade ou est complètement absent.

Dans un corps humain sain, les impulsions se déplacent de haut en bas avec un rythme et une vitesse stables, avec la pathologie, le processus peut être ralenti ou accéléré.

Le nœud sinusal est responsable de la nucléation de l'impulsion, après quoi elle est envoyée aux oreillettes, le nœud auriculo-ventriculaire passe - l'excitation atteint le faisceau de His, divisé en 2 jambes.

Ses fibres sont le septum interventriculaire de cellules spéciales, formant 3 branches distinctes. Les jambes mènent dans les ventricules - la ramification en 2 parties se produit à partir de la gauche. Ce qui suit est la division en fibres de Purkinje - une telle structure aide le cœur à remplir sans interruption les fonctions de base.

La violation de la conduction intraventriculaire peut se produire à différents âges - le blocage est caractérisé par une faible intensité et est enregistré sur l'ECG avec un examen complet.

La défaite d'une jambe de His, dans la plupart des cas, ne se manifeste pas particulièrement, mais au fil du temps, le processus pathologique dans le corps se développe. Sans traitement, le blocus passe au stade 3, ce qui affecte la formation de pathologies cardiaques: accident vasculaire cérébral, bradycardie, fibrillation auriculaire ou insuffisance cardiaque.

Il existe des types de blocus non dangereux, ils ne nécessitent pas de traitement médical, par exemple - une violation partielle de la jambe droite. Dans d'autres cas, la pathologie a de graves conséquences, y compris la mort. Un exemple frappant est un trouble à trois faisceaux qui est apparu dans le contexte d'autres maladies cardiaques. La forme gauche de la pathologie est dangereuse en ce qu'elle masque les symptômes caractéristiques d'une crise cardiaque aiguë.

Selon les données des répertoires médicaux, une variété de troubles de la conduction apparaissent lors de l'examen après 50 ans (dans 5-7% des cas), le pourcentage augmente avec l'âge. À l'âge de 70 ans, une pathologie est détectée chez 30% des patients.

Classification

Sur la base de la structure du faisceau de His, une classification des pathologies de la conduction intraventriculaire est créée.

Le nombre d'éléments bloqués dans le système conducteur détermine les types de violations existants (localisés par danger):

  1. Blocus à un faisceau - dans une seule jambe, il y a inhibition de la perméabilité.
  2. Pathologie à deux faisceaux - affecte deux voies.
  3. Pathologie à trois faisceaux - le développement se produit sur tous les faisceaux de His, les impulsions ne peuvent en aucun cas atteindre le point final.

De par la nature de l'évolution de la maladie, la pathologie peut être persistante, transitoire (transmission du signal instable) et alternée, dans laquelle des signes de périodes différentes peuvent apparaître lors d'examens de durées différentes. La séparation se produit en une violation complète de la conductivité et incomplète, avec une conduction inhibée, mais toujours en donnant de l'élan au point final.

Facteurs causaux

La violation de la conduction intraventriculaire sur l'ECG est détectée lors d'un examen médical - la pathologie peut être congénitale, mais n'affectant pas la vie humaine. Des violations peuvent survenir même chez des personnes en parfaite santé, elles passent généralement inaperçues.

La formation de la maladie est également influencée par des facteurs généraux:

  • Maladies pulmonaires.
  • Des situations stressantes.
  • Surdosage ou effet secondaire des médicaments.
  • Mauvaises habitudes - tabagisme, alcoolisme, consommation de drogues.
  • Déshydratation sévère.
  • Maladie cardiaque concomitante.
  • Intervention chirurgicale.

Les causes

Type de violation
FonctionnelDans le service autonome du système nerveux central, une défaillance se produit, après quoi une pathologie se forme. La manifestation est due aux hormones déchaînées chez les adolescents, à la gestation chez les femmes et au stress constant chez les hommes.

Le patient a une arythmie, la domination d'un des départements (parasympathique ou sympathique) sur l'autre affecte.

BiologiqueLa pathologie est directement liée aux maladies qui violent le système conducteur - les maladies vasculaires et cardiaques. Si une pathologie causale n'est pas définie, le médecin prescrit un diagnostic de "cardiomyopathie".
MédicamentLes blocages causés par la prise de médicaments sont considérés comme très dangereux et mal traitables. Les troubles surviennent généralement après une surdose de médicaments ayant des effets antiarythmiques..

Chez les enfants

Pour les bébés, une altération de la conduction avec blocage complet est un diagnostic grave conduisant à des cas mortels..

Le blocage dans le corps d'un enfant peut se développer pour diverses raisons:

  • Prématurité.
  • Défaut de partition.
  • Manque d'oxygène pour nourrir le muscle cardiaque.
  • Blessure à la naissance.
  • Circulation altérée dans le cœur.
  • Fenêtre ovale non fermée.
  • Maladie de Fallot.
  • Cardiomyopathie.
  • Les conséquences de la chirurgie cardiaque.
  • Troubles du système nerveux.
  • Maladies endocriniennes.
  • Endocardite infectieuse.
  • Les troubles mentaux.
  • Lésions rhumatismales.
  • Complications après empoisonnement du corps.
  • Défauts valvulaires - combinés, combinés, isolés.

Le diagnostic du développement fœtal aide à détecter tous les écarts par rapport à la norme même pendant la période de maturation embryonnaire - des consultations régulières avec le médecin traitant, en suivant les recommandations prescrites, aident la femme à faire un bébé en bonne santé. Si la maladie est détectée à un stade précoce, les chances de succès du traitement et d'amélioration de la durée de vie du nouveau-né sont augmentées.

Chez les adolescents

Le développement de la pathologie à l'adolescence est provoqué par les raisons suivantes:

  • Prématurité.
  • Une fenêtre ovale ouverte est une petite ouverture entre les oreillettes, qui sert à la circulation sanguine normale pendant le développement de l'embryon. Après l'accouchement, il devrait fermer dans un délai d'un an.
  • Maladies endocriniennes - maladies du système reproducteur, glandes surrénales, glande thyroïde.
  • Endocardite infectieuse.
  • Cardiopathie rhumatismale.
  • Hypertension artérielle symptomatique.
  • Maladie valvulaire aortique.
  • Défaut mitral acquis.
  • Insuffisance tricuspide.
  • Dystrophie myocardique.
  • Coarctation de l'aorte.

Un blocus incomplet chez un adolescent, sans signes cliniques, est considéré comme une condition physiologique.

Chez l'adulte

La pathologie la plus courante avec bloc d'impulsion est l'ischémie musculaire cardiaque.

Chez les adultes, les blocages sont causés par:

  • Sténose mitrale.
  • Ischémie.
  • Cardiopathie.
  • Insuffisance cardiaque.
  • Cardiosclérose.
  • Maladies hypertensives.
  • Myocardite.
  • Endocardite.
  • Calcification myocardique.
  • Cardiomyopathie.
  • Coeur pulmonaire.
  • Athérosclérose.
  • Angine de poitrine.
  • Infarctus du myocarde.
  • Maladies endocriniennes.
  • Dystonie végétative

La survenue d'un blocage pour la première fois peut indiquer le développement d'une maladie cardiaque.

Symptomatologie

La violation de la conduction intraventriculaire (les symptômes caractéristiques apparaissent sur l'ECG) ont des conséquences, selon le stade de la pathologie (1-3) et les faisceaux affectés.

Habituellement, le patient apprend d'abord l'existence d'un blocage dans son corps lors d'un examen physique. Le blocage des 1er et 2e stades (simple faisceau et double faisceau) ne se manifeste pas par des symptômes cliniques prononcés. Une pathologie à deux faisceaux commence souvent à se former après qu'un patient a un infarctus du myocarde avec une grande lésion.

Au cours des 2 premières étapes, de légers étourdissements, une sensation de faiblesse sans effort physique sur le corps et un rythme cardiaque lent peuvent survenir..

Au 3ème stade de la maladie (trouble à trois faisceaux), les symptômes apparaissent:

  • Arythmie sinusale.
  • Douleur thoracique intermittente - pressante ou brûlante.
  • Contractions musculaires chaotiques.
  • La sensation de "gel" du cœur.
  • Essoufflement.
  • Étourdissements, évanouissements.
  • Progression du développement des maladies existantes.
  • Choc cardiogénique.
  • Faiblesse générale, somnolence constante.
  • Impossibilité d'activité physique.
  • Anxiété sans cause, anxiété accrue.

Dans l'enfance, des problèmes d'attention et de mémoire peuvent être observés. Les enfants se fatiguent rapidement, même avec un stress émotionnel ou physique mineur.

Signes sur un ECG

La détection d'une maladie chez un patient survient après avoir subi une électrocardiographie. Une fois décrypté, le signe principal qui indique une pathologie existante est le complexe QRS, qui caractérise le travail des ventricules.

Grâce à l'ECG, on distingue les principales perturbations du rythme des ventricules: inhibition ou interruption de la conduction, blocage de la rentrée d'une impulsion ou accélération de la conduction. Chaque pathologie a son propre mécanisme de développement et ses caractéristiques affichées sur l'électrocardiogramme.

Les principaux signes du développement d'une pathologie sur un électrocardiogramme:

  • Changements dans le complexe QRS: dans le cas d'un blocus incomplet, la largeur est de 0,1-0,12 s, si le blocus est complet, il augmente - 0,12 s ou plus.
  • Violations de la jambe droite - l'onde R dans les dérivations thoraciques est divisée, le segment ST et l'onde T changent de direction.
  • Blocage complet de la jambe gauche - dans les 5e et 6e dérivations thoraciques, l'onde R se dilate, dans 1-3 dérivations les dents R et S diminuent ou sont complètement absentes.
  • Le blocus de la branche antérieure de la jambe gauche est caractérisé par une déviation de l'axe électrique vers le côté gauche, les complexes QRS ont une largeur inférieure à 0,1 s. Dans les 2 et 3 dérivations thoraciques, des dents S élargies et R réduites sont visibles.
  • La violation dans la branche postérieure est caractérisée par une déviation de l'axe électrique vers la droite, les complexes QRS moins de 0,1 s. Dans 2 et 3 dérivations thoraciques, une augmentation des dents R et Q réduites est visible.

Violation de la conduction intraventriculaire sur un ECG

  • Avec la tachycardie paroxystique (contraction accélérée des ventricules), les changements ECG sont visibles - les ondes S ou R sont dirigées dans une direction, l'axe électrique est incliné vers la gauche, les complexes QRS sont augmentés à 0,14-0,16 s.
  • Le blocage à trois faisceaux est noté par différentes durées d'intervalles PQ. Il y a souvent une fibrillation auriculaire ou un arrêt complet des contractions.
  • La fibrillation ventriculaire est présentée dans un rythme chaotique.
  • Un indicateur important est le temps pendant lequel l'impulsion se déplace tout le long (du nœud sinusoïde aux ventricules). Le taux de passage d'une impulsion est de 0,07-0,09 s.

    Options de diagnostic

    Pour déterminer le blocage sur les faisceaux de His, l'utilisation de l'électrocardiographie est répandue, sur la base des résultats publiés, l'existence du blocage est confirmée, sa localisation est visible. Il est recommandé d'effectuer une surveillance quotidienne de l'état du cœur connecté à l'appareil ECG, ainsi la dynamique des contractions tout au long de la journée est surveillée.

    En présence de maladies cardiaques concomitantes, de douleurs ou d'autres organes, des examens supplémentaires sont nécessaires:

    • Examen initial du patient.
    • Numération globulaire complète.
    • Réalisation d'un test sanguin biochimique.
    • Echo-KS (échographie du cœur).
    • IRM.
    • MSCT.
    • Une radiographie pulmonaire peut être prescrite.
    • Tomographie par émission de positrons.
    • Tests de glycémie et de cholestérol.
    • Fibrogastroscopie - les pathologies de l'estomac sont souvent associées à une altération de la conduction.
    • Ergométrie du vélo - une étude de l'activité physique aide à déterminer comment les impulsions sont conduites et où la violation se produit.

    Un plan d'examen est attribué aux patients en cas de pathologie concomitante. Un ECG annuel est recommandé pour les jeunes sans problèmes de santé..

    Options de traitement

    La violation de la conduction intraventriculaire (sur l'ECG et les examens supplémentaires, l'évolution de la maladie est visible) entraîne la nomination d'un traitement nécessaire pour une situation particulière. La thérapie ne sera pas prescrite si le patient est dans un état stable et que le blocage cardiaque dure longtemps, à condition qu'il ne provoque pas de symptômes et ne cause pas de problèmes à une personne..

    Des examens réguliers par un cardiologue et un thérapeute sont nécessaires pour un patient atteint d'une maladie causale.

    L'utilisation de médicaments après le diagnostic de la maladie primaire, qui a provoqué la pathologie de conduction:

    • Médicaments antihypertenseurs, nitrates.
    • Anticholinergiques.
    • Diurétiques - aident à réduire le niveau de potassium dans le corps.
    • Adrénostimulants.
    • Les corticostéroïdes sont prescrits en cas de processus inflammatoire.
    • Stimulateur cardiaque temporaire.
    • Médicaments anti-ischémiques.
    • Glycosides cardiaques.

    Si un rythme ventriculaire rare ou un bloc auriculo-ventriculaire est détecté, une intervention chirurgicale pour installer un stimulateur cardiaque est nécessaire.

    Pour les patients atteints de pathologies cardiaques, vous devez adapter votre style de vie:

    • Refuser les mauvaises habitudes (tabagisme, alcool, drogues).
    • Équilibrer la nutrition - éliminer les aliments frits et gras, surveiller la consommation de sel.
    • Effectuer des examens médicaux réguliers.
    • Faites du sport avec un entraîneur à un rythme sélectionné, sans surmenage.
    • Évitez le stress autant que possible.

    Le degré de récupération du patient dépend de la maladie primaire, les personnes ayant un blocage des degrés 1 et 2 ont de bonnes chances de récupération. Avec un examen régulier, le respect de toutes les prescriptions du médecin et des ajustements de style de vie, les patients ont toutes les chances d'une vie tranquille.

    La plupart des troubles cardiaques surviennent à un niveau structurel, avec des conséquences graves pour le corps humain..

    Il est possible de constater une violation de la conduction intraventriculaire sur un ECG lors d'un examen régulier - une pathologie peut survenir chez des patients d'âges différents, complètement en bonne santé ou souffrant de maladies cardiaques existantes. La conduction brisée n'est pas considérée comme une pathologie indépendante, elle se produit comme une complication après d'autres maladies.

    Le pronostic est déterminé après la découverte d'un facteur causal affectant le développement du blocus. La 1ère étape est considérée comme une caractéristique physiologique et ne pose pas de risque pour la santé, aux 2e et 3e étapes, il est nécessaire d'observer un médecin et de prescrire une thérapie.

    Conception de l'article: Vladimir le Grand

    Quel est le danger de perturbation et de décélération de la conduction intraventriculaire du cœur??

    La violation de la conduction intraventriculaire est une condition dans laquelle une impulsion électrique dans le myocarde se déplace le long du système conducteur du nœud sinusal aux ventricules avec un léger retard, ce qui entraîne une violation de la contractilité du muscle cardiaque.

    informations générales

    La violation de l'impulsion électrique à travers le système de conduction des oreillettes provoque le blocage auriculaire (intra-auriculaire).

    Ces types de pathologie sont généralement asymptomatiques, mais indiquent dans la plupart des cas la présence de lésions cardiaques organiques et affectent dans une certaine mesure le pronostic de la maladie sous-jacente.

    Le diagnostic des troubles de la conduction intraventriculaire et auriculaire est basé sur les données ECG.

    Aucun traitement spécifique indiqué.

    Le blocage auriculaire est rare, généralement ce type de blocage est associé à d'autres troubles.

    La fréquence de blocage du faisceau de son faisceau dans la population est en moyenne de 1,5 à 2,4% et augmente avec l'âge. Le plus souvent, un blocage de la branche antéropostérieure de la jambe gauche se produit. La deuxième place en fréquence est occupée par le blocage de la jambe droite, qui n'est souvent pas associé à des lésions organiques du cœur. Au contraire, le blocage de la jambe gauche du faisceau de His accompagne généralement une lésion myocardique commune. Le blocus de la branche inférieure postérieure de la jambe gauche du faisceau de His est rare.

    Le blocus intraventriculaire selon la CIM 10 a le code:

    • 4 Blocus de la branche antérieure de la jambe gauche du faisceau.
    • 5 Blocus de la branche postérieure de la jambe gauche du faisceau.
    • 7 Blocus de la jambe gauche du paquet, sans précision.
    • 0 Blocus de la jambe droite du faisceau.
    • 2 Blocus à deux faisceaux.
    • 3 Blocus à trois faisceaux.

    Etiopathogenèse

    Lorsque les branches du faisceau de son blocus, la conduction des impulsions supraventriculaires - sinus ou ectopiques (supraventriculaire) - à travers une, deux ou trois branches du faisceau de siennes est ralentie (blocage incomplet) ou interrompue (blocage complet). En conséquence, la séquence d'excitation de l'un des ventricules ou d'une partie de celui-ci change considérablement.

    Blocus intraventriculaire (blocus des branches du faisceau de His)

    Distinguer entre le blocus complet et incomplet de la jambe droite (branche) du faisceau de His. La pathogenèse complète est la suivante: la cessation de l'excitation le long de la branche droite du faisceau de His conduit au fait que le ventricule droit et la moitié droite du septum interventriculaire sont excités de manière inhabituelle - l'onde de dépolarisation passe ici par la moitié gauche du septum interventriculaire et par le ventricule gauche, le premier excité et contractile les fibres musculaires recouvrent lentement le myocarde du ventricule droit.

    Un blocus incomplet est basé sur un certain ralentissement de l'élan le long de la branche droite du faisceau de Ses.

    Les raisons du blocage complet du bloc de branche droit sont:

    • Maladies entraînant une surcharge et une hypertrophie du ventricule droit:
    • Coeur pulmonaire.
    • Sténose mitrale.
    • Malformations cardiaques congénitales.
    • Cardiopathie ischémique chronique (en particulier en combinaison avec l'hypertension artérielle).
    • Infarctus aigu du myocarde (généralement diaphragmatique postérieur et apical). La connexion du blocus complet du faisceau droit de son faisceau avec l'infarctus de la paroi antérieure est très importante, car dans ce cas, le blocus indique des dommages myocardiques étendus.
    • Très rarement, un blocage complet du bloc de branche droit se trouve chez les personnes sans signe de maladie cardiaque..

    L'identification d'un blocage auparavant inexistant du bloc de branche droit peut indiquer un processus pathologique progressif dans le cœur (sarcoïdose, etc.).

    Les déclencheurs d'un blocage incomplet du bloc de branche droit sont:

    • Maladies accompagnées de lésions du ventricule droit:
    • Coeur pulmonaire.
    • Sténose mitrale.
    • Insuffisance valvulaire tricuspide.
    • Hypertension pulmonaire.
    • Maladies accompagnées de lésions du ventricule gauche:
    • IHD chronique.
    • Infarctus aigu du myocarde.
    • Cardiosclérose.
    • Myocardite.
    • Coeur hypertonique.
    • Digitalis, intoxication à la quinidine, surdosage de b-bloquants.
    • Perturbations électrolytiques.
    • Hypertrophie du ventricule droit (dans ces cas, les signes de blocage incomplet ne reflètent souvent pas une véritable violation de la conduction le long de la branche droite du faisceau His, mais sont associés à un ralentissement de la propagation de l'excitation le long du myocarde ventriculaire droit hypertrophié).

    Un blocage incomplet est souvent constaté chez les jeunes individus en bonne santé (variante normale).

    Blocus de la branche antérieure gauche du faisceau de His

    Lorsque la branche antérieure gauche du faisceau de His est bloquée, l'excitation vers la paroi antérolatérale du ventricule gauche est altérée. Tout d'abord, le septum interventriculaire et les parties inférieures de la paroi postérieure sont excités le long de la branche postérieure gauche du faisceau His, puis (après 0,02 s) la paroi antérolatérale du ventricule gauche (selon les anastomoses du système de fibres de Purkinje). L'onde d'activation de la paroi antérieure du ventricule gauche se propage donc de bas en haut.

    La cause de la pathologie est:

    • Infarctus du myocarde antérieur ou antérolatéral.
    • Cardiosclérose.
    • Maladies accompagnées d'une hypertrophie ventriculaire gauche sévère:
    • Hypertension artérielle.
    • Malformations cardiaques aortiques.
    • Insuffisance valvulaire mitrale.
    • Défaut septal auriculaire.
    • Calcification idiopathique du système de conduction cardiaque.
    • Myocardite.
    • Cardiomyopathie.
    • Dystrophie myocardique.

    Blocus de la branche postérieure gauche du faisceau de His

    Avec le blocage de la branche postérieure gauche du faisceau His, la conduction vers les régions inférieures du ventricule gauche est altérée. Tout d'abord, le myocarde de la paroi antérieure et antérolatérale du ventricule gauche est rapidement excité le long de la branche antérieure gauche du faisceau His, puis (après 0,02 s) les parties inférieures postérieures du ventricule gauche (selon les anastomoses du système de fibres de Purkinje). L'onde d'activation de la paroi antérieure du ventricule gauche se propage donc de haut en bas.

    Le blocage isolé de la branche postérieure gauche du faisceau de His est beaucoup moins courant que le blocage de la branche antérieure gauche. Le plus souvent, il est combiné avec le blocage du bloc de branche droit..

    Étiologie du blocus de la branche postérieure gauche du faisceau de His:

    • Infarctus du myocarde diaphragmatique postérieur (inférieur).
    • Cardiosclérose athérosclérotique.
    • Myocardite.
    • Cardiomyopathie.
    • Sclérose idiopathique et calcification du système de conduction cardiaque.

    Blocage complet et incomplet du bloc de branche gauche

    Un blocage complet de la jambe gauche du faisceau de His se développe à la suite de la fin de l'impulsion le long du tronc principal de la jambe avant qu'elle ne se ramifie en deux branches ou avec une défaite simultanée des branches avant gauche et postérieure gauche du faisceau de His (bloc à deux faisceaux). Une impulsion électrique est effectuée le long de la jambe droite du faisceau de His de la manière habituelle, provoquant une excitation de la moitié droite du septum interventriculaire et du ventricule droit. Ce n'est qu'après cela que l'onde d'activation se propage lentement le long des fibres contractiles jusqu'au VG. À cet égard, le temps total d'activation ventriculaire est augmenté.

    Le blocus incomplet de la jambe gauche du faisceau de His (à deux faisceaux) est caractérisé par un ralentissement prononcé de l'impulsion électrique le long du tronc principal jusqu'à ce qu'il soit divisé en deux branches ou par une défaite simultanée des branches avant gauche et arrière gauche du faisceau de His (bloc à deux faisceaux). Avec un blocus incomplet, l'excitation le long de la jambe gauche se propage lentement vers le ventricule gauche ou une partie de celui-ci. Une partie importante du ventricule gauche est excitée par des impulsions se propageant le long de la jambe droite et transeptalement de droite à gauche.

    Dans la plupart des cas, un blocage complet et incomplet du bloc de branche du faisceau gauche se produit avec une lésion commune du ventricule gauche, à la suite de:

    • Infarctus aigu du myocarde.
    • Cardiosclérose.
    • Hypertension artérielle.
    • Maladie cardiaque aortique.
    • Coarctation de l'aorte.

    Blocus de la jambe droite et de la branche antérieure gauche du faisceau de His

    Avec le blocage de la jambe droite et de la branche antérieure gauche du faisceau de His, la perturbation de la conduction est localisée simultanément dans la jambe droite et la branche antérieure gauche du faisceau de His. Initialement, à travers la branche postérieure gauche du faisceau de His, les parties inférieures postérieures du ventricule gauche sont excitées, puis, par des anastomoses avec la branche avant gauche, ses services antérolatéraux. Ce n'est qu'après cela que l'excitation de manière détournée (principalement le long des fibres contractiles) se propage lentement vers le ventricule droit.

    Le blocage de la jambe droite et de la branche antérieure gauche du faisceau de His est l'une des options les plus courantes pour le blocage intraventriculaire.

    Étiologie du blocage de la jambe droite et de la branche antérieure gauche du faisceau de His:

    • IHD chronique.
    • Infarctus aigu du myocarde (en particulier, avec atteinte du septum interventriculaire).
    • Malformations cardiaques.
    • Diverses lésions inflammatoires, sclérotiques et dégénératives diffuses des ventricules gauche et droit.
    • Maladie de Lenegro (dégénérescence idiopathique, sclérose et calcification du système de conduction intraventriculaire).
    • Maladie de Levy (fibrose interventriculaire).

    Blocus de la jambe droite et de la branche postérieure gauche du faisceau de His

    Le trouble de la conductivité pendant le blocage de la jambe droite et de la branche postérieure gauche du faisceau de His est localisé simultanément dans la jambe droite et la branche postérieure gauche du faisceau de His. Initialement, à travers la branche antérieure gauche du faisceau de His, les parties antérolatérales du ventricule gauche sont excitées, puis, à travers les anastomoses avec la branche postérieure gauche, les parties postérieures inférieures - ses départements. Après cela, l'excitation de manière détournée (principalement le long des fibres contractiles) se propage lentement vers le ventricule droit.

    Ce type de blocage à double faisceau se produit dans les mêmes conditions pathologiques décrites ci-dessus, indiquant dans la plupart des cas la présence de changements profonds et généralisés dans le myocarde.

    Blocus complet et incomplet des trois branches du faisceau de His (bloc à trois faisceaux)

    Avec un blocus incomplet, une impulsion électrique est conduite des oreillettes aux ventricules d'une seule branche, moins affectée, du faisceau de His. Dans ce cas, la conduction AV ralentit (blocage AV du 1er degré) ou les impulsions individuelles ne sont pas du tout effectuées dans les ventricules (blocage AV du 2e degré).

    Avec un blocage complet, pas une seule impulsion électrique n'est effectuée des oreillettes aux ventricules le long des branches du faisceau de His (degré AB bloc III, forme distale), il y a une séparation complète des rythmes auriculaire et ventriculaire (remplacement ectopique).

    Un blocage complet et incomplet des trois branches du faisceau de His est observé avec de graves dommages organiques au muscle cardiaque dans les maladies suivantes:

    • IHD chronique.
    • Hypertension artérielle.
    • Infarctus aigu du myocarde.
    • Maladies de Lenegro.
    • Maladie de Levy.

    Classification

    Distinguer la gradation du blocage intraventriculaire par la localisation de la lésion et l'évolution de la pathologie.

    Classification du blocage intraventriculaire en fonction de la localisation:

    1. Blocus unilatéral:
    • Faisceau unique ou bloc monofasciculaire:
    • Blocus de la branche antérieure gauche du faisceau de His.
    • Blocus de la branche postérieure gauche du faisceau de His.
    • Blocage du bloc de branche droit.
    • Blocus à deux faisceaux ou bifasciculaire - blocus de la jambe gauche du faisceau de His.
    1. Blocus bilatéral - blocus à deux faisceaux ou bifasciculaire:
    • Blocus de la jambe droite et de la branche antérieure gauche du faisceau de His.
    • Blocus de la jambe droite et de la branche postérieure gauche du faisceau de His.

    III. Trois faisceaux ou trifasciculaire.

    Classification du blocus intraventriculaire selon le cours:

    • Blocus persistant.
    • Blocus transitoire et intermittent, lorsque les périodes de blocus alternent avec des périodes de conduction intraventriculaire inchangées.
    • Blocus alterné, lorsque l'une ou l'autre jambe est bloquée sur un ECG.

    Un certain nombre d'auteurs divisent le blocus intraventriculaire en complet et incomplet, ce qui, cependant, est quelque peu arbitraire.

    Symptômes et manifestations cliniques

    Le plus souvent, les troubles de la conduction considérés se produisent de manière asymptomatique, car ils n'entraînent pas de modifications de la fréquence et du rythme cardiaque.

    La conductivité à faisceau unique et à double faisceau présente des symptômes non spécifiques. Ces types de violations ne se manifestent pas clairement et peuvent être détectés par hasard. Le blocage à deux faisceaux se produit souvent à la suite d'un infarctus du myocarde à grande focale. Le blocus intraventriculaire du troisième type est une violation grave, caractérisée par les symptômes suivants:

    • arythmie sinusale (tachycardie - augmentation de la fréquence cardiaque ou bradycardie - diminution);
    • dyspnée;
    • douleur derrière le sternum;
    • étourdissements et évanouissements sévères;
    • aggravation d'une maladie cardiaque (par exemple, ischémie);
    • intolérance à l'effort physique;
    • choc cardiogénique.

    Dans les premiers stades de la pathologie, une attention particulière doit être portée aux étourdissements légers, à la diminution de la fréquence cardiaque (pas aussi grave qu'avec les trois faisceaux), à la faiblesse générale.

    Diagnostique

    L'examen des patients présentant une conduction altérée des ventricules est la tâche d'un cardiologue. Dans une moindre mesure, d'autres spécialistes. Leur aide peut être requise dans le cadre de pathologies extracardiaques: diabète sucré, thyréotoxicose, problèmes neurogènes.

    Exemple de schéma d'événements:

    • Interrogatoire du patient. Il n'a pas une grande signification clinique, car dans 90% des cas, il n'y aura pas de problèmes de santé caractéristiques ou ils s'avéreront non spécifiques.
    • Prise d'histoire. Antécédents familiaux, mode de vie et habitudes, traitement, nutrition, activité physique, sommeil, tous ces facteurs sont importants. Maladies somatiques également diagnostiquées plus tôt.
    • Mesure de la pression artérielle et de la fréquence cardiaque, pour affirmer que cela ne suffit pas, mais dans le contexte de l'identification de l'étiologie, c'est juste ce qui est requis.
    • Au besoin, surveillance quotidienne. Il vise à établir la dynamique de l'activité cardiaque pendant la journée.
    • Électrocardiographie Etude de profil. Un type invasif est généralement indiqué, pour cela une sonde spéciale est intégrée dans le cœur. Les violations de la conduction intraventriculaire sur l'ECG se manifestent par des changements dans le complexe QRS et l'onde P. Il existe également d'autres caractéristiques. Technique électrophysiologique.
    • Échocardiographie. Identifier les anomalies organiques de la part des structures cardiaques. Vous permet de voir les défauts, les phénomènes hypertrophiques. Réalisé en priorité.
    • Angiographie.
    • CT ou IRM. Dans les cas particulièrement difficiles. Permet une visualisation détaillée des tissus, mais il s'agit d'une image statique. Beaucoup n'y est pas visible..

    Il est impossible de distinguer une seule étude, un complexe est nécessaire. Pour indiquer le fait, ECG et ECHO-KG sont utilisés. Une vérification supplémentaire est effectuée par d'autres moyens..

    Complications

    Les conséquences probables d'une perturbation aiguë ou prolongée de la conduction actuelle:

    • Choc cardiogénique. Une forte baisse de la pression artérielle associée à une arythmie et un dysfonctionnement hémodynamique généralisé. Il est presque impossible de sortir le patient de cette condition; la mortalité approche à 100% sous certaines formes. Dans d'autres cas, les chances de survie sont légèrement plus élevées (taux de mortalité d'environ 60%).
    • L'attaque de Morgagni-Adams-Stokes. La chute de la pression artérielle dans un contexte de perturbation du débit cardiaque. En soi, elle s'accompagne d'un évanouissement, d'un accident vasculaire cérébral ou d'une crise cardiaque pouvant s'ensuivre. Nécessite un traitement urgent de la maladie sous-jacente. Régler le stimulateur cardiaque.
    • Arrêt cardiaque (asystolie). C'est la principale raison de la mort subite des patients..
    • Ischémie des reins et du foie. En conséquence - troubles dysfonctionnels.

    Tous ces phénomènes sont potentiellement mortels. Quels sont les risques - ne peuvent être déterminés qu'au cours d'une longue observation.

    Caractéristiques du traitement

    Le blocage stable et de longue durée du faisceau du faisceau, de sa branche ou de son bloc auriculaire ne nécessite pas de traitement spécial.

    Dans les cas où l'apparition du blocus a coïncidé avec une exacerbation des maladies cardiaques, le traitement de cette maladie cardiologique est essentiel pour améliorer la conduction. La combinaison d'un bloc bifasciculaire avec un bloc ventriculaire auriculaire incomplet de type distal, qui survient lors d'un infarctus aigu du myocarde et a un pronostic défavorable, est une indication de stimulation temporaire, ainsi que d'un blocage intermittent des jambes gauche et droite du faisceau de His, ainsi qu'une combinaison de blocage des branches droite et avant ou arrière de la branche gauche les jambes du faisceau de His avec la durée de l'intervalle HV> 80-100 ms.

    Si un blocus est constaté, en particulier chez une personne d'âge moyen, une hospitalisation est nécessaire, notamment avec le syndrome de Morgagni-Adams-Stokes et ses équivalents; il est important d'établir la nature du blocus et la nature du processus pathologique sous-jacent.

    Dans la nature aiguë de la violation, en l'absence de contre-indications, un traitement médicamenteux peut être utilisé (cependant, l'efficacité de ces médicaments est variable et peu fiable, au mieux, ils ont un effet temporaire).

    Si les mesures ci-dessus sont inefficaces ou s'il existe un blocage complet ou un blocage du type Mobitz II en combinaison avec le blocage de la branche gauche du faisceau, alors l'introduction d'un stimulateur cardiaque temporaire est nécessaire (l'électrode est insérée à l'aide d'une sonde ou d'un cathéter dans le ventricule droit). Si le patient a un infarctus du myocarde antérieur, un bloc complet peut rapidement se développer - c'est également une indication pour le transfert du patient à une stimulation cardiaque. Si l'évolution de la maladie a été compliquée par le syndrome de Morgagni-Adams-Stokes, une aide d'urgence est nécessaire.

    Au cours du blocage chronique, le traitement de la maladie sous-jacente est important. Donc, avec l'intoxication médicamenteuse, elles doivent être annulées. Dans les maladies inflammatoires, un traitement spécial est également nécessaire..

    En général, l'objectif principal du traitement des blocages est de prévenir un bloc auriculo-ventriculaire complet avec un rythme rare et des attaques de Morgagni-Adams-Stokes chez les patients présentant un risque accru de survenue..

    Le seul outil efficace dans ce cas est l'implantation d'un stimulateur cardiaque.

    Les indications absolues d'une stimulation continue pendant le blocage intraventriculaire sont:

    • Blocus à deux faisceaux avec bloc auriculo-ventriculaire complet symptomatique intermittent.
    • Blocage à deux ou trois faisceaux avec bloc auriculo-ventriculaire asymptomatique intermittent de type II degré II.

    Il existe une opinion, qui n'est cependant pas généralement acceptée, sur l'opportunité d'implanter un stimulateur cardiaque également dans les cas suivants:

    • Avec un barrage à deux ou trois faisceaux avec un évanouissement, dont la cause peut être un bloc auriculo-ventriculaire complet (après exclusion d'autres causes possibles).
    • Avec un barrage à deux faisceaux avec une extension de l'intervalle N-V (plus de 100 ms).
    • En cas de blocage à deux faisceaux avec un stimulateur auriculaire induit par un bloc auriculo-ventriculaire sous-barrique auriculaire.

    La stimulation permanente n'est pas indiquée pour le blocage asymptomatique des jambes du faisceau de His, y compris celles combinées avec le bloc auriculo-ventriculaire de degré I.

    La prévention

    Des mesures de prévention permettront de renforcer les vaisseaux sanguins et d'améliorer le fonctionnement du muscle cardiaque, même avec une pathologie existante. Cela réduira le risque de formation de maladies et préviendra les complications:

    • De longues promenades au grand air.
    • Régime sain riche en calcium.
    • Apport en vitamines.
    • Respect de la routine quotidienne, repos suffisant.
    • Petit exercice régulier. Éducation physique.
    • Élimination des sports motorisés, en particulier pour la musculation, qui affecte négativement l'état des vaisseaux cardiaques.
    • Essayez d'éviter les situations stressantes graves..
    • Chaque fois que possible, détendez-vous en mer chaque année. Vous pouvez vous détendre dans la forêt.
    • Subir en temps opportun des examens médicaux et éliminer les pathologies identifiées.

    Quel que soit le pronostic de la maladie, vous devez vous rappeler que la médecine moderne aide à faire face à presque tous les troubles, mais pour cela, vous devez écouter votre corps et faire tous les efforts pour votre propre santé.

    Prévoir

    Dans le cas où le blocage des jambes du faisceau de His est asymptomatique, le pronostic est le plus souvent favorable. Ces patients n'ont pas besoin de subir de mesures de traitement. Il est seulement important d'observer la dynamique des changements chez le cardiologue. Cela aidera à détecter les lésions organiques en temps opportun..

    Si des blocages surviennent dans un contexte de pathologie organique, le pronostic dépend de la gravité de la maladie sous-jacente. Dans tous les cas, il est important de surveiller votre santé et de ne pas éviter les médecins. Le dépistage est donc extrêmement important. Même le blocage asymptomatique est très facile à détecter lors d'une étude ECG..

    Il est à noter que les blocages sont l'un des facteurs pronostiques au cours des principales maladies. Vous devez donc mettre en évidence les points suivants:

    • Le blocage de la jambe gauche augmente de 5 fois la mortalité des pathologies cardiaques.
    • Dans le cas où des blocages se produisent sur un fond d'infarctus du myocarde, cela indique une grande zone de nécrose. Dans ce cas, la mortalité peut atteindre 50%.
    • Le blocage de la jambe droite n'est pas considéré comme un facteur de risque de pathologies cardiaques.

    Dans tous les cas, toute maladie est plus facile à prévenir qu'à traiter. Comme déjà mentionné, les troubles de la conduction ne nuisent pas à eux seuls à une personne en bonne santé. Par conséquent, pour éviter le développement de pathologies graves, il est important de vous surveiller attentivement.

    Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite