Cardiogramme du cœur et son décodage - comment le faire et dans quels cas

L'électrocardiographie est l'une des méthodes les plus couramment utilisées, qui vous permet d'enregistrer l'activité cardiaque électrique.

La cardiographie permet d'évaluer l'apport sanguin et la conductivité myocardique, ainsi que d'enregistrer le changement de la taille des parois et des cavités des cavités cardiaques, la présence d'un épaississement du muscle cardiaque, de déterminer la fréquence cardiaque. L'électrocardiographie vous permet de déterminer les changements dans l'équilibre des électrolytes, ainsi que les dommages myocardiques avec diverses toxines et la durée d'une crise cardiaque.

Caractéristiques de la procédure


Dans le processus d'enregistrement d'un électrocardiogramme, des dérivations sont utilisées - des électrodes superposées selon un schéma spécial. Pour afficher pleinement le potentiel électrique dans toutes les parties du cœur (les parois antérieures, postérieures et latérales, les cloisons interventriculaires), 12 dérivations (trois standard, trois renforcées et six thorax) sont utilisées, dans lesquelles les électrodes sont situées sur les bras, les jambes et sur certaines zones de la poitrine.
Pendant la procédure, les électrodes enregistrent la force et la directivité des impulsions électriques, et l'appareil d'enregistrement enregistre les ondes électromagnétiques générées sous forme de dents et une ligne droite sur du papier spécial pour enregistrer les ECG à une certaine vitesse (50, 25 ou 100 mm par seconde).

Sur une bande d'enregistrement papier, deux axes sont utilisés. L'axe horizontal X montre le temps et est indiqué en millimètres. En utilisant l'intervalle de temps sur du papier millimétré, vous pouvez suivre la durée des processus de relaxation (diastole) et de contraction (systole) de tous les sites myocardiques.

L'axe vertical Y est un indicateur de la force des impulsions et est indiqué en millivolts - mV (1 petite cellule = 0,1 mV). En mesurant la différence de potentiels électriques déterminer la pathologie du muscle cardiaque.

Les dérivations sont également indiquées sur l'ECG, sur chacune desquelles le travail cardiaque est enregistré alternativement: standard I, II, III, pectoral V1-V6 et standard amélioré aVR, aVL, aVF.

Principe de la méthode

Et comment apprendre à lire un ECG, si ce n'est pas toujours clair quelles dents et comment sont situées? Dans de tels cas, l'enregistrement continu du cardiogramme avec un appareil mobile est prescrit. Il écrit constamment des données ECG sur une bande spéciale.

Cette méthode d'examen est nécessaire dans les cas où l'ECG classique ne parvient pas à identifier les pathologies. Pendant le diagnostic de Holter, un journal détaillé est toujours tenu, où le patient enregistre toutes ses actions: sommeil, promenades, sensations pendant l'activité, toute activité, repos, symptômes de la maladie.

En règle générale, les données sont enregistrées dans les 24 heures. Cependant, il y a des moments où il est nécessaire de prendre des lectures jusqu'à trois jours.

L'activité contractile et le fonctionnement du cœur sont possibles du fait que des impulsions électriques spontanées (décharges) s'y produisent régulièrement. Normalement, leur source est située dans la partie supérieure de l'organe (dans le nœud sinusal situé près de l'oreillette droite). Le but de chaque impulsion est de passer le long des voies nerveuses conductrices à travers toutes les sections du myocarde, provoquant leur contraction.

Le diagnostic ECG (électrocardiographie) est basé sur l'enregistrement des impulsions électriques qui se produisent dans le cœur. Pour cela, un appareil spécial est utilisé - un électrocardiographe. Le principe de son travail est de capter à la surface du corps la différence de potentiels bioélectriques (décharges) qui se produisent dans différentes parties du cœur au moment de la contraction (en systole) et de la relaxation (en diastole).

Les décharges électriques du cœur ne passent pas seulement par cet organe. Puisque le corps a une bonne conductivité électrique, les forces d'impulsions cardiaques excitantes sont suffisantes pour traverser tous les tissus du corps. Mieux encore, ils se sont propagés à la poitrine dans la zone du cœur, ainsi qu'aux extrémités supérieures et inférieures. Cette fonction sous-tend l'ECG et explique de quoi il s'agit..

  1. Fils standard:
  • Je suis le premier;
  • II - le second;
  • Sh - le troisième;
  • AVL (analogue du premier);
  • AVF (analogique du troisième);
  • AVR (image miroir de tous les fils).
  • Fils de poitrine (différents points sur le côté gauche de la poitrine situés dans le cœur):

La signification des fils est que chacun d'eux enregistre le passage d'une impulsion électrique à travers une zone spécifique du cœur. Grâce à cela, vous pouvez obtenir des informations sur:

  • Comment le cœur est situé dans la poitrine (l'axe électrique du cœur, qui coïncide avec l'axe anatomique).
  • Quelle est la structure, l'épaisseur et la nature de la circulation du myocarde des oreillettes et des ventricules.
  • À quelle fréquence les impulsions se produisent-elles dans le nœud sinusal et y a-t-il des interruptions.
  • Toutes les impulsions sont-elles conduites le long des chemins du système conducteur et y a-t-il des obstacles sur leur chemin.

Indicateurs ECG


Les principaux indicateurs de l'électrocardiogramme caractérisant le travail du myocarde sont les dents, les segments et les intervalles.

Les jags sont tous des renflements nets et arrondis enregistrés le long de l'axe Y vertical, qui peuvent être positifs (vers le haut), négatifs (vers le bas) et biphasiques. Il y a cinq dents principales qui sont nécessairement présentes sur le graphique ECG:

  • P - est enregistré après l'apparition d'une impulsion dans le nœud sinusal et une réduction séquentielle des oreillettes droite et gauche;
  • Q - est enregistré lorsqu'une impulsion apparaît du septum interventriculaire;
  • R, S - caractérisent les contractions ventriculaires;
  • T - indique le processus de relaxation ventriculaire.

Les segments sont des sections avec des lignes droites qui indiquent le temps de tension ou de relaxation des ventricules. Dans l'électrocardiogramme, deux segments principaux sont distingués:

  • PQ est la durée de l'excitation ventriculaire;
  • ST - temps de relaxation.

Un intervalle est une section d'un électrocardiogramme composé d'une dent et d'un segment. Lors de l'étude des intervalles PQ, ST, QT, le temps de propagation de l'excitation dans chaque oreillette, dans les ventricules gauche et droit est pris en compte.

Ischémie

Si l'ischémie se produit sur l'ECG, vous pouvez voir dans quelle partie elle se trouve.

  • L'emplacement de l'ischémie dans la paroi antérieure du ventricule gauche. Diagnostiqué avec des dents en T pointues symétriques.
  • L'emplacement de l'épicarde du ventricule gauche. Dent en T pointue, symétrique, dirigée vers le bas.
  • Type transmural d'ischémie ventriculaire gauche. T pointu, négatif, symétrique.
  • Ischémie dans le myocarde du ventricule gauche. T aplati, légèrement relevé.
  • Les dommages au cœur causés par une maladie coronarienne sont affichés par l'état de l'onde T.

Norme ECG chez l'adulte (tableau)

À l'aide du tableau des normes, vous pouvez effectuer une analyse cohérente de la hauteur, de l'intensité, de la forme et de la longueur des dents, des intervalles et des segments pour identifier les écarts possibles. En raison du fait que l'impulsion transmise est distribuée de manière inégale à travers le myocarde (en raison de l'épaisseur et de la taille différentes des cavités cardiaques), les principaux paramètres normatifs de chaque élément du cardiogramme sont distingués.

IndicateursNorme
Créneaux
PToujours positif dans les dérivations I, II, aVF, négatif dans aVR et biphasé dans V1. Largeur - jusqu'à 0, 12 s, hauteur - jusqu'à 0,25 mV (jusqu'à 2,5 mm), mais en dérivation II, la durée de l'onde ne doit pas dépasser 0,1 s
QQ est toujours négatif, dans les dérivations III, aVF, V1 et V2 sont normalement absents. Durée jusqu'à 0,03 sec. Hauteur Q: dans les dérivations I et II pas plus de 15% de l'onde P, dans III pas plus de 25%
RHauteur de 1 à 24 mm
SNégatif. Le plus profond en plomb V1, diminue progressivement de V2 à V5, en V6 il peut être absent
TToujours positif dans les dérivations I, II, aVL, aVF, V3-V6. Dans aVR est toujours négatif
UParfois enregistré sur un cardiogramme 0,04 seconde après T. L'absence de U n'est pas une pathologie
Intervalle
Pq0,12-0,20 s
Complexe
QRS0,06 - 0,008 s
Segment
STDans les fils V1, V2, V3 est décalé de 2 mm

Sur la base des informations obtenues en décodant l'ECG, nous pouvons tirer des conclusions sur les caractéristiques du muscle cardiaque:

  • fonctionnement normal du nœud sinusal;
  • fonctionnement du système conducteur;
  • rythme cardiaque et rythme;
  • condition myocardique - circulation sanguine, épaisseur dans différentes zones.

Algorithme de décryptage ECG


Il existe un schéma de décodage ECG avec une étude séquentielle des principaux aspects du cœur:

  • un rythme sinusal;
  • Rythme cardiaque;
  • régularité du rythme;
  • conductivité;
  • EOS;
  • analyse des dents et des intervalles.

Rythme sinusal - un rythme uniforme du rythme cardiaque, en raison de l'apparition d'une impulsion dans le nœud AV avec une réduction progressive du myocarde. La présence d'un rythme sinusal est déterminée lors du décodage de l'ECG en fonction de l'onde P.

Toujours dans le cœur, il existe des sources d'excitation supplémentaires qui régulent le rythme cardiaque en violation du nœud AV. Les rythmes non sinusaux apparaissent sur l'ECG comme suit:

  • Rythme auriculaire - les ondes P sont sous le contour;
  • Rythme AV - sur l'électrocardiogramme P sont absents ou vont après le complexe QRS;
  • Rythme ventriculaire - dans l'ECG, il n'y a pas de schéma entre l'onde P et le complexe QRS, tandis que la fréquence cardiaque n'atteint pas 40 battements par minute.

Lorsque la survenue d'une impulsion électrique est régulée par des rythmes non sinusaux, les pathologies suivantes sont diagnostiquées:

  • Extrasystole - contraction prématurée des ventricules ou des oreillettes. Si une onde P extraordinaire apparaît sur l'ECG, ainsi qu'à la déformation ou à un changement de polarité, une extrasystole auriculaire est diagnostiquée. Avec l'extrasystole nodale, P est dirigé vers le bas, absent ou situé entre QRS et T.
  • La tachycardie paroxystique (140-250 battements par minute) sur l'ECG peut être représentée comme une superposition de l'onde P sur T, derrière le complexe QRS dans les dérivations standard II et III, ainsi que sous la forme d'un QRS étendu.
  • Le flottement (200 à 400 battements par minute) des ventricules est caractérisé par des ondes élevées avec des éléments indiscernables, et avec le flottement auriculaire, seul le complexe QRS est libéré, et des ondes en dents de scie sont présentes sur le site de l'onde P..
  • Le scintillement (350 à 700 battements par minute) sur l'ECG est exprimé sous forme d'ondes non homogènes.

Rythme cardiaque

Le décodage de l'ECG du cœur contient nécessairement des indicateurs de fréquence cardiaque et est enregistré sur une bande. Pour déterminer l'indicateur, vous pouvez utiliser des formules spéciales en fonction de la vitesse d'enregistrement:

  • à une vitesse de 50 millimètres par seconde: 600 / (le nombre de grands carrés dans l'intervalle R-R);
  • à une vitesse de 25 mm par seconde: 300 / (nombre de grands carrés entre R-R),

De plus, un indicateur numérique du rythme cardiaque peut être déterminé par de petites cellules de l'intervalle R-R, si l'enregistrement de la bande de cardiogramme a été effectué à une vitesse de 50 mm / s:

  • 3000 / nombre de petites cellules.

La fréquence cardiaque normale chez un adulte est de 60 à 80 battements par minute.

Régularité du rythme

Normalement, les intervalles R-R sont les mêmes, mais une augmentation ou une diminution de pas plus de 10% de la valeur moyenne est autorisée. Des changements dans le rythme du rythme et une augmentation / diminution de la fréquence cardiaque peuvent survenir à la suite d'une violation de l'automatisme, de l'excitabilité, de la conduction, de la contractilité myocardique.

Avec une violation de la fonction d'automatisme dans le muscle cardiaque, les indicateurs d'intervalle suivants sont observés:

  • tachycardie - la fréquence cardiaque est de l'ordre de 85 à 140 battements par minute, une courte période de relaxation (intervalle TP) et un court intervalle RR;
  • bradycardie - la fréquence cardiaque diminue à 40-60 battements par minute, et la distance entre RR et TP augmente;
  • arythmie - différentes distances sont tracées entre les principaux intervalles du rythme cardiaque.

Conductivité

Pour transférer rapidement l'impulsion de la source d'excitation à toutes les parties du cœur, il existe un système conducteur spécial (nœuds SA et AV, ainsi qu'un faisceau de His), dont la violation est appelée blocage.

Il existe trois principaux types de blocages - sinus, intra-auriculaire et auriculo-ventriculaire.

Avec le blocage des sinus sur l'ECG, une violation de la transmission de l'impulsion aux oreillettes sous la forme d'une perte périodique de cycles PQRST est affichée, tandis que la distance entre les R-R augmente considérablement la distance.

Le bloc auriculaire est exprimé sous la forme d'une longue onde P (plus de 0,11 s).

Le blocage auriculo-ventriculaire est divisé en plusieurs degrés:

  • I degré - allongement de l'intervalle P-Q supérieur à 0,20 s;
  • Degré II - perte périodique de QRST avec un changement de temps inégal entre les complexes;
  • Degré III - les ventricules et les oreillettes se contractent indépendamment les uns des autres, de sorte qu'il n'y a aucun lien entre P et QRST dans le cardiogramme.

Axe électrique

EOS affiche la séquence de transmission des impulsions le long du myocarde et, normalement, elle peut être horizontale, verticale et intermédiaire. Lors du décodage de l'ECG, l'axe électrique du cœur est déterminé par l'emplacement du complexe QRS dans deux fils - aVL et aVF.

Dans certains cas, une déviation d'axe se produit, qui n'est pas en soi une maladie et se produit en raison d'une augmentation du ventricule gauche, mais, en même temps, peut indiquer le développement de pathologies du muscle cardiaque. En règle générale, l'EOS dévie vers la gauche en raison de:

  • syndrome ischémique;
  • pathologie de l'appareil valvulaire du ventricule gauche;
  • hypertension artérielle.

L'inclinaison de l'axe vers la droite est observée avec une augmentation du ventricule droit avec le développement des maladies suivantes:

  • sténose pulmonaire;
  • bronchite;
  • asthme;
  • pathologie de la valve tricuspide;
  • défaut de naissance.

Coût diagnostique

S'il existe une assurance médicale obligatoire, l'angiographie coronaire selon les indications est gratuite. Mais l'équipement de la plupart des hôpitaux ne permet pas à tout le monde d'être atteint avec cette méthode de diagnostic en peu de temps. Habituellement, la file d'attente dure des mois, car les quotas d'enquête sont limités. Il est possible de parcourir cette étude sur une base commerciale..

Le coût en Russie est dans une large gamme - de 10 à 45 mille roubles. A l'étranger, cette intervention n'est également pas toujours couverte par une assurance et n'est pas bon marché - de 300 dollars à 2500 euros.

La coronarographie est incluse dans la liste obligatoire des procédures de diagnostic pour déterminer le degré de dommages aux vaisseaux cardiaques. La procédure a été élaborée et normalisée depuis longtemps - cela sert de garantie de la sécurité des patients. Le niveau de cardiologie dans le pays vous permet d'identifier la pathologie à un stade précoce et de prendre des mesures pour l'éliminer ou empêcher le développement.

L'athérosclérose est l'une des premières places dans le classement des maladies mortelles. La clé du rétablissement et de la prévention du développement de complications vasculaires est la détection précoce de la maladie. La coronarographie est un moyen très précis de déterminer la présence de plaques athérosclérotiques et leur localisation. L'étude nous permet de conclure sur la gravité et la prévalence de l'athérosclérose. La conclusion des résultats est effectuée en tenant compte des critères suivants:

  1. Degré de rétrécissement. Si, selon les résultats du diagnostic, la lumière du vaisseau est rétrécie de moins de 50%, une conclusion est tirée sur l'athérosclérose coronaire non obstructive.
  2. Le nombre de plaques dans les artères du cœur. Le nombre de plaques dans une, deux ou trois artères cardiaques nous permet de conclure sur les dommages quantitatifs au système lymphatique.

L'angiographie coronaire de l'athérosclérose par TDM est le moyen le plus avancé et le plus rapide de détecter les plaques dans le cœur. Le diagnostic parvient à clarifier le degré de lésion athérosclérotique au stade initial du diagnostic sans l'introduction d'un cathéter intraveineux.

Déviations

La violation de la durée des intervalles et de la hauteur des vagues sont également des signes de changements dans le travail du cœur, sur la base desquels un certain nombre de pathologies congénitales et acquises peuvent être diagnostiquées..

Indicateurs ECGPathologies possibles
Onde P
Pointu, dépasse 2,5 mVMalformation congénitale, maladie coronarienne, insuffisance cardiaque congestive
Négatif en tête IDéfauts septaux, sténose pulmonaire
Profondément négatif en V1Insuffisance cardiaque, infarctus du myocarde, anomalie mitrale, aortique
Intervalle P-Q
Moins de 0,12 sHypertension, vasoconstriction
Plus de 0,2 sBloc auriculo-ventriculaire, péricardite, crise cardiaque
Broches QRST
En plomb I et aVL, faible R et S profond, ainsi qu'un petit Q dans les trous. II, III, aVFHypertrophie ventriculaire droite, infarctus du myocarde latéral, position verticale du cœur
R tard dans le trou. V1-V2, S profond dans les trous I, V5-V6, T négatifMaladie coronaire, maladie de Lenegra
Large dentelé R dans le trou. I, V5-V6, S profond dans les trous V1-V2, manque de Q dans les trous I, V5-V6Hypertrophie ventriculaire gauche, infarctus du myocarde
Tension inférieure à la normalePéricardite, altération du métabolisme des protéines, hypothyroïdie

Cardiogramme cardiaque: décodage et principales maladies diagnostiquées

Le décodage d'un cardiogramme est un long processus qui dépend de nombreux indicateurs. Avant de décoder un cardiogramme, il est nécessaire de comprendre toutes les déviations du muscle cardiaque.

La fibrillation auriculaire est caractérisée par des contractions musculaires irrégulières, qui peuvent être complètement différentes. Cette violation est dictée par le fait que le cycle ne définit pas le nœud sinusal, comme cela devrait se produire chez une personne en bonne santé, mais d'autres cellules. La fréquence cardiaque dans ce cas est de 350 à 700. Dans cette condition, les ventricules ne se remplissent pas complètement de sang entrant, ce qui provoque une privation d'oxygène, dont souffrent tous les organes du corps humain..


Un analogue de cette condition est la fibrillation auriculaire. L'impulsion dans cet état sera soit inférieure à la norme (moins de 60 battements par minute), soit proche de la valeur normale (de 60 à 90 battements par minute), soit supérieure à la norme indiquée.

Sur l'électrocardiogramme, vous pouvez voir des contractions fréquentes et constantes des oreillettes et moins souvent des ventricules (généralement 200 par minute). Il s'agit d'un flutter auriculaire, qui se produit souvent déjà dans la phase aiguë. Mais en même temps, le patient le tolère plus facilement que le scintillement. Les défauts circulatoires dans ce cas sont moins prononcés. L'anxiété peut se développer à la suite d'interventions chirurgicales, avec diverses maladies, telles que l'insuffisance cardiaque ou la cardiomyopathie. Au moment de l'examen de la personne, un flottement peut être détecté en raison de palpitations et de pouls rythmiques rapides, de veines gonflées dans le cou, d'une transpiration accrue, d'une faiblesse générale et d'un essoufflement.

Trouble de la conduction - Ce type de trouble cardiaque est appelé blocage. L'occurrence est souvent associée à des troubles fonctionnels, mais il y a aussi le résultat d'intoxications de nature différente (dans le contexte de l'alcool ou de la prise de médicaments), ainsi que de diverses maladies.

Il existe plusieurs types de troubles que le cardiogramme du cœur montre. Le décryptage de ces violations est possible selon les résultats de la procédure..

Sino-auriculaire - avec ce type de blocus, il est difficile de sortir de l'impulsion du nœud sinusal. En conséquence, il y a un syndrome de faiblesse du nœud sinusal, une diminution du nombre de contractions, des défauts du système circulatoire et, par conséquent, un essoufflement, une faiblesse générale du corps.

Auriculoventriculaire (bloc AV) - caractérisé par un retard d'excitation dans le nœud auriculo-ventriculaire pendant plus longtemps qu'un temps spécifié (0,09 seconde). On distingue ici plusieurs degrés de ce type de blocage..

Le nombre de contractions dépend de l'ampleur du degré, ce qui signifie qu'un défaut dans le flux sanguin est plus difficile:

  • Je degré - toute compression des oreillettes s'accompagne d'un nombre adéquat de contractions des ventricules;
  • Degré II - une certaine quantité de contractions auriculaires reste sans compression des ventricules;
  • III degré (bloc transversal absolu) - les oreillettes et les ventricules sont comprimés indépendamment l'un de l'autre, ce qui est clairement illustré par le décodage du cardiogramme.

Défaut de conduction ventriculaire. Une impulsion électromagnétique se propage des ventricules aux muscles cardiaques à travers les troncs du faisceau de His, ses jambes et les branches des jambes. Un blocage peut survenir à tous les niveaux, ce qui affectera immédiatement l'électrocardiogramme du cœur. Dans cette situation, on observe que l'excitation de l'un des ventricules est retardée, car l'impulsion électrique fait le tour du bloc. Les médecins divisent le blocage en blocus complet et incomplet, ainsi qu'en blocus permanent ou intermittent.

L'hypertrophie myocardique est bien mise en évidence par un cardiogramme cardiaque. Décodage sur un électrocardiogramme - cette condition montre un épaississement de sections individuelles du muscle cardiaque et un étirement des cavités cardiaques. Cela se produit avec une surcharge chronique régulière du corps..

Ensuite, nous parlerons de la façon de déchiffrer un cardiogramme en transformant la fonction contractile du myocarde, il y a plusieurs changements:

  • Syndrome de repolarisation précoce des ventricules. Souvent, c'est la norme pour les athlètes professionnels et les personnes ayant un poids corporel intrinsèquement élevé. Il ne donne pas de tableau clinique et passe souvent sans aucun changement, donc l'interprétation de l'ECG est compliquée.
  • Divers troubles diffus dans le myocarde. Ils indiquent un trouble alimentaire du myocarde, résultant d'une dystrophie, d'une inflammation ou d'une cardiosclérose. Les troubles sont assez sensibles au traitement, souvent associés à un trouble de l'équilibre eau-électrolyte du corps, à la prise de médicaments, à un effort physique intense.
  • Modifications non individuelles ST. Un symptôme clair d'un trouble de l'approvisionnement myocardique, sans famine lumineuse d'oxygène. Se produit lors d'un déséquilibre hormonal et d'un déséquilibre électrolytique.
  • Distorsion des ondes T, dépression ST, faible T. Le dos du chat sur l'ECG montre un état d'ischémie (privation d'oxygène du myocarde).

En plus des troubles eux-mêmes, leur position dans le muscle cardiaque est également décrite. La caractéristique principale de ces troubles est leur réversibilité. En règle générale, des indicateurs sont donnés à des fins de comparaison avec des études anciennes afin de comprendre l'état du patient, car il est presque impossible de lire l'ECG vous-même dans ce cas. Si une crise cardiaque est suspectée, des études supplémentaires sont en cours..

La crise cardiaque se caractérise par trois critères:

  • Stade: aigu, aigu, subaigu et cicatriciel. Durée de 3 jours à toute une vie.
  • Volume: grande focale et petite focale.
  • Emplacement.

Quelle que soit la crise cardiaque, c'est toujours une raison pour placer une personne sous stricte surveillance médicale, sans délai.

Résultats ECG et options de description de la fréquence cardiaque

Les résultats de l'ECG offrent une opportunité d'examiner l'état du cœur humain. Il existe différentes manières de déchiffrer le rythme..

Le sinus est la signature la plus courante sur un électrocardiogramme. Si, à part la fréquence cardiaque, aucun autre indicateur n'est indiqué, c'est le pronostic le plus réussi, alors le cœur fonctionne bien. Ce type de rythme suggère un état sain du nœud sinusal, ainsi qu'un système conducteur. La présence d'autres enregistrements prouve les défauts et les écarts par rapport à la norme. Il existe également un rythme auriculaire, ventriculaire ou auriculoventriculaire, qui montre quelles cellules de parties spécifiques du cœur définissent le rythme..

L'arythmie sinusale est souvent normale chez les jeunes et les enfants. Ce rythme est caractérisé par la sortie du nœud sinusal. Cependant, les écarts entre les contractions du cœur sont différents. Ceci est souvent associé à des troubles physiologiques. L'arythmie sinusale doit être surveillée attentivement par un cardiologue, afin d'éviter le développement de maladies graves. Cela est particulièrement vrai pour les personnes prédisposées aux maladies cardiaques, ainsi que si l'arythmie est causée par des maladies infectieuses et des malformations cardiaques..

Bradycardie sinusale - caractérisée par une compression rythmique du muscle cardiaque avec une fréquence d'environ 50 coups. Chez une personne en bonne santé, cette condition peut souvent être observée dans un état de sommeil. Un tel rythme peut survenir chez des personnes professionnellement engagées dans le sport. Leurs dents ECG sont différentes des dents d'une personne ordinaire.

La bradycardie permanente peut caractériser la faiblesse du nœud sinusal, qui se manifeste dans de tels cas par des contractions plus rares à tout moment de la journée et dans toutes les conditions. Si une personne fait une pause pendant les contractions, une intervention chirurgicale est prescrite pour installer un stimulateur.

Extarsystole. Il s'agit d'un défaut de rythme, qui se caractérise par des contractions extraordinaires à l'extérieur du nœud sinusal, au-delà desquelles les résultats de l'ECG montrent une pause de longueur accrue, appelée compensatoire. Le patient ressent un rythme cardiaque irrégulier, chaotique, trop fréquent ou trop lent. Parfois, les patients sont perturbés par des pauses dans le rythme cardiaque. Il y a souvent une sensation de picotements ou de tremblements désagréables derrière le sternum, ainsi qu'une sensation de peur et de vide dans l'estomac. Souvent, ces conditions n'entraînent pas de complications et ne constituent pas une menace pour les humains.

Tachycardie sinusale - avec ce trouble, la fréquence dépasse 90 coups normaux. Il y a une division en physiologique et pathologique. Sous physiologique comprendre le début d'un tel état chez une personne en bonne santé avec un certain stress physique ou émotionnel.

Il peut être observé après avoir pris des boissons alcoolisées, du café, des boissons énergisantes. Dans ce cas, la condition est temporaire et passe assez rapidement. L'aspect pathologique de cette condition est caractérisé par des battements cardiaques périodiques qui dérangent une personne au repos.

Les causes du type pathologique peuvent être la fièvre, diverses maladies infectieuses, la perte de sang, de longues périodes sans eau, l'anémie, etc. Les médecins traitent la maladie sous-jacente et la tachycardie n'est arrêtée qu'avec une crise cardiaque chez un patient ou un syndrome coronarien aigu.

Tachycardie paroxystique - dans cette condition, une personne a un rythme cardiaque rapide, exprimé en une attaque, d'une durée de plusieurs minutes à plusieurs jours. Le pouls peut atteindre 250 battements par minute. Il existe une forme ventriculaire et supraventriculaire d'une telle tachycardie. La raison principale de cette condition est un défaut dans le passage d'une impulsion électrique dans un système conducteur. Cette pathologie est assez sensible au traitement..

Vous pouvez arrêter l'attaque à la maison avec:

  • Maintien de la respiration.
  • Toux forcée.
  • Immersion dans l'eau froide du visage.

Le syndrome de WPW est une sous-espèce de tachycardie supraventriculaire. Le principal provocateur de l'attaque est le faisceau nerveux supplémentaire, situé entre les oreillettes et les ventricules. Une chirurgie ou un traitement médicamenteux est nécessaire pour corriger ce défaut..

Le CLC est très similaire au type de pathologie précédent. La présence d'un faisceau nerveux supplémentaire contribue ici à l'excitation précoce des ventricules. Le syndrome, en règle générale, est congénital et se manifeste chez une personne souffrant d'attaques de rythme rapide, ce qui est très bien montré par les dents ECG..

Fibrillation auriculaire - peut être caractérisée par des crises ou être permanente. Une personne ressent un flutter auriculaire prononcé.

ECG d'une personne en bonne santé et signes de changement

L'ECG d'une personne en bonne santé comprend de nombreux indicateurs qui mesurent la santé humaine. L'ECG du cœur joue un rôle très important dans le processus de détection des anomalies du travail du cœur, dont la plus terrible est l'infarctus du myocarde. Exclusivement à l'aide de données d'électrocardiogramme, il est possible de diagnostiquer des zones nécrotiques de crise cardiaque. L'électrocardiographie détermine également la profondeur des dommages au muscle cardiaque.

Normes ECG d'une personne en bonne santé: hommes et femmes


Normes ECG pour les enfants


L'ECG du cœur est d'une grande importance dans le diagnostic des pathologies. La maladie cardiaque la plus dangereuse est l'infarctus du myocarde. Seul un électrocardiogramme peut reconnaître les zones nécrotiques d'une crise cardiaque.

Les signes d'infarctus du myocarde sur un ECG comprennent:

  • la zone de nécrose s'accompagne de changements dans le complexe Q-R-S, en conséquence une onde Q profonde apparaît;
  • la zone d'endommagement est caractérisée par un déplacement (élévation) du segment S-T lissant l'onde R;
  • la zone ischémique change l'amplitude et rend l'onde T négative.

L'électrocardiographie détermine également la profondeur des dommages au muscle cardiaque.

Pourquoi l'électrocardiographie est-elle réalisée??

L'électrocardiographie est l'un des points obligatoires de tout examen médical de routine. Tous les patients, même en l'absence de plaintes et de symptômes, doivent être diagnostiqués périodiquement, car cela permet de détecter rapidement les éventuels problèmes de santé et de poursuivre immédiatement le traitement.

Les patients atteints de maladies cardiovasculaires doivent effectuer l'électrocardiographie plus souvent pour surveiller la fonction cardiaque et le bien-être, ainsi que pour évaluer la qualité du traitement.

La méthode est utilisée régulièrement si le patient a des problèmes de pression, d'obésité, de variabilité du rythme cardiaque..

Paramètres

Liste des paramètres déterminés par électrocardiographie:

  • Déséquilibre potassique.
  • Déséquilibre magnésium.
  • Rythme cardiaque.
  • Zones de nécrose.
  • Troubles circulatoires myocardiques possibles.
  • Épaississement des parois du cœur.

Comment déchiffrer soi-même le cardiogramme du cœur

Tout le monde ne sait pas décoder un cardiogramme du cœur. Cependant, bien familiarisé avec les indicateurs, vous pouvez déchiffrer indépendamment l'ECG et détecter les changements dans le fonctionnement normal du cœur.

Tout d'abord, il convient de déterminer les indicateurs de fréquence cardiaque. Normalement, le rythme cardiaque doit être sinusal, le reste indique un développement possible d'arythmie. Les modifications du rythme sinusal ou de la fréquence cardiaque suggèrent le développement d'une tachycardie (accélération du rythme) ou d'une bradycardie (ralentissement).

Les données anormales des dents et des intervalles sont également importantes, car vous pouvez lire le cardiogramme du cœur vous-même en fonction de leurs indicateurs:

  1. L'allongement de l'intervalle QT indique le développement d'une maladie coronarienne, d'une maladie rhumatismale, de troubles sclérotiques. Un raccourcissement de l'intervalle indique une hypercalcémie.
  2. L'onde Q altérée est un signal de dysfonctionnement du myocarde.
  3. L'affûtage et l'augmentation de la hauteur de l'onde R indiquent une hypertrophie du ventricule droit.
  4. L'onde P divisée et agrandie indique une hypertrophie ventriculaire gauche.
  5. Une augmentation de l'intervalle PQ et une conduction altérée des impulsions se produisent avec le bloc auriculo-ventriculaire.
  6. Le degré de déviation de l'isoline dans le segment R-ST diagnostique l'ischémie myocardique.
  7. L'élévation du segment ST sur le contour est une menace de crise cardiaque aiguë; le déclin du segment enregistre l'ischémie.

Il existe une autre méthode pour lire vous-même un cardiogramme du cœur. Pour ce faire, vous avez besoin d'une règle électrocardiographique. Il aide à déchiffrer l'ECG à une vitesse de 25 mm / s ou 50 mm / s.

Cardiolina se compose de divisions (échelles) qui déterminent:

  • fréquence cardiaque (fréquence cardiaque);
  • Intervalle QT
  • millivolts;
  • lignes isoélectriques;
  • durée des intervalles et des segments.

Cet appareil simple et facile à utiliser est utile pour tout le monde pour décrypter l'ECG indépendamment.

Enquête exploratoire

Pour consulter un chirurgien cardiaque, vous devrez passer quelques tests. En particulier, il faut:

  • Jab avec formule et plaquettes.
  • Indicateurs biochimiques de l'état du muscle cardiaque.
  • Coagulation sanguine.
  • Lipidogramme. Il est nécessaire de confirmer le degré précédemment établi du processus athérosclérotique. Dans ce cas, une étude des lipoprotéines de basse et haute densité, du cholestérol total.
  • Sucre dans l'urine et le sang.
  • Équilibre électrolytique.
  • Certains laboratoires calculent le degré de complications probables de l'athérosclérose..
  • Études de l'activité hépatique et rénale.
  • Autres tests à l'exclusion des pathologies chroniques de nature infectieuse et du SIDA.

Les résultats des études de matériel suivantes sont également requis:

  • Fluorographie. Cette étude permet non seulement d'évaluer l'état du tissu pulmonaire, mais aussi de déterminer les contours et les tailles du cœur.
  • ECG. Une étude électrocardiographique en dynamique confirme la nécessité d'une consultation, une conclusion sur le rythme des contractions, l'état des fibres musculaires, la présence de surcharge dans différents services, les changements cicatriciels après une crise cardiaque. De plus, un ECG révèle une ischémie persistante avec un pronostic vraisemblablement mauvais..
  • Échographie cardiaque. L'échographie indique l'image et visuellement l'activité de certains services cardiaques, le fonctionnement du système valvulaire entre les ventricules et les oreillettes, les gros vaisseaux. L'échographie révèle une hypertrophie (un épaississement de la paroi) du muscle de l'organe.

Toutes les études ci-dessus peuvent réduire considérablement le temps d'attente pour les résultats après consultation avec un cardiocentre spécialisé.

Résumé ECG

L'électrocardiographie examine les courants électriques qui se produisent pendant le travail du cœur humain. Cette méthode est assez simple et accessible - ce sont les principaux avantages d'une procédure de diagnostic effectuée depuis longtemps par les médecins et une expérience pratique suffisante a été acquise en matière d'interprétation des résultats par les médecins.

Le cardiogramme du cœur a été développé et introduit dans sa forme moderne au début du XXe siècle par le scientifique néerlandais Einthoven. La terminologie développée par le physiologiste est toujours en usage aujourd'hui. Cela prouve une fois de plus que l'ECG est une étude urgente et populaire, dont les indicateurs sont extrêmement importants pour le diagnostic des pathologies cardiaques..

Combien payer pour l'examen?

En Russie, l'une des méthodes de diagnostic les plus couramment utilisées dans la pratique cardiologique est considérée comme l'angiographie coronaire des vaisseaux cardiaques. Le coût de l'étude dépend de nombreux facteurs. Le montant du paiement est affecté par le niveau de la clinique, les qualifications du spécialiste effectuant le diagnostic, le montant des fournitures, le type de médicament contre la douleur, le besoin de services supplémentaires, la durée du séjour à l'hôpital, etc. Pour les personnes ayant une assurance médicale obligatoire, l'étude est gratuite. Pour d'autres personnes, le prix est de l'ordre de 8 000 à 30 000 roubles.

La valeur du cardiogramme

L'électrocardiogramme est extrêmement important, car sa lecture correcte vous permet de détecter les pathologies les plus graves, la vie du patient dépend de la rapidité du diagnostic. Un cardiogramme est effectué chez les adultes et les enfants.

Dès réception des résultats, le cardiologue peut évaluer la fréquence des contractions cardiaques, la présence d'arythmie, la pathologie métabolique dans le myocarde, la conductivité électrique altérée, la pathologie myocardique, la localisation de l'axe électrique et l'état physiologique du principal organe humain. Dans certains cas, le cardiogramme peut confirmer d'autres pathologies somatiques indirectement associées à l'activité cardiaque..

Important! Les médecins recommandent un cardiogramme si le patient ressent des changements évidents du rythme cardiaque, souffre d'un essoufflement soudain, d'une faiblesse et qu'il s'évanouit. Il est nécessaire de faire un cardiogramme pour les douleurs primaires dans le cœur, ainsi que pour les patients qui ont déjà été diagnostiqués avec des anomalies dans le travail de l'organe, un bruit est observé.

Un électrocardiogramme est une procédure standard lors d'un examen médical, chez les athlètes lors d'un examen médical, chez les femmes enceintes, avant les interventions chirurgicales. L'ECG avec et sans charge a une valeur de diagnostic. Un cardiogramme est réalisé pour les pathologies des systèmes endocrinien et nerveux, avec une augmentation du taux lipidique. À des fins de prévention, il est recommandé de faire un diagnostic cardiaque pour tous les patients qui ont atteint l'âge de quarante-cinq ans - cela aidera à identifier les performances anormales des organes, à diagnostiquer la pathologie et à commencer le traitement..

Quels sont les résultats de l'étude??

Les résultats de l'étude pour les nuls seront totalement incompréhensibles, vous ne pourrez donc pas lire le cardiogramme du cœur vous-même. Le médecin reçoit de l'électrocardiographe un long papier millimétré avec des courbes tracées dessus. Chaque graphique reflète une électrode attachée au corps du patient à un point spécifique..

En plus des graphiques, les appareils peuvent également fournir d'autres informations, par exemple, les principaux paramètres, la norme de l'un ou l'autre indicateur. Un diagnostic préliminaire est généré automatiquement, de sorte que le médecin doit étudier les résultats par lui-même et ne prendre en compte que ce que l'appareil donne en termes d'une éventuelle maladie. Les données peuvent être enregistrées non seulement sur papier, mais également sur des supports électroniques, ainsi que dans la mémoire de l'appareil.

Intéressant! Un type d'ECG est la surveillance Holter. Si le cardiogramme est retiré dans la clinique en quelques minutes alors que le patient est couché, alors avec la surveillance Holter, le patient reçoit un capteur portable qu'il attache à son corps. Le capteur doit être porté pendant une journée complète, après quoi le médecin lit les résultats. Une caractéristique de cette surveillance est l'étude dynamique de l'activité cardiaque dans diverses conditions. Cela vous permet d'obtenir une image plus complète de l'état de santé du patient..

Technique d'exécution

La cardiographie ne nécessite pas de compétences particulièrement complexes, de sorte que le personnel médical moyen et junior sait comment faire un cardiogramme cardiaque. Un appareil pour une telle manipulation est un cardiographe. Il peut être fixe et se trouve toujours dans un bureau spécialement équipé, que chaque clinique a, ou mobile - pour un enregistrement ECG pratique au lit du patient.

Lors de la réalisation d'un ECG, le patient est allongé sur le dos. Les points où les électrodes sont appliquées sont libérés des vêtements et humidifiés avec une solution de chlorure de sodium isotonique pour améliorer la conductivité. Des électrodes en forme de plaques s'accrochent aux membres: rouge - à droite, jaune - à gauche, vert - à gauche et noir à droite. Six électrodes en forme de ventouses sont installées sur la poitrine. Elles sont appelées dérivations thoraciques (V1-V6), et les électrodes des membres sont considérées comme principales (I, II, III) et renforcées (aVL, aVR, aVF). Chacun des fils est responsable d'une zone spécifique du cœur. Suspectant des processus pathologiques sur la paroi postérieure du muscle cardiaque, des sondes thoraciques supplémentaires sont utilisées (V7-V9).

Il est important qu'avant l'électrocardiographie programmée, le patient ne boive pas d'alcool, de café. Lors du retrait, il n'est pas souhaitable de bouger, de parler, car cela conduit à une distorsion de l'enquête.

Le cardiogramme est enregistré sous forme de graphique sur un papier spécial ou sous forme électronique. Il est important d'enregistrer au moins quatre cycles cardiaques pour obtenir des données objectives sur l'état du cœur. Le film est signé avec le nom, le sexe (masculin, féminin), la date de l'étude, l'âge du patient, car un adulte et un enfant ont des valeurs différentes de paramètres normaux. Après cela, l'enregistrement est transmis au médecin, qui déchiffre l'ECG en détail.

Décodage des résultats de la recherche: principaux aspects

Les courbes sur papier millimétré sont représentées par une isoligne - une ligne droite, ce qui signifie qu'il n'y a pas d'impulsions pour le moment. Les écarts vers le haut ou vers le bas par rapport au contour sont appelés dents. Dans un cycle complet de contraction cardiaque, six dents sont posées, auxquelles sont affectées les lettres standard de l'alphabet latin. Ces dents sur le cardiogramme sont dirigées vers le haut ou vers le bas. Les dents supérieures sont considérées comme positives et négatives vers le bas. Normalement, les dents S et Q sont un peu enfoncées par rapport au contour, et l'onde R est un pic montant.

Chaque dent n'est pas seulement un dessin avec une lettre; derrière elle se trouve une certaine phase du cœur. Vous pouvez décrypter un cardiogramme si vous savez quelles dents signifient quoi. Par exemple, l'onde P montre le moment où les oreillettes sont détendues, R indique l'excitation des ventricules et T indique leur relaxation. Les médecins prennent en compte la distance entre les dents, qui a également sa valeur diagnostique, et si nécessaire, des groupes entiers de PQ, QRS, ST sont examinés. Chaque valeur de l'étude indique une caractéristique spécifique de l'organe..

Par exemple, avec une distance inégale entre les dents R, les médecins parlent d'extrasystole, de fibrillation auriculaire, de nœud sinusal faible. Si la dent P est soulevée et épaissie, cela indique un épaississement des parois des oreillettes. Un intervalle PQ allongé indique un blocage arthrioventriculaire, et l'expansion du QRS suggère l'idée d'hypertrophie ventriculaire, blocage du faisceau de His. S'il n'y a pas de lacunes dans ce segment, les médecins suspectent une fibrillation. Un intervalle QT prolongé indique des arythmies cardiaques graves qui peuvent être fatales. Et si cette combinaison de QRS se présente sous la forme d'un drapeau, les médecins parlent d'infarctus du myocarde.

En quoi consiste un électrocardiogramme?

Comment lire correctement un ECG? Ce n'est pas aussi difficile que cela puisse paraître à première vue. Vous devez d'abord regarder le cardiogramme. Il est imprimé sur du papier spécial avec des cellules, et deux types de cellules sont clairement visibles: grand et petit. Un rapport ECG est lu à partir de ces cellules. Que montrent les dents ECG, les cellules? Ce sont les principaux paramètres du cardiogramme. Essayons de lire un ECG à partir de zéro.

Si le cœur avait la même structure dans tous ses départements, des impulsions nerveuses les traverseraient en même temps. En conséquence, une seule dent correspondrait à chaque décharge électrique sur l'ECG, ce qui reflète la contraction. La période entre les contractions (impulsions) sur l'EGC a la forme d'une ligne horizontale plate, qui est appelée l'isoline.

Le cœur humain se compose des moitiés droite et gauche, dans lesquelles la section supérieure, les oreillettes et la partie inférieure, les ventricules, sont distinguées. Comme ils ont des tailles et des épaisseurs différentes et sont séparés par des cloisons, une impulsion passionnante les traverse à différentes vitesses. Par conséquent, différentes dents correspondant à une certaine partie du cœur sont enregistrées sur l'ECG.

Que signifient les dents?

  1. L'origine des décharges d'impulsions électriques se produit dans le nœud sinusal. Puisqu'il est situé à proximité de l'oreillette droite, c'est ce département qui se contracte en premier. Avec un léger retard, presque simultanément, l'oreillette gauche se contracte. Sur l'ECG, ce moment est reflété par l'onde P, à cause de ce qu'on appelle l'oreillette. Il fait face.
  2. À partir des oreillettes, la décharge passe aux ventricules par le nœud auriculo-ventriculaire (auriculo-ventriculaire) (accumulation de cellules nerveuses myocardiques modifiées). Ils ont une bonne conductivité électrique, donc le retard dans le nœud ne se produit normalement pas. Ceci est affiché sur l'ECG comme un intervalle P - Q - une ligne horizontale entre les dents correspondantes.
  3. Excitation des ventricules. Cette partie du cœur a le myocarde le plus épais, de sorte que l'onde électrique les traverse plus longtemps que les oreillettes. En conséquence, la dent la plus élevée apparaît sur l'ECG-R (ventriculaire), face vers le haut. Elle peut être précédée d'une petite onde Q, dont le sommet fait face dans la direction opposée.
  4. Une fois la systole ventriculaire terminée, le myocarde commence à se détendre et à restaurer les potentiels énergétiques. Sur l'ECG, cela ressemble à une onde S (face vers le bas) - une absence totale d'excitabilité. Après cela vient une petite onde en T, tournée vers le haut, qui est précédée d'une courte ligne horizontale - le segment S - T. Ils disent que le myocarde a complètement récupéré et est prêt à faire une autre réduction.

Étant donné que chaque électrode attachée aux membres et à la poitrine (sonde) correspond à une partie spécifique du cœur, les mêmes dents sont différentes selon les sondes - dans certaines, elles sont plus prononcées et dans d'autres moins..

Tableau des valeurs normales et autres indicateurs

Pour décoder l'ECG, il existe un tableau contenant les normes de valeurs. Guidés par cela, les médecins peuvent voir des écarts. En règle générale, au cours d'un long travail avec des patients cardiologiques, les médecins n'utilisent plus la table à portée de main, la norme chez les adultes est mémorisée par eux.

Indicateur Amplitude de la norme, avec QRS de 0,06 à 0,1 Rot de 0,07 à 0,11 Q de 0,07 à 0,11 T de 0,12 à 0,28 PQ de 0,12 à 0,2

En plus des valeurs du tableau, les médecins prennent en compte d'autres paramètres du cœur:

  • le rythme des contractions cardiaques - en présence d'arythmie, c'est-à-dire d'échecs du rythme des contractions du muscle cardiaque, la différence entre les indices des dents sera supérieure à dix pour cent. Chez les personnes ayant un cœur en bonne santé, une normosystole est notée, mais les données pathologiques rendent le médecin prudent et recherchent les écarts. Une exception est l'arythmie sinusale en combinaison avec un rythme sinusal, comme c'est souvent le cas à l'adolescence, mais chez l'adulte, un rythme sinusal avec des anomalies indique le début du développement de la pathologie. Un exemple frappant d'écarts est l'extrasystole, qui se manifeste en présence de contractions supplémentaires. Elle survient avec des malformations cardiaques, une inflammation du myocarde, une ischémie,
  • la fréquence cardiaque est le paramètre le plus abordable, elle peut être estimée indépendamment. Normalement, en une minute, il devrait y avoir de 60 à 80 cycles complets du cœur. Avec un cycle accéléré, plus de 80 AVC parlent de tachycardie, mais moins de 60 sont de bradycardie. L'indicateur est plus illustratif, car toutes les pathologies sévères ne donnent pas de bradycardie ou de tachycardie, et dans des cas isolés, l'ECG d'une personne en bonne santé montrera également de tels phénomènes si elle est nerveuse pendant l'électrocardiographie.

Espacement PQ

PQ est l'intervalle entre l'onde P et Q. Il correspond au temps d'excitation dans les oreillettes jusqu'au myocarde ventriculaire. La norme de l'intervalle PQ est différente à différents âges. Elle est généralement de 0,12 à 0,2 s.

Avec l'âge, l'intervalle augmente. Ainsi, chez les enfants de moins de 15 ans, la PQ peut atteindre 0,16 s. Entre 15 et 18 ans, le PQ augmente à 0,18 s. Chez l'adulte, cet indicateur est égal à un cinquième de seconde (0,2).

Avec une extension de l'intervalle à 0,22 s, ils parlent de bradycardie.

Pour savoir comment lire correctement l'ECG, vous devez comprendre les intervalles. Après avoir déterminé les dents, procédez au calcul de l'intervalle QT. Normalement, c'est 400-450 ms.

Si ce complexe est plus long, une IHD, une myocardite ou des rhumatismes peuvent être supposés. Avec un type raccourci, une hypercalcémie peut survenir.

Angiographie coronaire: ce qui montre et comment cela se fait, contre-indications et conséquences possibles

L'oronarographie des vaisseaux sanguins du cœur est une étude étendue aux rayons X des structures cardiaques, en particulier de l'état des artères qui nourrissent l'organe musculaire..

À la base, il s'agit d'un diagnostic avec amélioration du contraste, qui est de nature assez complexe. Il a une composante invasive, car un cathéter se déplace vers le cœur à travers l'artère fémorale pendant l'étude.

Cependant, le diagnostic est indolore, malgré la technique techniquement difficile.

La méthode est prescrite selon les indications, s'il y a lieu de supposer des troubles des artères coronaires.

Que révèle l'examen?

La procédure est considérée comme très informative, vous permet d'identifier les caractéristiques structurelles du système circulatoire local rapidement et avec une grande précision.

Néanmoins, la technique est utilisée dans le cadre de la visualisation des tissus en statique. Autrement dit, vous pouvez obtenir une image de l'état actuel des choses, de la structure anatomique et de toutes les déviations, sauf fonctionnelles.

Ils ne sont pas représentés en temps réel, ce qui rend l'angiographie coronaire, bien qu'efficace, mais limitée à une technique qui nécessite des recherches supplémentaires. Pour vérifier le diagnostic ou obtenir des informations complémentaires.

Qu'est-ce qu'une vérification des vaisseaux sanguins du cœur peut montrer à la fin:

  • Changements congénitaux anatomiques. De nombreuses malformations cardiaques, y compris mortelles, ne sont pas toujours visibles avec les mesures diagnostiques classiques. C'est un gros problème. La coronarographie offre la possibilité de confirmer les violations de la structure du cœur et des vaisseaux sanguins dès la première fois.
  • Lésions traumatiques de la poitrine. Ils se présentent sous différentes formes et variations: des fractures aux contusions graves. Selon les statistiques, dans environ 30 à 60% des cas, les structures cardiaques souffrent également de la masse totale lors de telles blessures. C'est mortel, car le développement de l'hémopéricarde ou d'autres changements est possible..
  • La coronarographie fournit plus d'informations sur l'état des tissus, mais n'est utilisée que comme technique auxiliaire. Et puis, avec des blessures, un tel examen invasif n'est pas toujours possible en raison de la position générale du patient. Tension artérielle, contractilité myocardique et autres niveaux vitaux. Les personnes dans un état grave sont contre-indiquées. C'est une charge sur le corps..
  • Insuffisance cardiaque en phase chronique. Il représente une baisse de la fonction de pompage d'un organe musculaire avec une décroissance progressive de l'activité. Elle progresse constamment, mais pas dans tous les cas, il est possible de détecter les causes de ce phénomène. Y compris des méthodes très sensibles.

La coronarographie dans une telle situation agit de manière auxiliaire. Il est possible que la cause de l'échec en développement soit l'athérosclérose. Changements dans la lumière des artères, son rétrécissement.

  • Angine de poitrine. La maladie classique. Une caractéristique de cela est une circulation insuffisante dans la couche musculaire de l'organe. Ceci est le résultat de l'athérosclérose ou du spasme des vaisseaux sanguins qui arrêtent de nourrir suffisamment le tissu.

Il est important d'identifier le processus pathologique dans les premiers stades, car le résultat sans thérapie devient une crise cardiaque, et il n'y a pas loin du résultat létal.

  • Athérosclérose. Maladie généralisée. Son essence réside dans le dépôt d'un excès de cholestérol sur les parois des grandes artères. Y compris les coeurs.

De plus, la plaque est fixée et se développe, bloquant la lumière des vaisseaux. Ils ne sont pas capables de conduire suffisamment de sang, les tissus commencent à mourir.

De plus, la pression augmente, ce qui peut entraîner une violation de l'intégrité anatomique de l'artère, une rupture et des saignements massifs.

Une autre variante de l'athérosclérose est le rétrécissement (sténose) de la lumière à la suite d'un spasme. Il s'agit d'une situation classique pour les fumeurs, les amateurs d'alcool et même pour les personnes qui dépassent une norme individuelle en matière d'activité physique..

La méthode de diagnostic fournit beaucoup d'informations. Cependant, il est spécifique et généralement la procédure est utilisée en combinaison avec d'autres. Pour obtenir l'image la plus claire et la plus complète. Que ce soit l'échographie, l'ECHO-KG ou l'IRM. ECG. Il existe de nombreuses options.

Types d'angiographie coronaire

La méthode d'examen est classée selon un critère tel que l'essence des procédures et la technique utilisée (une base complète pour la dactylographie).

Sur cette base, les formulaires suivants sont appelés:

  • Le total. Classique Elle consiste à introduire un cathéter à travers l'artère fémorale, à injecter un produit de contraste, puis à évaluer l'état de l'ensemble du cœur à l'aide d'un détecteur spécial. Cette méthode est utilisée le plus souvent. Il agit comme une sorte de revue, pour identifier l'état général des structures cardiaques.
  • Coronarographie sélective. Il est utilisé dans le cadre de la détermination des pathologies des vaisseaux individuels. La même étude invasive. Cependant, le point d'insertion du cathéter n'est pas nécessairement localisé dans l'artère fémorale (selon Seldinger). La perforation de l'avant-bras est possible, tout dépend des objectifs du diagnostic et des conclusions alléguées.
  • Angiographie coronaire CT. N'implique pas une invasion. Elle est réalisée sans amélioration du contraste ou avec une quantité minimale, car le sang lui-même est un bon colorant. En fait, il s'agit d'une technique différente, bien qu'elle soit appelée coronarographie. Et il ne remplace pas, mais complète seulement les deux méthodes précédentes. Autre nom - MSCT-coronarography (au moyen de la tomodensitométrie multispirale).

La question du choix d'une méthode de diagnostic est complexe, selon le cas clinique spécifique. Entre les mains d'un cardiologue.

La coronarographie n'est presque jamais assignée en premier, par conséquent, au moment de décider, un spécialiste s'appuie sur les résultats d'autres études objectives.

Indications pour le diagnostic

Il existe de nombreuses raisons de désigner une procédure. Parmi ceux-ci:

  • Douleur sévère dans la poitrine, d'origine inconnue. Se rencontrer à la suite de nombreux troubles possibles. Les mesures permettent de clarifier la structure des artères au niveau local, d'établir le degré de changements hémodynamiques (flux sanguin). Si des anomalies sont détectées, des procédures supplémentaires doivent être effectuées..
  • Se préparer à la chirurgie. La chirurgie cardiaque est impensable sans un plan complet. L'angiographie coronaire résout ce problème. Il vous permet de clarifier l'échelle du futur champ opératoire, de développer des méthodes de traitement.
  • La coronarographie cardiaque est réalisée après la chirurgie pour évaluer l'efficacité du traitement, le degré de réussite de la thérapie. Y compris une intervention chirurgicale beaucoup plus tardive pour étudier les résultats à long terme.
  • Dyspnée sans raison apparente. Des paroxysmes de douleur intense (crises qui durent plus de quelques secondes ou minutes), une diminution de la tolérance à l'exercice et d'autres moments similaires accompagnent un processus tel que l'insuffisance coronaire. Le diagnostic consiste à exclure ou à confirmer ce trouble. Pour d'autres causes d'essoufflement et de manque d'air, lisez cet article..
  • L'absence d'effet des médicaments utilisés pour traiter les pathologies cardiovasculaires. La cause doit être recherchée dans les artères coronaires, surtout si d'autres voies de diagnostic n'ont donné aucun résultat concret..
  • Suspicion d'insuffisance cardiaque. Cette technique n'est pas d'une importance capitale, elle est réalisée loin du début du diagnostic. Mais cela vous permet d'identifier le trouble si le système circulatoire est impliqué..

Les symptômes de l'insuffisance cardiaque selon les étapes sont décrits dans cet article..

  • Blessures à la poitrine. La recherche n'est pas toujours nécessaire, uniquement lorsqu'il y a des soupçons de certains dommages aux artères.
  • Athérosclérose alléguée. Rétrécir la lumière des vaisseaux sanguins à la suite de spasmes ou de dépôts de cholestérol sur leurs parois. En savoir plus sur les causes de l'hypercholestérolémie dans le sang et que faire en même temps - lire ici.

Une angiographie coronaire peut être nécessaire pour diagnostiquer les malformations et malformations anatomiques congénitales. Comme méthode de confirmation.

Contre-indications

La liste des motifs de refus d'un événement n'est pas aussi large. Mais ces recommandations doivent être strictement respectées, afin de ne pas provoquer de complications potentiellement mortelles.

  • Diabète sucré en phase de sous et décompensation. Le taux de glucose est instable, l'état des vaisseaux ne permet pas non plus de diagnostic. Vous devez d'abord ramener les choses à la normale et restaurer le corps. Sans cela, l'angiographie coronaire est dangereuse. Saignement possible, rupture des artères et mort des conséquences.
  • L'âge des personnes âgées. Ce n'est pas une contre-indication absolue. Mais les événements créent un certain fardeau sur le corps, qui peut menacer la santé et même la vie humaine. Il est nécessaire de peser soigneusement le pour et le contre, puis de commencer à agir. La question est tranchée par un spécialiste en cardiologie.
  • Troubles du profil cardiovasculaire en phase aiguë. Par exemple, une attaque prononcée de l'angine de poitrine, une crise cardiaque et similaires, jusqu'aux processus inflammatoires (myocardite et autres). Vous devez d'abord ramener la condition à la normale, puis faire les diagnostics.
  • Saignement.
  • Augmentation de la température corporelle. Les infections sont actuellement une contre-indication absolue à la coronarographie. Dès que la personne revient à la normale, vous pouvez lui assigner un examen.
  • Maladies pulmonaires. Arrêt respiratoire. Le diagnostic est reporté jusqu'à des temps meilleurs..

La plupart d'entre elles sont des contre-indications relatives. Autrement dit, la procédure ne peut être effectuée qu'après avoir éliminé le facteur qui l'empêche. Le suivi de la dynamique de l'état d'une personne est effectué par un médecin de profil, ainsi qu'un cardiologue.

Préparation de l'étude

L'examen coronaire étant invasif, bien que minimal, les mesures précédentes sont identiques à celles de toute intervention chirurgicale.

Environ une semaine ou quelques jours avant le diagnostic, les patients subissent de telles procédures:

  • Analyses de sang et d'urine.
  • Coagulogramme. Etude de coagulation.
  • Électrocardiographie Pour exclure les troubles cardiaques, au moins ceux qui pourraient devenir un obstacle.
  • Échographie, échographie, numérisation recto verso.
  • Radiographie pulmonaire.
  • Mesures spécifiques pour la détection du VIH, de la syphilis.

Sept jours avant le test, vous devez arrêter de boire de l'alcool.

Environ 12 heures avant l'intervention, il est interdit de manger ou de boire.

Ensuite, suivez les instructions:

  • Prendre des médicaments le jour du diagnostic ne doit pas l'être, sauf autorisation d'un spécialiste.
  • À la clinique, vous devez prendre tous les médicaments qu'une personne prend habituellement.
  • Il est important de vider la vessie avant le diagnostic..
  • À l'entrée du bureau, vous devez retirer tous les bijoux en métal.
  • Pendant l'angiographie coronaire, le patient doit suivre les instructions du personnel médical. Peut être invité à prendre une profonde respiration, à changer de position corporelle.

La préparation au diagnostic ne présente aucune difficulté. Après la procédure, vous devez vérifier avec votre médecin que faire ensuite pour minimiser les risques de complications.

Comment faire l'angiographie coronaire

Effectuez la procédure dans une salle de radiographie. Le diagnostic commence par le traitement du site d'insertion du cathéter. Se raser les cheveux à l'aine ou à l'avant-bras, selon le point d'exposition. Ensuite, le patient est allongé sur le canapé.

Des anesthésiques sont administrés et des sédatifs peuvent être utilisés si nécessaire. Pour réduire le degré d'inconfort psychologique. Surtout pour les personnes impressionnables.

Une incision est pratiquée sur la peau dans la région d'un gros vaisseau. La sonde est un petit tube fin et long. Sous le contrôle de l'équipement vidéo, le cathéter se déplace le long du lit aortique jusqu'à ce qu'il atteigne le cœur.

Un médicament de contraste est introduit. Dans le même temps, des dispositifs spéciaux enregistrant la fréquence des contractions de l'appareil sont appliqués sur la poitrine pour exclure les problèmes pendant l'événement.

Après l'administration du médicament, le patient est placé sous le détecteur. La radiographie elle-même est effectuée dans différentes projections.

L'angiographie coronaire avec contraste peut provoquer une allergie, pendant l'événement, vous devez informer votre médecin si vous ressentez des sensations.

En règle générale, tout au long de la procédure, les patients ne ressentent ni douleur ni inconfort. Un médecin ou du personnel infirmier (ou des infirmières) peut donner des instructions sur le comportement. Ceci est nécessaire pour une progression plus efficace du cathéter à travers les vaisseaux..

Tous les diagnostics durent environ 1 heure, peut-être un peu plus longtemps. À la fin de la personne reste un certain temps dans la clinique. Au moins 2-4 heures.

Selon l'institution, l'hospitalisation est possible jusqu'à une journée. Pour surveiller la période après l'événement.

Les résultats sont analysés par trois spécialistes: un cardiologue, un radiologue et un cardiologue, un avis écrit est généralement rendu le lendemain.

Les images elles-mêmes peuvent être obtenues sur place sous forme imprimée ou électroniquement sur un CD ou une clé USB le jour du diagnostic.

Risques et problèmes possibles

Parmi les conséquences possibles de la coronarographie:

  • Saignements massifs à la suite de lésions iatrogènes accidentelles des artères. Se produit rarement, mais comporte un danger mortel pour le patient..
  • Crise cardiaque. Épisode d'angine de poitrine. Il est capable de se terminer par une crise cardiaque.
  • Rupture des vaisseaux sanguins, du cœur.
  • Réactions allergiques à l'agent de contraste injecté. Il s'agit d'un risque, car on ne sait pas comment le corps réagira à l'utilisation du médicament..
  • La thrombose est possible. Y compris après un certain temps, de plusieurs heures à quelques jours. Par conséquent, il est recommandé d'être observé par un médecin dans une période critique.
  • Arythmies.

La coronarographie est une technique relativement sûre, mais l'observation est nécessaire pour exclure les conséquences négatives. Que leur probabilité ne soit pas grande.

Recommandations après la procédure

Voici quelques conseils:

  • Vous devez être à la clinique pendant quelques heures ou jusqu'à une journée. Selon ce que le spécialiste traitant ou le diagnosticien décide.
  • Toutes les manifestations doivent être signalées au personnel médical. Il s'agit d'un problème de sécurité..
  • À la fin de l'événement, il est important de boire du liquide. Cela aidera à prévenir les caillots sanguins..
  • Dans les 2-3 jours, une activité physique intense est contre-indiquée, ainsi qu'une surchauffe, une hypothermie.
  • Ne consommez pas d'alcool au moins pendant la même période.

Coût en Russie

Dans les cliniques d'État russes, pour les patients bénéficiant d'une assurance médicale obligatoire, l'angiographie coronaire des vaisseaux cardiaques du cœur est gratuite. Dans les cliniques privées, le prix de la procédure varie de 8 à 60 000 roubles.

L'angiographie coronaire est réalisée selon les indications, il s'agit d'une étude invasive. Par conséquent, vous devez le prendre au sérieux. La question de l'opportunité de la nomination est tranchée par le spécialiste. Un événement peut fournir de nombreuses informations précieuses..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite