Extrasystoles: étiologie, signes, thérapie

Une certaine quantité d'extrasystoles par jour est considérée comme tout à fait normale. En l'absence de pathologies, ce type d'arythmie n'est pas dangereux et se développe sous l'influence de facteurs irritants. Le tableau clinique devient perceptible en cas de violation du flux sanguin au milieu d'une augmentation du nombre de contractions (d'insertion) extraordinaires. Pour élaborer un schéma thérapeutique, il faudra procéder à un examen complet. En se concentrant sur la cause de l'échec du rythme cardiaque, le médecin sera en mesure de conseiller des méthodes efficaces pour soulager la maladie.

Qu'est-ce que l'extrasystole du cœur??

L'extrasystole est un type d'échec du rythme cardiaque. Chez l'homme, dans le contexte des cycles habituels de contractions (systole) des oreillettes et des ventricules, des complexes extraordinaires apparaissent. Le signal provient de la mise au point ectopique (de remplacement). Le patient lors d'une crise ressent un dysfonctionnement cardiaque et est soumis à des crises de panique.

L'éjection de sang due aux contractions d'insertion diminue, ce qui est associé à un remplissage diastolique insuffisant du cœur. Les défaillances hémodynamiques qui en résultent provoquent des symptômes neurologiques dus à l'hypoxie cérébrale et aux crises d'angine de poitrine (douleurs cardiaques) dues au développement d'une ischémie.

Selon la CIM 10, la révision des extrasystoles dans le cœur a reçu le code I49. Sous elle est cryptée la catégorie des «autres troubles du rythme cardiaque». Le sous-poste est sélectionné en fonction de la localisation de la source de fausses impulsions:

  • auriculaire - 1;
  • auriculo-ventriculaire - I49.2;
  • ventriculaire - I49.3.

Le rythme extrasystolique peut survenir même en l'absence de problèmes de santé. Selon les statistiques recueillies grâce à la recherche électrographique, les contractions d'insertion sont enregistrées chez près des 2/3 des personnes de plus de 55 ans. Une tendance similaire est due aux changements liés à l'âge et à une diminution de la tolérance au stress et à l'activité physique..

Classification

L'extrasystole est généralement divisée en certains groupes selon les critères suivants:

NomLa description
Par localisation de la source des signaux ectopiques• supraventriculaire (supraventriculaire):
o atrial:
 dans l'oreillette droite;
 dans l'oreillette gauche.
o auriculo-ventriculaire.
• ventriculaire (ventriculaire):
o ventriculaire droit;
o ventriculaire gauche.
Par le nombre d'insertions• 1 - simple;
• 2 - hammam;
• 3 et plus - groupe.
Par la présence du rythme• contractions chaotiques qui n'ont pas un ordre clair d'occurrence;
• l'alloarythmie se manifeste avec un certain rythme à travers 1 (bigéminie), 2 (trigéminie) et 3 (quadrigiménie) contractions.
Selon la période de manifestation• une réduction précoce de l'électrocardiogramme (ECG) s'ensuit avec l'onde T;
• la systole moyenne est postérieure à l'onde T de 0,5 seconde;
• une contraction d'insertion tardive se produit pendant la relaxation du cœur (diastole) devant l'onde P habituelle.
Par fréquence de manifestation (en 1 minute)• les rares cas ne surviennent pas plus de 5 à 7 fois;
• le nombre moyen d'extrasystoles commence par 10-15;
• les réductions extraordinaires fréquentes se caractérisent par un indicateur de 15 et plus.
Par le nombre de faux foyers• monomorphe (monotopique) - les impulsions créent 1 foyer supplémentaire;
• polymorphe (polytopique) - les signaux proviennent de 2 sources fausses ou plus.
Par facteur causal• organique (pathologique);
• fonctionnel (physiologique).

L'apparition d'extrasystoles dans le cœur n'est pas toujours associée à des processus pathologiques dans le corps, donc si cette condition est dangereuse, la cause de l'anomalie le dira. Les médecins préfèrent diviser l'arythmie en une forme fonctionnelle et organique. Le premier d'entre eux ne nécessite aucun traitement. Il suffit d'éviter les facteurs irritants et de rester au repos pendant quelques heures. Le deuxième type d'extrasystole menace de conséquences dangereuses et peut persister. L'attaque est arrêtée par des comprimés à action antiarythmique. Dans les cas graves, il est nécessaire de fournir au patient des soins d'urgence.

Étiologie et pathogenèse de l'arythmie

Vous pouvez voir pourquoi l'extrasystole se produit dans le tableau:

VueFaire défiler
Fonctionnel• névrose causée par un stress fréquent;
• fumer;
• défaillances de l'équilibre hormonal (ménopause, grossesse, puberté);
• non-respect des règles d'une alimentation saine;
• buvant de l'alcool;
• réaction du corps à la fièvre;
• l'effet de la caféine et de l'énergie;
• surcharge physique permanente;
• échecs végétatifs;
• ostéochondrose.
Biologique• insuffisance cardiaque;
• maladie coronarienne;
• pathologies causées par des infections;
• malformations cardiaques;
• maladies surrénales et thyroïdiennes;
• Diabète;
• défaillances auto-immunes;
• maladies inflammatoires du muscle cardiaque.

L'ostéochondrose provoque diverses défaillances du système cardiovasculaire. La raison en est le serrage des vaisseaux sanguins et des nerfs par les vertèbres déformées. Il est possible de se débarrasser du problème en prenant des anti-inflammatoires et de la physiothérapie.Certains cardiologues distinguent les extrasystoles toxiques et idiopathiques. Dans le premier cas, l'arythmie se produit en raison de l'exposition à certaines substances (médicaments, produits chimiques, environnement). La cause de l'échec idiopathique ne peut pas être identifiée. En l'absence de lésions organiques, elle est assimilée aux formes fonctionnelles de l'extrasystole.

Dans de nombreux cas, l'extrasystole est le résultat d'une suralimentation, surtout si une personne se couche sur le lit immédiatement après avoir mangé. Cette situation renforce la prédominance de la division parasympathique du système nerveux. Le patient manifeste une forme légère de bradycardie (le pouls ralentit). Les extrasystoles surviennent dans son contexte comme compensation.

Vous pouvez diviser les principaux facteurs gênants par âge et situation actuelle:

  • Les contractions extraordinaires chez un enfant sont souvent le résultat de défauts de développement cardiaque. Ils ne peuvent être guéris que par la chirurgie.
  • Les enfants à l'adolescence sont confrontés à une extrasystole au milieu du développement de la dystonie végétovasculaire (VVD). Il se caractérise par une abondance de signes neurologiques et cardiaques. En tant que traitement, les médicaments sont utilisés pour soulager la tension nerveuse et améliorer la circulation sanguine. Plus près de l'âge adulte, la maladie disparaît généralement d'elle-même.
  • Chez les femmes enceintes, les arythmies surviennent en raison d'une augmentation du volume sanguin et des surtensions hormonales. Le schéma thérapeutique n'est généralement pas établi. Il suffit de suivre les règles de prévention.
  • L'échec du rythme cardiaque des amateurs de sport se développe en raison d'un programme d'entraînement mal conçu. Vous pouvez le supprimer en corrigeant les charges. Un formateur expérimenté vous aidera à résoudre le problème..

Image clinique

Les extrasystoles simples n'ont pas d'effet significatif sur l'hémodynamique. Les contractions de groupe et d'insertion fréquentes sont plus prononcées. Le patient a une sensation d'interruption du travail du cœur (une impulsion aiguë suivie d'une décoloration), à cause de laquelle cela devient effrayant, et une attaque de panique commence à se développer. L'arythmie s'accompagne de tels symptômes:

  • faiblesse croissante;
  • manque d'air;
  • transpiration accrue
  • vertiges.

Les conséquences de l'arythmie

Si vous ne commencez pas le traitement de l'extrasystole en temps opportun, des complications apparaîtront progressivement:

  • fibrillation auriculaire ou ventriculaire;
  • insuffisance cardiaque;
  • tachycardie paroxystique;
  • ischémie cardiaque;
  • infarctus du myocarde.

Il sera pratiquement impossible de récupérer complètement et de restaurer le rythme sinusal. Certaines conséquences resteront à jamais. La cause des complications est la gradation du processus pathologique principal et l'aggravation des défaillances hémodynamiques.

Méthodes de diagnostic

Si une symptomatologie est détectée avec une contraction intercalaire caractéristique, contactez un cardiologue. Il s'entretiendra avec le patient pour découvrir les signes inquiétants d'échec et la présence d'autres pathologies. Ensuite, le spécialiste procédera à l'examen. Un seuil de pression systolique et diastolique sera mesuré, une impulsion sera sondée et une auscultation sera effectuée (écoute). Cette dernière méthode est la plus informative, car elle vous permet d'entendre des tonalités anormales associées à l'apparition d'extrasystoles.

Les données obtenues ne sont pas suffisantes pour poser un diagnostic, mais suffisantes pour suspecter une arythmie et prescrire une électrocardiographie (ECG):

  • Pour les formes d'arythmie auriculaire, une diminution de la distance entre l'onde P planifiée et l'onde P prématurée est caractéristique.
  • La vue ventriculaire et auriculo-ventriculaire se caractérise par un raccourcissement du segment du complexe QRS principal au complexe pathologique QRS.
  • Il y a une pause compensatoire après l'insertion du complexe ventriculaire et il n'y a pas d'onde P devant lui.
  • Des changements pathologiques dans le complexe QRS prématuré sont observés..

En raison de la nature variable de l'arythmie, d'autres méthodes de surveillance ECG peuvent être nécessaires:

  • L'ergométrie du vélo est réalisée pour étudier le travail du cœur au moment de la surcharge physique.
  • La surveillance quotidienne Holter est assignée pour une évaluation complète du rythme cardiaque sur 24 heures.

Pour différencier le facteur causal, des méthodes de diagnostic supplémentaires peuvent être recommandées:

  • Imagerie par résonance magnétique;
  • tests sanguins et urinaires;
  • échocardiographie;
  • radiographie.

Cours de thérapie

Avec l'extrasystole, les symptômes et le traitement ont un lien certain. Le schéma thérapeutique se fait en fonction de la gravité de l'arythmie et de la cause du développement:

  • Les extrasystoles simples ne nécessitent aucun traitement. Vous pouvez les supprimer en corrigeant votre style de vie et en évitant les facteurs gênants..
  • Les formes organiques de dysfonctionnement du rythme cardiaque sont éliminées en arrêtant le processus pathologique principal.
  • Le développement d'extrasystoles neurogènes aidera à arrêter le neurologue. En traitement, il prescrira des sédatifs et des remèdes populaires à effet sédatif et diurétique..
  • Les contractions d'insertion résultant des médicaments ne peuvent être arrêtées qu'en arrêtant le traitement médicamenteux. Le médecin ajustera la posologie ou conseillera d'autres médicaments.

La pharmacothérapie est due à la présence de plus de 200 extrasystoles par jour, au tableau clinique de l'insuffisance hémodynamique et des maladies cardiaques. Pour un usage domestique, un médecin peut recommander les groupes de médicaments suivants:

  • les bêta-bloquants ("Flestrolol", "Concor");
  • antagonistes du calcium (Nitrendipine, Diltiazem);
  • bloqueurs des canaux sodiques:
    • IA ("Disopyramide", "Giluritmal");
    • IB ("Trimekain", "Tokainid");
    • IC (Bonnecor, Propanorm).
  • glycosides cardiaques (Digoxine, Korglikon).

Le médecin traitant sélectionne les comprimés, en se concentrant sur les résultats du diagnostic et l'état du patient. La réduction de la dose est acceptable après 1-2 mois, mais sous réserve d'une diminution de la fréquence des contractions d'insertion. Des pilules à vie sont nécessaires pour traiter les arythmies malignes.

L'opération est réalisée en l'absence de résultat de la pharmacothérapie et d'une forte probabilité de complications:

  • L'ablation par radiofréquence est utilisée pour cautériser une source d'impulsions parasites..
  • L'installation d'un stimulateur cardiaque est recommandée lors de la combinaison de l'extrasystole avec la fibrillation auriculaire et d'autres types graves d'insuffisance cardiaque.

Prévoir

La prévision est donnée, à partir de la cause de réductions extraordinaires. La situation est défavorable en présence de lésions organiques associées à une nécrose ou une inflammation des membranes du muscle cardiaque. De tels changements structurels augmentent la probabilité de manifestation de fibrillation auriculaire et de dysfonctionnements graves en hémodynamique. Les formes fonctionnelles d'extrasystole ne sont pas particulièrement dangereuses et provoquent rarement des complications. Les chances d'une guérison complète augmentent considérablement avec la détection rapide des arythmies et le respect de toutes les recommandations du médecin.

La prévention

Pour prévenir le développement de l'extrasystole, il est recommandé d'éviter les maladies, les facteurs irritants et les conditions pathologiques qui peuvent perturber le fonctionnement du cœur. Une mesure préventive fiable sera la correction du mode de vie:

  • Renforcez le cœur en obtenant un cardio modéré
  • refuser de mauvaises habitudes;
  • dormir suffisamment (7 à 8 heures par jour);
  • saturer le régime avec des aliments riches en magnésium et en potassium;
  • éviter le stress;
  • réduire la consommation de café et de thé fort;
  • réduire l'activité physique;
  • subir un examen complet chaque année.

L'extrasystole se manifeste par des contractions extraordinaires de certaines parties du muscle cardiaque. Selon le facteur causal, il est divisé en forme organique et fonctionnelle. La première variété se caractérise par une évolution sévère et une forte probabilité de complications. Le cours de la thérapie pour un tel dysfonctionnement du rythme cardiaque vise à éliminer le processus pathologique principal et à normaliser l'hémodynamique. L'arythmie fonctionnelle passe indépendamment et ne nécessite pas de traitement. Pour prévenir les attaques, il suffit d'éviter les facteurs irritants..

Extrasystole du cœur qu'est-ce que c'est

L'une des fonctions du cœur humain est la contractilité. Les ventricules et les oreillettes se contractent, permettant au sang de circuler dans les vaisseaux. Mais dans le travail du cœur, des contractions extraordinaires se produisent parfois - des extrasystoles. Nous en parlerons aujourd'hui.

Autonomie du coeur

Système conducteur du cœur

Une propriété unique du cœur humain est qu'il est capable de générer indépendamment des impulsions électriques (IE), grâce auxquelles il peut se contracter à l'extérieur du corps. Cela serait possible s'il y avait suffisamment de réserves d'oxygène dans les cellules cardiaques à l'extérieur du corps. Ayant son propre système conducteur, représenté par des cardiomyocytes atypiques - cellules cardiaques, cet organe est un «moteur humain» ou un moteur de vie.

En effet, c'est grâce au travail infatigable du cœur que tous les tissus et organes du corps humain reçoivent des nutriments et de l'oxygène. Le système de conduction du cœur est représenté par des nœuds et des chemins les reliant, perçant le cœur du haut vers les orteils. Le premier et le plus puissant nœud sinusal qui produit des impulsions est situé dans l'oreillette droite à l'embouchure de la veine cave. Le suivant, auriculo-ventriculaire ou auriculo-ventriculaire, est situé dans la partie inférieure du septum auriculaire près de la valve tricuspide.

Le prochain centre aval générant des impulsions est le faisceau His avec ses jambes droite et gauche. Enfin, les fibres musculaires les plus proches des fibres musculaires sont les fibres de Purkinje (VP), qui sont également capables de générer des impulsions électriques. Chaque EI formé dans le système conducteur atteint les fibres musculaires et provoque la contraction du muscle cardiaque. Si quelque chose ne va pas, l'impulsion s'exécute prématurément, le muscle cardiaque réagit de la même manière - il se contracte. Dans de telles situations, nous parlons d'extrasystoles.

Classification des extrasystoles

Il n'y a pas une seule classification qui vous permette de considérer et de grouper les extrasystoles en fonction de l'un ou l'autre critère. Voici quelques classifications des extrasystoles.

Sur le lieu de l'événement, il y a:

  1. Extrasystoles ventriculaires. Plus de la moitié de tous les cas sont des extrasystoles, qui sont associées à une violation de l'impulsion électrique dans le système de conduction des ventricules.
  2. Auriculo-ventriculaire ou auriculo-ventriculaire. Seulement 2% tombent sur ce type d'extrasystole (ES), lorsqu'une impulsion électrique se forme dans le nœud auriculo-ventriculaire.
  3. Un procès Une impulsion électrique qui provoque une contraction extraordinaire est «née» dans les oreillettes.

En raison de l'occurrence, cela se produit:

    Extrasystole fonctionnelle. Chez les personnes qui n'ont pas de problèmes ou de plaintes cardiaques, de telles ES fonctionnelles peuvent survenir de temps en temps. Leur cause peut être des perturbations du système nerveux autonome, l'ostéochondrose de la colonne cervicale, des maladies du système digestif, des saignements menstruels, etc. L'extrasystole fonctionnelle peut être déclenchée par le stress émotionnel, l'hypovitaminose, l'utilisation de café, d'alcool, de thé fort, de boissons énergisantes, de tabac.

Le nombre d'extrasystoles consécutives émet:

  1. Célibataire. Dans le contexte du rythme cardiaque normal, une excitation extraordinaire se produit.
  2. Jumelé. Sur le cardiogramme, pas une, mais deux extasystoles consécutives sont détectées.
  3. Groupe ou volley. Ces extrasystoles comprennent trois extrasystoles consécutives ou plus. Un autre nom pour de telles extrasystoles est «courses» de tachycardie ou épisodes de tachycardie instable.

Extrasystole ventriculaire comme bigeminia

Les types d'extrasystoles suivants, appelés allorhythmes, sont également distingués:

  • bigeminia - chaque seconde excitation est extraordinaire;
  • trigeminia - chaque troisième excitation est extraordinaire;
  • quadrigeminia - chaque quatrième excitation se produit prématurément.

Par le nombre d'extrasystoles en une minute, elles sont divisées comme suit:

  • rare - jusqu'à 5 par minute,
  • moyen - de 6 à 15 par minute,
  • fréquent - plus de 15 par minute.

Selon le nombre de foyers d'excitation émis:

  • extrasystole monotopique - un centre d'excitation,
  • polytopique - plusieurs foyers d'excitation (localisation différente).

En ce qui concerne le moment d'apparition de l'impulsion supplémentaire, il peut y avoir une extrasystole précoce, moyenne et tardive. Il existe également une classification des arythmies ventriculaires par classe. Plus la classe est élevée (gradation), plus l'extrasystole est dangereuse et pronostique défavorable.

Symptômes

Insuffisance cardiaque

Les symptômes des extrasystoles ne sont pas spécifiques. Les patients atteints d'une maladie du système cardiovasculaire peuvent ne pas remarquer les extraistoles qu'ils ont. Ces extrasystoles, en règle générale, sont multiples. Dans le même temps, l'extrasystole fonctionnelle peut se manifester davantage avec divers symptômes. Ces extrasystoles sont le plus souvent uniques. Les patients peuvent décrire leurs sentiments comme un coup soudain ou une poussée dans la poitrine. D'autres les caractérisent comme une décoloration dans le cœur, des interruptions dans le travail du cœur.

En plus de ces sensations, la transpiration, une sensation de manque d'air, une faiblesse, des bouffées de chaleur, etc. peuvent survenir. Les personnes souffrant de maladie coronarienne avec une circulation cérébrale altérée pendant une extrasystole peuvent indiquer des étourdissements, des évanouissements et un assombrissement des yeux. Chez les patients ayant des antécédents d'angine de poitrine, les crises d'angine de poitrine peuvent perturber pendant les extrasystoles. Les extrasystoles fonctionnelles surviennent le plus souvent au repos. Le bio se manifeste le plus souvent dans le contexte de l'activité physique, moins souvent au repos.

Diagnostique

Surveillance Holter quotidienne

Le diagnostic de l'extrasystole n'est pas difficile si le patient présente les plaintes ci-dessus. Il est plus difficile d'établir la cause de l'extrasystole. Une place importante dans le complexe des méthodes diagnostiques est occupée par les examens instrumentaux du système cardiovasculaire. La méthode la plus abordable est la méthode électrocardiographique (ECG). Sur un ECG, les extrasystoles ressemblent à une contraction extraordinaire qui se produit sur un fond de rythme cardiaque régulier. À l'aide d'un ECG, il n'est pas toujours possible d'enregistrer des extrasystoles chez un patient.

La prochaine méthode plus informative et importante dans le diagnostic de ces troubles du rythme est la surveillance quotidienne de Holter. L'activité électrique du cœur est enregistrée tout au long de la journée et vous permet d'identifier les troubles du rythme au repos ou pendant l'exercice, après avoir mangé, etc. Pour augmenter l'efficacité du diagnostic, des tests de résistance sous forme de tapis roulant (tapis roulant) et de vélo (vélo) peuvent être effectués. Un examen échocardiographique du cœur est utilisé pour identifier la pathologie organique du système cardiovasculaire. Ce spectre diagnostique peut être complété par de nouvelles méthodes nécessaires dans chaque cas..

Traitement

Traitement médicamenteux de l'extrasystole

Le traitement de l'extrasystole vise la cause, ce qui a entraîné une perturbation du fonctionnement normal du cœur. Si les troubles du rythme sont fonctionnels, ne se manifestent pas cliniquement, leur traitement n'est pas effectué. Si les arythmies cardiaques sont causées par la prise de certains médicaments, elles doivent être annulées ou remplacées par d'autres si nécessaire. Les indications pour le traitement médical de l'extrasystole peuvent être les suivantes:

  • extrasystoles de groupe ou de salve qui altèrent le fonctionnement du système circulatoire;
  • symptômes cliniques graves;
  • détérioration des indicateurs fonctionnels du système cardiovasculaire en dynamique grâce à un examen échocardiographique.

Cependant, avant de prescrire des médicaments, il est nécessaire de prêter attention au mode de vie du patient et à la présence de facteurs de risque, qui doivent également sans aucun doute être travaillés et éliminés. Les patients doivent normaliser le régime quotidien, le régime alimentaire, arrêter de fumer, l'alcool, l'énergie et les boissons fortes. Une alimentation riche en magnésium et en potassium sera utile. Le traitement médicamenteux est effectué à l'aide de médicaments antiarythmiques. Dans certains cas, un traitement chirurgical des troubles du rythme avec ablation par radiofréquence peut être nécessaire..

Extrasystoles dans le cœur: est-ce dangereux, répond un cardiologue

L'extrasystole du cœur est un type courant d'arythmie, qui se caractérise par des extrasystoles, ou contraction ventriculaire prématurée. La maladie survient à la fois chez les personnes en bonne santé et chez les patients atteints de pathologie cardiaque. Les médicaments ne sont pas toujours nécessaires. Les tactiques de la thérapie sont sélectionnées après un diagnostic approfondi: identifier les causes et les symptômes de l'extrasystole.

Caractéristiques et causes de la pathologie

Des impulsions électriques pendant le travail d'un cœur sain se forment dans le nœud sinusal. S'ils se forment dans d'autres départements (oreillettes, ventricules, sites supraventriculaires), des extrasystoles se produisent. Ils entraînent un dysfonctionnement cardiaque. L'excitation rapide du myocarde entraîne une violation du rythme cardiaque. Le cœur commence à se contracter à l'avance, puis il y a une pause (décoloration), un peu plus tard le rythme suivant suit.

Les causes de la pathologie peuvent être différentes. Le plus souvent, les extrasystoles sont fonctionnelles, se développent principalement sous l'influence des facteurs suivants:

  • surmenage, stress;
  • saute dans la tension artérielle;
  • surmenage émotionnel;
  • augmentation de l'activité physique;
  • buvant de l'alcool;
  • boire fréquemment des boissons toniques (café, thé fort).

Un changement de statut hormonal peut provoquer le développement d'une pathologie. Ceci est particulièrement prononcé à la ménopause et chez les femmes enceintes.

Les maladies cardiovasculaires, les maladies thyroïdiennes, l'ostéochondrose, les troubles métaboliques sont des causes organiques de l'extrasystole. De plus, des extrasystoles peuvent apparaître dans un contexte de température élevée, d'intoxication du corps, d'utilisation de certains médicaments.

Symptômes pour traiter la maladie

Pour l'extrasystole, les signes généraux suivants sont caractéristiques:

  • tremblements soudains et forts du cœur;
  • sensation de cœur qui coule;
  • bouffées de chaleur fréquentes;
  • manque d'air, essoufflement;
  • transpiration excessive;
  • inconfort dans la poitrine;
  • état d'évanouissement;
  • sentiment d'anxiété;
  • faiblesse musculaire;
  • la nausée.

Si ces symptômes sont réguliers (plusieurs fois par semaine), vous devriez consulter un médecin. Qu'est-ce que c'est - l'extrasystole et comment la traiter, seul un médecin le sait. Souvent, la pathologie n'a pas de tableau clinique prononcé. Elle est diagnostiquée par hasard lors de l'examen. Après la détection de la maladie, une surveillance Holter quotidienne est effectuée. Il aide à déterminer le plus précisément l'emplacement des impulsions, le type de contractions extraordinaires et d'autres paramètres caractéristiques de l'extrasystole.

Ensuite, le cardiologue rend un verdict sur la base des données obtenues à partir d'un examen médical:

  1. Si plus de 1000 extrasystoles sont enregistrées par jour, un traitement médicamenteux urgent est indiqué.
  2. Si moins de 1000 contractions ectopiques sont observées, des mesures préventives sont prises (des remèdes populaires sont utilisés), le patient est surveillé.

Il n'est pas recommandé de traiter la maladie par vous-même, elle est lourde de conséquences dangereuses. Vous devez contacter un cardiologue qui vous dira si l'extrasystole peut être guérie..

Nutrition pour extrasystole

La cause du développement de la maladie devient souvent un manque d'électrolytes dans le corps - magnésium, potassium, calcium, fer, sodium, etc. Le manque d'éléments est facilement déterminé à l'aide d'un test sanguin clinique. Si la carence est corrigée, on prescrit au patient un régime potassium-magnésium.

Le régime devrait de préférence consister en des aliments enrichis en potassium et en magnésium. Il est recommandé d'inclure dans le menu:

  • fruits secs (abricots secs, pruneaux, figues, raisins secs);
  • chou marin;
  • des haricots;
  • des noisettes
  • kaki;
  • pomme de terre au four;
  • céréales;
  • agrumes;
  • produits laitiers;
  • fruits et légumes frais;
  • verdure.

Parmi les boissons, il est préférable de boire du thé vert, de la compote, du bouillon de légumes. Le thé et le café forts, les boissons gazeuses et alcoolisées sont interdits. Toute malbouffe (salée, fumée, marinée, frite, etc.) est exclue du régime.

Thérapie médicamenteuse

Si des signes persistants de la maladie sont observés, l'état du patient s'aggrave et un médicament est indiqué. Le but de la pharmacothérapie est de restaurer la fréquence cardiaque, d'affecter le système de conduction cardiaque et de réduire l'excitabilité myocardique.

Bloqueurs rapides des canaux sodiques

Les médicaments inclus dans ce groupe antiarythmique ont des effets de force différents sur le blocage des canaux sodiques:

  1. Groupe A. Médicaments à faible action antiarythmique: quinidine, novokainamide, aymaline.
  2. Groupe B. Médicaments à activité modérée par rapport aux canaux sodiques: lidocaïne, mexilétine, diphénine.
  3. Groupe C. Médicaments à efficacité maximale, qui ont un effet bloquant significatif: Etatsizin, Morazizin, Flecainid.

Tous les médicaments qui bloquent les canaux sodiques empêchent l'apparition de manifestations arythmiques.

Bêtabloquants

Le groupe comprend des médicaments qui affectent les récepteurs bêta-adrénergiques. L'adrénaline augmente votre fréquence cardiaque. L'utilisation de bêta-bloquants réduit la charge sur le cœur, réduisant l'effet sur le muscle cardiaque.

Les médecins prescrivent ces médicaments non seulement pour l'extrasystole et d'autres types d'arythmies, mais aussi pour l'hypertension, la crise cardiaque.

Bloqueurs de canaux calciques lents

Les médicaments bloquent les canaux calciques de type L. Ils sont utilisés pour normaliser la fréquence cardiaque, prévenir les crises d'arythmie. Les médicaments suivants sont souvent prescrits:

  • Vérapamil;
  • Sotalol;
  • Dronedaron;
  • Amiodarone.

Les médicaments répertoriés sont caractérisés par une activité de blocage moyenne.

De plus, les antagonistes du calcium ont un effet vasodilatateur, anti-ischémique, cardioprotecteur et hypotenseur.

L'utilisation de remèdes populaires

Des méthodes alternatives de traitement s'ajoutent à la thérapie principale. Les avantages de traiter l'extrasystole avec des remèdes populaires:

  • le caractère naturel du "remède à la maison";
  • effets légers sur le corps;
  • disponibilité du matériel végétal.

Il existe de nombreuses recettes simples et éprouvées qui sont utilisées pour l'extrasystole. Vous pouvez normaliser le travail du muscle cardiaque à l'aide de décoctions, de teintures à base de plantes médicinales.

Racine de valériane sèche

La plante rétablit une fonction myocardique normale, a un effet positif sur les vaisseaux sanguins, soulage l'insomnie, supprime l'anxiété et apaise. Pour traiter la maladie, utilisez une infusion: la racine écrasée (4 cuillères à café) est versée 1 cuillère à soupe. l'eau. La composition est maintenue au bain-marie pendant 30 minutes. Le produit résultant est consommé dans 1 cuillère à soupe. jusqu'à trois fois par jour.

Pour supprimer les crises, vous pouvez utiliser la teinture prête à l'emploi de valériane, qui est vendue dans une pharmacie.

Fleurs de Calendula

Le bouillon thérapeutique est utilisé pour arrêter les attaques modérées et sévères de la maladie. La composition de la plante comprend un grand nombre de nutriments qui rétablissent efficacement la fréquence cardiaque, normalisent la pression.

La perfusion est préparée comme suit:

  • 30 g de matière première sèche sont versés dans 500 ml d'eau bouillante;
  • le récipient est couvert et laissé pendant 60 minutes;
  • le produit résultant est filtré, refroidi.

Le remède populaire est recommandé d'utiliser 3 fois par jour pour 100 ml. La durée du traitement est de 14 jours.

Aubépine

La plante est prise sous forme d'infusion ou de décoction. Le plus efficace pour l'extrasystole sera la teinture d'alcool. Pour cuisiner, vous aurez besoin de:

  • vodka - 150 ml;
  • fruits secs - 15 g.

Les matières végétales sont versées avec de l'alcool ou de la vodka. Le mélange est nettoyé dans un endroit sombre et frais pendant 14 jours, puis filtré. Le produit fini est bu 10 gouttes 3 fois par jour. Il est recommandé de multiplier la teinture dans une petite quantité d'eau. La durée du traitement est de 10 jours..

Mélisse

Une infusion d'herbes aromatiques élimine les signes d'arythmie, apaise. La plante contient un certain nombre de composants actifs qui ont un effet complexe sur le corps.

  • les matières premières sèches (25 g) sont versées avec de l'eau bouillante (500 ml);
  • le récipient est hermétiquement fermé et isolé;
  • incubé pendant 3 heures;
  • filtre.

Vous pouvez prendre un bouillon prêt à l'emploi plusieurs fois par jour. La durée du traitement est longue - 1-2 mois.

Melissa a un puissant effet sédatif. par conséquent, il n'est pas souhaitable de boire la perfusion avant de voyager en voiture.

Adonis

La composition contient des glycosides cardiaques, donc une décoction à base de plante a un puissant effet antiarythmique. Pour stabiliser le rythme cardiaque, vous pouvez utiliser la recette suivante:

  • 30 g de fleurs séchées versez 500 ml d'eau bouillante;
  • faire bouillir pendant 5 minutes;
  • retiré de la chaleur, isolé;
  • insister 3-4 heures.

Remède populaire prêt à consommer 3 fois par jour pour 50 ml.

Adonis est toxique, il existe donc un risque d'effets secondaires (somnolence accrue, brûlures d'estomac, vomissements, nausées). Si des signes de surdosage apparaissent, vous devez abandonner l'utilisation et consulter un médecin.

Queue de cheval

Souvent utilisé pour renforcer le muscle cardiaque. La décoction d'une plante élimine les toxines du corps, nettoie les vaisseaux sanguins et abaisse la pression artérielle. Pour préparer un agent thérapeutique, prenez:

Tous les ingrédients sont mélangés et laissés infuser pendant 3 heures. Prendre une perfusion de 10 ml 5 fois par jour. La prêle n'est pas recommandée pour les patients atteints d'une maladie rénale..

Prévision et prévention

Extrasystoles fréquentes dans le cœur - est-ce dangereux? La réponse du cardiologue est évidente, oui. Dans d'autres cas, la maladie ne menace pas la vie, mais à condition qu'elle ne soit pas compliquée par d'autres pathologies cardiaques. Les extrasystoles qui se produisent dans le contexte de la tachycardie peuvent entraîner une fibrillation ventriculaire. Cette condition nécessite des soins médicaux urgents. Il existe un risque de décès pour les patients présentant une fonction musculaire cardiaque insuffisante ou un infarctus du myocarde.

Pour éviter le développement d'une maladie cardiaque, vous devez respecter les règles suivantes:

  • refuser de mauvaises habitudes;
  • s'adonner régulièrement à un sport réalisable;
  • surveiller le poids corporel, prévenir l'obésité;
  • éviter le stress;
  • adhérer à une bonne nutrition, ne pas trop manger.

Si le patient souffre d'extrasystole et prend des antiarythmiques, il est obligé de consulter un cardiologue 2 fois par an.

Vous pouvez guérir l'extrasystole du cœur. Dans la plupart des cas, la maladie n'est pas dangereuse. Pour récupérer, il suffit souvent de normaliser la nutrition, d'observer le sommeil et l'éveil, d'arrêter de fumer, d'alcool. La prise de médicaments est indiquée dans les cas plus graves. Seul un cardiologue doit prescrire des médicaments après un examen approfondi.

Des herbes qui renforcent la paroi vasculaire

Aloès et carottes pour varices

Extrasystole supraventriculaire: classification, causes, diagnostic et traitement

Traitements efficaces pour l'hypertension sévère et légère

Médicaments antiarythmiques: groupes de médicaments et leur mécanisme d'action

17 causes possibles de l'extrasystole

Écoutez votre cœur. Normalement, vous ne devriez pas entendre votre rythme cardiaque. Si vous entendez comment il bat, alors, quelque chose ne va pas avec votre cœur. Et si vous ressentez un «coup de poing dans la poitrine», puis une pause, vous devez consulter un médecin. Extrasystoles, extrasystoles... Probablement, beaucoup ont dû faire face à un tel problème. Extrasystole - une pathologie généralisée du cœur.

L'extrasystole est une violation du cœur, lorsque des contractions prématurées se superposent au bon rythme.

Pendant 600 ans avant JC, les médecins chinois ont étudié la question de l'extrasystole. Le médecin du XIXe siècle dans A. Yushar a également mentionné l'extrasystole dans ses livres. À l'époque soviétique, le cardiologue MS Kushakovsky a traité des problèmes de perturbation du rythme. Il a noté que la gravité des lésions cardiaques ne dépend pas des sensations subjectives du patient.

Qu'est-ce que c'est et pourquoi les extrasystoles se produisent?

Définition d'un concept

Qu'est-ce que les extrasystoles dans le cœur? Chez une personne en bonne santé, le cœur se contracte en rythme. Les impulsions sont générées par le stimulateur cardiaque - le nœud sinusal. Les signaux électriques voyagent de haut en bas vers les ventricules. Mais parfois, pour certaines raisons, ce système subit des changements. Une impulsion électrique extraordinaire se produit dans les ventricules en dessous, et le muscle cardiaque se contracte prématurément.

C'est une extrasystole, après une courte pause, puis le cœur recommence à battre. Le principal point de contraction cardiaque est la libération de sang. Les extrasystoles se produisent pendant la diastole, lorsque le cœur se repose et se remplit de sang. Ainsi, le cœur n'a pas le temps de se remplir de suffisamment de sang; en conséquence, peu de sang est éjecté, ce qui entraîne moins de sang dans tous les organes et tissus.

Les principales causes de l'extrasystole

Besoin de comprendre quelle est la cause de l'extrasystole? Nous devons comprendre que l'extrasystole est une maladie secondaire, un symptôme d'une sorte de problème. Il est nécessaire de trouver la cause et son élimination conduira au succès du traitement de l'extrasystole. Étiologie de l'extrasystole:

  1. Forme idiopathique (20%) - s'il est impossible de trouver une cause claire d'extrasystole. Habituellement sous cette forme, la myocardite transférée.
  2. Un déséquilibre électrolytique.
  3. Pathologie du système cardiovasculaire:
  • maladie coronarienne (angine de poitrine, infarctus du myocarde);
  • maladie hypertonique;
  • insuffisance cardiaque;
  • cardiomyopathies;
  • malformations cardiaques;
  • myocardite.
  1. Pathologie des organes internes:
  • problèmes de colonne vertébrale,
  • tube digestif,
  • maladies oncologiques,
  • maladies endocriniennes,
  • anémie.
  1. Intoxication aiguë et chronique.
  2. Médicament.
Photo: https://pixabay.com/photos/woman-person-desktop-work-aerial-3187087/

Qu'est-ce que les extrasystoles ou classification

Ventriculaire, auriculaire (supraventriculaire) et extrasystole sont isolés de la connexion auriculo-ventriculaire.

Les extrasystoles sont simples, jumelées et salves. Selon le rythme des extrasystoles sont divisées en périodiques (bigiménie, trigiménie) et non périodiques.

Par le nombre de foyers - monotopiques et polytopiques. La classification par Laun, basée sur les caractéristiques quantitatives des extrasystoles, est très populaire en Russie. Mais je tiens à souligner qu'il ne peut être utilisé que pour les patients ayant subi un infarctus du myocarde.

Le fait est qu'une personne peut avoir 20 à 30 000 extrasystoles, mais absolument sans danger, et 10 extrasystoles, mais avec de mauvaises caractéristiques. Mais la classification de Bigger, proposée en 1984, est tout à fait pertinente aujourd'hui..

Voici les variétés d'arythmies qu'il propose:

  • arythmies (fonctionnelles) à pronostic sûr - les extrasystoles rares et uniques avec de bonnes caractéristiques sont traitées efficacement et passent rapidement;
  • les arythmies potentiellement dangereuses sont un grand nombre d'extrasystoles dont les caractéristiques sont sûres. Mais ils peuvent entraîner des conséquences désagréables à l'avenir;
  • des arythmies pronostiques («malignes») potentiellement mortelles - ce sont des arythmies chez ceux qui ont déjà une maladie coronarienne, dans le passé, il y avait une tachycardie, une mort clinique et une perte de conscience incertaine. Ou une fraction d'éjection réduite, une expansion des cavités cardiaques et une bradycardie importante.

Manifestations de l'extrasystole

Beaucoup de gens ne ressentent aucune extrasystole, c'est-à-dire que cela peut être asymptomatique. Dans ce cas, il est d'abord détecté sur l'électrocardiogramme. Certaines personnes ont encore une extrasystole. Ce qui inquiète le patient avec extrasystole?

Ce sont des interruptions, des pauses uniques ou fréquentes dans le travail du cœur, des accès de rythme cardiaque irrégulier rapide, la sensation de «coup de poing dans la poitrine». Lorsque des extrasystoles surviennent la nuit, la personne, en conséquence, dort mal, est anxieuse. Tout cela s'accompagne parfois d'essoufflement, d'étourdissements, de faiblesse, de douleurs dans la région cardiaque d'une nature différente..

Méthodes de diagnostic

Auscultation du cœur

Lors de l'examen général, le patient n'a pas de changements particuliers. Lors de l'auscultation du cœur, le rythme correct habituel est entendu et, dans ce contexte, une contraction prématurée. C'est extrasystole. Il se caractérise par un ton I fort et un ton II affaibli. L'examen pulpaire du pouls est nécessaire. Une extrasystole est caractérisée par une irrégularité et une insuffisance cardiaque.

Signes ECG d'extrasystole

Pour faire un diagnostic d'extrasystole, il suffit de subir une électrocardiographie et un suivi ECG Holter. Lors de l'examen de l'électrocardiogramme du patient, il est possible de déterminer la présence d'une extrasystole, sa localisation, sa morphologie, sa densité et son rythme.

Signes caractéristiques des extrasystoles sur un ECG:

  • auriculaire: onde P altérée, QRS complexe ventriculaire normal;
  • ventriculaire: complexe QRS élargi et altéré;
  • extrasystoles de la connexion auriculo-ventriculaire: complexe QRS normal, onde P absente ou apparaît après le complexe QRS sous une forme modifiée.

Licou

La surveillance Holter est effectuée dans les 24 ou 48 heures et fournit une analyse plus détaillée des extrasystoles. Il détermine leur nombre au cours de la journée, le type, la relation avec divers facteurs et à quelle heure de la journée ils se produisent principalement. Échocardiographie recommandée, tests de résistance. L'échocardiographie révèle une pathologie organique du cœur chez l'homme. Des tests d'effort sont effectués pour exclure une cardiopathie ischémique..

Dans des cas plus rares, l'IRM cardiaque est recommandée lorsque la cause de l'événement n'est pas claire ou en cas de suspicion de nature héréditaire des extrasystoles. Une étude électrophysiologique du cœur est réalisée dans des situations individuelles où il existe déjà une maladie coronarienne et des signes échocardiographiques indésirables.

Traitement extrasystole

Lors de la détection des extrasystoles, vous n'avez pas besoin d'automédication. Tout d'abord, vous devez trouver la raison. Au cours de l'enquête, il s'avère quelles maladies le patient a, l'hérédité, la présence de maladies cardiaques.

Le choix de la thérapie extrasystole dépend du cœur sur lequel ils sont originaires. Si une personne n'a pas de pathologie organique du cœur, c'est un cas. Si des extrasystoles sont apparues dans un contexte de maladie cardiaque, l'approche est complètement différente. Par conséquent, la chose la plus importante est de déterminer s'il y a une maladie cardiaque ou non. Qu'est-ce que la pathologie organique du cœur? Il s'agit d'un infarctus du myocarde, d'une faible fraction d'éjection, d'une maladie cardiaque valvulaire. Même dans le traitement de l'extrasystole, le type d'extrasystole (ventriculaire ou supraventriculaire) doit être considéré.

Recommandations de l'académicien A. Revishvili

Voici les approches de traitement que propose le célèbre académicien A. Revishvili:

  • elle est considérée comme dangereuse et une thérapie est nécessaire pour une extrasystole supérieure à 20 000 / jour et en cas de maladies cardiaques;
  • un traitement par extrasystole inférieur à 20 000 / jour n'est pas nécessaire et la personne ne les ressent pas;
  • un traitement est nécessaire en présence de 100 extrasystoles par jour. Une personne ressent chacun d'eux comme un «coup à la poitrine».
  • de plus, aucun traitement n'est requis lorsque 200 extrasystoles par jour sont détectées et en l'absence de maladie cardiaque.

Traitement de l'extrasystole chez les patients sans maladie cardiovasculaire

Ainsi, nous considérerons le traitement des extrasystoles chez une personne sans pathologie cardiaque. La plupart de ces extrasystoles sont sûres. Avec les extrasystoles fonctionnelles, le traitement de la maladie sous-jacente est important.

Il est recommandé d’observer et de surveiller les extrasystoles à l’aide d’une étude échocardiographique deux fois par an. Vous pouvez utiliser des sédatifs. En cas de symptômes graves, des médicaments antiarythmiques sont prescrits. Il s'agit principalement de 2 classes de médicaments antiarythmiques - les bêta-bloquants et les médicaments de classe Ic (propafénone, allapinine). Le rôle principal des bêta-bloquants est leur effet sur les caractéristiques des extrasystoles, mais ils n'éliminent pas les symptômes de la maladie. Et les médicaments de classe Ic réduisent la quantité d'extrasystoles.

Traitement de l'extrasystole avec une maladie cardiaque

Si l'extrasystole est associée à une maladie cardiaque, alors du potassium, du magnésium et des préparations métaboliques (AGPI oméga-3) sont utilisés. Parmi les antiarythmiques pour le traitement des extrasystoles ventriculaires, les bêta-bloquants (métoprolol, bisoprolol) sont utilisés en association avec l'amiodarone. L'amiodarone peut être recommandée pour éliminer les symptômes de l'arythmie. Il faut se rappeler que les patients après un infarctus du myocarde ne doivent pas prendre de médicaments de classe Ic.

Les antagonistes du calcium (Verapamil, Diltiazem) sont principalement utilisés pour les arythmies supraventriculaires. En outre, avec l'extrasystole supraventriculaire, les bêta-bloquants et les médicaments de classe I (allapinine, propafénone) sont efficaces. Si le patient a une bradycardie, sélectionnez soigneusement la dose du médicament.

Chirurgie

Si le traitement médicamenteux n'aide pas, la question concerne le traitement chirurgical. Il s'agit de l'ablation dite par radiofréquence des sites ectopiques. Aux stades ultérieurs de la maladie, une transplantation cardiaque est nécessaire..

Complications de l'extrasystole

  • Fibrillation auriculaire;
  • Tachycardie ventriculaire;
  • insuffisance cardiaque;
  • menace de mort subite.

Prévoir

Le pronostic des extrasystoles fonctionnelles est favorable. Les extrasystoles malignes avec une approche de traitement incorrecte et intempestive peuvent entraîner de graves complications et une mort subite..

La prévention

La base de la prévention de toutes les maladies est un mode de vie sain. Il s'agit d'une bonne alimentation équilibrée enrichie en potassium, magnésium; rejet des mauvaises habitudes (fumer, boire des boissons alcoolisées), thé fort, capacité à faire face au stress. Une activité physique régulière d'activité modérée, des promenades en plein air sont utiles. Les niveaux de sucre dans le sang et de cholestérol sont également nécessaires..

Conclusion

Prenez soin de votre cœur. Ne vous auto-méditez pas. Toute perturbation du rythme nécessite une approche individuelle. Seul un médecin peut découvrir la cause de l'extrasystole et déterminer le traitement dont vous avez besoin. Plus le traitement est commencé tôt, meilleur est le pronostic de la maladie.

Extrasystole - causes, symptômes, diagnostic, traitement et prévention

Extrasystole (extrasystoles) - une violation du rythme normal du cœur, caractérisée par une contraction extraordinaire du myocarde et / ou de ses chambres (oreillettes, ventricules). En ce moment, une personne au début peut avoir l'impression que son cœur s'est arrêté et qu'il manque d'air, après un battement fort, et à la fin - la restauration du rythme normal des contractions cardiaques. Ce cliché clinique est très bien affiché sur l'électrocardiogramme (ECG), une photo dont nous attacherons un peu plus loin.

L'extrasystole est un type d'arythmie et peut avoir un caractère à court terme (neurogène), qui est causé par le stress, la consommation de café ou d'alcool, le tabagisme ou une longue cure, signalant la présence de toute maladie du système cardiovasculaire (IHD, athérosclérose, cardiosclérose ).

Les principaux symptômes sont une gêne et des douleurs cardiaques, des sentiments d'anxiété et de manque d'air, une transpiration excessive.

Développement

Pour comprendre le principe de la pathogenèse des extrasystoles, il faut d'abord connaître le mécanisme de travail des contractions myocardiques. Faisons-le court.

Ainsi, la contraction du muscle cardiaque (myocarde) provoque une impulsion électrique, qui se forme dans le système de conduction du cœur. Cette poussée neurogène prend sa source dans le nœud sinus-auriculaire (sino-auriculaire), après quoi elle passe par les voies interstitielles des oreillettes, provoquant leur dépolarisation. Ensuite, le signal passe à travers le nœud auriculo-ventriculaire et, à la fin, à travers le faisceau auriculo-ventriculaire est dirigé vers les muscles des ventricules.

Le moindre effet sur les éléments constitutifs de ce système conduit à une violation du passage uniforme du pouls, dont le retard (pause compensatoire) se manifeste extérieurement sous forme d'arythmie, ou, comme dans notre cas, d'extrasystoles.

Statistiques

Selon les statistiques médicales, dans le monde des extrasystoles se trouvent dans environ 65 à 70% des personnes en bonne santé. Si environ 200 extrasystoles ventriculaires et supraventriculaires sont observées par jour, il s'agit d'un indicateur normal qui ne provoque pas d'inconfort chez l'homme. Cependant, avec les pathologies cardiaques et d'autres maladies, le nombre d'extrasystoles par jour peut atteindre 6 à 10 000, et ici, vous pouvez difficilement vous passer de consulter un médecin.

Des facteurs mineurs, tels que les mauvaises habitudes, le mauvais style de vie, la malbouffe et les situations stressantes font leur travail, causant de graves dommages non seulement au cœur, mais à tout le corps.

Code ICD

CIM-10: I49.3
CIM-9: 427,69

Les symptômes de l'extrasystole

Les symptômes dépendent de la cause du dysfonctionnement du cœur, de l'âge et de l'état de santé d'une personne..

Les extrasystoles uniques causées par le stress, le thé ou le café bues peuvent ne pas se manifester et une personne ne ressentira rien. Parfois, des chocs violents du myocarde peuvent être ressentis, dont une personne oublie rapidement.

Les extrasystoles qui se développent dans le contexte de diverses maladies s'accompagnent du tableau clinique suivant:

  • La sensation d'un cœur qui coule, comme s'il s'arrêtait, le manque d'air et l'inconfort dans la poitrine, puis une forte secousse du muscle cardiaque, après quoi le rythme du myocarde est rétabli;
  • Anxiété, anxiété, peur;
  • Pâleur de la peau, transpiration excessive;
  • Douleur au cœur;
  • Affaiblissement d'impulsion.

Les extrasystoles de groupe, lorsque les violations se produisent à plusieurs reprises, l'une après l'autre ou une fois, mais souvent, en raison d'une plus petite injection de sang, l'apport sanguin normal diminue et, en conséquence, la nutrition du cerveau, des vaisseaux coronaires du myocarde, des reins et d'autres organes importants est d'environ 8 à 25%. Cela conduit aux symptômes suivants:

  • Vertiges, évanouissements;
  • Troubles dans le travail de l'appareil auditif et de la parole (aphasie);
  • Pressions douloureuses dans le cœur (angine de poitrine);
  • Parésie.

Complications

Parmi les complications les plus courantes de l'extrasystole, on peut identifier:

  • Augmentation continue de la fréquence cardiaque (tachycardie paroxystique);
  • Fibrillation auriculaire;
  • Complications des maladies cardiovasculaires.

Causes de l'extrasystole

Causes externes des extrasystoles:

  • Le stress est le principal coupable de presque tous les types d'arythmies;
  • L'abus d'alcool, de café, de thé fort;
  • Tabagisme, drogues;
  • Administration incontrôlée de médicaments, en particulier de caféine, d'aminophylline, d'éphédrine, de novodrine, de néostigmine, de glucocorticostéroïdes (GA), de diurétiques, d'antidépresseurs tricycliques et autres;
  • Empoisonnement du corps avec de la nourriture ou divers produits chimiques;
  • Grand effort physique sur le corps.

Causes internes des extrasystoles:

  • Maladies du système cardiovasculaire - maladie coronarienne (CHD), cardiosclérose, athérosclérose, cardiomyopathie, myocardite, péricardite, infarctus du myocarde;
  • Maladies neurologiques - dystonie végétative-vasculaire (VVD), névrose;
  • Maladies du système musculo-squelettique - ostéochondrose, scoliose, cyphose;
  • Maladies infectieuses;
  • Violation de l'échange ionique de potassium, magnésium, sodium et calcium dans le myocarde;
  • Changements dans le fond hormonal - menstruations, ovulation, hyperthyroïdie (surproduction d'hormones thyroïdiennes, dont de fortes doses empoisonnent le corps);
  • Autres maladies et affections - processus inflammatoires, amylose, sarcoïdose, hémochromatose.

Classification de l'extrasystole

La classification de l'extrasystole est la suivante:

Par localisation

  • Ventriculaire - 62,5% des cas;
  • Auriculaire - 25% des cas.
  • Auriculo-ventriculaire et nodulaire (auriculo-ventriculaire) - 2%.
  • Sinus auriculaire (sinus extrasystole) - 0,5%.
  • Combiné - 10%

Par étiologie (cause):

Extrasystoles fonctionnelles - le développement se produit principalement en raison d'une altération du fonctionnement du système nerveux, en particulier avec une névrose, un dysfonctionnement autonome. Ils se caractérisent par une présence au repos et un arrêt après des expériences émotionnelles ou un effort physique. L'ECG montre les changements monotopiques dans les ventricules.

Extrasystoles organiques - le développement se produit à la suite de pathologies du cœur, des vaisseaux sanguins, du système endocrinien ou d'un empoisonnement du corps. Diagnostiqué le plus souvent chez les personnes âgées. L'ECG montre des extrasystoles dans tous les départements / nœuds du cœur, un à la fois ou en groupe, simultanément partout. Un facteur important dans l'apparence est le surmenage physique et le stress..

Par source d'excitation:

Monotopique - un intervalle stable entre les pics sur le cardiogramme et un foyer d'excitation;

Polytopes - différents intervalles entre les extrasystoles et plusieurs foyers d'apparence.

Tachycardie paroxystique instable - extrasystoles de groupe, l'une après l'autre.

Classification des extrasystoles ventriculaires "Lown & Wolf"

Grade I - se caractérise par des extrasystoles répétitives uniques en une quantité allant jusqu'à 30 par heure. Ce n'est pas dangereux, n'a pas besoin de correction.

Classe II - caractérisée par une seule extrasystole répétée en une quantité de 30 ou plus par heure. Malgré de légères déviations du rythme, il n'y a pas de conséquences graves pour la santé..

Grade III - caractérisé par des complexes cardiaques chaotiques avec différents intervalles, formes et nombre d'épisodes. Un homme a besoin d'une assistance médicale pour la correction du cœur.

Classe IVa - caractérisée par des extrasystoles appariées, l'une après l'autre, ainsi qu'une grande variabilité, entraînant des changements pathologiques dans le système cardiovasculaire.

Grade IVb - salve 3-5 extrasystoles, se succédant, gradation élevée et conséquences irréversibles dans le travail du corps, en particulier du cœur et des vaisseaux sanguins. C'est un danger pour la vie humaine..

Classe V - caractérisée par des extrasystoles précoces (R, T) et une gradation élevée, conduisant à un arrêt cardiaque.

Diagnostique

Le diagnostic de l'extrasystole comprend:

  • Examen initial, historique;
  • Électrocardiographie (ECG), y compris Surveillance 24h / 24 (ECG-Holter) et ECG sous effort physique (ergométrie vélo);
  • L'IRM et l'échographie cardiaque peuvent être nécessaires pour clarifier le diagnostic..

Traitement extrasystole

Comment traiter l'extrasystole? Le schéma de traitement de l'extrasystole est approximativement le suivant:

1. Exclusion d'un facteur pathogène.
2. Régime.
3. Traitement médicamenteux.
4. Traitement chirurgical.

La prescription de médicaments et le schéma thérapeutique dépendent directement du type de pathologie, de son étiologie, de la présence de maladies concomitantes et de la santé du patient.

1. Exclusion d'un facteur pathogène

Nous avons déjà écrit sur les médicaments et les facteurs qui affectent le cœur de telle manière que son rythme normal de travail change (voir "Causes d'Extrasitolia").
Tout d'abord, il faut exclure ces facteurs. Si le rythme est rétabli dans les deux premiers jours, il n'est pas nécessaire d'aller chez le médecin. C'est exactement la période où la plupart des médicaments qui peuvent provoquer des extrasystoles sont excrétés par le corps.

N'oubliez pas la paix pour le corps - réduisez l'activité physique, supprimez le facteur de stress, qui peut être, par exemple, l'affichage d'un résumé des nouvelles.

Il y a un bon effet sur le cœur lors de la natation, de la marche modérée, du vélo lent.

2. Régime pour extrasystole

Le magnésium (Mg) est un macroélément important dans les organismes vivants qui a un effet bénéfique et contribue au fonctionnement normal du cœur et des autres tissus musculaires. Un moment privilégié doit être accordé à l'apport simultané de magnésium et de vitamine B6, responsable du fonctionnement du système nerveux.

Les produits suivants ont une grande capacité de magnésium - graines de citrouille, noix diverses, céréales (sarrasin, hercules, avoine, blé), pastèque, maquereau, épinards, laitue, kaki, raisins secs, abricots secs, bananes, pommes, légumineuses et autres. Il est nécessaire d'exclure du régime les aliments gras lourds, frits, fumés.

Nous vous recommandons de lire un article sur le magnésium, son apport quotidien, les raisons du manque.

Le sélénium (Se) est un autre minéral extrêmement important pour la santé du myocarde. Les scientifiques finlandais ont commencé à ajouter du sélénium pour nourrir les animaux agricoles afin de confirmer ce fait. En conséquence, le nombre de décès dus à des maladies du système cardiovasculaire a été réduit de moitié.

La plupart du sélénium dans les tomates fraîches, l'ail, le poisson, les œufs (poulet et caille).

Oméga-3 - acides gras polyinsaturés qui ont la capacité de protéger les vaisseaux sanguins contre le dépôt de plaques d'athérosclérose sur eux, d'où le soi-disant Le "mauvais" cholestérol est excrété du corps sans s'arrêter. En fin de compte, le sang circule librement dans tout le corps et il n'y a pas de sol favorable aux crises cardiaques, aux accidents vasculaires cérébraux et aux maladies coronariennes.

Une grande quantité d'oméga-3 est présente dans les poissons marins, l'huile de lin, les noix.

Potassium (K) - comme sans magnésium, le travail du muscle cardiaque sans potassium est impossible. Cette macro permet également de maintenir une pression artérielle normale..

Une grande quantité de potassium est présente dans les fruits confits, les abricots, les abricots secs, le son de blé, les haricots, les pois, la pâte de tomate, les pruneaux, les raisins secs, les graines de lin.

3. Traitement médicamenteux (médicaments contre l'extrasystole)

Un régime de traitement complet pour les extrasystoles peut inclure l'utilisation des médicaments suivants:

Avec une excitabilité accrue, lorsque le rythme cardiaque est perturbé en raison d'une situation stressante, des sédatifs (sédatifs) et des médicaments sont prescrits - teintures de valériane, agripaume, aubépine, Persen, Grandaksin.

Lors du diagnostic de l'extrasystole ventriculaire, les médicaments suivants sont prescrits - "Amiodarone", "Propafenone", "Sotalol", "Etatsizin".

Lors du diagnostic de l'extrasystole supraventriculaire, les médicaments suivants sont prescrits - les bêta-bloquants (bisoprolol, nébivolol, métoprolol), ainsi que les mêmes amiodarone, cordaron, étatsizin, obzidan, propafénone et Vérapamil.

Malgré la quantité abondante de divers médicaments, le choix repose toujours principalement sur l'étiologie de l'extrasystole, car ce sont diverses maladies cardiaques qui entraînent le plus souvent une perturbation de son travail.

4. Traitement chirurgical

Le traitement chirurgical de l'extrasystole est effectué en cas d'échec des méthodes de traitement conservatrices et comprend:

Ablation par radiofréquence (RFA) - les sources de sources supplémentaires d'impulsions dans le cœur sont brûlées à l'aide d'un cathéter spécial.

Installation d'un défibrillateur dans la poitrine - avec tachycardie ventriculaire paroxystique et arrêt cardiaque, cet appareil délivre une charge qui aide à rétablir le rythme normal du muscle cardiaque.

Prévisions et conséquences

Le résultat après un traitement extrasystolique dépend en grande partie de la vie, du stade et de la négligence de la pathologie du patient avant de consulter un médecin.

Si des changements cardiaques ne se sont pas produits, l'extrasystole transférée n'affecte pas de manière significative la santé et le mode de vie d'une personne.

Les dangers pour la santé sont les extrasystoles dues à l'infarctus du myocarde, à la myocardite, à la cardiomyopathie, aux maladies coronariennes.

L'effet indésirable est la dégénérescence de l'extrasystole en fibrillation auriculaire, tachycardie persistante, qui peut entraîner un arrêt cardiaque soudain.

Traitement de l'extrasystole avec des remèdes populaires

Important! Avant d'utiliser des remèdes populaires contre l'extrasystole, assurez-vous de consulter votre médecin!

Collection apaisante. Le remède populaire suivant est utilisé en cas de stress émotionnel, à cause duquel une arythmie est apparue. Pour la cuisson, broyer et mélanger 1 cuillère à soupe. cuillère melissa, menthe poivrée, camomille et origan. Ensuite, 1 cuillère à café de la collection doit être versée avec un verre d'eau bouillante et mise de côté pendant 40 minutes sous le couvercle pour insister et refroidir. Filtrez et buvez de la tisane tout au long de la journée pour 3-4 doses.

Valériane. Cette plante médicinale a également un effet calmant sur les nerfs. Pour la cuisson, versez 1 cuillère à soupe. cuillère de racines de valériane écrasées avec un verre d'eau bouillie à température ambiante et réserver pendant 10 heures pour infuser dans un récipient fermé. Après filtrer le produit et prendre 1 cuillère à soupe. cuillère, 3-4 fois.

Radis et miel. C'est un bon remède non seulement pour divers types d'arythmies, mais aussi pour les maladies respiratoires aiguës (IRA). Mélanger les uns avec les autres le jus fraîchement pressé de radis noir et de miel naturel, dans un rapport de 1 à 1. Prendre le produit pour 1 cuillère à soupe. cuillères à soupe 20 minutes avant les repas, 2-3 fois par jour.

Queue de cheval. Cette plante a la capacité d'éliminer le «mauvais» cholestérol du corps, d'augmenter la coagulation sanguine, de renforcer les parois des vaisseaux sanguins, de renforcer l'immunité et de normaliser la pression artérielle et l'équilibre eau-sel. Parmi les contre-indications, on peut noter - les maladies rénales (néphrite et autres), la grossesse. Pour la cuisson 1 cuillère à soupe. cuillère de prêle des champs verser 400 ml d'eau bouillante, réserver 2 heures sous le couvercle pour insister et refroidir. Passer et boire 1 cuillère à soupe. cuillère 5 fois par jour.

La prévention

La prévention de l'extrasystole comprend:

Détection et traitement prématurés de diverses maladies, en particulier des systèmes cardiovasculaire, nerveux et endocrinien.

Prendre des médicaments après avoir consulté un médecin, en suivant clairement les instructions du médicament.

Après un traitement extrasystolique, subir des examens de contrôle du corps afin de ne pas rater une éventuelle rechute.

Évitez l'utilisation de produits alimentaires malsains et nocifs qui contribuent à l'affaissement des plaques athérosclérotiques sur les vaisseaux sanguins, qui sont la principale cause dans la plupart des cas de toutes les maladies du système cardiovasculaire.

Manger des aliments enrichis en vitamines et minéraux.

Refus de mauvaises habitudes - fumer, boire de l'alcool, abus de produits contenant de la caféine (café, thé fort, etc.)

Contrôlez votre poids en empêchant l'obésité.

Menez une vie active et essayez de trouver des moments positifs dans la vie, en évitant le stress, car comme il est écrit dans les Saintes Écritures (Bible): «Un cœur joyeux est bon comme remède et un esprit triste sèche les os» (Proverbes 17:22).

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite