Description, symptômes et méthodes de traitement de l'hypotension artérielle

Qu'est-ce que l'hypotension artérielle? L'hypotension, traduite du grec, signifie littéralement une diminution du tonus, à la fois musculaire et dans les vaisseaux sanguins, ce qui conduit à une basse pression.

La description

Si nous parlons d'hypotension dans les muscles des vaisseaux sanguins, cette condition est généralement appelée hypotension artérielle. De plus, il y a une diminution régulière de la pression artérielle de 20% ou plus par rapport à la valeur normale de 110/70 mm Hg. st.

Les principaux signes d'hypotension: assombrissement des yeux, faiblesse générale du corps.

Le principal danger d'hypotension artérielle est la privation d'oxygène des tissus, des organes et du cerveau, car le sang circule très lentement, n'ayant pas le temps de fournir des nutriments en temps opportun.

L'hypotension est plus une maladie féminine. Il y a aussi des aspects positifs, les personnes souffrant de cette maladie vivent en moyenne 15 ans de plus qu'une personne ordinaire. La forme chronique ou congénitale ne permettant pas le développement de l'athérosclérose.

Voyons plus en détail ce que c'est: l'hypotension artérielle. Les symptômes et le traitement seront présentés ci-dessous..

  • Hypotension aiguë.
  • Hypotension artérielle (chronique).
  • Hypotension chronique primaire.
  • Hypotension chronique (secondaire).

L'hypotension aiguë est très dangereuse, car elle est associée à une forte baisse de pression et, par conséquent, elle diminue le flux d'oxygène vers le cerveau, ce qui peut provoquer un accident vasculaire cérébral. Une forte baisse de pression nécessite un traitement médical.

Causes d'hypotension artérielle aiguë: empoisonnement, grande perte de sang, infections, septicémie, déshydratation.

Hypotension artérielle chronique - qu'est-ce que c'est?

La forme chronique d'hypotension est appelée physiologique, car elle accompagne une personne tout au long de sa vie. Habituellement, il est rencontré parmi les résidents des hautes terres, des tropiques, des athlètes. Il s'agit d'une adaptation du corps à un certain style de vie. Dans de tels cas, l'hypotension artérielle n'est pas considérée comme une maladie..

Le principal danger réside chez les personnes âgées en hypotension, car le risque d'accident vasculaire cérébral ischémique augmente.

L'hypotension artérielle (CIM 10 I95) sous une forme chronique ne donne souvent pas de bons résultats chez les jeunes, car il est impossible de travailler de manière productive en raison d'une perte de force constante et, par conséquent, il est difficile de progresser dans la carrière.

L'hypotension essentielle (primaire) est attribuée à la maladie. Son origine n'est actuellement pas connue avec précision, mais la plupart des médecins sont enclins à croire que cette maladie se développe en raison d'un surmenage ou d'un stress prolongés..

L'hypotension secondaire est un effet secondaire d'autres maladies, notamment l'ostéochondrose de la colonne cervicale, l'arythmie, les troubles circulatoires, le diabète sucré, les maladies gastro-intestinales.

L'hypotension orthostatique est également identifiée dans les guides médicaux. Dans ce cas, l'hypotension est généralement temporaire et apparaît lorsque vous vous levez brusquement après s'être accroupi ou allongé sur le lit. Une telle hypotension artérielle chez les enfants plus souvent. Ce syndrome accompagne de nombreuses maladies neurologiques et somatiques. Lorsqu'une position horizontale est prise d'une verticale, le sang commence à s'accumuler dans les veines des membres et des organes qui sont situés dans la partie inférieure du corps, sous l'influence de la gravité. En conséquence, le volume de sang qui retourne au cœur devient plus petit, ce qui entraîne une baisse de la pression artérielle.

Raisons de l'hypotension

Les causes pathologiques d'une baisse persistante de la pression artérielle peuvent être divers facteurs, qui peuvent être très difficiles à établir. C'est ainsi que l'hypotension primaire se développe..

La présence de ce formulaire s'explique par:

  • prédisposition héréditaire;
  • caractéristiques constitutionnelles (asthénie);
  • évolution défavorable de la grossesse et de l'accouchement;
  • la puberté;
  • la nature du patient (hypocondrie, dépression, attitude négative à l'égard de la vie);
  • facteurs sociaux (stress, violation du régime quotidien, surmenage, diminution de l'activité physique).

Essayons de comprendre ce qui peut provoquer une hypotension artérielle chez l'adulte.

  1. Maladies du système circulatoire: arythmie cardiaque.
  2. Maladies gastro-intestinales: empoisonnement, ulcère d'estomac.
  3. Troubles du système immunitaire.
  4. Carence en vitamines, manque de vitamines C, E.
  5. Neurologie. Dépression, surmenage mental, fatigue chronique.
  6. Certaines autres maladies: lésions de la moelle épinière ou du cerveau, septicémie, réactions allergiques, hépatite, ostéochondrose de la région cervicale.
  7. Adaptation du corps aux nouvelles conditions climatiques: froid, humidité, hauts plateaux.
  8. Adaptation aux charges. Chez l'athlète, l'hypotension est une réponse protectrice à la surcharge afin de réduire le rythme cardiaque..
  9. Grossesse. Une diminution du tonus vasculaire au cours de cette période entraîne également une hypertension artérielle..
  10. Hérédité.

Les causes de l'hypotension artérielle sont importantes à déterminer en temps opportun..

Symptômes d'hypotension artérielle

Qu'est-ce que c'est et comment le déterminer?

Le principal symptôme est une pression artérielle inférieure à 90/60 mm Hg. st.

D'autres signes incluent:

  • fatigue, faiblesse;
  • somnolence, panne matinale;
  • peau pâle, cernes sous les yeux;
  • étourdissements fréquents;
  • évanouissement
  • maux de tête;
  • bourdonnements d'oreilles, bruits;
  • irritabilité due à l'incapacité de percevoir les informations entrantes;
  • chagrin
  • mauvaise tolérance à tout changement: chaleur, froid, humidité, effort physique accru;
  • distraction, incapacité à traiter une grande quantité d'informations;
  • cycle menstruel intempestif;
  • violation de la puissance;
  • refroidissement des membres (pieds, mains);
  • sueur froide sur les paumes et les pieds;
  • mal des transports;
  • nausées fréquentes, troubles du tractus gastro-intestinal;
  • bâillement dû au manque d'oxygène dans les organes et les tissus.

C'est ce qu'est l'hypotension artérielle. Les symptômes sont plutôt désagréables et peuvent se manifester de différentes manières..

Complications de l'hypotension

Avec toute forme d'hypotension, les femmes enceintes doivent accorder une attention particulière à leur état, car un manque d'oxygène dans le sang peut entraîner une mauvaise croissance fœtale ou une mauvaise formation des organes et des membres.

Rarement, avec une mauvaise ou une auto-médication de l'hypotension, cette maladie peut se transformer en hypertension (hypertension artérielle), et il sera extrêmement difficile de revenir à l'état initial..

Dans l'hypotension artérielle aiguë, le pouls d'une personne peut être affaibli, entraînant un évanouissement. Si vous savez qu'une personne souffre d'hypotension, qu'elle se sent malade et qu'elle n'a pas de pression, alors avant l'arrivée de l'ambulance, vous devez mettre le patient en position horizontale, ouvrir les fenêtres.

La complication la plus grave de l'hypotension est un accident vasculaire cérébral ou une crise cardiaque entraînant la mort.

L'hypertension artérielle et l'hypotension peuvent se succéder.

Diagnostique

Il existe les méthodes suivantes pour diagnostiquer l'hypotension artérielle:

  • examen initial, entretien avec le patient, identification de la cause de la maladie;
  • définition, hypotension héréditaire ou acquise;
  • analyse quotidienne de la pression artérielle;
  • aiguillage du patient vers un ECG;
  • échocardiographie doppler.

Traitement

Le traitement de l'hypotension est un complexe complet, comprenant une correction du mode de vie avec une utilisation minimale de médicaments visant à maintenir le tonus vasculaire. Si néanmoins l'hypotension est la conséquence d'une maladie, alors ils essaient d'éliminer la cause, c'est-à-dire la maladie primaire.

Les changements de style de vie comprennent:

  • journée de travail régulière avec temps de repos stable;
  • sommeil réparateur;
  • nutrition adéquat;
  • se débarrasser des mauvaises habitudes;
  • physiothérapie;
  • être à l'extérieur dans les parcs;
  • douche durcissante ou contrastée.

Étape 1: Travail / repos. Amener à un rythme clair le rapport du temps de travail au repos est la base du traitement de l'hypotension. Si le corps est soumis à un stress constant, le surmenage est une charge pour le cœur, les systèmes circulatoire et nerveux. Si vous ne restaurez pas la force pendant le sommeil ou le repos, l'épuisement du corps se produit lentement et, par conséquent, une diminution de la résistance à diverses maladies.

Étape 2: sommeil complet. Le problème avec les hypotoniques est qu'ils n'ont pas assez de 6 à 8 heures pour récupérer, pour eux la norme est de 10 à 11 heures, surtout en cas de contre-saison ou de basse pression atmosphérique. Après le réveil, vous ne devez pas sauter du lit, vous devez vous allonger pendant plusieurs minutes, vous étirer et vous asseoir pendant plusieurs minutes sur le bord du lit. Dans cet ordre, il n'y a pas de fortes baisses de pression, il est donc possible d'éviter les étourdissements, l'assombrissement des yeux.

Étape 3: Nutrition opportune. Il devrait être composé de 3 à 5 repas simples en portions minimales. Avant le coucher, manger n'est pas souhaitable. Il est nécessaire de manger des aliments riches en vitamine C, E et groupe B, en calcium, potassium, magnésium et phosphore. Il est même recommandé aux personnes souffrant d'hypotension artérielle de manger des aliments épicés, épicés et salés. Le sel, la levure, le café, le thé fort, l'églantier, le cornouiller, les agrumes sont particulièrement recommandés..

Cela est également vrai pour l'hypotension artérielle orthostatique..

Étape 4: abandonner les mauvaises habitudes. La dépendance à la nicotine et l'alcool aggravent encore la situation en affaiblissant les parois des vaisseaux sanguins.

Étape 5: exercices de physiothérapie avec des charges modérées. Il améliore le métabolisme du corps, ce qui contribue à l'élimination rapide de toutes les toxines. De plus, l'oxygène est fourni aux organes en grande quantité, le travail de l'ensemble du système cardiovasculaire s'améliore.

Exercices recommandés le matin, jogging, de préférence le soir, natation sans charges, marche, sport, vélo dans une zone boisée.

Étape 6 et 7: Les marches lentes et le durcissement du corps sont les meilleures mesures dans la lutte contre l'hypotension artérielle. Ils renforcent les parois des vaisseaux sanguins et protègent le corps contre les influences environnementales et diverses bactéries et virus.

Vous devez toujours pouvoir durcir correctement. Pour commencer - une douche de contraste, se terminant par de l'eau chaude. Ensuite, vous pouvez ajouter une aspiration matinale avec de l'eau glacée avec votre tête, cela comprend un bain et un sauna. La différence de température ne doit pas dépasser 20 degrés, sinon il peut y avoir des coups.

Traitement médical

Les médecins prescrivent avec hypotension artérielle (CIM 10 I95) "Cofetamine", "Citramon", si la diminution est accompagnée de maux de tête et d'acouphènes, "Saparal", "Ascaphen".

La dose optimale de caféine est de 0,2 g / jour. En cas de surdosage, le processus inverse peut se produire - mauvais sommeil, anxiété, palpitations cardiaques, mictions fréquentes.

Les médicaments nootropes sont utilisés en cas de troubles de la mémoire, de déclin mental. Ils réduisent le besoin d'oxygène et de cellules des tissus et restaurent également tous les processus vitaux pour le fonctionnement normal du cerveau et du corps dans son ensemble. Ces médicaments comprennent "Tanakan", "Caviton", "Niceroglyn", "Nootropil".

Avec un manque d'oxygène au cerveau, utilisez "Glycine", "Citrulline". En l'absence d'acides aminés et de protéines, le cérébrozil est prescrit.

Traitement de l'hypotension artérielle à domicile

  • Café au miel et au citron. Il faut dire tout de suite que ce n'est pas une boisson. Vous devrez prendre 50 grammes de café torréfié moulu, 500 grammes de miel, presser le jus d'un citron à la main. Mélangez bien tout. Mangez 1 cuillère à café 2 heures après un repas. Conserver le produit au réfrigérateur.
  • Citronnelle chinoise. Teinture, pour la préparation de laquelle vous aurez besoin d'un verre de fruits à la citronnelle. Il doit être écrasé et rempli de vodka dans un rapport de 1:10. Insister dans des récipients fermés dans un endroit sombre et frais pendant deux semaines. Il est pris 30 minutes avant les repas de 25 à 40 gouttes avec une cuillère à soupe d'eau froide.
  • Racine de gingembre. Il y a à la fois de la poudre de gingembre et des racines elles-mêmes en vente. Bien sûr, la poudre est beaucoup plus pratique, mais elle est préparée à l'aide de réactifs chimiques, il est donc préférable de frotter vous-même la racine de gingembre. Il faudra une cuillère à café pour 1 tasse de thé sucré fort. Il est pris 3 fois par jour pendant une semaine..
  • Racine dorée (Rhodiola rosea). Disponible en vente dans toutes les pharmacies. L'extrait est pris en 5 à 10 gouttes dissoutes dans de l'eau froide 15 minutes avant un repas. Cours 10-20 jours, selon l'état de santé.

C'est ça: l'hypotension artérielle. Les symptômes et le traitement sont souvent interconnectés..

Conclusion

La pathologie peut être congénitale ou acquise. Avec les congénitaux, vous devez surveiller constamment votre état, avoir les médicaments nécessaires avec vous, car avec l'hypotension, le cerveau, les organes et les tissus obtiennent moins d'oxygène, donc si vous ne supprimez pas les symptômes à temps, un accident vasculaire cérébral peut survenir. Avec l'hypotension acquise, il faut tout d'abord identifier les causes de cette maladie et les éliminer, éventuellement changer complètement votre mode de vie. L'hypotension peut également être un symptôme secondaire d'une maladie. Vous devriez consulter un médecin afin d'identifier les causes et de prescrire le traitement approprié, car l'automédication peut entraîner une hypertension artérielle, dont il sera alors impossible de se remettre. Nous avons examiné ce que c'est - l'hypotension artérielle.

Hypotension: les causes de la pathologie et le mécanisme de son développement

La pression artérielle systolique normale d'une personne est de 120 et la pression artérielle diastolique est de 80. La pression, qui a des valeurs plus faibles, est faible. On le croit communément dans le monde entier. Cependant, les médecins russes ajoutent que le traitement nécessite une pression chez les hommes, dont le niveau est inférieur à 100/60, et chez les femmes - moins de 95/60.

La cause de l'hypotension physiologique est assez souvent un surmenage mental ou physique, une surcharge émotionnelle, une nutrition déséquilibrée, une pénurie aiguë de vitamines (en particulier A, B et E) et d'oligo-éléments. La pression peut chuter considérablement à la suite d'empoisonnement du corps avec des substances toxiques, en raison de réactions allergiques.

Souvent, une hypotension est observée chez les patients qui adhèrent à un jeûne ou à un régime strict, effectuent un nettoyage thérapeutique du corps et réduisent considérablement le poids. L'hypertension artérielle est un compagnon fréquent des femmes enceintes. L'hypotension peut être associée à des changements météorologiques ou à des déplacements dans des pays aux climats plus froids ou plus chauds..

L'hypotension survient chez les personnes de forme asthénique, cependant, dans ce cas, elle est très légère et n'apporte donc pratiquement pas d'inconfort au patient.

Séparément, il convient de mentionner l'hypotension secondaire (symptomatique). Avec lui, une diminution persistante de la pression se produit, à laquelle l'état de santé ne se normalise pas tout seul. Dans ce cas, la cause de l'hypotension est toujours une maladie ou un état pathologique. Les raisons les plus courantes du développement d'une hypotension secondaire incluent le syndrome VVD (dystonie végétative-vasculaire).

Dans ce cas, le patient présente un dysfonctionnement du système nerveux, qui contrôle le travail du cœur, des vaisseaux sanguins et des artères, en raison d'un état dépressif ou d'une fatigue constante. Souvent, cette condition est un symptôme de pathologies congénitales ou acquises dans le système cardiovasculaire (par exemple, athérosclérose, insuffisance cardiaque). Maladies gastro-intestinales aiguës (en particulier les ulcères d'estomac), troubles endocriniens (hypothyroïdie, diabète sucré), maladies hépatiques chroniques (hépatite, cirrhose), rhumatismes, anémie peuvent entraîner une hypotension.

Très souvent, la pression artérielle est basse avec ostéochondrose, luxations, subluxations, toute blessure à la colonne vertébrale ou au crâne. Les patients qui prennent des médicaments ou des médicaments qui abaissent la pression artérielle (avec hypertension, arythmies) peuvent se plaindre d'une baisse significative de la pression..

Dans certains cas, l'hypotension peut indiquer la présence d'un processus infectieux et inflammatoire chronique dans le corps..

Il convient de noter que, quelle que soit la raison qui a provoqué la diminution de la pression, le mécanisme de ce processus est toujours associé à l'un des quatre facteurs: réduction du choc et du débit cardiaque minute, diminution du volume sanguin circulant, diminution de la résistance vasculaire périphérique en raison d'une diminution de leur tonus et de leur élasticité (hypotension orthostatique), réduction du flux sanguin veineux vers le cœur.

Il est important de noter qu'avec tout type d'hypotension chez le patient, il peut y avoir une violation de la régulation vasculaire par des mécanismes plus élevés - l'hypothalamus et l'hypophyse, ainsi que des dysfonctionnements dans la régulation de la pression artérielle du système rénine-angiotensine-aldostérone et une diminution de la sensibilité du corps aux hormones surrénales (principalement l'adrénaline et la noradrénaline). Parfois, le mécanisme de développement de l'hypotension consiste en des dysfonctionnements de la partie afférente et / ou efférente des arcs réflexes.

Hypotension artérielle: qu'est-ce que c'est, variétés, symptômes

De nombreux patients ont reçu un diagnostic d'hypotension au moins une fois dans leur vie..

Qu'est-ce que c'est et quelles sont ses variétés - c'est la première question qui intéresse les patients dans ce cas.

Étant donné que l'hypotension peut survenir chez des personnes en parfaite santé, être un symptôme de tout processus pathologique dans le corps ou être une forme nosologique indépendante, il existe une classification de l'hypotension artérielle.

Traditionnellement, il est habituel de le diviser en physiologique, symptomatique (secondaire) ou pathologique (primaire).

L'hypotension physiologique devrait principalement inclure celle qui est la norme physiologique pour une personne en particulier (par exemple, en raison de la constitution du corps, caractérisée par un poids insuffisant). L'hypotension adaptative, qui survient chez les personnes vivant dans des climats trop chauds ou élevés dans les montagnes, peut également être attribuée à cette espèce. Physiologique est l'hypotension d'une forme physique accrue, qui survient chez les athlètes lors d'un entraînement intense ou chez les personnes ayant un travail physique dur..

L'hypotension pathologique est généralement considérée comme une maladie indépendante. Cela comprend l'hypotension orthostatique d'origine inconnue, ainsi que l'hypotension neurocirculatoire. Dans ces deux cas, le processus pathologique peut être soit léger et disparaître de lui-même après un certain temps, soit présenter des symptômes vifs, se caractériser par une longue évolution chronique.

L'hypotension secondaire (symptomatique) peut également avoir une évolution aiguë ou chronique. Une hypotension secondaire aiguë est observée dans des conditions sévères telles qu'un choc ou un collapsus. L'hypotension secondaire est un compagnon fréquent des pathologies chroniques des organes internes, du syndrome VVD et des processus infectieux, de l'inflammation de la vésicule biliaire.

Dans la classification internationale de la maladie (code CIM), l'hypotension fait référence aux «maladies du système circulatoire» et porte le code I95. Selon elle, l'hypotension artérielle est divisée en orthostatique (associée à un changement brusque de position corporelle), causée par des médicaments, chronique et idiopathique.

Maintenant, il est clair quelles variétés d'hypotension existent et de quoi il s'agit. Et quels sont les symptômes qui la caractérisent?

La présence d'hypotension peut être déterminée même sans procédure de mesure de la pression artérielle, car dans ce cas, les patients ressentent généralement un ensemble de symptômes désagréables, notamment:

  • diminution des performances, désir constant de dormir, léthargie, faiblesse, apathie;
  • dysfonctionnements de la thermorégulation (extrémités froides par temps chaud ou transpiration qui se produit à basse température de l'air, légère augmentation de la température corporelle sans raison);
  • hypersensibilité aux changements des conditions météorologiques;
  • occurrence fréquente de douleur sourde dans les tempes ou le front;
  • étourdissements (se produit généralement avec un changement brusque de la position du corps, avec des inclinaisons);
  • accélération du rythme cardiaque et interruptions du rythme cardiaque;
  • sautes d'humeur fréquentes, larmoiement, éclosion d'agression (se produit généralement en raison de la présence de sons forts ou d'une lumière vive);
  • trouble du sommeil;
  • sensation de manque d'oxygène.

La plupart des patients hypotendus ont une muqueuse, des lèvres et un visage pâles et secs. Leurs cheveux et leurs ongles deviennent cassants et leurs muscles perdent leur tonus. Parfois, l'hypotension peut entraîner une diminution du poids corporel, une diminution de la libido chez les hommes et un cycle menstruel chez les femmes.

Assez souvent, il y a une violation du système digestif, qui se manifeste sous la forme de nausées, d'éructations, de flatulences, de selles altérées, de coliques intestinales.

Séparément, il faut dire sur les manifestations de l'hypotension aiguë, qu'est-ce que c'est et quels sont ses symptômes? Il s'agit d'une exacerbation de l'hypotension artérielle chronique, dans laquelle le patient, en plus de son mauvais état de santé standard, a toujours une perte de conscience ou un évanouissement. Dans ce cas, il y a une violation soudaine du tonus vasculaire, il y a un trouble de l'activité cardiaque et respiratoire.

Cela se produit, en règle générale, dans des pièces étouffantes ou chaudes. Chez les femmes, une exacerbation des symptômes d'hypotension peut être observée pendant les menstruations. À ce moment, le visage du patient pâlit soudain. Il entend des acouphènes, s'assombrit devant ses yeux, la respiration devient superficielle et les muscles perdent de leur force. Le patient s'installe progressivement au sol et perd connaissance.

Après les premiers soins, ces patients retrouvent un état plus ou moins normal, cependant, une faiblesse et des maux de tête après cela peuvent les déranger pendant longtemps.

Hypotension artérielle: symptômes et causes chez les enfants ainsi que les femmes enceintes

Chez un nouveau-né, le niveau de pression est de 80/50, mais en vieillissant, il augmente constamment. Selon les statistiques, environ 20% des enfants de la planète souffrent d'hypotension. De plus, chez les enfants âgés, ce phénomène est extrêmement rare. Les écoliers souffrent souvent d'hypotension. Il convient de noter que les filles sont plus susceptibles d'avoir une hypotension que les garçons.

Chez l'enfant, l'hypotension artérielle, dont les symptômes et les formes sont les mêmes que chez l'adulte, peut avoir des causes légèrement différentes.

L'hypotension artérielle chez l'enfant survient généralement en raison d'une prédisposition héréditaire, d'un stress sévère, d'une alimentation déséquilibrée, de certaines caractéristiques mentales (peur de faire des erreurs, vulnérabilité accrue), d'un déséquilibre hormonal et de la présence de foyers chroniques d'infection dans le corps..

L'hypotension chez un bébé peut être le résultat d'une grossesse sévère de sa mère (hypoxie fœtale, avortement menacé, naissance prématurée).

Assez souvent, l'hypotension survient chez les enfants qui ont un microclimat défavorable dans la famille. Ils ont généralement des parents stricts qui empêchent l'enfant de se développer dans la direction qu'il souhaite, et en même temps ils lui apprennent constamment à être responsable et pédant. Une hypotension est souvent observée chez les enfants dont les parents ont une anxiété accrue, car elle se transmet en tout cas.

Les enfants souffrant d'hypotension artérielle sont de mauvaise humeur, en larmes, supportent mal le travail mental et physique. Ils sont distraits, ne se souviennent pas bien des informations, se plaignent souvent de somnolence, de vertiges, de nausées et, dans certains cas, de perte de vision. Ces enfants ont une apathie persistante, à la suite de quoi ils commencent à perdre des amis et à devenir des parias.

Il convient de dire que l'hypotension chez les enfants n'est pas un cours constant. Des exacerbations sont observées avec une fréquence d'une fois par mois. À ce moment, le risque d'évanouissement ou de pré-évanouissement est considérablement augmenté. Ils se plaignent d'avoir des mouches clignotantes sous leurs yeux, une aggravation du sommeil et de l'appétit. Les filles peuvent avoir des douleurs cardiaques.

L'élimination des symptômes de l'hypotension artérielle chez les enfants est toujours une tâche difficile qui doit être abordée de manière globale. Un rôle important à cet égard devrait être accordé à la psychothérapie familiale..

Il convient également de mentionner l'hypotension physiologique pendant la grossesse, car il s'agit d'un phénomène très courant. Dans ce cas, la cause du développement de la pathologie est une forte augmentation des hormones. Ils détendent les muscles de tout le corps et les vaisseaux sanguins, ce qui entraîne une diminution de la pression. Ce mécanisme réduit le tonus de l'utérus, ce qui est nécessaire pour éviter une naissance prématurée.

En règle générale, cela se produit au début ou au milieu de la grossesse. Si à l'avenir la grossesse se déroule normalement, alors à l'approche de la naissance, ces symptômes disparaîtront progressivement. Une autre raison pour laquelle une diminution de la pression peut se produire est la survenue d'un deuxième système circulatoire - le placenta.

L'hypotension survient assez sévèrement chez les femmes chez qui elle était présente avant la grossesse, ainsi que chez les patientes présentant un dysfonctionnement des glandes surrénales.

Pour améliorer son état, une femme devrait refuser de prendre des bains chauds, si possible, éviter les situations stressantes, ainsi que les surcharges physiques et intellectuelles. Pendant cette période, il est important de se détendre beaucoup et d'être au grand air, de suivre un régime thérapeutique.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite