Une description complète de la dilatation de l'oreillette gauche: causes et traitement

À partir de cet article, vous apprendrez: qu'est-ce que la dilatation de l'oreillette gauche, à quel point la pathologie est dangereuse. Les causes de dilatation, les symptômes et les complications possibles. Traitement et pronostic.

Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de catégorie 2, chef du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

La dilatation de l'oreillette gauche est appelée une augmentation du volume de l'oreillette gauche, tandis que l'épaisseur des parois du cœur ne change généralement pas.

Dilatation auriculaire gauche

Comment le volume auriculaire augmente-t-il? Pour diverses raisons (maladie, pathologie valvulaire, activité physique, malformation congénitale), la circulation sanguine entre l'oreillette et le ventricule est perturbée, le volume sanguin dépasse le niveau autorisé, en conséquence, la chambre auriculaire est étirée et augmente en volume. Cela rend le travail difficile et perturbe la fréquence cardiaque..

La pathologie n'est pas considérée comme une maladie indépendante, plus souvent elle est un signe ou une conséquence de la maladie sous-jacente (fibrillation auriculaire, malformations cardiaques).

Une dilatation modérée ne se manifeste en aucune façon, elle est souvent découverte par hasard. Mais avec une combinaison de facteurs (par exemple, une augmentation congénitale de l'oreillette gauche et de l'hypertension), la pathologie devient plus prononcée et peut provoquer un dysfonctionnement du cœur. Il ne peut être ignoré, car au fil du temps, il évolue vers des conditions qui menacent gravement la capacité de travail et la vie du patient (insuffisance cardiovasculaire, arythmie, thrombose de l'artère pulmonaire).

Une récupération complète se produit si la cause de la dilatation de l'oreillette gauche (LP abrégé) est identifiée et éliminée en temps opportun. Dans 90% des cas, cela n'est pas possible, donc un traitement symptomatique est effectué (en fonction des symptômes de la maladie sous-jacente), la nomination et le suivi du patient dans ce cas sont effectués par un cardiologue.

Radiographie pour la dilatation de l'oreillette gauche (la dilatation est indiquée par des flèches)

Les causes

Les causes de dilatation de l'oreillette gauche peuvent être différentes maladies ou combinaisons de processus pathologiques:

  1. Insuffisance valvulaire mitrale, sténose (rétrécissement) et prolapsus (circulation inverse du sang du ventricule vers l'oreillette).
  2. Hypertension artérielle (hypertension artérielle).
  3. Sténose aortique (rétrécissement).
  4. Complications de maladies infectieuses de nature différente (fongique, bactérienne, virale).
  5. Cardiomyopathie (mort des cellules du muscle cardiaque et leur remplacement par du tissu conjonctif, à la suite de maladies endocrinologiques, d'une intoxication alcoolique ou médicamenteuse).
  6. Formes d'arythmies sévères (fibrillation auriculaire et flutter auriculaire).
  7. Tumeurs myocardiques (muscle cardiaque).
  8. Maladies cardiaques congénitales et acquises, hérédité.
  9. Exercice intense.

Tous les facteurs provoquent une augmentation de la pression artérielle dans l'oreillette (étirement tonogénique) ou une violation de la contraction myocardique (expansion myogénique). La dilatation peut être une conséquence et, en même temps, une cause de dysfonctionnement cardiaque..

Symptômes

Une dilatation modérée ou inexprimée de l'oreillette gauche ne cause aucun inconvénient, n'affecte pas la capacité de travail et ne présente pas de symptômes prononcés. Cependant, elle peut évoluer rapidement, auquel cas le volume de l'oreillette augmente fortement, le travail du cœur est perturbé, des symptômes d'insuffisance cardiaque apparaissent:

  • essoufflement (avec peu d'effort, au repos);
  • troubles cardiaques, arythmie;
  • cyanose (cyanose) du triangle nasolabial;
  • gonflement de l'articulation de la cheville et des pieds;
  • faiblesse, fatigue, altération des performances.

La dilatation progressive est dangereuse pour le développement de complications (thrombose pulmonaire), altère fortement la qualité de vie du patient: le moindre effort entraîne une faiblesse sévère. Dans l'insuffisance cardiaque chronique avec dilatation, toute activité physique peut entraîner la mort à la suite d'une thrombose soudaine ou d'une crise d'arythmie..

Cyanose du triangle nasolabial

Complications

Une augmentation constante du volume de LP peut entraîner le développement d'une cardiomyopathie dilatée (modifications pathologiques du muscle cardiaque), à ​​la suite d'une violation du cœur, les complications suivantes se développent:

  • fibrillation auriculaire (contraction non coordonnée et non synchrone);
  • insuffisance cardiaque;
  • attaques soudaines d'arythmie;
  • insuffisance valvulaire mitrale;
  • thrombose (la formation de caillots sanguins qui interfèrent avec un flux sanguin normal);
  • thromboembolie (obstruction des vaisseaux sanguins par un caillot de sang arraché soudain);
  • infections myocardiques.

La plupart de ces complications sont des indications de limitations sérieuses de toute activité physique, de la mise en place d'un stimulateur cardiaque ou d'une transplantation cardiaque.

Traitement

Une dilatation modérée peut être guérie - après avoir éliminé les causes qui ont causé le développement de la pathologie, le volume de l'oreillette revient à la normale et l'état du patient est complètement normal.

Si la cause ne peut être établie, il n'y a pas de plaintes et de symptômes d'insuffisance cardiaque ou d'autres maladies (par exemple, l'hypertension) - le patient est enregistré et le cardiologue surveille le développement de la dilatation.

Si la pathologie s'accompagne de symptômes d'insuffisance cardiaque et de troubles du rythme, un traitement médicamenteux est prescrit. Le but du traitement est de minimiser les manifestations de maladies cardiovasculaires, d'hypertension, de troubles du rythme et de réduire le risque de complications.

Selon la pathologie sous-jacente, dans le contexte de laquelle une dilatation se développe, les groupes de médicaments suivants sont prescrits:

  1. Médicaments antiarythmiques (prazosine, métoprolol, adénosine).
  2. Glycosides cardiaques (digoxine, corglycon).
  3. Médicaments anti-ischémiques (sustak).
  4. Anticoagulants (carillons, plavix).
  5. Médicaments antihypertenseurs (énalapril, captopril, losartan).
  6. Diurétiques diurétiques (hypothiazide, indapamide).

La dilatation de l'oreillette gauche est corrigée par des méthodes chirurgicales (installation d'un stimulateur cardiaque ou d'une transplantation cardiaque) lorsque la pharmacothérapie n'apporte pas de résultats ou n'a pas de sens.

Comme pour toute pathologie cardiaque, le traitement est associé à un régime obligatoire:

  • les aliments gras, épicés, salés et frits doivent être exclus de l'alimentation;
  • équilibrer la quantité quotidienne de sel et de liquide.

Prévoir

Avec une dilatation modérée du médicament, une personne peut vivre toute sa vie sans se renseigner sur la pathologie, et avec l'élimination en temps opportun de la cause, une récupération complète se produit. Cependant, il s'agit de cas isolés, il est souvent impossible d'identifier ou d'éliminer la cause en temps opportun, et avec l'âge, un certain nombre de maladies majeures apparaissent (par exemple, l'hypertension artérielle), qui deviennent le déclencheur d'une augmentation de la cavité de l'oreillette gauche et de l'apparition de diverses complications.

Après le développement de symptômes d'insuffisance cardiaque, les patients sont enregistrés et prennent des médicaments à vie..

Le pronostic d'une récupération complète est plutôt défavorable: après le développement d'une cardiomyopathie dilatée, le taux de survie des patients, malgré la pharmacothérapie ou la chirurgie, est de 15 à 30% sur 10 ans. Plus de 5% des patients présentant une dilatation faiblement symptomatique meurent dans les 5 ans.

Après le développement d'une insuffisance cardiaque chronique en dilatation, seulement 50% des patients vivent plus de 5 ans. Le pronostic de survie avec un diagnostic d'insuffisance cardiaque réfractaire au cours de la première année devient fatal pour la moitié des patients, la thromboembolie menace la mort de plus de 20% des patients présentant une pathologie similaire.

Dilatation auriculaire gauche: causes, symptômes et traitement

La dilatation de l'oreillette gauche (LP) est due à une augmentation persistante de la cavité de cette partie du cœur, de plus, l'épaisseur des parois de l'organe ne change généralement pas. Une telle condition anormale n'est pas considérée comme une maladie indépendante. Habituellement, c'est le signe d'une autre pathologie du système cardiovasculaire ou respiratoire..

Mécanisme de développement

Normalement, les 4 cavités cardiaques (2 ventricules et 2 oreillettes) fonctionnent de façon continue et rythmée. La libération de sang dans la circulation systémique est assurée par la contraction alternée de toutes les structures organiques. Le fonctionnement de l'oreillette gauche est étroitement lié à la circulation pulmonaire..

Sous l'influence de certains facteurs défavorables, le volume de liquide biologique entrant dans la cavité dépasse la norme autorisée. La violation de l'écoulement sanguin entraîne un étirement des parois (dilatation), un changement de la taille de l'organe. Le plus souvent, un oreillette gauche est dilaté.

Cette condition est dangereuse en ce qu'elle ne se manifeste en aucune façon aux stades initiaux de développement. Habituellement, une personne apprend la présence d'une maladie par hasard, au cours de tests diagnostiques imprévus. Plus en détail, qu'est-ce que c'est - dilatation de l'oreillette gauche, le cardiologue devrait dire.

Classification

Selon les raisons de l'expansion de la cavité, 2 types de dilatation du médicament sont distingués:

  1. Tonogénique. Il se développe en raison d'une augmentation persistante de la pression dans les cavités cardiaques, ce qui conduit à leur apport sanguin excessif. Ce type est souvent associé à une hypertrophie du muscle cardiaque (myocarde).
  2. Myogénique. Ce type de dilatation se développe dans un contexte de maladie cardiaque et conduit à un affaiblissement de l'activité contractile du myocarde. Cette condition est considérée comme irréversible..

Il existe 4 degrés de développement de la maladie:

  1. Une légère dilatation n'a aucune manifestation clinique. L'identification est une question de hasard..
  2. Reconnaître un degré modéré de pathologie est un peu plus facile, car la personne présente des symptômes de dilatation du médicament. Avec un traitement rapide, le problème peut être contrôlé avec succès..
  3. La dilatation prononcée du médicament se caractérise par des manifestations cliniques vives. L'efficacité de la thérapie est extrêmement faible. L'espérance de vie d'une personne ne dépasse pas 5-6 ans à partir du diagnostic.
  4. S'il n'est pas traité, une phase terminale dangereuse se produit. Dans ce cas, ils parlent de soins palliatifs, lorsque la thérapie vise à maintenir un niveau de vie adéquat.

Les spécialistes distinguent également les formes congénitales des formes acquises.

La classification moderne de la pathologie doit être prise en compte lors de la détermination du schéma thérapeutique.

Raisons du développement

Une diminution pathologique de la taille de la valve mitrale, à travers laquelle le sang circule de l'oreillette gauche vers le ventricule gauche, est la principale cause de l'extension de la cavité de la LP. La sténose entraîne presque toujours une stagnation de sang dans le département. Lorsqu'une nouvelle portion arrive, un débordement se produit et la cavité se dilate progressivement. En conséquence, la pression dans l'oreillette augmente, le myocarde est perturbé..

Diverses conditions peuvent provoquer de telles surcharges anormales:

  • malformations cardiaques;
  • hypertension pulmonaire;
  • maladies bronchopulmonaires accompagnées de spasmes;
  • lésions myocardiques infectieuses et inflammatoires;
  • pathologie des vaisseaux des poumons;
  • formes graves d'arythmie;
  • toute violation de la valve mitrale;
  • cardiomyopathie;
  • tumeur myocardique;
  • hypertension;
  • rhumatisme;
  • maladies auto-immunes;
  • hérédité accablée;
  • prendre certains médicaments.

La dilatation LP se produit souvent chez les personnes qui s'exposent à une activité physique excessive. Un exercice inadéquat conduit à la formation d'un «cœur d'athlète».

Symptômes cliniques

Un degré léger à modéré de la maladie se produit sans signes prononcés. Ce n'est qu'avec une forte expansion de la cavité que les symptômes apparaissent. Ceux-ci inclus:

  • douleur thoracique;
  • perturbation du rythme cardiaque;
  • essoufflement, essoufflement;
  • gonflement des membres inférieurs et supérieurs;
  • faiblesse générale, baisse des performances;
  • pâleur de la peau;
  • tousser;
  • cyanose du triangle nasolabial.

De telles manifestations cliniques sont observées dans de nombreuses pathologies du cœur et de l'insuffisance cardiaque. Pour différencier la dilatation de l'oreillette gauche des autres maladies, vous devez contacter un cardiologue.

Mesures diagnostiques

Un diagnostic précis ne peut être posé qu'après un examen du cœur et du système cardiovasculaire. Le médecin prescrit les tests de diagnostic suivants:

  1. Électrocardiographie (ECG). Un changement de l'onde P (elle devient large, élevée) est le signe principal d'une augmentation de LP.
  2. Examen échographique (échographie). L'échocardiographie vous permet d'évaluer l'état des valves, la taille du cœur, l'épaisseur du myocarde, etc..
  3. Radiographie pulmonaire. L'image peut montrer un modèle vasculaire amélioré, le déplacement du tronc de la bronche gauche vers le haut.
  4. Scintigraphie. La méthode est basée sur l'introduction d'isotopes radioactifs pour obtenir une image bidimensionnelle. Attribuer afin de vérifier la qualité du flux sanguin dans les artères et d'évaluer l'apport sanguin au myocarde.

Assurez-vous d'effectuer un prélèvement sanguin pour les analyses générales et biochimiques.

Les tests de charge pour la dilatation des médicaments sont contre-indiqués, car il existe un risque d'arrêt cardiaque au moment de l'intervention.

Tactiques de thérapie

L'expansion de l'oreillette gauche nécessite une approche intégrée, par conséquent, la thérapie est mieux effectuée dans des conditions stationnaires. L'objectif du traitement est d'éliminer les symptômes, de restaurer la fréquence cardiaque, de réduire le risque de complications. Compte tenu de la cause profonde (pathologie principale), le médecin peut prescrire des médicaments des groupes suivants:

  • médicaments antiarythmiques;
  • bêta-bloquants;
  • glycosides cardiaques;
  • médicaments antihypertenseurs;
  • agents antiplaquettaires (avec tendance à former des caillots sanguins);
  • médicaments diurétiques;
  • antibiotiques (pour l'inflammation du myocarde).

Il n'est pas toujours possible d'établir la cause exacte, par conséquent, un traitement symptomatique est souvent effectué. Si la cause de la pathologie réside dans la perturbation de l'appareil à valve, l'opération est indiquée. Installer un stimulateur cardiaque ou une transplantation cardiaque - méthodes chirurgicales.

Le traitement est combiné avec un régime alimentaire. Le patient doit exclure de l'alimentation toute malbouffe, minimiser l'utilisation de sel et d'eau.

Prévision, complications possibles

L'expansion de l'oreillette gauche entraîne de graves conséquences. Au fil du temps, une telle déviation peut provoquer:

  • insuffisance cardiaque;
  • infections cardiaques chroniques;
  • thrombose, thromboembolie;
  • fibrillation auriculaire;
  • perturbation persistante de la valve mitrale;
  • fibrillation auriculaire.

Les complications peuvent réduire considérablement la qualité de vie du patient et parfois entraîner une mort subite. Avec un type de maladie modéré, une personne peut vivre toute sa vie sans jamais se renseigner sur ce problème. Si le traitement est effectué à temps, il est probable que l'entorse s'arrête. Si la transformation est ignorée, une insuffisance cardiaque, une arythmie apparaissent. Dès que de telles violations se produisent, il est impossible d'arrêter le processus d'étirement du LP. Le pronostic global est défavorable. Seuls 50% des patients souffrant de complications vivent plus de 5 ans, le reste - moins d'un an.

Mesures préventives

La maladie est plus facile à prévenir qu'à traiter pendant longtemps. Les mesures préventives doivent être suivies à la fois par les personnes en bonne santé et celles qui ont déjà rencontré une maladie. Les médecins recommandent:

  • adhérer à une bonne nutrition;
  • arrêter de fumer pour toujours, l'alcool;
  • observer la routine quotidienne;
  • ne pratiquer que des sports réalisables;
  • passer plus de temps au grand air, faire des promenades;
  • éviter le stress, le stress émotionnel.

La dilatation de la cavité de l'oreillette gauche est une déviation importante qui peut sérieusement affecter la vie d'une personne. Elle est presque toujours associée au développement de conséquences dangereuses qui menacent la vie. Lors de la détection d'une dilatation, vous devez suivre toutes les recommandations d'un cardiologue. En éliminant la cause à temps, vous pouvez arrêter le développement ultérieur du problème.

Dilatation auriculaire gauche: profil de la maladie, causes, diagnostic et traitement

L'une des maladies dangereuses dans le domaine de la cardiologie est la dilatation de l'oreillette gauche, ce qui signifie une augmentation de la taille de la cavité cardiaque. Les perspectives d'une restauration complète de la santé ne sont possibles que dans les premiers stades de son développement. Ignorer le traitement et le diagnostic entraînera des effets indésirables..

Dilatation auriculaire gauche: qu'est-ce que c'est

La dilatation de l'oreillette gauche est une expansion des parois du muscle cardiaque causée par une augmentation du stress. Cela se produit en raison du fait que le sang pénètre dans le corps en une quantité dépassant les normes autorisées. La pathologie dans l'oreillette gauche est observée plusieurs fois plus souvent que sur le côté droit.

Il s'agit d'un symptôme dangereux qui peut déclencher l'apparition d'une maladie cardiaque. La difficulté est due au fait que dans les premiers stades de développement, il passe presque sans laisser de trace. Il est important qu'immédiatement après une détérioration du bien-être, consulter un cardiologue et subir les recherches nécessaires. Plus tôt un diagnostic est établi et qu'un traitement est prescrit, plus il est probable qu'il se protège contre des conséquences irréversibles.

La dilatation du LP est de 2 variétés:

  1. Tonogénique. Elle survient en raison d'un excès de sang remplissant l'organe musculaire, à cause duquel la paroi de la chambre ne change pas au début, mais progressivement la pression qui y pénètre augmente. Dans ce type de pathologie, la taille du cœur reste presque inchangée, la stagnation liquidienne ne se produit pas.
  2. Myogénique. La cause de la maladie est un changement dans les muscles cardiaques, de ce fait, la capacité de réduire le myocarde est progressivement réduite. Le tonus des organes diminue, les fibres musculaires s'allongent et s'étirent.

Les deux écarts sont le signe de l'apparition de violations importantes dans le corps.Si vous ignorez le traitement, le bien-être de la personne s'aggravera constamment, il existe un risque de complications potentiellement mortelles..

Degrés

Comme toute maladie, la dilatation de la cavité de l'oreillette gauche est classée en degrés. Selon la zone de dommage, il peut être 1, 2, 3 ou 4.

  1. Le premier degré est le plus simple. Si à ce stade un diagnostic est posé et qu'un traitement est prescrit, il sera alors possible de se débarrasser de la pathologie presque sans laisser de trace. Il ne peut être révélé qu'en faisant un ECHO du cœur. La personne continue de se sentir bien et ne remarque aucun signe de pathologie.
  2. Le deuxième degré est une dilatation modérée. À ce stade, les principaux symptômes de perturbation de l'organe musculaire sous forme d'essoufflement, de respiration rapide et de douleur dans la poitrine apparaissent. Il est déjà impossible de récupérer complètement même avec un diagnostic rapide, une personne peut vivre avec cette maladie à l'amiable si elle observe le traitement et est sous la supervision d'un cardiologue.
  3. Le troisième degré est une pathologie prononcée. Il est impossible de ne pas le remarquer, car à ce moment, le patient n'est plus en mesure d'effectuer le travail habituel et d'effectuer une activité physique. L'organe musculaire est déjà visiblement usé, donc une guérison complète est exclue.
  4. Le quatrième degré est la phase terminale. La vie du patient est en danger, tout traitement vise à ce que la personne commence à se sentir acceptable. La prévision dans ce cas est triste. La durée de vie d'un patient avec un degré extrême de dilatation de l'oreillette gauche ne dépasse pas 3-4 ans.

La pathologie se développe rapidement. Des complications de 1 à 4 degrés surviennent généralement dans les 4 à 8 ans, si une personne n'adhère pas au traitement, qui devrait être prescrit par un cardiologue. Parfois, c'est moins, cela dépend des caractéristiques individuelles du corps humain.

Il est important de toujours écouter votre corps et lorsque les premiers symptômes de malaise apparaissent, rendez-vous à la clinique. Dans ce cas, il ne sera pas possible de se débarrasser de la maladie, mais il sera possible d'augmenter l'espérance de vie et de normaliser le bien-être..

Symptômes

La dilatation de l'oreillette gauche est une maladie dans laquelle il est impossible de reporter une visite chez le médecin. Les signes de détérioration de la santé suivants doivent être vigilants:

  • faiblesse générale, apparition d'une sensation de lourdeur et de léthargie dans les membres supérieurs et inférieurs;
  • réduction de l'endurance et des performances, émergence de difficultés avec la mise en œuvre des tâches ménagères ou de production habituelles;
  • l'apparition d'un essoufflement, d'abord après une activité physique modérée, puis dans un état calme;
  • gonflement des jambes et des bras;
  • augmentation de la fréquence cardiaque dans un état calme et détendu;
  • pâleur de la peau et expression distincte du triangle nasolabial.

Le danger de dysfonctionnement de l'organe musculaire est dû au fait qu'au premier et au deuxième degré la maladie passe presque sans laisser de trace. Une personne peut avoir un essoufflement ou des balles devenir plus fréquentes après la distance qui lui est familière, mais elle n'y attachera aucune importance. En ce moment, la pathologie est compliquée et la vie humaine est au bord du risque.

Les causes

Les causes d'étirement des parois de l'oreillette gauche comprennent:

  • une activité physique excessive, les athlètes dont les activités visent à augmenter la masse musculaire sont à risque;
  • dysfonctionnement de la valve mitrale, qui s'accompagne d'un retour de sang;
  • facteur héréditaire, plus il y a de personnes souffrant de maladies cardiaques dans la famille du patient, plus il risque de développer cette pathologie;
  • modification anatomique des structures cardiaques - hypertension artérielle;
  • tumeurs bénignes ou malignes;
  • absence d'éjection de sang dans l'artère principale de l'organe musculaire, en raison de laquelle une congestion dans les ventricules se forme.

La cause de ce symptôme peut être des pathologies congénitales associées à un fonctionnement anormal du système cardiovasculaire. Il peut également avoir une forme secondaire, s'il apparaît à la suite d'un processus inflammatoire, du développement d'une tumeur, de complications de maladies, d'une intervention chirurgicale ou d'autres facteurs.

Diagnostique

L'une des premières décisions en cas de détérioration du bien-être est de consulter un cardiologue. Il fera une anamnèse en fonction des plaintes du patient, après quoi il prescrira les types de mesures diagnostiques suivantes:

  • mesure de la pression;
  • détermination de la fréquence cardiaque;
  • ECG;
  • ÉCHO;
  • IRM - si le médecin soupçonne une tumeur dans le muscle cardiaque.

Les principaux types de diagnostics pour étirer les parois de l'oreillette gauche sont ECHO et ECG. Dans le premier cas, la présence ou l'absence de défauts organiques et leur degré sont déterminés. Les résultats de l'ECG détermineront le degré de déviation du fonctionnement des structures cardiaques.

Pendant la dilatation, il est interdit d'effectuer des charges d'essai. Cela est dû à la forte probabilité d'arrêt cardiaque et de mort subite..

Traitement

Les mesures thérapeutiques visent à réduire la charge sur l'organe musculaire, à prévenir le développement de complications et à améliorer le bien-être du patient. Un cardiologue prescrit un traitement avec des médicaments des groupes suivants:

  • diurétiques - assurent l'écoulement correct du liquide, empêchent la formation de stagnation;
  • antiarythmique - normaliser la fréquence cardiaque;
  • glycosides - nécessaires pour stabiliser les contractions myocardiques;
  • antihypertenseur - ne sont prescrits qu'avec une pression systématiquement accrue;
  • médicaments antithrombotiques pour prévenir les caillots sanguins dus à la congestion des fluides.

En plus de la pharmacothérapie, une chirurgie peut également être prescrite, dans laquelle il est nécessaire de retirer la tumeur ou d'éliminer la pathologie à l'origine de cette maladie. En cas d'arythmies sévères, un stimulateur cardiaque est installé pour soutenir le travail de l'organe musculaire. Le dernier événement est la transplantation, qui est rarement effectuée en raison du manque de matériel de transplantation approprié et de la complexité de la procédure..

Complications possibles

Au stade initial de l'étirement des parois de l'oreillette, la santé humaine est en sécurité. À mesure que la pathologie évolue, il existe un risque de complications suivantes:

  • stagnation du sang, c'est pourquoi la nutrition musculaire est perturbée et une inflammation myocardique se forme;
  • issue fatale causée par une fibrillation auriculaire et ventriculaire concomitante et une arythmie sévère;
  • caillots sanguins et obstruction des gros vaisseaux;
  • insuffisance cardiaque;
  • crise cardiaque causée par un manque aigu de nutrition des structures cardiaques;
  • écoulement inversé du sang, mouvement fluide de l'estomac vers l'oreillette;
  • choc cardiogénique;
  • arrêt musculaire cardiaque.

Si une personne n'adhère pas au traitement, son état devient critique. La mort peut survenir à tout moment, le risque augmente après le stress ou l'effort physique.

La prévention

L'apparition d'une pathologie congénitale ne peut être évitée. Mais, le risque de complications est minime, car il est diagnostiqué à temps et le patient est sous la surveillance d'un cardiologue et adhère au traitement. Il est possible de prévenir l'apparition d'une maladie secondaire si des mesures préventives sont observées:

  • une bonne nutrition, en ajoutant des nutriments à l'alimentation;
  • rejet des mauvaises habitudes;
  • exercice régulier, seul un exercice modéré est autorisé;
  • alternance rationnelle de travail et de repos.

S'il y avait beaucoup de personnes souffrant de maladies cardiaques dans la famille, vous devez périodiquement consulter un cardiologue et effectuer un examen diagnostique. Cela vous permettra d'identifier la maladie à un stade précoce de son développement et de son influence en temps opportun, empêchant le développement de complications.

Prévoir

Le pronostic est favorable dans un cas si un dysfonctionnement du système cardiovasculaire est détecté à 1 ou 2 stades. Le patient sera sous traitement d'entretien, donc pendant les prochaines décennies, il continuera à se sentir bien et à ne pas ressentir les symptômes caractéristiques de cette maladie..

Si la maladie est déjà diagnostiquée aux stades 3-4, le pronostic est défavorable. Même pendant le traitement, le muscle cardiaque continue de s'user, entraînant la mort. La durée de vie maximale avec une telle pathologie est de 10 ans, mais même avec le bon traitement, seulement un quart des patients survivent à ce moment..

Conclusion

Le pronostic global de dilatation de la chambre auriculaire gauche est défavorable. La vie d'une personne est en danger et, si le traitement n'est pas suivi, elle peut être interrompue à tout moment. Vous ne pouvez pas compter sur le rétablissement de votre santé même lorsque les premiers symptômes apparaissent. Si vous êtes à risque de problèmes de cardiologie, que vous avez un mauvais style de vie et de mauvaises habitudes, consultez régulièrement un cardiologue, même si vous vous sentez bien, pour identifier en temps opportun la pathologie et l'affecter..

Qu'est-ce que la carence en pouls: comment déterminer et calculer le traitement

Signes et traitement de la dilatation des cavités cardiaques

Combien de crises cardiaques une personne peut-elle avoir

Hypertrophie auriculaire droite: causes, symptômes, diagnostic, comment traiter

Cardiomyopathie hypertrophique (HCMP): causes, symptômes, diagnostic et traitement

Dilatation auriculaire gauche: causes et degrés, symptômes et traitement

Comme mentionné précédemment, cela peut se produire avec n'importe quel organe interne creux du corps. Mais le plus souvent, le concept de dilatation s'applique aux pathologies des cavités cardiaques.

Selon l'endroit exact où l'expansion s'est produite, la dilatation cardiaque peut être divisée en:

  • dilatation de l'oreillette gauche;
  • dilatation du ventricule gauche;
  • dilatation de l'oreillette droite;
  • dilatation ventriculaire droite.

En règle générale, une chambre cardiaque se dilate, dans de rares cas, cela peut se produire avec les oreillettes ou les ventricules. Cette condition peut entraîner des arythmies, une insuffisance cardiaque, une thromboembolie ou d'autres maladies. La dilatation aortique est un symptôme direct de la dysplasie du tissu conjonctif..

Mécanisme de développement

La dilatation des médicaments n'est pas un processus indépendant. Une unité nosologique n'est pas envisagée. Comment se forme cette condition??

Normalement, les structures cardiaques fonctionnent en continu, agissant comme une grande pompe. L'éjection de sang est assurée par alternance de contraction synchrone de toutes les cavités cardiaques.

Le tissu conjonctif liquide se déplace dans une direction: de la partie supérieure aux ventricules, il n'y a pas de courant inverse.

À la suite de défauts génétiques congénitaux, d'une sclérose acquise des tissus actifs (remplacement des zones touchées par des cicatrices), d'une longue période inflammatoire, etc., le sang persiste dans l'oreillette gauche plus longtemps qu'il ne le devrait. Ou il y a régurgitation (reflux du tissu conjonctif fluide du ventricule arrière).

À long terme, la caméra s'étire et la taille normale de l'organe.

Cela entraîne une diminution de l'éjection dans un grand cercle de circulation sanguine, une baisse de l'hémodynamique générale et locale.

Les tissus et les systèmes éloignés souffrent d'une carence en oxygène et en nutriments. Début du développement de défauts d'organes et de troubles fonctionnels.

Étiologie

La dilatation résultante des cavités cardiaques aura ses propres causes de développement..

Par exemple, l'expansion de l'oreillette droite se produit en raison de la pression élevée dans un petit cercle de circulation, qui, à son tour, augmente en raison de:

  • maladies cardiaques infectieuses;
  • maladies obstructives des poumons et des bronches;
  • hypertension pulmonaire;
  • malformations cardiaques;
  • sténose tricuspide.

Souvent, il y a une expansion des départements gauches, c'est-à-dire de l'oreillette gauche, car la valve est rétrécie, à travers laquelle le sang circule de l'oreillette gauche vers le ventricule gauche. Des violations se produisent également avec le mouvement inverse du sang. Pour cette raison, la pression est également perturbée dans un grand cercle de circulation sanguine. Il devient difficile pour le cœur de travailler.

Les principales raisons dans ce cas sont:

  • gros effort physique;
  • fibrillation auriculaire;
  • fibrillation auriculaire;
  • cardiomyopathie.

Le sang coule dans le ventricule gauche depuis l'oreillette gauche, puis dans l'aorte, qui nourrit tout le corps. La dilatation du ventricule gauche se produit en raison du rétrécissement de la lumière de l'aorte.

Les raisons en sont les suivantes:

  • certaines malformations cardiaques;
  • sténose aortique;
  • maladie coronarienne;
  • myocardite;
  • pression artérielle chronique élevée.

La principale raison de l'expansion du ventricule droit est la sténose et l'insuffisance de la valve pulmonaire, et elles se développent en raison de maladies telles que:

  • endocardite bactérienne;
  • rhumatisme;
  • certaines malformations du cœur;
  • hypertension pulmonaire.

Mais il existe des raisons générales qui peuvent déclencher l'expansion des cavités du cœur, à savoir:

  • complications après certaines maladies infectieuses, par exemple, en raison d'un mal de gorge ou d'une scarlatine;
  • pathologies virales et fongiques;
  • la présence de parasites dans le corps;
  • empoisonnement corporel;
  • néoplasmes de nature bénigne ou maligne;
  • maladie thyroïdienne;
  • certaines maladies auto-immunes;
  • effets secondaires après la médication.

Il faut dire que l'expansion des organes peut être à la fois la cause de toute pathologie cardiaque et son signe.


Dilatation ventriculaire gauche

Formes de la maladie

L'expansion de l'oreillette gauche est caractérisée par un groupe de bases. En fonction de l'origine du processus pathologique, il existe:

  • Forme congénitale. La proportion de cette condition dans le nombre total de situations cliniques enregistrées est de 35 à 40%, il s'agit d'une minorité. Les processus pathologiques sont déjà diagnostiqués à des stades développés, car un petit patient n'est pas en mesure de formuler ses plaintes avant de grandir et les parents interprètent incorrectement les manifestations objectives en raison de la négligence ou du manque d'expérience. Les perspectives de traitement à cet égard sont légèrement pires..
  • Forme acquise. Elle est causée par l'évolution d'une maladie. Un patient attentif peut établir une relation de cause à effet entre l'état et le développement des symptômes de dilatation, ce qui est assez prononcé dès le deuxième stade..

La prévention

Les mesures préventives font partie du traitement de cette condition: sans elles, il n'y aura pas de résultat positif.

À cet égard, les règles suivantes devraient être suivies:

  • équilibrez votre alimentation, dans laquelle il n'y aura que des aliments végétaux, de la viande et du poisson maigre, des fruits de mer, des produits laitiers, des noix et des céréales;
  • passer plus de temps à l'extérieur;
  • faire des exercices physiques;
  • arrêter de fumer et de boire.

Tout cela contribuera à améliorer la circulation sanguine, à renforcer les muscles myocardiques, à augmenter l'immunité, puis l'espérance de vie augmentera.

Degrés de dilatation

Une autre base de classification est le degré d'anomalies pathologiques. En conséquence, ils parlent de 3 ou 4 stades de développement de la maladie.

  • 1. Degré léger. Il est formé à la suite d'un facteur génétique, de malformations intra-utérines et de conditions acquises.

Elle se caractérise par l'absence totale de tableau clinique, ce qui fait du diagnostic une affaire de cas..

Il est possible d'identifier la déformation initiale du plan organique par échocardiographie. Il ne faut pas beaucoup de qualifications pour énoncer un fait.

La détermination de la cause profonde repose sur les épaules du cardiologue, réalisée à l'aide d'un groupe de mesures.

  • 2. Dilatation modérée. À ce stade, le processus est diagnostiqué beaucoup plus souvent..

Une image lumineuse et non spécifique est typique: essoufflement, douleur thoracique, arythmies. Ce sont des signes courants de toute condition associée à une altération du fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins..

Néanmoins, les chances de diagnostic précoce sont élevées, ce qui est une bonne nouvelle pour le patient..

Les perspectives d'une guérison complète sont déjà brumeuses, mais avec une combinaison réfléchie de thérapie, le patient ne remarquera pas la différence. Vous pouvez garder le processus sous contrôle total.

  • 3. Dilatation sévère de l'oreillette gauche. Certaines classifications nationales sont considérées comme extrêmes..

Elle est déterminée par un tableau clinique vivant avec une diminution significative de la tolérance à l'activité physique, l'incapacité de travailler de manière adéquate et d'effectuer des tâches dans la vie quotidienne.

Les défauts organiques sont grossiers, observés non seulement du côté du cœur, les systèmes distants sont également modifiés.

Les perspectives de guérison sont minimes. De plus, l'espérance de vie pendant le traitement dépasse rarement 3-4 ans.

  • 4. La phase terminale. Cette étape se produit si elle n'est pas traitée assez rapidement. La période approximative est de 4 à 8 ans, parfois moins. Dépend de la nature du processus pathologique donnant lieu à une dilatation. L'aide est palliative, visant à assurer un niveau de bien-être acceptable, minimum possible.

Ces classifications jouent un rôle important dans le développement de tactiques diagnostiques et d'autres thérapies..

Classification et caractéristiques

Il existe deux types de dilatation auriculaire:

  1. Tonogénique. Elle résulte de la pression élevée et de la présence d'un grand volume de liquide dans la chambre. Le plus souvent, cette forme s'accompagne d'une hypertrophie myocardique.
  2. Myogénique. Ce type de changement se produit en raison de diverses maladies cardiaques et conduit à un affaiblissement de la fonction contractile du myocarde. Ces écarts dans les cavités sont irréversibles.

Le plus souvent, une seule chambre cardiaque subit une augmentation. Le danger de cette condition est le risque de développer une arythmie ou une insuffisance cardiaque chronique.


La fonction principale de l'oreillette gauche est l'apport de sang enrichi en oxygène au ventricule gauche. Après cela, il est pompé dans l'aorte et transporté dans tout le corps. Entre ces départements, il y a une valve. Si son travail est perturbé, une dilatation de la cavité de l'oreillette gauche se développe. En conséquence, le sang passe fortement à travers l'ouverture rétrécie, ce qui provoque une surcharge et un étirement de la paroi cardiaque..

Il n'y a pas de symptômes spécifiques à de tels changements. Un fait important est que cette maladie s'accompagne généralement d'autres anomalies dans le travail du cœur. Le plus souvent, les patients se plaignent de l'apparition de symptômes d'arythmie et de sténose. Ils se manifestent par un essoufflement, une cyanose ou une pâleur de la peau.

Des changements dans l'oreillette droite peuvent survenir avec une augmentation de la pression dans les vaisseaux sanguins du cercle pulmonaire (pulmonaire) de la circulation sanguine. Des problèmes similaires peuvent également survenir en raison d'une infection myocardique et d'une hypertension pulmonaire. Certaines malformations cardiaques peuvent également entraîner une augmentation du volume de l'oreillette droite..

Pour le traitement efficace de ce phénomène, tout d'abord, il est nécessaire d'établir la cause et de l'arrêter. Si cela n'est pas fait à temps, l'hypertrophie et l'insuffisance cardiaque se produisent à l'avenir..

Le traitement le plus courant est la chirurgie. Pour obtenir un résultat positif, une correction médicale de la maladie sous-jacente est requise.

Quelle est la pathologie dangereuse?

La condition menace le développement d'un groupe de complications, parmi lesquelles:

  • Inflammation myocardique. Formé à la suite de la stagnation du sang, des troubles de la nutrition musculaire.
  • Fibrillation auriculaire, puis fibrillation ventriculaire. Elle caractérise une arythmie sévère, le travail des structures cardiaques est perturbé. Le déroulement parallèle des deux processus détermine les risques accrus de décès.
  • La formation de caillots sanguins, le blocage de gros vaisseaux avec un caillot sanguin. Une conséquence typique de la dilatation, car la stase sanguine contribue à son épaississement.
  • Insuffisance cardiaque congestive. En fait, il s'agit d'un dysfonctionnement d'un organe musculaire de gravité variable. Elle est déterminée par un groupe d'espèces dont les manifestations cliniques et les pronostics diffèrent, les perspectives de rétablissement.
  • Crise cardiaque Malnutrition aiguë des structures cardiaques et, à la suite de la nécrose tissulaire, remplacement des cellules myocytaires fonctionnellement actives capables de contracter et de conduire une impulsion électrique avec des cicatrices grossières. En fait, c'est un tissu mort. Plus c'est, plus le cœur fonctionne mal..
  • Arythmie paroxystique. Généralement par type de tachycardie (accélération de l'activité des structures cardiaques).
  • Insuffisance mitrale. Il suggère une possible régurgitation (flux sanguin inversé des ventricules vers les oreillettes), une altération de l'activité fonctionnelle de l'organe et du flux sanguin et une baisse de l'hémodynamique. La mort est une question de temps.
  • Choc cardiogénique. Condition d'urgence aiguë. Cela nécessite une aide urgente, mais les chances de retour d'un patient sont presque illusoires. Même avec de la chance, la mort surviendra dans les années à venir. On peut compter des exceptions sur les doigts pour toute la solide pratique des médecins de la planète.
  • Insuffisance cardiaque.

La prévention des complications est l'un des objectifs du traitement à tout moment. Il est préférable de le résoudre tôt..

Complications possibles

Une dilatation qui affecte la racine aortique ou la cavité cardiaque peut entraîner de graves complications. Par exemple, les parois du cœur s'étireront et deviendront plus denses.

Pour cette raison, les conditions suivantes se produisent:

  • Insuffisance cardiaque chronique;
  • maladie cardiaque chronique infectieuse;
  • expansion de la valve annulaire;
  • thrombose et bien plus.

Ces pathologies aggravent la qualité de la vie humaine et si rien n'y est fait, une issue fatale est possible. Par conséquent, lorsqu'ils apparaissent, vous devez demander l'aide d'un cardiologue.

Les causes

Les facteurs sont toujours pathologiques. Certains d'entre eux sont animés par le patient lui-même..

Exercice excessif

Ils conduisent à la formation du soi-disant cœur d'athlète. Il s'agit d'une combinaison de la dilatation de plusieurs chambres avec l'augmentation de la masse musculaire.

Des options tronquées sont possibles. Les professionnels et les amateurs de plein air souffrent. En principe, il s'agit d'une condition relativement normale. Le corps s'adapte au changement.

Mais le plus souvent, une asymétrie grossière se produit, car l'activité physique, son mode est mal choisi. Un exercice inadéquat entraîne un dysfonctionnement.

Toute maladie de la valve mitrale

Accompagné d'un reflux inversé de sang (régurgitation de MK). Ce sont généralement des malformations congénitales de la structure anatomique: prolapsus, sténose.

Un peu moins fréquemment, la condition s'avère secondaire, acquise à la suite de l'évolution de pathologies inflammatoires, de rhumatismes et d'autres conditions similaires associées à une destruction macroscopique des tissus pendant une longue ou une courte période de temps (crise cardiaque).

Chargé par l'hérédité

Une prédisposition aux pathologies cardiaques est transmise. Plus il y a de parents souffrant de maladies du système cardiovasculaire dans l'histoire, plus la probabilité est élevée. En même temps, personne ne garantit la pathologie.

Troubles du développement périnatal, syndromes génétiques

Ils se forment même au moment de la pose des structures cardiaques. Ces derniers sont plus souvent caractérisés par des troubles généralisés par de nombreux organes et systèmes.

La récupération est très difficile, dans certains cas, c'est complètement impossible.

Hypertension artérielle

Il provoque une augmentation de la charge sur le cœur, les vaisseaux sanguins, conduit à une diminution de l'élasticité des tissus et des défauts organiques macroscopiques.

Changements anatomiques classiques dans les structures cardiaques - hypertrophie ventriculaire gauche (prolifération de la couche musculaire sans activité accrue), ainsi que dilatation de l'oreillette correspondante.

La garantie de la prévention d'un tel résultat est déterminée par le traitement précoce de la maladie sous-jacente avec l'utilisation d'antihypertenseurs et de protecteurs.

Processus néoplasiques dans les structures cardiaques

Un phénomène relativement rare mais possible. Le plus souvent, les tumeurs de cette localisation s'avèrent bénignes, mais une caractéristique similaire est très arbitraire: une compression est observée, une diminution de l'intensité des structures cardiaques. Expansion de la chambre auriculaire gauche complication relativement tardive.

Formes dangereuses d'arythmie à long terme

De la fibrillation à l'extrasystole auriculaire. Le développement du processus pathologique n'est pas associé à la violation de la fréquence des contractions, mais à des défauts des tissus organiques.

Rétrécissement aortique

Anomalies congénitales possibles ou processus acquis.

Elle se caractérise par une libération insuffisante de sang dans l'artère principale du corps. D'où la congestion dans le ventricule.

Avec le stade avancé du processus, le tissu conjonctif liquide devient tellement qu'il appuie sur la valve auriculaire et finit par refluer dans la chambre précédente, l'étirant et augmentant son volume.

Il s'agit d'un processus en chaîne qui doit être arrêté rapidement..

Pathologies inflammatoires du cœur

Affecte généralement le myocarde, moins souvent d'autres structures. Ils ont une origine infectieuse, un peu moins auto-immune. Les deux options sont dangereuses, nécessitent un traitement hospitalier.

Le «bonus» correspond aux facteurs pathologiques de nature subjective et contrôlée: tabagisme, consommation d'alcool, café, stress excessif à long terme, toxicomanie, traitement inapproprié avec certaines drogues.

Les causes de dilatation de l'oreillette gauche sont éliminées par des méthodes préventives: curation de la maladie sous-jacente ou élimination de la dépendance en priorité.

Il y a souvent un phénomène paradoxal: le processus pathologique commence pour une certaine raison et s'exacerbe..

Variétés et causes

Anatomiquement, le cœur est un organe creux dans lequel il y a 4 sections - les oreillettes droite et gauche et les mêmes ventricules. Avec l'expansion des cavités, la décharge de sang dans les gros vaisseaux diminue, des phénomènes de stagnation se produisent.

Il existe plusieurs classifications d'extensions. Selon les raisons, la dilatation est:

  • Tonogénique - se développe en raison d'un remplissage accru de liquide en circulation. Aux premiers stades de la pathologie, les parois des cavités cardiaques ne s'épaississent pas.
  • Myogénique - en raison de l'épaississement du myocarde, sa fonction contractile en souffre, la circulation sanguine est perturbée et les cavités se dilatent.

La dilatation n'est pas une maladie indépendante, elle survient dans un contexte de diverses maladies. Selon les caractéristiques morphologiques, on distingue les formes simples, hypertrophiques et atrophiques:

  • Avec une simple dilatation, l'épaisseur de la paroi ne change pas beaucoup, mais le volume des cavités augmente.
  • La forme hypertrophique s'accompagne d'un épaississement des parois et d'une expansion des chambres.
  • Dans la variante atrophique, les parois s'amincissent et le volume des chambres augmente. Ce formulaire est considéré comme le plus défavorable.

L'expansion peut capturer des cavités cardiaques individuelles ou plusieurs services à la fois. De ce point de vue, la dilatation se distingue:

  • oreillette gauche;
  • oreillette droite;
  • ventricule gauche;
  • ventricule droit;
  • moitié gauche (ventricule et oreillette);
  • deux ventricules à la fois;
  • extension de toutes les caméras en même temps - «cœur de taureau».

Les causes de dilatation peuvent être communes à tous les types d'expansion ou différentes des formes isolées. Les causes courantes incluent:

  1. Processus inflammatoires retardés du muscle cardiaque - myocardite bactérienne, fongique ou virale.
  2. Infestations parasitaires myocardiques.
  3. Intoxication chronique à l'alcool, aux drogues et à certaines drogues.
  4. Maladies auto-immunes.
  5. Troubles endocriniens.
  6. Tumeurs oncologiques.

La cause de dilatations isolées peut être des malformations cardiaques congénitales ou acquises (dommages à l'oreillette droite avec sténose tricuspide), ainsi que l'hypertension (les parties gauches souffrent).

Symptômes

Une liste approximative des signes est la suivante:

  • Faiblesse générale, capacité de travail réduite, incapacité à remplir correctement les fonctions actuelles à la maison et en général.
  • Dyspnée. Violation de l'échange de gaz normal. D'abord en état d'activité physique intense ou modérée, puis en repos complet. Cela affecte la qualité de vie et la productivité dans divers domaines..
  • Gonflement des membres inférieurs. À la suite d'une violation de l'activité fonctionnelle (filtrage) des reins. Le volume de sang en circulation augmente, le liquide est mal évacué du corps. L'intensité du symptôme dépend du stade du processus pathologique..
  • Arythmies. Subjectivement, il se fait sentir comme une accélération de la fréquence cardiaque, des accidents vasculaires cérébraux manqués, des battements de poitrine avec le sentiment que l'activité cardiaque s'arrêtera maintenant.
  • Pâleur de la peau.
  • Cyanose du triangle nasolabial. Il se développe toujours, ne caractérise pas le degré d'activité pathologique.

Au premier ou au deuxième stade, les troubles généralisés ne sont pas observés, car il n'y a aucun symptôme ou ils sont rares (la phase modérée donne une chance de reconnaître la condition).

Le patient devient otage de la situation. Même au stade 2, l'activité physique peut entraîner la mort à la suite d'un arrêt cardiaque.

Les signes de dilatation ne sont pas assez spécifiques: ils se caractérisent par des manifestations de l'organe musculaire lui-même, du système nerveux et des voies excrétoires.

Extension de caméra droite

À partir d'un grand cercle, le sang veineux pénètre dans l'oreillette droite. Ensuite, il est pompé à travers la valve tricuspide dans le ventricule droit, et de là dans le tronc pulmonaire. Dans les poumons, il est saturé d'oxygène. La dilatation de l'oreillette droite peut avoir les causes suivantes:

  1. Rétrécissement de la valve tricuspide, à la suite de quoi tout le sang ne peut pas pénétrer dans le ventricule et s'accumule dans l'oreillette. Une augmentation du volume sanguin entraîne une augmentation de la pression et une expansion de la cavité.
  2. Insuffisance valvulaire - en conséquence, une partie du sang est rejetée par le ventricule.
  3. Maladies respiratoires. Le spasme artériel se produit dans la circulation pulmonaire, il est donc difficile de faire passer le sang à travers eux.
  4. Pathologie cardiaque - maladie ischémique, cardiosclérose postinfratique.
  5. Myocardite infectieuse et autre.

La dilatation du ventricule droit se produit en raison de malformations de la valve artérielle pulmonaire. Les autres causes incluent les maladies cardiaques et l'hypertension pulmonaire..

Les principaux symptômes de l'élargissement des chambres droites sont un œdème prononcé:

  • gonflement des veines de la région cervicale;
  • élargissement du foie en taille;
  • gonflement des membres;
  • accumulation de liquide dans la cavité abdominale - ascite;
  • congestion dans la cavité pleurale et les poumons - hydrothorax;
  • liquide dans la cavité du sac cardiaque - hydropéricarde;
  • la manifestation la plus grave est un œdème général de tout le corps (anasarca).

Diagnostique

L'examen des patients est effectué sous la supervision d'un cardiologue, le cas échéant, d'un groupe d'autres spécialistes.

Exemple de liste d'événements:

  • Interrogatoire oral du patient et collecte de données anamnestiques. De nombreux facteurs doivent être identifiés qui jouent un rôle..
  • Mesure de la pression artérielle (éventuellement augmentation, diminution), fréquence cardiaque (tachycardie typique, circulant en parallèle avec différents types d'arythmies).
  • Suivi quotidien. Enregistrement de la pression artérielle sur 24 heures. Utilisé pour un diagnostic précoce..
  • Électrocardiographie Il joue le même rôle. Montre le degré de déviation des structures cardiaques.
  • Échocardiographie. La technique principale. Il permet d'identifier au premier coup d'œil les défauts organiques, de déterminer leur degré, de prévoir les complications.
  • IRM avec suspicion de tumeur cardiaque.

Les tests de résistance ne sont pas effectués en raison de l'arrêt probable de l'organe musculaire et de la mort subite.

Dilatation ventriculaire gauche

Dernier article mis à jour:

La dilatation ventriculaire gauche est une condition pathologique dans laquelle l'une des cavités du cœur, le ventricule gauche, se dilate ou s'étire (se dilate).

Les causes

Il existe plusieurs raisons pour le développement de cette condition, mais elles peuvent être conditionnellement divisées en deux groupes. Le premier est associé à des changements dans le myocarde du ventricule gauche, et le second est qu'un ventricule gauche sain et normal est surchargé, mais les premières choses d'abord.

Surcharge ventriculaire gauche

Le ventricule gauche est une chambre qui, en diminuant et en augmentant de volume, assure la fonction de pompage du cœur.

Cette chambre reçoit le sang de l'oreillette gauche et le pompe dans l'aorte - la plus grande artère du corps, à partir de laquelle le sang est redistribué à tous les organes.

Si l'aorte ou (plus souvent) la valve aortique est rétrécie, le ventricule gauche subit une surcharge et commence à s'étirer, à se dilater. Une situation similaire se produit avec certaines malformations cardiaques dans lesquelles trop de sang pénètre dans le ventricule gauche.

Parmi les malformations conduisant à une dilatation du ventricule gauche, la plus courante est la sténose aortique.

Conditions pathologiques dans les parois (myocarde) du ventricule gauche

La dilatation du ventricule gauche peut se produire absolument sans raison, dans ce cas, cette condition est appelée cardiomyopathie dilatée. Un tel diagnostic n'est valable que si d'autres causes de dilatation sont exclues, nous en discuterons plus loin.

Les autres causes de dilatation sont: inflammation cardiaque - myocardite; maladie coronarienne; maladie hypertonique. Avec ces maladies, la paroi du ventricule gauche s'affaiblit, perd de son élasticité et, par conséquent, commence à s'étirer.

Comment diagnostiquer la dilatation ventriculaire gauche?

ne sont pas des critères diagnostiques, car avec une légère dilatation, ils peuvent ne pas exister du tout, du moins pour le moment. Si, en raison de la dilatation, la fonction de pompage du cœur commence à diminuer, il existe des signes d'insuffisance cardiaque: faiblesse, mauvaise tolérance aux charges, essoufflement, gonflement des jambes, etc..

dans certains cas, cela peut permettre de suspecter des changements dans le ventricule gauche, mais la dilatation elle-même ne permet pas non plus de détecter cette méthode..

- c'est la principale méthode de détection de la dilatation du ventricule gauche, de plus, l'échographie peut détecter les malformations cardiaques, et parfois l'infarctus du myocarde, et, par conséquent, la cause de la dilatation.

L'échographie du cœur mesure le diamètre du ventricule gauche dans l'espace bidimensionnel, plus précisément la taille diastolique finie, indiquée en conclusion par l'abréviation "KDR".

Normalement, le CRC du ventricule gauche, chez une personne moyenne, ne doit pas dépasser 56 mm. Mais ce chiffre n'est pas absolu. Ainsi, par exemple, un basketteur d'une hauteur de 2 mètres et d'un poids de 110 kg. KDR = 56-58 mm est la norme, alors que chez une femme avec une taille de 155 cm et un poids de 45 kg, KDR = 54-55 mm peut être considérée comme une dilatation du ventricule gauche.

Traitement

Bien sûr, la dilatation du ventricule gauche est une condition pathologique qui nécessite un traitement. La thérapie est choisie en fonction des causes de dilatation: élimination du défaut, traitement de l'hypertension artérielle, maladie coronarienne.

Malheureusement, il est loin d'être toujours possible d'éliminer la dilatation du ventricule gauche, car elle peut être basée sur des changements irréversibles du muscle cardiaque: myocardiofibrose, changements cicatriciels et sclérotiques du myocarde. Dans de tels cas, l'objectif principal du traitement est d'empêcher une nouvelle progression de la distension ventriculaire gauche.

Il convient de noter que dans certains cas, le traitement se résume à une thérapie métabolique (trimétazidine, mildronate, corvitine, etc.), dans d'autres cas, un traitement plus sérieux est nécessaire.

Quelle est la dilatation dangereuse du ventricule gauche?

Nous avons déjà mentionné que la dilatation du ventricule gauche est lourde de développement de l'insuffisance cardiaque. De plus, des conditions préalables au développement de certaines arythmies, y compris celles menaçant le pronostic vital, sont créées dans le ventricule gauche altéré.

De plus, après l'expansion du ventricule, l'expansion de l'anneau valvulaire se produit souvent et, par conséquent, la déformation de la valve mitrale. Cela conduit au développement d'une maladie cardiaque - la régurgitation mitrale, qui aggrave considérablement la situation clinique..

Il est très important d'identifier et de commencer le traitement de la dilatation ventriculaire gauche en temps opportun, et bien que ce ne soit pas la clé du succès, une guérison complète n'est pas toujours possible, mais elle contribue à stabiliser la situation, à améliorer la qualité de vie et sa durée.

Les deux onglets suivants modifient le contenu ci-dessous.

Alexander Gokhman

L'auteur de l'article est le Dr Gokhman Alexander. Cardiologue / interniste interniste Kaplan Medical Center (Israël)

Publications récentes de l'auteur Alexander Gokhman (Voir tous)

  • Puis-je boire de l'alcool avec arythmie? - 9 avril 2018
  • Libellé de l'hypertension - comment déchiffrer le diagnostic - 3 mars 2018
  • ECG pour l'hypertension - 1er février 2018
  • Douleur thoracique - 15 janvier 2018
  • Ce qui ne peut pas être fait avec l'angine de poitrine - 4 janvier 2018

Traitement

La thérapie est mixte. Des méthodes conservatrices sont utilisées à un stade précoce, une combinaison d'exposition chirurgicale et de médicaments à la phase avancée du processus pathologique.

Les médicaments suivants sont prescrits:

  • Antiarythmique. Comme l'amiodarone, c'est le plus sûr. Utilisé pour restaurer une fréquence cardiaque adéquate et correcte.
  • Antihypertenseur en cas d'hypertension artérielle. Enap, Diltiazem, Perindopril feront l'affaire. Les combinaisons sont différentes.
  • Diurétiques pour normaliser l'évacuation des fluides du corps.
  • Glycosides cardiaques. Stabiliser la contractilité myocardique.
  • Antithrombotique de nature diverse.

La chirurgie vise à arrêter la cause profonde ou à installer un stimulateur cardiaque avec arythmie sévère.

Peut-être l'excision de tissus modifiés pathologiquement dans le contexte de lésions tumorales. Des méthodes spécifiques sont déterminées par un spécialiste en fonction de la maladie sous-jacente.

Le moyen ultime de lutte, si le cœur est changé de manière significative - la transplantation. Cependant, ce n'est pas un événement facile..

De plus, il est presque incroyable de trouver un organe dans les conditions de la réalité russe, l'opération nécessite les plus hautes qualifications disponibles.

Dans le processus de traitement, également pendant la période de récupération, qui dure toute une vie, vous devez minimiser la quantité de sel dans l'alimentation (6-7 grammes), arrêter de fumer, boire de l'alcool, normaliser l'activité physique (maximum - marcher par beau temps).

Classification

En médecine, la dilatation auriculaire est divisée en deux formes:

  • Dilatation tonogénique, qui se produit dans le contexte de l'hypertension artérielle, ainsi qu'en raison de la grande quantité de sang dans les cavités cardiaques. Cette forme est parallèle ou précède l'hypertrophie myocardique.
  • Dilatation myogénique. Elle survient en raison de diverses maladies cardiaques. Elle affecte l'affaiblissement de la contractilité du cœur..

Tout changement qui se produit dans les cavités myocardiques est irréversible..

Comme mentionné précédemment, l'expansion peut affecter n'importe quel organe interne, à savoir:

  • La dilatation par ballonnet du tube auditif qui s'est produite est une lumière étroite du tube ou sa capacité limitée à s'ouvrir. Cette pathologie se développe en parallèle avec un défaut fonctionnel chronique. Une complication est l'otite moyenne chronique, qui peut entraîner des troubles irréversibles de l'oreille moyenne. Pour cette raison, l'audition de la personne est réduite.
  • Dilatation rénale. Elle se caractérise par une expansion du bassin et un écoulement retardé de l'urine. Il s'agit d'une pathologie congénitale, cependant, dans certains cas, elle peut se produire lorsque l'uretère est bloqué par une grosse pierre. Le traitement est effectué à l'aide d'une intervention chirurgicale et de l'utilisation de médicaments.
  • La dilatation toxique en développement du côlon est une complication de la colite ulcéreuse. Il apparaît après l'utilisation de lavements au baryum, de médicaments et d'hormones. Cela provoque des douleurs abdominales, de la fièvre et des ballonnements. Cette condition doit être observée et contrôlée. Mais si la progression de la pathologie commence, il est urgent de réaliser l'opération.
  • Dilatation des ventricules latéraux du cerveau. Ils produisent du liquide céphalorachidien, qui sort par des canaux spéciaux. Si une dilatation des ventricules cérébraux se produit, cela indique une grande quantité de liquide ou des problèmes d'écoulement. Une telle extension est un symptôme d'une maladie. Il doit être identifié par les médecins lors du diagnostic. Il convient de noter que bien souvent la pathologie des ventricules du cerveau se manifeste chez les nouveau-nés.
  • Dilatation en ballon de l'œsophage rétréci, ou plutôt de sa partie supérieure. L'œsophage est dilaté avec un endoscope. La dilatation du ballon n'est effectuée que s'il y a des indications et pas d'oncologie.
  • Dilatation de l'uretère. En raison de cette expansion, le fonctionnement du système urinaire est perturbé et des douleurs abdominales commencent. Le traitement de cette pathologie n'est effectué qu'à l'aide d'une opération, au cours de laquelle le diamètre de l'uretère est rétréci et sa longueur raccourcie.
  • L'expansion des conduits de lait dans la plupart des cas n'est pas une pathologie, car cette condition est tout à fait normale et se produit périodiquement, en fonction des processus physiologiques dans le corps. Mais si une femme ressent de l'inconfort, elle doit consulter un médecin.

En outre, il existe d'autres zones de dommages. Ainsi, la dilatation des ventricules latéraux du cerveau, de l'espace interhémisphérique et d'autres organes est diagnostiquée.

Prévoir

À un stade précoce, également avec un degré modéré de dilatation de l'oreillette gauche, le résultat est aussi favorable que possible. De plus, le patient peut exister et pendant des décennies ne pas soupçonner un problème.

La survie à long terme de 10 ans n'est pas supérieure à 25%, dans les cas extrêmes un peu plus élevée, mais c'est plutôt une erreur. Sans traitement, encore moins.

Le pronostic global est défavorable. Dès l'apparition des symptômes d'insuffisance cardiaque, plus besoin de compter sur la récupération.

Symptomatologie

Les symptômes de l'expansion cardiaque, s'ils sont petits, sont presque invisibles, car une dilatation modérée ne montre aucun signe.

Si l'expansion est trop importante, ce qui a frappé l'oreillette gauche, le travail du cœur s'aggrave et les symptômes suivants se produisent:

  • dyspnée;
  • cardiopalmus;
  • insuffisance cardiaque;
  • fibrillation
  • thromboembolie.

Ils ne peuvent pas être appelés spécifiques, en plus, ils sont presque invisibles. Un médecin peut identifier une telle pathologie lors d'un examen préventif.

2 Classification de la dilatation

Selon le mécanisme de développement, on distingue deux types de dilatation: tonogénique et myogénique. La dilatation tonogénique est également appelée compensatoire, car à ce stade, la fonction contractile du cœur est préservée, et l'élimination de la cause de l'augmentation de la pression dans le ventricule gauche entraîne le développement inverse du processus. La taille des oreillettes et des ventricules revient à la normale. Soumis à une augmentation constante de la pression, dans le myocarde des ventricules, les processus d'hypertrophie sont déclenchés. Le muscle cardiaque s'épaissit, accumulant sa masse musculaire des 300 à 500 grammes précédents et même plus. Souvent, l'hypertrophie est associée à une dilatation tonogénique..

Au moment de la diastole, le volume de sang pénétrant dans les ventricules est important, ce qui provoque l'étirement des chambres. Mais à ce stade, le ventricule gauche est toujours en mesure de bien fonctionner, jetant une portion de sang dans les vaisseaux efférents avec la même force. Cependant, le myocarde n'est pas un muscle éternel et, comme d'autres organes, il est sujet à l'usure. Si la cause n'est pas éliminée et que la surcharge en volume et en liquide continue, à un certain moment, le «moteur» humain commence à abandonner. Le myocarde ventriculaire ne peut pas forcer le sang avec la même force, les fibres musculaires sont étirées, perdant ainsi leur contractilité. La dilatation myogénique se développe.

La dilatation myogénique est primaire et secondaire. Le primaire peut se développer dans le contexte de la myocardite, de la cardiosclérose et est une extension uniforme de la cavité du ventricule gauche. La forme secondaire se développe dans le contexte de l'hypertrophie myocardique existante. Avec une dilatation secondaire, les dimensions des chambres dépassent considérablement celles par rapport à la primaire. La dilatation peut être isolée lorsqu'une seule chambre du cœur est élargie.

Les départements gauches (oreillette et ventricule) peuvent s'étendre, les deux ventricules - les ventricules droit et gauche. Le cœur, qui a toutes les chambres élargies, est appelé «cœur de taureau». Un exemple d'isolement est la dilatation de l'oreillette droite avec sténose de la valve tricuspide ou son insuffisance dans le contexte d'une endocardite infectieuse. Le cœur gauche peut augmenter avec l'hypertension artérielle. Une telle hypertrophie cardiaque peut survenir avec des maladies systémiques, l'abus d'alcool, etc..

Types de dilatation cardiaque

L'expansion des cavités cardiaques peut être:

  • Tonogénique, causé par une pression accrue dans la cavité. Elle survient avec un rétrécissement des ouvertures valvulaires ou une augmentation de la pression dans l'aorte ou l'artère pulmonaire. Peut précéder l'hypertrophie myocardique. Le tonus du muscle cardiaque et la capacité contractile sont préservés, passe dans le type myogénique avec progression.
  • Myogénique. La raison en est une diminution de la contractilité du muscle cardiaque due à des troubles dystrophiques. Processus stable et irréversible, les fibres myocardiques sont étirées et allongées. Elle survient dans la myocardite et l'athérosclérose.

Diagnostic de la dilatation cardiaque

  1. Le diagnostic de toute maladie commence par une analyse des plaintes du patient. En ce qui concerne la dilatation du myocarde, les plaintes des patients de faiblesse, d'enflure, d'essoufflement peuvent indiquer une forme avancée de la maladie lorsque l'insuffisance cardiaque se développe. Une dilatation modérée par une personne n'est pas ressentie.
  2. Une des méthodes de diagnostic est l'échographie cardiaque. Avec cette méthode, non seulement les parties élargies du cœur sont détectées, mais aussi certaines causes de ces changements: par exemple, une crise cardiaque qui n'est pas remarquée par le patient. À la suite de l'étude, le diamètre du ventricule gauche est mesuré, qui ne devrait normalement pas dépasser 56 mm. Bien qu'il y ait des écarts assez physiologiques: par exemple, chez un athlète de haut niveau, la taille du ventricule est légèrement augmentée, et chez une petite femme, au contraire, elle est réduite. Soit dit en passant, pour une telle femme, un diamètre de 56 mm peut être considéré comme une dilatation. L'échocardiographie est considérée comme la méthode la plus informative. Les échos de la dilatation peuvent révéler la taille du cœur, déterminer la contractilité, l'insuffisance valvulaire, les caillots sanguins dans les cavités du cœur, l'hypokinésie du muscle cardiaque, même avec une légère dilatation.
  3. Certains changements dans le cœur peuvent déterminer l'ECG. Cependant, pour le diagnostic de dilatation d'une chambre cardiaque, cette méthode n'est pas suffisamment informative..
  4. Pour différencier une cardiomyopathie dilatée avec une cardiopathie ischémique, une scintigraphie est effectuée..

Traitement de dilatation

La thérapie pour l'expansion du cœur implique la correction des manifestations de l'insuffisance circulatoire, des arythmies.

Avec la décompensation, les patients sont transférés au repos au lit, réduisent le débit d'eau et de chlorure de sodium. Utilisez les groupes de médicaments suivants:

  • Inhibiteurs de l'ECA - Enap, Kapoten;
  • diurétiques - Veroshpiron, Triampur;
  • antiarythmique - Bisoprolol, Carvedilol;
  • nitrates prolongés (réduire le flux sanguin vers la moitié droite du cœur) - Isoket, Nitrogranulong.

Les glycosides cardiaques sont prescrits avec prudence. Dans les cas graves, une transplantation cardiaque est indiquée..

Maladies conduisant au changement

L'élargissement des cavités cardiaques peut se produire pour une raison inconnue. Dans ce cas, il est appelé idiopathique, parmi les maladies de dilatation les plus courantes, on peut distinguer:

  • malformations cardiaques congénitales;
  • rhumatisme;
  • endocardite bactérienne;
  • infections virales;
  • violation de la défense immunitaire, processus auto-immuns;
  • hypertension;
  • intoxication à l'alcool, aux drogues, aux composés toxiques, aux médicaments;
  • déséquilibre hormonal;
  • carence en protéines et vitamines B, sélénium en nutrition.

1 Définition

Le terme "dilatation" signifie l'expansion de quelque chose. Un cœur dilaté signifie que les chambres des organes dépassent leurs tailles normales en raison d'une surcharge en volume ou en pression. Bon, d'accord, si tout cela se termine. En fait, cette condition est considérée comme pathologique, entraînant le développement de divers troubles du rythme et de la conduction et étant une cause potentielle de mort cardiaque subite.

Dilatation auriculaire gauche (LP)

Une caractéristique du travail de l'oreillette gauche est le pompage de sang oxygéné dans le ventricule gauche. Ensuite, le sang va à l'aorte et se propage dans tout le corps. Entre l'oreillette et le ventricule, il y a une sorte de ceinture - une valve. La dilatation de l'oreillette gauche peut être le résultat d'un changement pathologique (rétrécissement) de la valve. Le sang est à peine poussé à travers un trou étroit. En même temps, en plus du sang pulmonaire, le sang du ventricule gauche pénètre dans l'oreillette gauche. En raison de la surcharge, ses murs sont tendus.


image: expansion auriculaire gauche avec insuffisance valvulaire mitrale

La fibrillation auriculaire (fibrillation auriculaire ou flutter) peut être une autre cause de dilatation auriculaire..

La dilatation de l'oreillette gauche ne présente pas ses propres symptômes, car cette condition n'est pas une maladie indépendante. Le patient peut ressentir des signes d'arythmie, de sténose de la valve ou de son insuffisance. Les symptômes comprennent un essoufflement, une pâleur sévère de la peau, une cyanose.

Il arrive qu'une personne n'ait jamais eu de problèmes cardiaques ou pulmonaires, n'ait pas ressenti de problèmes à ce sujet et n'ait reconnu le diagnostic qu'après une échographie. De tels cas nécessitent un examen supplémentaire du patient afin de trouver la cause (alcoolisme, maladie thyroïdienne, diabète sucré). Le patient est enregistré auprès d'un cardiologue qui surveille les changements de taille de la cavité cardiaque.

La fibrillation auriculaire peut être à la fois une cause de dilatation de l'oreillette gauche et une conséquence. La présence des deux diagnostics chez un patient détermine la tactique de l'intervention médicale: cela n'a aucun sens de corriger le rythme cardiaque si la cavité cardiaque est élargie.

L'une des raisons de la dilatation de la LP est la cardiomyopathie. Cette maladie se manifeste par une dystrophie de la paroi musculaire et son étirement. Le déclencheur peut être l'alcoolisme, les infections, les pathologies neuromusculaires et auto-immunes. Il n'est pas toujours possible de trouver les raisons, mais même une légère dilatation peut entraîner des conséquences néfastes: thromboembolie, insuffisance cardiaque, perturbation aiguë du rythme.

Important! Quelles que soient les raisons de l'expansion de l'oreillette gauche, il est nécessaire de subir un examen diagnostique complet par un cardiologue et de commencer le traitement prescrit.

Les causes de l'expansion du ventricule droit (pancréas)

  • Une des raisons est la défaillance de la valve. Cela peut être dû à des rhumatismes, une endocardite bactérienne, une hypertension pulmonaire. En conséquence, le ventricule droit est surchargé.
  • Certains patients n'ont pas de péricarde depuis la naissance. Ce symptôme peut également s'accompagner d'un étirement de la paroi musculaire. En raison d'un défaut septal auriculaire, l'artère pulmonaire se dilate. Une pression accrue dans ce récipient indique une augmentation de la pression dans la chambre. En conséquence, étirement des parois musculaires du pancréas.
  • Une pathologie telle que le cœur pulmonaire entraîne également une insuffisance et une dilatation pancréatiques. La cause profonde de la maladie est la maladie bronchopulmonaire obstructive et son hypoxie croissante.
  • L'hypertrophie pancréatique est directement liée à l'hypertension pulmonaire.
  • La pression dans l'artère pulmonaire peut augmenter en raison de malformations cardiaques congénitales, tandis que se développe une pathologie du ventricule droit d'une étiologie différente. L'hypertrophie ventriculaire dans ce cas peut être sévère, mais elle ne conduit pas à une insuffisance pancréatique.
  • L'une des causes de la dilatation isolée du ventricule droit est la dysplasie arythmogène. L'étiologie de cette maladie n'est pas exactement identifiée, elle est congénitale et n'est pas accompagnée d'hypertension pulmonaire, d'hypertrophie ou d'insuffisance pancréatique. Avec cette maladie, la couche musculaire du pancréas est très mince. Plus fréquent chez les patients masculins.

Symptômes de dilatation cardiaque

Pendant longtemps, l'expansion des cavités du cœur peut ne pas se manifester cliniquement en raison du travail compensatoire du muscle cardiaque. À mesure que ses capacités de réserve s'affaiblissent, les symptômes suivants apparaissent et progressent:

  • difficulté à respirer pendant l'effort physique, puis au repos;
  • crises d'asthme;
  • toux, expectorations avec des stries de sang;
  • cyanose des lèvres, du bout des doigts;
  • gonflement des jambes le soir;
  • douleur et lourdeur dans l'hypochondre droit;
  • faiblesse, vertiges, évanouissement;
  • déficience de mémoire;
  • fibrillation auriculaire, extrasystole, blocage de la conduction impulsionnelle.

Regardez la vidéo sur l'hypertrophie ventriculaire gauche, les causes de la pathologie et les méthodes de traitement:

Dilatation aortique

L'aorte est le plus grand vaisseau du corps dans lequel le sang enrichi en oxygène entre par le VG. Une condition dangereuse est l'expansion (dilatation) ou l'anévrisme aortique. Habituellement, l'aorte se dilate dans un «point faible».

Une des raisons de cette condition est l'hypertension artérielle. L'athérosclérose et l'inflammation de la paroi aortique peuvent également conduire à une pathologie..

Le danger d'anévrisme est:

  • Dans une rupture soudaine de l'aorte. Cela provoque des saignements internes graves qui menacent la vie..
  • Dans la formation de caillots sanguins. Cette condition est également extrêmement mortelle..

Le plus souvent, un anévrisme aortique est détecté par examen par hasard. Mais quand même, certains signes sont parfois présents:

  1. Maux de gorge et toux sans cause.
  2. Enrouement.
  3. Difficulté à avaler en raison de la compression de l'œsophage.
  4. Avec une rupture aortique, une douleur thoracique sévère se produit, qui s'étend jusqu'au cou et aux bras. Le pronostic dans ce cas est défavorable - une personne tombe rapidement en état de choc en raison d'une forte perte de sang et meurt.

La dilatation aortique ne se développe pas instantanément. Il s'agit d'un long processus, à la suite duquel la paroi du vaisseau subit un changement progressif. La détection opportune de la pathologie peut prévenir les terribles conséquences de la maladie.

En plus de l'aorte, les petits vaisseaux subissent une expansion. Cela est dû à l'augmentation du volume sanguin pathologique, à l'exposition aux hormones ou aux produits chimiques. La dilatation des vaisseaux sanguins entraîne des troubles circulatoires, qui affectent le travail de tous les systèmes du corps.

Expansion auriculaire droite (PP)

Si une personne souffre de maladies bronchopulmonaires, ses bronches peuvent avoir des spasmes. La pression dans les vaisseaux de la circulation pulmonaire augmente et l'oreillette droite se dilate de manière compensatoire. Entre autres raisons: lésions infectieuses du myocarde, hypertension pulmonaire, troubles des vaisseaux sanguins pulmonaires, modifications pathologiques du muscle cardiaque.

Les malformations cardiaques (congénitales et acquises) peuvent entraîner une augmentation de la quantité de sang dans l'oreillette et, par conséquent, une dilatation.

Pour sauver le patient de la pathologie, il est nécessaire d'arrêter les causes qui l'ont causé. La lutte contre la dilatation se réduit à la lutte contre la maladie sous-jacente qui y a conduit. Si la maladie progresse, le muscle cardiaque en souffrira également. Une hypertrophie dilatée se développera et, éventuellement, une insuffisance cardiaque.

Une façon de corriger l'oreillette droite élargie est la chirurgie. Cependant, sans traitement de la maladie sous-jacente, un effet positif de l'opération ne peut être attendu. En cas d'insuffisance cardiaque sévère accompagnant une dilatation, une chirurgie de transplantation cardiaque est recommandée..

Méthodes de diagnostic

Lors du diagnostic, prenez en compte les antécédents de survenue de signes d'insuffisance circulatoire - essoufflement, tachycardie, respiration sifflante dans les poumons, gonflement des extrémités, dilatation des bords du cœur avec percussion. Pour clarifier le diagnostic, des méthodes d'examen instrumentales sont nécessaires:

  • ECG - signes de surcharge d'une ou plusieurs cavités cardiaques, troubles du rythme sous forme de fibrillation auriculaire, blocage de la conduction.
  • L'échographie cardiaque est le principal moyen de détecter l'expansion des oreillettes ou des ventricules, ainsi que la présence d'une hémodynamique intracardiaque - flux sanguin inversé, surcharge de pression.
  • Radiographie - augmentation de la taille du cœur en raison d'une des cavités.
  • Scintigraphie pour évaluer les changements dans le myocarde.
  • IRM et TDM pour détecter la cause de la dilatation du cœur.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite