Hypertension - quel type de maladie, causes, symptômes, diagnostic, degré et traitement

Pour éviter les symptômes d'une crise hypertensive, vous devez connaître un terme médical tel que l'hypertension artérielle - qu'est-ce que c'est et ce qu'il faut craindre. En fait, ce sont de multiples sauts de tension artérielle qui provoquent une maladie chronique sujette à récidive. Sans traitement approprié, le syndrome augmente progressivement, il peut devenir la principale raison d'hospitalisation du patient. Pour exclure les complications potentielles, une action est requise immédiatement.

Quelle est la différence entre l'hypertension artérielle et l'hypertension

Les deux pathologies sont caractérisées par une augmentation continue de la pression artérielle sous l'influence de facteurs provoquants externes et internes. Dans le cas de l'hypertension, nous parlons d'un diagnostic permanent qui peut être temporairement arrêté, mais pas guéri. L'hypertension artérielle est un symptôme plus alarmant qui se manifeste par une insuffisance cardiaque, une insuffisance rénale chronique et d'autres pathologies. Dans les deux cas, un traitement est nécessaire. Par hypertension, on entend un saut brutal de pression, qui atteint une marque supérieure à 140 et 90 unités.

Étiologie de la maladie

Une pathologie caractéristique se développe avec une augmentation de la résistance des vaisseaux sanguins périphériques et une augmentation du débit cardiaque. En raison de l'instabilité émotionnelle, la régulation du tonus des vaisseaux périphériques par la moelle oblongue et l'hypothalamus est perturbée. À la suite du processus pathologique, il y a un spasme des artérioles, une exacerbation des syndromes dyscirculatoires et dyskinétiques. Avec l'hypertension artérielle, une augmentation de la viscosité du sang se produit avec une nouvelle diminution de la vitesse du flux sanguin, un déclin métabolique et une pression artérielle irrégulière.

Les causes

Les patients atteints d'artériosclérose souffrent souvent de crises aiguës d'hypertension. Cela prouve qu'un symptôme caractéristique se produit avec des pathologies étendues du système vasculaire, du myocarde et des reins. Les principales causes de la maladie à ce jour restent incertaines, il existe une prédisposition génétique, des changements liés à l'âge dans le corps, les conditions météorologiques, la catégorie de poids et la présence de maladies chroniques.

Facteurs de risque

La condition évolue avec une fatigue mentale et physique, des chocs nerveux sévères. Le développement de signes secondaires est dû à une violation de la fonction régulatrice des départements supérieurs du système nerveux central. Les facteurs pathogènes sont les diagnostics et les tableaux cliniques suivants:

  • Diabète;
  • se développe plus souvent chez les personnes âgées;
  • stress passés, bouleversements émotionnels;
  • crises cardiaques, accidents vasculaires cérébraux;
  • une forme d'obésité;
  • pathologie dans le travail des glandes surrénales, la présence de pathologies endocriniennes;
  • exposition à des substances toxiques;
  • la présence de mauvaises habitudes (alcoolisme, tabagisme);
  • maladie rénale chronique;
  • mode de vie passif;
  • excès de sel dans l'alimentation quotidienne;
  • le sexe (les femmes sont plus susceptibles de souffrir d'hypertension);
  • troubles du métabolisme lipidique;
  • l'une des complications cardiovasculaires.

Classification

Cette maladie se développe avec l'âge, sujette à une évolution chronique avec des exacerbations régulières. Pour un traitement réussi de l'hypertension, il est nécessaire de déterminer correctement la nature de la pathologie, les conditions préalables à l'augmentation de la pression dans les artères pulmonaires. Particulièrement à ces fins, une classification conditionnelle est fournie selon les critères d'évaluation suivants:

  • par facteur pathogène;
  • par les caractéristiques du processus pathologique;
  • par localisation et spécificité du foyer de pathologie.

Selon l'étiologie du processus pathologique, les médecins distinguent l'hypertension pulmonaire secondaire et primaire (hypertension essentielle). Dans le premier cas, nous parlons des complications des principales maladies du corps, en option - pathologies rénales et vasculaires, complications chirurgicales et affections neurologiques. Si vous étudiez l'hypertension pulmonaire primaire, les causes du processus pathologique pour de nombreux spécialistes restent un mystère.

Degrés

La pression artérielle dans la gamme 135-140 / 85-90 est un état limite entre la norme et la pathologie, nécessite une participation médicale obligatoire. À mesure que ces valeurs augmentent, les médecins distinguent quatre degrés d'hypertension artérielle, chacun réduisant la qualité de vie d'un patient clinique alité. Donc:

  1. Diplôme facile. L'hypertension progresse sous l'influence de facteurs physiques et mentaux, et l'indicateur de pression après l'élimination du facteur pathogène revient très vite à la normale..
  2. Modéré. Des sauts de pression artérielle prévalent tout au long de la journée, le reste des symptômes sont légers, nécessite des soins médicaux. Les crises hypertensives sont extrêmement rares.
  3. Lourd. Les pics de pression artérielle sont modifiés en hypertension intracrânienne, ischémie cérébrale, augmentation de la créatinine dans le sang, hypertrophie ventriculaire gauche, rétrécissement des artères oculaires.
  4. Extrêmement lourd. Peut entraîner la mort du patient. En conséquence du processus pathologique, le développement d'une hypertension artérielle maligne avec de graves complications des systèmes cardiovasculaire et nerveux.

Symptômes

Après avoir déterminé ce qui a précédé l'augmentation de la pression artérielle diastolique et systolique, en éliminant le facteur pathogène, il est possible d'éliminer de manière productive les symptômes désagréables avec des méthodes conservatrices. Dans ce cas, l'hypertension s'accompagne des symptômes suivants de la maladie:

  • crises de migraine causées par des spasmes cérébrovasculaires;
  • douleur à l'arrière de la tête, accompagnée de vertiges fréquents;
  • attaques fréquentes de tachycardie;
  • sensation de pulsation sévère dans les tempes après rétrécissement des vaisseaux sanguins;
  • diminution de la qualité du sommeil;
  • instabilité de la pression artérielle.

Syndromes

Si l'hypertension artérielle se développe, l'essentiel est de différencier correctement et en temps opportun le diagnostic final. Pour cela, il est nécessaire d'étudier un ensemble de symptômes, d'exclure des diagnostics similaires de manifestations dans le corps:

  • syndrome cardiaque: tachycardie, angine de poitrine;
  • oculaire: hémorragies et exsudats dans la rétine, gonflement des mamelons des nerfs optiques;
  • rénal: altération de la circulation rénale, dysfonctionnement des organes appariés, un saut dans la créatinine;
  • vasculaire: dissection aortique, pathologie artérielle occlusive.

Réclamations

La pharmacothérapie ne commence pas après avoir étudié les plaintes du patient, mais après avoir diagnostiqué le corps. Cependant, la collecte de données sur l'anamnèse facilite considérablement le diagnostic, accélère la mise en œuvre des mesures thérapeutiques pertinentes. Il ne sera pas difficile de déterminer l'hypertension artérielle symptomatique - un cardiologue vous dira de quoi il s'agit. Les plaintes des patients sont les suivantes:

  1. L'hypertension se caractérise par un mal de tête qui donne une sensation désagréable à l'arrière de la tête.
  2. Dans l'insuffisance cardiaque chronique, les sauts de tension artérielle sont complétés par une douleur sourde dans le sternum..
  3. Dans les premiers stades, l'hypertension se manifeste par des nausées, des étourdissements, une baisse des performances, une altération de la perméabilité des vaisseaux pulmonaires.

Traitement

Lorsque les premiers symptômes apparaissent, le médecin traitant explique en détail ce qu'est l'hypertension artérielle et pourquoi elle se produit. Le diagnostic est confirmé sous la condition suivante: le saut de tension artérielle est fixe et ne chute pas après avoir répété trois mesures. La mesure est requise à différents moments de la journée, sans l'influence des médicaments qui corrigent la pression artérielle. Connaissant au moins en termes généraux ce qu'est l'hypertension, il est important de savoir en détail pourquoi le processus pathologique dans le corps adulte progresse. Un traitement efficace seulement après élimination du facteur pathogène.

Médicament

Si l'hypertension se développe - quel type de diagnostic est-ce, le cardiologue le dira. Il détermine individuellement le schéma des soins intensifs. À toutes les étapes d'une maladie caractéristique, l'approche du problème est complexe, implique la participation des positions pharmacologiques suivantes:

réduire la pression artérielle, empêcher l'absorption inverse des ions sodium

MedGlav.com

Répertoire médical des maladies

Maladie hypertonique. Types, degrés et traitement de l'hypertension artérielle.


MALADIE HYPERTONIQUE (Go).

Hypertension, GB (Hypertension artérielle ) --- Une maladie dont le principal signe est une hypertension artérielle persistante, à partir de 140/90 mm Hg et plus, la soi-disant hypertension.
L'hypertension est l'une des maladies les plus courantes. Il se développe généralement après 40 ans. Souvent, cependant, l'apparition de la maladie est observée à un jeune âge, à partir de 20-25 ans. L'hypertension est plus susceptible de survenir chez les femmes, et plusieurs années avant l'arrêt des menstruations. Mais chez les hommes, la maladie a une évolution plus sévère; en particulier, ils sont plus sujets à l'athérosclérose des vaisseaux coronaires du cœur - angine de poitrine et infarctus du myocarde.

Avec un stress physique et mental important, la pression artérielle peut augmenter pendant une assez courte période (minutes) chez des personnes en parfaite santé. Une augmentation plus ou moins prolongée de la pression artérielle se produit également avec un certain nombre de maladies, avec des processus inflammatoires des reins (néphrite), avec des maladies des glandes endocrines (glandes surrénales, annexes du cerveau, bouche de la maladie de base, etc.). Mais dans ces cas, ce n'est qu'un des nombreux symptômes et est une conséquence des changements anatomiques dans les organes correspondants..
En revanche, dans l'hypertension, l'hypertension artérielle n'est pas une conséquence des changements anatomiques dans aucun organe, mais est la principale manifestation principale du processus de la maladie.

La maladie hypertonique est basée sur une tension accrue (tonus accru) des parois de toutes les petites artères (artérioles) du corps. Une tonicité accrue des parois des artérioles entraîne leur rétrécissement et, par conséquent, une diminution de leur clairance, ce qui rend difficile le déplacement du sang d'une section du système vasculaire (artère) à une autre (veines). Dans ce cas, la pression artérielle sur les parois des artères augmente et, ainsi, l'hypertension se produit.


Étiologie.
On pense que la cause de l'hypertension primaire est qu'à partir du centre vasomoteur situé dans la médulla oblongata, le long des voies nerveuses (vague et nerfs sympathiques), les impulsions vont aux parois des artérioles, provoquant soit une augmentation de leur tonus et, par conséquent, leur rétrécissement, ou au contraire, une diminution du tonus et une expansion des artérioles. Si le centre vasomoteur est dans un état d'irritation, alors principalement les impulsions vont aux artères, augmentant leur tonus et conduisant à un rétrécissement de la lumière des artères. L'influence du système nerveux central sur la régulation de la pression artérielle explique la relation de cette régulation avec la sphère mentale, qui est d'une grande importance dans le développement de l'hypertension.

L'hypertension artérielle (hypertension) se caractérise par une augmentation de la pression systolique et diastolique.
Elle est divisée en hypertension essentielle et symptomatique..

  • Hypertension essentielle - hypertension primaire
  • Symptomatique - Hypertension secondaire

Exogène facteurs de risque:

  • Surmenage nerveux et traumatisme mental (situations de vie associées à une anxiété, une peur, une insécurité prolongée ou souvent récurrente);
  • Irrationnel, excès de nutrition, en particulier viande, aliments gras;
  • Abus de sel, d'alcool, de tabac;
  • Mode de vie sédentaire;

Facteurs de risque endogènes:

  • Tous ces facteurs sont cruciaux en cas de besoin. prédisposition héréditaire (gène pour le dépôt de norépinéphrine);
    Facteurs auxiliaires:
  • Athérosclérose;
  • Obésité;
  • Maladie rénale (pyélonéphrite chronique, glomérulonéphrite, néphrite, insuffisance rénale chronique, etc.);
  • Maladies endocriniennes et troubles métaboliques (thyrotoxicose, hypothyroïdie-myxœdème, maladie d'Itsenko-Cushing, ménopause, etc.);
  • Facteur hémodynamique - la quantité de sang qui est libérée en 1 min, l'écoulement sanguin, la viscosité du sang.
  • Affections hépatorénales,
  • Troubles du système sympathique-adrénaline,


Le lien de départ de l'hypertension est une augmentation de l'activité du système sympathique-adrénaline sous l'influence d'une augmentation des facteurs presseurs et abaisseurs.

Facteurs de pression: adrénaline, norépinéphrine, rénine, aldostérone, endoténine.
Facteurs dépresseurs: prostaglandines, vasokinine, facteur vasopresseur.

Une augmentation de l'activité du système sympathique-adrénaline et une violation du système hépatorénal entraînent un spasme veineux, une augmentation des contractions cardiaques, une augmentation du volume sanguin minute, des vaisseaux sanguins étroits, une ischémie rénale se développe, la mort des glandes surrénales, une augmentation de la pression artérielle.


Classification OMS.
Pression normale --- 120/80
Haute pression normale --- 130-139 / 85-90
Pression limite --- 140/90

Hypertension de 1 degré --- 140-145 / 90-95
Hypertension 2 degrés, modérée --- 169-179 / 100-109
Hypertension de 3 degrés, sévère --- 180 et plus / 110 et plus.

Organes cibles.
Étape 1 - aucun signe de dommages aux organes cibles.
Stade 2 - détection de l'un des organes cibles (hypertrophie ventriculaire gauche, rétrécissement rétinien, plaques athérosclérotiques).
Stade 3 - encéphalopathie, accidents vasculaires cérébraux, hémorragie du fond d'œil, œdème du nerf optique, changement du fond d'œil selon la méthode de Kes.

Types d'hémodynamique.
1. Type hyperkinétique - chez les jeunes, augmentation du système sympathique-adrénaline. Augmentation de la pression systolique, tachycardie, irritabilité, insomnie, anxiété
2. Type eucinétique - dommages à l'un des organes cibles. Hypertrophie ventriculaire gauche. Il y a des crises hypertensives, des crises d'angine de poitrine.
3. Type hypocinétique - signes d'athérosclérose, déplacement des bords du cœur, fond de teint flou, accidents vasculaires cérébraux, crises cardiaques, œdème pulmonaire. Avec hypertension secondaire (forme sodium-dépendante) - œdème, augmentation de la pression systolique et diastolique, dynamisme, léthargie, faiblesse musculaire, douleur musculaire.

Il existe 2 types d'hypertension:
1re forme - bénigne, à écoulement lent.
2e forme - maligne.
Avec la première forme, les symptômes augmentent sur 20-30 ans. Phases de rémission, exacerbation. Adapté à la thérapie.
Avec la 2e forme, la pression systolique et diastolique augmente fortement et ne répond pas au traitement médical. Plus fréquent chez les jeunes, souffrant d'hypertension rénale, d'hypertension symptomatique. L'hypertension maligne est associée à une maladie rénale. Forte déficience visuelle, augmentation de la créatinine, azotémie.

Types de crises hypertensives (selon Kutakovsky).
1. Neurovégétatif - le patient est agité, anxieux, tremblements des mains, peau humide, tachycardie, à la fin de la crise - miction excessive. Le mécanisme du système hyperadrénergique.
2. Option œdémateuse - le patient est inhibé, somnolent, la diurèse est réduite, gonflement du visage, des mains, faiblesse musculaire, augmentation de la pression systolique et diastolique. Plus fréquent chez les femmes après un abus de sel, de liquide.
3. Option convulsive - est moins courante, caractérisée par une perte de conscience, des convulsions toniques et cloniques. Le mécanisme est une encéphalopathie hypertensive, un œdème cérébral. Complication - hémorragie dans le cerveau ou l'espace sous-arachnoïdien.


Symptômes cliniques.
Les symptômes douloureux se développent progressivement, seulement dans de rares cas, ils commencent de manière aiguë, progressant rapidement.
L'hypertension dans son développement passe par un certain nombre d'étapes.

1er étage. Stade fonctionnel neurogène.
À ce stade, la maladie peut disparaître sans plaintes particulières et peut se manifester par de la fatigue, de l'irritabilité, des maux de tête périodiques, des palpitations, parfois des douleurs cardiaques et une sensation de lourdeur à l'arrière de la tête. La pression artérielle atteint 150/90, 160/95, 170 / 100mm Hg, ce qui est facilement réduit à la normale. À ce stade, une augmentation de la pression artérielle est facilement provoquée par le stress psycho-émotionnel et physique..

2ème étape. Stade sclérotique.
À l'avenir, la maladie progresse. Les plaintes s'intensifient, les maux de tête deviennent plus intenses, surviennent la nuit, tôt le matin, peu intenses, dans la région occipitale. Des étourdissements, une sensation d'engourdissement dans les doigts et les orteils, un rinçage du sang vers la tête, un scintillement des "mouches" devant les yeux, un mauvais sommeil, une fatigue rapide sont notés. Une augmentation de la pression artérielle devient persistante pendant longtemps. Dans toutes les petites artères, dans une plus ou moins grande mesure, des phénomènes de sclérose et de perte d'élasticité, principalement de la couche musculaire, sont détectés. Cette étape dure généralement plusieurs années..
Les patients sont actifs, mobiles. Cependant, la malnutrition des organes et des tissus due à la sclérose des petites artères conduit finalement à des troubles profonds de leurs fonctions.

3e étape. Étape finale.
A ce stade, insuffisance cardiaque ou rénale, un accident vasculaire cérébral est détecté. À ce stade de la maladie, ses manifestations cliniques et ses résultats sont largement déterminés par la forme d'hypertension. Les crises hypertensives persistantes sont caractéristiques.
Avec forme cardiaque, une insuffisance cardiaque se développe (essoufflement, asthme cardiaque, œdème, hypertrophie du foie).
Sous forme cérébrale, la maladie se manifeste principalement par des maux de tête, des étourdissements, du bruit dans la tête et une déficience visuelle.
Avec les crises hypertensives, des maux de tête du type de douleur à l'alcool apparaissent, qui s'intensifient au moindre mouvement, des nausées, des vomissements et une déficience auditive apparaissent. À ce stade, une élévation de la pression artérielle peut entraîner une altération de la circulation cérébrale. Il existe un risque d'hémorragie cérébrale (AVC).
La forme rénale d'hypertension entraîne une insuffisance rénale, qui se manifeste par des symptômes d'urémie.


TRAITEMENT DES MALADIES HYPERTENSIVES.

Traitement immédiat et cours de drogue.
Traitement immédiat - perte de poids avec surpoids, restriction sévère de la consommation de sel, abandon des mauvaises habitudes, médicaments qui aident à augmenter la tension artérielle.


Traitement médical.

DROGUES HYPOTENSIVES MODERNES.
Alpha-bloquants, B-bloquants, antagonistes du Ca, inhibiteurs de l'ECA, diurétiques.

  • Bloqueurs alpha.
    1. Prazosine (pratsilol, minipresse, adversuten) - élargit le lit veineux, réduit la résistance périphérique, abaisse la pression artérielle, réduit l'insuffisance cardiaque. Affecte favorablement la fonction des reins, l'augmentation du débit sanguin rénal et de la filtration glomérulaire, peu d'effet sur l'équilibre électrolytique, ce qui permet de prescrire une insuffisance rénale chronique (CRF). Il a un léger effet anticholestérolémique. Effets secondaires - étourdissements hypotensifs posturaux, somnolence, bouche sèche, impuissance.
    2. Doxazosine (cardura) - a une action plus longue que la prazosine, sinon son effet est similaire à la prazosine; améliore le métabolisme des lipides, des glucides. Il est prescrit pour le diabète. 1-8 mg est prescrit une fois par jour.
  • B-bloquants.
    Les B-bloquants lipophiles sont absorbés par le tube digestif. B-bloquants hydrophiles sécrétés par les reins.
    Les B-bloquants sont indiqués pour l'hypertension hyperkinétique. La combinaison de l'hypertension avec les maladies coronariennes, la combinaison de l'hypertension avec la tachyarythmie, chez les patients souffrant d'hyperthyroïdie, de migraine, de glaucome. Non utilisé pour le blocage AV, la bradycardie, l'angine de poitrine progressive.
    1. Propranolol (anapriline, inderal, obzidan)
    2. Nadolol (korgard)
    3. Oxprénalol (transicor)
    4. Pindolol (Wisken)
    5. Atenalol (aténol, prinorm)
    6. Métaprolol (betalok, snesiker)
    7. Betaxolol (lokren)
    8. Talinokol (cordanum)
    9. Carvedilol (dilatrend)
  • Bloqueurs de canaux calciques. Antagonistes Sa.
    Ils ont un effet inotrope négatif, réduisent la contraction myocardique, réduisent la postcharge, entraînant ainsi une diminution de la résistance périphérique totale, réduisent la réabsorption du Na dans les tubules rénaux, augmentent les tubules rénaux, augmentent le débit sanguin rénal, réduisent l'agrégation plaquettaire, ont un effet antisclérotique, un effet antiplaquettaire.
    Effets secondaires --- tachycardie, rougeur du visage, syndrome de "vol qualifié" avec exacerbation de l'angine de poitrine, constipation. Ils sont à action prolongée, agissent sur le myocarde 24 heures.
    1. Nifédipine (Corinfar, Kordafen)
    2. Riodipine (Adalat)
    3. Retard de nifédipine (Foridon)
    4. Felodipine (Plendil)
    5. Amlodipine (Norax, Normodipine)
    6. Verapamil (Isoptin)
    7. Diltiazem (Altiazem)
    8. Mifebradil (Pozinor).
  • Diurétiques.
    Ils réduisent la teneur en Na et en eau dans le canal, réduisant ainsi le débit cardiaque, réduisant le gonflement des parois vasculaires et réduisant la sensibilité à l'aldostérone.

1. Thiazides - - agir au niveau des tubules distaux, inhibe la réabsorption du sodium. L'élimination de l'hypernatrémie entraîne une diminution du débit cardiaque, une résistance périphérique. Les diurétiques thiazidiques sont utilisés chez les patients ayant une fonction rénale intacte, ils sont utilisés chez les patients atteints d'insuffisance rénale. Hypothiazide, Indanamide (Arifon), Diazoxide.

2. DIURÉTIQUE DE BOUCLE -- agir au niveau de la boucle ascendante de Henle, avoir un puissant effet natriurétique; En parallèle, le retrait de K, Mg, Ca de l'organisme est indiqué pour l'insuffisance rénale et chez les patients atteints de néphropathie diabétique. Furosémide - avec crises hypertensives, insuffisance cardiaque, avec insuffisance rénale sévère. Provoque une hypokaliémie, une hyponatrémie. Ureghit (acide éthacrylique).

3. DIURÉTIQUE POTASSIENT. Amyloride - augmente la libération d'ions Na, Cl, réduit l'excrétion de K. Contre-indiqué dans l'insuffisance rénale chronique en raison de la menace d'hyperkaliémie. Modurétique - / Amiloride avec hydrochlorothiazide /.
Triamteren - Augmente l'excrétion de Na, Mg, bicarbonates, K détient. Les effets diurétiques et hypotenseurs sont légers.

4. Spironolactone (Veroshpiron) - bloque les récepteurs de l'aldostérone, augmente l'excrétion de Na, mais réduit l'excrétion de K. Contre-indiqué dans l'insuffisance rénale chronique avec hyperkaliémie. Il est indiqué pour l'hypokaliémie, qui s'est développée avec l'utilisation prolongée d'autres diurétiques..

CARACTÉRISTIQUES DU TRAITEMENT DE L'HYPERTENSION ARTÉRIELLE

À ÉCHEC DU REIN CHRONIQUE (CRF).

Thérapie complexe -- restriction en chlorure de sodium, diurétiques, antihypertenseurs (généralement 2-3).
1. Parmi les diurétiques, les diurétiques de l'anse (Furosemide, Uregit), qui augmentent le débit de filtration glomérulaire (DFG), améliorant l'excrétion de K, sont les plus efficaces..

Les diurétiques thiazidiques sont contre-indiqués! L'épargne potassique est également contre-indiquée!

2. Il est recommandé de nommer Ca Antagonists.
Ils peuvent être combinés avec des B-bloquants, des Sympatholytics, des inhibiteurs de l'ECA..

3. Vasodilatateurs puissants

  • Diazoxide (hyperétate) - 300 mg iv en jet, peut être administré si nécessaire 2-4 jours.
  • Nitroprussiate de sodium - 50 mg p / goutte dans 250 ml d'une solution de glucose à 5%. Vous pouvez entrer 2-3 jours.


THÉRAPIE D'URGENCE DE CRISE HYPERTENSIVE

Patients souffrant d'une pression rénale incontrôlée.

1. Introduction des gangliobloquants - Pentamine 5% - 1,0 ml i / m, Benzohexonium 2,5% - 1,0 ml s / c
2. Sympatholytiques - Clonidine 0,01% - 1,0 ml i / m ou iv avec 10-20 ml nat. solution lentement.
3. Antagonistes du calcium - Vérapamil 5-10 mg iv en jet.

Hypertension artérielle

Hypertension artérielle (AH) - la définition d'une pression artérielle systolique élevée (plus de 139 mmHg) et / ou diastolique (plus de 89 mmHg) pendant une longue période. Elle peut survenir sans raison apparente ou dans le contexte d'autres maladies (pathologies des reins). Se développe souvent après un infarctus du myocarde, un accident vasculaire cérébral.

"La frontière entre la pression artérielle normale et élevée est déterminée par son niveau au-dessus duquel les interventions, comme l'expérience le montre, réduisent le risque de conséquences malsaines." Comité OMS d'experts du Contrôle de l'Hypertension, 1999.

Lors de l'examen des patients suspects d'hypertension, un certain nombre d'études sont réalisées (examen initial, instrumental et laboratoire). Le diagnostic est posé sur la base de la sphygmomanométrie. Après confirmation du diagnostic, un traitement antihypertenseur est prescrit, dont l'absence entraîne une invalidité et, dans le pire des cas, la mort.

Video Live great! Hypertension artérielle 18 05 12

Qu'est-ce que l'hypertension artérielle??

Le niveau de pression artérielle dépend directement du débit cardiaque et de la résistance vasculaire périphérique totale. Pour créer la condition préalable à l'hypertension artérielle doit être observée:

  • augmentation du débit cardiaque (SV);
  • augmentation de la résistance vasculaire périphérique totale (OPSS);
  • augmentation simultanée de SV et OPSS.

Dans la plupart des cas, chez les patients souffrant d'hypertension, il y a une augmentation de l'OPSS et une légère augmentation de la SV. Pas si souvent, mais toujours trouvé, un autre modèle de développement de l'hypertension: la SV augmente, tandis que les valeurs de l'OPSS restent à un niveau normal ou ne correspondent pas à un changement de la SV. Une augmentation persistante de la pression systolique seule, qui s'accompagne d'une VS réduite ou normale, peut également être déterminée. Dans d'autres cas, la pression diastolique augmente dans un contexte de diminution de la VS.

Les mécanismes pathologiques suivants peuvent participer au développement de l'hypertension artérielle:

  • Perturbation des transports Na. En raison de processus métaboliques complexes et de divers troubles microcirculatoires, la concentration de Na à l'intérieur de la cellule peut augmenter, ce qui augmente la sensibilité à la stimulation du système nerveux sympathique. En conséquence, les cellules myocardiques commencent à se contracter plus souvent, ce qui entraîne une augmentation de la VS et le développement de l'hypertension.
  • Sympathicotonie. Cela provoque une augmentation de la pression artérielle. Cela est particulièrement fréquent chez les patients atteints de préhypertension, lorsque la pression artérielle systolique peut atteindre 139 mm Hg et la pression artérielle diastolique peut atteindre 89 mm Hg. st.
  • Système rénine-angiotensine-aldostérone. Assez compliqué dans son travail, sa tâche principale est de réguler le volume de sang en circulation en raison de la rétention d'eau et de Na, qui à son tour augmente la pression artérielle. Les principaux mécanismes de régulation de ce système sont dans les reins, de sorte que l'hypertension peut survenir avec des maladies de ces organes.
  • Manque de vasodilatateurs. Des substances telles que l'oxyde nitrique et la bradykinine contribuent à la vasodilatation. Avec leur manque de sang, l'hypertension se produit. Un trouble similaire se produit dans les maladies des reins produites par les vasodilatateurs et la dysfonction endothéliale, car les cellules endothéliales produisent également des substances vasodilatatrices..

Pourquoi le problème de l'hypertension est-il si urgent?

  • Après 65 ans, les deux tiers des personnes souffrent d'hypertension.
  • Après 55 ans, même si la tension artérielle normale est déterminée, le risque d'augmentation est de 90%.
  • L'innocuité de l'hypertension artérielle est imaginaire, car cette maladie augmente le risque de mortalité due au développement de conditions telles que les maladies coronariennes, l'infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux.
  • L'hypertension peut à juste titre être considérée comme une maladie coûteuse. Par exemple, au Canada, à partir du budget de la santé, la part de l'hypertension peut atteindre 10%.

Quelques statistiques:

  • En Ukraine, 25% des adultes souffrent d'hypertension.
  • L'hypertension artérielle est déterminée dans 44% de la population adulte d'Ukraine.
  • En moyenne, chez 90% des patients atteints d'AH, la forme primaire de la maladie est déterminée.
  • En Amérique, environ 75 millions de personnes souffrent d'hypertension. Sur ce montant, 81% sont des personnes qui sont au courant de leur maladie, tandis que plus de 70% sont traitées et un peu plus de 50% effectuent un contrôle adéquat de la pression artérielle.

Classification

Depuis 1999, la base de la séparation de l'hypertension a été prise des niveaux d'augmentation de la pression artérielle. Les données présentées sont applicables aux patients de plus de 18 ans..

Classification de l'hypertension par pression artérielle (OMS, 1999), où SBP est la pression artérielle systolique, DBP est la pression artérielle diastolique:

  • Le niveau optimal - GARDEN ne dépasse pas 120 mm RT. Art., DBP - pas plus de 80 mm Hg. st.
  • Le niveau normal - JARDIN - ne dépasse pas 130 mm Hg. St., DBP - 85 mm RT. st.
  • Pression artérielle normale élevée - JARDIN - 130-139 mm RT. st, DBP - 85-89 mm RT. st.
  • Le premier degré d'hypertension (légère) - JARDIN - 140-159 mm RT. St., DBP - 90-99 mm RT. st.
  • Le deuxième degré d'hypertension - GARDEN - 160-179 mm RT. st, DBP - 100-109 mm RT. st.
  • Le troisième degré d'hypertension - GARDEN - plus de 180 mm RT. st, DBP - plus de 110 mm RT. st.
  • Hypertension systolique isolée - JARDIN de plus de 140 mm Hg. Art, DBP - pas plus de 90 mm Hg. st.

En 2003, l'American National Joint Committee a proposé une classification plus simplifiée de l'hypertension:

  • Pression normale non supérieure à 120/80.
  • Préhypertension - JARDIN - 120-139 mm Hg. st, DBP - 80-89 mm RT. st.
  • Hypertension du premier degré - JARDIN - 140-159 mm RT. St., DBP - 90-99 mm RT. st.
  • Hypertension du deuxième degré - JARDIN - plus de 160 mm RT. st, DBP - plus de 100 mm RT. st.

Avec un cours prolongé d'hypertension artérielle, divers organes et systèmes peuvent être affectés. Sur cette base, une classification est formée en tenant compte des organes cibles affectés (OMS, 1993):

  • La première étape (III) - les organes ne sont pas affectés.
  • La deuxième étape (II) - les symptômes de l'implication d'un ou plusieurs organes (ventricule gauche, artères rétiniennes, reins, gros vaisseaux) sont déterminés
  • Troisième stade (III) - l'évolution de la maladie est compliquée par des maladies cliniquement exprimées du cœur, des reins, du cerveau, de la rétine, des vaisseaux sanguins.

Le diagnostic indique le stade de l'hypertension artérielle et l'organe cible affecté. Si une crise cardiaque ou une angine de poitrine se produit dans le contexte de l'hypertension, comme l'ont confirmé les études, cela est également indiqué dans le diagnostic.

Les causes

Dans près de 90% des cas, la cause exacte de l'hypertension artérielle ne peut être établie. Ensuite, un trouble de l'activité du système nerveux central est suspecté, qui peut survenir à la suite d'une exposition à divers facteurs prédisposants (stress, augmentation du poids corporel, inactivité physique, etc.).

Dans les 10% de cas restants, l'hypertension se développe dans le contexte d'autres maladies souvent associées aux reins, aux processus tumoraux, à une mauvaise utilisation des médicaments, etc..

Maladie du rein

La pathologie des reins, associée à l'hypertension, représente 4% de tous les cas d'hypertension. Le plus souvent, l'hypertension se développe avec:

  • glomérulonéphrite;
  • pyélonéphrite;
  • polykystose rénale;
  • insuffisance rénale.

Parfois, des défauts de l'artère rénale, de nature congénitale ou acquise, conduisent à un rétrécissement du vaisseau, ce qui provoque également une hypertension.

Maladie surrénalienne

Avec un trouble de l'activité de cet organe, la production de minéralocorticoïdes, qui affectent le fonctionnement des reins, peut changer. En particulier, la teneur accrue en aldostérone conduit au rétrécissement des artères de petit calibre et à la rétention de sels par les reins. Des processus similaires entraînent une augmentation de la pression artérielle. En outre, une tumeur bénigne connue sous le nom de phéochromocytome peut se former dans les glandes surrénales, ce qui augmente la synthèse d'adrénaline et, par conséquent, conduit à un rétrécissement des artères. Il provoque une hypertension..

Toxicose chez les femmes enceintes

En raison de changements hormonaux et immunobiologiques dans le corps d'une femme enceinte, la pression artérielle peut augmenter dans les derniers stades. De telles circonstances perturbent le processus de port du fœtus. Dans les cas graves, un accouchement prématuré est effectué, le plus souvent par césarienne.

HYPERTENSION vidéo. L'hypertension artérielle en est la cause. Comment nettoyer pour toujours

Facteurs de risque

Distinguer les facteurs de risque modifiés et non modifiés, c'est-à-dire ceux qui sont extrêmement difficiles à influencer.

Non modifié:

  • Prédisposition héréditaire.
  • Âge.
  • Sol.
  • Course.

Modifié:

  • Conditions climatiques.
  • Malnutrition.
  • Eau de mauvaise qualité.
  • Mauvais climat de logement.
  • Augmentation du poids corporel.
  • Activité réduite.
  • Stress fréquent.
  • Mauvaises habitudes.
  • Carence en oligo-éléments et vitamines.
  • Troubles hormonaux.

Avec une hérédité défavorable, un défaut dans les membranes cellulaires, un défaut dans le système de kinine et la capacité pathologique des cellules musculaires lisses à augmenter et à changer peuvent être observés..

Le facteur racial joue également un rôle important, car chez les Afro-Américains adultes, l'hypertension est déterminée dans 41% des cas, et chez les Européens, ainsi que les Américains d'origine mexicaine, dans 28% des cas..

Par origine, l'hypertension primaire et secondaire sont isolées. La forme primaire d'hypertension artérielle est également connue sous le nom d'hypertension artérielle essentielle..

Le concept d '«hypertension essentielle» est recommandé par l'OMS (1978) pour déterminer l'état dans lequel l'hypertension artérielle est observée sans raison évidente de son apparition. Il rencontre le terme «hypertension» courant dans notre pays..

Le concept d '«hypertension secondaire» a été adopté par l'OMS (1978) pour déterminer l'hypertension, dont la cause peut être identifiée. Il correspond au terme «hypertension symptomatique» courant dans notre pays..

Hypertension primaire

Il est déterminé chez les patients dans 90% des cas, car son développement est associé à de nombreux facteurs, dont l'hérédité. À ce jour, les généticiens ont réussi à établir plus d'une douzaine de gènes responsables du développement de l'hypertension. Il existe plusieurs formes d'hypertension primaire, qui diffèrent par les spécificités de la clinique:

  1. Forme hypo- et normorénine. Il est plus souvent déterminé chez les personnes âgées et les personnes d'âge moyen. Il se développe dans le contexte d'une rétention excessive d'eau et de sels dans le corps due à l'activité de la rénine et à une concentration accrue d'aldostérone.
  2. Forme d'hyperrénine. Elle survient dans 20% de tous les cas d'hypertension primaire. Elle est plus souvent déterminée chez les jeunes patients masculins. Il est assez difficile de procéder, car la pression artérielle peut augmenter fortement et fortement. Avant le développement de cette forme d'hypertension, une augmentation périodique de la pression artérielle pouvait être observée..
  3. Forme hyperadrénergique. Sa présence est de 15%. Elle est souvent déterminée chez les jeunes qui ne se sont pas déjà plaints d'hypertension. Il se caractérise par une augmentation de la quantité de noradrénaline et d'adrénaline dans le sang. Entre souvent dans une crise hypertensive, surtout en l'absence de traitement adéquat.

AH secondaire

La deuxième définition connue d'une maladie - l'hypertension symptomatique - indique son lien avec des maladies qui peuvent être compliquées par l'hypertension artérielle. Les formes suivantes d'hypertension secondaire existent:

  • Cardiovasculaire. Se développer sur fond de maladies telles que le blocage AV complet, la coarctation de l'aorte, les malformations cardiaques.
  • Neurogène. Elle survient avec des dommages aux structures cérébrales dus à l'athérosclérose vasculaire, au processus tumoral, à l'encéphalite et à l'encéphalopathie.
  • Endocrine. Souvent associée à un dysfonctionnement thyroïdien, lorsqu'il y a une augmentation ou une diminution de la production d'hormones thyroïdiennes. D'autres troubles des glandes endocrines peuvent également survenir, tels que le phéochromocytome, l'acromégalie, le syndrome hypothalamique.
  • Rénal. Il se développe dans le contexte de diverses maladies rénales sous la forme d'une insuffisance rénale, d'une néphropathie diabétique, d'un organe transplanté, etc..
  • Médicinal. L'utilisation continue de certains médicaments entraîne le développement d'une hypertension secondaire..
  • Maladies du sang. Certaines pathologies s'accompagnent d'une augmentation du nombre de globules rouges dans le sang, entraînant une hypertension..

L'évolution de la maladie peut également varier. Dans certains cas, c'est lent, il n'y a pas de forte augmentation de la pression artérielle, puis ils parlent d'hypertension bénigne. Souvent, il se développe imperceptiblement à la fois pour le patient et le médecin, à la suite de quoi il est déterminé à un stade tardif.

L'hypertension maligne se caractérise par une progression prononcée de tous les processus pathologiques. Le bien-être du patient s’aggrave de jour en jour, de sorte que l’absence de traitement approprié peut entraîner sa mort.

Clinique

Les patients peuvent réagir différemment à l'hypertension artérielle. Certains notent des signes prononcés, d'autres ne remarquent pas du tout l'état modifié.

Symptômes caractéristiques de l'hypertension:

  • Maux de tête qui peuvent être perçus comme éclatant, douloureux ou pressant. Plus souvent localisés dans la nuque et se produisent tôt le matin.
  • Palpitations, une insuffisance cardiaque peut survenir.
  • Les troubles autonomes se manifestent par des acouphènes, des étourdissements, l'apparition de mouches devant les yeux,
  • Le syndrome asthéno-névrotique se traduit par une faiblesse, une mauvaise humeur, un sommeil et une mémoire altérés. La fatigue peut également être notée..

Les crises hypertensives peuvent être absentes ou déterminées en fonction de l'évolution de la maladie. Ces conditions pathologiques aggravent extrêmement l'évolution de la maladie..

Crise hypertensive - une forte augmentation de la pression artérielle, qui s'accompagne d'une perturbation des organes cibles, de l'apparition de troubles du système nerveux autonome.

L'évolution d'une crise hypertensive peut survenir avec ou sans complications. Les complications comprennent les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, l'angor instable, l'éclampsie, les saignements, les arythmies et l'insuffisance rénale. Une crise hypertensive non compliquée peut s'exprimer sous une forme cérébrale non compliquée, une crise cardiaque non compliquée, une augmentation de la pression artérielle à 240/140 mm RT. st.

Diagnostique

Il existe trois façons de déterminer l'hypertension artérielle:

  1. Examen objectif du patient.
  2. Mesure de la pression artérielle.
  3. Enregistrement d'un électrocardiogramme.

Examen objectif du patient

Lors d'un examen physique, un cœur est entendu à l'aide d'un phonendoscope. Cette méthode détermine les souffles cardiaques, les tons affaiblis ou, inversement, amplifiés. Dans certains cas, il est possible d'entendre d'autres sons non caractéristiques de l'activité cardiaque, qui est associée à une augmentation de la pression dans le système circulatoire.

Le médecin interroge toujours le patient afin de déterminer les plaintes, l'anamnèse de la vie et la maladie. Une attention particulière est accordée à l'évaluation des facteurs de risque, la prédisposition héréditaire. En particulier, en cas d'hypertension artérielle chez des proches parents, le patient lui-même est à risque élevé de développer cette maladie. L'examen physique vous permet également de déterminer la taille, le poids et la taille du patient.

Mesure de la pression artérielle

La mesure correcte de la pression artérielle permet d'éviter les erreurs pouvant affecter les tactiques de traitement ultérieures. Pour le diagnostic, un appareil réparable est pris. Aujourd'hui, les tensiomètres électroniques et mécaniques sont plus souvent utilisés, mais un étalonnage annuel doit être effectué lors de leur utilisation..

Règles pour mesurer la pression artérielle:

  • Le patient avant de mesurer la pression artérielle doit être dans un état calme pendant au moins 5 minutes.
  • Le patient doit prendre une position assise, sur une chaise ou un fauteuil, le dos appuyé contre le dos, et la main sur laquelle la tension artérielle sera mesurée, place librement la paume vers le haut. Dans les cas extrêmes, le patient mesure la pression en position debout ou couchée, mais surtout - la main est positionnée librement
  • Le brassard est fixé au niveau du cœur, 2-3 cm au-dessus du coude, ne serrez pas beaucoup, mais laissez de la place pour le libre passage de deux doigts.
  • Dans une mesure mécanique, l'air est pompé jusqu'à ce que l'impulsion sur l'artère radiale cesse d'être ressentie. Après cela, le brassard est un peu plus gonflé et libère progressivement de l'air.

La pression systolique est déterminée par les premiers sons de cognement (phase I des tons de Korotkov), qui apparaissent puis augmentent progressivement.

La pression diastolique est enregistrée dans la phase V des tons de Korotkov lorsque les sons de frappe s'arrêtent complètement.

Avec une pression artérielle normale, la mesure est effectuée une fois. Si la pression est supérieure à 120/80, le diagnostic de la pression artérielle est effectué deux à trois fois avec un intervalle de cinq minutes.

Algorithme de pression artérielle vidéo

Enregistrement d'un électrocardiogramme

Avec l'hypertension artérielle, une hypertrophie du ventricule gauche est souvent notée. Un tel changement avec une précision maximale peut être enregistré par électrocardiographie. Cette méthode de diagnostic non invasive ne prend que quelques minutes, après quoi le médecin déchiffre les données.

Les études suivantes sont obligatoires:

  • Analyses générales de sang et d'urine.
  • Test sanguin biochimique avec détermination des oligo-éléments, sucre, cholestérol, créatinine.
  • Détermination du niveau d'hormones (aldostérone, adrénaline).
  • Ophtalmoscopie du fond d'œil.
  • Échocardiographie.

Si nécessaire, le diagnostic peut être complété par une dopplerographie, une artériographie, une échographie de la glande thyroïde et des organes internes (foie, reins).

Traitement

Conformément aux recommandations de l'American National Joint Committee pour 2003, les patients présentant un risque élevé et extrêmement élevé de développer une hypertension artérielle sont soumis à un traitement médicamenteux obligatoire. À son niveau modéré, les patients sont observés de plusieurs semaines à six mois afin d'obtenir des données cliniques supplémentaires, qui aideront à décider du traitement médical. Les patients à faible risque sont observés plus longtemps - jusqu'à 12 mois.

Des médicaments sont prescrits pour réduire le risque de développer des maladies cardiaques et vasculaires, ainsi que pour prévenir la mort. Méthodes appliquées en plus pour améliorer la qualité de vie des patients.

Les principales composantes du traitement:

  1. Changement de style de vie.
  2. Thérapie médicamenteuse.

Changement de style de vie

Tout d'abord, les patients hypertendus devraient abandonner les mauvaises habitudes sous forme de tabagisme et de consommation d'alcool, qui ont un effet toxique sur les organes internes.

Assurez-vous de normaliser le poids corporel, ce qui peut beaucoup aider à augmenter l'activité physique.

La nutrition diététique est un élément important du traitement de l'hypertension. En particulier, l'apport en sel doit être limité à 6 g par jour ou moins. Le régime alimentaire doit être saturé d'aliments riches en calcium, magnésium. Les aliments gras et ceux qui augmentent le cholestérol doivent être complètement éliminés..

Il convient de souligner qu'il est important d'éviter les situations stressantes, alors la probabilité de dysfonctionnement du système nerveux sera minimisée.

Thérapie médicamenteuse

L'algorithme de traitement des patients souffrant d'hypertension artérielle avec des médicaments dépend largement de la gravité de la maladie.

  • Au premier et au deuxième degré - des changements sont apportés au mode de vie du patient, une surveillance de son état est effectuée. Lors de la détermination du risque absolu élevé et très élevé, le traitement commence immédiatement.
  • Au troisième degré, le traitement médicamenteux commence immédiatement, les facteurs de risque sont en outre évalués et les organes cibles sont déterminés. Changements de style de vie utilisés.

La prescription des médicaments s'effectue «non à l'aveugle», mais à l'aide d'un test pharmacologique aigu. Elle consiste à prendre une dose moyenne du médicament après une mesure préalable de la pression artérielle. Ensuite, après une courte attente, la pression artérielle est à nouveau mesurée. Avec l'efficacité du médicament, il est utilisé en thérapie à long terme..

Dans la première ligne de traitement, les médicaments suivants sont utilisés:

  • Diurétiques.
  • Antagoniste du calcium
  • Inhibiteurs de l'ECA
  • Antagonistes des récepteurs de l'angiotensine II
  • Bêtabloquants

En deuxième ligne, des vasodilatateurs directs, des agonistes des récepteurs alpha2 centraux et des alcaloïdes rauwolfia peuvent être prescrits.

En thérapie antihypertensive, des combinaisons de médicaments de divers groupes pharmacologiques peuvent être utilisées. Laquelle donner la préférence est la décision du médecin traitant qui connaît les caractéristiques individuelles d'un patient particulier.

Prévision et prévention

Avec l'hypertension artérielle, une conclusion pronostique favorable peut être tirée dans les cas où la maladie a été détectée à un stade précoce de développement, le risque a été correctement stratifié et un traitement adéquat a été prescrit.

La prévention de l'hypertension peut être de deux types:

  • Primaire - est de corriger le mode de vie.
  • Secondaire - basé sur l'utilisation de médicaments antihypertenseurs, en outre, le patient doit subir une observation médicale.

Articles similaires

Les défauts de la valve aortique nécessitent souvent une intervention chirurgicale. Selon les indications, un remplacement partiel ou complet de l'appareil valvulaire peut être effectué, ce qui permet d'améliorer l'hémodynamique cardiaque et de réduire le risque d'insuffisance cardiaque.

Pendant le développement intra-utérin du fœtus sous l'influence de facteurs prédisposants, la formation normale du système cardiovasculaire peut être perturbée. En conséquence, des malformations congénitales se forment qui peuvent être compatibles et incompatibles avec la vie. Le développement de la pathologie est souvent associé au mauvais style de vie de la mère pendant la grossesse, bien que dans certains cas l'hérédité joue un rôle important.

Un ECG (ou électrocardiogramme) est l'une des méthodes de recherche les plus courantes et les plus abordables et montre les détails du fonctionnement du cœur sous la forme d'une image graphique qui montre l'activité électrique de l'organe. Cette méthode est souvent utilisée pour le diagnostic initial des pathologies cardiaques, est réalisée dans le cadre d'un examen complet du patient avant le traitement proposé ou lors d'examens préventifs.

Qu'est-ce que l'hypertension? Causes du développement, ses symptômes et son traitement

Afin de souligner l'importance du sujet de l'hypertension, je citerai des statistiques du bulletin de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), qui disent que les accidents vasculaires cérébraux et les maladies coronariennes (la crise cardiaque comme l'une de ses formes) prennent le plus de vies. Au cours des 15 dernières années, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux sont restés les principales causes de décès dans le monde. Et d'où vient l'hypertension?

Le fait est que dans environ 60% des cas, la cause du développement de ces maladies mortelles est précisément l'hypertension. Cependant, avec un examen plus approfondi, il devient clair que vous pouvez vivre assez calmement avec l'hypertension, en évitant la manifestation de conséquences négatives. De plus, aux premiers stades de la maladie, son développement ultérieur peut être empêché..

Alors, familiarisez-vous, l'hypertension est une condition pathologique (maladie) du système cardiovasculaire, dans laquelle les vaisseaux sanguins subissent une pression artérielle élevée. Commençons par les symptômes, car c'est intéressant et très important..

Les symptômes de l'hypertension

Ne cherchez pas de signes externes de la maladie (symptômes) de l'hypertension. Le principal problème est qu'il est asymptomatique! Les patients hypertendus peuvent objecter: «J'ai mal à la tête, j'ai des vertiges. Points sombres devant les yeux, l'arrière de la tête se fend. Et en général, je mens - je meurs! " Le fait est que les symptômes décrits sont appelés non spécifiques, c'est-à-dire qu'ils conviennent à de nombreuses maladies. Et cela ne vaut vraiment pas la peine de déterminer l'hypertension à partir d'eux.

En règle générale, les personnes souffrant d'hypertension artérielle sont en surpoids, inactives, mal nourries, âgées d'environ 50 ans. Avec cet ensemble, une personne ayant une pression artérielle normale (pression artérielle) peut ressentir des douleurs de localisation, des malaises et des étourdissements.

Quant à l'hypertension secondaire symptomatique, ici une pression artérielle déjà élevée devient un symptôme d'autres maladies, par exemple des problèmes avec les reins, avec le système endocrinien, avec le cœur ou un autre organe.

L'asymptomatique est le principal danger avec lequel l'hypertension est lourde. Nous pouvons vivre et ne pas même soupçonner qu'à l'intérieur de nos artères, il y a une pression accrue, qui en même temps «aiguise» nos vaisseaux sanguins, compromettant notre santé. C'est pourquoi il est nécessaire de mesurer la pression artérielle régulièrement, au moins une fois tous les six mois..

Comment mesurer la pression

La principale manifestation de l'hypertension est une augmentation de la pression artérielle pendant une longue période. Mesurer votre pression n'est pas du tout difficile. Maintenant en vente une très grande sélection de tensiomètres portables de divers fabricants à des prix abordables.

Il est possible que vos amis ou parents aient déjà un tel appareil. Selon un rapport de l'OMS, un adulte sur trois dans le monde souffre d'hypertension. Donc, dans l'environnement immédiat, il ne sera pas difficile de trouver quelqu'un qui a un tonomètre. Venez visiter, discuter, en même temps et mesurer la pression - très utile.

Que montrera la mesure de pression? Deux indicateurs: les pressions supérieure (systolique) et inférieure (diastolique), exprimées en millimètres de mercure et caractéristiques des moments de contraction et de relaxation du muscle cardiaque. Et que devraient-ils être?

IndicateursClassification
jusqu'à 119/79Norme
120/89 - 139/89Préhypertension
> 140/90Hypertension
140/90 - 159/99Hypertension du degré I
160/100 -179/109Degré Hypertension II
180/110Hypertension du degré III

C’est bien si vous avez une tension artérielle normale. Dans tous les autres cas, c'est l'occasion de voir un médecin. Désormais, toute personne soupçonnée d'hypertension est envoyée pour une surveillance quotidienne, selon les résultats desquels un diagnostic final est posé..

Préhypertension

C'est bien si une personne est aux prises avec la préhypertension (120 / 80-139 / 89). Les risques de conséquences graves commencent déjà à augmenter à ce stade. Et c'est stupide, ne rien faire, d'attendre l'approche prématurée de la mort. Avec la préhypertension, les médicaments ne sont pas encore nécessaires. Ils feront plus de mal que de bien..

Selon les médecins, il suffit de suivre les principes de base d'un mode de vie sain. ARRÊTEZ DE FUMER, découvrez comment perdre du poids (et enfin faites-le), bougez plus. Rappelez-vous: il s'agit de prolonger la vie!

Hypertension - qu'est-ce que c'est?

Il semblerait que l'hypertension, l'hypertension artérielle, mais souvent rien ne blesse beaucoup. Vivez et soyez heureux! C'est pourquoi l'hypertension fait partie de «l'équipe de tueurs silencieux». Pendant de nombreuses années, il n'y a pas de douleur, puis une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral survient, et l'un de nous complète les statistiques de l'OMS..

Avec l'hypertension, l'ensemble du réseau de vaisseaux souffre, mais tout d'abord, les organes qui nécessitent un apport sanguin maximal perdent leur santé et leur fonctionnalité.

Un cœur. L'hypertension artérielle au fil du temps conduit à un apport sanguin insuffisant au muscle cardiaque. En conséquence, le développement de l'angine de poitrine et des crises cardiaques. Il en va de même pour les enfants. Dans les pays développés, une crise cardiaque «rajeunit de plus en plus». Et aujourd'hui, un adolescent sur cinq souffre d'hypertension.

Yeux. L'hypertension est particulièrement préjudiciable à la vision, car la rétine de l'œil en souffre, ce qui nécessite un bon apport sanguin..

Les reins. L'hypertension non traitée conduit les gens aux centres de dialyse. Au fil des ans, les reins se dessèchent, se plissent et cessent de fonctionner..

Cerveau. Pour ceux qui ont un mauvais contrôle de la pression artérielle, l'hypertension prépare un accident vasculaire cérébral. Que les artères cérébrales se coagulent, l'hémorragie cérébrale ou la rupture de l'anévrisme n'a pas d'importance. Il est important de connaître l'étendue de la défaite. Et ici - quelle chance. Il peut arriver que vous deviez rester paralysé dans une couche pendant des années, réapprendre à parler ou à marcher. Pensez-y, ayez pitié de votre famille!

Causes de l'hypertension artérielle

En général, une pression artérielle initialement élevée est créée par le corps pour nous aider à effectuer un travail actif intense à court terme. Par exemple, un athlète au départ: la libération d'hormones, un rythme cardiaque effréné, la pression a bondi. Maintenant, il est prêt à courir, nager, battre.

Émotions L'une des raisons du développement de l'hypertension primaire peut être appelée «atmosphère tendue» ou «émotions non manifestées». Si un athlète a terminé son travail, a repris son souffle et que la pression revient à la normale, alors dans la vie quotidienne, la personne moyenne peut ne pas avoir une telle opportunité. Il est constamment stressé..

Travail de jour: la nécessité de mettre en œuvre le plan, aujourd'hui le «délai», les autorités sont «agaçantes». Sur le chemin du travail ou du travail, nerveux dans la circulation ou les transports publics. D'autres problèmes à la maison. La pression n'a tout simplement pas le temps de rebondir.

L'hypertension prend donc racine chez une personne. Et tout cela à cause des barorécepteurs (nos capteurs de pression), qui s'habituent à l'hypertension artérielle et commencent à percevoir sa diminution comme un dysfonctionnement du système. Ils envoient un signal, le système endocrinien libère des hormones et la pression est rétablie, mais déjà à un niveau élevé.

Surpoids. Les gens avec une grande indice de masse corporelle 3 fois plus sujettes à l'hypertension que celles de poids normal.

Fumeur Les substances contenues dans les cigarettes contribuent aux dommages mécaniques des parois des artères, ce qui réduit leur perméabilité et augmente la pression. Et conduit en outre à l'athérosclérose.

Médicaments Certains médicaments affectent le développement de l'hypertension. Par exemple, des analgésiques et certains antidépresseurs.

Hérédité. Si votre plus proche parent souffre d'hypertension, alors l'attention à votre propre santé devrait être augmentée. Mesure de la pression artérielle obligatoire, au moins une fois tous les six mois. Et l'engagement pour un mode de vie sain.

Sel - Mort blanche

Parlant des causes du développement de l'hypertension, on ne peut pas dire séparément le sel. Il est reconnu comme un facteur important dans le développement de l'hypertension. Pour être précis, les recommandations de l'OMS suggèrent une réduction du sodium dans l'alimentation:

Voici la difficulté. Premièrement, jusqu'à 90% du sel peut provenir des produits finis que nous achetons en magasin. Et combien est ce sel en grammes? Qui sait. Il est souvent impossible de comprendre les petits caractères. Oui, et écrivent-ils? Si oui, croyez ce qui est écrit?

Les aliments à base de sodium les plus saturés:

  • Tout ça du rayon saucisse! Bien que sous emballage sous vide, même sans. Bouilli ou fumé
  • Pain
  • De nombreux aliments préparés et des plats cuisinés surgelés (boulettes, crêpes à la viande, etc.), des aliments en conserve
  • Boissons gazeuses. En plus d'une énorme quantité de sucre, l'eau préparée est «adoucie», saturée de sodium
  • Toutes les confiseries
  • FAST FOOD (pizza, hamburgers, frites, frites et plus)
  • De nombreux types de fromages et de fromage cottage

Deuxièmement, beaucoup de gens ont l'habitude de placer un plat devant eux et même de ne pas l'essayer, de prendre une salière et du sel, du sel... Retirez-le de la table!

Il y a un point positif. Si vous êtes un peu plus strict envers vous-même et commencez à adhérer aux recommandations sur la quantité de sel consommée, ainsi qu'à regarder de plus près ce que vous mangez, le goût commencera à changer très bientôt. Les papilles seront reconfigurées, et tout ce qui est salé semblera trop salé et trop salé sera amer et insipide.

Crise d'hypertension. Il est en notre pouvoir de l'empêcher

Lorsque les indicateurs de pression artérielle sautent par-dessus les nombres 180 / 110-120 mm RT. Art., Alors un tel état d'hypertension dans nos hôpitaux est qualifié de "maladie hypertensive de la crise". En fait, ce n'est pas une évolution de la maladie avec des crises, mais un mauvais contrôle de la pression artérielle en raison d'un traitement éventuellement mal sélectionné.

Ou lorsque les médecins parviennent toujours à établir le schéma thérapeutique approprié et que le patient, pour diverses raisons, cesse d'y adhérer. Le médicament était terminé, et à la pharmacie, j'ai acheté "le même mais différent". Il est parti se reposer, a laissé les comprimés à la maison. Plus de la série: "Avez-vous lu ses effets secondaires?" ou "Que dois-je faire maintenant, m'asseoir toute ma vie sur des pilules?"

En raison d'une pression artérielle incontrôlée, le plasma sanguin commence à «fuir» à travers la paroi vasculaire, ce qui entraîne un œdème cérébral. Par conséquent, les maux de tête croissants, les nausées, les vomissements peuvent se terminer par un accident vasculaire cérébral et même la mort. Soins médicaux immédiats requis!

À la fin des années 80, le All-Union Cardiology Center a évoqué le danger d'une forte diminution de la pression. Une forte diminution de la pression entraîne une diminution du flux sanguin, à cause de quoi la fourniture d'organes devient insuffisante pour la vie.

La pression doit être réduite avec prudence. Pendant 4 à 6 heures, une diminution de la pression diastolique n'est pas inférieure à 100 mm Hg. Art. La crise hypertensive est une maladie mortelle qui nécessite des soins médicaux professionnels. Les médecins ont les moyens et les instructions étape par étape pour agir dans de telles situations, vous permettant de contrôler le niveau d'abaissement de la pression artérielle. En attendant de l'aide, allongez-vous dans une pièce sombre et prenez un sédatif.

L'hypertension n'est souvent pas très difficile à contrôler. Il est important de choisir la bonne combinaison de médicaments et de les prendre régulièrement. Cela permettra de ne pas amener la situation à une crise hypertensive. Il existe également une approche non médicamenteuse du traitement. Voyons comment, quoi et dans quels cas il faut traiter.

Traitement de l'hypertension

En général, le traitement de l'hypertension pour un médecin est un moyen multitâche pour résoudre le problème de l'hypertension artérielle. Il y a beaucoup d'initiatives initiales: qui traitons-nous (sexe, âge, poids, style de vie, etc.), quel est le niveau initial de la pression artérielle, par où commencer (avec ou sans médicament). Et pensez aussi à quel niveau baisser, malgré le fait qu'il est souhaitable de maintenir le bon rapport des pressions supérieures et inférieures.

Pour prévenir les risques de crises cardiaques et d'accidents vasculaires cérébraux avec une pression systolique élevée, il est absolument nécessaire de réduire à des valeurs 140, s'il n'y a pas encore plus de risque d'effets secondaires des médicaments. De plus, en cas d'hypertension sévère et sévère (pression diastolique supérieure à 105), des médicaments sont nécessaires.

Cependant, avec une hypertension modérée (pression diastolique de 90 à 104), le traitement médicamenteux réduit considérablement les risques de catastrophes cardiovasculaires. Ici, la médication depuis longtemps doit être précédée d'une période de normalisation du mode de vie et de la nutrition. Sans cela, aucun traitement de l'hypertension n'est IMPOSSIBLE!

Une bonne nutrition et une perte de poids avec l'hypertension

Alors, quels sont les éléments importants du traitement non médicamenteux de l'hypertension? Rejet des mauvaises habitudes! Arrêt complet du tabac (sur le paquet est écrit - maladie cardiovasculaire)! Boire de l'alcool dans une quantité ne dépassant pas 150 ml de vin rouge sec par jour.

La perte de poids et l'exercice aérobie sont décrits en détail dans l'article «Perdre du poids plus vite! Cela entraînera une diminution de la pression artérielle de 10 à 25 mm. Hg. st.

Parlons ici de l'alimentation. À la suite d'études de plusieurs modèles nutritionnels, un régime appelé régime DASH a été choisi pour déterminer le meilleur résultat pour abaisser la tension artérielle. Traduction des abréviations - mesures diététiques qui arrêtent l'hypertension. À bien des égards, il coïncide avec le régime méditerranéen. Restriction calorique générale (1500 - 1800 kcal par jour), beaucoup de fruits et légumes, graisses moins irrégulières, alcool et viande.

Nous avons parlé du sel ci-dessus dans "causes d'hypertension", J'espère que vous êtes d'accord - c'est interdit. Il en va de même pour les produits de restauration rapide..

Selon le régime DASH, la préférence est donnée aux légumes et aux fruits - au moins un demi-kilogramme par jour de l'un et de l'autre. En raison de la teneur en fibres, ce qui réduit considérablement le niveau de pression artérielle. Les légumes et les fruits sont également des sources naturelles de potassium, essentielles pour l'hypertension à raison de 5 g par jour. En plus de l'action hypotensive (abaissement de la pression artérielle), elle empêche également le développement des AVC.

Les fruits et légumes tranquilles sont une source d'acide folique et de flavanoïdes. Ils réduisent la pression artérielle et protègent contre les maladies cardiaques. En raison de la teneur en flavonoïdes, les hypertoniques bénéficieront d'une tranche de chocolat noir (au moins 70% de cacao) par jour et de beaucoup de thé vert. En plus de l'effet antihypertenseur, les flavonoïdes réduisent les risques de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral..

Le poisson doit être présent dans le régime alimentaire de l'hypertension, car il contient les bons gras polyinsaturés. Dans le menu hebdomadaire, elle est plus privilégiée que la volaille. Il vaut mieux refuser la viande rouge.

Le calcium, qui fait partie des produits, affecte également la diminution de la pression artérielle. Et celui des tablettes ne l'est pas toujours. UNE GRANDE SOURCE DE Calcium est les produits laitiers sans gras.

La protéine d'origine végétale est un autre ingrédient antihypertenseur de l'alimentation. Il fait partie des haricots, des haricots et du soja. Un seul régime ne suffit pas dans la lutte contre l'hypertension, elle a besoin d'un assistant actif!

Faire du stress

Même dans un passé récent, la recommandation pour l'hypertension était un refus de l'activité physique. "Vous avez maintenant de la pression - vous devez prendre soin de vous." Après avoir étudié l'effet des charges, ces recommandations ont été modifiées à 180 °. Maintenant, une activité physique adéquate est un facteur incontestable de l'espérance de vie humaine à tout âge et état physiologique.

En effet, pendant l'exercice, la pression artérielle augmente. Mais l'exercice aérobie régulier - marche rapide, vélo d'exercice ou natation, conduit finalement à une diminution de la pression due à la vasodilatation, en réaction à l'activité physique.

Les exercices avec des poids ne sont pas aussi efficaces pour réduire la pression, mais ils réduisent le risque de formation de plaque athérosclérotique en raison d'effets bénéfiques sur la santé vasculaire. Si au stade de la préhypertension, ils ont changé leur régime alimentaire et sont devenus physiquement actifs, il est possible que la maladie ne se transforme pas en hypertension de 1,2,3 degrés.

Traitement médical

Si, néanmoins, l'hypertension a réussi à se développer, alors l'approche non médicamenteuse peut être insuffisante et il n'y a pas de temps pour attendre l'apparition d'un effet positif de son utilisation, alors les médicaments sont liés au traitement.

Et ici, tout dépend de la compétence du médecin traitant et de son expérience. Puisqu'il y a beaucoup de médicaments, et en choisissant la bonne combinaison pour que la pression artérielle soit compensée, comme disent les médecins eux-mêmes, il est également difficile de construire une pyramide de pierres rondes.

Dans un avenir proche, l'inoculation contre l'hypertension sera incluse dans la pratique clinique. Dans les tests, il existe désormais un vaccin qui agit sur les hormones rénales et bloque leur libération. Nous attendons! En attendant, nous buvons des comprimés sous pression et leur combinaison.

Groupes de médicaments pour abaisser la pression artérielle

Les principaux groupes de médicaments pour abaisser la tension artérielle sont les inhibiteurs des canaux calciques, les inhibiteurs de la conversion des enzymes, les bêta-bloquants, les inhibiteurs de l'angiotensine et les diurétiques. Il serait plus facile pour la perception de dire que selon le mécanisme d'action, ils sont divisés en trois grands groupes. Médicaments agissant sur les vaisseaux sanguins, le sang et le cœur.

Où commencent-ils lorsque le régime alimentaire et l'exercice physique n'aident pas? Ils commencent avec presque n'importe quel médicament, donc ils réduisent tous à peu près également la pression artérielle. Si, en plus de l'hypertension, le patient souffre d'autres maladies (crise cardiaque, diabète, angine de poitrine), un certain groupe est préféré. De plus, en raison de l'intolérance individuelle, un médicament est remplacé par un autre, choisissant ainsi un.

Comme il n'est souvent pas possible d'atteindre les indices de pression artérielle souhaités avec un médicament, à un moment donné, des médicaments d'autres groupes commencent à être ajoutés. Environ 65% des patients hypertendus suivent une thérapie combinée de trois médicaments.

La chose la plus importante dans le traitement de l'hypertension est le respect des rendez-vous médicaux et la CONTINUITÉ du traitement. Sinon, les valeurs de la pression artérielle reviendront à leurs valeurs précédentes..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite