Tachycardie sinusale - danger, symptômes et traitement, médicaments

Ce que c'est? La tachycardie sinusale du cœur est un type d'arythmie (sinus), caractérisée par le développement de troubles de la fréquence cardiaque dépassant 90 battements / min. Il se développe en conséquence de l'augmentation de l'activité du nœud synotrial (sinus) "Kisa-Flak".

La tachycardie sinusale (CT abrégé) est la variante la plus courante des échecs fréquents de la fréquence cardiaque, se manifestant par leur augmentation significative, tout en maintenant une séquence et un rythme normaux. Pour une personne, la tachycardie sinusale peut être soit une variante de la norme, soit une conséquence du développement de diverses maladies dans le corps. Elle survient chez des patients de tout âge, quel que soit leur sexe.

Très souvent, chez les personnes en excellente santé, la manifestation de la ST peut être une conséquence de l'adaptation automatique du cœur, le soi-disant mécanisme compensatoire, à des conditions changeantes (pour plus d'informations, voir arythmie sinusale).

Par exemple, le réflexe «combattre ou courir» est déclenché par une poussée d'adrénaline pendant l'effroi, accompagnée de fréquentes contractions cardiaques. Lorsque le danger est passé, la fréquence cardiaque revient à la limite normale (90 battements / min). Ce scanner est appelé physiologique.

La manifestation de la tachycardie sinusale pendant la grossesse est également considérée comme un phénomène physiologique normal en raison de changements dans l'ensemble du système interne d'une femme portant un enfant. Les attaques peuvent être uniques et facilement tolérées par les femmes dans les premiers stades ou au dernier trimestre de la grossesse.

Un phénomène pathologique est considéré comme un rythme cardiaque rapide qui ne dépend pas de causes externes, mais est la conséquence d'une violation de l'innervation myocardique ou d'un dysfonctionnement du nœud Kis-Flak. La tachycardie sinusale du cœur se développe même dans un état calme, commence en douceur, augmentant progressivement la fréquence cardiaque de la normale à 220 battements / min. Dans le même temps, la fréquence cardiaque ne fonctionne pas mal et reste normale.

Selon l'augmentation de la fréquence cardiaque, une tachycardie cardiaque sinusale peut survenir:

  1. De nature modérée - une augmentation de la fréquence cardiaque ne dépasse pas 20% des valeurs normales (certaines fluctuations dépendent de l'âge et de l'activité du patient).
  2. Moyenne - ne dépassant pas les chiffres normatifs supérieurs à 40%.
  3. Un caractère prononcé, qui est la condition la plus dangereuse dans laquelle la fréquence cardiaque atteint un excès de 60% ou dépasse même ces indicateurs.

Navigation rapide dans les pages

Qu'est-ce que la tachycardie sinusale dangereuse?

En soi, le danger de tachycardie des sinus cardiaques n'est pas pris en compte - il s'agit simplement d'une fonction myocardique accélérée. Le danger est le développement d'une tomodensitométrie pathologique, qui provoque une usure «inactive» du cœur, en raison du remplissage incomplet des ventricules cardiaques avec du sang et de la décharge défectueuse de sang dans les vaisseaux.

Dans le même temps, la fréquence cardiaque s'accélère, la pression artérielle baisse et l'apport d'organes en oxygène est insuffisant. Avec une augmentation significative de la fréquence cardiaque, le risque de caillots sanguins dans les cavités cardiaques augmente.

Une hypoxie prolongée provoque:

  • développement d'une ischémie cardiaque;
  • insuffisance cardiaque et cérébrovasculaire;
  • processus inflammatoires dans le myocarde (myocardite).

À long terme, le patient s'attend à une tachyarythmie ventriculaire (contraction irrégulière des ventricules cardiaques) et à une incapacité complète du cœur à pomper le sang. Ce sont les principaux dangers de la tachycardie sinusale du cœur..

Tachycardie sinusale chez les enfants

Les indicateurs du développement de la tachycardie sinusoïdale dans la catégorie adulte des patients sont plus compréhensibles car ils impliquent une augmentation de la fréquence cardiaque - 100, 120 battements / min. Mais, la tachycardie sinusoïdale "sinusoïdale" chez un enfant et qu'est-ce que c'est, le concept est extensible. En raison de la fréquence cardiaque adulte beaucoup plus élevée et de la différence dans le groupe d'âge des bébés. Plus l'enfant est jeune, plus sa fréquence cardiaque accrue est acceptable.

Chez les enfants, des signes de tachycardie sinusale peuvent être observés avec la manifestation de toutes les émotions, lorsqu'ils sont heureux ou irrités, lorsqu'ils sont rongés par le ressentiment, la douleur et la colère. Alors leur psychisme est arrangé et l'enfant est complètement abandonné à ses émotions.

Si la situation ne se stabilise pas dans les 10 minutes après l'élimination du facteur provocateur, alors cela vaut la peine d'être alarmé. Sinon, le travail du cœur entre rapidement dans un rythme normal et aucune intervention médicale n'est requise.

Jusqu'à 10 ans, des dysfonctionnements pathologiques du travail cardiaque peuvent être notés en raison d'une augmentation de la température corporelle (provoquée par une maladie), si l'enfant se trouve dans un espace confiné chaud ou à haute altitude pendant une longue période.

Si un nombre élevé d'indicateurs (jusqu'à 140 battements / min) n'entraîne aucune gêne cardiaque - il s'agit d'un phénomène physiologique et aucune intervention médicale n'est nécessaire.

Caractéristiques chez les nourrissons

Près de la moitié des nouveau-nés reçoivent un diagnostic de tachycardie sinusale. Et dans la majorité - la pathologie est résolue d'elle-même, ne se manifestant à l'avenir par aucune pathologie cardiaque.

Cependant, on ne peut pas exclure de nombreux facteurs causés par une genèse différente, qui contribuent au développement de la ST à cet âge. Ceux-ci inclus:

  • forme héréditaire d'insuffisance cardiaque;
  • signes de myocardite et d'acidose;
  • la présence d'hypoglycémie ou d'anémie d'un enfant;
  • processus pathologiques dans le système nerveux central.

Avec une telle anamnèse, la détection de la TDM peut être un signe alarmant indiquant des processus pathologiques probables dans le système nerveux ou le système circulatoire.

Mais un développement inverse est également possible lorsque, en raison d'une tachycardie sinusoïdale prolongée, le nouveau-né développe une forme acquise d'insuffisance cardiaque.

CT chez les enfants d'âge préscolaire et primaire

Le développement de la tachycardie sinusoïdale chez les enfants d'âge préscolaire et scolaire peut être dû à des facteurs naturels et psychologiques - avec une forte augmentation de la température de l'air, de la pression, d'une adaptabilité difficile dans l'équipe ou de la peur d'un enseignant.

Des conversations confidentielles avec l'enfant ou l'utilisation de médicaments apaisants à base de plantes peuvent corriger la situation..

CT à la puberté

Un contexte hormonal instable accompagnant cette période d'âge est un facteur provocateur dans le développement de la ST chez les adolescents. La situation peut provoquer une insuffisance myocardique d'un enfant qui n'a pas le temps de se développer derrière la croissance musculaire et squelettique de l'enfant.

L'accélération de la fréquence cardiaque se produit pour compenser les «coûts» du corps en réponse aux longs processus d'activité excessive de l'enfant. Se manifeste généralement chez les enfants de la puberté avec des maux de tête et une PA irrégulière.

L'accélération de l'âge adulte provoque un réarrangement hormonal, des émotions violentes, de la nervosité et des sentiments conduisant à une libération accrue d'adrénaline dans la circulation sanguine, ce qui affecte les fonctions d'excitabilité et de conduction du nœud Kis-Flak. Il est courant pour les adolescents de ressentir un petit syndrome douloureux dans la zone du cœur, de ressentir une lourdeur dans la poitrine et des évanouissements, mais il n'y a aucun danger pour l'activité fonctionnelle normale du cœur,.

Si à partir de la naissance, 160 battements / min sont considérés comme la norme de fréquence cardiaque chez les enfants, chaque année suivante réduit ce taux de 10%. Par conséquent, avant d'atteindre la puberté, la fréquence cardiaque ne dépassera pas 130 battements / min.

Les symptômes de la tachycardie sinusale

Avec la tachycardie des sinus physiologiques, les symptômes donnent rarement une image vivante. La pathologie se manifeste par un rythme cardiaque accéléré et une légère douleur cardiaque, et une lourdeur désagréable dans la poitrine. Avec la tachycardie sinusoïde pathologique, les signes sont plus prononcés et apparaissent:

  • rythme cardiaque intense constant - battements bruyants, rythmiques et rapides;
  • sensation de manque d'air, provoquant un essoufflement;
  • crises cardiaques accompagnées de faiblesse et de vertiges, scintillement dans les yeux et évanouissement;
  • faiblesse dans les membres;
  • sommeil court avec réveil fréquent, insomnie et sensation d'irritation;
  • diminution de l'appétit et de la mauvaise humeur.

Une évolution prolongée de la maladie entraîne une diminution de la pression artérielle et le développement d'une hypotension persistante, se manifestant par des extrémités refroidissantes et le développement d'une oligurie.

La gravité et la nature des symptômes dépendent de la pathologie de fond qui provoque l'arythmie et des propriétés individuelles du système nerveux central. Par exemple, les crises d'angine de poitrine se produisent à la suite de l'athérosclérose coronaire, et l'irritabilité et l'insomnie (insomnie) sont le résultat d'arythmies neurologiques.

Les symptômes de la tachycardie sinusale ne sont pas toujours sans ambiguïté - chez chaque patient, ils se manifestent dans un ensemble clinique distinct. Mais à l'exception des nouveau-nés, ils apparaissent également chez tous les patients et c'est uniquement parce que les nourrissons ne sont pas en mesure de parler de leur douleur.

Traitement et médicaments contre la tachycardie sinusale

Parmi les méthodes de traitement de la tachycardie de la genèse des sinus, deux options sont distinguées - la pharmacothérapie complexe et l'intervention chirurgicale. Le plan de traitement de la thérapie est basé sur l'identification et le traitement médicamenteux des maladies provocatrices contre lesquelles la maladie se développe.

Les médicaments de traitement se composent de deux groupes de base:

  1. Préparations apaisantes à base de composants à base de plantes, de racine de valériane - Novopassit et de produits synthétiques tels que le phénobarbital ou le diazépam. Ces médicaments réduisent la fréquence et la durée des crises, normalisent les fonctions nerveuses..
  2. Médicaments antiarythmiques. Il s'agit d'un groupe très étendu de médicaments. Il est sélectionné individuellement, en tenant compte des contre-indications, des réactions allergiques et de nombreuses autres caractéristiques individuelles. Les plus couramment prescrits sont le flécaïnide, le vérapamil, l'adénosine ou le propranorol..

Parfois, la tactique du traitement médicamenteux de la tachycardie sinusale ne donne pas un effet positif. La chirurgie devient souvent une option de traitement pour la tachycardie de la genèse hormonale. Dans ces cas, un néoplasme est réséqué ou une section spécifique de la glande endocrine est excisée.

Les techniques de chirurgie cardiaque sont utilisées pour les pathologies cardiaques congénitales - maladie cardiaque, ischémie, ou pour les conséquences pathologiques des processus inflammatoires systémiques (rhumatismes).

Prévoir

Le pronostic est suffisamment grave pour les patients atteints de maladie cardiaque. En effet, dans ce cas, la présence de tachycardie sinusoïdale est une réponse de l'organisme à une diminution du débit sanguin et à une altération de l'hémodynamique intracardiaque et systémique.

Avec une tachycardie physiologique, même avec des signes prononcés d'arythmie, le pronostic est favorable.

Tachycardie sinusale

La tachycardie sinusale se caractérise par des palpitations cardiaques et survient dans presque toutes les catégories d'âge. Il est souvent déterminé lors d'examens de routine chez les adolescents et même chez les jeunes enfants. Qu'est-ce que la tachycardie sinusale dangereuse et que propose la médecine moderne pour le traitement de la maladie?

Avec l'excitation, l'effort physique, le stress émotionnel, un rythme cardiaque fréquent est ressenti. Certains ont noté un battement de cœur après un dîner copieux ou un café fort. Tous ces facteurs sont vraiment capables de provoquer une tachycardie sinusale qui, à l'état normal, passe dans le temps. Cela est dû au fait qu'un cœur sain fait face à la charge testée, tandis que la circulation sanguine dans d'autres organes et systèmes n'est pas perturbée..

La tachycardie est une réaction saine du corps causée par certains facteurs. Il est nécessaire pour compenser le travail accru des organes et des systèmes qui nécessitent un apport constant de sang.

Dans certains cas, la tachycardie est une condition pathologique qui provoque certaines manifestations cliniques. Il peut s'agir d'une maladie indépendante ou associée à d'autres organes - le cerveau, le pancréas ou la glande thyroïde, les poumons, les intestins. Dans de tels cas, un diagnostic correctement établi et un traitement rapide éviteront les complications directement liées à la tachycardie..

Description de la tachycardie sinusale


C'est une forme d'arythmie avec localisation supraventriculaire (dans les oreillettes). La caractéristique principale de la manifestation est un rythme sinusal accéléré, dans lequel sa régularité et son équilibre dans le travail des ventricules et des oreillettes sont maintenus. La fréquence cardiaque moyenne pour la tachycardie sinusale est de 115 battements par minute, bien qu'elle atteigne parfois 220 battements par minute.

Chez l'adulte, la tachycardie est considérée comme un rythme cardiaque rapide de 100 battements par minute, chez l'enfant - à partir de 120 battements par minute.

Les symptômes de la tachycardie sinusale

Des sensations subjectives peuvent ne pas être notées si l'état du cœur, des valves et des vaisseaux sanguins est proche de la normale. De plus, des symptômes tels qu'un léger inconfort dans la poitrine, des douleurs cardiaques peu fréquentes, ne provoquant pas de fatigue, des faiblesses qui n'affectent pas la capacité de travail ne sont pas inquiétants..

Il convient de déterminer si la tachycardie sinusale est dangereuse si les symptômes suivants se produisent:

  • les palpitations sont définies comme graves et fréquentes;
  • dans un état calme, un essoufflement est ressenti et il y a une sensation de manque d'air;
  • la faiblesse ne permet pas de fonctionner normalement;
  • perte possible de conscience;
  • l'irritabilité, l'anxiété, l'anxiété et la peur sont apparues;
  • les douleurs cardiaques apparaissent dans un état calme et ne disparaissent pas longtemps.

En plus des signes subjectifs, une attaque prolongée de tachycardie sinusale se caractérise par des manifestations objectives - pâleur de la peau, légère excitabilité. La miction est mauvaise, la pression artérielle diminue.

Causes de la tachycardie sinusale

Il existe deux types de tachycardie - physiologique et pathologique. La première forme survient le plus souvent en raison de facteurs externes qui peuvent être représentés par le travail physique, la surcharge psycho-émotionnelle, l'utilisation de substances toniques (caféine, alcool, boissons énergisantes). À la fin de l'exposition aux facteurs qui ont provoqué la tachycardie, une normalisation de l'état général est notée.

La tachycardie sinusale pathologique est d'une importance clinique, car les symptômes de la manifestation de la maladie ne passent pas dans un état calme. Une personne ne peut pas se reposer et travailler pleinement, par conséquent, une intervention médicale est requise. Plusieurs groupes de causes jouent ici un rôle important, conditionnellement répartis en extracardiaque et cardiaque. Le premier groupe comprend les facteurs d'impact suivants:

  • Troubles neurogènes qui contribuent au développement de ce que l'on appelle l'arythmie vagale, la tachycardie végéto-vasculaire et intercostale.
  • Troubles endocriniens qui, en raison d'un déséquilibre hormonal, entraînent une accélération de la fonction cardiaque. Cela est particulièrement fréquent avec la thyréotoxicose, les tumeurs des glandes surrénales. Le diabète sucré peut également provoquer des arythmies pancréatiques..
  • Les autres causes extracardiaques sont: les blessures avec des pertes sanguines sévères, une fièvre prolongée, une hypoxie, une anémie d'origines diverses, la prise de médicaments (caféine, sympathomimétiques).

Les causes cardiaques sont associées à un dysfonctionnement du système cardiovasculaire. Parmi ceux-ci, les principaux sont:

  • Cardiomyopathie.
  • Maladie inflammatoire myocardique.
  • Insuffisance cardiaque, le plus souvent chronique.
  • Toutes les formes de maladie coronarienne.
  • Malformations cardiaques (acquises et congénitales).

Types de tachycardie sinusale

Chez les enfants normaux, un rythme cardiaque accéléré est observé. L'apparition d'une tachycardie sinusale dans l'enfance peut être associée à de la fièvre, à des processus infectieux aigus et à des troubles du système nerveux. L'état du pouls dépend principalement de l'âge de l'enfant, vous devez donc consulter le tableau du pouls calculé par âge:

Tableau: Limites normales de tachycardie sinusale

ÂgeLes limites des valeurs normales (bpm)
nouveau-nés (jusqu'à 1 mois de vie)110-170
de 1 mois à 1 an100-160
de 1 an à 2 ans95-155
2-4 ans90-140
4-6 ans85-125
6-8 ans78-118
8-10 ans70-110
10-12 ans60-100
12-15 ans55-95
15-50 ans60-80
50-60 ans65-85
60-80 ans70-90

Vidéo - tachycardie sinusale chez les enfants

Chez les adolescents, la tachycardie fonctionnelle est le plus souvent rencontrée, qui se développe dans le contexte de la labilité émotionnelle et se caractérise par des troubles neurogènes. Elle se manifeste par une fatigue accrue, une faiblesse, une irritabilité, il y a des signes de déséquilibre dans le système végétovasculaire - transpiration, vertiges, sensation de tremblement, miction fréquente.

Chez les femmes enceintes, des palpitations sont souvent observées, se produisant même chez celles qui n'ont jamais ressenti une telle chose auparavant. Cela est dû à une augmentation du volume sanguin dans le corps d'une femme, à une augmentation de la charge sur le muscle cardiaque et à un changement de l'état hormonal dans le corps. En outre, un utérus élargi contribue à une augmentation de la pression dans la cavité abdominale, ce qui contribue également au développement de crises cardiaques. Pour éviter les complications sous forme de gestose, les cliniques prénatales surveillent de près l'évolution de la grossesse.

Vidéo - tachycardie sinusale pendant la grossesse

Chez les personnes âgées, en raison de l'affaiblissement de nombreux processus dans le corps, le risque de développer une angine de poitrine sinusale augmente. En règle générale, à cet âge, il existe déjà de nombreuses maladies qui provoquent plus ou moins son développement.

Complications et conséquences de la forme pathologique de la tachycardie sinusale

Elle peut être compliquée par une congestion du système circulatoire, exprimée par une insuffisance cardiaque aiguë et chronique. Si la tachycardie s'est développée dans le contexte d'autres maladies cardiaques, leur évolution plus complexe est observée. Par exemple, l'angine de poitrine devient plus sévère, un infarctus du myocarde répété est possible. La violation du rythme implique d'autres organes internes dans le processus pathologique. Un œdème pulmonaire peut se développer ou l'apport sanguin au cerveau peut se détériorer..

Diagnostic de la tachycardie sinusale

L'examen du patient commence par son interrogatoire, son examen objectif. Ensuite, des études en laboratoire et instrumentales sont prescrites - électrocardiographie, échocardiographie, échographie cardiaque, biochimie sanguine, analyse d'urine, paramètres hormonaux déterminés.

L'électrocardiographie est la principale méthode de diagnostic de la tachycardie sinusale, disponible à tous les niveaux de soins aux patients. Les signes clés de l'ECG sont:

  • le rythme sinusal correct est maintenu;
  • La fréquence cardiaque est supérieure à 90 par minute;
  • L'onde P est définie comme positive dans toutes les dérivations principales;
  • entre les ondes P, la distance (intervalle) est plus courte;
  • L'onde T peut être agrandie ou réduite.

Prévention de la tachycardie sinusale pathologique

Elle consiste à organiser un mode de vie sain et une alimentation saine. Vaut surtout:

  • N'abusez pas d'alcool ou de fumée;
  • Faites du sport et passez chaque jour le plus activement possible;
  • Prenez la nourriture lentement et en petites portions;
  • Le sommeil doit être complet et encourageant;
  • Maintenez une humeur positive en vous et chez les autres;
  • Ne pas surcharger au travail et alterner charge et repos.

Traitement de la tachycardie sinusale pathologique

Il est compilé sur la base des plaintes collectées, d'un examen objectif, d'études instrumentales et de laboratoire. L'évaluation des troubles du système cardiovasculaire et d'autres organes.

La tachycardie physiologique des sinus ne nécessite pas de traitement spécifique. Si une personne subit un rythme cardiaque périodique qui ne provoque pas d'inconfort et disparaît d'elle-même, il suffit alors de mener à bien la prévention principale de la maladie.

La forme pathologique est considérée principalement dans le contexte de la maladie sous-jacente. Pour commencer, des médicaments sont prescrits. S'il s'agit de troubles endocriniens, le traitement de la tachycardie sinusale est effectué par l'endocrinologue traitant. Le traitement du rythme cardiaque en combinaison avec les maladies cardiovasculaires est effectué par un cardiologue, en tenant compte des médicaments acceptables. Les troubles neurogènes qui provoquent des battements cardiaques doivent être corrigés par un neurologue.

Il existe des traitements non médicamenteux pour la tachycardie sinusale. Tout d'abord, c'est la physiothérapie. Des soins de l'eau sous forme de piscine et de bains relaxants, ainsi que des massages peuvent également être prescrits. Avec les arythmies neurogènes, les consultations d'un psychothérapeute aident, car il est important pour les patients de faire face à leurs peurs et à leurs expériences.

Les préparatifs

Ce sont principalement des antiarythmiques. Un certain nombre d'entre eux améliorent l'innervation du cœur (sulfate de magnésium, préparations potassiques, stabilisateurs membranaires, antagonistes des ions calcium), tandis que d'autres affectent directement le muscle cardiaque (sympathomimétiques, β-bloquants et β-adrénomimétiques). Il existe également des médicaments combinés, tels que les glycosides cardiaques, qui affectent simultanément l'innervation du cœur et du myocarde..

Articles similaires

Avec une augmentation de la fréquence cardiaque, la tachycardie sinusale est souvent diagnostiquée. Qu'est-ce que cela peut signifier, surtout si la violation est déterminée chez des enfants d'âges différents? Le plus souvent, un changement de rythme ne présente pas de danger particulier, mais il est en outre nécessaire de savoir quand des soins médicaux peuvent être nécessaires.

Le principal moteur du rythme cardiaque, le nœud sinusal, a une histoire intéressante de découverte et un certain nombre de caractéristiques étonnantes dans la structure et le fonctionnement. L'activité globale de l'organe entier dépend de la cohérence du travail de cette partie du cœur, donc le traitement du nœud sinusal est nécessaire, sinon la mort.

Différents types de traitement aident à être en bonne santé. La médecine traditionnelle est l'une des méthodes les plus couramment utilisées, car elle permet à une personne de choisir indépendamment ce qui lui convient. En particulier, il existe de nombreuses recettes et méthodes de traitement avec des remèdes populaires pour l'arythmie et la tachycardie. De telles pathologies sont courantes aujourd'hui et le traitement médicamenteux est loin d'être toujours pratiqué..

Comment se manifeste la tachycardie sinusale, les symptômes et le traitement

La tachycardie sinusale - le code selon la CIM 10 est établi par I47.1 - est l'une des formes de tachycardie paroxystique, la plus courante. Un signe diagnostique caractéristique de la tachycardie sinusale est le développement soudain d'une attaque de palpitations cardiaques.

L'attaque se produit sous l'influence de l'accélération du rythme sinusal, fixé par le stimulateur cardiaque, qui est le nœud sinusal. On pense qu'une attaque de tachycardie sinusale a commencé lorsque la fréquence cardiaque a fortement dépassé 100 battements par minute.

Il est raisonnable de poser une question: si quelqu'un fait peur à quelqu'un, l'adrénaline se détache et le cœur se met à battre comme un lièvre battu - est-ce de la tachycardie? Non. Si cela ne se produit que dans de tels cas et rarement, le soi-disant mécanisme compensatoire est simplement activé, ce qui améliore le cœur et entraîne le sang dans les tissus qui nécessitent une nutrition améliorée à ce moment particulier - par exemple, dans les muscles des jambes pour échapper au danger.

En cas d'augmentation apparemment injustifiée de la fréquence cardiaque, vous devriez consulter un médecin, car un pourcentage élevé du fait qu'une telle tachycardie est causée par des pathologies éventuellement cachées du cœur, des vaisseaux sanguins ou d'autres organes.

Mais la tachycardie sinusale chez les enfants, dont le diagnostic nécessite une attention supplémentaire, car la fréquence cardiaque chez eux est très dépendante de l'âge, c'est-à-dire du développement actuel du corps, ne se prête pas toujours à une interprétation sans ambiguïté.

Tachycardie sinusale du cœur - qu'est-ce que c'est

La pathologie est l'une des formes modérées de tachycardie. La tachycardie sinusale est appelée parce que les processus ou phénomènes suivants peuvent devenir une cause d'augmentation de la fréquence cardiaque:

  • L'apparition de problèmes dans la région du nœud sinusal (partie du cœur, nécessaire à la formation et au contrôle du rythme cardiaque), transmettant l'énergie sous forme d'impulsions, nécessaire à la mise en œuvre des contractions cardiaques.
  • Violation du processus de transfert d'énergie produite par le nœud sinusal vers les ventricules du cœur.

Si nous parlons d'adultes, la normale, mais la fréquence cardiaque maximale autorisée est la valeur de cent battements en une minute.

Les enfants atteints de tachycardie sinusale ont une fréquence cardiaque de 96 à 131 battements par minute. Après avoir examiné les rythmes cardiaques de la jeune génération pendant l'exercice, nous pouvons comprendre que la norme dans ce cas varie de 145 à 160 contractions qui se produisent en une minute.

Formes de la maladie

En règle générale, plusieurs formes de tachycardie sinusale sont distinguées. Parmi eux:

  • Fonctionnel (modéré);
  • Pathologique.

Dans ce cas, la maladie cesse de déranger le patient presque immédiatement après avoir éliminé le facteur contribuant à l'augmentation de la fréquence cardiaque. La tachycardie modérée est normale chez les enfants de moins de 7 ans et les femmes enceintes..

Une manifestation plus grave de la maladie est sa forme pathologique. Sa principale caractéristique peut être appelée une violation très fréquente de la fréquence cardiaque.

Particularités de la tachycardie sinusale

Si nous comparons cette maladie avec d'autres types de pathologies, par exemple avec la tachycardie paroxystique, nous pouvons nous assurer qu'il existe des caractéristiques distinctives que la tachycardie sinusale en est un cas particulier avec une augmentation moins soudaine de la fréquence cardiaque.

La cause de la fibrillation ventriculaire peut être une complication après un infarctus du myocarde, une pénurie critique d'ions potassium dans le tissu conjonctif, ou en raison d'un fort choc émotionnel.

Options de développement de la pathologie

Il existe plusieurs options pour le développement de la tachycardie sinusale. Parmi eux, les suivants:

  • La libération de l'hormone norépinéphrine, qui affecte le fonctionnement du nœud sinusal, de manière significative la fréquence cardiaque.
  • Effet accru du système nerveux sympathique sur la fréquence cardiaque. Ce processus est réalisé en affaiblissant l'activité du système nerveux parasympathique, dont les neurotransmetteurs réduisent la fréquence cardiaque..
  • Le travail du système nerveux sympathique et parasympathique reste inchangé. Le développement de la maladie se produit en raison de la production de substances actives spéciales qui agissent directement sur certaines parties du système qui régulent les influx nerveux. C'est grâce à l'énergie transmise des impulsions que les fibres musculaires du cœur se contractent.

Lisez aussi sur le sujet.

Causes d'apparition et de développement de la maladie

Une augmentation du nombre de contractions des fibres musculaires myocardiques survenant en une minute peut être causée par un certain nombre de raisons. Si une variété fonctionnelle de la maladie est impliquée, des facteurs externes peuvent devenir ses causes. Par exemple, choc émotionnel, température environnementale défavorable pour une personne seule.

De plus, d'autres facteurs peuvent affecter l'apparition des symptômes de la tachycardie sinusale. Parmi eux, on peut distinguer les groupes extracardiques et intracardiaux.

Facteurs liés au groupe extracardial:

  • Facteur neurogène associé à une prédisposition génétique aux troubles psycho-émotionnels, ainsi qu'à une sensibilité accrue du cœur aux substances actives libérées lors de la dépression ou d'autres situations stressantes.
  • La raison, qui se caractérise par un effet négatif sur le corps des substances toxiques.
  • La présence de maladies telles que la thyréotoxicose ou le phéochromocytome.
  • L'effet des médicaments sur le corps humain. En règle générale, la raison réside dans le mauvais dosage du médicament.
  • Manque de la quantité d'oxygène nécessaire au fonctionnement normal. Autrement dit, l'une des raisons du développement de la pathologie en question peut être des maladies telles que la leucémie ou l'anémie..

De plus, l'un des facteurs de ce groupe est une violation du fonctionnement normal du ventricule gauche.

Le groupe intracardial de facteurs comprend les éléments suivants:

  • Infarctus du myocarde;
  • Insuffisance cardiaque ;
  • Cardiomyopathie
  • Angine de poitrine avec maladie coronarienne.

Les symptômes de la tachycardie sinusale

Une attaque de ce type d'arythmie, telle que la tachycardie sinusale, se caractérise par les changements suivants dans le fonctionnement normal du corps:

  • Une augmentation significative d'un paramètre tel que la fréquence cardiaque;
  • L'apparition d'une respiration rapide;
  • Sensation de douleur de compression thoracique, qui ne dure pas plus de cinq minutes (avec maladie coronarienne);
  • Douleur générale dans la poitrine;
  • Vertiges;
  • Perte de conscience;
  • Sentiment de faiblesse;
  • Diminution des performances mentales.

Dans certains cas, une intolérance à divers types d'activité physique est également observée..

Diagnostic de la tachycardie sinusale

Un certain nombre de méthodes sont utilisées pour déterminer la présence du patient d'une maladie telle que la tachycardie sinusale (arythmie), ainsi que pour identifier la gravité de la pathologie. Parmi eux:

  • Analyse historique. Le processus est une enquête auprès du patient. Au cours de l'analyse de l'anamnèse, le patient parle de ses sentiments, donne au médecin traitant des informations sur les maladies congénitales et autres.
  • Inspection Ce type d'examen se caractérise par l'obtention d'informations sur l'état du patient en examinant sa peau.
  • Auscultation, au cours de laquelle le médecin traitant détermine des paramètres tels que la fréquence respiratoire, la présence d'un accompagnement sonore des rythmes cardiaques et bien plus encore. Il est effectué pour identifier la raison pour laquelle le développement de la maladie en question a commencé.
  • Un test sanguin général peut fournir à un spécialiste des informations sur la présence du patient d'une maladie telle que l'anémie, et montre également le taux sanguin de leucocytes dans le corps.
  • Chimie sanguine. Ce type d'examen donne au médecin traitant la possibilité de se renseigner sur l'augmentation du cholestérol dans le corps du patient, ainsi que sur la présence de diabète sucré et de maladies rénales chez le patient. De plus, l'analyse biochimique sera en mesure de signaler une violation générale de la composition chimique du tissu conjonctif.
  • L'analyse d'urine générale aide un spécialiste à identifier les pathologies associées au système excréteur du patient.
  • L'analyse du fond hormonal est conçue de sorte que le médecin traitant puisse déterminer le niveau d'hormones synthétisées par l'une des glandes endocrines - la glande thyroïde.
  • L'électrocardiographie et l'électrocardiogramme Holter fourniront les informations les plus importantes pour la détermination correcte du traitement du rythme cardiaque.
  • Échocardiographie. Les résultats du processus seront l'identification des changements dans la structure des tissus du corps humain.

La tachycardie sinusale ECG se manifeste par les symptômes suivants:

  • Fréquence cardiaque supérieure à 100 par minute.
  • L'onde P est en face du complexe ventriculaire.
  • Petite distance entre les fragments P.
  • Écart par rapport à la norme de la hauteur des dents de T.
  • L'axe est incliné sur le côté (ce symptôme ne fournit pas d'informations précises, car l'état initial du patient affecte sa manifestation).

Tachycardie sinusale chez les enfants

Pour diagnostiquer la tachycardie sinusale chez les enfants, il faut comprendre que la fréquence cardiaque chez un nouveau-né est immédiatement très différente de celle d'un adulte.

La limite supérieure de la valeur normale chez un enfant jusqu'à un mois peut atteindre jusqu'à 170 contractions cardiaques par minute, ce qui dépasse clairement la fréquence cardiaque par définition pour la tachycardie sinusale.

L'accélération du rythme cardiaque chez les enfants est associée à un développement insuffisant du système nerveux autonome, qui est impliqué dans la formation du rythme cardiaque. La formation du système nerveux ainsi que le développement du corps conduisent à la normalisation du donneur de rythme cardiaque (stimulateur cardiaque) et à la sortie d'une fréquence cardiaque normale.

Tachycardie: qu'est-ce que c'est, comment lutter?

Un changement dans le rythme cardiaque est une condition que toutes les personnes vivent, qu'elles souffrent ou non d'une maladie cardiaque. Une autre chose est les causes de cette maladie: elles peuvent être complètement différentes. Ci-dessous, nous parlerons des types de tachycardie et comment les traiter.

La tachycardie au sens large du terme est un rythme cardiaque rapide. La fréquence cardiaque normale (FC) varie de 60 à 80 battements par minute. Tout ce qui est inférieur à 60 est une bradycardie et plus de 80 est une tachycardie. Dans ce cas, la tachycardie est une discordance de tachycardie. Dire qu'une personne dont la fréquence cardiaque est supérieure à 80 battements par minute est une tachycardie, c'est comme ne rien dire. Il existe de nombreuses «variétés» de tachycardie et chacune nécessite son propre traitement..

Pour comprendre plus clairement l'essence de la tachycardie, vous devez avoir une idée du système de conduction du cœur - un système qui assure la contraction régulière correcte du muscle cardiaque. Il y a un nœud sino-auriculaire dans le cœur - c'est en lui que l'impulsion électrique apparaît normalement, qui se propage dans tout le cœur, provoquant sa contraction. En plus de ce nœud, il existe d'autres formations (nœud auriculo-ventriculaire, son faisceau, jambes du faisceau de His, fibres de Purkinje), des impulsions ne sont normalement pas générées en elles. Si cela se produit, le rythme cardiaque devient anormal (non sinusal). Les fibres nerveuses le long desquelles les impulsions électriques passent forment une sorte de réseau situé dans l'épaisseur du muscle cardiaque. Dans certaines maladies, l'impulsion peut «tourner en rond» dans ces fibres, provoquant de fréquentes contractions cardiaques répétées - tachycardie. En fonction du mécanisme d'apparition de la tachycardie, on en distingue plusieurs types.

Commençons par une chose telle que la tachycardie sinusale. La signification de cette tachycardie est que le nœud sino-auriculaire commence à générer des impulsions électriques plus souvent et par conséquent - un rythme cardiaque rapide (tachycardie). La tachycardie sinusale peut être:

- physiologique (se produit comme une réaction naturelle à l'activité physique);
- neurogène (avec stress psycho-émotionnel, névrose, dystonie neurocirculatoire);
- cardiogénique (avec insuffisance cardiaque);
- endocrinogène (avec thyrotoxicose, pathologie des glandes surrénales);
- pour les maladies infectieuses, la fièvre.

Les caractéristiques distinctives de la tachycardie sinusale sont le début et la fin progressifs, la fréquence cardiaque avec elle ne dépasse pas 160 battements par minute, les tests végétatifs donnent toujours un effet (à leur sujet un peu plus bas).

La tachycardie sinusale se manifeste par une sensation de palpitations, qui peut s'accompagner de douleurs cardiaques, d'un manque d'air. Dans le même temps, les méthodes réflexes de fréquence cardiaque sont efficacement réduites - tests végétatifs (vagaux):

  1. Test de Valsalva (tension en retenant la respiration après une respiration profonde pendant 20-30 s);
  2. massage du sinus carotide droit pendant 10-15 s;
  3. Test d'Ashner-Dagnini (pression sur les globes oculaires pendant 5 s, le patient est allongé sur le dos, les yeux fermés, les yeux baissés);
  4. abaisser le visage dans l'eau froide pendant 10-30 s;
  5. squat;
  6. induisant un réflexe de vomissement;
  7. gonflement du ballon;
  8. sauter d'une petite élévation;
  9. une combinaison de ces techniques.

Il existe des contre-indications aux tests végétatifs: âge de plus de 65 ans, encéphalopathie sévère, accident vasculaire cérébral passé, glaucome, insuffisance cardiaque sévère, syndrome de faiblesse des ganglions sinusaux, syndrome des sinus carotidiens.

Traitement de la tachycardie sinusale. Tout d'abord, vous devez trouver sa cause - la maladie ou la condition qui a conduit à son apparition - et, si possible, l'éliminer (la cause) ou réduire son effet sur l'activité cardiaque. C'est ce que fait le médecin. Deuxièmement, afin de ne pas provoquer de tachycardie sinusale, vous devez réduire la quantité ou éliminer le thé fort, le café, l'alcool, les aliments épicés, la suralimentation; observer le bon mode de travail et de repos. Si ces mesures sont insuffisantes, le médecin prescrit des médicaments qui réduisent la fréquence cardiaque. En cas de tachycardie persistante, une étude électrophysiologique est indiquée pour traiter la question du traitement chirurgical.

La tachycardie sinusale est une condition relativement favorable qui, avec la bonne approche et le bon traitement, peut être guérie. Plus grave est le cas de la tachycardie paroxystique - troubles du rythme cardiaque paroxystiques, caractérisés par une fréquence élevée de contractions (140-220 battements par minute ou plus). La tachycardie paroxystique se produit lorsqu'un foyer plus actif apparaît dans le cœur que le nœud sino-auriculaire qui génère des impulsions électriques. Ce nouveau foyer plus actif peut se trouver dans les oreillettes ou les ventricules du cœur..

L'attaque (paroxysme) de cette tachycardie commence et se termine brusquement (c'est la principale différence avec la tachycardie sinusale). Souvent, le début d'une attaque ressemble à une secousse dans la poitrine, des palpitations, une faiblesse, un sentiment de peur, une miction rapide sont notés. Chez les jeunes sans maladie cardiaque, aucun trouble circulatoire prononcé n'est observé. Ils ont une tachycardie paroxystique qui peut durer des jours et ne pas conduire à une insuffisance cardiaque. Et en présence de maladies cardiaques, en particulier dans la vieillesse, une fréquence cardiaque élevée ne fournit pas un choc complet et des volumes cardiaques minuscules, ce qui entraîne une diminution de la pression, un petit flux sanguin vers le cerveau. Des étourdissements apparaissent, il peut y avoir des évanouissements, des attaques ischémiques transitoires. Une diminution du débit sanguin dans le cœur peut provoquer une crise d'angine de poitrine, un infarctus du myocarde. La diminution du débit sanguin dans les reins entraîne un manque d'urination.

Causes de la tachycardie paroxystique:

- perturbations électrolytiques (modifications du nombre d'ions dans le sang);
- troubles hormonaux;
- surmenage aigu;
- effet réflexe d'autres organes;
- consommation excessive de café, d'alcool;
- dans le contexte de malformations cardiaques, cœur pulmonaire, cardiosclérose, prolapsus valvulaire mitral).

La tachycardie paroxystique peut être éliminée par des tests autonomes. Cependant, la pharmacothérapie est le plus souvent utilisée (sélectionnée par un médecin!), Et si elle est inefficace, des méthodes électriques de traitement sont utilisées (effectuées uniquement par des médecins hospitaliers).

Un autre type de palpitations cardiaques est la fibrillation auriculaire (anciennement appelée fibrillation auriculaire) - il s'agit d'une contraction chaotique des fibres du muscle cardiaque sous l'influence d'impulsions provenant d'autres foyers (et non du nœud sino-auriculaire) avec une fréquence cardiaque allant jusqu'à 350-600 battements par minute. Avec le flutter auriculaire (un autre type de palpitations cardiaques), il y a une activité rythmique des oreillettes avec une fréquence cardiaque allant jusqu'à 250-350 battements par minute.

Causes de la fibrillation auriculaire et du flutter:

- maladie coronarienne;
- infarctus aigu du myocarde;
- malformations cardiaques (acquises et congénitales);
- thyrotoxicose;
- hypertension artérielle;
- TELA;
- insuffisance cardiaque sévère;
- effets alcooliques sur le cœur;
- cœur pulmonaire, etc..

Les symptômes cliniques de la fibrillation auriculaire et du flutter sont les signes classiques de l'insuffisance cardiaque: un rythme cardiaque soudain, parfois comme un coup à la poitrine, une sensation de peur, une miction rapide, une faiblesse générale, des étourdissements, un assombrissement des yeux, parfois une perte de vision, un essoufflement. Les tests végétatifs ralentissent temporairement le rythme, mais l'arythmie inhérente à ces deux conditions persiste.

Une attaque de fibrillation auriculaire et de flutter n'est éliminée qu'en milieu hospitalier avec des médicaments ou une cardioversion électrique.

Jusqu'à présent, il s'agissait principalement d'une tachycardie, provoquée par des impulsions provenant de foyers actifs dans les oreillettes. Mais il y a une tachycardie provenant d'impulsions provenant des ventricules du cœur (le faisceau de la sienne et de ses jambes, les fibres de Purkinje). Ce sont des tachycardies ventriculaires. Avec eux, un trouble circulatoire plus grave est observé, un état de choc peut survenir. Les échantillons végétatifs sont inefficaces ici, ils ne réduisent pas la fréquence cardiaque, qui varie de 140 à 220 battements par minute. La tachycardie ventriculaire est une affection potentiellement mortelle, car elle constitue une menace de transition vers la fibrillation ventriculaire (souvent terminale).

Causes de la tachycardie ventriculaire:

- infarctus aigu du myocarde;
- anévrisme post-infarctus;
- hypertension artérielle avec hypertrophie myocardique ventriculaire gauche sévère;
- myocardite aiguë;
- cardiosclérose;
- cardiomyopathie hypertrophique et dilatée;
- malformations cardiaques (congénitales et acquises);
- cœur pulmonaire chronique;
- amylose;
- hémochromatose;
- thyrotoxicose;
- tumeurs et lésions cardiaques;
- «le cœur des athlètes».

Le traitement de la tachycardie ventriculaire n'est qu'un médicament, le médecin prescrit les médicaments. Pour éliminer une attaque de tachycardie ventriculaire, en fonction de l'état initial, une thérapie par impulsions médicamenteuses ou électriques est utilisée.

La fibrillation ventriculaire est une activité complètement désorganisée des ventricules, dans laquelle il n'y a pas de contraction adéquate et instantanée. Les maladies pouvant entraîner une fibrillation ventriculaire sont les mêmes que pour la tachycardie ventriculaire. Le tableau clinique dans cette condition est spécifique: perte de conscience, crampes, respiration sifflante bruyante, cyanose progressive, rétrécissement des pupilles avec expansion ultérieure rapide, miction involontaire, rarement défécation. Dans la période de quelques secondes à 1 min, les crampes et la respiration s'arrêtent. Premiers soins dans cette condition:
- assurez-vous qu'il n'y a pas de pouls sur les artères carotides;
- commencer la réanimation cardio-pulmonaire - massage cardiaque indirect et respiration de bouche à bouche - jusqu'à la livraison du défibrillateur.

Les mesures de réanimation sont effectuées par des médecins de réanimation selon un algorithme clair.

Il s'agit d'informations de base sur la tachycardie que vous devez connaître. Bien sûr, il est simplifié pour une meilleure perception. Cependant, nous espérons que pour les personnes non impliquées dans la médecine, l'article s'est avéré utile et a aidé au moins un peu à comprendre l'essence de la tachycardie.

Auteur: thérapeute A.V. Kosovo

Qu'est-ce que la tachycardie sinusale dangereuse

Qu'est-ce que la tachycardie sinusale dangereuse?

La tachycardie sinusale du cœur est une maladie dans laquelle le rythme sinusal devient plus fréquent, et la fréquence cardiaque dans ce cas dépasse 100 battements par minute. La maladie est un type spécial de tachyarythmie supraventriculaire. Dans des cas particuliers, cette condition est normale, mais dans la plupart des situations, la tachycardie sinusale se manifeste dans le contexte de changements pathologiques dans le système cardiovasculaire.

Chez une personne en parfaite santé, un tel dysfonctionnement peut survenir dans des situations stressantes et après un effort physique intense. Dans ce cas, la fréquence du pouls augmente brusquement à 140-160 battements par minute. La plupart des gens notent qu'à de tels moments, ils ressentent clairement le travail du cœur. Avec la tachycardie pathologique, une augmentation systématique de la fréquence cardiaque se produit. Dans un état calme, le cœur du patient fait 95-110 battements en 1 minute.

Il est assez difficile de déterminer la tachycardie sinusale sur un ECG, il n'y a pas de valeurs étrangères, seule une augmentation de la fréquence cardiaque est notée. Une telle maladie se manifeste souvent chez les femmes pendant la grossesse, cela est dû au fait que le cœur de la mère doit fournir tous les 2 organismes nécessaires. La maladie se manifeste chez des personnes d'âges différents, il convient de vous familiariser avec ses manifestations..

Symptômes et manifestations

Une personne peut ne pas soupçonner l'apparition de la maladie pendant longtemps. La tachycardie sinusale est caractérisée par une évolution asymptomatique. Après plusieurs années depuis le début de la maladie, le patient commence à se plaindre de vertiges, de palpitations et d'évanouissements. Dans certains cas, une douleur «poignard» apparaît dans la région du cœur. À un tel moment, il est difficile pour une personne de se déplacer.

Lorsque la tachycardie sinusale progresse, d'autres symptômes apparaissent:

  • étourdissements, souvent avec perte de conscience;
  • faiblesse persistante;
  • fatigue;
  • essoufflement au repos;
  • Pression artérielle faible.

Les symptômes de la tachycardie sinusale sont assez faciles à confondre avec les manifestations d'autres maladies cardiaques. La meilleure prévention des maladies cardiaques est un examen médical annuel avec un ECG obligatoire.

La présence de tachycardie peut être déterminée indépendamment à la maison. Pour ce faire, vous devez mesurer le pouls dans un état calme tous les jours pendant 2 semaines. Le taux de contractions pour un adulte est de 70 battements par minute. Il est important de noter que si la valeur du pouls dépasse 100 battements par minute, vous devriez consulter un cardiologue sans faute. Cela peut être un signe avant-coureur de l'apparition de la maladie..

Les causes

La principale cause de tachycardie sinusale est l'augmentation de l'activité du nœud sinusal. Le corps humain est organisé par nature afin que les gens ne sentent pas leur rythme cardiaque à un rythme normal. Mais si le nombre de contractions cardiaques dépasse 90 battements par minute, une personne éprouve une douleur désagréable.

Souvent, la fréquence cardiaque d'une personne dépasse 150 battements par minute. Ce n'est pas critique si de telles situations se produisent rarement. Les principales causes de telles manifestations comprennent:

  1. Exercice excessif.
  2. Moments de détresse émotionnelle intense.
  3. L'usage de drogues.
  4. Consommation d'alcool.
  5. Farcissement à l'intérieur.
  6. Apport alimentaire excessif.

Si la maladie se manifeste au moment de l'exposition à des facteurs nocifs, cela ne nécessite pas de traitement. La fréquence cardiaque reviendra immédiatement à la normale après isolement des causes négatives.

Le traitement de la tachycardie sinusale est effectué lorsque la maladie est causée par des pathologies des muscles cardiaques et du nœud sinusal. Dans de tels cas, la maladie peut être un signe avant-coureur d'un infarctus du myocarde..

La tachycardie pathologique des sinus se produit:

  • avec des malformations cardiaques congénitales;
  • avec insuffisance cardiaque chronique;
  • après un infarctus du myocarde;
  • avec une maladie coronarienne;
  • comme manifestation de maladie cardiovasculaire;
  • après la névrose;
  • avec des maladies endocriniennes;
  • contre la tuberculose ou la septicémie;
  • chez les personnes toxicomanes pendant la période d'échec.

Le traitement de la tachycardie sinusale est effectué après un examen complet.

Diagnostique

Dans le cas où le patient s'inquiète constamment des symptômes de la tachycardie, le cardiologue prescrit un examen complet. Pour identifier un facteur négatif, il est important d'étudier les caractéristiques de la vie et du travail du patient. Le patient doit subir:

  1. ECG.
  2. Chimie sanguine.
  3. Analyse générale d'urine.
  4. Échocardiographie.

Selon les résultats de ces études, le patient se voit prescrire un traitement. Le patient est examiné un cardiologue une fois tous les 6 mois. Dans certains cas, une consultation neurologique est nécessaire..

Que la tachycardie sinusale soit dangereuse dépend de l'état de santé. Pour une personne en bonne santé, la maladie n'est pas dangereuse, mais elle peut aggraver l'évolution des maladies cardiaques existantes..

Caractéristiques du traitement

Pour un traitement efficace, il est important d'identifier et d'exclure la cause de la tachycardie. Dans le cadre d'un traitement complexe, une place particulière est accordée à l'alimentation et à un mode de vie mesuré. Il est interdit au patient de boire de l'alcool et de fumer..

Si la tachycardie survient dans un contexte de stress, les préparations à base de plantes suivantes sont prescrites au patient:

  • bouillon de valériane;
  • infusion de pivoine, d'agripaume ou d'aubépine.

Le médicament est sélectionné individuellement. Selon les causes de la tachycardie, le médecin peut prescrire des vitamines qui ont un effet de renforcement général sur le corps. Si le traitement à base de plantes n'apporte aucun résultat, des inhibiteurs calciques sont prescrits.

Premiers secours

Avec une attaque soudaine de tachycardie, le patient a besoin de soins d'urgence. Dans ce cas, la vie d'une personne dépend entièrement de sa connaissance des premiers secours au moment de l'attaque. L'algorithme d'actions est utile à connaître pour beaucoup:

  1. Fournir un flux d'air. Pour ce faire, sortez ou ouvrez les fenêtres.
  2. Si vous vous sentez étourdi, vous devez contacter les personnes à proximité.
  3. Mettez une serviette imbibée d'eau froide sur votre front, ou lavez-vous simplement.
  4. Retiens ton souffle.

Le dernier point aide à réduire considérablement le nombre de contractions cardiaques sans prendre de médicament. Si l'état du patient s'aggrave après avoir effectué ces actions, appelez une ambulance.

La tachycardie sinusale n'est pas considérée comme une maladie dangereuse du système cardiovasculaire. Néanmoins, vous devez faire attention au travail du cœur et, en cas de symptômes, consulter un médecin, en particulier pour les personnes atteintes d'une maladie cardiaque chronique.

Qu'est-ce que la tachycardie sinusale dangereuse?

La tachycardie sinusale du cœur est une maladie dans laquelle le rythme sinusal devient plus fréquent, et la fréquence cardiaque dans ce cas dépasse 100 battements par minute. La maladie est un type spécial de tachyarythmie supraventriculaire. Dans des cas particuliers, cette condition est normale, mais dans la plupart des situations, la tachycardie sinusale se manifeste dans le contexte de changements pathologiques dans le système cardiovasculaire.

Chez une personne en parfaite santé, un tel dysfonctionnement peut survenir dans des situations stressantes et après un effort physique intense. Dans ce cas, la fréquence du pouls augmente brusquement à 140-160 battements par minute. La plupart des gens notent qu'à de tels moments, ils ressentent clairement le travail du cœur. Avec la tachycardie pathologique, une augmentation systématique de la fréquence cardiaque se produit. Dans un état calme, le cœur du patient fait 95-110 battements en 1 minute.

Il est assez difficile de déterminer la tachycardie sinusale sur un ECG, il n'y a pas de valeurs étrangères, seule une augmentation de la fréquence cardiaque est notée. Une telle maladie se manifeste souvent chez les femmes pendant la grossesse, cela est dû au fait que le cœur de la mère doit fournir tous les 2 organismes nécessaires. La maladie se manifeste chez des personnes d'âges différents, il convient de vous familiariser avec ses manifestations..

Symptômes et manifestations

Une personne peut ne pas soupçonner l'apparition de la maladie pendant longtemps. La tachycardie sinusale est caractérisée par une évolution asymptomatique. Après plusieurs années depuis le début de la maladie, le patient commence à se plaindre de vertiges, de palpitations et d'évanouissements. Dans certains cas, une douleur «poignard» apparaît dans la région du cœur. À un tel moment, il est difficile pour une personne de se déplacer.

Lorsque la tachycardie sinusale progresse, d'autres symptômes apparaissent:

  • étourdissements, souvent avec perte de conscience;
  • faiblesse persistante;
  • fatigue;
  • essoufflement au repos;
  • Pression artérielle faible.

Les symptômes de la tachycardie sinusale sont assez faciles à confondre avec les manifestations d'autres maladies cardiaques. La meilleure prévention des maladies cardiaques est un examen médical annuel avec un ECG obligatoire.

La présence de tachycardie peut être déterminée indépendamment à la maison. Pour ce faire, vous devez mesurer le pouls dans un état calme tous les jours pendant 2 semaines. Le taux de contractions pour un adulte est de 70 battements par minute. Il est important de noter que si la valeur du pouls dépasse 100 battements par minute, vous devriez consulter un cardiologue sans faute. Cela peut être un signe avant-coureur de l'apparition de la maladie..

Les causes

La principale cause de tachycardie sinusale est l'augmentation de l'activité du nœud sinusal. Le corps humain est organisé par nature afin que les gens ne sentent pas leur rythme cardiaque à un rythme normal. Mais si le nombre de contractions cardiaques dépasse 90 battements par minute, une personne éprouve une douleur désagréable.

Souvent, la fréquence cardiaque d'une personne dépasse 150 battements par minute. Ce n'est pas critique si de telles situations se produisent rarement. Les principales causes de telles manifestations comprennent:

  1. Exercice excessif.
  2. Moments de détresse émotionnelle intense.
  3. L'usage de drogues.
  4. Consommation d'alcool.
  5. Farcissement à l'intérieur.
  6. Apport alimentaire excessif.

Si la maladie se manifeste au moment de l'exposition à des facteurs nocifs, cela ne nécessite pas de traitement. La fréquence cardiaque reviendra immédiatement à la normale après isolement des causes négatives.

Le traitement de la tachycardie sinusale est effectué lorsque la maladie est causée par des pathologies des muscles cardiaques et du nœud sinusal. Dans de tels cas, la maladie peut être un signe avant-coureur d'un infarctus du myocarde..

La tachycardie pathologique des sinus se produit:

  • avec des malformations cardiaques congénitales;
  • avec insuffisance cardiaque chronique;
  • après un infarctus du myocarde;
  • avec une maladie coronarienne;
  • comme manifestation de maladie cardiovasculaire;
  • après la névrose;
  • avec des maladies endocriniennes;
  • contre la tuberculose ou la septicémie;
  • chez les personnes toxicomanes pendant la période d'échec.

Le traitement de la tachycardie sinusale est effectué après un examen complet.

Diagnostique

Dans le cas où le patient s'inquiète constamment des symptômes de la tachycardie, le cardiologue prescrit un examen complet. Pour identifier un facteur négatif, il est important d'étudier les caractéristiques de la vie et du travail du patient. Le patient doit subir:

  1. ECG.
  2. Chimie sanguine.
  3. Analyse générale d'urine.
  4. Échocardiographie.

Selon les résultats de ces études, le patient se voit prescrire un traitement. Le patient est examiné un cardiologue une fois tous les 6 mois. Dans certains cas, une consultation neurologique est nécessaire..

Que la tachycardie sinusale soit dangereuse dépend de l'état de santé. Pour une personne en bonne santé, la maladie n'est pas dangereuse, mais elle peut aggraver l'évolution des maladies cardiaques existantes..

Caractéristiques du traitement

Pour un traitement efficace, il est important d'identifier et d'exclure la cause de la tachycardie. Dans le cadre d'un traitement complexe, une place particulière est accordée à l'alimentation et à un mode de vie mesuré. Il est interdit au patient de boire de l'alcool et de fumer..

Si la tachycardie survient dans un contexte de stress, les préparations à base de plantes suivantes sont prescrites au patient:

  • bouillon de valériane;
  • infusion de pivoine, d'agripaume ou d'aubépine.

Le médicament est sélectionné individuellement. Selon les causes de la tachycardie, le médecin peut prescrire des vitamines qui ont un effet de renforcement général sur le corps. Si le traitement à base de plantes n'apporte aucun résultat, des inhibiteurs calciques sont prescrits.

Premiers secours

Avec une attaque soudaine de tachycardie, le patient a besoin de soins d'urgence. Dans ce cas, la vie d'une personne dépend entièrement de sa connaissance des premiers secours au moment de l'attaque. L'algorithme d'actions est utile à connaître pour beaucoup:

  1. Fournir un flux d'air. Pour ce faire, sortez ou ouvrez les fenêtres.
  2. Si vous vous sentez étourdi, vous devez contacter les personnes à proximité.
  3. Mettez une serviette imbibée d'eau froide sur votre front, ou lavez-vous simplement.
  4. Retiens ton souffle.

Le dernier point aide à réduire considérablement le nombre de contractions cardiaques sans prendre de médicament. Si l'état du patient s'aggrave après avoir effectué ces actions, appelez une ambulance.

La tachycardie sinusale n'est pas considérée comme une maladie dangereuse du système cardiovasculaire. Néanmoins, vous devez faire attention au travail du cœur et, en cas de symptômes, consulter un médecin, en particulier pour les personnes atteintes d'une maladie cardiaque chronique.

Quel est le danger de la tachycardie pour la santé et la vie?

La tachycardie est courante chez les personnes de différents groupes d'âge. L'attaque s'accompagne souvent de signes pathologiques supplémentaires et nécessite une attention accrue, car dans certains cas, elle peut signaler de graves violations cardiaques.

Caractéristiques générales de la condition

La tachycardie est une violation de la fréquence cardiaque, dans laquelle le rythme cardiaque atteint plus de 90 battements par minute.

Une stimulation excessive de certaines parties du cœur est la principale source de contraction du muscle cardiaque. La formation d'impulsion normale se produit dans le nœud sinusal, après quoi l'impulsion se propage aux ventricules et aux oreillettes, les faisant se contracter. En présence de pathologies, la source est des fibres nerveuses situées dans le cœur.

Il existe deux types de tachycardie:

  1. physiologique - une réaction naturelle du corps à des stimuli externes. Elle survient après la prise de médicaments, dans des situations stressantes et à la suite de l'utilisation de boissons stimulantes. L'activité physique est également une cause fréquente de tachycardie physiologique..
  2. pathologique - se développe en raison de changements négatifs dans le corps. Les causes peuvent être des anomalies des systèmes autonomes et endocriniens, des maladies cardiovasculaires ou infectieuses, l'oncologie, l'hyperthyroïdie, le diabète sucré. La tachycardie pathologique est divisée en sous-espèces:
    • forme sinusale - est asymptomatique, mais dans de rares cas s'accompagne de faiblesse, d'essoufflement et de vertiges;
    • forme paroxystique - accompagnée d'acouphènes, de douleurs cardiaques, de nausées et de vomissements.

Qu'est-ce que la déviation effrayante du rythme cardiaque?

Le danger de tachycardie réside dans le développement de pathologies supplémentaires du système cardiovasculaire, car toute perturbation (à la fois une accélération du rythme et son ralentissement - bradycardie) dans le travail du cœur épuise l'organe vital et altère sa fonctionnalité.

Une tachycardie fréquente peut entraîner les complications suivantes..

Thromboembolie

Type de blocage des vaisseaux sanguins par un thrombus, séparé de la paroi du cœur. Le caillot résultant pénètre dans l'aorte et, à la suite de la circulation sanguine, passe à n'importe quel organe.

Le syndrome apparaît soudainement, affectant les vaisseaux du cœur, du cerveau, des poumons, des intestins et des jambes, ce qui menace une invalidité ou la mort.

Infarctus du myocarde

Une condition causée par une thrombose de l'artère coronaire. Le principal symptôme d'une crise cardiaque est une douleur au cœur et à l'intérieur du bras gauche. Dans les doigts et le poignet, le patient ressent une sensation de picotement..

Choc cardiogénique

Un degré extrême d'insuffisance cardiaque résultant d'une contractilité altérée du ventricule gauche. Au stade initial, les symptômes du choc cardiogénique sont similaires aux symptômes d'une crise cardiaque, mais au fil du temps, le patient développe une léthargie, de la fièvre et un œdème pulmonaire.

Fibrillation ventriculaire (scintillement)

Une condition terrible qui menace la vie et se caractérise par une contraction irrégulière des fibres musculaires (de 300 à 500 battements par minute). La fibrillation entraîne un arrêt cardiaque et la mort clinique, par conséquent, lors d'une attaque, une personne a besoin de l'aide d'un spécialiste.

Mort cardiaque subite

Arrêt cardiaque non traumatique dû au développement de certaines pathologies cardiaques. Les manifestations de la SCD incluent l'absence de pouls sur les principaux vaisseaux et la pression artérielle, les pupilles dilatées, la pâleur de la peau.

Le principal mécanisme de la SCD est la fibrillation ventriculaire, qui provoque une violation de la fonction de pompage du cœur.

Œdème pulmonaire

Syndrome d'insuffisance ventriculaire gauche. Lors d'une attaque, le cœur gauche n'accepte pas le sang, à cause duquel il s'accumule dans les vaisseaux des poumons. Dans les tissus, la pression augmente progressivement, ce qui empêche les échanges gazeux et un excès de liquide transpire dans la cavité des alvéoles. En cas d'œdème, le patient présente des symptômes tels qu'une respiration sifflante dans les poumons, un essoufflement, une transpiration abondante. La peau devient bleu fortement, les expectorations mousseuses apparaissent roses.

Syncope ou syncope

La perte de conscience à court terme est le signe d'un manque d'oxygène dû à une altération de la fonction contractile du cœur. Le tonus musculaire du patient diminue, la peau du visage prend une teinte terreuse, les pupilles réagissent mal à la lumière. Si la condition dure plus de cinq minutes, des convulsions peuvent survenir..

Vertiges, faiblesse et voile devant les yeux deviennent des signes avant-coureurs de l'état syncopal.

Asthénie et perte de poids

Les attaques fréquentes de tachycardie entraînent une carence en nutriments et en oxygène aux organes. Le corps s'affaiblit, le gain musculaire s'arrête, les complexes de vitamines et de minéraux ne sont pas absorbés, l'immunité est supprimée, des troubles mentaux apparaissent.

Une personne souffrant d'asthénie se sent fatiguée, devient irritable et agitée.

Est-il possible de mourir et combien vivent avec une pathologie?

Avec la tachycardie physiologique, vous ne devriez pas avoir peur - car cette condition est de nature temporaire et ne nuit pas à la santé. Cependant, la forme pathologique entraîne une usure du muscle cardiaque, ce qui contribue au développement de l'infarctus du myocarde et de l'insuffisance cardiaque. Sans traitement approprié, le problème peut s'aggraver et entraîner la mort..

Si le patient surveille sa santé et suit les recommandations du médecin, il pourra vivre avec une tachycardie sans conséquences graves pour le corps pendant de nombreuses années.

La prévention

Afin d'éviter les attaques de tachycardie, il est important d'observer un certain nombre de mesures préventives, y compris plusieurs points simples:

  • faire du sport - une activité physique modérée augmente la résistance du corps à la poussée d'adrénaline, stimule le cœur et affecte favorablement l'état général du corps;
  • refus des mauvaises habitudes - le tabagisme et les boissons alcoolisées provoquent des perturbations du rythme cardiaque et augmentent le pouls;
  • normalisation de l'alimentation - l'utilisation d'aliments riches en potassium, en fer et en magnésium contribue à la réduction et à la relaxation rythmiques du muscle cardiaque;
  • respect du bon régime de la journée - le manque de sommeil entraîne une augmentation de la pression artérielle et un déséquilibre hormonal, ce qui met en danger la santé cardiaque;
  • Randonnée - des promenades quotidiennes en plein air renforcent le cœur et les vaisseaux sanguins, réduisent l'irritabilité et normalisent le fond émotionnel..
  • Vidéo utile

    La clinique TV «Sur le plus important» vous invite à passer cette heure ensemble et à prendre sérieusement soin de votre santé, notamment pour rappeler ce qu'est la tachycardie, quels sont ses principaux symptômes et causes de développement.

    Conclusion

    Selon les médecins, la tachycardie est une pathologie dangereuse, qui conduit souvent à une perte de conscience et à la formation de caillots sanguins. Il est important de se rappeler que l'automédication peut nuire au corps.Par conséquent, aux premiers signes de tachycardie, vous devriez consulter un spécialiste.

    Un diagnostic rapide et le respect des recommandations aideront à éviter les conséquences négatives et à réduire le risque de complications.

    Quand la tachycardie sinusale peut être dangereuse?

    La tachycardie sinusale du cœur est un diagnostic courant que l'on retrouve chez les patients après un électrocardiogramme cardiaque. Une personne qui ne connaît pas ce phénomène et qui est loin du monde de la médecine, pose une question raisonnable lors du diagnostic de la "tachycardie sinusale": cette condition est-elle dangereuse? Faut-il traiter cette maladie ou s'agit-il d'un phénomène naturel et physiologique? La réponse à cette question n'est pas sans ambiguïté, car plusieurs facteurs rendent la maladie dangereuse ou, au contraire, la transfèrent à la catégorie des caractéristiques physiologiques du corps..

    Tachycardie sinusale - qu'est-ce que c'est

    Il y a une norme du nombre de contractions du muscle cardiaque par minute, en d'autres termes - la fréquence du pouls. Cette option varie de 60 à 90 battements par minute chez un adulte. Lorsque le pouls dépasse de façon stable la marque de 100 battements par minute, le phénomène est appelé "tachycardie".

    Il existe deux types de tachycardie: sinus et paroxystique:

    1. La tachycardie paroxystique est toujours une pathologie, elle nécessite un traitement et constitue un danger pour la santé et la vie humaines. Avec lui, le rythme des contractions des ventricules et des oreillettes change, et, par conséquent, le rythme cardiaque est rompu.
    2. La tachycardie sinusale est un rythme cardiaque qui dépasse 100 battements par minute et peut atteindre un rythme de 240 battements. Mais, contrairement au paroxystique, le type de tachycardie sinusale peut être à la fois physiologique, c'est-à-dire sûr et pathologique, ce qui constitue un danger pour la santé humaine..

    Tachycardie physiologique

    La principale caractéristique de la tachycardie sinusale est sa fréquence: elle se produit sous l'influence de certains facteurs, après quoi le rythme cardiaque se stabilise:

    1. Un tel facteur peut être l'activité physique: avec un fonctionnement rapide ou des charges électriques, le cœur d'une personne commence à battre plus vite pour fournir de l'oxygène et du sang à tous les systèmes du corps. Mais vous pouvez voir qu'avec un exercice régulier, la tachycardie devient moins prononcée. Les athlètes professionnels n'ont pas du tout de tachycardie: au repos, ils ont une bradycardie, c'est-à-dire une fréquence cardiaque réduite, et avec l'activité physique, elle augmente pour des indicateurs normaux.
    2. Avec un stress sévère, une personne rencontre également une tachycardie, mais le corps lui-même stabilise le rythme cardiaque, activant le travail du service parasympathique du système nerveux. Un effet secondaire dans ce cas est une augmentation de la motilité intestinale et une augmentation de la diurèse. Cela explique la «maladie de l'ours» - un phénomène courant lorsque, sous un stress sévère, une personne éprouve le besoin de vider la vessie ou les intestins.
    3. Une autre condition physiologique de la tachycardie est l'âge. Chez les nouveau-nés, un rythme cardiaque de 150 à 170 battements par minute est considéré comme normal, et après cela, le rythme diminue progressivement, atteignant une valeur de 60 à 80 battements uniquement à l'âge de 14 à 16 ans..

    Après 50 ans, la fréquence cardiaque augmente à nouveau, mais dans ce cas, il est incorrect de les appeler complètement physiologiques, mais cette tendance se produit. L'examen diagnostique de la tachycardie à cet âge doit tenir compte du tableau clinique général: si les maladies cardiaques, les pathologies endocriniennes ou nerveuses accompagnent le rythme cardiaque, la cause profonde du phénomène doit être traitée, le rythme cardiaque se normalisera à un niveau qui sera physiologiquement acceptable pour un organisme particulier.

    Ainsi, la tachycardie sinusale, c'est-à-dire un rythme cardiaque fort sans perturbation du rythme, qui se produit sous l'influence du stress, de l'activité physique ou est directement liée à l'âge d'une personne, n'est pas dangereuse et ne nécessite aucun traitement. Mais afin d'éviter le développement de pathologies dangereuses du cœur et des vaisseaux sanguins, le médecin peut recommander au patient de changer son mode de vie, de bien manger, d'éviter le stress, de se livrer à une activité physique modérée.

    Tachycardie pathologique

    Le type pathologique de tachycardie est un rythme cardiaque qui se produit dans le contexte de maladies existantes du cœur ou des vaisseaux sanguins. Si le corps d'une personne en bonne santé est capable de niveler la charge pendant un battement de cœur, un système cardiovasculaire malsain peut ne pas supporter la charge fonctionnelle. Dans ce cas, le risque d'infarctus du myocarde, d'accident vasculaire cérébral ischémique est élevé..

    Le système nerveux autonome joue un rôle important dans la formation du facteur pathologique de la tachycardie sinusale. Pour une personne en bonne santé, un déséquilibre dans le travail des systèmes sympathique et parasympathique ne comporte aucun risque. Mais si une personne a des pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins, y compris l'athérosclérose, causées par l'activité du système nerveux sympathique, la tachycardie sinusale peut provoquer une condition dangereuse pour la vie humaine.

    Développement de la pathologie

    Une crise cardiaque de type sinusal commence par l'activation de la partie sympathique du système nerveux autonome. Avec le flux sanguin, la noradrénaline, qui provoque un rythme cardiaque, pénètre dans le nœud sinusal du cœur. Parfois, l'effet ne se produit pas sur le sinus, mais sur le nœud sino-auriculaire, tandis que le scénario de développement reste le même.

    Le système végétatif humain est capable de réguler le travail de tous les systèmes du corps, y compris le système d'autorégulation. Par conséquent, avec une activation excessive du système nerveux sympathique, lorsque le cerveau fixe le rythme cardiaque et le perçoit comme un danger potentiel pour le corps, le système nerveux parasympathique est automatiquement activé, ce qui réduit le rythme cardiaque.

    Caractéristiques de la tachycardie sinusale

    La tachycardie sinusale dans la plupart des cas est une pathologie non dangereuse. Selon les statistiques, les patients qui ont reçu ce diagnostic n'ont présenté aucun signe de pathologie du système cardiovasculaire et un rythme cardiaque dépassant la norme physiologique n'a été constaté que sur le cardiogramme..

    La tachycardie sécuritaire se caractérise par les symptômes suivants:

    • se produit sous l'influence de facteurs connus;
    • les palpitations augmentent en douceur;
    • le rythme cardiaque correct persiste tout au long de l'attaque;
    • se termine indépendamment.

    Si une attaque survient subitement dans le contexte de l'absence de facteurs provoquants (stress, activité physique) et que le rythme cardiaque est perturbé, il y a une tachycardie paroxystique qui, contrairement aux sinus, est lourde de conséquences dangereuses: crise cardiaque, infarctus du myocarde, ischémie vasculaire.

    Traitement

    Le traitement de la tachycardie sinusale est un problème qui nécessite un examen préliminaire de la nécessité ou non d'une thérapie dans ce cas. Si le cœur et les vaisseaux sanguins sont en bonne santé, le bien-être de la personne est dans les limites normales, alors la tachycardie sinusale sur un ECG ne nécessite qu'une observation supplémentaire.

    Mais lorsque les crises provoquent une gêne physique chez une personne ou si elle a des antécédents de maladies cardiaques et vasculaires, un traitement est nécessaire. Pour cela, des médicaments qui régulent l'activité de la végétation sont utilisés, et des antiarythmiques (bêtabloquants, inhibiteurs des canaux potassiques et sodiques, etc.).

    Ainsi, posséder des informations sur la tachycardie sinusale - ce que c'est, comment la reconnaître et l'éliminer, vous pouvez améliorer considérablement votre santé et améliorer la qualité de vie.

    Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite