Les avantages et les inconvénients de Corvalol pour la santé humaine

Le corvalol est un médicament connu et utilisé depuis de nombreuses décennies. Le médicament est considéré comme le meilleur pour les maux de cœur, l'insomnie et l'augmentation de l'anxiété. Est ce que c'est vraiment? Corvalol: préjudice et bienfaits, indications, contre-indications, en particulier.

Composition et forme de libération

Le médicament est disponible sous deux formes - comprimés blancs, disponibles en plaquettes thermoformées de 10 pièces., Gouttes qui n'ont pas de couleur avec une odeur piquante caractéristique. Ces derniers sont particulièrement appréciés des personnes âgées. La composition du médicament comprend du bromisovalérianate d'éthyle, du phénobarbital, de l'huile essentielle de menthe poivrée.

Le médicament Corvalol en gouttes contient également des composants auxiliaires - alcool éthylique, hydroxyde de sodium, eau purifiée. Excipients de comprimés de Corvalol - cellulose microcristalline, amidon de pomme de terre, stéarate de magnésium, lactose monohydraté.

Le bromisovalérianate d'éthyle, le phénobarbital ont un faible effet sédatif, sont des antispasmodiques, soulagent la nervosité, l'agitation, affectent positivement le sommeil. L'extrait de menthe poivrée (menthol) a un effet vasodilatateur. Améliore également la motilité intestinale.

Pourquoi prendre

Le corvalol est un médicament complexe qui affecte les systèmes nerveux et circulatoire. La génération plus âgée utilise traditionnellement le médicament pour les douleurs cardiaques. Pourquoi prendre le médicament?

  • conditions d'anxiété;
  • insomnie émotionnelle;
  • hypertension artérielle;
  • spasmes de l'estomac, des intestins.

Le traitement avec le médicament est symptomatique. Un médicament est utilisé pour arrêter les symptômes de la tachycardie, d'autres problèmes cardiaques. C'est un sédatif.

Comment prendre Corvalol et à qui

Attribuer de la teinture de Corvalol aux personnes de plus de 3 ans. Comment prendre le médicament en gouttes? Pour les adultes à partir de 18 ans, le médicament est prescrit à une posologie de 15 à 30 gouttes. Le produit doit être dissous dans 50 ml d'eau pure. Il est recommandé de prendre 2-3 fois par jour avant les repas. Si nécessaire, une dose unique de la substance peut être augmentée à 40 gouttes.

L'utilisation de Corvalol pour les enfants n'est pas recommandée, cependant, elle est autorisée en cas de besoin urgent. Selon l'âge, une posologie de 3 à 15 gouttes est prescrite. Le médicament doit également être dilué avec de l'eau avant de le prendre. La durée du médicament est déterminée par le médecin traitant.

Les comprimés de Corvalol Fito sont prescrits en 1-2 pièces. 2 fois par jour pour les adultes. Vous devez prendre le médicament avant les repas, en buvant beaucoup d'eau. La posologie maximale autorisée du médicament par jour est de 6 comprimés. Pour les enfants, l'utilisation du comprimé n'est pas recommandée.

Indications et contre-indications

Corvalol est prescrit en combinaison avec d'autres médicaments, est auxiliaire. Souvent utilisé une fois pour abaisser la tension artérielle. En outre, un médecin peut prescrire un traitement avec le médicament.

Indications pour l'utilisation:

  1. Crise hypertensive.
  2. Migraine.
  3. État de stress.
  4. Dystonie végétative-vasculaire.
  5. Crises de panique.
  6. Crampes dans les jambes.
  7. Névrose.
  8. Les troubles du sommeil.
  9. Arythmie.

Malgré le fait que le médicament est utilisé depuis plus de 60 ans, il a de nombreuses contre-indications.

Le médecin prescrit le médicament. Il est difficile de s'automédiquer s'il y a des antécédents de maladies qui limitent l'utilisation du médicament..

  • une dépression;
  • Dépendance à l'alcool;
  • violations du foie;
  • dysfonctionnement rénal;
  • grossesse;
  • lactation;
  • états dépressifs.

Corvalol, Valocordin et autres analogues ne peuvent pas être utilisés avec une intolérance aux composants du produit. Pour les enfants de moins de 18 ans, le médicament n'est prescrit qu'en cas de nécessité absolue. Il est strictement interdit de prendre des médicaments contre l'hypertension..

Les avantages et les inconvénients de Corvalol

Les avantages et les inconvénients de Corvalol en gouttes, comprimés ont été prouvés par la recherche. Les propriétés utiles incluent la vasodilatation, l'effet sédatif, le lissage des muscles. Une utilisation modérée combat l'insomnie, les conditions stressantes.

Corvalol est-il dangereux à utiliser? Le médicament a un faible effet sur le cœur, est incapable d'arrêter une douleur intense. Le médicament contient du phénobarbital, qui, lorsqu'il est pris régulièrement, crée une dépendance, semblable à une substance narcotique. Les gouttes contenant de l'alcool éthylique sont nocives pour les alcooliques. Le dépassement de la dose de bromisovalérianate d'éthyle entraîne une intoxication du foie et des reins, qui sont incapables d'éliminer une grande quantité de substance toxique. Le corvalol cause un préjudice maximal dans l'automédication, à utiliser sans besoin apparent, dépassant la dose autorisée.

Effets secondaires et surdosage

L'intolérance aux composants du médicament est rare. Maux de tête, vertiges, faiblesse du corps, somnolence sont notés. Pression artérielle faible.

Le corvalol est utile et nocif pour le cœur à différentes doses. L'empoisonnement corporel se produit lors de la prise de 150 gouttes du médicament. Les personnes âgées, les enfants reçoivent une dose dangereuse avec une plus petite quantité de médicament, une intoxication légère, moyenne et sévère du corps est excrétée. Le premier type se caractérise par un malaise léger, une somnolence, une distraction.

Symptômes d'intoxication modérée et sévère:

  1. Faiblesse musculaire.
  2. Chute de pression critique.
  3. Dilatation des pupilles.
  4. Somnolence accrue.
  5. Perte de conscience à court terme.
  6. Pâleur, bleuissement de la peau.
  7. Respiration sifflante pulmonaire.
  8. Troubles du rythme cardiaque.

Des degrés d'intoxication graves menacent de provoquer un coma, voire la mort. Le mal pour le corps est noté lors de la prise du médicament inutilement, que les personnes âgées pèchent.

Les symptômes d'empoisonnement nécessitent des premiers soins:

  • lavage gastrique avec beaucoup d'eau, légèrement teinté de manganèse;
  • appel de l'équipe médicale;
  • apport de charbon actif, la quantité est déterminée à raison de 1 comprimé pour 10 kg de poids;
  • du thé sucré devrait être offert à la victime, rétablissant les niveaux de glucose;
  • surveillance du pouls, pression artérielle.

Les effets de l'empoisonnement au barbiturique se manifestent sous la forme de réactions allergiques, de brûlures, de démangeaisons. Des dysfonctionnements du foie, des reins et du cœur sont notés. Rarement, la mort survient chez les enfants de moins de 12 ans..

L'irritation, une sensation de sable dans les yeux, les rougeurs ne sont que des inconvénients mineurs avec une vision altérée. Les scientifiques ont prouvé: la perte de vision dans 92% des cas se termine par la cécité.

Crystal Eyes - la meilleure façon de restaurer la vision à tout âge.

Analogues

Corvalol est un analogue du médicament allemand Valocordin. Ils ont une composition identique, diffèrent par leur coût en faveur d'un produit national. Selon la substance active, Corvalol est similaire à Barboval, Validol, Valemidine, Bellataminal, Valoserdin. Les avantages et les inconvénients de Corvalol sont identiques à ceux de médicaments similaires.

Les préparations à base de plantes ont un effet plus doux. Un effet similaire à Corvalol a un extrait de valériane, de camomille et de thym. Les effets à base de plantes ont un effet calmant. Les plantes médicinales ont un effet à long terme sans endommager le système nerveux, sans provoquer de dépendance.

Stockage et vacances

Corvalol est libéré librement, sans nomination d'un médecin. Vous pouvez trouver les contre-indications et les effets secondaires à partir des informations sur la notice. Les gouttes doivent être stockées dans un endroit sombre et sec, à une température ne dépassant pas 25 ° C. La durée de conservation est de 5 ans..

Commentaires

«Un bon remède contre les douleurs cardiaques. Il y a toujours une baisse dans l'armoire à pharmacie en cas d'hypertension ».

Stanislav, 39 ans

«Je souffre d'insomnie chronique, donc je garde toujours Corvalol sous forme de comprimés. Les gouttes, bien sûr, agissent plus vite, mais je ne supporte pas leur odeur âcre ".

«J'ai un travail assez nerveux, parfois, pour ne pas me briser en subordonnés, je dois prendre du Corvalol. Il calme, réduit la pression. Je préfère les pilules, car elles sont pratiques à emporter avec vous. ".

Vidéo: mode d'emploi

Combien faut-il prendre Corvalol pour une surdose - que faire à la maison

Les avantages et les inconvénients du médicament Corvalol

Que faire en cas d'empoisonnement en mer: liste des médicaments en vacances

Empoisonnement au barbiturique (surdosage) ✅ - symptômes, premiers secours

Surdosage de Validol - symptômes, premiers soins et conséquences

Corvalol

Structure

Composition de Corvalol en comprimés: bromisovalérianate d'éthyle, phénobarbital et huile de feuilles de menthe poivrée dans des proportions respectives de 12,42, 11,34 et 0,88 mg / tab, ainsi que des excipients - lactose (sous forme de monohydrate), β-cyclodextrine, acésulfame K, stéarate de magnésium.

La composition de Corvalol en gouttes: bromisovalérianate d'éthyle, phénobarbital et huile de feuilles de menthe poivrée dans des proportions respectives de 20, 18,26 et 1,42 mg / ml, ainsi que d'éthanol à 96%, eau purifiée, stabilisant. Un millilitre de solution équivaut à 26 gouttes.

La composition des médicaments de différents fabricants peut varier légèrement. Ainsi, par exemple, Corvalol N (non disponible en comprimés, uniquement sous forme de gouttes orales), en plus des ingrédients actifs indiqués, comprend également de l'huile de houblon (concentration - 0,2 mg / ml). Excipients du médicament: acétate de sodium trihydraté, acide acétique dilué, eau purifiée, éthanol à 96%.

Formulaire de décharge

  • gouttes orales - 25 ou 50 ml en flacons, emballage n ° 1;
  • comprimés - en plaquettes de 10 pièces, 1, 3 ou 5 plaquettes dans un emballage.

effet pharmachologique

Antispasmodique, vasodilatateur, sédatif.

Pharmacodynamique et pharmacocinétique

Qu'est-ce que Corvalol?

Le corvalol est un médicament qui a un effet antispasmodique et sédatif, tout en facilitant le début du sommeil naturel..

Les effets thérapeutiques sont dus aux propriétés des gouttes / comprimés de phénobarbital (produits du groupe des barbituriques), du bromoisovalérianate d'éthyle (sédatif) et de l'huile de feuille de menthe poivrée.

Pharmacodynamique

L'effet sédatif du bromisovalerianate d'éthyle contenu dans les comprimés / gouttes est similaire aux effets de Valeriana, et son effet antispasmodique est réalisé en raison de l'irritation des récepteurs principalement nasopharyngés et oraux, d'une inhibition accrue dans les cellules nerveuses du cortex cérébral, ainsi que dans ses structures sous-corticales, et d'une diminution de l'excitabilité réflexe dans les sections centrales du système nerveux somatique et l'activité du centre vasomoteur, action antispasmodique directe (locale) sur les muscles lisses.

Ce dernier se manifeste par une diminution de la tension des parois des vaisseaux sanguins et des organes internes, des effets anesthésiants locaux et vasodilatateurs.

Le phénobarbital supprime l'effet activateur sur le cortex cérébral des centres de la formation réticulaire situés au milieu et à la moelle oblongue, réduisant ainsi le flux d'effets stimulants sur les services sous-corticaux et le cortex cérébral.

Cela provoque à son tour un effet calmant, tranquillisant ou sédatif (la gravité de l'action dépend de la dose).

Le corvalol réduit les effets stimulants sur les centres du système nerveux central impliqués dans la régulation du tonus vasculaire, ainsi que sur les vaisseaux périphériques et coronariens, tout en réduisant la pression artérielle totale et les spasmes vasculaires, principalement les vaisseaux cardiaques.

L'huile de feuille de menthe poivrée contient une grande quantité d'huiles essentielles (y compris du menthol (environ 50%) et des esters de menthol (4 à 9%)), qui sont capables d'irriter les thermorécepteurs (froids) de la cavité buccale et de dilater par réflexe les vaisseaux sanguins (principalement le cerveau et cœur), tout en soulageant les spasmes des muscles lisses, et ont un léger effet cholérétique et calmant.

L'huile de menthe poivrée a également des propriétés antiseptiques et la capacité d'éliminer les flatulences dues à l'irritation des récepteurs de la membrane muqueuse du canal digestif et à une motilité intestinale accrue.

Pharmacocinétique

L'absorption du médicament après l'administration sublinguale commence déjà dans la cavité buccale. Les substances actives de Corvalol se caractérisent par une biodisponibilité élevée, qui varie de 60 à 80%.

Un développement plus rapide de l'effet (dans les cinq à dix minutes) est facilité en tenant le comprimé dans la cavité buccale ou en prenant des gouttes sur un morceau de sucre.

Corvalol commence à agir en 15 à 45 minutes, l'effet dure de trois à six heures.

Chez les personnes qui ont déjà pris des préparations d'acide barbiturique, la durée de l'effet est réduite en raison de l'accélération du métabolisme du phénobarbital dans le foie (les barbituriques induisent l'activité des enzymes hépatiques).

Une réduction du métabolisme du corvalol est observée chez les patients atteints de cirrhose du foie et les personnes âgées. À cet égard, ils ont une période de demi-élimination plus longue du médicament, ce qui nécessite une augmentation des intervalles entre les doses de comprimés / gouttes ou une réduction de la posologie.

Indications Corvalol

Indications d'utilisation de Corvalol en comprimés

Les comprimés de Corvalol sont prescrits pour le traitement de:

  • névrose avec une irritabilité accrue;
  • VVD et hypertension (utilisés en thérapie complexe);
  • insomnie
  • tachycardie et spasme des vaisseaux coronaires (à condition que ces conditions ne soient pas prononcées);
  • causée par des troubles neurovégétatifs des spasmes intestinaux.

Corvalol - ce qui aide les gouttes?

Les gouttes, comme les comprimés, sont utilisées pour les troubles du système nerveux central, qui s'accompagnent d'une irritabilité accrue, aux premiers stades du développement de l'hypertension, avec dystonie neurocirculatoire, insomnie, tachycardie modérée, et également pour réduire les symptômes du spasme coronaire, à condition qu'ils ne soient pas brillants exprimé.

Contre-indications

Les instructions du fabricant énumèrent les contre-indications suivantes à l'utilisation du médicament:

  • intolérance aux composants des gouttes / comprimés oraux;
  • hypersensibilité au brome;
  • formes graves d'insuffisance cardiaque;
  • porphyrie hépatique.

Les préparations contenant du phénobarbital sont contre-indiquées pour l'infarctus du myocarde (au stade aigu du développement), l'hypotension artérielle sévère, la myasthénie grave, la dépression, le diabète sucré, la dépendance aux drogues ou aux médicaments, l'alcoolisme, le syndrome obstructif, les maladies des voies respiratoires avec essoufflement.

Il faut être prudent lors de la prescription du médicament à des patients diagnostiqués avec une épilepsie ou une maladie du foie..

Effets secondaires

Les effets secondaires de Corvalol se manifestent sous la forme de:

  • troubles digestifs (gravité dans la région épigastrique, constipation; dans le contexte d'un traitement prolongé avec le médicament, nausées, altération de la fonction hépatique, vomissements sont possibles);
  • troubles du système nerveux (ataxie, nystagmus, faiblesse, altération de la coordination des mouvements, ralentissement des réactions, fatigue, agitation paradoxale, hallucinations, étourdissements légers, troubles cognitifs, maux de tête, somnolence, confusion, diminution de la concentration);
  • réactions d'hypersensibilité (y compris angioedème);
  • manifestations cutanées d'allergies;
  • changements dans la formule sanguine (agranulocytose, thrombocytopénie, anémie);
  • difficulté à respirer
  • hypotension artérielle, bradycardie.

Avec une utilisation prolongée du médicament, des violations de l'ostéogenèse et le développement de manifestations de bromisme sont possibles: dépression du SNC, ataxie, conjonctivite, rhinite, dépression, larmoiement, purpura ou acné, confusion.

En règle générale, ces symptômes disparaissent après une réduction de la dose ou l'arrêt du traitement par Corvalol..

Instructions pour l'utilisation Corvalol

Comment prendre des gouttes?

Selon les instructions d'utilisation, les gouttes de Corvalol sont prises en mélangeant le médicament avec 50 ml d'eau ou sur un morceau de sucre. Le temps optimal de prise est une demi-heure ou une heure avant les repas.

Le nombre de gouttes de Corvalol dont vous avez besoin pour goutter dépend du témoignage. La dose unique standard est de 15 à 30 gouttes. Avec un spasme des vaisseaux coronaires ou une tachycardie sévère, une dose unique peut être augmentée à 40-50 gouttes.

Les recommandations sur la façon de boire Corvalol avec insomnie sont les suivantes: ajouter 30 gouttes de médicament à de l'eau chaude (50 ml) et prendre une demi-heure avant le coucher.

Comment prendre des pilules?

Les comprimés de Corvalol sont pris par voie orale ou sublinguale. La technique sublinguale est préférée lorsque vous souhaitez obtenir l'effet le plus rapide..

Les instructions d'utilisation de Corvalol en comprimés indiquent que la dose quotidienne standard du médicament est de 2-3 comprimés. Simple - 1 comprimé.

Si nécessaire (par exemple pour soulager le spasme des vaisseaux coronaires), la dose est augmentée à 3 comprimés à la fois. La limite supérieure autorisée de la dose quotidienne est de 6 comprimés.

Combien de fois par jour puis-je boire le médicament?

Lorsqu'on leur a demandé à quelle fréquence vous pouvez boire du Corvalol, les médecins répondent que la fréquence d'utilisation dépend des preuves. Dans certains cas, une seule dose du médicament est suffisante, dans certains comprimés / gouttes, vous devez boire jusqu'à 3 r / jour..

La durée du cours est déterminée en fonction de la tolérance et de l'efficacité thérapeutique du médicament.

Surdosage de Corvalol

Un surdosage est le résultat d'une utilisation incontrôlée (fréquente ou trop longue) du médicament. Un traitement continu / à long terme peut entraîner une dépendance aux médicaments, une agitation psychomotrice, des symptômes de sevrage.

Les symptômes d'un surdosage de Corvalol:

  • dépression du système nerveux central;
  • vertiges;
  • confusion de conscience;
  • somnolence (jusqu'à une durée de sommeil profonde et pathologiquement longue);
  • ataxie.

Dans les cas graves, notés: arythmie, tachycardie, insuffisance respiratoire, baisse de la pression artérielle. Les conséquences les plus graves d'une surdose: effondrement, coma, décès.

La mort survient lors de la prise de 0,1 à 0,3 mg / kg de médicament. La prise de plus de 150 gouttes d'une solution buvable entraîne une intoxication. Il est à noter que pour les enfants et les personnes âgées, le seuil de toxicité du Corvalol est beaucoup plus bas.

Interaction

L'action de Corvalol est renforcée par l'utilisation simultanée d'un type d'action inhibitrice centrale avec des médicaments, de l'alcool et des préparations d'acide valproïque.

Le phénobarbital, induisant des enzymes hépatiques, accélère ainsi le métabolisme des médicaments biotransformés dans le foie, notamment: les glycosides cardiaques, les anticoagulants indirects; antifongiques, antiviraux, antimicrobiens, antiépileptiques, psychotropes, anticonvulsivants, hormonaux, hypoglycémiants oraux, cytostatiques, immunosuppresseurs, antihypertenseurs et antiarythmiques.

Le phénobarbital potentialise l'action des anesthésiques locaux et des analgésiques.

La prolongation des effets du phénobarbital est facilitée par l'utilisation simultanée d'iMAO. Réduire leur gravité - prendre de la rifampicine.

Lors de l'utilisation du phénobarbital en combinaison avec des préparations à base d'or, le risque de lésions rénales augmente, avec les AINS (en cas d'utilisation prolongée) - le risque d'ulcération de la muqueuse gastrique et le développement de saignements, avec la zidovudine - la toxicité des deux médicaments augmente.

Le corvalol renforce les effets toxiques du méthotrexate.

Conditions de vente

Les comprimés et les gouttes orales en flacons de 15 ml et 25 ml appartiennent au groupe des médicaments en vente libre. Flacons de prescription de 50 ml.

Conditions de stockage

Conservez le médicament à une température ne dépassant pas 25 ° C.

Durée de conservation

Les comprimés conviennent à une utilisation dans les 2 gouttes - dans les 2,5 ans à compter de la date de fabrication.

instructions spéciales

La présence de phénobarbital dans Corvalol peut provoquer le développement du syndrome de Lyell ou du syndrome de Stevens-Johnson, qui est le plus probable dans les premières semaines du médicament.

La composition des gouttes comprend du phénobarbital et de l'éthanol (56% en volume). La concentration d'alcool dans la dose minimale du médicament (15 gouttes) est de 254 mg, ce qui correspond à 2,7 ml de vin ou 6,4 ml de bière.

Lors de la prise de ces substances sont possibles:

  • altération de la coordination;
  • violation de la vitesse des réactions psychomotrices;
  • vertiges;
  • somnolence.

À cet égard, la réponse à la question de savoir s'il est possible de boire en conduisant Corvalol est sans équivoque - elle est impossible. Pendant la période de traitement avec le médicament (sous n'importe quelle forme posologique), vous devez également éviter de travailler avec des mécanismes et des activités qui nécessitent une attention accrue et une vitesse élevée des réactions motrices et mentales..

Corvalol est-il nocif - les avantages et les inconvénients du médicament

Pourquoi Corvalol est nécessaire, tout le monde le sait. Un assez grand nombre d'avis laissés par les patients parlent de l'efficacité du médicament. Cependant, de plus en plus d'informations sont récemment apparues que le médicament est capable non seulement de guérir, mais aussi de nuire au corps.

Alors, qu'est-ce qui est nocif pour Corvalol? Le bromisovalérianate d'éthyle contenu dans les comprimés et les gouttes est un antispasmodique qui, selon la dose prise, peut avoir un effet sédatif ou hypnotique. La dose requise pour le développement de somnifères dépend des caractéristiques individuelles du corps.

Le phénobarbital qui pénètre dans le corps lors de la prise d'une dose standard de Corvalol (15-20 gouttes) provoque une vasodilatation et provoque un léger effet sédatif, sans effet hypnotique.

L'huile de menthe poivrée provoque une vasodilatation réflexe et un effet antispasmodique, cependant, lorsqu'elle est consommée à une dose supérieure à 25 mg, inhibe la motilité intestinale et provoque la constipation.

Dans la plupart des pays, les substances qui procurent l'effet thérapeutique du Corvalol sont considérées comme des substances réglementées (inscrites au Tableau III en Fédération de Russie, ce qui justifie la restriction de sa circulation) et leur importation est interdite. En particulier, le médicament est interdit à l'importation et à la vente aux États-Unis et en Lituanie..

Selon certains narcologues, le phénobarbital est une drogue et son utilisation doit être évitée autant que possible en raison du risque de dépendance et de toxicomanie.

Lorsqu'il est utilisé régulièrement à fortes doses, le phénobarbital provoque des troubles cognitifs (troubles de l'élocution, troubles de la mémoire à court terme, tremblements de la marche), de graves troubles neurologiques et des symptômes de sevrage, inhibe la fonction sexuelle.

L'utilisation prolongée de Corvalol est également dangereuse en raison du risque d'une éventuelle accumulation de brome dans l'organisme et du développement d'empoisonnement avec celui-ci.

Les symptômes d'empoisonnement peuvent être légers, modérés et graves. Les poumons se manifestent sous la forme de: faiblesse générale, somnolence, léthargie, diminution de la force musculaire, distraction de l'attention, trouble de la parole, confusion, apathie, ataxie, conjonctivite, humeur dépressive, apparition de purpura et d'acné, nez qui coule.

Les conséquences d'un empoisonnement modéré: augmentation pathologique de la durée du sommeil, salivation, augmentation de la faiblesse musculaire jusqu'au développement de la parésie, diminution de la pression artérielle, diminution de la quantité d'urine excrétée et pupilles dilatées.

Dans les cas les plus graves, un coma barbiturique se développe. Une personne développe une insuffisance respiratoire, les réflexes ne sont plus détectés, la conscience est absente, une insuffisance cérébrovasculaire aiguë se développe, dont les signes sont:

  • baisse de la pression artérielle;
  • l'apparition de cliquetis dans les poumons à distance;
  • tachycardie;
  • augmentation de la cyanose de la peau, qui s'étend du bout des oreilles, du nez, du triangle nasolabial et se termine par une cyanose générale.

La progression de l'insuffisance cardiaque entraîne souvent un œdème pulmonaire.

La dose létale du médicament est de 0,1 à 0,3 g / kg (en moyenne environ 20 g). Il ne faut pas oublier que la prise de plus de 100 mg / kg de phénobarbital entraîne la mort.

En cas d'intoxication légère, il suffit de rincer l'estomac du patient (pour nettoyer les lavages), de lui administrer un entérosorbant (le cas échéant, en l'absence d'intolérance) à une dose égale au tiers de la dose quotidienne la plus élevée. Il est également conseillé d'utiliser des laxatifs au sel, un lavement nettoyant, en prenant une boisson enveloppante.

En raison du danger d'une augmentation rapide de la gravité de la maladie, une ambulance doit être appelée sans faute.

En cas d'intoxication grave, lorsque le patient présente des signes de manque d'activité cardiaque, un massage cardiaque indirect et une respiration artificielle sont effectués avant l'arrivée du médecin..

Les conséquences d'un empoisonnement, même avec une assistance en temps opportun, peuvent être assez graves - des formes sévères de dermatite à l'insuffisance cardiaque, respiratoire ou rénale aiguë.

Le plus grand nombre de décès en cas d'intoxication médicamenteuse est observé précisément à partir de médicaments, qui comprennent des dérivés d'acide barbiturique à action prolongée. La gravité des conséquences est déterminée par la dose de la substance prise, la gravité de l'intoxication, la rapidité des mesures prises..

Corvalol soulage-t-il la pression?

En ce qui concerne le traitement des patients souffrant de fluctuations de pression, la question «Corvalol augmente-t-il la pression ou diminue-t-il?» très pertinent.

Des études menées par des scientifiques ont montré que Corvalol abaisse la pression artérielle. À cet égard, dans les situations d'urgence, il peut être utilisé comme alternative aux médicaments spéciaux destinés au traitement de l'hypertension.

Comment boire et combien de gouttes mesurer à pression élevée?

Si la pression a fortement augmenté et qu'il n'y a pas d'autre médicament antihypertenseur dans la maison, les médecins recommandent de mesurer 45 gouttes de solution buvable de Corvalol dans 100 ml d'eau chaude et d'avaler ce médicament. Une amélioration est généralement observée après environ une demi-heure..

Comment préparer un remède contre les maladies cardiaques et vasculaires à la maison?

Avec les pathologies du cœur, l'hypertension, les varices, la pivoine, la valériane, le corvalol, l'aubépine, l'agripaume, la menthe et l'eucalyptus sont très efficaces.

Pour préparer le médicament, des teintures d'alcool sont utilisées dans les proportions suivantes: teintures de valériane, d'agripaume, de pivoine et d'aubépine - 100 ml chacune, teinture d'eucalyptus - 50 ml, teinture de menthe - 25 ml, Corvalol - 30 ml, épice de clou de girofle - 10 colonnes.

Tous les ingrédients sont versés dans une bouteille en verre sombre, la bouteille est bouchée et placée dans un endroit sombre pendant 2 semaines. Le médicament doit être perfusé à température ambiante.

Prenez le médicament 3-4 p. / Jour pendant une demi-heure avant les repas, 30 gouttes pour chaque dose, après avoir dilué la dose spécifiée dans 0,5 tasse d'eau. La dernière astuce devrait être avant le coucher. Ils boivent le médicament en cours d'une durée de 30 jours, avec des intervalles hebdomadaires entre eux. Le traitement se poursuit jusqu'à amélioration.

La combinaison d'agripaume, d'aubépine et de valériane améliore la circulation cérébrale, élimine les effets des accidents vasculaires cérébraux et des crises cardiaques, améliore la formation de sang et prévient la thrombose.

Surdosage de Corvalol

Le corvalol est un sédatif, c'est-à-dire un médicament apaisant et relaxant, un analogue de Valocordin. Ses principaux composants sont l'huile essentielle de valériane officinale, l'huile de menthe poivrée, le phénobarbital (un dérivé de l'acide barbiturique). Disponible sous forme de solution d'alcool et de comprimés pour administration orale.

Le corvalol a un léger effet antispasmodique. À la suite de l'expansion des vaisseaux sanguins, la pression diminue et un effet hypnotique se manifeste. Le médicament est prescrit par voie orale ou sous la langue dans la thérapie complexe des conditions suivantes:

  • irritabilité accrue;
  • névroses d'étiologies diverses;
  • tachycardie;
  • insomnie;
  • syndrome d'hypochondrie.

Le corvalol a également un effet thérapeutique dans les coliques biliaires et intestinales, élimine les ballonnements, augmentant le péristaltisme. Entièrement absorbé, atteignant une concentration maximale dans le corps après 2 heures.

Le médicament est considéré comme un somnifère et un somnifère sûrs et universels. Attiré également par le ratio d'efficacité et son coût. Mais il est important de se rappeler que tout médicament, même à base de composants naturels, s'il est utilisé de manière incorrecte peut être très dangereux. Les conséquences d'une surdose de Corvalol sont très graves. En plus des allergies, des troubles respiratoires, cardiovasculaires, urinaires et, dans certains cas, du système digestif sont possibles.

Causes de surdosage

La dose recommandée de Corvalol est de 15-30 gouttes ou 1-2 comprimés 2-3 fois par jour avant les repas.

Le dépassement du schéma posologique peut nuire gravement à la santé et même entraîner la mort..

De fortes doses du médicament (plus de 150 gouttes par jour) provoquent une intoxication, qui se manifeste par une altération du rythme cardiaque, des étourdissements, des nausées, une diminution de la concentration, une altération temporaire de la parole, une léthargie. L'empoisonnement est le phénobarbital, qui a un effet psychotrope et déprime le système nerveux. Pour une surdose de Corvalol chez les personnes âgées et les enfants, seul un léger excès de dose suffit, car le seuil de résistance de l'organisme est plus bas.

L'administration simultanée du médicament avec de l'alcool conduit à un empoisonnement, ce qui améliore son effet sédatif. Les personnes dont l'immunité est réduite ont également un risque accru d'empoisonnement en cas d'utilisation excessive de Corvalol. Le besoin de phénobarbital continu en raison de son habitude provoque progressivement un excès de la dose quotidienne. En conséquence, des substances toxiques s'accumulent dans le corps. Un traitement à long terme avec Corvalol peut provoquer des allergies, une dépendance médicamenteuse persistante et le soi-disant syndrome de sevrage.

Une dose létale est de 0,1 à 0,3 g pour 1 kg de poids. La quantité maximale de Corvalol pour un adulte est de 150 gouttes par jour.

Symptômes d'une surdose de Corvalol

Les symptômes de surdosage de Corvalol suivants sont typiques:

  • abaisser la pression artérielle;
  • rythme cardiaque lent;
  • pupilles dilatées;
  • apathie, léthargie, somnolence;
  • troubles de la coordination des mouvements;
  • troubles de la parole;
  • la nausée;
  • une diminution significative de la quantité d'urine excrétée (oligurie).

Un seul excès significatif de la dose de Corvalol entraîne une surdose aiguë, constante et insignifiante à chronique.

Signes de surdosage chronique: faiblesse générale, apathie, somnolence, humeur dépressive depuis longtemps.

L'empoisonnement aigu par Corvalol se manifeste par une forte diminution de la pression artérielle, le bleuissement des phalanges terminales des doigts et du triangle nasolabial, une salivation abondante, une diminution ou l'absence de réflexes, une parésie. Dans les cas graves - insuffisance cardiaque aiguë et coma.

Premiers secours en cas de surdosage de Corvalol

Étant donné qu'en cas de surdosage aigu de Corvalol, les conséquences sont imprévisibles, une équipe d'ambulance doit être appelée immédiatement. La victime, en premier lieu, est généralement administrée au patient Bemegrid - l'antidote du Corvalol, mais son efficacité n'est confirmée qu'avec une intoxication modérée.

Avant l'arrivée des médecins, il est nécessaire de coucher la victime, de tourner la tête sur le côté, afin d'éviter la rétraction de la langue et l'aspiration du vomi, et de le libérer du mouvement d'entrave des vêtements. Si une personne est consciente et qu'il ne s'est pas écoulé plus de 2 heures depuis la prise du médicament, il est conseillé de rincer l'estomac avec une solution saline ou de soude faible jusqu'à ce que de l'eau claire apparaisse, puis de prendre du charbon activé, qui absorbe les toxines..

Un traitement complet est possible en milieu hospitalier. Il comprend des perfusions intraveineuses de plasma, de glucose, de solutions salines. Pour l'élimination rapide des produits de désintégration du phénobarbital du corps, des diurétiques sont prescrits. Avec une inhibition significative du système nerveux, des stimulants sont montrés - caféine, nikétamide.

Dans les cas graves, lorsque la respiration est perturbée, le patient est connecté à un ventilateur. Avec un niveau normal de pression artérielle, une hémodialyse est effectuée. En parallèle, thérapie symptomatique.

Le succès du traitement dépend de la gravité de l'intoxication, de l'état général et de l'âge de la victime, ainsi que de la qualité et de la rapidité des premiers soins à la victime..

Complications précoces et tardives

Les conséquences d'un surdosage sévère de Corvalol peuvent également être très graves:

  • troubles du système nerveux central;
  • insuffisance rénale;
  • insuffisance cardiaque.

En cas d'événements indésirables et en l'absence de soins médicaux en temps opportun, la mort peut survenir.

Surdosage de Corvalol chez les personnes âgées

L'empoisonnement au corvalol chez les personnes âgées est plus facile et se déroule plus rapidement et plus brillamment, il convient donc de faire particulièrement attention lors de la prise du médicament. Plus souvent chez les personnes de ce groupe d'âge, une surdose chronique de Corvalol est observée, en raison d'une utilisation trop fréquente du médicament et du non-respect de sa posologie. En cas de signes suspects, vous devez refuser de prendre le médicament et consulter un médecin.

Étant donné que les personnes âgées souffrent souvent de maladies chroniques et prennent d'autres médicaments en même temps, les interactions médicamenteuses possibles doivent être envisagées. Dans de tels cas, ne prenez pas Corvalol sans consulter votre médecin..

La prévention

La base de la prévention est le rejet de l'automédication. Le médecin déterminera la faisabilité de la prise du médicament, sélectionnera la bonne dose, en tenant compte des caractéristiques individuelles du patient. Le strict respect de la dose recommandée et le respect du calendrier d'administration éviteront les conséquences désagréables d'une surdose de Corvalol.

Si le médicament a cessé d'avoir l'effet désiré, vous ne devez pas augmenter la dose, mais consultez votre médecin qui sélectionnera un remède similaire.

La co-administration de Corvalol avec des tranquillisants et d'autres sédatifs, ainsi que de l'alcool, est strictement interdite.

Il est important de se rappeler que le médicament le plus inoffensif est dangereux lorsqu'il est utilisé de manière déraisonnable..

L'effet inverse. Quels sont les problèmes de Corvalol?

La vie a découvert ce qui pouvait provoquer une utilisation prolongée de médicaments apparemment inoffensifs.

Photo © TASS / Anton Tushin

Les experts ont déclaré que les dangers des drogues étaient populaires parmi les Russes. À leur avis, certains médicaments, tels que Corvalol et Valocordin, provoquent un trouble du système nerveux, peuvent provoquer un arrêt respiratoire et même un coma. Puisqu'ils peuvent être achetés dans n'importe quelle pharmacie sans ordonnance d'un médecin, ils sont très populaires..

Photo © TASS / Mikhail Mordasov

"Corvalol" - un antispasmodique

Corvalol n'est pas destiné à traiter le cœur et les vaisseaux sanguins. C'est un sédatif à effet antispasmodique.

Il est efficace dans les troubles névrotiques, mais à court terme. Avec une utilisation prolongée est addictif. Cependant, le médicament n'aidera pas l'angine de poitrine et ne sauvera pas l'infarctus du myocarde.

"Le corvalol n'est pas un médicament, mais un placebo." Cela n'aide pas les plaies graves, dans d'autres cas, l'auto-hypnose fonctionne, a déclaré le toxicologue de l'Institut de recherche en médecine d'urgence à la vie. N.V. Sklifosovsky.

Insomnie due aux somnifères

Insomnie due aux somnifères

Au début, le corvalol, en raison du phénobarbital qu'il contient, aide à s'endormir. Mais alors cela provoque l'effet inverse.

Le phénobarbital est un anticonvulsivant, hypnotique et sédatif. Avec une utilisation prolongée, il détruit la structure du sommeil, crée une dépendance et une diminution de sa dose allonge considérablement les phases du sommeil paradoxal: des cauchemars apparaissent, une insomnie persistante pendant plusieurs semaines.

Surdosage = coma?

"Corvalol" aide à la tachycardie, c'est-à-dire à une augmentation de la fréquence cardiaque. Un surdosage entraîne une bradycardie, une fréquence cardiaque extrêmement basse

À un rythme de 70 battements par minute, une valeur de 50 battements est considérée comme un rythme cardiaque extrêmement bas. Une surdose de barbituriques menace la bradycardie, qui est l'un des symptômes du coma. Le coma se produit dans de rares cas, mais est fatal.

«Le danger est que les substances qui provoquent l’effet sédatif s’améliorent mutuellement, et lorsqu’elles sont utilisées avec de l’alcool, l’effet augmente plusieurs fois», les prévient le toxicologue de l’Institut de recherche en médecine d’urgence. N.V. Sklifosovsky Mikhail Zavadovsky.

Photo © photo alliance / Arco Images G

Déguisement en complément alimentaire

Déguisement en complément alimentaire

Selon les médecins, le Corvalol est également dangereux car les fabricants le déguisent en teintures végétales ordinaires.

Le cardiologue Mehman Mammadov a ajouté qu'en cas d'urgence, Corvalol ne vous sauvera pas d'une crise cardiaque et ne vous aidera pas avec l'angine de poitrine. Selon lui, le médicament n'a qu'un effet sédatif..

C’est à cause de cette «substitution de concepts» que beaucoup de gens ne soupçonnent même pas que «Corvalol» contient autre chose que des herbes médicinales et l’utilisent comme sédatif léger.

- Au fil du temps, avec une utilisation non contrôlée, une dépendance aux formes phénobarbitales, - a expliqué le narcologue Ruslan Isaev.

Dans d'autres pays, Corvalol et Valocordin ne sont pas utilisés. Il est interdit aux USA.

Qu'est-ce que le corvalol dangereux et ses propriétés inhabituelles

Qu'est-ce que le corvalol dangereux et ses propriétés inhabituelles

Le corvalol est un médicament bien connu contre les douleurs cardiaques, l'insomnie, le soulagement des crampes, l'augmentation du stress et même les maux de dents.

C'est un miracle - le produit est très demandé uniquement dans notre pays, pour une raison quelconque, on pense que c'est un outil très sûr, en Europe, vous pouvez rarement le trouver, car sa vente est strictement contrôlée, et pour une bonne raison...

Ce qui est inclus dans le corvalol:

1. Bromisovalerianate d'éthyle - affecte favorablement le système nerveux central et est également capable de réduire la fonction sexuelle et de provoquer des allergies.

2. Le phénobarbital est le composant le plus dangereux de Corvalol, il est même considéré comme un médicament léger, alors je vais vous dire pourquoi.

3. Menthe poivrée - en raison de ses propriétés, elle soulage la douleur, mais peut provoquer la constipation

4. Alcool - la consommation d'alcool est contre-indiquée pour beaucoup, même à petites doses.

5. Hydroxyde de sodium - un composant à cause duquel le composant le plus dangereux est dissous.

Corvalol ne guérit pas, mais soulage seulement les symptômes.

Quel est le danger du corvalol?

Le fait est que pendant la Seconde Guerre mondiale, les Allemands ont créé une substance qui supprime le sentiment de peur, soulage les tensions, provoque un sentiment de bonheur.

Et comme vous l'avez peut-être deviné, c'est cette substance qui a été ajoutée à notre bien-aimé Corvalol, appelée - Phénobarbital.

Et le plus désagréable est que les autres composants qui composent le Corvalol ne font qu'améliorer l'effet du phénobarbital.

Dépendance au Corvalol dont ils se taisent.

Le phénobarbital est un stupéfiant et peut entraîner une dépendance au Corvalol, même à petites doses. Assez 3-4 réceptions et vous ne remarquerez pas vous-même comment vous devenez un toxicomane corvall. De plus, le phénobarbital a la capacité de s'accumuler dans le corps et peut ainsi provoquer par la suite une intoxication du corps.

Particulièrement dangereux si vous dépassez la dose recommandée, car les gens aiment le faire.

En utilisant Corvalol très souvent, essayez de l'abandonner et vous visiterez immédiatement l'insomnie, l'état nerveux, le stress.

Aux États-Unis, avec l'aide du phénobarbital, des criminels sont tués. Donnez-leur une dose mortelle..

Mais pourquoi les gens continuent-ils à boire du Corvalol?

    • à bas prix
    • élimination instantanée d'un sentiment d'anxiété (mais au détriment de sa santé)

    Corvalol peut être remplacé par des produits plus sûrs, tels que:

    GIPERTOX © - la pression est normale
    dès la première application - prix, composition, avis

    Giperium - où acheter et commentaires sur le médicament

    Site officiel d'HYPERTOSTOP, non vendu en pharmacie

    La composition de ces médicaments ne comprend que des substances naturelles qui ne créent pas de dépendance.

    Corvalol aidera à se débarrasser de l'herpès pendant longtemps

    Beaucoup dans l'armoire à pharmacie ont cet outil et dans la lutte contre l'herpès il vous sera très utile.

    Humidifiez légèrement un coton ou un coton-tige et graissez la zone affectée. Répétez la procédure toutes les 2-3 heures. Ressentez l'effet instantanément, l'inflammation commencera à disparaître immédiatement. Cette recette est parfaite pour ceux qui ont un besoin urgent de réduire l'inflammation..

    Les avantages et les inconvénients de Corvalol

    Il n'y a peut-être pas d'autre remède apaisant et cardiaque qui soit aussi populaire que le célèbre Corvalol. Même au 21e siècle, de nombreuses personnes, en particulier la génération plus âgée, le considèrent comme le meilleur remède contre les douleurs cardiaques, l'insomnie et l'anxiété. Près de 100 ans d'utilisation active du médicament en médecine devraient parler en sa faveur, mais de nombreux patients se demandent si Corvalol est nocif pour la santé et si son utilisation dans le traitement est toujours justifiée. Pour répondre à cette question, vous devez considérer tous les aspects positifs et négatifs de cet outil.

    La composition et l'effet du médicament

    La forme de libération de ce médicament est des comprimés et des gouttes. Depuis l'époque de l'Union soviétique, les gouttes ont toujours été plus populaires. En parlant des avantages et des inconvénients de Corvalol, vous devez vous familiariser avec sa composition. Il comprend du bromisovalérianate d'éthyle, du phénobarbital, de l'hydroxyde de sodium, de l'huile de menthe poivrée, de l'eau purifiée.

    Le corvalol en gouttes est un liquide incolore avec une odeur piquante spécifique. Les deux premiers ingrédients de la composition ont un effet calmant et antispasmodique, soulagent l'excitation et la nervosité, procurent un sommeil fort et calme. L'extrait de menthe poivrée dilate les vaisseaux sanguins, y compris dans le muscle cardiaque, a un effet positif sur la motilité intestinale.

    Les composants du médicament sont combinés de manière optimale et complètent l'action les uns des autres. L'utilisation de Corvalol est indiquée dans les cas suivants:

    • irritabilité accrue, irritabilité, anxiété;
    • l'insomnie sur fond d'expériences émotionnelles;
    • tachycardie;
    • la présence de crampes dans le tractus gastro-intestinal;
    • hypertension artérielle aux premiers stades de la maladie.

    Il semblerait que les avantages du médicament soient indéniables, mais on ne peut que noter une liste assez impressionnante de contre-indications d'utilisation.

    Les cas d'intolérance individuelle aux composants individuels de l'agent sont fréquents. Dans ce cas, le corvalol peut être dangereux pour le corps. Les médecins ne recommandent pas Corvalol chez les patients souffrant d'insuffisance rénale et hépatique, ainsi que d'une pression réduite. Dans ce dernier cas, Corvalol peut exercer une pression sur un point critique..

    Les femmes enceintes doivent être particulièrement prudentes lors de la prise du médicament. Le phénobarbital provoque la survenue d'une hypoxie et de troubles irréversibles dans le système nerveux central de l'enfant à naître. Le corvalol est particulièrement dangereux au cours des trois premiers mois de la grossesse. Ainsi, sa réception n'est autorisée que dans les cas extrêmes et doit être effectuée sous la surveillance d'un médecin.

    Le corvalol peut être nocif pour les enfants de moins de 12 ans. Sa réception n'est possible que si l'enfant souffre de graves expériences morales et de blessures. Mais même avec un tel diagnostic, l'administration de Corvalol ne devrait pas être longue et est finalement remplacée par un analogue.

    Le dosage est d'une grande importance lors de la prise de Corvalol. Étant donné que le médicament est perçu comme inoffensif par de nombreuses personnes, le nombre de gouttes peut ne pas être contrôlé. Avant de décider d'utiliser Corvalol comme médicament, il est nécessaire de déterminer la posologie autorisée avec un médecin. Sinon, la prise de gouttes peut entraîner une surdose..

    Surdosage et effets secondaires

    Afin d'avoir une idée claire de ce que le corvalol est dangereux, vous devez connaître les symptômes qui surviennent avec un surdosage et un empoisonnement avec ce médicament. Une dose dangereuse du médicament est de 150 gouttes, mais chez les personnes âgées, les patients affaiblis et les enfants de moins de 12 ans, un empoisonnement peut survenir à des doses plus faibles..

    On distingue trois formes d'empoisonnement: l'intoxication légère, modérée et sévère. Avec un léger surdosage, une faiblesse générale, une distraction et une somnolence du patient sont notées. L'état du patient ne nécessite aucun traitement et se stabilise après la fin du médicament.

    Avec un empoisonnement modéré et sévère, le patient présente les symptômes suivants:

    • faiblesse musculaire;
    • une forte baisse de la pression artérielle;
    • pupilles dilatées;
    • état somnolent pathologique, le patient ne peut pas être réveillé;
    • perte de conscience;
    • respiration sifflante dans les poumons;
    • cyanose de la peau du visage;
    • dysfonctionnements du système cardiovasculaire.

    En cas d'intoxication grave, le coma et même la mort sont possibles.

    Avec le bon dosage du médicament, les effets secondaires sont très rares et légèrement prononcés. Des vertiges, une faiblesse générale, une somnolence diurne sont notés..

    La teinture de corvalol est souvent utilisée comme médicament pour éliminer les symptômes d'une gueule de bois. Étant donné que l'alcool lui-même provoque un rythme cardiaque rapide, une faiblesse musculaire et une irritabilité accrue, en combinaison avec Corvalol, ces symptômes ne font qu'aggraver.

    L'utilisation simultanée de corvalol avec des tranquillisants et des sédatifs est également dangereuse et extrêmement indésirable. Une double dose de médicaments provoque une réaction négative du corps.

    Dépendance et dépendance au Corvalol

    Le phénobarbital et le bromisovalérianate d'éthyle peuvent être considérés comme des stupéfiants. Avec l'utilisation régulière de Corvalol comme sédatif et sédatif, le patient devient rapidement dépendant du médicament. Vous pouvez parler d'un certain degré de dépendance même après deux ou trois semaines de prise régulière.

    Progressivement, la dose standard cesse d'apporter l'effet souhaité, ce qui conduit à la nécessité d'augmenter la dose, ce qui, à son tour, entraîne des risques de mauvaise santé. À l'avenir, le médicament s'accumule dans le corps, donc même la dose habituelle peut provoquer un empoisonnement au phénobarbital.

    Il convient de noter que le sommeil provoqué par une dose importante de Corvalol est souvent agité et n'apporte pas de sensation de vigueur après le réveil..

    Le mal de Corvalol réside également dans le développement de la dépendance à la drogue. Le patient ressent une fatigue chronique, est dans une humeur apathique déprimée, la parole et la concentration de l'attention peuvent souffrir.

    Aide à l'empoisonnement

    Si les symptômes d'intoxication sont mineurs, le patient a besoin d'un lavage gastrique. Après la procédure, il est souhaitable de prendre l'un des sorbants: charbon actif, smecti. Le charbon actif empêche l'absorption de substances toxiques dans le sang et accélère leur excrétion du corps. Il est préférable de prendre l'outil sous la forme d'une solution aqueuse. Pour ce faire, le comprimé doit être écrasé et mélangé avec 100 ml d'eau bouillie à température ambiante. Il est possible d'utiliser du charbon actif blanc.

    Pour l'empoisonnement, des lavements de nettoyage sont recommandés. Il est nécessaire de fournir à la victime une boisson abondante, le thé sucré chaud est meilleur que les autres boissons. Il est nécessaire pour normaliser l'hypotension et reconstituer les réserves de glucose perdues.

    Avec un léger degré d'intoxication, les mesures énumérées sont généralement suffisantes. En cas d'empoisonnement modéré et grave, une mesure d'urgence devrait être un appel d'urgence.

    Si le patient est dans un état inconscient, il est posé sur une surface dure, les ceintures et les ceintures sont desserrées, tous les bijoux sont retirés, ce qui restreint les mouvements et empêche la libre circulation de l'air. Avant l'arrivée des médecins, il est nécessaire de surveiller l'état du pouls du patient. En cas d'intoxication grave, un massage cardiaque et une respiration artificielle sont nécessaires.

    Pour stabiliser la condition avec l'empoisonnement au Corvalol, l'administration intraveineuse d'un médicament antidote, la bemegrid, est nécessaire. Dans la plupart des cas, les formes d'intoxication modérées et sévères sont traitées en milieu hospitalier. Le patient aura besoin de l'aide d'un thérapeute et d'un gastro-entérologue. Le traitement dans les institutions spécialisées implique l'introduction de glucose, de chlorure de sodium, de plasma et de diurétiques. Avec une concentration significative de phénobarbital dans le sang, une hémodialyse peut être nécessaire.

    Conséquences de l'empoisonnement au Corvalol

    Un empoisonnement grave peut entraîner d'autres complications pour le corps. Par la suite, des réactions allergiques à la peau peuvent se produire sous forme d'éruptions cutanées, de brûlures et de démangeaisons. Pathologie du foie et des reins, troubles du système nerveux central, risque élevé de crise cardiaque et d'accident vasculaire cérébral sont également fréquents.

    Un empoisonnement grave chez un enfant peut même être fatal.

    Les avantages et les inconvénients de Corvalol doivent être pris en compte lors du choix d'une posologie. En cas de maladies neurologiques, le nombre de gouttes ne doit pas dépasser 15-20, en cas d'affections nerveuses - 10-15, pour soulager la douleur cardiaque - jusqu'à 40 gouttes. Le nombre de réceptions ne doit pas dépasser 3 fois par jour.

    Le respect attentif de la posologie du médicament, une consultation préalable avec le médecin, une utilisation prudente du médicament contribueront à l'action efficace de Corvalol sans conséquences négatives pour le corps.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite