Tout sur la thrombophlébite des membres inférieurs et un peu plus

La thrombophlébite est une réaction inflammatoire de la paroi interne d'une veine suivie de la formation d'un thrombus. La maladie se caractérise par des symptômes assez aigus, accompagnés d'un gonflement, d'une rougeur de la peau des jambes, de douleurs. La thrombophlébite est souvent le résultat d'une insuffisance veineuse aiguë et de varices chroniques. La plupart des spécialistes dans le domaine de la phlébologie sont convaincus que la thrombophlébite ne peut être guérie efficacement qu'à l'aide d'une intervention chirurgicale et d'une prévention constante.

La maladie a tendance à se présenter sous une forme chronique et aiguë. De plus, la pathologie peut devenir chronique même avec un traitement opportun et adéquat..

Causes de la maladie et facteurs de risque

Il existe de nombreuses raisons qui peuvent provoquer une thrombophlébite. L'inflammation veineuse, caractéristique des personnes présentant une insuffisance veineuse chronique et une hypertrophie variqueuse, est généralement mise en avant en premier lieu parmi les causes. De plus, le risque de développer une pathologie chez les femmes qui utilisent la contraception hormonale depuis longtemps et chez les gros fumeurs augmente également. Dans de rares cas, une phlébite souvent récurrente peut être un signe de nature paranéoplasique, c'est-à-dire parler d'une éventuelle maladie maligne. Les causes spécifiques de thrombophlébite chez les patients hospitalisés sont les canules intraveineuses. En cas d'inflammation veineuse, la canule doit être retirée immédiatement..

De plus, il existe certains facteurs de risque qui augmentent les chances de développer une thrombophlébite:

  • processus inflammatoires et purulents locaux.
  • syndrome post-thrombophlébite;
  • perturbation du système cardiovasculaire;
  • précédemment effectué des opérations sur les membres inférieurs;
  • certains types de pathologies cancéreuses.
  • maladies infectieuses.

Quelles formes de la maladie peuvent être?

Il est de coutume de distinguer plusieurs formes de thrombophlébite, en fonction de sa localisation - c'est la pathologie des veines profondes et superficielles.

Lésion veineuse profonde aiguë

Souvent, le développement d'une thrombophlébite aiguë commence soudainement, les patients notent l'absence de toute raison.

Les facteurs de risque courants de thrombophlébite veineuse profonde comprennent les blessures aux jambes suivies d'une immobilité à long terme des membres inférieurs, l'obésité, la grossesse, une condition après une intervention chirurgicale extensive, l'utilisation prolongée de la contraception hormonale, l'insuffisance veineuse chronique et la thrombophilie (par exemple, l'hyperhomocystéinémie, le facteur V Leiden, etc..).

Lésion veineuse superficielle aiguë

Contrairement à la première forme, elle ne se développe pas si rapidement, les premiers signes sont des douleurs douloureuses. À mesure que la progression, la douleur peut augmenter, un gonflement des jambes apparaît, la température corporelle peut augmenter jusqu'à 38 degrés. Sur la peau lors de la palpation, vous pouvez trouver des phoques mineurs. L'évolution aiguë de la maladie peut durer d'une semaine à un mois. En règle générale, le traitement principal est l'utilisation de phlébotoniques dans les visas de pommade, le port de bas de compression ou l'utilisation de bandages élastiques. Il est recommandé de réduire l'activité physique, mais il n'est pas nécessaire d'observer le repos au lit..

Thrombophlébite chronique

Le plus souvent, la cause de cette forme est la présence de varices. Le patient peut ressentir des symptômes subjectifs, tels qu'une sensation de lourdeur dans les jambes, de la douleur et des crampes musculaires. Une condition similaire se produit lorsque les valves reliant le système veineux superficiel et profond cessent de fonctionner correctement. Signes visuels - le développement de rougeurs et d'inflammations à l'emplacement du vaisseau affecté.

Thrombophlébite post-partum

Cette forme de la maladie en tant que pathologie indépendante se développe rarement, en règle générale, elle est une conséquence des varices en cours. La thrombophlébite post-partum a tendance à se produire de manière aiguë, accompagnée par le développement d'un gonflement sévère et souvent d'une tachycardie.

Il est important de comprendre que le processus pathologique n'est pas sujet à l'auto-guérison, vous devez consulter un phlébologue qualifié et une thérapie compétente.

Signes et symptômes

Les symptômes de la maladie sont assez prononcés. Le patient souffre de symptômes tels qu'une sensation de «jambes lourdes», des douleurs dans les membres, des crampes musculaires (particulièrement prononcées la nuit) et des sensations de picotements. En cas de thrombophlébite, la varice affectée devient rougeâtre et douloureuse au toucher..

La présence à long terme de varices, résultant d'un affaiblissement du flux sanguin des membres inférieurs, augmente le risque d'ulcères trophiques. Dans certains cas, fièvre, malaise général, perte d'appétit, faiblesse peuvent se joindre aux symptômes communs.

Comment diagnostique-t-on la thrombophlébite?

Le diagnostic de thrombophlébite est un chirurgien vasculaire ou un phlébologue. Une inspection visuelle préliminaire de la partie affectée de la jambe, suivie d'une palpation. À l'examen, le médecin révèle la présence d'un phoque, une réaction inflammatoire et des douleurs.

Pour confirmer le diagnostic, une échographie est effectuée - dopplerographie des vaisseaux des membres inférieurs. Avec l'aide de l'étude, il est possible d'identifier la localisation du processus pathologique et l'état du vaisseau sanguin. De plus, des tests de laboratoire de sang et d'urine peuvent être effectués..

Comment la thrombophlébite est-elle traitée?

L'utilisation de techniques conservatrices est acceptable pour des veines précédemment saines ou en l'absence d'un processus pathologique étendu. En tant que thérapie locale, la méthode UHF avec des onguents à base d'héparine est utilisée. Des médicaments anti-inflammatoires, des analgésiques et des médicaments qui réduisent les veines stagnantes sont également prescrits..

S'il y a un processus inflammatoire prononcé, auparavant, avant la nomination de l'UHF, un traitement antibactérien est effectué. Des antibiotiques à large spectre sont prescrits, le plus souvent - Sumamed, Macropen, Azithromycin. Les médicaments peuvent être utilisés sous forme orale ou pour une administration intramusculaire.

Intervention chirurgicale

Actuellement, dans la plupart des cas, un traitement chirurgical de la thrombophlébite est prescrit, ce qui est considéré comme la méthode de traitement la plus efficace avec un minimum de chances de récidive de la maladie..

Des technologies peu invasives sont souvent utilisées, ce qui permet de minimiser les pertes de sang pendant la chirurgie, d'accélérer le processus de récupération et d'empêcher la pathologie de devenir chronique.

Les deux types suivants sont largement utilisés comme techniques opérationnelles:

  • opération pour installer un filtre spécial;
  • thrombectomie.

La première option consiste à installer un filtre à l'intérieur de la veine qui ressemble à un parapluie. Sa tâche est de normaliser la circulation sanguine sans possibilité de traverser un caillot sanguin. Après un certain temps, le filtre peut être supprimé..

La thrombectomie est une procédure mini-invasive visant à normaliser le flux sanguin en dégageant le vaisseau sanguin d'un caillot de sang en installant un cathéter spécial.

Après la chirurgie, il est obligatoire de porter des sous-vêtements de compression, une échographie régulière des vaisseaux et une visite chez le médecin.

Méthodes alternatives de traitement

Il existe un grand nombre de méthodes utilisées pour traiter la thrombophlébite, mais les recettes à base de produits apicoles sont considérées comme les plus efficaces..

  1. Tuer des abeilles. Au printemps, les vieilles abeilles meurent, elles doivent être collectées et préparées la teinture suivante: environ un demi-verre d'abeilles est versé avec 0,5 litre de vodka et laissé dans un endroit sombre pendant 14 jours. La teinture est utilisée comme compresse, appliquée sur la zone affectée de la jambe pendant plusieurs heures.
  2. Compresse de miel médicinale. Deux cuillères à soupe de miel naturel sont mélangées avec une cuillère à café de jus d'aloès. Le mélange est appliqué sur un petit morceau de coton, un chiffon propre et utilisé comme compresse pendant la nuit.
  3. Pommade à la propolis. Pour trois cuillères à café de propolis, vous devez prendre 8 cuillères à café de beurre (de préférence maison). Les ingrédients sont mélangés et réchauffés au bain-marie pendant 10 minutes. Il est recommandé de frotter cette pommade matin et soir.

La durée de traitement recommandée avec les produits apicoles est de 10 à 30 jours.

Nutrition diététique pour la maladie

En tant que tel, un régime pour la thrombophlébite n'existe pas. Mais les médecins distinguent un certain nombre de produits utiles pour les patients atteints de ce diagnostic et un certain nombre qui devraient être exclus du régime alimentaire..

Avec la thrombophlébite, il est recommandé d'augmenter l'apport des aliments suivants:

  • certains types d'huiles végétales (olive, sésame, graines de lin);
  • Fruits et légumes riches en vitamine C
  • produits laitiers fermentés (yaourt, lait cuit fermenté, kéfir);
  • en l'absence de maladies gastro-intestinales ail et oignons.

Il est recommandé d'augmenter la consommation d'aliments contenant du magnésium et des fibres - flocons d'avoine, noix de cajou, soja, sarrasin.

Pour minimiser ou éventuellement éliminer l'utilisation de produits contenant de la vitamine K, car elle réduit l'efficacité des anticoagulants. Il vaut également la peine de refuser de manger des aliments frits et de passer aux aliments cuits à la vapeur ou bouillis.

Il est obligatoire d'exclure complètement l'alcool et le tabagisme, car cela peut aggraver l'état des veines et réduire l'efficacité du traitement.

Complications et conséquences de la thrombophlébite

Le plus dangereux est le développement du syndrome post-thrombophlébite, qui peut entraîner une séparation du thrombus et la mort. De plus, il peut y avoir les complications suivantes:

  • le développement du processus infectieux;
  • la formation d'ulcères trophiques non cicatrisants;
  • développement de processus purulents.

Quelle est la prévision?

La thrombophlébite est traitée assez efficacement en utilisant une approche intégrée. L'absence de thérapie conduit à une insuffisance veineuse aiguë, qui altère considérablement la qualité de vie du patient.

La prévention

Les principales mesures préventives consistent à traiter et à prévenir le développement de maladies veineuses. Les patients qui ont subi une thrombophlébite doivent porter des sous-vêtements compressifs et subir des traitements de physiothérapie deux fois par an..

Comment se manifeste et traité la thrombose des membres inférieurs

La thrombose des membres inférieurs est caractérisée par des lésions des veines lorsque, pour un certain nombre de raisons, un caillot sanguin (thrombus) se forme dans leur lumière. La pathologie peut affecter les vaisseaux superficiels et profonds.

Dans tous les cas, cette maladie est toujours associée à des lésions des veines: d'abord, elles évoluent avec des varices, puis une forme négligée se développe sous forme de thrombophlébite, puis de thrombose.

Mais pas nécessairement une thrombose survient dans les veines enflammées, elle peut également apparaître dans les veines saines. Dans 70% des cas, les vaisseaux des jambes, en particulier les tibias, sont touchés. En médecine, en parlant de thrombose, ils signifient des lésions veineuses profondes (TVP), c'est en eux que les caillots sanguins se forment le plus souvent. Malgré les effets asymptomatiques de la maladie, ils sont graves. Un quart a une thrombose et un habitant sur cinq a des lésions aux jambes. En raison de la physiologie, la thrombose est 5 à 6 fois plus susceptible de se produire chez les femmes. Un caillot de sang provoque presque toujours une réaction inflammatoire à l'endroit de son apparition. Cela conduit à la formation de nouveaux caillots sanguins..

Dans les 3 ans, les personnes atteintes de thrombose peuvent devenir handicapées dans 35 à 70% des cas ou obtenir une complication sous forme d'embolie pulmonaire (embolie pulmonaire). En Russie, 240 000 personnes souffrent de thrombose chaque année et 60 000 patients meurent de cette maladie chaque année. Chaque minute, ce diagnostic est posé à une seule personne (selon l'OMS). Il convient de rappeler que la formation d'un caillot de sang est une réaction protectrice du corps à tout dommage, si ce n'était pas le cas - les gens mourraient de saignements même avec des micro-blessures. Les caillots sanguins sont constitués de plaquettes et de collagène et obstruent le vaisseau endommagé, empêchant le saignement de se développer. Avec des vaisseaux sains, ils se résolvent indépendamment après la cicatrisation. Mais lorsque l'équilibre entre les systèmes de coagulation et d'anticoagulation est perturbé.

Causes de pathologie

Les causes de thrombose peuvent résider dans les éléments suivants:

  1. La cause la plus fréquente est l'hérédité (faiblesse de la paroi veineuse, mauvais fonctionnement de la valve, varices).
  2. Processus tumoraux. Avec eux, la coagulabilité du sang est violée, son épaississement se produit, la formation de thrombus s'intensifie.
  3. Les dysfonctionnements hormonaux pendant la grossesse, le diabète, le myxœdème, les hormones sexuelles féminines (œstrogènes et progestérone) contribuent également à la thrombose.
  4. Obésité. Avec le syndrome métabolique, un analogue des œstrogènes se forme - la leptine, il contribue à l'apparition de caillots sanguins.
  5. Diverses blessures, fractures et opérations avec saignement provoquent une augmentation du niveau de thromboplastine, il épaissit le sang, accélérant la formation de caillots sanguins.
  6. Parésie et paralysie des jambes. L'atrophie musculaire ralentit la circulation sanguine veineuse, les plaquettes collent ensemble.
  7. Conditions septiques: empoisonnement du sang, brûlures, processus purulents, ostéomyélite, tuberculose - ils forment des toxines qui contribuent à la formation de masses thrombotiques.
  • fumeur;
  • inactivité physique;
  • grossesse;
  • âge avancé;
  • Diabète;
  • charges très lourdes;
  • vols aériens longs;
  • maladies du système cardiovasculaire;
  • longue période de rééducation conforme au repos au lit;
  • prendre certains médicaments qui affectent la coagulabilité du sang;
  • types de travail fixes associés au manque de mouvement actif.

Mécanisme de développement

Les principes de base des caillots sanguins sont appelés la triade de R. Virchow, du nom du médecin allemand qui les a formulés:

  1. Tout d'abord, la paroi interne de la veine est endommagée, ou plutôt son endothélium - altération.
  2. Renforcer la coagulation sanguine. Une substance est libérée qui accélère le collage des plaquettes dans un caillot.
  3. La violation et le ralentissement du flux sanguin favorisent la thrombose.

La principale cause de thrombose est l'augmentation de la coagulation sanguine, si elle dure longtemps, le risque de caillots sanguins augmente plusieurs fois.

Qu'est-ce que la thrombose vasculaire des membres inférieurs intrinsèquement? La thrombose veineuse est une étape plus sévère, qui va aux varices en l'absence de traitement. À la suite du compactage progressif des vaisseaux sanguins et du développement d'une inflammation dans ceux-ci, une thrombophlébite supplémentaire des veines profondes des membres inférieurs apparaît. Au début, les symptômes ne diffèrent presque pas des varices, les vaisseaux sanguins se rétrécissent, le flux sanguin ralentit, ce qui conduit à la formation de caillots sanguins et, par conséquent, une thrombose se produit. En conséquence, la circulation sanguine peut être altérée localement ou affecter l'ensemble du système vasculaire..

Classification de la thrombose

En attachant une plaque au mur, la thrombose peut être:

  • pariétal - un thrombus est fixé au mur, n'interfère pas avec la circulation sanguine, est moins dangereux;
  • occlusal - la veine est complètement bloquée;
  • mixte - un caillot de sang monte et descend dans la veine;
  • flottant - un thrombus qui longe le mur, son extrémité flotte dans la lumière de la veine, est facilement capable de se détacher et de tomber dans de petits vaisseaux, les obstruant;
  • thrombose multifocale - des caillots sanguins apparaissent n'importe où.

Il existe également certains types de thrombose dans les membres inférieurs eux-mêmes: lésions des veines superficielles et profondes, thrombose des artères des jambes, thrombose iléo-fémorale des jambes.

Manifestations symptomatiques

Dans la plupart des cas, la maladie est asymptomatique, le diagnostic est détecté aux derniers stades de la présence de complications. Dans la pathologie des membres inférieurs, les signes de thrombose chez la moitié des patients sont détectés comme classiques, c'est-à-dire qu'ils apparaissent soudainement, mais sont souvent flous. Au début, il peut s'agir d'une lourdeur dans les jambes, de bouffées vasomotrices, d'une sensation de chaleur, de douleurs le long de la veine affectée, en particulier pendant l'effort physique, souvent de nature éclatante. Augmentation possible de la température jusqu'à 39 ° C, crampes nocturnes.

La jambe malade est chaude au toucher, douloureuse à la palpation, un peu plus tard elle commence à gonfler, la peau sous la thrombose pâlit, commence à briller, devient bleue. Les veines agrandies en forme de cordon apparaissent sous la peau: elles sont densifiées, bleues, entourées d'un filet bleu de petits vaisseaux, elles font mal, et tout changement climatique. Grimper le matin et la nuit devient douloureusement difficile: se tenir immédiatement sur les pieds est impossible à cause de la douleur. Vous devez vous étirer et marcher afin de disperser la circulation sanguine. Le soir, la lourdeur des jambes augmente à nouveau, des douleurs éclatantes, pressantes, douloureuses et tremblantes apparaissent.

Paresthésie fréquente du bas de la jambe (engourdissement et "chair de poule"). En raison d'un gonflement sévère, les jambes semblent être agrandies en volume, la sensibilité de la jambe douloureuse est réduite. Du côté affecté, la peau est amincie. En montant les escaliers et même sur une surface plane, la douleur s'intensifie.

Pour le diagnostic, des tests fonctionnels spéciaux sont effectués pour déterminer la TVP:

  • Test de Homans - lorsque le pied est plié, une douleur apparaît dans la partie inférieure de la jambe;
  • Test de Lowenberg - lors de la compression du bas de la jambe avec le brassard du tonomètre, la manifestation de la douleur dans la jambe affectée est déjà perceptible à environ 80/100 mm Hg, et dans une jambe saine, même à 150 mm Hg, il n'y a pas de douleur.

Si une thrombose se développe dans les artères fémorales, les signes de la maladie sont plus prononcés. Le muscle du mollet du membre inférieur est plus souvent touché, un gonflement soudain de la cheville et une expansion imaginaire des muscles de la jambe apparaissent. Il arrive souvent qu'une jambe saine fasse mal au lieu d'une plaie.

La thrombose affecte souvent la jambe gauche. Dans ce cas, il y a une restauration partielle du flux sanguin due aux collatéraux, de sorte que les symptômes n'apparaissent pas immédiatement. Avec la thrombose veineuse fémorale, les symptômes sont les mêmes, mais leur localisation est plus élevée et ils sont plus prononcés.

Les caillots sanguins élevés sont plus dangereux en termes d'embolie. Si les veines fémorales et iliaques sont atteintes, une thrombose iléofémorale se développe. Elle provoque surtout souvent une embolie pulmonaire. Avec ce type de maladie, les premiers signes apparaissent soudainement et brusquement: le pli inguinal est lissé, les tissus inférieurs de la jambe sont tendus, la peau est brillante, le réseau veineux est renforcé par le développement de collatérales, un œdème sur la jambe se développe: des pieds à l'aine.

Les douleurs éclatent, la température peut être notée. La pathologie se caractérise par un changement de couleur de la peau des jambes:

  1. Il peut devenir blanc laiteux, apparaît avec des spasmes de petites artérioles. Le début du processus est soudain et violent, les douleurs sont vives et aiguës, l'engourdissement et le refroidissement des jambes sont notés, le gonflement augmente, les orteils perdent leur sensibilité, la pulsation des artères disparaît
  2. La couleur cyanotique se produit en raison du débordement de petits capillaires (maladie de Grégoire). Dans ce cas, il n'y a pas de pulsation des artères du côté affecté, la douleur aux jambes est vive, déchirante, très forte. La jambe entière est enflée, la peau est bleu foncé ou noire, des cloques hémorragiques peuvent y apparaître. Avec un blocage complet de la veine, la gangrène se développe. La thrombose artérielle survient lorsqu'un caillot sanguin pénètre dans une veine pendant sa migration, avec athérosclérose et traumatisme artériel. Au cours de son développement, les symptômes de thrombose des membres inférieurs avec lésions des artères passent par plusieurs étapes: de la douleur, diminution de la sensibilité à l'immobilisation complète.

Mesures diagnostiques

Pour confirmer le diagnostic de TVP:

Numérisation recto verso

  1. La phlébographie de contraste aux rayons X est le moyen le plus précis de détecter la thrombose. Cette méthode identifie avec précision tous les problèmes liés à un thrombus flottant.
  2. Balayage des radionucléides - l'introduction dans la veine du pied d'une substance radioactive spéciale qui s'accumule dans les caillots sanguins, et ces zones semblent manquantes.
  3. La pléthysmographie d'impédance est déterminée par le taux d'apport sanguin dans les veines de la jambe et une augmentation de leur volume par un changement de la résistance électrique des tissus.
  4. L'étalon-or pour le diagnostic est l'échographie Doppler et la numérisation duplex. De telles méthodes de recherche peuvent déterminer la localisation et le type d'un caillot sanguin, sa mobilité et son étendue, pour évaluer le degré de rétrécissement des veines, la nature de la fixation du caillot à la paroi de la veine.
  5. Lors de la phlébographie CT et IRM, toutes les zones présentant des caillots sanguins et un remplissage veineux altéré sont déterminées - aucun signal ne provient d'eux.

Différents tests fonctionnels sont effectués pour confirmer le diagnostic: symptôme d'Homans, Moses, Lowenberg, Lisker, Louvel, test de mars, etc. En cas de suspicion d'embolie pulmonaire, radiographie des poumons avec un marqueur radioactif.

Complications possibles

Ces complications ne sont pas destinées à l'intimidation, mais pour rappeler que la thrombose doit être traitée, elle est préférable dans les premiers stades, et uniquement sous la supervision d'un médecin. Le danger est créé par un thrombus flottant avec développement d'embolie pulmonaire et mort. Si les petites branches des artères pulmonaires se bouchent, le DN se développe et l'infarctus pulmonaire hémorragique. Dans d'autres cas, une insuffisance veineuse chronique se produit. La thrombose occlusale, si elle n'est pas traitée, peut parfois être compliquée par la gangrène des jambes; l'abcès des veines est possible avec une fusion thrombus purulente.

Traitement nécessaire

Beaucoup pensent que le traitement de la thrombose des membres inférieurs est similaire au traitement des varices. C'est faux à la racine: avec les varices il n'y a pas de caillots sanguins, et il est possible d'utiliser des onguents, des massages, des compresses, des lotions, s'il y a un caillot de sang, c'est inutile.

Le traitement de la thrombose n'est que complexe:

  • l'utilisation d'anticoagulants et de thrombolytiques peut être injectée directement dans une veine;
  • l'utilisation de méthodes radicales - élimination des caillots sanguins par chirurgie - thrombectomie ou placement de filtres de cava dans une veine.

Le filtre à cava crée une barrière à la migration des caillots sanguins et ne les laisse pas aller plus loin, étant un piège. Leur mise en place est particulièrement indiquée pour ceux qui ne doivent pas prendre d'anticoagulants.

Les méthodes chirurgicales sont utilisées dans les cas suivants:

  • avec la menace d'une embolie pulmonaire;
  • avec thrombophlébite ascendante;
  • lorsqu'un thrombus est fondu par un exsudat purulent;
  • en présence de thrombus flottants, lorsqu'un traitement conservateur n'est pas efficace;

Après l'opération, vous devez commencer à marcher dès que possible pour éviter la réapparition de caillots sanguins. La décision sur la façon de traiter la thrombose dans chaque cas est décidée par le médecin avec les chirurgiens.

L'objectif principal du traitement conservateur est de prévenir les thromboses ultérieures, de soulager l'inflammation et d'améliorer la microcirculation. Pour cela, des anticoagulants à action directe sont prescrits, en particulier souvent l'héparine. En outre, des anticoagulants prolongés sont utilisés - Fraxiparine, Clexane. Prescrire des angioprotecteurs pour améliorer la microcirculation - Pentoxifylline, Flexital, Trental. En tant que thrombolytiques, des substances enzymatiques sont introduites - Urokinase, Streptokinase.

Pour améliorer les propriétés rhéologiques du sang, Reosorbilact, Reopoliglyukin sont utilisés. Ces solutions thérapeutiques améliorent la microcirculation sanguine, réduisant sa viscosité et sa capacité à coaguler. Les médicaments anti-inflammatoires (Voltaren, Indométacine, Aspirine) réduisent la douleur, fluidifient le sang, soulagent l'enflure et les processus inflammatoires. La pharmacothérapie est complétée par des bandages élastiques.

Actions préventives

À des fins préventives, les éléments suivants sont requis:

  • arrêter de fumer;
  • contrôle de la glycémie et du cholestérol;
  • Bandage élastique;
  • l'exclusion des contraceptifs oraux;
  • porter des chaussures confortables avec une hauteur de talon ne dépassant pas 3-4 cm, une activité physique modérée peut également être attribuée à cela;
  • promenades quotidiennes d'au moins 30 minutes par jour;
  • prendre des anticoagulants;
  • routine quotidienne.

Toutes les actions doivent être contrôlées par le médecin traitant. Vous ne pouvez pas déclencher la maladie - elle menace de conséquences dangereuses.

Thrombose et thrombophlébite des membres inférieurs - méthodes efficaces de traitement à domicile

Le traitement de la thrombose et de la thrombophlébite revêt aujourd'hui une importance particulière. Cela est dû au fait que ces maladies se développent chez les patients en âge de travailler et conduisent souvent à une invalidité en l'absence de traitement approprié.

Souvent, les patients souffrent d'insuffisance veineuse chronique, ce qui entraîne une augmentation de la thrombose. Dans ce contexte, le patient développe une formidable complication - la thromboembolie pulmonaire, qui a un taux de mortalité élevé.

L'article discute des méthodes conservatrices pour le traitement de la thrombose et de la thrombophlébite, y compris les remèdes populaires qui ont un effet positif au suivi.

Traitement conservateur à domicile

Les troubles veineux de la thrombose et de la thrombophlébite nécessitent l'utilisation d'une thérapie complexe.

Les méthodes de traitement suivantes sont utilisées:

  • thérapie médicamenteuse;
  • méthodes extérieures;
  • l'hirudothérapie;
  • physiothérapie;
  • gymnastique traitée;
  • thérapie diététique;
  • massage des membres inférieurs;
  • traitement de Spa.

Il est impossible d'obtenir une amélioration de la pathologie du système veineux en utilisant une seule méthode. Cela ne peut être obtenu qu'avec une thérapie complexe..

Les principaux objectifs du traitement de la thrombophlébite, la thrombose sont:

  • diminution de la gravité des symptômes;
  • arrêter le processus de thrombose;
  • diminution de la gravité des troubles circulatoires;
  • amélioration de la perméabilité des veines;
  • restauration fonctionnelle des membres inférieurs;
  • amélioration du trophisme (nutrition) des tissus des membres inférieurs;
  • prévention de l'embolie (caillots sanguins migrateurs qui peuvent bloquer la lumière du vaisseau).

Appliquer un traitement systémique et local.

Traitement médicamenteux de la thrombose et de la thrombophlébite des membres inférieurs

Dans le traitement de la thrombose et de la thrombophlébite, les médicaments sont utilisés à tous les stades de la maladie, quel que soit le degré de troubles veineux.

Les groupes de médicaments suivants sont utilisés pour corriger les violations:

  • Anticoagulants (fraxiparine, héparine, énoxaparine) - ils réduisent la coagulation sanguine, dissolvent les caillots sanguins.
  • Les agents antiplaquettaires (warfarine, nediokumarine, aspirine) - sont prescrits après une cure d'anticoagulants, ils empêchent la formation de caillots sanguins.
  • Les anti-inflammatoires (Ketrolak, Nimesulide, Ibuprofen) sont utilisés pour soulager l'inflammation des parois des veines où se trouvent les caillots sanguins, soulager la douleur.
  • Les préparations externes sous forme de pommades, de gels (pommade à l'héparine, gel Actovegin) - sont utilisées pour les violations locales du trophisme tissulaire, pour l'épithélisation des ulcères trophiques.
  • Les médicaments antibactériens (pénicillines, aminoglycosides, céphalosparines) - sont liés à une infection bactérienne d'un caillot sanguin ou à des lésions trophiques de la peau.

Nutrition et style de vie

Dans le traitement des freins et de la thrombophlébite, vous ne pouvez pas faire avec des médicaments seuls. Le patient doit changer son régime alimentaire et son mode de vie, mais de fortes restrictions nutritionnelles dans cette maladie ne sont pas recommandées.

Les principes généraux de la correction de l'alimentation sont les suivants:

  • réduire la consommation d'aliments qui nuisent au foie (saucisse, conserve, marinade, fumée, grasse);
  • correction du surpoids, il est nécessaire de réduire le nombre quotidien de calories, d'augmenter l'activité motrice;
  • exclure la consommation de boissons alcoolisées;
  • vous devez réduire le nombre d'aliments contenant une concentration élevée de vitamine K (foie, pois verts, brocoli, épinards, légumineuses, chou, cassis, produits à base de soja) - cette substance réduit l'activité des anticoagulants;
  • réduire la teneur en glucides (pâtisseries, confiseries);
  • augmenter la quantité d'aliments d'origine végétale (légumes, fruits, céréales, légumes verts) dans l'alimentation;
  • il est conseillé de manger plus de poisson, de fruits de mer;
  • Il est recommandé de consommer une grande quantité d'eau (au moins deux litres par jour).

Les méthodes de cuisson doivent également être revues. Vous ne pouvez pas faire frire, fumer des aliments, il est recommandé de faire cuire, ragoût, vapeur, cuire.

Il est interdit au patient de soulever des poids avec des chaussures à talons hauts. Les sports avec une lourde charge sur les jambes sont contre-indiqués pour lui..

Est-il possible et comment traiter les méthodes folkloriques?

Le traitement avec des remèdes populaires en combinaison avec une pharmacothérapie conventionnelle sous surveillance médicale donne de bons résultats. Il vaut la peine de refuser d'utiliser des remèdes populaires si le patient a une maladie décompensée. Il est nécessaire d'effectuer un traitement dans un hôpital, y compris des méthodes chirurgicales.

Contre-indications et précautions

Dans le traitement de cette pathologie par des méthodes folkloriques, il existe des contre-indications. Ceux-ci inclus:

  • intolérance individuelle aux herbes médicinales;
  • plaies et ulcères de la peau;
  • décompensation de l'insuffisance veineuse des membres inférieurs.

Dans le traitement de la thrombose veineuse et de la thrombophlébite des membres inférieurs, toutes les méthodes sont utilisées qui peuvent réduire la densité sanguine, empêcher la formation de caillots sanguins.

Teinture d'alcool de châtaigne provenant de caillots sanguins

Teinture de châtaigne - ce remède à base de plantes renforce la paroi vasculaire, améliore le tonus veineux, augmente la formation d'antithrombine, inhibe la formation de caillots sanguins et aide à fluidifier le sang. Son effet bénéfique est dû au contenu de deux substances: l'escine et l'esculine. Fruits de châtaigne mûrs à récolter.

Ils doivent être grands et arrondis. Ils sont séchés dans un endroit sec, frais et bien ventilé..

Les graines de châtaignier sont utilisées, elles sont broyées dans un mélangeur..

Cette pâte est versée avec une petite quantité de vodka, a insisté dans un endroit sombre pendant une semaine. Prenez ensuite 10 gouttes 4 fois par jour. Appliquez-le pendant un mois.

Le médicament est interdit à utiliser pendant la grossesse, l'allaitement, les personnes souffrant d'insuffisance rénale. Déconseillé aux patients présentant une faible viscosité sanguine, une pression artérielle basse, des maladies du tractus gastro-intestinal. Les effets secondaires comprennent une baisse de la pression artérielle et une baisse de la viscosité du sang..

Tomates vertes

Ils aident au traitement de cette pathologie, car ils contiennent un grand nombre de salicylates naturels, qui diluent le sang veineux et préviennent la thrombose. Ils ont un effet anti-inflammatoire..

Les baies fraîches sont utilisées pour le traitement, sans signes de détérioration. Coupez-les en fines tranches et posez-les sur les vaisseaux affectés. Le membre est enveloppé d'un film, un bandage élastique est appliqué pendant une heure. La procédure peut être répétée jusqu'à quinze fois par jour.

Vinaigrettes au sel de mer

Cet outil aide à soulager l'enflure, augmente le tonus des veines, réduit les manifestations inflammatoires, améliore la circulation sanguine dans les membres inférieurs. Pour imprégner le tissu, il est nécessaire de préparer une solution saline à 10%. Prenez une douche avant d'appliquer le pansement..

Pour préparer la vinaigrette, il est préférable de prendre un linge en lin. Faites tremper la solution, puis enveloppez la jambe. Un bandage est appliqué sur la peau pendant dix heures. La procédure est répétée dix fois par jour. Il est nécessaire de surveiller la concentration de la solution. Des concentrations élevées entraînent une corrosion cutanée. Contre-indiqué en violation de l'intégrité de la peau.

Herbe de thé de saule

Le thé Ivan est utile en ce qu'il contient un grand nombre de vitamines, tanins, acides organiques, oligo-éléments. Ils ont des effets anti-inflammatoires, décongestionnants et antibactériens. Ramassez la plante pendant la période de floraison. Il est ensuite séché dans un endroit frais, sec et bien ventilé. Conserver l'herbe dans des sacs en lin.

Le bouillon est préparé en remplissant l'herbe d'eau froide. Porter à ébullition, cuire cinq minutes. Ensuite, le bouillon est insisté pendant six heures. Prenez un quart de tasse trois fois par jour. La durée du traitement est de deux mois. L'outil doit être préparé quotidiennement. Pas d'effets secondaires.

Compresses et recettes de bain

Pour la thrombophlébite et la thrombose, les compresses et les bains avec décoctions d'herbes sont largement utilisés.

Nous donnons les plus efficaces d'entre eux:

  1. Compresse de teinture de cendre de montagne - pour préparer une compresse, prenez une partie de la teinture d'alcool de cendre de montagne, ajoutez trois parties d'eau. Dans cette solution, humidifiez la gaze, appliquez sur la zone affectée pendant une demi-heure. La compresse est appliquée quotidiennement. La durée du traitement est de quatre mois. Le produit a un effet anti-inflammatoire..
  2. La compresse avec une décoction de feuilles de lilas a un effet anti-inflammatoire et analgésique. Pour le préparer, versez des feuilles fraîches avec de l'eau bouillante, faites cuire cinq minutes à feu doux, puis laissez refroidir. Faire tremper la gaze avec une décoction, fixer à un point sensible pendant une heure. Compresse appliquée quotidiennement pendant dix jours.
  3. La teinture des tiges de Kalanchoe a un effet cicatrisant antimicrobien. Pour vous préparer, prenez les vieilles pousses de plantes de plus de cinq ans pendant cinq jours, mettez au réfrigérateur. Ensuite, il en préparera une purée de pommes de terre, ajoutera de la vodka dans la proportion de deux cuillères à soupe de purée de pommes de terre pour une demi-bouteille, et servira de mentor pendant une semaine. Avec cet outil, faites tremper un morceau de gaze et appliquez sur les zones à veines resserrées pendant la nuit. La durée du traitement est de trois mois.
  4. La teinture de Bodyad a un effet anti-inflammatoire, aide à la résorption d'un caillot de sang. Sous forme de compresse, il est appliqué sur les zones à veines affectées deux fois par jour. La durée du traitement est de deux mois.
  5. Bain aux herbes. Deux kilos d'herbes (sauge, camomille, plantain, millepertuis), mélangés en proportions égales, infusent avec cinq litres d'eau bouillante, insistent 3 heures. Ajoutez ensuite de l'eau tiède, plongez vos pieds pendant une demi-heure. Le bain doit être à température ambiante. Après avoir soigneusement séché votre peau, enveloppez vos pieds dans une couverture. Effectuer la procédure la nuit tous les jours, le traitement dure un mois.

Remèdes populaires pour éclaircir le sang

Les principaux moyens de lutter contre cette pathologie comprennent les anticoagulants et les caillots sanguins..

Cette substance est capable de créer un environnement alcalin, qui a un effet positif sur le flux sanguin. Normalise sa viscosité. Réduit les poches. Pour obtenir cet effet, la soude est dissoute dans l'eau chaude dans la proportion d'une demi-cuillère à café pour un verre d'eau. Prendre trois fois par jour pendant un mois. Il n'est pas recommandé de prendre avec le diabète, l'hypertension, une faible acidité dans l'estomac et la grossesse.

vinaigre de pomme

Le vinaigre de cidre de pomme est utilisé pour renforcer la paroi veineuse. Il soulage le gonflement des membres inférieurs. Prenez-le deux fois par jour, en élevant une cuillère à soupe de vinaigre dans un verre d'eau bouillie. Le cours dure quatre mois. Cette méthode est contre-indiquée chez les patients atteints de gastrite hyperacide..

Prendre des herbes

Il existe de nombreuses plantes pour fluidifier le sang. Il s'agit notamment des herbes suivantes:

  • ortie;
  • immortelle;
  • spiraea;
  • feuilles de framboise;
  • trèfle;
  • pulmonaire;
  • menthe;
  • fleurs d'absinthe;
  • réglisse.

Ils sont brassés avec de l'eau bouillante, insistent-ils. Suivez des cours jusqu'à 4 mois.

Aliments qui aident à fluidifier le sang

Il s'agit principalement de baies et de fruits contenant beaucoup de vitamine C et de salicylate (framboises, cerises, citron, canneberges, pamplemousse, raisins). Il est nécessaire d'ajouter au régime des légumes à haute teneur en oligo-éléments utiles (poivron, carottes, concombres, oignons verts, tomates, chou). Il est conseillé de les manger crus.

Les variétés de poissons gras (saumon, saumon, truite) sont utiles. Ils fluidifient non seulement le sang, mais augmentent également l'élasticité de la paroi veineuse. Tous ces aliments doivent être inclus dans votre alimentation quotidienne..

L'huile de lin

Les acides gras polyinsaturés contenus dans cette huile ont un effet bénéfique sur le métabolisme de l'acide arachidonique dans l'organisme et empêchent la coagulation sanguine. Pour obtenir cet effet, il suffit de prendre une cuillère à café d'huile par jour.

Hirudothérapie - les sangsues aideront-elles avec la thrombophlébite veineuse?

Le traitement par les sangsues a un effet positif sur les patients atteints de thrombose et de thrombophlébite. La salive de ces annélides médicales contient l'enzyme hirudine et d'autres substances qui peuvent fluidifier le sang, avoir un effet anticoagulant. Ils soulagent l'inflammation de la paroi veineuse. Au cours de l'application, il est possible d'améliorer la circulation sanguine dans les membres inférieurs, de soulager leur gonflement.

Le traitement avec des sangsues avec thrombose et thrombophlébite dans les jambes est effectué comme suit:

    Avant de fixer les sangsues, les pieds doivent être soigneusement lavés sans utiliser de détergents. Les sangsues n'aiment pas l'odeur du savon. Ils ne collent pas à la peau..

  • Quatre à six vers utilisés par session.
  • Les lieux d'aspiration des sangsues sont déterminés par le médecin en fonction de la localisation du processus pathologique. Les vers médicaux sont assis, en retrait de deux centimètres du vaisseau affecté.
  • Pour une meilleure aspiration, l'endroit est prétraité avec une solution de glucose. Les sangsues sont réparties en damier, en évitant la veine. Il est interdit de les placer dans la fosse poplitée. De nombreux gros vaisseaux passent près de la peau et les ganglions lymphatiques sont situés.
  • L'anesthésie avant l'hirudothérapie n'est pas réalisée. Les sangsues dans la salive contiennent des analgésiques.
  • Après qu'une sangsue suce une certaine quantité de sang, elle tombe d'elle-même. Le sang coule de la morsure, il n'a pas besoin d'être arrêté. Les lieux de piqûres après une séance ne cautérisent pas et ne fonctionnent pas.
  • Le traitement de la thrombose et de la thrombophlébite est assez long et prend du temps. Elle doit être complète et réalisée sous contrôle médical. Les recommandations du médecin doivent être strictement respectées. Ce n'est que dans ce cas qu'il est possible d'éviter des complications graves et d'atteindre un état de rémission stable.

    Thrombose veineuse des membres inférieurs: causes, symptômes et traitement

    Les veines profondes qui se trouvent sous les muscles peuvent être affectées par une évolution aiguë de la maladie. Oui, c'est la thrombose des membres inférieurs qui peut empoisonner la vie de toute personne.

    La maladie se manifeste sous la forme de caillots, qui peuvent atteindre une taille qui peut obstruer complètement la lumière dans le vaisseau.

    Avec un cours rapide, la maladie entraîne une invalidité. Si vous ne prenez pas de mesures pour éliminer la pathologie, alors tout peut se terminer par la mort.

    Plus que d'autres, les vaisseaux de la jambe inférieure ne sont pas capables de résister à l'apparition de tels caillots. Les caillots sanguins résultants tentent de se fixer à la paroi vasculaire. Le premier jour, ils sont encore très faibles et migrent souvent avec une circulation sanguine.

    Une fois que le caillot a acquis une dureté suffisante, son corps s'adapte parfaitement contre l'une des parois des veines. Par conséquent, une thrombose veineuse profonde des membres inférieurs survient.

    Autrement dit, la maladie est un processus inflammatoire à l'endroit où le caillot de sang s'est formé. Après quoi, en raison d'une inflammation sévère, des caillots supplémentaires se produisent. Leur localisation se produit au-dessus de l'endroit où la phlébolite primaire est fixée. La thrombose à thrombophlébite survient en 7 jours.

    Signes et symptômes

    Les premiers stades suggèrent que la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs se déroule sans symptômes évidents. Chez un patient sur deux, la maladie se développe généralement; la thrombose pulmonaire est considérée comme la première manifestation.

    Les principaux symptômes de la manifestation de la maladie:

    • la température corporelle dans la zone affectée est supérieure à celle de tout le corps;
    • éclatement de la douleur dans la veine affectée;
    • la température corporelle totale peut atteindre 39 degrés;
    • un gonflement impressionnant est détecté sous le caillot, une lourdeur dans les jambes est présente;
    • la peau peut avoir une teinte bleuâtre brillante;
    • les vaisseaux superficiels sont clairement visibles à travers la peau, car une partie du sang de la veine thrombosée leur est envoyée.

    Les 48 premières heures, le patient peut ressentir une légère douleur dans les mollets, qui devient plus forte avec la palpation ou le mouvement. Un léger gonflement peut être visualisé sous le bas de la jambe. Les symptômes restants peuvent être complètement absents et n'apparaître qu'après quelques jours..

    La suspicion de thrombose implique des tests d'Homans et de Lowenberg. Le patient doit plier le pied vers le haut, avec une pathologie similaire, une douleur dans la partie inférieure de la jambe doit être notée. Si vous serrez le membre affecté avec un tonomètre, la douleur est visualisée à une valeur de 80/100. L'absence de pathologie suggère une douleur si les indicateurs sont presque 2 fois plus.

    Si des problèmes surviennent dans toutes les veines profondes des membres inférieurs, les symptômes s'intensifient. La douleur devient vive et ne disparaît presque pas, la jambe affectée a un gonflement impressionnant et la peau devient bleue (cyanose).

    L'expression des symptômes dépend généralement de l'emplacement de la zone thrombosée. Si la pathologie est située dans la partie supérieure, la cyanose, l'enflure et la douleur seront alors beaucoup plus fortes. Dans une telle situation, le risque est très élevé que le thrombus se détache et entraîne le développement d'une embolie pulmonaire.

    Ce qui détermine l'évolution de la maladie?

    La localisation de la phlébolite est très importante, cette valeur a un effet sur le développement ultérieur de la thrombose.

    La forme iléo-fémorale implique un gonflement du membre inférieur du talon à l'aine, tandis que la douleur et le bleuissement de la peau ne passent pas.

    Si le thrombus est situé sous le bas de la jambe, les douleurs du patient sont faibles et n'apportent qu'un petit inconfort. Peut-être leur renforcement dû aux mouvements actifs et à l'activité physique.

    Dans un premier temps, la peau se distinguera par sa brillance et sa pâleur, à un endroit en dessous de la survenue d'une thrombose. En quelques jours seulement, des veines superficielles saillantes peuvent être observées.

    Le patient ne doit pas ignorer les symptômes de la maladie insidieuse, car, sur la photo, vous pouvez voir les conséquences. Le traitement doit être effectué dans un hôpital afin que le patient reçoive une gamme complète de traitements thérapeutiques.

    À quel moment devez-vous consulter un spécialiste?

    La thrombose est une maladie mortelle qui nécessite une visite obligatoire chez un phlébologue.

    Un facteur important pour des soins médicaux urgents est considéré comme une coagulabilité sanguine excessivement élevée. Dans le même temps, il n'y a pas de motif impressionnant pour ce phénomène..

    Habituellement, la douleur dans le membre inférieur, un changement dans l'ombre de la peau, est alarmante. La cyanose n'est pas toujours notée avec la thrombose, parfois la pathologie est caractérisée par une pâleur excessive au niveau du site de la veine affectée.

    Pourquoi la thrombophlébite?

    La maladie est attribuée au processus inflammatoire, qui peut se manifester comme une complication des varices des membres inférieurs, s'il n'a pas été traité correctement.

    Dans la plupart des cas, la thrombose se manifeste d'une part, sans affecter le deuxième membre. L'inflammation dans la zone à problème se produit précisément en raison de la formation de phlébolite.

    Facteurs contribuant au développement de la thrombose:

    • maladies oncologiques;
    • repos au lit long;
    • prédisposition héréditaire;
    • coagulabilité sanguine élevée;
    • Toujours debout ou assis;
    • vieillesse ou surcharge pondérale;
    • période de procréation.

    Classification par la forme du cours de la thrombose

    1. Thrombophlébite migratrice. Il se caractérise par une défaite simultanée d'un groupe de navires. Les foyers enflammés se produisent régulièrement, mais peuvent disparaître après un certain temps. Dans ce cas, après leur résorption, il n'en reste aucune trace.
    2. Thrombophlébite aiguë. Il peut se développer en quelques heures seulement, tandis que tous les symptômes seront fortement exprimés.
    3. Thrombophlébite chronique. L'évolution de la maladie est progressive, le développement de la pathologie est presque imperceptible. Les exacerbations sont rares.

    Est-il possible de guérir la thrombophlébite veineuse profonde?

    Dès l'apparition des premiers symptômes de la maladie, les spécialistes suggèrent l'utilisation d'une thérapie thérapeutique pour les éliminer. Selon les antécédents du patient, le traitement peut être conservateur ou chirurgical. Pour faire le bon choix, vous devrez vous familiariser avec les caractéristiques du corps (ci-dessous photos et traitement).

    Mesures pour améliorer considérablement l'état du patient:

    1. Le membre malade doit être au repos. Il vaut mieux que la jambe soit à une certaine hauteur par rapport à tout le corps.
    2. Les médicaments de premiers secours sont considérés comme des anticoagulants, ils combattent activement les caillots sanguins, ne permettent pas la formation de nouveaux caillots sanguins. Pour utiliser de tels médicaments, vous devez disposer d'indicateurs d'hémostase. Leur contrôle ultérieur est nécessaire. Parmi les médicaments, les médecins préfèrent les comprimés de warfarine, les injections de fraxiparine et d'héparine sous diverses formes de libération.
    3. Pour obtenir un effet thérapeutique élevé, il est proposé d'utiliser un complexe de divers médicaments. Il est nécessaire de prescrire les gélules du patient pour soulager la douleur, soulager l'inflammation, les antioxydants, les antimicrobiens, les formulations de vitamines. Bien aider les solutions pour améliorer les propriétés rhéologiques du sang.
    4. La pentoxifylline améliorera la microcirculation.
    5. La thrombophlébite des membres inférieurs est une maladie complexe.Par conséquent, pour soulager la douleur et améliorer la qualité de la coagulation sanguine, il ne suffit pas d'utiliser des préparations sous forme de pommade ou de gel. De plus, des pilules et des injections sont toujours prises..
    6. Après les manipulations ci-dessus, il y a une nouvelle étape dans le processus de traitement. Le patient est sélectionné sous-vêtements de compression et suggère la présence de mouvements actifs dans sa vie. Un bandage élastique vous permet d'éliminer les poches dans la zone à problème et de réduire la douleur. La longueur est ajustée en fonction des caractéristiques individuelles et la compression est sélectionnée de 23 à 32 mm. Hg. Art. Si le patient a une thrombophlébite dans la veine fémorale, alors il acquiert de longs bas, il atteint les plis inguinaux. Si vous suggérez le port constant de ces sous-vêtements, le modèle ne dépendra pas du type de maladie. Dans ce cas, les experts suggèrent des sous-vêtements de type compression ne dépassant pas l'articulation du genou..

    Un tel traitement peut donner de bons résultats, les patients gonflent et la douleur disparaît. L'hypodynamie entraîne toujours la formation de nouveaux caillots sanguins, c'est pourquoi le patient est invité à marcher davantage.

    Si le patient a d'abord révélé une thrombose des membres inférieurs, il devrait alors être sous traitement pendant 6 mois. La manifestation répétée de la maladie augmente la durée du traitement jusqu'à un an. Une exacerbation de la thrombophlébite implique une hospitalisation avec alitement pendant 10 jours.

    Traitement physiothérapeutique de la maladie

    Si le patient n'a pas de réactions individuelles aux sangsues, l'hirudothérapie résiste bien à la maladie. Après plusieurs séances, le patient est soulagé. Bien sûr, les spécialistes se tournent souvent vers des procédures standard pour obtenir de l'aide.

    • magnétothérapie - les champs magnétiques affectent positivement la qualité de la composition du sang;
    • électrophorèse - un médicament à usage pharmaceutique pénètre par la peau à l'aide d'un courant électrique;
    • bains de paraffine - ont un effet thérapeutique s'il existe un risque de formation d'ulcère trophique. L'évolution aiguë de la maladie ne suggère pas l'utilisation de cette thérapie;
    • UHF - les champs électriques à haute fréquence ont un effet bénéfique sur la zone touchée. La stimulation de l'écoulement lymphatique se produit, la circulation sanguine s'améliore;

    Quelles opérations sont indiquées pour la thrombose

    À condition que la thérapie conservatrice n'ait pas donné de résultat positif et que le patient risque de développer des complications emboliques, les chirurgiens demandent l'aide de chirurgiens.

    La chirurgie ouverte ou la chirurgie endovasculaire est possible.

    1. Couture de la veine inférieure. En l'absence de possibilité d'implantation de filtre, de présence d'un grand nombre de caillots sanguins ou de rechutes fréquentes, ils recourent à cette technique. Une pince profilée est appliquée sur la zone du site pathologique et suturée. Ainsi, une partie du canal est bloquée, il ne reste qu'une lumière pour un flux sanguin normal. Bien sûr, la technique a aussi un inconvénient, l'écoulement de la masse sanguine des veines des membres inférieurs sera effectué de moins bonne qualité.
    2. Filtres Kava. Ces «pièges» sont placés dans une veine lorsque des caillots sanguins se déplacent activement dans une veine. La technique est devenue un salut pour les patients qui ne peuvent pas prendre d'anticoagulants. Lorsqu'il n'y a aucune efficacité à prendre des médicaments, un filtre est implanté dans le patient dans la veine cave inférieure. Ainsi, ils offrent une garantie contre le développement de la thromboembolie. Le plus souvent, l'opération est réalisée par la veine cave inférieure, mais dans la pratique des médecins, il y a des cas où le filtre a été injecté par la veine supérieure..
    3. Plicature de la veine cave inférieure. Cela implique de coudre sur la paroi du vaisseau affecté avec des clips métalliques.
    4. Thrombectomie. Il résiste généralement aux caillots sanguins aux premiers stades de la thrombose. Si le patient a déjà développé une thrombophlébite, de telles manipulations sont interdites.
    5. Cathéter de Fogarty. Son installation permettra d'éliminer les caillots sanguins, à partir du moment de la formation dont moins d'une semaine s'est écoulée. Les caillots non fixés répondent bien à cette thérapie..

    Après l'une de ces opérations, le port d'un bandage élastique ou d'une bonneterie de compression est nécessaire. Les 3 premiers jours après la chirurgie pour les retirer sont strictement interdits. Le risque de formation de nouveaux caillots dans la zone affectée est trop élevé..

    Malgré les nombreux conseils populaires, vous n'avez pas besoin de vous tourner vers leur aide! L'auto-traitement avec des infusions et des décoctions douteuses peut entraîner la mort. La thrombophlébite doit être observée par un spécialiste et implique une surveillance constante des numérations sanguines.

    Comment manger avec une thrombose?

    L'effet du traitement dépendra de l'alimentation du patient, car un régime thérapeutique est indiqué pour ces patients. Le régime devrait inclure suffisamment de fruits et légumes. Ils contiennent beaucoup de fibres et aident à renforcer les parois des vaisseaux sanguins.

    Les aliments salés et épicés doivent être oubliés, ces plats interfèrent avec l'excrétion naturelle des fluides du corps. De plus, le volume de sang en circulation peut augmenter en raison de la malbouffe, ce qui affecte négativement son bien-être..

    Pour éviter la formation de nouveaux caillots et aider à fluidifier le sang, il est important d'inclure des aliments qui contiennent beaucoup de vitamine E. L'huile de lin, l'huile de poisson et les fruits de mer sont inclus dans l'alimentation. Votre médecin devrait vous poser des questions sur la nutrition et les aliments autorisés, il publiera un mémo avec des conseils sur une alimentation équilibrée.

    Diagnostic de la thrombophlébite

    À ce jour, 2 méthodes efficaces pour diagnostiquer l'état des vaisseaux sanguins ont été identifiées. Les spécialistes comptent sur le résultat de la numérisation recto verso et d'un test sanguin pour le D-dimère.

    Lorsque la description d'une étude en duplex n'est pas crédible, une phlébographie radio-opaque doit être effectuée. En outre, cette technique est abordée si un patient est suspecté de thrombose au-dessus du pli inguinal.

    Afin que la localisation du thrombus soit déterminée avec précision dans l'image, l'introduction de contraste à travers la veine est en avance. Cette méthode simple contient plus d'informations que l'échographie. Les cas particuliers impliquent l'angiographie IRM ou CT.

    En raison du fait que la manifestation de la maladie peut être similaire à d'autres processus pathologiques, un examen supplémentaire est suggéré. Par exemple, seule une méthode de diagnostic différentiel aidera à exclure la présence de kystes de Baker, la maladie de Buerger, l'embolie aiguë.

    Souvent, la douleur des muscles du caviar se produit en raison de processus neurologiques dans le nerf sciatique. Une telle douleur hante constamment le patient, des problèmes de sensibilité, une légère atrophie tissulaire peuvent être notés.

    Avec les processus tumoraux, l'arthrite, la lymphostase, la myalgie et la myosite, un tableau clinique similaire peut être noté. Pour cette raison, seul un examen complet aidera à trouver la véritable cause des processus inflammatoires et du blocage des veines..

    Mesures préventives

    Après avoir subi un traitement médical, le patient ne doit pas oublier la prudence. Maintenant, il ne devrait plus porter de chaussures ou de vêtements inconfortables qui exercent une pression excessive sur la zone des membres inférieurs. Il vaut mieux faire du sport, mais pas des types de puissance. Il est particulièrement bon de prendre cette mesure pour les patients en surpoids..

    Le patient doit comprendre que la présence de thrombose implique un rejet complet de toutes les mauvaises habitudes. Les dépendances désastreuses peuvent avoir des conséquences désastreuses.

    Il est à noter qu'en dormant bien avec les jambes levées, dans cette position les membres se reposent. S'il n'y a pas de contre-indications, il est parfois permis de masser la zone à problème.

    De tout ce qui a été écrit, il s'ensuit que la thrombose veineuse profonde des membres inférieurs ne permet pas la frivolité.

    Les complications possibles sont trop graves pour l'automédication. Il est important de consulter un spécialiste vasculaire à temps et de commencer le traitement. Cela aidera à l'avenir à être une personne active et joyeuse..

    Ce qui attend un patient atteint de thrombophlébite?

    Comme pour toute maladie, seul un traitement rapide et correct peut nous permettre de faire des prévisions favorables. Si le patient n'a pas suivi de thérapie thérapeutique après le diagnostic, un cinquième des patients recevra bientôt une embolie pulmonaire. Malheureusement, chez un certain nombre de patients de ce groupe, tout se termine par la mort.

    De plus, la thrombose non traitée est insidieuse, car les 3 prochains mois après un tel traitement, il existe un risque de développer une embolie pulmonaire. Une pathologie supplémentaire est diagnostiquée chez la moitié de ces patients..

    Les complications de la thrombophlébite comprennent la gangrène, la crise cardiaque, l'accident vasculaire cérébral.

    Comme le notent les patients eux-mêmes, l'effet thérapeutique atteint son apogée si un appel à un phlébologue a été fait à un stade précoce. Ils n'ont pas le temps de former plusieurs caillots qui doivent être enlevés radicalement. Mais même les affaires en cours peuvent bien se terminer.

    Les patients après la chirurgie ont noté que la période de rééducation n'était pas longue. Dans ce cas, tous les problèmes associés à la thrombose ont disparu et les maladies des jambes sont une chose du passé..

    Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite