Comment traiter le pancréas

Le pancréas (pancréas) est un organe vital du corps humain qui appartient à deux systèmes différents en même temps. D'une part, elle produit des hormones impliquées dans la digestion des aliments, et d'autre part, elle est responsable de la synthèse de l'insuline, elle concerne donc non seulement le système digestif, mais aussi le système endocrinien.

Les maladies du pancréas peuvent être très diverses, allant de l'inflammation classique au diabète. Les processus pathologiques sont caractérisés par une longue durée et des risques élevés de complications. Souvent, ils se terminent par la mort. Quel est le traitement du pancréas? Cela sera discuté dans notre article..

Recommandations générales

Le pancréas peut être appelé l'organe le plus sensible de notre corps. Toute pathologie de cet organe se reflète dans le bien-être général, la durée et la qualité de vie. Si vous ne soutenez pas le pancréas (RV) avec une bonne nutrition, le rejet des mauvaises habitudes, une activité physique modérée, même les médicaments les plus chers ne pourront pas restaurer l'état normal du corps et une bonne santé tout au long de la vie d'une personne.

Le travail des organes internes est interconnecté. Si une violation s'est produite dans une partie du tractus gastro-intestinal, cela entraînera des changements pathologiques dans son autre département. Le foie et le pancréas sont particulièrement liés les uns aux autres. Les maladies chroniques de ces organes sont incurables, par conséquent, la tâche principale de la thérapie médicale est d'étendre la rémission pour une période maximale.

Chaque patient qui a été diagnostiqué avec la pathologie de cet organe doit savoir comment améliorer son travail et retrouver une activité fonctionnelle normale. Pour soutenir le pancréas, non seulement les médicaments prescrits par un spécialiste sont d'une grande importance, mais aussi le mode de vie du patient lui-même, ainsi que ses efforts pour minimiser l'impact sur le corps des facteurs nocifs.

Si certaines plaintes apparaissent chez le patient, le médecin prescrira un traitement efficace visant à éliminer la cause même du problème, ainsi qu'à normaliser le bien-être, pour améliorer la fonction pancréatique. Il est nécessaire de traiter le pancréas, étant donné que l'organe remplit une double fonction.

Un spécialiste qualifié vérifiera d'abord laquelle des activités a été violée. Les plaintes, l'anamnèse sont clarifiées, un examen objectif est effectué. L'arsenal de médicaments pour lutter contre les maladies pancréatiques contient des centaines de médicaments. Chacun d'eux a ses propres indications, contre-indications, effets secondaires, ainsi que des fonctionnalités d'application.

En fonction de l'effet thérapeutique, ils sont classés de différentes manières. Certains remèdes neutralisent la réaction inflammatoire, d'autres combattent les symptômes alarmants et d'autres encore arrêtent la douleur. Le traitement est effectué sous stricte surveillance médicale, le choix indépendant des médicaments est strictement interdit.

Dans le traitement de la maladie pancréatique, les catégories de médicaments suivantes sont utilisées:

  • analgésiques. Les comprimés ne restaurent pas le travail de l'organe, mais ils aident à survivre à une crise aiguë de douleur;
  • enzymes. Réduisez la charge sur le corps et arrêtez la réaction inflammatoire;
  • les médicaments antiémétiques réduisent l'envie de vomir;
  • antidiarrhéique;
  • les antiacides réduisent la douleur;
  • des médicaments antisécrétoires sont prescrits pour la violation de la fonction sécrétoire des cellules du sac gastrique;
  • les antibiotiques sont indiqués pour une combinaison de maladies du foie avec d'autres pathologies, par exemple la cholécystite ou l'hépatose. Les agents antibactériens peuvent être utilisés comme injections..

Quel médecin contacter?

Il existe des signes évidents de pancréatite aiguë qui indiquent la nécessité d'une aide spécialisée. Il s'agit notamment des éléments suivants:

  • douleur aiguë de la ceinture dans la région ombilicale, qui commence dans le côté gauche. Des douleurs aux piqûres ou aux coupures peuvent également apparaître dans l'abdomen supérieur droit. Le syndrome douloureux est aggravé en étant allongé sur le dos, ainsi qu'en mangeant de la nourriture et des boissons alcoolisées;
  • vomissements avec des impuretés de sécrétion de galles;
  • augmentation de la température;
  • flatulence;
  • diarrhée non digérée.

Lorsque les premiers symptômes alarmants apparaissent, consultez un médecin. C'est ce spécialiste qui est engagé dans la nomination des examens primaires, le diagnostic et la détermination de sa cause. Le médecin doit d'abord recueillir des données anamnestiques.

Il souhaite savoir quand et après quoi des symptômes désagréables sont apparus. Il est également important pour lui de clarifier le tableau clinique de la pathologie. L'identification de maladies concomitantes, par exemple des troubles du fonctionnement du foie, de l'estomac et du duodénum, ​​joue également un rôle important..

Pour évaluer la nature de la maladie du pancréas, les examens suivants sont effectués:

  • analyses générales. Cela comprend l'étude du sang, de l'urine, ainsi qu'un électrocardiogramme. Une étude du cœur permet de différencier des maladies telles que la crise cardiaque et l'angine de poitrine;
  • · Analyses biochimiques (enzymes, protéines totales, glucose);
  • coprogramme. L'examen des selles peut montrer la présence de fibres non digérées et de gouttes de graisse;
  • L'échographie des organes abdominaux peut montrer des anomalies structurelles, ainsi que la présence de kystes et de processus tumoraux;
  • endoscopie de l'estomac.

En présence de pancréatite chronique, de troubles digestifs et de pathologies associées du tractus gastro-intestinal (GIT), le thérapeute oriente le patient vers un gastro-entérologue. Un spécialiste vous aidera à développer la bonne alimentation et à trouver la bonne dose d'agents enzymatiques.

Parfois, les processus destructeurs du pancréas affectent l'appareil des îlots, qui produit des hormones. Dans ce cas, l'aide d'un endocrinologue sera requise. Le médecin peut prescrire un traitement hormonal substitutif. Les patients diabétiques sont enregistrés dans un dispensaire et leur état est surveillé. Un traitement hospitalier peut être nécessaire en endocrinologie.

Si le traitement implique une intervention chirurgicale, vous ne pouvez pas vous passer de consulter un chirurgien. De plus, son aide sera nécessaire pour détecter la pancréatite aiguë. Une intervention chirurgicale peut également être nécessaire lorsque des pierres bloquent les canaux de la glande pour le drainage, les kystes, les tumeurs, ainsi que la nécessité de retirer une partie de l'organe.

Les formes négligées de processus pathologiques dans le pancréas peuvent provoquer le développement de processus tumoraux. Une tomodensitométrie, une IRM, une échographie peuvent être nécessaires pour confirmer le diagnostic. Dans un tel développement, une consultation avec un oncologue sera nécessaire..

Traitement des maladies

Si le pancréas ne fonctionne pas, le processus digestif et le métabolisme dans le corps sont complètement perturbés. Si le processus pathologique est laissé au hasard, cela peut entraîner des conséquences graves nécessitant des restrictions constantes sur la nutrition, ainsi qu'une administration à vie de comprimés.

Si une personne est attentive à sa santé, elle pourra détecter le développement de changements pathologiques dans le corps à un stade précoce. En cas de défaillance de la fonction exocrine, l'appétit s'aggrave et une fatigue intense apparaît même avec peu de travail physique.

Au fur et à mesure que le processus pathologique progresse, une faiblesse sans cause, une léthargie, une apathie s'intensifient, des nausées, des flatulences et également des selles instables perturbent. La maladie affecte l'état général et provoque également un inconfort constant du système digestif.

Au fil du temps, une diarrhée pancréatique apparaît, caractérisée par des excréments liquides avec un éclat gras, une odeur fétide, ainsi que des impuretés d'aliments non digérés. Les troubles du travail du pancréas sont normalisés, si une défaillance est détectée à temps, une cause est établie et un traitement de réadaptation est effectué.

Le pancréas est un organe tellement tendre que l'exposition à des facteurs endogènes et exogènes peut entraîner une mort cellulaire massive. Les parties mortes de l'organe ne sont plus restaurées, mais sont remplacées par du tissu conjonctif. Mais le tissu cicatriciel est incapable de remplir les fonctions naturelles de la production d'hormones et de la digestion.

Avec chaque processus pathologique ultérieur, la quantité d'un parenchyme organique fonctionnant normalement diminue progressivement et l'état du patient s'aggrave progressivement. Lorsque vous contactez un médecin dans les premiers stades du processus, il est toujours possible de restaurer le travail du pancréas. Pour ce faire, vous avez besoin des éléments suivants:

  • respect d'un régime prescrit par un spécialiste;
  • les changements de style de vie, y compris l'abandon de mauvaises habitudes;
  • prendre des médicaments prescrits par un médecin;
  • activité physique modérée.

Que faire pour traiter le pancréas? Pour ce faire, vous devrez changer radicalement votre style de vie. Cela concerne principalement l'exclusion des boissons alcoolisées. L'alcool endommage les vaisseaux sanguins qui fournissent des substances bénéfiques au pancréas.

De plus, cette toxine endommage directement les cellules des organes. Considérez maintenant les recommandations des médecins les plus efficaces dans le traitement de diverses pathologies. Tout d'abord, parlons des changements fibrotiques dans le pancréas.

Fibrose

Autrement dit, ce sont des changements cicatriciels qui se produisent à la suite du remplacement de bonnes cellules par du tissu conjonctif non fonctionnel. Un processus pathologique se manifeste sous la forme de diarrhée, de perte de poids, de douleurs épigastriques, ainsi que de flatulences, de grondements dans l'abdomen, de maux de tête, de faiblesse générale. La pancréosclérose entraîne une atrophie des tissus glandulaires et des modifications diffuses du parenchyme.

Le fibrome est une tumeur bénigne qui se développe lentement et ne conduit pas à des métastases. S'il est petit, le patient ne s'inquiète pendant aucun temps des symptômes. Dans ce cas, la pathologie peut être détectée uniquement par accident lors du diagnostic par ultrasons. Si le néoplasme se développe et commence à comprimer les organes voisins, les symptômes suivants apparaissent:

  • sensations douloureuses;
  • jaunisse;
  • nausée et vomissements;
  • constipation ou diarrhée.

La base du traitement des changements fibrotiques est la thérapie de remplacement. En fonction du degré de dommages à l'organe, un médicament spécifique et sa posologie sont sélectionnés. En cas de production insuffisante d'enzymes, des complexes enzymatiques sont indiqués. La thérapie symptomatique comprend l'utilisation d'antidiarrhéiques et de médicaments qui améliorent la motilité gastro-intestinale.

Polypes

Ce sont des néoplasmes bénins qui sont formés par des cellules épithéliales tapissant la paroi interne d'un organe creux. Mais le pancréas est un organe parenchymateux. Comment des polypes peuvent-ils s'y former? Parfois, des excroissances peuvent apparaître dans les canaux pancréatiques, mais leurs experts se réfèrent aux kystes.

Les symptômes des polypes dans le pancréas ressemblent aux manifestations de la pancréatite chronique: douleur dans le haut de l'abdomen à gauche, éructations, nausées, lourdeur, altération des selles, ballonnements. Si la formation est localisée dans la queue du pancréas et affecte les cellules bêta, des signes caractéristiques du diabète sucré apparaissent: soif intense, mictions fréquentes, altération du bien-être général.

Le traitement est effectué à l'aide d'une intervention chirurgicale. En règle générale, les patients sont invités à subir une résection de la partie affectée du pancréas. La chirurgie est le seul moyen de maintenir la santé avec des polypes pancréatiques. Cependant, même l'élimination complète de la croissance ne garantit pas à cent pour cent qu'elle n'apparaîtra plus..

La chirurgie du pancréas est un processus très complexe, en raison de la fragilité du parenchyme et de la particularité de la localisation anatomique. Les cliniques modernes utilisent la technologie robotique. Il est très précis et endommage peu les tissus..

Une opération ne signifie pas toujours une guérison complète, des rechutes sont possibles. Le patient doit être régulièrement observé par un médecin, examiné et soumis à un traitement. Négliger un avis médical est fatal.

Le processus tumoral est appelé «tueur silencieux», car il est asymptomatique pendant longtemps. Le tableau clinique est variable et peut varier chez chaque patient en fonction de l'emplacement du néoplasme. Les symptômes courants comprennent des douleurs abdominales, une perte de poids soudaine, une lourdeur dans l'hypochondre gauche, une faiblesse générale, une apathie, des étourdissements.

La forme la plus courante est le cancer de la tête pancréatique. Dans ce cas, une compression des canaux excréteurs, une accumulation de suc pancréatique et une formation de fibrozo se produisent. Le processus tumoral peut entraîner une augmentation de la tête du pancréas. Les causes du cancer comprennent la pancréatite, le diabète, l'obésité, le tabagisme.

Le cancer du pancréas est l'un des types d'oncologie les plus agressifs. L'option de traitement idéale consiste à retirer la tumeur cancéreuse et à irradier davantage la zone affectée. Mais cette approche n'est utilisée qu'aux stades 0 et 1 du cancer; dans tous les autres cas, un traitement combiné est effectué..

Que faire à la maison?

Si vous êtes préoccupé par le pancréas, vous ne pouvez pas ignorer les signaux du corps. Avec les maladies de l'organe, des signes caractéristiques apparaissent: l'estomac fait mal, les selles sont cassées, la santé générale se détériore. Des conseils sur la médecine traditionnelle et traditionnelle aideront à faire face aux symptômes désagréables..

Dans certains cas, avec une exacerbation de la pancréatite, il est conseillé de consulter un médecin. Mais certains patients qui vivent depuis longtemps avec ce diagnostic préfèrent être traités indépendamment à domicile. Le premier jour d'une attaque, vous devez refuser de manger. Et ne refusez pas l'eau.

Il est préférable de boire de l'eau minérale sans gaz et sans bouillon d'églantier. Le deuxième jour, si vous vous sentez mieux, vous pouvez ajouter des soupes de légumes en purée sur du bouillon de poulet, de la purée de pommes de terre, des escalopes de viande au régime. Les jours suivants, vous pouvez ajouter du fromage cottage faible en gras, des compotes de fruits et de baies et de la gelée, des pommes au four ou des poires au menu..

En cas de nausées et de vomissements, il est recommandé de prendre Tserukal. Pour réduire la concentration d'acide chlorhydrique dans l'estomac, vous pouvez prendre de l'oméprozole. La pancréatine réduira la synthèse des enzymes par le pancréas, assurant ainsi la paix fonctionnelle. Certains médecins prescrivent un remède même pendant l'allaitement, mais il n'y a pas de données cliniques concernant la sécurité d'utilisation.

Les herbes peuvent également être utilisées pour restaurer le pancréas. Ces plantes ont un effet bénéfique sur le travail de l'organe:

  • jus de pissenlit;
  • feuilles de bouleau;
  • armoise;
  • gousses de haricots;
  • soie de maïs;
  • feuilles de fraise;
  • agripaume;
  • feuilles d'une moustache dorée;
  • Sophora japonaise;
  • écorce de mûrier.

La recette pour la préparation de mélanges médicinaux à base d'herbes est mieux discutée avec un spécialiste. Il est extrêmement important de considérer les dates d'expiration des plantes utilisées. L'utilisation d'ustensiles en aluminium pour la préparation de médicaments est strictement interdite. Les guérisseurs traditionnels recommandent l'utilisation de la camomille dans le traitement des maladies pancréatiques.

L'herbe est connue pour ses propriétés anti-inflammatoires, antimicrobiennes, analgésiques et cicatrisantes. Il accélère le processus de régénération. Toutes les propriétés des plantes sont révélées dans le thé à la camomille. Les propriétés utiles se manifesteront encore plus si vous broyez de l'herbe dans un thermos. L'utilisation doit être une ou deux fois par jour.

Puis-je me débarrasser définitivement des maladies pancréatiques? Cela est possible avec la détection précoce de la pathologie et le strict respect de toutes les instructions du médecin traitant. La douleur dans l'abdomen, la diarrhée, les flatulences, les ballonnements, la faiblesse, l'apathie peuvent parler du mauvais travail du pancréas. Il est impossible de restaurer le fonctionnement du corps avec des médicaments seuls. Vous devrez changer votre style de vie, changer votre alimentation et vous débarrasser des mauvaises habitudes.

Médicaments pancréatiques pour la pancréatite chronique

La pancréatite est une inflammation du pancréas. La maladie peut survenir aussi bien sous forme aiguë que chronique. Elle s'accompagne de douleurs et d'une altération de la fonction, non seulement du pancréas lui-même, mais aussi d'organes voisins étroitement liés: foie, vésicule biliaire, intestins.

Dans la pancréatite aiguë, le tableau clinique est toujours prononcé et le traitement est uniquement hospitalisé. Une exacerbation du processus chronique nécessite également parfois une hospitalisation. Mais le groupe principal de patients atteints de pancréatite chronique est traité à domicile. Il est important de connaître les principaux groupes et médicaments spécifiques pour le pancréas, pourquoi ils sont prescrits et comment les prendre correctement.

Puis-je traiter le pancréas moi-même

Les poumons et les exacerbations modérées de la pancréatite chronique peuvent être traités à domicile dans les cas suivants:

  • Vous avez été examiné de façon approfondie au cours des 1 à 2 dernières années et d'autres maladies sont exclues (par exemple, tumeurs, calculs vésiculaires, ulcère gastroduodénal).
  • De tels symptômes d'exacerbation sont bien connus de vous et ne sont pas différents du passé..
  • Avez-vous déjà reçu des recommandations de médecins?.
  • L'exacerbation est légère, sans vomissement, sans diarrhée sévère.
  • En quelques jours de traitement, vous constatez une amélioration.

Principes pour le traitement de la pancréatite chronique

  1. Régime à l'exception des plats gras, des viandes fumées, des bouillons riches, des aliments en conserve. Une telle restriction dans les maladies du pancréas est observée à vie. Avec l'exacerbation, la faim est prescrite pendant plusieurs jours, puis un régime faible en gras jusqu'à ce que l'inflammation disparaisse.
  2. Arrêter l'alcool et fumer.
  3. Soulagement de la douleur.
  4. Diminution de la sécrétion des sucs digestifs lors de l'exacerbation du pancréas.
  5. Apport enzymatique en comprimés pour favoriser la digestion.
  6. Élimination des spasmes et normalisation de la motilité intestinale.
  7. L'apport de vitamines et de minéraux, car leur absorption dans les aliments atteints de pancréatite est altérée.
  8. Médicaments pour la restauration de la flore intestinale.
  9. Traitement du diabète sucré, qui peut être une complication d'une pancréatite aiguë ou chronique.

Le traitement de la pancréatite est complexe, en fonction des symptômes. Il n'existe pas de «bonnes pilules pancréatiques universelles». La maladie peut survenir de différentes manières. L'un aura mal et il a besoin d'un remède contre la douleur, l'autre d'une malabsorption et d'une digestion, et il a besoin de plus de préparations enzymatiques. Quelqu'un peut ressentir de la douleur et de la diarrhée, dans ce contexte - perte de poids et épuisement.

Les principaux groupes de médicaments utilisés pour la pancréatite

Médicaments contre la douleur

Le principal symptôme qui tourmente une personne avec une exacerbation de pancréatite est la douleur. Quelles pilules prendre si le pancréas fait mal?

  • Le principal analgésique qui peut être pris avec une inflammation de cet organe est le paracétamol (c'est le moins sûr pour la muqueuse gastrique). Le paracétamol est pris 1 à 2 comprimés 3 à 4 fois par jour 30 minutes avant un repas. Cependant, il est prescrit avec prudence dans les maladies hépatiques concomitantes..
  • Il est également possible d'utiliser des cures courtes d'autres analgésiques non narcotiques - Spazgan, Baralgin, Ketanov, Ibuprofen, Nimesulide. Des études confirment une augmentation de l'effet analgésique de ces médicaments lorsqu'ils sont pris conjointement avec des complexes multivitamines ainsi qu'avec des antidépresseurs (amitriptyline).

Les analgésiques ne doivent pas être pris pendant plus de 10 jours..

  • Des antispasmodiques sont également utilisés - No-shpa, Buskopan, Mebeverin, Duspatalin, Papaverine. Ils soulagent les spasmes des voies biliaires et des intestins, réduisant ainsi la pression dans la lumière intestinale.
  • Plus le contenu de l'estomac dans le duodénum est acide, plus la sécrétion est activée dans le pancréas. En conséquence, les médicaments qui suppriment indirectement la sécrétion d'acide chlorhydrique soulagent également la douleur. Ces médicaments comprennent les bloqueurs des récepteurs H2 Ranitidine, Famotidine, ainsi que les inhibiteurs de la pompe à protons Omeprazole (Omez, Losek, Ultop), Rabeprazole (Pariet), Pantoprazole (Nolpaza, Contraloc), Esomeprazole (Nexium).
  • Parfois utilisé le médicament antisécrétoire Dalargin pour l'administration intramusculaire ou intraveineuse.
  • Antiacides - Fosfalugel, Maalox réduisent également l'acidité du suc gastrique. Appliquez-les 40 minutes après avoir mangé et au coucher..

Enzymes

Le pancréas est la glande la plus active de notre corps. Il produit 1,5-2 litres de jus pancréatique par jour avec une teneur en 10-20 grammes d'enzymes digestives. Le processus inflammatoire chronique entraîne presque toujours une diminution de leur nombre, ce qui affecte la digestion des aliments (principalement les graisses).

Les résidus alimentaires non digérés ne sont pas absorbés dans l'intestin, provoquant une fermentation, des ballonnements, des diarrhées (syndrome de malabsorption). Les boucles intestinales gonflées aggravent encore les douleurs abdominales, la malabsorption entraîne une perte de poids, une anémie et une hypovitaminose.

Par conséquent, les principaux médicaments contre la pancréatite avec exacerbation sont des enzymes qui aident à la digestion et à l'absorption normales des aliments. Indirectement, ils réduisent également la douleur, normalisent les selles, inhibent l'épuisement et favorisent l'absorption des vitamines et des minéraux dans les intestins..

Les préparations enzymatiques sont disponibles à la fois sous forme de comprimés et de capsules. Chaque formulaire a ses avantages et ses inconvénients. La liste des pilules contenant des enzymes digestives est longue. Tous contiennent de l'amylase, de la lipase et de la protéase à divers dosages, ainsi que d'autres additifs.

  • La préparation enzymatique la moins chère est notre pancréatine domestique. Mais avec un étirement, il peut être appelé un remède contre la pancréatite, car il a une faible concentration d'enzymes actives (en termes de lipase - environ 3 000 unités). Il est plus utilisé pour les erreurs de régime. Des avantages - faible coût (à partir de 30 roubles).
  • L'analogue de la pancréatine est Mezim. Activité - environ 3500 UI de lipase. Coût - environ 100 roubles par paquet de 20 comprimés.
  • Penzital (environ 6000 unités de lipase). Prix ​​- à partir de 170 roubles.
  • Enzistal P (3500 PIÈCES). Prix ​​à partir de 70 roubles.
  • Panzim forte (3500 unités). Prix ​​à partir de 160 roubles pour 20 comprimés.

Si nous parlons du bon traitement, lorsque le pancréas fait mal, les médicaments doivent être sélectionnés avec une concentration plus élevée d'enzymes. L'orientation est principalement sur le contenu de la lipase. Pour une thérapie de remplacement normale, au moins 25 000 à 4 000 unités de lipase pour le repas principal et environ 10 000 unités pour des collations supplémentaires sont nécessaires..

  • Les comprimés les plus connus pour le pancréas avec une activité accrue sont Mezim-forte 10000, 20000. Les prix de ces médicaments commencent à 200 roubles par paquet de 20 comprimés.

Les médicaments enzymatiques les plus efficaces aujourd'hui sont les préparations de pancréatine sous forme de microtablettes, de microsphères ou de microplaques enfermées dans une capsule de gélatine (génération IV). Le diamètre des particules de pancréatine dans une telle capsule ne dépasse pas 2 mm. La coquille elle-même ne se dissout pas dans l'estomac, mais dans le duodénum, ​​les particules sont mélangées uniformément avec la nourriture, l'effet de cette forme d'application d'enzymes est maximum.

Les préparations en capsules de pancréatine les plus populaires et leur coût:

Prix ​​par paquet 20 gélules

(moyenne)

Nom commercialActivité lipase, MEPrix ​​pour 10 mille unités de lipase
Créon10 000300 r15 p
Créon25000600 r12 p
Ermitage10 000175 r8.75 r
Ermitage25000325 r6,5 r
Panzinorm forte10 000125 r6,25 r
Micrazim10 000250 r12,5 r
Micrazim25000460 r9,2 r

Le médicament le plus cher de cette série est le Créon, le moins cher - Panzinorm.

Lorsque le pancréas fait mal, les préparations de pancréatine sont prises pendant ou immédiatement après un repas. La durée du traitement est de 1 à 3 mois. À l'avenir, vous pouvez boire des comprimés pour toute violation de l'alimentation. Souvent, les médicaments sont donnés à vie..

Il convient de noter qu'avec la pancréatite, les préparations enzymatiques contenant des composants biliaires - Festal, Digestal, Enzistal - NE SONT PAS ACCEPTÉES, car elles peuvent provoquer une douleur accrue.

Un schéma de traitement exemplaire pour l'exacerbation de la pancréatite

  1. Régime pour pancréatite. Arrêter l'alcool et fumer.
  2. Créon 25 000 X 3 fois par jour pour le repas principal, 10 000 X 3 fois pour une collation pendant 12 semaines.
  3. Oméprazole 20 mgX2 fois par jour pendant 4 semaines, puis 20 mg le matin pendant 2 semaines.
  4. Mebeverin 200 mgX2 fois par jour pendant 6 semaines.
  5. Pour la douleur - Paracétamol 500 - 1000 mg X3 fois par jour 30 minutes avant les repas 7 jours.

Préparations pour la restauration de la microflore intestinale

Une violation du rapport des bactéries normales et pathogènes dans l'intestin est observée chez presque tous les patients atteints de pancréatite chronique. Cela s'explique par le manque d'isolement enzymatique, l'augmentation des processus de fermentation, ce qui crée un environnement favorable à la propagation de la microflore pathogène.

Pour éliminer ce phénomène, il est parfois prescrit:

  • Antibiotiques intestinaux: entérofuril (Stop-diar), Rifaximine (Alfanormiks). Ou ciprofloxacine, cours jusqu'à 7 jours.
  • Ensuite - probiotiques et prébiotiques contenant des bactéries bénéfiques normales. Ceux-ci incluent: Bactistatin, Enterol, Linex, Bifiform, Floristin, Normobact, etc. Ils sont pris pendant ou après les repas en cours jusqu'à 3 semaines..

Traitement de la pancréatite aiguë

Si le pancréas est enflammé de façon aiguë, les médicaments pour administration orale n'aideront pas. Le traitement hospitalier est obligatoire ici. Le patient sera affecté:

  • Infusion intraveineuse de solution saline.
  • L'anesthésie jusqu'aux analgésiques narcotiques.
  • Bloqueurs d'enzymes protéolytiques - Gordox, Contrical.
  • Octréotide - un médicament pour supprimer la sécrétion des glandes.
  • Antibiotiques.
  • Antiémétiques.
  • Fonctionnement si les mesures conservatrices s'avèrent inefficaces.

Phytothérapie pour pancréatite

Il est connu que certaines plantes contiennent des composants qui aident au traitement de nombreuses maladies. Depuis les temps anciens, les maladies du tractus gastro-intestinal étaient traitées avec des remèdes populaires, et les guérisseurs ont obtenu un bon succès. Avec le développement rapide de la pharmacologie chimique, l'intérêt pour la médecine traditionnelle s'est quelque peu estompé. Mais n'oublions pas que les propriétés curatives des plantes n'ont pas disparu, et les remèdes à base de plantes peuvent grandement aider dans le traitement des affections gastro-intestinales, y compris la pancréatite.

L'exacerbation pancréatique peut difficilement être guérie avec des décoctions à base de plantes seules, mais elles peuvent réduire la quantité de médicaments pris.

Comment traiter la pancréatite à la maison rapidement et efficacement

Aujourd'hui, une personne sur cinq est confrontée à une maladie telle que la pancréatite. Il se manifeste sous forme d'inflammation et d'altération du pancréas, avec douleur. Le développement de la maladie dépend directement des méthodes de traitement, de la nutrition et du mode de vie du patient. Il existe plusieurs stades de pancréatite, chacun impliquant une approche individuelle du traitement et des recommandations spéciales dans l'alimentation.

Causes de la pancréatite

Les principales causes de pancréatite sont:

  • utilisation fréquente de boissons alcoolisées de n'importe quel titre;
  • utilisation non contrôlée des médicaments suivants: aspirine, métronidazole, ibuprofène, tétracycline, furosémide, hormonothérapie puissante;
  • intoxication due à l'empoisonnement par des produits chimiques, de la nourriture, de l'alcool de mauvaise qualité;
  • suralimentation constante, en particulier les aliments qui n'appartiennent pas à un certain nombre de produits sains: frits, épicés, fumés, produits semi-finis, restauration rapide;
  • l'utilisation de produits pouvant être traités avec des pesticides, consistant en un grand nombre d'additifs E, appelés "Yeshek";
  • blessures ou interventions chirurgicales sur le système digestif;
  • maladies de la vésicule biliaire, obstruction des voies biliaires;
  • gastrite, ulcère duodénal, estomac, sphincter d'insuffisance Oddi;
  • crise hypertensive, maladie cardiovasculaire; l'athérosclérose;
  • hépatite A, B, C; variole, inflammation purulente, dysenterie, septicémie intestinale;
  • réactions allergiques plus de trois fois par an;
  • diabète sucré (il peut se développer et vice versa en raison de l'apparition d'une pancréatite);
  • vers;
  • prédisposition génétique.

Les symptômes de la pancréatite pancréatique

  • hoquet fréquent et prolongé;
  • nausées, se transformant en vomissements (les vomissements commencent par des impuretés alimentaires, après quoi la bile sort simplement);
  • éructations avec un arrière-goût long et désagréable dans la bouche;
  • ballonnements, formation de gaz en excès;
  • brûlures d'estomac, surtout en position horizontale;
  • a maintenu presque constamment une température corporelle élevée, de 37,2 à 37,5;
  • transpiration excessive, adhérence corporelle;
  • les fluctuations de la pression artérielle, puis à la hausse, puis à la baisse;
  • un revêtement jaunâtre sur la langue, une sensation de bouche sèche;
  • diarrhée ballonnements, qui s'accompagne de douleurs palpables dans les intestins ou de la constipation opposée;
  • muscles durs dans le bas-ventre;
  • essoufflement
  • perte de poids rapide;
  • douleur dans le pancréas, principalement après avoir mangé;
  • pâleur de la peau.

En particulier, les symptômes ci-dessus apparaissent lors d'une exacerbation de la maladie. Vous pouvez atténuer et arrêter les attaques en ajustant le régime alimentaire, en respectant les recommandations spéciales et le régime alimentaire.

Types de pancréatite pancréatique

Selon les caractéristiques cliniques, trois principaux types de pancréatite sont distingués - aigu, chronique et réactif. Considérez les caractéristiques de chacun d'eux..

Pancréatite aiguë

Elle se caractérise par une inflammation de l'ensemble de l'organe ou de sa partie individuelle, une suppuration, une décomposition des tissus peut se développer dans la glande elle-même, et dans le pire des cas, tout peut entraîner une hémorragie.
Souvent, cette forme de la maladie survient en parallèle avec des problèmes de vésicule biliaire. La pancréatite aiguë s'aggrave avec l'alcool, les aliments frits et gras.

Les symptômes se manifestent de différentes manières, des douleurs légères et des nausées aux poussées intenses, des vomissements atroces, la sensation de nausée ne s'arrête pas pendant longtemps et l'envie de vomir même après une gorgée d'eau. De plus, pendant cette période, la température corporelle augmente, de fortes fluctuations de pression se produisent, ce qui peut entraîner un effondrement (crise hypo-hypertensive). Par conséquent, l'état général du patient est assez grave et dangereux, nécessite un traitement immédiat et un régime spécial.

Pancréatite chronique

Ce type de pancréatite est appelé progressif, il procède à de graves perturbations des systèmes digestif et hormonal. Elle survient assez souvent, entre 30 et 60 ans, et se produit en raison de la présence de pancréatite aiguë, d'hépatite, de maladies virales ou est transmise héréditairement.

Elle se manifeste par une douleur dans l'hypochondre gauche, commençant par une douleur sourde et évoluant vers une douleur intense, aiguë et douloureuse. Le patient est soulagé en position assise avec un torse légèrement en avant, en position couchée, la douleur est aggravée.

De plus, les symptômes de la pancréatite chronique sont des selles molles, des flatulences, des vomissements, une perte d'appétit, une sensation de faiblesse et de dépression.

Pancréatite réactive

Ce type de pancréatite se manifeste fortement, en particulier après avoir consommé certains aliments irritants, après avoir subi un stress prolongé, une dépression, à la suite de la prise de certains groupes de produits pharmaceutiques.
Le symptôme le plus évident de la pancréatite réactive est le goût de la bile dans la bouche et une douleur sourde et terne dans l'hypochondre, des vomissements ou des éructations constants, qui ne peuvent être arrêtés qu'avec des médicaments à action rapide, et après le soulagement, le patient doit suivre des mesures préventives et prendre un traitement médicamenteux de soutien léger.

Traitement de la pancréatite avec des remèdes populaires, le plus efficace

Traitements de la pancréatite chronique

Méthode numéro 1

Verser une cuillère à soupe de fleurs de sureau rouge avec un verre d'eau bouillante, laisser reposer 2 heures, filtrer, prendre trois fois par jour après les repas, 50 millilitres. Cours de deux semaines à un mois.

Méthode numéro 2

Mélanger une cuillère à soupe de calendula séchée, millefeuille, millefeuille et deux cuillères à soupe de menthe poivrée, prendre une cuillère à dessert avec une diapositive du mélange et verser un demi-litre d'eau bouillante dans le sol, laisser mijoter 15 minutes à feu très doux, laisser reposer une heure sous un couvercle fermé. Le volume résultant est divisé en 2 doses, dont la première a lieu le matin, à jeun 20 minutes avant le petit déjeuner, la seconde - avant le déjeuner ou le goûter. Cours individuel, mais pas plus de 2 mois.

Méthode numéro 3

Broyer à l'homogénéité 10 grammes de fleurs de camomille, 20 grammes d'aubépine et de fleurs immortelles, 30 grammes de graines d'aneth et de feuilles de menthe poivrée, placés dans un récipient en verre. 1,5 cuillères à soupe du mélange fini versez 600 ml d'eau bouillante, insistez dans un thermos pendant plusieurs heures, pas besoin de filtrer le liquide. Buvez 200 ml trois fois par jour après les repas, le cours est individuel.

Méthode numéro 4

Broyer avec un moulin à café 50 grammes de rhizomes de calamus et de racines de pissenlit, 25 grammes de cônes de houblon, de thym, de racines d'ortie. Prendre 5 cuillères à soupe avec une diapositive du mélange et combiner avec 200 ml de miel liquide, prendre une cuillère à café deux fois par jour, un mois sans interruption.

Méthode numéro 5

Avoine pure -1 cuillère à soupe, tremper dans un verre d'eau et mettre dans un endroit chaud pendant une journée, puis rincer, sécher et battre avec un moulin à café ou un mélangeur dans de la farine, mettre la farine résultante dans un bol émaillé, mélanger avec 10 ml d'eau froide.

Après cela, versez 200 ml d'eau bouillante et faites bouillir le mélange pendant quelques minutes à feu doux, couvrez et laissez reposer 20 minutes, égouttez, pour obtenir une masse de consistance de gelée. Boire une fois par jour le matin.

Important! Chaque jour, vous devez cuisiner de la gelée fraîche, sinon le résultat attendu ne sera pas fourni.

Traitements de la pancréatite aiguë

Méthode numéro 1

Pendant deux semaines, buvez quotidiennement un demi-verre de jus de pomme de terre fraîchement pressé quelques heures avant le déjeuner ou le dîner, 5-10 minutes après une boisson aux pommes de terre, vous devez boire un verre de kéfir, la réaction du produit laitier fermenté et de l'amidon crée une membrane protectrice pour l'estomac et le pancréas, stimule la production de enzymes. Après un cours de 14 jours, vous devez faire une pause de 10 jours. Pour une efficacité maximale, 4-5 cours doivent être répétés par intermittence.

Méthode numéro 2

Graines de chardon-Marie, broyées en poudre, prendre 30 minutes avant les repas, une cuillère à dessert 2 à 4 fois par jour, arrosée d'un verre d'eau, 1,5 à 2 mois. 3-4 cours doivent être suivis tout au long de l'année. Cette méthode de traitement bénéficiera non seulement au pancréas, mais améliorera également le filtrage et la protection du foie, tout en aidant à se débarrasser de quelques kilos en trop..

Méthode numéro 3

Dans 0,5 tasse de lait chaud, dissolvez 20 gouttes de teinture de calendula à 10% (disponible à la pharmacie), buvez le soir, tous les jours pendant un mois, après quoi une pause de 10 jours est nécessaire. Avec une tolérance normale, six cours mensuels doivent être suivis par intermittence.

Méthode numéro 4

Un kilogramme de citrons doit être passé dans un hachoir à viande ou râpé, avec la peau, mais pelé avec 350 grammes de racines de persil et la même quantité d'ail sans peau, bien mélanger le mélange et placer dans un récipient en verre avec un couvercle.

Insistez 2 semaines, les 3 premiers jours dans un endroit chaud, puis au réfrigérateur. Prendre une cuillère à café trois fois par jour avant les repas avec de l'eau ou du thé.

Important! Le produit ne convient pas aux personnes sujettes à l'hypertension et en présence d'ulcères d'estomac ou de gastrite.

Traitements de la pancréatite réactive

Méthode numéro 1

Broyer 2 cuillères à soupe de racines de chicorée en poudre, verser 250 ml d'eau bouillante et laisser mijoter au feu pendant 5-7 minutes, couvrir, laisser refroidir, boire frais, 60-70 ml une demi-heure avant les repas. Cours de deux à trois semaines.

Méthode numéro 2

Une cuillère à café de graines de carvi versez 200 ml d'eau bouillante, laissez reposer pendant deux heures, filtrez. Le volume préparé est divisé en trois réceptions, qui doivent être faites avant le petit déjeuner, le déjeuner et le dîner, en environ 15 minutes. Le cours est individuel, jusqu'à trois mois.

Méthode numéro 3

Hacher finement la racine de bardane, verser 2 cuillères à soupe de matière première dans 200 ml d'eau bouillante, laisser 3-4 heures sous un couvercle, puis faire bouillir et passer au tamis. Buvez 100 ml par heure après les repas deux fois par jour.

Méthode numéro 4

100 ml de jus de choux de Bruxelles doivent être pris 3 fois par jour, un mois. Une portion fraîche de la boisson médicinale doit être préparée quotidiennement..

Traitement médicamenteux de la pancréatite

Avec une approche intégrée compétente, il est possible de faciliter l'évolution de la maladie, ainsi que d'arrêter les attaques et l'inflammation aiguë de la pancréatite.

Traitement de la douleur

La pancréatite, en particulier dans la phase d'exacerbation, se caractérise par des attaques de douleur, qui peuvent être d'intensité variable, mais avec l'une d'entre elles, il est nécessaire de prendre des analgésiques qui sont sûrs dans ce cas: No-Shpa, Novocain, Platifillin, Papaverine.

Il n'est pas recommandé d'utiliser des médicaments d'un certain nombre d'AINS - Aspirine, Ibuprom, Nimid...

Dépression pancréatique

Pendant le traitement de la pancréatite, il est important de désactiver la fonctionnalité du pancréas à temps, afin que les cellules de la glande et ses tissus les plus proches ne soient pas endommagés. À cette fin, utilisez des médicaments: Contrical, Gordox, Aprocal.

En outre, vous pouvez étouffer l'activité de la glande en prenant des médicaments antiacides - Maalox, Omeprazole, Almagel. Pour cette raison, la production et la quantité d'acide chlorhydrique sont réduites plusieurs fois, et ce facteur en soi réduit les indices des enzymes des glandes naturelles.

Thérapie de remplacement

Afin de soulager le pancréas, l'utilisation d'enzymes à base de lipase, d'amylase, de protéase est prescrite: Festal, Pancréatine, Mezim, Créon, Panzinorm, Pangrol.

Ce sont les principaux groupes de médicaments utilisés pour traiter la pancréatite, dans certains cas, des antibiotiques ampicillines sont prescrits, ainsi que des solutions physiologiques ou salines pour l'administration intraveineuse.

Prévention de la pancréatite

Les mesures de prévention d'une maladie aussi désagréable sont assez simples, leur base est un mode de vie sain et correct:

  1. Ne pas abuser des boissons alcoolisées, fumer, y compris le narguilé.
  2. Menu correctement composé pour la pancréatite. Exclure les produits pouvant irriter la membrane pancréatique, ainsi que les aliments frits, lourds et gras.
  3. Ne commencez pas des maladies telles que: gastrite, hépatite, maladie biliaire, ulcère d'estomac ou ulcère duodénal. Par conséquent, s'il y a des problèmes de santé dans le tractus gastro-intestinal, il est recommandé de consulter un gastro-entérologue tous les 3 mois et de faire une échographie tous les six mois pour contrôler le stade et le degré de la maladie..
  4. Manger rationnellement, complètement, périodiquement mourir de faim, un jour sur trois à quatre semaines suffit.
  5. Évitez le psycho - stress émotionnel.
  6. Menez une vie active, faites une activité physique légère, ce qui vous permettra de maintenir votre poids dans des limites normales et de produire la bonne quantité d'adrénaline.

La pancréatite peut être traitée, lors du diagnostic d'un stade précoce de la maladie, tout degré de l'évolution de la maladie peut être pris en charge à l'aide d'un régime alimentaire spécialisé et d'un traitement médicamenteux. Et des mesures préventives simples aideront à leur tour à ne pas développer et exacerber davantage l'inflammation dans le pancréas..

Est-il possible de guérir le pancréas (pancréatite) complètement et pour toujours?

Le traitement de la pancréatite est un processus qui dure toute une vie, à commencer par l'apparition des premiers signes. Même au stade de la rémission stable, les patients doivent maintenir l'organe affecté en observant un régime strict et en prenant les médicaments prescrits par le médecin.

Comment soulager l'inflammation

Il est presque impossible de se débarrasser de l'inflammation du pancréas par vous-même, par conséquent, si une attaque se produit, vous devez appeler immédiatement une ambulance.

En savoir plus sur la façon de fournir les premiers soins en cas d'attaque de pancréatite dans notre article..

Dans des conditions stationnaires, il est possible d'arrêter les sensations douloureuses en une journée.

Avant l'arrivée de l'ambulance, vous devez asseoir la personne dans une position avec le corps incliné vers l'avant - c'est la posture optimale dans laquelle la douleur est la moins ressentie. Vous pouvez prendre une pilule No-shpa. Il est recommandé d'appliquer de la glace sur la zone du pancréas.

Pour éviter la déshydratation due aux vomissements et à la diarrhée, vous devez boire beaucoup d'eau.

Comment traiter la pancréatite

La médecine moderne possède une vaste expérience dans le traitement de la pancréatite. Le plus souvent, la thérapie se limite à l'utilisation constante de médicaments prescrits par un médecin et à un régime strict.

L'intervention invasive n'est utilisée qu'en dernier recours, lorsque l'évolution de la maladie menace la vie du patient. L'opération est réalisée dans la plupart des cas par laparoscopie et présente un minimum de complications..

Aux premiers stades de la maladie, l'essentiel est de poser le bon diagnostic. Le choix des méthodes de pharmacothérapie et la forme de l'alimentation en dépendent..

Pour clarifier, vous devrez peut-être consulter davantage de spécialistes étroits - un gastro-entérologue, un endocrinologue, un chirurgien.

Comment traiter les symptômes

La pancréatite peut se produire sous forme aiguë et latente (latente).

Une condition aiguë nécessite une hospitalisation immédiate. Si le patient ne reçoit pas d'aide en temps opportun, cela peut entraîner le développement de complications graves, une invalidité ou la mort.

Dans la forme latente (latente) de pancréatite, des symptômes évidents de la maladie peuvent ne pas être observés pendant longtemps. Cependant, sans traitement adéquat et nutrition adéquate, le pancréas est progressivement détruit, ce qui conduit tôt ou tard à une exacerbation de la maladie.

Par conséquent, vous devez contacter la clinique pour obtenir des conseils dès l'apparition des premiers signes (par exemple, coliques biliaires). Plus le traitement des symptômes commence tôt, plus le pronostic est favorable.

Régime

Une bonne nutrition est l'un des principes fondamentaux du traitement d'une maladie. Le régime pour la pancréatite est strict, il faut abandonner certains aliments, plats gras, frits, épicés, fumés. La consommation de pain blanc, de farine, de sucre est limitée. Alcool complètement éliminé.

Le régime comprend des plats principaux en purée et en purée, cuits sur de l'eau ou des bouillons de légumes, de la bouillie d'avoine, du gruau de sarrasin et du riz, de la viande de volaille ou de lapin, des produits laitiers.

Le principal objectif du régime est d'exclure les facteurs provoquant l'irritation d'un organe malade.

Remèdes populaires

Diverses herbes sont largement utilisées pour le traitement, elles sont particulièrement efficaces au stade initial de la maladie et en rémission. Les recettes des remèdes populaires comprennent principalement des plantes cholérétiques - chélidoine, racine de pissenlit, stigmates de maïs, oiseau montagnard.

À tous les stades de la maladie, une décoction d'avoine et de gelée d'avoine sont bénéfiques, qui ont un effet bénéfique sur les parois d'un organe malade, soulagent l'inflammation et l'irritation et facilitent la digestion.

Traitement efficace du pancréas à domicile

Le pancréas est un organe important du système digestif. Ses fonctions principales sont la sécrétion interne et externe. L'intérieur est la régulation de la synthèse hormonale et le contrôle des processus métaboliques, tandis que l'externe est le développement d'enzymes pour la digestion des aliments. Toute violation de l'organe et de ses processus inflammatoires met en danger le métabolisme normal, à la suite de quoi une maladie aussi dangereuse que le diabète peut se développer. Pour éviter les conséquences désagréables, vous devez savoir comment traiter le pancréas à la maison.

Causes des maladies des organes

L'inflammation du pancréas est appelée pancréatite et les problèmes de santé commencent avec elle. Aujourd'hui, la maladie est nettement plus jeune, car ses symptômes se retrouvent même chez les écoliers. Il est connu que les causes de nature acquise et héréditaire peuvent provoquer des processus inflammatoires. Mais la principale condition préalable est un mauvais comportement alimentaire - manger avec excès, abus d'aliments nocifs à haute teneur en matières grasses, boissons alcoolisées. Lorsque le pancréas est malade, les signes de la maladie sont des douleurs sévères qui ne font qu'augmenter au fil du temps, apportant au patient de réelles souffrances.

Quels facteurs contribuent au développement de la pathologie:

  • toute intoxication - nourriture, alcool, empoisonnement à la suite de la prise d'agents antibactériens, hormonaux et diurétiques;
  • mauvaise alimentation, alimentation prématurée, gourmandise et malnutrition;
  • défauts anatomiques dans le développement de la glande, tumeur;
  • changements hormonaux;
  • blessures physiques des organes internes;
  • conditions environnementales défavorables;
  • troubles du système endocrinien;
  • les maladies vasculaires et cardiaques;
  • opérations ayant échoué;
  • obésité, surpoids;
  • la présence d'organismes parasites, helminthes;
  • maladie du foie, calculs biliaires, mauvais écoulement biliaire;
  • infections bactériennes et virales, y compris inflammation du foie (hépatite d'étiologies diverses), oreillons.

La forme aiguë de pancréatite est extrêmement dangereuse, peut-être comparable seulement au stade aigu de la maladie biliaire et de l'appendicite. Elle peut entraîner des conséquences imprévisibles et graves, des processus dégénératifs qui s'étendent aux tissus voisins, des troubles dystrophiques. Dans ce cas, le fer commence à "se manger".

Cette condition est provoquée par:

  • diabète sucré;
  • oncologie maligne;
  • dommages aux tubules d'un organe pendant le traitement chirurgical;
  • pathologies hépatiques;
  • une maladie virale telle que l'herpès;
  • nutrition déséquilibrée prolongée;
  • certaines procédures de diagnostic avec l'introduction de médicaments radio-opaques.

Mais en premier lieu, l'utilisation incontrôlée d'alcool et de minéraux dans les voies biliaires.

La pancréatite chronique survient principalement en raison d'une intoxication, de maladies du système digestif, d'une stagnation du sang dans l'organe et d'une prédisposition génétique.

Chez les enfants, la maladie peut survenir en raison de blessures abdominales, dues à une surcharge physique, un déficit en lactase, une structure anormale des organes digestifs, une fibrose kystique. Ce sont souvent des pathologies de formation, lorsque le bébé est encore dans l'utérus.

Pour comprendre que les troubles des glandes sont la cause de la nausée, vous devez comprendre les symptômes de la maladie.

Pancréas: signes de la maladie

L'inflammation de la glande se caractérise par une détérioration rapide du patient.

Si la maladie se manifeste sous une forme aiguë, les premières attaques ne tardent pas à venir:

  1. Fondamentalement, la douleur se développe dans l'hypochondre, à droite et à gauche, dans la partie supérieure. Cela suggère que tout le parenchyme de l'organe est affecté - la douleur, pour ainsi dire, entoure toute la zone du plexus solaire.
  2. Le patient a des muqueuses sèches de la bouche, une éructation apparaît. Les nausées se transforment souvent en vomissements, dans les masses expulsées, vous pouvez voir un mélange de bile.

Avec la pancréatite, les vomissements n'apportent presque jamais le soulagement attendu. Pour le stade chronique, la réduction de la douleur dans le haut de l'abdomen est également typique..

Lorsque le pancréas est affecté pour une raison ou une autre, les signes de la maladie sont complétés par d'autres manifestations:

  • le patient peut avoir mal à la tête;
  • souvent la température augmente;
  • les glandes sudoripares commencent à travailler intensément;
  • douleur irradiant vers la colonne vertébrale;
  • la peau devient pâle ou jaune;
  • le rythme cardiaque s'accélère, la pression monte;
  • il y a souvent des troubles de l'estomac et des intestins, ce qui provoque une diarrhée, une formation accrue de gaz, une gêne dans la partie épigastrique.

Tous ces symptômes représentent un danger pour la santé et la vie du patient et il a besoin de soins médicaux urgents..

Il est bon que les proches sachent comment traiter le pancréas à la maison. Dans un cas extrême, le médecin peut les familiariser avec les règles de base d'une telle thérapie.

Vidéo: Traitement pancréatique efficace

Comment traiter le pancréas à la maison

Les médecins répètent à plusieurs reprises qu'en cas d'inflammation aiguë, il est strictement interdit de pratiquer l'automédication. De plus, pendant que l'aide d'urgence voyage, il n'est pas souhaitable de prendre des analgésiques, en particulier pour réchauffer le corps. Que peut-on faire pour soulager la souffrance du patient? Il est recommandé d'appliquer du froid sur l'estomac, pour éliminer les douleurs intenses, donner tout antispasmodique, par exemple, No-shpu.

Les parents doivent comprendre que la pancréatite est une pathologie grave et que le traitement principal sera à l'hôpital. Ce n'est qu'après le congé que le médecin donnera des instructions sur les mesures pertinentes pour le traitement à domicile.

Dans certains cas, les maladies chroniques impliquent un traitement dans les conditions de votre propre maison, mais seulement après un diagnostic et un diagnostic complets. Ensuite, il est possible d'utiliser la médecine classique et traditionnelle. De plus, un régime alimentaire est important pour le patient, ce qui élimine complètement la consommation d'alcool et de cigarettes. Dans ce cas, le repos au lit est prescrit.

Pancréas - quoi traiter et quoi manger:

  • en ce qui concerne le régime alimentaire, il est autorisé d'utiliser n'importe quelle huile végétale, mais de préférence de l'huile d'olive, de la crème - occasionnellement, en une quantité de 40 g;
  • pain blanc de blé (uniquement sous forme rassis);
  • plats liquides sur bouillon de légumes;
  • céréales sous forme de bouillie à base d'eau;
  • fruits crus en quantité limitée;
  • nouilles et pâtes de blé dur de variétés de blé dur;
  • produits d'acide lactique avec 0% de matières grasses;
  • poisson et viande faibles en gras.

Les plats et produits suivants peuvent aggraver le processus inflammatoire:

  • légumes marinés et salés;
  • aliments en conserve - viande, légumes, poisson;
  • saucisses, saucisses, gourmandises fumées;
  • soda, vin, bière, spiritueux;
  • crème glacée et bonbons;
  • porc, poisson gras.

Médicaments prescrits pour la pancréatite:

  1. Pour éliminer la douleur - Novocaïne, Atropine, Papavérine, No-shpa. Vous ne pouvez pas utiliser d'anti-inflammatoires non stéroïdiens, l'aspirine - cela entraîne une irritation des tissus muqueux du tube digestif et des saignements.
  2. Enzymes pour améliorer la digestion et l'absorption des aliments dans l'intestin grêle - Créon, Festal, Befungin, Digestal.
  3. En présence d'infection, antibiotiques - Gentamicine, Ampicilline, avec un effet doux.
  4. Pour compenser le manque d'eau dû aux vomissements et à la diarrhée, des solutions salines spéciales sont prescrites.
  5. Pour réduire la sécrétion anormalement accrue de l'organe, Allohol, Omeprazole est utilisé.

Lorsqu'une légère inflammation d'un organe tel que le pancréas est observée, les symptômes de la maladie peuvent devenir moins prononcés avec un traitement à base de plantes.

Si vous n'êtes pas allergique au miel naturel, c'est un moyen efficace de réduire l'inflammation. En cas de maladie, le médecin peut conseiller de boire une décoction d'avoine et de gelée de cette céréale.

Le jus frais des tubercules de pomme de terre, qui doit être bu pendant environ un mois, est également considéré comme efficace. En outre, avec un tel problème, des frais spéciaux pour l'aide à la maladie, qui incluent le minerai de fer, les ongles et la sauge, les racines d'immortelle et de bardane, une ficelle et d'autres plantes.

Comment traiter le pancréas à la maison, vous pouvez le découvrir dans la littérature pertinente, mais il est préférable de suivre la thérapie selon les directives du spécialiste traitant et après un examen médical. Cela aidera à éviter les complications d'une maladie déjà grave..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite