Fréquence cardiaque rapide, fatigue et autres signes «silencieux» d'insuffisance cardiaque

Les maladies cardiaques restent la principale cause de décès prématuré, il est donc particulièrement important de connaître leurs premiers symptômes et d'agir à temps.!

L'insuffisance cardiaque est une condition dans laquelle le cœur ne peut pas fonctionner aussi efficacement qu'auparavant et le sang qu'il pompe n'est pas suffisant pour que le corps fonctionne correctement. Comme pour toute maladie grave, l'insuffisance cardiaque est importante à détecter le plus tôt possible, afin que les dommages à la santé soient minimes - et que le traitement soit commencé dès que possible. Voici quelques signes «silencieux» qui peuvent vous avertir que vous développez une insuffisance cardiaque - ne les manquez pas.

Dyspnée

Avec l'insuffisance cardiaque, l'apport sanguin aux organes internes diminue et il devient plus difficile pour eux de fonctionner. L'une des premières «interruptions» est remarquée par les poumons - et nous ressentons un essoufflement même lorsque nous effectuons des actions très simples que nous utilisions pour traiter littéralement les plaisanteries. Par conséquent, si vous remarquez soudainement quelque chose de similaire en vous-même, essayez de voir un médecin dès que possible.

Arrêtez la crise de tachycardie en 6 étapes

La tachycardie en médecine est considérée comme un symptôme de diverses maladies cardiaques. Mais non seulement les insuffisances cardiaques conduisent à une crise de tachycardie, parfois cet état provoque des troubles endocriniens ou des pathologies du plan neurologique.

Parfois, la tachycardie agit comme un syndrome dangereux qui peut provoquer d'autres types d'arythmies. Les personnes sujettes à cette condition devraient savoir comment arrêter l'attaque à temps. Concernant la réception des médicaments, le médecin traitant les informera.

Symptômes

Le signe avant-coureur de la tachycardie n'existe pas. Il est possible d'identifier la condition même au moment où le nombre de crises cardiaques devient assez fréquent.

Lorsque la fréquence des contractions myocardiques atteint le niveau de 110 battements / min, une personne présente des signes caractéristiques de cette condition:

  1. on a l'impression que le cœur peut sortir de la poitrine;
  2. il y a un mal de tête et des vertiges;
  3. la personne transpire souvent, un essoufflement apparaît;
  4. souvent une personne est malade;
  5. il fait noir dans les yeux;
  6. dans la bouche sèche, la peau pâlit.

Une attaque de tachycardie, dans laquelle les centres pathologiques du système de conduction se trouvent dans les oreillettes, se manifeste par la transpiration, des mictions fréquentes, de la fièvre, des gaz.

La tachycardie sinusale se caractérise par une fréquence cardiaque double. Un homme est agité; la nuit, il ne peut pas s'endormir. Au début de l'épisode nocturne de l'attaque, la personne se réveille immédiatement.

En outre, avec une tachycardie sinusale, le patient perd son appétit. Après l'attaque, au contraire, il a vraiment envie de manger. Bien que la fréquence cardiaque soit élevée, la pression artérielle est réduite..

Les causes

La tachycardie peut commencer en raison d'effets physiologiques ou pour des raisons pathologiques. Dans le premier cas, l'attaque se développe en raison de facteurs non liés à la maladie et au dysfonctionnement d'organe. Il est normal que des fluctuations de fréquence cardiaque se produisent occasionnellement. Cela se produit en cas de stress, de stress physique, de consommation d'alcool ou d'une tasse de café fort. Le travail du cœur à ce moment est accéléré et la fréquence cardiaque peut atteindre 90 battements par minute.

Vous pouvez observer des attaques de tachycardie avec les pathologies cardiaques suivantes:

  • myocardite et dystrophie myocardique;
  • maladie cardiaque congénitale ou acquise;
  • hypertension, lorsque la pression artérielle atteint 140/90 mm RT. Art et plus;
  • maladie de l'artère coronaire;
  • autres anomalies du cœur;
  • cardiomyopathie.

Il existe un certain nombre de conditions qui ne sont pas directement liées à l'activité cardiaque, mais peuvent également provoquer des attaques de tachycardie, parmi lesquelles:

  • la ménopause chez les femmes;
  • troubles hormonaux dans le corps;
  • changements soudains de la pression artérielle dans les artères;
  • dystonie végétovasculaire;
  • la présence d'allergies;
  • anémie;
  • les maladies infectieuses et le développement de formations purulentes;
  • SRAS et grippe;
  • la présence de néoplasmes d'étiologies diverses.
  • Si une personne prend de façon incontrôlable certains médicaments, par exemple des antidépresseurs, dans ce cas également, le rythme cardiaque est perturbé. Même les mucolytiques en tant que réaction indésirable peuvent entraîner une tachycardie..

    Les attaques surviennent après avoir bu de l'alcool, des drogues et des boissons contenant de la caféine. Et ce ne sont pas toutes les raisons qui conduisent à une attaque. Même la nutrition peut affecter cela, et il a été prouvé que les personnes obèses sont sujettes aux maladies cardiaques dans la plupart des cas..

    Comment fournir les premiers soins?

    Lors d'une crise de tachycardie, vous devez absolument appeler un médecin, mais en vous attendant à ce qu'il ne reste pas assis, vous devez essayer d'éliminer rapidement les symptômes dangereux à la maison.

    1. Invitez le patient à respirer profondément et à tenir le coup pendant un moment. L'air expire lentement, sans précipitation. Et donc pendant 5 minutes.
    2. Appuyez avec force sur la zone des globes oculaires. La durée d'une telle pression dure 10 secondes.
    3. Pour réduire le pouls, vous devez tremper votre tête dans de l'eau froide ou au moins vous laver à l'eau froide.
    4. Si les ambulanciers paramédicaux sont en route, il est conseillé de se passer de médicaments, sinon, pour éliminer une affection potentiellement mortelle, vous devez prendre l'un des médicaments suivants: valocordin ou corvalol.
    5. Une personne doit être complètement à ce moment, surtout si le pouls a augmenté à 120 battements par minute ou plus.

    Quand appeler une ambulance?

    Une ambulance est provoquée lorsque la condition empire. Avant d'arriver, les soins d'urgence doivent être préparés pour les questions liées aux symptômes qu'ils vont poser, à savoir:

    • des lectures du pouls au début de l'attaque et de sa croissance au cours d'une certaine période;
    • indiquer les facteurs qui ont provoqué l'attaque;
    • si des médicaments ont été pris pendant l'attaque, quoi et en quelle quantité.

    Les médecins qui arrivent doivent effectuer les procédures médicales suivantes pour arrêter l'attaque:

    1. l'introduction dans la veine d'un médicament pour l'arythmie;
    2. l'adénosine triphosphate est également injectée dans une veine, ce qui empêche le développement de la ré-excitation;
    3. en même temps, un antagoniste du calcium est introduit;
    4. si la pression artérielle est réduite à un état critique, une thérapie par impulsions électromagnétiques est effectuée.

    Comment ne pas nuire?

    Pendant une attaque, vous ne pouvez pas effectuer certaines actions qui peuvent augmenter la fréquence cardiaque. Par exemple, prenez un bain chaud ou buvez des boissons fortes. Ces recommandations s'appliquent à tous les patients sujets à la tachycardie, même s'ils n'ont actuellement pas d'attaque. Les recommandations générales comprennent:

    • boire fréquemment du café et du cacao, et il n'est même pas recommandé de manger du chocolat;
    • Il n'est pas recommandé de prendre des médicaments contenant de la caféine;
    • manger des plats épicés et salés;
    • pratiquer des sports actifs;
    • si vous souhaitez prendre des compléments alimentaires, consultez d'abord votre médecin;
    • avec une tendance à la tachycardie, il est interdit de fumer, de trop manger, de surmener mentalement et physiquement.

    Vidéo utile

    Répétons quoi faire et quels premiers soins devraient être prodigués avec une fréquence cardiaque rapide.

    Conclusion

    Une attaque de tachycardie peut être une condition dangereuse même si elle ne dure que quelques secondes. Sous son influence, des changements pathologiques peuvent se produire dans le cœur, entraînant finalement diverses complications. Les plus courants sont l'arrêt cardiaque soudain, le travail au ralenti du muscle cardiaque, l'infarctus aigu du myocarde. Toutes ces conditions peuvent être évitées si vous savez quoi faire pour arrêter l'attaque de la tachycardie et effectuer un traitement ultérieur de la maladie sous-jacente.

    Causes et traitement des palpitations cardiaques

    Des palpitations cardiaques peuvent survenir chez l'adulte à tout âge, les causes du développement de la pathologie sont différentes, mais la situation nécessite toujours une surveillance, une thérapie en temps opportun et une correction du mode de vie.

    Des palpitations cardiaques peuvent survenir même chez des personnes en bonne santé.

    Pourquoi y a-t-il un rythme cardiaque rapide?

    Les palpitations cardiaques appelées tachycardie, surviennent dans diverses maladies. Souvent, un malaise est observé même chez les personnes en bonne santé après avoir trop mangé, bu de l'alcool, se produire pendant le stress, après un effort physique. Les attaques se produisent soudainement, leur durée peut être de quelques secondes, heures ou jours.

    En soi, un rythme cardiaque rapide n'est pas considéré comme une maladie - une condition similaire signale un dysfonctionnement du corps.

    Les principales causes de palpitations cardiaques

    La tachycardie physiologique est une réaction naturelle du corps à la peur, au stress, au surmenage, aux rires et aux pleurs, tandis que la pression est normale ou augmente légèrement. Pendant les rapports sexuels, le nombre de contractions cardiaques atteint 135 battements par minute, et pendant l'orgasme il atteint 180, cette condition est même bénéfique pour le corps, car le myocarde s'entraîne et se renforce. La forme pathologique de la maladie est caractérisée par des crises qui se produisent dans un état calme sans raison apparente..

    D'où vient la tachycardie:

    • insomnie chronique, mauvaise qualité du sommeil;
    • utilisation à long terme d'antidépresseurs, de médicaments, d'aphrodisiaques;
    • abus de boissons à base de caféine, d'alcool et de chocolat;
    • obésité;
    • vieillesse.

    Chez les personnes en surpoids, la tachycardie est plus fréquente.

    La fréquence cardiaque augmente à une température pendant la grippe, le SRAS - chaque degré supplémentaire augmente la fréquence cardiaque de 10 unités. Les femmes souffrent de tachycardie plus souvent que les hommes en raison de leur émotivité, une tendance aux sautes d'humeur. Les palpitations cardiaques surviennent souvent chez les personnes puissantes, exigeantes ou souffrant de crises de dépression, d'auto-flagellation.

    Normalement, chez les personnes en bonne santé, le cœur se contracte à une fréquence de 60 à 80 battements / minute. La tachycardie est diagnostiquée avec une augmentation persistante de la fréquence cardiaque jusqu'à 90 coups..

    Quelles maladies provoquent un fort rythme cardiaque?

    La tachycardie est un compagnon fréquent des pathologies de nature cardiovasculaire, se développe dans le contexte des pathologies endocriniennes, du déséquilibre hormonal. Les attaques ont des symptômes caractéristiques - essoufflement, fièvre, inconfort dans la poitrine, sensation de peur, panique et anxiété, faiblesse, la personne s'assombrit dans les yeux, elle a du mal à respirer.

    Le pouls devient plus fréquent avec une pression accrue en raison du travail accru du muscle cardiaque dans le contexte d'un effort physique intense, après avoir bu de l'alcool et en surpoids. Tachycardie avec hypotension artérielle - une conséquence des saignements, de l'anémie, des infections purulentes, de divers types de conditions de choc.

    Maladies dans lesquelles la fréquence cardiaque augmente:

    • maladie myocardique;
    • fibrillation auriculaire;
    • malformations cardiaques congénitales ou acquises;
    • ischémie, crise cardiaque;
    • déformation ou malnutrition du muscle cardiaque.

    La fibrillation auriculaire augmente la fréquence cardiaque

    Le pouls rapide survient chez les femmes pendant la ménopause, des symptômes similaires se produisent avec des problèmes de glande thyroïde, la présence de néoplasmes malins ou bénins dans le corps, la leucémie.

    Une autre raison de la tachycardie - le phéochromocytome, est un type spécial de tumeur qui provoque une synthèse active de l'hormone adrénaline. La maladie s'accompagne de migraines sévères, d'hypertension artérielle, de transpiration sévère, les mains commencent à trembler, tourmentées par des nausées, un essoufflement.

    Si le rythme cardiaque augmente après avoir mangé, cela peut indiquer des problèmes d'estomac, un diabète sucré, des sensations souvent désagréables après avoir mangé se produisent chez les personnes en surpoids, lors d'une suralimentation..

    Tachycardie chez la femme enceinte et l'enfant

    Une augmentation de la fréquence cardiaque se produit chez les femmes pendant la grossesse et après l'accouchement dans le contexte d'une diminution de l'hémoglobine et du niveau de globules rouges. En même temps, on sent à quel point le cœur bat, la femme se plaint de fatigue chronique, de faiblesse, de vertiges et la peau devient pâle et sèche. Normalement, chez les femmes enceintes, le pouls doit être supérieur de 10 unités à ce qu'il était avant la conception.

    Causes de la tachycardie chez la femme enceinte:

    • carence en calcium, acide ascorbique, magnésium;
    • stress;
    • déshydratation avec toxicose sévère aux premiers stades;
    • dystonie végétovasculaire - accompagnée d'attaques de panique, de douleurs dans le sternum, d'essoufflement;
    • dans les derniers stades, la tachycardie se développe en raison de la demande accrue d'oxygène chez l'enfant.

    La dystonie végétative-vasculaire se traduit par une mauvaise santé et une augmentation du rythme cardiaque

    La tachycardie fœtale se produit avec des anomalies chromosomiques, une infection intra-utérine, une formation anormale du placenta, un conflit rhésus, une grossesse multiple.

    Les fluctuations du pouls d'un enfant sont un phénomène normal causé par un changement fréquent des besoins du corps. Si le cœur commence à battre vite dans un état calme, alors nous parlons de tachycardie. Les causes du développement de la pathologie sont les mêmes que chez l'adulte - maladies infectieuses, virales, cardiaques, stress, surmenage.

    Plus l'enfant est petit, plus son cœur bat vite. Pour les nouveau-nés, la norme est de 120 à 160 battements / minute, chez les enfants d'âge préscolaire, les indicateurs chutent à 130 battements, chez les adolescents, le pouls s'approche des valeurs adultes, la tachycardie peut survenir dans le contexte d'une poussée hormonale.

    Palpitations cardiaques et sommeil

    Des attaques fréquentes de tachycardie la nuit affectent négativement l'ensemble du corps - les organes internes s'usent rapidement, l'insuffisance cardiaque se développe, l'angine de poitrine, le risque de crise cardiaque augmente. Les attaques pendant le sommeil s'accompagnent de peur, d'une sensation de manque d'air, une personne se réveille souvent en sueur froide, après le réveil, le cœur bat violemment.

    Causes de la tachycardie pendant et après le sommeil:

    • crise cardiaque, endocardite d'origine bactérienne, myocardite, péricardite;
    • cardiosclérose, angine de poitrine, ischémie;
    • asthme, maladie pulmonaire, pneumothorax;
    • violation des glandes surrénales;
    • allergie;
    • une forte diminution de la glycémie ou du sodium.

    Les attaques de tachycardie le matin sont plus prononcées, car après le réveil, tous les systèmes commencent à fonctionner activement, souvent le rythme cardiaque devient plus fréquent avec un changement brusque de position corporelle.

    La tachycardie nocturne indique une ischémie

    Quel est le danger d'un rythme cardiaque rapide

    La tachycardie est particulièrement dangereuse pour les enfants, car elle peut provoquer le développement de pathologies cardiaques sévères. Pendant la grossesse, un rythme cardiaque rapide affecte négativement l'état de la femme et le développement du fœtus.

    Les conséquences de la tachycardie:

    • une forte probabilité de caillots sanguins, ce qui peut provoquer un accident vasculaire cérébral;
    • l'insuffisance cardiaque se développe, les organes commencent à souffrir d'une carence en oxygène, en nutriments;
    • œdème pulmonaire;
    • l'asthme cardiaque;
    • accident vasculaire cérébral;
    • crampes.

    Important! Avec n'importe quelle forme de la maladie, dans le contexte d'une attaque prolongée, un arrêt cardiaque peut survenir.

    Si la tachycardie n'est pas traitée, une insuffisance cardiaque peut se développer.

    Quel médecin contacter?

    En cas d'attaques fréquentes de tachycardie, un cardiologue doit être consulté. Sur la base des résultats des analyses, de l'ECG, des ultrasons et d'autres méthodes de diagnostic, une consultation avec un endocrinologue, un gynécologue, un neurologue, un chirurgien cardiaque peut être nécessaire.

    Avec un rythme cardiaque rapide, vous devez consulter un cardiologue

    Que faire à la maison?

    Étant donné que les signes de tachycardie commencent toujours soudainement, il est important de savoir comment réduire rapidement vous-même votre fréquence cardiaque.

    Premiers secours pour un rythme cardiaque fort

    Lorsque les premiers signes d'une attaque de tachycardie apparaissent, il est nécessaire de calmer, retirer ou desserrer les éléments de pression des vêtements.

    Comment faire face à un rythme cardiaque fort:

    1. Buvez un sédatif - Valériane, Valocordin, teinture d'aubépine.
    2. Vous pouvez boire de l'eau froide avec du gaz, laver.
    3. Prendre une position horizontale.
    4. Inspirez profondément par le nez, retenez votre respiration pendant 35 à 45 secondes, ne forcez pas, expirez lentement. Répétez l'exercice 4-6 fois.
    5. Pendant quelques secondes, appuyez légèrement sur les globes oculaires.

    L'eau gazéifiée aidera à normaliser la fréquence cardiaque.

    Avec une attaque sévère, vous pouvez essayer de faire vomir, ce qui vous aidera à vous débarrasser du spasme. Si l'état ne s'améliore pas, appelez un médecin.

    Médicaments pour battre le cœur

    Le traitement de la tachycardie vise à identifier et à éliminer les maladies sous-jacentes qui ont déclenché une augmentation de la fréquence cardiaque. En plus des principaux médicaments, on prescrit au patient des pilules qui normalisent la fréquence cardiaque.

    Comment traiter la tachycardie:

    • sédatifs naturels - Novo-Passit, Persen, vous pouvez les prendre à des fins thérapeutiques et prophylactiques;
    • agents synthétiques à effet sédatif - Diazépam, Seduxen, Relanium;
    • bloqueurs des canaux sodiques - Bonnecor, Quinidine;
    • β-bloquants - Anaprilin, Eskomol;
    • bloqueurs des canaux potassiques - Amiodarone;
    • bloqueurs des canaux calciques lents - Vérapamil;
    • glycosides cardiaques - Strofantine, Digoxine;
    • médicaments pour normaliser les niveaux de thyroxine dans les maladies thyroïdiennes - Mikroyod.

    Si la tachycardie est apparue dans le contexte d'une hyperthyroïdie, d'une maladie cardiaque, d'une ischémie, le traitement est effectué à l'aide d'une intervention chirurgicale.

    Sédatif Novo-Passit à partir d'ingrédients naturels

    Remèdes populaires

    Les méthodes de médecine alternative aideront à normaliser la fréquence cardiaque et à améliorer l'effet des médicaments.

    Moyens de lutte contre la tachycardie:

    1. Mélanger l'achillée et le jus de racine à parts égales, dissoudre 22 à 25 gouttes du produit obtenu dans 50 ml d'eau, boire le médicament deux fois par jour.
    2. Infuser 15 g de fruits d'aubépine hachés 240 ml d'eau bouillante, laisser dans un récipient fermé pendant 2 heures, boire 70 ml 2 à 4 fois par jour.
    3. Dans 250 ml d'eau bouillante, versez 5 g d'herbe ou de racines de valériane, laissez mijoter le mélange dans un bain de vapeur pendant une demi-heure, ajoutez de l'eau au volume d'origine. Buvez toute la dose de médicament avant le coucher.

    Le bouillon d'aubépine est un bon sédatif

    Pour éviter le développement de la tachycardie, vous pouvez préparer un mélange de quatre citrons, ils doivent être écrasés, 30 ml de miel, 15 inflorescences de géranium. Ajouter 15 amandes crues à la masse, 10 ml de teinture d'aubépine et de valériane chacune. Prenez 15 ml du médicament un quart d'heure avant les repas 2 à 4 fois par jour. Durée du traitement - 6-8 semaines.

    La prévention

    Toute maladie cardiaque est plus facile à prévenir qu'à traiter, de simples mesures préventives aideront à normaliser la fréquence cardiaque, à éviter le développement de pathologies sévères..

    Comment éviter la tachycardie:

    • abandonner les dépendances;
    • consommer moins de boissons contenant de la caféine;
    • exercice modéré mais régulier; la natation est particulièrement bénéfique;
    • Faites du yoga, méditez - cela aidera à éliminer les signes de stress;
    • perdre du poids;
    • bien manger - les agrumes, le lait, le poisson, les bananes, les raisins, le miel sont utiles pour le cœur;
    • passer plus de temps à l'extérieur.

    Afin de remarquer l'apparition de la maladie à temps, vous devez mesurer la pression artérielle, le pouls tous les jours, surveiller régulièrement le cholestérol et la glycémie, vérifier la glande thyroïde, les femmes doivent passer des tests hormonaux, en particulier au moment de la ménopause.

    Les palpitations cardiaques sont le signe de nombreuses maladies cardiovasculaires, endocriniennes et de problèmes digestifs. De rares attaques de tachycardie ne sont pas dangereuses, mais si des sensations désagréables apparaissent souvent, ne partez pas longtemps, vous devriez subir un examen complet.

    Causes et traitement des palpitations cardiaques, que prendre

    À partir de cet article, vous apprendrez: pourquoi il peut y avoir un rythme cardiaque rapide (ou fréquence cardiaque - fréquence cardiaque abrégée), s'il est dangereux. Comment est-elle traitée et est-elle toujours requise.

    Auteur de l'article: Victoria Stoyanova, médecin de catégorie 2, chef du laboratoire du centre de diagnostic et de traitement (2015-2016).

    Un pouls de 90 battements par minute (chez l'adulte) est considéré comme rapide. Chez les nouveau-nés, la fréquence cardiaque ne doit pas dépasser 150 battements par minute. Chez les enfants de moins de 10-12 ans - jusqu'à 120-130. Chez les adolescents - jusqu'à 110 battements par minute.

    Les causes des palpitations cardiaques peuvent être différentes et ne sont pas toujours associées aux maladies cardiaques. Dans certains cas, une fréquence cardiaque plus élevée peut être une option normale, et vous n'avez rien à faire - mais dans la plupart des cas, un traitement est toujours nécessaire.

    En soi, un pouls rapide n'est pas une maladie indépendante, mais un symptôme d'autres troubles dans le corps. Leur traitement est effectué par des médecins tels que cardiologue, arythmologue, chirurgien cardiaque, endocrinologue, nutritionniste, médecin du sport, neurologue, psychothérapeute.

    Au début avec un pouls rapide, consultez un thérapeute.

    Rythme cardiaque

    Pourquoi le rythme cardiaque augmente-t-il?

    Raisons de la fréquence cardiaque élevée:

    • processus physiologiques normaux;
    • mauvais style de vie;
    • anomalies congénitales et acquises du cœur et des vaisseaux sanguins;
    • maladies endocriniennes.

    Pendant la journée, le pouls peut varier considérablement. Et si vous remarquez que votre cœur bat un peu plus vite que d'habitude, ne vous inquiétez pas immédiatement.

    Quand une fréquence cardiaque rapide est normale?

    Normalement, le rythme cardiaque devient plus fréquent pour les raisons suivantes:

    • faire de l'exercice;
    • réveil après le sommeil;
    • un changement de position corporelle (lorsque vous vous êtes levé brusquement);
    • émotions fortes (négatives et positives);
    • apport alimentaire (si vous mangez dur, le pouls peut augmenter).

    Habituellement, un rythme cardiaque aussi fréquent n'est même pas ressenti. Ou vous pouvez le remarquer, mais il ne s'accompagnera pas d'autres symptômes désagréables (inconfort, douleur thoracique, sensation de «sauter» du cœur de la poitrine, essoufflement sévère, etc.)

    Dans ce cas, vous n'avez rien à faire. Cette condition n'est pas dangereuse si vous n'avez pas de maladie cardiaque..

    Le cœur bat plus souvent dans l'enfance et l'adolescence. Si vous remarquez que votre enfant a un pouls plus rapide que le vôtre, c'est normal. Si rien n'inquiète l'enfant lui-même, vous pouvez être calme.

    Aussi appelée tachycardie idiopathique. Une condition où une fréquence cardiaque élevée est associée aux caractéristiques individuelles du corps. En règle générale, dans ce cas, la fréquence cardiaque s'écarte de la norme de 10 à 15 battements par minute. Dans ce cas, il n'y a aucune raison qui provoque un pouls rapide et aucun problème de santé. Dans ce cas, vous n'avez rien à faire non plus, aucun traitement n'est nécessaire.

    Fréquence cardiaque élevée en raison d'un mode de vie inapproprié

    La tachycardie peut être déclenchée par:

    1. fumeur
    2. mauvaise alimentation (une grande quantité de gras, frits, épicés, fast-food, manque de produits à base de poisson);
    3. stress émotionnel ou physique (stress au travail ou à l'école, charges sportives excessives);
    4. manque de sommeil;
    5. l'utilisation de grandes quantités de café ou de boissons énergisantes.

    Dans ce cas, consultez un cardiologue et passez un examen pour déterminer si vous avez des maladies cardiaques ou d'autres organes. Si les médecins n'ont révélé aucune pathologie, pour normaliser la fréquence cardiaque, il est nécessaire d'éliminer les causes qui ont provoqué son augmentation.

    Pour ajuster le régime, vous devez consulter un nutritionniste. Pour établir un nouveau plan d'activité physique, les athlètes auront besoin d'un médecin du sport. Si vous souffrez d'un stress constant et de troubles du sommeil, consultez votre psychothérapeute..

    Si le mauvais style de vie a provoqué une maladie, vous aurez besoin d'un traitement pour la pathologie sous-jacente qui a causé la tachycardie.

    Fréquence cardiaque causée par une maladie

    La tachycardie est un signe de nombreuses maladies du système cardiovasculaire:

    • ischémie chronique du cœur (elle est à son tour provoquée par des pathologies des vaisseaux coronaires, par exemple l'athérosclérose ou la thrombose);
    • anomalies cardiaques (sténose des valves mitrale et autres, canal artériel ouvert, troubles de la conduction myocardique, bloc auriculo-ventriculaire);
    • myocardite (processus inflammatoire dans le cœur);
    • infarctus du myocarde;
    • Syndrome WPW (présence d'un faisceau de Kent - une voie anormale entre l'oreillette et le ventricule).

    Dans ce cas, le rythme cardiaque rapide est de nature paroxystique. C'est ce que l'on appelle la tachycardie paroxystique. Elle s'accompagne d'autres manifestations désagréables. Une arythmie potentiellement mortelle peut survenir - fibrillation ventriculaire.

    Souvent, le pouls peut devenir plus rapide en raison de perturbations du fonctionnement du système nerveux:

    • dystonie neurocirculatoire,
    • dystonie végétative.

    Ces maladies sont difficiles à diagnostiquer, car elles s'accompagnent de nombreux symptômes similaires à d'autres maladies..

    En outre, une fréquence cardiaque élevée peut être un symptôme de maladies du système endocrinien:

    • hyperthyroïdie;
    • très rarement - hypothyroïdie.

    Dans ce cas, le pouls est fréquent en permanence, pas sous forme d'attaques. Les complications comprennent le flutter ou la fibrillation auriculaire.

    Symptômes accompagnant les palpitations cardiaques

    D'autres manifestations dépendent de la maladie qui a provoqué le pouls rapide. Pour comprendre à quel médecin s'adresser et que faire, se familiariser avec les manifestations des maladies, dont l'un des symptômes est la tachycardie.

    Tachycardie paroxystique dans les malformations cardiaques

    Il a des délais clairs, c'est-à-dire que vous pouvez vous rappeler exactement quand l'attaque a commencé et quand elle s'est terminée. Elle peut survenir à la fois spontanément au repos et à la suite de facteurs provoquants (stress, activité physique, prise de substances affectant le système cardiovasculaire).

    Une attaque d'un rythme cardiaque rapide (jusqu'à 220 battements par minute) s'accompagne de:

    • vertiges
    • parfois évanouissement;
    • acouphène;
    • une sensation de constriction dans la poitrine et de «sauter» du cœur de la poitrine;
    • parfois nausées et transpiration.

    Pendant le paroxysme, un flutter ou une fibrillation ventriculaire peut se développer. Une attaque prolongée peut provoquer un choc cardiogénique et un arrêt cardiaque..

    Si vous avez remarqué des paroxysmes de tachycardie au moins une fois, contactez un arythmologue qui vous prescrira un examen supplémentaire, puis un traitement (cela dépendra de la cause spécifique, dans la plupart des cas, il est rapide).

    Tachycardie dans les troubles de la régulation nerveuse

    Une augmentation de la fréquence cardiaque est observée avec VVD et NCD (dystonie neurocirculatoire).

    La tachycardie avec VSD est persistante (jusqu'à 140 battements par minute), le cœur ne répond pas bien à l'activité physique. Parfois, c'est tellement mauvais que le patient ne peut pas effectuer ses activités quotidiennes (marcher longtemps, monter des escaliers, etc.)

    Avec les MNT, une augmentation de la fréquence cardiaque peut être constante ou paroxystique.

    Manifestations de l'IRR, à l'exception de la tachycardie:

    1. étourdissements et acouphènes fréquents;
    2. faiblesse et fatigue;
    3. transpiration
    4. intolérance à la congestion;
    5. anxiété et suspicion;
    6. somnolence;
    7. sautes d'humeur soudaines;
    8. changements de température;
    9. attaques de panique possibles et états obsessionnels.

    Avec des symptômes psychologiques prononcés, la maladie peut être difficile à distinguer de la névrose ou de la psychose..

    Manifestations de la dystonie neurocirculatoire:

    • frilosité des jambes et des bras;
    • bras et jambes froids, peau pâle;
    • fatigue, faiblesse;
    • maux de tête et vertiges;
    • pression artérielle basse ou élevée.

    Le traitement de ces maladies est symptomatique. Dirigé par un neurologue et un cardiologue.

    Les symptômes de la dystonie neurocirculatoire

    Palpitations cardiaques dans les troubles endocriniens

    L'hyperthyroïdie s'accompagne toujours d'une tachycardie - production excessive d'hormones par la glande thyroïde. Avec cette pathologie, le rythme cardiaque est constamment rapide, la fréquence cardiaque atteint 120 battements par minute, même au repos. Le pouls ne ralentit pas même pendant le sommeil.

    La maladie peut être identifiée par les symptômes suivants:

    • hypertrophie de la glande thyroïde;
    • une grande différence entre la pression supérieure et inférieure;
    • maux d'estomac;
    • augmentation de l'appétit malgré cela - perte de poids;
    • transpiration
    • irritabilité, fatigue;
    • violation du cycle menstruel chez les filles, une augmentation des glandes mammaires et une diminution de la puissance chez les hommes;
    • hypertrophie du foie (réversible);
    • glycémie élevée.

    Si vous vous retrouvez avec ces symptômes, contactez votre endocrinologue..

    Très rarement, une tachycardie persistante peut être un signe d'hypothyroïdie, mais généralement avec cette maladie, le rythme cardiaque, au contraire, ralentit

    cliquez sur la photo pour l'agrandir

    Diagnostique

    Pour identifier la cause de la tachycardie, les médecins examinent le cœur, les organes internes, le sang, la glande thyroïde, le système nerveux.

    Si vous constatez une augmentation de la fréquence cardiaque, qui s'accompagne d'autres symptômes désagréables, consultez un médecin (principalement un cardiologue, il pourra alors vous référer à d'autres spécialistes).

    Pour déterminer la cause de l'augmentation de la fréquence cardiaque, vous devez faire:

    • ECG;
    • Examen Holter;
    • Echo KG (échographie du cœur);
    • Échographie de la glande thyroïde;
    • Échographie du foie;
    • test sanguin général, pour le cholestérol et le glucose, pour l'infection;
    • Analyse d'urine.

    Après avoir étudié les résultats de tous les tests, le médecin prescrira un traitement, en fonction de la maladie identifiée. Pour les maladies endocriniennes ou nerveuses, vous devrez prendre des médicaments, et pour les malformations cardiaques, le plus souvent, ils seront opérés.

    Après s'être débarrassé de la maladie sous-jacente, le rythme cardiaque revient à la normale.

    Comment traiter la tachycardie avec diverses maladies

    Les palpitations cardiaques peuvent être guéries complètement, en se débarrassant de sa cause.

    Cardiopathie

    Les causes et le traitement des palpitations cardiaques sont fortement liés: selon la maladie, les palpitations cardiaques sont traitées en utilisant différentes méthodes (de manière conservatrice ou rapide).

    Traitement médical

    MaladieMédicaments pour le traitement
    Ischémie cardiaque provoquée par l'athérosclérose ou la thromboseStatines, agents antiplaquettaires, anticoagulants, nitrates, bêta-bloquants
    MyocarditeImmunomodulateurs, antiviraux, antifongiques ou antibactériens, selon l'agent pathogène
    Période post-infarctusMédicaments de soutien (glycosides, vitamines B, magnésium, potassium)

    Avec les malformations cardiaques, la chirurgie est le plus souvent nécessaire, car les médicaments n'éliminent pas la cause de la maladie.

    Traitement chirurgical des malformations cardiaques

    MaladieOpération
    Sténose valvulaire mitraleCommissurotomie mitrale
    Conduit artériel ouvertInstallation de l'occluseur
    Syndrome de WPWAblation par radiofréquence
    Bloc auriculo-ventriculaire, troubles de la conduction myocardiqueInstallation d'un stimulateur cardiaque ou d'un défibrillateur cardioverter
    Athérosclérose ou thrombose de l'artère coronaireGreffe de pontage coronarien

    Que faire avec le paroxysme (tachycardie paroxystique)?

    Si vous avez une attaque de tachycardie pour la première fois, appelez immédiatement une ambulance.

    Après l'élimination du paroxysme, le médecin vous informera sur la façon d'agir en cas de répétition.

    Dès que vous ressentez le début d'une attaque, effectuez des tests vagaux dans lesquels vous stimulez le nerf vague:

    1. exercez une pression sur vos yeux fermés;
    2. Effectuer un massage des sinus carotidiens (situé sous la mâchoire inférieure);
    3. pousser sur la racine de la langue;
    4. retenez votre souffle et lavez-vous à l'eau froide;

    Avant d'utiliser des techniques vagales, consultez un médecin pour connaître la bonne technique pour leur mise en œuvre.

    Le médecin prescrit également des antiarythmiques pour soulager une crise de tachycardie. Il s'agit souvent de vérapamil. Cependant, il est contre-indiqué de prendre avec le syndrome de WPW et certaines autres maladies. Avec le syndrome de WPW, l'ATP est utilisé par voie intraveineuse.

    N'utilisez des antiarythmiques que selon les directives de votre médecin. Une mauvaise utilisation met la vie en danger..

    Traitement des VVD et des MNT

    Le traitement de ces maladies est symptomatique. Les médecins prescrivent des médicaments pour soulager les symptômes qui préoccupent le plus le patient.

    Si la tachycardie est sévère, des bêta-bloquants sont prescrits (par exemple, Anaprilin).

    Si un rythme cardiaque fréquent se produit en raison d'une anxiété accrue, des anxiolytiques (Phénazépam, Valium, Seduxen) ou des antidépresseurs à effet anti-anxiété (Paxil, Amitriptyline) sont prescrits.

    Les procédures s'appliquent également:

    • massage,
    • bains de conifères,
    • électrophorèse.

    Thérapie contre l'hyperthyroïdie

    Pour l'hyperthyroïdie, les médecins recommandent des médicaments thyréostatiques qui réduisent la production d'hormones thyroïdiennes (par exemple, Merkazolil).

    Les bêta-bloquants sont prescrits pour le traitement symptomatique de la tachycardie (Obzidan).

    Aussi, pour éliminer l'hyperthyroïdie, et avec elle la tachycardie, suivez un régime:

    • manger plus de produits laitiers et de lait aigre, de légumes, de fruits;
    • renoncer au thé, au café, au cacao, aux épices et au chocolat.

    Remèdes populaires pour les palpitations cardiaques

    Ils aident bien si la cause de la tachycardie est le VSD..

    AubépinePrenez 15 g de baies, versez un verre d'eau bouillante, insistez pendant 2 heures, buvez 3 fois par jour avant les repas, 1-2 cuillères à soupe.
    Récolte à base de plantesPrenez 40 g de racine de valériane hachée, 40 g d'aubépine, 20 g de fleurs de muguet, 30 g de menthe, 30 g de fenouil. Versez un litre d'eau bouillante. Prenez un verre par jour, en le divisant en 3 doses.
    Immortelle de sablePrenez 15 g de plante médicinale, versez un verre d'eau bouillante, insistez pendant une heure. Prendre 1/3 tasse 3 fois par jour.

    Avant de boire des décoctions, passez par le diagnostic, car avec les malformations cardiaques, de nombreuses herbes sont contre-indiquées.

    En général, le pronostic de la tachycardie est favorable. Les palpitations cardiaques peuvent être complètement éliminées en suivant les recommandations pour le traitement de la maladie sous-jacente..

    Palpitations cardiaques: raisons de faire

    Chaque personne a été confrontée à des situations où son cœur a commencé à battre plus vite avec excitation, joie, peur ou effort physique. Parfois, il commence à battre après une tasse de café ou de thé fort, à prendre certains médicaments, à manger avec excès et d'autres causes naturelles. Un rythme cardiaque aussi fort est physiologique et, après exposition à un facteur provoquant, le pouls revient à la normale..

    Cependant, un pouls rapide peut souvent indiquer la présence d'une maladie, puis un tel symptôme n'apparaît pour aucune raison physiologique, et la condition qui en résulte peut être dangereuse pour la santé et la vie. Dans ce cas, la présence de tachycardie doit toujours être la raison pour laquelle vous allez chez le médecin. Dans cet article, nous vous présenterons les principales causes, manifestations, complications possibles et moyens d'éliminer un rythme cardiaque fort..

    Les causes

    Dès l'introduction de l'article, il devient clair qu'un rythme cardiaque fort peut être physiologique ou pathologique. Les raisons de l'apparition de l'une ou l'autre option sont différentes.

    Les facteurs suivants peuvent provoquer la survenue d'une tachycardie physiologique:

    • activité physique: haltérophilie, travail physique, sports ou éducation physique;
    • stress émotionnel: joie, peur, anxiété, irritation, excitation, peur, etc.;
    • trop manger;
    • effets environnementaux: chaleur, gaz, air, manque d'oxygène en altitude, ozone de surface après un orage;
    • l'utilisation de boissons contenant de la caféine;
    • réactions allergiques;
    • fièvre (par exemple, grippe ou SRAS);
    • changements hormonaux en début de grossesse, toxicose précoce ou ménopause.

    En règle générale, après avoir éliminé le facteur provoquant, la tachycardie physiologique disparaît complètement et l'état général ne souffre en aucune façon. Si cela ne se produit pas, une personne doit réfléchir à la nécessité de consulter un médecin et découvrir les raisons de la détérioration de sa santé..

    Un rythme cardiaque fort et pathologique peut être causé non seulement par des problèmes cardiaques ou sanguins, mais également par des maladies ou des conditions pathologiques d'autres organes et systèmes:

    • cardiosclérose;
    • La cardiopathie ischémique;
    • arythmies;
    • dystrophie myocardique;
    • myocardite;
    • péricardite exsudative ou adhésive;
    • cardiomyopathie;
    • malformations cardiaques;
    • hypertension artérielle ou hypotension;
    • insuffisance cardiaque aiguë;
    • dystonie végétative-vasculaire;
    • anémie;
    • perte de sang
    • déshydratation;
    • crises de douleur aiguë (par exemple, coliques);
    • surcharge régulière du système nerveux (surmenage chronique, stress, manque de sommeil, etc.);
    • maladies endocriniennes (hyperthyroïdie, myxœdème, augmentation de la production d'adrénaline avec phéochromocytome);
    • obésité;
    • empoisonnement;
    • infections purulentes;
    • manque de calcium et de magnésium;
    • surdosage de certaines drogues, alcool, drogues;
    • les troubles mentaux;
    • tumeurs;
    • maladie grave et prolongée.

    Identifier la cause exacte du rythme cardiaque fort pathologique n'est possible qu'à l'aide d'un diagnostic complet. Le médecin étudie attentivement le pouls (sa force, sa fréquence, son remplissage, son rythme), écoute les plaintes du patient et étudie son anamnèse. Pour exclure les pathologies du cœur et des vaisseaux sanguins, le patient est prescrit:

    Si des pathologies du cœur ou des vaisseaux sanguins sont détectées, l'étude peut être complétée par d'autres méthodes de diagnostic et, en l'absence de telles déviations, le patient est soumis à des consultations et à un examen plus approfondi avec d'autres spécialistes spécialisés (neurologue, endocrinologue, hématologue, etc.). Dans certains cas, il est conseillé au patient de consulter un psychothérapeute pour identifier les troubles mentaux..

    Rythme cardiaque fœtal

    Lors d'une échographie à 5 semaines de grossesse, le médecin peut détecter des signes de tachycardie chez le fœtus. Le nombre de contractions cardiaques est un indicateur important du développement du futur bébé, et l'apparition d'un tel symptôme devrait toujours servir de motif à un examen plus approfondi de la femme et à la nomination de la thérapie nécessaire et de la correction du mode de vie.

    Un rythme cardiaque fort chez le fœtus peut être causé par les raisons suivantes:

    • hypoxie intra-utérine;
    • anomalies chromosomiques (trisomie 13, syndrome de Patau);
    • infection intra-utérine;
    • la future mère est dans une pièce étouffante;
    • pathologie du système respiratoire ou du système cardiovasculaire chez la mère;
    • hyperthyroïdie et autres troubles endocriniens chez une femme enceinte;
    • violation de l'équilibre eau-électrolyte avec toxicose;
    • nutrition déséquilibrée et hypovitaminose chez une femme enceinte;
    • anémie chez le fœtus ou la mère.

    Variétés de tachycardie

    Selon la source qui génère des impulsions électriques dans le cœur, ces types de tachycardie se distinguent:

    • sinus - un rythme cardiaque rapide est provoqué par une augmentation du nœud sinusal, qui est la principale source d'impulsions électriques;
    • paroxystique - les palpitations cardiaques sont provoquées par des générateurs d'électro-impulsions situés dans les oreillettes ou les ventricules (c'est-à-dire à l'extérieur du nœud sinusal).

    Avec la tachycardie sinusale, la fréquence cardiaque peut atteindre 120 à 220 battements par minute et n'est pas accompagnée d'arythmies. De tels épisodes de changements dans les indicateurs de fréquence cardiaque peuvent être causés par des causes physiologiques et pathologiques..

    Avec la tachycardie paroxystique, des crises (paroxysmes) se produisent. Un rythme cardiaque fort dans de tels cas commence progressivement et s'arrête soudainement. La durée de ces épisodes peut aller de plusieurs minutes à plusieurs jours, et ils sont toujours causés par des causes pathologiques..

    Manifestations d'un rythme cardiaque fort

    La fréquence cardiaque d'une personne dépend de l'âge.

    Fréquence cardiaque normale chez un adulte:

    • 15-50 ans - 60-80 battements par minute;
    • 50-60 ans - 64-84;
    • 60-80 ans - 69-89.

    Pendant la grossesse, une augmentation du nombre de contractions cardiaques de 10 battements par rapport à la norme d'âge est physiologique.

    Chez les enfants avec l'âge, la fréquence cardiaque normale change plus souvent:

    • jusqu'à 1 mois de vie - 110-170;
    • d'un mois à 1 an - 102-162;
    • 1-2 ans - 94-154;
    • 4-6 ans - 86-126;
    • 6-8 ans - 78-118;
    • 8-10 ans - 68-108;
    • 10-12 ans - 60-100;
    • 12-15 ans - 55-95.

    Les causes physiologiques normales peuvent provoquer un excès de fréquence cardiaque de 3 à 3,5 fois. Une augmentation des indicateurs normaux en l'absence de facteurs physiologiques et une détérioration du bien-être général est l'occasion de consulter un médecin.

    Symptômes d'un changement de la fréquence cardiaque normale

    Avec un rythme cardiaque fort, les symptômes suivants se produisent:

    • douleur ou lourdeur à la poitrine;
    • fatigue
    • perturbations de sommeil;
    • perte d'appétit;
    • vertiges;
    • une sensation de manque d'oxygène;
    • dyspnée;
    • rougeur ou blanchiment du visage;
    • déficience visuelle;
    • conditions d'évanouissement.

    La gravité des signes de tachycardie dépend de la nature de la maladie sous-jacente, de la durée et du degré d'écart de la fréquence cardiaque par rapport à la norme.

    Dans les cas graves, un rythme cardiaque fort peut provoquer:

    • crise d'angine de poitrine, infarctus du myocarde, insuffisance cardiaque aiguë, accident vasculaire cérébral;
    • évanouissement;
    • refroidissement des membres;
    • diminution du débit urinaire;
    • crampes
    • hypotension artérielle;
    • Tela;
    • mort subite.

    Que rechercher en cas de crise cardiaque

    Si une personne a des accès de battements cardiaques rapides et forts, alors elle devrait fixer son attention sur les manifestations suivantes de la tachycardie:

    • la fréquence d'apparition d'une telle condition;
    • la durée de l'attaque;
    • la cause de la tachycardie (stress, nourriture, activité physique, absence de causes visibles);
    • heure typique de saisie (heure de la journée);
    • symptômes concomitants;
    • pouls et rythme;
    • pression artérielle lors d'une attaque.

    Que faire avec un rythme cardiaque fort

    Avec la tachycardie physiologique, il suffit de garantir la paix ou d'arrêter l'exposition à un facteur provoquant (surchauffe, prise de boissons caféinées, etc.). Habituellement, après 2 à 5 minutes, les indicateurs de fréquence cardiaque reviennent à la normale. Si cela ne se produit pas, vous devez appeler d'urgence un médecin à domicile, et avec une détérioration significative du bien-être - "Ambulance".

    Avant l'arrivée des médecins, le patient reçoit de tels soins d'urgence:

    1. Fournir une paix complète (physique et psycho-émotionnelle).
    2. Enlevez des vêtements à couper le souffle.
    3. Lavez votre visage à l'eau froide..
    4. Donnez de l'eau au patient. Avec une forte excitation nerveuse, vous pouvez donner un sédatif. Si le patient prend déjà des médicaments, donnez-lui.
    5. Assurer une température normale et de l'air frais.
    6. En cas de faiblesse sévère, d'étourdissements ou de nausées, couchez le patient (il vaut mieux être sur le côté pour la prévention de l'asphyxie avec vomissements).
    7. Proposez au patient d'effectuer l'une des actions suivantes: prendre une profonde respiration, retenir son souffle pendant 10 secondes et forcer, se racler la gorge, réduire fortement son regard sur le nez et le fixer pendant quelques secondes, forcer les muscles de l'abdomen et des membres pendant 15-20 secondes.
    8. Massez les globes oculaires en appuyant sur les paupières fermées du bout des doigts pendant 10 secondes. Après 10 secondes, répétez la même action..
    9. Effectuez une acupression sur les doigts en appuyant le bout de l'auriculaire sur la vignette. Après cela, frottez le dos des poignets.
    10. Effectuer un massage du cou dans la branche de l'artère carotide.

    À haute pression, le patient peut recevoir un comprimé d'anapriline ou un autre médicament antihypertenseur.

    Traitement

    Le traitement d'un rythme cardiaque fort doit être prescrit par un cardiologue et d'autres spécialistes concernés. Son objectif principal vise le traitement de la maladie sous-jacente qui provoque des attaques de tachycardie. La décision sur la nécessité d'une hospitalisation est prise individuellement et dépend de l'état du patient.

    Il est recommandé aux patients ayant un rythme cardiaque fort d'éliminer les facteurs prédisposants suivants:

    • restreindre ou refuser de prendre des boissons et des produits contenant de la caféine (thé, café, chocolat, énergie);
    • refuser de prendre de l'alcool, des drogues et de fumer;
    • exclure les aliments épicés de l'alimentation;
    • perdre du poids;
    • protégez-vous du stress;
    • limiter l'activité physique et revoir les normes maximales autorisées d'activité physique;
    • refuser de prendre certains médicaments ou remplacer le médicament par celui recommandé par le médecin.

    Pour le traitement de la tachycardie, le médecin peut prescrire les médicaments suivants:

    • sédatifs - à base d'herbes médicinales (agripaume, valériane, etc.), sédatifs, tranquillisants ou antipsychotiques;
    • antioxydants;
    • médicaments thyréostatiques (avec hyperthyroïdie);
    • bêta-bloquants;
    • les antagonistes du calcium;
    • glycosides cardiaques.

    Le choix des médicaments pour le traitement des palpitations cardiaques, leur posologie et leur durée d'administration dépendent de la maladie sous-jacente. Leur sélection est effectuée individuellement pour chaque patient et dépend de toutes les données cliniques..

    Dans l'alimentation quotidienne, il est recommandé aux patients atteints de tachycardie pathologique d'inclure les produits suivants:

    • Abricots secs;
    • mon chéri;
    • rose musquée;
    • noix;
    • agrumes;
    • verts frais;
    • cassis;
    • framboise;
    • Tomates
    • concombres
    • blé;
    • chou;
    • betterave.

    En plus du traitement principal, le médecin peut recommander de prendre divers remèdes à base de plantes:

    • infusion de mélisse;
    • infusion de la collection de mélisse, de millefeuille et de racine de valériane;
    • extrait de fruit ou teinture de fleurs d'aubépine;
    • infusion de la collection de menthe, mélisse et montre à trois feuilles;
    • infusion de fleurs de souci.

    En cas de tachycardie ventriculaire paroxystique, les patients nécessitent une hospitalisation obligatoire et une administration intraveineuse de médicaments antiarythmiques (Cordaron, Verapamil, etc.). Après cela, on leur prescrit un traitement antiarythmique anti-rechute.

    Compte tenu de l'inefficacité du traitement conservateur de la tachycardie sinusale et d'une détérioration significative de l'état du patient, il est recommandé d'effectuer une RFA transveineuse du cœur. Cette intervention radiographique mini-invasive est réalisée en introduisant un cathéter endovasculaire, qui cautérise les zones du cœur avec une conduction altérée. Les indications pour effectuer une telle opération sont déterminées par un chirurgien-arythmologue cardiaque. En l'absence de l'effet attendu, on peut prescrire au patient l'implantation d'un stimulateur cardiaque.

    Un rythme cardiaque fort peut être déclenché par des causes exclusivement physiologiques et diverses maladies. La tachycardie pathologique est toujours une occasion de consulter un médecin et de traiter le mal sous-jacent. L'automédication de ces conditions est inacceptable, car la sélection des médicaments nécessaires ne peut être effectuée que par un médecin, en tenant compte de toutes les données sur l'état de santé. Parfois, pour éliminer les attaques d'un rythme cardiaque fort, il est recommandé au patient d'effectuer une ablation par radiofréquence du cœur ou l'implantation d'un stimulateur cardiaque.

    Conférence vidéo sur le thème "Renforcement du rythme cardiaque":

    Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite