Traitement de l'athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est une pathologie causée par des dommages aux vaisseaux du cerveau avec des dépôts de cholestérol. Avec un développement prolongé mène à la mort. Il est important de commencer le traitement à temps.

Athérosclérose cérébrale

L'athérosclérose cérébrale aggrave la circulation cérébrale, est un type de démence. Elle survient chez les personnes à partir de 20 ans, mais est plus souvent observée chez les personnes âgées.

L'athérosclérose cérébrale avec hypertension se caractérise par un écart important dans la pression artérielle systolique et diastolique. La pression au moment initial augmente rarement, mais devient finalement constante. Cela menace le patient d'une hypertrophie ventriculaire gauche, d'un accident vasculaire cérébral ou d'une encéphalopathie, qui consiste en la mort des neurones cérébraux en raison de l'arrêt du flux sanguin et d'un apport insuffisant en oxygène.

Stades de l'athérosclérose cérébrale

L'athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux se développe en raison d'une maladie associée à un trouble du métabolisme des graisses dans le corps. La maladie débute par des dépôts de cholestérol sur les parois internes de l'artère (formation de taches lipidiques). Progressivement, ces dépôts se transforment en une tache de graisse qui commence à s'épaissir et à se couvrir de tissu conjonctif (liposclérose). La plaque athérosclérotique se produit. Il commence à fermer le passage du vaisseau, provoquant un apport sanguin insuffisant aux tissus voisins (athérocalcinose). Le colmatage du navire se produit (oblitération).

Les plaques de cholestérol s'accumulent dans les artères cérébrales principales et moyennes. Des taches graisseuses apparaissent dans les petites artères et les petits capillaires ne sont pas affectés par l'athérosclérose cérébrale..

Les causes de l'athérosclérose du cerveau

L'athérosclérose des artères cérébrales se produit en raison de dommages au foie, de son incapacité à reproduire le «bon cholestérol» à haute densité (HDL). Il a des propriétés anti-sclérotiques, donne aux vaisseaux élasticité et force. En cas de dysfonctionnement du foie, l'organisme commence à construire des cellules vasculaires à partir du «mauvais» cholestérol (LDL) de faible densité. Ils deviennent impolis et inélastiques.

Les autres causes de l'athérosclérose de l'artère cérébrale sont:

  • Hypodynamie - refus de s'engager dans une activité physique modérée.
  • La dépendance aux aliments gras charge le foie, qui ne peut pas faire face aux charges normales.
  • Les contraintes chroniques, l'incapacité à contrôler la situation entraînent une surcharge et un surmenage. Les catécholamines sont libérées dans la circulation sanguine, conduisant à des spasmes artériels et à une ischémie.
  • L'hypertension exerce une pression inutile sur les vaisseaux fragiles.
  • Le diabète sucré perturbe le métabolisme des graisses.
  • Les mauvaises habitudes et la mauvaise écologie aggravent l'évolution de la maladie.
  • Obésité.
  • Anomalies hormonales associées à la ménopause.
  • Âge - les personnes âgées sont plus sujettes à l'artériosclérose cérébrale.
  • Facteur héréditaire.

Symptômes de la maladie

Identifier l'athérosclérose cérébrale dans les premiers stades est assez problématique. Les symptômes de la maladie dépendent du stade auquel le patient se trouve..

Les tout premiers symptômes qui dérangent une personne sont des maux de tête. La cause de son apparition est la plaque de cholestérol obstruant le vaisseau. Par conséquent, l'apport d'oxygène au cerveau est insuffisant. D'où les maux de tête sourds et douloureux, devenant permanents. La fatigue augmente, les performances diminuent. L'insomnie tourmente la nuit. Les patients souffrent d'une humeur changeante rapidement. Un manque de coordination se produit.

Par la suite, de nouveaux sont ajoutés aux symptômes des vaisseaux cérébraux: perte de mémoire, acouphènes, vertiges, démarche tremblante. Ceci est exacerbé par des attaques cérébrales, leur manifestation s'accompagne de divers symptômes qui dépendent de la zone de la lésion cérébrale. Avec des changements dans l'artère carotide, un engourdissement et une violation de la sensibilité de la moitié du corps se produisent. Si une attaque cérébrale affecte l'hémisphère gauche, l'épilepsie et les troubles de la parole sont possibles. Si la partie occipitale et temporelle du cerveau est une vision trouble, altération de la fonction de déglutition.

La durée des attaques ischémiques ne dépasse pas deux jours. Le patient ne se souvient de rien. S'ils durent plus longtemps que la période spécifiée, un accident vasculaire cérébral se produit. Un accident vasculaire cérébral est ischémique (se manifestant par la fermeture des plaques de cholestérol dans le vaisseau lumineux) et hémorragique (une hémorragie cérébrale se produit dans le contexte d'une rupture du vaisseau).

Au dernier stade de la maladie, des signes d'athérosclérose cérébrale se manifestent comme suit: indifférence totale à tout, mauvaise orientation dans le temps et l'espace, altération du contrôle de la miction. La parole est presque complètement perdue, une paralysie se produit.

Traitement

La façon de traiter l'athérosclérose cérébrale doit être prescrite par des spécialistes tels qu'un neurologue et un thérapeute. Le diagnostic de la maladie au stade initial est assez difficile. Mais s'il est correctement diagnostiqué au début de la maladie, le résultat est presque toujours positif.

Diagnostique

Pour poser le bon diagnostic, un certain nombre d'examens sont nécessaires:

  • Test sanguin INR, profil lipidique;
  • Échographie des artères (carotide interne et générale) avec dopplerographie;
  • angiographie utilisant un contraste contenant de l'iode: lors d'un examen aux rayons X, le passage dans les artères est évalué;
  • L'EEG révèle une violation des structures corticales du cerveau;
  • IRM - l'examen le plus pratiqué.

La prévention

Le traitement des vaisseaux cérébraux dépend directement des symptômes de la maladie. Au premier stade, il suffit de mener une vie saine, de suivre un régime, de faire de longues promenades au grand air. Ne mangez pas d'aliments contenant des graisses et du cholestérol. Incluez plus de légumes, de fruits, de produits laitiers, de poisson et de fruits de mer dans votre alimentation. Toutes ces mesures sont pertinentes en tant que prévention et, au stade initial de la maladie, elles peuvent aider à la guérir..

Traitement médical

À l'étape suivante, le traitement est effectué sous la supervision d'un médecin. Il est nécessaire d'utiliser des médicaments des groupes suivants:

  • Les désagrégants (aspirine, clopidogrel) réduisent la possibilité de caillots sanguins et d'AVC.
  • Les médicaments hypolipidémiques sont utilisés pour réduire la progression de l'athérosclérose, ils améliorent la circulation sanguine. Les plus efficaces sont les statines: atorvastatine, Rosart, simvastatine. Ils doivent être pris toute leur vie, en ajustant la dose en fonction des résultats de l'analyse lipidique. Ces médicaments ont de nombreux effets secondaires: contribuent au développement du diabète, des cataractes.
  • Les médicaments anti-inflammatoires rendent les vaisseaux résistants aux facteurs indésirables.
  • Les médicaments vasodilatateurs éliminent les spasmes, augmentent le flux sanguin vers les neurones. Lorsqu'ils sont pris, les symptômes disparaissent. Ceux-ci incluent: Eufillin, Papaverine, Diprofen.
  • La thérapie antihypertensive est l'une des plus importantes dans le traitement de l'athérosclérose du cerveau, car elle réduit le risque d'accident vasculaire cérébral et d'encéphalopathie, une diminution de la fonction cérébrale. Captopril, Losartan, Moxonidine - médicaments de ce groupe.
  • Médicaments: Piracetam, Picamilon - améliorent la circulation cérébrale, normalisent la fonction cérébrale.

Méthodes chirurgicales

Au dernier stade du développement de l'athérosclérose du cerveau, une intervention chirurgicale est utilisée. L'athérosclérose sténosante est opérée ouvertement sur les artères carotides internes et communes. Grâce à une dissection sur le cou, le médecin ouvre la zone touchée et élimine la plaque avec la membrane interne. Puis il suture et met un peu de drainage. Une telle opération est réalisée sous le contrôle des ultrasons des vaisseaux cérébraux.

Sur les artères cérébrales internes, une opération de stenting est réalisée en insérant un ballon qui écrase la plaque, et un stent est placé sur ce site. Après cette opération, le médecin traitant prescrit l'adoption de désagrégats à vie.

Effets

Au stade initial de la maladie, le pronostic est favorable. Si toutes les recommandations sont suivies, il est possible d'éliminer les causes qui contribuent à l'évolution ultérieure de la maladie..

Avec la transition de la maladie au deuxième stade, il ne sera pas possible de se débarrasser complètement de l'athérosclérose, vous pouvez arrêter son développement, prévenir la survenue d'un accident vasculaire cérébral et d'une encéphalopathie.

La troisième étape entraînera inévitablement la mort du patient si aucune intervention chirurgicale n'est entreprise..

L'athérosclérose cérébrale du cerveau modifie considérablement la personnalité du patient. Son comportement change, il y a des troubles mentaux, des maux de tête, des étourdissements. Également troubles locaux: perte de vision et d'élocution. Il est nécessaire d'identifier la maladie aux premiers stades et de commencer le traitement.

Causes et traitement de l'artériosclérose cérébrale

L'athérosclérose cérébrale est une pathologie assez dangereuse, dont l'absence de traitement peut entraîner des conséquences désastreuses, par exemple la démence et l'accident vasculaire cérébral. La principale cause de la maladie est la formation de plaques de cholestérol sur les vaisseaux internes et les artères traversant le cerveau. Il s'agit d'un problème qui entraîne une mauvaise circulation sanguine dans le cerveau, entraînant automatiquement de graves conséquences pour la santé humaine..

L'athérosclérose cérébrale sous diverses formes de son développement se produit dans plus de 10% de la population adulte, et l'âge des patients devient de moins en moins. L'athérosclérose est communément appelée démence sénile, qui se manifeste de plus en plus souvent chez les personnes de plus de 50 ans..

Causes de la manifestation de la pathologie

Il n'y a pas de raison particulière à l'apparition d'un problème affectant les vaisseaux cérébraux. Les principaux facteurs externes ne peuvent conduire qu'à une faible prédisposition. En d'autres termes, un mode de vie et une nutrition inappropriés conduisent à la formation de plaques graisseuses sur les parois vasculaires, et si les vaisseaux du cerveau sont affectés, une athérosclérose cérébrale préjudiciable à ses complications se développe..

Le foie joue le rôle principal dans le processus d'émergence et de développement d'une athérosclérose vasculaire dangereuse dans le corps. La maladie survient en raison du développement de pathologies d'une genèse différente. Le foie cesse tout simplement de remplir ses fonctions naturelles et commence à produire du mauvais cholestérol en grande quantité. Cette substance, contrairement au cholestérol bénéfique, provoque une déformation vasculaire, elle devient inélastique et, en conséquence, l'athérosclérose cérébrale se développe.

Les raisons qui provoquent un dysfonctionnement similaire dans le corps peuvent être les suivantes:

  1. Apport quotidien d'aliments riches en graisses animales;
  2. Fumeur. La nicotine est capable d'exercer un effet néfaste sur les parois des vaisseaux sanguins, ils deviennent moins élastiques et moins passables;
  3. Surcharge nerveuse et mentale fréquente ou persistante;
  4. Caractéristiques de la génétique;
  5. Vivre dans une région défavorable à l'environnement;
  6. Conditions de travail difficiles avec repos presque totalement absent;
  7. Vieillissement naturel.

L'alcool n'est pas inclus dans cette liste en raison de sa double action. Directement sur les vaisseaux sanguins et le flux sanguin, il a un effet positif. Les vaisseaux se dilatent et le flux sanguin est considérablement accéléré. Dans le même temps, il y a un effet négatif sur le foie et sur la nutrition des tissus et des organes, basé sur un manque élémentaire d'oxygène. Parce que cela ne vaut pas la peine d'être considéré comme thérapeutique et préventif, à l'exception des teintures spéciales à base de plantes, où il est pris goutte à goutte.

Symptômes

Les signes les plus évidents de la maladie sont les caractéristiques externes du comportement humain. Les symptômes de l'athérosclérose progressive sont assez éloquents. Parmi les manifestations les plus fondamentales de l'athérosclérose figurent l'asthénie et divers troubles mentaux. Une personne commence à se fatiguer rapidement, avec de grandes difficultés à passer d'un type de travail ou d'activité domestique à un autre, certaines difficultés apparaissent avec la compréhension d'une nouvelle activité ou situation de vie.

Pas moins souvent, une personne souffrant d'athérosclérose note des problèmes de mémoire. Les patients se souviennent facilement de ce qui s'est passé il y a de nombreuses années et en même temps ne peuvent pas dire ce qui était il y a 5 à 10 minutes.

Dans le même temps, certaines perturbations du système végétovasculaire sont observées. Une personne commence à effectuer un travail simple beaucoup plus lentement et si vous la dépêchez, une certaine agressivité est souvent observée.

Avec des formes de pathologie plus avancées, le patient a des états dépressifs prolongés. Ces personnes deviennent moins sociables et, à l'inverse, plus irritables, égoïstes et intrusives..

Parmi les problèmes liés à l'état physique, on note des manifestations d'hypertension et des modifications des vaisseaux rénaux. Donc, pour quels symptômes et signes de la maladie les parents ont-ils besoin de sonner l'alarme et de consulter un spécialiste.

Ce sont des phénomènes désagréables tels que:

  • Diminution de l'activité de réflexion et de mémoire;
  • Étourdissements et acouphènes sévères;
  • Difficulté de motricité fine dans les mains et instabilité de la marche;
  • Augmentation de l'agitation.

De temps en temps, la maladie peut se manifester par des signes graves tels qu'une crise cérébrale ou des maux de tête sévères, une faiblesse des membres, une déficience visuelle et une activité motrice. Une crise similaire peut durer deux jours, après quoi les symptômes commencent à se développer dans la direction opposée. Si les symptômes ne disparaissent pas en 3-4 jours, vous pouvez juger de l'apparition et du développement d'un AVC. Elle nécessite une hospitalisation urgente du patient.

Complications possibles

Dans le contexte d'une maladie avancée, une personne peut développer une démence athérosclérotique dangereuse, qui se manifeste par des symptômes tels que:

  • Maladresse dans le comportement ordinaire;
  • Pleurs et rires violents;
  • Désorientation totale ou partielle;
  • Beaucoup ont des hallucinations.

Les états obsessionnels mentaux sont particulièrement dangereux dans ce cas. Le patient peut avoir le sentiment que des complots et des intrigues se nouent contre lui, il commence à s'enfermer chez lui et à être hostile à tout le monde autour de lui. Avec un tel développement, la vie du patient lui-même et des personnes vivant à proximité devient un véritable test. Tout cela indique l'importance d'un diagnostic et d'un traitement rapides de la maladie..

Les bases de la thérapie

Le traitement de toutes les formes d'athérosclérose cérébrale, ainsi que de toute autre maladie, ne peut donner un résultat positif qu'aux tout premiers stades de développement. Des médecins expérimentés en train d'éliminer les symptômes et de traiter la maladie prescrivent des médicaments visant à normaliser la pression artérielle, à réduire la quantité de mauvais cholestérol dans le sang.

Lors du diagnostic des problèmes associés aux vaisseaux cérébraux, les médecins conseillent des médicaments qui visent à fluidifier le sang, à améliorer l'hémodynamique et à augmenter la circulation sanguine. En outre, le patient prend des médicaments prescrits par le médecin, qui réduisent l'inflammation dans les vaisseaux, les dilatant.

Il est impératif de prendre des multivitamines, qui améliorent considérablement l'état général des vaisseaux sanguins et du cœur, et certaines vitamines améliorent rapidement la circulation cérébrale. Ne pas se passer de médicaments lipotropes.

Si, en raison du développement de la maladie, les vaisseaux se ferment d'environ 70%, le traitement médicamenteux seul ne suffira pas. Dans de telles situations, la chirurgie est prescrite, c'est-à-dire l'ablation chirurgicale des plaques sur les vaisseaux. Dans les formes plus complexes de la maladie, le vaisseau affecté est complètement retiré, suivi des prothèses..

Traitement supplémentaire

Parallèlement à un traitement médical compétent, les patients atteints d'athérosclérose cérébrale se voient prescrire certains médicaments et recettes de médecine alternative. Vous ne pouvez pas vous débarrasser complètement du problème, mais vous pouvez sérieusement améliorer l'état général du patient, éliminer les symptômes désagréables.

Voici les recettes les plus populaires et les plus efficaces:

  • Vodka et ail. L'un des moyens les plus efficaces pour lutter contre l'athérosclérose. Pour préparer la composition médicinale, vous devez prendre un demi-litre, le remplir d'ail haché à environ la moitié, la composition est remplie de vodka jusqu'au sommet. Le récipient est bien fermé et nettoyé dans un endroit sombre pendant 12-14 jours. Pendant que le mélange est infusé, il doit être secoué tous les jours. Avant de prendre 5 gouttes, les teintures sont diluées dans une cuillère d'eau. La composition est prise trois fois par jour 20 minutes avant un repas.
  • Traitement Kombucha. La boisson peut être prise en toute quantité. Il est indiqué à haute pression, soulage les maux de tête et réduit considérablement la quantité de mauvais cholestérol dans le sang..
    Aronia. Le jus de ces baies réduit en douceur et assez doucement la pression, c'est-à-dire adoucit les signes désagréables d'athérosclérose cérébrale. Le jus est pris dans un cours mensuel de 50 ml trois fois. Après 10 jours de pause, le cours peut être répété.
  • Bouillon de pomme de terre et jus de betterave. Ce sont de bons agents thérapeutiques qui traitent toutes les manifestations de l'athérosclérose. Le jus de betterave est pris 4 fois par jour. Pour augmenter l'utilité de la boisson, elle peut être mélangée avec du miel dans une proportion individuelle. Après mélange, la composition est prise une cuillerée. Quant au bouillon de pomme de terre, il leur est tout à fait possible de remplacer l'eau ordinaire et de la boire en quantité de 1,5 litre ou plus par jour.
  • L'ail et l'huile végétale sont un autre remède idéal pour l'athérosclérose. Pour le préparer, vous devrez prendre une tête d'ail pelée, hacher soigneusement et verser dans un récipient en verre. Tout cela est rempli d'huile, de préférence non raffinée. La boîte est placée dans un endroit frais pendant une journée. Vous pouvez prendre le médicament le lendemain dans une cuillère trois fois par jour. La durée du traitement doit durer jusqu'à 3 mois.
  • Traitement pissenlit. À cette fin, vous devez prendre les racines de la plante, moudre et manger 5 grammes par jour. Cette plante n'a aucune contre-indication. Le pissenlit ne guérit pas l'athérosclérose, mais améliore efficacement la qualité de vie globale. La popularité de cet outil est basée sur la facilité de préparation, rien ne doit être dissous et insisté.
  • Persil. Il s'agit d'un autre moyen simple et très efficace de traiter l'athérosclérose vasculaire. Un bouillon simple est préparé à partir de légumes verts, préparés à base de persil frais ou sec. La grappe est brassée dans de l'eau bouillante et après refroidissement complet, elle se boit comme du thé, mais pas plus de deux ou trois fois par jour. Le persil est très efficace et n'a aucune contre-indication.

Parallèlement à chacun des fonds répertoriés, vous pouvez prendre un thé thérapeutique spécial. Préparer un verre d'aneth, de rose sauvage, de feuilles de fraise, de prêle et de sauge. Tout cela est pris à 10 grammes, mélangé et rempli d'eau dans un volume de 0,5 litre. Après ébullition, le bouillon doit être insisté pendant 3 heures et vous pouvez prendre le remède. Vous devez boire du thé un tiers d'un verre environ trois fois par jour.

Résumer

En conclusion, il convient de noter les mesures les plus efficaces pour la prévention de l'athérosclérose cérébrale, car il est beaucoup plus facile de la prévenir que d'éliminer la pathologie, dont les conséquences peuvent être irréversibles.

Il est important de suivre un régime spécial - remplacer les graisses animales par des graisses végétales, consommer un grand nombre de légumes et de fruits, ainsi que des aliments spéciaux qui contiennent des fibres naturelles. Il est tout aussi important d'observer attentivement le régime, de s'engager dans l'éducation physique. Chaque jour, vous devez planifier pour avoir suffisamment de temps pour des vacances de qualité. Cela protégera contre le stress et les dépressions nerveuses..

Athérosclérose cérébrale

L'athérosclérose cérébrale est un type d'athérosclérose dans lequel des plaques athérosclérotiques se forment dans les vaisseaux du cerveau, ce qui entraîne des troubles cérébrovasculaires.

L'athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux représente environ 20% de la structure de la pathologie neurologique générale, ainsi qu'environ 50% de tous les cas de maladies cardiovasculaires. Des lésions athérosclérotiques des vaisseaux cérébraux peuvent être notées dès 20-30 ans, cependant, des manifestations cliniques sévères de la maladie surviennent généralement chez les patients de plus de 50 ans. Les mâles sont plus sensibles à la maladie, cependant, avec l'âge, l'athérosclérose cérébrale est enregistrée chez les hommes et les femmes avec approximativement la même fréquence. Cela est dû au fait qu'après le début de la ménopause dans le corps d'une femme, le niveau d'oestrogène diminue, ce qui inhibe le développement de lésions athérosclérotiques des vaisseaux sanguins.

Les principales manifestations cliniques de la maladie sont causées par une insuffisance cérébrovasculaire, qui se développe dans le contexte d'une maladie vasculaire cérébrale, conduisant à une ischémie tissulaire. La formation de plaque athérosclérotique se déroule en plusieurs étapes (de la tache lipidique à l'athérocalcinose ou la calcification). La plaque formée augmente de taille et bloque progressivement la lumière du vaisseau sanguin affecté, contribuant à son blocage par des caillots sanguins. Une diminution de la lumière du vaisseau sanguin et, par conséquent, une détérioration de l'apport sanguin dans la zone du cerveau conduit au développement d'une hypoxie et d'une carence nutritionnelle. La progression du processus pathologique provoque des changements dégénératifs et la mort de neurones individuels. Une partie de la plaque athérosclérotique peut se détacher et être transférée avec un flux sanguin vers des vaisseaux plus petits, ce qui entraîne une occlusion soudaine d'un vaisseau sanguin. La violation de l'élasticité de la paroi vasculaire au site de la formation de plaque athérosclérotique, en particulier dans le contexte de l'hypertension artérielle concomitante, peut entraîner une rupture de la paroi vasculaire et le développement de complications hémorragiques.

De tous les vaisseaux cérébraux, les lésions athérosclérotiques sont plus sensibles aux artères du pont varolium, du thalamus et des ganglions sous-corticaux.

Le développement de complications graves de l'athérosclérose cérébrale peut entraîner une invalidité du patient, ainsi que la mort.

Causes et facteurs de risque

L'athérosclérose cérébrale est classée comme une maladie polyétiologique. Tout d'abord, le risque d'athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux augmente avec l'âge. Sa survenue à un âge plus précoce se produit généralement dans un contexte de malnutrition, de troubles métaboliques, d'embonpoint, de manque d'activité physique, de tabagisme et d'abus d'alcool. De plus, l'hypertension artérielle contribue au développement de la pathologie. Souvent, les patients ont une combinaison d'athérosclérose cérébrale et d'hypertension artérielle, tandis que les deux conditions s'exacerbent mutuellement.

En outre, les facteurs de risque incluent les processus infectieux chroniques et l'intoxication du corps, qui ont un effet néfaste sur la paroi vasculaire. Un état psycho-émotionnel défavorable, un surmenage mental, ainsi que des situations stressantes fréquentes jouent un rôle. La prédisposition génétique est également importante. Dans la pratique clinique, des cas familiaux de développement d'une telle complication de l'athérosclérose cérébrale comme un AVC sont souvent enregistrés..

Formes de la maladie

L'athérosclérose cérébrale est classée par localisation et évolution clinique..

Selon l'emplacement de la lésion, l'artère cérébrale postérieure, l'artère cérébrale antérieure, l'artère carotide interne ou commune, le tronc brachiocephalic et les vaisseaux sanguins plus petits peuvent être impliqués dans le processus pathologique..

Selon le cours clinique, l'athérosclérose cérébrale est divisée en intermittentes, progressant lentement, aiguës et malignes.

Stades de la maladie

Dans le tableau clinique de l'athérosclérose cérébrale, il y a trois étapes:

  1. Le développement de troubles vasomoteurs fonctionnels, les symptômes n'apparaissent qu'occasionnellement, instables.
  2. Le développement de troubles morphologiques fonctionnels, les symptômes deviennent plus stables.
  3. Dommages organiques aux vaisseaux sanguins, les symptômes sont constamment présents, des complications se développent souvent.

Symptômes

Les manifestations cliniques de l'athérosclérose cérébrale se produisent dans le contexte de l'ischémie tissulaire, qui se développe lorsque le flux sanguin cérébral est bloqué par une plaque athérosclérotique.

Au stade initial de la maladie, les manifestations de l'athérosclérose cérébrale sont de nature transitoire, elles surviennent généralement avec un stress physique et / ou mental et disparaissent au repos. Les patients se plaignent de faiblesse, de léthargie, de fatigue, d'irritabilité accrue, de troubles de la concentration, de troubles de la mémoire. Des perturbations périodiques du sommeil nocturne, de l'insomnie, de la somnolence diurne, des étourdissements (en particulier lors du changement de la position du corps de l'horizontale à la verticale) sont notées. Le symptôme prédominant à ce stade de la maladie peut être un mal de tête, qui est combiné avec un bruit dans la tête, dans les oreilles ou dans une oreille. De plus, les patients peuvent se plaindre d'engourdissement des membres inférieurs, de picotements au visage, de sensation de chaleur dans la région occipitale, de troubles de l'élocution, de diminution de l'acuité visuelle, de perte auditive (jusqu'à sa perte complète), de troubles du goût.

Avec le développement ultérieur de la pathologie, les troubles intellectuels-ménagers sont aggravés, une dépression peut se développer. Le patient apparaît anxiété, suspicion, changements d'humeur rapides. Le bruit dans la tête peut être constamment perturbant. De plus, à ce stade, la démarche et la coordination des mouvements peuvent être altérées, des tremblements de la tête et / ou des doigts peuvent être notés. La performance est progressivement perdue.

Avec la poursuite de la progression de la maladie chez les patients atteints d'athérosclérose cérébrale, des troubles de la mémoire, de l'apathie, une perte de capacité à naviguer dans le temps et dans l'environnement sont notés, les compétences d'autosoins sont perdues.

Un signe important auquel vous devez faire attention en présence d'athérosclérose cérébrale est le développement d'une crise cérébrale ou hypertensive. Cette condition est accompagnée de maux de tête intenses, d'une faiblesse dans l'un des membres supérieurs et / ou inférieurs, de troubles de la parole et d'une déficience visuelle. En règle générale, la crise ne dure pas plus de deux jours, après quoi l'état du patient se stabilise. La persistance des symptômes pendant plus de deux jours peut indiquer une complication de l'athérosclérose cérébrale avec un AVC.

L'athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux représente environ 20% de la structure de la pathologie neurologique générale, ainsi qu'environ 50% de tous les cas de maladies cardiovasculaires.

Diagnostique

Pour poser un diagnostic d'athérosclérose cérébrale, un examen patient par un neurologue est nécessaire. Le diagnostic de la maladie est basé sur les données d'anamnèse, les manifestations cliniques, ainsi que les données d'un certain nombre d'examens supplémentaires. La numérisation duplex permet d'évaluer l'état des artères extracrâniennes qui alimentent le cerveau. Cette méthode de diagnostic, en combinaison avec un examen échographique des artères crâniennes, fournit des informations sur la localisation des lésions athérosclérotiques, le degré de rétrécissement du vaisseau sanguin et la nature de la plaque athérosclérotique. L'état des vaisseaux sanguins du cerveau peut être évalué en effectuant des études angiographiques. La tomodensitométrie est généralement utilisée chez les patients atteints d'athérosclérose cérébrale qui ont subi un accident vasculaire cérébral, pour clarifier l'emplacement de la lésion et le choix des tactiques pour un traitement ultérieur. Pour évaluer l'état des vaisseaux cérébraux, l'imagerie par résonance magnétique est également utilisée. Il est possible d'évaluer l'état fonctionnel du cerveau par électroencéphalographie. Des changements pathologiques dans les vaisseaux de la rétine peuvent être détectés lors de l'ophtalmoscopie. En cas de déficience auditive, un examen par un oto-rhino-laryngologiste avec audiométrie est requis. Une étude immunologique, ainsi qu'un test sanguin biochimique, peuvent être nécessaires pour déterminer le cholestérol et les lipoprotéines (profil lipidique).

Traitement de l'athérosclérose cérébrale

L'athérosclérose cérébrale est incurable, cependant, avec un traitement adéquat en temps opportun, il est possible de ralentir sa progression. Dans le traitement de l'athérosclérose cérébrale, tout d'abord, il est nécessaire d'éliminer les facteurs indésirables qui ont provoqué le développement du processus pathologique.

Le traitement conservateur de l'athérosclérose cérébrale vise principalement à améliorer la circulation cérébrale, ainsi que la prévention de la thrombose.

Si un patient atteint d'athérosclérose cérébrale souffre d'hypertension artérielle, un traitement antihypertenseur est soigneusement sélectionné. Afin de corriger la teneur en cholestérol et / ou en lipoprotéines dans le sang, des médicaments hypolipidémiants sont utilisés. La prise de médicaments nootropes améliore les capacités cognitives. Si nécessaire, les patients atteints d'athérosclérose cérébrale se voient prescrire des agents antiplaquettaires, des vasodilatateurs et des médicaments qui réduisent le processus inflammatoire dans les vaisseaux sanguins. Afin de prévenir le développement de troubles circulatoires, des médicaments coronarolytiques sont prescrits. De plus, dans certains cas, le recours à la filtration en cascade du plasma sanguin et à la cryoaphérèse.

Des lésions athérosclérotiques des vaisseaux cérébraux peuvent survenir dès 20-30 ans, cependant, des manifestations cliniques graves de la maladie surviennent généralement chez les patients de plus de 50 ans.

On montre aux patients un régime qui exclut les aliments riches en cholestérol (margarine, viande grasse, œufs, saucisses, poisson en conserve, etc.), avec un poids corporel accru, ils réduisent l'apport calorique quotidien.

Attaques ischémiques transitoires répétées, occlusion de l'artère carotide avec une diminution de sa clairance de plus de 70%, une petite histoire d'AVC deviennent des indications pour le traitement chirurgical de l'athérosclérose cérébrale. Les principales méthodes chirurgicales de cette maladie sont l'ablation d'une plaque athérosclérotique avec une section de l'intima du vaisseau sanguin (endartériectomie), ainsi que la création d'un shunt vasculaire qui entoure la zone affectée de l'artère.

L'endartériectomie dans le cas de l'athérosclérose cérébrale est réalisée de manière fermée, c'est-à-dire endoscopique à l'aide de ballons et de stents. À cette fin, un endoscope avec un stent est introduit dans un large vaisseau sanguin, puis sous contrôle radiographique, il se déplace vers le site de colmatage de l'artère avec une plaque athérosclérotique, où un stent est installé, ce qui augmente la lumière du vaisseau sanguin et, par conséquent, rétablit le flux sanguin. Selon les indications, les prothèses de la diaphyse brachio-céphalique, la formation d'une anastomose extra-intracrânienne peuvent être réalisées.

La chirurgie de pontage des vaisseaux cérébraux est une opération consistant à créer un chemin d'écoulement sanguin différent, en contournant un vaisseau atteint d'athérosclérose. Un shunt est créé à partir de la veine d'un patient ou artificiel. Il est suturé dans l'artère affectée devant et après le site de blocage, sans enlever la zone endommagée.

Complications et conséquences possibles

En l'absence de diagnostic opportun et de traitement approprié dans le contexte de l'athérosclérose cérébrale, une démence, une ischémie cérébrale chronique, un accident vasculaire cérébral, un infarctus du myocarde, une paralysie, etc. se développent..

Prévoir

Le pronostic de l'athérosclérose cérébrale dépend en grande partie de l'âge du patient, de la rapidité du début du traitement et également de la capacité à éliminer les facteurs de risque à l'origine de la maladie..

Le développement de complications graves de l'athérosclérose cérébrale peut entraîner une invalidité du patient, ainsi que la mort.

La prévention

Afin de prévenir l'athérosclérose cérébrale, il est recommandé:

  • le traitement rapide des maladies qui peuvent provoquer l'apparition de l'athérosclérose cérébrale;
  • correction du surpoids;
  • éviter le stress et le stress mental;
  • sommeil complet;
  • activité physique suffisante;
  • régime équilibré;
  • rejet des mauvaises habitudes.

Athérosclérose cérébrale

L'artériosclérose cérébrale (AC) est un blocage des artères du cerveau qui se produit en raison de l'épaississement et du compactage de leurs parois. C'est l'une des causes de l'AVC, qui peut également provoquer des anévrismes. Une rupture d'un anévrisme dans le cerveau peut entraîner une hémorragie (saignement).

L'athérosclérose est aujourd'hui l'une des causes les plus courantes de la formation de troubles neurologiques, en particulier chez les personnes âgées.

Les symptômes de l'athérosclérose cérébrale comprennent des maux de tête, des douleurs faciales ou une déficience visuelle. Pour le diagnostic, la tomodensitométrie (TDM) et l'imagerie par résonance magnétique (IRM) sont utilisées. Avec leur aide, il s'avère clarifier la localisation de l'athérosclérose cérébrale avant un AVC ou une hémorragie.

Vidéo: athérosclérose, athérosclérose cérébrale (traitement de l'athérosclérose)

Description de l'artériosclérose cérébrale

L'athérosclérose est une maladie dont l'essence est la formation de plaques athérosclérotiques, constituées principalement de lipides (graisses) et de calcium. Ensuite, il y a un processus inflammatoire dans les parois des vaisseaux artériels. L'infiltration inflammatoire et la fibrose concomitante sont précisément à la base de la formation de l'athérosclérose.

À la suite de changements pathologiques, le vaisseau se rétrécit, la circulation sanguine normale est perturbée. Du fait que les cellules du système nerveux sont particulièrement sensibles à l'hypoxie (manque d'oxygène), l'athérosclérose des artères cérébrales peut entraîner des troubles neurologiques. En particulier, des troubles de la mémoire chez les personnes âgées peuvent survenir..

Récemment, ils ont commencé à utiliser un concept tel que la démence athérosclérotique, suggérant que les changements neurologiques sont causés par une diminution du flux sanguin à travers les vaisseaux du cerveau. Cependant, la complication la plus défavorable de l'athérosclérose est un accident ischémique mortel..

L'athérosclérose fait partie d'un processus qui affecte également d'autres artères du corps humain. Il convient de noter que dans plus de 90% des cas, le rétrécissement des artères carotides et vertébrales se développe dans le contexte de lésions vasculaires athérosclérotiques.

Athérosclérose cérébrale: causes

Les causes de l'athérosclérose comprennent les facteurs dits modifiables, qui comprennent:

  • Augmentation du cholestérol total et du LDL («mauvais» cholestérol).
  • Diabète.
  • Hypertension.
  • Obésité.
  • Fumeur.

Il convient de rappeler que ces facteurs et méthodes pour leur modification (changement) sont également mentionnés dans les recommandations pour la prévention secondaire des AVC et de nombreuses maladies cardiovasculaires..

Aujourd'hui, des causes supplémentaires conduisant à l'athérosclérose ont été identifiées. Il s'agit notamment de facteurs génétiques. Ces conditions sont associées, en particulier, au métabolisme lipidique..

L'âge et le sexe sont également importants. De nombreux chercheurs ont noté qu'au bout de 40 ans, le risque d'athérosclérose augmente sensiblement..

Les symptômes de la maladie apparaissent plus souvent chez les hommes. Sur cette base, il convient de noter que le sexe masculin est également un facteur de risque pour le développement de l'athérosclérose.

De plus, les patients atteints du syndrome métabolique sont plus enclins au développement de la maladie, donc cette condition doit être diagnostiquée en temps opportun.

Athérosclérose cérébrale: symptômes

Les plaques athérosclérotiques situées dans les artères cérébrales, cervicales ou vertébrales peuvent provoquer des accidents vasculaires cérébraux. Les premiers symptômes de l'hypoxie cérébrale résultant d'une altération du flux sanguin dans les vaisseaux peuvent être:

  • Maux de tête.
  • Vertiges.
  • Les symptômes de l'AVC ischémique.

Des signes d'un trouble neuropsychiatrique dû au développement d'une démence vasculaire peuvent également être détectés. Les symptômes sont plus fréquents chez les hommes et deviennent plus prononcés avec l'âge..

Les signes d'athérosclérose des artères cérébrales, cervicales et vertébrales peuvent être similaires. Ils peuvent notamment être associés à:

  • Ischémie cérébrale transitoire (le soi-disant petit AVC, AIT, microstroke).
  • AVC ischémique (ischémie résultant de modifications des artères carotides internes, généralement causées par la stagnation).
  • Parésie, paralysie du visage et des membres.
  • Trouble sensoriel, engourdissement, paresthésie, troubles de l'élocution, déficience visuelle, perte de vision temporaire d'un œil, perte d'audition.
  • Trouble de l'équilibre, troubles de la marche, léthargie soudaine, paroxystique et répétée des membres inférieurs.

Avec l'âge, l'athérosclérose du cerveau peut se manifester par des changements mentaux sous forme de démence vasculaire. En outre, la maladie se caractérise par des troubles émotionnels et cognitifs. Les patients ont des problèmes de mémoire et parfois une mémoire à court terme.

Vidéo: Athérosclérose cérébrale: traitement, symptômes, alimentation

Diagnostic de l'athérosclérose cérébrale

Pour déterminer le degré de rétrécissement des artères et localiser les lésions athérosclérotiques, une échographie de l'artère carotide et une échographie de l'artère carotide transcrânienne doivent être effectuées. Ces méthodes sont à la base de l'évaluation des vaisseaux cérébraux. Ils sont non invasifs, totalement sûrs et indolores pour l'homme..

Malheureusement, pour certains adultes, en particulier les personnes âgées, l'échographie transcrânienne Doppler pour l'évaluation de l'artère cérébrale est contre-indiquée.

Dans de tels cas, une angio-CT (angiographie tomographique calculée) ou une angio-MR (angiographie par résonance magnétique) peuvent être effectuées. Ces études fournissent des images haute résolution et une évaluation en trois dimensions des artères du cerveau et des vertèbres. Cependant, l'artériographie en raison du risque élevé de complications n'est réalisée que lorsque d'autres tests ne permettent pas d'évaluer le degré de sténose artérielle.

L'imagerie par résonance magnétique de la tête, réalisée par la méthode classique, vous permet d'identifier les changements dans le cerveau qui auraient pu se produire plus tôt à la suite de l'athérosclérose cérébrale après un AVC (par exemple, les attaques post-AVC).

Pour déterminer si le patient souffre de dyslipidémie, le médecin peut prescrire des tests sanguins appropriés, y compris généraux et biochimiques. Idéalement, un profil lipidique est recommandé, dont les indicateurs peuvent déterminer le cholestérol total, les HDL, les LDL et les triglycérides.

Complications et conséquences de l'athérosclérose cérébrale

Les changements athérosclérotiques dans le tissu cérébral peuvent entraîner des complications de gravité variable. En particulier, les problèmes de mémoire décrits ci-dessus surviennent souvent. La conséquence la plus dangereuse de l'athérosclérose de l'artère cérébrale non traitée est un AVC ischémique. Ceci, à son tour, peut provoquer une altération prolongée des mouvements à la suite d'une parésie des membres, de la parole et de troubles sensoriels..

Chez les patients ayant subi un AVC, les troubles dépressifs sont plus fréquents que dans le reste de la population. Parfois, à la suite d'une ischémie, d'un dysfonctionnement cérébral et de la mort d'un patient.

Les conséquences de la démence vasculaire:

  • Incapacité d'accepter de nouvelles informations.
  • Problèmes avec les activités quotidiennes.

Ces patients sont en fait impuissants. Ils peuvent pleurer longtemps, ainsi que quitter l'appartement et se promener sans aide, sans se rappeler le chemin du retour.

Athérosclérose cérébrale: traitement

Avec une évolution asymptomatique de l'athérosclérose cérébrale, un traitement pharmacologique est effectué afin de prévenir d'éventuelles complications. Pour ce faire, des médicaments contre l'athérosclérose doivent être pris, à savoir les statines et l'acide acétylsalicylique (en cas de contre-indications à l'acide acétylsalicylique - clopidogrel).

De plus, il est important de suivre ces recommandations:

  1. La pression artérielle doit être surveillée..
  2. Traitez le diabète si nécessaire.
  3. Maintenir un poids corporel normal.
  4. Arrêtez complètement de fumer.

La nutrition diététique est également importante. Il devrait inclure une quantité limitée de graisses animales, ce qui vous permet de maintenir la quantité de cholestérol dans les limites normales ou de réduire les LDL élevés. Cela vous permettra de contrôler les facteurs de risque importants de développer une athérosclérose..

En cas de violation significative du flux sanguin dans l'artère carotide, une ablation chirurgicale de la plaque athérosclérotique peut être effectuée (cette procédure est appelée endartériectomie). En outre, selon les indications, le stent est implanté dans l'artère, pour laquelle du plastique intravasculaire est utilisé..

Avant la chirurgie, les indications individuelles sont toujours tout d'abord étudiées. Lors de la préparation de la procédure, n'oubliez pas qu'il s'agit d'une opération préventive, grâce à laquelle vous pouvez éviter la survenue d'un accident vasculaire cérébral.

Conclusion

L'athérosclérose cérébrale peut entraîner un accident vasculaire cérébral et une hémorragie cérébrale. Les deux conditions peuvent mettre la vie en danger. Les survivants d'un AVC et d'une hémorragie souffrent souvent d'une déficience neurologique et motrice à long terme. Par conséquent, le diagnostic de l'athérosclérose cérébrale et le traitement opportun, pharmacologique ou chirurgical, sont extrêmement importants.

Vidéo: Traitement de l'artériosclérose cérébrale

Athérosclérose des vaisseaux cérébraux (athérosclérose cérébrale)

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est une maladie courante des artères de types élastiques et musculo-élastiques (de gros et moyen calibre), caractérisée par une infiltration de la paroi vasculaire des lipoprotéines contenant des apoprotéines β athérogènes avec développement ultérieur de tissu conjonctif, de plaques athéromateuses, de troubles aigus et chroniques de la circulation cérébrale. L'hérédité pondérée est considérée comme les facteurs de risque les plus importants pour le développement de l'athérosclérose, qui affecte particulièrement sa survenue à un jeune âge, le sexe masculin, plus de 40 ans, l'hypertension, le diabète sucré, le tabagisme, l'inactivité physique, l'hypothyroïdie, le surpoids et une combinaison de ces facteurs.

La formation de plaques se produit en plusieurs étapes: stade 1 - le stade des taches graisseuses, des bandes. À ce stade, les lipides, principalement le cholestérol, se déposent dans la membrane interne des parois des vaisseaux.

Stade 2 - liposclérose. Dans le domaine des taches graisseuses, la formation de tissu conjonctif se produit et une plaque se forme. Sa surface peut s'ulcérer, se fissurer, la fibrine et les plaquettes se déposer dans les fissures. La déstabilisation de la plaque athérosclérotique conduit à sa décomposition et au développement de complications athérosothrombotiques dans les vaisseaux distaux du cerveau.

Stade 3 - athérocalcinose. Les sels de calcium se déposent et la plaque s'épaissit. Progressivement, la plaque augmente, sténosant la lumière du vaisseau dans la chair jusqu'à ce qu'elle soit complètement occluse (blocage).

L'athérosclérose sténosante est, en règle générale, une manifestation de la pathologie systémique impliquant des artères intracérébrales (intracérébrales), des artères carotides et coronaires, des vaisseaux des extrémités, de la rétine, etc. dommages aux artères intracrâniennes. En règle générale, les plaques athérosclérotiques sont localisées à la bouche ou intracrâniennes dans la zone du siphon de l'artère carotide interne. La lésion prédominante de ces zones est associée à des facteurs hémodynamiques, avec une microtraumatisation constante de l'endothélium par la circulation sanguine.

Des manifestations de lésions cérébrales athérosclérotiques apparaissent lorsque l'apport sanguin au cerveau diminue. Dans ce cas, les symptômes sont cérébraux, tels que faiblesse générale, fatigue, déficience cognitive (diminution de l'attention, de l'intelligence et de la mémoire), étourdissements et instabilité légers, maux de tête, changements d'humeur, etc. apport sanguin: il peut s'agir d'une combinaison différente de faiblesse dans le membre (parésie ou paralysie), troubles de la parole (aphasie), vision, asymétrie faciale, engourdissement de la partie du corps (hypesthésie), étourdissements sévères avec nausées et vomissements, etc..
La lésion sténosante athérosclérotique des artères extracrâniennes est l'une des principales causes d'accident vasculaire cérébral ischémique, l'une des formes aiguës les plus graves de troubles cérébrovasculaires. Le développement de lésions cérébrales progressives sans accident vasculaire cérébral avec une sténose athérosclérotique des artères carotides internes est associé à une restriction de la perfusion ou à une microembolie cérébrale. Une déficience cognitive progressive est observée en cas de développement de maladies cérébrovasculaires aiguës et chroniques, qui sont le plus souvent causées par l'artériosclérose cérébrale et l'hypertension artérielle concomitante.

Traitement de l'artériosclérose cérébrale. Lors de l'établissement de lésions athérosclérotiques des vaisseaux cérébraux, le traitement doit être complet et effectué sous la supervision d'un médecin. Il est nécessaire de maintenir un mode de vie actif: exercices matinaux, visite de la piscine, ski, randonnée et vélo pendant au moins 35 à 40 minutes par jour. Dans l'alimentation, il convient de limiter les glucides et les graisses d'origine animale..
La pharmacothérapie comprend l'utilisation de médicaments antihypertenseurs et hypocholestérolémiants, des agents antiplaquettaires. Les procédures physiothérapeutiques sont sélectionnées individuellement, en tenant compte des maladies concomitantes.

Actuellement, l'efficacité de la correction chirurgicale de la sténose de l'artère carotide interne comme moyen de prévention de l'AVC ischémique a été scientifiquement démontrée. Les méthodes de correction comprennent l'endartériectomie carotidienne des artères estracrâniennes et une intervention endovasculaire mini-invasive avec l'installation d'une structure métallique (stent) dans les artères extra- ou intracrâniennes. Le type d'intervention préféré est déterminé individuellement pour chaque patient..

La reconstruction du vaisseau affecté est un moyen efficace de réduire le risque de développer une ischémie cérébrale aiguë et chronique et réduit considérablement le risque non seulement d'épisodes répétés d'ischémie cérébrale aiguë, mais ralentit également le taux d'augmentation du déficit cognitif.

Traitement de l'athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux avec des médicaments traditionnels et des médicaments

L'athérosclérose cérébrale est une maladie dangereuse. Il a été enregistré au cours des 20 dernières années, dans la plupart des cas chez les personnes âgées. Les dommages vasculaires de cette maladie sont si graves qu'ils affectent les principaux processus cérébraux, ce qui entraîne une perte de compétences simples, une perte de mémoire.

Elle se produit lorsque les parois des vaisseaux sanguins se densifient avec le temps, perdent leur élasticité, tandis que le sang ne passe pas librement et, formant un caillot, se coince. En raison du compactage, des plaques de cholestérol se déposent sur les parois. De plus, avec une élasticité et un épaississement inégaux, des renflements (anévrismes) se forment sur les parois des vaisseaux, sa rupture provoque un accident vasculaire cérébral. Ensuite, nous considérons en détail le traitement de l'athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux.

Que faire en cas de détection?

Si des symptômes d'artériosclérose cérébrale sont détectés, le patient doit consulter un médecin pour clarifier le diagnostic et recevoir une aide qualifiée. Le patient reçoit un examen initial d'un thérapeute, puis reçoit une référence à un autre spécialiste, ou vous pouvez aller directement.

Si cela est possible financièrement, vous pouvez contacter des médecins privés. Il est facile de trouver un spécialiste près de chez vous via des sites Internet, des annonces dans les journaux, des magazines et des publicités télévisées..

Comment et comment traiter l'athérosclérose cérébrale?

Il existe deux types de traitement pour une maladie:

Le traitement de l'athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux s'accompagne d'un régime et d'un comportement spéciaux, qui comprennent:

  • rejet des mauvaises habitudes;
  • régime;
  • répartition de la charge - travail et repos;
  • Exercice modéré.

Quels médicaments utiliser et leurs prix en Fédération de Russie

Médicaments pour améliorer la circulation cérébrale:

  • Nimodipine - à partir de 490 p., Vasodilatateur.
  • Detralex - prix à partir de 600 rub., Utilisé pour violation de la circulation veineuse.
  • Vinpocétine - à partir de 25 r., Antispasmodique, réduit la pression.

Les médicaments sont des agents antiplaquettaires qui visent à réduire la probabilité de caillots sanguins, ainsi que des vasodilatateurs:

  • Aspirine (cardio) - à partir de 60 p., Bloque la thrombose, anti-inflammatoire, analgésique, antipyrétique.
  • Klentiazem - à partir de 165 r., Améliorer le flux sanguin cérébral, abaisser la pression artérielle.

Médicaments antihypertenseurs - visant à réguler la pression artérielle:

  • Enalapril - prix à partir de 54 p., Dosage de 20 mg., Réduire la pression artérielle, vasodilatateur, réduire la surcharge capillaire.
  • Ramipril - un coût moyen de 100 r., Réduire la viscosité du sang, sont pris pour l'insuffisance cardiaque, abaisser la pression artérielle.
  • Captopril - à partir de 13 r., Normaliser le flux sanguin dans les vaisseaux, réduire la pression.

Les statines visent plus à inhiber la progression de l'athérosclérose plutôt que le traitement:

  • Mevacos - un prix moyen de 71 p., Dosage de 20 mg. ou 40 mg., abaisser le cholestérol, nettoyer les vaisseaux sanguins, agit comme un anti-inflammatoire.
  • Rosuvastatine - prix à partir de 530 p., Dosage 10 mg., 20 mg., 40 mg., Pour réduire les lipides sanguins, prendre avec un régime.

Comment traiter les vaisseaux cérébraux avec des remèdes populaires?

Le traitement avec des remèdes populaires pour l'athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux a un caractère supplémentaire. Vous devez vous rappeler que vous devez suivre un cours de thérapie médicale, puis coordonner les remèdes populaires.

  • Utilisez généralement des décoctions qui soulagent les spasmes des vaisseaux sanguins - c'est du thym ou du thym (pour 1 litre d'eau bouillante, il y a 1 cuillère à soupe d'herbe, laissez reposer 40 minutes et ajoutez 5 gouttes de moustache dorée, prenez le bouillon pas plus de 3 fois par semaine pour un demi-verre en un jour). Le thym nettoie toujours les crampes, apaise - il peut être infusé avec du thé, mais pas plus de 1 tasse par jour.
  • L'ail en tant qu'additif alimentaire à des fins de prévention, pas plus de 3 petites gousses par jour - nettoie parfaitement les vaisseaux gras, agit comme un vasodilatateur Teintures alcooliques à base d'ail - 250 mg. la pulpe d'ail est un litre de vodka, nous insistons dans un endroit sombre. Prenez d'abord 1 goutte par jour, puis 2 gouttes, 3 et ainsi de suite à 5, puis réduisez d'une goutte (9 jours), buvez avec de l'eau.

Intervention chirurgicale - dans quels cas est-il nécessaire?

La chirurgie comme traitement de l'athérosclérose cérébrale est utilisée lorsque les artères situées en dehors de la zone crânienne sont gravement atteintes - il s'agit des artères carotides internes. La chirurgie de l'athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux nécessite l'ouverture des zones touchées et l'élimination de leurs plaques, un drainage est placé sur les vaisseaux. De plus, lors d'opérations complexes, une partie du vaisseau est retirée et les prothèses sont fabriquées avec des tubes ondulés spéciaux.

Une bonne alimentation et une bonne alimentation

En cas de maladie, il est important de respecter une alimentation saine, il est interdit de manger les aliments suivants - beurre, viandes et saucisses grasses, viandes fumées, abats, produits laitiers gras, aliments frits, épices chaudes, pâtisseries au beurre.

Ils sont autorisés à manger avec prudence - marmelade, miel et guimauves, produits laitiers et lait aigre faible en gras, œufs et huile végétale. L'exclusion de ces produits et la consommation limitée amélioreront la qualité du traitement.

Vidéos connexes

Vous pouvez également en apprendre davantage sur l'athérosclérose cérébrale des vaisseaux de la tête et son traitement dans cette vidéo:

Conclusion

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux du cerveau est une maladie dangereuse qui nécessite un traitement immédiat. Un contact rapide avec des spécialistes vous permettra d'obtenir un traitement efficace et de qualité. Cela ne permettra pas à la maladie de se développer davantage et n'aura pas de conséquences désastreuses..

Si vous trouvez une erreur, veuillez sélectionner un morceau de texte et appuyez sur Ctrl + Entrée.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite