Traitement de l'athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est une pathologie causée par des dommages aux vaisseaux du cerveau avec des dépôts de cholestérol. Avec un développement prolongé mène à la mort. Il est important de commencer le traitement à temps.

Athérosclérose cérébrale

L'athérosclérose cérébrale aggrave la circulation cérébrale, est un type de démence. Elle survient chez les personnes à partir de 20 ans, mais est plus souvent observée chez les personnes âgées.

L'athérosclérose cérébrale avec hypertension se caractérise par un écart important dans la pression artérielle systolique et diastolique. La pression au moment initial augmente rarement, mais devient finalement constante. Cela menace le patient d'une hypertrophie ventriculaire gauche, d'un accident vasculaire cérébral ou d'une encéphalopathie, qui consiste en la mort des neurones cérébraux en raison de l'arrêt du flux sanguin et d'un apport insuffisant en oxygène.

Stades de l'athérosclérose cérébrale

L'athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux se développe en raison d'une maladie associée à un trouble du métabolisme des graisses dans le corps. La maladie débute par des dépôts de cholestérol sur les parois internes de l'artère (formation de taches lipidiques). Progressivement, ces dépôts se transforment en une tache de graisse qui commence à s'épaissir et à se couvrir de tissu conjonctif (liposclérose). La plaque athérosclérotique se produit. Il commence à fermer le passage du vaisseau, provoquant un apport sanguin insuffisant aux tissus voisins (athérocalcinose). Le colmatage du navire se produit (oblitération).

Les plaques de cholestérol s'accumulent dans les artères cérébrales principales et moyennes. Des taches graisseuses apparaissent dans les petites artères et les petits capillaires ne sont pas affectés par l'athérosclérose cérébrale..

Les causes de l'athérosclérose du cerveau

L'athérosclérose des artères cérébrales se produit en raison de dommages au foie, de son incapacité à reproduire le «bon cholestérol» à haute densité (HDL). Il a des propriétés anti-sclérotiques, donne aux vaisseaux élasticité et force. En cas de dysfonctionnement du foie, l'organisme commence à construire des cellules vasculaires à partir du «mauvais» cholestérol (LDL) de faible densité. Ils deviennent impolis et inélastiques.

Les autres causes de l'athérosclérose de l'artère cérébrale sont:

  • Hypodynamie - refus de s'engager dans une activité physique modérée.
  • La dépendance aux aliments gras charge le foie, qui ne peut pas faire face aux charges normales.
  • Les contraintes chroniques, l'incapacité à contrôler la situation entraînent une surcharge et un surmenage. Les catécholamines sont libérées dans la circulation sanguine, conduisant à des spasmes artériels et à une ischémie.
  • L'hypertension exerce une pression inutile sur les vaisseaux fragiles.
  • Le diabète sucré perturbe le métabolisme des graisses.
  • Les mauvaises habitudes et la mauvaise écologie aggravent l'évolution de la maladie.
  • Obésité.
  • Anomalies hormonales associées à la ménopause.
  • Âge - les personnes âgées sont plus sujettes à l'artériosclérose cérébrale.
  • Facteur héréditaire.

Symptômes de la maladie

Identifier l'athérosclérose cérébrale dans les premiers stades est assez problématique. Les symptômes de la maladie dépendent du stade auquel le patient se trouve..

Les tout premiers symptômes qui dérangent une personne sont des maux de tête. La cause de son apparition est la plaque de cholestérol obstruant le vaisseau. Par conséquent, l'apport d'oxygène au cerveau est insuffisant. D'où les maux de tête sourds et douloureux, devenant permanents. La fatigue augmente, les performances diminuent. L'insomnie tourmente la nuit. Les patients souffrent d'une humeur changeante rapidement. Un manque de coordination se produit.

Par la suite, de nouveaux sont ajoutés aux symptômes des vaisseaux cérébraux: perte de mémoire, acouphènes, vertiges, démarche tremblante. Ceci est exacerbé par des attaques cérébrales, leur manifestation s'accompagne de divers symptômes qui dépendent de la zone de la lésion cérébrale. Avec des changements dans l'artère carotide, un engourdissement et une violation de la sensibilité de la moitié du corps se produisent. Si une attaque cérébrale affecte l'hémisphère gauche, l'épilepsie et les troubles de la parole sont possibles. Si la partie occipitale et temporelle du cerveau est une vision trouble, altération de la fonction de déglutition.

La durée des attaques ischémiques ne dépasse pas deux jours. Le patient ne se souvient de rien. S'ils durent plus longtemps que la période spécifiée, un accident vasculaire cérébral se produit. Un accident vasculaire cérébral est ischémique (se manifestant par la fermeture des plaques de cholestérol dans le vaisseau lumineux) et hémorragique (une hémorragie cérébrale se produit dans le contexte d'une rupture du vaisseau).

Au dernier stade de la maladie, des signes d'athérosclérose cérébrale se manifestent comme suit: indifférence totale à tout, mauvaise orientation dans le temps et l'espace, altération du contrôle de la miction. La parole est presque complètement perdue, une paralysie se produit.

Traitement

La façon de traiter l'athérosclérose cérébrale doit être prescrite par des spécialistes tels qu'un neurologue et un thérapeute. Le diagnostic de la maladie au stade initial est assez difficile. Mais s'il est correctement diagnostiqué au début de la maladie, le résultat est presque toujours positif.

Diagnostique

Pour poser le bon diagnostic, un certain nombre d'examens sont nécessaires:

  • Test sanguin INR, profil lipidique;
  • Échographie des artères (carotide interne et générale) avec dopplerographie;
  • angiographie utilisant un contraste contenant de l'iode: lors d'un examen aux rayons X, le passage dans les artères est évalué;
  • L'EEG révèle une violation des structures corticales du cerveau;
  • IRM - l'examen le plus pratiqué.

La prévention

Le traitement des vaisseaux cérébraux dépend directement des symptômes de la maladie. Au premier stade, il suffit de mener une vie saine, de suivre un régime, de faire de longues promenades au grand air. Ne mangez pas d'aliments contenant des graisses et du cholestérol. Incluez plus de légumes, de fruits, de produits laitiers, de poisson et de fruits de mer dans votre alimentation. Toutes ces mesures sont pertinentes en tant que prévention et, au stade initial de la maladie, elles peuvent aider à la guérir..

Traitement médical

À l'étape suivante, le traitement est effectué sous la supervision d'un médecin. Il est nécessaire d'utiliser des médicaments des groupes suivants:

  • Les désagrégants (aspirine, clopidogrel) réduisent la possibilité de caillots sanguins et d'AVC.
  • Les médicaments hypolipidémiques sont utilisés pour réduire la progression de l'athérosclérose, ils améliorent la circulation sanguine. Les plus efficaces sont les statines: atorvastatine, Rosart, simvastatine. Ils doivent être pris toute leur vie, en ajustant la dose en fonction des résultats de l'analyse lipidique. Ces médicaments ont de nombreux effets secondaires: contribuent au développement du diabète, des cataractes.
  • Les médicaments anti-inflammatoires rendent les vaisseaux résistants aux facteurs indésirables.
  • Les médicaments vasodilatateurs éliminent les spasmes, augmentent le flux sanguin vers les neurones. Lorsqu'ils sont pris, les symptômes disparaissent. Ceux-ci incluent: Eufillin, Papaverine, Diprofen.
  • La thérapie antihypertensive est l'une des plus importantes dans le traitement de l'athérosclérose du cerveau, car elle réduit le risque d'accident vasculaire cérébral et d'encéphalopathie, une diminution de la fonction cérébrale. Captopril, Losartan, Moxonidine - médicaments de ce groupe.
  • Médicaments: Piracetam, Picamilon - améliorent la circulation cérébrale, normalisent la fonction cérébrale.

Méthodes chirurgicales

Au dernier stade du développement de l'athérosclérose du cerveau, une intervention chirurgicale est utilisée. L'athérosclérose sténosante est opérée ouvertement sur les artères carotides internes et communes. Grâce à une dissection sur le cou, le médecin ouvre la zone touchée et élimine la plaque avec la membrane interne. Puis il suture et met un peu de drainage. Une telle opération est réalisée sous le contrôle des ultrasons des vaisseaux cérébraux.

Sur les artères cérébrales internes, une opération de stenting est réalisée en insérant un ballon qui écrase la plaque, et un stent est placé sur ce site. Après cette opération, le médecin traitant prescrit l'adoption de désagrégats à vie.

Effets

Au stade initial de la maladie, le pronostic est favorable. Si toutes les recommandations sont suivies, il est possible d'éliminer les causes qui contribuent à l'évolution ultérieure de la maladie..

Avec la transition de la maladie au deuxième stade, il ne sera pas possible de se débarrasser complètement de l'athérosclérose, vous pouvez arrêter son développement, prévenir la survenue d'un accident vasculaire cérébral et d'une encéphalopathie.

La troisième étape entraînera inévitablement la mort du patient si aucune intervention chirurgicale n'est entreprise..

L'athérosclérose cérébrale du cerveau modifie considérablement la personnalité du patient. Son comportement change, il y a des troubles mentaux, des maux de tête, des étourdissements. Également troubles locaux: perte de vision et d'élocution. Il est nécessaire d'identifier la maladie aux premiers stades et de commencer le traitement.

L'athérosclérose cérébrale, ce qu'elle est, le traitement et les symptômes, après quelle heure la mort survient

Symptômes et signes de la maladie

Les premiers signes de la maladie ressemblent à ceci:

  • Vertiges
  • maux de tête sans raison;
  • diminution de l'attention;
  • prostration;
  • acouphènes cycliques;
  • perturbations de sommeil;
  • des changements d'humeur.

Des dommages profonds aux artères du cerveau avec des troubles circulatoires persistants provoquent:

  • maux de tête sévères et fréquents;
  • évanouissement ou évanouissement;
  • faiblesse, picotements, ainsi que des crampes dans les membres;
  • troubles de la mémoire, de l'attention et de l'activité mentale;

Les principaux symptômes de l'athérosclérose cérébrale: maux de tête après stress mental, souvent répétés

  • troubles mentaux et émotionnels, également dépression;
  • altération de la coordination des mouvements;
  • pannes de mémoire partielles;
  • perte auditive ou sa perte complète;
  • légère perte de vision;
  • réaction déformée aux sons, aux goûts et à la lumière;
  • parésie, paralysie des parties du corps.

Les manifestations graves de la maladie augmentent progressivement, par exemple sur plusieurs années, voire des décennies. Pendant longtemps, seul un malaise léger et l'un des symptômes courants peuvent déranger. Au fil du temps, les dysfonctionnements du cerveau augmentent. Ensuite, de nouveaux signes d'athérosclérose apparaissent. Plus tard, ils deviennent plus brillants et plus nets. Habituellement, ce n'est qu'à ce stade que le patient consulte un médecin, après quoi le traitement commence. Il y a des cas fréquents où les premiers soins sont après un AVC.

Caractéristiques de la thérapie

Il existe deux types de traitement de l'athérosclérose cérébrale: les médicaments et la chirurgie. Le choix du chemin dépend de la gravité de la forme de la pathologie. Le choix en faveur d'une méthode particulière doit être fait par le médecin après une étude détaillée du tableau clinique.

Nos lecteurs recommandent!

Beaucoup de nos lecteurs, pour NETTOYER LES NAVIRES et abaisser le niveau de CHOLESTÉROL dans le corps, appliquent activement la méthode bien connue basée sur les graines et le jus d'amarante, découverte par Elena Malysheva. Nous vous recommandons de vous familiariser avec cette technique..

Dans le cadre de la pharmacothérapie, des médicaments sont utilisés dont l'action vise à neutraliser les symptômes. Le plus souvent, les types de fonds suivants sont utilisés:

  1. Statines Ils ralentissent les processus athérosclérotiques (atorvastatine-Teva, lipostat, médostatine).
  2. Fibrates - accélèrent le métabolisme des graisses dans le corps (clofibrate, fénofibrate).
  3. Un acide nicotinique.
  4. Anti-inflammatoire (Aspirine, Cardiomagnyl). Avec leur aide, vous pouvez renforcer les parois des vaisseaux sanguins, ce qui réduit le risque de rupture.
  5. Vasodilatateur. Leur action est de soulager les spasmes (No-shpa, Papaverine).
  6. Antihypertenseur. Ils aident à abaisser la tension artérielle (captopril, nifédipine).

Cependant, si une détérioration se produit avec un tel traitement, vous devez immédiatement demander de l'aide.

Une solution chirurgicale au problème consiste à éliminer les formations pathologiques. Grâce à une incision, la plaque de cholestérol est retirée, ce qui a provoqué une perturbation de l'approvisionnement en sang. Une autre option pour un traitement radical est l'introduction d'une prothèse, ou shunt, au lieu d'une zone endommagée. Dans ce cas, le sang peut se déplacer le long de la prothèse, ce qui devrait provoquer des changements positifs.

Quelle que soit la méthode de traitement choisie, le patient devra changer son mode de vie afin de réduire l'effet traumatique sur le corps. Pour ce faire, il devra abandonner ses mauvaises habitudes, revoir son alimentation, réduire son poids, se mettre au sport. Si cela n'est pas fait, les mesures thérapeutiques prises seront inefficaces. Même des résultats de traitement élevés ne signifient pas que vous pouvez vous mépriser sur la santé.

La médecine alternative peut également être utilisée, car elle peut également être utile. Néanmoins, on ne peut pas compter uniquement sur leur action. De plus, il n'est pas souhaitable de prendre des mesures sans consulter un spécialiste. Cela peut provoquer une détérioration..

Vous pensez toujours qu'il est complètement impossible de RESTAURER les vaisseaux et l'ORGANISME!?

Méthodes de traitement de l'athérosclérose cérébrale

De nombreux patients se demandent comment traiter l'athérosclérose cérébrale. Pour un traitement réussi, des médicaments et d'autres méthodes d'exposition thérapeutique et chirurgicale doivent être utilisés..

Le traitement de l'athérosclérose cérébrale doit commencer par des changements de style de vie. Le patient doit exclure de son alimentation les aliments riches en matières grasses, organiser une activité physique régulière, se débarrasser de l'excès de poids et des mauvaises habitudes. De telles actions vous permettent de contrôler le niveau de lipides dans le sang, empêchant la progression du processus athérosclérotique.

L'utilisation de médicaments est la base de la thérapie, qui devrait durer toute une vie, en raison de la guérison complète impossible du patient. Les médicaments utilisés sont les suivants:

Médicaments qui empêchent l'agrégation plaquettaire et les caillots sanguins. Ce groupe comprend le thromboass, le clopidogrel, etc.

Avant leur rendez-vous, il est très important d'examiner le système de coagulation sanguine du patient.
La surveillance du niveau de lipoprotéines de basse densité et de cholestérol dans le sang est la tâche la plus importante du traitement. À cette fin, les groupes de médicaments suivants sont utilisés: statines (simvastatine, atorvastatine), fibrates (clofibrate, fénofibrate), inhibiteurs de l'absorption du cholestérol intestinal (atromide, ézétimibe), séquestrants d'acides gras (colestipol), etc..
La nomination de nootropiques (Piracetam, Phenotropil), de médicaments qui améliorent les processus métaboliques dans le tissu cérébral (Cerebrolysin, Actovegin), d'agents vasculaires (tanakan, trental, pentoxifylline) et d'antioxydants (Lavitol, Tocopherol) peuvent réduire le degré d'ischémie cérébrale et augmenter la viabilité des neurones individuels, réduire le degré de progression de la maladie.

L'essence de l'endartériectomie est l'exposition de l'artère affectée

Avec une grave altération du flux sanguin dans les artères cérébrales, l'utilisation de médicaments peut être inefficace. Dans ce cas, des méthodes de traitement chirurgical doivent être utilisées:

  • L'endartériectomie, c'est quoi? Il s'agit d'une opération médicale dans laquelle une plaque athérosclérotique est retirée avec un accès ouvert au vaisseau par une incision cutanée. Cette opération ne peut être effectuée qu'avec une croissance de plaque dans les artères extracrâniennes..
  • Si la plaque est située dans les artères du crâne, où il est impossible de pénétrer directement, l'opération de choix est le stenting, dans lequel un stent spécial est placé dans le vaisseau rétréci, rétablissant un flux sanguin adéquat et empêchant la progression des symptômes neurologiques.

La nomination d'un traitement adéquat nécessite un examen diagnostique complet du patient et la prise en compte de toutes les indications et contre-indications disponibles pour la pharmacothérapie et les interventions chirurgicales.

Qu'est-ce que l'athérosclérose cérébrale? Il s'agit d'une maladie chronique évolutive associée à des lésions athérosclérotiques des vaisseaux artériels qui alimentent le cerveau. Dans le même temps, le patient présente des symptômes neurologiques et mentaux qui s'aggravent avec le temps. Un diagnostic précoce vous permet de choisir les meilleures méthodes de traitement et d'assurer un haut niveau de qualité de vie.

Le mécanisme de l'athérosclérose cérébrale

Dans cette maladie, les artères principales sont affectées, dans les parois internes desquelles des infiltrations lipidiques se forment avec la prolifération ultérieure des tissus conjonctifs. Ce que c'est? Quand commencer le traitement?

Un diagnostic similaire peut être posé aux personnes d'âge moyen et même jeune, déjà âgées de 15 à 20 ans. On pense que le principal coupable du développement d'une maladie cérébrale est l'accumulation de cellules graisseuses dans les parois du vaisseau, mais il existe d'autres théories sur la nature de son apparition. Il s'agit d'une diminution des propriétés protectrices des cellules de la couche épithéliale interne des vaisseaux sanguins et des réactions oxydatives des lipides. En outre, les facteurs provoquants incluent un manque d'acides gras polyéniques, des facteurs thrombotiques, hémostatiques et inflammatoires. Mais la maladie cérébrale est toujours basée sur un métabolisme lipidique anormal. Qu'est-ce que l'artériosclérose cérébrale?

Ainsi, un rétrécissement de la lumière vasculaire se produit, ce qui complique le flux sanguin et contribue à la formation de tourbillons de flux sanguin. Les globules blancs et les plaquettes commencent à se décomposer, un caillot de sang se forme - un caillot de sang. Si la plaque est instable ou si des facteurs indésirables surviennent, ce caillot se détache. Cette condition est très dangereuse, elle est capable de fixer complètement l'artère cérébrale. En règle générale, avec l'athérosclérose du cerveau, les artères carotides externes et internes sont affectées..

Comment la maladie se manifeste-t-elle?

L'artériosclérose cérébrale a un effet négatif sur le cerveau humain. Par conséquent, la manifestation la plus courante de la pathologie est le travail perturbé de ce corps. Il y a des troubles mentaux, une diminution des capacités intellectuelles, de l'attention et de la mémoire. Les médecins distinguent les symptômes courants suivants de la maladie:

  1. Douleur à la tête. Ils surviennent en raison d'une altération de l'apport sanguin au cerveau. Les sensations douloureuses sont ternes, douloureuses. Leur intensité s'intensifie après un stress mental ou mental. Progressivement, le syndrome douloureux devient permanent.
  2. Mauvais rêve. Le patient peut ne pas dormir toute la nuit ou se réveiller constamment. Mais l'après-midi, il est constamment somnolent.
  3. Déficience de mémoire. Ce symptôme survient au stade initial du développement de la maladie. Le patient se souvient à peine des informations, des événements actuels. De plus, il restitue parfaitement l'image des événements passés.
  4. Étourdissements, diminution de la motricité fine.
  5. Changements dans la démarche, elle devient instable.
  6. Bruit dans les oreilles.
  7. Crises cérébrales, troubles de la vision, troubles de la parole, faiblesse des bras et des jambes.

Les symptômes considérés sont observés dans les 1-2 jours. Si, après l'heure indiquée, ils n'ont pas disparu, il existe un risque d'accident vasculaire cérébral. Dans ce cas, le patient a besoin d'une hospitalisation urgente et d'un traitement efficace..

La prévention

Toutes les mesures préventives énumérées ci-dessous conviennent non seulement à la prévention de la maladie, mais également à son traitement. Souvent, la pathologie se manifeste après une longue accalmie.Par conséquent, en plus des médicaments, il est nécessaire de faire des efforts indépendants, car cela prolongera la rémission.

Que faut-il faire pour la prévention de la qualité:

  • dormir suffisamment,
  • suivre la pression artérielle et la glycémie,
  • raccourcir la période de travail,
  • éviter le bruit,
  • visiter un sanatorium,
  • éliminer les mauvaises habitudes,
  • activité physique,
  • prend des vitamines.

L'un des principaux facteurs du développement de l'athérosclérose est la suralimentation, surtout après 40 ans

En traitement comme en prévention, la nutrition thérapeutique doit être privilégiée. Les aliments doivent être de composition variée, avec une quantité suffisante de protéines (100 g par jour), de vitamines, de fruits, de légumes, de produits lipotropes

Les facteurs qui inhibent l'apparition et la progression de l'athérosclérose comprennent: les graisses végétales avec leurs acides gras hautement insaturés (25-30 g par jour), l'acide ascorbique (vitamine C), la pyridoxine (vitamine B6), la choline, la méthionine, ainsi que les produits contenant des substances lipotropes - fromage cottage, hareng bien trempé, morue, chou-fleur, flocons d'avoine, levure, etc..

Manifestations de la maladie et complications

L'apparition de troubles mentaux indique souvent le développement de l'athérosclérose cérébrale. De plus, des symptômes tels que:

  • fatigabilité rapide;
  • la faiblesse;
  • atténuation de l'attention;
  • maux de tête;
  • lourdeur dans la tête;
  • vertiges;
  • irritabilité;
  • sautes d'humeur fréquentes;
  • états dépressifs;
  • troubles de la parole;
  • retard de la pensée;
  • détérioration de la mémoire à court terme;
  • altération de la coordination des mouvements;
  • problèmes de motricité fine;
  • bruit dans les oreilles.

Il faut dire que ces symptômes apparaissent assez rapidement, contrairement à ceux qui caractérisent d'autres types de cette maladie. Par conséquent, chaque personne doit surveiller son bien-être et celui de ses proches (souvent les patients eux-mêmes peuvent ne pas être au courant de ce qui se passe). Après avoir découvert des caractéristiques inhabituelles, vous devez insister pour consulter un spécialiste. Cette maladie peut entraîner de graves problèmes et même la mort..

Si le patient a des soupçons sur le développement de cette pathologie, il doit immédiatement demander l'aide d'un spécialiste. Ce n'est que dans ce cas que les problèmes et complications graves seront évités..

Pour nettoyer les NAVIRES, prévenir les caillots sanguins et se débarrasser du CHOLESTÉROL, nos lecteurs utilisent un nouveau produit naturel recommandé par Elena Malysheva. La préparation comprend du jus de myrtille, des fleurs de trèfle, du concentré d'ail indigène, de l'huile de pierre et du jus d'ail sauvage.

Le processus de diagnostic, comme dans tout autre cas, commence par des antécédents médicaux. Le médecin doit établir s'il existe des conditions préalables au développement de l'athérosclérose cérébrale, rechercher les symptômes qui se produisent dans un cas particulier et également rechercher si des maladies supplémentaires sont observées et nécessitent une approche individuelle du traitement..

Après cela, les types de procédures de diagnostic suivants peuvent être utilisés:

  • un test sanguin pour le cholestérol;
  • tests immunologiques;
  • Échographie des organes internes;
  • angiographie;
  • IRM
  • dopplerographie.

Le plus grand mal de l'athérosclérose cérébrale est associé à la privation d'oxygène du cerveau. Il entraîne des changements irréversibles dans le corps, altère la mémoire, affecte négativement la concentration, l'activité des membres et la coordination. Il est également dangereux que ce type d'athérosclérose puisse provoquer le développement de troubles mentaux.

Fréquent dans ce cas également:

  • nécrose tissulaire;
  • accident vasculaire cérébral;
  • hémorragie;
  • encéphalopathie.

Le choix des méthodes d'examen pour confirmer le diagnostic est choisi par le médecin. Sur la base des résultats obtenus, il est possible de construire une stratégie d'effets thérapeutiques. Ces conséquences ne peuvent être évitées qu'avec un traitement de haute qualité et la mise en place de rendez-vous spécialisés.

Thérapie diététique

Le traitement des plaques de cholestérol et des pathologies circulatoires chez les patients est effectué non seulement avec des médicaments. Les cardiologues, les neuropathologistes et les nutritionnistes conseillent d'accorder une grande attention à la nutrition. Ensuite, il y a plus de chances de retourner complètement au travail et de prévenir les complications. Le régime alimentaire des patients atteints d'athérosclérose cérébrale comprend:

  • Fruit de mer. Les poissons de mer, les crevettes et les algues contiennent de l'acide eicosénique. La substance en mode en ligne réduit le cholestérol dans le sang, empêche la croissance des plaques athérosclérotiques. Les fruits de mer contiennent beaucoup d'iode et de minéraux. Ils renforcent la structure des veines et des artères, empêchent les processus inflammatoires sur leurs parois internes;
  • légumes et fruits. Tout cela à cause de la teneur en fibres solides. Les glucides complexes absorbent activement les acides gras insaturés dans le canal digestif, empêchent l'absorption rapide des substances dans l'intestin grêle. Les patients atteints d'athérosclérose peuvent diversifier leur menu avec des légumes crus, bouillis, cuits à la vapeur ou mijotés;
  • huile végétale. Tout le monde a entendu parler des bienfaits des oméga-6 et oméga-3. Mais où les patients atteints de pathologies vasculaires peuvent-ils obtenir une source accessible de ces substances? L'huile d'olive, les noix de divers types contiennent une quantité record d'acides gras insaturés. Les substances en mode en ligne renforcent les parois des artères et des veines, mais, surtout, normalisent le métabolisme des graisses dans le corps des patients. Avec l'apport quotidien d'huile d'olive, d'huile de poisson ou de noix de différents types, le risque de contracter l'athérosclérose cérébrale est réduit plusieurs fois.

L'activité physique protège les vaisseaux sanguins

Diagnostic de la pathologie vasculaire

Un neuropathologiste participe au diagnostic et au traitement de l'athérosclérose cérébrale. Le thérapeute et le médecin de famille peuvent également identifier la maladie dans un premier temps, mais un spécialiste doit être impliqué dans la prise en charge des patients..

Le rôle le plus important est joué par le diagnostic qualitatif du processus pathologique. En effet, l'adéquation du traitement ultérieur dépendra de la précision avec laquelle le diagnostic est formulé.

Dans chaque cas, le diagnostic commence par une enquête auprès du patient (si le patient n'évalue pas correctement son propre état, une attention est également accordée à l'interrogatoire des proches parents), la collecte de l'anamnèse et des plaintes, l'examen

Le médecin doit effectuer la palpation, la percussion, l'auscultation, mesurer le pouls et la pression artérielle afin d'évaluer la santé générale du patient. Ensuite, le patient devra subir un certain nombre d'études spéciales:

Parmi eux, une attention particulière est portée à l'analyse générale et biochimique du sang, indicateurs de la glycémie. L'analyse biochimique sans échec comprend un profil lipidique qui reflète la composition lipidique du sang, et le niveau de sucre vous permet de juger du métabolisme des glucides, qui est étroitement lié à la graisse.

Examen échographique des artères carotides et de leurs branches extracrâniennes

Il s'agit de la méthode de base, sur la base de laquelle le médecin ne peut diagnostiquer que si le flux sanguin cérébral est altéré au niveau des branches extracrâniennes (c'est-à-dire en dehors de la cavité crânienne).

Échographie transcrânienne. Cette option d'échographie vous permet de visualiser les vaisseaux à l'intérieur du crâne. L'étude aide dans les cas où une échographie des vaisseaux extracrâniens ne détecte pas de pathologie.

Angiographie. Il s'agit d'un examen aux rayons X impliquant la nécessité d'un contraste vasculaire. La méthode est invasive, par conséquent, elle n'est prescrite que dans les cas où le problème de la chirurgie est résolu.

Électroencéphalographie. Cette méthode vous permet d'identifier les signes indirects de la maladie, à savoir ses conséquences. Après tout, l'EEG vous permet d'évaluer la fonction du cortex cérébral, d'identifier les foyers de dommages ischémiques.

IRM, y compris avec contraste. Cette méthode est invasive et coûteuse, tout en donnant au spécialiste le maximum d'informations. L'IRM est prescrite dans les cas diagnostiques difficiles, ainsi que pour décider d'un traitement chirurgical.

Ainsi, nous avons examiné les principales méthodes utilisées pour diagnostiquer la pathologie vasculaire du cerveau. Nous soulignons que le patient n'a pas à passer par toutes ces études. Le médecin traitant résout individuellement la question de savoir quelles méthodes d'examen particulières sont nécessaires pour un patient particulier.

Symptomatologie

Le diagnostic de l'athérosclérose cérébrale est difficile, car les symptômes de la maladie, en particulier en cas de lésion des artères du cerveau, sont vagues.

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux affecte la circulation normale du sang dans certaines zones. Par conséquent, les symptômes sont le plus souvent associés non à de la douleur, bien qu'elle soit présente, mais à un affaiblissement de l'activité cérébrale.

  1. Fonction d'attention et de mémoire altérée observée.
  2. Capacités mentales réduites.
  3. L'insomnie apparaît, la vision et l'ouïe s'aggravent, les sensations gustatives peuvent changer..
  4. Les maux de tête sont localisés dans les parties occipitales et frontales, accompagnés de vertiges, d'acouphènes.
  5. Mauvaise humeur constante, une irritabilité se forme, diverses phobies sont aggravées. Une condition obsessionnelle se développe rapidement dans le contexte de la maladie: peur de mourir d'une hémorragie, suspicion de la présence d'une maladie incurable.
  6. Un état de vide, une indifférence à l'environnement, des réponses lentes et incorrectes à des questions simples sont un symptôme typique de lésions graves des artères du cerveau.

Avec la persistance des symptômes décrits, le traitement doit être effectué immédiatement jusqu'à la chirurgie.

Est-il possible de guérir l'artériosclérose cérébrale

Le traitement de l'athérosclérose dure toute la vie, car la pathologie ne peut être complètement vaincue que dans les premiers stades. Les méthodes modernes de thérapie ne visent pas à se débarrasser de la maladie. Leur objectif est d'empêcher la progression, l'apparition de complications. Comment traiter l'artériosclérose cérébrale? Il existe plusieurs méthodes:

  • prendre des médicaments - les comprimés réduisent la viscosité du sang, ajustent la pression artérielle, le métabolisme du cholestérol;
  • menu spécial pour l'athérosclérose;
  • opérations chirurgicales;
  • méthodes alternatives de traitement utilisées en consultation avec le médecin;
  • épargner l'activité physique, à titre préventif - une série d'exercices pour l'athérosclérose des vaisseaux cérébraux vise à améliorer le bien-être du patient.

Ces méthodes sont prescrites de manière exhaustive et en fonction du stade. Aux premiers stades, il suffit de revoir le régime alimentaire et de prendre des mesures de prévention; aux stades ultérieurs, vous n'arrivez même pas à prendre des médicaments, vous avez besoin d'une opération.

Traitement médicamenteux - quels médicaments sont prescrits par le médecin?

Les médicaments pharmaceutiques sont une méthode de traitement efficace qui est utilisée en cas de maladie grave sans risque pour la vie du patient. Les médicaments suivants sont utilisés:

  • Pour réduire le cholestérol sanguin - «Simvastatine», «Lovastatine», «Atoris». Les comprimés sont bu une fois par jour pour réduire le risque d'AVC. Dans le même but, des vitamines, des acides gras, de l'acide nicotinique sont prescrits comme excipients;
  • Pour diluer le sang, vous devez prendre "Aspirin", "Warfarin", "Trombone", "Plagril", "Cardiomagnyl";
  • Pour améliorer la nutrition cérébrale - Cavinton, Fezam, Trental, Nootropil, Actovegin. Avec l'athérosclérose, ces médicaments n'affectent pas le cours de la maladie, ils visent à augmenter l'efficacité des cellules cérébrales;
  • Pour normaliser la pression artérielle et intracrânienne - "Bisoprolol", "Valsacor", "Liprazide", "Berlipril", la pression doit être réduite progressivement et maintenue à un niveau normal.

Des compte-gouttes sont également prescrits pour l'athérosclérose, si le traitement est effectué en milieu hospitalier. Avec l'utilisation combinée de comprimés, d'injections, de compte-gouttes, l'efficacité du traitement augmente.

Régime alimentaire pour l'athérosclérose - la base du traitement

Les médicaments ne fonctionneront pas si le patient n'ajuste pas son alimentation. Pour vaincre l'athérosclérose, il est nécessaire d'exclure les aliments riches en graisses animales, les aliments frits et fumés de l'alimentation. La base du régime est:

  • légumes, herbes et fruits;
  • poisson riche en acides gras (marins);
  • des noisettes
  • huile d'olive et de lin;
  • des œufs
  • légumineuses et céréales.

Comme boissons, il est recommandé d'utiliser des jus de légumes et de la purée de pommes de terre. Citrouille, betterave, carotte, jus de chou seront utiles au patient.

Traitements chirurgicaux de l'artériosclérose cérébrale

La chirurgie est nécessaire dans les cas les plus avancés, lorsque le risque de caillots sanguins est élevé et que les dommages aux vaisseaux cérébraux sont la prochaine étape du développement de la maladie. Une indication pour un traitement radical est un rétrécissement de la lumière des artères de plus de 50%. Deux types d'opérations sont utilisés:

  • Ouvrez (à travers la coupe). Ce type d'intervention est pratiquement impossible, il n'est utilisé que pour les dommages aux artères du cou, car il est irréaliste d'ouvrir la boîte crânienne et de se rendre dans la zone affectée en utilisant la méthode ouverte;
  • Fermé (par ponction) - les interventions endovasculaires consistent à insérer un cathéter dans l'artère, à le diriger vers un vaisseau rétréci et à installer un stent.

Un traitement chirurgical est nécessaire au risque de complications. Cependant, le patient n'a pas toujours de contre-indications - souvent le corps des personnes âgées est affaibli et la chirurgie peut entraîner des conséquences désastreuses.

L'athérosclérose du cerveau ne peut être ignorée - lorsque les premiers symptômes apparaissent, et juste pour se calmer, vous devriez consulter un médecin et subir un examen. Dans les premiers stades de l'apparition de l'athérosclérose cérébrale, il est beaucoup plus facile de traiter, il suffit d'ajuster le régime alimentaire et de prendre des médicaments. La pathologie elle-même est inoffensive, mais les plaques de cholestérol bloquent la lumière, le cerveau ne reçoit pas suffisamment d'oxygène et la nutrition s'aggrave. Le pronostic de la maladie - chez 50% des patients victimes d'un AVC, un groupe d'incapacité leur est attribué, la qualité de vie est réduite. 40% d'entre eux - décès.

Prévention des problèmes vasculaires

Il existe une prévention de la prévention de la maladie et son développement ultérieur sur 3 degrés de la maladie. Les aliments ne doivent pas contenir d'aliments gras, salés et épicés

La teneur en calories est importante à réduire. 2000 - 2500 calories autorisées par jour

Les produits à base de lait aigre, le poisson de mer et la viande maigre doivent être consommés plus souvent. Et assurez-vous de manger des légumineuses et des produits d'aubergines. Ils abaissent le cholestérol sanguin et optimisent le métabolisme. Assurez-vous de boire 1,5 litre de liquide par jour. La prévention est primaire et secondaire.

Primaire:

  • interdiction de fumer et de boire de l'alcool;
  • la glycémie doit être normale;
  • promenades régulières environ une heure par jour;
  • éliminer les situations stressantes;
  • natation, course à pied, méditation, yoga, etc..

La prévention secondaire consiste à utiliser des médicaments prescrits par un spécialiste tout au long de la vie.

La prévention et l'alimentation sont très importantes, et si vous y adhérez, il est possible d'éviter l'athérosclérose cérébrale et ses conséquences. Il est également nécessaire de consulter le médecin traitant tout au long de la maladie..

Traitement de pathologie

Dès le diagnostic, la question se pose de savoir comment se fait le traitement de l'athérosclérose cérébrale..

Au total, il existe 2 principaux domaines de traitement:

  • 1 voie est l'utilisation de médicaments;
  • 2 voies est un traitement chirurgical.

Un outil supplémentaire qui peut affecter l'état du patient est l'observation d'un certain régime. Dans ce cas, la normalisation de la pression artérielle devient possible et le métabolisme revient à la normale. Dans ce cas, vous devez limiter la consommation de liquide à 1,5 litre. Obligatoire est le rejet des aliments frits, fumés, gras et salés qui provoquent une pression artérielle élevée.

Parallèlement à ce patient, des médicaments qui abaissent la pression artérielle sont prescrits. Grâce à de telles mesures, le métabolisme lipidique s'améliore et l'apport sanguin au cerveau se normalise. Abaisse le cholestérol sanguin. Mais un tel traitement n'a de sens que dans les premiers stades de la maladie, puis son efficacité est considérablement réduite. Des médicaments sont également utilisés spécifiquement pour le traitement de cette pathologie. Le groupe de ces médicaments comprend:

  1. Désagrégants, qui comprennent l'aspirine. Ces médicaments dilatent les vaisseaux sanguins et réduisent le risque de caillots sanguins..
  2. Statines, dont Cerivastatin, Mevacos, Mevacor, Rosuvastatin. La tâche de ces médicaments est d'inhiber les processus conduisant au développement de l'athérosclérose.
  3. Les médicaments anti-inflammatoires sont nécessaires pour arrêter les changements dans les vaisseaux.
  4. Vasodilatateurs. Nécessaire pour augmenter la lumière des vaisseaux sanguins. Ce groupe comprend la papavérine, l'ufilline, le klentiazem.
  5. Médicaments réduisant la pression artérielle: énalapril, ramipril, captopril. Ces médicaments sont sélectionnés en fonction des caractéristiques individuelles du corps du patient. La condition principale de leur utilisation est leur efficacité à réduire la pression.
  6. Médicaments qui normalisent la circulation cérébrale: Nimodipine, Tanakan, Detralex, Bilobil, Vinpocetine.

Seul un médecin qui connaît bien le patient et les antécédents de développement de sa maladie peut choisir le schéma thérapeutique nécessaire. Très souvent, il est nécessaire de sélectionner soigneusement les médicaments nécessaires, car tous ne peuvent pas avoir un effet thérapeutique complet en raison des caractéristiques du corps du patient.

Dans les cas où la lumière du vaisseau se ferme presque complètement, une intervention chirurgicale est effectuée. Dans les cas graves, les zones affectées des vaisseaux sont remplacées par une prothèse.

En cas de dommages importants aux vaisseaux, une mort des tissus cérébraux est observée, ce qui peut entraîner la mort du patient.

Si une personne souffre d'athérosclérose, le traitement avec des remèdes populaires doit être effectué en parallèle avec les médicaments prescrits par le médecin traitant.

À partir de matières végétales, il est recommandé d'utiliser des bourgeons de bouleau, qui sont versés avec de l'eau et bouillis pendant 15 minutes, puis décantés et filtrés. Le bouillon résultant est bu dans 0,5 tasses 4 fois par jour. Aux mêmes fins, il est recommandé de prendre une décoction d'aubépine, fraises, mélisse.

Traitement de l'athérosclérose cérébrale

Les options de traitement pour l'artériosclérose intracrânienne comprennent les médicaments et la chirurgie. L'objectif du traitement est de réduire le risque d'AVC..

Thérapie médicamenteuse

L'athérosclérose cérébrale peut être traitée avec des médicaments qui minimisent les facteurs de risque, y compris l'hypercholestérolémie et la pression artérielle. Si une personne fume, on peut lui prescrire des médicaments pour l'aider à cesser de fumer. Il est recommandé que les patients diabétiques maintiennent le glucose dans les limites normales grâce à un régime alimentaire et à une surveillance étroite. De plus, nommez:

  • Agents d'hémoptysie appelés anticoagulants (warfarine, Xarelto) et agents antiplaquettaires (aspirine, clopidogrel). Ces médicaments facilitent le passage du sang à travers une zone rétrécie de l'artère et préviennent les caillots sanguins. Étant donné que la prise d'agents hémorragiques est associée à un risque accru de saignement, les patients peuvent avoir besoin de surveiller la coagulation sanguine. Les personnes qui prennent de l'aspirine ou du clopidogrel n'ont pas besoin d'une telle surveillance, contrairement à celles qui prennent de la warfarine ou du Xarelto.
  • Médicaments hypocholestérolémiants qui aident à réduire la formation de plaques supplémentaires dans l'athérosclérose. Ces produits, combinés à un régime pauvre en graisses et en cholestérol, peuvent réduire de 25 à 30% le cholestérol des lipoprotéines de faible densité..
  • Les médicaments contre l'hypertension (diurétiques, inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine, bloqueurs des récepteurs de l'angiotensine, bêtabloquants, bloqueurs des canaux calciques) aident à contrôler et à réguler la pression artérielle (PA). Étant donné que l'hypertension artérielle est un facteur de risque important d'accident vasculaire cérébral, il est recommandé de la mesurer régulièrement et de prendre régulièrement des antihypertenseurs..

Chirurgie

L'objectif du traitement chirurgical est de prévenir un accident vasculaire cérébral en retirant ou en réduisant les plaques et en élargissant l'artère pour améliorer le flux sanguin vers le cerveau. La chirurgie est offerte aux patients dont les symptômes ne se prêtent pas à un traitement médicamenteux. À cette fin, effectuez:

  • L'angioplastie par ballonnet et le stenting sont des procédures endovasculaires peu invasives qui compressent les plaques athérosclérotiques et élargissent la lumière des artères. Le mot «endovasculaire» signifie que toute la procédure est réalisée à l'intérieur des artères à l'aide d'un petit cathéter flexible. Un cathéter est inséré dans l'artère fémorale à travers l'aine, puis il est inséré dans le site de la plaque athérosclérotique. Après cela, dans un endroit rétréci, un petit ballon est gonflé, qui se dilate et appuie la plaque sur la paroi vasculaire. L'objectif est de réduire le rétrécissement à moins de 50% de la lumière de l'artère, car une petite augmentation du diamètre du vaisseau entraîne une augmentation significative de l'apport sanguin dans le cerveau. Ensuite, le ballon est soufflé et retiré. Dans certains cas, un stent est placé sur la plaque, ce qui maintient l'artère ouverte. Les complications de l'angioplastie peuvent inclure un accident vasculaire cérébral, une rupture de la paroi vasculaire et un spasme artériel..
  • La greffe de pontage de l'artère cérébrale est une intervention chirurgicale par laquelle le flux sanguin est redirigé pour contourner une plaque artérielle bloquée. Cette opération nécessite une craniotomie (ouverture dans le crâne). L'artère donneuse du cuir chevelu est séparée à une extrémité, redirigée dans le crâne et connectée à une artère à la surface du cerveau. Après cela, il alimente le cerveau en sang contournant le vaisseau affecté. Les complications d'une telle intervention comprennent un accident vasculaire cérébral, un vasospasme et une thrombose dans l'artère donneuse..

Il est important de comprendre que l'athérosclérose est une maladie évolutive. Pour prévenir un accident vasculaire cérébral, un médecin peut recommander à une personne d'arrêter de fumer, de limiter la consommation d'alcool, de contrôler la glycémie (pour les patients atteints de diabète), de réduire le cholestérol et de prendre les médicaments prescrits

Méthodes de recherche moderne

Les signes alarmants d'athérosclérose cérébrale sont difficiles à détecter par eux-mêmes. Les médecins utilisent des méthodes de diagnostic modernes pour établir un diagnostic:

inspection visuelle par le thérapeute. Il écoutera attentivement le patient, enregistrera les plaintes et collectera les symptômes. Il enverra ensuite un rendez-vous à un neurologue. Ce spécialiste a une formation spécialisée et des méthodes de test.

À l'examen, le médecin portera attention à des symptômes spécifiques et effectuera de courts tests physiologiques;
biochimie sanguine et lipogramme. Les tests montrent le taux métabolique et les anomalies

La dernière méthode montre le niveau de décomposition des graisses des aliments et la synthèse de leur propre cholestérol;
IRM du cerveau. En raison de la densité des os du crâne, peu de méthodes peuvent déterminer l'état des vaisseaux et le diamètre de la lumière. L'IRM affiche une image détaillée avec une bonne résolution;
électroencéphalogramme. Pour déterminer l'activité des processus dans le cerveau avec des lésions vasculaires cérébrales, cette méthode de recherche est utilisée comme la plus informative et la plus moderne. L'écran affiche une image détaillée des artères du cerveau du patient dans plusieurs projections;
Un test sanguin immunologique montre le nombre de leucocytes et d'autres facteurs d'immunité naturelle. Une augmentation de la formule leucocytaire dans l'athérosclérose cérébrale indique l'activité du processus inflammatoire;
avec des pathologies circulatoires chez des patients d'âges différents, il est irréaliste de se passer d'angiographie et de dopplerographie. Dans le premier cas, un agent de contraste est introduit dans la lumière affectée du vaisseau. Il montre à quel point le diamètre dans cette zone et la violation des parois (la croissance des cicatrices et des cicatrices de tissu conjonctif dans les artères cérébrales) sont modifiés. Dans le second cas, les rayons ultrasonores montrent la vitesse du mouvement du sang dans différentes parties du cerveau.

Artères cérébrales, il

Qu'est-ce que l'athérosclérose cérébrale?

L'athérosclérose des vaisseaux cérébraux est une pathologie chronique caractérisée par une perte progressive d'élasticité de la paroi vasculaire, la circulation sanguine est difficile, ce qui provoque l'affaissement du cholestérol et la formation de plaques.

Avec un blocage important du cerveau alimentant le cerveau, des étourdissements, des maux de tête, une perte de mémoire et d'autres symptômes d'ischémie cérébrale apparaissent. La manifestation de la maladie peut varier en fonction de la localisation du processus et du stade de son développement..

Les lésions athérosclérotiques peuvent toucher tous les vaisseaux du corps humain. Cependant, l'athérosclérose cérébrale du cerveau est considérée comme une sous-espèce distincte de cette maladie. Cela est dû au fait que cette pathologie présente des caractéristiques qui la distinguent des dommages aux autres artères. Il joue un rôle important dans le développement de troubles spécifiques du système nerveux central et conduit à l'apparition de symptômes caractéristiques, ce qui permet de le distinguer des autres formes d'athérosclérose. On lui a attribué le code de la CIM 10 167,2.

Pour la médecine moderne, la question de l'athérosclérose reste extrêmement pertinente, car elle est l'un des facteurs conduisant au développement d'autres maladies, par exemple:

  • Hypertension artérielle.
  • Maladie coronarienne.
  • Insuffisance rénale.
  • Accident vasculaire cérébral aigu.
  • Encéphalopathie circulatoire.

La principale différence entre l'athérosclérose cérébrale est qu'avec ce type de pathologie, les artères qui alimentent le cerveau sont affectées.

Seules les artères sont affectées par l'athérosclérose, car dans le sang veineux il n'y a pas de lipoprotéines de basse densité oxydées (LDL) et de très faible densité (VLDL). C'est le soi-disant "mauvais" cholestérol, qui précipite, formant des plaques athérosclérotiques.

Il s'agit de la différence entre les LDL et les VLDL des lipoprotéines de haute densité (HDL) solubles («bonnes») qui ne précipitent pas, c'est-à-dire qui n'ont pas d'effet athérogène sur les vaisseaux sanguins.

L'athérosclérose cérébrale se manifeste par des symptômes lorsque des changements pathologiques se produisent dans les grandes artères.

Les changements athérosclérotiques dans les petits vaisseaux cérébraux ont également un mauvais effet sur les fonctions cérébrales, mais en même temps, cette condition a des symptômes moins prononcés.

  1. Intermétique - caractérisé par des périodes alternées d'amélioration et de détérioration. Les mécanismes naturels d'auto-guérison du corps freinent le développement de la maladie de manière naturelle.
  2. Progressif - l'état des vaisseaux sanguins s'aggrave invariablement avec l'augmentation des symptômes neurologiques.
  3. Maligne - le type d'athérosclérose cérébrale le plus dangereux pour la santé. Des changements pathologiques irréversibles se produisent dans les artères, altérant considérablement l'apport sanguin au cerveau. En conséquence, une ischémie persistante se développe, ce qui peut entraîner la survenue d'un AVC ischémique..

Stade de développement de l'athérosclérose cérébrale:

  1. Initiale. Dans les artères cérébrales, il n'y a pas de changements athérosclérotiques prononcés. L'ischémie est négligeable. Les symptômes de la maladie n'apparaissent qu'avec des facteurs provoquants (stress émotionnel fort, tension mentale).
  2. La deuxième étape est caractérisée par des changements morphologiques importants dans la paroi vasculaire avec la formation de plaques athérosclérotiques. À ce stade, des symptômes de la soi-disant "sclérose" apparaissent, c'est-à-dire l'oubli et d'autres troubles mentaux.
  3. Au troisième stade, les artères du cerveau sont gravement sclérosées, la circulation sanguine du cerveau est gravement perturbée. À la suite d'une ischémie progressive, une nécrose (nécrose) des zones affectées du tissu nerveux se produit et leur remplacement par du tissu conjonctif, qui n'est pas en mesure de soutenir correctement le cerveau.

Les artères avec des dépôts de cholestérol sont dans un état de sténose pathologique (rétrécissement). Lorsque les plaques athérosclérotiques recouvrent complètement la lumière, le flux sanguin s'arrête.

Le corps déclenche les mécanismes de la circulation collatérale (augmentation de la charge sur les collatéraux - voies de contournement vasculaires). Si ces mesures ne suffisent pas - l'ischémie se produit, c'est-à-dire que les cellules manquent de nutrition et d'oxygène.

Types de cérébrosclérose

Avant d'examiner la question de savoir comment vous débarrasser d'une maladie, vous devez vous familiariser avec la classification. Les types suivants d'athérosclérose cérébrale sont distingués:

  1. Intermétrique (le développement a un caractère ondulatoire, la détérioration est remplacée par l'amélioration et vice versa);
  2. Progression lente (le tableau clinique s'aggrave progressivement);
  3. Maligne (aigu) se caractérise par le diagnostic de sclérose au stade de changements irréversibles; il peut également se manifester par un accident vasculaire cérébral ou un trouble mental.

En plus de la vitesse de développement, la localisation de l'artère affectée est également prise en compte lors du diagnostic:

  • cérébral postérieur;
  • carotide (interne ou générale);
  • tronc brachiocephalic;
  • vasculature cérébrale.

Plus le diamètre du vaisseau est affecté, plus la pathologie se manifeste. Les changements dans les petits vaisseaux ont un faible effet sur l'état général du patient et ont des symptômes plus maigres.

La nature de l'évolution de la maladie détermine le type de processus pathologique que le diagnostic aidera à identifier.

Il ne faut traiter l'athérosclérose des artères cérébrales qu'après avoir posé un diagnostic précis et clarifié la variété du processus pathologique. Il est accepté de classer l'écart, en tenant compte de son évolution, dans les types suivants:

  • Aigu. Il est souvent diagnostiqué et associé à des troubles mentaux..
  • Intermittent. Elle se caractérise par un parcours paroxystique, dans lequel le stade de compensation alterne avec la rémission.
  • Malin. Il est diagnostiqué chez les patients ayant un AVC cérébral fréquent. Si le patient n'est pas traité à temps, dans le contexte de l'athérosclérose cérébrale d'une évolution similaire, une démence sévère et la mort sont observées.
  • Progresse lentement. Une telle sclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux se distingue par des symptômes prononcés et nécessite un traitement urgent.

Traitement de l'athérosclérose cérébrale

L'athérosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux est une lésion progressive du système circulatoire du système nerveux central, la maladie est irréversible.

Auparavant considérée comme une maladie des personnes âgées, la pathologie était significativement plus jeune, un grand nombre de personnes de moins de 30 ans souffrant de cette maladie perdent leur capacité de travail avant même la vieillesse, ce qui ne peut pas passer inaperçu..

Les personnes souffrant de cérébrosclérose due à une hypertension artérielle sont les plus sujettes aux hémorragies cérébrales aiguës (accidents vasculaires cérébraux), il est donc important d'effectuer un diagnostic précoce des lésions vasculaires avec des plaques de cholestérol et de prescrire un traitement approprié.

Seul un traitement compétent à un stade précoce de la formation du processus pathologique aidera non seulement à prolonger la vie du patient et à améliorer sa qualité.

L'athérosclérose est une maladie vasculaire chronique qui résulte d'une altération du métabolisme des graisses. L'une des principales causes d'invalidité et de mortalité dans le monde..

L'athérosclérose cérébrale - une maladie dangereuse avec des symptômes croissants.

L'athérosclérose cérébrale est une forme de pathologie vasculaire dans laquelle se produisent des lésions des artères du cerveau..

Sur les parois internes des artères qui alimentent le cerveau, des complexes lipides-protéines qui interfèrent avec le flux sanguin normal se déposent progressivement.

S'il s'agit d'un trouble circulatoire aigu, alors une complication grave et dangereuse de l'athérosclérose cérébrale est l'AVC.

Facteurs de développement

Les facteurs les plus importants dans le développement de l'athérosclérose artérielle cérébrale sont l'hyperlipidémie (une augmentation du niveau de lipides (graisses) dans le sang, en particulier le cholestérol), l'hypertension artérielle, le tabagisme, le diabète, l'obésité et le manque d'exercice.

Symptômes

La maladie se déroule en plusieurs étapes.

Manifestations cliniques
Première étapeÀ ce stade, avec une altération fonctionnelle de l'activité cérébrale, des maux de tête périodiques, des étourdissements et des troubles de la mémoire sont observés. La mémoire professionnelle n'est pas violée, mais uniquement sur l'actualité, les noms, les patronymes. Des troubles du sommeil, des larmes, de l'irritabilité sont notés.
Deuxième étapeIl existe un défaut organique dans les artères cérébrales. Les signes de la maladie sont exacerbés: maux de tête fréquents et sévères, évanouissement, baisse des performances, rétrécissement des intérêts.
Troisième étapeLes vaisseaux cérébraux sont profondément affectés, des signes d'une insuffisance évidente de l'apport sanguin au cerveau sont notés, une cérébrosclérose se forme. Troubles psycho-émotionnels observés, troubles de la mémoire, altération de la coordination des mouvements. Souvent, la manifestation la plus frappante est l'ONMK (accident vasculaire cérébral aigu), avec des symptômes de sensibilité, d'élocution, de vision, de troubles de la déglutition, ainsi qu'une diminution ou une absence de mouvement dans les bras et les jambes.

Céphalées Dépression Déficience visuelle Problèmes de mémoire Divers troubles mentaux Faiblesse des membres

La manifestation la plus redoutable de l'athérosclérose de l'artère cérébrale est l'accident vasculaire cérébral, qui entraîne une invalidité et souvent la mort.

AVC ischémique - obstruction de l'artère avec une plaque athérosclérotique ou un thrombus.AVC hémorragique - hémorragie cérébrale.
ÂgeAprès 55 ans.Plus souvent à l'âge de 45 à 60 ans.
Maladies antérieuresMaladie coronarienne, autres maladies du système cardiovasculaire.Hypertension artérielle, athérosclérose (généralement une combinaison des deux).
Apparition de la maladieSoudain, se développe le plus souvent dans un rêve ou après. Peut-être une augmentation progressive des symptômes.Apparition soudaine, se développant le plus souvent pendant la journée après un stress émotionnel ou un effort physique.

Rires violents ou pleurs

Diagnostique

L'examen diagnostique de l'athérosclérose cérébrale comprend un examen général, des méthodes de recherche en laboratoire et instrumentales.

  1. Chimie sanguine. Détermine le niveau de cholestérol total, LDL (lipoprotéines de basse densité - "mauvais" cholestérol), HDL (lipoprotéines de haute densité - "bon" cholestérol).
  2. Coagulogramme. Le risque de thrombose, accident vasculaire cérébral est déterminé.
  1. Dopplerographie des vaisseaux du cerveau et du cou. Une méthode d'échographie non invasive, vous permet d'étudier l'état des artères cérébrales et des vaisseaux du cou, les troubles de la circulation sanguine en eux.
  2. Tomodensitométrie du cerveau avec angiographie. Une méthode de diagnostic de rayonnement non invasive avec contraste, permet une étude complète des vaisseaux cérébraux à l'aide d'une image en trois dimensions.
  3. Angiographie par résonance magnétique. Détermine les caractéristiques fonctionnelles et anatomiques du flux sanguin.

Angiographie par résonance magnétique

Au médecin neurologue / neurologue.

Méthodes de traitement

La méthode de traitement de l'athérosclérose cérébrale est déterminée par un spécialiste qualifié, en tenant compte de l'état général du patient, du stade de la maladie, des maladies concomitantes.

Groupes de médicaments applicables:
Traitement médical1. Médicaments hypolipidémiques (statines, fibrates, préparations d'huile de poisson). Réduisez le niveau de cholestérol total et ses fractions. Ils sont utilisés en permanence, dès le moment de la détection de l'athérosclérose, sous contrôle en laboratoire du niveau des enzymes hépatiques.
2. Médicaments antiplaquettaires. Améliore les propriétés rhéologiques du sang, empêche le développement de caillots sanguins. Accepté en continu sous le contrôle d'un coagulogramme.
3. Préparations nootropes. Améliore l'apport sanguin aux vaisseaux cérébraux, prévient les étourdissements, établit les fonctions cognitives (mémoire, attention), les performances mentales.
4. Médicaments vasodilatateurs. Vous permet de soulager le spasme des vaisseaux sanguins, en augmentant la clairance.
5. Tranquillisants, antidépresseurs. Utilisé dans des conditions dépressives, pour soulager l'anxiété et exacerber les phobies.
ChirurgieUn traitement chirurgical est indiqué lors de la fermeture de la lumière des artères cérébrales de plus de 60%. Des méthodes d'intervention chirurgicale minimalement invasives (angioplastie, stenting) et des méthodes d'accès ouvert à grande échelle sont utilisées - endartériectomie.

Tableau des médicaments *

Groupe de médicamentsDosage et administration
Statines1. Atorvastatine, tab. 0,01 g. Prendre 1 comprimé. par jour, indépendamment de l'apport alimentaire.
2.Simvastatine, onglet. 0,01 g. Prendre 1 comprimé. 1 heure / jour, le soir.
3.Rosuvastatine, tab. à 0,005 ou 0,01 g. Prendre 1 comprimé 1 fois / jour, quel que soit l'apport alimentaire.
Fibrates1. Lipicard, bouchons. 0,2 g. Prendre 1 capsule 1 fois par jour, avec les repas.
2.Tricor, tab. 0,145 g. Prendre 1 tab. 1 fois par jour, indépendamment de l'apport alimentaire.
Graisse de poisson1. graisse de poisson, casquettes. 0,5 g. Prendre 1 à 2 capsules. 3 fois / jour, après avoir mangé, buvant beaucoup d'eau.
Médicaments antiplaquettaires1.Lospirine, tab. 0,075 g. Prendre 1 comprimé. 1 heure / jour pendant 30 à 60 minutes avant les repas avec beaucoup d'eau.
2. Carte, onglet. 0,075 g. Prendre 1 comprimé 1 fois / jour 30 minutes avant les repas..
3. Clopidogrel, onglet. 0,075 g. Prendre 1 comprimé / jour, quel que soit l'apport alimentaire..
Médicaments nootropes1.Phezam, casquettes. 0,4 g de piracétam / 0,025 g de cinnarizine. Prendre 1-2 capsules. 3 fois / jour. Après manger. La durée du traitement est de 1 à 3 mois.
2. Vinpocétine, tab. 0,005 g. Prendre 1 à 2 comprimés. 3 fois / jour après les repas. La durée du traitement est de 1-2 mois.
Vasodilatateurs1.No-shpa, tab. 0,04 g. Prendre 1tab. en deux / trois doses, pas plus de 6 comprimés par jour.

La méthode de traitement de l'athérosclérose cérébrale est déterminée par un spécialiste qualifié

Il est nécessaire de réaliser qu'une bonne nutrition est importante à la fois pour la prévention de la cérébrosclérose et pour son traitement.

Les graisses sont des réserves d'énergie et un important importateur de nutriments dans les cellules du corps humain.

Et par conséquent, il n'est pas nécessaire de réduire complètement leur apport, cela vaut la peine de satisfaire les besoins de l'organisme, en préférant les graisses végétales et insaturées (acides gras polyinsaturés oméga-3 et oméga-6).

Le poisson de mer, les fruits de mer, les noix, l'huile de poisson contiennent une grande quantité d'acides polyinsaturés oméga-3, qui contribuent non seulement à abaisser le cholestérol, mais aussi à normaliser la pression artérielle et la glycémie.

Les produits tels que les viandes grasses, les saucisses, les saucisses, les abats, une variété de viandes fumées sont généralement recommandés pour être exclus du régime.

Les meilleures sources de glucides sains sont les pâtes de blé entier et de blé dur, le riz brun et le pain brun.

Les fruits et légumes frais sont de riches sources de vitamines, micro-éléments nécessaires aux fonctions vitales du corps..

Ils contiennent également un grand nombre d'antioxydants - des substances qui protègent les cellules du corps contre les effets de facteurs externes nocifs et ralentissent leur vieillissement. Ceux-ci incluent: pommes, cerises, canneberges, céleri, curcuma, cannelle, herbes.

La prévention

Le mécanisme de développement de l'athérosclérose

Avec un apport excessif de cholestérol avec de la nourriture, une hypercholestérolémie se produit - une concentration élevée de cholestérol dans le sang. Le corps ne peut pas éliminer le "mauvais" cholestérol du lit vasculaire et il commence à se déposer sur la paroi interne des vaisseaux (dans l'endothélium).

Le processus de dépôt de cholestérol dans les zones de turbulence, où le débit sanguin est réduit, aux endroits de bifurcation (bifurcation) des artères est particulièrement actif..

Dans le cas de l'athérosclérose cérébrale, un tel point faible est la bifurcation carotidienne, où des lésions athérosclérotiques élargies sont souvent observées.

Au début du processus athérosclérotique dans l'endothélium, une tache lipidique est formée à partir de LDL et VLDL athérogènes. Avec un afflux important de ces substances, les macrophages (cellules sanguines protectrices) ne peuvent pas faire face à leur élimination de l'intima vasculaire.

Au lieu de la tache lipidique, il y a une prolifération accrue des muscles lisses et du tissu conjonctif (collagène), qui est la cause de la formation de la plaque athérosclérotique.

Au stade de la tache lipidique, il n'y a pas de dommages à la paroi interne des artères. À mesure que la plaque athérosclérotique se développe, elle commence à endommager la paroi du vaisseau.

Des lésions microscopiques (larmes) se produisent. À leur place, à partir de la circulation sanguine, les plaquettes qui "patchent" la membrane endommagée, collent aux endroits de rupture avec la formation de caillots sanguins - cela est nécessaire pour éviter les saignements internes des artères.

À la suite de changements pathologiques, les artères perdent leur élasticité, se calcifient avec le calcium et se condensent avec le tissu conjonctif (sclérose). La lumière vasculaire est bloquée par des caillots sanguins, les parois sont comprimées par des plaques athérosclérotiques et la circulation sanguine est altérée.

Le rôle ambigu du cholestérol et d'autres facteurs dans le développement de l'athérosclérose

Les facteurs suivants contribuent au développement de l'athérosclérose:

  • Mauvaise nutrition;
  • Hyperlipoprotéinémie (augmentation des taux de LDL et de VLDL dans le sang);
  • Obésité;
  • Inactivité ("mode de vie sédentaire");
  • Mauvaises habitudes - fumer, trop manger, etc.
  • Hypertension;
  • Maladies du foie, stagnation de la bile, violation de la biosynthèse du cholestérol (déplacement de l'équilibre vers la production de «mauvais» cholestérol);
  • Troubles endocriniens (diabète sucré, hypothyroïdie);
  • Trouble hormonal;
  • Âge avancé;
  • Surmenage psycho-émotionnel.

Affaiblit fortement le corps de stress émotionnel. La lutte contre les circonstances externes et les expériences internes enlève beaucoup de ressources énergétiques au corps, qu'il pourrait dépenser pour la restauration des artères endommagées par les plaques athérosclérotiques.

Il convient de noter que l'artériosclérose cérébrale des vaisseaux cérébraux se développe chez les personnes ayant un taux de cholestérol normal. Mais néanmoins, l'hypercholestérolémie est l'une des principales raisons du développement de cette pathologie.

Le rôle ambigu du cholestérol dans le développement de l'athérosclérose est également confirmé par le fait que le cholestérol normal est un matériau de «réparation» pour éliminer les microdommages de la paroi vasculaire..

Le problème survient lorsqu'il y a trop de «mauvais» cholestérol sur les membranes des artères, ce qui déclenche le processus pathologique. Surtout cette situation se produit en raison de la malnutrition.

Les changements pathologiques dans les artères cérébrales provoquent également:

  • Facteurs auto-immunes, qui augmentent la pénétration et l'accumulation de cellules sanguines dans les parois des vaisseaux sanguins;
  • La prolifération des tissus conjonctifs et musculaires dans les membranes des artères;
  • Dommages à la paroi vasculaire par des virus, chlamydia et autres micro-organismes pathogènes;
  • Violation du système antioxydant (protecteur) des cellules de l'oxydation, ce qui provoque une augmentation du nombre de LDL oxydés;
  • Troubles hormonaux, qui s'accompagnent d'un besoin accru de cholestérol dans le corps, ce qui provoque sa synthèse accrue dans le foie.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite