Caractéristiques de la douleur cardiaque (cardialgie): ce que cela peut être et ce qu'il faut faire?

Envisager des douleurs, des pressions, des coutures et d'autres douleurs cardiaques, des symptômes et des causes de cardialgie, le diagnostic, les caractéristiques du traitement, la prévention, ce qu'il faut faire à la maison?

Comment comprendre cette douleur cardiaque

Le cœur peut souffrir de différentes manières, selon les raisons présentées dans le tableau.

Type de douleurLes caractéristiques
DouloureuxLe plus incompréhensible, survient à la suite de changements hormonaux dans le corps, dans un contexte de stress (cardionévrose), d'ostéochondrose, ou est le signe d'une crise d'angine de poitrine.

L'essentiel est un changement de tonus vasculaire avec malnutrition des tissus et des organes localisés dans ou près du médiastin

ÉcrasementLe plus fréquent (jusqu'à 99%). Presque toujours, la cause de son apparition réside dans la perturbation du myocarde et des principaux vaisseaux: cardiomyopathie, myocardite, anomalies valvulaires cardiaques, aorte. L'essentiel, c'est la perturbation hémodynamique
PiqûreNon spécifique, survient le plus souvent avec une ischémie cardiaque de diverses origines et des spasmes vasculaires (25%). Parmi les causes extracardiaques - les sondes d'ostéochondrose (jusqu'à 80%)
StupideApparaît après des blessures ou comme une attaque d'angine de poitrine, nécessite une visite chez un spécialiste, car l'hypoxie myocardique progressive de diverses étiologies crée un risque de complications graves
TirantUne condition dangereuse avertissant d'une éventuelle crise cardiaque ou d'une tumeur du sein se caractérise par une violation de la qualité de vie, une gêne constante due au développement d'une ischémie tissulaire
TranchantLa douleur cardiaque est extrêmement forte, elle ne peut pas être tolérée, l'inconfort se propage à toute la moitié gauche de la poitrine, irradie vers la main gauche, sous l'omoplate, le cou, les brûlures, les pâtisseries - dans 95% des cas, elle devient le précurseur d'une pathologie cardiaque potentiellement mortelle
TranchantSe produit généralement soudainement dans un contexte d'activité physique et progresse rapidement, signalant une attaque d'angine de poitrine, un pré-infarctus, un traumatisme, accompagné d'une arythmie
Douleur sous le cœur gaucheA rarement une origine cardiaque: dans l'épigastre, le système digestif, le diaphragme ou les poumons sont plus susceptibles de provoquer une gêne
Douleur en toussant ou en respirantLa raison en est une pathologie du système pulmonaire ou une ostéochondrose, la douleur cardiaque n'est pas associée à la respiration et au mouvement
Douleur irradianteCeci est un signe de pathologie cardiaque grave, ils indiquent une augmentation de l'ischémie myocardique, un pré-infarctus, un état pré-AVC

Il est impossible de comprendre que c'est le cœur qui souffre sans un examen clinique et de laboratoire complet, même en sachant comment la nature des sensations désagréables derrière le sternum change. Besoin de contacter un spécialiste.

La cardialgie représente jusqu'à 70% des sensations désagréables derrière le sternum, les 30% restants sont d'origine extracardique. Cependant, il existe plusieurs signes d'un dysfonctionnement du système cardiovasculaire qui surviennent avant même une crise de douleur et préviennent du risque de développer une pathologie grave. Ceux-ci inclus:

  • douleur dans la moitié gauche de la poitrine;
  • inconfort après l'exercice, qui disparaît après un court repos ou est arrêté par la nitroglycérine;
  • dyspnée;
  • ronflement, apnée nocturne;
  • pâleur

Ce sont des symptômes précoces de problèmes cardiaques qui aident à prévenir les pathologies graves..

Causes et symptômes de la cardialgie

La douleur cardiaque peut être divisée en cardiaque et extracardiaque, en corrélation avec certains symptômes, ce qui est particulièrement visible dans la version du tableau.

Les causesSymptômes
Cordial
Malformations cardiaquesComment un mal de cœur avec des défauts anatomiques congénitaux ou acquis aide-t-il à comprendre les symptômes et signes suivants:

  • sensations derrière le sternum d'un personnage coupant, piquant, douloureux;
  • dyspnée;
  • la faiblesse;
  • acrocyanose;
  • arythmies;
  • évanouissement;
  • transpiration.

Une caractéristique distinctive est la fluctuation de la pression artérielle.

SUIS-JELa douleur cardiaque est vive, pressante, irradiant vers le dos et sous l'omoplate, accompagnée de:

  • un sentiment de peur de la mort;
  • transpiration abondante;
  • tachycardie.

La nitroglycérine n'aide pas, tout mouvement augmente l'inconfort

MyocarditeIl se caractérise par de légères sensations douloureuses derrière le sternum, qui s'intensifient pendant l'effort physique et ne sont pas éliminées par la nitroglycérine.
CardiomyopathieUne caractéristique distinctive de la maladie est la nature diffuse de la cardialgie et son évolution au fur et à mesure que la maladie progresse: au début, le cœur fait mal constamment, l'inconfort ne dépend pas de l'activité physique et ne s'arrête pas avec les nitrates, puis les douleurs deviennent paroxystiques, surviennent spontanément ou après une surcharge, mais la nitroglycérine est éliminée
Angine de poitrineIl s'agit d'un symptôme de maladie coronarienne, qui survient dans un champ de charge, accompagné de:

  • essoufflement
  • tachycardie;
  • douleur sourde, pressante et constrictive dans le sternum;
  • la faiblesse
  • vertiges.

Amovible avec des nitrates.

Anévrisme aortique exfoliantUne affection aiguë nécessitant des soins d'urgence est caractérisée par une douleur thoracique incroyablement sévère, jusqu'à une perte de conscience, qui entraîne la mort
TelaUne situation d'urgence lorsqu'une personne n'a pas le temps de comprendre pourquoi le cœur fait mal, avec un essoufflement, des douleurs dans la poitrine, pire lorsque vous inspirez, mais ne donne nulle part, tachycardie, une forte baisse de la pression artérielle, entraînant un effondrement et la mort
PéricarditeLa douleur dans la région du cœur est sourde, localisée au centre du sternum, aggravée par la toux, en position assise, donne au bras gauche, au cou, accompagnée d'un rythme cardiaque fréquent
ArythmieUne caractéristique distinctive irradie vers la main gauche avec une douleur de toute nature en combinaison avec une violation du rythme cardiaque
Extracardiaque
Névralgie intercostale, myositeLes sensations désagréables ressemblent à une attaque d'angine de poitrine, mais s'intensifient avec la respiration, la toux, le mouvement, le caractère est aigu, comme un lumbago, localisé le long des côtes dans la moitié gauche de la poitrine
Ostéochondrose, hernie intervertébraleCela fait mal dans la région du cœur, mais en même temps il donne au dos et au côté gauche de l'abdomen, il peut ressembler à l'angine de poitrine, mais l'inconfort augmente avec le mouvement, il n'est pas soulagé par la nitroglycérine
Maladies du tube digestifSensations toujours désagréables associées à la nourriture, douloureuses dans la nature, accompagnées d'éructations, de brûlures d'estomac, de flatulences
Troubles du SNCDe longues douleurs derrière le sternum, accompagnées de:

  • anxiété
  • insomnie;
  • labilité émotionnelle;
  • baisse de la libido;
  • migraine
Pathologie pulmonaireL'inconfort douloureux, constant, dépend de la respiration. Combiné avec essoufflement, toux, hyperthermie.

Diagnostique

Il est typique d'examiner une personne souffrant de douleurs cardiaques de nature différente:

  • antécédents médicaux, examen physique;
  • tonométrie, pulsométrie;
  • OAC, OAM, biochimie, tests hormonaux;
  • Examen aux rayons X: une image panoramique de la poitrine, fluorographie, CT, MSCT;
  • ECG, échocardiographie, Holter;
  • Échographie des reins;
  • examen du fond d'œil;
  • IRM

Il existe des caractéristiques diagnostiques spécifiques qui aident à différencier les douleurs cardiaques et non cardiaques..

CordialSans coeur
Localisé derrière le sternum ou à gauche de celui-ciSpot, peut être montré avec votre doigt.
Irradier vers la main gauche, le cou, l'omoplateIrradier le long des côtes à gauche, jusqu'à la colonne vertébrale
Caractère - pressage, gravure, couture (rarement)Sous la forme d'un lombaire, de coutures, de douleurs
Amplifie sous chargeElle est provoquée par le mouvement, la respiration, l'alimentation.
Plus souvent paroxystiquePlus constant
Diminue au reposDiminue dans une position confortable
Arrêté par la nitroglycérineIl n'est pas arrêté par la nitroglycérine, mais est éliminé avec des analgésiques.
La pression sur la poitrine n'augmente pas la douleurPression douloureuse
Elle s'accompagne d'essoufflement, de tachycardie, d'arythmie. Fluctuations de la pression artérielle, hyperhidrose, faiblesse généraleSymptômes du resserrement de la colonne vertébrale, de la toux, de l'hyperthermie, des brûlures d'estomac, de l'amertume dans la bouche, des éructations sans inconfort important

Premiers soins à domicile, si la cause est connue

Si la douleur cardiaque n'est pas apparue pour la première fois, mais que ce qui doit être pris a été préalablement convenu avec le médecin, l'algorithme des actions est connu.

CauseActions
Angine de poitrineDe la douleur cardiaque, vous pouvez prendre:

  • Comprimé de nitroglycérine;
  • mâcher un comprimé de cardiomagnyl ou d'aspirine;
  • avec une pression normale ou élevée, l'absence d'arythmie, de tachycardie - utilisez des bêta-bloquants: métoprolol, nebival, bisoprolol;
  • manque de résultats dans une demi-heure - une occasion d'appeler l'ambulance;
  • autogestion d'une attaque - une occasion de voir un médecin
Inflammation de la muqueuse du cœurCela implique de prendre des analgésiques: Analgin, Diclofenac, Dolaren, Nimid, puis, appeler un médecin ou une visite indépendante chez un cardiologue
Névralgie intercostale, problèmes de la colonne vertébraleIl est recommandé de prendre des AINS (AINS): Nurofen, Ketoprofen, Meloxicam, puis, contactez un neurologue
Troubles du tube digestifLa règle principale est l'alimentation, pour la douleur: Omez, Maalox, Famotidine, Motilium, Motoricum, puis une consultation gastro-entérologue

Aide si l'étiologie de la douleur cardiaque n'est pas claire

S'il est impossible de déterminer ce qui provoque les sensations désagréables dans la région cardiaque, quelle que soit leur cause, il est nécessaire:

  • Ne paniquez pas, ne vous calmez pas, respirez peu profondément et uniformément;
  • fournir une paix totale - pas de mouvements, choisissez une position qui vous convient: couché, assis, debout;
  • ouvre les fenêtres;
  • desserrer les parties serrées des vêtements;
  • si possible, tonométrie et surveillance de la fréquence cardiaque: pour une pression artérielle supérieure à 140/90 ou inférieure à 100/60 et une fréquence cardiaque supérieure à 95 ou inférieure à 55 battements / minute - un appel d'ambulance est requis;
  • si la douleur persiste, vous devez prendre des analgésiques: Ketanov, Imet, Panadol en association avec de l'aspirine ou simplement mâcher une aspirine (comprimé);
  • le manque de résultats dans les 20 prochaines minutes est l'occasion d'un appel urgent Ambulance (risque de crise cardiaque).

Avec une gêne derrière le sternum de toute étiologie, vous ne pouvez pas prendre de médicaments contenant de la caféine: caféine, citramon, kopacil et autres.

La prévention

Il n'y a pas de prophylaxie spécifique. Les événements de base sont recommandés à tous ceux qui surveillent leur santé:

  • restriction de l'activité physique (soulever des poids ne dépassant pas 4 kg, interdiction du travail physique intense et des sports associés à une surcharge excessive);
  • maintien d'une activité physique minimale: marche, vélo, ski; la natation;
  • restriction dans l'alimentation des protéines animales (viande, saucisses, saucisses, lait gras, beurre) avec une redistribution en faveur des aliments végétaux (viande diététique, poisson, huile végétale);
  • rejet des mauvaises habitudes;
  • examen médical;
  • administration prophylactique d'aspirine, de panangine, de vitamine E, D pour maintenir le myocarde;
  • trousse de premiers soins d'urgence à domicile: nitroglycérine, aspirine, corvalol - devrait toujours être à portée de main;
  • traitement en sanatorium dans des sanatoriums spécialisés en direction du cardiologue traitant

Les douleurs cardiaques ne peuvent être ignorées. Ils nécessitent une surveillance régulière de l'état de santé et une prévention appropriée..

Pourquoi il y a une douleur douloureuse dans le cœur?

Toute douleur maintient les gens sous tension, réduit la qualité de vie. Connaissant ses maladies chroniques, une personne peut déterminer elle-même la cause de la douleur. Mais si cela se produit pour la première fois, pendant une longue période, les facteurs affectant l'apparition de la douleur doivent être établis par le médecin. De nombreuses pathologies présentent des symptômes similaires, ce qui rend difficile l'établissement d'un diagnostic avec un seul examen physique. Et vous devez réagir, car la procrastination peut coûter la vie du patient. Cela est particulièrement vrai pour les douleurs douloureuses du cœur..

Classification de la douleur cardiaque

La douleur dans le cœur est le symptôme le plus courant d'une maladie. Prenant cela pour le cœur, les patients sont souvent surpris que ce ne soit pas le cas. La poitrine a de grands plexus, des fibres nerveuses, dont l'inflammation entraîne une tension constante dans sa région. Par conséquent, les douleurs thoraciques sont conditionnellement combinées en cardiaques et extracardiaques. En terminologie scientifique - cardiogénique, associée à des pathologies cardiaques, et non cardiogénique, associée à d'autres maladies du corps.

S'adressant à un cardiologue, le patient parfois, en plus de décrire l'inconfort dans le foyer du sternum, ne peut pas déterminer d'autres manifestations de la pathologie. Mais pour le médecin, le type de douleur, la durée, les causes d'occurrence contiennent suffisamment d'informations pour distinguer entre une douleur sourde et douloureuse dans la zone cardiaque vraie et fausse. Pour cela, les facteurs suivants sont analysés:

1. Conditions d'apparition de la douleur:

  • sous charge ou après;
  • au repos
  • de jour ou de nuit;
  • connexion alimentaire

3. La durée des attaques;

4. Quand s'arrêter.

Causes de la douleur non cardiogénique

Des symptômes similaires avec la manifestation d'une maladie coronarienne nécessitent un diagnostic minutieux. S'adressant au médecin au sujet de l'anxiété cardiaque, le patient obtient soudainement un diagnostic complètement différent. Par conséquent, si des douleurs douloureuses dans la région du cœur appartiennent à la maladie suivante, vous ne pouvez pas vous inquiéter pour l'instant de l'organe principal:

  1. VVD - dystonie végétovasculaire. Le malaise visible est plus douloureux, comme si un éclat dans la poitrine. La suspicion est soutenue par des facteurs: fatigue rapide, dépendance météorologique, arythmie dans les moments émotionnels, alcool et mauvaises habitudes.
  2. Thyroïde. Ses pathologies affectent immédiatement le travail de tous les organes. Parmi eux, il y a un symptôme de douleur douloureuse au cœur. L'échec de la production d'hormones thyroïdiennes augmentera le rythme du myocarde, ce qui perturbe le métabolisme dans ses tissus, provoque une surcharge de fonctionnement, provoque une arythmie, une tachycardie, une douleur étouffée constante dans le cœur.
  3. Les changements associés à l'âge pendant la ménopause modifient le fond hormonal d'une femme. Sans le vouloir, elle devient agressive, irritable, trop émotive. Le corps est dur, y compris le muscle cardiaque. Dans sa région, il y a une longue douleur.
  4. Névralgie intercostale. Le nerf est pincé lors d'un virage infructueux du corps ou se plie, devient enflammé, ce qui s'accompagne de douleur.
  5. La teigne provoque des courbatures.
  6. La douleur névrotique survient pendant les périodes de dépression et de stress. L'aide du psychiatre, le neurologue est nécessaire.
  7. Les maladies du tractus gastro-intestinal à large bande se déplacent de l'hypochondre vers la zone du cœur.
  8. L'ostéochondrose, en particulier de la région cervicothoracique, épuise une personne. Il lui est difficile de respirer, le moindre mouvement provoque une crise de douleur. Ceci est le résultat d'une atteinte des racines et des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale..

Causes de la douleur cardiogénique

Si le cœur souffre à cause de sa pathologie, il est important de déterminer le groupe spécifique auquel il appartient:

  1. Affections inflammatoires du cœur: endocardite, myocardite, péricardite. Tous sont combinés par une inflammation des parois du myocarde. La nature de la douleur dans ce cas est sourde ou piquante, augmentant progressivement. Essoufflement, faiblesse, intoxication, palpitations commencent.
  2. La dystrophie myocardique, qui survient à la suite d'un trouble métabolique dans les tissus du muscle cardiaque, réduisant sa contractilité. Il y a plusieurs raisons à cela. La maladie progresse, une douleur sourde et sourde dans la région du cœur se transforme en une insuffisance cardiaque chronique intense qui se manifeste fortement.
  3. Toutes sortes de défauts ne provoquent pas de syndromes douloureux, mais des troubles concomitants sont à l'origine des douleurs cardiaques.
  4. IHD - l'ischémie se développe lorsqu'il y a un décalage entre le besoin d'oxygène et sa quantité apportée par la circulation sanguine. Cela est dû au rétrécissement de la lumière des vaisseaux coronaires à la suite de l'athérosclérose..

Sa conséquence peut être:

2. L'infarctus du myocarde est une situation où le manque d'oxygène devient critique et où une nécrose tissulaire se produit dans une zone spécifique.

Ses symptômes concomitants:

  • la nausée;
  • hypotension;
  • transpiration
  • pâleur;
  • dyspnée;
  • troubles du rythme cardiaque;
  • peur de la mort.

Auto-diagnostic

L'autodiagnostic s'exprime en établissant un lien entre les syndromes douloureux et la pathologie de l'organe qui les provoque. Beaucoup connaissent l'effet de la méfiance à l'égard du diagnostic. Le patient essaie de consulter dans un autre établissement médical, pose des questions dans les forums médicaux. Récemment, sur Internet, il existe un ensemble de programmes qui facilitent la vie du patient. Les données initiales de la pathologie sont introduites dans la technique, et cela donne le résultat. Pas cher et joyeux. Il n'y a pas de statistiques sur ces autodiagnostics. Si dans une conversation avec un médecin, le patient ne peut pas vraiment dire ce qui fait mal dans la région du cœur, vos sentiments ne sont nécessaires à votre ami de fer que comme indicateurs de l'entrée initiale. Dans le traitement au stade pré-médical, vous devez boire des médicaments et observer leur effet. Cela est particulièrement vrai lorsque le cœur souffre. Le tournesol peut prendre de la nitroglycérine ou d'autres médicaments pour le cœur. Si l'attaque de douleur s'arrête, il y a une forte probabilité qu'elle souffre dans la région du cœur précisément en raison de sa pathologie.

Mesures thérapeutiques

La liste des douleurs cardiogéniques est très longue, et c'est un symptôme sérieux pour une visite chez le médecin. Il est inacceptable de tirer et de continuer à faire du mal, à vous aggraver. Chaque pathologie a son propre protocole de traitement. Il est impossible de ressentir constamment une douleur à gauche, un pouls rapide, un manque d'air, lorsque chaque respiration est capable de donner à l'omoplate gauche. Dans ce cas, la main gauche commence à devenir engourdie, il est souvent difficile de faire des mouvements physiques sans essoufflement. Alors, que faire si le cœur me fait mal? J'ai besoin de passer par une série d'études.

Le recours à des spécialistes permettra de réaliser les diagnostics nécessaires:

  • électrocardiogramme de surveillance, qui permettra de suivre le travail du cœur par jour;
  • cardiogramme régulier;
  • L'échographie, qui aide à établir la circulation sanguine.

Après cela, un traitement est prescrit, qui doit être effectué en totalité. Son essence ne réside pas seulement dans la capacité de prendre plusieurs comprimés. Si la vie du patient est en danger, une intervention chirurgicale est alors indiquée. Quelques exemples de traitement des pathologies cardiaques:

  • La myocardite, qui présente des symptômes bénins, en thérapie se réduit à renforcer les exercices et à réduire les charges actives.
  • La myocardite causée par des infections nécessite un traitement avec alitement, l'utilisation d'antiviraux, antibactériens, anti-inflammatoires non stéroïdiens, selon le type de micro-organisme.
  • La péricardite en l'absence d'insuffisance cardiaque peut être traitée avec des méthodes conservatrices. Dans ce cas, des diurétiques sont prescrits. Le durcissement du péricarde se produit parfois, qui est traité chirurgicalement.
  • Le prolapsus valvulaire mitral, dans son utilisation prévue, utilise des bêta-bloquants qui normalisent la fréquence cardiaque, les palpitations et soulagent l'anxiété.


Séparément, il faut dire à propos des adolescents et de la grossesse. Dans cette catégorie, les chagrins d'étiologies diverses peuvent être poursuivis, principalement sur la base de changements dans le fond hormonal, ils sont associés à la restructuration du corps et sont temporaires.

En prenant des médicaments, vous pouvez vous sentir malade, étourdi, frapper aux tempes, mais des effets secondaires sont possibles si les conditions posologiques ne sont pas remplies.

Selon les statistiques, les principaux tueurs de l'humanité sont:

  • La cardiopathie ischémique;
  • thrombose veineuse profonde;
  • malaise de l'artère périphérique;
  • cardiopathie rhumatismale;
  • myocardite;
  • les crises cardiaques;
  • coups.

Le traitement rapide de ces pathologies est la clé pour allonger la vie des nations. La plupart des maladies pourraient être arrêtées ou prévenues en éliminant les risques qui les provoquent. Souvent, des médicaments coûteux ne sont pas nécessaires pour cela. La prise de conscience du bon style de vie survient au fil des ans, lorsque, comme dit le proverbe, boire du Borjomi est trop tard. Les remèdes maison pourraient remplir adéquatement une fonction préventive.

Par conséquent, les pathologies du système cardiovasculaire - la toute première raison pour laquelle les douleurs cardiaques sont douloureuses. Si des douleurs de cette nature commencent à hanter et surviennent même au repos, vous devriez immédiatement consulter un médecin pour un examen. Le choix du traitement doit rester avec le cardiologue..

Douleur douloureuse et sourde au cœur: causes et traitement

Dans le monde moderne, dans des conditions de stress constant et un rythme de vie rapide, il n'y a probablement personne qui, au moins une fois, n'a pas connu de malaise, y compris des douleurs cardiaques. Mais pas toujours une douleur douloureuse dans le cœur peut être associée à une maladie du cœur lui-même.

Causes des maladies non cardiaques

Des douleurs douloureuses ou sourdes dans le cœur peuvent être causées par des maladies du système digestif (parfois même l'estomac peut donner au cœur), des maladies de la colonne vertébrale, diverses névralgies.

Comment déterminer qu'une douleur douloureuse constante ou à court terme est associée spécifiquement à une maladie cardiaque? Pour ce faire, faites attention aux autres symptômes:

  • La douleur dure plus de 30 minutes.
  • Peut se produire au repos ou même la nuit..
  • Diminue après avoir pris de la nitroglycérine.
  • Sensation de manque d'air ou même d'étouffement.
  • Le rythme cardiaque s'accélère, le cœur peut battre de façon inégale.
  • La peau devient pâle ou bleue.
  • Faiblesse et transpiration.

Si vous vous retrouvez avec ces symptômes, ne tardez pas à vous rendre chez le médecin! Plus tôt le médecin déterminera la cause de la douleur, plus le traitement pourra être prescrit en temps opportun.

Causes des maladies cardiaques

  • Angine de poitrine

Il s'agit de la cause la plus fréquente de douleur cardiaque. Les gens l'appellent souvent «angine de poitrine» précisément en raison de la nature de la douleur: elle peut être douloureuse, terne, répartie sur tout le sternum, la donner à la mâchoire, au bras, à l'estomac, sous l'omoplate, parfois même à la jambe. Après avoir pris de la nitroglycérine, la douleur diminue. L'angine de poitrine survient du fait que le cœur n'a pas assez de sang pour sa propre nutrition, la soi-disant circulation coronaire. Les crises surviennent généralement après un stress physique ou émotionnel intense. Ne dure pas plus de 10 à 15 minutes.

La douleur dans le cœur avec un infarctus du myocarde est similaire à celle qui se produit avec l'angine de poitrine, mais parfois elle commence au repos et ne s'arrête pas après la prise de nitroglycérine. Elle dure beaucoup plus de 15 minutes et apporte de grandes souffrances. Elle est associée à la mort des cellules du muscle cardiaque. Plus la zone touchée est grande, plus la douleur est importante et plus le traitement est difficile, par conséquent, dans ce cas, vous devez immédiatement appeler une ambulance ou consulter un médecin d'une autre manière. Parfois, l'infarctus du myocarde peut avoir des symptômes effacés ou être asymptomatique. Dans ce cas, une crise cardiaque sur les jambes ne peut pas être remarquée immédiatement, uniquement avec un électrocardiogramme.

Une maladie du muscle cardiaque causée le plus souvent par une infection. Elle survient surtout après un mal de gorge. Par conséquent, il est si important de traiter toutes les maladies infectieuses correctement et à la fin, de ne pas les porter sur leurs pieds et de ne pas héroïner, d'aller travailler à l'avance. Une douleur cardiaque sourde avec myocardite s'accompagne souvent de fièvre, de faiblesse, d'essoufflement et d'arythmie. Tout cela peut durer plusieurs heures ou plusieurs jours. Le cœur souffre maintenant plus fort, puis plus faible, mais ne s'arrête presque pas. Consultez immédiatement un médecin pour éviter des complications encore plus graves..

Notre cœur est recouvert d'un mince «sac» spécial appelé péricarde. Avec son inflammation, des douleurs douloureuses peuvent également survenir, mais uniquement au stade initial. Il s'accompagne généralement d'une toux sèche, d'un essoufflement, d'une faiblesse et d'une accélération du rythme cardiaque. Dans les cas graves, même une hémoptysie peut être observée..

Il s'agit d'une lésion différente des cellules cardiaques. La douleur dans ce cas peut être différente, notamment douloureuse ou sourde, constante ou à court terme. Accompagné d'essoufflement, de palpitations, de gonflement des jambes.

  • Prolapsus valvulaire mitral

Très souvent, cette maladie survient chez les jeunes et même les enfants et est assez courante. Il s'accompagne de douleurs douloureuses prolongées dans la région du cœur, n'est pas arrêté par la nitroglycérine et le plus souvent, il ne nécessite pas de traitement spécial.

Trouble métabolique du muscle cardiaque. Se produit le plus souvent chez les hommes après 40 ans en raison de la malnutrition, de l'anémie, du tabagisme et d'autres facteurs nocifs. Accompagné d'une douleur sourde et douloureuse dans le cœur, d'un essoufflement, d'une pression artérielle basse, parfois même d'une arythmie.

  • Douleur dans la région du cœur avec un changement du fond hormonal

Souvent, les adolescents et les femmes se plaignent de tels malaises, en particulier pendant la ménopause. Cela est dû à un changement du fond hormonal du corps. Chez les adolescents, le corps se développe rapidement, ce qui ne peut qu'affecter le travail des organes internes. La douleur peut être à court terme ou durer assez longtemps. Ce n'est pas seulement douloureux, mais aussi aigu. Se produit souvent pendant l'excitation ou la peur. Au fil du temps, les symptômes disparaîtront, il vous suffit de bien répartir l'activité physique, de bien manger et de prendre des vitamines.

Pendant la ménopause, les femmes peuvent également ressentir des sensations désagréables derrière le sternum, qui surviennent en raison du stress ou de l'excitation. Parfois, un examen médical est nécessaire, mais le plus souvent, il passe au fil du temps. Vous pouvez prendre des médicaments sédatifs légers.

Traitement des douleurs cardiaques

Les maladies cardiaques sont l'une des maladies les plus courantes et les plus dangereuses, vous ne devez donc pas vous auto-soigner. Si vous avez déjà été diagnostiqué avec une maladie, alors si vous avez des symptômes, vous devez prendre un comprimé de nitroglycérine et consulter un médecin pour un traitement approprié.

Si cette condition survient pour la première fois, la prise de nitroglycérine est indésirable, car elle a des contre-indications. Il est nécessaire de se calmer, de prendre une position confortable et, si la douleur est intense, d'appeler immédiatement à l'aide. Le médecin procédera à l'examen nécessaire, diagnostiquera et prescrira le traitement.

Douleur au coeur

La douleur cardiaque n'indique pas toujours une maladie d'un infarctus du myocarde. Ceci est souvent associé à des maladies de la colonne vertébrale ou des organes thoraciques. Pour des premiers soins appropriés, il est important de connaître les signes de «vraie» douleur cardiaque.

Causes de la douleur cardiaque

Les causes cardiaques comprennent:

  1. Pathologie du système digestif:
    • brûlures d'estomac;
    • certaines maladies de l'œsophage;
    • maladies de l'estomac, du pancréas et de la vésicule biliaire.
  2. Maladies respiratoires:
    • pleurésie;
    • pneumonie;
    • pneumothorax;
    • formes sévères d'asthme bronchique;
    • tuberculose.
  3. Pathologie vasculaire:
    • embolie pulmonaire;
    • anévrisme aortique stratifié.
  4. Maladies du système neuromusculaire:
    • ostéochondrose de la colonne cervicale ou thoracique;
    • névralgie intercostale;
    • myalgies diverses.
  5. Maladies virales:
    • zona.
  6. Maladies du système nerveux:
    • attaques de panique et diverses dystonies.

Causes cardiaques de douleur:

  1. Angine de poitrine.
  2. Infarctus du myocarde.
  3. Cardiopathie ischémique chronique.

Description des symptômes de la douleur en fonction de la maladie

Par exemple, les brûlures d'estomac banales sont souvent à l'origine de sensations de brûlure derrière le sternum. La raison en est que le suc gastrique pénètre dans l'œsophage. Ces douleurs s'accompagnent souvent d'éructations et d'un goût amer en bouche. Avec les brûlures d'estomac, l'inconfort est clairement associé à l'alimentation, c'est-à-dire se produire après avoir mangé. Se produisent souvent lors de l'inclinaison ou lorsque le corps est en position horizontale. La prise d'antiacides supprime une sensation de brûlure dans la poitrine. Une gêne absolument similaire est possible avec une maladie telle que le RGO (reflux gastro-œsophagien). L'une de ses manifestations est les brûlures d'estomac..

La douleur et les brûlures d'estomac peuvent provoquer une maladie telle qu'un spasme de l'œsophage. Avec cela, il y a une violation de la déglutition due au fait que le morceau de nourriture ne se déplace pas correctement dans la direction de l'estomac. Cela est dû au travail non coordonné des muscles de l'œsophage. Une autre pathologie est l'achalasie. La maladie est une valve défectueuse entre l'œsophage et l'estomac. Dans cette condition, la nourriture persiste pendant un certain temps dans la lumière de l'organe, provoquant une gêne et des douleurs dans la poitrine.

Les maladies inflammatoires du pancréas (pancréatite) et de la vésicule biliaire (cholécystite) peuvent provoquer des douleurs dans la partie inférieure de la poitrine. Avec une maladie telle que la lithiase biliaire (maladie des calculs biliaires), il existe également des sensations douloureuses qui peuvent facilement être confondues avec des douleurs cardiaques.

Parmi les maladies pulmonaires, la douleur thoracique peut survenir avec une pleurésie (inflammation des tissus tapissant la cavité thoracique) ou une pneumonie (pneumonie). Une caractéristique de ces pathologies est la présence de toux ou d'une douleur accrue lors de l'inhalation. Ces maladies inflammatoires entraînent presque toujours de la fièvre. La pleurésie peut être une complication de la pneumonie..

Une telle douleur apparaît souvent dans les maladies du système pulmonaire, telles que l'asthme bronchique sévère ou le pneumothorax. La dernière maladie est l'apparition d'air libre dans la cavité thoracique, à la suite de laquelle le poumon s'effondre..

Il existe plusieurs causes vasculaires non cardiaques principales qui provoquent des douleurs derrière le sternum et sont associées à une pathologie des vaisseaux pulmonaires. Ceux-ci comprennent une embolie pulmonaire ou une augmentation de la pression dans les vaisseaux alimentant les poumons en sang - hypertension pulmonaire. Dans ce cas, la douleur s'intensifie fortement lors de l'inhalation, une toux peut apparaître.

Une autre lésion des gros vaisseaux, provoquant une gêne dans la poitrine, est un anévrisme aortique exfoliant. Cette condition est extrêmement dangereuse pour la vie humaine. Une caractéristique est un changement progressif de la localisation de la douleur. Au début, des sensations désagréables apparaissent dans la région du cœur et descendent progressivement vers le bas de l'abdomen. Très souvent, un anévrisme exfoliant s'accompagne d'une forte diminution de la pression, d'une tachycardie et d'une perte de conscience.

Une ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique et cervicale est une cause très courante de douleur thoracique. Les douleurs de cette pathologie sont très similaires à celles de l'angine de poitrine: elles rayonnent (cèdent) à l'omoplate ou au bras gauche. La seule différence est le fait que la douleur devient plus intense avec les mouvements, les inclinaisons du corps, les tours de tête ou les mains levées.

Avec la névralgie intercostale et le syndrome de Titz, les douleurs de couture sont localisées dans les articulations sterno-costales ou le long des espaces intercostaux. Dans ce cas, la douleur augmente fortement avec une respiration profonde. En conséquence, une personne ne peut pas respirer profondément. Cette condition est arrêtée en prenant des médicaments anti-inflammatoires analgésiques.

Diverses inflammations des muscles de la poitrine et du dos entraînent souvent une gêne et une gêne au cœur. La nature de la douleur est approximativement la même que pour l'ostéochondrose et la névralgie intercostale.

Un virus de l'herpès causé par le virus de l'herpès comme le zona s'accompagne de dommages aux terminaisons nerveuses et provoque une douleur intense dans la poitrine. Avec elle, la sensibilité de la peau augmente parfois. Des éruptions cutanées peuvent apparaître sur le site de la lésion..

Les crises de panique, les troubles nerveux et certaines dystonies sont souvent à l'origine de douleurs cardiaques. De telles maladies dans la grande majorité souffrent de jeunes avec un système nerveux labile ou après avoir souffert de stress. La douleur peut être de toute nature.

En plus des maladies décrites ci-dessus, les causes de la douleur peuvent être "vraiment" une pathologie cardiaque. Le plus souvent, un inconfort derrière le sternum se produit avec l'angine de poitrine. La maladie s'accompagne souvent de douleurs pressantes dans le cœur, qui augmentent progressivement en intensité avec l'effort physique ou le stress. La raison en est le rétrécissement de la lumière des vaisseaux alimentant le muscle cardiaque à la suite de leur sclérose ou spasme. Souvent au repos, les douleurs s'arrêtent d'elles-mêmes.

La plus dangereuse des maladies les plus courantes du système cardiovasculaire est l'infarctus du myocarde. Avec cette maladie, un arrêt brutal de la nutrition d'une certaine partie du muscle cardiaque se produit en raison d'un blocage de l'artère. La douleur peut être donnée à l'omoplate, au cou, à l'épaule, au bras gauche. Les symptômes concomitants sont des sueurs froides, un essoufflement, parfois des nausées.

D'autres pathologies cardiaques accompagnées de douleurs derrière le sternum peuvent être des modifications inflammatoires (myocardite, endocardite ou péricardite). Cela se produit après des infections bactériennes ou virales..

Diagnostic différentiel des douleurs thoraciques

Les premières mesures diagnostiques à réaliser en cas d'inconfort au niveau de la poitrine, calmer et écouter la nature de la douleur, sa dépendance à l'activité physique, la position corporelle, le stress émotionnel éventuel.

L'autodiagnostic et l'automédication dans ce cas sont lourdes de conséquences dangereuses. En raison du fait que la douleur peut signaler une pathologie dangereuse, une consultation avec des médecins spécialistes est requise.

Les prochaines étapes pour déterminer la pathologie sont de consulter un médecin. Consultation obligatoire du thérapeute pour la nomination d'un certain nombre d'examens instrumentaux ou pour l'orientation vers un spécialiste plus étroit.

Il peut être nécessaire de consulter ces médecins en tant que pneumologue, neurologue, chirurgien, gastro-entérologue, chirurgien vasculaire et cardiaque, psychiatre, spécialiste des maladies infectieuses. Dans les formes bénignes de troubles nerveux, la consultation d'un psychologue est parfois suffisante..

Recherche instrumentale

Pour déterminer la cause de la douleur thoracique, un examen par des médecins spécialistes ne suffit pas souvent. Afin de clarifier le diagnostic, il est souvent nécessaire de recourir en plus à diverses études diagnostiques instrumentales. En raison du fait que la douleur dans la poitrine peut être causée par la pathologie de divers systèmes et organes du corps, la plupart des examens ne sont pas seulement associés à l'étude de l'état du cœur. Les principaux sont:

  • Échographie de la cavité abdominale;
  • FEGDS (fibroesophagogastroduodenoscopy) - l'étude de l'état de l'œsophage, de l'estomac et du duodénum;
  • radiographie pulmonaire ou radiographie;
  • FVD (détermination de la fonction de la respiration externe);
  • Échographie du cœur, de l'aorte et des vaisseaux pulmonaires;
  • radiographie, tomodensitométrie (TDM) et imagerie par résonance magnétique (IRM) de la colonne vertébrale;
  • électrocardiographie (ECG), échocardiographie (EchoCG), tests d'effort;
  • Surveillance Holter.

Comment comprendre ce qui fait mal au cœur

S'il y a une douleur dans la région du cœur, il est extrêmement important de déterminer la cause des premiers soins appropriés. La pathologie la plus dangereuse conduisant à une gêne dans la poitrine est associée à un dysfonctionnement du système cardiovasculaire.

Pour déterminer les vraies douleurs cardiaques, il suffit d'effectuer quelques manipulations simples, qui avec un degré élevé de probabilité indiqueront si l'inconfort est associé à la pathologie cardiaque.

La première chose à faire est de comprendre s'il y a une dépendance de la douleur à la position du corps, si elle s'intensifie avec le torse, les bras ou les respirations profondes. Dans l'affirmative, la cause la plus probable est une maladie du système musculo-squelettique (ostéochondrose, névralgie intercostale, etc.).

Indirectement, même la nature de la douleur peut, avec un degré élevé de probabilité, «dire» la cause. Avec la pathologie cardiaque, elle est souvent écrasante, souvent accompagnée d'essoufflement. Un stress sévère avec un inconfort existant dans la poitrine peut également indiquer une pathologie cardiaque. Si les sensations désagréables derrière le sternum s'intensifient proportionnellement à l'activité physique effectuée et s'arrêtent après l'avoir fait, alors avec presque cent pour cent de confiance, nous pouvons parler d'angine de poitrine (carence en enrichissement sanguin du muscle cardiaque pendant l'exercice).

Que faire si votre cœur vous fait mal: premiers soins

En cas de manifestations cliniques ci-dessus, il est important d'arrêter toute activité physique dès que possible. Il est nécessaire de prendre une position allongée ou semi-assise. L'étape suivante est le calcul de la fréquence cardiaque (fréquence cardiaque) par la fréquence cardiaque et une détermination approximative de la pression artérielle (pression artérielle). Avec l'hypertension artérielle, le captopril (Kapoten) ou la clonidine (clonidine) peuvent être pris sous la langue..

En cas d'impossibilité de «sentir» le pouls au poignet et la présence de vertiges ou de nausées, il convient de suspecter une pression artérielle basse. Dans ce cas, en plus de la position couchée, il est extrêmement important de lever les jambes au-dessus du niveau de la tête. Pour ce faire, vous pouvez placer n'importe quel élément sous eux..

Dans presque toutes les conditions, des gouttes sédatives (valériane, corvalol, agripaume, aubépine) ou un comprimé de Validol peuvent être pris. Le médicament le plus efficace pour les douleurs cardiaques est la nitroglycérine..

Règles de prise de nitroglycérine:

Le médicament le plus efficace pour les douleurs cardiaques est la nitroglycérine.

  1. Le médicament doit être pris en position allongée ou semi-assise.
  2. Accepté uniquement avant le soulagement de la douleur, c'est-à-dire si la douleur disparaît, le besoin disparaît.
  3. Le nombre maximum de comprimés utilisés est de 3 pièces..
  4. Administration simultanée possible avec Validol.
  5. Il est appliqué uniquement par voie sublinguale (sous la langue) avec un intervalle de 5 minutes.
  6. Si vous êtes allergique à la nitroglycérine, elle peut être remplacée par un médicament du groupe des inhibiteurs calciques (nifédipine, phénigidine). Contre-indiqué dans la tachycardie prononcée.
  7. La nitroglycérine ne peut pas être utilisée avec une pression artérielle basse.

Si toutes les mesures prises n'ont pas entraîné la disparition de la douleur, vous devez appeler une ambulance pour l'ablation d'urgence de l'ECG afin d'exclure l'angine de poitrine, l'ischémie ou l'infarctus du myocarde. En plus de l'électrocardiographie, il est important de faire un test sanguin dès que possible pour déterminer la concentration de troponine dans le sang - une protéine dont la quantité augmente considérablement lorsque le tissu musculaire est détruit, dans ce cas, avec un infarctus du muscle cardiaque.

Le traitement de toutes les douleurs dans la région cardiaque dépend complètement de la pathologie qui a provoqué ces sensations. La méthode et l'option de traitement sont déterminées par un spécialiste de ce profil, quelle maladie provoque une gêne dans la poitrine.

Complications des maladies associées à la douleur au sternum

La douleur cardiaque, qui survient pour l'une des raisons, peut entraîner des conséquences complètement différentes, voire la mort. Cependant, les plus courants sont des dommages à des organes spécifiques..

La douleur thoracique due à la pathologie du tractus gastro-intestinal peut être compliquée par des maladies telles que:

  • ulcère d'estomac perforé ou ulcère duodénal;
  • saignement gastro-intestinal;
  • la formation de tumeurs malignes;
  • Anémie déficiente en B12.

La pathologie des poumons, accompagnée de douleurs cardiaques, présente les complications courantes suivantes:

  • abcès pulmonaire;
  • divers processus infectieux jusqu'à la septicémie (empoisonnement du sang).

Les maladies vasculaires, en particulier l'embolie pulmonaire et l'anévrisme aortique stratifié dans la plupart des cas, entraînent la mort. Les maladies de la colonne vertébrale peuvent être compliquées par des hernies intervertébrales et, dans le pire des cas, une sténose vertébrale et un handicap.

La véritable douleur cardiaque entraîne le plus souvent un infarctus du myocarde, le développement d'une insuffisance cardiaque ou la mort due à un arrêt cardiaque. Des troubles du rythme cardiaque qui ne peuvent pas être coupés peuvent survenir, ce qui entraînera finalement une insuffisance circulatoire..

True Prediction Heartache

Le pronostic de la douleur dans la poitrine d'origine cardiaque peut être complètement différent. Si des sensations d'inconfort apparaissent dans le contexte du stress, alors dans la plupart des cas, l'issue de cette condition est favorable. Cela est dû au fait qu'avec les troubles nerveux, il y a une libération accrue d'adrénaline dans la circulation sanguine, ce qui rétrécit les vaisseaux et augmente la fréquence cardiaque. En conséquence, la demande en oxygène du cœur augmente. Et compte tenu des vaisseaux rétrécis, il existe une insuffisance circulatoire. Ensemble, cela entraîne des douleurs cardiaques..

Dans le cas où la douleur survient pendant l'effort physique, il s'agit très probablement d'une angine de poitrine. Cette maladie a un pronostic moins favorable, car avec une demande accrue en oxygène du myocarde, les vaisseaux du cœur ne peuvent pas lui donner un accès complet. Cela peut indiquer un changement dans les vaisseaux qui alimentent le cœur. Avec cette pathologie, le risque de développer un infarctus du myocarde augmente.

Les symptômes qui surviennent au repos indiquent souvent le développement d'une maladie telle que l'angine de poitrine instable. Chez les personnes, cela s'appelle une condition de pré-infarctus. Cette condition est plus susceptible d'entraîner une crise cardiaque ou même une mort cardiaque subite..

Si la douleur dans la région cardiaque est sévère et ne peut pas être arrêtée en prenant de la nitroglycérine, alors dans ce cas, le pronostic est le plus défavorable, car, très probablement, l'infarctus du myocarde se développe. Le pronostic de cette pathologie est imprévisible. Une personne peut vivre de nombreuses années dans un état satisfaisant, avec certaines restrictions, ou mourir d'un arrêt cardiaque et d'une insuffisance circulatoire. Tout dépend du type de crise cardiaque et de l'état du système cardiovasculaire..

Ainsi, une seule conclusion est vraie: la douleur cardiaque peut avoir absolument n'importe quelle raison. En conséquence, le résultat est également très différent. Pour les douleurs très intenses qui ne peuvent pas être soulagées par la nitroglycérine, une consultation d'urgence de médecins spécialistes est requise. La cause de toute douleur dans ce domaine doit être diagnostiquée à temps pour éviter d'éventuelles complications et améliorer la qualité de vie..

Réveil. Six nuances de douleur cardiaque

Un mot - au réanimateur d'une équipe spécialisée, spécialiste en chef en cardiologie de la station d'urgence et de soins médicaux d'urgence nommée d'après A.S.Puchkov de Moscou Alexey Sokolov.

S'il y a une douleur au cœur, il est important d'agir collectivement et clairement. Après tout, ce symptôme peut être le signal de problèmes graves, jusqu'au syndrome coronarien aigu, qui est un ensemble de réactions pathologiques du corps qui se produisent lors du développement de l'infarctus du myocarde. Afin d'éviter une catastrophe cardiaque et d'orienter correctement le répartiteur d'ambulance, vous devez faire attention aux nuances suivantes:

Où est-ce que ça fait mal?

En cas de problèmes cardiaques, la douleur derrière le sternum (c'est-à-dire au centre de la poitrine) est la plus caractéristique. L'entrelacement des terminaisons nerveuses situées dans cette zone crée les zones les plus sensibles, réagissant subtilement aux troubles cardiaques.

Comment ça fait mal? Une crise cardiaque se caractérise par une douleur compressive, pressante, brûlante, parfois déchirante. «La douleur est apparue dans son épaule droite... Puis elle a rampé jusqu'à sa poitrine et s'est coincée quelque part sous son mamelon gauche. Puis, comme si la main calleuse de quelqu'un pénétrait dans la poitrine et commençait à serrer le cœur, comme une grappe de raisin. Serré lentement, avec diligence - un-deux, deux-trois, trois-quatre... Enfin, quand il n'y avait plus un seul sang dans un cœur serré, la même main le jeta indifféremment... »- l'écrivain Nodar Dumbadze a décrit l'attaque d'une crise cardiaque.

Combien de temps ça fait mal? Avec une crise cardiaque en développement, une crise de douleur cardiaque dure beaucoup plus longtemps (à partir de 15 minutes ou plus) qu'avec l'angine de poitrine, souvent provoquée par un effort physique ou un stress, mais peut également survenir au repos, sans raison apparente.

Où cela donne-t-il? La plupart des cardiologues sont alarmés par des plaintes de douleur derrière le sternum, qui cède dans une ou deux épaules et surtout dans la mâchoire. Certains prennent par erreur une telle douleur pour un mal de dents et à la fin de l'attaque, ils vont même chez le dentiste, ne soupçonnant pas qu'ils étaient à mi-chemin d'une crise cardiaque. Le fait est que dans la projection de la colonne cervico-thoracique passent les nerfs le long desquels l'innervation du cœur, de la région du menton et de la région des articulations de l'épaule va. Par conséquent, l'impulsion de douleur du muscle cardiaque est souvent transmise au nœud voisin. Si en même temps la main gauche de la personne devient aussi engourdie (de l'épaule au coude ou au petit doigt) et que le corps est couvert de sueur froide, il ne peut y avoir deux opinions: il faut d'urgence composer le «03».

La douleur dépend-elle des mouvements? En répondant à cette question, nous pouvons supposer ce qui est associé au syndrome douloureux résultant - avec un problème cardiovasculaire ou une névralgie intercostale, des maladies de la colonne vertébrale (ostéochondrose). Si la douleur d'une personne change ou s'intensifie pendant l'inspiration, l'expiration et le mouvement de la main, il est fort probable qu'elle n'est pas de nature cardiaque. Si la douleur est apparue lors d'une promenade ordinaire dans l'appartement ou au repos, c'est un signe certain de syndrome coronarien aigu et une occasion d'appeler une ambulance.

Y a-t-il un essoufflement? Pour l'essoufflement, nécessitant une attention particulière, un début soudain et aigu est caractéristique. Surtout si la sensation de manque d'air est apparue pour la première fois, au repos ou pendant la charge physique habituelle d'une personne (nettoyer un appartement, marcher, sur le chemin du travail), et diminue quand une personne est accroupie ou couchée. Parfois, une maladie coronarienne (CHD), une hypertension pulmonaire, une insuffisance coronaire aiguë, une forme indolore d'infarctus du myocarde, une embolie pulmonaire peuvent survenir par ce type..

Cependant, l'essoufflement peut également être d'origine névrotique, après un stress émotionnel, lorsque des hormones de stress sont libérées dans le sang, augmentant le nombre de mouvements respiratoires. Donc, ce symptôme est mieux considéré en combinaison avec d'autres.

Important

Si vous remarquez la plupart des problèmes décrits ci-dessus, n'hésitez pas à appeler une ambulance. Avant l'arrivée des médecins, vous devez vous asseoir ou vous allonger sur un lit avec une tête de lit haute, fournir à vous ou à la victime un apport d'air frais, arrêter toute activité physique, essayer de compter le pouls et mesurer la pression artérielle.

Pour les douleurs cardiaques, une ou deux doses de nitrospray ne sont pas interdites (mieux en position assise ou couchée, cela évite une forte baisse de la pression artérielle et l'apparition d'évanouissements). Soit dit en passant, l'utilisation de la nitrospray peut être considérée comme une sorte de test. Si le médicament nitro ne soulage pas la douleur ou ne la soulage pas légèrement, cela peut être la première preuve que vous êtes à mi-chemin d'une crise cardiaque ou, inversement, ce syndrome douloureux n'est pas associé au cœur. Cependant, il est important de se rappeler que la nitroglycérine accélère le travail du cœur et dans le contexte de la tachycardie en combinaison avec une augmentation de la pression artérielle, son administration n'est pas souhaitable.

Douleur au cœur: les causes de la variété et des premiers secours

Dans le monde moderne, où un tiers, sinon le deuxième adulte, souffre d'une maladie cardiovasculaire ou d'une autre, la douleur cardiaque n'est nouvelle pour personne. Ils peuvent être à la fois aigus et chroniques. Certains d'entre eux sont totalement inoffensifs pour l'homme, tandis que d'autres peuvent indiquer la présence d'une maladie grave qui nécessite une correction médicale immédiate. Certaines douleurs peuvent indiquer un foyer de la maladie situé directement dans le muscle cardiaque, d'autres peuvent être irradiant. Plus de détails Medoboz.

Douleur au cœur: quelles sont les variétés

  • oppressif;
  • cuisson;
  • compressif;
  • piqûre;
  • douloureux;
  • éclatement.

Causes de la douleur cardiaque

  1. Les douleurs de compression, de cuisson et de compression dans la zone cardiaque sont le plus souvent des manifestations de maladies cardiaques.La fréquence, l'intensité, la durée et la vitesse de leur apparition peuvent indiquer la maladie qui les a provoquées..

1) Angine de poitrine. Cette maladie se manifeste le plus souvent par ce type de douleur. Avec l'angine de poitrine, la douleur a le caractère ci-dessus et la zone de propagation dans ce cas est la moitié gauche de la paroi avant de la poitrine. Pour indiquer une douleur d'angine de poitrine, les médecins vous demandent généralement de placer votre paume ouverte sur la zone cardiaque. Si la zone dans laquelle la douleur s'est produite est à peu près égale à celle de la paume, elle est probablement causée par l'angine de poitrine. Avec l'angine de poitrine, la douleur survient pendant l'effort physique et est généralement arrêtée par la prise de médicaments du groupe des nitrates, par exemple la nitroglycérine. La classe d'angine de poitrine (diagnostiquée) dépend de la quantité d'effort physique dans laquelle la douleur survient. Très souvent, cette douleur irradie vers la main gauche, sous l'omoplate gauche et même vers le côté gauche de la mâchoire inférieure.

Articles Similaires:

2) Infarctus du myocarde. La douleur avec cette pathologie se développe le plus souvent fortement et dépend de la zone du muscle cardiaque où la crise cardiaque elle-même s'est produite. Si elle est apparue dans le septum, sur la paroi avant, sur l'apex ou dans le ventricule droit - la douleur sera très intense et se répandra le long de la paroi avant de la poitrine. S'il y a une pathologie dans la région postéro-latérale du cœur, la douleur sera similaire à une douleur avec gastrite ou un ulcère d'estomac (il y aura des symptômes de dyspepsie, de nausées, de vomissements et de douleur épigastrique). La douleur avec infarctus du myocarde n'est pas arrêtée par la prise de nitrates. Très souvent, cette douleur entraîne un état de choc cardiogénique, auquel le corps ne peut faire face que dans l'unité de soins intensifs. Les infarctus de petit volume peuvent s'accompagner de douleurs d'intensité insignifiante, irradiant vers les tissus adjacents. Et cette douleur ne se produit pas très souvent pendant l'exercice. Sans la fourniture en temps opportun de soins médicaux, le foyer d'une crise cardiaque peut augmenter et finalement conduire à la mort. Par conséquent, si vous ressentez une douleur thoracique de nature similaire, vous devez immédiatement consulter un médecin..

3) Thromboembolie pulmonaire. La douleur et les symptômes de cette maladie dépendent du calibre de la branche de l'artère pulmonaire thrombosée. Si un caillot de sang a bloqué la lumière d'une artère de gros calibre, cela s'accompagne de douleurs aiguës, d'essoufflement, d'hémoptysie et conduit le plus souvent à la mort. Lorsque les branches de l'artère de calibre moyen et petit sont obstruées, la douleur est légèrement moins intense, mais un essoufflement, une accélération du rythme cardiaque et un gonflement des veines du cou sont également présents. Lorsque les branches de l'artère de petit calibre sont bloquées, les symptômes sont légèrement lissés. Étant donné que ce blocage est compliqué par une crise cardiaque avec pneumonie, la douleur peut avoir un caractère douloureux et peut ne pas être rétrosternale, mais peut avoir lieu dans le segment où se trouvent les artères bloquées. Dans tous ces cas, il y aura des changements dans le cardiogramme et dans le D-dimère, ce qui simplifiera le diagnostic du processus.

4) Parfois, des douleurs de la nature ci-dessus peuvent accompagner diverses arythmies, car lors de dysfonctionnements du rythme, il y a souvent un décalage dans la demande en oxygène du muscle cardiaque et de ses apports, ce qui provoque des accès de douleur thoracique pressante..

5) Tout comme une option, une douleur thoracique pressante peut être observée avec une crise hypertensive, une œsophagite et un ulcère gastrique dans sa section cardiaque, diverses intoxications, une tamponnade cardiaque.

6) Une sensation de douleur thoracique pressante peut également provoquer une ostéochondrose des articulations sternales. Une caractéristique de cette douleur est que son intensité peut varier avec les mouvements du corps et diminuer avec les virages vers l'avant.

  1. Douleurs piquantes. Ce type de douleur dans la région cardiaque occupe la deuxième place dans la prévalence. Le plus souvent, ce type de douleur indique la présence d'une pathologie non liée au cœur. Si vous pouvez pointer du doigt l'endroit où cela fait mal - c'est une douleur de nature perçante. Ces douleurs surviennent avec:

1) Névralgie intercostale. Cette condition est très fréquente chez les personnes de tout âge. Même les adolescents vous diront qu'au moins une fois dans leur vie, ils ont ressenti quelque chose comme ça. La douleur survient lorsque les terminaisons nerveuses sont pincées ou irritées ou les nerfs intercostaux. Cette douleur peut provenir même du fait qu'une personne a pris une position inconfortable. Il peut être ressenti sous forme de lumbago lors de l'inhalation et peut être prolongé. La caractéristique de ce type de douleur est qu'elle peut se propager non seulement dans le cœur, mais aussi dans la poitrine.

2) Ostéochondrose et hernie de la colonne vertébrale thoracique. Ces maladies sont toujours accompagnées de ce type de douleur, d'intensité variable, qui survient lorsqu'une personne prend une position inconfortable ou avec des mouvements brusques.

3) Conditions névrotiques et dystonie neurocirculatoire. La douleur survient dans ces conditions le plus souvent en raison d'un vasospasme. Avec les MNT, les navires n'ont généralement pas le temps de se rétrécir ou de se dilater de manière adéquate lorsque la charge change. Cette condition disparaît d'elle-même, quelques minutes après qu'une personne se calme ou ralentit le rythme du stress. Très souvent, ces douleurs s'accompagnent d'une augmentation de la fréquence cardiaque.

4) Pneumonie et autres maladies pulmonaires avec atteinte pleurale. Comme vous le savez, dans le parenchyme pulmonaire, il n'y a pas de récepteurs légers de la douleur. Mais ils sont dans la plèvre. La douleur, principalement des piqûres, mais parfois des douleurs, survient lorsque les poumons sont affectés par un processus dans lequel la plèvre adjacente est impliquée. Dans ce cas, une douleur cardiaque peut survenir si un processus pathologique se produit dans le lobe inférieur du poumon gauche, qui est adjacent directement au cœur.

  1. Douleurs douloureuses. Ce type de douleur indique également principalement une pathologie extracardiaque. Cela se produit avec:

1) Maladies de l'estomac et de l'œsophage. De nombreuses maladies chroniques du tractus gastro-intestinal supérieur sont accompagnées de douleurs. Ils sont douloureux dans la nature le plus souvent en raison du fait que le contenu acide de l'estomac irrite la muqueuse gastrique et en raison de la faiblesse du sphincter cardiaque sont jetés dans l'œsophage et irritent la membrane muqueuse de l'œsophage. Le résultat d'une telle irritation constante de la membrane muqueuse de l'œsophage peut être la formation de l'œsophage de Barrett (dysplasie de l'épithélium de l'œsophage dans sa partie inférieure, qui est une affection précancéreuse), dont la présence est constamment accompagnée de douleurs et de processus dysphagiques.

2) Tinea versicolor. Cette maladie a un caractère viral. Ce n'est rien de plus qu'une rechute de la varicelle, qui touche beaucoup d'entre nous dans l'enfance, car elle est causée par le virus de l'herpès, une sous-espèce de la varicelle-zona. Avec cette maladie, le ganglion et le nerf qui en sortent sont endommagés. Si le nerf intercostal est affecté, le processus se propage le long de son cours et une douleur douloureuse sévère constante se propage dans toute la poitrine, parfois aussi dans la zone cardiaque. Des éruptions herpétiques spécifiques le long du nerf seront également caractéristiques..

3) Conditions psychosomatiques. Les états dépressifs et névrotiques provoquent souvent une douleur qui imite la cardialgie. Ils peuvent être remarquablement éliminés avec des séances de psychothérapie..

  1. Douleur éclatante. Ce type de douleur est caractéristique d'une maladie telle que la médiastinite. Il s'agit d'une maladie très dangereuse et potentiellement mortelle. À l'état aigu, elle peut être causée soit par une perforation de l'œsophage ou des bronches et l'ensemencement du médiastin avec des bactéries de celle-ci, soit par une infection odontogène. Le processus chronique est généralement observé avec des maladies spécifiques. Les deux processus sont accompagnés d'une douleur constante d'intensité variable. La présence de médiastinite est soumise à un traitement hautement qualifié avec une surveillance supplémentaire par le patient..
  2. Douleur avec dissection de l'anévrisme aortique. Ce type de douleur est un point distinct, car il ne peut être comparé à aucune autre douleur. La douleur avec dissection de l'anévrisme aortique est aiguë et très intense, peut-être la plus intense de toutes. En présence d'une telle douleur, une personne doit immédiatement rechercher une aide spécialisée (chirurgie cardiaque!).

Premiers soins pour la douleur cardiaque

Sans aucun doute, presque tout le monde souffrant de douleur dans la région cardiaque, quelle que soit sa nature, peut ressentir de l'anxiété et de la peur lors d'une crise de douleur. Les personnes atteintes de maladies chroniques sont généralement conscientes des crises possibles de douleur et savent ce qui doit être fait dans cette situation. Mais nous vous dirons quand même quelle est la meilleure façon d'agir dans une situation si une personne a ressenti une douleur cardiaque.

Dans la douleur aiguë, tout d'abord, il vaut la peine de s'arrêter pour arrêter toute activité physique et garder son calme. Si la douleur est apparue pour la première fois, vous devez immédiatement consulter un médecin. Seul un médecin qualifié peut différencier le type de douleur, comparer la cause et suggérer le diagnostic correct, qui sera confirmé par des méthodes d'examen en laboratoire et clinique (ECG, radiographie et autres méthodes d'examen).

Les patients souffrant d'angine de poitrine transportent généralement des médicaments avec eux. En cas de nouvelle attaque, elles doivent être prises immédiatement. Dans le cas où la douleur est piquante, il vaut la peine de respirer et il est possible de changer la position du corps à celle dans laquelle la douleur sera la moins importante. Il est souhaitable que la personne prenne une position allongée ou orthostatique. Il n'est pas conseillé d'utiliser des analgésiques avant de recevoir des soins médicaux, car cela peut effacer un peu l'image de la maladie..

En présence de douleur chronique, vous ne devriez pas hésiter à consulter un médecin, car un traitement correctement sélectionné devrait éliminer les crises de douleur ou les minimiser, améliorant considérablement la qualité de vie.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite