Liste des maladies du cerveau

Candidat en sciences médicales L. MANVELOV, docteur en sciences médicales A. KADYKOV.

Maux de tête, bruit et vertiges, troubles de la mémoire, fatigue accrue, diminution des performances - de tels symptômes "frivoles" peuvent indiquer une insuffisance cérébrovasculaire chronique.

Maux de tête, bruit et vertiges, troubles de la mémoire, fatigue accrue, baisse des performances - ces symptômes se retrouvent non seulement chez les personnes âgées, mais aussi chez les personnes moyennes et même les jeunes. Souvent, les patients et certains professionnels de la santé ne sont pas très sérieux au sujet de ces plaintes. Pendant ce temps, ils peuvent indiquer une insuffisance cérébrovasculaire chronique..

Pour le fonctionnement normal du cerveau, une grande quantité d'énergie est requise. Les nutriments et l'oxygène sont livrés aux cellules du tissu nerveux par la circulation sanguine. La nature a pris soin de créer un degré élevé de fiabilité de l'approvisionnement en sang du cerveau. Il est assuré par quatre artères du tronc puissantes: deux carotides et deux vertébrales. À la base du cerveau, les branches de ces vaisseaux forment un cercle vicieux appelé Willisian d'après le médecin et anatomiste anglais du XVIIe siècle Thomas Willis, qui l'a décrit pour la première fois. Pour cette raison, le manque d'approvisionnement en sang dans l'un des principaux vaisseaux est compensé par d'autres. Il arrive également que même avec de graves troubles de la circulation sanguine dans trois des quatre vaisseaux principaux, une personne ne se plaint que d'une légère détérioration du bien-être - les capacités compensatoires du cerveau sont si grandes. Génial, mais malheureusement pas illimité. L'homme parvient à "saper" ces mécanismes de compensation parfaits créés par la nature. Tout commence par les plaintes les plus courantes de maux de tête, d'étourdissements, de perte de mémoire et de fatigue. Après un certain temps, le patient révèle des symptômes neurologiques plus graves, indiquant de multiples lésions cérébrales. La raison en est l'insuffisance cérébrovasculaire chronique, ou «encéphalopathie discirculatoire». Ce terme a été proposé en 1971 par des scientifiques russes bien connus travaillant à l'Institut de recherche en neurologie de l'Académie russe des sciences médicales, académicien de l'Académie russe des sciences médicales E.V. Schmidt et candidat des sciences médicales G.A.Maksudov, et cela signifie des changements dans le cerveau associés à une circulation sanguine altérée.

L'hypertension artérielle et l'athérosclérose sont les principales causes de l'apparition et du développement de l'encéphalopathie discirculatoire..

La maladie hypertensive affecte plus de 40% de la population adulte de la Russie. Hommes et femmes malades, personnes âgées et jeunes. Dans 5% des cas seulement, la cause de l'hypertension est compréhensible. Il peut s'agir d'une insuffisance rénale, de troubles endocriniens, d'athérosclérose et de certaines autres maladies. Dans 95% des cas, la cause de l'hypertension reste incertaine, c'est pourquoi elle est appelée essentielle (littéralement - en fait l'hypertension). Avec l'hypertension, les parois des vaisseaux deviennent plus denses, un rétrécissement local (sténose) et une tortuosité se forment. Tout cela entraîne des troubles circulatoires, y compris l'apport sanguin au cerveau. Parfois, il s'agit d'occlusion - la fermeture complète de la lumière du vaisseau.

Contrairement à l'hypertension, la cause de l'athérosclérose est connue - c'est une violation du métabolisme lipidique. Chez les patients atteints d'athérosclérose dans le sang, le niveau de substances grasses augmente - cholestérol, lipoprotéines de basse densité, triglycérides, qui précipitent sur les parois des vaisseaux sanguins, formant des taches lipidiques. Ensuite, les taches se transforment en plaques dites. En raison du dépôt de sels de calcium, les plaques se condensent et finissent par rétrécir ou même fermer la lumière des vaisseaux. Ensuite, ils commencent à se désintégrer, leurs particules - les emboles pénètrent dans la circulation sanguine et obstruent parfois d'autres petits et gros vaisseaux.

L'ostéochondrose contribue parfois au développement de l'encéphalopathie discirculatoire, car dans cette maladie, en raison de la déformation des disques intervertébraux, les artères vertébrales alimentant le cerveau en sang peuvent être bloquées.

Les troubles circulatoires entraînent la mort progressive des neurones dans diverses parties du cerveau et le patient présente des symptômes neurologiques. Pour l'encéphalopathie discirculatoire, les troubles de la personnalité émotionnelle sont les plus caractéristiques. Au début de la maladie, des conditions asthéniques sont notées: faiblesse générale, irritabilité, mauvais sommeil. L'asthénie s'accompagne souvent de dépression. Peu à peu, des traits de personnalité douloureux comme l'égocentrisme, l'excitation sans cause qui se produit périodiquement, qui peuvent être prononcés et se manifester par un comportement inapproprié, commencent à apparaître. Avec le développement ultérieur de la maladie, la réactivité émotionnelle diminue et se transforme progressivement en émoussement et en apathie.

Une fois qu'elle a commencé, la maladie progresse régulièrement, bien qu'il puisse y avoir une forte détérioration périodique (évolution paroxystique) et des périodes de lente augmentation des symptômes de la maladie..

N'oubliez pas que l'encéphalopathie discirculatoire augmente le risque de nombreuses maladies graves du cerveau et, surtout, des accidents vasculaires cérébraux (troubles circulatoires aigus du cerveau) (Manvelov A., Ph.D. en sciences médicales; Kadykov A., docteur en sciences médicales. L'AVC est un problème social et médical // Science et vie 2002, n ° 5.). En Russie, les accidents vasculaires cérébraux sont enregistrés dans plus de 400 000 personnes par an. Parmi ceux-ci, 35% meurent au cours des trois premières semaines de la maladie et seulement la moitié des patients dépassent la limite annuelle. La possibilité d'apparition de crises d'épilepsie dans le contexte de développer une encéphalopathie discirculatoire ne doit pas être exclue.

TYPES D'INSUFFISANCE CHRONIQUE DE L'ALIMENTATION CÉRÉBRALE

Il existe trois principaux types d'accidents vasculaires cérébraux..

Dans la maladie de Binswanger, en raison de l'épaississement des parois et du rétrécissement de la lumière des petites artères, des dommages diffus aux structures internes du cerveau, la soi-disant substance blanche, se produisent. De multiples petits foyers de lésions sont des zones de neurones morts. Les patients ont une violation des fluctuations circadiennes (quotidiennes) de la pression: la nuit, elle chute trop fortement ou, au contraire, augmente, bien que la pression la nuit devrait légèrement diminuer. L'un des principaux symptômes de la maladie est la perturbation du sommeil. Le patient s'endort mal ou dort avec des réveils fréquents. D'autres symptômes typiques sont la lente progression des troubles de la mémoire et de l'intelligence, jusqu'à la démence (démence); augmentation des troubles de la marche, des troubles de la miction et des selles. On sait que la maladie de Binswanger peut dépasser même à un âge relativement jeune - jusqu'à 35 ans.

Pour un autre type d'encéphalopathie discirculatoire - les conditions dites de multi-infarctus - de multiples petites crises cardiaques dans le cerveau (micro-AVC) sont caractéristiques. Cela signifie que dans une certaine zone du cerveau due au colmatage du vaisseau, une nécrose du tissu nerveux se produit. Dans ce cas, les structures cérébrales superficielles (matière grise) et profondes (matière blanche) sont affectées.

La principale raison du développement de conditions d'infarctus multiples est le rétrécissement et le durcissement des artères intracérébrales dans l'hypertension artérielle. Une autre cause fréquente est la maladie cardiaque, accompagnée de fibrillation auriculaire. Chez ces patients, des caillots sanguins se forment dans les cavités du cœur - des caillots sanguins, qui peuvent obstruer les vaisseaux qui fournissent le sang au cerveau. La coagulation sanguine contribue également aux caillots sanguins. Une autre cause de conditions d'infarctus multiples est une lésion athéroscléreuse des artères intracérébrales..

L'encéphalopathie discirculatoire se développe également avec des dommages aux artères principales (carotides et vertébrales), qui ne sont pas à l'intérieur du cerveau, mais fournissent le flux sanguin vers le cerveau. Les lésions peuvent avoir une nature et des causes différentes - thrombose, sténose, courbures et excès d'étiologies diverses.

Il existe trois stades d'encéphalopathie discirculatoire. La durée de chacun d'eux peut être différente. Tout dépend du degré d'hypertension ou d'athérosclérose, du mode de vie, des habitudes, de l'hérédité, des maladies concomitantes, etc. Au stade initial de la maladie, les gens se plaignent souvent de maux de tête, d'étourdissements, de bruit dans la tête, de perte de mémoire (non professionnelle) et de performances. Les patients sont distraits, irritables, en larmes, leur humeur est souvent déprimée. Ils ont généralement du mal à passer d'une activité à une autre..

Au stade suivant de la maladie, les troubles de la mémoire, y compris professionnels, progressent. Le cercle des intérêts se rétrécit, la viscosité de la pensée apparaît (en se concentrant sur un problème), l'inexpérience, l'intellect souffre, un changement de personnalité se produit. Ces patients se caractérisent par une somnolence diurne et un mauvais sommeil nocturne. Les symptômes neurologiques s'intensifient, les mouvements ralentissent, la coordination est altérée, de légers troubles de la parole apparaissent, chancelants lors de la marche, les performances sont considérablement réduites.

Au dernier stade de la maladie, des changements bruts dans le tissu cérébral rendent les symptômes neurologiques encore plus prononcés, les troubles mentaux s'intensifient jusqu'à la démence (démence). Les patients perdent complètement leur capacité de travailler, cessent de reconnaître leurs proches, commettent des actions inappropriées, peuvent être perdus lorsqu'ils se promènent.

L'examen de la grande majorité des patients atteints d'encéphalopathie dyscirculatoire révèle des maladies caractéristiques ou des caractéristiques et habitudes physiologiques. Ces facteurs de risque comprennent:

- hypertension artérielle (pression artérielle de 140/90 mm RT. Art. et plus);

- maladie cardiaque (maladie coronarienne, rhumatisme articulaire aigu, troubles du rythme cardiaque, etc.);

- en surpoids;

- mode de vie sédentaire;

- hypercholestérolémie (cholestérol total supérieur à 6,2 mmol / l);

- surmenage neuropsychique prolongé et fréquent (stress);

- hérédité alourdie pour les maladies cardiovasculaires (accident vasculaire cérébral, infarctus du myocarde ou hypertension artérielle chez les proches parents);

Chez les hommes dont l'encéphalopathie discirculatoire progresse rapidement, ils ont généralement des antécédents de surmenage psycho-émotionnel, un mode de vie sédentaire, un abus d'alcool, un manque de traitement régulier et la présence de deux ou plusieurs maladies concomitantes. Chez les femmes, en plus de ces facteurs, le surpoids est souvent associé à une évolution défavorable de la maladie..

Si les patients souffrant d'hypertension artérielle et d'athérosclérose (ou des représentants d'autres groupes à risque) se plaignent de maux de tête, d'étourdissements, de baisse des performances, de troubles de la mémoire, le stade initial de l'encéphalopathie discirculatoire peut être suspecté. Les patients présentant de tels symptômes doivent tout d'abord surveiller constamment la pression artérielle, subir un examen électrocardiographique, passer des tests sanguins et urinaires généraux, des tests sanguins pour le sucre et les lipides. La recherche psychologique, à l'aide de laquelle l'état de la mémoire, de l'intelligence, de l'attention et de la parole est évalué, n'interfère pas..

Même de petits changements non spécifiques dans l'électrocardiogramme peuvent être annonciateurs de maladies cardiovasculaires, se manifestant par une altération de la circulation cérébrale. Soit dit en passant, les électrocardiogrammes ou échocardiogrammes normaux n'excluent pas la présence d'une maladie, car les changements ne peuvent être perceptibles qu'au moment de l'ischémie myocardique (anémie) ou d'une attaque d'angine de poitrine. Des informations importantes sont fournies par un électrocardiogramme pris pendant l'exercice. La surveillance quotidienne du cœur révèle également des anomalies.

Les informations sur l'état du fond (paroi postérieure de l'œil), dont les cellules sont directement connectées aux neurones cérébraux, sont importantes pour poser un diagnostic. Les changements dans les vaisseaux et les cellules nerveuses du fond nous permettent de juger des violations de la structure du tissu cérébral. Chez les patients atteints d'encéphalopathie dyscirculatoire, l'audition est souvent réduite, le réflexe de déglutition et l'odorat sont perturbés. Par conséquent, pour poser un diagnostic, une étude otoneurologique est nécessaire pour identifier les troubles de l'appareil vestibulaire, les perceptions auditives, olfactives et gustatives.

Des informations utiles fournissent une étude des propriétés rhéologiques du sang - sa fluidité. L'hématocrite, le rapport entre le volume de globules rouges et le volume de plasma, est considéré comme le principal facteur influençant les propriétés liquides du sang et le degré de saturation en oxygène. Son augmentation contribue à une augmentation de la viscosité du sang et à une mauvaise circulation sanguine. Il existe un lien direct entre l'hématocrite élevé et l'infarctus cérébral.

Après avoir effectué des études préliminaires, le patient est généralement envoyé pour un examen aux rayons X des vaisseaux du cerveau - angiographie. Les médecins considèrent l'angiographie comme «l'étalon-or» avec lequel ils comparent les résultats d'autres méthodes de recherche. Après l'introduction d'un agent de contraste spécial, des images radiographiques des vaisseaux cérébraux sont obtenues. L'angiographie fournit des informations sur la durée et la séquence de remplissage des vaisseaux sanguins, sur les voies de circulation sanguine "de dérivation" formées pendant le blocage ou le rétrécissement des vaisseaux sanguins du cerveau. Les résultats de l'étude sont importants pour décider de la faisabilité de la chirurgie.

L'électroencéphalographie est une méthode de recherche cérébrale ancienne et très courante basée sur l'enregistrement de ses potentiels électriques. Les changements dans l'encéphalogramme indiquent des changements organiques dans le tissu cérébral, par conséquent, au stade initial de la maladie, l'encéphalographie encéphalopathie discirculatoire peut ne révéler aucune violation.

Une véritable révolution dans la recherche sur le cerveau a été l'émergence de la tomodensitométrie, qui combine les réalisations de la radiographie et des méthodes informatiques de traitement des données. Avec son aide, vous pouvez obtenir des données non indirectes, mais directes sur les structures cérébrales et leurs changements. La méthode permet de déterminer l'emplacement et la taille des foyers de lésions cérébrales et leur nature.

Récemment, des méthodes de résonance magnétique ont été utilisées pour diagnostiquer les troubles circulatoires dans le cerveau: résonance magnétique nucléaire, imagerie par résonance magnétique et angiographie par résonance magnétique. La résonance magnétique nucléaire fournit des informations sur les propriétés physicochimiques des structures cérébrales, de sorte que les tissus sains peuvent être distingués des tissus altérés. L'imagerie par résonance magnétique vous permet d'obtenir des images du cerveau, de déterminer l'emplacement, la taille, la forme et le nombre de foyers, d'étudier le flux sanguin cérébral. L'angiographie par résonance magnétique est une modification de l'imagerie par résonance magnétique. Avec son aide, vous pouvez explorer le passage et le "calibre" des artères et veines extracrâniennes et intracrâniennes.

À l'heure actuelle, des méthodes très informatives pour obtenir des images tridimensionnelles des structures cérébrales ont été créées et sont utilisées avec succès: tomographie par émission monophotonique et tomographie par émission de positons.

Les méthodes d'échographie sont largement utilisées pour examiner les patients non seulement à l'hôpital, mais aussi en ambulatoire: dopplerographie et écho-tomographie, balayage duplex et dopplerographie transcrânienne. L'échographie Doppler est utilisée pour détecter les lésions des artères carotides et vertébrales. Il permet d'obtenir des informations sur le profil de la circulation sanguine dans les vaisseaux. Avec la numérisation recto verso, le contraste des couleurs des flux permet de distinguer plus clairement les objets en mouvement (sang) et immobiles (parois des vaisseaux). Les principales lésions vasculaires détectées par dopplerographie transcrânienne sont les blocages, les sténoses, les spasmes et les anévrismes. Les informations les plus complètes sur l'état du système vasculaire du cerveau peuvent être obtenues en comparant les données de différentes méthodes d'échographie. Récemment, une nouvelle méthode de diagnostic par ultrasons est apparue - l'échographie transcrânienne avec codage Doppler couleur. Avec lui, vous pouvez "voir" la structure du cerveau à travers les os du crâne.

TRAITEMENT DE L'ENCÉPHALOPATHIE DISCIRCULATOIRE

Les médecins connaissent depuis longtemps la soi-disant loi des moitiés, basée sur les résultats de grandes études épidémiologiques. Son essence est que la moitié des patients ne connaissent pas leur maladie et de ceux qui le savent, la moitié ne sont pas traités. Parmi ceux qui sont traités, la moitié prennent le médicament de façon irrégulière, c'est-à-dire qu'ils sont traités de manière inefficace. Par conséquent, seulement environ 12% des patients reçoivent un traitement. Un tableau aussi déprimant se développe parce que, comme l'écrivain français François de Larochefoucault l'a dit, «nous manquons de caractère pour suivre consciencieusement l'ordre de la raison».

Pendant ce temps, on sait que l'hypertension artérielle et l'encéphalopathie discirculatoire qui en résulte répondent assez bien au traitement. Menés à la fois dans notre pays et à l'étranger, les programmes de recherche pour lutter contre l'hypertension artérielle ont montré qu'avec leur aide, il est possible de réduire l'incidence des AVC de 45 à 50% en cinq ans. Si le programme anti-hypertension a fonctionné à l'échelle de l'ensemble des soins de santé en Russie, alors en cinq ans, il aurait été possible de sauver la vie de plus de deux millions de personnes décédées d'un AVC. Et cela ne compte pas la perte de patients atteints d'autres lésions du cerveau, du cœur, des reins, des yeux et d'autres organes causées par l'hypertension.

Selon les recommandations de l'Organisation mondiale de la santé et de la Société internationale d'hypertension, sa thérapie devrait être basée sur deux principes:

1. Pour réduire la possibilité d'effets secondaires, un médicament antihypertenseur est prescrit à des doses minimales et avec une diminution insuffisante de la pression artérielle, la dose est augmentée.

2. Pour obtenir l'effet maximum, des combinaisons de médicaments sont utilisées (une faible dose de l'autre est ajoutée à une petite dose de l'un).

Les patients atteints d'encéphalopathie discirculatoire au milieu d'une hypertension sévère ne devraient pas chercher à abaisser la tension artérielle à la normale (en dessous de 140/90 mm Hg), car cela peut entraîner une mauvaise alimentation en sang du cerveau; il suffit de le réduire de 10 à 15% par rapport au niveau initial.

En plus du traitement médicamenteux pour les patients hypertendus, il est nécessaire de suivre des règles simples: limiter l'utilisation de sel (jusqu'à 5 grammes par jour - 1 /2 cuillère à café); pendant longtemps, presque pour la vie, prenez des agents antiplaquettaires (médicaments qui empêchent la formation de caillots sanguins); prendre des vitamines et des complexes vitaminiques contenant de l'acide ascorbique (vitamine C), de la pyridoxine (vitamine B6) et d'acide nicotinique (vitamine PP).

Avec l'encéphalopathie discirculatoire liée à l'athérosclérose, le traitement a ses propres caractéristiques et implique un régime hypocalorique (jusqu'à 2600-2700 kcal par jour) avec restriction des graisses animales. Avec des niveaux persistants de cholestérol sanguin total (supérieur à 6,2 mmol / L), durant au moins six mois dans un contexte de régime strict, des médicaments qui abaissent le cholestérol (statines) sont prescrits.

Pour prévenir la progression des états multi-infarctus du cerveau, une thérapie antiplaquettaire et anticoagulante combinée est utilisée. Les anticoagulants (médicaments qui réduisent la coagulation sanguine) sont sélectionnés en fonction des indicateurs de coagulabilité et de prothrombine du sang et il est recommandé de les prendre pratiquement à vie. Dans ce cas, il est nécessaire de contrôler le niveau de prothrombine sanguine une fois toutes les deux semaines. Les patients prenant des anticoagulants doivent signaler tout signe de saignement au médecin..

En plus du traitement visant à éliminer les causes de l'encéphalopathie discirculatoire, les patients se voient prescrire un traitement symptomatique visant à réduire la gravité des symptômes. Pour prévenir les troubles de la mémoire et une diminution de l'intelligence, des agents sont utilisés pour améliorer le métabolisme dans le cerveau. En cas de troubles moteurs, la gymnastique thérapeutique, le massage et d'autres méthodes de thérapie de rééducation sont recommandés. En cas d'étourdissements, des médicaments vasculaires et des médicaments qui affectent le système nerveux autonome sont prescrits.

Souvent, l'encéphalopathie dyscirculatoire se manifeste sous la forme d'un syndrome asthéno-dépressif. Avec ses symptômes, les médecins prescrivent une psychothérapie, une assistance psychologique, une pharmacothérapie: antidépresseurs, sédatifs. Mais tout d'abord, il faut veiller à créer une atmosphère accueillante dans la famille et au travail. Après tout, un autre médecin éminent du Moyen Âge, Paracelsus, a noté: "Le meilleur remède contre les maladies est la bonne humeur".

Chez les patients présentant un rétrécissement brut des gros vaisseaux de la tête (plus de 70%), la question de l'intervention chirurgicale est résolue. Cela signifie trois types d'opérations: stenting (élargissement de la lumière du vaisseau à l'aide d'un cadre spécial - un stent), reconstruction du système vasculaire (connexion de différents vaisseaux ensemble, formation de branches) ou retrait d'une partie du vaisseau et remplacement de celui-ci par une prothèse.

Pour la prévention de l'encéphalopathie discirculatoire, un mode de vie sain n'a pas d'importance: respect d'un régime de travail, régime avec restriction de sel, liquide (jusqu'à 1-1,2 litres par jour), produits contenant des graisses animales (viandes grasses, foie, crème sure, beurre), œufs, etc.) et la malbouffe. Les aliments riches en calories, en plus des graisses, comprennent l'alcool et les confiseries. Il est bon que les légumes et les fruits prédominent dans l'alimentation. Vous devez manger au moins quatre fois par jour, en répartissant les aliments par teneur en calories comme suit: petit-déjeuner avant le travail - 30%, déjeuner - 20%, déjeuner - 40%, dîner - 10%. Le souper est recommandé au plus tard deux heures avant le coucher. L'intervalle entre le dîner et le petit-déjeuner ne doit pas dépasser dix heures.

Les patients doivent surveiller leur poids, mais il doit être réduit progressivement. Chez une personne menant un mode de vie sédentaire, les coûts énergétiques s'élèvent en moyenne à 2000-2500 kcal par jour. Si une femme réduit la teneur en calories des aliments à 1200-1500 kcal et un homme à 1500-1800 kcal, alors en une semaine, ils perdront 0,5-1 kg. Ce taux de perte de poids est considéré comme optimal. Un bon effet préventif donne une augmentation de l'activité physique. L'entraînement augmente la résistance du système cardiovasculaire à l'effort physique, ce qui se traduit par une diminution de la fréquence cardiaque et de la pression artérielle. En conséquence, l'humeur s'améliore, la confiance en soi apparaît, la dépression, les peurs, les maux de tête, les étourdissements, les troubles du sommeil diminuent, voire disparaissent. Les patients deviennent physiquement plus forts, plus durables. Une amélioration significative est notée lors de la conduite des cours 3 à 4 fois par semaine pendant 30 à 45 minutes. Cependant, même après de courtes séances d'entraînement (15-20 minutes), le patient devient meilleur.

La physiothérapie doit être effectuée régulièrement, avec une augmentation progressive de la charge. L'intensité des exercices est calculée à l'aide d'un indicateur de la fréquence cardiaque maximale (de 220 soustraire l'âge du patient en années). Pour les patients ayant un mode de vie sédentaire et ne souffrant pas de maladie coronarienne, choisissez l'intensité de l'exercice physique à laquelle la fréquence cardiaque est de 60 à 75% du maximum. Bien sûr, avant de commencer à pratiquer la physiothérapie, vous devez absolument consulter un médecin.

Les patients aux stades I et II de l'encéphalopathie discirculatoire reçoivent un traitement de recours au sanatorium. Il vaut mieux que ce soit un sanatorium de type cardiovasculaire dans un climat familier.

L'encéphalopathie discirculatoire diagnostiquée en temps opportun et un traitement complexe correctement sélectionné prolongent une vie active et pleine.

Les auteurs remercient le personnel de l'Institut de recherche en neurologie de l'Académie russe des sciences médicales R. N. Konovalov, M. A. Kravchenko, A. V. Kadykov pour leur aide dans l'illustration de l'article.

Neurologie: symptômes cérébraux de lésions cérébrales

Le cerveau régule et coordonne le travail de tous les organes et systèmes du corps humain, assure leur connexion, les combinant en un seul ensemble. Le cerveau est constitué de neurones qui forment des impulsions électriques par le biais de connexions synaptiques. C'est ainsi que l'activité du corps humain est contrôlée. Le cerveau assure le traitement de l'information sensorielle, qui est transmise par les sens, contrôle les mouvements, est responsable de l'attention et de la mémoire, de la coordination, perçoit et génère la parole. Grâce au cerveau, une personne a la capacité de penser.

Cependant, en raison de maladies, le cerveau est perturbé et entraîne ainsi un dysfonctionnement du travail d'autres organes et systèmes. La maladie, nommée d'après un neurologue qui a décrit pour la première fois ses symptômes, est devenue assez courante et, hélas, incurable.

Qu'est-ce qu'une maladie cérébrale?

Il s'agit d'un vaste groupe de maladies, principalement associées à des dommages au système nerveux central, bien que les processus oncologiques, les anomalies dans le développement du cerveau et ses traumatismes puissent également être attribués à cette catégorie de maladies. Les affections de cet organe sont également courantes chez les hommes et les femmes, les adultes et les enfants. Seules certaines maladies sont caractéristiques d'un certain âge. Certains d'entre eux sont diagnostiqués dans la période néonatale, par exemple, l'hydrocéphalie ou le retard de croissance intra-utérin. Les pathologies acquises sont plus souvent diagnostiquées dans la population adulte.

Problèmes de vaisseaux cérébraux à un jeune âge

Dystonie végétative-vasculaire

Les violations du travail du SNA, tout comme les troubles hormonaux, peuvent provoquer un rétrécissement des vaisseaux de la tête, dont le motif peut être une bagatelle insignifiante à première vue. Cette condition a de nombreux noms (dystonie neurocirculatoire, dystonie végétative-vasculaire, dysfonctionnement autonome, etc.), apparaît même dans l'enfance ou l'adolescence, a généralement une prédisposition héréditaire et accompagne une personne tout au long de sa vie. La paroi vasculaire elle-même en souffre peu, mais les symptômes d'inconfort dans la tête peuvent être importants, car les vaisseaux ne peuvent pas s'adapter rapidement, ce qui affecte le bien-être. Une baisse ou une augmentation de la pression artérielle, une augmentation de la fréquence cardiaque, des nausées, des vomissements, peuvent provoquer une réaction dans les vaisseaux de la tête, dont le rétrécissement s'accompagnera des symptômes énumérés, vertiges, transpiration et parfois évanouissement. Cercle vicieux.
Le traitement de la dysfonction autonome est long et dans la plupart des cas symptomatique. Étant donné que le système nerveux central déclenche souvent un autre paroxysme (crise, attaque), l'aide d'un psychologue et la nomination de tranquillisants et d'antidépresseurs sont souhaitables. Une grande attention est accordée au régime de travail, de repos et de nutrition. Pour la dystonie végétative-vasculaire, le traitement avec des remèdes populaires est très approprié.

Migraine

Ou migraine (hémicranie) - une lésion paroxystique des vaisseaux artériels de la tête. La maladie a également une prédisposition héréditaire et se caractérise par l'expansion des artères extracrâniennes (vasodilatation) et le spasme simultané de petits vaisseaux (vasoconstriction) qui alimentent le cerveau. Naturellement, ce phénomène provoque de graves maux de tête, qui peuvent être très difficiles à gérer, car les antispasmodiques habituels prescrits pour soulager le spasme des vaisseaux de la tête ne seront pas seulement utiles ici, mais aggraveront également la situation..

Ceci est un exemple de migraine classique, mais il existe d'autres formes:

  • Migraine associée, caractérisée par des manifestations focales résultant d'une ischémie ou d'un œdème en phase de vasoconstriction;
  • Migraine de l'artère principale, caractérisée par des signes d'insuffisance vertébro-basilaire;
  • Migraine irrégulière (dysphrénique) chez les enfants, qui présente des symptômes vifs et s'accompagne d'un comportement irrationnel et d'une agressivité;
  • Migraine post-traumatique, dont un facteur provoquant est une lésion cérébrale traumatique;
  • Types rares de migraine: syndrome d'Alice au pays des merveilles, cervicogenie, état de migraine.

En règle générale, une migraine est traitée par un neurologue qui examine d'abord le patient, détermine son type, puis prescrit des médicaments pour soulager la souffrance humaine.

Liste des maladies

Le travail quotidien du cerveau est la coordination et le contrôle des mouvements, la génération de la parole, la concentration de l'attention, le stockage des faits, etc. Cet organe contrôle le travail de tout l'organisme, donc, avec ses maladies, une variété de symptômes apparaissent, bien que le principal soit le mal de tête. Selon la source de développement d'une maladie cérébrale, ils sont répartis dans les groupes suivants:

  • néoplasmes - méningiome, gliome;
  • infections - tuberculome, neurosyphilis, méningite;
  • blessures - blessures par balle, coups, ecchymoses;
  • pathologies vasculaires - accident vasculaire cérébral, dystonie végétovasculaire;
  • maladies immunitaires - sclérose en plaques;
  • infestations parasitaires - cysticercose;
  • pathologies héréditaires - Maladie de Recklinghausen.

De nombreuses maladies ne sont pas encore entièrement comprises, bien qu'elles puissent être détectées à un stade précoce grâce aux méthodes de diagnostic modernes. Parmi les maladies cérébrales les plus courantes, les suivantes se distinguent:

  • Encéphalopathie Elle est congénitale ou acquise. Dans ce dernier cas, un changement dystrophique dans le tissu cérébral est associé à des infections, des blessures, de l'alcoolisme et des maladies vasculaires..
  • La maladie d'Alzheimer. Causée par des dommages au cortex cérébral, ce qui conduit à des troubles neuropsychologiques et à une grave altération de l'intelligence..
  • Anévrisme de l'aorte et des vaisseaux cérébraux. Il se forme à la suite de leur expansion, grâce à quoi un sac rempli de sang est formé. Il peut se rompre et provoquer une hémorragie dans la cavité crânienne..
  • Accident vasculaire cérébral. Il s'agit d'une violation de la circulation cérébrale associée à une pression artérielle élevée, au colmatage des vaisseaux avec des plaques athérosclérotiques, une anémie aplasique ou d'autres maladies du sang.
  • La maladie de Parkinson. Il s'agit d'une lésion sélective des neurones cérébraux qui affecte les personnes âgées de 60 à 65 ans.
  • Dystonie végétovasculaire. Il est associé à une violation de l'apport sanguin au cerveau et au rétrécissement de la lumière des vaisseaux.
  • Démence Une autre maladie caractéristique des personnes âgées. Chez les jeunes, elle survient avec une lésion cérébrale traumatique (TBI) ou des accidents vasculaires cérébraux. La maladie est une diminution de l'activité mentale.
  • Tumeurs Il y a bénin et malin. La prolifération du tissu cérébral entraîne une augmentation de la pression intracrânienne.
  • Épilepsie. Chez la plupart des patients, il est congénital, mais peut se développer après un traumatisme crânien. La maladie se manifeste par une crise dans laquelle une personne tombe avec un grand cri. Le patient développe de la mousse par la bouche, une respiration rauque, des convulsions se développent.

De la naissance ou des circonstances?

Anévrisme. Vous pouvez naître avec elle, ou vous pouvez l'acquérir au cours de la vie. Une saillie pathologique et une modification de la paroi menacent de rupture du vaisseau et d'hémorragie, ce qui, en règle générale, entraîne la mort si le vaisseau est gros. Si l'anévrisme est diagnostiqué en temps opportun et opéré avant la rupture de la paroi artérielle, nous pouvons espérer une issue favorable. L'essence du problème est qu'un anévrisme ne donne pas toujours des symptômes prononcés (audition, vision, parole, maux de tête paroxystiques, etc.), par conséquent, il peut se développer sans être détecté et n'apparaîtra sur la table du pathologiste que comme la cause du décès d'un jeune homme.

La malformation artério-veineuse est souvent congénitale et se produit lorsque le sang circulant dans les artères ne traverse pas le lit capillaire (il est simplement absent), mais est évacué directement dans les veines. Une telle pathologie, comme un anévrisme, est également souvent la cause du décès en cas d'accident vasculaire cérébral hémorragique. La maladie peut ne pas se manifester pendant longtemps et les conséquences d'une telle structure anatomique peuvent être les plus graves. Traitement des malformations artérioveineuses - chirurgical.

Les complications graves des changements pathologiques dans les vaisseaux sanguins sont les accidents vasculaires cérébraux ischémiques (infarctus cérébral) et hémorragiques (hémorragie), qui non seulement conduisent à une invalidité, mais constituent également souvent une menace directe pour la vie du patient..

L'insuffisance vertébrobasilaire (IBV) provoque de nombreux troubles et, par conséquent, une violation du flux sanguin normal dans les vaisseaux du cerveau. La principale cause de VBI est l'ostéochondrose de la colonne cervicale, qui commence à se développer assez tôt (à partir de 30 ans) et est souvent associée à une activité professionnelle. Le processus athérosclérotique et l'hypertension artérielle contribuent au rétrécissement de l'artère basilaire. Bien sûr, la restauration du flux sanguin dans une artère crânienne aussi importante devrait commencer par l'élimination des conditions préalables à la survenue d'une IBV, c'est-à-dire traiter les maladies qui conduisent à la compression du vaisseau ou à une diminution de sa clairance..

Les causes

Un certain nombre de maladies cérébrales sont héréditaires et ne peuvent donc pas être traitées. Les anomalies génétiques sont transmises du père ou de la mère à un enfant de sexe masculin. Pour cette raison, si l'un des conjoints a une maladie cérébrale, il leur est conseillé de ne pas avoir d'enfants ou de ne donner naissance qu'à une fille. D'autres pathologies de cet organe peuvent se développer sous l'influence des facteurs de risque suivants:

  • les maladies infectieuses, telles que la rage ou le VIH;
  • pathologies spécifiques, telles que la syphilis, le SIDA;
  • vascularite;
  • blessures au cou ou à la tête;
  • hypertension
  • artériosclérose des artères;
  • actions des rayonnements radioactifs et électromagnétiques;
  • tabagisme, abus d'alcool;
  • malnutrition, malnutrition;
  • exposition aux produits chimiques;
  • l'usage de drogues.

Anévrisme

L'anévrisme des vaisseaux cérébraux est une petite expansion de la lumière du vaisseau. Il apparaît à la suite d'une violation de l'élasticité de sa paroi. Elle ne se manifeste en aucune façon jusqu'à ce que sa rupture se produise. Dans ce cas, les symptômes sont similaires aux symptômes d'un AVC hémorragique:

  • l'apparition de nausées avec vomissements;
  • perte de conscience;
  • étourdissements fréquents;
  • transpiration accrue;
  • incapacité à percevoir la parole et à parler;
  • incapacité à contrôler la miction et les selles;
  • assombrissement dans les yeux;
  • engourdissement grave des membres ou du visage.

Le traitement de l'anévrisme consiste en l'ablation chirurgicale d'une partie endommagée d'un vaisseau.

Symptômes

Le tableau clinique est déterminé par le type et la localisation des lésions cérébrales. Les maux de tête sont un symptôme courant de dommages à cet organe. Il a une nature différente: aiguë ou douloureuse, serrant ou éclatant, continue ou temporaire. La suspicion de la présence d'une maladie cérébrale est possible selon les signes de la liste suivante:

  • crampes
  • évanouissement
  • changement d'odorat;
  • difficulté de concentration;
  • déficience auditive, vision;
  • gonflement;
  • problèmes de mémoire
  • sautes d'humeur;
  • faiblesse musculaire;
  • écarts de comportement;
  • tonus des muscles occipitaux;
  • perte d'appétit;
  • engourdissement des membres;
  • nausées matinales;
  • déséquilibre et coordination;
  • difficulté à se concentrer.

Encéphalopathie alcoolique

C'est l'une des variétés de psychoses alcooliques. La maladie se développe en raison de l'abus régulier d'alcool, ce qui entraîne la mort des neurones - cellules cérébrales. De nombreux symptômes différents sont caractéristiques de l'encéphalopathie alcoolique, mais les principaux sont les troubles mentaux, tels que:

  • problèmes de sommeil sous forme de cauchemars, somnolence pendant la journée, cauchemars;
  • perte de mémoire, troubles de l'intelligence;
  • irritabilité;
  • changement dans le contexte émotionnel sous forme de crises de rage;
  • hallucinations;
  • anxiété.

Dans le contexte de ces symptômes, une indigestion est observée, qui s'accompagne de nausées, de vomissements, de diarrhée et de malaises. Le patient a une aversion pour les aliments riches en protéines et en graisses et une diminution générale de l'appétit. Parmi les signes neurologiques et cardialgiques chez les patients atteints d'encéphalopathie alcoolique, les symptômes suivants sont observés:

  • crampes
  • tremblements sévères des membres;
  • paralysie de n'importe quelle partie du corps;
  • raideur des mouvements;
  • transpiration accrue;
  • frissons;
  • tachycardie.

La maladie d'Alzheimer

Cette pathologie est une forme de démence dans laquelle se développent des changements cardinaux dans le caractère d'une personne. La maladie est une maladie incurable neurodégénérative qui peut entraîner une dégradation complète de l'individu. Parmi tous les types de démence sénile, la maladie d'Alzheimer vient en premier. Cela se produit dans chaque personne à sa manière. La pathologie se développe progressivement, sur 10-13 ans, et non à un moment donné. Au stade initial, le patient peut ne pas soupçonner sa position.

  • Médicaments pour les vaisseaux cérébraux - un examen des médicaments avec une description
  • Types d'AVC - ischémique, hémorragique, vertébral, facteurs de risque et mécanisme de développement, conséquences
  • Encéphalopathie hypertensive - signes et manifestations, thérapie médicamenteuse et populaire, pronostic

La maladie d'Alzheimer peut être suspectée par un trouble de l'orientation spatiale, lorsqu'une personne âgée peut oublier son chemin familier vers le magasin ou même chez lui. Les caractéristiques communes incluent également:

  • distraction, oubli;
  • difficultés à comprendre les phrases prononcées par l'interlocuteur;
  • diminution de l'activité vitale;
  • excitation mentale;
  • perte d'intérêt pour les événements environnants;
  • irritabilité, agression non motivée, instabilité de l'humeur;

Les scientifiques s'interrogent toujours sur la cause de cette maladie. Les facteurs de risque comprennent l'âge de plus de 65 ans, le sexe féminin et la prédisposition génétique. Au dernier stade, la maladie provoque les symptômes suivants:

  • perte de compétences ménagères;
  • les mouvements sont difficiles, une personne peut même ne pas se lever et bouger;
  • amnésie - le patient ne reconnaît pas les membres de sa famille;
  • miction spontanée;
  • troubles de la parole qui deviennent incompréhensibles.

Accident vasculaire cérébral

Cette maladie est la conséquence d'une violation de l'apport sanguin au cerveau, qui endommage ses tissus. Aujourd'hui, l'AVC est courant à tous les âges, il peut donc survenir même chez les personnes de moins de 30 ans. Les facteurs de risque de développement de cette maladie sont l'athérosclérose vasculaire et l'hypertension. Selon la nature de l'évolution d'un AVC, il se produit:

  • Ischémique. Dans ce cas, une privation d'oxygène est observée, qui est formée de la suspension ou de l'arrêt complet du flux sanguin dans une partie distincte du cerveau. Un tel accident vasculaire cérébral survient plus souvent dans un rêve, accompagné d'un engourdissement du bras, de la joue, d'une altération de la parole, d'un bourdonnement accru dans les oreilles, d'une léthargie, de nausées.
  • Hémorragique. Il s'agit d'une hémorragie cérébrale due à la rupture d'un vaisseau sanguin sur fond de stress sévère ou de surmenage émotionnel. Un AVC hémorragique provoque une paralysie des membres d'un côté du corps, des troubles de l'élocution, une passivité à l'environnement, des évanouissements, des vomissements.

Dystonie végétative

En médecine, l'abréviation VVV signifie Dystonie végétovasculaire. Ce diagnostic reste controversé car il comprend un grand nombre de symptômes différents et n'a pas de raison particulière. Environ 80% de la population adulte et 25% des enfants souffrent de VSD. Chez les femmes, cela se produit plus souvent en raison d'une émotivité accrue. Les causes de la dystonie végétovasculaire sont les facteurs suivants:

  • tabagisme, alcool;
  • changement climatique;
  • hérédité;
  • blessures à la tête;
  • ostéochondrose cervicale;
  • troubles hormonaux;
  • malnutrition;
  • stress psycho-émotionnel.

Les symptômes de la dystonie végétovasculaire sont extrêmement divers. Des signes de la maladie apparaissent dans presque tous les systèmes corporels.

  • saute dans la tension artérielle;
  • sensibilité aux changements météorologiques;
  • maux de tête;
  • la nausée;
  • difficulté à s'adapter à l'activité physique;
  • manque d'oxygène, essayez d'inhaler plus d'air;
  • chagrin;
  • attaques de panique, phobies, dépression, suspicion;
  • arythmie;
  • sautes d'humeur;
  • vertiges;
  • insomnie, faiblesse, fatigue;
  • violation de la thermorégulation, transpiration excessive, bouffées de chaleur;
  • hypocondrie.

Démence

C'est le nom de la démence acquise, qui s'accompagne d'une diminution persistante de l'activité mentale avec la perte des connaissances et des compétences pratiques acquises précédemment. Cette pathologie cérébrale est caractéristique des personnes âgées. Outre la perte de compétences existantes, les patients éprouvent des difficultés à assimiler de nouvelles informations. La démence est associée à la maladie d'Alzheimer ou de Parkinson. À un stade précoce, la pathologie se manifeste par les symptômes suivants:

  • humeur diminuée;
  • agression;
  • l'apathie à tout.

À l'avenir, la maladie entraîne des troubles de l'élocution, des pertes de mémoire, des hallucinations. La personne à ce stade de la maladie est sûre que tout est en ordre avec elle, est constamment désireuse de partir quelque part, confond les côtés droit et gauche, ne peut pas nommer d'objets. Le patient peut arrêter de se laver et de prendre soin de lui. La démence sévère se manifeste comme suit:

  • il est difficile pour le patient de reconnaître des proches;
  • il y a une perte totale d'orientation dans le temps et l'espace;
  • une personne a besoin de soins constants, car elle ne peut pas se nourrir et effectuer des procédures d'hygiène simples.

Une tumeur au cerveau

Cette pathologie est la plus dangereuse des maladies cérébrales. À un stade précoce, les tumeurs sont difficiles à diagnostiquer. En général, ils représentent une prolifération pathologique de cellules mutées, provoquée par une augmentation de la pression intracrânienne. Les symptômes suivants sont des signes caractéristiques de la tumeur:

  • attaques matinales de maux de tête;
  • déviations psychiques;
  • convulsions convulsives;
  • vomissement
  • parésie d'un membre.

Si la tumeur est localisée dans la partie frontale de la tête, le patient présente une nervosité accrue et une agression déraisonnable. De plus, il a des difficultés d'activité mentale. Les tumeurs dans la région temporale s'accompagnent d'attaques de panique, de dépression, de troubles de la mémoire. Le patient a une démarche ivre, des problèmes de vision, des troubles de l'élocution.

Et ceux de plus de 40 ans

Hypertension

L'hypertension artérielle (AH, hypertension) est très souvent à l'origine du rétrécissement des petits vaisseaux (artérioles). En cas de crise hypertensive - une variété de symptômes accompagnant l'hypertension artérielle: maux de tête, vertiges, nausées, vomissements et autres manifestations. Les causes sont aussi variées que les symptômes: athérosclérose, troubles endocriniens, prédisposition héréditaire, stress, mauvaises habitudes.

Les patients souffrant d'hypertension artérielle prennent généralement un tas de médicaments, mais il vaut mieux ne pas montrer d'indépendance ici, car cette maladie nécessite une sélection individuelle d'un médicament et de sa dose optimale. Il n'est pas toujours possible de trouver «votre» drogue la première fois, parfois vous devez en essayer beaucoup d'autres.

Athérosclérose

L'athérosclérose des vaisseaux de la tête ne se limite pas au cerveau, car des plaques de cholestérol se déposent dans toutes les artères et artérioles du corps. En raison des changements morphologiques de la paroi vasculaire, les capacités d'adaptation des vaisseaux artériels sont altérées, ce qui entraîne parfois de graves complications sous forme d'accident vasculaire cérébral aigu. Un AVC ischémique ou hémorragique peut résulter de modifications athérosclérotiques et d'hypertension artérielle.

La formation d'une insuffisance cérébrovasculaire chronique est affectée par des maladies occlusives des branches de l'arc aortique. Les artères brachiocephalic extracrâniennes (extracrâniennes) affectées par l'athérosclérose (carotide, vertébrale sous-clavière), transportant le sang vers le cerveau, peuvent fournir non seulement des nutriments, mais aussi des morceaux de plaque athérosclérotique (emboles), de plaquettes et d'agrégats de globules rouges. Le résultat de dommages aux artères principales peut être attendu accident ischémique cérébral.

La principale raison des changements athérosclérotiques dans les parois artérielles est, tout d'abord, les médecins appellent le cholestérol, qui est très riche dans l'alimentation quotidienne de l'homme moderne. Le cholestérol est le fléau de notre temps, mais il a un merveilleux «goût», donc nous l'aimons beaucoup. Et jour après jour, nous le déposons sur les parois de nos vaisseaux, fermant leur lumière et transformant la route fluide de la circulation sanguine, transportant les nutriments vers le cerveau, en un chemin épineux.

L'athérosclérose, en changeant les parois des vaisseaux cérébraux, change en même temps le caractère d'une personne, son niveau d'intelligence et ses capacités. L'hypoxie chronique en cas de perturbation du flux sanguin pendant de nombreuses années ne doit pas conduire à un micro-AVC, une crise cardiaque ou une hémorragie, cependant, une famine constante en oxygène formera des signes d'encéphalopathie chez une personne, à partir de laquelle vous pouvez facilement atteindre la démence vasculaire (démence).

Avec les changements athérosclérotiques, les conseils de la médecine traditionnelle sont très utiles. Dans les cas graves, les patients se voient prescrire des lipostatines, qui sont utilisées pendant une longue période. Ils ne seront pas en mesure de faire face aux changements irréversibles des vaisseaux sanguins, mais ils entraveront le développement ultérieur du processus athérosclérotique.

Les yeux - un miroir de la santé du cerveau

Est-il difficile de regarder dans la tête et de voir ce qui arrive aux vaisseaux? À l'œil nu, bien sûr, c'est problématique, mais à l'aide d'un ophtalmoscope, un médecin spécialiste des maladies oculaires peut tout visualiser et tout dire. Comme le disent les ophtalmologistes: «L'œil est le cerveau mis en évidence», les neurologues et les cardiologues conviennent également que les yeux sont un miroir de la santé. Des vaisseaux trop alambiqués sont clairement visibles sur le fond d'œil, indiquant une pression artérielle basse ou rétrécie et trop remplie de sang, des artères caractéristiques de la dystonie végétative-vasculaire en termes d'hypertension ou d'hypertension artérielle. En règle générale, les patients hypertendus, ayant consulté un ophtalmologiste, ont son diagnostic: angiopathie rétinienne hypertensive. Autrement dit, les vaisseaux du fond d'œil reflètent des changements qui se produisent non seulement dans l'œil, mais dans tout le corps: athérosclérose des vaisseaux rétiniens - athérosclérose des vaisseaux cérébraux - athérosclérose de tous les vaisseaux artériels.

Diagnostique

Les lésions cérébrales sont très dangereuses, elles nécessitent donc une assistance médicale qualifiée. Les médecins doivent être contactés immédiatement pour les symptômes suivants:

  • conscience confuse;
  • mal de tête aigu soudain;
  • blessures graves au crâne;
  • apparition inattendue d'un discours persistant, engourdissement des membres, léthargie;
  • incapacité à se concentrer;
  • trouble épileptique avec perte de conscience;
  • déficience visuelle soudaine.

Sur la base de ces symptômes, votre médecin peut suspecter un dysfonctionnement cérébral. Après avoir examiné le patient et recueilli une anamnèse, le spécialiste prescrira les procédures suivantes:

  1. Analyse sanguine générale. Détecte la vitesse de sédimentation des érythrocytes, la quantité d'hémoglobine, qui aide à confirmer la présence d'anomalies dans le corps.
  2. Imagerie par résonance magnétique et calculée. Ces procédures enregistrent même les moindres changements dans la zone d'étude: blessures, troubles structurels, tumeurs, anomalies du développement, hémorragies, anévrisme.
  3. Électroencéphalographie. Cette méthode de recherche permet d'obtenir des informations sur le travail du cerveau, l'état des fibres nerveuses et le système circulatoire..
  4. Radiographie du crâne.
  5. Angiographie. Cette procédure est invasive et douloureuse. Le contraste est injecté dans l'artère fémorale. Cela aide à étudier les vaisseaux du cerveau par le degré et la séquence de leur remplissage. L'angiographie vous permet de clarifier et de confirmer l'anévrisme ou la malformation.
  6. Ponction vertébrale. Il est indiqué pour les lésions infectieuses du système nerveux..
  7. Biopsie du tissu cérébral. La procédure est nécessaire en cas de suspicion de cancer. Aide à détecter les néoplasmes malins.

Encéphalopathie alcoolique

Cette maladie appartient au groupe des psychoses alcooliques, le développement se produit en raison de la consommation fréquente d'alcool. La maladie entraîne des lésions cérébrales dues à la mort des cellules (neurones).

La maladie se manifeste par deux facteurs: mental et neurologique.

  • Mental. Une personne a une diminution de la mémoire, de l'attention, de l'intelligence. Un changement fréquent de personnalité se produit, le fond émotionnel change (irritabilité, crises de rage).
  • Pathologique. L'encéphalopathie alcoolique se manifeste par des troubles moteurs, des changements de sensibilité. Des crampes et des convulsions fréquentes se produisent également, une paralysie de n'importe quelle partie du corps est possible.

Le traitement de cette maladie est effectué en utilisant des soins intensifs. Au stade initial de développement, il suffit de renoncer à l'alcool et le patient peut récupérer. Au stade avancé, le processus de traitement est assez long, tandis que les symptômes peuvent persister même en cas de refus d'alcool.

Traitement

Les maladies du cerveau sont particulièrement difficiles à traiter. Les médecins convoquent souvent une consultation pour décider d'un régime de traitement, et pour certaines procédures ou interventions chirurgicales, ils demandent même la permission au patient ou à ses proches. Si la maladie a une nature bactérienne, le traitement implique l'administration ou l'administration intraveineuse d'antibiotiques, de médicaments anti-inflammatoires, de vitamines. Le schéma thérapeutique dépend de la maladie. Les principales pathologies cérébrales ont les principes de traitement suivants:

  1. La maladie d'Alzheimer. Il s'agit d'une maladie incurable, par conséquent, le traitement contre elle ne fait qu'arrêter la mort des cellules cérébrales chez les personnes âgées. Pour cela, on prescrit au patient des médicaments spéciaux qui ralentissent le processus de mort des neurones.
  2. Accident vasculaire cérébral. Le traitement de cette maladie vise à restaurer la circulation sanguine et à enrichir le cerveau en oxygène. Pour ce faire, prescrire des médicaments qui normalisent le travail du système cardiovasculaire et stimulent le bon fonctionnement des centres cérébraux.
  3. Dystonie végétovasculaire. Un patient avec un tel diagnostic est montré un mode de vie sain, un régime alimentaire, une activité physique adéquate, des procédures physiothérapeutiques et de l'eau. Parmi les médicaments prescrits tranquillisants, remèdes à base de plantes, antidépresseurs.
  4. Une tumeur au cerveau. Surtout traité chirurgicalement. Si la chirurgie ne peut pas être effectuée, une chimiothérapie et une radiothérapie sont prescrites au patient. La méthode de traitement spécifique est déterminée par l'âge du patient, le type de tumeur et son emplacement. Certains patients doivent passer par les trois types de ces procédures.
  5. Épilepsie. Elle nécessite l'administration à vie d'antico-convulsivants, une alimentation et un régime de stress physique et mental réalisables.
  6. Leucémie aiguë Avec cette maladie, les médecins s'efforcent pour le patient d'obtenir une rémission. Pour cela, une greffe de moelle osseuse est réalisée. Dans la leucémie chronique, seule la thérapie médicamenteuse qui soutient le corps est efficace..

Épilepsie

Cette maladie se caractérise par un trouble de l'activité cérébrale, qui entraîne souvent une perte de conscience, des convulsions et un changement de la personnalité du patient. La maladie survient en raison d'une mauvaise fonction cérébrale bioélectrique, qui peut apparaître à la fois dans une partie distincte du cerveau et dans tout le cerveau..

La cause de la maladie peut être une lésion cérébrale traumatique ou une ischémie, qui survient chez les patients âgés. La raison pour laquelle l'épilepsie peut survenir chez un enfant n'a pas encore été établie, en médecine, elle est définie comme primaire. Souvent, l'épilepsie peut survenir chez ceux qui abusent souvent de l'alcool..

Les crises d'épilepsie peuvent être divisées en les types suivants:

  • Généralisée (couvre immédiatement deux hémisphères du cerveau);
  • Local (couvrant un hémisphère du cerveau).

Chez l'adulte et l'enfant, divers symptômes d'épilepsie sont observés, qui peuvent être divisés en 2 types:

  • Grande crise convulsive (chez l'adulte);
  • Crise convulsive mineure (chez les enfants).

Des symptômes de la première phase d'une crise chez l'adulte sont observés, perte de conscience, arrêt respiratoire, pouvant durer de 5 à 30 secondes.

Elle est suivie par la deuxième phase (clonique), lorsque le patient éprouve des problèmes respiratoires. À ce moment-là, une personne commence à se mordre la langue, une décharge incontrôlée d'urine et d'excréments commence. Après une crise, le patient est dans un état de sommeil, en raison d'une sensation de fatigue intense.

Les symptômes des enfants se manifestent par une forte déconnexion de la conscience de l'enfant. Pendant plusieurs secondes, l'enfant n'entre pas en contact avec les autres, ne parle pas et ne peut pas répondre aux questions. Après une crise, l'enfant revient à la normale, mais ne se souvient pas, les dernières secondes.

Athérosclérose cérébrale

La maladie est une violation du fonctionnement des vaisseaux cérébraux. La raison en est que les dépôts graisseux se forment dans les lumières des vaisseaux sanguins. Le tissu conjonctif peut également obstruer le vaisseau. Ces néoplasmes sont appelés «plaques athérosclérotiques». Ils contribuent à l'apparition de caillots sanguins, qui obstruent complètement le vaisseau. La maladie affecte les artères principales et moyennes du cerveau.

Progressivement, des parties du cerveau sans oxygène commencent à mourir. Cette maladie est plus sensible aux personnes de plus de 45 ans. Des facteurs tels que l'obésité, le diabète, l'hérédité et l'hypertension provoquent une violation.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite