Pourquoi il y a une douleur douloureuse dans le cœur?

Toute douleur maintient les gens sous tension, réduit la qualité de vie. Connaissant ses maladies chroniques, une personne peut déterminer elle-même la cause de la douleur. Mais si cela se produit pour la première fois, pendant une longue période, les facteurs affectant l'apparition de la douleur doivent être établis par le médecin. De nombreuses pathologies présentent des symptômes similaires, ce qui rend difficile l'établissement d'un diagnostic avec un seul examen physique. Et vous devez réagir, car la procrastination peut coûter la vie du patient. Cela est particulièrement vrai pour les douleurs douloureuses du cœur..

Classification de la douleur cardiaque

La douleur dans le cœur est le symptôme le plus courant d'une maladie. Prenant cela pour le cœur, les patients sont souvent surpris que ce ne soit pas le cas. La poitrine a de grands plexus, des fibres nerveuses, dont l'inflammation entraîne une tension constante dans sa région. Par conséquent, les douleurs thoraciques sont conditionnellement combinées en cardiaques et extracardiaques. En terminologie scientifique - cardiogénique, associée à des pathologies cardiaques, et non cardiogénique, associée à d'autres maladies du corps.

S'adressant à un cardiologue, le patient parfois, en plus de décrire l'inconfort dans le foyer du sternum, ne peut pas déterminer d'autres manifestations de la pathologie. Mais pour le médecin, le type de douleur, la durée, les causes d'occurrence contiennent suffisamment d'informations pour distinguer entre une douleur sourde et douloureuse dans la zone cardiaque vraie et fausse. Pour cela, les facteurs suivants sont analysés:

1. Conditions d'apparition de la douleur:

  • sous charge ou après;
  • au repos
  • de jour ou de nuit;
  • connexion alimentaire

3. La durée des attaques;

4. Quand s'arrêter.

Causes de la douleur non cardiogénique

Des symptômes similaires avec la manifestation d'une maladie coronarienne nécessitent un diagnostic minutieux. S'adressant au médecin au sujet de l'anxiété cardiaque, le patient obtient soudainement un diagnostic complètement différent. Par conséquent, si des douleurs douloureuses dans la région du cœur appartiennent à la maladie suivante, vous ne pouvez pas vous inquiéter pour l'instant de l'organe principal:

  1. VVD - dystonie végétovasculaire. Le malaise visible est plus douloureux, comme si un éclat dans la poitrine. La suspicion est soutenue par des facteurs: fatigue rapide, dépendance météorologique, arythmie dans les moments émotionnels, alcool et mauvaises habitudes.
  2. Thyroïde. Ses pathologies affectent immédiatement le travail de tous les organes. Parmi eux, il y a un symptôme de douleur douloureuse au cœur. L'échec de la production d'hormones thyroïdiennes augmentera le rythme du myocarde, ce qui perturbe le métabolisme dans ses tissus, provoque une surcharge de fonctionnement, provoque une arythmie, une tachycardie, une douleur étouffée constante dans le cœur.
  3. Les changements associés à l'âge pendant la ménopause modifient le fond hormonal d'une femme. Sans le vouloir, elle devient agressive, irritable, trop émotive. Le corps est dur, y compris le muscle cardiaque. Dans sa région, il y a une longue douleur.
  4. Névralgie intercostale. Le nerf est pincé lors d'un virage infructueux du corps ou se plie, devient enflammé, ce qui s'accompagne de douleur.
  5. La teigne provoque des courbatures.
  6. La douleur névrotique survient pendant les périodes de dépression et de stress. L'aide du psychiatre, le neurologue est nécessaire.
  7. Les maladies du tractus gastro-intestinal à large bande se déplacent de l'hypochondre vers la zone du cœur.
  8. L'ostéochondrose, en particulier de la région cervicothoracique, épuise une personne. Il lui est difficile de respirer, le moindre mouvement provoque une crise de douleur. Ceci est le résultat d'une atteinte des racines et des terminaisons nerveuses de la colonne vertébrale..

Causes de la douleur cardiogénique

Si le cœur souffre à cause de sa pathologie, il est important de déterminer le groupe spécifique auquel il appartient:

  1. Affections inflammatoires du cœur: endocardite, myocardite, péricardite. Tous sont combinés par une inflammation des parois du myocarde. La nature de la douleur dans ce cas est sourde ou piquante, augmentant progressivement. Essoufflement, faiblesse, intoxication, palpitations commencent.
  2. La dystrophie myocardique, qui survient à la suite d'un trouble métabolique dans les tissus du muscle cardiaque, réduisant sa contractilité. Il y a plusieurs raisons à cela. La maladie progresse, une douleur sourde et sourde dans la région du cœur se transforme en une insuffisance cardiaque chronique intense qui se manifeste fortement.
  3. Toutes sortes de défauts ne provoquent pas de syndromes douloureux, mais des troubles concomitants sont à l'origine des douleurs cardiaques.
  4. IHD - l'ischémie se développe lorsqu'il y a un décalage entre le besoin d'oxygène et sa quantité apportée par la circulation sanguine. Cela est dû au rétrécissement de la lumière des vaisseaux coronaires à la suite de l'athérosclérose..

Sa conséquence peut être:

2. L'infarctus du myocarde est une situation où le manque d'oxygène devient critique et où une nécrose tissulaire se produit dans une zone spécifique.

Ses symptômes concomitants:

  • la nausée;
  • hypotension;
  • transpiration
  • pâleur;
  • dyspnée;
  • troubles du rythme cardiaque;
  • peur de la mort.

Auto-diagnostic

L'autodiagnostic s'exprime en établissant un lien entre les syndromes douloureux et la pathologie de l'organe qui les provoque. Beaucoup connaissent l'effet de la méfiance à l'égard du diagnostic. Le patient essaie de consulter dans un autre établissement médical, pose des questions dans les forums médicaux. Récemment, sur Internet, il existe un ensemble de programmes qui facilitent la vie du patient. Les données initiales de la pathologie sont introduites dans la technique, et cela donne le résultat. Pas cher et joyeux. Il n'y a pas de statistiques sur ces autodiagnostics. Si dans une conversation avec un médecin, le patient ne peut pas vraiment dire ce qui fait mal dans la région du cœur, vos sentiments ne sont nécessaires à votre ami de fer que comme indicateurs de l'entrée initiale. Dans le traitement au stade pré-médical, vous devez boire des médicaments et observer leur effet. Cela est particulièrement vrai lorsque le cœur souffre. Le tournesol peut prendre de la nitroglycérine ou d'autres médicaments pour le cœur. Si l'attaque de douleur s'arrête, il y a une forte probabilité qu'elle souffre dans la région du cœur précisément en raison de sa pathologie.

Mesures thérapeutiques

La liste des douleurs cardiogéniques est très longue, et c'est un symptôme sérieux pour une visite chez le médecin. Il est inacceptable de tirer et de continuer à faire du mal, à vous aggraver. Chaque pathologie a son propre protocole de traitement. Il est impossible de ressentir constamment une douleur à gauche, un pouls rapide, un manque d'air, lorsque chaque respiration est capable de donner à l'omoplate gauche. Dans ce cas, la main gauche commence à devenir engourdie, il est souvent difficile de faire des mouvements physiques sans essoufflement. Alors, que faire si le cœur me fait mal? J'ai besoin de passer par une série d'études.

Le recours à des spécialistes permettra de réaliser les diagnostics nécessaires:

  • électrocardiogramme de surveillance, qui permettra de suivre le travail du cœur par jour;
  • cardiogramme régulier;
  • L'échographie, qui aide à établir la circulation sanguine.

Après cela, un traitement est prescrit, qui doit être effectué en totalité. Son essence ne réside pas seulement dans la capacité de prendre plusieurs comprimés. Si la vie du patient est en danger, une intervention chirurgicale est alors indiquée. Quelques exemples de traitement des pathologies cardiaques:

  • La myocardite, qui présente des symptômes bénins, en thérapie se réduit à renforcer les exercices et à réduire les charges actives.
  • La myocardite causée par des infections nécessite un traitement avec alitement, l'utilisation d'antiviraux, antibactériens, anti-inflammatoires non stéroïdiens, selon le type de micro-organisme.
  • La péricardite en l'absence d'insuffisance cardiaque peut être traitée avec des méthodes conservatrices. Dans ce cas, des diurétiques sont prescrits. Le durcissement du péricarde se produit parfois, qui est traité chirurgicalement.
  • Le prolapsus valvulaire mitral, dans son utilisation prévue, utilise des bêta-bloquants qui normalisent la fréquence cardiaque, les palpitations et soulagent l'anxiété.


Séparément, il faut dire à propos des adolescents et de la grossesse. Dans cette catégorie, les chagrins d'étiologies diverses peuvent être poursuivis, principalement sur la base de changements dans le fond hormonal, ils sont associés à la restructuration du corps et sont temporaires.

En prenant des médicaments, vous pouvez vous sentir malade, étourdi, frapper aux tempes, mais des effets secondaires sont possibles si les conditions posologiques ne sont pas remplies.

Selon les statistiques, les principaux tueurs de l'humanité sont:

  • La cardiopathie ischémique;
  • thrombose veineuse profonde;
  • malaise de l'artère périphérique;
  • cardiopathie rhumatismale;
  • myocardite;
  • les crises cardiaques;
  • coups.

Le traitement rapide de ces pathologies est la clé pour allonger la vie des nations. La plupart des maladies pourraient être arrêtées ou prévenues en éliminant les risques qui les provoquent. Souvent, des médicaments coûteux ne sont pas nécessaires pour cela. La prise de conscience du bon style de vie survient au fil des ans, lorsque, comme dit le proverbe, boire du Borjomi est trop tard. Les remèdes maison pourraient remplir adéquatement une fonction préventive.

Par conséquent, les pathologies du système cardiovasculaire - la toute première raison pour laquelle les douleurs cardiaques sont douloureuses. Si des douleurs de cette nature commencent à hanter et surviennent même au repos, vous devriez immédiatement consulter un médecin pour un examen. Le choix du traitement doit rester avec le cardiologue..

Douleur au coeur

Articles d'experts médicaux

Selon les statistiques, la douleur dans la région du cœur est la raison la plus courante pour laquelle les gens se rendent au service d'ambulance. Certes, ce symptôme n'est souvent pas du tout le signe d'une violation du fonctionnement du muscle principal du corps humain.

Maladies des nerfs, des os, des articulations et même des organes du tractus gastro-intestinal - tout cela peut s'accompagner de sensations désagréables dans la poitrine. Le diagnostic est également compliqué par le fait que le cœur peut souffrir différemment dans différentes situations. Seul un médecin peut déterminer exactement ce qui a causé les «piqûres» ou les douleurs de traction. Mais comment comprendre par vous-même ce qui fait vraiment mal et si vous devez déclencher l'alarme?

Causes de la douleur cardiaque

Souvent, la douleur cardiaque apparaît pour l'une des raisons suivantes:

  • malnutrition du muscle cardiaque;
  • maladie du système cardiovasculaire, du cœur, de ses membranes et des gros vaisseaux;
  • ainsi qu'un certain nombre d'autres maladies humaines.

La douleur cardiaque peut également survenir dans différentes circonstances: à la fois après le sport et le surmenage physique, et dans un état de repos complet.

Si les attaques de douleur après l'exercice sont concentrées dans la zone derrière le sternum, administrées à la mâchoire inférieure, au cou, au bras gauche et sous l'omoplate et en même temps que vous ressentez une pression, une compression ou des brûlures, vous devez prendre rendez-vous avec un cardiologue dès que possible. Depuis, le cas peut être dans l'angine de poitrine (l'une des formes de maladie coronarienne).

Avec un rhume, la douleur cardiaque peut être la manifestation d'une réaction aux toxines d'origine microbienne. Ou témoigner de l'endocardite.

Si une douleur cardiaque se produit au repos et se manifeste par des picotements prolongés ou des sensations douloureuses dans la moitié gauche de la poitrine, il s'agit probablement d'une.

Les sensations désagréables sur le côté gauche de la poitrine qui se produisent chez les jeunes peuvent ne pas être du tout liées à des problèmes cardiaques. Des dysfonctionnements du système musculo-squelettique peuvent être à l'origine de douleurs lors d'une respiration profonde ou avec des mains agitées..

Les maladies du tractus gastro-intestinal peuvent imiter les douleurs cardiaques. Si après avoir trop mangé, une forte consommation d'aliments gras et épicés, ou même à jeun, cela commence à faire mal à la poitrine - ne retardez pas le voyage chez un gastro-entérologue ou un thérapeute. Ainsi, un ulcère d'estomac, une cholécystite, une gastrite et une pancréatite peuvent se manifester.

Symptômes de douleur cardiaque

La douleur cardiaque peut se manifester dans une grande variété de sensations: des picotements à court terme dans la poitrine aux douleurs longues, douloureuses et constrictives et aux sensations d'étouffement.

Dites-moi comment ça fait mal et vous découvrirez ce que c'est.

Comme nous l'avons déjà découvert, toutes les causes de la douleur cardiaque peuvent être divisées en deux grands groupes en toute sécurité: celles qui sont liées au travail du muscle principal d'une personne et celles qui ne sont en aucun cas liées à celui-ci..

Les principales causes «cardiaques» de gêne thoracique sont l'infarctus du myocarde et l'angine de poitrine.

Par définition, l'infarctus du myocarde est une forme de maladie coronarienne. En raison de l'inadéquation du flux sanguin vers le muscle cardiaque (myocarde) et de sa demande en oxygène, sa nécrose se produit. La raison de cela, en règle générale, est un blocage des vaisseaux du cœur. Une douleur persistante de plus d'une demi-heure dans la région du cœur, qui ne disparaît pas même après la prise de nitroglycérine et «donne» à l'omoplate et au bras gauche est un signe clair d'une crise cardiaque. Un autre signe de cette maladie particulière est une sueur froide et moite sur le patient, un pouls rapide et parfois un essoufflement. Il est important de se rappeler qu'à tout instant la condition peut devenir compliquée. L'arythmie et le choc peuvent provoquer la mort..

Une autre cause uniquement cardiaque d'inconfort thoracique est l'angine de poitrine, la douleur cardiaque la plus courante. Elle survient en raison de la restriction du flux sanguin à travers les artères. Cela est dû aux plaques graisseuses qui limitent le flux sanguin vers le muscle cardiaque. En règle générale, l'activité physique ou le stress précède une attaque. La douleur, qui dure en moyenne une minute environ, est décrite par les patients comme une compression ou une contraction thoracique. Dans ce cas, des sensations désagréables peuvent également «donner» à l'épaule, au cou et au bras gauche.

En outre, ces attaques peuvent être causées par une alimentation excessive et une intoxication..

En outre, la douleur cardiaque peut être une manifestation de l'inflammation de la chemise cardiaque - péricardite. Une infection virale provoque cette maladie. Avec la péricardite, l'inconfort est aigu, les coutures. Il est possible que les patients développent également de la fièvre et des malaises..

La cause de la douleur cardiaque peut être une dissection aortique. De tels cas, cependant, sont assez rares, mais sont néanmoins constatés. En règle générale, ils surviennent après une blessure à la poitrine ou avec une complication d'hypertension.

Le médecin peut déterminer la cause exacte de la douleur. Mais au moins, comprenez à peu près ce à quoi le patient est confronté, vous pouvez, en déterminant la nature de la douleur.

Mal au cœur

La douleur douloureuse est soumise aux cœurs de tous âges. Très souvent, les adolescents et les femmes s'en plaignent à la ménopause. La raison en est un déséquilibre hormonal. La thérapie de ces patients consiste souvent en une correction de la nutrition, un apport en vitamines et en minéraux et de fréquentes promenades en plein air.

Pendant ce temps, comme déjà mentionné, c'est une douleur douloureuse dans la région du cœur, en particulier dans les cas où elle apparaît après un effort physique, peut être une manifestation de l'angine de poitrine.

Des douleurs douloureuses prolongées dans la région du cœur, qui se manifestent dans le contexte de l'excitation, peuvent être le résultat de pannes nerveuses, de dysfonctionnement autonome et de dépression.

La cause de sensations douloureuses dans la partie gauche de la poitrine avec une respiration profonde et des tours brusques du corps peut également être due à des «dysfonctionnements» du système musculo-squelettique. Il peut s'agir d'une scoliose ou d'une ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique.

Si des sensations douloureuses désagréables dans la zone cardiaque sont associées à la prise de nourriture, il s'agit très probablement d'une violation du fonctionnement des organes du tractus gastro-intestinal. Et donc la gastrite, l'ulcère et la pancréatite peuvent se rappeler d'eux-mêmes.

Douleurs piquantes dans le cœur

Une douleur extrême aux coutures ou aux coupures est un symptôme classique de l'infarctus du myocarde. Avec lui, la douleur peut «céder» au cou, au dos, aux épaules et à tout le bras gauche. Certes, dans environ 12% des cas, les douleurs aux coutures sont le signe d'une crise cardiaque..

Des douleurs aux piqûres dans le cœur peuvent également être causées par un spasme coronaire, qui devrait disparaître après la prise de 1 à 2 comprimés de nitroglycérine.

De plus, ce type de douleur est typique de la péricardite (inflammation de la membrane séreuse du cœur causée par des infections virales, fongiques ou bactériennes) et de la cardiomyopathie hypertrophique (hypertrophie de la paroi du ventricule droit ou gauche du cœur).

Aussi, c'est précisément par des «piqûres» dans la région du cœur que la soi-disant névrose cardiaque se manifeste souvent. Dans ce cas, il n'y a aucun problème avec le muscle principal du corps humain. Et les douleurs aux coutures sont une manifestation du stress vécu. Dans ce cas, la douleur a une localisation claire. Et, par conséquent, ne devrait pas s'étendre à d'autres parties du corps. La névrose cardiaque est courante chez les jeunes qui souffrent régulièrement d'amygdalite, de sinusite frontale, de sinusite ou de maladies dentaires.

Presser la douleur dans le cœur

C'est une douleur soudaine et pressante dans la région du cœur qui est un signe d'angine de poitrine. Une gêne se fait sentir derrière la poitrine et donne au cou, au bras, à l'omoplate, à l'avant-bras... Des sensations désagréables peuvent être ressenties dans le bras jusqu'au petit doigt. La douleur avec l'angine de poitrine a une nature différente. Parfois, en plus de presser et de comprimer toute la poitrine, les sensations semblent également brûlantes, comme avec les brûlures d'estomac.

Des douleurs au cœur et un essoufflement manifestent une myocardite - une maladie infectieuse qui endommage le muscle cardiaque. En même temps, les jambes peuvent gonfler et le pouls peut augmenter. La myocardite survient comme complication d'un rhume.

La douleur dans la région cardiaque est caractéristique du prolapsus valvulaire mitral (une anomalie cardiaque dans laquelle les plis de la valvule mitrale se plient dans l'oreillette gauche pendant la contraction du ventricule gauche).

Douleur sévère au cœur

Avec la cardialgie vertébrogène, le patient ressent une douleur cardiaque assez forte et persistante. L'ostéochondrose de la colonne cervicale et thoracique peut y conduire. Dans ce cas, la douleur s'intensifie avec un changement de position corporelle. Ces symptômes ressemblent souvent à l'angine de poitrine. Vous pouvez confirmer ou infirmer le diagnostic en ayant une IRM de la colonne vertébrale.

Une autre cause de douleur intense dans le côté gauche de la poitrine peut être le zona. L'infection par l'herpèsvirus affecte les terminaisons nerveuses..

Douleur aiguë dans la zone cardiaque

Une douleur aiguë au cœur est caractéristique de la péricardite. La douleur peut également être accompagnée de fièvre et de malaise général..

Une douleur thoracique aiguë, y compris dans sa partie gauche, augmentant avec la toux et même en inhalant, peut indiquer une pleurésie. Le plus souvent, elle survient à la suite d'une pneumonie..

Douleur brûlante au cœur

Une douleur brûlante au cœur est un autre signe d'infarctus du myocarde. Cependant, ces sensations n'indiquent pas toujours des violations du fonctionnement du muscle principal du corps. Et une telle sensation de brûlure peut survenir après avoir mangé des aliments trop épicés..

De plus, une douleur brûlante dans la région du cœur se produit avec la névrose. Une telle douleur, en règle générale, est de courte durée et disparaît après l'utilisation de teintures à base de plantes, par exemple, la valériane.

Dessiner la douleur dans le cœur

Avec une maladie myocardique, une personne peut ressentir des douleurs de traction et de douleur dans la région cardiaque. Certes, ils ne devraient pas être très intenses..

De plus, dessiner une douleur dans le cœur peut être un signe de thrombose, de dystonie végétative-vasculaire, de maladie coronarienne et même d'indiquer une condition pré-AVC.

De plus, une douleur tirante dans le cœur perturbe les patients atteints de maladies du système musculo-squelettique, par exemple, avec l'ostéochondrose. Des sensations similaires surviennent avec une inflammation de l'articulation scapulaire de l'épaule. Détail important: dans ce cas, l'inconfort est pire lorsque vous vous déplacez avec votre main gauche.

Pendant ce temps, des douleurs tiraillantes dans la zone cardiaque sont souvent un signe de maladies de l'estomac, des intestins ou du pancréas. Ils peuvent se produire dans la gastrite chronique, les ulcères, l'entérocolite, la colite et la pancréatite. Dans certains cas, des douleurs tiraillantes dans le cœur peuvent être associées à des processus inflammatoires dans les voies biliaires.

Qui contacter?

Diagnostic de la douleur cardiaque

Pour comprendre exactement pourquoi une personne ressent une douleur cardiaque, elle doit subir un examen médical approfondi. Méthodes pouvant aider à déterminer la cause de l'inconfort:

  • Électrocardiographie (y compris ECG d'effort et surveillance ECG Holter).
  • Test sanguin (avec un infarctus du myocarde, les cellules cardiaques sont endommagées. Cela conduit à la libération de certaines enzymes. C'est ce qu'un test sanguin devrait montrer).
  • Échocardiographie (échographie du cœur, permet d'évaluer l'état des muscles et des valves).
  • Tomographie par faisceau d'électrons (cette méthode vous permet de détecter les maladies coronariennes aux premiers stades).
  • Imagerie par résonance magnétique (l'IRM aidera à déterminer la cause de la douleur thoracique, si elle est associée à un pincement des racines nerveuses ou à la présence de hernies des disques intervertébraux).

Si une personne se rend dans un établissement médical avec une plainte de douleur cardiaque, elle devra probablement consulter un cardiologue, un rhumatologue, un neuropathologiste et peut-être même un gastro-entérologue..

Afin de diagnostiquer la névrose cardiaque, il est nécessaire d'examiner attentivement le système cardiovasculaire et d'exclure la présence de maladies organiques (telles que les maladies coronariennes, les maladies cardiaques, la myocardite et autres), ainsi que les conditions pathologiques du système respiratoire, la digestion, etc...

Traitement des douleurs cardiaques

La règle principale est la suivante: les médecins doivent diagnostiquer et traiter. Il est dangereux de soigner soi-même les douleurs cardiaques, même si elles ne sont pas liées au travail du muscle principal du corps. Après tout, comme déjà mentionné précédemment: la douleur cardiaque est un symptôme qui peut survenir à la suite d'un grand nombre de raisons différentes. Et le traitement sera donc très différent. Si vous connaissez votre diagnostic, mais que la douleur vous a rattrapé, plusieurs recettes aideront à soulager l'attaque..

Si la douleur se fait sentir à la maison

Un patient souffrant d'angine de poitrine doit d'abord être mis au lit, avoir accès à l'air frais et appelé à des médecins. Il est nécessaire de donner un comprimé de nitroglycérine sous la langue et de continuer à prendre le médicament jusqu'à disparition complète de la douleur. En l'absence de nitroglycérine, du validol peut être administré. Il est conseillé que le patient soit conduit dans un établissement médical par une machine spéciale. Il est important de ne pas oublier: une crise prolongée d'angine de poitrine peut entraîner une nécrose du site myocardique - une crise cardiaque!

Avec l'infarctus du myocarde, le patient se voit "prescrire" un alitement strict à l'exception de tout mouvement. Il est nécessaire de prendre de la nitroglycérine et de l'analgine, si nécessaire - à plusieurs reprises. La lubrification de la zone cardiaque avec une pommade à la nitroglycérine ne fait pas de mal. Même une crise cardiaque suspectée est une indication d'hospitalisation obligatoire dans un hôpital de cardiologie. Il est important que le patient soit transporté par des véhicules spéciaux de réanimation. Après tout, sur le chemin du patient, vous devrez peut-être effectuer un ensemble de mesures de réanimation.

Avec la myocardite, le patient doit d'abord être mis au lit. Le régime de traitement standard: 20-25 gouttes de cordiamine 3 fois par jour. En outre, un comprimé de caféine également trois fois par jour. Mais avant le traitement, il est impératif de consulter un médecin. Il est important de se rappeler que le non-respect du repos au lit peut entraîner une insuffisance cardiaque chronique à l'avenir..

Si vous ressentez une douleur cardiaque pour la première fois et que vous ne savez pas exactement ce qui a causé cette sensation désagréable, l'essentiel est de ne pas vous inquiéter. Vous pouvez prendre 40 gouttes de valocardin (corvalol, validol). Offrez-vous la paix. Vous pouvez également prendre 1 comprimé d'aspirine et d'analgine. Si après un quart d'heure la douleur cardiaque ne s'est pas calmée - appelez un médecin.

N'oubliez pas que la nitroglycérine est un remède assez grave pour les douleurs cardiaques. Et s'il n'y a aucune certitude que c'est le cœur qui a causé l'inconfort, il n'est pas recommandé de le prendre.

Lors du traitement du cœur, une attention particulière doit être accordée à la nutrition. Il est nécessaire de respecter le régime anticholestérol. La base de la nutrition devrait être:

  • Aliments contenant suffisamment d'aliments, fruits, fruits secs.
  • Pain de seigle, de grains entiers ou de son.
  • Fruit de mer.
  • Poitrines de poulet, veau et autres viandes faibles en gras.
  • Poisson faible en gras.
  • Lait écrémé et produits laitiers.
  • Noix et graines.
  • Jus de fruits naturels, boissons aux fruits rouges, bouillon d'églantier.

Lorsque vous choisissez des produits en magasin, vous devez lire attentivement les étiquettes. Les aliments riches en sodium, en gras et en cholestérol sont contre-indiqués pour les personnes souffrant de problèmes cardiaques..

En cas de névrose cardiaque, les premiers secours consistent généralement à prendre 25 gouttes de valocardine, des teintures de valériane ou de Corvalol à l'intérieur. La nuit, il est conseillé de prendre un somnifère ou un somnifère. Il est impératif d'arrêter de fumer et d'alcool. Dans les cas les plus éloignés, le traitement de la cardionévrose doit viser à éliminer la situation traumatique de la psyché ou à corriger les attitudes à son égard. Dans certains cas, un traitement est prescrit avec l'utilisation de sédatifs, de bêta-bloquants, d'antidépresseurs. Le schéma est sélectionné uniquement individuellement pour chaque cas individuel..

Pendant ce temps, la physiothérapie est également utilisée pour améliorer et restaurer l'état du cœur, du système nerveux central et autonome.

La plus étudiée est l'utilisation de la physiothérapie dans l'angor d'effort dit stable, la cardiosclérose post-infarctus, ainsi que dans la rééducation des patients après un infarctus du myocarde. Certes, cette méthode a un certain nombre de contre-indications, par exemple l'asthme cardiaque, l'anévrisme du cœur et des vaisseaux sanguins.

Le choix de la méthode de physiothérapie dépend directement du degré de violation du système cardiovasculaire. Avec une angine de poitrine stable, un infarctus du myocarde et après un pontage aorto-coronarien, j'utilise la méthode du sommeil électrique. Les patients avec les mêmes diagnostics sont également prescrits pour la galvanothérapie ou l'électrophorèse, en particulier pour la région du col et la région cardiaque.

La magnétothérapie (champ magnétique basse fréquence) aide à réduire l'agrégation plaquettaire et à améliorer la microcirculation. Cela permet son utilisation dans le traitement des patients souffrant d'angine de poitrine stable.

Dans les maladies coronariennes, un rayonnement laser de faible énergie est utilisé. En outre, avec une angine de poitrine stable, des procédures de balnéothérapie sont utilisées. Appliquer du dioxyde de carbone, du sulfure d'hydrogène, du radon, du chlorure de sodium et d'autres types de bains minéraux courants. Le schéma thérapeutique est approximativement le suivant: les bains sont utilisés tous les deux jours (à partir de la seconde moitié du traitement), durée 10-12 minutes. Durée du cours 10-12 bains.

L'hydrothérapie est également utilisée sous forme de bains de contraste et de douches de guérison, y compris une douche de massage sous-marine. Les avantages des procédures à l'eau se manifestent généralement par une diminution de la consommation d'oxygène pour la fonction cardiaque, l'élimination du déséquilibre métabolique coronaire.

La balnéothérapie et l'hydrothérapie sont également utilisées pour la réadaptation des patients atteints d'une forme indolore de maladie coronarienne et de cardiosclérose, qui peuvent se manifester par une insuffisance cardiaque et des arythmies cardiaques..

Mais encore, la méthode la plus efficace pour traiter certains types de malformations cardiaques et de maladies coronariennes, au moins aujourd'hui, c'est la chirurgie cardiaque.

Bien sûr, la chirurgie n'est utilisée que lorsque les méthodes de traitement conservatrices ne sont plus utiles et que l'état du patient s'aggrave. En outre, un traitement tardif du patient chez le médecin peut entraîner une chirurgie cardiaque. Dans de tels cas, la chirurgie est souvent la seule option..

Un type d'intervention chirurgicale pour les maladies coronariennes est l'angioplastie et la sténose des artères coronaires. Cette méthode est conçue pour éliminer les obstacles à la circulation sanguine en se dilatant de l'intérieur de l'artère..

La méthode de pontage coronarien consiste à créer une nouvelle voie de circulation sanguine en contournant la zone affectée du vaisseau coronaire à l'aide de shunts - pièces d'artères ou de veines prélevées sur le patient lui-même. De cette façon, l'infarctus du myocarde peut être évité..

De plus, une chirurgie à cœur ouvert est réalisée pour installer des prothèses valvulaires. Ainsi que des défauts plastiques du septum interventriculaire. Les médecins tentent une greffe cardiaque dans des cas extrêmement critiques.

Traitement de la douleur dans la zone cardiaque avec des méthodes folkloriques

Mais vous pouvez traiter la douleur dans la zone cardiaque avec des méthodes alternatives. Bien sûr, ils ne sont pas une alternative au traitement médical, mais seulement un complément.

Numéro de recette 1

750 grammes d'ail défilent dans un hachoir à viande. Mettez le mélange résultant dans un pot de trois litres. Le volume restant du pot est rempli de jus de citron sans pelure. En moyenne, vous aurez besoin d'environ 45 citrons. Ensuite - nous prenons un tissu dense ou deux couches de gaze, fermons le cou et le laissons pendant 15 jours dans un endroit sombre et frais. Lorsque le mélange est prêt, prenez 1 cuillère à café avec un quart de tasse d'eau le matin et le soir. La recette est prouvée, lui disent-ils, plus de 5 mille ans.

Recette numéro 2 (la plus utile pour nettoyer les vaisseaux sanguins et pour prévenir les AVC)

Versez un demi-verre de graines d'aneth dans un thermos d'un litre. Ajouter 1 cuillère à soupe de racine de valériane hachée. De l'eau bouillante vers le haut remplit le thermos. Insistez 12 heures. Filtrez et prenez 25 g trois fois par jour une demi-heure avant les repas.

Recette n ° 3 (pour diverses maladies cardiovasculaires)

Cuire 20 œufs pendant 10 minutes. Après cela, séparez les jaunes, ajoutez-y 1 tasse d'huile d'olive et mettez au four pendant 20 minutes. Après - bien mélanger. Conservez le mélange obtenu au réfrigérateur. Prenez 1 cuillère à café avant les repas. La durée du traitement est de 10 jours. Après une semaine de pause, répétez le cours.

Prévention des douleurs cardiaques

Les maladies cardiovasculaires restent un leader dans la liste des causes de décès. Et l'une des raisons de cela, sans exagération, est la catastrophe - nos préférences culinaires. Il existe des règles de régime simples, auxquelles vous pouvez réduire à zéro le risque de maladie cardiaque à l'avenir. L'essentiel est de ne pas manger d'aliments qui augmentent le risque de maladie cardiaque. Et ça:

  • aliments frits, sauces grasses et mayonnaise.
  • sel et épices chaudes.
  • viande grasse, produits à base de viande avec beaucoup de sel (bacon, jambon, saucisses, charcuterie).
  • poisson fumé et salé, bâtonnets de poisson et aliments en conserve.
  • soupes et plats principaux.
  • légumes marinés.
  • croustilles, noix et craquelins avec du sel.
  • lait entier, crème sure, crèmes.
  • pâte sucrée, confiserie avec beaucoup de sucre.
  • boissons alcoolisées, bière, boissons gazeuses sucrées.

Le poisson est un bon protecteur du cœur. Il doit être inclus dans l'alimentation au moins cinq fois par semaine. Cela aidera à renforcer le cœur et à améliorer la mémoire. Au moment de choisir, il est préférable de donner du maquereau, du hareng, de la sardine, de la truite, du saumon et de la perche.

L'huile d'olive aide à éliminer le cholestérol.

De plus, au moins une fois tous les six mois, il est nécessaire d'être examiné par un cardiologue. Pour mener le bon style de vie, faire du sport (avec modération) et éviter le stress nerveux et diverses situations stressantes. Et rappelez-vous que quelle que soit la nature et la durée de la douleur dans la région du cœur, elle ne peut être ignorée.

«Comment reconnaître les douleurs cardiaques (cardialgie)? Caractéristiques et différences des autres douleurs ”

7 commentaires

La douleur cardiaque est toujours considérée (et à juste titre) comme l'une des manifestations les plus dangereuses de la douleur. Et le point ici n'est pas du tout qu'il n'y ait rien pour remplacer cet organe en cas d'arrêt ou de «panne finale». De la même manière, par exemple, il n'est pas encore possible de remplacer le pancréas, et donc la pancréatite aiguë et la nécrose pancréatique sont considérées comme des maladies qui menacent gravement la vie..

Pourquoi les chagrins d'amour sont-ils dangereux??

Le danger des douleurs cardiaques - pourquoi vous ne devriez pas endurer?

Le fait est qu'en cas de catastrophe cardiaque (par exemple, mort subite coronarienne) il n'y a pas plus de 5 minutes à température ambiante pour que la personne reprenne vie en tant que personne.

Dans le cas où la réanimation cardio-pulmonaire, le massage cardiaque indirect, la défibrillation et d'autres techniques commencent après 6 à 7 minutes ou plus après l'arrêt de la respiration et de la circulation, nous aurons une personne présentant des manifestations graves d'encéphalopathie hypoxique. Il aura un sérieux problème de mémoire, de capacité de travail, le caractère changera. Très probablement, il devra quitter un travail de nature intellectuelle ou un handicap.

Bien sûr, ce sont les prévisions les plus extrêmes et les plus sombres. Plus souvent, la douleur n'indique pas une mort subite et une perte de conscience, mais de nombreux processus différents qui peuvent se produire non seulement dans le cœur, mais aussi dans d'autres organes. Comment reconnaître que c'était une douleur au cœur?

Comment et où le cœur fait-il mal à une personne?

L'emplacement du cœur dans la poitrine

En règle générale, la douleur cardiaque se produit dans la zone de sa projection sur la paroi thoracique antérieure. Il s'agit de la région du sternum, la zone du cinquième espace intercostal à gauche, où se trouve l'apex du cœur - la zone du ventricule gauche, où l'impulsion apicale est ressentie. Mais parfois, la pathologie cardiaque se manifeste par une douleur, qui peut donner dans le dos, dans la mâchoire, dans les dents. Dans certains cas, avec un infarctus aigu du myocarde, il y a généralement des soupçons de perforation de l'ulcère de l'estomac - les douleurs abdominales peuvent être si graves.

Il faut se rappeler que le cœur reçoit une innervation végétative, pas du tout comme les muscles et la peau. Par conséquent, le cœur souffre différemment: pas comme une blessure au bras, une brûlure ou une ecchymose. Nous avons tous déjà eu mal au ventre. Essayez maintenant de transférer cette sensation particulière de douleur dans la région du cœur - et vous aurez une idée de la nature de la douleur. Cette douleur est difficile à déterminer: elle est répartie sur une certaine zone, peut provenir du "milieu du corps" et avoir un caractère "profond".

Le plus souvent, le cœur est douloureux. La douleur douloureuse peut être prolongée - de plusieurs minutes à des heures, voire des jours et des mois. Cela peut indiquer des processus lents, par exemple, une endocardite ou une péricardite. Le cœur peut également «pleurnicher» avec une pression artérielle élevée, surchargeant les chambres des organes avec un volume sanguin.

Parfois, le cœur "poignarde". Cela peut se produire de manière aléatoire et coïncide le plus souvent avec la fréquence cardiaque. Le plus souvent, les gens ont peur quand ils «piquent fortement» dans leur poitrine et lâchent prise. En fait, ce n'est qu'une des options de douleur épisodique les plus inoffensives.

Chez les personnes âgées, il y a souvent une douleur pressante et constrictive, non pas dans le cœur, mais dans le sternum, où il y a une projection de gros vaisseaux. Cette douleur dangereuse associée à l'effort physique est appelée angine de poitrine ou attaque de maladie coronarienne..

Cette variété de localisations et de caractères indique que vous devez faire attention non seulement à la douleur et à sa nature, mais également aux signes spéciaux. Nous listons les symptômes qui feront qu'il est plus probable de dire que c'est le cœur qui a causé la douleur.

Comment distinguer la cardialgie des autres sources de douleur?

Tout d'abord, vous devez tenir le poignet avec quatre doigts de votre main gauche et ressentir votre propre pouls. Découvrez s'il y a des interruptions, une tachycardie, un pouls fréquent et filiforme, ainsi que des «défaillances» dans la poitrine. S'il y a une perturbation du rythme, alors avec une probabilité élevée, la douleur peut être provoquée par eux, en particulier pendant la vieillesse, ainsi qu'en prenant toutes sortes de médicaments, en particulier les diurétiques.

Ensuite, vous devez évaluer la relation entre la douleur et l'activité physique. Sous la charge signifie différents types de stress physique, ce qui provoque une respiration rapide et une accélération du pouls. Il s'agit de la marche rapide, de la montée des escaliers, du travail physique. L'apparition d'une douleur thoracique intense et compressive qui survient après un effort physique (ou pendant sa mise en œuvre) et nécessitant son arrêt est un signe certain d'une insuffisance circulatoire dans le cœur.

Après avoir évalué le rythme et la connexion avec la charge, il est nécessaire d'évaluer la relation de la douleur avec une certaine posture et certains mouvements. Si la douleur survient pendant un certain mouvement, alors, très probablement, la source de la douleur est le système musculo-squelettique (par exemple, la névralgie intercostale).

Bien sûr, la situation est différente - si allongé sur le dos, il est difficile de respirer et qu'il y a une douleur intense et pressante dans la région du cœur, qui s'intensifie chaque jour, alors cela peut être un symptôme d'accumulation de liquide dans la cavité de la chemise cardiaque - le péricarde. Ensuite, la douleur est soulagée si vous prenez la position avec la poitrine penchée en avant (ou debout à quatre pattes).

En plus de la relation de la douleur avec ces facteurs importants, d'autres circonstances doivent être évaluées. Ainsi, en cas de rougeur sévère du visage, de transpiration, d'agitation, de maux de tête, de surmenage émotionnel ou d'activité physique, une douleur douloureuse peut indiquer une augmentation de la pression artérielle ou une crise hypertensive, en particulier chez les personnes en surpoids..

Dans le même cas, si la douleur dans la zone cardiaque est combinée à une forte faiblesse, l'apparition d'une sueur froide et collante, avec un évanouissement, une pâleur, l'apparition d'un pouls fréquent et filiforme - cela indique le développement d'un effondrement vasculaire. Cela peut être un formidable symptôme d'infarctus du myocarde, surtout si une personne a une forte peur de la mort, un teint terreux apparaît, le bout de ses doigts, son nez et ses oreilles deviennent bleus. Cela indique une diminution de la pression de perfusion dans les capillaires et le début d'une hypoxie tissulaire. Dans ce cas, vous devez appeler d'urgence une ambulance.

Pourquoi mon cœur peut-il me faire mal??

Considérez les principales causes de douleur cardiaque - aiguë ou chronique. Il est beaucoup plus facile de comprendre la cause si nous nous souvenons en quoi consiste notre pompe musculaire et d'où peut provenir la douleur.?

  • La doublure intérieure des cavités du cœur, formant l'appareil valvulaire - l'endocarde. Sa coque lisse et glissante assure une circulation uniforme du sang à travers les chambres;
  • Myocarde - un muscle puissant qui assure toute la circulation sanguine du corps;
  • Péricarde - la membrane externe du cœur, composée de deux feuilles. La feuille externe sécurise l'organe dans la poitrine à l'aide de ligaments, et la feuille interne du péricarde est étroitement liée au cœur. Entre les feuilles, il y a un peu de liquide qui permet au cœur de glisser pendant les contractions sans perte de frottement;
  • Grands vaisseaux principaux et nerfs du cœur;
  • Vaisseaux coronaires myocardiques.

De ce schéma, les sources de douleur suivantes peuvent être distinguées:

  • Endocardite aiguë et chronique. Il se manifeste par une douleur cardiaque prolongée et légère, plus souvent de nature bactérienne. Elle s'accompagne d'une élévation de la température, d'une fièvre prolongée et d'une détérioration générale du bien-être. Le danger d'endocardite réside dans la destruction des volets valvulaires et la survenue d'une insuffisance cardiaque progressive.

De plus, il ne faut pas oublier que divers défauts valvulaires, en particulier les variantes avec une surcharge volumétrique importante des oreillettes et des ventricules, peuvent provoquer des douleurs dans la région cardiaque associées à l'activité physique et au repos.

  • Myocardite. Se produisent également pour des raisons infectieuses, toxiques et auto-immunes. Les signes sont une douleur cardiaque constante et douloureuse, une diminution de la contractilité myocardique. Cela se manifeste par un essoufflement et une diminution de la tolérance à l'exercice..
  • Péricardite. Différents symptômes se manifestent. Les signes de péricardite d'épanchement que nous avons décrits ci-dessus. Parfois, une péricardite sèche se produit lorsque des brins de fibrine tombent entre les feuilles. Ensuite, des douleurs assez fortes et constantes dérangent. Si l'accumulation d'épanchement commence, les feuilles péricardiques sont déconnectées et la douleur disparaît, puis revient sous forme de lourdeur et de pression.

Il arrive une péricardite en forme de coquille ou constrictive, ainsi que de l'adhésif. Dans les deux cas, une douleur constante d'intensité variable se produit, avec en plus des symptômes d'insuffisance cardiaque: œdème, essoufflement, hypertrophie du foie, œdème pulmonaire.

  • Vaisseaux coronaires. Avec leur spasme, une crise d'angine de poitrine typique se produit, généralement dans le contexte d'efforts physiques, de stress, d'inhalation d'air givré. La douleur thoracique se produit, parfois le cœur et le bras gauche sont blessés, la douleur donne à la main, au côté gauche du cou, à la mâchoire. Parfois, il existe des formes d'ischémie indolores dangereuses, qui ne sont visibles que sur l'ECG.

Enfin, les nerfs peuvent provoquer des douleurs. Ce n'est autre que la névralgie autonome. Il peut se produire dans diverses maladies et conditions fonctionnelles et, en règle générale, il n'affecte pas de manière significative le changement de la fonction cardiaque..

Analysons les questions les plus souvent posées par les patients..

Un cœur peut-il faire mal sous une pression normale??

Bien sûr que oui. En effet, comme discuté ci-dessus, la douleur peut ne pas être associée à l'hémodynamique, mais peut survenir à la suite de dommages organiques, par exemple, l'apparition d'adhérences dans la cavité péricardique, avec des changements inflammatoires dans le muscle cardiaque et des spasmes vasculaires.

Il faut se rappeler que la crise hypertensive, bien qu'elle augmente les risques de douleurs cardiaques, mais le cœur peut faire mal à n'importe quelle pression.

Un cœur peut-il constamment souffrir?

Le cœur peut être malade pendant longtemps, mais dans chaque cas, il y a une raison spécifique. Mon cœur peut-il faire mal toute ma vie? Bien sûr que non. Habituellement, les gens pensent qu'ils ont une douleur constante, si le cœur est perturbé depuis plusieurs mois. La raison doit être recherchée parmi les maladies organiques qui surviennent avec une composante inflammatoire (péricardite, myocardite, endocardite).

En cas de signes d'insuffisance cardiaque, il est très probable qu'un défaut soit présent. Avec la dystrophie myocardique, il peut également y avoir une douleur prolongée, par exemple, avec une hyperthyroïdie ou une hypothyroïdie..

Un cœur peut-il souffrir d'ostéochondrose?

Bien sûr que oui. Il y a des zones de douleur réfléchie de Zakharyin-Ged, et en présence de pathologie des disques intervertébraux du rachis cervical et thoracique inférieur, une cardialgie et des signes de symptômes neurologiques peuvent survenir, par exemple, si le cœur fait mal et que la main est engourdie, il y a une sensation de «chair de poule rampante».

Dans ce cas, vous devez d'abord exclure les causes cardiaques de la douleur, comme les plus importantes, puis reprendre le diagnostic prévu d'ostéochondrose compliquée.

Quel médecin dois-je consulter pour des douleurs au cœur?

quel médecin traite le cœur?

Vous devez commencer par un médecin. Il pourra diagnostiquer rapidement des troubles sous-jacents, par exemple, la présence d'une maladie coronarienne ou diagnostiquer une myocardite. Un jour suffit pour cela. Cela vaut la peine d'enregistrer un ECG et de faire une échographie du cœur, d'écouter ses tonalités, d'évaluer les signes d'insuffisance cardiaque, et beaucoup deviendront clairs, bien qu'à un niveau superficiel. Vous pouvez également consulter un médecin - cardiologue.

Que faire si mon cœur me fait mal? Dans le cas où cela se produirait chez une personne jeune et en bonne santé, vous devez vous allonger, vous détendre, prendre du «Valocordin» et aérer la pièce. Parfois, le cœur peut souffrir même après l'entraînement, vous devez donc attendre un peu. Si cela ne cesse de faire mal et que d'autres symptômes apparaissent, vous devez appeler un médecin.

D'une manière complètement différente, vous devez vous comporter avec une crise d'angine de poitrine. Que faire à la maison si ça fait mal et comprime le cœur? Tout d'abord, le patient doit également être posé, la tête haute, pour assurer la circulation de l'air, retirer toutes les ceintures, les cravates et les chaussures. Si ce n'est pas possible, vous devez vous asseoir et arrêter toute activité physique. Vous devez vous calmer: la panique augmente la consommation d'oxygène des tissus et améliore le travail du cœur, ce qui, dans des conditions d'ischémie myocardique, peut entraîner une crise cardiaque.

Sous la langue, un comprimé de nitroglycérine est nécessairement administré pour la résorption, et après cela - un comprimé d'aspirine. Si la douleur n'a pas cessé, après 10 minutes, vous pouvez répéter la réception et appeler l'équipe cardiologique "ambulance".

Principes généraux du traitement des douleurs cardiaques

La chose la plus importante est d'identifier la source de la douleur cardiaque. Un diagnostic correctement diagnostiqué est la clé d'un traitement réussi. Il est important de ne pas prendre d'analgésiques, vous devez traiter la cardialgie d'autres manières:

  • Avec des lésions inflammatoires - avec des anti-inflammatoires, des hormones, des maladies auto-immunes - à l'aide de cytostatiques, de médicaments de base et d'anticorps monoclonaux;
  • Dans les lésions infectieuses - thérapie antibactérienne rationnelle, immunité accrue, réhabilitation des foyers d'infection;
  • Si un diagnostic de dystrophie myocardique est posé, un long traitement est nécessaire, avec élimination de la cause, nomination de vitamines, enzymes, préparations énergétiques;
  • Avec un épanchement péricardique, la ponction péricardique apportera un soulagement;
  • S'il y a une crise d'angine de poitrine, alors la tâche principale est de prévenir la survenue d'un infarctus du myocarde. Des nitrates, des bêtabloquants, des antagonistes du calcium et des inhibiteurs de l'ECA sont utilisés..

Douleur dans le cœur avec diverses maladies - causes, nature, traitement

Le site fournit des informations de référence à titre informatif uniquement. Le diagnostic et le traitement des maladies doivent être effectués sous la supervision d'un spécialiste. Tous les médicaments ont des contre-indications. Consultation d'un spécialiste requise!

informations générales

Les douleurs cardiaques sont le symptôme le plus courant avec lequel les médecins généralistes doivent le plus souvent accepter des patients plus âgés. Actuellement, les pathologies cardiovasculaires sont de plus en plus fréquentes en raison de la malnutrition, de la faible activité physique des personnes, du stress fréquent, du surpoids.

Dans le même temps, le symptôme que les gens désignent comme une douleur dans la région du cœur peut ne pas être associé à la pathologie du cœur lui-même. Par exemple, cela peut être dû à un processus pathologique de l'estomac, de la colonne vertébrale, des poumons, des côtes et du sternum..

Parfois, ce n'est que sur rendez-vous chez le médecin et après l'examen que vous pouvez déterminer avec précision quelles sont les douleurs de la région cardiaque associées.

Quelles sont les causes des douleurs cardiaques??

Maladie coronarienne

Angine de poitrine

L'angine de poitrine est une maladie très courante et la principale cause de douleur aiguë dans la région cardiaque chez les patients âgés de plus de 40 ans.

Le mécanisme de la douleur cardiaque avec angine de poitrine est assez simple. L'approvisionnement en sang du muscle cardiaque se fait par les artères coronaires (coronaires) qui tressent l'organe. Lorsque leur lumière est rétrécie (le plus souvent avec des plaques de cholestérol avec l'athérosclérose), une quantité insuffisante d'oxygène est fournie au myocarde. En conséquence, une grande quantité d'acide lactique se forme dans les cellules musculaires, ce qui entraîne des douleurs. Cette violation est de nature paroxystique. Le plus souvent, les attaques surviennent dans des situations stressantes, avec une augmentation de la pression artérielle, lors d'efforts physiques intenses - c'est-à-dire lorsque le cœur a besoin d'une quantité accrue d'oxygène.

L'angine de poitrine est caractérisée par une douleur aiguë sévère dans la région du cœur derrière le sternum, le plus souvent des coutures et des brûlures. Ils surviennent et s'intensifient très rapidement, mais passent généralement dans les cinq minutes. Le syndrome douloureux est rapidement soulagé en prenant des pilules ou un spray de nitroglycérine sous la langue. Lors d'une attaque, une douleur peut être apportée au bras gauche, à l'épaule, sous l'omoplate, dans la moitié gauche du cou et de la mâchoire.

La douleur cardiaque avec angine de poitrine peut survenir dans différentes conditions, en fonction de l'évolution de la maladie:
1. L'angine de poitrine peut être considérée comme une option plus favorable pour l'évolution de la pathologie. Dans ce cas, la douleur survient uniquement au moment du stress ou d'un effort physique intense. Le cœur commence à se contracter plus vite et plus fort, il a besoin de plus d'oxygène, mais il n'en reçoit pas suffisamment à travers les vaisseaux rétrécis.
2. Avec l'angine de poitrine, la douleur survient à tout moment, peut-être même dans un rêve. Cette variante de l'évolution de la maladie est considérée comme moins favorable..

Une crise de douleur avec angine de poitrine est supprimée en prenant de la nitroglycérine. Un comprimé ou un spray est placé sous la langue, où le médicament est très rapidement absorbé dans le sang. Si la douleur persiste, vous devez appeler l'ambulance. Ces patients sont suivis par un médecin local et subissent un traitement périodique..

La méthode de recherche la plus fiable pour établir le rétrécissement des artères coronaires du cœur est la coronarographie, lorsqu'une substance de contraste aux rayons X est injectée dans les vaisseaux et qu'une radiographie est prise.

Infarctus du myocarde

Dans la plupart des cas, l'infarctus du myocarde se développe dans le contexte de l'angine de poitrine et constitue, pour ainsi dire, son stade le plus grave. De plus, l'apparition de douleur derrière le sternum est due au fait qu'à un certain moment, les artères coronaires se rétrécissent tellement que le flux sanguin vers le muscle cardiaque s'arrête complètement et que sa zone meurt. Dans ce cas, des douleurs cardiaques et d'autres symptômes caractéristiques apparaissent:
1. Une forte piqûre aiguë et une douleur brûlante derrière le sternum dans la région du cœur, qui pendant longtemps (plus de 5 minutes) ne disparaissent pas, ne sont pas soulagées après la prise de nitroglycérine.
2. Dans ce cas, une baisse de la pression artérielle est notée, parfois à un point tel que le patient s'évanouit.
3. La peau du patient pâlit, elle est recouverte d'une sueur froide et collante.
4. Il y a un fort sentiment de peur de la mort.
5. Cela peut augmenter la température corporelle du patient..

La douleur cardiaque avec l'infarctus du myocarde est si forte qu'elle doit être éliminée avec des médicaments. Avec l'apparition de telles douleurs, il faut immédiatement appeler l'équipe d'ambulance. Après avoir effectué un ECG, la cause de la douleur devient immédiatement claire: l'infarctus du myocarde se manifeste très clairement.

Le patient est placé dans l'unité de soins intensifs. L'infarctus du myocarde est une menace directe pour la vie, tant dépend de la qualité et du traitement rapide.

Hypertension artérielle

L'hypertension artérielle est une augmentation de la pression artérielle supérieure aux valeurs normales (plus de 120 et 80 mmHg). Dans le même temps, des charges accrues apparaissent sur le cœur, ses muscles doivent travailler plus intensément et avec une fréquence plus élevée. De plus, l'athérosclérose, qui dans la plupart des cas est la cause de l'hypertension artérielle, affecte les vaisseaux cardiaques. Non seulement le myocarde subit une surcharge, mais il reçoit également moins d'oxygène.

L'hypertension artérielle la plus caractéristique de l'hypertension artérielle est la douleur cardiaque associée à des maux de tête. Ils peuvent avoir un caractère pressant, piquant et douloureux. Dans le même temps, les symptômes suivants se développent:

  • une augmentation encore plus prononcée de la pression artérielle;
  • acouphènes, "vole devant les yeux";
  • maux de tête, vertiges;
  • tremblements de démarche, faiblesse, fatigue, somnolence;
  • rougeur de la peau du visage, sensation de chaleur;
  • gonflement, principalement sur les pieds le soir.

Particulièrement souvent, des douleurs cardiaques surviennent pendant la soi-disant crise hypertensive - une forte augmentation de la pression artérielle à des chiffres très élevés.

Pour comprendre l'origine de la douleur cardiaque, il suffit de mesurer la pression artérielle. Le plus souvent, des douleurs cardiaques surviennent avec l'hypertension dite de stade 3, lorsqu'une augmentation de la pression artérielle et une altération du flux sanguin entraînent des troubles graves du cœur et d'autres organes.

Myocardite

La myocardite est une lésion inflammatoire du myocarde - le muscle cardiaque. Dans le myocarde, il existe des récepteurs nerveux qui répondent à l'inflammation par l'apparition de douleurs. Elle peut être causée par des virus, d'autres micro-organismes, un processus inflammatoire..
La douleur cardiaque et une sensation d'inconfort dans la poitrine sont assez courantes avec la myocardite (environ 80% des patients atteints de cette pathologie). Chez certains patients, la maladie progresse sans aucun symptôme..

La douleur cardiaque avec myocardite a le plus souvent un caractère pressant ou douloureux, parfois des coutures. En même temps, cela n'a presque aucun rapport avec le stress et l'activité physique. La douleur liée à la myocardite diffère de l'angine de poitrine en ce qu'elle ne soulage pas la prise de nitroglycérine. De plus, aucun signe pathologique n'est noté pendant l'ECG.

Avec la myocardite, une douleur pressante dans le cœur est associée à d'autres signes:

  • faiblesse, léthargie, fatigue générale;
  • une légère augmentation de la température corporelle - pas plus de 37 o C;
  • une sensation d'interruption du travail du cœur, de palpitations cardiaques ou de décoloration.

Si la myocardite se déroule sans douleur, le plus souvent, le patient ne va pas chez le médecin et la maladie disparaît d'elle-même. Si un thérapeute ou un cardiologue participe au traitement, il peut alors prescrire un ECG, une échographie cardiaque, une radiographie pulmonaire. À l'avenir, des médicaments sont prescrits, visant la principale cause de la maladie.

Péricardite

C'est également une maladie inflammatoire, mais elle ne capture pas le muscle cardiaque, mais la membrane externe du cœur - le péricarde. Il a également de nombreuses terminaisons nerveuses, dont l'irritation entraîne de la douleur.

Avec la péricardite, la douleur dans la région cardiaque se caractérise par les caractéristiques suivantes:
1. La douleur est notée en bas et à gauche dans la poitrine, où se trouve l'apex du cœur. Dans certains cas, ils peuvent capturer toute la zone du cœur ou toute la moitié gauche de la poitrine.
2. Avec péricardite, la douleur dans le cœur, reflétée dans le bras gauche, sous l'omoplate gauche, dans la moitié gauche du cou et des mâchoires, est inhabituelle.
3. Avec cette maladie, la douleur se propage souvent à la moitié droite de la poitrine et du bras droit.
4. Avec la péricardite, une douleur aiguë, douloureuse et coupante dans le cœur est notée.
5. La douleur ne s'intensifie pas pendant le stress et l'effort physique intense, mais leur intensité dépend de la position du corps du patient. Souvent, afin de réduire la douleur, une personne prend une position assise et se penche en avant.
6. Caractérisé par une douleur au cœur pendant l'inspiration.
7. La dynamique la plus intéressante de la douleur cardiaque dans le temps. Ils surviennent au tout début de la maladie, avec la soi-disant péricardite sèche, lorsque la friction se produit entre les feuilles péricardiques enflammées lors des contractions cardiaques. Ensuite, avec une péricardite à épanchement, du liquide se forme dans le sac cardiaque, la friction s'arrête et la douleur disparaît. Mais cela ne signifie pas que la maladie a été guérie..

En cas de douleur cardiaque et de suspicion de péricardite, un examen patient est effectué, y compris une échographie cardiaque, un ECG, une radiographie pulmonaire. Un traitement est prescrit qui est dirigé contre la cause principale de la pathologie: médicaments antiviraux ou antifongiques, antibiotiques, anti-inflammatoires.

Cardiomyopathie

Avec la cardiomyopathie, la douleur cardiaque peut être très diverse. Ils ne peuvent être localisés qu'en un lieu particulier ou occuper une vaste zone. Le syndrome douloureux peut constamment déranger le patient et peut également être associé à une activité physique ou au stress. Parfois, il peut être retiré à l'aide de nitroglycérine, mais pas toujours.

Pour établir un diagnostic et prescrire le bon traitement, tout patient souffrant de douleurs incompréhensibles dans la région cardiaque doit se rendre chez le médecin pour un examen et subir un examen, qui comprend une radiographie pulmonaire, un ECG, une échographie cardiaque, des tests sanguins généraux et biochimiques.

Malformations cardiaques

Les malformations cardiaques peuvent être congénitales ou acquises dans la nature, mais en tout cas elles s'accompagnent de douleurs cardiaques.

La douleur cardiaque avec une malformation de son développement a le mécanisme de développement suivant. En cas de violation de la structure de l'une des valves, certaines chambres du cœur sont constamment obligées de pomper une grande quantité de sang, tandis que le remplissage des autres reste assez faible. Dans le même temps, un muscle cardiaque surchargé est contraint de se contracter plus souvent et plus fort. Il éprouve un besoin accru d'oxygène et, en outre, sa ressource n'est pas infinie - à un certain moment, il cesse de fonctionner correctement. Tout cela se manifeste sous forme de chagrins..

La douleur cardiaque avec ses défauts est permanente. Le plus souvent, ils écrasent, cousent, pincent. Ils peuvent s'accompagner d'hypertension artérielle, d'apparition de gonflement des jambes et d'autres symptômes..

Le plus souvent, des douleurs dans la région du cœur accompagnent les défauts suivants:
1. Sténose aortique - rétrécissement de l'aorte à l'endroit où elle quitte le ventricule gauche;
2. Le prolapsus valvulaire mitral, qui est situé entre le ventricule gauche et l'oreillette, est un trouble congénital très fréquent qui est détecté chez de nombreux enfants et peut être exprimé à divers degrés, souvent si faiblement qu'il n'est pas considéré comme une malformation, mais comme une petite anomalie insignifiante;
3. Maladies cardiaques rhumatismales acquises qui se produisent avec une évolution prolongée des rhumatismes.

Les données de pathologie sont détectées après une radiographie pulmonaire, une échographie cardiaque, un ECG. Selon le type d'anomalie, la gravité de la douleur cardiaque et d'autres symptômes, un traitement chirurgical ou conservateur est prescrit.

Cardiopsychonévrose

La dystonie neurocirculatoire (dystonie végétative-vasculaire, dystonie végétative) est une maladie fonctionnelle du système nerveux dans laquelle la régulation nerveuse de nombreux organes internes, y compris le cœur, est perturbée. Et cela provoque souvent des douleurs cardiaques. Le plus souvent, la dystonie neurocirculatoire se développe chez les adolescents, ce qui est dû à la forte prévalence de ces douleurs à l'adolescence.

On distingue quatre types de douleurs cardiaques à l'adolescence, en fonction de l'évolution de la maladie..

Cardialgie simple

Il s'agit d'une forme de douleur cardiaque avec dystonie neurocirculatoire, qui est observée chez 95% de tous les patients. Le plus souvent, elle survient spontanément, dure plusieurs minutes ou heures, puis passe. La douleur cardiaque avec simple cardialgie, douloureuse ou douloureuse, occupe toute la région du cœur, ou seulement son apex. Une assistance particulière lors de la survenue d'un tel syndrome douloureux n'est pas nécessaire. Habituellement, un neurologue prescrit une thérapie générale visant à traiter la maladie sous-jacente.

Une sous-espèce distincte de cardialgie simple est la cardialgie appelée œdème de Quincke. Avec lui, les douleurs cardiaques - pressantes ou constrictives, sont toujours de nature paroxystique, sont de courte durée, mais en même temps extrêmement fortes. La douleur peut passer d'elle-même, sans aucune aide, mais le plus souvent, les patients utilisent une goutte de validol ou de nitroglycérine pour l'enlever. S'il y a de telles attaques, vous devriez consulter un neurologue qui examinera le patient, procédera à un examen et prescrira le traitement approprié.

Cardialgie de la crise autonome

On l'appelle également cardialgie persistante paroxystique. Les douleurs cardiaques surviennent pendant la soi-disant crise autonome - une affection aiguë lorsque la dystonie neurocirculatoire se manifeste de manière particulièrement brillante.

La douleur cardiaque avec cardialgie de la crise autonome dure très longtemps, elle est pressante ou douloureuse, ne disparaît pas après la prise de validol et de nitroglycérine. En même temps, d'autres symptômes sont observés:

  • augmentation de la pression artérielle, pourquoi cette condition peut ressembler à une crise hypertensive;
  • léthargie, faiblesse, sentiment de peur;
  • tremblant dans tout le corps;
  • essoufflement, sensation de manque d'air;
  • palpitations.

Habituellement, une attaque d'une telle douleur dans le cœur est soulagée avec des médicaments qui abaissent la tension artérielle et des sédatifs..

Cardialgie sympathique

Curieusement, pour les douleurs cardiaques causées par une cardialgie sympathique, ce ne sont pas les médicaments qui aident, mais les procédures thermiques, comme les pansements à la moutarde ou l'acupuncture.

La cause de la douleur cardiaque dans ce cas est une irritation excessive et une excitation des plexus nerveux responsables des réactions de stress dans le corps.

Fausse angine de poitrine

Il s'avère que dans certains cas, la dystonie végétative-vasculaire peut ressembler à l'angine de poitrine. Bien qu'en fait ces deux maladies soient très différentes.

Avec la pseudosténocardie dite de tension, comme avec l'angine de poitrine vraie, la douleur se produit dans la zone cardiaque derrière le sternum de nature pressante, compressive et douloureuse. Ils deviennent plus forts lorsque le patient est soumis à un stress psycho-émotionnel ou connaît un stress accru.

Dans ce cas, la cause de la douleur cardiaque est la réaction inadéquate du corps et du muscle cardiaque à l'activité physique. Souvent, cette condition est confondue avec l'angine de poitrine. Par conséquent, il est très important de les distinguer les uns des autres. Le patient doit venir voir un médecin et subir un examen (ECG, échographie cardiaque, etc.) afin d'établir avec précision le diagnostic et de recevoir un traitement adéquat..

Arythmie

L'arythmie est une maladie caractérisée par une violation du rythme normal du cœur. Il existe de nombreux types d'arythmies, et souvent bon nombre d'entre eux peuvent s'accompagner de douleurs cardiaques. Le syndrome douloureux survient directement pendant l'attaque et s'accompagne des symptômes suivants:

  • faiblesse, vertiges;
  • sensation de troubles du rythme cardiaque: interruptions cardiaques, décoloration, battements cardiaques fréquents et forts;
  • parfois le cœur pendant une crise d'arythmie cesse donc de faire face à sa fonction que le patient perd connaissance.

La douleur cardiaque pendant l'arythmie peut dégager la moitié gauche de la poitrine, le bras gauche et l'aisselle gauche.

Souvent, le patient lui-même peut distinguer le syndrome de la douleur pendant l'arythmie des autres maladies, car les troubles du rythme cardiaque sont assez bien ressentis.

Pour clarifier l'origine de la douleur lors d'une attaque, un ECG est réalisé: le diagnostic d'angine de poitrine et son type deviennent clairs immédiatement.

Si une crise d'arythmie s'accompagne de douleurs aiguës dans la région du cœur, une attention médicale urgente est nécessaire. Il est nécessaire d'appeler l'équipe d'ambulance: le médecin introduira les antiarythmiques appropriés.

Douleur dans le cœur, réfléchie par d'autres organes

Gastrite et ulcère gastrique

La gastrite et l'ulcère gastro-duodénal sont des maladies de la muqueuse gastrique qui ne diffèrent les unes des autres que par le fait que la gastrite est un processus inflammatoire, et un ulcère est une inflammation associée à un défaut de la paroi gastrique.

Dans la gastrite et l'ulcère gastrique, la douleur réfléchie dans le cœur survient le plus souvent après avoir mangé ou, à l'inverse, l'estomac vide (avec des dommages à la partie inférieure de l'estomac ou du duodénum). Ils sont de nature perçante, peuvent tenir longtemps et ne passent pas après avoir pris de la nitroglycérine et d'autres médicaments. L'origine "gastrique" des douleurs cardiaques peut être suspectée par les symptômes supplémentaires suivants:

  • nausées, parfois vomissements;
  • une sensation de lourdeur sous la côte gauche, une douleur sous le cœur;
  • ballonnements;
  • brûlures d'estomac, goût aigre dans la bouche;
  • rots sévères.

Le plus souvent, les patients souffrant de telles «douleurs cardiaques» sont envoyés chez un cardiologue. Ne trouvant pas de signes de pathologie du système cardiovasculaire, le spécialiste orientera un tel patient vers un gastro-entérologue.

Reflux gastro-oesophagien

Le reflux gastro-œsophagien peut être appelé en toute confiance une maladie du 21e siècle. Près de 50% de toutes les douleurs cardiaques étrangères y sont associées..

Avec le reflux gastro-œsophagien, l'acide chlorhydrique de l'estomac est jeté dans l'œsophage, à la suite de quoi il y a des douleurs de couture et de tiraillement dans le cœur, une sensation de brûlure. La douleur est le plus souvent située derrière le sternum, dans la moitié gauche de la poitrine, peut être donnée au bras gauche, à la moitié gauche du cou, à la mâchoire, sous la côte gauche.

Très souvent, les patients confondent la douleur causée par le reflux gastro-œsophagien avec l'angine de poitrine. Un diagnostic précis est posé après examen endoscopique..

Douleur au cœur avec pneumonie

ARI et grippe

La grippe et les infections respiratoires aiguës ne sont pas des maladies respiratoires au sens plein du terme. Lors de l'introduction dans la muqueuse des voies respiratoires, les virus pénètrent très rapidement dans la circulation sanguine et se propagent dans tout le corps, provoquant une intoxication générale. À strictement parler, tous les organes et tissus en souffrent..

Si une douleur cardiaque est notée pendant la grippe, cela signifie que les toxines du virus ont affecté le tissu cardiaque. Il est nécessaire de consulter un médecin dès que possible - dans une telle situation, ne pas se soigner soi-même.

Pleurésie

Une douleur cardiaque qui s'intensifie à l'inhalation peut être un signe de pleurésie - inflammation de la plèvre (le film recouvrant les poumons à l'extérieur et la cavité thoracique de l'intérieur). En cas de maladie cardiovasculaire, la pleurésie du côté gauche peut être masquée. Les symptômes supplémentaires sont: fièvre, toux sèche, douleur dans d'autres parties de la poitrine.

Avec une pleurésie coulante prolongée, la pression dans les vaisseaux des poumons augmente. En conséquence, le soi-disant cœur pulmonaire est formé - une condition ressemblant à celle de l'hypertension artérielle.

Le diagnostic de pleurésie est établi lors d'une radiographie pulmonaire.

Ostéochondrose

L'ostéochondrose est une maladie dégénérative de la colonne vertébrale, dans laquelle un symptôme de douleur est l'un des principaux. Si la colonne vertébrale thoracique est affectée, des sensations apparaissent qui rappellent très bien la douleur cardiaque. Le fait est que pendant l'ostéochondrose, les racines nerveuses sont pincées, qui partent du canal rachidien vers les organes de la cavité thoracique et vers la paroi thoracique.

Avant que la douleur cardiaque ne survienne, le patient est perturbé pendant un certain temps par une douleur dans le dos, entre les omoplates, le long de la colonne vertébrale.
Selon la force de compression des racines nerveuses, la douleur cardiaque causée par l'ostéochondrose peut être coupante, piquante, tirante. Souvent, il se présente sous la forme d'attaques aiguës, est très fort. Les patients eux-mêmes qualifient cette condition de "piqûre cardiaque".

Selon le niveau de dommage, une douleur cardiaque avec ostéochondrose peut être donnée à la main. Dans le même temps, une faiblesse musculaire dans les membres, un engourdissement, une diminution de la sensibilité, une gêne sous la forme de "ramper" et des sensations de picotements sont notés.

La douleur peut être déclenchée par un effort physique, une hypothermie, des mouvements maladroits et certaines postures, une respiration profonde, une toux et des éternuements. Dans le même temps, la nitroglycérine, les sédatifs et les hypotenseurs n'aident pas, mais les anti-inflammatoires et analgésiques, par exemple le diclofénac, ont un bon effet..

Habituellement, une fois l'examen effectué et toutes les causes «cardiaques» de douleur exclues, le diagnostic ne fait aucun doute. Le patient est le plus souvent traité par un neurologue, et une radiographie et une tomodensitométrie de la colonne vertébrale sont prescrites pour confirmer le diagnostic..

Névralgie intercostale

Pour beaucoup de gens, parfois c'était comme ça: ça pique un moment sur le côté, vraisemblablement dans la zone du cœur, puis «lâche prise» presque immédiatement. C'est ainsi que se manifeste la névralgie intercostale, dont les symptômes sont souvent confondus avec des épisodes de maladie cardiaque..

Les causes de la névralgie intercostale sont très diverses. Il peut s'agir de blessures, d'infections et de troubles de la colonne vertébrale..

Si une attaque de névralgie intercostale était unique, ou si elle survient extrêmement rarement, il n'y a pas de raisons particulières de s'inquiéter. Si de telles douleurs réapparaissent régulièrement, vous devez contacter un neurologue.

Douleur cardiaque psychogène

Traitement des douleurs cardiaques

Comme on peut le voir ci-dessus, la douleur cardiaque est un symptôme qui peut survenir à la suite d'un grand nombre de causes différentes. En conséquence, le traitement sera très différent.

Habituellement, les patients qui souffrent de la maladie depuis longtemps ont déjà les recommandations du médecin traitant et savent très bien comment agir dans de telles situations.

Si des douleurs cardiaques graves se sont produites pour la première fois de votre vie, vous ne devez pas prendre de risques - il est préférable d'appeler l'équipe d'ambulance.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite