Douleur sur le côté gauche du cœur

À l'âge de 30 à 35 ans, une personne s'inquiète souvent des douleurs désagréables dans la région du cœur, qui semblent apparaître sans raison. La douleur peut survenir avec des respirations profondes, des mouvements actifs, apparaître constants ou périodiques, pointus et ternes, donner à la main, provoquer une lourdeur lors de la respiration. Il est important de comprendre ce qui a causé le syndrome douloureux et de prendre les mesures nécessaires, à ce sujet dans l'article ci-dessous

Dès l'enfance, on nous apprend à être très attentif à toutes les manifestations d'inconfort qui se sont produites dans cette direction, de sorte que le symptôme qui se manifeste est très effrayant. En fait, il existe de nombreuses causes de douleur dans ce domaine..

En plus du muscle cardiaque, auquel vous pensez tout d'abord, ce sont des manifestations de courbure de la colonne vertébrale, de la névralgie intercostale, ainsi que de l'estomac, de la rate et d'autres organes de la cavité abdominale. Si nous parlons spécifiquement du cœur, alors, très probablement, les maladies coronariennes, l'hypertension et autres.

Où se trouve réellement le cœur?

Le muscle cardiaque est répertorié comme un organe vital, à peu près égal au poing d'une personne. Son placement dans la poitrine est légèrement différent des vues traditionnelles. Le bord droit est situé approximativement le long de l'axe de la colonne vertébrale, le bord gauche chez les hommes (chez les femmes, en raison de la différence de forme et de taille de la poitrine, ce point de référence ne peut pas être utilisé) est à droite du mamelon gauche, en hauteur il commence approximativement en dessous du niveau de la clavicule dans la région de la colonne vertébrale, avec la forme s'étendant vers le bas, et se termine entre environ 5-6 côtes.

Ainsi, il faut comprendre que le placement du cœur n'est pas radical à gauche, mais simplement à gauche de l'axe de la colonne vertébrale.

Comment comprendre si un cœur fait mal ou non?

Après l'apparition d'une douleur dans la poitrine, la première chose à faire est de comprendre et de comprendre sa cause, cardiologique ou non cardiologique.

Lorsque le cœur ou ses vaisseaux sont sensibles à la maladie, la douleur du côté gauche est appelée cardiologique et les symptômes suivants sont distingués:

  • Emplacement: derrière le sternum, au bord gauche de la clavicule
  • Le type de douleur est très différent: douloureux, pressant, piqué, terne
  • Aucune douleur entre les côtes ou autour de la colonne vertébrale
  • La douleur d'origine cardiaque n'est pas associée à une activité motrice légère, comme lever et abaisser les mains, mais survient après l'exercice
  • Lorsque l'angine de poitrine survient à la suite de la consommation d'une grande quantité de nourriture et, par exemple, d'une marche active après cela. Il est important de noter que dans ce cas il n'y aura pas de brûlures d'estomac, d'éructations et de troubles des selles.
  • Donne souvent à la main gauche, la mâchoire inférieure à gauche, est localisée dans l'omoplate gauche, mais il n'y a pas de perturbation sensorielle, la main gauche n'a pas froid, il n'y a pas de faiblesse, la couleur de la peau est normale.

Nature non cardiologique de la douleur résultante

Non cardiologique signifie que la douleur n'est pas due au cœur. Si l'intensité de la douleur du côté gauche est variable lors de la flexion, de la rotation du corps, de la respiration profonde, des bras oscillants et des bras rotatifs, et la nitroglycérine n'a pas d'effet neutralisant, alors, très probablement, la source sera la névralgie intercostale ou la radiculite thoracique.

La névrose est possible, la nature de la douleur avec elle est douloureuse ou piquante, elle est concentrée localement et apparaît brièvement ou périodiquement.

Il est prouvé que même le stress et la dépression ordinaires peuvent provoquer des douleurs physiques sur la poitrine gauche, par conséquent, la scène classique où une femme serre son cœur après avoir entendu quelque chose qui la secoue n'est pas une invention artistique.

La nature piquante et compressive de la douleur est souvent causée par des problèmes avec les intestins, ses ballonnements, qui perturbent le fonctionnement normal du muscle cardiaque. Si, lors de la prise d'un certain type de nourriture, vous avez des signes douloureux de poitrine à gauche, il est possible que le pancréas ou l'estomac lui-même ne fonctionnent pas correctement. En plus de ceux indiqués, une colonne vertébrale thoracique faible, une courbure de la colonne vertébrale ou une ostéochondrose peuvent être une source probable..

Avec la névralgie intercostale (névralgie intercostale), la douleur, à la fois chronique et aiguë, apparaît en raison de la compression des nerfs intercostaux. Habituellement, ce type de douleur s'accompagne de brûlures, de picotements ou d'engourdissements dans les côtes, y compris sur le côté gauche. Une caractéristique est l'absence d'effet d'amélioration si la nitroglycérine est prise. La névralgie intercostale apparaît souvent avec l'âge, elle peut provoquer des maladies de la colonne vertébrale, du diabète sucré, des pathologies de l'estomac et des intestins.

En tant que tel, il n'existe aucun traitement pour la névralgie intercostale. Habituellement, la tâche du médecin est de soulager la douleur du côté gauche et d'améliorer l'état des nerfs intercostaux, empêchant la récurrence de la maladie. Pour ce faire, prescrire des médicaments qui soulagent les spasmes, suivre un cours de physiothérapie, parfois d'acupuncture.

Avec l'ostéochondrose de la région thoracique, le tissu cartilagineux des articulations s'use, ce qui entraîne la manifestation de la douleur pendant le mouvement ou l'effort.

Trouver les causes de la douleur

Une fois que la douleur est apparue sur le côté gauche de la poitrine, la première chose que vous devriez consulter un cardiologue est de savoir si la nature cardiologique du syndrome douloureux résultant.

La méthode la plus abordable pour diagnostiquer rapidement le travail du muscle cardiaque et identifier les pathologies qu'il contient consiste à effectuer un ECG ou un électrocardiogramme. L'essence de l'étude est de fixer des capteurs sur le corps qui, captant le rythme des battements du sang, donnent un graphique.

Selon ce calendrier, le cardiologue détermine la présence de déviations dans ces parties ou d'autres parties du cœur. ECG traditionnel consiste à recevoir un cardiogramme en mode silencieux pendant seulement quelques secondes. Souvent, une telle étude ne suffit pas pour identifier les pathologies, puis mener ECG "sous charge", ou surveillance Holter, lorsque les capteurs et le récepteur, alimentés par une batterie, sont fixés sur le corps du patient et prennent des mesures pendant la journée. Pour cette raison, le médecin voit une image complète du comportement du muscle cardiaque pendant toutes les périodes d'éveil et de sommeil. La phonocardie est utilisée pour vérifier le souffle cardiaque..

L'état général de l'organe, ainsi que le fonctionnement des valves et le flux sanguin dans diverses parties du cœur, sont vérifiés à l'aide d'une procédure appelée échocardiographie.

Pour évaluer l'état des artères coronaires, une procédure de coronographie est effectuée, et les carences dans l'approvisionnement en sang sont vérifiées par scintigraphie myocardique..

Pour vérifier l'origine "non cardiaque" de la douleur du côté gauche, des études de radiographie pulmonaire sont utilisées, tomodensitométrie et IRM section vertébrale, pour cela, vous devez contacter un neurologue ou un orthopédiste, avec des examens plus approfondis, vous devez consulter un gastro-entérologue.

Lors de l'examen d'un patient avec un cardiologue, l'attention est attirée, car le patient raconte les symptômes.

La dépendance suivante est utilisée pour évaluer: si le patient parle très clairement, en détail et ouvertement de ses sensations douloureuses sans empiéter sur les détails, alors, avec une probabilité plus élevée, cela indique que le cœur n'est pas une source de douleur.

Un facteur supplémentaire en faveur d'une telle conclusion est le fait que la douleur s'accompagne d'un rythme cardiaque rapide. Et vice versa, narration moyenne et sèche sur la présence de douleur avec des détails précis, plutôt parler de causes "cardiaques".

Que faire en cas de douleur thoracique à gauche?

La douleur dans la poitrine à gauche conduit tout d'abord à penser à des problèmes cardiaques, ce qui peut être la vraie raison. Par conséquent, avec l'apparition d'un tel syndrome douloureux, il est nécessaire d'arrêter toute activité physique, de prendre une position allongée, de réduire la charge sur le cœur et les muscles, de donner un apport d'air frais dans la pièce.

Quel que soit le type de douleur, si vous n'avez pas pleinement confiance en son origine "non cardiaque", vous devez mettre 1-2 comprimés de nitroglycérine sous la langue. Si l'état s'améliore, consultez un thérapeute pour un premier examen. Après avoir pris de la nitroglycérine, des maux de tête peuvent survenir, ce qui est fréquent, car il abaisse la pression artérielle..

Si l'effet de la prise de nitroglycérine est absent, mais que l'essoufflement, la faiblesse, la pâleur et un état d'évanouissement persistent, vous devez immédiatement appeler une ambulance, mentionnant la douleur dans le côté gauche de la poitrine et que la nitroglycérine n'a pas éliminé les symptômes.

Si les douleurs cardiaques ont disparu juste après le repos, il est toujours important de consulter un médecin généraliste, en demandant un ECG et un examen par un neurologue.

Prévention de la douleur dans la poitrine gauche

Comme vous l'avez appris de l'article, la cause de la douleur sur le côté gauche de la poitrine est loin d'être toujours le muscle cardiaque, dans la plupart des cas on parle de névralgie, d'ostéochondrose, de maladies de l'estomac, des intestins. Pour la prévention dans ce cas, il est nécessaire de réduire l'effet des facteurs entraînant des complications. Vous ne devez pas vous surcharger avec des charges excessives, manger des aliments sains équilibrés riches en vitamines, faire attention aux sports, mais sans charges lourdes. Exactement les mêmes recommandations s'appliquent pour prolonger le bon fonctionnement du cœur..

Auteur: éditeur du site, 20 mars 2017

Douleurs du côté gauche dans la zone cardiaque

Un tel symptôme, car le côté gauche fait mal dans la région du cœur, peut être le résultat de nombreux facteurs. Les pathologies cardiovasculaires, les maladies respiratoires, la névralgie et les perturbations du fonctionnement du tractus gastro-intestinal sont capables de provoquer des symptômes de douleur localisés sur le côté gauche du sternum. Pour déterminer le diagnostic préliminaire, vous devez faire attention à la nature des sensations douloureuses et prendre également en compte des symptômes supplémentaires.

Crise cardiaque

Avec une crise cardiaque, une ischémie, le côté gauche du sternum dans la région cardiaque est très douloureux. Dans ce cas, la douleur est donnée à la région de l'épaule gauche, de la cavité abdominale et du dos. Les symptômes suivants sont également caractéristiques d'une crise cardiaque:

  • dyspnée;
  • transpiration excessive;
  • blanchiment de la peau;
  • nausées et accès de vomissements;
  • des évanouissements;
  • panique peur de la mort.

Si la douleur est provoquée par des pathologies, des processus inflammatoires localisés dans la région péricardique, des signes tels que des difficultés dans la fonction respiratoire, des évanouissements sont observés. Dans ce cas, le symptôme de douleur est aigu, de nature soudaine.

Avec angine de poitrine

Le syndrome douloureux, qui se concentre dans la poitrine dans la région du cœur, indique parfois le développement d'une maladie cardiaque telle que l'angine de poitrine. Les symptômes sont largement similaires aux manifestations d'une crise cardiaque, cependant, la douleur est plus susceptible d'être tiraillante..

La douleur peut survenir même lorsqu'une personne est dans un état de repos absolu. Un comprimé de nitroglycérine placé sous la langue aide à soulager l'état des patients souffrant d'angine de poitrine..

Anévrisme aortique

Une autre cause fréquente de douleur dans la poitrine gauche est l'anévrisme aortique. Cette pathologie s'accompagne de sensations douloureuses prononcées, s'étendant au dos, à l'omoplate gauche. Chez les patients souffrant d'une pathologie similaire, les symptômes concomitants suivants se manifestent souvent:

  • évanouissement;
  • dyspnée;
  • douleurs localisées dans l'espace rétropéritonéal;
  • altération de la fonction motrice des membres;
  • diminution de la sensibilité, engourdissement des membres, de la langue;
  • altération temporaire de la fonction vocale.

Tube digestif

Souvent, la douleur sur le côté gauche de la poitrine ne provoque pas de problèmes cardiaques, mais des perturbations dans le fonctionnement du système digestif. Cette manifestation est caractéristique d'une forme courante de brûlures d'estomac. La maladie peut être suspectée par la présence de certains signes cliniques:

  • syndrome de toux;
  • salivation;
  • nausées et accès de vomissements;
  • goût désagréable (amer ou aigre) dans la cavité buccale;
  • transpiration excessive;
  • douleur dans le larynx.

Avec de tels symptômes, vous devriez demander l'aide d'un gastro-entérologue dès que possible.

Pathologie du système respiratoire

La douleur dans le côté gauche de la poitrine dans le cœur peut agir comme l'une des manifestations du tableau clinique dans les pathologies suivantes du système broncho-pulmonaire:

  • pneumonie (pneumonie);
  • pneumothorax;
  • embolie pulmonaire.

Les conditions les plus dangereuses pour le patient comprennent l'embolie - thrombose d'une artère traversant les poumons. La violation des processus d'approvisionnement en oxygène des poumons peut entraîner de tristes conséquences, jusqu'à la mort du patient.

Les symptômes suivants indiquent cette pathologie:

  • violation, difficulté à respirer;
  • respiration rapide et troublée;
  • augmentation de la douleur dans le sternum lors de l'inhalation.

Dans le cas d'un processus inflammatoire localisé dans la région pulmonaire, les patients ont de la fièvre, un syndrome de toux, des écoulements muqueux, une faiblesse générale.

Troubles nerveux

Les troubles du fonctionnement du système nerveux central s'accompagnent également de douleurs douloureuses du côté gauche de la poitrine. Dans le même temps, les patients se plaignent d'insomnie, d'instabilité émotionnelle, de troubles du sommeil, d'attaques d'irritabilité sans cause.

Que faire?

Les douleurs fréquentes et sévères du côté gauche de la poitrine, dans la région du cœur, ne peuvent être ignorées, car dans la plupart des cas, elles indiquent le développement de processus pathologiques dangereux qui nécessitent une thérapie adéquate et moderne.

Il est presque impossible de faire un diagnostic par vous-même.Par conséquent, en cas de crises de douleur répétées, vous devriez consulter un spécialiste, subir un examen diagnostique, qui établira les causes profondes de cette manifestation clinique..

Il est urgent d'appeler une équipe médicale avec un syndrome douloureux aigu et clairement manifesté, accompagné d'un évanouissement, de troubles de la fonction respiratoire, d'un blanchiment prononcé, d'une perturbation du rythme cardiaque. Ces symptômes alarmants peuvent indiquer un infarctus du myocarde ou une embolie pulmonaire, nécessitant une hospitalisation urgente du patient.

Caractéristiques de la douleur cardiaque (cardialgie): ce que cela peut être et ce qu'il faut faire?

Envisager des douleurs, des pressions, des coutures et d'autres douleurs cardiaques, des symptômes et des causes de cardialgie, le diagnostic, les caractéristiques du traitement, la prévention, ce qu'il faut faire à la maison?

Comment comprendre cette douleur cardiaque

Le cœur peut souffrir de différentes manières, selon les raisons présentées dans le tableau.

Type de douleurLes caractéristiques
DouloureuxLe plus incompréhensible, survient à la suite de changements hormonaux dans le corps, dans un contexte de stress (cardionévrose), d'ostéochondrose, ou est le signe d'une crise d'angine de poitrine.

L'essentiel est un changement de tonus vasculaire avec malnutrition des tissus et des organes localisés dans ou près du médiastin

ÉcrasementLe plus fréquent (jusqu'à 99%). Presque toujours, la cause de son apparition réside dans la perturbation du myocarde et des principaux vaisseaux: cardiomyopathie, myocardite, anomalies valvulaires cardiaques, aorte. L'essentiel, c'est la perturbation hémodynamique
PiqûreNon spécifique, survient le plus souvent avec une ischémie cardiaque de diverses origines et des spasmes vasculaires (25%). Parmi les causes extracardiaques - les sondes d'ostéochondrose (jusqu'à 80%)
StupideApparaît après des blessures ou comme une attaque d'angine de poitrine, nécessite une visite chez un spécialiste, car l'hypoxie myocardique progressive de diverses étiologies crée un risque de complications graves
TirantUne condition dangereuse avertissant d'une éventuelle crise cardiaque ou d'une tumeur du sein se caractérise par une violation de la qualité de vie, une gêne constante due au développement d'une ischémie tissulaire
TranchantLa douleur cardiaque est extrêmement forte, elle ne peut pas être tolérée, l'inconfort se propage à toute la moitié gauche de la poitrine, irradie vers la main gauche, sous l'omoplate, le cou, les brûlures, les pâtisseries - dans 95% des cas, elle devient le précurseur d'une pathologie cardiaque potentiellement mortelle
TranchantSe produit généralement soudainement dans un contexte d'activité physique et progresse rapidement, signalant une attaque d'angine de poitrine, un pré-infarctus, un traumatisme, accompagné d'une arythmie
Douleur sous le cœur gaucheA rarement une origine cardiaque: dans l'épigastre, le système digestif, le diaphragme ou les poumons sont plus susceptibles de provoquer une gêne
Douleur en toussant ou en respirantLa raison en est une pathologie du système pulmonaire ou une ostéochondrose, la douleur cardiaque n'est pas associée à la respiration et au mouvement
Douleur irradianteCeci est un signe de pathologie cardiaque grave, ils indiquent une augmentation de l'ischémie myocardique, un pré-infarctus, un état pré-AVC

Il est impossible de comprendre que c'est le cœur qui souffre sans un examen clinique et de laboratoire complet, même en sachant comment la nature des sensations désagréables derrière le sternum change. Besoin de contacter un spécialiste.

La cardialgie représente jusqu'à 70% des sensations désagréables derrière le sternum, les 30% restants sont d'origine extracardique. Cependant, il existe plusieurs signes d'un dysfonctionnement du système cardiovasculaire qui surviennent avant même une crise de douleur et préviennent du risque de développer une pathologie grave. Ceux-ci inclus:

  • douleur dans la moitié gauche de la poitrine;
  • inconfort après l'exercice, qui disparaît après un court repos ou est arrêté par la nitroglycérine;
  • dyspnée;
  • ronflement, apnée nocturne;
  • pâleur

Ce sont des symptômes précoces de problèmes cardiaques qui aident à prévenir les pathologies graves..

Causes et symptômes de la cardialgie

La douleur cardiaque peut être divisée en cardiaque et extracardiaque, en corrélation avec certains symptômes, ce qui est particulièrement visible dans la version du tableau.

Les causesSymptômes
Cordial
Malformations cardiaquesComment un mal de cœur avec des défauts anatomiques congénitaux ou acquis aide-t-il à comprendre les symptômes et signes suivants:

  • sensations derrière le sternum d'un personnage coupant, piquant, douloureux;
  • dyspnée;
  • la faiblesse;
  • acrocyanose;
  • arythmies;
  • évanouissement;
  • transpiration.

Une caractéristique distinctive est la fluctuation de la pression artérielle.

SUIS-JELa douleur cardiaque est vive, pressante, irradiant vers le dos et sous l'omoplate, accompagnée de:

  • un sentiment de peur de la mort;
  • transpiration abondante;
  • tachycardie.

La nitroglycérine n'aide pas, tout mouvement augmente l'inconfort

MyocarditeIl se caractérise par de légères sensations douloureuses derrière le sternum, qui s'intensifient pendant l'effort physique et ne sont pas éliminées par la nitroglycérine.
CardiomyopathieUne caractéristique distinctive de la maladie est la nature diffuse de la cardialgie et son évolution au fur et à mesure que la maladie progresse: au début, le cœur fait mal constamment, l'inconfort ne dépend pas de l'activité physique et ne s'arrête pas avec les nitrates, puis les douleurs deviennent paroxystiques, surviennent spontanément ou après une surcharge, mais la nitroglycérine est éliminée
Angine de poitrineIl s'agit d'un symptôme de maladie coronarienne, qui survient dans un champ de charge, accompagné de:

  • essoufflement
  • tachycardie;
  • douleur sourde, pressante et constrictive dans le sternum;
  • la faiblesse
  • vertiges.

Amovible avec des nitrates.

Anévrisme aortique exfoliantUne affection aiguë nécessitant des soins d'urgence est caractérisée par une douleur thoracique incroyablement sévère, jusqu'à une perte de conscience, qui entraîne la mort
TelaUne situation d'urgence lorsqu'une personne n'a pas le temps de comprendre pourquoi le cœur fait mal, avec un essoufflement, des douleurs dans la poitrine, pire lorsque vous inspirez, mais ne donne nulle part, tachycardie, une forte baisse de la pression artérielle, entraînant un effondrement et la mort
PéricarditeLa douleur dans la région du cœur est sourde, localisée au centre du sternum, aggravée par la toux, en position assise, donne au bras gauche, au cou, accompagnée d'un rythme cardiaque fréquent
ArythmieUne caractéristique distinctive irradie vers la main gauche avec une douleur de toute nature en combinaison avec une violation du rythme cardiaque
Extracardiaque
Névralgie intercostale, myositeLes sensations désagréables ressemblent à une attaque d'angine de poitrine, mais s'intensifient avec la respiration, la toux, le mouvement, le caractère est aigu, comme un lumbago, localisé le long des côtes dans la moitié gauche de la poitrine
Ostéochondrose, hernie intervertébraleCela fait mal dans la région du cœur, mais en même temps il donne au dos et au côté gauche de l'abdomen, il peut ressembler à l'angine de poitrine, mais l'inconfort augmente avec le mouvement, il n'est pas soulagé par la nitroglycérine
Maladies du tube digestifSensations toujours désagréables associées à la nourriture, douloureuses dans la nature, accompagnées d'éructations, de brûlures d'estomac, de flatulences
Troubles du SNCDe longues douleurs derrière le sternum, accompagnées de:

  • anxiété
  • insomnie;
  • labilité émotionnelle;
  • baisse de la libido;
  • migraine
Pathologie pulmonaireL'inconfort douloureux, constant, dépend de la respiration. Combiné avec essoufflement, toux, hyperthermie.

Diagnostique

Il est typique d'examiner une personne souffrant de douleurs cardiaques de nature différente:

  • antécédents médicaux, examen physique;
  • tonométrie, pulsométrie;
  • OAC, OAM, biochimie, tests hormonaux;
  • Examen aux rayons X: une image panoramique de la poitrine, fluorographie, CT, MSCT;
  • ECG, échocardiographie, Holter;
  • Échographie des reins;
  • examen du fond d'œil;
  • IRM

Il existe des caractéristiques diagnostiques spécifiques qui aident à différencier les douleurs cardiaques et non cardiaques..

CordialSans coeur
Localisé derrière le sternum ou à gauche de celui-ciSpot, peut être montré avec votre doigt.
Irradier vers la main gauche, le cou, l'omoplateIrradier le long des côtes à gauche, jusqu'à la colonne vertébrale
Caractère - pressage, gravure, couture (rarement)Sous la forme d'un lombaire, de coutures, de douleurs
Amplifie sous chargeElle est provoquée par le mouvement, la respiration, l'alimentation.
Plus souvent paroxystiquePlus constant
Diminue au reposDiminue dans une position confortable
Arrêté par la nitroglycérineIl n'est pas arrêté par la nitroglycérine, mais est éliminé avec des analgésiques.
La pression sur la poitrine n'augmente pas la douleurPression douloureuse
Elle s'accompagne d'essoufflement, de tachycardie, d'arythmie. Fluctuations de la pression artérielle, hyperhidrose, faiblesse généraleSymptômes du resserrement de la colonne vertébrale, de la toux, de l'hyperthermie, des brûlures d'estomac, de l'amertume dans la bouche, des éructations sans inconfort important

Premiers soins à domicile, si la cause est connue

Si la douleur cardiaque n'est pas apparue pour la première fois, mais que ce qui doit être pris a été préalablement convenu avec le médecin, l'algorithme des actions est connu.

CauseActions
Angine de poitrineDe la douleur cardiaque, vous pouvez prendre:

  • Comprimé de nitroglycérine;
  • mâcher un comprimé de cardiomagnyl ou d'aspirine;
  • avec une pression normale ou élevée, l'absence d'arythmie, de tachycardie - utilisez des bêta-bloquants: métoprolol, nebival, bisoprolol;
  • manque de résultats dans une demi-heure - une occasion d'appeler l'ambulance;
  • autogestion d'une attaque - une occasion de voir un médecin
Inflammation de la muqueuse du cœurCela implique de prendre des analgésiques: Analgin, Diclofenac, Dolaren, Nimid, puis, appeler un médecin ou une visite indépendante chez un cardiologue
Névralgie intercostale, problèmes de la colonne vertébraleIl est recommandé de prendre des AINS (AINS): Nurofen, Ketoprofen, Meloxicam, puis, contactez un neurologue
Troubles du tube digestifLa règle principale est l'alimentation, pour la douleur: Omez, Maalox, Famotidine, Motilium, Motoricum, puis une consultation gastro-entérologue

Aide si l'étiologie de la douleur cardiaque n'est pas claire

S'il est impossible de déterminer ce qui provoque les sensations désagréables dans la région cardiaque, quelle que soit leur cause, il est nécessaire:

  • Ne paniquez pas, ne vous calmez pas, respirez peu profondément et uniformément;
  • fournir une paix totale - pas de mouvements, choisissez une position qui vous convient: couché, assis, debout;
  • ouvre les fenêtres;
  • desserrer les parties serrées des vêtements;
  • si possible, tonométrie et surveillance de la fréquence cardiaque: pour une pression artérielle supérieure à 140/90 ou inférieure à 100/60 et une fréquence cardiaque supérieure à 95 ou inférieure à 55 battements / minute - un appel d'ambulance est requis;
  • si la douleur persiste, vous devez prendre des analgésiques: Ketanov, Imet, Panadol en association avec de l'aspirine ou simplement mâcher une aspirine (comprimé);
  • le manque de résultats dans les 20 prochaines minutes est l'occasion d'un appel urgent Ambulance (risque de crise cardiaque).

Avec une gêne derrière le sternum de toute étiologie, vous ne pouvez pas prendre de médicaments contenant de la caféine: caféine, citramon, kopacil et autres.

La prévention

Il n'y a pas de prophylaxie spécifique. Les événements de base sont recommandés à tous ceux qui surveillent leur santé:

  • restriction de l'activité physique (soulever des poids ne dépassant pas 4 kg, interdiction du travail physique intense et des sports associés à une surcharge excessive);
  • maintien d'une activité physique minimale: marche, vélo, ski; la natation;
  • restriction dans l'alimentation des protéines animales (viande, saucisses, saucisses, lait gras, beurre) avec une redistribution en faveur des aliments végétaux (viande diététique, poisson, huile végétale);
  • rejet des mauvaises habitudes;
  • examen médical;
  • administration prophylactique d'aspirine, de panangine, de vitamine E, D pour maintenir le myocarde;
  • trousse de premiers soins d'urgence à domicile: nitroglycérine, aspirine, corvalol - devrait toujours être à portée de main;
  • traitement en sanatorium dans des sanatoriums spécialisés en direction du cardiologue traitant

Les douleurs cardiaques ne peuvent être ignorées. Ils nécessitent une surveillance régulière de l'état de santé et une prévention appropriée..

Névralgie: symptômes et traitement du côté gauche dans la région du cœur, diagnostic de pathologie

Accueil Neurologie Névralgie Névralgie: symptômes et traitement du côté gauche dans la région du cœur, diagnostic de pathologie

Les signes de névralgie à gauche du sternum sont souvent confondus avec des maladies du cœur et du système vasculaire. Malgré le fait que les pathologies ont leurs différences, de nombreuses personnes s'inquiètent de leur santé, ce qui conduit à divers troubles psycho-émotionnels. Pour prévenir la progression de la maladie, diverses méthodes de traitement sont prescrites, visant à éliminer le facteur étiologique et le tableau clinique des processus de la maladie..

Symptômes de névralgie gauche du cœur

La névralgie du cœur se développe à la suite d'un pincement ou d'une irritation des fibres des nerfs intercostaux.

L'inconfort dans la zone cardiaque augmente avec l'activité physique, la respiration, la toux, qui s'accompagne d'une sensation de compression des côtes. En outre, le patient peut présenter une hyperémie locale ou un blanchiment de la peau, ainsi que des contractions musculaires involontaires. Souvent, il peut y avoir des picotements dans la poitrine et un engourdissement de la peau entre les côtes.

Causes de névralgie à gauche

La douleur dans la poitrine à gauche, causée par des pathologies neurologiques, se développe à la suite d'un pincement ou d'une irritation des fibres nerveuses intercostales. Cela peut être noté sous un certain nombre de facteurs, parmi lesquels les plus communs sont:

  • blessures à la poitrine;
  • Spondylarthrite ankylosante;
  • hernie des disques intervertébraux;
  • tension prolongée des muscles intercostaux;
  • courbure vertébrale.

Le développement de névralgies cardiaques est souvent associé à un surmenage psycho-émotionnel, une hypothermie, l'action d'agents infectieux ou une intoxication du corps. Rarement, une douleur à gauche de la poitrine est notée avec une lésion herpétique, une pleurésie ou la prise de certains médicaments.

Comment distinguer la douleur cardiaque de la névralgie?

La plupart des gens confondent souvent douleur cardiaque et accès de névralgie intercostale. Pour éviter cela, il est nécessaire d'avoir une idée des signes en raison desquels ces pathologies diffèrent les unes des autres. Ceux-ci inclus:

  1. Lors d'une attaque de névralgie dans la région du cœur, la douleur s'intensifie avec l'activité physique, les respirations profondes, la toux, la palpation des côtes et les espaces entre elles. En cas de douleur cardiogénique, ces facteurs ne les affectent pas..
  2. Avec la névralgie intercostale, l'inconfort peut aller jusqu'au haut de la poitrine et se sentir sous les clavicules, le bas du dos et les omoplates. Des sensations désagréables peuvent survenir de plusieurs heures à plusieurs jours. Dans le cas de la névralgie cardiaque, les douleurs sont localisées derrière le sternum et peuvent parfois être transmises au bras gauche. Leur durée ne dépasse pas 10 à 15 minutes. Le syndrome douloureux avec ischémie est soulagé en prenant plusieurs comprimés de nitroglycérine.
  3. Les crises de névralgie intercostale ne s'accompagnent pas de changements dans la fréquence cardiaque et la pression artérielle, qui sont notés avec des violations du cœur.

Caractéristiques des symptômes chez les femmes enceintes

La névralgie du cœur pendant la grossesse est associée aux caractéristiques du corps de la femme pendant cette période. La figure se prête à de forts changements, qui consistent à déplacer le centre de gravité et à augmenter le poids corporel. En combinaison avec un déséquilibre hormonal, ces facteurs peuvent entraîner des douleurs thoraciques à gauche.

Des sensations désagréables tirent. Ils augmentent avec le cours de la grossesse. Si la douleur apparaît dans les espaces intercostaux, vous devez demander l'aide d'un médecin afin que la pathologie n'interfère pas avec le cours de la grossesse.

Diagnostique

Si le patient a des sensations désagréables à gauche du sternum, le médecin recueille des plaintes. Pendant ce temps, il détermine la nature et la localisation de la douleur, ainsi que la présence de symptômes concomitants.

Après cela, le médecin commence à recueillir une anamnèse de la maladie et de la vie. Cette procédure permet d'obtenir les informations nécessaires sur le début des processus pathologiques, leur cause possible, ainsi que les caractéristiques de l'évolution des symptômes cliniques.

Afin de confirmer le diagnostic, des méthodes de recherche instrumentale et de laboratoire sont utilisées. Pour le diagnostic différentiel de la névralgie cardiaque avec attaques intercostales, appliquer:

  • analyses sanguines générales et biochimiques;
  • diagnostic radiologique;
  • échographie;
  • ECG;
  • Échocardiographie;
  • tomodensitométrie et imagerie par résonance magnétique.

À l'aide d'un électrocardiogramme, le médecin évalue le travail du cœur. Cette méthode en combinaison avec le diagnostic par rayons X permet d'identifier les foyers pathologiques pouvant provoquer une douleur aiguë sévère à gauche du sternum.

Un examen effectué en temps opportun et adéquatement élimine la probabilité de définir le mauvais résultat. Il réduit également considérablement la probabilité de progression de la maladie et de complications graves..

Traitement

La tactique de traitement de la névralgie du côté gauche dans la région du cœur est l'utilisation intégrée de diverses techniques, parmi lesquelles les plus efficaces sont:

  • traitement médical;
  • physiothérapie;
  • massage thérapeutique et thérapie par l'exercice;
  • médecine douce.

Traitement médical

La principale méthode pour éliminer l'inconfort à gauche du sternum est de prendre des médicaments. Les groupes de médicaments les plus efficaces contre la névralgie cardiaque sont:

  1. Antidouleurs. La douleur aiguë aux coutures peut être efficacement arrêtée par Analgin, Paracetamol, Tramadol, Baralgin, Piralgin, Pentalgin, Sedalgin.
  2. Anti-inflammatoires non stéroïdiens. Pour éliminer les foyers d'inflammation, l'ibuprofène, le kétoprofène, le nimésulide, le célécoxib, le diclofénac sont utilisés.
  3. Relaxants musculaires sélectifs et non sélectifs. Le plus souvent, les médecins prescrivent Baclofen, Midokalm, Sirdalud.
  4. Glycosides cardiaques. La névralgie cardiaque est éliminée par la digoxine, la strofactine, Korglikon.
  5. Chondroprotecteurs. Dans la régénération du cartilage, Arthra, Alflutop, Rumalon, Structum, Teraflex, Chondroitin sont utilisés.

Dans les douleurs cardiaques aiguës, en tant que premiers secours, il vaut la peine de prendre une position allongée et de placer vos jambes sous le niveau du corps. Après cela, il est recommandé d'enlever les vêtements serrés et de fournir au patient de l'air frais. Ceci est fait pour qu'une personne puisse respirer normalement et recevoir la bonne quantité d'oxygène pour le fonctionnement des organes.

Ensuite, vous devez prendre un comprimé de nitroglycérine sous la langue. S'il n'y a aucun effet, vous devez en prendre un de plus. Il n'est pas recommandé d'utiliser plus de deux comprimés du médicament, car cela peut entraîner une forte baisse de la pression artérielle, ce qui aggravera la situation..

Physiothérapie

Parallèlement à la pharmacothérapie, le médecin peut prescrire des procédures physiothérapeutiques. Avec la névralgie cardiaque, les éléments suivants sont utilisés:

  • électrophorèse;
  • procédures concernant l'eau et la boue;
  • traitement au laser;
  • thérapie magnétique;
  • acupuncture.

Exercices thérapeutiques et massage

Avec le traitement conservateur de certaines maladies, la gymnastique thérapeutique et le massage sont prescrits. Avec leur aide, ils améliorent la circulation sanguine dans la zone affectée et soulagent les spasmes des fibres musculaires. Un massothérapeute expérimenté devrait s'engager dans la sélection d'un ensemble d'exercices pour la thérapie par l'exercice. Cela évitera le développement de complications et rendra le traitement sans danger pour la santé du patient..

Traitement avec des remèdes populaires

Parmi les recettes de médecine alternative, les plus efficaces sont les compresses. Pour leur préparation, utilisez:

Les oignons et les pommes de terre en quantité égale sont frottés sur une râpe, après quoi ils sont versés avec du jus de radis noir. Le mélange est enveloppé dans un morceau de gaze multicouche, appliqué sur la zone affectée et conservé jusqu'à ce qu'il soit complètement sec.

La prévention

Pour prévenir le développement de la névralgie du cœur, vous devez abandonner les mauvaises habitudes, mener une vie active, suivre une alimentation équilibrée et vous engager dans l'éducation physique. Le respect de ces règles réduira considérablement la probabilité de changements pathologiques dans le corps humain..

La névralgie du cœur se manifeste en raison de dommages à de nombreux organes et systèmes. Si disponible, il est recommandé de contacter la clinique ou l'hôpital pour une consultation avec un médecin spécialiste. Il aidera à diagnostiquer la maladie principale et prescrira également une tactique de traitement efficace qui préservera la santé du patient..

Douleur du côté gauche dans la zone cardiaque

Les défaillances d'un organe important du corps humain, sans lesquelles l'apport d'oxygène aux cellules ne conduit pas à des conséquences désastreuses et à des problèmes de santé. Lorsque le côté gauche de la région cardiaque fait mal, les gens commencent à s'inquiéter de l'état du muscle cardiaque, tout va bien ou y a-t-il des pathologies graves.

Pourquoi le côté gauche fait-il mal au cœur?

Douleur dans la zone cardiaque sans rapport avec celle-ci

Le côté gauche près du cœur peut faire mal pour des raisons qui ne lui sont pas liées:

  1. Brûlures d'estomac
    Brûlure à l'intérieur de l'œsophage, irradiant vers le côté gauche, déclenchée par la libération de suc gastrique.
  2. Pleurésie

Inflammation des poumons associée à des douleurs à l'entrée et à la toux.

  • Embolie pulmonaire
    Le flux sanguin vers le cœur est interrompu par l'entrée d'un caillot de sang dans l'artère pulmonaire.
  • Syndrome de Titz
    Les côtes deviennent enflammées, à savoir leur structure cartilagineuse.
  • Cardionévrose
    La nature névrotique de la douleur dans laquelle les analgésiques et les gouttes cardiaques n'aident pas. Besoin d'un bon repos dans une atmosphère détendue, puis la condition se normalise.
  • Syndrome de capture
    Sensations désagréables avec tous les mouvements du corps.
  • Lésion nerveuse, traumatisme, zona.

  • L'automédication ne doit pas être pratiquée dans ces cas. Ces maladies nécessitent une aide qualifiée de spécialistes..

    Presser la douleur sur le côté gauche du cœur

    Le cœur fait mal et donne à la main gauche ou à l'omoplate: que pourrait-il être?

    Après l'apparition d'une douleur dans la poitrine, la première chose à faire est de comprendre et de comprendre sa cause, cardiologique ou non cardiologique.

    Lorsque le cœur ou ses vaisseaux sont sensibles à la maladie, la douleur du côté gauche est appelée cardiologique et les symptômes suivants sont distingués:

    • Emplacement: derrière le sternum, au bord gauche de la clavicule
    • Le type de douleur est très différent: douloureux, pressant, piqué, terne
    • Aucune douleur entre les côtes ou autour de la colonne vertébrale
    • La douleur d'origine cardiaque n'est pas associée à une activité motrice légère, comme lever et abaisser les mains, mais survient après l'exercice
    • Lorsque l'angine de poitrine survient à la suite de la consommation d'une grande quantité de nourriture et, par exemple, d'une marche active après cela. Il est important de noter que dans ce cas il n'y aura pas de brûlures d'estomac, d'éructations et de troubles des selles.
    • Donne souvent à la main gauche, la mâchoire inférieure à gauche, est localisée dans l'omoplate gauche, mais il n'y a pas de perturbation sensorielle, la main gauche n'a pas froid, il n'y a pas de faiblesse, la couleur de la peau est normale.

    Le cœur peut souffrir de différentes manières, selon les raisons présentées dans le tableau.

    Type de douleurLes caractéristiques
    DouloureuxLe plus incompréhensible, survient à la suite de changements hormonaux dans le corps, dans un contexte de stress (cardionévrose), d'ostéochondrose, ou est le signe d'une crise d'angine de poitrine.

    L'essentiel est un changement de tonus vasculaire avec malnutrition des tissus et des organes localisés dans ou près du médiastin

    ÉcrasementLe plus fréquent (jusqu'à 99%). Presque toujours, la cause de son apparition réside dans la perturbation du myocarde et des principaux vaisseaux: cardiomyopathie, myocardite, anomalies valvulaires cardiaques, aorte. L'essentiel, c'est la perturbation hémodynamique
    PiqûreNon spécifique, survient le plus souvent avec une ischémie cardiaque de diverses origines et des spasmes vasculaires (25%). Parmi les causes extracardiaques - les sondes d'ostéochondrose (jusqu'à 80%)
    StupideApparaît après des blessures ou comme une attaque d'angine de poitrine, nécessite une visite chez un spécialiste, car l'hypoxie myocardique progressive de diverses étiologies crée un risque de complications graves
    TirantUne condition dangereuse avertissant d'une éventuelle crise cardiaque ou d'une tumeur du sein se caractérise par une violation de la qualité de vie, une gêne constante due au développement d'une ischémie tissulaire
    TranchantLa douleur cardiaque est extrêmement forte, elle ne peut pas être tolérée, l'inconfort se propage à toute la moitié gauche de la poitrine, irradie vers la main gauche, sous l'omoplate, le cou, les brûlures, les pâtisseries - dans 95% des cas, elle devient le précurseur d'une pathologie cardiaque potentiellement mortelle
    TranchantSe produit généralement soudainement dans un contexte d'activité physique et progresse rapidement, signalant une attaque d'angine de poitrine, un pré-infarctus, un traumatisme, accompagné d'une arythmie
    Douleur sous le cœur gaucheA rarement une origine cardiaque: dans l'épigastre, le système digestif, le diaphragme ou les poumons sont plus susceptibles de provoquer une gêne
    Douleur en toussant ou en respirantLa raison en est une pathologie du système pulmonaire ou une ostéochondrose, la douleur cardiaque n'est pas associée à la respiration et au mouvement
    Douleur irradianteCeci est un signe de pathologie cardiaque grave, ils indiquent une augmentation de l'ischémie myocardique, un pré-infarctus, un état pré-AVC

    Il est impossible de comprendre que c'est le cœur qui souffre sans un examen clinique et de laboratoire complet, même en sachant comment la nature des sensations désagréables derrière le sternum change. Besoin de contacter un spécialiste.

    La cardialgie représente jusqu'à 70% des sensations désagréables derrière le sternum, les 30% restants sont d'origine extracardique. Cependant, il existe plusieurs signes d'un dysfonctionnement du système cardiovasculaire qui surviennent avant même une crise de douleur et préviennent du risque de développer une pathologie grave. Ceux-ci inclus:

    • douleur dans la moitié gauche de la poitrine;
    • inconfort après l'exercice, qui disparaît après un court repos ou est arrêté par la nitroglycérine;
    • dyspnée;
    • ronflement, apnée nocturne;
    • pâleur

    Ce sont des symptômes précoces de problèmes cardiaques qui aident à prévenir les pathologies graves..

    Un tel symptôme, car le côté gauche fait mal dans la région du cœur, peut être le résultat de nombreux facteurs. Les pathologies cardiovasculaires, les maladies respiratoires, la névralgie, les perturbations du fonctionnement du tractus gastro-intestinal sont capables de provoquer des symptômes de douleur localisés sur le côté gauche du sternum.

    Crise cardiaque

    Avec une crise cardiaque, une ischémie, le côté gauche du sternum dans la région cardiaque est très douloureux. Dans ce cas, la douleur est donnée à la région de l'épaule gauche, de la cavité abdominale et du dos. Les symptômes suivants sont également caractéristiques d'une crise cardiaque:

    • dyspnée;
    • transpiration excessive;
    • blanchiment de la peau;
    • nausées et accès de vomissements;
    • des évanouissements;
    • panique peur de la mort.

    Si la douleur est provoquée par des pathologies, des processus inflammatoires localisés dans la région péricardique, des signes tels que des difficultés dans la fonction respiratoire, des évanouissements sont observés. Dans ce cas, le symptôme de douleur est aigu, de nature soudaine.

    Avec angine de poitrine

    Le syndrome douloureux, qui se concentre dans la poitrine dans la région du cœur, indique parfois le développement d'une maladie cardiaque telle que l'angine de poitrine. Les symptômes sont largement similaires aux manifestations d'une crise cardiaque, cependant, la douleur est plus susceptible d'être tiraillante..

    Anévrisme aortique

    Une autre cause fréquente de douleur dans la poitrine gauche est l'anévrisme aortique. Cette pathologie s'accompagne de sensations douloureuses prononcées, s'étendant au dos, à l'omoplate gauche. Chez les patients souffrant d'une pathologie similaire, les symptômes concomitants suivants se manifestent souvent:

    • évanouissement;
    • dyspnée;
    • douleurs localisées dans l'espace rétropéritonéal;
    • altération de la fonction motrice des membres;
    • diminution de la sensibilité, engourdissement des membres, de la langue;
    • altération temporaire de la fonction vocale.

    Souvent, la douleur sur le côté gauche de la poitrine ne provoque pas de problèmes cardiaques, mais des perturbations dans le fonctionnement du système digestif. Cette manifestation est caractéristique d'une forme courante de brûlures d'estomac. La maladie peut être suspectée par la présence de certains signes cliniques:

    • syndrome de toux;
    • salivation;
    • nausées et accès de vomissements;
    • goût désagréable (amer ou aigre) dans la cavité buccale;
    • transpiration excessive;
    • douleur dans le larynx.

    Avec de tels symptômes, vous devriez demander l'aide d'un gastro-entérologue dès que possible.

    La douleur dans le côté gauche de la poitrine dans le cœur peut agir comme l'une des manifestations du tableau clinique dans les pathologies suivantes du système broncho-pulmonaire:

    • pneumonie (pneumonie);
    • pneumothorax;
    • embolie pulmonaire.

    Les conditions les plus dangereuses pour le patient comprennent l'embolie - thrombose d'une artère traversant les poumons. La violation des processus d'approvisionnement en oxygène des poumons peut entraîner de tristes conséquences, jusqu'à la mort du patient.

    Les symptômes suivants indiquent cette pathologie:

    • violation, difficulté à respirer;
    • respiration rapide et troublée;
    • augmentation de la douleur dans le sternum lors de l'inhalation.

    Dans le cas d'un processus inflammatoire localisé dans la région pulmonaire, les patients ont de la fièvre, un syndrome de toux, des écoulements muqueux, une faiblesse générale.

    Les troubles du fonctionnement du système nerveux central s'accompagnent également de douleurs douloureuses du côté gauche de la poitrine. Dans le même temps, les patients se plaignent d'insomnie, d'instabilité émotionnelle, de troubles du sommeil, d'attaques d'irritabilité sans cause.

    Que faire?

    Les douleurs fréquentes et sévères du côté gauche de la poitrine, dans la région du cœur, ne peuvent être ignorées, car dans la plupart des cas, elles indiquent le développement de processus pathologiques dangereux qui nécessitent une thérapie adéquate et moderne.

    Il est presque impossible de faire un diagnostic par vous-même.Par conséquent, en cas de crises de douleur répétées, vous devriez consulter un spécialiste, subir un examen diagnostique, qui établira les causes profondes de cette manifestation clinique..

    Topographiquement, la zone de la poitrine gauche est la zone du corps, près de laquelle se trouvent de grandes branches nerveuses provenant de la moelle épinière, du tractus gastro-intestinal, du cœur et des gros vaisseaux, du système respiratoire et de la plèvre. Cependant, dans la plupart des cas, la douleur dans la moitié gauche de la poitrine est associée à une violation du système cardiovasculaire. C'est pourquoi il est si important de répondre en temps opportun à une telle réaction de l'organisme..

    Les douleurs cardiaques ou l'angine de poitrine sont une conséquence de l'hypoxie myocardique - un flux sanguin insuffisant vers les vaisseaux coronaires alimentant le cœur. En règle générale, cela est dû au rétrécissement de la lumière de l'artère, qui fournit le trophisme d'un site particulier du myocarde. Pour le diagnostic de l'angine de poitrine, il suffit souvent de recueillir une anamnèse, de clarifier la localisation et la nature de la douleur, car elle présente certaines caractéristiques.

    1. La douleur est localisée dans la moitié gauche de la poitrine, souvent derrière le sternum. Il peut irradier vers l'omoplate gauche, la mâchoire inférieure et le bras gauche.
    2. Avec le développement du tableau clinique classique de l'angine de poitrine, les patients se plaignent de douleurs de pression, de cuisson ou de poignard dans le sternum gauche.
    3. En règle générale, le développement de l'hypoxie myocardique se produit après l'influence de facteurs provoquants, notamment le stress physique ou psycho-émotionnel. Au repos, les patients ne présentent pas de plaintes de douleur, mais avec un rétrécissement critique des vaisseaux coronaires qui alimentent le myocarde, un syndrome douloureux se développe.

    Dans le diagnostic différentiel des douleurs thoraciques, le facteur temps est toujours pris en compte. Avec le développement de douleurs cardiaques, le patient peut noter avec précision la minute de son apparition, et ce n'est pas de nature prolongée. Par conséquent, le patient ne dira pas qu'il y a eu des douleurs dans le sternum gauche pendant plusieurs heures ou jours.

    Cette nature du syndrome douloureux est caractéristique des dommages aux systèmes respiratoire ou musculo-squelettique. L'essentiel est de se rappeler le diagnostic opportun de la douleur cardiaque, car sa durée est supérieure à 20 minutes et le manque d'effet après la prise de nitroglycérine peut indiquer un développement possible de l'infarctus du myocarde.

    Où se trouve réellement le cœur?

    Le muscle cardiaque est répertorié comme un organe vital, à peu près égal au poing d'une personne. Son placement dans la poitrine est légèrement différent des vues traditionnelles. Le bord droit est situé approximativement le long de l'axe de la colonne vertébrale, le bord gauche chez les hommes (chez les femmes, en raison de la différence de forme et de taille de la poitrine, ce point de référence ne peut pas être utilisé) est à droite du mamelon gauche, en hauteur il commence approximativement en dessous du niveau de la clavicule dans la région de la colonne vertébrale, avec la forme s'étendant vers le bas, et se termine entre environ 5-6 côtes.

    La manifestation des pathologies cardiovasculaires

    Il n'y a pas de prophylaxie spécifique. Les événements de base sont recommandés à tous ceux qui surveillent leur santé:

    • restriction de l'activité physique (soulever des poids ne dépassant pas 4 kg, interdiction du travail physique intense et des sports associés à une surcharge excessive);
    • maintien d'une activité physique minimale: marche, vélo, ski; la natation;
    • restriction dans l'alimentation des protéines animales (viande, saucisses, saucisses, lait gras, beurre) avec une redistribution en faveur des aliments végétaux (viande diététique, poisson, huile végétale);
    • rejet des mauvaises habitudes;
    • examen médical;
    • administration prophylactique d'aspirine, de panangine, de vitamine E, D pour maintenir le myocarde;
    • trousse de premiers soins d'urgence à domicile: nitroglycérine, aspirine, corvalol - devrait toujours être à portée de main;
    • traitement en sanatorium dans des sanatoriums spécialisés en direction du cardiologue traitant

    Les douleurs cardiaques ne peuvent être ignorées. Ils nécessitent une surveillance régulière de l'état de santé et une prévention appropriée..

    Enseignement médical supérieur. 30 ans d'expérience professionnelle en médecine pratique.

    En savoir plus sur l'auteur

    Dernière mise à jour: 27 février 2020

    Pour clarifier les causes de la douleur dans la zone cardiaque, un examen approfondi prescrit par un cardiologue et un chirurgien cardiaque est nécessaire.

    Lors de l'examen de l'activité cardiaque, la méthode obligatoire est un électrocardiogramme (ECG), l'ECG de stress (test sur tapis roulant, l'ergométrie du vélo) - l'enregistrement d'un électrocardiogramme pendant l'exercice et la surveillance holter ECG - il s'agit d'un enregistrement ECG effectué pendant la journée.

    Pour l'étude du souffle cardiaque, la méthode de phonocardiographie est utilisée et la méthode d'échocardiographie permet d'utiliser l'échographie pour examiner l'état des muscles cardiaques et des valves, afin d'évaluer la vitesse du mouvement du sang dans les cavités cardiaques. La méthode de la coronarographie est utilisée pour étudier l'état des artères coronaires. La scintigraphie myocardique est également utilisée pour déterminer le manque d'approvisionnement en sang du muscle cardiaque..

    Pour exclure les «causes non cardiaques» de la douleur cardiaque, il peut être nécessaire d'effectuer une radiographie, une tomodensitométrie et une imagerie par résonance magnétique de la colonne vertébrale; vous devrez peut-être consulter un neurologue ou un orthopédiste. Vous devrez peut-être consulter un gastro-entérologue ou un psychologue médical.

    Soit dit en passant, selon les observations des cardiologues, si une personne décrit en détail et clairement ses douleurs cardiaques, il prend très souvent des observations de ses sensations douloureuses "au crayon" et les lit au médecin, il ne s'agit probablement pas de douleurs cardiaques. Si, par ailleurs, la personne croit que la douleur est différente à chaque fois, dure longtemps (sans aucun signe d'insuffisance cardiaque), s'accompagne d'un rythme cardiaque fréquent, parfois plus inquiétant que la douleur elle-même, les cardiologues recherchent généralement la cause en dehors du cœur.

    Si la description de la douleur est moyenne, sans plus tarder, si le patient se souvient bien de la nature de la douleur, cela indique souvent une maladie cardiaque grave. Cependant, toute plainte de douleur cardiaque doit être consultée par un médecin..

    Le cardiologue vous prescrira un traitement, en fonction du diagnostic. Il est possible qu'une cure de thérapie manuelle soit suffisante pour vous éviter des douleurs cardiaques causées par des maladies "non cardiaques". Et il est possible que le seul salut pour vous soit une opération chirurgicale visant des vaisseaux en plastique ou créant une solution de contournement pour la circulation sanguine.

    N'oubliez pas - notre cœur est fait pour l'amour, mais nous devons apprendre à l'aimer et à en prendre soin..

    Serrer sur le côté gauche de la poitrine indique souvent des problèmes cardiaques. Les plus courants sont les maladies coronariennes et l'angine de poitrine. Avec ces maladies, un sentiment de compression s'accompagne de douleurs aiguës près du cœur, d'asphyxie, de fluctuations de la pression artérielle. Lors d'une crise aiguë, une cyanose de certaines zones de la peau peut apparaître..

    Une autre pathologie avec compression gauche du sternum est un anévrisme aortique. L'aorte est le plus grand vaisseau sanguin du corps humain, composé de trois sections. Avec un anévrisme, les membranes aortiques externes sont stratifiées et le sang s'y accumule, ce qui appuie sur les tissus mous adjacents. C'est cette pression qui provoque des douleurs et une sensation de compression de la poitrine du côté gauche.

    La pression dans le sternum n'est pas toujours causée par des pathologies cardiaques. Dans certains cas, la cause de l'attaque peut être des maladies du tube digestif. La pancréatite est la plus courante. Il s'agit d'une maladie dans laquelle le tissu pancréatique s'enflamme. La pression dans la poitrine avec pancréatite survient principalement après avoir mangé et peut être accompagnée de douleurs abdominales et de douleurs sourdes dans la région abdominale.

    Les mêmes symptômes sont caractéristiques des maladies de l'œsophage. Par exemple, avec une hernie de l'œsophage, une pression dans le sternum, une respiration laborieuse et douloureuse apparaît après presque chaque repas, surtout si le patient ne suit pas le régime recommandé et permet des erreurs dans la quantité de nourriture consommée..

    La première chose à faire lorsque de tels symptômes apparaissent est d'appeler une équipe d'ambulance, surtout si la douleur est de haute intensité et s'accompagne d'une crise d'asphyxie prononcée. Le patient doit être assis sur une chaise, en inclinant légèrement la tête vers l'avant. Si la condition est critique, recommandé une position horizontale avec les jambes levées (vous pouvez mettre une pile de livres ou plusieurs serviettes enroulées sous eux).

    Il est très important d'assurer la circulation de l'air frais. Quelles que soient les conditions météorologiques, il est nécessaire d'ouvrir toutes les fenêtres de ventilation (en évitant les courants d'air). Si le temps est chaud à l'extérieur, vous pouvez laisser les fenêtres ouvertes. Retirez tous les bijoux, accessoires et vêtements qui peuvent comprimer la peau du corps du patient: ceintures, montres, bracelets, cravates, etc..

    Parmi les médicaments autorisés l'utilisation de "Nitroglycérine" (1 comprimé sous la langue). Si le soulagement ne se produit pas, après 5-6 minutes, vous pouvez donner au patient une autre pilule. D'autres médicaments ne peuvent être administrés que si une personne est atteinte d'une maladie chronique et que le médicament a été prescrit par un médecin..

    La pression dans le sternum n'est pas seulement un symptôme désagréable, mais aussi très dangereux. Il n'est en aucun cas impossible de s'automédiquer avec de tels signes, car certaines méthodes (par exemple, l'utilisation de pommades chauffantes pour l'ostéochondrose) peuvent être nocives dans d'autres pathologies. Afin d'établir avec précision le diagnostic et d'identifier la cause, vous devez consulter un médecin: thérapeute, cardiologue ou neurologue.

    Infarctus du myocarde

    Le diagnostic le plus effrayant pour une personne qui a ressenti une douleur cardiaque est l'infarctus du myocarde.

    Une crise cardiaque est la nécrose des tissus corporels vivants à la suite d'une carence aiguë en oxygène et en nutriments. Cette condition se développe en raison d'une altération du flux sanguin, lorsque le sang cesse de couler dans les organes et les tissus. Pour une crise cardiaque, une courte pause dans la livraison des éléments utiles suffit. Un site d'organe mort cesse de remplir sa fonction. Plus l'organe affecté est important pour une personne, plus les conséquences seront graves..

    Le plus souvent, les caillots sanguins entraînent un infarctus du myocarde - des caillots sanguins qui interrompent le flux sanguin dans les vaisseaux. Les symptômes les plus frappants dans cette condition:

    • douleur pressante et très sensible, ainsi que brûlure dans la poitrine;
    • il devient difficile de respirer;
    • abondante sécrétion de sueur froide collante;
    • la douleur est localisée non seulement sur le côté gauche, mais également au centre de la poitrine;
    • la douleur est transmise à la région de la mâchoire inférieure, ainsi qu'au cou, aux épaules, au dos ou au bras gauche;
    • étourdi;
    • le rythme cardiaque s'égare (ou devient fréquent);
    • le visage prend une teinte bleutée;
    • l'homme ressent une peur panique de la mort.

    Cette condition dure quelques minutes ou plusieurs heures. Les comprimés de nitroglycérine ne fonctionnent pas.

    Myocardite

    La myocardite est un processus inflammatoire qui affecte le myocarde. Sa survenue peut être causée par la pénétration d'infections, de bactéries ou de toxines dans l'organisme. Dans ce cas, les douleurs cardiaques peuvent être différentes, les sensations surviennent douloureuses ou coupantes, piquées ou serrées.

    Il existe d'autres signes d'un état pathologique:

    • contractions cardiaques fréquentes;
    • température corporelle élevée;
    • manque d'air;
    • accès de faiblesse;
    • une sensation de fatigue survient rapidement après une légère charge;
    • le cœur semble parfois se figer.

    La douleur d'un personnage pressant se manifeste par des attaques, plusieurs fois par jour. La «nitroglycérine» ne soulage pas les symptômes douloureux.

    Malformations cardiaques

    Le cœur peut souffrir à la fois de malformations congénitales et acquises. Les situations les plus courantes sont lorsque les valves cardiaques du côté gauche de l'organe sont affectées.

    Dans la phase initiale de survenue d'écarts de ce type, le cœur peut encore faire face à son travail, notamment à charges modérées (phase de compensation). Vient ensuite une phase dans laquelle le cœur ne peut pas fonctionner normalement lors d'une activité physique, les premiers signes de la maladie apparaissent (stade de sous-compensation).

    Symptômes caractéristiques des maladies cardiaques:

    • tachycardie;
    • vertiges;
    • gonflement des membres inférieurs;
    • difficulté à respirer au moindre effort;
    • des évanouissements sont possibles;
    • dans la région du cœur, la compression et l'éclatement se font sentir;
    • rougeur de la peau du visage;
    • enrouement lors de la respiration.

    Anévrisme aortique

    caractéristiques générales

    Lorsqu'on parle de pression dans la zone de la poitrine, cela signifie le plus souvent une sensation de compression et de compression, qui peut se produire du côté gauche ou droit, ou au milieu. Le symptôme peut être accompagné de brûlures, de douleurs aiguës ou sourdes, de picotements, de difficultés respiratoires. Une douleur sourde et grave peut être transmise à la région interscapulaire, à l'avant-bras, à la clavicule et au cou.

    En plus d'un sentiment de compression, le patient peut ressentir d'autres symptômes, par exemple:

    • pâleur de la peau (parfois muqueuses);
    • brûlure, douleur et picotements dans la poitrine;
    • une légère augmentation de la température (jusqu'à 37,2-37,3 °);
    • une crise d'asphyxie (suffocation);
    • spasmes des muscles du mollet;
    • douleur dans le dos, le bas du dos et le coccyx;
    • fluctuations de la pression artérielle.

    La pression thoracique peut également être aiguë ou chronique. Une attaque ponctuelle n'est le plus souvent associée à aucune violation et se produit sous l'influence de facteurs négatifs, notamment:

    • augmentation de l'activité physique;
    • excitation émotionnelle et stress;
    • soulever des objets lourds;
    • séjour prolongé dans un endroit étouffant et mal ventilé;
    • changement brutal des conditions climatiques.

    Si des crises de pression dans le sternum, accompagnées d'un essoufflement, apparaissent périodiquement, il est important d'identifier la cause, car il peut y avoir de graves perturbations dans le fonctionnement des organes vitaux.

    Nature non cardiologique de la douleur résultante

    Non cardiologique signifie que la douleur n'est pas due au cœur. Si l'intensité de la douleur du côté gauche est variable lors de la flexion, de la rotation du corps, de la respiration profonde, des bras oscillants et des bras rotatifs, et la nitroglycérine n'a pas d'effet neutralisant, alors, très probablement, la source sera la névralgie intercostale ou la radiculite thoracique.

    La névrose est possible, la nature de la douleur avec elle est douloureuse ou piquante, elle est concentrée localement et apparaît brièvement ou périodiquement.

    Il est prouvé que même le stress et la dépression ordinaires peuvent provoquer des douleurs physiques sur la poitrine gauche, par conséquent, la scène classique où une femme serre son cœur après avoir entendu quelque chose qui la secoue n'est pas une invention artistique.

    La nature piquante et compressive de la douleur est souvent causée par des problèmes avec les intestins, ses ballonnements, qui perturbent le fonctionnement normal du muscle cardiaque. Si, lors de la prise d'un certain type de nourriture, vous avez des signes douloureux de poitrine à gauche, il est possible que le pancréas ou l'estomac lui-même ne fonctionnent pas correctement. En plus de ceux indiqués, une colonne vertébrale thoracique faible, une courbure de la colonne vertébrale ou une ostéochondrose peuvent être une source probable..

    Avec la névralgie intercostale (névralgie intercostale), la douleur, à la fois chronique et aiguë, apparaît en raison de la compression des nerfs intercostaux. Habituellement, ce type de douleur s'accompagne de brûlures, de picotements ou d'engourdissements dans les côtes, y compris sur le côté gauche. Une caractéristique est l'absence d'effet d'amélioration en cas de prise de nitroglycérine.

    En tant que tel, il n'existe aucun remède contre la névralgie intercostale. Habituellement, la tâche du médecin est de soulager la douleur du côté gauche et d'améliorer l'état des nerfs intercostaux, empêchant la récurrence de la maladie. Pour ce faire, prescrire des médicaments qui soulagent les spasmes, suivre un cours de physiothérapie, parfois d'acupuncture.

    Avec l'ostéochondrose de la région thoracique, le tissu cartilagineux des articulations s'use, ce qui entraîne la manifestation de la douleur pendant le mouvement ou l'effort.

    Comment comprendre ce qui fait mal derrière le sternum (vidéo)

    Quel que soit le type de douleur, si vous n'avez pas pleinement confiance en son origine "non cardiaque", vous devez mettre 1-2 comprimés de nitroglycérine sous la langue. Si l'état s'améliore, consultez un thérapeute pour un premier examen. Après avoir pris de la nitroglycérine, des maux de tête peuvent survenir, ce qui est fréquent, car il abaisse la pression artérielle..

    Si l'effet de la prise de nitroglycérine est absent, mais que l'essoufflement, la faiblesse, la pâleur et un état d'évanouissement persistent, vous devez immédiatement appeler une ambulance, mentionnant la douleur dans le côté gauche de la poitrine et que la nitroglycérine n'a pas éliminé les symptômes.

    Si les douleurs cardiaques ont disparu juste après le repos, il est toujours important de consulter un médecin généraliste, en demandant un ECG et un examen par un neurologue.

    Trouver les causes de la douleur

    Une fois que la douleur est apparue sur le côté gauche de la poitrine, la première chose que vous devriez consulter un cardiologue est de savoir si la nature cardiologique du syndrome douloureux résultant.

    La méthode la plus abordable pour diagnostiquer rapidement le travail du muscle cardiaque et identifier les pathologies qu'il contient consiste à effectuer un ECG ou un électrocardiogramme. L'essence de l'étude est de fixer des capteurs sur le corps qui, captant le rythme des battements du sang, donnent un graphique.

    Selon ce calendrier, le cardiologue détermine la présence de déviations dans celles-ci ou d'autres parties du cœur. L'ECG traditionnel consiste à recevoir un cardiogramme en mode silencieux pendant quelques secondes seulement. Souvent, une telle étude ne suffit pas pour identifier les pathologies, puis un ECG est effectué «sous charge», ou surveillance Holter, lorsque les capteurs et le récepteur, alimentés par une batterie, sont montés sur le corps du patient et prennent des mesures pendant la journée.

    L'état général de l'organe, ainsi que le fonctionnement des valves et le flux sanguin dans diverses parties du cœur, sont vérifiés à l'aide d'une procédure appelée échocardiographie.

    Pour évaluer l'état des artères coronaires, une procédure de coronographie est effectuée, et les carences dans l'approvisionnement en sang sont vérifiées par scintigraphie myocardique..

    Pour vérifier l'origine "non cardiaque" de la douleur du côté gauche, des examens thoraciques utilisant des rayons X, une tomodensitométrie et une IRM de la colonne vertébrale sont utilisés, pour cela, vous devez contacter un neurologue ou un orthopédiste, pour des examens plus approfondis, vous devez consulter un gastro-entérologue.

    Lors de l'examen d'un patient avec un cardiologue, l'attention est attirée, car le patient raconte les symptômes.

    Un facteur supplémentaire en faveur d'une telle conclusion est le fait que la douleur s'accompagne d'un rythme cardiaque rapide. Et vice versa, narration moyenne et sèche sur la présence de douleur avec des détails précis, plutôt parler de causes "cardiaques".

    Douleurs du côté gauche dans la zone cardiaque

    Si une personne appuie au milieu du sternum, la cause est probablement due à des maladies du système musculo-squelettique. La scoliose est la plus courante. Avec cette pathologie, une déformation latérale des vertèbres se produit et leur déviation vers le côté droit ou gauche de l'axe de la colonne vertébrale. Les vertèbres déviées exercent une pression sur les tissus mous voisins et provoquent une sensation de forte compression dans la poitrine.

    Les mêmes symptômes peuvent survenir avec d'autres pathologies de la colonne vertébrale, parmi lesquelles:

    • ostéochondrose de la colonne vertébrale thoracique ou cervicale - troubles dystrophiques dans la structure du cartilage articulaire de la colonne vertébrale et des disques intervertébraux;
    • Spondylarthrite ankylosante - pathologie systémique des articulations (spondylarthrite);
    • hernie du disque intervertébral.

    L'intensité de la douleur dans ces maladies dépend de la localisation du processus, du stade de la maladie (aiguë ou chronique) et du seuil de douleur individuel. Si la pression dans la partie médiane de la poitrine est répétée régulièrement, il est nécessaire de consulter un spécialiste, car la pathologie du système musculo-squelettique ne peut être traitée avec succès que dans les premiers stades.

    La classification des causes qui provoquent une compression du sternum et rendent la respiration difficile est très diverse. Il n'est pas possible de poser un diagnostic précis sur la base des plaintes des patients et des symptômes cliniques existants. Le patient doit subir les examens diagnostiques nécessaires et passer des tests afin que le médecin puisse identifier non seulement la maladie sous-jacente, mais également les complications concomitantes, ainsi que le degré de lésion des organes internes et le stade du processus pathologique.

    Classification des maladies accompagnées d'une pression sur le côté droit de la poitrine

    Groupe de maladiesQuels signes le médecin évalue-t-il?Examens nécessaires (obligatoires)
    Pathologie du cœur et des vaisseaux sanguinsFréquence cardiaque, pression artérielle, poulsÉchographie du cœur et des vaisseaux sanguins, électrocardiogramme
    Maladies neurologiquesL'apparition de sensations douloureuses et de sensations de compression dans la zone cardiaque avec le bras droit levéÉchographie, radiographie
    Maladies ORLSensation de pression en avalantExamen des tissus du pharynx, radiographie des sinus (si une sinusite est suspectée)
    Maladies du système pulmonaireLa présence et la nature de la toux, la production de crachats, les indicateurs de température corporelleRadiographie pulmonaire, fluorographie
    Pathologie du système digestifDouleur après avoir mangéFGDS, tests de laboratoire de sang et d'urine

    La douleur dans la zone du cœur, c'est-à-dire dans le côté gauche ou central du sternum, peut être due à diverses raisons. Classiquement, toutes les douleurs thoraciques peuvent être divisées en cardiologiques et non cardiologiques.

    La douleur dans ce domaine est diverse. Ils piquent, écrasent, pressent, cuisent, brûlent, gémissent, tirent, transpercent. Ils peuvent être ressentis dans une petite zone ou se propager dans la poitrine, donner à l'épaule, au bras, au cou, à la mâchoire inférieure, à l'estomac, sous l'omoplate. Ils peuvent apparaître pendant plusieurs minutes ou durer des heures, ou même pendant des jours, ils peuvent changer pendant la respiration, le mouvement des bras et de la ceinture scapulaire, ou un changement de posture. Parfois, ils surviennent lors d'un stress physique ou émotionnel, parfois au repos ou en relation avec un repas.

    Les causes de la douleur cardiaque sont nombreuses. Ils peuvent devenir des maladies cardiaques telles que l'angine de poitrine, l'infarctus du myocarde, l'inflammation du cœur et de ses membranes, les lésions rhumatismales. Mais souvent, la source de la douleur est en dehors du cœur, comme la névrose, les maladies des côtes et de la colonne thoracique, les problèmes du tractus gastro-intestinal et de nombreuses autres maladies..

    Pourquoi mon coeur a mal?

    • douleur angineuse survenant à divers stades de la maladie ischémique;
    • cardialgie causée par des maladies cardiaques inflammatoires, des maladies congénitales et des malformations cardiaques, ou une dystonie végétative-vasculaire.

    Des douleurs angineuses (ischémiques, angine de poitrine) apparaissent lorsqu'il y a un besoin d'augmentation du flux sanguin, qui survient pendant l'effort physique ou le stress émotionnel. Par conséquent, ces douleurs sont caractérisées par la survenue de convulsions lors de la marche, de troubles émotionnels et d'arrêt au repos, leur élimination rapide par la nitroglycérine.

    Par nature, les douleurs ischémiques brûlent, pressent, compressent; ils sont généralement ressentis derrière le sternum et peuvent être donnés à l'épaule gauche, au bras, sous l'omoplate, dans la mâchoire inférieure. Ils sont souvent accompagnés d'un essoufflement. Une douleur très forte, pressante, compressive, déchirante, brûlante derrière le sternum ou à sa gauche est l'un des symptômes de l'infarctus aigu du myocarde, et cette douleur ne peut plus être éliminée avec de la nitroglycérine.

    La cardialgie résultant de maladies cardiaques rhumatismales, de myocardite et de maladies inflammatoires de la muqueuse externe du cœur - péricarde, généralement prolongée, douloureuse ou piquante, renversée, se produit à la gauche du sternum, pire en respirant, en toussant. Ils ne sont pas éliminés par la nitroglycérine, mais peuvent s'affaiblir après la nomination d'analgésiques..

    Souvent, la douleur cardiaque n'est pas liée à une maladie cardiaque..

    Si la douleur dans la région du cœur change avec l'inclinaison et la rotation du corps, l'inspiration profonde des boues, l'expiration, les mouvements des bras et la prise de nitroglycérine ou de validol n'a pratiquement aucun effet sur l'intensité, alors c'est probablement dû à une radiculite thoracique ou à des maladies du cartilage costal.

    Une douleur intense le long des espaces intercostaux est parfois le premier signe de zona, et une douleur à court terme ou périodique dans la zone cardiaque, souvent concentrée dans une petite zone, douloureuse, piquante ou indéterminée est une plainte fréquente des patients atteints de névrose.

    Le stress et la dépression peuvent se manifester par des douleurs dans la région du cou et des épaules. Ceux qui, dans la peur, courent chez le médecin, croyant qu'il a le «mauvais cœur», rentrent chez eux rassurés: les douleurs ne sont associées qu'aux muscles. Souvent, l'essoufflement, des douleurs constrictives ou des piqûres dans le cœur sont causés par des ballonnements, ce qui exerce une pression sur le cœur et altère ainsi sa fonction.

    Si vous pouvez lier la douleur dans la région cardiaque à la prise d'un aliment particulier ou à la famine, la cause peut être une maladie de l'estomac ou du pancréas. En outre, la cause de la douleur peut être un pincement de la racine du nerf cardiaque, une colonne vertébrale affaiblie, sa courbure, une ostéochondrose, etc..

    Les signes de névralgie à gauche du sternum sont souvent confondus avec des maladies du cœur et du système vasculaire. Malgré le fait que les pathologies ont leurs différences, de nombreuses personnes s'inquiètent de leur santé, ce qui conduit à divers troubles psycho-émotionnels. Pour prévenir la progression de la maladie, diverses méthodes de traitement sont prescrites, visant à éliminer le facteur étiologique et le tableau clinique des processus de la maladie..

    La névralgie du cœur se développe à la suite d'un pincement ou d'une irritation des fibres des nerfs intercostaux.

    L'inconfort dans la zone cardiaque augmente avec l'activité physique, la respiration, la toux, qui s'accompagne d'une sensation de compression des côtes. En outre, le patient peut présenter une hyperémie locale ou un blanchiment de la peau, ainsi que des contractions musculaires involontaires. Souvent, il peut y avoir des picotements dans la poitrine et un engourdissement de la peau entre les côtes.

    La douleur dans la poitrine à gauche, causée par des pathologies neurologiques, se développe à la suite d'un pincement ou d'une irritation des fibres nerveuses intercostales. Cela peut être noté sous un certain nombre de facteurs, parmi lesquels les plus communs sont:

    • blessures à la poitrine;
    • Spondylarthrite ankylosante;
    • hernie des disques intervertébraux;
    • tension prolongée des muscles intercostaux;
    • courbure vertébrale.

    Le développement de névralgies cardiaques est souvent associé à un surmenage psycho-émotionnel, une hypothermie, l'action d'agents infectieux ou une intoxication du corps. Rarement, une douleur à gauche de la poitrine est notée avec une lésion herpétique, une pleurésie ou la prise de certains médicaments.

    La plupart des gens confondent souvent douleur cardiaque et accès de névralgie intercostale. Pour éviter cela, il est nécessaire d'avoir une idée des signes en raison desquels ces pathologies diffèrent les unes des autres. Ceux-ci inclus:

    1. Lors d'une attaque de névralgie dans la région du cœur, la douleur s'intensifie avec l'activité physique, les respirations profondes, la toux, la palpation des côtes et les espaces entre elles. En cas de douleur cardiogénique, ces facteurs ne les affectent pas..
    2. Avec la névralgie intercostale, l'inconfort peut aller jusqu'au haut de la poitrine et se sentir sous les clavicules, le bas du dos et les omoplates. Des sensations désagréables peuvent survenir de plusieurs heures à plusieurs jours. Dans le cas de la névralgie cardiaque, les douleurs sont localisées derrière le sternum et peuvent parfois être transmises au bras gauche. Leur durée ne dépasse pas 10 à 15 minutes. Le syndrome douloureux avec ischémie est soulagé en prenant plusieurs comprimés de nitroglycérine.
    3. Les crises de névralgie intercostale ne s'accompagnent pas de changements dans la fréquence cardiaque et la pression artérielle, qui sont notés avec des violations du cœur.

    La névralgie du cœur pendant la grossesse est associée aux caractéristiques du corps de la femme pendant cette période. La figure se prête à de forts changements, qui consistent à déplacer le centre de gravité et à augmenter le poids corporel. En combinaison avec un déséquilibre hormonal, ces facteurs peuvent entraîner des douleurs thoraciques à gauche.

    Des sensations désagréables tirent. Ils augmentent avec le cours de la grossesse. Si la douleur apparaît dans les espaces intercostaux, vous devez demander l'aide d'un médecin afin que la pathologie n'interfère pas avec le cours de la grossesse.

    Diagnostique

    Si le patient a des sensations désagréables à gauche du sternum, le médecin recueille des plaintes. Pendant ce temps, il détermine la nature et la localisation de la douleur, ainsi que la présence de symptômes concomitants.

    Anévrisme aortique

    La manifestation des pathologies cardiovasculaires

    Angine de poitrine

    Cette condition survient généralement dans la vieillesse. Elle se produit en raison d'un faible apport de myocarde en oxygène et en nutriments. Cela se produit lorsque la circulation coronaire est perturbée. Les douleurs cardiaques commencent soudainement, les facteurs provoquants peuvent être l'excitation et le stress, l'activité physique (même la marche à un rythme rapide). L'attaque se termine lorsqu'une personne se repose et se calme. La nitroglycérine aidera à soulager la condition rapidement. Qu'est-ce que le patient peut ressentir d'autre:

    • la douleur pénètre le bras gauche ou sous l'omoplate, dans la mâchoire inférieure ou le cou;
    • la pression artérielle augmente;
    • il y a un symptôme similaire aux brûlures d'estomac, de la fièvre apparaît dans la poitrine.

    Les attaques sont généralement de courte durée.

    Péricardite

    La péricardite est une inflammation des tissus externes du cœur d'origine infectieuse. Les douleurs cardiaques sont l'un des principaux symptômes. Ils sont durables. Les symptômes associés aux douleurs cardiaques comprennent:

    • prostration;
    • augmentation de la température;
    • localisation non standard de la douleur - à droite;
    • accès de toux sanglante sèche.

    La douleur compressive dans la poitrine ne disparaît pas après la pilule de nitroglycérine. Le soulagement se produit lors du changement de position du corps: vous devez vous asseoir et vous pencher en avant.

    Myocardiostrophie

    Cela peut inclure tout un groupe de pathologies cardiologiques, qui sont basées sur une violation des processus métaboliques à l'intérieur du muscle cardiaque. Au début, il y a des douleurs à peine perceptibles, ternes et pressantes dans le cœur. Au fil du temps, ils s'intensifient et deviennent assez visibles. La douleur est ressentie en permanence.

    • les troubles mentaux;
    • ostéochondrose localisée dans la région cervicale ou thoracique;
    • sciatique thoracique;
    • hernie intervertébrale;
    • problèmes de tube digestif;
    • maladies pulmonaires;
    • certaines maladies de la peau (zona);
    • inflammation des tissus cartilagineux intercostaux (syndrome de Titz);
    • perturbations hormonales.

    Quelle est la différence entre les douleurs cardiaques et sans cœur? Le plus souvent, une véritable douleur cardiaque s'accompagne de troubles du rythme cardiaque, d'une teinte blanche ou bleuâtre de la peau, d'un essoufflement, de vertiges, d'évanouissements, de nausées ou de vomissements, de la propagation de la douleur dans l'avant-bras gauche, le dos ou la mâchoire inférieure.

    Dépression nerveuse prolongée caractérisée par l'apathie, la perte d'intérêt pour la vie, l'indifférence envers soi-même et les autres. Elle peut être provoquée par un fort choc émotionnel. Les douleurs dans ce cas sont longues et ne s'arrêtent pas même au repos. Ils peuvent donner au côté gauche du corps, en passant sur le cou et les épaules.

    • Dystonie végétative.

    Un des signes de la maladie est des crises de panique fréquentes. Ce sont des attaques soudaines et violentes de peur et de panique, qui sont souvent déraisonnables. Les douleurs compressives dans la zone cardiaque sont complétées par une transpiration excessive, une tachycardie, une faiblesse, des frissons, une respiration rapide, une pression artérielle élevée, des tremblements des extrémités.

    • La présence de diverses phobies chez l'homme.

    Quelqu'un a peur d'un espace clos ou ouvert, quelqu'un a peur d'être au sommet ou dans le noir, il y a des gens qui ont peur de la société. La cardiophobie est une peur constante de découvrir une maladie cardiaque en soi. Toutes ces conditions entraînent une agitation du système nerveux et des douleurs pressantes dans la poitrine..

    Il s'agit d'un autre type de névrose, dans laquelle une personne recherche constamment diverses maladies et pathologies. Il imagine ce qui n'est réellement pas là. Dans ce cas, la douleur survient lors du processus d'auto-suggestion.

    Une condition qui peut être appelée fausse angine de poitrine. Tous les symptômes sont similaires. Particularité: difficultés lors des mouvements de déglutition (comme si une boule dans la gorge était coincée). La cardionévrose est facilement éliminée avec des sédatifs; la nitroglycérine n'aide pas.

    Ces symptômes sont souvent exagérés et «programmés» par la personne elle-même inconsciemment. Le lieu de leur localisation est la moitié gauche de la poitrine, sa partie supérieure.

    Une telle maladie se manifeste par une douleur pressante dans la région interscapulaire, qui passe dans la région du cœur et peut également être ressentie dans les bras, les épaules et le cou. Dans la peau, des picotements sont souvent ressentis. La douleur survient lorsqu'une personne fait des mouvements brusques de la tête ou des mains. L'inconfort est également ressenti dans une longue position statique. La nuit, la douleur est également possible en raison de la compression pendant le sommeil, des terminaisons nerveuses entre les vertèbres.

    Cette maladie appartient au domaine des troubles périphériques du système nerveux. La douleur est pressante, elle peut être constante ou se manifester sous forme de convulsions. Il est localisé dans l'espace intercostal, s'étendant à la région thoracique. La douleur s'intensifie avec une légère pression sur la zone des côtes, ainsi que pendant les éternuements, la toux ou les mouvements.

    Le cartilage entre les disques vertébraux peut s'user et s'user. Dans ce cas, les nerfs sont pincés, ce qui entraîne des douleurs aiguës dans la poitrine, il est difficile d'inspirer et d'exhaler. Les symptômes sont très similaires à ceux de l'angine de poitrine. Une faiblesse musculaire est observée, les mains sont engourdies, la poitrine, le dos, la "chair de poule" sur la peau. La douleur est paroxystique.

    1. Problèmes digestifs.

    Ballonnements. Les gaz accumulés ne trouvent pas de sortie et commencent à serrer les organes internes. Le travail du système cardiovasculaire s'égare et une douleur pressante apparaît dans la région thoracique. C'est à l'étroit dans la nature. Mais une telle douleur est difficile à confondre avec une douleur cardiaque, car elle s'accompagne de signes évidents de troubles digestifs: lourdeur dans l'abdomen, grondements, troubles des selles, brûlures d'estomac ou éructations.

    Ce symptôme peut provoquer une gêne qui irradie vers le cœur. La douleur survient généralement en mangeant, en se penchant ou en se couchant. Il existe d'autres manifestations des brûlures d'estomac: il brûle dans la poitrine, un éructation désagréable avec un goût acide apparaît.

    Cette condition dure de plusieurs minutes à plusieurs heures..

    Pleurésie. Le processus inflammatoire des membranes pulmonaires qui tapissent l'organe de l'intérieur. La douleur thoracique est pressante, aiguë, augmente avec la toux ou la respiration profonde. Les sensations douloureuses sont légèrement réduites si vous vous allongez sur le côté droit et ne bougez pas, tandis que la respiration doit être superficielle. Dans cet état, il peut trembler, percer plus tard, l'affaiblissement de tout l'organisme se fait sentir.

    1. Embolie pulmonaire.

    Il y a une douleur aiguë semblable au pré-infarctus. De plus, vous pouvez remarquer une pâleur bleue ou excessive du visage, des difficultés à respirer, une faiblesse aiguë qui peut entraîner des évanouissements, un pouls faible, une hémoptysie. La cause de la pathologie est la formation d'un caillot sanguin qui bloque le mouvement du sang dans les artères.

    1. Bardeaux de teigne.

    La maladie est causée par le virus de l'herpès. Une éruption cutanée se propage sur la peau, souvent localisée sur les côtes. Les terminaisons nerveuses à cet endroit sont affectées par le virus, par conséquent, une augmentation de la température est possible dans cette condition..

    Inflammation du cartilage situé dans l'espace intercostal. Ce processus s'accompagne de douleurs soudaines et intenses dans la région de la poitrine qui, lorsqu'elles sont pressées sur la côte ou la poitrine, deviennent plus intenses. En général, la douleur est similaire à la manifestation de l'angine de poitrine..

    S'il y a des anomalies dans le travail des glandes surrénales et de la glande thyroïde qui produisent des hormones, une défaillance hormonale se produit. Le cœur commence à fonctionner dans un mode amélioré, la pression augmente, le rythme du pouls s'égare, il y a une douleur de la main gauche. La production excessive d'hormones ou leur manque provoque des douleurs dans la zone cardiaque de nature urgente.

    Leader absolu du nombre de décès dans le monde - maladies et pathologies des organes du système cardiovasculaire. Ils sont divisés en deux grandes catégories:

    Crise cardiaque et ischémie. Les artères, appelées coronaires, sont conçues pour fournir du sang au muscle cardiaque. Les dysfonctionnements causés par divers facteurs conduisent au fait que les muscles du principal organe humain cessent d'être pleinement enrichis en oxygène.

    Parfois, les vaisseaux sont obstrués en raison de la forte accumulation de cholestérol en eux, ce qui entraîne une violation de leur perméabilité. Les personnes à risque sont:

    • souffrant de diabète de diverses formes;
    • souffrant d'hypertension artérielle;
    • avoir des problèmes d'excès de poids;
    • ayant des prédispositions congénitales aux maladies du système cardiovasculaire, ainsi qu'aux fumeurs.

    Une crise cardiaque peut provoquer une douleur dans la région du bras gauche, de l'épaule gauche, du dos et de la cavité abdominale. De plus, ces conditions peuvent être aggravées par la présence de:

    • vomissement
    • la nausée
    • transpiration accrue;
    • essoufflement
    • brûlures d'estomac;
    • apathie;
    • vertiges
    • inconfort dans l'abdomen.

    Souvent, les femmes ménopausées deviennent victimes de telles conditions. L'équilibre hormonal change et une diminution des hormones provoque la survenue de maladies cardiovasculaires. Les femmes de plus de quarante ans doivent prendre régulièrement des médicaments spéciaux, qui sont dans chaque cas prescrits par un spécialiste.

    Les maladies non coronariennes sont plus insidieuses, plus difficiles à diagnostiquer, en particulier aux premiers stades. Ce sous-groupe de maladies comprend la péricardite, la myocardite, l'angine de poitrine, la dystonie neurocirculatoire, etc..

    Péricardite. Très souvent, c'est lui qui provoque une douleur aiguë et aiguë dans la poitrine à gauche. En soi, le péricarde est conçu pour protéger le cœur contre les surcharges et contribuer au remplissage naturel du sang.

    Des conditions douloureuses surviennent en raison de processus inflammatoires aigus dans cet organe. Une douleur aiguë aux coutures devient plus forte lorsque vous inspirez, et dans ce contexte, une personne peut également ressentir:

    • respiration difficile;
    • un changement brusque de la température corporelle;
    • évanouissement.

    Les attaques aiguës de douleur disparaissent quelque peu avec diverses inclinaisons du corps.

    L'angine de poitrine est une autre maladie grave dans laquelle le muscle cardiaque ne reçoit pas suffisamment d'oxygène. Cette maladie est caractérisée par des douleurs aiguës constantes sur le fond du rythme normal du muscle cardiaque. Les gens disent très souvent que leurs seins sont serrés comme un étau. Une poussée épisodique d'angine de poitrine peut survenir lors d'un effort physique intense. Lorsque le patient est au repos, la douleur diminue.

    Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite