ECG. Blocus de la branche antérieure du bloc de branche gauche (BPVLNPG)

Faites un test (examen) en ligne sur le thème "Troubles de la conduction cardiaque".

Avec le blocage de la branche antérieure de la jambe gauche du faisceau de His, l'excitation ne peut pas passer le long de la branche antérieure vers les sections supérieures de la paroi antérieure du ventricule gauche, ce qui conduit au même type de changements, quel que soit l'endroit où la violation est localisée. Par conséquent, en utilisant un ECG conventionnel, il est impossible de déterminer l'emplacement du blocus.

Avec le blocage de la branche antérieure des LDL, le cours de l'excitation dans le ventricule droit est normal. Dans le ventricule gauche, l'excitation se propage en deux temps: elle passe le long de la branche postérieure de la jambe gauche; il se propage ensuite aux parties supérieures du ventricule gauche, qui sont normalement alimentées par la branche antérieure des LDL. Le blocus de la branche antérieure de la LDLH se caractérise par une forte déviation de l'axe électrique du cœur vers la gauche, qui est souvent le seul signe de ce type de blocus. Les ratios sont les plus importants pour le diagnostic: SII> RII, RaVR≥Q (S)aVR.

Quant au degré de déviation de l'éos vers la gauche, les experts n'ont pas de consensus. La plupart considèrent une forte déviation de l'éos vers la gauche spécifique à ce blocus, lorsque l'angle alpha se situe à moins de -60 °. Dans ce cas, l'éos est perpendiculaire à l'affectation de aVR (RaVR= Q (S)aVR) Par conséquent, un rapport fiable de blocage de la branche antérieure de la jambe gauche du faisceau de His avec une forte déviation de l'éos vers la gauche est le rapport RaVR≥Q (S)aVR.

L'ECG dans diverses dérivations pour le blocage de la branche antérieure de LDL est montré dans la figure à droite. Le complexe QRS dans les dérivations I, aVL a la forme qR. Dans les affectations II, III, aVF - rS. Si qI, aVL absent, l'ECG dans ces dérivations ressemble à des ondes RI, aVL.

Les autres signes caractéristiques de blocage de la branche antérieure des LDL sont:

  • le complexe QRS n'est pas élargi ou légèrement élargi (de 0,01 à 0,02 s);
  • l'amplitude des dents du complexe QRS n'est pas modifiée;
  • dent tardive R est observéeaVR, plus son amplitude est grande, plus le blocus est important;
  • Des changements d'ECG dans les dérivations thoraciques peuvent ne pas être observés;
  • souvent en dérivations V5,6 L'ECG a la forme d'un RS ou d'un R;
  • parfois en dérivations V1,2 une encoche apparaît sur le genou ascendant de la dent S ou une petite dent r 'est enregistrée;
  • parfois dans les pistes V1-3 on observe une onde q, tandis que le complexe QRS a la forme qrS en l'absence d'infarctus du myocarde;
  • dans les dérivations V5,6 dent q souvent manquante;
  • dans la plupart des cas, le temps d'activation ventriculaire gauche dans la sonde aVL dépasse la même période dans la sonde V6.

Blocus incomplet de la branche antérieure de la jambe gauche

L'angle alpha indique un blocage incomplet de la branche antérieure des LDL s'il se situe dans la plage de -45 ° à -60 °. Dans ce cas, le rapport SII> RII, RaVR

Blocus des jambes du paquet de Ses

Parfois, un patient, ayant reçu une conclusion ECG d'un médecin, peut entendre qu'il a un bloc de faisceau. Cela peut provoquer certaines questions chez le patient, en particulier lorsqu'il s'agit d'un petit enfant, car chez les enfants, un blocage est parfois rencontré. Qu'est-ce que c'est - une maladie ou un syndrome, y a-t-il une menace pour la vie et la santé, ce qui doit être fait dans une telle situation, nous examinerons dans cet article.

La figure montre le système neuromusculaire du cœur

Ainsi, le faisceau de His fait partie du muscle cardiaque, qui se compose de fibres musculaires atypiques et comprend un tronc et deux jambes - gauche (ses branches avant et arrière) et droite. Le tronc est situé dans la partie supérieure du septum entre les ventricules et les jambes sont dirigées respectivement vers les ventricules droit et gauche, se brisant en minuscules fibres de Purkinje dans l'épaisseur du muscle cardiaque. La fonction de ces structures est de transmettre les impulsions électriques qui se produisent dans l'oreillette droite au myocarde des ventricules, les faisant se contracter selon un rythme correspondant au rythme des oreillettes. Si la conduction impulsionnelle est partiellement ou complètement perturbée, le blocage des jambes du faisceau de His se développe. Il s'agit de l'un des types de troubles de la conduction, survenant le plus souvent sans manifestations cliniques et caractérisés par un blocage complet ou partiel sur la voie des impulsions conductrices dans les ventricules du cœur. Elle survient chez 6 personnes sur mille, et après 55 ans - chez 2 personnes sur cent, plus souvent chez les hommes.

On distingue les types de blocus suivants:

- poutre unique - blocage de la jambe droite; blocus de la branche antérieure ou postérieure de la jambe gauche;
- deux faisceaux - blocage des deux branches de la jambe gauche; blocus de la jambe droite avec une branche de la jambe gauche;
- trois faisceaux - blocage des jambes droite et gauche.

Chacun de ces types de blocus peut être complet ou incomplet. De plus, le blocage peut être constant, intermittent (se produisant et disparaissant lors de l'enregistrement d'un ECG), transitoire (non enregistré sur chaque électrocardiogramme) ou alterné (changement du blocage de différentes jambes lors de l'enregistrement d'un ECG).

Causes du blocus des jambes du faisceau de His

Les troubles de la conduction à l'intérieur des ventricules peuvent être causés par des maladies telles que:

- anomalies cardiaques congénitales et acquises - sténose valvulaire aortique et mitrale, sténose pulmonaire, sténose et coarctation de l'orifice aortique, insuffisance valvulaire aortique, anomalie septale auriculaire
- cardiomyopathies, dystrophies myocardiques d'origines diverses - endocriniennes (thyrotoxicose, diabète sucré), métaboliques (anémie), aliments (alcoolisme, obésité), auto-immunes (lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde)
- maladie coronarienne
- la cardiosclérose, résultat de nombreuses maladies cardiologiques, conduit au remplacement d'une partie des fibres musculaires par du tissu cicatriciel, y compris des fibres musculaires atypiques
- myocardite d'origine virale ou bactérienne
- lésions cardiaques avec rhumatisme - endocardite, myocardite
- infarctus du myocarde
- hypertension artérielle de longue durée entraînant une hypertrophie myocardique
- intoxication glycosidique cardiaque
- embolie pulmonaire
- maladies pulmonaires chroniques (bronchite obstructive chronique, emphysème pulmonaire, asthme bronchique sévère), conduisant à la formation d'un cœur pulmonaire - stase sanguine dans l'oreillette droite et le ventricule avec leur hypertrophie et leur expansion

Chez les jeunes enfants et les adolescents, un bloc droit unique à faisceau unique incomplet peut accompagner des anomalies mineures du cœur (corde supplémentaire dans le ventricule gauche, fenêtre ovale ouverte, prolapsus valvulaire mitral), et en l'absence de lésions cardiaques organiques, il est considéré comme une variante normale.

Le bloc gauche à un ou deux faisceaux est presque toujours associé à des cardiopathies acquises plutôt qu'à des cardiopathies congénitales et ne peut être considéré comme une variante de la norme.

Les symptômes du blocus des jambes du faisceau de His

Le blocus à faisceau unique droit, en règle générale, ne se manifeste en rien et est détecté par hasard lors du passage d'un ECG prévu. La présence de plaintes telles que l'essoufflement, des douleurs cardiaques, des sensations d'interruptions du travail du cœur, une fatigue accrue, peut être due à la maladie sous-jacente qui a provoqué le blocus.

Avec l'hémiblocade gauche antérieure ou postérieure (l'une des branches), les manifestations cliniques sont également minimes et sont causées par la maladie sous-jacente.

Un bloc gauche complet peut se manifester par une sensation de palpitations, des vertiges, des douleurs cardiaques. Elle peut être causée par des changements massifs dans le muscle cardiaque du ventricule gauche, par exemple, un infarctus aigu du myocarde.

Le blocage à trois faisceaux est causé par un blocage complet ou incomplet sur le trajet de l'impulsion. Un blocus incomplet est caractérisé par un retard des impulsions arrivant aux ventricules et conduites à travers plusieurs fibres intactes, et un blocage complet est l'absence d'impulsions aux ventricules et l'apparition d'un point focal d'excitation ectopique (situé pas si nécessaire), avec séparation complète des oreillettes et des ventricules, qui sont réduits dans leur rythme avec une fréquence de 20 à 40 battements par minute. Cette fréquence de contractions est beaucoup plus faible que la normale et ne peut pas fournir une décharge adéquate de sang dans l'aorte. Elle se manifeste cliniquement par des étourdissements fréquents, une sensation d'interruption du travail cardiaque et une tendance à l'évanouissement due à une forte diminution du débit sanguin cérébral (attaques de Morgagni - Edems - Stokes). Peut entraîner des complications potentiellement mortelles ou entraîner une mort cardiaque subite..

Diagnostique

Cette violation de la conductivité peut être détectée par électrocardiographie standard. Les autres tactiques du médecin dépendent du type de blocus identifié..

Si un blocage droit incomplet est constaté et en l'absence de maladies cardiologiques, le médecin peut le considérer comme une variante de la norme physiologique et ne pas prescrire de méthodes d'examen supplémentaires.

Les blocages à deux faisceaux nécessitent un examen plus détaillé du patient. Si un bloc gauche complet est détecté sur l'ECG pour la première fois dans la vie, une hospitalisation immédiate à l'hôpital est nécessaire, même si le patient ne se plaint pas, car cette condition est due à des processus étendus dans le myocarde. Il est préférable de connaître l'âge de ces processus (cardiosclérose chronique ou infarctus aigu du myocarde, en particulier sa forme indolore) dans un hôpital sous la surveillance de médecins. En outre, les manifestations d'un tel blocage sur l'ECG masquent l'ECG, les critères d'infarctus du myocarde, de sorte que le médecin ne peut tout simplement pas confirmer ou nier l'infarctus uniquement par le cardiogramme. Blocage gauche complet existant depuis longtemps en l'absence d'une détérioration au cours de la maladie sous-jacente ne nécessitant pas de surveillance stationnaire.

Le blocage à trois faisceaux est une indication d'hospitalisation d'urgence pour un examen plus complet et une résolution du problème de la chirurgie cardiaque.

Les signes de blocage de l'ECG sont:

- blocus de la jambe droite. Dans les dérivations droites (V 1, V2), complexes en forme de M de type Rsr ou rSR, dans les dérivations gauche (V5, V6) l'onde S est large, dentelée, le complexe QRS est supérieur à 0,12 s

- blocus de la jambe gauche. Dans les dérivations gauches (V5, V6, I,), complexes ventriculaires déformés élargis sans onde Q avec un sommet divisé de l'onde R, dans les dérivations droites (V1, V2, III,) complexes déformés avec un pic d'ondes S divisé, la largeur du complexe est supérieure à 0,12 s

- blocus à trois faisceaux - signes de blocus droit et gauche, signes de blocus auriculo-ventriculaire de degré I, II, III.

Parmi les méthodes d'examen supplémentaires en clinique ou en service de cardiologie, le patient peut être affecté à des méthodes de diagnostic de routine - analyses sanguines générales, analyses d'urine, analyses sanguines biochimiques, ainsi que:

  • Une surveillance ECG quotidienne est indiquée pour détecter le blocage transitoire pendant la journée.
  • L'électrocardiographie transœsophagienne aide à diagnostiquer les troubles du rythme avec un ECG non informatif
  • L'échocadiographie diagnostique la pathologie cardiaque organique, estime la fraction d'éjection, la contractilité myocardique.
  • La TDM du cœur (tomodensitométrie multispirale) ou l'IRM du cœur (imagerie par résonance magnétique) peuvent être indiquées dans des cas controversés et peu clairs sur le plan diagnostique pour détecter une maladie cardiaque.

Traitement pour le blocage des jambes du faisceau de His

Il n'y a pas de traitement médicamenteux spécifique pour ce trouble de la conduction. Les patients présentant un blocage de la jambe droite du faisceau de His en l'absence de la maladie sous-jacente n'ont pas besoin de traitement. Les groupes de médicaments suivants peuvent être prescrits aux patients présentant un blocage à un ou deux faisceaux pour le traitement de la maladie sous-jacente:

- vitamines - thiamine (vitamine B1) avec acide lipoïque, riboflavine (vitamine B2), acide nicotinique (vitamine PP)
- antioxydants - ubiquinone, carnitine, mexidol, preductal
- sédatifs à base de plantes (millepertuis, agripaume, valériane, sauge)
- antihypertenseurs pour le traitement de l'hypertension artérielle - inhibiteurs de l'ECA (périndopril, lisinopril), antagonistes des récepteurs de l'angiotensinogène II (losartan, valsartan), bêta-bloquants (bisoprolol, aténolol), antagonistes des canaux calciques (amlodipine, vérapamil). Les deux derniers groupes doivent être prescrits avec prudence, car ils réduisent la fréquence cardiaque
- médicaments antiangineux pour le traitement des maladies coronariennes - nitrates à action courte et longue (nitroglycérine, isoket, cardicet, monochinque)
- agents antiplaquettaires pour prévenir la thrombose dans le cœur et les vaisseaux sanguins - aspirine, cardiomagnyl, thrombo Ass
- médicaments hypolipidémiants pour normaliser le cholestérol - statines (rosuvastatine, atorvastatine, simvastatine)
- diurétiques et glycosides cardiaques dans le développement de l'insuffisance cardiaque chronique - indapamide, diuver, lasix; digoxine de strophanthine
- médicaments pour le traitement des maladies du système bronchopulmonaire qui ont provoqué le développement des agonistes adrénergiques et des glucocorticostéroïdes "pulmonaires" cardiaques (berotek, berodual, spiriva, beclacone)
- antibiotiques, médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens pour l'inflammation des membranes du cœur - pénicilline; nimésulide, diclofénac

En plus du médicament, une méthode chirurgicale de traitement du blocage est utilisée, qui consiste à installer un stimulateur cardiaque (EX) sur le patient. Le blocage complet droit, en particulier en combinaison avec l'hémiblocade gauche (blocage d'une branche de la jambe gauche), et le blocage gauche complet, qui s'est développé dans la période aiguë d'infarctus du myocarde (10-14 jours), sont une indication de stimulation temporaire en insérant une électrode à travers la veine centrale dans la droite ventricule. Un bloc à trois faisceaux avec un bloc auriculo-ventriculaire complet, un rythme rare de contractions ventriculaires et avec des attaques de Morgagni-Edems-Stokes (attaques de perte de conscience) est une indication de stimulateur cardiaque continu (implantation d'un stimulateur cardiaque artificiel ou cardioverter-défibrillateur).

Son mode de vie de blocage de bundle

Un patient avec un blocage de la jambe droite sans manifestations cliniques et sans maladie cardiaque peut mener un mode de vie sain avec l'activité physique habituelle. En présence de la maladie sous-jacente qui a provoqué le blocage à deux ou trois faisceaux, vous devez limiter le stress et le stress, vous détendre davantage, bien manger, vous débarrasser des mauvaises habitudes.

Lors de l'installation d'un EX, le patient doit toujours avoir sur lui la carte du propriétaire du stimulateur cardiaque pour éviter les effets proches d'appareils électriques et d'un téléphone portable sur la zone d'implantation. Par exemple, ne vous appuyez pas contre le téléviseur, parlez au téléphone, en le pressant contre l'oreille du côté opposé, placez le sèche-cheveux ou le rasoir électrique à moins de 10 cm de la zone d'implantation.

Le patient doit consulter le médecin une fois par an pour subir un ECG ou plus souvent si prescrit par le médecin traitant. Lors de l'installation d'EX, la première visite chez le médecin - chirurgien cardiaque et arythmologue après la sortie aura lieu trois mois plus tard, puis six mois plus tard, puis deux fois par an.

Complications

Les complications comprennent la tachycardie ventriculaire paroxystique, la fibrillation ventriculaire, l'asystolie (arrêt de l'activité cardiaque - mort cardiaque subite). Les complications de la maladie sous-jacente chez un patient bloqué peuvent être une insuffisance cardiaque aiguë et chronique, des complications thromboemboliques (embolie pulmonaire, accident vasculaire cérébral).

La prévention du développement de complications est un examen opportun, des visites régulières chez le médecin et la mise en œuvre de toutes ses prescriptions, en particulier pour les patients atteints de maladies cardiaques et vasculaires.

Prévoir

En résumant tout ce qui a été écrit, nous pouvons dire que le blocage du faisceau de His n'est pas une maladie, mais un symptôme de maladie cardiaque, qui est soit détecté sur l'ECG, soit se manifeste cliniquement. Pour savoir quelles conséquences peut avoir tel ou tel type de blocage, il faut tenir compte du fait que le pronostic dépend de la maladie qui a conduit au développement du bloc.

Avec un blocage droit à un faisceau et l'absence de pathologie cardiaque ou pulmonaire, le pronostic est favorable. Avec le développement d'un blocage complet de la jambe gauche dans un contexte d'infarctus du myocarde, le pronostic est mauvais, car la mortalité atteint 40 à 50% dans la période aiguë d'infarctus du myocarde. Le pronostic d'un blocage à trois faisceaux est également défavorable, car la probabilité de développer une asystolie augmente.

Blocus de la jambe gauche de P. Gisa

Blocus du bloc de branche gauche (BLNPG)

Le niveau de dégâts avec blocage du bloc de branche gauche

  • Son paquet
  • jambe gauche elle-même
  • défaite simultanée de 2 branches principales
  • branches périphériques

Étiologie

Dommages myocardiques diffus:

  • coronarogénique - ischémie, kaodiosclérose, fibrose
  • pathologie myocardique structurale non coronarogène - cardiomyopathie dilatée (DCMP), cardiomyopathie hypertrophique (HCMP), dysplasie arythmogène du ventricule droit (ADP), sarcoïdose, amyloïdose.

Pathologie des voies de sortie du ventricule gauche - hypertrophie ventriculaire gauche (LVH), cardiomyopathie hypertrophique (HCMP), défauts élevés du septum interventriculaire, chirurgie de la valve aortique, coarctation aortique.

Figure. 1. Blocage du bloc de branchement du faisceau gauche dans les câbles standard.

Mécanisme de développement

Tout d'abord, l'excitation couvre le septum interventriculaire, puis, le long de la jambe droite inchangée, l'excitation atteint le ventricule droit, et enfin, l'excitation couvrira le ventricule gauche bloqué. De plus, l'excitation ne viendra pas au ventricule gauche le long de la jambe gauche, car le passage à travers est perturbé, et à travers le réseau de fibres de Purkinje du ventricule droit. Il y a non seulement un retard dans le ventricule gauche, mais aussi une violation de toute la séquence de dépolarisation.

Traitement

  • exclusion des médicaments qui provoquent un ralentissement de la conduction
  • en cas de bradycardie symptomatique, l'installation d'un stimulateur cardiaque continu (PEX) est recommandée
  • thérapie de resynchronisation en présence d'insuffisance cardiaque et d'une diminution de la fraction d'éjection du ventricule gauche
  • traitement conservateur en l'absence de manifestations cliniques

Modifications de l'ECG

  • augmentation de la durée totale du complexe QRS ≥0,12 sec (120 ms)
  • Délai V5, V6 ≥0,08 sec
  • la présence dans les dérivations V5, V6, I, aVL de complexes ventriculaires élargis et déformés de type R à sommet fendu ou large
  • la présence dans les dérivations V1, V2, III, aVF de complexes ventriculaires déformés élargis, ayant la forme de QS ou rS avec un sommet divisé ou large de l'onde S.
  • dans les dérivations V5, V6 discordantes par rapport au déplacement complexe QRS du segment RS-T et de l'onde T asymétrique négative ou biphasée
  • déviation de l'axe électrique du cœur (EOS) vers la gauche
  • absence d'une dent de q dans les affectations I, V6

Figure. 2. Blocus de la jambe gauche du faisceau de His et AV bloc 1 degré.

Blocage incomplet du bloc de branche gauche

Avec un blocus incomplet, la propagation de l'impulsion est retardée, le début de la dépolarisation ventriculaire est associé à une excitation qui a passé le long de la jambe droite, mais une partie plus ou moins grande du ventricule gauche est excitée par une impulsion qui est venue le long de la jambe gauche. L'asynchronisme n'est pas si prononcé.

Modifications de l'ECG

  • il n'y a pas d'onde q dans les dérivations V5, V6, I - une condition préalable
  • Complexe QRS jusqu'à 12 sec
  • dentelure sur l'onde R dans les dérivations V5, V6
  • Déclin du segment ST, onde T (+ -)

Le blocage incomplet de la jambe gauche est similaire à l'hypertrophie du ventricule gauche, mais avec l'absence de l'onde Q avec une onde R élevée.

Figure. 3. Blocage incomplet du bloc de branche gauche

Blocage complet du bloc de branche gauche

Critères ECG pour le blocage complet des LDL

  • Complexe QRS> 0,12 s
  • dans les dérivations V1, V2: complexe de type QS ou rS
  • dans les dérivations V5, V6: onde R
  • il n'y a pas d'onde q dans les dérivations I, V6

Traitement

Conditions pour la thérapie de resynchronisation (CPT):

  • Complexe QRS ≥140 ms (mari) et complexe QRS ≥130 ms (femmes)
  • dentelure ≥2 fils (V1, V2, V5, V6, I, aVL)

Critères ECG pour le diagnostic de l'infarctus du myocarde dans le contexte d'un blocage complet de la jambe gauche de P. His

  • Élévation du segment ST> 1 mm + onde T positive dans les dérivations I, aVL, V5 et V6
  • Dépression> 1 mm dans les fils V1, V2 ou V3
  • élévation du segment> 5 mm dans les dérivations V2-V4
  • sensibilité 78%, spécificité 90%

Figure. 4. Le stade aigu de l'infarctus du myocarde de la région septale antérieure du ventricule gauche avec blocage complet de la jambe gauche du faisceau de His

Blocus de la branche antéropostérieure de la jambe gauche du faisceau de His (BPVV LNPG)

Étiologie

Les processus pathologiques se produisent dans la partie gauche du septum interventriculaire, dans la région des valves aortiques ou distalement dans les branches périphériques de la branche antérieure (paroi antérolatérale du ventricule gauche):

  • maladie coronarienne (CHD)
  • infarctus aigu du myocarde
  • hypertrophie ventriculaire gauche (LVH)
  • cardiomyopathie hypertrophique (HCMP)
  • défaut septal ventriculaire (DMS).

Mécanisme de développement

Le blocage de la branche antéropostérieure de la jambe gauche du faisceau de His conduit à une excitation ultérieure du ventricule gauche antéropostérieur.

Traitement

Il n'y a pas de traitement spécifique pour le blocage de la branche antéropostérieure de la jambe gauche du faisceau de His. La maladie sous-jacente doit être traitée.

Modifications de l'ECG

  • Complexe QRS jusqu'à 0,12 s
  • écart prononcé de l'axe électrique du cœur vers la gauche - entre -30 et -90 °
  • Dans les pistes standard:
  • complexes QRS majoritairement positifs (petite onde q et onde R élevée) dans les dérivations aVL, I.
  • complexes QRS majoritairement négatifs (petites ondes R et ondes S profondes) dans les dérivations aVF, II, III
  • à la fin de la dépolarisation, du jagging terminal ou de l'épaississement des lignes dans les dérivations aVL, III.
  • approfondissement des dents q dans les dérivations aVL, I avec une durée allant jusqu'à 0,03-0,04 s.
  • dans les dérivations V5, V6: diminution de l'amplitude de l'onde R, puis une onde S en retrait prononcée suit, et l'onde q est perdue
  • V1, V2: peut perdre l'onde r. Toujours dans les dérivations de V1 à V2, des complexes se forment sous la forme de QS, qrS.
  • l'apparition d'une onde R élevée (V2, V3), qui diminue progressivement dans les dérivations thoraciques gauches.

Blocus de la branche antéropostérieure de la jambe gauche du faisceau de Son

Blocus de la branche postérieure inférieure de la jambe gauche du faisceau de His (BZNV LNPG)

Étiologie

  • maladie coronarienne
  • malformations cardiaques
  • hypertrophie ventriculaire gauche
  • cardiomyopathie hypertrophique
  • cardiomyopathie dilatée
  • maladies pulmonaires

Mécanisme de développement

Le blocage de la branche postérieure de la jambe gauche du faisceau de His conduit à une excitation ultérieure des parties postérieures du ventricule gauche.

Traitement

Traitement de la maladie sous-jacente, pas de traitement spécifique.

Figure. 6. Blocus de la branche postérieure de la jambe gauche du faisceau de Son

Modifications de l'ECG

  • Complexe QRS jusqu'à 0,12 s (normal), une repolarisation normale des ventricules se produit (segment ST et onde T). Déviation marquée de l'axe électrique du cœur vers la droite (entre 120 ° et 180 °).
  • déviation de l'EOS vers la droite (120 °, en l'absence d'hypertrophie ventriculaire gauche)
  • complexes QRS majoritairement positifs (petite onde q et onde R élevée), dans les dérivations II, III, aVF.
  • complexes QRS majoritairement négatifs (petite onde r et S profond) dans les dérivations aVL, I
  • l'absence d'autres raisons provoquant le mélange de l'axe électrique du cœur vers la droite. Ces raisons peuvent être: hypertrophie ventriculaire gauche, emphysème pulmonaire, infarctus latéral)
  • L'écart EOS atteint un degré moindre (jusqu'à 120 °), mais avec un contrôle dynamique, l'EOS dévie vers le bas et vers la droite de plus de 40 ° par rapport à la position initiale.

Blocus des jambes du paquet de Ses

Le blocage des jambes du faisceau de His est une maladie qui se manifeste comme une violation de la conduction de l'excitation (impulsion nerveuse) le long des tissus du cœur. Elle survient dans plus de 0,5% de la population, la fréquence augmente avec l'âge: chez les personnes de plus de 60 ans est de 1-2%.

Un patient sur cinq ayant reçu un diagnostic d'infarctus du myocarde présente déjà des anomalies ou se développe dans le contexte d'une affection aiguë.

Le faisceau de His (faisceau auriculo-ventriculaire ou auriculo-ventriculaire) est représenté par des fibres musculaires atypiques; il conduit des impulsions nerveuses qui se produisent dans les tissus de l'oreillette droite, du stimulateur cardiaque à travers les oreillettes jusqu'aux ventricules, déterminant la force et la fréquence cardiaque. Dans le septum interatrial, le faisceau de His est divisé en jambes droite et gauche (la gauche a des branches antérieure et postérieure), se propageant dans le myocarde des ventricules correspondants par les plus petits éléments structurels - fibres de Purkinje.

En cas de violation de l'excitation le long des fibres du faisceau His (ralentissement ou blocage, partiel ou complet), la séquence, la vitesse et la force de l'excitation et de la contraction des tissus cardiaques changent ou la contractilité myocardique souffre dans une zone limitée.

Causes et facteurs de risque

Les raisons qui peuvent provoquer une violation de l'excitation le long des structures du faisceau de His sont divisées en cardiaques et extracardiaques.

Le blocus cardiaque provoque:

  • anomalies cardiaques congénitales et acquises (sténose de l'orifice aortique, artère pulmonaire, orifice auriculo-ventriculaire gauche, coarctation ou rétrécissement segmentaire, orifice aortique, insuffisance de l'aorte, valves mitrales, valve pulmonaire, anomalies septales auriculaires);
  • cardiomyopathie (y compris cardiomyopathie obstructive hypertrophique);
  • maladie de l'artère coronaire;
  • changements dystrophiques dans le myocarde;
  • calcification idiopathique du système de conduction cardiaque;
  • Syndrome de Brugada;
  • changements fibreux dans les jambes du faisceau de His;
  • maladie coronarienne (y compris l'infarctus du myocarde);
  • cardiosclérose (y compris post-infarctus);
  • La maladie de Levy;
  • insuffisance cardiaque;
  • myocardite;
  • endocardite;
  • hypertrophie myocardique ventriculaire gauche.

Un patient sur cinq avec un diagnostic d'infarctus du myocarde a déjà un blocage des jambes du faisceau de His ou se développe dans le contexte d'une condition aiguë.

  • intoxication par des médicaments du groupe des glycosides cardiaques, la quinidine, les bêta-bloquants;
  • la thyréotoxicose;
  • un déséquilibre électrolytique;
  • diabète sucré sévère ou persistant;
  • Déficience en fer;
  • syndrome métabolique;
  • obésité nutritionnelle;
  • maladie alcoolique chronique;
  • maladies auto-immunes (polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé, thyroïdite auto-immune);
  • embolie pulmonaire;
  • maladie pulmonaire obstructive chronique (bronchite obstructive, asthme bronchique);
  • longue expérience de tabagisme.

Formes de la maladie

Conformément à la structure anatomique du faisceau auriculo-ventriculaire, les types de blocages suivants sont distingués:

  • poutre unique - l'une des structures souffre (la jambe droite du faisceau de His, branche antérieure ou postérieure de la jambe gauche);
  • dvuhpuchkovaya - une défaite combinée de la jambe droite et de l'une des branches de la gauche ou une violation de la conduction des influx nerveux le long des deux branches de la jambe gauche;
  • trois faisceaux - défaite simultanée des jambes droite et gauche du faisceau de His.

Avec un blocage du bloc de branche gauche et un blocage complet à trois faisceaux, le pronostic est défavorable. La mortalité dans ce cas est multipliée par 5, la survie moyenne est de 3,3 ans.

Symptômes

Le blocage de la jambe droite du faisceau de His est asymptomatique et est une découverte aléatoire, révélée par les résultats d'une étude ECG lors d'un examen médical de routine, d'un examen physique ou d'un traitement pour d'autres maladies.

Les blocages gauches à faisceau unique (antérieur ou postérieur) ne présentent pas non plus de manifestations cliniquement significatives.

Le blocus de la jambe gauche du faisceau de His présente des symptômes de la maladie qui l'a provoquée, le plus souvent:

  • diminution de la tolérance à l'exercice;
  • essoufflement avec léger effort physique;
  • interruptions du travail du cœur;
  • palpitations;
  • douleur au coeur;
  • changement des tonalités cardiaques lors de l'auscultation [ton I affaibli ou allongé (dans 70% des cas), moins souvent (16% des cas) - son éclatement, éclatement du ton II (80%)].

Le blocus à trois faisceaux présente les manifestations cliniques les plus graves:

  • fréquence cardiaque extrêmement basse - 20–40 battements / min;
  • essoufflement aigu au repos;
  • interruptions du travail du cœur;
  • troubles du rythme cardiaque;
  • vertiges;
  • épisodes à court terme de perte de conscience;
  • cyanose cutanée.

Diagnostique

Les principales mesures diagnostiques:

  • électrocardiographie;
  • surveillance ECG quotidienne;
  • examen électrophysiologique transœsophagien du cœur.

Le blocage du bloc de branche est présent dans plus de 0,5% de la population, la fréquence augmente avec l'âge: chez les personnes de plus de 60 ans, c'est 1-2%.

Les méthodes de recherche en laboratoire ne permettent pas de diagnostiquer le blocage des jambes du faisceau de His et peuvent être utilisées pour identifier la maladie sous-jacente qui a conduit à une perturbation de la conduction.

Traitement

Il n'y a pas de traitement spécifique pour cette pathologie; tout d'abord, la principale maladie est corrigée par les nitrates, les glycosides cardiaques, les antihypertenseurs.

Avec le blocage de la jambe droite du faisceau de His en l'absence de la maladie sous-jacente, la pharmacothérapie n'est pas montrée.

Avec un blocage de la jambe gauche ou un blocage à trois faisceaux, le traitement suivant est prescrit:

  • préparations de vitamines du groupe B;
  • antioxydants et antihypoxants;
  • agents antiplaquettaires;
  • médicaments hypolipidémiants.

Avec l'inefficacité de la pharmacothérapie, un traitement chirurgical est indiqué.

Complications et conséquences possibles

Les complications du blocus des jambes du faisceau de His peuvent être:

  • troubles du rythme cardiaque;
  • insuffisance cardiaque;
  • thromboembolie;
  • insuffisance cardiaque aiguë.

Prévoir

Le pronostic dépend de la gravité de la maladie sous-jacente. Avec un blocus monofaisceau ou un blocus de la jambe droite, le pronostic est favorable.

Avec le blocage de la jambe droite du faisceau de His en l'absence de la maladie sous-jacente, la pharmacothérapie n'est pas montrée.

Le blocus du bloc de branche gauche et le blocus complet à trois faisceaux sont pronostiques moins favorables. La mortalité dans ce cas augmente 5 fois, la survie moyenne est de 3,3 ans; avec une taille normale du cœur, elle s'allonge à 4,3 ans, avec une augmentation de la taille du cœur, la survie moyenne est raccourcie à 2,5 ans.

Le pronostic est aggravé par une insuffisance cardiaque, une cardiomégalie, une angine de poitrine, des antécédents d'infarctus du myocarde, une fibrillation auriculaire, une déviation de l'axe électrique gauche.

Enregistré dans l'infarctus aigu du myocarde, que ce soit avant une crise cardiaque ou développé en relation avec lui, le blocage de la jambe gauche du faisceau de His augmente la mortalité des patients jusqu'à 60%.

Formation: supérieur, 2004 (GOU VPO «Kursk State Medical University»), spécialité «Médecine générale», qualification «Doctor». 2008-2012 - Doctorante, Département de Pharmacologie Clinique, SBEI HPE "KSMU", candidate aux sciences médicales (2013, spécialité "Pharmacologie, Pharmacologie Clinique"). 2014-2015 - recyclage professionnel, spécialité "Management in Education", FSBEI HPE "KSU".

Les informations sont compilées et fournies à titre informatif uniquement. Consultez votre médecin dès les premiers signes de maladie. L'automédication est dangereuse pour la santé.!

Blocus de la jambe gauche du faisceau de His: types, causes, symptômes, traitement

En décodant l'électrocardiogramme, les patients voient souvent la conclusion d'un «blocage de la jambe gauche du faisceau de His». Ce diagnostic soulève de nombreuses questions et préoccupations. Quelle est cette structure cardiaque? Quel est le danger de son blocus et comment reconnaître son occurrence? Dans l'article, nous allons essayer d'analyser le syndrome de blocage de cet élément cardiaque dans un langage aussi détaillé et simple que possible..

Quel est le paquet de Son?

Les contractions myocardiques sont effectuées en raison du système de conduction du cœur. Il s'agit d'un ensemble de cardiomyocytes spéciaux dans lesquels se produit l'excitation et de fibres à travers lesquelles des impulsions sont conduites vers toutes les structures du cœur.

La première vague d'excitation, qui définit le rythme de base du cœur, est générée par le nœud sinusal situé au sommet de l'oreillette droite. L'impulsion passe à travers le myocarde des oreillettes, la faisant se contracter, ainsi que le long des trois voies inter-nodales jusqu'au nœud auriculo-ventriculaire. Il est localisé dans le septum interauriculaire et est responsable de la propagation de l'excitation à travers les ventricules. Une impulsion électrique du nœud AV atteint le myocarde à travers les fibres du faisceau His. Son tronc se brise au tout début du septum interventriculaire en deux jambes - la droite et la gauche, s'étendant aux sections correspondantes du myocarde ventriculaire. La jambe gauche dans l'épaisseur du muscle cardiaque est divisée en branches antérieures et postérieures. Le faisceau de ses extrémités avec de nombreuses branches - fibres de Purkinje qui pénètrent dans la paroi musculaire des ventricules.

Ainsi, le faisceau His est un fragment du système de conduction du cœur qui est responsable de la propagation de l'impulsion électrique et de la contraction des ventricules. La violation de la conduction le long de son tronc ou de ses branches individuelles est appelée blocage. Dans la Classification internationale des maladies de la dixième révision, les BLNPG se trouvent dans la section I44 (code CIM-10 I44.4 - I44.7)

Types de blocus

Le niveau d'endommagement est déterminé par le département du faisceau, dans lequel l'excitation du nœud AV cesse d'être effectuée. On distingue les types de blocus suivants du paquet de His:

  • faisceau unique - violation de la propagation d'une impulsion électrique le long de la jambe droite ou l'une des branches (arrière ou avant) de la jambe gauche,
  • à deux faisceaux - l'excitation du tronc principal du faisceau His n'atteint pas les deux branches de la jambe gauche ou l'une des branches et la jambe droite,
  • trois faisceaux - une seule lésion des deux jambes.

N'importe lequel des 3 types de blocus peut être complet (la conduction est complètement interrompue) ou partiel (la conduction est ralentie). Cela se traduit par des changements caractéristiques sur l'ECG. De plus, les types de blocage suivants du faisceau His sont enregistrés sur le cardiogramme:

  • constante - les signes ECG de perturbation de la conduction dans le faisceau sont constamment affichés,
  • intermittent - le blocus apparaît et disparaît pendant l'enregistrement d'un cardiogramme,
  • transitoire - les modifications ne sont pas enregistrées à chaque enregistrement ECG,
  • en alternance - pendant l'enregistrement ECG, différents types de blocage se remplacent.

Causes courantes de blocage des LDL

La violation de la conductivité dans les fibres du faisceau de His peut se produire à la fois pour des raisons cardiaques et extracardiaques. Les maladies du système cardiovasculaire dans lesquelles ce syndrome peut survenir sont:

  • Anomalies cardiaques: sténose ou insuffisance valvulaire aortique, régurgitation mitrale, anomalies septales auriculaires ou interventriculaires,
  • Formes chroniques d'ischémie cardiaque, en particulier en combinaison avec l'hypertension artérielle,
  • Infarctus aigu du myocarde,
  • Inflammation de la membrane musculaire du cœur (myocardite) d'origines diverses,
  • Cardiopathie rhumatismale,
  • Cardiomyopathies de toute genèse.

Les causes extracardiaques de blocage sont des maladies dans lesquelles se produisent des dommages secondaires au myocarde ventriculaire (hypertrophie, transformation dystrophique). Ceux-ci inclus:

  • Maladies du système respiratoire, accompagnées d'une obstruction grave des poumons: emphysème, maladie pulmonaire obstructive chronique, bronchectasie, asthme bronchique sévère. Conduire au développement d'un cœur "pulmonaire" - hypertrophie myocardique.
  • Thromboembolie pulmonaire (EP).
  • Intoxication à l'alcool et aux drogues entraînant des dommages importants au myocarde.
  • Maladies thyroïdiennes accompagnées de thyréotoxicose.
  • Obésité associée à l'hypertension artérielle et aux maladies vasculaires athérosclérotiques.

Blocus de la branche antérieure de la branche gauche du faisceau

En cas de passage altéré du pouls à travers la branche avant gauche du PG, l'excitation n'atteint pas la paroi antérolatérale du ventricule gauche. Le blocage de la branche antérieure du bloc de branche gauche se produit lorsque:

  • infarctus aigu du myocarde antérieur ou antérolatéral,
  • expansion marquée des parois du VG en raison de l'hypertension, d'une cardiopathie valvulaire,
  • myocardite d'origine rhumatismale et infectieuse,
  • cardiomyopathies.

Blocus de la branche postérieure du bloc de branche gauche

Il est moins fréquent que les dommages à la branche antérieure. Une impulsion électrique ne s'étend pas au VG postérieur. Le blocage de la branche postérieure du LDL se produit lorsque:

  • infarctus du myocarde aigu diaphragmatique postérieur,
  • Tela,
  • cardiosclérose athérosclérotique,
  • cardiomyopathies d'origines diverses.

Blocage incomplet du bloc de branche gauche

Il se manifeste par un ralentissement de la conductivité sur les deux branches du LDL. Dans ce cas, le ventricule gauche est excité plus lentement que le droit. Causes:

  • hypertension artérielle,
  • infarctus du myocarde,
  • défauts congénitaux et acquis de la valve aortique,
  • cardiosclérose.

Blocage complet du bloc de branche gauche

La conductivité le long du tronc principal de la jambe gauche du faisceau de His est complètement arrêtée. L'excitation du ventricule droit et de la moitié droite du septum interventriculaire n'est pas modifiée, le ventricule gauche est excité après eux par des impulsions traversant les fibres contractiles. Les raisons sont les mêmes que pour le blocus incomplet du LV du faisceau de His. Dans ce cas, les dommages à la membrane musculaire du cœur sont plus importants..

Symptômes

Le tableau clinique avec des troubles de la conduction le long de la jambe gauche du faisceau de His varie en fonction du niveau de dommage. En l'absence d'une impulsion passant le long d'une des branches (avant ou arrière), il peut ne pas y avoir de symptômes du tout ou il y aura des plaintes concernant les manifestations de la maladie sous-jacente qui a causé le blocus. Souvent, les blocages à un et deux faisceaux sont détectés uniquement lors d'un ECG. Leur occurrence n'affecte pas la qualité de vie et la santé du patient..

Un blocage complet du tronc commun des LDL se manifeste par une sensation de palpitations, des douleurs derrière le sternum, irradiant vers le cou, l'épigastre, le bras gauche. Mais les symptômes de maladies conduisant à une défaite importante du système de conduction cardiaque (infarctus du myocarde, myocardite, hypertension artérielle, malformations cardiaques) apparaissent au premier plan..

Avec une violation complète ou partielle de l'impulsion le long de toutes les branches du faisceau de His (blocage à trois faisceaux), les manifestations cliniques sont plus prononcées. Les principaux symptômes du syndrome sont:

  • sensations d'augmentation du rythme cardiaque,
  • vertiges,
  • évanouissements fréquents dus à une ischémie cérébrale (syndrome de Morgagni-Adams-Stokes),
  • la nausée,
  • douleur au coeur.

L'apparition des symptômes du BLNPG ne peut être ignorée. Elle peut entraîner des troubles du rythme cardiaque dangereux, jusqu'à la fibrillation ventriculaire et l'asystolie - mort cardiaque subite.

Test: Que savez-vous du sang humain?

Diagnostique

Le «gold standard» pour le diagnostic de blocage du faisceau de His est l'électrocardiographie. Souvent, des signes de conduction altérée sont enregistrés sur le cardiogramme avant même le début des manifestations cliniques. Pour déterminer le type et la surveillance dynamique des manifestations du blocus, une surveillance ECG quotidienne est effectuée (surveillance Holter).

Échographie cardiaque (ECHO-KG), examen Doppler des vaisseaux coronaires, surveillance de la pression artérielle, ECG transœsophagien, détermination des marqueurs biochimiques des lésions myocardiques - méthodes de diagnostic supplémentaires pour BLNPG qui déterminent la principale cause du syndrome.

Signes d'un blocus ECG

Pour détecter les signes ECG de divers blocages LDL, une attention particulière est accordée aux modifications du complexe ventriculaire (dents Q, R, S) dans les dérivations gauches et à la position de l'axe électrique du cœur.

Symptômes de BLNPG sur un ECG

Avec le blocage de la branche postérieure gauche, le complexe ventriculaire est déformé. Dans les premières dérivations standard et AVL, elle prend la forme r S - une onde R de faible amplitude pénètre dans un S profond en l'absence d'une onde Q. Dans la troisième dérivation standard et AVF, l'onde S est absente dans le complexe, et un Q peu profond est remplacé par un R de grande amplitude (q complexe R). Le R le plus élevé est enregistré dans le plomb III, c'est-à-dire l'axe électrique du cœur est décalé vers la droite.

La violation de la conduction le long de la branche avant gauche se reflète dans le cardiogramme avec les modifications suivantes:

  • q q complexe dans les dérivations I, AVL,
  • complexe r S dans les dérivations II-III, AVF,
  • déviation de l'EOS vers la gauche - R de haute amplitude dans le premier câble standard.

Avec BLNPG incomplet, la durée du complexe ventriculaire s'allonge à 0,1-0,11 s. Le clivage de l'onde R est enregistré dans les premières dérivations standard, cinquième à sixième thoracique et AVL. Un S profond et étendu peut être trouvé dans les premier et deuxième thoraciques, le troisième standard et les sondes renforcées de la jambe gauche. L'axe électrique n'est pas polarisé.

Avec un blocage complet, les déformations dentaires sont plus prononcées qu'avec incomplètes. Dans les mêmes dérivations, l'onde R prend la forme de la lettre M, et S devient comme une «patte de chèvre». Le complexe ventriculaire dure plus de 0,12 s. Parfois sur le cardiogramme, la déviation de l'EOS vers la gauche est enregistrée.

Traitement

Les BLNPG à simple faisceau ou à double faisceau incomplets n'ont pas besoin de traitement. Ils n'entraînent pas de complications graves. Trouver ses signes d'ECG chez un enfant avant l'adolescence peut être considéré comme une option normale à l'exception des dommages organiques du myocarde.

Avec un blocage complet, le traitement de la cause sous-jacente du syndrome est nécessaire. Les types de médicaments suivants sont souvent prescrits:

  • Injections de vitamines B (thiamine, riboflavine) et d'acide nicotinique.
  • Préparations à base de plantes d'action sédative: teintures de valériane, agripaume, préparations à base de plantes complexes ("Sedavit", "Novo-Passit").
  • Médicaments pour le traitement de l'hypertension artérielle: inhibiteurs de l'ECA (Captopril, Enalopril), inhibiteurs calciques (Verapamil, Nifedipine), inhibiteurs des récepteurs de l'angiotensine de type 2 (Losartan, Valsartan), diurétiques (Lasix »,« Indapamide »,« Hydrochlorothiazide »), bêta-bloquants (« Metaprolol »,« Atenolol »).
  • Moyens améliorant la circulation sanguine dans les artères coronales (traitement de l'ischémie cardiaque): nitroglycérine, isosorbide mono- et dinitrates, molsidomine.
  • Glycosides cardiaques (traitement de l'insuffisance cardiaque): Korglikon, Strofantin, Digoxin.
  • Statines (traitement des lésions athérosclérotiques des vaisseaux coronaires): atorvastatine, simvastatine.
  • Acide acétylsalicylique ("Aspirin cardio", "Aspicard", "Acard") - un agent antiplaquettaire pour la prévention des caillots sanguins.
  • Antibiotiques à base de pénicilline pour le traitement des lésions infectieuses des membranes cardiaques.
  • Préparations pour l'élimination de l'obstruction chronique des poumons: inhalation d'hormones stéroïdes et de bêta-bloquants (Berotek, Berodual, Budesonide).

Un blocage à trois faisceaux, qui se produit en violation de la conductivité du nœud AV avec le développement du syndrome de Morgagni-Adams-Stokes, nécessite une intervention chirurgicale. Un stimulateur cardiaque artificiel est implanté chez le patient pour un stimulateur cardiaque continu.

Les remèdes populaires sont inefficaces dans le développement de BLNPG. Pour éliminer les symptômes d'augmentation des palpitations, des phyto-récoltes contenant des herbes à effet sédatif prononcé (valériane, menthe poivrée, agripaume, aubépine) aideront. Cependant, les recettes de médecine traditionnelle ne peuvent être utilisées qu'en complément d'une thérapie traditionnelle prescrite par un médecin..

Danger et complications

Détection du paquet de son paquet - est-ce dangereux?

Une violation partielle de la conduction le long des branches individuelles des LDL n'a pas de conséquences dangereuses en l'absence d'autres pathologies du système cardiovasculaire. Elle n'a pas besoin d'être traitée. Dans ce cas, il est recommandé de subir un ECG chaque année pour une surveillance dynamique du cœur. Le pronostic pour la vie et la santé est favorable. Ces troubles de la conduction cardiaque ne sont pas un critère pour reporter le service militaire ou pour empêcher le travail lié à l'activité physique active.

Un blocus complet de la jambe gauche du paquet de His ou un blocus à trois faisceaux est une condition dangereuse pour la santé et la vie. S'ils ne sont pas correctement traités, ils peuvent être mortels. Les complications les plus courantes du PBLNPG sont l'asystolie (arrêt de l'activité cardiaque), la fibrillation ventriculaire, les attaques de tachycardie paroxystique.

La prévention

La prévention du développement et de la progression du BLNPG est similaire aux recommandations pour la prévention de toutes les maladies cardiovasculaires. Ses principaux points sont:

  • Mode de vie actif.
  • Le contrôle du poids.
  • Arrêter l'alcool et fumer.
  • Gestion du stress, travail rationnel et repos.
  • L'utilisation de sel de table dans une dose quotidienne ne dépassant pas 5 g / jour.
  • Contrôles réguliers et ECG.

Bloc cardiaque

informations générales

En termes simples, le bloc cardiaque est une violation de la conduction des impulsions nerveuses le long des voies.

Le système de conduction du cœur est représenté par plusieurs structures:

  • Sinus ou nœud sinoauriculaire. C'est un stimulateur cardiaque, c'est en lui que des impulsions sont générées qui déterminent la fréquence cardiaque. Situé dans l'oreillette droite.
  • Nœud auriculo-ventriculaire. Transmet les impulsions du stimulateur cardiaque aux structures en aval.
  • Paquet de His. Les jambes de ce faisceau sont des impulsions dans le ventricule droit et gauche à travers les plus petites structures - fibres de Purkinje.

Pathogénèse

Le travail du système de conduction du cœur dépend de plusieurs facteurs:

  • Approvisionnement en sang myocardique. Avec l'ischémie, un changement dans l'équilibre acido-basique se produit, ce qui provoque un ralentissement de la conduction neuromusculaire.
  • L'état du système nerveux sympathique et parasympathique. Le médiateur sympathique, la noradrénaline accélère la conduction des impulsions, et le médiateur parasympathique, l'acétylcholine, au contraire, ralentit.
  • Hypo- et hyperkaliémie.
  • Fond hormonal.

Sous l'influence de facteurs qui modifient l'intensité du système conducteur du cœur et avec le développement de conditions pathologiques, divers troubles se développent, appelés bloc cardiaque.

Classification

I Bloc sinoauriculaire (sino-auriculaire, CA). La décélération ou l'arrêt complet de l'impulsion électrique provenant du nœud sinusal via la connexion sino-auriculaire est enregistré. Cliniquement, il est presque asymptomatique, étourdissements, sensations d'interruptions du travail du cœur, des évanouissements peuvent survenir.

II Bloc auriculaire (intra-auriculaire). Il se manifeste par une violation de l'impulsion le long des voies de conduction dans l'oreillette. C'est asymptomatique. Sur l'ECG, un clivage et une augmentation de la durée de l'onde P (supérieure à 0,11 s) sont enregistrés. Pas de thérapie spécifique.

III Bloc auriculo-ventriculaire. Elle se caractérise par un ralentissement ou une interruption des impulsions allant des oreillettes aux ventricules..

Degrés de bloc cardiaque:

  • 1 degré. Cliniquement, il ne se manifeste pas, il se caractérise par un ralentissement de la conduction des impulsions des oreillettes vers les ventricules, qui est enregistré sur l'ECG comme une extension de l'intervalle PQ pendant plus de 0,2 seconde.
  • 2 degrés. Il est subdivisé en 2 types. Les patients peuvent ressentir des pauses dans le travail du cœur sous la forme d'un assombrissement des yeux, de vertiges. Avec la perte de plusieurs complexes ventriculaires consécutifs, les symptômes cliniques augmentent. Mobitz I ou blocus proximal. Un ECG montre une augmentation progressive de l'intervalle PQ avec des périodes de Samoilov-Wenckbach (prolapsus du complexe ventriculaire). Le complexe QRS lui-même n'est pas modifié. Mobitz II ou bloc distal. Sur l'ECG, les complexes QRS tombent aléatoirement ou régulièrement, l'intervalle PQ n'est pas allongé.
  • 3 degrés (bloc cardiaque complet). Les impulsions aux ventricules ne sont pas effectuées. Cependant, dans les ventricules eux-mêmes, leur propre foyer hétérotopique de rythme idioventriculaire se forme.

Le degré AV bloc 1 ne nécessite pas de traitement non spécifique, mais il est recommandé de subir des examens périodiques. Avec AV block II-Mobitz I est administré par voie sous-cutanée ou intraveineuse Atropine 0,6 mg 2-3 fois par jour. Avec bloc AV complet et bloc AV II-Mobitz II, l'implantation d'un stimulateur cardiaque est indiquée.

IV Blocus des branches du faisceau de His (blocus intraventriculaire). Une, deux ou trois branches peuvent être atteintes, ce qui correspond à des formes mono-, bi- et trifasciculaires. Cliniquement, le paquet de Son paquet ne se manifeste pas.

  • Blocus intraventriculaire du bloc de branche droit. Blocus complet de la jambe droite de His - complexe QRS pendant plus de 0,12 seconde, Blocus incomplet de la jambe droite du faisceau de His - moins de 0,12 seconde. Les conséquences sont mineures. Un blocus incomplet ne se manifeste pas de manière symptomatique.
  • Blocus de la jambe gauche du paquet de His. Le blocus complet de la jambe gauche du faisceau de His se caractérise par une expansion du QRS pendant plus de 0,12 seconde, et un blocus incomplet de la jambe gauche du faisceau de His est inférieur à 0,12 seconde. Un blocus incomplet ou partiel ne se manifeste pas de manière symptomatique.

Blocus local des branches finales (local, arborisation, périfocal, non spécifique, focal). Un tel sous-type est souvent causé par des dommages aigus - l'infarctus du myocarde. Le blocage focal est caractérisé par la présence d'un «bloc de dommage» aigu représenté par des cardiomyocytes nécrotiques. La nécrose empêche le passage du pouls le long des voies.

Les causes

Toutes les causes de bloc cardiaque sont divisées en plusieurs groupes, selon le principal mécanisme de leur développement..

Fonctionnel. Ces blocages sont causés par une dérégulation et peuvent être déclenchés par:

  • troubles neuroendocriniens;
  • échecs végétatifs;
  • surmenage psycho-émotionnel;
  • perturbations inadaptées.

Le blocus peut être provoqué par réflexe avec:

Toxique. Des blocages se forment après un empoisonnement par des sels de métaux lourds, des drogues, des boissons contenant de l'alcool, ainsi qu'une surdose de médicaments (glycosides cardiaques, antibiotiques, diurétiques). L'intoxication endogène, qui se développe avec des lésions infectieuses et un cancer, appartient au même groupe..

Décalages électrolytiques.

Modifications du fond hormonal pendant la grossesse, avec hypothyroïdie, thyréotoxicose, puberté et ménopause.

Troubles congénitaux de la structure des voies de conduction cardiaque et conduction impulsionnelle (calcification idiopathique, pré-excitation ventriculaire, syndrome du QT court et court).

Mécanique. Se produisent après des procédures médicales et diagnostiques sur le cœur, après des blessures.

Causes idiopathiques du bloc cardiaque.

Symptômes de bloc cardiaque

Les principaux signes indiquant une violation de la conduction cardiaque:

  • une sensation d'interruption dans le travail du cœur;
  • sensation de "gel", arrêt cardiaque;
  • conditions d'évanouissement récurrentes;
  • rythme cardiaque lent;
  • pâleur et cyanose de la peau;
  • douleur thoracique.

Symptômes avec bloc cardiaque complet

Se manifeste cliniquement par une gravité accrue de l'insuffisance cardiaque pendant l'activité physique, qui est associée à une fréquence cardiaque faible. Un bloc cardiaque incomplet pendant la transition vers le plein se caractérise par:

  • perte de conscience;
  • essoufflement grave;
  • incapacité à déterminer l'impulsion;
  • crampes
  • manque de bruits cardiaques;
  • miction involontaire, défécation.

L'attaque peut se terminer en 1 à 2 minutes par l'apparition d'un rythme idioventriculaire. Si le blocus dure 3-4 minutes, le patient décède.

Diagnostic, ECG pour bloc cardiaque

Blocus CA

Sur l'ECG, la perte de complexes cardiaques individuels (ondes QRS et P) est enregistrée et la pause entre deux dents R-R adjacentes est doublée par rapport à l'intervalle habituel. Avec des manifestations cliniques, l'atropine est administrée par voie sous-cutanée ou intraveineuse, 0,6-2,0 mg 2-3 fois par jour. Peut-être l'utilisation de l'isoprénaline 2,5-5,0 mg jusqu'à 3-4 fois par jour.

Bloc AV complet

  • alternance uniforme des complexes auriculaires;
  • Les ondes P ne sont en aucun cas associées aux complexes QRS;
  • Les ondes P peuvent chevaucher le QRS ventriculaire;
  • le rythme ventriculaire est correct.

Blocage du bloc de branche droit sur un ECG

  • Les complexes QRS sont en forme de M sous forme de RsR dans les dérivations V1 et V2;
  • On note une dépression du segment ST dans les dérivations thoraciques droites;
  • Onde T biphasée ou négative;
  • la dent S est élargie et dentelée dans les dérivations I, aVL, V5 et V6;
  • axe électrique dévié vers la droite (variable).

Blocus du bloc de branche gauche

  • Les complexes QRS sont présentés sous forme de RsR ou à l'onde R, l'apex est élargi et divisé. Bloc intraventriculaire gauche complet - QRS supérieur à 0,12 s.
  • On note une dépression du segment ST dans les dérivations thoraciques gauches.
  • Onde T négative ou biphasique.
  • Les complexes ventriculaires sont élargis, déformés et présentés comme rS, QS dans les dérivations V1, V2, III et aVF.
  • Déviation de l'axe gauche.

Comment traiter un bloc cardiaque?

La médecine propose deux directions dans le traitement du bloc cardiaque:

  • symptomatique;
  • thérapie de la maladie sous-jacente qui a provoqué une perturbation du rythme.
  • refus de la caféine;
  • correction des schémas médicamenteux qui affectent les voies;
  • élimination des effets stressants et psycho-émotionnels.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite