Blocage incomplet de PNPG sur un ECG

Une condition pathologique dans laquelle la conduction d'une impulsion électrique à travers le muscle cardiaque du muscle cardiaque est altérée est appelée bloc cardiaque. La raison de son apparition est considérée comme un changement dans la séquence, la vitesse et la force de contraction d'une certaine section du muscle cardiaque. De telles pathologies peuvent être détectées à l'aide d'un électrocardiogramme, dont les résultats sont utilisés par les praticiens pour évaluer la fréquence cardiaque, l'emplacement de l'axe électrique du cœur et les caractéristiques de son rythme.

La conclusion ECG contient de nombreux termes obscurs pour le patient qui n'expliquent pas l'origine de l'état pathologique, mais soulèvent plutôt de nombreuses questions sur le risque de conséquences indésirables. Ayant vu l'entrée «blocage incomplet de la jambe droite du faisceau de His» dans les résultats de l'échocardiogramme, le patient est perplexe - cette phrase semble intimidante, bien que l'évolution clinique de la maladie se caractérise par l'absence de symptômes spécifiques.

C'est pourquoi dans cet article, nous voulons dire à nos lecteurs ce que signifie NBPNPG sur un ECG, fournir des informations détaillées sur l'étiologie de son apparition, les signes et les conséquences de cette condition pathologique, les méthodes recommandées pour son traitement et sa prévention.

Sa caractéristique de faisceau

Le muscle cardiaque humain se compose de départements dont les contractions assurent la circulation sanguine dans tout le corps - les oreillettes, qui reçoivent le sang des veines, et les ventricules, qui reçoivent le sang des oreillettes et le pompent dans les artères. Leur activité fonctionnelle est le résultat d'une exposition à des impulsions électriques qui produisent des structures cardiaques.

Le rôle principal dans la génération d'oscillations qui réduisent les oreillettes est attribué au nœud sinusal. Ensuite, l'impulsion est retardée dans le nœud auriculo-ventriculaire (auriculo-ventriculaire) et passe à travers l'accumulation de fibres musculaires - le faisceau de His. Son tronc commun se divise en deux branches («jambes») - droite et gauche, c'est à travers elles que la charge électrique va aux fibres et aux ventricules de Purkenye.

Un changement partiel dans le mouvement des impulsions électriques le long du système conducteur du cœur est appelé un blocage incomplet de la jambe droite du faisceau de His. Cette condition pathologique occupe une deuxième place «honorable» parmi divers dysfonctionnements du myocarde. Les cardiologues praticiens ne la considèrent pas comme une maladie indépendante, mais comme le signe électrocardiographique d'une pathologie du système cardiovasculaire.

Causes de perturbation de la conduction intraventriculaire

Un défaut partiel dans la jambe droite du faisceau de His provoque divers facteurs défavorables. Pathologies congénitales ou acquises qui s'accompagnent d'une charge excessive sur le ventricule droit et provoquent son hypertrophie - il s'agit notamment de:

  • sténose (rétrécissement) de la valve mitrale;
  • défaut septal auriculaire;
  • insuffisance tricuspide;
  • maladie de l'artère coronaire;
  • hypertension artérielle;
  • hypertrophie et dilatation de l'oreillette droite et du ventricule en raison de l'augmentation de la pression artérielle dans le cercle pulmonaire (pulmonaire) de la circulation sanguine;
  • infarctus aigu du myocarde.

D'autres raisons sont:

  • cardiomyopathie alcoolique et toxique;
  • violation des processus métaboliques;
  • une diminution de la concentration de potassium et de magnésium dans le sang;
  • la présence à l'emplacement des branches du faisceau de His de changements cicatriciels survenus à la suite d'un infarctus du myocarde, de rhumatismes, de myocardite, de lupus érythémateux disséminé;
  • emphysème;
  • l'asthme bronchique;
  • thromboembolie coronarienne.

Le blocage incomplet du PNPG ralentit la transmission d'une impulsion électrique le long des fibres musculaires contractiles du muscle cardiaque. Parfois, il peut être détecté en déchiffrant les résultats ECG d'un jeune homme en bonne santé - sans la présence de symptômes spécifiques, les cardiologues considèrent cette condition comme une variante de la norme physiologique.

Signes d'un changement dans la conduction cardiaque

Une diminution de la vitesse de passage des sinus et des impulsions ectopiques le long des fibres modifiées de la jambe droite du faisceau de His conduit à une violation brutale de la séquence d'excitation des ventricules, mais n'a pas d'effet spécial sur le rythme et la fréquence cardiaque.

Les manifestations cliniques d'un blocus incomplet sont:

  • dyspnée, se manifestant par un manque d'oxygène dans le corps humain;
  • Palpitations cardiaques;
  • fatigabilité rapide;
  • myasthénie grave - une diminution de la force musculaire;
  • Vertiges
  • douleur dans le sternum;
  • syncope - une attaque de perte de conscience à court terme, causée par une violation temporaire du flux sanguin cérébral.

En cas de blocage complet de la PNPH, l'excitation de la couche musculaire du cœur et de la moitié droite du septum interventriculaire se produit à la suite d'une impulsion traversant le système de conduction à partir du ventricule gauche. Des symptômes d'insuffisance cardiaque plus prononcés apparaissent lorsque la branche gauche du faisceau de His est bloquée - dans ce cas, le patient a besoin de soins médicaux d'urgence.

Diagnostics supplémentaires

Pour faire un diagnostic compétent, un cardiologue qualifié nomme un examen complet pour le patient, comprenant:

  • test sanguin biochimique - pour déterminer le nombre d'oligo-éléments vitaux et la concentration de cholestérol;
  • échographie - étude de la structure du cœur à l'aide d'ondes ultrasonores;
  • CPEKHOKG - un type d'examen échographique (à travers la cavité de l'œsophage), qui est utilisé pour les pathologies particulièrement graves pour évaluer l'état du cœur qui est invisible lors d'une échographie normale;
  • la tomodensitométrie, qui vous permet d'évaluer correctement l'activité fonctionnelle du cœur.

Des informations plus détaillées sur le type de blocage du faisceau de His peuvent être obtenues par une surveillance quotidienne selon Holter - une méthode courante de diagnostic fonctionnel qui permet de surveiller l'électrocardiogramme pendant 24 heures..

Que faire?

Un traitement rapide et des mesures préventives sont importants dans la normalisation de l'impulsion électrique à travers le muscle cardiaque. Les patients âgés doivent être hospitalisés pour un traitement hospitalier en utilisant la stimulation - impulsions électriques d'une force et d'une fréquence données.

Les méthodes de pharmacothérapie comprennent l'utilisation de:

  • médicaments anticholinergiques qui ont un effet parasympathique sur le muscle cardiaque - atropine, platifilline;
  • substances médicinales qui affectent le système nerveux sympathique - éphédrine, norépinéphrine, alupent, isadrine;
  • hormones corticostéroïdes - prednisone, hydrocortisone, dexaméthasone;
  • médicaments qui réduisent la concentration de potassium dans le sang - Lasix, gluconate de calcium;
  • glycosides cardiaques - digoxine;
  • bloqueurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine (médicaments vasodilatateurs) - Prestarium, Ampril, Zokardis;
  • médicaments antiarythmiques - Difénine, Rhythmodan, Giluritmal;
  • substances médicinales qui se lient aux récepteurs β-adrénergiques - Transicor, Blockard, Vazacor, Nebilan, etc..

L'évolution de l'état pathologique

Le pronostic d'un blocage incomplet de la jambe droite du faisceau de His en l'absence de symptômes cliniques prononcés est favorable. En présence de changements organiques et d'une altération de l'activité fonctionnelle du muscle cardiaque, le risque de complications à long terme et de décès est accru.

Progression de l'état pathologique - le développement d'un blocage auriculo-ventriculaire (auriculo-ventriculaire) et une augmentation du muscle cardiaque entraînent la cessation de l'impulsion électrique, une modification de la circulation sanguine dans les vaisseaux et le rythme de la contraction cardiaque, une augmentation de la pression artérielle, une insuffisance cardiaque.

De nombreux patients qui ont des problèmes avec la transmission des impulsions électriques dans l'organe principal sont intéressés par la question: "Peut-on hériter d'un bloc cardiaque?" Il est difficile de donner une réponse sans ambiguïté - les cardiologues praticiens pensent qu'il existe une prédisposition génétique à un dysfonctionnement du système de conduction du cœur.

Les mesures préventives pour les troubles de la conduction impulsionnelle comprennent:

  • rejet des mauvaises habitudes;
  • l'utilisation de complexes vitaminiques;
  • limitation du stress psycho-émotionnel et de l'activité physique;
  • bon repos et sommeil;
  • régime équilibré;
  • Exercice modéré;
  • traitement en temps opportun des processus pathologiques qui peuvent provoquer des troubles du rythme cardiaque.

Si le patient présente un type anormal de corde cardiaque, un prolapsus valvulaire mitral, un orifice dans le septum divisant les chambres auriculaires, une surveillance constante par des spécialistes qualifiés est nécessaire pour mener une thérapie rationnelle et prévenir les changements pathologiques. En conclusion des informations ci-dessus, je voudrais souligner une fois de plus l'importance du passage périodique de l'ECG. N'ignorez pas la douleur apparente dans le sternum, les étourdissements, une sensation de lourdeur et de faiblesse - il est urgent de consulter un cardiologue et de terminer tous ses rendez-vous!

Qu'est-ce qu'un bloc cardiaque, quels sont ses degrés, méthodes de traitement

Date de publication de l'article: 18/08/2018

Date de mise à jour de l'article: 01.03.2019

Auteur: Julia Dmitrieva (Sych) - Cardiologue en exercice

Bloc cardiaque - dysfonctionnements dans le rythme des contractions survenant en raison de problèmes avec le passage des influx nerveux à travers le système de conduction du cœur.

Une impulsion électrique est créée dans le nœud sinusal, se propage aux oreillettes, puis aux ventricules à travers le nœud auriculo-ventriculaire. Ceci est le système de conduction du muscle cardiaque.

Raisons du développement

L'étiologie du développement de la pathologie comprend les maladies cardiaques congénitales et acquises, les médicaments, l'hérédité.

La liste des maladies pouvant provoquer le développement du blocus:

  • crise cardiaque;
  • métastases;
  • tumeurs;
  • fibrose;
  • Maladie de Lev-Lenegra;
  • maladie coronarienne;
  • myocardite;
  • cardiomyopathie;
  • cardiosclérose;
  • l'athérosclérose;
  • Diabète;
  • dystonie végétovasculaire (VVD);
  • vascularite;
  • maladies auto-immunes;
  • dommages au nœud auriculo-ventriculaire;
  • hypertension;
  • malformations cardiaques;
  • Troubles endocriniens;
  • problèmes avec le tractus gastro-intestinal (par exemple, avec des vomissements);
  • insuffisance respiratoire (par exemple, apnée);
  • intoxication médicamenteuse.

Et il existe d'autres facteurs qui peuvent provoquer des perturbations dans la fonction de conduction - un manque d'oligo-éléments qui affectent le cœur, un effort physique excessif, un stress fréquent et la consommation de drogues.

Variétés possibles

Il existe plusieurs classifications du bloc cardiaque:

ClassificationVues
Par localisationSino-auriculaire (échec lors de la transition du pouls du nœud sinusal aux oreillettes)
Auriculaire (dysfonction auriculaire)
Auriculoventriculaire (obstruction ou perturbations au niveau du nœud auriculo-ventriculaire)
Blocus des jambes du paquet de Ses
Par temps d'existenceConstant
Intermittent ou transitoire (survient lors de crises)
Par gravité1er degré (la passabilité n'est pas rompue, mais s'effectue avec un retard)
2e degré (les impulsions passent, mais seulement partiellement, cela signifie que certaines impulsions n'atteignent pas les sections du système conducteur)
3ème degré (bloc cardiaque complet, c'est-à-dire que les impulsions ne sont pas complètement effectuées, ce qui provoque une diminution de la fréquence cardiaque)
Par manifestationsAsymptomatique (le plus souvent, observé avec une lésion du faisceau de His. Et aussi des blocages du premier et du deuxième degré ne sont détectés qu'après un ECG)
Avec la manifestation de symptômes (avec le troisième degré de perméabilité impulsionnelle altérée, les symptômes se manifestent clairement)
Effets sur la santéPhysiologique (la pathologie du premier degré se produit et est considérée comme la norme dans un certain cercle de personnes, par exemple, les athlètes ou les enfants / adolescents présentant de petites anomalies cardiaques)
Pathologique (caractérisé par des dommages au système conducteur à n'importe quel niveau, conduisant à une aggravation de l'état du patient)

Degrés et leurs symptômes

Au total, trois degrés sont distingués, dont l'un est divisé en trois types - le 1er, le 2e (il y a 3 options: mobitz 1, mobitz 2, blocus de haute qualité) et 3e.

1er degré

Avec le premier degré de gravité du bloc cardiaque, le passage du pouls à travers le système de conduction n'est pas perturbé, mais est retardé (avec le sino-auriculaire, le pouls ralentit lorsque le nœud sinusal passe dans les oreillettes, avec l'insuffisance auriculaire dans l'oreillette droite ou gauche, avec l'atrioventriculaire au nœud auriculo-ventriculaire).

Il n'y a pas de symptômes en même temps, la maladie ne se manifeste en aucune façon et est souvent détectée par hasard lors d'une procédure ECG planifiée.

2e degré, 1er type

Il se caractérise par une détérioration progressive de la conductivité, atteignant l'arrêt complet de l'arrivée des impulsions dans les zones du système conducteur et la restauration ultérieure.

Dans le premier type, les symptômes peuvent être absents ou se manifester par une petite augmentation rare et rapide de la fréquence cardiaque ou une diminution de la fréquence cardiaque..

2e degré, 2e type

Le deuxième type se caractérise par une cessation soudaine de la perméabilité dans certaines parties du système conducteur. Le blocage de l'impulsion provoque des pauses entre ces impulsions qui vont du nœud sinusal aux ventricules et aux jambes du faisceau de His et aux branches finales. Après une pause, la conduction s'améliore, mais ne revient pas complètement à la normale et continue de ralentir.

Le deuxième degré du deuxième type s'exprime par les symptômes suivants:

  • troubles de la fréquence des contractions myocardiques;
  • sensation de cœur qui coule;
  • arythmie (peut être exprimée par une tachycardie - palpitations cardiaques, ou bradycardie, bradyarythmie - diminution);
  • une sensation de faiblesse dans le corps;
  • début rapide de fatigue;
  • étourdissements et maux de tête;
  • problèmes de vision (apparition de cercles devant les yeux ou les mouches);
  • évanouissement ou assombrissement sous les yeux;
  • rarement une douleur thoracique.

2e degré, très blocus

Une espèce spéciale et plutôt rare est de haute qualité. Dans ce cas, sur les quatre impulsions générées dans le nœud sinusal, une seule traverse le nœud auriculo-ventriculaire (il existe également un périodique d'une impulsion transmise pour cinq / six formés).

Les symptômes ressemblent au deuxième type du 2e degré. Bradycardie prononcée.

3e degré

Elle se caractérise par une cessation complète de la sortie d'une impulsion électrique (dans le cas d'un bloc sino-auriculaire) ou une interruption du passage entre le nœud sinusal et l'oreillette droite (auriculaire) ou par le nœud auriculo-ventriculaire (auriculo-ventriculaire ou transversal).

Les signes sont similaires au cours du deuxième type du 2e degré, mais ont également leurs propres caractéristiques:

  • la fréquence des contractions myocardiques est réduite;
  • il y a des douleurs au cœur;
  • gonflement, essoufflement;
  • difficile à tolérer (ou pas du tout toléré) l'activité physique.

En cas de troubles de la conduction intraventriculaire, la classification par degrés n'est pas appliquée. Dans ce cas, la classification topique est pertinente, distinguant le cours de la pathologie par la défaite des éléments du faisceau de His.

Perturbations unilatérales de conduction:

LocalisationÉléments concernés
Blocus ventriculaire gauche
  • poutre unique (obstruction à travers les branches avant ou arrière de la jambe gauche);
  • deux faisceaux (obstruction de toute la jambe gauche).
Ventricule droitViolations de la perméabilité à la jambe droite (PNPG).

Perturbations de conduction bilatérales:

Type de blocusÉléments concernés
Double poutreLa combinaison des violations de la jambe droite et de la branche avant ou arrière de la jambe gauche
Trois faisceauxLa combinaison des violations de la jambe droite, des branches avant et arrière de la jambe gauche

Blocage non spécifique des branches finales (focales) - généralement chez les patients, il existe une symptomatologie de la maladie provoquant le blocage des faisceaux de His. La pathologie de ce type de symptomatologie spécifique (à l'exception du haut grade) n'a pas.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic commence par une anamnèse, en écoutant les tonalités, en identifiant les maladies concomitantes et en examinant les effets possibles de l'hérédité.

En cas de suspicion de blocage, le patient est envoyé pour un ECG (électrocardiographie) - c'est la principale méthode de diagnostic de cette maladie. La procédure est effectuée pour enregistrer les champs électriques générés pendant le travail du cœur. L'évaluation de l'état du patient se déroule selon le calendrier, sur lequel les dents sont marquées, reflétant divers processus se déroulant dans le cœur. Il y a six dents au total (P, Q, R, S, T, U) et leurs dérivés (PQ, QRS, ST).

Avec le blocus, les écarts par rapport à la norme dans les dents P et Q et leurs dérivés sont visibles sur le graphique.

Différents types de pathologie apparaissent sur le cardiogramme de différentes manières:

  • sinoatrial n'affecte pas le graphique ECG. Indirectement, la pathologie est indiquée par une double augmentation de l'intervalle RR (désignation du rythme cardiaque) par rapport à la précédente et l'absence d'une onde P (indique une contraction auriculaire) lors d'une pause;
  • Le premier degré de bloc auriculo-ventriculaire s'exprime par une variation de l'intervalle PQ (désignation d'une impulsion électrique lors du passage à travers le nœud auriculo-ventriculaire). L'écart par rapport à la norme est considéré comme son augmentation. 2e degré - absence d'une onde Q sur le graphique (indique une contraction ventriculaire) et d'un dérivé QRS (évaluation de l'uniformité des contractions ventriculaires). Une augmentation de l'intervalle PQ peut être observée. 3e degré - une différence notable dans les fréquences de l'onde P et du complexe QRS est visible.
  • blocage des jambes et des branches du faisceau de His - élargit la dérivée de QRS lorsque l'onde P est normale.

Avec les types de pathologie transitoires, l'ECG ne peut pas toujours corriger les écarts par rapport à la norme, des méthodes de diagnostic supplémentaires sont donc utilisées:

MéthodeLa description
Surveillance de la fréquence cardiaque sur 24 heures (licou)Des capteurs d'appareils ECG sont installés sur la poitrine du patient et les mesures durent toute la journée.

Cette méthode permet de clarifier la gravité de la pathologie, la nature de son apparition et les facteurs qui l'ont affectée..

Examen électrophysiologique du cœur (EFI)À travers l'œsophage - avant la procédure, un électrocardiogramme est obligatoire et la pression est mesurée (ils sont effectués pour comprendre que l'EFI n'a pas provoqué d'anomalies cardiaques). De plus, une sonde avec une électrode à l'extrémité est insérée par le nez ou la bouche (par la bouche, la procédure est beaucoup moins courante). L'électrode émet des impulsions lumineuses, stimulant le myocarde. Pendant la stimulation, l'électrogramme est retiré et après extraction de la sonde, il est analysé.
Intracardiaque - avant la procédure, des lectures ECG (cardiogramme) et tonomètre sont nécessairement prises. Le patient reçoit des anesthésiques et des analgésiques. Après cela, une ponction veineuse est effectuée et un cathéter avec cinq électrodes à l'extrémité est inséré à travers elle et il est effectué dans la bouche du patient. Après stimulation, les données obtenues sont analysées..

Les deux types d'études sont effectués lorsque l'ECG habituel ne donne pas de réponse fiable et ne permet pas de déterminer avec précision la nature des violations.

Examen échographique (EchoCG)L'échocardiographie à travers la poitrine - est réalisée ainsi que l'échographie. Le patient est allongé sur le canapé, expose le haut du torse et le capteur est monté sur la poitrine.
Échocardiographie à travers l'œsophage - la procédure est réalisée en cas de difficultés de diagnostic de la première voie.

Les deux options d'échocardiographie sont utilisées pour identifier les causes de blocage directement liées à la fonction cardiaque..

Technique de traitement

Les blocages périodiques et chroniques sont traités en fonction de la gravité de son évolution:

  • le blocage incomplet du premier degré et du deuxième degré du premier type est asymptomatique et ne nécessite que des observations et des examens planifiés. Il est possible de l'identifier dans les cas d'ECG prévu, mais même alors une personne n'est observée que par un médecin afin d'éviter une aggravation du cours. Avec une pathologie causée par d'autres maladies cardiaques, un stimulateur cardiaque peut être installé.
  • avec le deuxième degré du deuxième type, une stimulation constante par un stimulateur cardiaque externe est effectuée. Si la cause n'est pas l'hérédité, mais que les maladies acquises, les médicaments, les médicaments ont servi de facteurs au développement de la pathologie, elle peut être guérie aux premiers stades si le problème initial est arrêté. En cas de suspicion de possibilité que la pathologie passe au stade de blocage complet, un stimulateur cardiaque permanent est établi.
  • La thérapie du 3ème degré vise à soulager la condition et revient à prévenir l'arrêt cardiaque, donc un stimulateur cardiaque est toujours installé. Un arrêt complet à ce stade n'est pas possible..

Le plus grand risque pour la vie du patient est représenté par des blocages à progression rapide et des blocages de degrés élevés. Avec ce cours, une insuffisance cardiaque et des troubles de la circulation sanguine sont observés.

Le traitement est effectué chirurgicalement et toujours en urgence:

  • le patient est stimulé par l'activité cardiaque par un stimulateur cardiaque externe;
  • une opération pour installer un stimulateur cardiaque.

Pendant la chirurgie, les médicaments suivants sont utilisés:

Pendant le traitement, un traitement médicamenteux est utilisé (si la pathologie a été provoquée par une intoxication, le médicament qui l'a affecté doit être arrêté):

  • les bêta-adrénostimulants;
  • m-anticholinergiques;
  • sympathomimétiques (à l'heure actuelle, les fonds ne sont pas utilisés, car ils sont dangereux avec un grand nombre d'effets secondaires).

La nutrition spécifique du patient est également importante pour le traitement. Les aliments sont ajoutés à l'alimentation, qui comprennent des oligo-éléments qui affectent le fonctionnement du cœur..

  • fruits secs (en particulier abricots secs - contient du potassium et du magnésium);
  • fruits et baies (bananes, avocats, groseilles - contiennent du calcium, du sodium, du fer, du potassium et du magnésium);
  • légumes (concombres, épinards - vitamines B, calcium, fer, magnésium, potassium);
  • mon chéri;
  • Fruit de mer.

Les soins d'urgence ne sont fournis que par des spécialistes. Si vous soupçonnez un blocus ou le début d'une attaque, vous devez donner à la personne une position horizontale et appeler une ambulance. Il est conseillé de donner des médicaments s'ils ne sont pas prescrits par un médecin afin de traiter cette pathologie. Le patient peut mourir à cause de médicaments inappropriés..

Quelle est cette pathologie dangereuse??

Le blocage du cœur dans les premiers stades peut ne pas avoir de conséquences pour le corps, mais les cas de blocage complet peuvent menacer:

  • insuffisance cardiaque;
  • accidents vasculaires cérébraux;
  • ischémie et crise cardiaque;
  • choc arythmogène;
  • invalidité
  • pathologies des organes internes;
  • fatal.

Prévoir

En partie, le bloc cardiaque peut être traité, à savoir certains de ses types, mais à bien des égards, un résultat positif est déterminé par les raisons qui ont provoqué la pathologie et les facteurs qui ont influencé son développement ultérieur..

Le pronostic le plus défavorable pour la troisième gravité de l'évolution de la maladie est la probabilité de contracter une invalidité et de mourir. Les chances de vie sont améliorées par la chirurgie et l'installation d'un stimulateur cardiaque, ce qui contribue à améliorer l'état du patient.

La prévention est le traitement rapide des maladies qui peuvent se transformer en un blocus ou le provoquer, des contrôles programmés du cœur et un traitement chez les médecins dès la première suspicion d'aggravation.

Blocage du bloc de branche droit

Le blocage de la jambe droite du faisceau de His (BPNPG) est l'une des maladies cardiaques les plus courantes: chez les jeunes, elle survient dans 0,1 à 0,2% de tous les cas de maladies du système cardiovasculaire, après quarante ans, ce chiffre atteint 4,5% (!). Il se caractérise par une violation partielle ou complète des impulsions électriques conductrices le long de la jambe droite du faisceau de His des oreillettes aux ventricules.

Médicaments pour le blocage du bloc de branche droit

Blocus du bloc de branche droit: causes

Dans 30 à 50% des cas, les jeunes n'ont aucune cause visible de cette maladie et cela n'est pas associé à une pathologie cardiaque..
Chez les personnes âgées, le blocage du bloc de branche droit dans la grande majorité des cas (60%) est causé par l'hypertension. De plus, les causes de BPNPG sont:

- maladie coronarienne (elle est le plus souvent à l'origine du blocage du bloc de branche gauche);
- malformations congénitales du cœur;
- malformations cardiaques (défauts du septum interventriculaire et des oreillettes.);
- infarctus du myocarde;
- blessures à la poitrine;
- cardiomyopathies;
- hyperkaliémie
- une surdose de médicaments cardiaques (quinidine, procaïnamide, glycosides cardiaques.);
- augmentation de la dystrophie musculaire;
- syphilis;
- chirurgie cardiaque;
- distension du ventricule droit;
- Maladies de Lev et Lenegre.

Blocage du bloc de branche droit: traitement

Il n'y a pas de traitement spécifique pour cette maladie, et le traitement est réduit au traitement de la maladie sous-jacente qui provoque le blocage du faisceau droit de His.

Mais nous voudrions nous attarder plus en détail sur une préparation immunitaire, qui est peut-être aujourd'hui l'outil le plus efficace pour la prévention et l'assistance dans le traitement du blocage du bloc de branche droit. Il s'agit du facteur de transfert cardio. La base de ce médicament est constituée de molécules immunitaires - des facteurs de transfert qui, lorsqu'ils sont ingérés, remplissent les fonctions suivantes:
- améliorer l'effet des médicaments visant à corriger le fonctionnement du système cardiovasculaire et en même temps à éliminer tous leurs effets secondaires;
- renforce l'immunité humaine contre une grande variété de causes de maladies du cœur et des vaisseaux sanguins:
- étant la "mémoire immunitaire" du corps, les particules immunitaires du médicament "se souviennent" de tous les éléments étrangers qui sont à l'origine de diverses maladies et, lorsqu'elles réapparaissent, les identifient et donnent l'ordre au système immunitaire de les détruire.
Aucun autre médicament n'a un tel «mécanisme d'action» et c'est pourquoi l'immunomodulateur TF Cardio n'a aujourd'hui aucun analogue au monde dans son efficacité.

Blocus du bloc de branche droit: pronostic

En cas d'absence de facteurs «aggravants» (maladies cardiaques et vasculaires), le pronostic de blocage du bloc de branche droit chez le jeune est assez favorable. Ce blocus dans la grande majorité des cas n'entre pas dans le blocus auriculo-ventriculaire de 2 et 3 degrés, et le bloc auriculo-ventriculaire de 1 degré n'a pas de valeur pronostique et est considéré par beaucoup comme une variante de la norme.

Le blocus de la jambe droite du faisceau de His sur fond de maladie coronarienne ou d'hypertension aggrave considérablement le pronostic, augmentant la probabilité de décès de près de 3 fois. Une autre prévision se dégrade:
- insuffisance cardiaque;
- cardiomégalie.

Mais le pronostic en cas de blocage du bloc de branche droit est toujours meilleur dans tous les cas qu'avec un blocage de la jambe gauche.

Le blocage de la jambe droite du faisceau de His sur le fond de l'infarctus aigu du myocarde n'aggrave pas le pronostic de l'issue de la maladie, mais avec un infarctus transmural étendu augmente la probabilité de décès.

Blocage partiel du bloc de branche

Comme nous l'avons déjà dit: les jambes du faisceau His sont, pour ainsi dire, des outils de communication pour délivrer une impulsion électrique au muscle cardiaque et elles sont responsables du mode optimal de contractions cardiaques.

Une violation partielle du passage de cette impulsion est un blocus partiel de la jambe du paquet de His. De loin, les causes peuvent être congénitales ou acquises.

Causes congénitales du blocage partiel du bloc de branche:
- défaut septal auriculaire;
- sténose de la bouche de l'artère pulmonaire;
- défaut septal ventriculaire;
- Maladies de Lev et Lenegre;
- surcharge ventriculaire droite.

Causes acquises de blocage partiel du bloc de branche:
- blessures à la poitrine;
- maladies pulmonaires chroniques;
- néoplasmes du cœur;
- hyperkaliémie
- augmentation de la dystrophie musculaire;
- une surdose de novocainamide, quinidine, glycosides cardiaques;
- pathologies croissantes du muscle cardiaque.

Le blocus partiel de la jambe du faisceau de His n'est pas non plus soumis à un traitement, mais il est nécessaire de traiter les maladies qui ont provoqué le blocus. Nous voulons également noter que le blocus partiel de la jambe du paquet de His dans la grande majorité des cas se déroule de manière bénigne et que ce processus ne passe presque jamais en blocus complet.

© 2009-2019 Facteur de transfert 4Life. Tous les droits sont réservés.
plan du site
Site officiel de Ru-Transfer.
Moscou, st. Marxiste, déc.22, p. 1, du. 505
Tél: 8 800 550-90-22, 8 (495) 517-23-77

© 2009-2020 Facteur de transfert 4Vie. Tous les droits sont réservés.

Site officiel Ru-Transfer Factor. Moscou, st. Marxiste, déc.22, p. 1, du. 505
Tél: 8 800 550-90-22, 8 (495) 517-23-77

Blocus de la jambe droite du faisceau (I45.0)

Version: Guide des maladies MedElement

informations générales

Brève description

Le blocus de la jambe droite du faisceau de His dans l'ECG signifie une violation ou un arrêt complet de l'excitation le long de la jambe droite du faisceau de His. Les parties du cœur qui tombent sous le blocus sont excitées de manière inhabituelle ou détournée.

Un blocage complet de la jambe se produit si la conductivité le long de la jambe est complètement absente. Si l'impulsion excitante passe néanmoins le long de la partie endommagée du système de conduction du cœur, mais passe avec difficulté et au ralenti, alors ils parlent de blocage incomplet.

- Guides médicaux professionnels. Normes de traitement

- Communication avec les patients: questions, avis, rendez-vous

Téléchargez l'application pour ANDROID

- Guides médicaux professionnels

- Communication avec les patients: questions, avis, rendez-vous

Téléchargez l'application pour ANDROID

Classification

Étiologie et pathogenèse

Mécanismes de blocage complet du bloc de branche droit

Les causes

Épidémiologie

Signe de prévalence: Rarement

Sex-ratio (m / f): 1

Le blocage de la jambe droite du faisceau de His (BPNPG) chez les jeunes se produit dans 0,1 à 0,2% des cas. Avec l'âge, sa fréquence augmente, atteignant 0,3–0,24–4,5% chez les personnes de plus de 40 ans. Le BPNP survient plus souvent chez les hommes.

Dans l'infarctus aigu du myocarde, le BPNPG apparaît dans 2-3,7% des cas et principalement avec l'infarctus antérieur, le plus souvent avec transmural. Une BPNG partielle survient dans l'infarctus du myocarde postérieur..

Image clinique

Critères de diagnostic clinique

Symptômes, bien sûr

Diagnostique

Critères ECG:
Blocus complet

- Avec le blocage de la jambe droite, le complexe QRS est élargi à 0,12 s ou plus.
- Le diagnostic de blocage de la jambe droite se fait principalement sur les dérivations thoraciques. Dans la poitrine droite mène V1, V2. L'ECG a la forme rsR. La dent RV1 sur un tel ECG est généralement large et souvent élevée - supérieure à rV1. Parfois, une encoche ou un épaississement de la courbe est observé sur le genou ascendant de RV1. Dans certains cas, le complexe QRS dans les dérivations V1, V2 prend la forme rSR RSR, RsR, rR ou a une forme en M. Augmentation du temps d'activation du ventricule droit dans ces dérivations.
- Le segment STV1, V2 est généralement situé sous l'isoligne. Son arc est convexe vers le haut.
- La dent de TV1, V2 est négative. Le sommet de l'onde T est généralement situé près de son extrémité. Parfois, une onde T négative est observée non seulement dans les dérivations V1, V2, mais aussi dans V1 - V3, et parfois même de V1 à V4.
- Dans les dérivations pectorales gauche V5, V6, un complexe QRS de type qRS est généralement enregistré. Dans ce cas, la dent S est large, arrondie, pour la plupart superficielle, parfois dentelée. La hauteur de la dent RV5, V6 peut être légèrement réduite par rapport à la norme. Le temps d'activation du ventricule gauche dans ces sondes n'est pas augmenté. Le segment STV5, V6 est situé au niveau de l'isoligne ou parfois légèrement au-dessus, la dent TV5, V6 est positive.

- La largeur du complexe QRS est> 0,12 s. QRSV1, type III rsR, en V4 - V6. I, type aVL qRS. STV1, III sous l'isoline, TV1, III négatif. RaVR tardif.

- La zone de transition est souvent déplacée vers les dérivations thoraciques gauches. L'axe électrique du cœur lors du blocage de la jambe droite est souvent verticalement ou moins modérément dévié vers la droite ou un axe électrique de type SI-SII-SIII est enregistré. Cependant, la position normale de l'axe électrique du cœur est souvent observée. Une forte déviation de l'axe électrique du cœur vers la droite pour un blocage isolé de la jambe droite est inhabituelle.

L'ECG dans la sonde standard I et dans la sonde aVL ressemble en forme au complexe QRS des sondes V5, V6, c'est-à-dire a la forme qRS. Le complexe QRS dans le conducteur standard III et dans le conducteur aVF est généralement similaire à un ECG dans les conducteurs V1, V2, c'est-à-dire a la forme rsR ou rSR (R est généralement faible).

- La dent TaVR est négative. Le blocage de la jambe droite se caractérise par un allongement de la systole ventriculaire électrique (QT).

Un blocus incomplet (partiel) de la jambe droite est indiqué dans les cas où le complexe QRS en forme ressemble au blocus de la jambe droite et la largeur du complexe QRS est de 0,08 à 0,11 s). Souvent, les complexes ventriculaires dans ce cas représentent un croisement entre un ECG normal et des complexes ventriculaires avec un bloc de jambe. Dans les dérivations thoraciques droites (V1, V2), l'ECG a généralement une apparence caractéristique, le complexe QRS a la forme rSr, rSR, rsR ou rsr.

Avec un blocus isolé de la jambe droite du faisceau His sur l'ECG, tous les principaux critères du blocus sont présents, mais l'axe électrique n'est pas dévié ou a tendance à dévier vers la gauche (version atypique de Wilson).
Avec une forte déviation de l'axe électrique vers la gauche avec ∠α = ?? 30 ° ou moins sur fond d'un blocus complet de la jambe droite du faisceau de His, ils parlent de la variante Bailey.

Diagnostic différentiel

Il est souvent difficile de différencier les changements ECG observés avec une hypertrophie ventriculaire droite et un blocage incomplet de la branche droite du faisceau, lorsque la largeur du complexe QRS est inférieure à 0,12 s. Dans de tels cas, la présence d'ondes R larges dans les dérivations V1, V2 et S larges dans les dérivations V5, V6 indique un blocage de la jambe droite;.

Complications

Traitement

Le blocus de la jambe droite du paquet de His n'a pas besoin de traitement spécial. L'apparition de BPNPG dans la période aiguë d'infarctus du myocarde ne nécessite pas de stimulation endocardique prophylactique. Si nécessaire, traitez la maladie sous-jacente à l'origine du BPNPG.

Prévoir

Les jeunes sans cardiopathie organique sont relativement favorables. Certains auteurs indiquent une progression rare (1,8 à 6%) ​​du BPNPG dans le bloc AV II ou III.

Rejoindre BPNPG dans le contexte de l'hypertension ou des maladies coronariennes aggrave le pronostic, augmentant la mortalité de près de 3 fois. Le pronostic est aggravé par la cardiomégalie, l'insuffisance cardiaque, l'allongement de l'intervalle N - V. Le pronostic pour BPNPG est toujours meilleur que pour le blocage du bloc de branche gauche..

Dans le contexte de l'infarctus aigu du myocarde, la BPIPH complète ou partielle qui en résulte ne se bloque pas complètement en AV et n'aggrave pas l'issue de la maladie. Certains auteurs avec BPNPG ont noté une augmentation de la mortalité, mais uniquement avec un infarctus du myocarde transmural étendu avec insuffisance cardiaque. BPNPG n'affecte pas le pronostic à long terme de la crise cardiaque, bien qu'il existe une opinion contraire.

Blocus du bloc de branche droit: causes et symptômes, pourquoi il est dangereux, traitement et pronostic

Le blocus de la jambe droite du faisceau de His est une violation de la conductivité normale d'une impulsion électrique le long des structures cardiaques. La contractilité de la couche musculaire diminue, l'hémodynamique est perturbée, une hypoxie généralisée se produit. Ce n'est pas une pathologie indépendante, mais une sorte de constatation sur un ECG.

La déviation de la conductivité de l'organe musculaire lui-même est due à d'autres défauts du développement du cœur. Ce n'est pas le blocus qui doit être traité, mais la cause profonde qui l'a fait vivre.

Ceux-ci incluent des changements sclérotiques, des processus inflammatoires, une insuffisance aortique, mitrale et d'autres conditions.

Les perspectives de guérison sont bonnes dans la plupart des cas. Le ventricule droit est impliqué dans le processus pathologique, car de formidables complications se forment dans une période relativement tardive.

Mécanisme de développement de la déviation

La déviation pathologique se produit progressivement, soudainement - relativement rarement, nous parlons de processus aigus. Pour comprendre ce qui sous-tend la formation de la pathologie, vous devez vous tourner vers les informations anatomiques.

Le cœur est capable d'un travail autonome pour une durée indéterminée. Ceci est le résultat de la présence du soi-disant nœud sinusal ou stimulateur cardiaque naturel. Il est responsable de la génération d'une impulsion électrique.

L'excitation est transmise par des fibres spéciales appelées le faisceau de His. C'est une structure arborescente et ramifiée.

À la suite de pathologies inflammatoires en cours, de malformations congénitales ou acquises et d'autres conditions, une perturbation de la conduction se produit, une impulsion électrique ralentit le mouvement (avec blocage incomplet) ou devient complètement impossible (blocage complet).

En conséquence, la contractilité myocardique du côté droit (oreillette et ventricule) diminue, le mouvement du sang dans un petit cercle est perturbé. D'où les problèmes pulmonaires en tant que symptôme précoce du processus pathologique..

Classification et diplômes

Le blocus se caractérise par un certain nombre de motifs..

Par la nature du cours:

  • Forme intermittente. Roulant. Elle se développe dans 15% des cas. Elle est déterminée par le mouvement intermittent du défaut. La déviation à chaque instant est présente ou non. Il est difficile d'attraper le changement, il est nécessaire d'effectuer plusieurs fois un ECG pour enregistrer les résultats. Par conséquent, un examen stationnaire est recommandé.
  • Variété alternée. Elle est déterminée par un parcours différent. Les écarts sont toujours là, mais ils passent d'une branche à l'autre, ce qui complique le diagnostic précoce.
  • Forme permanente. Il se développe dans la plupart des cas. Il n'y a aucune difficulté à l'examen. Le changement est stable.

Basé sur le nombre de bundles concernés:

  • Célibataire. Le mouvement d'une impulsion électrique le long d'une branche est bloqué. Elle se caractérise par un tableau clinique minimal. Puisqu'il n'y a aucun symptôme, le patient ne prête pas attention à sa propre santé, le processus progresse. Dans la plupart des cas, c'est compliqué en 2-3 ans.
  • Double. Plusieurs jambes sont impliquées à la fois. Les manifestations sont présentes, elles sont suffisamment prononcées pour aller à l'hôpital.
  • Tripler. La variété la plus dangereuse. Elle se caractérise par des troubles généralisés de type organique. Récupération urgente sous la supervision d'un chirurgien cardiaque.

Enfin, en fonction du degré d'altération de l'activité fonctionnelle des fibres:

  • Blocage incomplet du bloc de branche droit. Définit l'étape initiale d'un processus pathologique lent. Au fil du temps, la condition devient plus compliquée, des lésions généralisées des structures cardiaques et d'autres systèmes se développent. Dans le cas de facteurs étiologiques sévères, cette phase ne se développe pas, la maladie (parlant de manière conditionnelle) passe immédiatement à un autre stade.
  • Blocage complet du bloc de branche droit. Il se caractérise par une non-conductivité totale des fibres. L'impulsion électrique n'atteint pas les ventricules. D'où le mécanisme compensatoire, lorsque d'autres structures cardiaques commencent à générer elles-mêmes un signal. La situation ne fait qu'empirer. La bradycardie à un niveau de 30 à 40 battements par minute est remplacée par une fibrillation ventriculaire. Il s'agit d'un chemin direct vers la mort par insuffisance cardiaque..

Les classifications sont utilisées pour déterminer les tactiques de diagnostic et de traitement..

Qu'un blocus dangereux?

Des complications peuvent survenir à n'importe quelle étape du processus pathologique. Il n'y a aucune garantie que la mort ne se produira pas..

Une liste approximative des conséquences est la suivante:

  • Crise cardiaque La mort des cellules des organes musculaires et leur remplacement par du tissu cicatriciel. La zone de lésion dépend de la nature de la perturbation de la conduction..
  • Myopathie Défaut dans la formation et le développement du myocarde. Déterminé pour des raisons congénitales ou à la suite de l'alcoolisme et d'autres facteurs..
  • Insuffisance cardiaque. Soudain, sans perspectives de rétablissement de l'activité cardiaque.
  • Accident vasculaire cérébral. À la suite d'une violation de l'approvisionnement du cerveau en oxygène et en nutriments.
  • Insuffisance respiratoire de gravité variable. Il se caractérise par l'impossibilité d'un échange de gaz normal.
  • Œdème pulmonaire. Condition d'urgence. Nécessite une récupération urgente dans des conditions stationnaires.
  • L'asthme cardiaque. L'attaque peut être unique. Dans certains cas, un groupe d'épisodes est déterminé sur une courte période de temps..
  • Résultat fatal. À la suite des complications présentées.
  • Choc cardiogénique. Violation aiguë, mortalité proche de 100%.

La probabilité de conséquences varie. Tout dépend du degré de blocus..

Les causes

Les facteurs de développement peuvent être appelés plus d'une douzaine. Cela complique grandement l'autodiagnostic et l'examen sous la supervision d'un médecin..

Une liste approximative des conditions principales et les plus fréquentes impliquant un défaut dans les structures conductrices du cœur:

Crise cardiaque

Nécrose des formations cardiaques. Il se caractérise par une violation totale de l'activité fonctionnelle normale. Enfin et surtout, un blocage du bloc de branche droit se produit. Ceci est le résultat de la mort des tissus actifs..

La récupération est en principe impossible. On prescrit au patient un traitement d'entretien à vie, les perspectives de poursuite de l'existence biologique sont controversées, tout dépend de l'étendue de la lésion, de l'âge et de l'état de santé humaine.

Maladie de l'artère coronaire

Violation moins active de l'apport sanguin aux structures cardiaques. Elle est déterminée par une insuffisance coronaire sévère ou d'autres conditions..

La récupération est effectuée régulièrement dans un hôpital. Les perspectives de guérison sont minimes, surtout s'il y a des défauts organiques.

Hypertension pulmonaire

Augmentation de la pression dans l'artère pulmonaire et modifications anatomiques du myocarde sur cette forme.

Condition potentiellement mortelle, incurable. Nécessite une assistance régulière dans des conditions stationnaires..

Hypertension

Dans les premiers stades (0-1 stade GB), la violation minimale de la conductivité du faisceau de His est déterminée, ou elle n'existe pas du tout.

En 2 et plus encore en 3 étapes, les écarts généralisés résultent non seulement du sens de déplacement de l'impulsion électrique, mais aussi de la position de sa génération dans le nœud sinusal.

Les troubles généraux nécessitent une thérapie compétente sous la supervision d'un cardiologue. Il s'agit généralement d'un impact à vie sur la cause profonde..

Rhumatismes et autres pathologies auto-immunes

Accompagné d'une violation du fonctionnement normal de la valve mitrale, destruction des tissus cardiaques en général. Traitement à long terme utilisant des immunosuppresseurs et d'autres médicaments.

Maladies inflammatoires du muscle cardiaque et du péricarde

Ils s'accompagnent d'un tableau clinique intense avec les phénomènes d'accélération du rythme cardiaque, de fortes douleurs thoraciques. La destruction active des tissus se produit en peu de temps..

Récupération à l'hôpital, la procédure de traitement est urgente. Sans aide, la perturbation de la conductivité normale du faisceau His est le moindre problème..

Des prothèses complexes des oreillettes ou d'autres structures anatomiques, y compris la valve mitrale, seront nécessaires.

Troubles métaboliques

Tout d'abord - calcification ou dépôt de sels inorganiques dans la structure du cœur.

D'autres facteurs de développement sont liés à des anomalies congénitales ou acquises des formations cardiaques, de l'aorte (rétrécissement de la lumière, anévrisme, dépôt de substances contenant du cholestérol et autres conditions).

Causes non cardiaques

En plus de ces facteurs, nous pouvons distinguer:

  • Utilisation prolongée ou inappropriée de médicaments antihypertenseurs, antiarythmiques, psychotropes et autres, y compris les glycosides.
  • Fumeur.
  • L'abus d'alcool. La durée jusqu'à ce que le blocus se développe dépend de la résistance individuelle à l'éthanol et à ses métabolites..
  • Empoisonnement aux métaux lourds.
  • Pathologies endocriniennes: du diabète sucré au dysfonctionnement thyroïdien ou surrénalien sévère.
  • Asthme bronchique, BPCO, insuffisance respiratoire. Le processus évolue dans deux directions: les perturbations des échanges gazeux aggravent le blocus et vice versa.

La raison doit être identifiée pour la nomination d'un traitement compétent. Dans le cas où la condition n'a jamais été révélée, ils parlent d'un blocage idiopathique de la jambe droite du faisceau de His. La thérapie vise à atténuer les effets.

Symptômes

Les manifestations dépendent de la gravité du processus pathologique. En tant que tels, des signes spécifiques n'existent pas, ils sont causés par la maladie sous-jacente.

BPNPG complet

  • Arythmie de nature intense. Par le type de bradycardie, c'est-à-dire un affaiblissement de la contractilité du muscle cardiaque. La déviation totale se produit à un stade avancé et avancé, lorsque la violation de la conductivité couvre 2-3 branches. Arrêt possible d'un organe et mort subite.
  • Douleurs à la poitrine. Faible s'il n'y a pas d'attaque d'angine de poitrine. Brûlant, écrasant, donne à l'estomac, au hippie et aux mains. Il est éliminé avec des analgésiques. Dans les cas graves - stupéfiant.
  • Faiblesse, somnolence et confusion. Surtout si le cerveau manque de nutriments et d'oxygène, des perturbations fonctionnelles des structures cérébrales se produisent. Les déficits neurologiques augmentent progressivement ou avalanche, selon la nature du processus principal.
  • Dyspnée. Dans un état de repos complet. Même une activité physique minimale devient impossible.
  • Cephalgia Les douleurs sont localisées dans la région occipitale ou couronne de la tête. Mise en balles. Tournage. Ordinaire. Accompagné de nausées, de vomissements extrêmement rares, ce n'est pas un symptôme typique.
    Vertige. Le patient ne peut pas naviguer dans l'espace, est obligé de mentir pendant longtemps, jusqu'à ce que l'état se normalise et que la fonction du cervelet soit restaurée.
  • Cyanose du triangle nasolabial. Partie bleue de la zone proche de la bouche. Se développe à la suite d'un problème cardiaque.
  • Pâleur de la peau. Se produit au moment de la déviation hémodynamique aiguë.
    Évanouissement, éventuellement répété sur une courte période de temps.

BPNPG incomplet

Le blocage partiel se manifeste par les symptômes suivants:

  • Arythmies légères. Battements cardiaques légèrement affaiblis.
  • Dyspnée. Dans un état d'activité physique d'intensité moyenne.
  • Douleur thoracique.
  • Écarts dans les fonctions cognitives et mnestiques.

Certaines situations ne s'accompagnent pas de symptômes pathologiques..

Dans tous les cas, le blocus incomplet ne présente pas de symptômes spécifiques, à l'exception des arythmies de gravité variable. Des formes plus redoutables de contractilité normale altérée sont possibles: de la fibrillation flottante à l'extrasystole, ce qui exacerbe le pronostic général.

Diagnostique

Passe sous le contrôle d'un cardiologue, chirurgien spécialisé soupçonné de pathologie, qui ne peut être éliminé que par des méthodes radicales.

Un schéma approximatif comprend de tels événements:

  • Interrogatoire oral d'une personne, collecte d'une anamnèse pour établir le tableau clinique et les origines de sa survenue.
  • Mesure de la pression artérielle, plusieurs fois. Aussi la fréquence cardiaque.
  • Surveillance Holter quotidienne pour enregistrer la pression artérielle et la fréquence cardiaque pendant 24 heures. Une utilisation répétée est possible. Il vaut mieux que le patient soit à l'extérieur de l'hôpital, dans des conditions naturelles et familières.
  • Électrocardiographie Détecte la déficience fonctionnelle. Considéré comme l'étalon-or.
  • Échocardiographie. Visualisation du tissu cardiaque et des structures environnantes. Il est utilisé pour diagnostiquer des anomalies organiques qui se sont développées avant ou après le blocus. La cause et l'effet sont établis sur la base de données objectives..
  • IRM ou TDM. Clarifier la nature des défauts anatomiques.

Si nécessaire, des spécialistes tiers sont impliqués. Principalement dans le domaine de l'endocrinologie. Options possibles. Des activités étendues sont nécessaires pour établir l'origine du processus..

Signes sur un ECG

PleinIncomplet
  • Elargissement du complexe QRS sur 0,12 s.
  • L'apparition de la dentelure sur RSR1.
  • Déviation de l'axe du cœur vers la droite.
  • Déformation des dents S, R.
  • L'élargissement de S, I.
  • rSR rSr complexes ventriculaires en plomb V1.

Le blocus de la jambe droite du faisceau His sur l'ECG est relativement difficile à détecter. Il y a peu de signes typiques, le diagnostic différentiel est réalisé avec d'autres pathologies. Des qualifications importantes sont requises pour décoder le cardiogramme et comprendre le type de processus..

Méthodes de traitement

Les mesures de récupération dépendent de la nature de l'écart.

Dans le contexte d'une perturbation de la conduction actuelle à long terme sans tableau clinique prononcé, de défauts organiques de la part des systèmes, dans ce cas, si la condition a été détectée par hasard, une observation dynamique à long terme est montrée. Vérifiez tous les 3 mois. Puis moins souvent (une fois tous les six mois).

Avec un blocage à deux ou trois faisceaux contre un processus hypertensif, l'utilisation d'un groupe de produits pharmaceutiques est indiquée:

  • Pour abaisser la tension artérielle (régime classique: Diltiazem + périndopril + médicament à action centrale, par exemple, la moxonidine).
  • Glycosides.
  • Statines, en présence d'un composant athérosclérotique.
  • Diurétiques mous. La sélection, en particulier dans le contexte de la thérapie antihypertensive, est effectuée uniquement par un médecin. Des combinaisons incorrectes entraînent un arrêt ou une dégénérescence du myocarde, une insuffisance rénale.
  • Antithrombotique pour restaurer les propriétés rhéologiques du sang.

Les maladies auto-immunes sont traitées avec des anti-inflammatoires non stéroïdiens, des antibiotiques, moins fréquemment.

Les arythmies sont éliminées avec l'utilisation d'Amiodarna à petites doses. Des bêtabloquants peuvent être prescrits (le meilleur du genre - Anaprilin).

Le traitement chirurgical du BPNG est indiqué dans les cas extrêmes, en cas de violation de l'intégrité anatomique de l'organe, il existe un besoin de prothèses.

Dans le contexte du bloc auriculo-ventriculaire et des écarts de rythme généralisés, l'implantation d'un stimulateur cardiaque est possible. La mesure est controversée, ils y recourent dans des cas exceptionnels, tous les cardiologues ne soutiennent pas cette tactique de thérapie.

Si le processus pathologique est provoqué par des facteurs subjectifs, le sevrage tabagique, l'alcool, les mauvaises habitudes en général, un changement de régime alimentaire dans le sens de la réduction de la quantité de graisses animales, ainsi que l'optimisation du régime de consommation (2 litres par jour, s'il n'y a pas de contre-indications) sont indiqués.

Prévoir

Cela dépend d'un certain nombre de facteurs. Moments favorables associés à une bonne survie:

  • Absence complète ou prédominante de symptômes et de présentation clinique.
  • Santé normale (sans pathologies somatiques).
  • Réponse de qualité au traitement.
  • Jeune âge.
  • Bonne histoire de famille.
  • Manque de mauvaises habitudes. Détection d'anomalies accidentelles à l'électrocardiographie.

La mortalité est la plus élevée avec un blocage complet à trois faisceaux et atteint 80%. La bradycardie est un facteur majeur d'arrêt cardiaque. Les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux sont moins fréquents..

Les perspectives de reprise sont relativement favorables. Mais vous pouvez oublier le travail physique en toute sécurité. La probabilité de décès dû à une surcharge mécanique augmente fortement.

finalement

Le blocage incomplet de la jambe droite du faisceau de His est la phase initiale du processus pathologique, lorsque la conductivité du pouls est ralentie, mais pas complètement bloquée.

Les symptômes sont minimes en raison du processus pathologique sous-jacent..

Avec un blocage complet de la jambe droite, l'impulsion n'atteint tout simplement pas les ventricules, à la suite de quoi ils commencent eux-mêmes à générer un signal. Il existe des types dangereux d'arythmies, d'extrasystoles de groupe et de fibrillation, ce qui est dangereux et peut entraîner la mort..

Traitement sous la supervision d'un cardiologue. Les chances de guérison sont élevées, mais le pronostic est déterminé par l'étiologie.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite