Qu'est-ce qu'un bloc cardiaque, quels sont ses degrés, méthodes de traitement

Date de publication de l'article: 18/08/2018

Date de mise à jour de l'article: 01.03.2019

Auteur: Julia Dmitrieva (Sych) - Cardiologue en exercice

Bloc cardiaque - dysfonctionnements dans le rythme des contractions survenant en raison de problèmes avec le passage des influx nerveux à travers le système de conduction du cœur.

Une impulsion électrique est créée dans le nœud sinusal, se propage aux oreillettes, puis aux ventricules à travers le nœud auriculo-ventriculaire. Ceci est le système de conduction du muscle cardiaque.

Raisons du développement

L'étiologie du développement de la pathologie comprend les maladies cardiaques congénitales et acquises, les médicaments, l'hérédité.

La liste des maladies pouvant provoquer le développement du blocus:

  • crise cardiaque;
  • métastases;
  • tumeurs;
  • fibrose;
  • Maladie de Lev-Lenegra;
  • maladie coronarienne;
  • myocardite;
  • cardiomyopathie;
  • cardiosclérose;
  • l'athérosclérose;
  • Diabète;
  • dystonie végétovasculaire (VVD);
  • vascularite;
  • maladies auto-immunes;
  • dommages au nœud auriculo-ventriculaire;
  • hypertension;
  • malformations cardiaques;
  • Troubles endocriniens;
  • problèmes avec le tractus gastro-intestinal (par exemple, avec des vomissements);
  • insuffisance respiratoire (par exemple, apnée);
  • intoxication médicamenteuse.

Et il existe d'autres facteurs qui peuvent provoquer des perturbations dans la fonction de conduction - un manque d'oligo-éléments qui affectent le cœur, un effort physique excessif, un stress fréquent et la consommation de drogues.

Variétés possibles

Il existe plusieurs classifications du bloc cardiaque:

ClassificationVues
Par localisationSino-auriculaire (échec lors de la transition du pouls du nœud sinusal aux oreillettes)
Auriculaire (dysfonction auriculaire)
Auriculoventriculaire (obstruction ou perturbations au niveau du nœud auriculo-ventriculaire)
Blocus des jambes du paquet de Ses
Par temps d'existenceConstant
Intermittent ou transitoire (survient lors de crises)
Par gravité1er degré (la passabilité n'est pas rompue, mais s'effectue avec un retard)
2e degré (les impulsions passent, mais seulement partiellement, cela signifie que certaines impulsions n'atteignent pas les sections du système conducteur)
3ème degré (bloc cardiaque complet, c'est-à-dire que les impulsions ne sont pas complètement effectuées, ce qui provoque une diminution de la fréquence cardiaque)
Par manifestationsAsymptomatique (le plus souvent, observé avec une lésion du faisceau de His. Et aussi des blocages du premier et du deuxième degré ne sont détectés qu'après un ECG)
Avec la manifestation de symptômes (avec le troisième degré de perméabilité impulsionnelle altérée, les symptômes se manifestent clairement)
Effets sur la santéPhysiologique (la pathologie du premier degré se produit et est considérée comme la norme dans un certain cercle de personnes, par exemple, les athlètes ou les enfants / adolescents présentant de petites anomalies cardiaques)
Pathologique (caractérisé par des dommages au système conducteur à n'importe quel niveau, conduisant à une aggravation de l'état du patient)

Degrés et leurs symptômes

Au total, trois degrés sont distingués, dont l'un est divisé en trois types - le 1er, le 2e (il y a 3 options: mobitz 1, mobitz 2, blocus de haute qualité) et 3e.

1er degré

Avec le premier degré de gravité du bloc cardiaque, le passage du pouls à travers le système de conduction n'est pas perturbé, mais est retardé (avec le sino-auriculaire, le pouls ralentit lorsque le nœud sinusal passe dans les oreillettes, avec l'insuffisance auriculaire dans l'oreillette droite ou gauche, avec l'atrioventriculaire au nœud auriculo-ventriculaire).

Il n'y a pas de symptômes en même temps, la maladie ne se manifeste en aucune façon et est souvent détectée par hasard lors d'une procédure ECG planifiée.

2e degré, 1er type

Il se caractérise par une détérioration progressive de la conductivité, atteignant l'arrêt complet de l'arrivée des impulsions dans les zones du système conducteur et la restauration ultérieure.

Dans le premier type, les symptômes peuvent être absents ou se manifester par une petite augmentation rare et rapide de la fréquence cardiaque ou une diminution de la fréquence cardiaque..

2e degré, 2e type

Le deuxième type se caractérise par une cessation soudaine de la perméabilité dans certaines parties du système conducteur. Le blocage de l'impulsion provoque des pauses entre ces impulsions qui vont du nœud sinusal aux ventricules et aux jambes du faisceau de His et aux branches finales. Après une pause, la conduction s'améliore, mais ne revient pas complètement à la normale et continue de ralentir.

Le deuxième degré du deuxième type s'exprime par les symptômes suivants:

  • troubles de la fréquence des contractions myocardiques;
  • sensation de cœur qui coule;
  • arythmie (peut être exprimée par une tachycardie - palpitations cardiaques, ou bradycardie, bradyarythmie - diminution);
  • une sensation de faiblesse dans le corps;
  • début rapide de fatigue;
  • étourdissements et maux de tête;
  • problèmes de vision (apparition de cercles devant les yeux ou les mouches);
  • évanouissement ou assombrissement sous les yeux;
  • rarement une douleur thoracique.

2e degré, très blocus

Une espèce spéciale et plutôt rare est de haute qualité. Dans ce cas, sur les quatre impulsions générées dans le nœud sinusal, une seule traverse le nœud auriculo-ventriculaire (il existe également un périodique d'une impulsion transmise pour cinq / six formés).

Les symptômes ressemblent au deuxième type du 2e degré. Bradycardie prononcée.

3e degré

Elle se caractérise par une cessation complète de la sortie d'une impulsion électrique (dans le cas d'un bloc sino-auriculaire) ou une interruption du passage entre le nœud sinusal et l'oreillette droite (auriculaire) ou par le nœud auriculo-ventriculaire (auriculo-ventriculaire ou transversal).

Les signes sont similaires au cours du deuxième type du 2e degré, mais ont également leurs propres caractéristiques:

  • la fréquence des contractions myocardiques est réduite;
  • il y a des douleurs au cœur;
  • gonflement, essoufflement;
  • difficile à tolérer (ou pas du tout toléré) l'activité physique.

En cas de troubles de la conduction intraventriculaire, la classification par degrés n'est pas appliquée. Dans ce cas, la classification topique est pertinente, distinguant le cours de la pathologie par la défaite des éléments du faisceau de His.

Perturbations unilatérales de conduction:

LocalisationÉléments concernés
Blocus ventriculaire gauche
  • poutre unique (obstruction à travers les branches avant ou arrière de la jambe gauche);
  • deux faisceaux (obstruction de toute la jambe gauche).
Ventricule droitViolations de la perméabilité à la jambe droite (PNPG).

Perturbations de conduction bilatérales:

Type de blocusÉléments concernés
Double poutreLa combinaison des violations de la jambe droite et de la branche avant ou arrière de la jambe gauche
Trois faisceauxLa combinaison des violations de la jambe droite, des branches avant et arrière de la jambe gauche

Blocage non spécifique des branches finales (focales) - généralement chez les patients, il existe une symptomatologie de la maladie provoquant le blocage des faisceaux de His. La pathologie de ce type de symptomatologie spécifique (à l'exception du haut grade) n'a pas.

Méthodes de diagnostic

Le diagnostic commence par une anamnèse, en écoutant les tonalités, en identifiant les maladies concomitantes et en examinant les effets possibles de l'hérédité.

En cas de suspicion de blocage, le patient est envoyé pour un ECG (électrocardiographie) - c'est la principale méthode de diagnostic de cette maladie. La procédure est effectuée pour enregistrer les champs électriques générés pendant le travail du cœur. L'évaluation de l'état du patient se déroule selon le calendrier, sur lequel les dents sont marquées, reflétant divers processus se déroulant dans le cœur. Il y a six dents au total (P, Q, R, S, T, U) et leurs dérivés (PQ, QRS, ST).

Avec le blocus, les écarts par rapport à la norme dans les dents P et Q et leurs dérivés sont visibles sur le graphique.

Différents types de pathologie apparaissent sur le cardiogramme de différentes manières:

  • sinoatrial n'affecte pas le graphique ECG. Indirectement, la pathologie est indiquée par une double augmentation de l'intervalle RR (désignation du rythme cardiaque) par rapport à la précédente et l'absence d'une onde P (indique une contraction auriculaire) lors d'une pause;
  • Le premier degré de bloc auriculo-ventriculaire s'exprime par une variation de l'intervalle PQ (désignation d'une impulsion électrique lors du passage à travers le nœud auriculo-ventriculaire). L'écart par rapport à la norme est considéré comme son augmentation. 2e degré - absence d'une onde Q sur le graphique (indique une contraction ventriculaire) et d'un dérivé QRS (évaluation de l'uniformité des contractions ventriculaires). Une augmentation de l'intervalle PQ peut être observée. 3e degré - une différence notable dans les fréquences de l'onde P et du complexe QRS est visible.
  • blocage des jambes et des branches du faisceau de His - élargit la dérivée de QRS lorsque l'onde P est normale.

Avec les types de pathologie transitoires, l'ECG ne peut pas toujours corriger les écarts par rapport à la norme, des méthodes de diagnostic supplémentaires sont donc utilisées:

MéthodeLa description
Surveillance de la fréquence cardiaque sur 24 heures (licou)Des capteurs d'appareils ECG sont installés sur la poitrine du patient et les mesures durent toute la journée.

Cette méthode permet de clarifier la gravité de la pathologie, la nature de son apparition et les facteurs qui l'ont affectée..

Examen électrophysiologique du cœur (EFI)À travers l'œsophage - avant la procédure, un électrocardiogramme est obligatoire et la pression est mesurée (ils sont effectués pour comprendre que l'EFI n'a pas provoqué d'anomalies cardiaques). De plus, une sonde avec une électrode à l'extrémité est insérée par le nez ou la bouche (par la bouche, la procédure est beaucoup moins courante). L'électrode émet des impulsions lumineuses, stimulant le myocarde. Pendant la stimulation, l'électrogramme est retiré et après extraction de la sonde, il est analysé.
Intracardiaque - avant la procédure, des lectures ECG (cardiogramme) et tonomètre sont nécessairement prises. Le patient reçoit des anesthésiques et des analgésiques. Après cela, une ponction veineuse est effectuée et un cathéter avec cinq électrodes à l'extrémité est inséré à travers elle et il est effectué dans la bouche du patient. Après stimulation, les données obtenues sont analysées..

Les deux types d'études sont effectués lorsque l'ECG habituel ne donne pas de réponse fiable et ne permet pas de déterminer avec précision la nature des violations.

Examen échographique (EchoCG)L'échocardiographie à travers la poitrine - est réalisée ainsi que l'échographie. Le patient est allongé sur le canapé, expose le haut du torse et le capteur est monté sur la poitrine.
Échocardiographie à travers l'œsophage - la procédure est réalisée en cas de difficultés de diagnostic de la première voie.

Les deux options d'échocardiographie sont utilisées pour identifier les causes de blocage directement liées à la fonction cardiaque..

Technique de traitement

Les blocages périodiques et chroniques sont traités en fonction de la gravité de son évolution:

  • le blocage incomplet du premier degré et du deuxième degré du premier type est asymptomatique et ne nécessite que des observations et des examens planifiés. Il est possible de l'identifier dans les cas d'ECG prévu, mais même alors une personne n'est observée que par un médecin afin d'éviter une aggravation du cours. Avec une pathologie causée par d'autres maladies cardiaques, un stimulateur cardiaque peut être installé.
  • avec le deuxième degré du deuxième type, une stimulation constante par un stimulateur cardiaque externe est effectuée. Si la cause n'est pas l'hérédité, mais que les maladies acquises, les médicaments, les médicaments ont servi de facteurs au développement de la pathologie, elle peut être guérie aux premiers stades si le problème initial est arrêté. En cas de suspicion de possibilité que la pathologie passe au stade de blocage complet, un stimulateur cardiaque permanent est établi.
  • La thérapie du 3ème degré vise à soulager la condition et revient à prévenir l'arrêt cardiaque, donc un stimulateur cardiaque est toujours installé. Un arrêt complet à ce stade n'est pas possible..

Le plus grand risque pour la vie du patient est représenté par des blocages à progression rapide et des blocages de degrés élevés. Avec ce cours, une insuffisance cardiaque et des troubles de la circulation sanguine sont observés.

Le traitement est effectué chirurgicalement et toujours en urgence:

  • le patient est stimulé par l'activité cardiaque par un stimulateur cardiaque externe;
  • une opération pour installer un stimulateur cardiaque.

Pendant la chirurgie, les médicaments suivants sont utilisés:

Pendant le traitement, un traitement médicamenteux est utilisé (si la pathologie a été provoquée par une intoxication, le médicament qui l'a affecté doit être arrêté):

  • les bêta-adrénostimulants;
  • m-anticholinergiques;
  • sympathomimétiques (à l'heure actuelle, les fonds ne sont pas utilisés, car ils sont dangereux avec un grand nombre d'effets secondaires).

La nutrition spécifique du patient est également importante pour le traitement. Les aliments sont ajoutés à l'alimentation, qui comprennent des oligo-éléments qui affectent le fonctionnement du cœur..

  • fruits secs (en particulier abricots secs - contient du potassium et du magnésium);
  • fruits et baies (bananes, avocats, groseilles - contiennent du calcium, du sodium, du fer, du potassium et du magnésium);
  • légumes (concombres, épinards - vitamines B, calcium, fer, magnésium, potassium);
  • mon chéri;
  • Fruit de mer.

Les soins d'urgence ne sont fournis que par des spécialistes. Si vous soupçonnez un blocus ou le début d'une attaque, vous devez donner à la personne une position horizontale et appeler une ambulance. Il est conseillé de donner des médicaments s'ils ne sont pas prescrits par un médecin afin de traiter cette pathologie. Le patient peut mourir à cause de médicaments inappropriés..

Quelle est cette pathologie dangereuse??

Le blocage du cœur dans les premiers stades peut ne pas avoir de conséquences pour le corps, mais les cas de blocage complet peuvent menacer:

  • insuffisance cardiaque;
  • accidents vasculaires cérébraux;
  • ischémie et crise cardiaque;
  • choc arythmogène;
  • invalidité
  • pathologies des organes internes;
  • fatal.

Prévoir

En partie, le bloc cardiaque peut être traité, à savoir certains de ses types, mais à bien des égards, un résultat positif est déterminé par les raisons qui ont provoqué la pathologie et les facteurs qui ont influencé son développement ultérieur..

Le pronostic le plus défavorable pour la troisième gravité de l'évolution de la maladie est la probabilité de contracter une invalidité et de mourir. Les chances de vie sont améliorées par la chirurgie et l'installation d'un stimulateur cardiaque, ce qui contribue à améliorer l'état du patient.

La prévention est le traitement rapide des maladies qui peuvent se transformer en un blocus ou le provoquer, des contrôles programmés du cœur et un traitement chez les médecins dès la première suspicion d'aggravation.

Qu'est-ce que le blocage du ventricule gauche du cœur: causes, symptômes et traitement

Les personnes qui ont reçu un diagnostic de «blocage du ventricule gauche du cœur» ne comprennent pas toujours ce que c'est et comment se débarrasser de la maladie. Cette pathologie est associée à un dysfonctionnement myocardique grave..

L'absence de traitement adéquat conduit souvent au développement rapide d'une insuffisance cardiaque chez un patient. Ignorer la maladie peut être fatal..

Afin de vous protéger, vous et vos proches, des conséquences désastreuses, il est conseillé d'en apprendre le plus possible sur la maladie en question.

Idée générale de la maladie

Comme vous le savez, la contraction du principal organe humain se produit sous l'influence des impulsions électriques. Ils affectent toutes les parties musculaires du cœur..

Initialement, le signal provenant du nœud sinusal s'étend aux oreillettes, puis va aux ventricules et au reste de l'organe caractéristique. Le blocage du ventricule gauche du cœur est associé à l'inhibition du pouls excitant ou à son arrêt complet.

Le patient n'est pas toujours en mesure de ressentir le développement du processus anormal. Après tout, les symptômes de la maladie dans la plupart des cas sont faibles.

Un signe important est un changement de la fréquence cardiaque. Il peut chuter à une marque de 25 à 45 battements par minute. Cela conduit à une alimentation en oxygène insuffisante du myocarde, une hypoxie se développe. Les patients souffrant de bloc cardiaque se plaignent souvent d'essoufflement.

Cette condition est facilement confondue avec des maladies telles que:

  • infarctus du myocarde;
  • hypertension, hypertension artérielle;
  • cardiopathie;
  • coarctation de l'aorte.

Par conséquent, seul un spécialiste qualifié peut identifier la pathologie cardiaque considérée.

Les causes de la maladie

Le blocage du ventricule gauche du cœur se produit pour un certain nombre de raisons. Malgré les stéréotypes acceptés, il ne se développe pas toujours en raison d'une mauvaise santé. La maladie se retrouve également chez les jeunes, les sportifs.

Les facteurs suivants peuvent contribuer à l'apparition d'une anomalie:

  1. Intervention chirurgicale (par exemple, remplacement de la valve aortique par un implant).
  2. Pathologie congénitale (bien qu'elle soit extrêmement rare, généralement, en plus du bloc cardiaque, les nouveau-nés ont d'autres problèmes associés à un organe caractéristique).
  3. Empoisonnement par un groupe de médicaments (par exemple, glycosides).
  4. Cardiosclérose.
  5. Formation de tumeurs cardiaques.
  6. Dommages au muscle cardiaque.
  7. Cardiomyopathie.
  8. Maladies diffuses du tissu conjonctif.
  9. Diabète.
  10. Activité excessive du système nerveux parasympathique.

Des raisons supplémentaires de la progression de la pathologie peuvent être un déséquilibre dans les électrolytes de base, la maladie coronarienne et autres.

Signes de la maladie

Le tableau clinique est différent et dépend tout d'abord du stade de la maladie, des anomalies concomitantes dans le travail de l'organe principal d'une personne et des conditions d'écoulement. Dans certaines situations, le patient ne soupçonne même pas qu'il a un bloc cardiaque.

Devrait faire attention! Avec cette maladie, une diminution du nombre de contractions cardiaques n'est pas toujours observée (bradycardie).

Les principaux symptômes sont:

  • fatigue, faiblesse, essoufflement, douleur cardiaque, étourdissements, évanouissement (les manifestations se font sentir lors d'un effort physique accru);
  • sensation de picotement dans la zone du temple;
  • attaques au cours desquelles le pouls diminue à 35 battements par minute, un teint bleuâtre apparaît, des étourdissements, s'assombrit dans les yeux, gêne les douleurs cardiaques (des crampes sont possibles).

Les crises surviennent dans le contexte d'une carence aiguë en oxygène dans le cerveau.

Chaque type de blocus a ses propres signes et caractéristiques sur l'électrocardiogramme.

Classification de la pathologie

Un bloc cardiaque peut se produire dans n'importe quelle partie de la jambe gauche du faisceau de His. En raison du fait que la jambe est divisée en arrière et en avant, il existe plusieurs classifications.

Ainsi, les options de pathologie sont les suivantes:

  • obstruction du demi-bloc antérieur ou inférieur du ventricule gauche;
  • blocus complet et incomplet du ventricule gauche.

Il vaut la peine d'examiner plus en détail les types de maladie ci-dessus..

Type de blocus incomplet. Dans certains cas et dans certaines circonstances, il n'est pas considéré comme une pathologie. Les causes de son apparition comprennent: l'hypertension, un dysfonctionnement de la valve aortique, des lésions de l'artère coronaire, une cardiomyopathie. La seule chose à craindre est le passage d'une forme incomplète de la maladie à un bloc cardiaque complet.

Un blocus complet n'est pas si inoffensif. Il se caractérise par la fin de l'impulsion électrique, en même temps, les parties arrière et avant de la branche du faisceau de His sont bloquées. De plus, son développement est lourd de troubles circulatoires. Après une fonction cardiaque anormale et un arrêt ventriculaire, une mort immédiate peut survenir..

Le schéma thérapeutique principal

La thérapie du bloc cardiaque est souvent effectuée en prescrivant certains médicaments..

Le schéma thérapeutique standard consiste en 4 groupes de médicaments:

  1. Comprimés conçus pour bloquer le fonctionnement des canaux potassique et sodique.
  2. En association avec d'autres médicaments, il est recommandé de prendre des médicaments de la classe des bêta-bloquants. Ils contribuent à la normalisation de la fréquence cardiaque..
  3. Moyens pour opprimer le système de conduction du cœur.

Médicaments éprouvés: sulfate d'atropine, sulfate d'orciprénaline.

Un traitement de haute qualité doit être sélectionné individuellement, car les fonds indiqués ne sont pas universels.

Le spécialiste procédera aux examens nécessaires, recommandera un médicament approprié et établira sa posologie correcte..

Si les médicaments sont inefficaces, ils décident d'une opération chirurgicale, à la suite de laquelle un stimulateur cardiaque est présenté au patient de manière temporaire ou permanente..

De plus, pendant la période de traitement, les médecins vous conseillent de suivre un régime et d'abandonner les mauvaises habitudes..

La qualité de vie des patients présentant un blocage du ventricule gauche du cœur (informations sur ce qui est donné complètement plus tôt) dépend de facteurs pertinents.

De plus, le pronostic de la pathologie congénitale est plus favorable (par rapport au type de maladie acquise).

Mais, agissant immédiatement, en conservant le bon sens, vous pouvez vous débarrasser de presque toutes les maladies et le blocage ventriculaire ne fait pas exception.

Blocus de la jambe gauche du faisceau de His: types, causes, symptômes, traitement

En décodant l'électrocardiogramme, les patients voient souvent la conclusion d'un «blocage de la jambe gauche du faisceau de His». Ce diagnostic soulève de nombreuses questions et préoccupations. Quelle est cette structure cardiaque? Quel est le danger de son blocus et comment reconnaître son occurrence? Dans l'article, nous allons essayer d'analyser le syndrome de blocage de cet élément cardiaque dans un langage aussi détaillé et simple que possible..

Quel est le paquet de Son?

Les contractions myocardiques sont effectuées en raison du système de conduction du cœur. Il s'agit d'un ensemble de cardiomyocytes spéciaux dans lesquels se produit l'excitation et de fibres à travers lesquelles des impulsions sont conduites vers toutes les structures du cœur.

La première vague d'excitation, qui définit le rythme de base du cœur, est générée par le nœud sinusal situé au sommet de l'oreillette droite. L'impulsion passe à travers le myocarde des oreillettes, la faisant se contracter, ainsi que le long des trois voies inter-nodales jusqu'au nœud auriculo-ventriculaire. Il est localisé dans le septum interauriculaire et est responsable de la propagation de l'excitation à travers les ventricules. Une impulsion électrique du nœud AV atteint le myocarde à travers les fibres du faisceau His. Son tronc se brise au tout début du septum interventriculaire en deux jambes - la droite et la gauche, s'étendant aux sections correspondantes du myocarde ventriculaire. La jambe gauche dans l'épaisseur du muscle cardiaque est divisée en branches antérieures et postérieures. Le faisceau de ses extrémités avec de nombreuses branches - fibres de Purkinje qui pénètrent dans la paroi musculaire des ventricules.

Ainsi, le faisceau His est un fragment du système de conduction du cœur qui est responsable de la propagation de l'impulsion électrique et de la contraction des ventricules. La violation de la conduction le long de son tronc ou de ses branches individuelles est appelée blocage. Dans la Classification internationale des maladies de la dixième révision, les BLNPG se trouvent dans la section I44 (code CIM-10 I44.4 - I44.7)

Types de blocus

Le niveau d'endommagement est déterminé par le département du faisceau, dans lequel l'excitation du nœud AV cesse d'être effectuée. On distingue les types de blocus suivants du paquet de His:

  • faisceau unique - violation de la propagation d'une impulsion électrique le long de la jambe droite ou l'une des branches (arrière ou avant) de la jambe gauche,
  • à deux faisceaux - l'excitation du tronc principal du faisceau His n'atteint pas les deux branches de la jambe gauche ou l'une des branches et la jambe droite,
  • trois faisceaux - une seule lésion des deux jambes.

N'importe lequel des 3 types de blocus peut être complet (la conduction est complètement interrompue) ou partiel (la conduction est ralentie). Cela se traduit par des changements caractéristiques sur l'ECG. De plus, les types de blocage suivants du faisceau His sont enregistrés sur le cardiogramme:

  • constante - les signes ECG de perturbation de la conduction dans le faisceau sont constamment affichés,
  • intermittent - le blocus apparaît et disparaît pendant l'enregistrement d'un cardiogramme,
  • transitoire - les modifications ne sont pas enregistrées à chaque enregistrement ECG,
  • en alternance - pendant l'enregistrement ECG, différents types de blocage se remplacent.

Causes courantes de blocage des LDL

La violation de la conductivité dans les fibres du faisceau de His peut se produire à la fois pour des raisons cardiaques et extracardiaques. Les maladies du système cardiovasculaire dans lesquelles ce syndrome peut survenir sont:

  • Anomalies cardiaques: sténose ou insuffisance valvulaire aortique, régurgitation mitrale, anomalies septales auriculaires ou interventriculaires,
  • Formes chroniques d'ischémie cardiaque, en particulier en combinaison avec l'hypertension artérielle,
  • Infarctus aigu du myocarde,
  • Inflammation de la membrane musculaire du cœur (myocardite) d'origines diverses,
  • Cardiopathie rhumatismale,
  • Cardiomyopathies de toute genèse.

Les causes extracardiaques de blocage sont des maladies dans lesquelles se produisent des dommages secondaires au myocarde ventriculaire (hypertrophie, transformation dystrophique). Ceux-ci inclus:

  • Maladies du système respiratoire, accompagnées d'une obstruction grave des poumons: emphysème, maladie pulmonaire obstructive chronique, bronchectasie, asthme bronchique sévère. Conduire au développement d'un cœur "pulmonaire" - hypertrophie myocardique.
  • Thromboembolie pulmonaire (EP).
  • Intoxication à l'alcool et aux drogues entraînant des dommages importants au myocarde.
  • Maladies thyroïdiennes accompagnées de thyréotoxicose.
  • Obésité associée à l'hypertension artérielle et aux maladies vasculaires athérosclérotiques.

Blocus de la branche antérieure de la branche gauche du faisceau

En cas de passage altéré du pouls à travers la branche avant gauche du PG, l'excitation n'atteint pas la paroi antérolatérale du ventricule gauche. Le blocage de la branche antérieure du bloc de branche gauche se produit lorsque:

  • infarctus aigu du myocarde antérieur ou antérolatéral,
  • expansion marquée des parois du VG en raison de l'hypertension, d'une cardiopathie valvulaire,
  • myocardite d'origine rhumatismale et infectieuse,
  • cardiomyopathies.

Blocus de la branche postérieure du bloc de branche gauche

Il est moins fréquent que les dommages à la branche antérieure. Une impulsion électrique ne s'étend pas au VG postérieur. Le blocage de la branche postérieure du LDL se produit lorsque:

  • infarctus du myocarde aigu diaphragmatique postérieur,
  • Tela,
  • cardiosclérose athérosclérotique,
  • cardiomyopathies d'origines diverses.

Blocage incomplet du bloc de branche gauche

Il se manifeste par un ralentissement de la conductivité sur les deux branches du LDL. Dans ce cas, le ventricule gauche est excité plus lentement que le droit. Causes:

  • hypertension artérielle,
  • infarctus du myocarde,
  • défauts congénitaux et acquis de la valve aortique,
  • cardiosclérose.

Blocage complet du bloc de branche gauche

La conductivité le long du tronc principal de la jambe gauche du faisceau de His est complètement arrêtée. L'excitation du ventricule droit et de la moitié droite du septum interventriculaire n'est pas modifiée, le ventricule gauche est excité après eux par des impulsions traversant les fibres contractiles. Les raisons sont les mêmes que pour le blocus incomplet du LV du faisceau de His. Dans ce cas, les dommages à la membrane musculaire du cœur sont plus importants..

Symptômes

Le tableau clinique avec des troubles de la conduction le long de la jambe gauche du faisceau de His varie en fonction du niveau de dommage. En l'absence d'une impulsion passant le long d'une des branches (avant ou arrière), il peut ne pas y avoir de symptômes du tout ou il y aura des plaintes concernant les manifestations de la maladie sous-jacente qui a causé le blocus. Souvent, les blocages à un et deux faisceaux sont détectés uniquement lors d'un ECG. Leur occurrence n'affecte pas la qualité de vie et la santé du patient..

Un blocage complet du tronc commun des LDL se manifeste par une sensation de palpitations, des douleurs derrière le sternum, irradiant vers le cou, l'épigastre, le bras gauche. Mais les symptômes de maladies conduisant à une défaite importante du système de conduction cardiaque (infarctus du myocarde, myocardite, hypertension artérielle, malformations cardiaques) apparaissent au premier plan..

Avec une violation complète ou partielle de l'impulsion le long de toutes les branches du faisceau de His (blocage à trois faisceaux), les manifestations cliniques sont plus prononcées. Les principaux symptômes du syndrome sont:

  • sensations d'augmentation du rythme cardiaque,
  • vertiges,
  • évanouissements fréquents dus à une ischémie cérébrale (syndrome de Morgagni-Adams-Stokes),
  • la nausée,
  • douleur au coeur.

L'apparition des symptômes du BLNPG ne peut être ignorée. Elle peut entraîner des troubles du rythme cardiaque dangereux, jusqu'à la fibrillation ventriculaire et l'asystolie - mort cardiaque subite.

Test: Que savez-vous du sang humain?

Diagnostique

Le «gold standard» pour le diagnostic de blocage du faisceau de His est l'électrocardiographie. Souvent, des signes de conduction altérée sont enregistrés sur le cardiogramme avant même le début des manifestations cliniques. Pour déterminer le type et la surveillance dynamique des manifestations du blocus, une surveillance ECG quotidienne est effectuée (surveillance Holter).

Échographie cardiaque (ECHO-KG), examen Doppler des vaisseaux coronaires, surveillance de la pression artérielle, ECG transœsophagien, détermination des marqueurs biochimiques des lésions myocardiques - méthodes de diagnostic supplémentaires pour BLNPG qui déterminent la principale cause du syndrome.

Signes d'un blocus ECG

Pour détecter les signes ECG de divers blocages LDL, une attention particulière est accordée aux modifications du complexe ventriculaire (dents Q, R, S) dans les dérivations gauches et à la position de l'axe électrique du cœur.

Symptômes de BLNPG sur un ECG

Avec le blocage de la branche postérieure gauche, le complexe ventriculaire est déformé. Dans les premières dérivations standard et AVL, elle prend la forme r S - une onde R de faible amplitude pénètre dans un S profond en l'absence d'une onde Q. Dans la troisième dérivation standard et AVF, l'onde S est absente dans le complexe, et un Q peu profond est remplacé par un R de grande amplitude (q complexe R). Le R le plus élevé est enregistré dans le plomb III, c'est-à-dire l'axe électrique du cœur est décalé vers la droite.

La violation de la conduction le long de la branche avant gauche se reflète dans le cardiogramme avec les modifications suivantes:

  • q q complexe dans les dérivations I, AVL,
  • complexe r S dans les dérivations II-III, AVF,
  • déviation de l'EOS vers la gauche - R de haute amplitude dans le premier câble standard.

Avec BLNPG incomplet, la durée du complexe ventriculaire s'allonge à 0,1-0,11 s. Le clivage de l'onde R est enregistré dans les premières dérivations standard, cinquième à sixième thoracique et AVL. Un S profond et étendu peut être trouvé dans les premier et deuxième thoraciques, le troisième standard et les sondes renforcées de la jambe gauche. L'axe électrique n'est pas polarisé.

Avec un blocage complet, les déformations dentaires sont plus prononcées qu'avec incomplètes. Dans les mêmes dérivations, l'onde R prend la forme de la lettre M, et S devient comme une «patte de chèvre». Le complexe ventriculaire dure plus de 0,12 s. Parfois sur le cardiogramme, la déviation de l'EOS vers la gauche est enregistrée.

Traitement

Les BLNPG à simple faisceau ou à double faisceau incomplets n'ont pas besoin de traitement. Ils n'entraînent pas de complications graves. Trouver ses signes d'ECG chez un enfant avant l'adolescence peut être considéré comme une option normale à l'exception des dommages organiques du myocarde.

Avec un blocage complet, le traitement de la cause sous-jacente du syndrome est nécessaire. Les types de médicaments suivants sont souvent prescrits:

  • Injections de vitamines B (thiamine, riboflavine) et d'acide nicotinique.
  • Préparations à base de plantes d'action sédative: teintures de valériane, agripaume, préparations à base de plantes complexes ("Sedavit", "Novo-Passit").
  • Médicaments pour le traitement de l'hypertension artérielle: inhibiteurs de l'ECA (Captopril, Enalopril), inhibiteurs calciques (Verapamil, Nifedipine), inhibiteurs des récepteurs de l'angiotensine de type 2 (Losartan, Valsartan), diurétiques (Lasix »,« Indapamide »,« Hydrochlorothiazide »), bêta-bloquants (« Metaprolol »,« Atenolol »).
  • Moyens améliorant la circulation sanguine dans les artères coronales (traitement de l'ischémie cardiaque): nitroglycérine, isosorbide mono- et dinitrates, molsidomine.
  • Glycosides cardiaques (traitement de l'insuffisance cardiaque): Korglikon, Strofantin, Digoxin.
  • Statines (traitement des lésions athérosclérotiques des vaisseaux coronaires): atorvastatine, simvastatine.
  • Acide acétylsalicylique ("Aspirin cardio", "Aspicard", "Acard") - un agent antiplaquettaire pour la prévention des caillots sanguins.
  • Antibiotiques à base de pénicilline pour le traitement des lésions infectieuses des membranes cardiaques.
  • Préparations pour l'élimination de l'obstruction chronique des poumons: inhalation d'hormones stéroïdes et de bêta-bloquants (Berotek, Berodual, Budesonide).

Un blocage à trois faisceaux, qui se produit en violation de la conductivité du nœud AV avec le développement du syndrome de Morgagni-Adams-Stokes, nécessite une intervention chirurgicale. Un stimulateur cardiaque artificiel est implanté chez le patient pour un stimulateur cardiaque continu.

Les remèdes populaires sont inefficaces dans le développement de BLNPG. Pour éliminer les symptômes d'augmentation des palpitations, des phyto-récoltes contenant des herbes à effet sédatif prononcé (valériane, menthe poivrée, agripaume, aubépine) aideront. Cependant, les recettes de médecine traditionnelle ne peuvent être utilisées qu'en complément d'une thérapie traditionnelle prescrite par un médecin..

Danger et complications

Détection du paquet de son paquet - est-ce dangereux?

Une violation partielle de la conduction le long des branches individuelles des LDL n'a pas de conséquences dangereuses en l'absence d'autres pathologies du système cardiovasculaire. Elle n'a pas besoin d'être traitée. Dans ce cas, il est recommandé de subir un ECG chaque année pour une surveillance dynamique du cœur. Le pronostic pour la vie et la santé est favorable. Ces troubles de la conduction cardiaque ne sont pas un critère pour reporter le service militaire ou pour empêcher le travail lié à l'activité physique active.

Un blocus complet de la jambe gauche du paquet de His ou un blocus à trois faisceaux est une condition dangereuse pour la santé et la vie. S'ils ne sont pas correctement traités, ils peuvent être mortels. Les complications les plus courantes du PBLNPG sont l'asystolie (arrêt de l'activité cardiaque), la fibrillation ventriculaire, les attaques de tachycardie paroxystique.

La prévention

La prévention du développement et de la progression du BLNPG est similaire aux recommandations pour la prévention de toutes les maladies cardiovasculaires. Ses principaux points sont:

  • Mode de vie actif.
  • Le contrôle du poids.
  • Arrêter l'alcool et fumer.
  • Gestion du stress, travail rationnel et repos.
  • L'utilisation de sel de table dans une dose quotidienne ne dépassant pas 5 g / jour.
  • Contrôles réguliers et ECG.

Le blocus de la jambe gauche du faisceau de His est complet et incomplet: causes, symptômes et possibilité de guérison

Le verrouillage B de la jambe gauche du faisceau de His est une violation de la conductivité normale du signal du nœud sinusal au ventricule. D'où la réduction de la contractilité, des problèmes hémodynamiques, de l'hypoxie, de l'ischémie et des anomalies du travail de tous les organes internes.

Comme il ne s'agit pas d'une maladie indépendante, vous devez rechercher la cause profonde. Avec une efficacité suffisante, il n'est possible de restaurer l'activité vitale et l'activité fonctionnelle que sous la condition d'un traitement prolongé. Dans les cas extrêmes, une intervention chirurgicale est indiquée..

Le mécanisme de développement de la pathologie

L'essence de la déviation réside dans la violation de la conductivité de l'impulsion électrique le long des fibres spéciales.

Dans l'état normal des choses, le cœur est capable de travailler de manière autonome et autonome pendant une période indéfiniment longue. Ceci est assuré par la génération d'une impulsion électrique dans le nœud sinusal (stimulateur cardiaque naturel).

De plus, le signal se déplace à travers des fibres spéciales, qui dans le complexe sont appelées le faisceau His. Cette structure a un caractère ramifié et arborescent. La jambe gauche comprend plusieurs fibres.

En fonction du degré de blocus, on distingue sa variété partielle ou totale..
Sans le mouvement normal de l'impulsion électrique, il ne peut y avoir de contraction.

Les formes générales se caractérisent par le développement de mécanismes adaptatifs secondaires.

Comme le ventricule gauche ne reçoit pas suffisamment de stimulus du nœud sinusal, il commence à produire lui-même des signaux.

Cela ne conduit pas à la restauration des fonctions. De plus, ce ne sont pas des réductions complètes. Le plus souvent, il se termine par des extrasystoles ou une fibrillation. Le résultat létal dans ce scénario est le plus probable et le plus évident.

Classification

Selon la prévalence du processus pathologique:

  • Un faisceau conducteur est affecté. Dans la plupart des cas, une telle condition se produit. La prévalence totale du blocus de la jambe gauche de His est déterminée par 1% de la population totale de moins de 40 ans, après 3%. Le nombre de situations avec une implication minimale des fibres est de 60%. Les symptômes de la maladie sont complètement absents ou si insignifiants qu'ils n'attirent pas l'attention du patient. Le rétablissement est probable, les complications fatales sont rares et se développent au mieux après des décennies. De nombreux patients peuvent vivre jusqu'à la fin de leur siècle et ne savent pas qu'ils souffrent de quelque chose..
  • Deux faisceaux de la jambe gauche de His sont affectés. Option plus dangereuse. Elle s'accompagne d'abord d'un tableau clinique doux, puis ardent. Habituellement, nous parlons de troubles organiques. La récupération est possible, mais il est préférable de commencer le traitement dès les premiers stades, car il n'y a pas de défauts graves.
  • Blocus à trois faisceaux. C'est relativement rare. Elle entraîne des complications fatales dans la plupart des cas. La perspective d'un tel développement est de 1 à 3 ans, dans certaines situations, nous parlons de mois. Traitement urgent dans un hôpital.

Selon le degré de violation et la nature du cours:

  • Intermittent. L'enregistrement des anomalies pathologiques sur l'ECG est possible. Cependant, l'image est incohérente. À un moment donné, un blocus est enregistré, à un autre, tout est normal. Ces conditions «insaisissables» sont mieux déterminées dans un hôpital lorsqu'il y a la possibilité de recherches répétées ou à l'aide d'un moniteur Holter quotidien.
  • Alternant. Dans ce cas, il y a des écarts, mais ils sont également incohérents. Il existe une différence. Ils sont toujours enregistrés, mais à chaque instant, leurs changements sont: le blocage de l'un ou l'autre faisceau. Les formes instables sont traitées plus difficilement, elles nécessitent une approche particulière. Parce que les diagnostics sont si importants.
  • Variété permanente. Il se caractérise par la stabilité des symptômes et cliniques, notamment une image objective. La relative facilité de diagnostic ne facilite pas le traitement.

En fonction de la nature de l'écart:

  • Blocage incomplet du bloc de branche gauche. Elle s'accompagne d'un tableau clinique prononcé. Malgré la gravité de la condition, des contractions à part entière du ventricule sont toujours présentes, car bien que dans une moindre mesure, le signal passe. Il existe plusieurs options cliniques pour la condition. Ici, le rôle est joué par le nombre de fibres qui ne participent pas au travail..
  • Blocage complet du bloc de branche gauche. L'impulsion n'est pas du tout transportée.

Ces classifications jouent un rôle important dans la pratique..

Gravité

La mise en scène du processus pathologique n'est pas développée avec une précision suffisante. Si nous partons des recommandations nationales des communautés individuelles, nous pouvons parler de quatre degrés de gravité du blocus:

Il y a une violation de la conductivité d'une jambe.

Il n'y a aucun symptôme, un tableau clinique non spécifique minimal est possible..

Cette étape correspond généralement aux formes initiales de maladies cardiologiques.

Le blocus affecte un ou deux faisceaux de la jambe gauche de Son.

La gravité des signes est suffisante pour consulter un médecin.

Habituellement, les troubles sont diagnostiqués à ce stade, mais pas toujours. Les perspectives de guérison sont toujours bonnes..

Des blocages complets sont notés. Les symptômes sont douloureux pour le patient, la qualité de vie diminue considérablement. Risque élevé de décès.

Variation organique observée par les systèmes distants.

La récupération se fait en urgence dans un hôpital.

Elle est provoquée par une évolution prolongée de la maladie sous-jacente et du blocage..

Le traitement est inefficace, il n'y a aucune perspective. Soins palliatifs disponibles.

Afin de ne pas rater l'instant, il est recommandé au premier soupçon de consulter un cardiologue ou au moins un médecin généraliste.

Les causes

Les facteurs du développement du processus pathologique sont des maladies primaires qui déterminent directement le blocus, complet ou partiel.

  • Calcification. Son essence réside dans la violation de l'échange de sels de l'élément correspondant. Ils sortent des os et se déposent dans les tissus mous, les fibres nerveuses, conduisant à des troubles généralisés de l'état du patient. Peut-être, et même probablement des dommages aux structures cardiaques. Le calcium bloque le signal. Les sources du problème résident dans les pathologies génétiques, l'immobilisation prolongée, les maladies endocriniennes.
  • Cardiomyopathie Violation de la formation normale des structures musculaires de l'organe. Il y a une prolifération de cellules myocytaires, une augmentation de la taille du cœur lui-même. Mais cela n'ajoute pas d'activité fonctionnelle. Elle tombe proportionnellement au changement. Un groupe de types de conditions est distingué, selon l'origine: congénitale, alcoolique, toxique et autres. De nombreux facteurs de développement sont potentiellement contrôlables et peuvent être influencés par la prévention..
  • Athérosclérose des artères coronaires. Elle entraîne une malnutrition du muscle cardiaque. Le résultat est une ischémie constante avec la perspective de développer une maladie coronarienne, une crise cardiaque est possible. Même dans le contexte de troubles alimentaires incomplets, les structures cardiaques sont progressivement nécrotiques. Il existe une substitution des tissus fonctionnellement actifs par des tissus cicatriciels et conjonctifs. D'où la cardiosclérose acquise, la myopathie. Le blocus est une complication relativement tardive.
  • Pathologies inflammatoires du cœur et des structures environnantes. Habituellement infectieux. Des maladies comme la myocardite sont agressives, un traitement urgent dans un hôpital avec des antibiotiques est nécessaire. La conséquence dans 30% des cas est le blocage de la branche antérieure de la jambe gauche du faisceau de His. D'autres fibres sont moins souvent affectées..
  • Crise cardiaque La version négligée de l'insuffisance coronaire. Il diffère de l'IHD par la nature avalancheuse du parcours. Les tissus myocardiques sont nécrotiques en quelques heures, les volumes de remplacement des tissus cicatriciels sont beaucoup plus importants. Par conséquent, les options de blocage après peuvent être différentes. Il s'agit généralement d'une violation de la conductivité de plusieurs faisceaux, moins souvent la déviation affecte la jambe entière.
  • Stade d'hypertension 2-3. Habituellement, un type décompensé, lorsque le niveau de pression artérielle approche 190 à 110-120 mmHg et plus. Elle conduit à une charge constante sur les structures cardiaques. Les écarts sont caractéristiques, on parle généralement d'hypertrophie ventriculaire gauche. La prolifération tissulaire conduit à un blocage partiel (les pleins sont rares). La récupération est très difficile. Thérapie de soutien.
  • Sténose valvulaire mitrale, jusqu'à une prolifération complète. Elle entraîne des perturbations hémodynamiques locales (au cœur). Une correction opérationnelle est nécessaire avant qu'il ne soit trop tard..
  • Malformations congénitales et acquises des structures cardiaques. Différent de type et de cours. Se manifestent rarement comme une clinique prononcée, ce qui complique le diagnostic précoce des pathologies.
  • Coeur pulmonaire. La croissance des structures cardiaques en réponse à une pression accrue dans l'artère du même nom. État potentiellement mortel.

Il existe d'autres maladies qui, cependant, prendraient beaucoup de temps pour compléter une liste..

Parmi eux se trouvent d'autres affections cardiologiques et endocriniennes. Et les mauvaises habitudes comme le tabac, l'alcool.

Tous les facteurs, d'une manière ou d'une autre, sont similaires en un: le plus souvent, il y a un blocage de la branche postérieure de la jambe gauche de His. D'autres options sont légèrement moins courantes..

Symptômes de BLNPG complet

Il se caractérise par le tableau clinique maximal possible. Il est considéré comme le type de processus pathologique le plus grave..

  • Arythmies persistantes. À mesure que la contractilité myocardique diminue, un scénario probable est la bradycardie avec un taux d'AVC d'environ 40 à 50 par minute, peut-être moins. En plus des troubles de la fréquence cardiaque, d'autres écarts se produisent. Une extrasystole de type groupe est souvent trouvée lorsque le ventricule gauche commence à produire un signal et à se contracter de manière aléatoire.
  • Douleurs à la poitrine. Symptôme non spécifique. Il se caractérise par un léger inconfort. Il n'y a pas de crises en soi, à l'exception des cas d'insuffisance coronarienne.
  • Dyspnée sur fond d'activité physique prolongée ou au repos. Dépend du degré de développement de l'état pathologique sous-jacent. Un handicap sévère est possible avec l'impossibilité de vous entretenir à domicile, sans parler des activités professionnelles.
  • Faiblesse, sensation de gras corporel, périodes d'apathie. Inclus dans l'image. Sont des manifestations courantes.
  • Pâleur de la peau.
  • Cyanose du triangle nasolabial.
  • Transpiration, surtout la nuit.
  • Les troubles mentaux. Comme l'agressivité, l'irritabilité, de longues périodes de dépression ou une baisse des antécédents émotionnels.
  • Évanouissement. Peut être répété en une journée.
  • Maux de tête.
  • vertige.
  • L'impossibilité d'orientation dans l'espace.
  • Pression artérielle.

Le tableau clinique peut varier en fonction du diagnostic sous-jacent et du degré de blocage..

Causes du BLNPG incomplet

C'est plus courant. En général, tout se limite à de tels signes:

  • Arythmies de bradycardie.
  • Douleur thoracique.
  • Arrêt respiratoire.
  • De rares conditions de syncope (évanouissement) sont possibles..

La clinique est minimale, parfois complètement absente jusqu'au moment où peu d'aide est possible.

Quelle est la condition dangereuse?

Complications possibles du processus:

  • Insuffisance cardiaque. La probabilité d'un blocus complet est de 70%. Dans d'autres situations - proportionnellement plus faible. Se produit sans symptômes préliminaires, une réanimation urgente est requise.
  • Choc cardiogénique. Violation de l'hémodynamique de type généralisé. La mortalité est maximale, approchant 100%.
  • Arrêt respiratoire. Jusqu'à l'asphyxie et la mort aux stades ultérieurs. Se développe rapidement.
  • Crise cardiaque À la suite d'une nutrition insuffisante des structures cardiaques.
  • Formes dangereuses d'arythmie. Fibrillation auriculaire ou extrasystole. Entraîne un arrêt cardiaque sans possibilité de récupération efficace.
  • Accident vasculaire cérébral. Malnutrition aiguë du tissu cérébral avec formation d'un défaut neurologique macroscopique. La mort vient un peu moins.
  • Insuffisance d'organes multiples. À la suite de troubles hémodynamiques de type général. Le foie et les reins en souffrent. Le cerveau n'est pas le moindre.

Avec une quantité importante de déficience, le risque de démence vasculaire augmente - un affaiblissement net et brut des fonctions mnémoniques et cognitives.

Diagnostique

Passe sous la supervision d'un cardiologue. En milieu hospitalier ou ambulatoire, cela dépend de l'état du patient.

Exemple de liste d'événements:

  • Écoute des plaintes des patients concernant leur santé. S'engager pour une analyse plus approfondie
  • Prise d'histoire. Un rôle énorme est joué par la présence de pathologies de type cardiaque déjà actuelles ou précédemment transférées.
  • Mesure de la pression artérielle. Dans le contexte du blocus, il est stable, c'est un mécanisme compensatoire. Aussi la fréquence cardiaque. La bradycardie avec un rythme irrégulier est caractéristique.
  • Écouter un son cardiaque (auscultation).
  • Électrocardiographie La technique principale. Le blocus du bloc de branche gauche a des signes spécifiques.
  • Surveillance quotidienne avec un tensiomètre automatique. Utilisé pour affiner le processus. Surtout dans le contexte d'une déviation de type alternatif. Aussi, si le blocus est entrecoupé de périodes de normalisation spontanée.
  • Échocardiographie. Pour évaluer le degré de perturbation organique.
  • IRM Pour des images détaillées des structures cardiaques. Obligatoire dans les cas controversés, d'identifier l'origine du processus.
  • Test sanguin général.

Puisqu'il y a plus d'une douzaine de raisons, le nombre de méthodes de diagnostic est également important. Soumis sont considérés comme les principaux.

Les cas controversés nécessitent un examen approfondi sous la supervision de plusieurs spécialistes..

Signes de blocus de la jambe gauche du paquet de His sur un ECG

  • Elargissement du complexe QRS (> 0,11 sec), division, entaillage.
  • Déformation maximale R.
  • Dépression ST.
  • Onde T négative.
  • S manquant.
  • Ralentissement à 40-60 battements par minute.

Il existe d'autres caractéristiques typiques. Ce sont les plus caractéristiques. Sans préparation spéciale, le décodage d'un cardiogramme ne fonctionnera pas.

  • QRS Warp.
  • Fractionner le sommet R, S.
  • Absence de Q dans les dérivations V5-6.

Les signes de blocage de la jambe gauche du faisceau de His sur un ECG sont déterminés par un cardiologue relativement facilement.

Traitement

La thérapie est réalisée de deux manières:

  1. Élimination de la cause profonde de l'état pathologique. La technique étiotrope vise à prévenir le développement et l'exacerbation.
  2. Soulagement des symptômes. Pour normaliser la qualité de vie, réduire les risques de complications à court terme.

Dans le premier sens, la maladie sous-jacente est éliminée. Selon le diagnostic, il peut s'agir de l'utilisation de médicaments ou d'une intervention chirurgicale.

La chirurgie est nécessaire dans un nombre limité de cas: malformations cardiaques, y compris des anomalies dans le développement de la valvule mitrale, la nécessité d'installer un stimulateur cardiaque, des prothèses.


La thérapie symptomatique consiste à utiliser des médicaments, elle ne fonctionnera pas pour se débarrasser du blocus en tant que tel.

Les groupes de médicaments suivants sont prescrits:

  • Glycosides cardiaques. Teinture de muguet, digoxine et autres. En doses minimales pour maintenir la contractilité musculaire.
  • Nitrates organiques pour le soulagement des crises aiguës d'arythmie ou de douleur.
  • Diurétiques pour normaliser le drainage des fluides et prévenir l'insuffisance cardiaque congestive.
  • Antihypertenseurs (inhibiteurs de l'ECA principalement).

Au besoin, des thrombolytiques, des statines, des antiarythmiques en petites quantités sont prescrits.

Les changements de style de vie ne peuvent jouer un rôle que si le processus pathologique sous-jacent est déterminé par les dépendances.

Il est recommandé d'arrêter de fumer, d'alcool, de normaliser l'activité physique et d'ajuster le régime alimentaire sous la supervision d'un cardiologue.

L'utilisation de recettes folkloriques ne prendra pas effet. Il n'est pas recommandé de passer du temps sur les techniques douteuses de grand-mère. Chaque jour compte.

Prévoir

Avec un blocus complet - sérieux. Les complications surviennent quelques mois ou années après le diagnostic. La mort est l'issue la plus probable. Elle est déterminée dans 70% des cas contre un arrêt cardiaque.

S'il est incomplet, tout est un peu mieux. La survie médiane est de 5 à 7 ans, avec un traitement compétent, les durées sont indéfiniment longues.

Dans tous les cas, le traitement peut améliorer les prévisions. Il est difficile de dire à l'avance ce qui attend le patient, il faut observer un certain temps avant de tirer des conclusions.

finalement

Le blocus du bloc de branche gauche est potentiellement plus dangereux et mortel que la perturbation de la branche droite, car le ventricule gauche souffre.

Traiter la condition elle-même est presque inutile. Identifier la cause profonde.

Les effets étiotropes et symptomatiques sont indiqués en même temps, pour obtenir un meilleur résultat. Tous les problèmes sont résolus en personne en consultation avec un cardiologue. L'auto-activité est strictement interdite si le patient apprécie sa vie.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite

PuissanceLa description
Premier ou facile.
Deuxièmement, modéré.
Troisièmement, lourd.
Quatrième ou terminal.