Beta hCG

La sous-unité bêta de la gonadotrophine chorionique humaine (bêta hCG) est une sous-unité de l'hormone formée dans la coquille de l'embryon. Une analyse de la bêta-hCG est effectuée pour diagnostiquer une grossesse précoce, identifier les complications et diagnostiquer les maladies causées par une altération de la sécrétion de hCG.

La méthode d'essai pour le contenu de bêta hCG est l'analyse immunochimiluminescente. Le matériau à analyser est le sang veineux..

HCG Beta Test: Général

La gonadotrophine chorionique humaine est une hormone produite dans la membrane fœtale de l'embryon par les cellules choriales. L'hormone commence à être produite quelques jours après la fécondation, immédiatement après la fixation de l'embryon à la paroi utérine. C'est cette hormone qui est un indicateur important du début de la grossesse et du développement d'anomalies au cours de son évolution.

À ce stade de la grossesse, le fœtus se présente sous la forme d'une bulle microscopique remplie de liquide. Ses parois sont composées de cellules caractérisées par une croissance rapide. À partir d'une partie des cellules, un embryoblaste (enfant à naître) se développe, à partir d'une partie des cellules situées à l'extérieur du fœtus, un trophoblaste se développe - une partie de l'œuf fœtal, grâce à laquelle il se fixe à la paroi utérine. À l'avenir, la formation de chorion à partir de trophoblaste.

Le chorion est un intermédiaire entre le corps du fœtus et la mère, tout en remplissant la fonction de nutrition de l'embryon. Il produit également du bêta-hCG, qui affecte la formation du fœtus et affecte en même temps favorablement le corps de la mère, contribuant au processus normal de la grossesse.

La gonadotrophine chorionique humaine stimule la sécrétion de progestérone par le corps jaune de l'ovaire, qui à son tour maintient l'état normal de l'endomètre - la paroi interne de l'utérus. L'endomètre contribue à la fixation fiable de l'œuf fœtal à l'utérus et fournit à sa nutrition toutes les substances nécessaires.

En raison de la teneur suffisante en bêta-hCG dans le corps, le corps jaune n'absorbe pas après la conception et continue de fonctionner pendant toute la période de gestation. Sous l'influence de la gonadotrophine chorionique humaine dans le corps d'une femme enceinte, une grande quantité de progestérone est produite par le corps jaune.

La bêta-hCG stimule également la production d'androgènes et d'oestrogènes faibles par les cellules ovariennes, favorise l'activité fonctionnelle du chorion, puis le placenta, qui se forme à la suite de la croissance et de la maturation du tissu du chorion, augmentant le nombre de villosités choriales et améliorant sa propre nutrition.

Une analyse de la bêta-hCG détermine la grossesse. La gonadotrophine chorionique humaine a un effet spécifique multilatéral sur la mère et le fœtus dans le but d'une grossesse réussie.

La gonadotrophine chorionique humaine dans sa structure chimique est un composé de glucides complexes et de protéines. HCG se compose de deux sous-unités - alpha et bêta.

La sous-unité alpha de l'hormone est complètement identique aux sous-unités alpha des hormones stimulant la thyroïde et stimulant les follicules de l'hypophyse, l'hormone lutéinisante, remplissant des fonctions similaires à celles de la gonadotrophine, mais pas pendant la grossesse.

La sous-unité bêta de la gonadotrophine chorionique humaine est unique. Il détermine son action spécifique et permet une identification dans les milieux biologiques..

Le niveau de bêta-hCG dans le sang d'une femme vous permet de diagnostiquer une grossesse dès 5-8 jours après la conception. La concentration de bêta-hCG dans l'urine atteint le niveau de diagnostic nécessaire 1-2 jours plus tard.

Pendant la grossesse, entre la deuxième et la cinquième semaine, le niveau de bêta-hCG double normalement tous les 1,5 jours. Au cours d'une grossesse multiple, son niveau augmente proportionnellement au nombre de fruits. La concentration maximale de sous-unités bêta de la gonadotrophine chorionique humaine est atteinte à la dixième-onzième semaine de grossesse, puis son niveau commence à diminuer progressivement. Cela est dû au fait que depuis le début du quatrième mois, le placenta est capable de produire à lui seul une quantité suffisante d'œstrogène et de progestérone, dont la participation permet à l'endomètre de fonctionner normalement, quelle que soit la sécrétion d'hormones par le corps jaune de l'ovaire. À ce stade, la concentration de gonadotrophine chorionique dans le sang d'une femme diminue et le corps jaune est capable de fonctionner sans l'influence de la bêta-hCG. À ce stade, la fonction de l'hormone est de stimuler la production de testostérone chez le fœtus, nécessaire au développement normal des organes génitaux de l'embryon.

Pendant la grossesse, une augmentation du niveau de bêta-hCG est observée, puis sa diminution.

Selon le niveau de concentration de la sous-unité bêta de la gonadotrophine chorionique dans le sang d'une femme, il est possible d'identifier les violations dans le développement du fœtus et de juger du déroulement réussi de la grossesse.

Le test bêta-hCG est la méthode la plus fiable pour diagnostiquer une grossesse précoce. Le test de grossesse rapide, que de nombreuses femmes utilisent à la maison, est également basé sur la mesure du taux d'hCG dans l'urine..

À différents stades du développement fœtal, un faible taux de bêta-hCG dans le sang de la mère suggère une menace de fausse couche spontanée, de retard de croissance fœtale, de grossesse extra-utérine (extra-utérine), d'insuffisance de la fonction placentaire et de grossesse non évolutive.

Une teneur accrue en bêta-hCG peut être associée au diabète sucré, à la toxicose. Après un mini-avortement, une concentration élevée de l'hormone dans le sang indique une grossesse progressive.

Le niveau de bêta-hCG dans le sang nous permet de juger de certaines pathologies du développement du fœtus, mais ne permet pas de poser un diagnostic précis. L'étude permet d'attribuer une femme à un groupe à risque pour la pathologie. Dans ce cas, un examen supplémentaire est nécessaire..

Chez les femmes non enceintes, la gonadotrophine chorionique humaine est normalement absente, mais peut être sécrétée par des tissus choriaux anormaux et certaines autres cellules tumorales.

Test bêta-hCG: à quoi sert-il

  • afin de diagnostiquer une grossesse, y compris non évolutive, extra-utérine et multiple;
  • pour suivre l'évolution de la grossesse;
  • identifier les retards possibles du développement fœtal, la fonction insuffisante du placenta et la menace de fausse couche;
  • surveiller l'efficacité de l'avortement provoqué;
  • dans le cadre d'un examen général effectué pour identifier les anomalies du fœtus;
  • pour le diagnostic des néoplasmes produisant de la gonadotrophine chorionique.

Décodage des résultats de l'analyse sur le contenu de la beta-hCG

En l'absence de grossesse, le résultat de la présence de bêta-hCG doit être négatif.

La présence de bêta-hCG dans le sang suggère que la fécondation s'est produite il y a au moins cinq jours. Les résultats des tests de bêta-hCG sont comparés aux valeurs normales caractéristiques pour chaque âge gestationnel. Pour l'interprétation correcte des résultats de l'analyse, il est nécessaire de connaître exactement la date à laquelle la conception a eu lieu.

Lors d'un test de grossesse rapide, lorsque moins de cinq jours se sont écoulés depuis la conception, un faux résultat négatif est possible.

Augmentation de la bêta-hCG: causes

Des niveaux d'hormones élevés chez les femmes non enceintes indiquent:

  • prendre des médicaments contenant de la gonadotrophine chorionique;
  • le développement dans le corps d'une tumeur produisant de l'hCG;
  • avortement chirurgical dans les cinq premiers jours après la procédure.

Des niveaux d'hormones élevés chez les femmes enceintes indiquent:

  • toxicose;
  • grossesse multiple;
  • malformations fœtales;
  • grossesse prolongée;
  • prendre des hormones synthétiques;
  • Diabète.

Un niveau réduit de bêta-hCG dans le corps d'une femme enceinte peut indiquer:

  • la menace d'une fausse couche spontanée;
  • mort fœtale au cours du deuxième ou du troisième trimestre de la grossesse;
  • grossesse extra-utérine;
  • grossesse non en développement;
  • insuffisance placentaire chronique;
  • retard de croissance fœtale.

Une analyse du niveau de concentration des sous-unités bêta de la gonadotrophine chorionique humaine dans le sang d'une femme peut être prescrite par un obstétricien-gynécologue, médecin généraliste, oncologue.

HCG pendant la grossesse est normal - par semaine

HCG (gonadotrophine chorionique humaine) ou HCG (gonadotrophine chorionique humaine) est une hormone de grossesse spéciale. Le niveau de hCG peut être surestimé non seulement pendant la grossesse et non seulement chez les femmes. L'analyse du niveau de b-hCG libre est utilisée dans le dépistage du développement intra-utérin et de la présence de pathologies fœtales au premier trimestre de gestation. Veuillez noter que les normes d'hCG pour les semaines de grossesse, bien qu'elles commencent à partir de la première semaine de développement embryonnaire, cependant, à l'heure actuelle, les résultats ne diffèrent pratiquement pas de ceux de l'hCG chez les femmes non enceintes.

Les normes du niveau d'hCG pendant la grossesse à différentes périodes peuvent être consultées dans le tableau ci-dessous. Mais lors de l'évaluation des résultats de la norme hCG pour les semaines de grossesse, vous devez vous fier uniquement aux normes du laboratoire où vous avez été testé pour l'hCG!

HCG est une gonadotrophine chorionique humaine, une hormone qui est activement produite par les cellules du chorion (membrane fœtale) immédiatement après sa fixation à la paroi utérine. La "production" de cette hormone est vitale pour le maintien et le maintien de la grossesse! C'est l'hCG qui contrôle la production des principales hormones de la grossesse - les œstrogènes et la progestérone. Avec un grave manque d'hCG, l'ovule fécondé se déconnecte de l'utérus et les menstruations recommencent - en d'autres termes, une fausse couche se produit. Normalement, la concentration de hCG dans le sang de la femme enceinte augmente constamment, atteignant un maximum de 10 à 11 semaines de grossesse, puis la concentration de hCG diminue progressivement afin de rester inchangée même avant l'accouchement.

Quels sont les niveaux de hCG pendant une grossesse normale et quel est le niveau de hCG pendant une grossesse extra-utérine? Les femmes enceintes reçoivent des tableaux spéciaux dans des laboratoires qui montrent à quoi devrait ressembler le niveau d'hCG à différents stades de la grossesse.

Lors du déchiffrement de l'analyse obtenue sur hCG, suivez les règles suivantes:

  1. Dans la plupart des laboratoires, l'âge gestationnel est indiqué "dès la conception", et non à partir de la date des dernières menstruations.
  2. Lors de l'évaluation de vos résultats de test, vérifiez toujours les normes du laboratoire qui a effectué votre analyse. Étant donné que différents laboratoires peuvent avoir différents niveaux d'hCG pendant la grossesse
  3. Si votre niveau d'hCG diffère de la norme du laboratoire - ne paniquez pas! Il est préférable de déchiffrer les analyses en dynamique. Reprenez l'analyse au bout de 3 à 4 jours et tirez ensuite des conclusions.
  4. Si vous soupçonnez une grossesse extra-utérine, assurez-vous d'obtenir une échographie pour établir un diagnostic précis..

NORM HCG DANS LE SANG CHEZ LES FEMMES PENDANT LA GROSSESSE

Indicateurs HCG pendant la grossesse, miel / ml (normes de laboratoire INVITRO)

Hommes et femmes non enceintes0 - 5
La norme de l'hCG - chez les femmes enceintes:
12 semaines25 - 156
2-3 semaines101 - 4870
3 à 4 semaines1110 - 31500
4 à 5 semaines2560 - 82300
5-6 semaines23100 - 151000
6 à 7 semaines27300 - 233000
7 à 11 semaines20900 - 291000
11-16 semaines6140 - 103000
16-21 semaines4720 - 80 100
21 - 39 semaines2700 - 78100

Les valeurs de hCG dans la gamme de 5 à 25 mU / ml ne permettent pas de confirmer ou de refuser la grossesse et nécessitent un réexamen après 2 jours.

Pour la première fois, une augmentation des taux d'hCG peut être détectée à l'aide d'un test sanguin environ 11 jours après la conception et 12-14 jours après la conception à l'aide d'un test d'urine. Étant donné que la teneur en hormones dans le sang est plusieurs fois plus élevée que dans l'urine, un test sanguin est donc beaucoup plus fiable. Dans le cours normal de la grossesse dans 85% des cas, le niveau de bêta-hCG double toutes les 48 à 72 heures. Avec une augmentation de l'âge gestationnel, le temps nécessaire pour le doubler peut atteindre 96 heures. Le niveau de hCG atteint son apogée au cours des 8 à 11 premières semaines de grossesse, puis commence à diminuer et se stabilise sur la période restante.

Normes HCG pendant la grossesse

L'hormone chorionique gonadotrophine humaine est mesurée en milli - unités internationales par millilitre (mUI / ml).

Un taux d'hCG inférieur à 5 mUI / ml indique l'absence de grossesse, et une valeur supérieure à 25 mUI / ml est considérée comme une confirmation de la grossesse.

Dès que le niveau atteint 1000-2000 mUI / ml, l'échographie transvaginale doit montrer au moins un sac fœtal. Étant donné que pendant la grossesse, les niveaux normaux d'hCG chez différentes femmes peuvent varier considérablement et que la date de conception peut être calculée de manière incorrecte, le diagnostic ne doit pas être basé sur les résultats d'une échographie tant que le niveau hormonal n'atteint pas au moins 2000 mUI / ml. Le résultat d'un seul test hCG n'est pas suffisant pour la plupart des diagnostics. Pour déterminer une grossesse saine, plusieurs mesures de la gonadotrophine chorionique humaine sont nécessaires avec une différence de quelques jours.

Il convient de noter que ces indicateurs ne doivent pas être utilisés pour déterminer la durée de la grossesse, car ces chiffres peuvent varier considérablement.

Aujourd'hui, il existe deux types de tests sanguins de hCG de routine. Un test de qualité détermine la présence d'hCG dans le sang. Un test quantitatif de l'hCG (ou bêta-hCG, b-hCG) mesure exactement la quantité d'hormone présente dans le sang.

Niveaux de HCG par semaine

Taux de HCG par semaine depuis le début du dernier cycle menstruel *

3 semaines: 5 - 50 mUI / ml

4 semaines: 5 - 426 mUI / ml

5 semaines: 18 - 7340 mUI / ml

6 semaines: 1080-56 500 mUI / ml

7-8 semaines: 7650 - 229000 mUI / ml

9-12 semaines: 25700 - 288000 mUI / ml

13-16 semaines: 13300 - 254000 mUI / ml

17-24 semaines: 4060 - 165400 mUI / ml

25-40 semaines: 3640 - 117000 mUI / ml

Femmes non enceintes: augmentation des taux d'hCG

Hommes et femmes non enceintes:

  1. carcinome chorionique, rechute de chorionocarcinome;
  2. dérive kystique, rechute de la dérive kystique;
  3. séminome;
  4. tératome testiculaire;
  5. néoplasmes du tractus gastro-intestinal (y compris le cancer colorectal);
  6. néoplasmes des poumons, des reins, de l'utérus, etc.
  7. l'étude a été réalisée dans les 4 à 5 jours après l'avortement;
  8. médicaments à base d'hCG.

Femmes enceintes:

  1. grossesse multiple (le niveau de l'indicateur augmente proportionnellement au nombre de fœtus);
  2. grossesse prolongée;
  3. inadéquation entre l'âge gestationnel réel et l'âge gestationnel établi;
  4. toxicose précoce des femmes enceintes, gestose;
  5. diabète chez la mère;
  6. pathologie chromosomique fœtale (le plus souvent avec le syndrome de Down, de multiples malformations fœtales, etc.);
  7. administration de progestatifs synthétiques.

Réduction de HCG

Femmes enceintes. Changements alarmants de niveau: décalage avec l'âge gestationnel, augmentation extrêmement lente ou absence d'augmentation de la concentration, diminution progressive du niveau, plus de 50% de la norme:

  1. grossesse extra-utérine;
  2. grossesse non en développement;
  3. menace d'interruption (les niveaux d'hormones diminuent progressivement, plus de 50% de la norme);
  4. insuffisance placentaire chronique;
  5. vraie grossesse dépassant;
  6. mort fœtale prénatale (dans les trimestres II à III).

Résultats faussement négatifs (non détection de l'hCG pendant la grossesse):

  1. le test a été fait trop tôt;
  2. grossesse extra-utérine.

Attention! Le test n'est pas spécifiquement validé pour être utilisé comme marqueur tumoral. Les molécules de HCG sécrétées par les tumeurs peuvent avoir une structure normale ou altérée, qui n'est pas toujours détectée par le système de test. Les résultats des tests doivent être interprétés avec prudence, en comparaison avec les données cliniques et les résultats d'autres types d'examen, ils ne peuvent pas être considérés comme une preuve absolue de la présence ou de l'absence de la maladie..

Le niveau de hCG pendant une grossesse extra-utérine sera considérablement inférieur aux normes spécifiées et cela vous permettra de répondre à temps à la situation actuelle.

L'analyse du niveau de b-hCG libre est utilisée dans le dépistage du développement intra-utérin et de la présence de pathologies fœtales au premier trimestre de gestation. Ce test est effectué pendant la période de 11 à 14 semaines de développement embryonnaire. Son but est d'identifier d'éventuels changements pathologiques du développement sous forme de trisomie de 18 ou 13 paires de chromosomes. Ainsi, vous pouvez découvrir la tendance d'un enfant à des maladies telles que la maladie de Down, les syndromes de Patau et Edwards.

Ce test n'est pas effectué comme une détermination de la prédisposition du fœtus aux affections ci-dessus, mais dans le but de les éliminer, par conséquent, des indications spéciales pour réussir l'analyse ne sont pas nécessaires. C'est comme prévu une échographie à 12 semaines.

Une augmentation des niveaux d'hCG pendant la grossesse peut survenir avec:

  • grossesse multiple;
  • toxicose, gestose;
  • diabète maternel;
  • pathologies fœtales, syndrome de Down, malformations multiples;
  • grossesse incorrecte;
  • prendre des gestagènes synthétiques, etc...

Des valeurs accrues peuvent également être observées au cours de la semaine lors du passage du test après la procédure d'avortement. Des niveaux élevés d'hormones après un mini-avortement indiquent une grossesse progressive.

Un faible taux d'hCG pendant la grossesse peut signifier une fausse couche ou un signe de troubles graves, tels que:

  • grossesse extra-utérine;
  • grossesse non en développement;
  • retard dans le développement fœtal;
  • la menace d'un avortement spontané;
  • insuffisance placentaire chronique;
  • mort fœtale (au cours du trimestre II-III de la grossesse).

Règles de préparation à un test sanguin pour l'hCG pendant la grossesse

  1. Le don de sang doit avoir lieu le matin (de 8 à 10 jours). Avant de passer le test, il vaut mieux ne pas manger d'aliments gras, ne pas prendre le petit déjeuner le matin.
  2. La veille du prélèvement sanguin, il est strictement interdit de boire de l'alcool, des drogues et de faire de l'exercice.
  3. Pendant quelques heures avant le test, ne fumez pas, ne buvez que de l'eau ordinaire; exclure le stress et l'instabilité émotionnelle. Mieux vaut se reposer et se calmer avant le test..
  4. Il n'est pas recommandé de donner du sang après des procédures physiques, des examens, des massages, des ultrasons et des radiographies.
  5. S'il est nécessaire de refaire le test pour contrôler les indicateurs, il est recommandé de ne pas modifier les conditions du don de sang (heure de la journée, repas).

Test HCG pendant la grossesse - Importance

Premièrement, une analyse du niveau d'hCG dans le sang peut confirmer que vous deviendrez mère, déjà 5-6 jours après la conception. C'est beaucoup plus tôt et, surtout, beaucoup plus fiable que l'utilisation de tests rapides conventionnels.

Deuxièmement, un test est nécessaire pour déterminer l'âge gestationnel exact. Très souvent, la future mère ne peut pas donner la date exacte de la conception ou la nomme-t-elle, mais de manière incorrecte. Dans le même temps, certains indicateurs de croissance et de développement correspondent à chaque terme; des écarts par rapport à la norme peuvent indiquer la survenue de complications.

Troisièmement, le niveau d'hCG dans le sang est en mesure de «dire» assez précisément si votre bébé se développe correctement.

Une augmentation non planifiée des niveaux d'hCG se produit généralement avec une grossesse multiple, une gestose, des gestagènes synthétiques, le diabète d'une future mère, et peut également parler de certaines maladies héréditaires chez le bébé (par exemple, le syndrome de Down) et de multiples malformations. Des niveaux anormalement bas de hCG peuvent être le signe d'une grossesse extra-utérine et non évolutive, d'un retard du développement fœtal, de la menace d'un avortement spontané et d'une insuffisance placentaire chronique.

Cependant, ne vous précipitez pas pour sonner l'alarme: des valeurs supérieures ou inférieures peuvent également indiquer que l'âge gestationnel a été initialement mal réglé. Votre médecin vous aidera à interpréter correctement les résultats du test..

La structure chimique de l'hCG et son rôle dans l'organisme

La glycoprotéine est un dimère avec un poids moléculaire d'environ 46 kDa, synthétisé dans le synthétophoblaste placentaire. HCG se compose de deux sous-unités: alpha et bêta. La sous-unité alpha est identique aux sous-unités alpha des hormones hypophysaires TSH, FSH et LH. La sous-unité bêta (β-hCG) utilisée pour la détermination immunométrique de l'hormone est unique.

Le niveau de sang bêta-hCG déjà 6-8 jours après la conception vous permet de diagnostiquer une grossesse (la concentration de β-hCG dans l'urine atteint le niveau diagnostique 1 à 2 jours plus tard que dans le sérum sanguin).

Au cours du premier trimestre de la grossesse, l'hCG assure la synthèse de la progestérone et des œstrogènes, nécessaires au maintien de la grossesse, avec le corps jaune de l'ovaire. HCG agit sur le corps jaune comme une hormone lutéinisante, c'est-à-dire qu'il soutient son existence. Cela se produit jusqu'à ce que le complexe «fœtus-placenta» acquière la capacité de former indépendamment le fond hormonal nécessaire. Chez un fœtus masculin, l'hCG stimule les cellules de Leydig synthétisant la testostérone nécessaire à la formation des organes génitaux masculins.

La synthèse de l'hCG est réalisée par les cellules trophoblastiques après implantation de l'embryon et se poursuit tout au long de la grossesse. Au cours de la grossesse, entre 2 et 5 semaines de grossesse, le contenu de β-hCG double tous les 1,5 jours. Le pic de concentration de hCG se produit à 10-11 semaines de gestation, puis sa concentration commence à diminuer lentement. En cas de grossesse multiple, la teneur en hCG augmente proportionnellement au nombre de fœtus.

Des concentrations réduites d'hCG peuvent indiquer une grossesse extra-utérine ou un avortement menaçant. La détermination de l'hCG en combinaison avec d'autres tests (alpha-foetoprotéine et estriol libre à 15 à 20 semaines de grossesse, le «triple test») est utilisée dans le diagnostic prénatal pour identifier le risque d'anomalies du développement fœtal.

En plus de la grossesse, l'hCG est utilisée dans les diagnostics de laboratoire comme marqueur tumoral des tumeurs des tissus trophoblastiques et des cellules germinales des ovaires et des testicules, sécrétant de la gonadotrophine chorionique.

Analyse de HCG pendant la grossesse

Klimov Yuri Viktorovich

La gonadotrophine chorionique (hCG) est synthétisée par le tissu chorion après sa fixation aux parois de l'utérus. Dans la pratique gynécologique, une analyse de l'hCG est activement utilisée pour établir le fait de la conception qui a eu lieu, la détection précoce du risque de fausse couche et de grossesse non développée. En outre, la méthode est utilisée dans le cadre d'un diagnostic complet des pathologies des roulements, ainsi que des défauts chez un enfant.

Qu'est-ce que l'hCG

Le HCG est formé pendant la gestation et est responsable de la fonction du corps jaune et d'une augmentation constante de la quantité de progestérone. Ce dernier, à son tour, favorise la grossesse, prévient les fausses couches, fait référence aux gonadotrophines.

L'hormone comprend des unités alpha et bêta. La bêta a une structure unique. Mais alpha répète la composition de certaines hormones sexuelles. Par conséquent, les experts prêtent attention aux indicateurs bêta. La détection de la bêta hCG est basée sur une méthode de diagnostic à domicile utilisant des tests simples. Mais cette méthode est moins fiable que les diagnostics de laboratoire pour la même substance..

À quoi sert l'hCG?

Grâce à la gonadotrophine chorionique, le corps jaune conserve sa fonctionnalité jusqu'au moment où le placenta commence à produire lui-même des substances hormonales. À l'état normal, le corps jaune n'existe que pendant 14 jours dans chaque cycle menstruel. Pendant la période de grossesse, il ne se résout pas en raison de la libération d'hCG.

Fonctions de cette hormone:

  • fournir des conditions pour l'implantation correcte de l'embryon et la formation de la membrane choriale;
  • adaptation progressive d'une femme à la portance du fœtus;
  • maintenir un état calme du système immunitaire, qui perçoit le fœtus comme un corps étranger;
  • maintenir la fonctionnalité du placenta, la haute qualité de sa nutrition;
  • augmentation du nombre de villosités choriales.

Objectifs de recherche

Un test sanguin pour l'hCG est l'une des méthodes pour détecter les violations pendant la période de gestation et confirmer la conception. L'étude se caractérise par l'accessibilité et un contenu d'information élevé. Le niveau de hCG peut augmenter non seulement avec le développement du fœtus, mais également dans le contexte d'une croissance tumorale active, y compris la nature maligne.

Indications pour le diagnostic

HCG est prescrit en présence des indications suivantes:

  • confirmation précoce de la grossesse lorsque l'échographie n'est pas informative;
  • retard des menstruations d'étiologie peu claire;
  • détection de néoplasmes;
  • pathologie présumée de la grossesse.

Quand peut-on établir une grossesse?

L'analyse peut être effectuée immédiatement après le retard de la menstruation, ainsi que 10-12-14 jours après la conception. Afin d'identifier les défauts, l'étude est réalisée dans la période de 11 à 14 semaines, en tenant compte des données de l'échographie au cours de la même période.L'analyse est incluse dans le diagnostic complet des tumeurs suspectées, des chorionocarcinomes ou de la dérive kystique. Le moment exact du diagnostic est fixé par le médecin individuellement.

Normes HCG

Vous pouvez donner du sang pour déterminer la quantité d'hormone si vous avez des indications ou si vous voulez que la femme confirme la grossesse et s'assure qu'il n'y a pas de violations et de menace de fausse couche. À un stade précoce, le niveau de l'hormone est de l'ordre de 25 à 155 mU / ml. Si la quantité d'hCG est inférieure à 5, une grossesse est peu probable.

HCG par semaine

Pourquoi l'hCG est-elle élevée?

Chez les femmes non enceintes, l'hCG est négative ou ne dépasse pas 5 mU / ml. Avec une légère augmentation de l'hormone à 10-150 mU / ml, une grossesse peut être suspectée (2-3 premières semaines).

Mais il existe d'autres raisons pour une augmentation des niveaux d'hCG qui ne sont pas liées à la grossesse:

  • maladies tumorales;
  • dérive kystique;
  • carcinome chorionique.

Si l'hCG est élevée, cela indique une détermination incorrecte de la période de gestation ou le développement de plusieurs fruits à la fois. De plus, un niveau élevé d'hormone indique souvent la progression de la gestose, du diabète gestationnel.

Pourquoi le hCG est-il abaissé?

À partir de la semaine 11, l'hCG diminue progressivement, ce qui est un processus naturel. Le besoin d'un bébé à naître dans cette hormone est plus élevé au cours des 2-3 premiers mois. Mais avec la menace d'une fausse couche, d'un décollement placentaire, la gonadotrophine chorionique diminue rapidement dans les premiers stades. De faux résultats négatifs sont possibles avec une grossesse extra-utérine et une étude jusqu'à 2-3 semaines de grossesse.

Un faible niveau de gonadotrophine chorionique pendant la grossesse peut indiquer la présence de troubles graves:

  • fixer l'embryon à l'extérieur de la cavité utérine, ce qui ralentit la production d'hCG;
  • grossesse non en développement;
  • divers troubles du développement du fœtus;
  • risque de fausse couche;
  • insuffisance placentaire.

Les experts font le diagnostic final sur la base de plusieurs études, les résultats d'autres procédures de diagnostic, y compris l'échographie.

HCG avec anomalies fœtales

HCG est l'une des étapes du dépistage prénatal et est également utilisé pour identifier d'éventuelles anomalies fœtales. Des études permettent d'évaluer les risques de diverses malformations, anomalies chromosomiques chez l'enfant à naître.

Au cours du premier trimestre, les spécialistes étudient 2 marqueurs biologiques (hCG et PAPP-A) ainsi que des données échographiques. Au cours du deuxième trimestre, les tests consistent à déterminer les niveaux d'hCG, d'oestradiol et d'alpha-foetoprotéine. Les données obtenues sont également comparées aux résultats de l'échographie.

Niveau de HCG dans les pathologies de la grossesse

Aux premiers stades de la grossesse, des taches, des douleurs, localisées dans l'abdomen et le bas du dos apparaissent souvent. Il est impossible de déterminer la présence d'un embryon par échographie dans les premiers jours de la naissance d'une nouvelle vie. Une analyse de l'hCG détermine l'hormone synthétisée par les villosités choriales, ce qui confirme la division des cellules fœtales. Avec une grossesse compliquée, une augmentation du tonus utérin, il est recommandé de répéter l'étude afin de détecter les changements pathologiques dans le temps.

Avec une grossesse extra-utérine ou gelée, l'hCG augmentera ou diminuera lentement. Par conséquent, pour suspecter une pathologie plus tôt, il est également possible par un faible niveau d'hormone. Au cours des 2 premières semaines, l'hCG ne dépassera pas 100. Et puis elle devrait doubler tous les 2-3 jours, avec un ralentissement progressif de la croissance à partir de 7 à 8 semaines de grossesse.

Dès que la période permet d'établir la présence du fœtus dans la cavité utérine, une échographie supplémentaire est nécessaire. À partir de 3-4 semaines, l'ovule commence à être visualisé..

HCG dans le cadre du dépistage des femmes enceintes

Le niveau hormonal est déterminé dans le sérum du sang veineux. Aucune préparation compliquée pour le diagnostic n'est requise. Biomatériau collecté le matin.

Règles générales de préparation:

  • le diagnostic est effectué à jeun;
  • une femme doit informer le gynécologue de tous les médicaments utilisés, car les médicaments peuvent affecter les résultats des diagnostics de laboratoire;
  • à la veille du don de sang, il est nécessaire de limiter l'activité physique et d'exclure l'effet des facteurs indésirables;
  • d'autres études instrumentales sont effectuées après diagnostic et détermination du niveau de l'hormone de grossesse dans le sang.

Le sang après prélèvement est placé dans une centrifugeuse, puis séparé en fibrinogène et sérum. Les experts déterminent ensuite les unités bêta par des méthodes immunométriques. Le résultat est signalé à la femme pendant la journée. HCG augmente proportionnellement au nombre de fruits.

Ce qui peut affecter le résultat de l'analyse?

La définition de l'hCG fait référence à la méthode moderne de détection précoce de la grossesse et des troubles probables du développement du fœtus. La précision du diagnostic dépend de la durée du test, de la qualité des matériaux utilisés et du professionnalisme du personnel médical. Le risque de résultats inexacts ou faussement positifs est minime si le spécialiste prend en compte la période de gestation estimée et d'autres facteurs importants.

Pour augmenter la fiabilité du diagnostic, il est nécessaire de suivre toutes les recommandations du médecin, d'effectuer une analyse à jeun, d'informer le médecin à l'avance des médicaments pris.

Analyse de la bêta hCG: sa signification et son interprétation des résultats

De nos jours, il existe de nombreuses études de laboratoire diverses qui aident à identifier divers changements qui se produisent dans notre corps. Le changement le plus attendu pour la plupart des femmes est le début de la grossesse. Auparavant, la grossesse pouvait être suspectée par l'apparence, les préférences gustatives et d'autres signes, mais aujourd'hui, elle est détectée en déterminant la bêta hCG dans le sang ou l'urine de la patiente.

De nos jours, il existe de nombreuses études de laboratoire diverses qui aident à identifier divers changements qui se produisent dans notre corps. Le changement le plus attendu pour la plupart des femmes est le début de la grossesse. Auparavant, la grossesse pouvait être suspectée par l'apparence, les préférences gustatives et d'autres signes, mais aujourd'hui, elle est détectée en déterminant la bêta hCG dans le sang ou l'urine de la patiente.

Qu'est-ce que l'hCG

La HCG (gonadotrophine chorionique humaine ou «hormone de grossesse») est une hormone produite par les cellules de la coquille embryonnaire (chorion) après son implantation dans la muqueuse de la cavité utérine. HCG est un critère important qui indique la grossesse et le développement d'embryons.

Quelques jours après la fécondation de l'ovule, l'embryon est une petite bulle dont les parois sont constituées de cellules en division active. Certains d'entre eux se transforment progressivement en embryoblaste, un enfant se développe directement à partir de celui-ci, les cellules restantes forment un trophoblaste, à l'aide duquel l'embryon se fixe à l'endomètre (la paroi interne de l'utérus). Progressivement, le trophoblaste dégénère en chorion.

Le chorion (la coquille de l'embryon) est une sorte de médiateur entre le corps de l'enfant et la mère. Il est responsable de la nutrition et de la formation du bébé, et produit également de l'hCG, affectant à la fois l'enfant et la femme, contribuant au déroulement favorable de la grossesse. C'est la présence de cette hormone dans le sang qui permet de détecter une grossesse aux premiers stades.

Fonctions HCG et sa signification

Le rôle principal de l'hCG est de fournir les conditions d'une grossesse réussie grâce à des effets multilatéraux sur le fœtus et le corps d'une femme. La gonadotrophine chorionique active les fonctions du corps jaune, qui sécrète de la progestérone, qui soutient l'état optimal de l'endomètre, ce qui garantit une implantation fiable du fœtus et sa nutrition. À chaque cycle menstruel, le corps jaune existe pendant au moins 2 semaines et, en l'absence de fécondation, disparaît. HCG contribue non seulement à la préservation de cette glande endocrine, mais soutient également son activité tout au long de la grossesse. HCG stimule également la formation d'oestrogènes et d'androgènes par les ovaires, contribue au développement complet du chorion, qui, en grandissant, se transforme en placenta.

Alpha et Beta HCG

L'hormone hCG est un composé complexe de protéines et de glucides et se compose de deux sous-unités: alpha et bêta. L'alpha hCG est identique à l'unité analogique des autres hormones tropiques: lutéinisante, stimulante folliculaire et thyréotrope. La bêta hCG a une structure unique et détermine la spécificité de l'hormone, ce qui permet de la détecter dans les fluides biologiques (urine, sang) et d'identifier la grossesse ou d'autres conditions corporelles.

Le niveau de hCG beta dans le sang aide à déterminer l'âge gestationnel. En règle générale, il apparaît 6-8 jours après la fécondation, immédiatement après l'implantation de l'embryon. Normalement, la concentration de bêta hCG augmente 2 fois tous les deux jours proportionnellement au nombre de fœtus (ceci s'applique aux grossesses multiples), atteignant son maximum à 10-12 semaines. Ensuite, la concentration de l'hormone commence à diminuer. Cela est dû au fait qu'au cours du deuxième trimestre, le placenta commence à sécréter indépendamment la quantité nécessaire d'œstrogènes et de progestérone pour le cours normal de la grossesse et ne dépend pas de l'état du corps jaune. Par conséquent, pendant cette période, le rôle principal de la bêta hCG est de stimuler la formation de testostérone dans l'embryon pour le plein développement des organes génitaux externes.

Tout au long de la grossesse, le niveau de concentration de bêta hCG change, de sorte que cette hormone sert non seulement à diagnostiquer une nouvelle situation, mais aussi à déterminer la nature de l'évolution de toute la période, à identifier les violations.

Indications pour la nomination de tests pour la bêta hCG

La détermination de la concentration de l'hormone est nécessaire dans les situations suivantes:

• Diagnostic de la grossesse;
• Suivi de l'évolution de la grossesse en dynamique;
• Aménorrhée;
• Grossesse extra-utérine;
• Évaluation des résultats de l'avortement artificiel;
• Risque de fausse couche;
• Suspicion d'une grossesse gelée;
• Diagnostic précoce des malformations fœtales;
• Tumeurs.
• Une analyse est parfois effectuée pour que les hommes détectent les tumeurs testiculaires..

Comment faire une analyse pour la bêta hCG

Vous pouvez passer l'analyse dans des institutions publiques ou privées, y compris la clinique "Centre IVF" de Vladimir. En règle générale, le sang veineux est prélevé pour déterminer le niveau de bêta hCG - c'est le moyen le plus fiable pour déterminer la grossesse. Dans le sérum sanguin, l'hormone apparaît le 6-8ème jour après la fécondation.

Une analyse de la bêta hCG peut être effectuée à domicile. Pour ce faire, vous devez acheter des tests express pour déterminer la grossesse, qui sont basés sur l'interaction de l'hormone et des anticorps dirigés contre elle. Pour l'étude, une portion d'urine du matin est utilisée. Il convient de noter que la concentration requise de hCG dans l'urine est atteinte quelques jours plus tard que dans le sang.

Dates d'analyse

Une étude visant à déterminer le niveau de bêta hCG est réalisée plusieurs fois sur toute la durée de la grossesse. La première fois, une analyse est attribuée lors de l'inscription dans une clinique prénatale pour établir le fait de la conception et sa durée. La deuxième fois pour déterminer la nature de l'évolution de la grossesse, une analyse est effectuée à 10-12 semaines en même temps qu'un dépistage échographique. Après tout, c'est à ce moment que les indicateurs bêta hCG sont maximaux.

Si les résultats de la deuxième étude sont mauvais, l'analyse est à nouveau fixée à 16-18 semaines et, si nécessaire, contrôle le niveau de l'hormone pendant toute la période de grossesse.

HCG Beta Norms

Les taux de bêta hCG sont plutôt arbitraires et dépendent de l'âge gestationnel, du nombre de fœtus, des médicaments, ainsi que de la méthode de détermination de l'hormone, des réactifs et du laboratoire. Par conséquent, après avoir reçu les résultats de l'étude, il est nécessaire de prendre leur relevé de notes de l'institution dans laquelle elle a été réalisée. Et il est conseillé de faire des tests répétés dans le même laboratoire pour obtenir des données objectives.

Au cours du premier trimestre, les valeurs maximales de bêta hCG dans le sang sont déterminées, ce qui permet de déterminer les grossesses multiples et les malformations fœtales. Au deuxième trimestre, le niveau de l'hormone est réduit, au troisième trimestre, les études sont extrêmement rares.

Décryptage des résultats d'analyse

Un résultat de test négatif pour la bêta hCG indique l'absence de grossesse, mais parfois il peut être faux négatif, car il est effectué trop tôt.

Un niveau accru de hCG beta est déterminé dans les situations suivantes:

• Grossesse multiple;
• Toxicose;
• Diabète;
• malformations fœtales (par exemple, syndrome de Down);
• Prendre certains médicaments;
• Grossesse incorrecte;
• dépassement de grossesse;
• Dérive des bulles (maladie de l'ovule et manque de développement complet de l'embryon);
• Tumeurs sécrétant une hépatite C chronique;
• Les 4-5 premiers jours après un avortement.

Une diminution du niveau de hCG beta est diagnostiquée avec:

• Grossesse extra-utérine et gelée;
• retard du développement fœtal;
• La menace d'une fausse couche;
• Insuffisance placentaire chronique;
• Dépassement de la grossesse;
• Grossesse incorrecte;
• Mort du fœtus au cours du 2-3 trimestre.

Dans la pratique médicale, les normes exactes pour les valeurs de bêta hCG pour diverses maladies n'ont pas été établies.Par conséquent, si une pathologie est suspectée, en plus de l'analyse hormonale, d'autres méthodes de diagnostic doivent être effectuées, en particulier l'échographie. Très souvent, la grossesse se déroule tout à fait normalement, mais les résultats de l'analyse suggèrent un niveau d'hormone surestimé ou sous-estimé. Le plus souvent, cela se produit lors de la recherche à 10-12 semaines. Cela peut être dû aux caractéristiques individuelles du corps de la femme, à une erreur de laboratoire, à une grossesse incorrecte et à d'autres conditions..

Par conséquent, s'appuyer uniquement sur les résultats de l'analyse pour la bêta hCG avec des conditions pathologiques suspectées n'en vaut pas la peine. Après tout, chaque femme est unique et réagit à sa manière à un nouveau poste. Si vous obtenez une mauvaise analyse, ne désespérez pas, il vous suffit de réaliser un deuxième test et de subir un examen complémentaire. Il n'est pas recommandé de déchiffrer indépendamment les résultats du diagnostic et de comparer les valeurs obtenues avec les données d'autres femmes, votre médecin sera en mesure de clarifier la situation et lui seul prendra des rendez-vous adéquats et nécessaires.

Calculateur en ligne HCG: décodage de l'analyse de la bêta hCG

HCG (gonadotrophine chorionique humaine) est une hormone sécrétée pendant la grossesse. En utilisant un test sanguin de laboratoire, la concentration des sous-unités bêta est déterminée. La conception peut être détectée par cette méthode dès le 6-8ème jour. Un test hCG différencie également une grossesse normale d'une grossesse extra-utérine. Une calculatrice hCG en ligne vous aidera à décoder un test sanguin. Vous pouvez suivre la dynamique des hormones de croissance et déterminer la durée de la grossesse.

Qu'est-ce que hCG - beta?

HCG est une hormone que le fœtus lui-même produit, ou plutôt la membrane fœtale de l'embryon (chorion). Le processus commence immédiatement après l'implantation de l'embryon dans l'utérus. En ce moment, le fœtus ressemble toujours à un petit flacon de liquide, composé d'un embryoblaste (à partir duquel le fœtus se formera à l'avenir) et d'un trophoblaste (cellules formant le chorion).

Sous l'influence de la gonadotrophine, le corps jaune produit des hormones qui soutiennent l'état de l'endomètre (paroi interne de l'utérus) nécessaire à une grossesse normale. Une augmentation de la concentration de hCG suggère que la fécondation a eu lieu.

La composition de l'hCG comprend:

  • Sous-unités alpha. Ils ne sont pas déterminés, car ils n'ont aucune valeur diagnostique pendant la grossesse.
  • Sous-unités bêta pour déterminer le fait de la conception et le terme de développement du fœtus.

C'est pourquoi le terme gonadotrophine chorionique dans les tests de grossesse signifie sa composante bêta.

Comment le niveau d'hCG change-t-il pendant la grossesse?

Pour la première fois, une augmentation du niveau de bêta-hCG est déterminée à partir du sixième jour après la conception. Au début, la concentration de l'hormone double tous les deux jours. De plus, l'augmentation de la concentration de hCG ralentit et lorsque le niveau de 1200 mU / ml est atteint, le doublement commence à se produire toutes les 72 à 96 heures. En atteignant un taux de 6000 mU / ml, la croissance se produit toutes les 96 heures.

L'indicateur de concentration n'est pas seulement des chiffres ennuyeux: il aide à déterminer la durée de la grossesse.

Après 11 semaines, l'hormone dans le corps devient plus petite, mais son niveau est toujours élevé. À une période de 34 semaines, une deuxième augmentation de l'hCG se produit. Cette poussée, selon les scientifiques, déclenche l'activité du travail. Après la naissance, la teneur en bêta-hCG dans le sang diminue progressivement.

Calculatrice en ligne HCG

La calculatrice vous aidera lors du décodage des tests sanguins pour l'hCG. Vous pouvez suivre la dynamique de croissance de Beta-hCG et déterminer l'âge gestationnel.

Bêta-hCG à différents stades de la grossesse

Jours après la dernière menstruation

Grossesse (jours / semaines)

Concentration tardive de choriongonadotrophine

Concentration HCG miel / ml

Pourquoi un test sanguin bêta-hCG est plus sensible qu'un test de pharmacie

Les tests de grossesse ne sont pas précis pour les raisons suivantes:

  • La concentration de hCG dans l'urine est presque deux fois plus faible que dans le sang, donc même le test le plus sensible donnera un faux résultat négatif dans les premiers stades.
  • Les tests de gonadotrophine chorionique vendus dans les pharmacies sont capricieux et peuvent ne pas fonctionner correctement. Motifs: analyse inexacte, réactif périmé, stockage incorrect du test.
  • Si vous buvez beaucoup d'eau le soir ou prenez un diurétique, le test ne détectera pas de grossesse. Les tests donnent des résultats faussement négatifs en cas de maladies rénales..

Chaque année, dans le monde, il y a des milliers de mères qui n'ont pas pensé à leur «situation intéressante» depuis longtemps, faisant confiance aux bandelettes de pharmacie.

Comment est l'analyse de la gonadotrophine chorionique

Pour l'analyse, vous avez besoin de sang d'une veine le matin à jeun. La mesure de la concentration de bêta-hCG est effectuée au plus tôt 3 à 5 jours après le retard des menstruations. Lorsque vous prenez des hormones, vous devez en informer votre médecin - elles peuvent affecter la concentration d'hCG.

Pour le diagnostic des pathologies congénitales (dépistage périnatal), l'analyse de l'hCG est réalisée à 14-18 semaines. La détermination de l'hCG chez les hommes et les femmes non enceintes (analyse des marqueurs tumoraux) peut être effectuée n'importe quel jour.

La concentration de beta-hCG est différente de la norme, qu'est-ce que cela signifie?

La calculatrice hCG en ligne ne fonctionne que pour déterminer la grossesse. Si la grossesse n'est pas confirmée et qu'il n'y a aucun autre signe de grossesse, vous devez vous inscrire à un oncologue. Une augmentation de l'hormone hCG peut être chez les femmes et les hommes non enceintes. Cela indique des tumeurs malignes de l'utérus (chorionépithéliome, chorionocarcinome) ou des testicules. Une augmentation de l'hormone est également observée dans le cancer de la vessie, des reins, des intestins, des poumons.

Grossesse multiple. Avec double ou triple, le niveau est proportionnel au nombre de noyaux

La mort d'un embryon ou d'un fœtus

Maladie de Down (études supplémentaires requises)

Que montre un test sanguin hCG

Qu'est-ce que l'hCG?

D'un point de vue chimique, l'hCG est une glycoprotéine. Il se compose de deux sous-unités: alpha et bêta. La sous-unité alpha est exactement la même que dans certaines autres hormones: lutéinisante, stimulatrice des follicules, thyrotrope. Bien que la sous-unité bêta de l'hCG soit unique, elle peut être détectée dans le sang par un immunodosage enzymatique.

Dans les analyses, l'hCG commence à être déterminée 9 jours après le pic de LH. À son tour, le pic de LH se produit en moyenne un jour et demi avant la rupture du follicule. La rupture folliculaire est l'ovulation. Un ovule apte à la fécondation en émerge. HCG est synthétisé en cas de grossesse. Le trophoblaste le produit après 5-6 jours de développement embryonnaire. À une période aussi précoce, l'analyse de l'hCG permet de déterminer cette hormone chez 60% des femmes. Aux jours 10-11, l'analyse devient déjà positive chez 100% des patients.

C'est sur la définition de l'hCG que sont basés les tests de grossesse à domicile, qui ont été utilisés par presque toutes les femmes. Ils détectent cette hormone dans l'urine. Ces études pour confirmer la grossesse ne sont pas moins précises que les analyses de sang. Ils ne diffèrent que par le fait qu'ils:

  • devenir plus tard positif (la grossesse ne peut être confirmée qu'après quelques jours);
  • montrent un résultat qualitatif et non quantitatif, ils ne peuvent donc être utilisés que pour vérifier la grossesse, mais ils ne permettent pas d'évaluer son évolution.

Un test sanguin est plus informatif. Elle est nécessairement réalisée dans des programmes de technologie de reproduction assistée. De plus, les femmes subissent des tests au premier trimestre dans le cadre du dépistage biochimique..

Rôle physiologique

L'une des hormones gonadotropes, la gonadotrophine chorionique humaine (hCG) joue un rôle important dans les premiers stades de la grossesse, lorsque, après la conception, le corps d'une femme est complètement reconstruit pour assurer l'implantation de l'embryon. Réfléchissez à l'hCG et à son rôle pendant la grossesse.

Pendant la grossesse, cela est d'une grande importance, car pour son cours normal, de grandes doses d'oestrogène et de progestérone sont nécessaires, ce qui crée des conditions favorables au développement du fœtus. La production normale de ces hormones ne suffit pas, par conséquent, stimule leur production dans les ovaires.

La gonadotrophine chorionique humaine commence à être produite après l'implantation de l'embryon et sa production augmente progressivement jusqu'à 8 à 10 semaines de gestation. À ce moment, la production de progestérone et d'oestrogène passe progressivement au placenta, par conséquent, l'hCG est réduite.

Concentration sanguine

La détermination de l'hCG dans le sang des femmes est un signe de grossesse, mais un niveau suffisant d'hormone pour cela n'est détecté que pendant 10 à 12 jours. Il est également utilisé pour confirmer l'implantation d'embryons dans la FIV. Mais la réalisation de l'étude à l'avance n'est pas efficace, car la concentration peut être faible et non déterminée, ou une hCG élevée sera détectée, car l'injection de hCG est utilisée dans le protocole de stimulation ovarienne.

La spécificité de cette analyse est si élevée, d'autant plus que la gonadotrophine chorionique est déterminée dans l'urine, ce qui a permis de réaliser des tests de grossesse dont le principe est basé sur l'augmentation de la concentration de gonadotrophine chorionique. Les tests peuvent avoir une sensibilité différente, ce qui affecte leur efficacité..

Le sang à analyser est prélevé dans la veine ulnaire et la concentration d'hCG y est révélée, sa norme chez l'homme et la femme non enceinte est de 0 à 5 mU / ml. Pendant la grossesse, ses valeurs changent et sont visibles dans le tableau.

S'il y a une diminution du niveau d'hormone chorionique pendant la grossesse, cela peut être un indicateur de mort fœtale, de grossesse extra-utérine..

Il convient de noter que l'hormone hCG chez l'homme n'est pas normalement produite, mais ses petites quantités stimulent la spermatogenèse, qui est utilisée en andrologie. Si elle se trouve dans le sang d'un homme, c'est le signe d'une tumeur capable de la produire. Ce sont des tumeurs des testicules, du tractus gastro-intestinal, des poumons et des reins. Chez les femmes non enceintes, une augmentation de l'hCG peut indiquer une dérive kystique, un chorionocarcinome, un néoplasme de l'utérus.

HCG chez les femmes enceintes

Pour confirmer la grossesse, les femmes traitées pour infertilité donnent toujours du sang pour HCG. La présence de cette hormone indique que le traitement s'est terminé avec succès. À partir du 8e jour de gestation, la concentration de la substance dans le sang augmente rapidement. Il double en moyenne une fois tous les 2 jours. Cela se produit au cours des 4 premières semaines. Plus loin dans les analyses, l'hCG augmente plus lentement. Mais toujours l'augmentation de son niveau continue. Il atteint un pic à 10 semaines.

De ce moment jusqu'à la naissance, la norme hCG reste inchangée. Il varie de 5 à 50 000 UI. Une légère augmentation peut être observée à 35 semaines..

Dans l'analyse, l'hCG peut être déterminée en tant que sous-unités distinctes. Comme nous l'avons déjà dit, il y en a deux: alpha et beta. Leur rapport varie à différents moments. À la naissance, le nombre de sous-unités alpha dépasse le bêta-hCG de 12 fois.

Test bêta HCG

Si le sang sur hCG est généralement donné pour établir le fait de la grossesse. alors la sous-unité bêta est déterminée pour prédire son cours. La synthèse de l'hCG est étroitement liée à la différenciation du trophoblaste. Elle augmente avec la tension des mécanismes compensatoires, qui s'allument en cas de problème.

La détermination de la bêta-hCG libre est utilisée pour le dépistage prénatal d'un trimestre. En commençant à partir du 2e trimestre, une analyse de l'hCG générale peut être utilisée. Ce sera tout aussi informatif..

Des anomalies pathologiques dans le test sanguin pour l'hCG sont l'occasion de suspecter certaines pathologies fœtales. Par exemple:

  • la concentration de sous-unités bêta est significativement plus élevée dans le syndrome de Down;
  • elle est abaissée avec la trisomie 18 et le syndrome d'Edwards.

HCG joue un rôle important dans la prévention du rejet d'embryon. Si le niveau hormonal est beaucoup plus bas que la normale, le risque de retard de croissance intra-utérin atteint 45% et la probabilité d'avortement spontané est de 25%.

HCG dans les programmes de FIV

La détermination du niveau d'hCG dans le sang au jour 12-13 est toujours utilisée pour vérifier la grossesse résultant d'une FIV. L'analyse permet également de prédire son évolution..

En règle générale, le taux d'hCG dans le sang est plus faible chez les femmes qui tombent enceintes après une FIV que chez celles qui ont réussi à concevoir un enfant de manière naturelle. Apparemment, cela est dû à la faible formation de l'hormone dans le chorion en raison d'un apport sanguin insuffisant.

Selon la concentration de hCG, une grossesse multiple peut être suspectée. Dans ce cas, le niveau hormonal est plus élevé.

Selon les résultats de l'analyse, une grossesse non évolutive peut être constatée. Pour cela, l'hormone est déterminée dans le sang en dynamique. HCG en dessous de la norme indique la mort fœtale du fœtus, ainsi qu'une augmentation trop lente du niveau de cette substance dans le sang. Une confirmation claire de l'avortement est une diminution de la concentration de bêta-hCG.

  • Autres causes d'une diminution des taux d'hormones:
  • grossesse extra-utérine;
  • insuffisance fœtoplacentaire.

L'avortement spontané préclinique après FIV est indiqué par une concentration de bêta-hCG inférieure à 21 mU / ml 14 jours après le transfert.

HCG avec maladie trophoblastique

Une augmentation significative du niveau de hCG dans le sang est notée dans le contexte de la maladie trophoblastique. Il s'agit d'un groupe de pathologies qui combine de nombreuses maladies dangereuses:

  • dérive kystique (complète et partielle, invasive);
  • choriocarcinome;
  • tumeurs trophoblastiques placentaires.

Ces pathologies sont diagnostiquées, notamment à l'aide d'un test sanguin pour l'hCG.

Les critères de diagnostic de la dérive kystique sont:

  • une augmentation du bêta-HG dans les analyses effectuées trois fois avec des interruptions de 1 semaine;
  • augmentation de l'hCG six mois après l'ablation du patin kystique;
  • constatations histologiques.

Le premier signe est une augmentation du bêta-HCG. La même analyse est utilisée pour évaluer l'efficacité du traitement: chirurgical ou chimiothérapie. L'étude permet d'identifier des formes de pathologie résistantes à la thérapie.

Les causes de résistance les plus courantes:

  • chimiothérapie inadéquate de 1ère ligne (doses de médicaments insuffisantes, intervalles plus longs, évolution réduite);
  • caractéristiques biologiques de la tumeur.

Le critère de résistance au traitement est une augmentation séquentielle des niveaux de bêta-CG en trois dimensions à des intervalles de 10 jours. Cela est également mis en évidence par une augmentation du niveau de hCG dans les 3 mois après le dernier cours de chimiothérapie.

Un test pour HCG permet au médecin de comprendre si la maladie progresse. Parfois lors de l'examen, de nouvelles lésions métastatiques sont détectées ou la tumeur se développe. Dans ce cas, la pathologie n'est pas considérée comme évolutive si l'hCG dans le sang ne se développe pas.

L'analyse aide le médecin à déterminer le moment où il est nécessaire d'effectuer un traitement chirurgical de la dérive kystique. L'opération se fait lorsque:

  • il y a un saignement de la tumeur;
  • une résistance à la chimiothérapie des 1re et 2e lignes est notée;
  • métastases tumorales résistantes à la chimiothérapie.

HCG est un indicateur de laboratoire important. Il est utilisé pour diagnostiquer la grossesse, évaluer son évolution et prédire le résultat. Avec son aide, vous pouvez soupçonner une grossesse extra-utérine, multiple ou non développée. La détermination de la sous-unité bêta hCG libre est utilisée comme marqueur de dépistage d'un trimestre. Un changement d'indicateur indique souvent des anomalies chromosomiques chez le fœtus. De petits écarts par rapport à la norme dans le sens de la diminution indiquent un risque d'insuffisance du complexe fœto-placentaire. Cela peut entraîner un retard du développement fœtal ou une fausse couche..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite