Causes et traitement de l'athérosclérose des artères carotides

L'artériosclérose carotidienne est une maladie chronique dans laquelle la lumière des artères du même nom est bloquée par des plaques de cholestérol. Les artères normales sont flexibles, leur surface intérieure est lisse. Avec l'âge, ils deviennent moins élastiques..

La haute pression, le tabagisme, certains produits chimiques endommagent la couche intérieure du récipient, la rendant rugueuse. Des plaques athérosclérotiques se forment dans les zones de dommages - une masse dense composée de cholestérol, de graisses, de calcium, de fibres conjonctives et de cellules sanguines. Le processus pathologique rend la paroi des artères inélastique, sujette à des dommages.

Il existe trois options pour le développement d'autres événements, dont chacun est lourd d'un accident vasculaire cérébral:

  1. La plaque de cholestérol, atteignant une taille importante, bloque partiellement / moins complètement la lumière du vaisseau. Le cerveau reçoit moins de sang qu'il n'en a besoin. Certaines de ses sections peuvent rester sans nutrition - un AVC ischémique se développe.
  2. Les dépôts croissants endommagent le navire. À ce stade, des caillots sanguins se forment, bloquant la lumière de l'artère.
  3. La plaque athérosclérotique peut se détacher de la paroi artérielle. Avec le flux de sang, il est introduit dans l'un des petits vaisseaux du cerveau, le colmatant.

Causes de la maladie, facteurs de risque

L'athérosclérose carotidienne se développe très lentement. Habituellement, du moment des formations initiales aux premiers symptômes, 20 à 30 ans passent. Pendant ce temps, les vaisseaux sont exposés à une variété de facteurs, dont chacun stimule progressivement la progression de la maladie.

  • haute pression;
  • taux de cholestérol élevé;
  • Diabète;
  • obésité;
  • mode de vie sédentaire;
  • fumeur;
  • âge avancé;
  • prédisposition héréditaire.

Les hommes de moins de 75 ans sont plus sujets à l'athérosclérose carotidienne que les femmes du même âge. Après 75 ans, le risque de développer une pathologie est plus élevé chez les femmes.

Selon la CIM-10, l'athérosclérose des artères carotides est attribuée aux cardiopathies athérosclérotiques (groupe I25.1). En plus de cela, il comprend l'athérome, la sclérose des artères coronaires.

Les symptômes de l'artériosclérose carotidienne

Les premiers stades de l'athérosclérose carotidienne sont rarement accompagnés de signes. Pendant longtemps, une personne n'a pas connaissance de plaques athérosclérotiques naissantes. Les symptômes n'apparaissent que lorsque la lumière du vaisseau est considérablement rétrécie (plus de 80%) ou bloquée. Ces personnes sont à risque de développer un accident vasculaire cérébral ou une attaque ischémique transitoire (microstroke).

Les symptômes de ces deux conditions sont les mêmes, car la raison est la même: le cerveau manque de sang. Cependant, avec une attaque ischémique, ce phénomène est temporaire, donc les symptômes disparaissent rapidement, et avec un véritable accident vasculaire cérébral, il est suffisamment long pour provoquer des changements irréversibles. Cependant, n'ignorez pas les microstrokes. Il s'agit généralement d'un signe avant-coureur d'un AVC..

Symptômes de l'athérosclérose carotidienne:

  • faiblesse soudaine, engourdissement des muscles du visage, des membres (généralement un seul des côtés);
  • troubles de l'élocution;
  • altération de la conscience;
  • déficience visuelle soudaine (dans un ou les deux yeux);
  • mal de tête aigu et sévère;
  • difficulté à avaler;
  • étourdissements / perte de conscience.

Avec ce tableau clinique, vous devez immédiatement appeler une ambulance.

Diagnostique

L'athérosclérose des artères choroïdes est diagnostiquée lors d'un examen de routine, ainsi qu'en utilisant des méthodes instrumentales. Lors de l'accueil, le médecin écoute les plaintes du patient, étudie les antécédents médicaux. Il procède ensuite à l'auscultation (écoute) du cœur. S'il y a des sites qui se rétrécissent, le flux sanguin forme des turbulences qui ont un son caractéristique. Pour clarifier le degré d'athérosclérose à court terme, identifier les signes d'accidents vasculaires cérébraux antérieurs, des études supplémentaires sont prescrites pour le patient.

  • La dopplerographie est une étude de la vitesse et des caractéristiques du flux sanguin à l'aide d'une machine à ultrasons. Cette méthode montre quel pourcentage de constriction, ainsi que la quantité de sang qui peut y passer..
  • Angiographie CT - permet au médecin de voir l'état des vaisseaux sanguins, ainsi que des tissus mous. Pour cela, une substance radio-opaque est injectée dans l'artère. Après un certain temps, il se propage à travers les artères, les capillaires, les rendant visibles sur les photos. Cela permet d'identifier le rétrécissement, de déterminer leur degré et également de détecter les signes de micro-coups transférés;
  • L'angiographie par résonance magnétique est très similaire à la méthode précédente. La principale différence est le type de tomographe.

Traitement

Le principal objectif du traitement de l'athérosclérose des artères carotides est de ralentir le développement de la pathologie pour prévenir les AVC. Il existe plusieurs thérapies. Lors du choix d'un médecin, le degré de rétrécissement du flux sanguin, l'état du patient, la présence de symptômes de micro-AVC sont pris en compte.

Thérapie conservatrice

L'athérosclérose carotidienne peut être traitée sans recourir à une intervention chirurgicale en l'absence de symptômes ou de rétrécissement du vaisseau de moins de 50%. En outre, un traitement médicamenteux est prescrit aux personnes qui ont des contre-indications à la chirurgie..

Le schéma de traitement de l'athérosclérose à court terme comprend:

  • anticoagulants, désagrégants (aspirine, warfarine, héparine). S'il y a des constrictions, le risque de thrombose augmente en raison d'un ralentissement du flux sanguin, ainsi que de la présence de dommages. Les anticoagulants rendent le sang plus fluide, empêchant la formation de caillots sanguins;
  • médicaments hypocholestérolémiants. Il peut s'agir de statines, d'inhibiteurs de l'absorption du cholestérol, de séquestrants d'acides gras. Un taux de cholestérol élevé est reconnu comme l'un des principaux facteurs de la formation de plaques athérosclérotiques. La normalisation de son niveau permet de ralentir le développement de l'athérosclérose;
  • antihypertenseurs (pour abaisser la pression). Le deuxième facteur de risque majeur d'athérosclérose.

En présence de maladies concomitantes (diabète sucré, pathologies thyroïdiennes), le traitement des principales maladies est obligatoire.

Chirurgie de l'artère carotide pour l'athérosclérose

Un traitement chirurgical est recommandé pour les personnes qui ont survécu à un ou plusieurs micro-coups, ainsi que pour un rétrécissement significatif des vaisseaux coronaires. Le but de la chirurgie est de réduire / éliminer la plaque de cholestérol, d'élargir la lumière du vaisseau. Cela permettra de rétablir un flux sanguin normal..

Options possibles pour les opérations:

  • Endartériectomie carotidienne - ablation d'une plaque athérosclérotique. Fait référence aux transactions ouvertes. La peau est coupée, l'artère est excrétée dans la lumière de la coupure. En dessous, au dessus du point de rétrécissement, des pinces ciseaux spéciales sont superposées. La deuxième artère carotide alimente le cerveau. Le chirurgien fait une coupe longitudinale, enlève la plaque, suture le vaisseau. Les clips sont retirés, la plaie est suturée.
  • L'angioplastie (stenting) est l'opération la moins traumatisante. Un cathéter avec un ballon à l'extrémité est inséré à travers une minuscule incision dans l'artère fémorale. Il est promu jusqu'à l'artère coronoïde. Le chirurgien contrôle le mouvement à l'aide d'un ordinateur. Ayant atteint le point de rétrécissement, le ballon est gonflé. Le rétrécissement se dilate, la plaque devient plus plate. Pour fixer le résultat à l'aide d'un cathéter, un ressort plié est fourni - un stent. Une fois ouvert, il forme un cadre incompressible qui aide à maintenir la lumière du vaisseau.
  • Contournement du navire. Le but de l'opération est de créer une solution de contournement pour la circulation sanguine. Pour ce faire, un vaisseau artificiel ou naturel est suturé sous le point de rétrécissement. Il s'avère une "route de contournement", le long de laquelle le sang peut circuler sans délai, en contournant le rétrécissement. La chirurgie de pontage est effectuée lorsque la lumière de l'artère est complètement bloquée..

ethnoscience

Aux premiers stades (avant l'apparition des premiers symptômes), diverses infusions, décoctions et mélanges sont utilisés pour traiter l'athérosclérose des artères. Vous pouvez découvrir leur efficacité..

  • Râper l'oignon sur une râpe fine, presser le jus. La quantité d'oignon doit être suffisante pour produire un verre de jus. Mélanger le liquide résultant avec un verre de miel. Prenez 1 cuillère à soupe. 3 fois / jour une heure avant les repas.
  • 1 cuillère à soupe verser le mélange séché de lofant tibétain, verser 250 ml d'eau, faire bouillir, laisser mijoter pendant 7-10 minutes. Insister 30-40 minutes, filtrer, ajouter 1 c. mon chéri. Buvez 2 cuillères à soupe. l avant les repas 3 fois / jour, mois. Répéter après 5-7 jours.
  • Mélanger des proportions égales de lofant, d'aubépine, de mélisse - versez un verre d'eau bouillante. Terminez, partez pendant une heure. Prendre 1/3 de l'infusion chaude 3 fois / jour 30 à 40 minutes avant les repas, un mois. Après une semaine, répétez 3-4 cours.
  • rincer un demi-verre de graines de lin avec de l'eau afin que l'eau recouvre les graines. Insistez 30 minutes. Égoutter, verser 300 ml d'eau bouillante, laisser reposer 2 heures, filtrer. Prenez 3 cuillères à soupe. l matin, soir 21 jours. Garder réfrigéré.
  • 5 cuillères à soupe. l toutes les aiguilles, 2 cuillères à soupe. d'églantier haché verser 2 litres d'eau, faire bouillir, laisser mijoter à feu doux pendant 3 minutes. Insistez 3 heures (un endroit chaud, idéalement - un thermos). Souche. Boire un demi-verre 3 fois / jour.

Assurez-vous de parler à votre médecin de toutes les herbes que vous prenez. Il devrait en tenir compte lors de la prescription de médicaments, ce qui aidera à éviter les complications causées par leur interaction..

Mode de vie et alimentation

Le succès du traitement de l'athérosclérose des artères carotides est considérablement influencé par le mode de vie et le régime alimentaire du patient. Mauvaises habitudes, une alimentation riche en cholestérol annule l'efficacité de la thérapie.

Par conséquent, pour un résultat réussi, vous devez:

  • arrêter de fumer;
  • n'abusez pas d'alcool;
  • bouger activement pendant au moins 30 minutes / jour;
  • surveiller tous les 5 ans ou plus souvent le cholestérol.

Pour la prévention de l'athérosclérose, il est recommandé d'apporter les modifications suivantes à votre alimentation:

  • Limitez votre consommation de viande rouge. L'idéal est un régime végétarien. Mais si vous ne pouvez pas vous refuser un steak - réduisez la consommation.
  • Lors du choix des produits laitiers, privilégiez les matières grasses faibles.
  • Gardez une trace du nombre d'oeufs. Le jaune contient une énorme quantité de cholestérol, son excès est indésirable.
  • Évitez les gras trans, les sucres et les aliments raffinés. Ils peuvent être cachés dans n'importe quel produit fini. Examinez l'étiquette pour vous assurer qu'elle manque..
  • Faire la base de l'alimentation des légumes, fruits, céréales, légumineuses. Préférez les aliments de saison.
  • Remplacez la viande par du poisson: maquereau, cabillaud, flétan, thon, saumon, hareng. Elle est une excellente source de bons gras et d'acides gras oméga-3..

On pense que certains aliments, ainsi que des suppléments à base de plantes, aident à normaliser le cholestérol et à abaisser la tension artérielle. Ces deux facteurs de risque sont considérés comme clés dans le développement de l'athérosclérose..

Empêcher le développement de la maladie et ralentir sa progression aidera à:

  • cacao;
  • curcuma, basilic, gingembre, romarin;
  • son d'avoine;
  • Foie de morue;
  • graisse de poisson;
  • graines de lin;
  • Thé noir;
  • Ail;
  • baies d'aubépine;
  • orge.

Antécédents médicaux: sténose carotidienne

Toute histoire de sténose de l'artère carotide comprendra un tableau clinique complet. La maladie est un blocage des vaisseaux sanguins du cerveau. Le blocus est créé en raison de dépôts graisseux (plaques) qui rétrécissent la lumière dans les artères carotides.

Une histoire de sténose de l'artère carotide interne

En règle générale, l'histoire de la maladie de la sténose de l'artère carotide interne comprend une liste complète des symptômes de la pathologie. De plus, les signes sont pris en compte à la fois lors de l'examen initial et tout au long du traitement. À un stade précoce de développement, la maladie peut ne se manifester d'aucune façon. Bien que la clairance dans les artères carotides ne diminue pas de manière significative, il est difficile de suspecter une pathologie. Les principaux symptômes de la maladie sont:

  • forte cécité dans un œil;
  • engourdissement léger et systématique d'une partie du visage;
  • troubles de l'élocution.

Un sommeil perturbé peut laisser présager une maladie

On pense qu'un sommeil agité peut être le signe d'une maladie. Si après le sommeil, vous ressentez une faiblesse soudaine dans vos bras et vos jambes (d'un côté du corps), il est possible que ce soient les signes avant-coureurs d'un AVC qui vous dérangent. Au premier soupçon d'une pathologie dangereuse, consultez immédiatement un médecin.

Antécédents médicaux de chirurgie: sténose carotidienne

Une sténose carotidienne peut survenir en raison de divers facteurs. Stimule l'athérosclérose:

  • vieillissement lié à l'âge;
  • haute pression constante;
  • fumeur;
  • Diabète;
  • obésité;
  • hérédité;
  • mode de vie malsain, etc..

Le médecin ou l'infirmière de l'établissement médical où se trouvait le patient remplit un historique médical de la chirurgie (sténose des artères carotides), en tenant compte de tous les facteurs disponibles. Les données personnelles du patient, son style de vie, ses mauvaises habitudes, ses maladies chroniques sont prises en compte. L'image complète du problème est également décrite - symptômes, complications, quelles procédures de diagnostic ont été effectuées, si les premiers soins ont été fournis et ce qu'ils ont été.

Le document ci-dessus est soumis à un stockage à long terme dans les archives d'un établissement médical. De plus, le deuxième exemplaire est remis au patient. Un document, à savoir des antécédents médicaux (sténose de l'artère carotide), peut être nécessaire pour la surveillance future de la santé humaine. Si vous avez déjà effectué le traitement de l'athérosclérose dans un hôpital, la prochaine fois que vous consultez un médecin, vous devez fournir des antécédents médicaux. Ainsi, le médecin aura des raisons de prescrire une prévention efficace ou un traitement ultérieur de la pathologie.

Athérosclérose vasculaire

L'athérosclérose est la maladie la plus courante des artères (vaisseaux qui transportent le sang du cœur vers les organes et les tissus), dans laquelle le cholestérol se dépose en grande quantité dans la paroi vasculaire, formant des épaississements appelés plaques athérosclérotiques.

Navires sensibles à l'athérosclérose

Avec l'athérosclérose, les grandes artères principales sont affectées - l'aorte et ses branches. Parmi les départements de l'aorte, l'aorte abdominale est la plus sujette à l'athérosclérose. L'athérosclérose cliniquement significative de l'arc aortique et de l'aorte thoracique est beaucoup moins courante..

Des artères périphériques et directement des branches de l'aorte, il convient de distinguer:

  • vaisseaux coronaires (coronaires),
  • nourrir le cœur,
  • artère brachiocephalic (BCA),
  • artères sous-clavières,
  • artères carotides communes et internes (ICA),
  • artères vertébrales,
  • artères des membres,
  • artères rénales,
  • tronc coeliaque,
  • artères mésentériques.

Avec la défaite de plusieurs bassins artériels, ils parlent d'athérosclérose généralisée (commune). Le plus souvent, l'athérosclérose affecte les bassins coronaires, brachiocephalic, ainsi que les vaisseaux alimentant les membres inférieurs.

Qu'est-ce que l'athérosclérose dangereuse

Les plaques athérosclérotiques ou, comme on les appelle aussi, cholestérol, rétrécissent progressivement la lumière des artères et les rendent moins élastiques. Cela crée un obstacle au flux sanguin normal et conduit à un apport sanguin insuffisant à l'organe nourricier..

Le rétrécissement de la lumière du vaisseau avec une plaque athérosclérotique est appelé sténose et le blocage complet de la lumière est appelé occlusion. Les symptômes de la maladie commencent à apparaître avec un certain degré de sténose artérielle, auquel cas nous pouvons parler d'athérosclérose sténotique des vaisseaux sanguins. Ainsi, par exemple, si les artères du cœur se rétrécissent, le flux sanguin vers le muscle cardiaque (myocarde) diminue. Cela peut provoquer des douleurs dans le sternum et un essoufflement, ce qui peut finalement conduire à une crise cardiaque. Les particules de plaque athérosclérotique peuvent se détacher des parois des artères et être transportées par le sang vers des vaisseaux plus étroits, bloquant complètement leur lumière.

De plus, le danger de l'athérosclérose est que les particules de plaque athérosclérotique peuvent se détacher des parois des artères et être transportées avec du sang vers des vaisseaux plus étroits, bloquant leur lumière. Dans le domaine des plaques athérosclérotiques, des caillots sanguins peuvent se former, obstruant partiellement ou complètement la lumière de l'artère. Dans de tels cas, il y a une violation aiguë de l'approvisionnement en sang de l'organe d'alimentation, ce qui peut entraîner des complications dangereuses, souvent mortelles. Les mécanismes décrits sont souvent la cause d'un accident vasculaire cérébral, d'un infarctus du myocarde, d'une thrombose et d'une athérosclérose oblitérante des vaisseaux des membres inférieurs.

Le tableau clinique ou les symptômes de l'athérosclérose

Les symptômes de l'athérosclérose dépendent de l'organe qui nourrit les vaisseaux affectés par les plaques athérosclérotiques. Ainsi, avec des dommages aux artères coronaires, le muscle cardiaque (myocarde) souffre, une maladie coronarienne (IHD) se développe. Il y a des signes d'angine de poitrine - douleur derrière le sternum et essoufflement pendant l'exercice ou au repos.

Parmi les vaisseaux alimentant le cerveau, l'athérosclérose la plus courante affecte les artères carotides et vertébrales internes. Dans ce cas, les patients peuvent être dérangés par des étourdissements, une altération de la mémoire et de la vision, des épisodes de perte de sensation ou de mouvement du visage et des membres et des troubles de l'élocution. Avec l'existence prolongée d'une plaque athérosclérotique dans la lumière de l'artère carotide, des ulcérations peuvent se produire à sa surface, ainsi que des caillots sanguins, qui peuvent être emportés par le flux sanguin vers les vaisseaux du cerveau, provoquant des manifestations cliniques telles que parésie / paralysie, perte soudaine de sensibilité des membres ou du visage, ainsi que la cécité temporaire.

Avec des dommages aux vaisseaux des jambes, des symptômes de claudication intermittente apparaissent - des douleurs dans les muscles du mollet (moins souvent dans les fessiers et le fémur) qui se produisent lors de la marche. Avec la progression de l'athérosclérose oblitérante des vaisseaux des membres inférieurs, des ulcères trophiques et une gangrène du membre apparaissent éventuellement. Avec l'athérosclérose des artères iliaques, il peut également y avoir une violation de la puissance (dysfonction érectile).

Les causes de l'athérosclérose

Les causes de l'athérosclérose ne sont pas entièrement comprises. On pense que les stades initiaux de l'athérosclérose se produisent déjà à un jeune âge, mais généralement, elle atteint sa signification clinique chez les personnes du groupe d'âge plus âgé (plus de 50 ans). Il existe des facteurs de risque d'athérosclérose, dont les effets peuvent ralentir considérablement sa progression, réduire la gravité de ses manifestations et prévenir la survenue de complications..

Facteurs de risque d'athérosclérose

  • Hypertension artérielle,
  • Cholestérol sanguin élevé - Lipoprotéines de basse densité (LDL),
  • Régime riche en graisses animales,
  • Fumeur,
  • Obésité,
  • Chargé par l'hérédité,
  • Diabète.

Cholestérol et athérosclérose

La surveillance régulière d'un test sanguin pour le soi-disant «mauvais» cholestérol, qui se dépose dans la paroi artérielle et provoque l'apparition et la croissance de plaques athérosclérotiques, est importante. Avec une augmentation du cholestérol, les lipoprotéines de faible densité doivent être consultées par un médecin, un cardiologue ou un chirurgien vasculaire. En l'absence de contre-indications, l'utilisation de statines est recommandée - médicaments qui réduisent le taux de «mauvais» cholestérol dans le sang.

Prévention de l'athérosclérose vasculaire

Le meilleur traitement de l'athérosclérose est sa prévention. Il est nécessaire de prévenir l'apparition des premiers signes et symptômes de la maladie, ce qui permettra de vaincre l'athérosclérose dans les premiers stades. La prévention est principalement dans l'alimentation: ne pas abuser des aliments gras, ainsi que l'arrêt obligatoire du tabac. En cas d'hypertension (hypertension), il est nécessaire de maintenir des valeurs de tension artérielle normales avec son contrôle, ainsi que de prendre des médicaments, après avoir consulté un médecin ou un cardiologue. En présence de diabète sucré, il est indiqué qu'un taux de glucose sanguin normal est maintenu par l'administration de médicaments hypoglycémiants prescrits par un endocrinologue, une surveillance quotidienne de la glycémie, une surveillance régulière par un endocrinologue.

Quel médecin traite l'athérosclérose vasculaire?

En cas de suspicion d'athérosclérose, un examen par un médecin spécialiste est nécessaire:

  • Angioneurologue - avec athérosclérose des vaisseaux cérébraux;
  • Cardiologue - avec athérosclérose des vaisseaux du cœur;
  • Chirurgien vasculaire - avec des signes de maladies des artères des mains ou des pieds, du cou, de la poitrine et de l'abdomen.

La recherche d'un spécialiste (chirurgien vasculaire) est nécessaire si vous avez un ou plusieurs facteurs de risque d'athérosclérose, et il existe également des plaintes caractéristiques des maladies artérielles. Il est particulièrement important de rechercher une aide qualifiée pour les manifestations initiales de la maladie, lorsqu'il est possible de prévenir le développement de complications graves de l'athérosclérose.

Avant de prescrire des méthodes de diagnostic instrumentales, le médecin doit évaluer les plaintes du patient. Recueillir des informations sur les maladies passées et les traitements antérieurs. Un examen objectif fournit des informations détaillées sur la gravité et la prévalence de la maladie..

Dans certains cas, le diagnostic d'athérosclérose peut être exclu au stade de l'examen initial. Si une athérosclérose vasculaire de l'une ou l'autre localisation est détectée, le médecin peut prescrire un examen complémentaire.

Études de laboratoire et instrumentales pouvant être utilisées pour diagnostiquer l'athérosclérose:

Comment traiter l'athérosclérose vasculaire: traitement médicamenteux de l'athérosclérose

Il est possible de lutter contre l'athérosclérose avec une méthode conservatrice et opérationnelle. Le traitement conservateur de l'athérosclérose est utilisé pour les formes légères et non sténosées de l'athérosclérose. Il comprend la lutte contre les facteurs de risque d'athérosclérose, ainsi que la prise de médicaments à base de statines (simvastatine, atorvastatine, rosuvastatine, etc.) et d'antiagrégants (acide acétylsalicylique, clopidogrel, etc.), qui empêchent la poursuite de la croissance des plaques athérosclérotiques et la formation de caillots sanguins sur celles-ci. surface. Les médicaments sont prescrits pour une utilisation continue ou à long terme.

L'athérosclérose vasculaire est-elle réversible?

Pour le moment, les médicaments qui peuvent se débarrasser de l'athérosclérose et nettoyer les vaisseaux des plaques athérosclérotiques n'existent pas.

L'athérosclérose est une maladie irréversible et il est impossible de la guérir complètement. Avec les formes avancées d'athérosclérose, un traitement chirurgical est souvent utilisé. Les méthodes chirurgicales modernes permettent d'effectuer l'opération de manière efficace, de manière moins traumatisante et sans conséquences graves pour le corps, de restaurer la lumière du vaisseau affecté par l'athérosclérose et de reprendre un flux sanguin suffisant vers l'organe.

Prendre rendez-vous

Centre vasculaire nommé d'après T. Topper fournit une assistance qualifiée pour tous les types de maladies vasculaires.

Pour obtenir un rendez-vous avec un chirurgien vasculaire ou subir un examen, il suffit d'appeler le +7 (812) 962-92-91 et de convenir d'une heure qui vous convient.

Comment se préparer à la chirurgie

Vous aurez un traitement chirurgical dans notre centre. La préparation à la chirurgie implique un complexe d'examen préopératoire. Dans les liens ci-dessous, vous trouverez une liste des études nécessaires.

Une histoire d'athérosclérose de l'artère carotide interne

Etudiant de 5 ans

Nom, patronyme: Kuzmina Anna Efimovna

Âge 63 ans

Date de naissance: 11/05/1948.

Lieu de travail: retraité

Adresse du domicile: Moscou, st. Union 132 sq. dix

Date d'admission à la clinique: 09/10/2012 09:26

Date de début de supervision: 21/09/2012

Céphalées, vertiges, troubles de la mémoire, faiblesse générale, somnolence, épisodes de perte de conscience.

III. Histoire de la maladie actuelle (anamnèse morbide):

Au cours des 10 dernières années, le patient est préoccupé par les plaintes ci-dessus. Il y a environ 2 semaines, il y a eu un épisode de perte de conscience, le patient est allé chez le médecin au lieu de résidence. Une enquête a été menée au cours de laquelle des changements athérosclérotiques dans les artères brachiocephalic ont été identifiés.

Au cours des 6 derniers mois, le patient prend constamment

Noliprel 1 comprimé

Cardiomagnyl 75 mg une fois par jour

Torvacard 20 mg une fois par jour

Gliatilline 400 mg une fois par jour

IV. Histoire de vie (Anamnesis vitae):,

Maladies antérieures: infections infantiles (rubéole, varicelle) SRAS Amygdalite; tuberculose, maladies sexuellement transmissibles, hépatite virale, diabète sucré - nie.

Concomitante, hypertension 3 stades, risque 4. Dyslipidémie, ulcère duodénal.

Antécédents gynécologiques: ménopause à 47 ans, fibromes utérins

Fardeau héréditaire: non chargé.

Mauvaises habitudes: non.

Risques professionnels: aucun.

V. État actuel

· État général: modéré.

· Position du patient: active

· Le physique est correct. Type de constitution normosténique.

· Le poids est de 60 kg. IMC = 24,39 kg / m2.

Température corporelle 36,6 C

Tour de taille 87 cm.

Peau et muqueuses:

La peau et les muqueuses visibles sont légèrement pâles.

Les ongles sur les doigts et les orteils sont uniformes.

Réduction de la turgescence cutanée.

Oedème non détecté.

Les ganglions lymphatiques occipital, submandibulaire, supraclaviculaire et sous-clavier, ulnaire, bicypital, axillaire, poplité, inguinal ne sont pas agrandis, indolores, consistance molle, mobiles, non fusionnés avec les tissus et entre eux.

Cou: forme régulière. La glande thyroïde n'est pas hypertrophiée. L'ondulation des artères carotides se fait sentir des deux côtés. Pas de gonflement ou de pulsation des veines jugulaires.

Recherche du système musculo-squelettique:

Inspection: joints sans changements visibles, mouvement complet.

Révélé une douleur modérée dans la région des deux articulations du genou.

Examen respiratoire:

Le patient ne se plaint pas du système respiratoire. Pendant l'examen, aucune pathologie n'a été détectée.

L'étude du système circulatoire:

Inspection: La couleur de la peau est légèrement pâle. Ondulations des vaisseaux du cou, bosse cardiaque non détectée.

Palpation: l'impulsion apicale est déterminée par la ligne médio-claviculaire gauche dans l'espace intercostal V. Impulsion cardiaque, pulsation dans la région épigastrique, tremblements systolique et diastolique dans la région du cœur non déterminés.

Auscultation: 1 point - à l'apex, les bruits cardiaques sont étouffés, les bruits sont entendus 2, 3 points - à la base du cœur - les bruits cardiaques sont étouffés, les bruits ne sont pas entendus 4 points - dans la région du processus xiphoïde (valve tricuspide) les bruits cardiaques sont étouffés, les bruits ne sont pas entendus bruits cardiaques, rythme galop, bruits cardiaques supplémentaires et souffles cardiaques non trouvés.

Impulsion - 62 battements / min., Symétrique, rythmique, tension satisfaisante, remplissage modéré. HELL à droite 110/70, à gauche 110/70.

Le pouls sur les artères carotides est difficile à ressentir, de tension réduite et de remplissage des deux côtés. Le pouls sur les artères brachiales, fémorales, poplitées et sur les artères du pied symétriques, bon remplissage.

L'auscultation a révélé un souffle systolique dans la projection des artères carotides à droite et à gauche.

Examen des organes abdominaux:

Le patient ne se plaint pas des organes abdominaux. Pendant l'examen, aucune pathologie n'a été détectée.

Tests urinaires:

Le patient ne se plaint pas du système urinaire. Pendant l'examen, aucune pathologie n'a été détectée.

La conscience est claire. Le patient est orienté dans l'espace et le temps. Coordination enregistrée.

Diagnostic préliminaire: lésion sténosée des artères carotides.

1. Recherche en laboratoire:

Analyse sanguine générale.

Test sanguin,

Analyse clinique générale de l'urine.

2. Recherche instrumentale:

Examen angiographique des artères brachiocephalic et cérébrales.

Test sanguin général (à partir du 09/10/2012):

Tous les indicateurs sont conformes à la norme, à l'exception de l'ESR 32 mm / heure (norme 2-15)

Test sanguin biochimique (à partir du 09/10/2012):

Tous les indicateurs sont dans les limites normales.

Analyse clinique générale de l'urine (datée du 10.09.2012):

Tous les indicateurs sont dans les limites normales.

Électrocardiographie (à partir du 10.24.2011):

Fréquence cardiaque - 68 en 1 min..

La position de l'EOS correspond à la norme.

L'aortographie thoracique. Angiographie des artères brachiocephalic. Angiographie cérébrale du 09/11/2012.

ICA droit - sténose dans la région de bifurcation de 50 à 60%. Les branches intracrâniennes sont passables, les contours lisses.

ICA gauche - sténose dans la région de bifurcation de 70 à 80%. Les branches intracrâniennes sont passables, les contours lisses.

Diagnostic: ischémie cérébrale chronique. Athérosclérose sténosante des artères brachio-céphaliques.

VII. La justification du diagnostic clinique:

Le diagnostic repose sur:

- plaintes de maux de tête, vertiges, troubles de la mémoire, faiblesse générale, somnolence, épisodes de perte de conscience.

- antécédents médicaux: épisodes de perte de conscience, troubles visuels à venir.

- données des méthodes de recherche instrumentale - à la palpation, le pouls sur les artères carotides est difficile à palper, de tension réduite et de remplissage des deux côtés; l'auscultation a révélé un souffle systolique dans la région des artères carotides à droite et à gauche;

Une étude angiographique a révélé: ICA droit - sténose dans la région de bifurcation de 50 à 60%. ICA gauche - sténose dans la région de bifurcation de 70 à 80%

1. Traitement médicamenteux.

2. Traitement chirurgical.

1. Cardiomagnyl 75 mg une fois par jour.

2. Torvacard 20 mg une fois par jour

3. Plavix 75 mg 1 fois par jour

4. Gliatiline 4,0 ml iv dans 200 ml NaCl 0,09% 1 fois par jour pendant 10 jours.

Revascularisation du bassin carotidien en deux étapes.

La première étape - CAS à droite.

La deuxième étape - CEE à gauche.

Au moment de l'examen, le patient ne se plaint pas activement.

A l'examen, l'état du patient est satisfaisant.

Peau rose.

Température corporelle 36,6 ° C.

VAN 17 par minute, la poitrine est également impliquée dans la respiration.

Antécédents médicaux de la chirurgie: athérosclérose oblitérante des vaisseaux des membres inférieurs du degré III à gauche. Occlusion de l'artère superficielle de la cuisse gauche.

Le facteur rhésus est positif

Diagnostic: athérosclérose oblitérante des vaisseaux des membres inférieurs du III degré à gauche. Occlusion de l'artère superficielle de la cuisse gauche.

Date et heure de réception 12.01.10, 9:50

Diagnostic à l'admission: Occlusion de l'artère superficielle de la cuisse gauche.

Diagnostic clinique: Athérosclérose oblitérante des vaisseaux du membre inférieur III degré à gauche. Occlusion de l'artère superficielle de la cuisse gauche.

Opération: endarthrombectomie de l'artère superficielle de la cuisse gauche, plastique autoveineux.

Période de supervision: 18/01/10 - 22/01/10

Date d'achèvement: 26/01/10

II Plaintes: à l'admission: douleur intense persistante au repos, engourdissement, frissons dans le pied gauche et le bas de la jambe, incapacité de marcher en raison d'une douleur intense, troubles du sommeil (dormi en position forcée - chute du pied gauche du lit), diminution de l'appétit, faiblesse générale.

Au moment de la surveillance: douleur modérée au niveau de la plaie postopératoire, sensation «légère» d'engourdissement des orteils.

III antécédents médicaux.

Il se considère malade pendant environ un an, lorsque pour la première fois il a commencé à être gêné par une sensation d'engourdissement, de froid dans le pied gauche et le bas de la jambe et une fatigue rapide des jambes. Je n'ai pas demandé d'aide médicale, je ne me suis pas auto-médicamenté. Après un certain temps, l'état de santé a commencé à se détériorer (les douleurs sont devenues plus intenses, le patient ne pouvait pas marcher plus de 100m sans s'arrêter). Il a demandé de l'aide médicale à la clinique du lieu de résidence où il a été diagnostiqué avec une ostéochondrose de la colonne lombaire, un traitement a été prescrit: le diclofénac, et en cas de douleur intense, le kétorol. Le traitement conduit n'a pas donné de résultats. L'état du patient s'est aggravé: la douleur au pied gauche et au bas de la jambe est devenue plus intense, perturbée la nuit. Le médecin de la clinique a été envoyé au GKB 1, où il a été hospitalisé au département de chirurgie vasculaire pour examen et traitement.

IV Anamnèse de la vie

Il est né enfant à terme dans une famille d'employés. A grandi et développé en fonction de l'âge et du sexe. Marié, a deux enfants. L'histoire ancestrale n'est pas chargée.

Il a été nourri au lait maternel jusqu'à la 1ère année. Au début de l'adolescence, la nutrition était suffisante en termes quantitatifs et complète en termes qualitatifs. Les années suivantes, la nutrition est complète, mais irrégulière, la nourriture est souvent sèche.

Fume de 16 ans à 20 cigarettes par jour. Expérience de tabagisme 30 ans. À partir de 20 ans, boit rarement de l'alcool en petites quantités.

Malade annuel avec infections respiratoires aiguës, amygdalite, ne dépassant pas 2 semaines.

La fièvre typhoïde et la dysenterie ne sont pas malades. Rien n'indique une histoire de tuberculose, il nie les maladies sexuellement transmissibles. Virus du VIH et de l'hépatite non trouvés.

En 1995, une lobectomie du poumon droit a été réalisée..

Aucune réaction allergique aux produits alimentaires, aux facteurs de température ou aux médicaments dans l'histoire.

Il vit dans un environnement sûr sous des aspects environnementaux, radiologiques, épidémiologiques, dans un appartement sûr. Il utilise de l'eau du robinet. Les règles d'hygiène personnelle sont respectées de façon constante. Je n'ai pas voyagé récemment dans d'autres régions. En contact avec des patients infectieux ne l'était pas. Infections et interventions parentérales non disponibles au cours des six derniers mois.

Je suis allé à l'école à partir de l'âge de 7 ans, diplômé de la 9e année, entré au lycée des transports automobiles et après avoir obtenu mon diplôme, j'ai servi dans l'armée. Travaille comme chauffeur de bus, expérience professionnelle 24 ans. Le lieu de travail est associé à une augmentation du prof. nocivité: position assise, le travail nécessite une concentration accrue de l'attention.

Antécédents médicaux. Dans l'année en cours, pour cette maladie, j'ai utilisé une feuille d'invalidité temporaire de 2 semaines.

V. Données de recherche objectives.

L'état général est satisfaisant. La taille est de 175 cm et le poids corporel est de 74 kg. Type d'organe constitutionnel - normosthénique.

Température corporelle 36,7 C, fréquence cardiaque 86 par minute, VAN 14 par minute.

Peau de couleur chair, moyennement humide. Le tissu de turgescence et l'élasticité sont normaux. Cyanose prononcée, l'ictéricité n'est pas observée. La transpiration pathologique n'a pas été notée. La racine des cheveux est développée en fonction de l'âge. Cheveux de type masculin. Aucune infection fongique n'a été notée. Le tissu sous-cutané est modérément développé, inégalement réparti. L'œdème n'est pas détecté. Cicatrice postopératoire de la moitié droite de la poitrine sans caractéristiques.

Les ganglions lymphatiques amygdaliens, submandibulaires et cervicaux sont palpés, mobiles, indolores, de consistance élastique molle.

Les muscles sont développés modérément, indolores; leur force et leur tonus sont réduits. Joints de configuration normale, mouvements actifs et passifs en eux. Les tissus mous des articulations ne sont pas modifiés. Pommes laser, conjonctive, sclérotique, pupilles, paupières et fibres presque orbitales inchangées.

Système respiratoire.

Le septum nasal n'est pas incurvé. La respiration nasale est maintenue, libre par les deux moitiés du nez, il n'y a pas de douleur sur la projection des sinus. Larynx ordinaire, sans douleur.

La poitrine est normosthénique, symétrique, les deux moitiés participent à l'acte

Palpation: la poitrine est indolore, la voix tremblante n'est pas changée.

Percussion: comparative: au-dessus de la projection des poumons - son pulmonaire.

Topographique: mobilité normale des bords inférieurs des poumons.

ANTÉCÉDENTS MÉDICAUX

Commissaire: Ivanova V.A.

Enseignant: Rebrova N.V..

1. Âge: 62 ans.

2. État matrimonial: divorcé, 2 enfants.

3. Nationalité: russe.

4. Profession: personne âgée.

5. Lieu de naissance: Primorye.

6. L'ordre d'admission: prévu.

7. Qui a dirigé: GBUZ RH "Hôpital interdistrict de Sayanogorsk". Département de cardiologie.

8. Mode d'admission: indépendamment.

9. Date de réception: 10.27.15

10. Date de décharge: 10.11.15

Diagnostic combiné par type de concurrent:

1. Athérosclérose de l'aorte. Sténose athérosclérotique sévère de l'orifice aortique. Forme paroxystique de fibrillation auriculaire. CHF stade I, FC - 2.

2. IHD. Angine de poitrine. FC - 2. Athérosclérose des artères coronaires (artère coronaire descendante antérieure 30-40%, artère coronaire droite 20-30%).

Stade d'hypertension III, le degré atteint d'hypertension I. Degré d'obésité I. Dyslipidémie. LVH. Athérosclérose des artères carotides (sténose 10%). Risque 4.

1. Gastrite diffuse atrophique chronique.

2. Hypothyroïdie primaire. Thyroïdotomie partielle (1994) pour thyroïdite auto-immune.

3. Varices du membre inférieur gauche.

Plaintes présentées aux patients lors de leur admission:

1. Une sensation constante de palpitations tout au long de la journée.

2. Douleur au cœur. Caractère brûlant. Irradiation - à l'épaule gauche. Conditions d'apparence - avec un effort physique modéré (monter les escaliers d'un vol), avec une tension nerveuse. Durée - 15-20 minutes. Conditions de disparition - pendant le repos, au repos, ou sont arrêtées par Efoks 20 (mononitrate d'isosorbide 20 mg) pendant 5 à 10 minutes.

3. Une augmentation de la pression artérielle max 180/110, avec un stress émotionnel, accompagné d'une sensation de chaleur; maux de tête pressants avec une sensation de pulsation dans les zones temporale, pariétale et occipitale; douleurs dans la région du cœur, de nature pressante, passant avec la normalisation de la pression artérielle. Il est arrêté par Kapoten (Captopril 25 mg) et Klofelin en 1 heure.

4. Faiblesse, vertiges, transpiration accrue.

5. Dyspnée inspiratoire apparaissant avec un effort physique modéré (monter les escaliers de 4 volées) passant au repos.

Plaintes supplémentaires identifiées avec des antécédents de systèmes d'organes:

1. La douleur dans la région épigastrique, caractérisée par une sensation de lourdeur, après avoir mangé, est arrêtée par Mezim (pancréatine) pendant 10 minutes.

2. Les flatulences qui apparaissent 15 minutes après avoir mangé, ne dépendent pas de la nature de la nourriture prise, sont arrêtées par Mezim (pancréatine) pendant 10 minutes.

1. Gonflement et douleur dans les articulations de la cheville et du genou, principalement sur la gauche.

Anamnèse de la maladie actuelle:

En 2009, elle s'est tournée vers un thérapeute local, diagnostiqué pour la première fois: hypertension de stade II, degré AH I.Une augmentation de la pression artérielle s'est manifestée par une sensation de chaleur et des bouffées de chaleur, des maux de tête de nature pressante avec une sensation de pulsation dans les zones occipitale, pariétale et temporelle. Douleur au cœur, un caractère pressant, sans irradiation, d'intensité moyenne, passant avec la normalisation de la pression artérielle.

Enalapril et Efox 20 ont été prescrits (pour des douleurs cardiaques). Augmentation maximale de la pression artérielle à 180/110 mm Hg, pression artérielle normale 120/80 mm Hg.

Prenant actuellement les médicaments suivants:

Le matin (avec une pression artérielle de 140/90): Indapamide 2,5 mg;

Le soir: Enalapril 2,5 mg; Amlodipine 5 - 10 mg;

De plus (avec une augmentation de la pression artérielle pendant la journée): Captopril 2,5 mg; Clonidine 0,75 mg.

Depuis 2011, des douleurs sont apparues dans la région cardiaque de nature brûlante, irradiant vers l'épaule gauche, apparaissant avec un effort physique modéré, passant au repos ou après la prise d'Efox 20. Une sensation de rythme cardiaque est également apparue. Elle a été référée à un cardiologue. Une sténose valvulaire aortique a été diagnostiquée..

Dans la période de 2011 à nos jours, l'essoufflement, un caractère inspiratoire, apparaissant avec un effort physique modéré, passant au repos a été ajouté. Au cours des 3 derniers mois, la quantité d'activité physique au cours de laquelle la douleur se produit dans le cœur ne change pas. Activité physique modérément stable (augmentation d'une durée).

En janvier 2013, une crise d'arythmie s'est produite pour la première fois, qui s'est manifestée par une sensation de rythme cardiaque fort et irrégulier, une diminution de la pression artérielle et une augmentation du rythme cardiaque. Douleur dans l'hypochondre gauche d'un caractère pressant, limitation du volume des mouvements respiratoires et spasmes des muscles intestinaux. J'ai appelé une ambulance. L'attaque a été arrêtée par Novocainamide (procaïnamide) + chlorure de calcium.

Une forme paroxystique de fibrillation auriculaire a été diagnostiquée. Le patient n'a pas été hospitalisé. Un cardiologue a prescrit de la simvastatine, de la prédisine, du véropamil, du preductal.

Au cours de la période 2013-2014, 3 crises associées à un stress nerveux ont été répétées..

Depuis le début de 2015, elle a cessé de prendre de la drogue de manière indépendante. Actuellement non traité pour arythmie.

Dyslipidémie. Lors d'un contrôle de routine dans un test sanguin biochimique daté du 07.2015, une augmentation du cholestérol total à 7,7 mmol a été révélée. L'atorvastatine à 40 mg / jour a été prescrite jusqu'à normalisation du taux de cholestérol. Après normalisation des tests, avant l'hospitalisation, le patient a pris de la rosuvastatine à 5 mg / jour. L'atorvastatine prend actuellement 10 mg / jour. L'analyse biochimique du sang du 28/10/2015 a montré un taux de cholestérol normal de 5,1 mmol / L (normalement jusqu'à 5,2 mmol / L).

Né à l'heure. Allaitement jusqu'à 1 an. Dans son enfance, elle était rarement malade. Menstruation à partir de 13 ans, sans complications. Arrêt après radiothérapie et chimiothérapie depuis 2001. B5R2V0A3. Les enfants sont en bonne santé.

Blessures et maladies passées:

1993 - Thyroïdite auto-immune. Hyperthyroïdie.

1994 - Résection thyroïdienne.

2000 - Mastectomie pour le cancer du sein.

2001 - Hypothyroïdie après radiothérapie et chimiothérapie. La nomination de L-thyroxine 25mkg. Actuellement augmenté à 100 mcg / jour.

De plus, après la radiothérapie et la chimiothérapie, une augmentation continue de l'ESR à 35 mm / h. 2012 - Cholécystectomie pour cholélithiase. Depuis lors, troubles du tractus gastro-intestinal: flatulences, douleurs dans la région épigastrique et sensation de lourdeur après avoir mangé. Observe un régime: exclut fumé, frit, gras.

Mauvaises habitudes: tabagisme, alcool refusé.

Conditions sociales: financièrement sécurisé, habite dans un appartement. Nourriture 2-3 fois par jour. Pas équilibré, varié. Les vêtements sont chauds et confortables pour la saison..

Conditions professionnelles et de production. L'enseignement supérieur. Ingénieur restauration. Emploi informel actuellement à la retraite: vendeur sur le marché. Posture libre.

Histoire de famille. La mère souffrait d'insuffisance cardiaque, est décédée à l'âge de 62 ans d'un cancer ovarien; le père souffrait d'hypertension artérielle, est décédé d'un AVC hémorragique; frère est décédé d'un accident vasculaire cérébral à un jeune âge; sœur est en vie, souffrant de maladies des glandes mammaires et thyroïdiennes.

Histoire allergique. Une réaction allergique à de nombreux antibiotiques est observée au début de la prise du deuxième étalon.

Antécédents médicaux de la chirurgie: athérosclérose oblitérante des vaisseaux des membres inférieurs du degré III à gauche. Occlusion de l'artère superficielle de la cuisse gauche.

Sténose carotidienne

Sténose de l'artère carotide (sténose de l'artère carotide interne; maladie de l'artère carotide)

Description de la sténose carotidienne

Une sténose de l'artère carotide se produit lorsque les artères carotides se rétrécissent. Les artères carotides passent des deux côtés du cou. À travers eux, le sang coule du cœur vers le cerveau..

La sténose carotidienne est un facteur de risque majeur d'accident vasculaire cérébral ischémique. Un AVC ischémique peut survenir lorsque le flux sanguin vers le cerveau est bloqué en raison de caillots sanguins. La sténose carotidienne est une affection potentiellement grave qui nécessite des soins médicaux..

Causes de la sténose carotidienne

La sténose des artères carotides est due à l'accumulation de plaque sur les parois des artères. Cette accumulation est appelée athérosclérose. La plaque se compose de cholestérol, de graisses et d'autres substances..

Facteurs de risque de sténose carotidienne

Facteurs qui augmentent la probabilité de sténose carotidienne:

  • Antécédents familiaux d'athérosclérose;
  • Maladie coronarienne;
  • Maladie des artères périphériques - une maladie des artères (généralement les jambes) causée par l'accumulation de dépôts graisseux sur leurs parois;
  • Âge - hommes âgés de 75 ans ou moins, femmes âgées de 75 ans et plus;
  • Fumeur;
  • Hypertension artérielle ;
  • Diabète;
  • Taux de cholestérol élevé;
  • Obésité.

Symptômes de sténose carotidienne

En règle générale, la sténose carotidienne ne provoque aucun symptôme. Informez votre médecin si vous présentez des symptômes d'AVC ou d'attaque ischémique transitoire (AIT ou mini-AVC). Ceci est un signe d'avertissement que vous pouvez avoir une sténose carotidienne. Les symptômes peuvent inclure:

  • Cécité, vision floue ou faible;
  • Faiblesse, engourdissement ou picotements du visage, des bras, des jambes ou d'un côté du corps;
  • Difficulté à parler ou à comprendre les mots;
  • Étourdissements, démarche instable ou chute sans raison;
  • Problèmes d'équilibre ou de coordination;
  • Perte de conscience;
  • Nausées ou vomissements;
  • Confusion soudaine ou perte de mémoire.

Diagnostic de la sténose carotidienne

Le médecin vous posera des questions sur les symptômes et les antécédents médicaux et effectuera un examen physique. Un stéthoscope est utilisé pour détecter les troubles de la circulation sanguine dans les artères carotides..

Des tests supplémentaires peuvent inclure:

  • Échographie des artères carotides - un appareil est utilisé qui est situé sur la surface latérale du cou et est utilisé pour identifier les sections étroites des artères;
  • Angiographie tomographique assistée par ordinateur - pour examiner le flux sanguin dans les artères, un liquide spécial est utilisé qui est injecté dans le sang, après quoi un traitement informatique des rayons X est effectué;
  • Angiographie par résonance magnétique - pendant la procédure, un appareil est utilisé qui crée un champ magnétique puissant et un fluide spécial qui est injecté dans le sang, après quoi les artères sont prélevées.

Traitement de la sténose carotidienne

Modification des médicaments et du mode de vie

Si la sténose ne provoque aucun symptôme et que l'accumulation de plaque est négligeable, divers médicaments, tels que l'aspirine, peuvent être prescrits, ce qui peut aider à prévenir la survenue d'un accident vasculaire cérébral. Les changements de style de vie sont également une partie importante du traitement. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour réduire votre risque d'AVC:

  • Mangez des aliments sains;
  • Exercice régulier;
  • Si vous fumez, arrêtez;
  • Si vous souffrez de diabète, vous devez recevoir un traitement approprié;
  • Si vous avez un taux de cholestérol élevé, votre médecin vous recommandera comment l'abaisser;
  • Si vous souffrez d'hypertension artérielle, vous devez la garder sous contrôle..

Chirurgie pour sténose des artères carotides

La chirurgie peut être nécessaire si une accumulation importante de plaques est détectée dans les artères. L'endartériectomie carotidienne est le plus souvent réalisée. La procédure comprend l'ouverture de l'artère et le nettoyage de la plaque des parois internes.

Une autre chirurgie qui peut être prescrite est appelée angioplastie carotidienne et stenting. Lors de cette opération, un ballon est inséré dans l'artère, ce qui lui permet de se dilater. Ensuite, un treillis métallique appelé stent est inséré dans l'artère. Cela vous permet de garder les artères ouvertes et de maintenir une circulation sanguine normale..

Prévention de la sténose carotidienne

Pour réduire la probabilité de sténose carotidienne, il est nécessaire de réduire les facteurs de risque qui peuvent être contrôlés. Par exemple, vous pouvez réduire le cholestérol, la pression artérielle et le poids. Étapes pour réduire ces facteurs de risque:

  • Exercice régulier;
  • Mangez plus de fruits et légumes. Limitez votre consommation de sel et de matières grasses;
  • Arrêter de fumer.
  • Si vous buvez de l'alcool, faites-le avec parcimonie - 40 à 80 grammes d'alcool fort par jour pour les hommes et pas plus de 40 grammes pour les femmes;
  • Maintenez un poids santé;
  • Gardez votre tension artérielle dans des limites sûres. Suivez les recommandations de votre médecin si vous souffrez d'hypertension artérielle;
  • Contrôler l'hypercholestérolémie et le diabète.

Antécédents médicaux d'athérosclérose carotidienne

Antécédents médicaux d'athérosclérose carotidienne

Antécédents médicaux d'athérosclérose carotidienne

Sténose carotidienne, rétrécissement des artères carotides, artériosclérose cérébrale, artériosclérose cérébrale, artériosclérose cérébrale, accident vasculaire cérébral, traitement de l'artériosclérose carotidienne, Centre international de neurochirurgie. L'athérosclérose carotidienne sténose des artères carotides, le rétrécissement des artères carotides se produit lorsque des dépôts graisseux, les soi-disant plaques, rétrécissant leur lumière apparaissent sur les parois des artères carotides. Les artères carotides sont les vaisseaux sanguins qui fournissent le sang au cerveau. Le rétrécissement des artères carotides réduit le flux sanguin vers le cerveau, ce qui peut provoquer un accident vasculaire cérébral. Le traitement de l'athérosclérose des artères carotides comprend généralement une combinaison de changements de style de vie, de nutrition et de médicaments. Dans certains cas, ces patients nécessitent une intervention chirurgicale ou une endoprothèse des artères carotides. Aux premiers stades de développement, l'artériosclérose carotidienne ne provoque pas de symptômes clairs.

Vous et votre médecin ne savez peut-être pas que vous développez un rétrécissement des artères carotides jusqu'à ce que l'apport sanguin au cerveau diminue de manière significative. Lorsque cela se produit, vous pouvez développer les symptômes suivants, qui peuvent être annonciateurs d'un futur AVC. Ces symptômes peuvent inclure.Même si ces symptômes durent très peu de temps en moins d'une heure, et après cela vous vous sentez normal, consultez votre médecin. Ce que vous avez ressenti en médecine s'appelle TIA d'attaque ischémique transitoire - un manque temporaire d'approvisionnement en sang au cerveau. L'AIT est un signe important que vous avez un risque élevé d'AVC, une lésion cérébrale plus étendue et irréversible. Normalement, les artères carotides, comme toutes les autres artères saines, sont lisses et élastiques, ce qui garantit un apport sanguin ininterrompu au cerveau.

Vous pouvez sentir la pulsation des artères carotides en plaçant vos doigts des deux côtés sous la mâchoire inférieure légèrement à l'écart de la pomme d'Adam. Comme indiqué, les artères carotides transportent l'oxygène et d'autres nutriments dans le sang vers le cortex cérébral. Le cortex cérébral en l'absence de réserves nutritives est très sensible à un manque d'approvisionnement en sang..

Au fil du temps, les artères carotides peuvent devenir rigides et rétrécies en raison de l'accumulation progressive de plaques graisseuses sur leurs parois, ce processus est appelé athérosclérose. Les plaques consistent en une accumulation de cholestérol, de calcium, de tissus fibreux, qui s'accumulent dans les zones de microtraumatismes vasculaires. Lorsque le nombre et la taille des plaques augmentent, cela conduit à un rétrécissement de la sténose des artères carotides, limitant considérablement le flux sanguin vers le cerveau. Ce qui suit est une liste de facteurs qui stimulent le développement de l'athérosclérose. Il convient également de noter que l'athérosclérose affecte non seulement la carotide, mais également toutes les autres artères du corps. Par exemple, l'athérosclérose des artères coronaires entraîne une violation de l'apport sanguin au cœur, ce qui peut provoquer un infarctus du myocarde. Souvent, ces facteurs de risque se produisent ensemble, créant un risque encore plus grand que seul. La complication la plus grave de l'artériosclérose carotidienne est l'AVC..

antécédents médicaux athérosclérose des artères carotides symptômes

Antécédents médicaux d'athérosclérose des artères carotides

Les artères sont des vaisseaux sanguins qui transportent le sang du cœur vers les organes et les tissus, leur fournissant les nutriments essentiels et l'oxygène. Ils sont fondamentalement différents des veines, par lesquelles le sang retourne des organes et des tissus au cœur, et qui peuvent être facilement visibles sur différentes parties du corps humain sous la forme de formations bleues linéaires, parfois gonflantes, apparaissant sous la peau. Contrairement aux veines, les artères ne sont presque jamais visibles sur le corps humain, situées profondément sous la peau ou dans l'épaisseur des muscles, mais leur travail peut être facilement vérifié, par exemple, en détectant la pulsation de l'artère radiale dans le poignet. Les raisons menant à une maladie artérielle sont nombreuses. Parmi eux, le tabagisme, accablé par l'hérédité, le diabète sucré, l'obésité, l'hypertension artérielle, l'hypercholestérolémie, la malnutrition et bien plus encore. Différentes causes prédominent entre différentes personnes et la même maladie artérielle peut commencer à différents âges, ce qui est dû aux caractéristiques individuelles des patients et aux différentes capacités compensatoires de leur corps. Tout d'abord, le patient doit être examiné par un spécialiste - un chirurgien vasculaire. Le médecin détermine le type de maladie artérielle du patient - par exemple, l'athérosclérose ou l'endartérite, le type de lésion vasculaire - le rétrécissement de la sténose, l'obstruction de l'occlusion ou l'élargissement de l'anévrisme et établit le stade exact de la maladie - par exemple, l'ischémie critique des membres, l'approvisionnement en sang altéré du membre. Après avoir établi un diagnostic préliminaire, le médecin établit un plan de diagnostic qui clarifiera la nature et la gravité de la maladie.

À la fin de l'examen, des tactiques thérapeutiques sont développées qui conviennent le mieux à ce cas clinique. Le traitement des maladies artérielles peut être conservateur ou chirurgical. La thérapie conservatrice comprend la lutte contre les causes de la maladie avec des facteurs de risque et la nomination d'un traitement médicamenteux complexe. Parmi les interventions chirurgicales les plus courantes figurent l'endoprothèse, l'arthroplastie, la chirurgie de pontage, les prothèses et bien d'autres. Sténose carotidienne, rétrécissement des artères carotides, artériosclérose cérébrale, artériosclérose cérébrale, artériosclérose cérébrale, accident vasculaire cérébral, traitement de l'artériosclérose carotidienne, Centre international de neurochirurgie. L'athérosclérose carotidienne sténose des artères carotides, le rétrécissement des artères carotides se produit lorsque des dépôts graisseux, les soi-disant plaques, rétrécissant leur lumière apparaissent sur les parois des artères carotides. Les artères carotides sont les vaisseaux sanguins qui fournissent le sang au cerveau. Le rétrécissement carotidien réduit le flux sanguin vers le cerveau, ce qui peut provoquer un accident vasculaire cérébral.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite