Le degré et le traitement de l'athérosclérose aortique

Les raisons du développement de l'athérosclérose de l'aorte cardiaque peuvent être variées, mais le principal facteur prédisposant est la prédisposition génétique, lorsque la maladie est héréditaire dans la famille. Pour que la cardiopathie athérosclérotique ne progresse pas, un diagnostic rapide et un traitement complexe sont nécessaires, sinon la pathologie menace de développer des complications dangereuses, dont la plus grave est fatale.

Les principales causes

L'athérosclérose de l'aorte et des artères coronaires est une maladie dans laquelle des plaques de cholestérol se forment sur la surface interne du vaisseau, affectant la perméabilité de l'artère et perturbant la circulation sanguine normale. Si la pathologie n'est pas guérie au stade initial, la choroïde devient inélastique, fragile et peut être endommagée à tout moment, ce qui est lourd de complications graves.

La maladie athérosclérotique des vaisseaux du cœur se développe souvent en raison de l'impact négatif sur le corps de ces facteurs internes et externes:

  • prédisposition héréditaire;
  • perturbations endocriniennes et hormonales;
  • hypertension artérielle;
  • maladie cardiovasculaire chronique;
  • pathologies systémiques;
  • angiopathie diabétique;
  • abus de mauvaises habitudes;
  • malnutrition;
  • obésité;
  • stress constant, tension nerveuse;
  • mode de vie inactif et sédentaire;
  • changements physiologiques liés à l'âge qui perturbent le fonctionnement du muscle cardiaque et des vaisseaux sanguins.
La perturbation circulatoire se produit en raison de la formation d'anévrisme, qui apparaît en raison de la plaque grasse.

Sous l'influence constante de facteurs négatifs, un compactage pathologique des parois de l'aorte se produit et une tache de graisse se forme dans la lumière, qui augmente constamment en taille. En raison d'une violation de la structure des tissus vasculaires, un anévrisme se forme, ce qui entraîne une pénurie de sang et une perturbation du fonctionnement des organes et des systèmes internes.

Localisation

Des plaques athérosclérotiques peuvent se former sur n'importe quelle partie de l'aorte. Les départements de localisation communs sont:

  • Ascendant. Ce site, originaire du ventricule gauche du cœur, situé entre la valve et le tronc brachiocephalic.
  • Vers le bas. Situé de l'embouchure de l'artère sous-clavière gauche jusqu'au diaphragme.

Et distinguer également l'athérosclérose de l'arc aortique, qui relie les sections ascendantes et thoraciques. L'athérosclérose des artères iliaques est localisée au-dessous du site diaphragmatique, avec sa progression, des lésions des vaisseaux mésentériques responsables de la circulation sanguine dans les organes abdominaux sont observées.

Degrés, symptômes et signes caractéristiques

Compte tenu de la gravité de l'évolution et de la nature de la manifestation, il existe 3 degrés de développement de la maladie:

Les premiers signes du développement de la maladie sont l'angine de poitrine et les crampes d'estomac aiguës..

  • Au stade initial, la paroi aortique a une perméabilité normale, cependant, à un certain endroit, une tache de graisse se forme, qui augmente progressivement en taille, en raison de laquelle le système vasculaire cesse de fonctionner normalement. Périodiquement, le patient s'inquiète du syndrome ischémique sous forme d'attaques d'angine de poitrine, de spasmes aigus dans l'estomac.
  • Au stade 2, l'athérose de l'aorte se développe. Il s'agit d'une complication dans laquelle, en plus d'une augmentation du volume de la plaque grasse, les tissus conjonctifs commencent à se développer. Les zones affectées deviennent enflammées, des lésions macroscopiques y apparaissent, ce qui entraîne une inflammation et une intoxication du corps. Le risque de développer un accident vasculaire cérébral ou un infarctus du myocarde augmente.
  • Les 3 derniers degrés sont caractérisés par le compactage des plaques graisseuses, ce qui affecte négativement la circulation sanguine. À ce stade, des complications graves se développent, telles qu'une ischémie, une nécrose ou un blocage complet de la lumière du vaisseau.

Les autres signes courants de l'athérosclérose aortique sont:

  • douleur aiguë, localisée dans la moitié gauche de la poitrine, souvent trahie sous l'omoplate et le bras;
  • sauts brusques de la pression artérielle;
  • difficulté à avaler;
  • dyspnée;
  • étourdissements, opacification de l'esprit;
  • la formation de wen sur le visage.

L'athérosclérose des artères mésentériques s'accompagne des symptômes suivants:

  • douleur dans l'abdomen;
  • une forte diminution du poids corporel;
  • problèmes de digestion;
  • ballonnements, flatulences, indigestion.
Retour à la table des matières

Quel est le danger de la maladie?

L'athérosclérose de l'aorte et de ses branches avec un traitement intempestif est la cause de l'anévrisme, qui, à son tour, conduit à une stratification des parois du vaisseau et à une insuffisance cardiaque. Si la valve aortique est affectée, la circulation cérébrale est altérée, ce qui contribue à l'hypoxie, à la perte de la parole, à la paralysie, à la parésie, à l'AVC, les issues fatales ne sont pas rares.

  • pneumosclérose, dans laquelle le tissu pulmonaire fonctionnel est remplacé par un tissu conjonctif;
  • angine de poitrine;
  • cardiosclérose;
  • hypoxie et nécrose des organes et des tissus;
  • insuffisance rénale et cardiaque.
Retour à la table des matières

Diagnostique

Si une personne présente tous les symptômes de la pathologie, il est urgent de prendre rendez-vous avec un cardiologue, qui traitera ensuite le problème. Lors de l'examen initial, le médecin mesure la pression artérielle, pose des questions sur les plaintes, recueille des données importantes, détermine à l'avance le degré de développement de la pathologie. Pour déterminer le diagnostic exact, vous devrez suivre un cours de diagnostic étendu, qui comprend ces techniques:

Le diagnostic implique l'utilisation de diverses procédures, y compris le cardiogramme ECHO du cœur.

  • Cardiogramme ECHO du cœur. Vous permet de vérifier l'étendue des dommages aux vannes de AK et AM, ainsi que les vannes défectueuses.
  • Échographie, dont les signes d'écho indiquent la présence de formations de cholestérol;
  • Fluorographie. Si l'athérosclérose de l'aorte thoracique s'accompagne d'une destruction du tissu pulmonaire, les résultats de la fluorographie aideront à remarquer ce processus..
  • IRM Il montre l'état des parois aortiques, dans quelle mesure le vaisseau est dilaté en épaisseur, et également en utilisant cette méthode détermine la taille et l'emplacement des lésions athérosclérotiques.

Les changements athérosclérotiques dans l'aorte aideront à voir les procédures de diagnostic invasives:

  • coronographie;
  • angiographie;
  • examen intravasculaire par ultrasons,
Retour à la table des matières

Quel traitement est prescrit?

Médicament

Pour guérir la cardiosclérose, vous devez d'abord vous débarrasser de la racine du problème - un taux de cholestérol élevé dans le sang. Dans cette situation, une pilule ne peut pas faire. Il est important d'établir une nutrition, de se débarrasser des mauvaises habitudes, de faire les exercices prescrits par le médecin, de connecter un travail physique modéré.

Les médicaments visent à éliminer les symptômes et à normaliser le flux sanguin.

Pour améliorer la perméabilité vasculaire et éliminer les symptômes pathologiques, les médicaments des groupes suivants sont prescrits:

Un autre médicament qui fait partie du schéma thérapeutique conservateur est l'acide nicotinique. Il aide à augmenter les lipoprotéines de haute densité et à réduire les triglycérides et le cholestérol. Mais ce remède a de nombreuses contre-indications, ce qui signifie que seul un médecin peut le prescrire; il est dangereux de prendre des médicaments par vous-même.

Chirurgical

Si l'aorte est complètement sclérosée et que le traitement conservateur est impuissant, une décision est prise sur l'opération pour éliminer le défaut. Le médecin choisit le type de chirurgie et d'anesthésie en fonction des caractéristiques individuelles du corps du patient. les méthodes efficaces pour traiter l'athérosclérose de l'aorte du cœur sont:

  • shunt;
  • angioplastie;
  • prothèses de la zone affectée du vaisseau;
  • chirurgie radicale pour rupture d'anévrisme.
Retour à la table des matières

Physiothérapie

Les procédures physiothérapeutiques, qui ne sont prescrites que par un médecin, aideront à renforcer l'effet de la pharmacothérapie. S'il n'y a pas de contre-indications, il est recommandé de suivre un cours de ces méthodes:

  • thérapie diadynamique;
  • thérapie par ampoule;
  • traitement au laser;
  • barothérapie;
  • magnétothérapie;
  • Thérapie DMV;
  • bains de radon, de térébenthine et de sulfure;
  • massage manuel.
Retour à la table des matières

Régime pour la sclérose aortique

Un régime amaigrissant fait partie intégrante d'un régime complet de traitement conservateur et de récupération postopératoire. Si la nutrition est ajustée, il sera possible d'empêcher la formation de nouvelles plaques athérosclérotiques et le développement de complications concomitantes. Le menu doit être complet et équilibré, composé d'aliments et de plats digestibles dans les prés, avec lesquels vous pouvez contrôler le poids et le taux de cholestérol. Une liste d'aliments sains comprend:

  • fruits frais, légumes, baies, légumes verts;
  • viande blanche, boeuf, veau, agneau;
  • poisson et fruits de mer;
  • bouillie bouillie dans l'eau;
  • les produits laitiers;
  • pain de blé entier;
  • haricot.
Retour à la table des matières

ethnoscience

Il est possible d'empêcher la formation de nouvelles plaques athérosclérotiques si les cours d'une durée de 60 jours sont traités avec de la teinture d'ail préparée selon cette recette:

  1. Peler et hacher 300 g d'ail.
  2. Mettez les matières premières dans un pot d'un demi-litre et remplissez-le à ras bord d'alcool ou de vodka.
  3. Fermez le récipient avec un couvercle et laissez infuser pendant 3 semaines.
  4. Prenez le produit fini à l'intérieur de 20 gouttes, préalablement dissous dans du lait frais.
Retour à la table des matières

Actions préventives

Pour prévenir le développement de l'athérosclérose de l'aorte, il est nécessaire de surveiller la santé, d'augmenter les fonctions de protection du corps et de mener une vie saine. Si une personne a une tendance à cette maladie, il est nécessaire de subir régulièrement des examens médicaux préventifs et de donner du sang pour analyse, à l'aide duquel le taux de cholestérol dans le sang est déterminé. Le refus de mauvaises habitudes, une bonne nutrition, l'exercice dans des sports légers, l'élimination des facteurs de stress sont également des étapes importantes pour réduire le risque de développer cette dangereuse maladie vasculaire.

Qu'est-ce que l'athérosclérose de l'arc aortique

Les personnes âgées de plus de 60 ans et plus sont confrontées à une maladie telle que l'athérosclérose de l'arc aortique. Le nom de cette maladie montre clairement que l'athérosclérose affecte l'artère principale du corps - l'aorte.

En raison du fait qu'elle remplit des fonctions vitales (distille le sang du cœur et dans le cœur, nourrissant les tissus et les organes du corps), la maladie peut ne pas avoir le meilleur effet sur la santé humaine.

Par conséquent, il est important d'en apprendre le plus possible sur les causes, les symptômes et le traitement de l'athérosclérose et de commencer le traitement à temps..

  • Toutes les informations sur le site sont à titre indicatif et ne constituent pas un guide d'action.!
  • Seul un MÉDECIN peut vous délivrer un DIAGNOSTIC EXACT!
  • Nous vous prions de ne pas vous auto-soigner, mais de vous inscrire à un spécialiste!
  • Santé pour vous et vos proches!

Étiologie

L'étiologie de la maladie signifie les causes de son apparition. Connaître l'étiologie de la maladie aide à s'en débarrasser le plus rapidement possible, en éliminant les facteurs qui nuisent à la santé humaine.

Ainsi, l'athérosclérose de l'arc aortique peut être causée par les raisons suivantes:

  • mode de vie sédentaire, manque d'activité physique;
  • hypertension artérielle (hypertension);
  • nervosité et dépression;
  • situations stressantes dans la vie (réussite aux examens, problèmes au travail, etc.);
  • un ensemble constant de livres supplémentaires;
  • fumeur;
  • diabète sucré et maladies similaires du système endocrinien;
  • prédisposition génétique (un membre de la famille souffrait également d'athérosclérose de l'arc aortique).

Les facteurs ci-dessus provoquent le plus souvent la maladie. Pour éliminer l'athérosclérose, ils doivent être exclus.

Pathogénèse

La maladie affecte la plus grande artère du corps humain. L'aorte part du ventricule gauche du cœur: elle est d'abord compactée, puis elle est divisée en vaisseaux sanguins minces, grâce auxquels tous les organes et tissus vitaux du corps fonctionnent.

L'athérosclérose de l'arc aortique est caractérisée par le fait que des plaques lipidiques de cholestérol se déposent sur les parois de cette artère. Ils interfèrent avec la circulation sanguine normale dans le corps, donc à la fin, cette maladie peut causer un certain nombre d'autres problèmes de santé..

Les médecins divisent cette maladie en deux types: non sténosée et sténosante. L'athérosclérose non sténotique des branches de l'arc aortique diffère de la sténose en ce qu'elle se dépose sur les parois des vaisseaux sanguins, tandis que le deuxième type de maladie se caractérise par la croissance de plaques à l'intérieur de l'artère, bloquant complètement l'accès à une circulation sanguine normale.

Le tableau ci-dessous donnera une idée des stades de développement de l'athérosclérose:

Nom de scèneLa description
IschémiqueUne ischémie tissulaire instable, des crises d'angine de poitrine, une boiterie des jambes et des douleurs aiguës dans l'estomac peuvent survenir..
ThrombonécrotiqueLes manifestations les plus graves de la maladie sous forme d'infarctus du myocarde, les accidents vasculaires cérébraux. Dans des cas particuliers, une gangrène des pieds est observée, causée par le fait que des caillots sanguins du vaisseau se détachent et bloquent l'approvisionnement en sang vers d'autres vaisseaux.
FibreuxLa maladie évolue vers un stade chronique: les tissus sont remplacés par des fibromes, dans certaines parties du tissu conjonctif, la formation de cardiosclérose est observée.

Si les deux premiers stades sont traitables, le troisième, fibreux, dans de rares cas, se termine par un résultat positif. Par conséquent, au premier soupçon de la présence de la maladie, il est recommandé d'aller immédiatement chez le médecin.

Symptômes

La symptomatologie de la maladie diffère en fonction de la localisation de l'athérosclérose et des caractéristiques individuelles de l'anatomie du patient. En général, on peut noter les signes généraux suivants:

Aortalgie
  • Douleur sévère dans la poitrine, caractérisée par un caractère pressant et brûlant.
  • Dans certains cas, il est même difficile pour une personne de respirer normalement..
  • Donne au cou, au dos ou au torse supérieur.
  • La douleur peut durer de plusieurs heures à 2-3 jours.
Faiblesse générale, vertiges
  • De plus, dans les derniers stades de l'athérosclérose, une perte de conscience est possible.
  • Ce symptôme est causé par la cessation de l'approvisionnement en sang normal, à la suite de quoi le cerveau ne reçoit pas suffisamment de nutrition pour un fonctionnement normal.
Membres stables et froidsEn cas de dysfonctionnement du système d'approvisionnement en sang, les membres souffrent tout d'abord: en raison de l'éloignement, une circulation sanguine normale ne se produit pas en eux, à la suite de quoi ils "gèlent" comme si.
IndigestionUne perte d'appétit, des éructations, des ballonnements, une formation excessive de gaz et d'autres symptômes désagréables sont possibles.
Dans de rares cas, les médecins notent l'apparition d'un grisonnement précoce, la perte de cheveuxDe plus, la peau perd du collagène et cesse donc d'être élastique.

Si vous présentez les symptômes ci-dessus d'athérosclérose de la crosse aortique, vous devez commencer immédiatement le traitement de la maladie pour éviter les complications..

La description de l'athérosclérose coronaire peut être trouvée ici..

Diagnostique

Malheureusement, dans la plupart des cas, il n'est pas possible de diagnostiquer l'athérosclérose de l'arc aortique au stade initial, car pendant cette période de l'évolution de la maladie, il n'y a pas de symptômes prononcés. Aux stades ultérieurs, lorsque les vaisseaux sont prêtés à 50% et que l'approvisionnement en sang des tissus et des organes du corps devient difficile, il n'est pas difficile de déterminer la maladie.

Le diagnostic de la maladie comprend un examen complet: une évaluation des symptômes, une analyse pour déterminer la teneur en lipides dans le sang et la concentration de cholestérol dans le sang. Un médecin qualifié doit également déterminer l'état des vaisseaux sanguins grâce à un examen approfondi et un examen..

Les études aux rayons X et aux ultrasons donnent d'excellents résultats dans le diagnostic de l'athérosclérose, car elles identifient immédiatement le foyer de la maladie. De plus, avec leur aide, les médecins déterminent dans quelle mesure les parois aortiques sont rétrécies et dans quelle zone des plaques de cholestérol artériel se forment..

Traitement de l'athérosclérose de l'arc aortique

Afin de se débarrasser avec succès de la maladie, les méthodes traditionnelles et traditionnelles de traitement de l'athérosclérose doivent être correctement combinées..

Une approche intégrée du traitement de la maladie aidera, d'une part, à minimiser les dommages de la maladie au corps du patient, et d'autre part, elle donnera les résultats les plus rapides.

Dès que le patient découvre sa maladie, il doit immédiatement renoncer à la dépendance à la nicotine (tabagisme). Le fait est qu'en libérant du tabac, des substances nocives contribuent au développement de la maladie..

La nicotine provoque un vasospasme, à cause duquel les plaques de cholestérol se détachent et entrent en "natation libre". Ainsi, les plaques entraînent un blocage sévère des vaisseaux sanguins et arrêtent la circulation sanguine normale dans le corps.

Ci-dessus, nous avons examiné les causes de l'athérosclérose de l'arc aortique. L'une des plus populaires était l'inactivité physique (mode de vie sédentaire).

Associé à une mauvaise nutrition, à l'utilisation de grandes quantités de farine et de graisse, ce facteur constitue une menace sous la forme de la formation de nouvelles plaques dans l'artère. Par conséquent, commencez à faire du sport et incluez autant d'aliments sains que possible dans votre alimentation - légumes verts, légumes, fruits, céréales et viande bouillie.

Pour inhiber la progression de la maladie, il est conseillé aux patients de surveiller la pression artérielle et la glycémie. En cas d'écarts, vous devez immédiatement consulter un médecin pour une aide qualifiée.

Si un examen médical révèle des maladies pouvant provoquer une athérosclérose de la crosse aortique, elles doivent également être traitées.

Le plus souvent, les médecins prescrivent les médicaments suivants pour soigner une maladie:

Un acide nicotiniqueIl joue un rôle important dans l'élimination du cholestérol de l'organisme, détruit les plaques de cholestérol et empêche l'apparition de nouvelles. Augmente les niveaux de lipoprotéines.
Cholestyramine et cholestérolAide le sang à mieux se lier et à éliminer la bile du corps.
Zokor, fluvastatine, mevacor, lovastatine, praviolIls appartiennent au groupe des statines utilisées en médecine moderne pour abaisser le cholestérol sanguin..
Miskleron, atromide, hevilanIls appartiennent au groupe des fibrates. Ces médicaments sont bons pour réduire la synthèse des graisses naturelles du corps..

Les médicaments ci-dessus font face à l'athérosclérose de l'arc aortique, cependant, vous devriez consulter votre médecin pour une prescription individuelle afin d'obtenir les meilleurs résultats dans le traitement de la maladie..

La médecine traditionnelle montre également de bons résultats: certaines recettes ont sauvé les patients de la maladie et les ont guéris en quelques semaines.

De plus, les composants des recettes de médecine alternative sont entièrement naturels, ils ne nuiront donc pas à votre corps:

graines d'aneth
  • Prenez 1 cuillère à soupe de graines d'aneth, versez 200 grammes d'eau bouillante.
  • Laissez le liquide infuser pendant environ deux heures.
  • Après cela, utilisez-le 4-5 fois par jour, 1 cuillère à soupe après chaque repas.
Racine d'élécampane, alcool
  • Vous aurez besoin de 20 grammes de racine d'élécampane, d'une infusion de 20% d'alcool et d'un demi-verre d'alcool.
  • Ajoutez la racine de la plante à l'alcool, laissez infuser pendant 2-3 semaines dans un endroit sombre et frais.
  • Après cela, ajoutez-y une infusion de liens.
  • Prendre 3 fois par jour, 30 gouttes.

Complications

En l'absence de traitement approprié pour l'athérosclérose, la maladie peut évoluer vers des affections plus graves, telles que des anévrismes aortiques, une hypertension artérielle, une insuffisance rénale.

En raison d'un apport sanguin insuffisant au cerveau, un accident vasculaire cérébral ischémique, un infarctus du myocarde, des troubles de la parole, une paralysie sont fréquents.

En règle générale, des complications similaires sont déjà observées aux derniers stades de la maladie, il convient donc de la traiter le plus rapidement possible..

Vous pouvez lire sur le traitement de l'athérosclérose de la rétine dans notre autre publication.

Les principes du régime alimentaire pour l'athérosclérose des vaisseaux du cerveau et du cou sont décrits ici..

Athérosclérose aortique du cœur: qu'est-ce que c'est et comment la traiter

Les pathologies vasculaires sont incluses dans la liste des maladies dangereuses les plus courantes qui provoquent souvent la mort subite ou l'invalidité d'une personne. Souvent, les cardiologues diagnostiquent la maladie aortique athérosclérotique chez leurs patients (en particulier les personnes âgées). Elle s'éloigne du ventricule gauche du cœur et transporte le sang vers toutes les artères principales.

L'athérosclérose aortique est une conséquence de l'accumulation de fractions de cholestérol en elle, envahissant progressivement les fibres fibreuses et se transformant en plaques. En conséquence, la lumière de l'artère se rétrécit de manière critique, la circulation sanguine est perturbée et une ischémie tissulaire se développe..

L'article parlera du mécanisme de formation et des symptômes d'une maladie dangereuse, ainsi que des méthodes efficaces de traitement et de prévention..

Le diagnostic de l'athérosclérose: causes

Maladie artérielle chronique, qui se développe principalement en raison d'une violation du métabolisme des protéines et des graisses. Selon d'autres théories scientifiques, les facteurs responsables de l'apparition de l'athérosclérose sont:

  • Défauts génétiquement déterminés de la paroi vasculaire,
  • Dommages à l'intima résultant d'infections virales et bactériennes transférées,
  • Affaiblissement de l'endothélium,
  • Réaction auto-immune.

L'athérosclérose est une accumulation de cholestérol et d'autres fractions de lipoprotéines dans l'intima (couche interne du vaisseau). Au premier stade de la maladie, une tache lipidique se forme, qui ne peut être vue qu'au microscope. Au fur et à mesure qu'elle progresse, la tache augmente et se développe avec les fibres de collagène-élastine (stade de fibrose). Cela forme une plaque athérosclérotique qui rétrécit la lumière du vaisseau et altère la circulation sanguine..

Au fil du temps, il augmente et peut éclater. Ensuite, les masses lipidiques accumulées à l'intérieur de la plaque entreront dans la circulation sanguine et provoqueront une embolie (blocage complet) du petit vaisseau. Au lieu de son détachement, un caillot de sang se forme, ce qui empêche un flux sanguin normal.

Les anciennes plaques sont progressivement recouvertes de plaque calcifiée. Cela rend le vaisseau rigide et sujet à la fragilité, et sa lumière est considérablement rétrécie.

La maladie se développe très lentement - plusieurs dizaines d'années peuvent passer du stade de formation d'une tache lipidique à la formation d'une plaque. Dans les premiers stades, les symptômes d'une maladie dangereuse sont pratiquement absents, de sorte que beaucoup ne connaissent la présence d'athérosclérose que par les résultats d'un examen médical.

Ce diagnostic est fait principalement pour les personnes après 55-60 ans, mais dans certains cas, il se retrouve également chez les jeunes. L'athérosclérose chronique peut toucher tous les vaisseaux, mais la pathologie aortique est particulièrement dangereuse.

Il s'agit de l'artère principale et la plus grande d'un grand cercle de circulation sanguine. Elle est responsable de la nutrition de tous les organes vitaux, par conséquent, une violation de sa perméabilité est lourde d'ischémie, de crises cardiaques et de menace de mort.

Pour éviter cela, vous devez immédiatement consulter un spécialiste dès les premiers symptômes de la maladie. Les conséquences de l'athérosclérose sont irréversibles, par conséquent, seuls des soins médicaux en temps opportun peuvent arrêter le développement de la pathologie et prévenir les complications.

Un cardiologue est impliqué dans le traitement de la maladie. La thérapie peut également impliquer d'autres spécialistes, comme un nutritionniste. Il développera un schéma nutritionnel conçu pour abaisser le cholestérol sanguin et normaliser le métabolisme lipidique..

Si la maladie a été détectée à un stade précoce, un traitement médical donnera un traitement médical.

Important! Dans les cas graves, la chirurgie est recommandée..

Facteurs provoquant le développement de la maladie

L'athérosclérose aortique H1 provoque de nombreux facteurs. Ils peuvent être divisés en trois groupes principaux.

  • Âge. À mesure que le corps vieillit, le métabolisme des protéines et des lipides est perturbé, les vaisseaux s'usent. Ce sont les principaux facteurs du développement de l'athérosclérose. Après 46 ans, vous devez prendre un lipidogramme chaque année, même si rien ne vous dérange,
  • Prédisposition génétique. Si l'athérosclérose a été diagnostiquée chez l'un des proches parents à un âge assez jeune (jusqu'à 45 ans pour les hommes et jusqu'à 56 ans pour les femmes), le risque de tomber malade augmente,
  • Sol. Les hommes sont 4,5 fois plus sensibles aux maladies athérosclérotiques que les femmes. Après 56 ans, le risque est égalisé. Cela est dû à l'arrivée de la ménopause chez les femmes et à une diminution de la synthèse des œstrogènes - hormones qui ont un effet bénéfique sur l'état des vaisseaux sanguins.

Les facteurs partiellement amovibles comprennent:

  • Hypertension artérielle. La haute pression met une grande charge sur les vaisseaux - ils deviennent moins élastiques et plus forts, le risque de les endommager augmente,
  • Diabète. Des niveaux élevés de glucose perturbent l'intégrité de l'endothélium artériel. Chez les diabétiques, l'athérosclérose du cœur est diagnostiquée 5 à 6 fois plus souvent,
  • Obésité. La teneur en lipides de faible densité («mauvais» cholestérol) et en triglycérides augmente, ce qui est la principale cause de la formation de dépôts,
  • Des processus inflammatoires lents, un empoisonnement par des substances toxiques endommagent l'endothélium vasculaire et accélèrent la formation d'athérosclérose.
  • Menu déséquilibré. L'abondance de produits contenant des gras trans (produits semi-finis, bonbons de magasin), ainsi que de la viande rouge grasse dans l'alimentation, aggrave le métabolisme lipidique et conduit à une augmentation de la teneur en «mauvais» cholestérol dans le plasma,
  • L'alcool et les cigarettes sont les principaux ennemis des vaisseaux sanguins. Sous l'influence de l'éthanol et de la nicotine, un spasme des parois se produit, à la suite de quoi leur lumière est rétrécie et la fragilité augmente,
  • Le manque d'exercice. Le manque d'activité physique quotidienne entraîne une stagnation du sang et une diminution du métabolisme des graisses.

Localisation et symptômes de lésions aortiques

Le plus gros navire se compose de trois départements principaux:

  1. La partie ascendante, qui provient du ventricule gauche du cœur. Trois valves sont situées sur la valve aortique - elles empêchent le flux de retour de sang des vaisseaux coronaires,
  2. Un arc divisé en trois branches - le tronc brachiocephalic, les artères carotides et sous-clavières gauches,
  3. Département en aval. Il se compose d'une section thoracique et abdominale.

La nature et la gravité des symptômes sont déterminées par la partie de l'aorte affectée par la maladie athérosclérotique. Souvent, la pathologie se déroule en secret et les plaques ne sont détectées qu'après ouverture.

Symptômes courants de la maladie:

  • La faiblesse,
  • Étourdissements fréquents,
  • Transpiration,
  • Maux de tête, maux de cœur,
  • Engourdissement des membres,

Partie ascendante

L'athérosclérose au niveau de la valve aortique (AK) se manifeste souvent par une insuffisance cardiaque ou une sténose (rétrécissement persistant des parois du vaisseau). La pathologie se développe presque asymptomatiquement (même avec un anévrisme) et est détectée par hasard à l'échographie cardiaque ou à la fluorographie.

Les principaux signes de pathologie:

  • Sensation d'ondulation dans la tête et le cou,
  • Augmentation de la fréquence cardiaque, surtout en position couchée,
  • Mal de crâne,
  • Dyspnée,
  • Étourdissements, évanouissements,
  • Bruit dans les oreilles,
  • Fatigue et faiblesse,
  • Transpiration accrue,
  • Douleur compressive au sternum,
  • Perte de conscience,
  • Teinte pâle ou bleuâtre de la peau.

Important: Les trois derniers symptômes sont une raison d'appeler une ambulance. Ceux-ci peuvent être des signes de dissection aortique, ce qui nécessite une intervention chirurgicale d'urgence..

Arc aortique

Les artères qui fournissent la nutrition au cerveau et au tronc cervical s'écartent de cette section. L'athérosclérose de l'arc aortique s'accompagne souvent de tels symptômes:

  • Changements soudains de la pression artérielle,
  • Vertiges,
  • Nausées Vomissements,
  • Sensation de brûlure derrière le sternum,
  • Essoufflement, qui est pire en position couchée,
  • Amygdales enflées,
  • Perte de conscience.

La gravité des symptômes est déterminée par le degré de dommages à l'aura. Aux stades ultérieurs, des crampes, une déficience visuelle et une sensation de froid dans les pieds et les mains leur sont ajoutés..

Un symptôme spécifique de l'artériosclérose de l'arc est une douleur aiguë dans le sternum irradiant vers le bras gauche, la mâchoire, les épaules et la zone des épaules. Pendant l'activité physique ou le stress, il devient plus intense. Contrairement à une crise d'angine de poitrine, cette douleur ne disparaît pas même après la prise de nitroglycérine.

Essoufflement, problèmes de déglutition, suffocation - signe du développement d'une insuffisance cardiaque, car une arcade élargie exerce une pression sur la trachée et le nerf de retour.

L'athérosclérose affecte souvent non seulement elle, mais aussi la racine aortique en même temps. Cela augmente considérablement le risque de complications et le pourcentage de décès en résultant..

Partie décroissante

Signes d'athérosclérose aortique thoracique:

  • Difficulté à avaler (dysphagie),
  • Enrouement,
  • Haute pression,
  • Aortalgie - douleur sternale sévère, pressante ou brûlante. Il irradie vers le cou, les omoplates, les bras, le haut de l'abdomen et s'intensifie pendant l'effort physique ou les chocs nerveux. La douleur est persistante et peut persister jusqu'à plusieurs jours, disparaissant périodiquement ou augmentant,
  • Migraine,
  • Dyspnée,
  • Peau pâle,
  • Différentes largeurs de pupille,
  • Évanouissement,
  • Douleur intercostale, similaire à la névralgie,
  • Fatigue, troubles de la mémoire,
  • Crampes lors des virages serrés de la tête.

La pathologie de la section abdominale de l'aorte est causée par le rétrécissement des canaux des vaisseaux fournissant le sang aux organes du petit bassin, de la cavité abdominale et du membre. Elle se développe rapidement, mais les symptômes de la maladie ne sont pas spécifiques. Parmi eux:

  • Augmentation de la pression artérielle due à une insuffisance rénale ischémique,
  • Perte de poids due à un dysfonctionnement digestif,
  • Ballonnements, éructations, constipation,
  • Douleurs de traction périodiques autour du nombril,
  • Puissance affaiblie chez les hommes en raison de la circulation sanguine altérée dans le bassin,
  • Infertilité,
  • Douleur au mollet qui ne survient qu'en marchant,
  • Perte de sensation et sensation de froid dans les jambes,
  • Gonflement, hyperémie de la peau des jambes et des pieds,
  • Aux stades ultérieurs - la formation de plaies non cicatrisantes sur la peau des jambes.

Complications de la pathologie

Ils apparaissent principalement dans le contexte d'une violation aiguë de l'apport de substances bénéfiques et d'oxygène aux tissus avec le sang. Étant donné que l'aorte est impliquée dans un grand cercle de circulation sanguine, les complications peuvent affecter n'importe quel organe.

Plus ils sont proches du cœur, plus le danger pour la santé et la vie est grand..

Classification des complications possibles:

  • Département ascendant: ischémie cardiaque, arythmie, tachycardie, diminution de la conduction des impulsions électriques dans le muscle, angine de poitrine, infarctus du myocarde, cardiosclérose,
  • Arc aortique: ischémie jusqu'à l'AVC (accident vasculaire cérébral). Elle entraîne des conséquences irréversibles: paralysie, perte de vision, audition, problèmes d'élocution, problèmes de mémoire ou mort,

Important! Moins fréquemment, l'athérosclérose de l'arcade est à l'origine de la formation d'ulcères nécrotiques sur les mains, jusqu'à la gangrène.

  • Section thoracique. Les complications affectent principalement le système respiratoire et l'œsophage. Le plus souvent, une ischémie et une pneumosclérose sont diagnostiquées, qui peuvent évoluer en crise cardiaque avec la mort d'un site tissulaire,
  • Partie abdominale: ischémie intestinale (ballonnements, constipation, douleurs aiguës) jusqu'à une crise cardiaque (un mélange de sang dans les selles, arrêtant le processus de digestion). Impuissance chez les hommes, infertilité (chez les deux sexes). Ischémie et crise cardiaque des reins (douleur dans la région lombaire, envie de vomir, frissons, hypertension artérielle, diminution du volume d'urine excrété avec le sang). Ulcères nécrotiques sur la peau des jambes jusqu'à la gangrène.

Diagnostic et traitement

L'athérosclérose de l'aorte coronarienne est souvent diagnostiquée par hasard lors d'un examen pour d'autres maladies. Un cardiologue peut soupçonner son développement lors de l'écoute du cœur (des bruits et des changements de tons sont détectés), ainsi que par une impulsion asymétrique sur les deux mains.

Une image plus détaillée donnera une analyse biochimique du sang (profil lipidique). Des triglycérides élevés et un «mauvais» cholestérol sont un signe d'athérosclérose.

Les informations les plus précises sur l'état de l'aorte seront affichées par les diagnostics matériels:

  1. L'échographie du cœur permet d'évaluer l'état de l'aorte ascendante, l'épaisseur de ses parois et d'identifier les défauts,
  2. L'échocardiographie transœsophagienne est un type d'échographie dans lequel le patient avale le capteur. En utilisant cette méthode, il est possible d'obtenir une image très claire et détaillée de l'aorte,
  3. Dopplerographie,
  4. Imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie. Pour une évaluation plus précise de la perméabilité aortique, le contraste peut être utilisé - administration intraveineuse d'une matière colorante spéciale, qui permet d'obtenir une image claire.

Technique de traitement

La thérapie de l'athérosclérose aortique comprend:

  1. Correction de la nutrition et du mode de vie,
  2. Traitement médical,
  3. Intervention chirurgicale.

Dans les premiers stades de la maladie, la correction alimentaire et l'utilisation de médicaments donnent un résultat positif durable; aux stades ultérieurs, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Régime alimentaire et mode de vie

C'est une condition thérapeutique indispensable à tout moment, qui permet de suspendre la formation de plaques dans l'aorte et de normaliser le métabolisme lipidique. Il est impossible de guérir complètement la maladie.

  • Refus de produits contenant des gras trans (produits semi-finis, confiseries industrielles) et des aliments frits,
  • Augmentation de la consommation de légumes (jusqu'à 60% de l'alimentation quotidienne), de fruits, de grains entiers, de légumineuses. Ils contiennent des fibres solubles qui fixent et éliminent le «mauvais» cholestérol de l'organisme. Il est recommandé d'introduire des produits laitiers faibles en gras et de la viande blanche dans le menu,
  • Rejet complet des cigarettes et des spiritueux,
  • Exercice quotidien - cela peut être une marche (au moins une demi-heure), du vélo, de la natation ou de la course,
  • Surpoids - l'obésité met l'accent sur le myocarde et augmente le cholestérol.

Thérapie médicamenteuse

Pour le traitement de l'athérosclérose de l'aorte, des médicaments des groupes suivants sont utilisés:

  • Abaissement du cholestérol: statines (inhibent la production de cholestérol) - Rosuvastatine, atorvastatine, lovastatine. Fibrates (fénofibrate, gemfibrozil, etc.), séquestrants des acides biliaires (Questran, Guarem),
  • Corticostéroïdes (prednisone) - réduisent l'inflammation,
  • Médicaments antihypertenseurs - Bisoprolol, Elanapril, Amplodipine,

Important: les médicaments de ce groupe soulagent la pression, réduisent le fardeau des artères et facilitent la fonction cardiaque..

  • Anticoagulants (aspirine, warfarine) - fluidifier le sang et prévenir les caillots sanguins.

Intervention chirurgicale

Elle est montrée aux stades ultérieurs lorsque le traitement conservateur n'a pas donné le résultat escompté, avec un risque élevé de complications et dans les cas urgents qui menacent la vie du patient.

Les techniques opérationnelles les plus efficaces et les plus courantes comprennent:

  • Excision de la plaque de cholestérol - ouverture du site de l'aorte et élimination mécanique des dépôts. Après cela, le vaisseau et la plaie sont suturés. Il s'agit d'une opération assez compliquée en raison de l'emplacement et de l'importance de l'artère, ainsi que du risque de perte de sang.,
  • Dilatation du ballon. Chirurgie peu invasive, au cours de laquelle un ballon spécial est introduit dans le site de sténose du vaisseau affecté. En expansion, il rétablit la perméabilité et élimine les dépôts de cholestérol. La récupération se produit dans 99% des cas et la période postopératoire dure au maximum 3 jours,
  • Stenting - une opération pour élargir la lumière des vaisseaux, impliquant l'introduction d'un cadre spécial dans la section rétrécie de l'aorte. Ainsi, la position physiologique de ses parois est maintenue et le flux sanguin est rétabli..

Athérosclérose du cœur aortique: causes, symptômes, traitement avec des remèdes populaires et des médicaments

On sait peu ce qu'est l'athérosclérose de l'aorte du cœur. Le traitement avec des remèdes populaires, les médicaments ne doivent être effectués qu'après consultation avec votre médecin.

L'athérosclérose est une maladie assez courante, en particulier chez les personnes âgées. Il s'agit d'une maladie chronique des artères due à une altération du métabolisme des graisses et des protéines. Accompagné d'un dépôt de cholestérol dans la lumière aortique.

Le cholestérol peut être appelé sous forme de mauvaise graisse. Entrant dans le corps, il adhère aux parois de l'aorte, formant des excroissances. Ils sont appelés plaques de cholestérol. Au fil du temps, les excroissances déforment un vaisseau sanguin, rétrécissent sa lumière et perturbent la circulation sanguine. L'athérosclérose aortique entraîne une maladie coronarienne, un blocage aortique et la mort.

Récemment, les statistiques de l'athérosclérose se sont multipliées. Le plus souvent diagnostiqué chez les hommes de 45 à 50 ans, mais les cas de morbidité sont enregistrés à un âge plus jeune.

Raisons du développement de la pathologie

La principale raison du développement de l'athérosclérose de l'aorte est le dépôt de cholestérol. Un certain nombre de facteurs conduisent à ceci:

La maladie touche plus d'hommes. Le fait est que l'hormone sexuelle féminine œstrogène est produite en grande quantité avant le début de la ménopause. Il est activement impliqué dans le métabolisme du cholestérol. En termes simples, il aide à décomposer les graisses nocives. Les hommes n'ont pas une telle protection. Par conséquent, jusqu'à 50 ans, les hommes souffrent plus souvent d'athérosclérose. Avec le début de la ménopause, des troubles hormonaux se produisent dans le corps féminin, la production d'oestrogène diminue. En conséquence, le risque d'athérosclérose augmentera chez les femmes..

Avec l'âge, tout le monde a un corps vieillissant. Les vaisseaux sanguins deviennent moins durables, élastiques sous l'influence de multiples facteurs. Une paroi lâche se forme aux sites des lésions vasculaires, où il est préférable de s'en tenir au cholestérol.

Malheureusement, une personne ne peut pas modifier son génome. Si la famille a des parents atteints d'une maladie similaire, la personne est à risque.

Le tabagisme, la consommation excessive d'alcool est une voie directe vers l'athérosclérose aortique. La fumée de tabac, les molécules d'éthanol sont les poisons les plus puissants pour le corps. Les toxines l'empoisonnent, perturbent la circulation sanguine, déforment les vaisseaux sanguins, y compris l'aorte.

Les personnes souffrant d'hypertension (également appelée hypertension artérielle) sont exposées à l'athérosclérose aortique. L'hypertension s'accompagne de surpressions constantes. C'est surtout élevé. Dans le même temps, le sang exerce une pression très forte sur les parois des vaisseaux sanguins, les endommageant, les rendant plus vulnérables au rétrécissement, à la formation de plaques de cholestérol.

Les kilos en trop entraînent une violation du métabolisme des graisses. Dans le même temps, l'équilibre entre le cholestérol «bénéfique» et «nocif» est également violé. Le résultat est la formation de plaque dans l'aorte et l'athérosclérose..

Il s'agit d'une maladie endocrinienne, accompagnée d'une violation du métabolisme des glucides. Dans le corps des personnes atteintes de diabète, de telles violations s'accompagnent nécessairement de dysfonctionnements du métabolisme des graisses. Une personne atteinte de diabète diagnostiqué est beaucoup plus sujette à l'athérosclérose que les personnes en bonne santé.

  • Mode de vie sédentaire

Le travail sédentaire, le manque de sport entraînent une stagnation du sang dans les vaisseaux. Ils se déforment, troubles circulatoires, ce qui conduit à l'athérosclérose de l'aorte du cœur.

Le fait que les virus, les bactéries peuvent provoquer l'athérosclérose est devenu connu il n'y a pas si longtemps. Mais c'est quand même un fait avéré. Les personnes qui souffrent souvent de diverses maladies infectieuses courent un risque d'incidence de l'athérosclérose. Hépatite, l'herpès peut provoquer une pathologie..

Le stress nerveux causé par le stress s'accompagne de la production d'une grande quantité d'adrénaline. Il a un effet très dangereux sur le corps: il génère des molécules d'oxygène, qui à leur tour rendent les molécules de cholestérol collantes. À des concentrations élevées, les cellules graisseuses commencent à adhérer à la paroi aortique. Par conséquent, les personnes affectives sont plus sujettes à l'athérosclérose aortique..

La restauration rapide, les aliments frits et fumés contiennent des gras trans. Une fois dans le corps, ils provoquent non seulement l'athérosclérose, mais aussi la formation de radicaux libres. Soit dit en passant, la croûte frite sur la viande n'est rien d'autre que du mauvais cholestérol.

Comme vous pouvez le voir, plusieurs causes peuvent être à l'origine du développement de l'athérosclérose aortique. Lorsqu'elle est exposée aux facteurs ci-dessus, des dommages à la paroi aortique se produisent. À ces endroits, les plaquettes (plaques de sang rouge) s'accumulent et s'effondrent. La destruction des plaquettes s'accompagne de la libération de substances actives, du fait de l'action dont les cellules musculaires de l'aorte se densifient. Résultat - des changements athérosclérotiques se forment dans l'aorte.

Symptômes et complications de la maladie

Les symptômes de l'athérosclérose aortique peuvent ne pas se produire pendant une longue période. C'est l'insidiosité de la maladie. L'athérosclérose est souvent diagnostiquée lorsque des complications surviennent..

Signes d'athérosclérose

L'aorte est divisée en deux parties: abdominale et thoracique. Symptômes de l'athérosclérose aortique thoracique:

  • des étourdissements qui finissent par s'évanouir;
  • violation du réflexe de déglutition, sensation de boule dans le larynx;
  • violation de la voix - elle devient enrouée, enrouée;
  • crampes dans le cou;
  • fatigabilité rapide;
  • essoufflement même avec peu d'effort physique;
  • augmentation de la pression;
  • douleur au cœur, peut irradier sous les omoplates, dans le cou, les mains gauche et droite, la colonne vertébrale.

La douleur ne disparaît pas, même si une personne a pris des médicaments avec de la nitroglycérine. En raison de l'aorte compactée, la charge sur le cœur augmente considérablement. Une hypertrophie (épaississement) du muscle cardiaque se développe. Cette condition est caractérisée par des attaques régulières d'étouffement..

L'athérosclérose de l'aorte abdominale est beaucoup plus courante. Il semble:

  • troubles digestifs (une personne est tourmentée par la constipation, les flatulences, la diarrhée, le manque d'appétit);
  • douleurs paroxystiques douloureuses dans l'abdomen, se développant 3-4 heures après avoir mangé.

Complications

Si vous ne traitez pas la pathologie, les conséquences peuvent être les suivantes:

  1. Crise d'hypertension.
  2. Infarctus du myocarde.
  3. Accident vasculaire cérébral (hémorragique / ischémique).
  4. Insuffisance cardiaque.
  5. Anévrisme aortique exfoliant.

Le pronostic dépend des dommages à l'aorte. Le fait que les gens soient prêts à combattre la maladie affecte également. Si une personne à temps remarque ses symptômes, subit un traitement complet, le pronostic est favorable. Les gens vivent avec la maladie, mais vous devez être diagnostiqué régulièrement.

En médecine légale, il y a le concept de mort subite qui, dans 89% des cas, est causée par l'athérosclérose de l'aorte cardiaque.

Diagnostic, traitement

Les méthodes suivantes sont utilisées pour le diagnostic:

  • test sanguin pour le cholestérol;
  • examen échographique des vaisseaux sanguins;
  • Doppler du cœur;
  • électrocardiographie pendant l'exercice;
  • examen radiographique de contraste des vaisseaux sanguins;
  • électrocardiogramme;
  • étude approfondie du métabolisme lipidique;
  • imagerie par résonance magnétique et calculée.

Sur la base des résultats de ces études, un diagnostic est posé et une cure thérapeutique est prescrite..

Il est nécessaire de traiter la pathologie pendant une longue période et de manière complète. Cela ne veut pas dire qu'il existe un seul schéma thérapeutique. Tous les médicaments et techniques sont prescrits par le médecin traitant dans chaque cas individuel. Cela tient compte de l'âge de la personne, de l'état général du corps, du degré de dommages à l'aorte, de la présence de pathologies mineures.

Traitement médical

L'une des conditions importantes du traitement est la physiothérapie, l'adhésion à un régime sans cholestérol. Les médicaments suivants sont utilisés pour le traitement:

  1. Statines Ralentir la synthèse des molécules de cholestérol, aider à réduire la concentration de graisses dans le sang.
  2. Fibrates. Affecté pour réduire la concentration de graisses.
  3. Un acide nicotinique. Aide à accélérer la répartition des graisses.
  4. Séquestration des acides biliaires. Empêcher l'absorption des acides biliaires du tube digestif. Cela réduit la quantité de mauvais cholestérol..

En parallèle, des médicaments sont prescrits pour le traitement de pathologies concomitantes, par exemple le diabète sucré, l'hypertension, l'angine de poitrine, l'obésité.

Une condition tout aussi importante pendant le traitement est le rejet absolu des mauvaises habitudes, la consommation d'alcool.

Chirurgie

Dans les cas graves, le traitement de l'athérosclérose de l'aorte cardiaque est effectué chirurgicalement. Pendant l'opération, la zone de la partie endommagée de l'aorte est enlevée, la prothèse est placée (explant synthétique).

Traitement avec des remèdes populaires

Avec l'athérosclérose de l'aorte du cœur, un traitement avec des remèdes populaires peut également être effectué. Mais ils ne peuvent être qu'un moyen de thérapie secondaire, mais pas le principal. Les herbes les plus efficaces à récolter:

  1. Racine de pissenlit; tiges, feuilles, racines de fraise des bois; ortie; la mélisse est prise en proportions égales, 1 litre d'eau bouillante est versé. La composition est insistée 2-3 heures. Prendre 0,5 tasse 3 fois par jour.
  2. Racine de bardane (50 g), aneth (30 g), prêle des champs (60 g), lettre initiale (50 g). 1 cuillère à soupe. l recueillir verser 200 ml d'eau bouillante, laisser refroidir, filtrer. Prendre un verre pendant la journée.
  3. Prenez aubépine, millefeuille, feuilles de bouleau en quantités égales. 100 g de la collection versez 1 litre d'eau, faites bouillir au bain-marie pendant 5 minutes. Après refroidissement, prenez 2 cuillères à soupe. l 2 fois dans la journée.
  4. Églantier, feuilles de fraise, menthe, avoine. Prenez 50 g de chaque ingrédient. Versez 500 ml d'eau. Faire bouillir 10 minutes au bain-marie. Prendre un demi-verre 2 fois par jour.

De nombreuses personnes vivent longtemps avec l'athérosclérose aortique sans prêter attention aux douleurs abdominales et thoraciques. N'oubliez pas que la plaque de cholestérol peut se développer le long de l'aorte, mais elle peut également se développer dans la lumière. Lors de l'achat d'une aorte, la mort sera instantanée. Si une personne est à risque, a de mauvaises habitudes, elle doit subir un diagnostic au moins 3 fois par an pour éviter le développement de complications et de conséquences irréversibles.

Athérosclérose aortique (I70.0)

Version: Guide des maladies MedElement

informations générales

Brève description

- Guides médicaux professionnels. Normes de traitement

- Communication avec les patients: questions, avis, rendez-vous

Téléchargez l'application pour ANDROID

- Guides médicaux professionnels

- Communication avec les patients: questions, avis, rendez-vous

Téléchargez l'application pour ANDROID

Classification

Étiologie et pathogenèse

La base des troubles métaboliques dans l'athérosclérose est la dyslipoprotéinémie avec une prédominance de VLDL et LDL, ce qui conduit à un échange cellulaire non réglementé de cholestérol (théorie de l'athérosclérose des récepteurs Goldstein et Brown), l'apparition des cellules dites «mousseuses» dans l'intima artérielle, qui sont associées à la formation d'athérosclérose.

L'importance des facteurs hormonaux dans le développement de l'athérosclérose est certaine. Ainsi, le diabète sucré et l'hypothyroïdie contribuent, et l'hyperthyroïdie et les œstrogènes inhibent le développement de l'athérosclérose. Il existe un lien direct entre l'obésité et l'athérosclérose. Le rôle du facteur hémodynamique (hypertension artérielle, augmentation de la perméabilité vasculaire) dans l'athérogenèse est également indéniable. Quelle que soit la nature de l'hypertension, un processus athérosclérotique s'intensifie avec elle. Avec l'hypertension, l'athérosclérose se développe même dans les veines (dans les veines pulmonaires pour l'hypertension du petit cercle, dans la veine porte pour l'hypertension porte).
Un rôle exceptionnel dans l'étiologie de l'athérosclérose est accordé au facteur nerveux - situations stressantes et conflictuelles, qui sont associées à une surcharge psycho-émotionnelle entraînant une altération de la régulation neuroendocrine du métabolisme des lipides et des troubles vasomoteurs (théorie neuro-métabolique de l'athérosclérose A.L. Myasnikov). Par conséquent, l'athérosclérose est considérée comme une maladie de sapientation.
Le facteur vasculaire, c'est-à-dire l'état de la paroi vasculaire, détermine en grande partie le développement de l'athérosclérose. Les maladies (infections, intoxications, hypertension artérielle) qui entraînent des lésions de la paroi artérielle (artérite, trempage plasmatique, thrombose, sclérose) sont importantes, ce qui «facilite» la survenue de modifications athérosclérotiques. Dans ce cas, les thrombus pariétaux et intra-muraux sur lesquels une plaque athérosclérotique est "construite" (théorie thrombogène de Rokytansky-Duged) ont une importance sélective..
Certains chercheurs attachent la plus grande importance au développement de l'athérosclérose aux changements liés à l'âge dans la paroi artérielle et considèrent l'athérosclérose comme un "problème d'âge", comme un "problème gérontologique" (Davydovsky IV, 1966). Ce concept n'est pas partagé par la plupart des pathologistes..
Le rôle des facteurs héréditaires dans l'athérosclérose a été prouvé (par exemple, l'athérosclérose chez les jeunes atteints d'hyperlipoprotéinémie familiale, l'absence d'aporécepteurs). Il existe des preuves du rôle des facteurs ethniques dans son développement.
Ainsi, l'athérosclérose doit être considérée comme une maladie polyétiologique dont l'occurrence et le développement sont associés à l'influence de facteurs exogènes et endogènes..

La pathogenèse de l'athérosclérose

La pathogenèse de l'athérosclérose est complexe. Selon les concepts modernes, la survenue de l'athérosclérose est basée sur l'interaction de nombreux facteurs pathogénétiques, conduisant finalement à la formation de plaque fibreuse (simple et compliquée).

Il existe trois étapes principales dans la formation de la plaque athérosclérotique (athérogenèse):

  1. La formation de taches et de rayures lipidiques (stade de lipoïdose).
  2. La formation de plaque fibreuse (stade de liposclérose).
  3. La formation d'une plaque athérosclérotique compliquée.

Le stade initial est caractérisé par l'apparition dans l'intima des artères de taches et de bandes contenant des lipides.

La formation de taches et de rayures lipidiques

Les taches lipidiques sont de petites zones (jusqu'à 1,0-1,5 mm) à la surface de l'aorte et de grandes artères qui ont une couleur jaunâtre. Les taches lipidiques sont principalement constituées de cellules en mousse contenant un grand nombre de lipides et de lymphocytes T. En plus petites quantités, des macrophages et des cellules musculaires lisses y sont également présents. Au fil du temps, les taches lipidiques augmentent de taille, se confondent et forment les soi-disant bandes lipidiques, s'élevant légèrement au-dessus de la surface de l'endothélium. Ils sont également constitués de macrophages, de lymphocytes, de muscles lisses et de cellules de mousse contenant des lipides. À ce stade du développement de l'athérosclérose, le cholestérol est localisé principalement intracellulairement et seule une petite quantité se trouve à l'extérieur des cellules. Des taches et des bandes lipidiques se forment à la suite du dépôt de lipides dans l'intima des artères. Le premier maillon de ce processus est la lésion endothéliale et la survenue d'une dysfonction endothéliale, accompagnée d'une augmentation de la perméabilité de cette barrière.

Les causes des dommages endothéliaux initiaux peuvent être plusieurs facteurs:

  1. Effet mécanique sur l'endothélium du flux sanguin turbulent, en particulier dans les lieux de ramification des artères.
  2. L'hypertension artérielle augmente la contrainte de cisaillement.
  3. Une augmentation dans le sang des fractions athérogènes de LDL et de lipoprotéines (a), en particulier leurs formes modifiées, résultant de la peroxydation lipidique ou de la glycosylation (dans le diabète sucré) et avec un effet cytotoxique prononcé.
  4. Une augmentation de l'activité des systèmes sympathoadrénaux et rénine-angiotensine, accompagnée de l'effet cytotoxique des catécholamines et de l'angiotensine II sur l'endothélium vasculaire.
  5. Hypoxie chronique et hypoxémie de toute origine.
  6. Fumeur.
  7. Une augmentation de l'homocystéine sanguine, par exemple, avec une carence en vitamine B 6, B 12 et en acide folique.
  8. Infection virale et chlamydiale, accompagnée du développement d'une inflammation chronique dans la paroi artérielle.

À la suite de dommages à l'endothélium, un dysfonctionnement endothélial se forme, qui se manifeste par une diminution de la production de facteurs vasodilatateurs (prostacycline, oxyde nitrique, etc.) et une augmentation de la formation de substances vasoconstricteurs (endothéline, AII, thromboxane A2, etc.), qui endommagent encore plus l'endothélium et augmentent sa perméabilité. Les LDL et lipoprotéines (a) modifiées et certains éléments cellulaires du sang (monocytes, lymphocytes) pénètrent dans l'intima des artères et subissent une oxydation ou une glycosylation (modifications), ce qui contribue à endommager encore plus l'endothélium et facilite la migration de ces éléments cellulaires de la circulation sanguine vers l'intima des artères..

Au fil du temps, les cellules en mousse subissent une apoptose. En conséquence, les lipides pénètrent dans l'espace extracellulaire. Des taches lipidiques apparaissent dans les artères de la petite enfance. À l'âge de 10 ans, les taches lipidiques occupent environ 10% de la surface de l'aorte et à 25 ans - de 30 à 50% de la surface. Dans les artères coronaires du cœur, la lipoïdose survient de 10 à 15 ans et dans les artères du cerveau de 35 à 45 ans.

La formation de plaques fibreuses

À mesure que le processus pathologique progresse, le jeune tissu conjonctif se développe dans les zones de dépôt lipidique, ce qui conduit à la formation de plaques fibreuses, au centre desquelles le soi-disant noyau lipidique est formé.

Dans le même temps, la vascularisation du site de la lésion athérosclérotique se produit. Les vaisseaux nouvellement formés se caractérisent par une perméabilité accrue et une tendance à la formation de microthrombus et à la rupture de la paroi vasculaire. À mesure que le tissu conjonctif mûrit, le nombre d'éléments cellulaires diminue et les fibres de collagène s'épaississent, formant un squelette du tissu conjonctif d'une plaque athérosclérotique qui sépare le noyau lipidique de la lumière du vaisseau («doublure»). Une plaque fibreuse typique se forme, faisant saillie dans la lumière du vaisseau et perturbant la circulation sanguine à l'intérieur.

La valeur clinique et pronostique de la plaque athérosclérotique formée dépend en grande partie de la structure de son pneu fibreux et de la taille du noyau lipidique. Dans certains cas (y compris aux stades relativement précoces de la formation de plaques), son noyau lipidique est bien exprimé et la capsule de tissu conjonctif est relativement mince et peut facilement être endommagée par l'hypertension artérielle, l'accélération du flux sanguin dans l'artère et d'autres facteurs. Ces plaques molles et souples sont parfois appelées plaques jaunes. En règle générale, ils rétrécissent légèrement la lumière du vaisseau, mais sont associés à un risque élevé de dommages et de rupture de la capsule fibreuse, c'est-à-dire à la formation de la plaque athérosclérotique dite «compliquée».

Dans d'autres cas (généralement à des stades ultérieurs), le pneu fibreux est bien défini, dense et moins sujet aux dommages et à la déchirure. Ces plaques sont appelées "blanches". Ils font souvent saillie de manière significative dans la lumière de l'artère et provoquent son rétrécissement hémodynamiquement significatif, qui dans certains cas peut être compliqué par la survenue d'un thrombus pariétal.

Les deux premières étapes de l'athérogenèse se terminent par la formation d'une plaque athérosclérotique non compliquée. La progression du processus athéromateux conduit à la formation d'une plaque athérosclérotique «compliquée», entraînant la formation d'un thrombus pariétal, ce qui peut entraîner une restriction soudaine et nette du flux sanguin dans l'artère.

La formation de plaque "compliquée"

La progression du processus athérosomateux conduit à la formation d'une plaque athérosclérotique «compliquée». Cette étape de l'athéromatose est caractérisée par une augmentation significative du noyau lipidique (jusqu'à 30% ou plus du volume total de la plaque), la survenue d'hémorragies dans la plaque, l'amincissement de sa capsule fibreuse et la destruction du pneu avec formation de fissures, de déchirures et d'ulcères athéromateux. Dans le même temps, les détritus tombant dans la lumière vasculaire peuvent devenir une source d'embolie et l'ulcère athéromateux lui-même peut servir de base à la formation de caillots sanguins. Le stade final de l'athérosclérose est l'athérocalcinose, le dépôt de sels de calcium dans les masses athéromateuses, la substance interstitielle et le tissu fibreux. La principale conséquence de la formation d'une plaque athérosclérotique «compliquée» est la formation d'un thrombus pariétal, qui limite soudainement et fortement le flux sanguin dans l'artère. Dans la plupart des cas, c'est au cours de cette période que se produisent les manifestations cliniques d'une exacerbation de la maladie, correspondant à la localisation de la plaque athéroscléreuse (angor instable, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral ischémique, etc.).

Facteurs et groupes à risque

Facteurs de risque d'athérosclérose

Irréversible

  • Âge
  • Sexe (les hommes souffrent plus souvent d'athérosclérose)
  • Prédisposition génétique - antécédents familiaux positifs de développement prématuré de l'athérosclérose
Réversible
  • Fumeur
  • Hypertension artérielle
  • Obésité

Potentiellement ou partiellement réversible
  • Hyperlipidémie - hypercholestérolémie et / ou hypertriglycéridémie
  • Hyperglycémie et diabète
  • De faibles niveaux de lipoprotéines de haute densité

Autres facteurs possibles
Faible activité physique
Stress émotionnel et / ou type de personnalité T

Identification des groupes à risque chez les patients sans manifestations cliniques d'athérosclérose. Un degré de risque individuel pour les patients peut être déterminé à l'aide de l'échelle SCORE (évaluation systémique du risque coronaire), qui peut être utilisée pour évaluer la probabilité d'événements cardiovasculaires mortels (infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral) sur 10 ans. Risque faible - 8%.

Image clinique

Critères de diagnostic clinique

Symptômes, bien sûr

Athérosclérose aortique thoracique

Avec l'athérosclérose de l'aorte thoracique, le patient peut ressentir une aortalgie - douleur pressante ou brûlante derrière le sternum, irradiant vers les deux mains, le cou, le dos, le haut de l'abdomen. Avec le stress physique et émotionnel, la douleur s'intensifie. L'aortalgie nécessite un diagnostic différentiel avec angine de poitrine. Contrairement à l'angine de poitrine, l'aortalgie n'a pas un caractère paroxystique clair (la douleur est généralement constante), peut durer des heures, des jours, s'intensifiant périodiquement, puis s'affaiblissant, souvent combinée à une sensation d'engourdissement ou de "ramper" sur les mains.
L'aortalgie est causée par une irritation des terminaisons nerveuses dans la paroi du processus athérosclérotique aortique de l'aorte ou par une irritation des plexus nerveux paraaortiques avec une extension excessive de la paroi aortique.
Il convient de rappeler que la douleur avec athérosclérose de l'aorte thoracique peut également être localisée dans le dos (dans la région interscapulaire), et souvent dans les parties périphériques de la poitrine (similaire à la douleur dans la névralgie intercostale), en raison du rétrécissement de la bouche des artères intercostales en raison du processus athérosclérotique.
Avec une expansion importante de l'aorte thoracique, des difficultés à avaler en raison de la compression de l'œsophage, un enrouement de la voix (compression du nerf récurrent), une anisocorie peut apparaître.
Avec des dommages à la crosse aortique, il peut y avoir des plaintes de vertiges, d'évanouissements, avec un tour brusque de la tête, des convulsions épileptiformes, une parésie transitoire sont possibles.
Aux stades avancés de l'athérosclérose de l'aorte thoracique, avec son compactage et son expansion prononcés, les symptômes suivants peuvent être détectés:
• une augmentation de la largeur du faisceau vasculaire, déterminée dans le deuxième espace intercostal pendant la percussion (normalement la largeur du faisceau vasculaire est de 4 à 6 cm);
• extension de 1 à 3 cm de la zone de matité des percussions au niveau du deuxième espace intercostal à droite du sternum (symptôme de Poten);
• la présence de pulsations rétrosternales (visibles à l'œil ou déterminées par palpation) et beaucoup moins souvent - pulsations dans le deuxième espace intercostal à droite du sternum;
• un changement dans le ton du ton II au-dessus de l'aorte (dans l'espace intercostal II à droite) - le ton II acquiert une teinte métallique (en raison de la calcification de la valve aortique) et est perçu comme étant raccourci dans la durée; parfois un accent du ton II sur l'aorte est entendu (le plus souvent avec une hypertension artérielle concomitante, mais parfois sans elle);
• souffle systolique indépendant au-dessus de l'aorte en raison de l'apparition de mouvements sanguins du vortex pariétal dans l'aorte en raison de la rigidité et de l'expansion insuffisante de l'aorte pendant la systole, ainsi qu'en raison d'irrégularités de la surface interne de l'aorte et de son expansion;
• un symptôme positif de Sirotinin - Kukoverov - augmentation du souffle systolique et en même temps du tonus II au-dessus de l'aorte en levant les bras et en inclinant la tête en arrière. L'apparition du symptôme est due au fait qu'avec cette position de la tête et des mains, les clavicules compressent les artères sous-clavières, la pression artérielle augmente dans la partie initiale de l'aorte, à la suite de laquelle le mouvement tourbillonnaire du sang augmente, l'accent du ton II apparaît et le bruit au-dessus de l'aorte augmente;
• augmentation de la pression artérielle systolique et du pouls;
• asymétrie du pouls et de la pression artérielle dans les mains (en raison de dommages à la crosse aortique au site du départ du tronc brachiocephalic, le remplissage des artères sous-clavières et brachiales gauches peut diminuer). L'examen radiographique et échographique révèle l'expansion et le compactage de l'arc aortique.

Athérosclérose de l'aorte abdominale

L'athérosclérose de l'aorte abdominale est la localisation la plus fréquente et la plus ancienne de l'athérosclérose. Avec l'athérosclérose de l'aorte abdominale, la bouche des branches artérielles qui en sortent se rétrécit et les fonctions motrices et sécrétoires du tube digestif sont perturbées. A la palpation des organes abdominaux, on sent la pulsation de l'aorte compactée et dilatée. Les examens radiographiques et échographiques révèlent également le compactage et l'expansion de l'aorte abdominale, sa calcification.
Avec l'athérosclérose de la bifurcation aortique, le syndrome de Lerish (obstruction chronique de la bifurcation aortique) peut se former avec les symptômes suivants:
• claudication intermittente - (le patient doit s'arrêter périodiquement en marchant en raison de l'apparition de douleurs dans les muscles du mollet, en raison d'une ischémie des membres inférieurs);
• coup de froid, engourdissement, jambes pâles, perte de cheveux et retard de croissance des ongles;

  • atrophie des muscles des hanches et des jambes;
  • impuissance (se développe chez 30 à 50% des hommes);
  • diminution de la température de la peau (pieds froids);
  • absence de pulsation des artères des pieds, artère poplitée, souvent fémorale;
  • l'apparition d'ulcères et de nécrose dans les doigts et les pieds;
  • absence de pulsation aortique au niveau du nombril; souffle systolique sur l'artère fémorale dans le sillon inguinal, le long de l'artère iliaque d'un côté ou des deux côtés et sur l'aorte abdominale;
  • l'incapacité de déterminer la pression artérielle dans les membres inférieurs par une méthode auscultatoire;
  • avec l'échographie Doppler et l'angiographie des membres inférieurs, une forte diminution du débit sanguin principal est déterminée.

L'athérosclérose de l'aorte thoracique et abdominale peut conduire à la formation d'un anévrisme de ces départements.

Diagnostique

  • Radiographie de l'aorte.

La radiographie de l'aorte permet de diagnostiquer son expansion, son allongement, les dépôts de calcium dans sa paroi, ainsi que la saillie anévrismale de l'aorte.

Avec l'expansion de l'aorte, une augmentation du diamètre de son ombre est révélée, une augmentation du renflement des arcades aortiques dans les champs pulmonaires. Dans la projection oblique antérieure gauche, l'ombre aortique se dilate, la taille de la fenêtre aortique augmente.

Avec l'allongement de l'aorte, il fait saillie vers la droite et vers le haut et participe à la formation du contour supérieur droit de l'ombre vasculaire, pénétrant de manière significative dans l'ombre de la veine cave supérieure.

Avec la calcification aortique dans la projection de son ombre, un dépôt de calcium peut être détecté.

L'anévrisme de l'aorte se manifeste radiologiquement par l'expansion locale de son ombre de différentes tailles et localisation, avec fluoroscopie - augmentation des pulsations.

Aortographie de contraste aux rayons X.

Le contraste sélectif de l'aorte thoracique et abdominale (aortographie) vous permet de clarifier l'emplacement et la taille de l'anévrisme aortique, ainsi que le rétrécissement des grandes artères principales. Le signe angiographique principal d'un anévrisme disséquant est le double contour aortique..

Échographie bidimensionnelle de l'aorte et de ses branches

Les modifications athérosclérotiques de l'aorte lors de l'échographie se manifestent par un épaississement, un compactage et une calcification des parois, des irrégularités dans le contour interne du vaisseau, un allongement et une violation de la rectitude des artères, la présence de plaques athérosclérotiques.

Le diagnostic d'anévrisme aortique est posé par un renflement local (limité) de la paroi aortique ou par une augmentation diffuse du diamètre de l'aorte thoracique ou abdominale de 2 fois par rapport à la norme. Dans le domaine de l'expansion, en règle générale, la vitesse du flux sanguin diminue considérablement; il devient désordonné et même multidirectionnel. Des changements similaires se trouvent dans l'anévrisme des grandes branches de l'aorte.

Les parties ascendantes et descendantes de l'aorte thoracique sont généralement visualisées à partir d'un accès suprasternal. Normalement, le diamètre de l'aorte thoracique, mesuré en mode M au début de la systole ventriculaire, varie de 2,4 cm à 3,4 cm. L'aorte abdominale et ses grosses branches sont plus souvent visualisées depuis l'accès antéritonéal. Ainsi, vous pouvez obtenir une image du tronc cœliaque et de ses grandes branches - les artères hépatiques et spléniques, l'artère mésentérique supérieure, les artères rénales. Le diamètre de l'aorte abdominale au niveau du diaphragme est d'environ 2 cm.

Pour obtenir des informations sur la nature du flux sanguin dans les artères carotides internes et externes, les artères vertébrales et autres brachiocephalic, différentes positions du transducteur à ultrasons sont utilisées..

Dans l'étude des artères brachiocephalic, les soi-disant tests de compression sont obligatoires - compression de la carotide commune et des branches de l'artère carotide externe, ce qui conduit à des changements inégaux dans la nature et la vitesse du flux sanguin dans des conditions normales et pathologiques (par exemple, lors du rétrécissement de la lumière des vaisseaux sanguins).

Examen échographique des artères carotides.

Le diagnostic d'athérosclérose est considéré comme fiable lors de la détection d'un épaississement de la paroi artérielle ou / et de la présence de plaque fibreuse.

Normalement, l'épaisseur de la couche intima-media (TIM) ne dépasse pas 1,0 mm. Le TIM de 1,0 à 1,3 mm est considéré comme un épaississement de la paroi artérielle, et les valeurs de cet indicateur dépassant 1,3 mm, comme un signe ultrasonique d'une plaque athérosclérotique.

Tomographie par rayons X et imagerie par résonance magnétique de l'aorte.

La tomodensitométrie aux rayons X et l'imagerie par résonance magnétique de l'aorte peuvent clairement identifier les changements morphologiques dans l'aorte et ses grosses branches, y compris l'anévrisme aortique.

Par administration intraveineuse d'agents de contraste paramagnétiques, il est également possible d'évaluer l'état des petits vaisseaux, jusqu'aux parties distales des artères numériques.

Il existe des publications sur les résultats fiables de l'IRM dans le domaine du lit carotidien extra- ou intracrânien, de l'aorte thoracique et abdominale, des artères des bras et des reins.

Angiographie sélective.

L'angiographie sélective est la méthode la plus informative pour reconnaître les lésions athérosclérotiques de l'aorte et de ses branches. Elle est réalisée principalement pour décider du témoignage et de la portée de la chirurgie.

Dans le processus de diagnostic différentiel, il est également nécessaire d'effectuer un ECG, ECHO-KG, une échographie des organes abdominaux.

Si nécessaire, des techniques plus rares telles que l'angioscopie, l'angiographie par soustraction numérique et la tomographie par cohérence optique peuvent être utilisées..

Diagnostic de laboratoire

  1. Cholestérol général - en pratique une méthode enzymatique, une méthode chimique de référence; norme - jusqu'à 5,17 mmol / l, valeur limite 6,2, haute - plus de 6,2. Il est stable pendant le stockage du sérum pendant 24 heures, le niveau ne dépend pas du moment de la prise de nourriture, pendant la journée, le niveau est stable. La cible pour le traitement aux statines est inférieure à 4,5 mmol / L.
  2. TG - méthode enzymatique; norme jusqu'à 2,3 mmol / l, valeur limite jusqu'à 4,5, supérieure à 4,5. Le stockage du lactosérum est autorisé sous forme congelée; prise de sang - strictement après un jeûne de 12 heures (pour éviter une fausse surestimation de l'indicateur en raison d'une circulation prolongée de XM dans le sang). Il y a des rythmes circadiens - un niveau minimum de 3 heures, un niveau maximum de 15 heures.
  3. LDL, HDL, VLDL - la méthode de référence est l'ultracentrifugation, ELISA, l'électrophorèse sur gel est utilisée à des fins scientifiques; dans la pratique, les classes de médicaments sont déterminées par la quantité de cholestérol qu'ils contiennent, car ce sont des méthodes rapides, relativement peu coûteuses et facilement automatisées pour une large utilisation clinique.

Le HDL-C est déterminé par la méthode enzymatique directe après précipitation d'autres fractions, la norme est de 0,9 à 1,9 mmol / l; niveau inférieur à 0,9 - risque élevé de maladie coronarienne, niveau supérieur à 1,6 - facteur de protection favorable contre les maladies coronariennes.

HS-VLDLP est calculé comme TGx0,46 (uniquement si le TG n'est pas supérieur à 4,5).

Le LDL-C peut être déterminé par une méthode quantitative directe. Afin d'économiser les réactifs, utilisez parfois le calcul selon la formule suivante: XC total. - (HDL cholestérol + VLDL cholestérol) - tandis que les résultats des tests sont considérés comme indicatifs. Normalement, le LDL-C pour les adultes ne doit pas dépasser 3,34 mmol / l, pour les enfants - pas plus de 2,85.

Les apothécules en pratique sont déterminées par la méthode immuno-turbidimétrique, la méthode de référence est l'analyse radio-immune.

Apo A1 - la norme pour les femmes est de 106 à 228 mg / dl, pour les hommes de 109 à 184 mg / dl. Des niveaux supérieurs à 125 mg / dl sont considérés comme un facteur de protection contre les maladies coronariennes.

ApoB100 - la norme est de 56 à 182 mg / dl pour les femmes et de 63 à 188 pour les hommes; dépasser le niveau limite nécessite un traitement obligatoire avec un régime alimentaire et des médicaments qui bloquent la synthèse des lipides en raison du risque fortement croissant de développer une maladie coronarienne, car l'ApoV100 correspond quantitativement au niveau de LDL et de VLDL.

LP (a) est un indicateur fiable pour identifier les formes héréditaires de maladie coronarienne. Normalement, son contenu est de 0 à 30 mg / dl, ne change pas sous l'influence des statines, une augmentation du diabète et du syndrome néphrotique n'a pas été prouvée. Il est utilisé pour le diagnostic précoce des maladies coronariennes familiales chez les jeunes. Non recommandé pour le dépistage de masse des patients asymptomatiques..

L'homocystéine (HC) est un facteur de risque indépendant de lésions vasculaires. Une augmentation de son niveau augmente fortement le risque de développer une maladie coronarienne et une maladie coronarienne dans tous les groupes, même avec un niveau normal de cholestérol. C'est un produit naturel du métabolisme de la méthionine, normalement il ne s'accumule pas dans le sang en raison de la destruction rapide des cellules avec la participation de l'acide folique, de la vitamine B12 et B6. Lorsque sa décomposition est ralentie dans les cellules, elle est retenue dans le sang et oxydée avec la formation de radicaux libres qui endommagent l'endothélium et oxydent les LDL. GC inhibe également la synthèse d'oxyde nitrique et de prostacycline dans l'endothélium artériel. Normalement, le niveau de HC est de 5-12 μmol / L, une augmentation modérée de 15-30 μmol / L, sévère - 30-100 μmol / L. Une augmentation de plus de 22 μmol / L est considérée comme un facteur élevé de thrombose veineuse profonde, un niveau de HC de plus de 13 fois le risque de crise cardiaque chez les hommes, accélère considérablement les lésions vasculaires du diabète. Chez les femmes enceintes, un niveau élevé de HC conduit à des fausses couches précoces et à un décollement placentaire, à la naissance d'enfants présentant des troubles du développement.

Les causes de l'hyperhomocysténinémie sont: une anomalie congénitale du métabolisme de l'homocystéine, une carence en folates, la vitamine B12, B6 (malnutrition, maladies de l'estomac).

Erreurs de laboratoire supplémentaires dans l'étude des lipides.

  1. Prélèvement de sang à jeun (jeûne de 12 heures avant le prélèvement de sang) - TG, VLDL sont surestimés, LDL est sous-estimé.
  2. Utilisation de tubes insuffisamment lavés pour prélever du sang (par conséquent, les tubes jetables sont préférables)
  3. L'application d'un garrot pendant plus de 2 minutes (pendant 5 minutes - surestime le cholestérol de 10 à 15%, de 15 minutes - de 20 à 40%!). L'utilisation de tubes à vide vous permet de collecter le sang lors du retrait du garrot en seulement 5-7 secondes.
  4. Le sérum peut être conservé jusqu'à 48 heures au réfrigérateur, jusqu'à 1 mois à –20 (uniquement en l'absence d'un système anti-gel dans le congélateur!).
  5. Avant de prendre du sang, le patient doit s'asseoir tranquillement pendant 5 à 10 minutes.
  6. La détermination diagnostique doit être effectuée avant de prescrire des médicaments au régime habituel, contrôle - en tenant compte du traitement et du régime

Facteurs affectant les lipides sanguins.

  1. Régime alimentaire: les aliments riches en calories et en glucides augmentent le taux de TG, de cholestérol, de LDL et de VLDL chez 30% des personnes. Pour les végétariens, le cholestérol et le cholestérol LDL sont 37% inférieurs à ceux des repas réguliers. Lors de la consommation d'huile de poisson, les TG et VLDL sont considérablement réduits de 15 à 25%.
  2. Tabagisme: augmente considérablement les LDL et VLDL, réduit ApoA1.
  3. Alcool: dans une dose allant jusqu'à 36g / jour. augmente ApoA1, à une dose de 100 g / jour, diminue HDL-C et augmente TG.
  4. Activité physique: augmenter ApoA1, réduire ApoV, TG, LDL.
  5. Stress: diminution à court terme de l'ApoA1 et du HDL.
  6. Hypothyroïdie: augmente de 30% tous les composants athérogènes.
  7. Diabète: ApoA1 diminue, cholestérol, triglycérides, triglycérides, LDL, ApoV augmente (une carence en insuline réduit l'activation de l'enzyme LPL dans le sang).
  8. La période aiguë d'AMI: pendant une période de 6-8 semaines, les niveaux initiaux de cholestérol, LDL, ApoA1, ApoB100 sont réduits, donc le sang est prélevé soit à 1 jour, soit à la fin de la période aiguë.
  9. Processus inflammatoires aigus: augmentation du TG, diminution du cholestérol total, cholestérol-HDL pour la phase aiguë.
  10. Médicaments: diurétiques - les thiazidiques augmentent le cholestérol, les triglycérides, abaissent l'ApoA1, les contraceptifs hormonaux agissent de la même manière; l'œstrogénothérapie augmente ApoA1, réduit les fractions athérogènes; les statines réduisent la synthèse de LDL-C, ApoV de 4 à 5 jours après le début de l'administration de 25 à 50% (sans modifier la synthèse de LP (a)); l'hémofibrozil, l'huile de poisson et le polyène réduisent la TG de 30 à 35%; l'acide nicotinique réduit le TG de 40 pour cent, le cholestérol de 10 à 20 pour cent.

Contrôle en laboratoire pour le traitement aux statines.

Lors du traitement des statines, une sélection individuelle de la dose efficace et du type de médicament est requise et la détection rapide des effets secondaires à l'aide de tests de laboratoire.

Le cholestérol total - 3,1-5,2 mmol / l normal, avec un traitement - moins de 4,2 mmol / l LDL (méthode quantitative directe) - peut être utilisé comme indicateur indépendant et plus objectif que le cholestérol total. Il est normal de 1,56 à 3,4 mmol / l, pendant le traitement devrait diminuer à 2,2-2,5 mmol / l. L'effet primaire se manifeste après 4-5 jours, l'effet stable maximum - après 1-3 mois à partir du début du médicament. L'effet le plus prononcé donne la rosuvastatine (croisée).

  • HS - cholestérol
  • TG - triglycérides
  • XM - chylomicrons
  • LP - lipoprotéines (formes de transport complexes consistant en apoprotéines et composants gras).
  • LPL - lipoprotéidlipase (une enzyme pour la dégradation de ChM et LP dans le sang)
  • FL - phospholipides
  • Les acides gras
  • LHAT - lécithine cholestérol acyltransférase-enzyme pour la formation d'esters de cholestérol dans le foie
  • Apobelki - parties protéiques des molécules de lipoprotéines
  • HDL - lipoprotéines de haute densité - fraction antiathérogénique
  • LDL - lipoprotéines de basse densité - fraction athérogène
  • VLDLP - lipoprotéines de très basse densité - fraction athérogène
  • IA - indice d'athérogénicité - rapport du cholestérol des fractions athérogènes au cholestérol de la fraction athérogène, normalement inférieur à 3,5

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite