Hypoxémie

L'hypoxémie est une affection pathologique caractérisée par une diminution de la concentration d'oxygène dans le sang artériel circulant. Les raisons de son développement sont multiples. État dangereux entraînant de graves complications.

Hypoxie et hypoxémie: quelle est la différence?

Ne confondez pas les concepts d '«hypoxémie» et d' «hypoxie». Le second est dit en cas d'apport insuffisant d'oxygène aux tissus du corps (par exemple, hypoxie cérébrale avec suffocation). Il est parfois difficile de distinguer ces conditions, car ce sont des liens dans le même processus pathogénétique..

Une condition telle que l'hypoxie peut survenir à tout âge, souvent même pendant la période prénatale, lorsque le fœtus reçoit du sang appauvri en oxygène à travers un placenta en raison d'un certain nombre de facteurs.

Les causes de l'hypoxémie

L'hypoxémie peut se développer en raison de trois causes principales:

  • une diminution de la concentration d'oxygène dans l'air inhalé (observée dans les hautes terres, lors des incendies);
  • Ventilation inadéquate des poumons (avec obstruction bronchique sévère, lésions thoraciques graves, inflammation du tissu pulmonaire, bronchectasie, prise de médicaments ou de médicaments qui inhibent le travail du centre respiratoire, etc.);
  • reflux pathologique du sang veineux dans le lit artériel (typique pour les personnes atteintes de malformations cardiaques congénitales ou acquises, telles que la malformation septale auriculaire).

Il existe également des facteurs provocateurs qui peuvent aggraver le phénomène d'hypoxémie:

  • abus de tabac;
  • anémie ferriprive non compensée;
  • maladies du sang (lymphome, leucémie chronique, etc.);
  • maladies systémiques (lupus érythémateux disséminé, vascularite et autres);
  • fardeau héréditaire et autres.

Hypoxémie et grossesse

Un groupe à risque spécial est constitué par les femmes enceintes qui ont des antécédents de maladies ou conditions pathologiques suivantes:

  • maladies du système cardiovasculaire (défauts, hypertension artérielle et autres);
  • maladies des reins et du système bronchopulmonaire (pyélonéphrite chronique, chirurgie rénale, bronchite chronique, etc.);
  • altération de la tolérance au glucose ou du diabète;
  • suspicion d'une éventuelle prééclampsie ou éclampsie;
  • tabagisme actif et passif;
  • grossesse à long terme ou multiple.

Le tableau clinique, signes d'hypoxémie

Aux premiers stades de la famine «oxygène», le corps parvient à compenser son manque, mais même alors, les patients peuvent présenter les plaintes suivantes (symptômes précoces):

  • faiblesse générale non motivée, somnolence, malaise;
  • augmentation de la fréquence cardiaque, ainsi que de la fréquence respiratoire au niveau habituel d'activité physique;
  • tendance à abaisser le nombre de tension artérielle;
  • étourdissements fréquents, chancelants en marchant;
  • pâleur de la peau, apparition d'un motif "marbré" sur la peau, un léger bleuissement des lèvres muqueuses;
  • diminution de l'intérêt pour la vie, déclin de la vitalité, indifférence à ce qui se passe autour.

À l'avenir, la condition est exacerbée et le patient présente des symptômes tardifs du processus pathologique:

  • insuffisance respiratoire grave sous la forme d'un essoufflement constant et de crises d'asthme;
  • insuffisance cardiovasculaire (tachycardie persistante, le rythme cardiaque est perturbé, un œdème apparaît sur les membres inférieurs);
  • la peau et les muqueuses acquièrent une teinte cyanotique «stagnante»;
  • les patients ont tendance à s'évanouir, anxieux, les processus mentaux diminuent, la mémoire s'aggrave, etc..

Diagnostique

Même aux premiers stades du diagnostic, il est important d'évaluer l'état général du patient, la présence des premiers signes d'insuffisance d'oxygène dans le sang circulant (la présence de symptômes caractéristiques).

La recherche en laboratoire comprend:

  • analyse clinique générale du sang et de l'urine;
  • analyse biochimique de la composition des électrolytes;
  • détermination de la composition gazeuse du sérum sanguin.

La recherche instrumentale aide à une étude approfondie des principales causes d'hypoxémie, ainsi qu'au diagnostic des complications possibles. Il comprend:

  • oxymétrie de pouls (vous permet d'évaluer le niveau de saturation en oxygène, normal 95-98%);
  • Les méthodes de radiographie et d'échographie (radiographie pulmonaire, Echo-KG, échographie des reins, des organes abdominaux et autres);
  • MSCT et IRM des organes internes (selon les indications), etc..

Traitement de l'hypoxémie

Le traitement de l'hypoxémie et les tactiques de prise en charge des patients sont déterminés uniquement par le médecin traitant, car cette condition nécessite souvent une hospitalisation et un traitement dans des unités de soins intensifs (dans les derniers stades).

Tout d'abord, il est nécessaire de fournir au patient une quantité suffisante d'oxygène, ce qui est obtenu par les méthodes suivantes:

  • rétablissement de la perméabilité des voies respiratoires (exemption des objets étrangers, le cas échéant);
  • mener des méthodes de traitement d'urgence si nécessaire (respiration de bouche à bouche et massage cardiaque indirect);
  • l'utilisation de masques à oxygène, de cathéters par le nez ou la bouche, ainsi que la connexion du patient à un ventilateur (dans un hôpital).

Les médicaments comprennent:

  • médicaments métaboliques et antihypoxiques;
  • thérapie par perfusion;
  • préparations fortifiantes et vitaminées;
  • anticoagulants et autres.

En traitement complexe utilisant la médecine traditionnelle à activité antihypoxique (infusion d'aubépine, sorbier, calendula et autres).

La prévention

Les mesures préventives sont réduites au respect des règles de base:

  • promenades régulières, séjour quotidien en plein air pendant au moins 1-1,5 heures;
  • nutrition complète et équilibrée, inclusion de légumes et de fruits frais dans le régime obligatoire;
  • arrêt du tabac, restriction de l'utilisation des boissons alcoolisées;
  • un niveau suffisant d'activité physique (exercices matinaux, marche, etc.);
  • diagnostic et traitement en temps opportun des maladies du système cardiovasculaire et du système respiratoire.

Shayhnurova Lyubov Anatolevna

La page était-elle utile? Partagez-le sur votre réseau social préféré.!

Hypercapnie et hypoxémie - conséquences et traitement

L'hypoxémie est une diminution du niveau d'oxygène dans le sang. L'hypercapnie est l'accumulation de dioxyde de carbone dans le sang. Ces deux conditions se développent à condition que l'air inhalé ne contienne pas suffisamment d'oxygène. Si son niveau n'est pas rétabli à la normale, l'hypoxémie et l'hypercapnie provoqueront une hypoxie. Ces deux conditions sont considérées comme les principaux symptômes qui indiquent le développement d'une insuffisance respiratoire..

Dans la forme aiguë, l'insuffisance respiratoire peut être hypercapnique et hypoxémique. Dans le premier cas, une insuffisance respiratoire se développe avec une augmentation du niveau de dioxyde de carbone dans le sang, et dans le second cas, un apport insuffisant de sang à l'oxygène y conduit. Souvent, une personne souffrant d'insuffisance respiratoire aiguë a à la fois une hypercapnie et une hypoxémie, mais il est important que le médecin détermine quelle condition prévaut, car les tactiques de prise en charge du patient en dépendent..

La pathogenèse de l'hypercapnie et de l'hypoxémie

Donc, si le niveau de dioxyde de carbone dans le sang augmente, une personne est diagnostiquée avec une hypercapnie. Avec une diminution de la teneur en oxygène dans le sang, ils parlent d'hypoxémie.

L'oxygène, qui pénètre dans les poumons avec l'air inhalé, est transporté par le sang à travers le corps à l'aide de globules rouges, se liant à l'hémoglobine. L'hémoglobine, qui transporte l'oxygène vers les tissus, est appelée oxyhémoglobine. Lorsqu'elle atteint sa destination, l'oxyhémoglobine dégage de l'oxygène, après quoi elle devient désoxyhémoglobine, qui peut rattacher l'oxygène, soit le dioxyde de carbone, soit l'eau. Cependant, normalement, dans les tissus où l'hémoglobine a fourni de l'oxygène, le dioxyde de carbone l'attend déjà. Il le ramasse et le retire des tissus aux poumons, qui lors de l'expiration débarrassent le corps du dioxyde de carbone. L'hémoglobine, qui transporte du dioxyde de carbone, est appelée carbohémoglobine..

Si nous considérons ce processus sous la forme d'un diagramme, il ressemblera à ceci:

Hb, située dans les globules rouges + O2 de l'air = HbO2 (cette réaction se produit dans les poumons, à partir desquels l'hémoglobine riche en oxygène est envoyée aux tissus).

HbO2> Hb + O2, tandis que l'oxyhémoglobine donne de l'oxygène aux tissus.

Hb + CO2 (la désoxyhémoglobine absorbe le dioxyde de carbone des tissus) = HbCO2 (cette carohémoglobine est renvoyée dans les poumons pour se débarrasser du dioxyde de carbone).

L'HbCO2 des tissus se décompose dans les poumons en Hb et СО2. Dans ce cas, le CO2 est excrété et l'Hb prend une nouvelle molécule О2 afin de fournir à nouveau de l'oxygène aux tissus..

Le cycle recommence.

HbO2 - oxyhémoglobine instable.

CO2 - dioxyde de carbone.

HbO2 - carbohémoglobine instable.

Cette réaction de l'échange d'oxygène et de dioxyde de carbone se produit à la condition qu'une personne inhale de l'air pur, dans ce cas, les tissus ne subissent pas de privation d'oxygène. Cependant, il est connu qu'une hémoglobine réduite peut attacher n'importe quelle molécule à elle-même, car elle n'a pas de liaisons fortes. En termes simples, il attache tout élément qui lui vient à l'esprit. S'il y a peu de molécules d'oxygène dans les poumons, l'hémoglobine prendra des molécules de dioxyde de carbone et les enverra aux tissus avec le sang artériel. En conséquence, une personne développe une hypoxie, c'est-à-dire une privation d'oxygène.

L'hypoxie, l'hypoxémie et l'hypercapnie sont trois symptômes caractéristiques de l'insuffisance respiratoire aiguë..

Les causes de la privation d'oxygène du corps

De nombreux facteurs peuvent provoquer une hypoxie..

Cependant, selon la nature de son origine, on distingue deux types de réactions hypoxiques:

Hypoxie exogène. Dans ce cas, l'hypoxie se développe du fait que le niveau d'oxygène dans l'air inhalé devient faible. Par conséquent, le sang humain n'est pas saturé d'O2, ce qui entraîne une privation d'oxygène des tissus. L'hypoxie exogène se développe chez les personnes qui volent à haute altitude, parmi les grimpeurs, les grimpeurs et les plongeurs. De plus, une hypoxie exogène se développe chez toute personne qui respire de l'air avec des inclusions nocives..

Hypoxie, qui se développe dans le contexte de diverses pathologies du système respiratoire ou circulatoire.

Cette hypoxie est divisée en 4 sous-espèces:

Hypoxie respiratoire, qui se manifeste en violation de la fonction de la respiration externe. Dans le même temps, le volume de ventilation réel des alvéoles par unité de temps est inférieur aux besoins du corps. L'hypoxie respiratoire est causée par des blessures à la poitrine, une altération de la perméabilité des voies respiratoires, une diminution de la surface de travail du tissu pulmonaire et une dépression du centre respiratoire (pendant la prise de médicaments, avec œdème pulmonaire et pneumonie). L'hypoxie respiratoire peut être le résultat de maladies telles que la pneumonie, l'emphysème, la pneumosclérose, la maladie pulmonaire obstructive chronique. Il est également capable de se développer dans le contexte d'un empoisonnement du corps avec des substances toxiques..

Une forme circulatoire d'hypoxie, qui se développe dans le contexte d'une insuffisance circulatoire aiguë ou chronique. Les malformations cardiaques congénitales, telles qu'une fenêtre ovale ouverte, peuvent entraîner de telles anomalies..

L'hypoxie tissulaire se développe avec l'empoisonnement. Dans ce cas, les tissus refusent tout simplement d'accepter l'oxygène provenant du sang.

Hypoxie sanguine, qui se développe dans le contexte d'une baisse du niveau de globules rouges ou d'hémoglobine dans le sang. La cause la plus fréquente est l'anémie, qui est la conséquence d'une perte aiguë de sang ou d'autres conditions pathologiques.

Des symptômes tels que: cyanose cutanée, tachycardie, baisse de la pression artérielle, convulsions, évanouissement indiquent une hypoxie sévère. Dans l'hypoxie sévère, le patient développe rapidement des symptômes d'insuffisance cardiaque. Si la victime ne reçoit pas d'aide d'urgence, elle mourra.

Causes et symptômes de l'hypercapnie

Avec l'hypercapnie, le dioxyde de carbone s'accumule dans les tissus du corps et dans le sang. Un indicateur de cette accumulation de PaCO2. Le niveau de cet indicateur ne doit pas dépasser 45 mm. Hg. st.

Les causes de l'hypercapnie peuvent être les suivantes:

Ventilation pulmonaire altérée due à une obstruction des voies respiratoires. Parfois, une personne fait délibérément une respiration moins profonde, par exemple si, pendant la respiration, elle ressent de la douleur (avec une blessure à la poitrine, avec des opérations effectuées sur les organes du péritoine, etc.).

Perturbations du fonctionnement du centre respiratoire, qui affectent la régulation de la fonction respiratoire. Cela peut se produire avec une lésion cérébrale, avec ses lésions destructrices, avec une intoxication médicamenteuse.

Faible tonus musculaire de la poitrine, ce qui se produit avec diverses conditions pathologiques.

Ainsi, les principales pathologies pouvant provoquer une hypercapnie sont:

Bronchopneumopathie chronique obstructive.

Maladies infectieuses du système respiratoire.

Les caractéristiques de l'activité professionnelle d'une personne peuvent également devenir une cause d'hypercapnie. Ainsi, boulangers, plongeurs, métallos en souffrent souvent. Une accumulation excessive de dioxyde de carbone dans les tissus et le sang peut être causée par une situation environnementale défavorable dans la zone de résidence d'une personne, l'inhalation de fumée de tabac et un temps d'exposition prolongé dans des pièces non ventilées.

Les symptômes suivants indiquent une hypercapnie:

Difficulté à s'endormir. La somnolence diurne.

Augmentation de la pression intracrânienne, jusqu'à l'oedème cérébral.

Douleur thoracique.

Si le niveau de dioxyde de carbone dans le sang dépasse considérablement les limites autorisées de la norme, le développement d'un coma hypercapnique est possible. Elle souffre d'insuffisance cardiaque et de respiration dangereuses..

Causes et symptômes de l'hypoxémie

L'hypoxémie se développe lorsque le sang artériel n'est pas oxygéné dans les poumons. Un indicateur tel que PaO2 indique le niveau d'oxygène dans le sang. Son niveau normal est de 80 mm. Hg. Art., Mais pas moins.

Hypoventilation alvéolaire, qui se développe le plus souvent avec une insuffisance d'oxygène dans l'air. Cependant, d'autres raisons peuvent y conduire..

Violations des liaisons ventilation-perfusion, observées dans diverses maladies pulmonaires.

Shunt de droite à gauche lorsque le sang veineux pénètre dans l'oreillette gauche, contournant les poumons. La cause de cette condition devient souvent l'une ou l'autre maladie cardiaque..

Perturbation de la diffusion dans la membrane alvéolaire-capillaire.

Causes de violation des liaisons ventilation-perfusion dans les poumons et capacité de diffusion de la membrane alvéolaire-capillaire

L'échange de gaz dans les poumons est assuré par la ventilation des poumons et le flux sanguin dans un petit cercle. Mais la perfusion et la ventilation se produisent dans des proportions différentes. Ainsi, certaines parties des poumons sont mieux ventilées, mais pas alimentées en sang. Dans certaines régions, au contraire, le sang arrive activement, mais il n'y a pas de ventilation, par exemple, cela est observé dans les alvéoles des apex des poumons. S'il y a beaucoup de zones qui participent à l'échange de gaz, mais qui ne sont pas suffisamment lavées par le sang, cela entraîne une hypoxémie puis une hypercapnie. De telles relations sont appelées ventilation-perfusion.

Une violation de ce rapport peut être observée dans les cas suivants:

Perte soudaine de sang en grands volumes.

Choc d'origines diverses.

Syndrome DIC avec formation de petits caillots sanguins dans la circulation sanguine.

Embolie pulmonaire.

La capacité diffuse de la membrane alvéolaire-capillaire peut augmenter et diminuer, selon les circonstances spécifiques. Par exemple, quelle est l'intensité des mécanismes compensatoires-adaptatifs chez une personne en particulier pendant l'activité physique, avec un changement de position corporelle, etc. La capacité diffuse de la membrane alvéolaire-capillaire commence à diminuer chez les personnes après 20 ans, ce qui est la norme physiologique pour chaque personne. Sa diminution significative est observée avec les pathologies du système respiratoire, par exemple, avec la pneumonie, avec l'emphysème ou la maladie pulmonaire obstructive. Tout cela devient une condition préalable au développement de l'hypoxémie, de l'hypercapnie et de l'hypoxie..

Signes d'hypoxémie

L'hypoxémie peut augmenter rapidement ou progressivement.

Ses symptômes sont:

Cyanose de la peau. Plus il est intense, plus le niveau d'oxygène dans le sang est faible. Si l'hypoxémie est faible, la cyanose cutanée ne se développe pas, juste une personne semble plus pâle que d'habitude.

La tachycardie ou palpitations est le mécanisme compensatoire du corps, qui tente de compenser ainsi le manque d'oxygène..

Baisse de la pression artérielle.

L'évanouissement, qui se développe avec une diminution de la PaO2 à 30 mm. Hg. st.

Une teneur insuffisante en oxygène dans le sang entraîne le développement d'un syndrome de fatigue chronique, une altération de la mémoire et de l'attention, des troubles du sommeil, l'apparition de ronflements nocturnes, etc..

Traitement de l'hypercapnie et de l'hypoxémie: quelle est la différence?

Ces deux conditions ont une relation forte, seul un spécialiste peut diagnostiquer la prévalence d'un processus pathologique. Pour ce faire, il devra effectuer un test sanguin gazeux.

Les principes généraux de la thérapie sont:

Effectuer une oxygénothérapie, c'est-à-dire l'apport d'oxygène par les voies respiratoires. Son dosage est sélectionné individuellement.

Effectuer une ventilation mécanique. Cette procédure est indiquée dans des conditions sévères lorsqu'une personne est inconsciente ou dans le coma..

Effectuer un traitement antibactérien, la nomination de médicaments qui contribuent à l'expansion des bronches, la nomination de diurétiques et de mucolytiques.

Si l'état du patient est satisfaisant, on peut lui montrer un massage de la poitrine, des exercices thérapeutiques.

Il est nécessaire de s'appuyer sur la cause qui a conduit à l'hypercapnie ou à l'hypoxémie. Ce n'est que de cette manière qu'il sera possible de choisir une thérapie vraiment efficace et de réduire l'impact négatif de ces conditions sur le corps..

À propos du médecin: De 2010 à 2016 Praticien de l'hôpital thérapeutique de l'unité sanitaire centrale n ° 21, la ville d'elektrostal. Depuis 2016, il travaille dans le centre de diagnostic n ° 3.

Hypoxémie

L'oxygène est le moteur du sang

"> Si l'oxygène ne pénètre pas dans les vaisseaux sanguins, la contraction musculaire et le mouvement du sang ne se produiront pas..

Preuve. La nature a déterminé pour chaque personne le temps d'assimilation de l'oxygène, le pouls et la vitesse du sang. Moins l'élément principal de la vie pénètre dans le sang des poumons et de celui-ci dans les cellules des vaisseaux sanguins et du cœur, moins ils consacreront de temps à son absorption.

  • une augmentation de la fréquence des contractions des cellules musculaires dans les vaisseaux sanguins et le cœur;
  • réduction de la force des contractions;
  • diminution de la vitesse du sang;
  • violation de l'automatisme des contractions musculaires des vaisseaux sanguins et du cœur.

Une personne ne fait pas attention à un changement de respiration pendant le travail physique, aux expériences nerveuses, aux symptômes d'une maladie grave. Cependant, à des températures élevées, soulever un objet lourd respire plus d'air, augmentant l'apport d'oxygène, augmentant la saturation du sang.

Cela rétablit le rythme cardiaque, la pression artérielle et la vitesse du sang. Si une personne change de respiration - augmente le temps d'expiration de l'air par la bouche, la quantité d'oxygène entrant dans le sang augmentera proportionnellement au temps d'expiration.

  1. L'oxygène est le seul agent naturel responsable de la contraction musculaire dans les vaisseaux sanguins et le cœur; le moteur du sang dans un seul cercle de circulation sanguine, créateur de santé pour des décennies de vie active.
  2. Une personne est capable de contrôler le mouvement du sang, de maintenir sa viabilité et un état sain du corps, d'augmenter le flux d'oxygène dans le sang, de changer la respiration libre et habituelle pour la guérison.

Application d'oxygène

Cet élément chimique est activement utilisé en métallurgie: hauts fourneaux, convertisseurs d'oxygène. Il est utilisé dans les processus de soudage et de découpe de métaux. L'oxygène est utilisé dans l'aviation et l'astronautique, en tant que composant du carburant de fusée, pour le fonctionnement des moteurs et des mécanismes et la respiration des personnes.

L'oxygène est largement utilisé en médecine. Il est nécessaire pour l'enrichissement des mélanges respiratoires utilisés pour les troubles respiratoires, les crises d'asthme, l'anesthésie.

Il est utilisé pour traiter l'hypoxie et le mal de décompression. Dans l'industrie alimentaire, l'oxygène fait partie intégrante des cocktails d'oxygène. La substance est également utilisée pour la purification et l'enrichissement de l'eau en ozone, pour la désinfection de l'air..

Maladie artérielle

L'hypoxémie artérielle est une anomalie du processus de saturation du sang veineux avec la quantité nécessaire d'oxygène. Cela se produit assez souvent au cours des deux dernières décennies. La maladie est difficile à traiter et difficile à prévenir..

Par nature, l'hypoxémie artérielle se produit pour les raisons suivantes:

  • l'apparition d'une hypoventilation;
  • sauter la quantité d'oxygène à la place de la personne
  • pontage dans les poumons;
  • l'apparition d'une hypoventilation dans certains secteurs des poumons;
  • défaillance de la diffusion de l'air pur des alvéoles dans le sang des capillaires pulmonaires.

Méthode de dérivation pulmonaire

L'apparition de tout facteur conduit au développement d'une pathologie. De plus, si une personne est en phase active (exerce une activité physique), la condition s'aggrave et des symptômes chroniques de la maladie apparaissent.

L'hypoxémie artérielle affecte négativement la grossesse et la naissance elle-même. Si la mère modifie fortement la teneur en oxygène dans le corps ou les tissus, cela affecte l'état du placenta et du bébé. Dans certains cas, ce type de violation entraîne la mort du bébé.

Par conséquent, une femme enceinte doit surveiller l'état des poumons. Les habitudes suivantes doivent être introduites dans votre rythme de vie:

  • suivre un cours calme pendant au moins 30 minutes trois fois par jour;
  • aérer régulièrement la pièce même pendant la saison froide (la mère doit quitter la pièce pendant la période d'aération);
  • ne prenez pas de douches chaudes ou de hammams.

Il est également nécessaire de réviser votre propre nutrition, en augmentant le nombre de fruits et légumes. Des aliments sains et légers aideront à saturer le corps avec des substances utiles.

Traitement

Les mesures thérapeutiques en cas d'hypoxémie devraient viser à éliminer la cause qui a conduit à la condition dangereuse.

Recommandations générales

Si le patient a développé une hypoxémie modérée ou sévère, son traitement doit avoir lieu à l'hôpital. On montre au patient le repos au lit, un sommeil complet. Avec le développement de complications et d'arrêt respiratoire, la trachée est intubée et l'appareil de ventilation mécanique est connecté.

En cas d'hypoxémie chez le nouveau-né, immédiatement après l'accouchement, un assainissement des voies respiratoires supérieures par aspiration électrique est effectué, en l'absence de respiration, la trachée est intubée. Après cela, les activités suivantes sont menées:

  • l'enfant est placé dans une boîte spéciale avec un approvisionnement constant en oxygène humidifié et chauffé;
  • le niveau d'hémoglobine, de globules rouges, d'électrolytes dans le sang, de bilirubine et de sucre est contrôlé au moyen d'analyses biochimiques;
  • surveillance continue de la performance des systèmes respiratoire et cardiovasculaire;
  • si nécessaire, effectuez un traitement par perfusion avec une solution saline ou de glucose.

Un nouveau-né est placé dans une couveuse et connecté à l'oxygène, qui passe par un masque ou une sonde nasale

Soins d'urgence pour hypoxémie aiguë

Le développement d'une hypoxémie aiguë survient généralement en cas d'insuffisance respiratoire aiguë (œdème pulmonaire, crise d'asthme bronchique, pneumothorax, noyade, corps étranger dans les voies respiratoires). Les premiers soins à donner au patient consistent à libérer ses voies respiratoires d'une langue enfoncée, de mucus, d'un corps étranger (s'il se trouve dans les voies respiratoires supérieures), de vomir. En l'absence de respiration, le patient subit un ensemble de mesures de réanimation primaires (respiration artificielle de bouche à bouche).

Si une hypoxémie aiguë s'est produite dans un hôpital, le patient est intubé avec une trachée et connecté à un ventilateur (ventilation mécanique).

Thérapie médicamenteuse

L'utilisation de médicaments pour éliminer à nouveau l'hypoxémie dépend de la cause de l'état pathologique..

  1. Les antihypoxants (hydroxybutyrate de sodium, cytochrome C, Actovegin, Mildronate) sont des médicaments qui rétablissent les processus redox dans les tissus. Ce groupe de médicaments est largement utilisé dans tous les types d'hypoxémie..
  2. Des anticoagulants (warfarine, héparine, Sinkumar) sont introduits pour prévenir la thromboembolie artérielle pulmonaire. Avec l'hypoxémie, le corps commence à compenser pour augmenter le nombre de cellules sanguines, ce qui augmente le risque de complications de la thrombose.
  3. Préparations pour réduire la pression dans la circulation pulmonaire (No-shpa, Papaverin, Nitroglycerin, Isoket). Ils sont utilisés pour prévenir l'œdème pulmonaire..
  4. Thérapie par perfusion (introduction de solutions salines de NaCl, de glucose, de réopoliglyukine). Il est prescrit pour améliorer la circulation sanguine, prévenir les chocs, réduire les caillots sanguins.
  5. Thérapie vitaminique (acide ascorbique, vitamines B). Les médicaments sont utilisés comme agents de renforcement généraux qui aident les tissus à lutter contre la famine en oxygène..

Médicaments contre l'hypoxémie - Galerie

Oxygénothérapie

L'oxygénothérapie est effectuée afin de saturer le sang en oxygène.

L'oxygénothérapie est effectuée jusqu'à un niveau de gaz dans le sang de 80%, avec une oxygénation artificielle excessive, une inhibition de la fonction contractile du myocarde peut se produire. Ce type de traitement est recommandé d'être effectué simultanément avec l'introduction d'antihypoxants..

Médecine douce

Certaines herbes ont des propriétés vasodilatatrices, hémorragiques et antioxydantes. De plus, les plantes contiennent des flavonoïdes, des kératinoïdes, qui augmentent la résistance des tissus à la carence en oxygène. Les anti-hypoxants traditionnels comprennent l'arnica de montagne, l'aubépine, le calendula, le cassis, la prêle, l'aronia.

  1. Infusion de fruits d'aubépine. Recommandé pour les patients sujets à une pression artérielle élevée. Pour cuisiner, vous devez prendre 2 cuillères à soupe. l fruits de la plante, versez 1 litre d'eau bouillante et insistez pendant 8 heures. Prendre un demi-verre 4 fois par jour.
  2. Thé de prêle. Prenez une cuillère à café d'herbes séchées hachées et versez un verre d'eau bouillante. Laisser reposer une heure, puis boire chaud. Le thé peut être pris 2 à 3 fois par jour. La prescription est contre-indiquée chez les patients atteints d'une maladie rénale inflammatoire (néphrite).
  3. Le jus des fruits de Chokeberry a un effet vasodilatateur, antihypoxique et anticoagulant. Il est recommandé de prendre du jus dans une cuillère à soupe trois fois par jour..

Différences de l'hypoxie, de l'hypercapnie

Une carence en oxygène dans le sang (hypoxémie) entraîne nécessairement un manque dans les tissus - hypoxie. Mais cela peut également être dû à un ralentissement de la vitesse générale du flux sanguin en cas d'insuffisance cardiaque congestive..

Le deuxième groupe de causes d'hypoxie est une violation des processus métaboliques dans le tissu lui-même lors d'un empoisonnement ou d'une ischémie locale due au blocage d'une artère par un thrombus, une plaque athérosclérotique. Dans de telles conditions, l'oxygène dans le sang contient suffisamment d'hypoxémie est absent, mais les cellules connaissent une privation d'oxygène.

En réponse à l'hypoxie, la fréquence respiratoire, les palpitations, la quantité de sang en circulation due à la réception du dépôt augmentent de manière réflexe, les capillaires s'ouvrent. De telles réactions se produisent en raison de l'excitation des récepteurs des parois vasculaires et de l'entrée supplémentaire dans le sang de produits métaboliques non oxydés.

Une hypoxie prolongée s'accompagne d'une augmentation de la formation d'érythrocytes de la moelle osseuse - érythrocytose. Si la cause n'est pas éliminée, il y a un dysfonctionnement du système nerveux et circulatoire, une violation du cœur.

La pression partielle normale de dioxyde de carbone dans le sang artériel de PaCO2 est de 35 à 45 mm Hg. Art. Avec son augmentation, l'hypercapnie se produit. Elle est causée par les mêmes raisons que l'hypoxémie et est associée à une insuffisance respiratoire. En cas d'intoxication aiguë au dioxyde de carbone, les symptômes suivants apparaissent:

  • essoufflement grave;
  • nausées Vomissements;
  • transpiration
  • étourdissements, déficience visuelle;
  • visage bleu et muqueuses;
  • mal de crâne;
  • trouble de la conscience - au début, la concentration de l'attention est perturbée (PaCO2 supérieure à 80 mm Hg), somnolence, après 90 unités la conscience disparaît, les pupilles se rétrécissent.

Dans l'hypercapnie chronique, les patients éprouvent une fatigue constante, une somnolence diurne et une insomnie la nuit, tandis qu'une ventilation accrue des poumons n'est pas observée, car les récepteurs perdent leur sensibilité au dioxyde de carbone avec le temps..

Regardez la vidéo sur les causes de l'hypoxie et comment l'éliminer:

Complications et prévention

Une pénurie aiguë d'oxygène dans le sang a souvent un pronostic défavorable, car les centres vitaux du corps - les voies respiratoires et cardiaques - sont affectés. L'arrêt de la respiration en l'absence de soins médicaux en temps opportun entraîne la mort du cerveau et la mort de tout l'organisme. Cependant, la ventilation artificielle des poumons et une thérapie de suivi appropriée ramènent souvent les gens à la vie..

Les formes légères et moyennes d'hypoxémie sont traitées assez rapidement et avec succès. Avec l'initiation prématurée du traitement, les complications suivantes peuvent survenir:

  • crampes
  • encéphalopathie;
  • accident vasculaire cérébral;
  • hypotension;
  • hypoxie myocardique;
  • arythmie;
  • œdème pulmonaire;
  • problèmes respiratoires (essoufflement, respiration irrégulière).

Avec l'hypoxémie intra-utérine du fœtus, ses propres complications surviennent:

  • retard de croissance intra-utérin;
  • naissance pathologique et prématurée;
  • retard du développement physique et mental après la naissance;
  • la mort du bébé dans l'utérus, pendant l'accouchement ou immédiatement après la naissance.

L'exercice en plein air est un moyen efficace de prévenir l'hypoxémie.

Avec des mesures préventives simples, l'hypoxémie peut être prévenue. Pour ce faire, vous avez besoin de:

  • diagnostiquer en temps opportun les maladies des systèmes respiratoire et cardiovasculaire;
  • inclure plus de fruits, légumes et jus de fruits frais dans l'alimentation;
  • en automne-hiver, prenez des complexes vitamines-minéraux;
  • marcher tous les jours au grand air pendant au moins 2 heures;
  • pratiquer des exercices de respiration (respiration diaphragmatique);
  • se livrer à une activité physique réalisable (marche rapide, course à pied, natation);
  • exclure le tabagisme (y compris passif).

La mise en œuvre de ces recommandations vous permettra de ne jamais faire face non seulement à une hypoxémie, mais aussi à de nombreuses autres conditions pathologiques.

Hypoxie et privation d'oxygène des cellules - vidéo

L'hypoxémie est une pathologie assez grave et le premier signe d'une hypoxie imminente. Ignorer les symptômes d'un manque d'oxygène dans le sang entraîne de nombreuses complications et même la mort. Cependant, cette condition peut être évitée si les pathologies du cœur et des poumons sont détectées à temps, ainsi que la prévention de la privation d'oxygène. Les femmes enceintes doivent faire particulièrement attention à leur santé, car l'hypoxémie peut se développer non seulement chez elles, mais aussi chez le fœtus, ce qui, en règle générale, entraîne de tristes conséquences.

Qu'est-ce que l'hypoxémie?

L'oxygène que nous respirons est nécessaire pour absolument tous les tissus, organes et cellules de notre corps. Ce gaz est transporté par l'hémoglobine, un élément contenant du fer. Venant des poumons au sang, l'oxygène s'y lie, ce qui entraîne la formation d'oxyhémoglobine. Cette réaction est appelée oxygénation. Lorsque l'oxyhémoglobine donne de l'oxygène aux cellules des organes et des tissus, se transformant à nouveau en hémoglobine régulière, le processus inverse se produit - la désoxygénation.

L'hémoglobine a la capacité de transporter l'oxygène des poumons vers les tissus corporels

La teneur en oxygène dans le sang montre 2 valeurs:

  1. Saturation du sang en oxygène, ou saturation. Cet indicateur représente le rapport de l'oxyhémoglobine à la quantité totale d'hémoglobine dans le sang et est normalement de 96 à 98%.
  2. Tension d'oxygène dans le sang.

Normes de tension d'oxygène dans le sang artériel - tableau

Années d'âgeLa tension de l'oxygène dans le sang, mm RT. st.
vingt84–95
trente81–92
4078–90
cinquante75–87
6072–84
7070–81
8067–79

La diminution de la tension d'oxygène dans le sang s'explique par le fait qu'avec l'âge, différentes parties des poumons commencent à fonctionner de manière inégale. En conséquence, l'apport de cet élément aux cellules du corps s'aggrave, ce qui entraîne de nombreux problèmes de santé..

Une diminution de la saturation et de la tension d'oxygène dans le sang conduit à une condition appelée hypoxémie artérielle. De plus, c'est d'abord la tension qui diminue, tandis que la saturation du sang en oxygène est une valeur plus stable. En règle générale, avec l'hypoxémie, la saturation chute en dessous de 90% et la tension chute à environ 60 mm Hg. st.

La teneur en oxygène dans le sang est mesurée à l'aide d'indicateurs de saturation et de tension d'oxygène

L'hypoxémie, également appelée privation d'oxygène ou carence en oxygène, est la principale cause d'hypoxie - une condition extrêmement dangereuse pour le corps. La pathologie peut survenir à tout âge, y compris pendant le développement fœtal.

Les médecins ne distinguent pas l'hypoxémie comme une maladie distincte. On pense que cette condition accompagne uniquement d'autres troubles du corps. Par conséquent, pour une oxygénation sanguine normale, il est nécessaire de trouver et d'éliminer la véritable cause de la pathologie.

Classification et symptômes de la pathologie

Il existe plusieurs options pour cette condition pathologique, selon la cause, le mécanisme de développement, les signes, la vitesse de développement, la durée du processus.

Artériel

En cas d'altération de l'oxygène due à une basse pression, une teneur en air insuffisante, en raison d'une altération du passage dans le tissu pulmonaire, sa teneur dans les artères diminue et une hypoxémie artérielle se développe.

Si le sang artériel et veineux est mélangé (lors d'un déversement de droite à gauche dans le cœur), une hypoxémie se produit dans les artères.

Veineux

Un faible niveau d'oxygène dans les veines est toujours secondaire; il est causé par la faible capacité en oxygène du sang dans les artères. Souvent, cette condition apparaît chez des personnes en bonne santé lors d'une activité physique intense ou lors de graves lésions infectieuses du corps.

Aiguë et chronique

En cas de blessure à la poitrine, de rupture du diaphragme, de surdosage de médicaments, de pénétration dans les voies respiratoires d'un corps étranger, d'eau, de vomissements, la respiration peut soudainement s'arrêter.

Si les mesures de réanimation ne sont pas effectuées rapidement, les réactions compensatoires n'ont pas le temps de se développer et le patient décède.

Avec une pneumonie étendue d'étiologie virale ou bactérienne, des états de choc, une septicémie, des blessures électriques, une pancréatite aiguë, des réactions allergiques accompagnées d'un gonflement des voies respiratoires, l'hypoxémie prend une évolution subaiguë sévère.

Dans les pathologies associées au tissu pulmonaire, aux bronches, à l'anémie, aux processus tumoraux, une hypoxémie chronique se développe.

Nuit

L'apnée (arrêt respiratoire temporaire) provoque une hypoxémie nocturne. Les facteurs provoquant un arrêt respiratoire pendant une nuit de sommeil sont les suivants:

  • obésité;
  • ronfler;
  • dysfonctionnement respiratoire causé par des lésions cérébrales.

Dans l'enfance, l'apnée peut survenir en violation de la formation des systèmes nerveux et bronchopulmonaire.

Les manifestations cliniques de la pathologie sont précoces et tardives. Les premières sont des réactions compensatoires adaptatives qui se produisent lorsque l'apport d'oxygène est insuffisant:

  • la fréquence cardiaque augmente;
  • essoufflement apparaît;
  • la pression artérielle augmente;
  • augmentation du flux sanguin vers le cerveau, les reins, le myocarde; en même temps, son contenu dans la peau diminue (la pâleur de la peau est notée).

Si des mesures visant à éliminer la carence en oxygène n'ont pas été prises en temps opportun, les fonctions des systèmes respiratoire, nerveux et cardiovasculaire sont altérées. La peau pâle est remplacée par la cyanose, la cyanose se propage sur toute la surface du corps.

  • dyspnée;
  • cyanose de la peau;
  • augmentation de la pression dans les vaisseaux des poumons;
  • tachycardie;
  • gonflement des membres inférieurs;
  • insomnie;
  • anxiété;
  • déficience de mémoire;
  • membres tremblants;
  • évanouissement.

Les symptômes dépendent du mécanisme de l'hypoxémie. Avec la pathologie qui se développe à la suite de l'anémie, les sensations gustatives sont perturbées, la peau devient sèche, une fragilité accrue des cheveux et des ongles est notée.

Symptômes cliniques de l'hypoxémie:

  • excitation motrice et psychologique;
  • Pression artérielle faible;
  • fatigabilité rapide;
  • vertiges;
  • la faiblesse;
  • mal de crâne;
  • sensation d'engourdissement, picotements dans les membres;
  • une attention réduite;
  • déficience de mémoire;
  • arythmie;
  • douleur au coeur.

Symptômes d'un manque chronique d'oxygène:

  • dyspnée;
  • fatigabilité rapide;
  • étourdissements, évanouissements;
  • cardiopalmus;
  • modification de la fréquence cardiaque;
  • trouble mental, diminution de l'intelligence.

L'hypoxémie et ses causes

Qu'est-ce que l'hypoxémie? L'hypoxémie a un deuxième nom - une carence en oxygène. Un tel diagnostic est posé si le patient n'a pas assez d'oxygène dans le sang. Mais pour chaque organe, cette composante est si importante. Avec sa carence, tous les processus normaux sont violés, l'équilibre redox est progressivement perturbé.

Il est important de savoir qu'un excès d'oxygène est dangereux, il est donc nécessaire de trouver le «juste milieu d'or» pour éviter tout écart. En l'absence de problèmes de santé, la quantité d'oxygène dans le sang ne doit pas dépasser 65%

Ce chiffre est calculé à partir du poids corporel total. Si vous prenez une personne standard, le poids d'oxygène dans le sang devra être d'environ 40 kg.

Les causes de l'hypoxémie comprennent:

Excès de dioxyde de carbone dans l'environnement. Lorsque ce composant règne dans l'air, l'oxygène n'est pas en mesure d'atteindre les tissus du corps humain. La seule et unique source d'oxygène pour le sang est l'air. C'est précisément sur sa composition qualitative que dépend l'apport d'O2 au sang.

  • Maladies associées aux poumons. Lorsqu'une pathologie se produit dans le tissu pulmonaire, ils sont incapables de faire face à l'oxygène entrant. Leur travail est considérablement ralenti, car ce gaz est consommé plus qu'il n'entre.
  • Malformations cardiaques d'origines diverses, et la circulation des écoulements sanguins est perturbée de droite à gauche. S'il y a des troubles dans le septum des ventricules du cœur, un mélange de sang artériel et veineux se produit, à la suite duquel les tissus commencent à mourir de faim. Dans ce cas, une hypoxémie ou une hypoxie se développe..
  • Troubles du métabolisme de l'oxygène. Dans ce cas, un petit pourcentage d'O est délivré du sang du patient aux tissus.2. Cette condition peut même être chez une personne en parfaite santé. Par exemple, s'il surcharge son corps avec des exercices physiques. La circulation sanguine s'accélère et l'oxygène, à son tour, n'a pas le temps d'absorber correctement les tissus.
  • Anémie. Avec cette maladie, la survenue d'une hypoxémie est très fréquente. En effet, seule l'hémoglobine est impliquée dans le processus de transfert d'O.2 dans l'organisme. Une diminution de cet indicateur conduit à une privation d'oxygène des tissus.

Les experts ne considèrent pas l'hypoxémie comme une maladie distincte. Ils croient que cette condition est causée par une certaine discorde dans le corps humain. Pour se débarrasser de l'hypoxémie, vous devez trouver la raison qui a influencé cette condition.

Quel sera le pronostic dépend du type et de l'évolution de la maladie. L'hypoxémie artérielle sous forme aiguë est complètement guérie très rarement. En cas d’hypoxémie fulminante, le corps du patient est en état de choc, dans ce cas le taux de mortalité est élevé. Le temps passe même pas pour des minutes, mais pour des secondes. Plus vous obtenez rapidement de l'aide qualifiée, plus vous avez de chances de récupérer..

Les complications de cette maladie comprennent:

  • dysfonctionnements du système nerveux - survenue de convulsions, de dommages organiques au cerveau, de dépression respiratoire, ainsi que du travail du cœur et des vaisseaux sanguins;
  • une forte baisse de la pression artérielle, des battements cardiaques irréguliers;
  • œdème pulmonaire.

Vous ne devez pas reporter une visite chez le médecin, surtout s'il ne s'agit pas seulement de votre propre santé, mais aussi du bien-être des futurs enfants. Plus tôt vous remarquez un problème et commencez son traitement, plus l'issue est favorable.

Les symptômes de l'hypoxémie

L'hypoxémie aux premiers stades se caractérise par les symptômes suivants:

  • respiration rapide et palpitations;
  • abaisser la pression artérielle;
  • pâleur de la peau;
  • vertiges;
  • apathie, faiblesse et somnolence.

Tous ces symptômes indiquent que le corps essaie de compenser le manque d'oxygène, forçant une personne à être moins active. Si vous ne prenez pas de mesures pour éliminer la carence en oxygène, l'hypoxémie progressera et les symptômes suivants apparaîtront:

  • cyanose (cyanose de la peau);
  • dyspnée;
  • tachycardie;
  • sueur froide;
  • gonflement des jambes;
  • étourdissements et perte de conscience;
  • troubles de la mémoire et de la concentration;
  • les troubles du sommeil
  • tremblement des mains et des pieds;
  • insuffisance respiratoire et cardiovasculaire;
  • troubles émotionnels (euphorie alternant avec stupeur).

La cyanose de la peau est l'un des symptômes les plus brillants de l'hypoxémie

Les manifestations externes de l'hypoxémie dépendent largement des facteurs qui l'ont provoquée. Par exemple, si cette condition est causée par une pneumonie, elle s'accompagnera d'une toux et de fièvre. Avec l'hypoxémie causée par l'anémie, une peau sèche, une perte de cheveux et une perte d'appétit seront observées.

De plus, les symptômes de cette condition peuvent varier en fonction de l'âge et des caractéristiques du corps..

Hypoxémie chez les enfants

Dans l'enfance, l'hypoxémie se développe beaucoup plus rapidement et de manière plus agressive. Il y a deux raisons à cela:

  1. Le corps d'un enfant consomme plus d'oxygène qu'un adulte: les bébés ont besoin de 6 à 8 ml d'oxygène par 1 kg par minute de respiration, tandis que les adultes n'ont besoin que de 3 à 4 ml.
  2. Les mécanismes d'adaptation chez les enfants sont peu développés, de sorte que leur corps réagit immédiatement violemment à un manque d'oxygène.

L'hypoxémie chez un nouveau-né peut être déterminée par les symptômes suivants:

  • respiration irrégulière;
  • apnée (arrêt respiratoire);
  • cyanose;
  • oppression du réflexe de succion;
  • cri faible ou absence de cri;
  • diminution du tonus musculaire;
  • manque d'activité motrice.

L'hypoxémie chez les nouveau-nés nécessite des soins médicaux d'urgence, car elle peut provoquer une hypoxie cérébrale et même la mort. Si en même temps le bébé a été diagnostiqué avec un retard de croissance intra-utérin, alors son corps connaît un manque chronique d'oxygène depuis longtemps.

L'hypoxémie chez les nourrissons nécessite un traitement immédiat

Si une hypoxémie s'est développée chez un enfant plus âgé, il est nécessaire, tout d'abord, de vérifier son système cardiovasculaire. Le plus souvent, un manque d'oxygène est provoqué par une cardiopathie congénitale. Un tel enfant se caractérise par une instabilité émotionnelle (l'anxiété et l'agressivité sont remplacées par l'apathie), le bleuissement de la peau et une respiration rapide.

À l'adolescence, le tabagisme peut être l'une des causes de l'hypoxémie. Si vous changez de couleur de peau, d'essoufflement et de faiblesse générale chez un adolescent, il faut tout d'abord vérifier la teneur en oxygène du sang.

Pathologie chez la femme enceinte

Pendant la grossesse, une saturation normale du sang de la mère en oxygène est très importante. Dans le cas de la privation d'oxygène, non seulement une femme souffre, mais aussi son enfant à naître, les femmes enceintes doivent donc surveiller attentivement leur santé

Les facteurs qui provoquent l'hypoxémie chez les femmes portant un bébé comprennent:

  • cardiopathie
  • pathologie du système broncho-pulmonaire;
  • anémie
  • maladie du rein
  • Diabète;
  • tabagisme (actif et passif);
  • stress constant;
  • négligence des promenades en plein air;
  • pathologie de la grossesse.

Le tabagisme pendant la grossesse augmente le risque d'hypoxémie

Si la future mère souffre d'hypoxémie, une condition similaire se développera avec son bébé. La carence en oxygène provoque une hypoxie fœtale et une insuffisance fœtoplacentaire, ce qui entraîne un décollement placentaire, une naissance prématurée et une fausse couche.

Hypoxémie fœtale

Une future mère peut soupçonner une hypoxémie fœtale par son comportement: le nombre de mouvements diminue et leur nature change, et parfois des douleurs se produisent dans le bas-ventre.

Il est intéressant de noter que la saturation et la tension en oxygène dans le sang du fœtus diffèrent de celles d'un adulte. Et si pour une femme enceinte une réduction de tension de 1 mm RT. Art. presque imperceptiblement, le fœtus connaîtra déjà une légère hypoxie.

Qu'est-ce que l'hypercapnie et l'hypoxémie

Il est bien connu que la carence en oxygène et l'excès de dioxyde de carbone affectent également la santé humaine. L'apport d'oxygène au corps doit être régulier et en quantité requise. Une perturbation de l'apport d'oxygène et une diminution de son niveau dans le corps sont appelées hypoxémie. L'accumulation de dioxyde de carbone entraînant une hypoxie est appelée hypercapnie. L'hypercapnie et l'hypoxémie sont des symptômes importants d'insuffisance respiratoire (ARF), survenant souvent simultanément.

Il existe deux types d'UN:

  • hypercapnique, causée par un excès de dioxyde de carbone;
  • hypoxémique en raison d'une carence en oxygène.

Les deux types d'insuffisance respiratoire doivent être considérés séparément, car chacun d'eux est individuel.

L'hypercapnie est une augmentation du dioxyde de carbone dans le système circulatoire humain.

L'hypoxémie est une diminution du niveau d'oxygène dans le sang (manque d'oxygène).

Le mécanisme de transport de l'oxygène à travers le sang vers les tissus est connu de l'école. Transport des érythrocytes sanguins dans lesquels l'O2 est associé à l'hémoglobine..

Le schéma d'échange de gaz dans les poumons et les tissus

L'hémoglobine fournit de l'oxygène aux tissus et aux organes, elle est restaurée, c'est-à-dire qu'elle est capable de fixer n'importe quel composé chimique, y compris le dioxyde de carbone. Et dans les tissus en ce moment, il y a du dioxyde de carbone, qui avec le sang veineux pénètre dans les poumons et est excrété par le corps. L'hémoglobine dans le sang attache le CO2, se transformant ainsi en carbohémoglobine, qui dans les poumons se décompose en hémoglobine et en dioxyde de carbone, qui est expulsé du corps.

L'échange de gaz selon ce schéma a lieu lorsque le rapport O2 et CO2 dans le corps est optimal: lorsqu'une personne inspire, elle absorbe de l'air enrichi en oxygène, puis, lorsqu'elle expire, elle libère du gaz carbonique.

Lorsque l'air est épuisé en O2 et que le CO2 s'accumule dans le corps, l'hémoglobine, en y attachant du dioxyde de carbone, l'apporte aux tissus, provoquant une hypoxie, c'est-à-dire une privation d'oxygène. L'hypercapnie et l'hypoxémie dans ce cas provoquent UN. Ces deux phénomènes, ainsi que l'hypoxie, sont considérés comme inextricablement liés l'un à l'autre..

Hypoxie

Selon la méthode d'apparition, la carence en oxygène du corps est divisée en deux groupes: exogènes et endogènes:

  • L'hypoxie exogène se produit en raison d'une diminution de la pression partielle d'oxygène dans l'air ambiant, ce qui entraîne une carence en oxygène dans le sang. Cela est particulièrement prononcé lorsque vous volez à haute altitude, lors de randonnées en montagne, lorsque vous plongez à de grandes profondeurs et lorsque vous inhalez de l'air fortement pollué..
  • L'hypoxie endogène est associée à une pathologie du système respiratoire et du système circulatoire.

Il existe 4 groupes d'hypoxie:

  1. respiratoire, lorsqu'une ventilation insuffisante des poumons se manifeste, survenant après une blessure, une oppression du centre respiratoire, après diverses maladies, par exemple, la pneumonie, la MPOC et lors de l'inhalation de substances toxiques;
  2. circulatoire, résultant d'une insuffisance aiguë et chronique du système circulatoire causée par des malformations cardiaques;
  3. tissu, qui se produit pendant l'intoxication;
  4. le sang, à la suite d'une diminution des globules rouges dans le sang, qui est déterminée par une anémie d'origine différente.

Une forme complexe d'hypoxie est caractérisée par une cyanose cutanée, une tachycardie, une hypotension, qui entraîne une insuffisance cardiaque, entraînant souvent la mort.

Hypercapnie

Le développement de l'hypercapnie est affecté par un changement dans le rapport de ventilation pulmonaire et l'accumulation de dioxyde de carbone dans les tissus et le sang. Normalement, cet indicateur ne dépasse pas quarante-cinq millimètres de mercure..

Raisons du développement de l'hypercapnie:

  • violation de l'échange de gaz causée par une maladie du système respiratoire ou une retenue forcée du souffle pour soulager la douleur à l'intérieur de la poitrine;
  • suppression de la fonction du centre respiratoire et modification de la régulation de la respiration en raison de blessures, tumeurs, intoxications;
  • diminution du tonus musculaire de la région thoracique en raison de changements pathologiques;
  • bronchopneumopathie chronique obstructive,
  • violation de l'équilibre acide-base dans le corps;
  • maladies infectieuses du système respiratoire;
  • maladie vasculaire chronique avec dépôt de cholestérol sur leurs parois;
  • maladies professionnelles chez les personnes dont les conditions de travail sont associées à l'inhalation d'air pollué;
  • inhalation d'air appauvri en oxygène.

Symptômes d'hypercapnie:

  • tachycardie cardiaque;
  • insomnie la nuit et la somnolence diurne;
  • étourdissements et maux de tête;
  • nausée et vomissements;
  • augmentation de la pression intracrânienne;
  • haute pression;
  • respiration difficile;
  • douleur thoracique.

L'augmentation rapide du CO2 dans le sang provoque le coma, ce qui entraîne un arrêt cardiaque.

Gravité de l'hypercapnie:

  • Modérée - accompagnée d'euphorie, de transpiration excessive, de rougeur de la peau, de changements dans la respiration, d'augmentation de la pression artérielle, d'insomnie.
  • Profond - caractérisé par une excitabilité accrue du système nerveux, une augmentation de la pression intracrânienne, une acrocyanose de la peau, une respiration superficielle, des difficultés à uriner, une tachycardie.
  • Coma acidotique - aggravé par un manque de conscience et de réflexes, une cyanose prononcée, une basse pression qui, en l'absence de soins médicaux, entraîne la mort.

Hypoxémie

La violation de la saturation en oxygène du sang dans les poumons provoque une hypoxémie. Le principal indicateur utilisé pour déterminer la carence en oxygène est la contrainte partielle. Sa valeur normale ne doit pas être inférieure à quatre-vingt millimètres de mercure.

Les causes de l'hypoxémie peuvent être les suivantes:

  • ventilation réduite dans les alvéoles des poumons, lorsque la teneur en oxygène dans l'air respiratoire est très faible;
  • violation du rapport du volume de ventilation au volume de flux sanguin, qui se produit dans les maladies pulmonaires chroniques;
  • pontage avec modifications de l'appareil circulatoire et sang veineux pénétrant dans l'oreillette gauche;
  • troubles fonctionnels de la membrane capillaire.

L'échange d'oxygène et de dioxyde de carbone se produit dans les poumons et les tissus, mais tous les sites ne fonctionnent pas de manière identique. Par exemple, avec une ventilation normale de certaines zones des poumons, l'apport sanguin est pire et, dans certaines zones, le flux sanguin est excellent, mais ils sont mal ventilés et ne participent pas non plus aux échanges gazeux. Cela conduit à une hypoxémie, associée à une hypercapnie..

Les changements dans le flux sanguin sont dus à des maladies d'autres organes, en particulier le sang.

Ces troubles entraînent également un manque d'oxygène dans le sang:

Symptômes d'hypoxémie:

  • peau bleue avec une forte manifestation de la maladie et pâleur de la peau avec des changements mineurs;
  • tachycardie, lorsque le cœur essaie d'aider le corps à lui fournir de l'oxygène;
  • hypotension;
  • perte de conscience.

Un manque d'oxygène dans le sang provoque des troubles de la mémoire, une diminution de l'attention, de l'insomnie, une fatigue chronique prononcée. L'effet grave de l'hypercapnie et de l'hypoxémie sur le corps humain est dû au rôle spécial des systèmes respiratoire et cardiovasculaire.

Diagnostique

La base du diagnostic est les plaintes du patient, son examen par le médecin traitant et l'analyse des résultats de l'examen.

L'étude de l'état du patient comprend:

  • un test sanguin pour le rapport des gaz, c'est-à-dire une mesure de la quantité d'O2 dans le sang après les procédures de traitement;
  • analyse des électrolytes qui détermine la présence de maladies chroniques dans les poumons;
  • test sanguin général, reflétant la quantité d'hémoglobine;
  • mesure du niveau sanguin à l'aide d'un appareil unique;
  • Rayons X pour exclure les maladies bronchopulmonaires;
  • ECG et échographie du cœur pour détecter des anomalies dans son travail et la présence d'anomalies congénitales.

Traitement

Le traitement de l'hypercapnie et de l'hypoxémie est effectué en parallèle, mais il existe une différence dans les mesures thérapeutiques. Toute prescription de prise de médicaments doit être effectuée par votre médecin. Les experts recommandent des tests de laboratoire pour surveiller la composition du sang lors de la prise de médicaments..

Un traitement adapté aux deux conditions est:

  • l'inhalation d'un mélange de gaz à haute teneur en O2, et parfois en oxygène pur (le schéma thérapeutique est élaboré et contrôlé par le médecin, en tenant compte de l'origine de la maladie);
  • ventilation mécanique, qui est utilisée même dans le coma chez un patient;
  • antibiotiques, bronchodilatateurs, diurétiques;
  • exercices de physiothérapie, massage de la poitrine.

Lors du traitement de l'hypoxie, les causes de son apparition doivent être prises en compte. Les experts recommandent de commencer le traitement en supprimant précisément ces problèmes. L'influence de facteurs négatifs sur le développement de l'hypercapnie et de l'hypoxémie est conseillée pour minimiser.

La prévention

L'hypercapnie et l'hypoxémie sont des maladies assez désagréables pour les humains, donc les règles simples suivantes aideront à prévenir le développement actif:

  • marche tous les jours pendant 2 heures;
  • interdiction de fumer active et passive;
  • diagnostic compétent des maladies cardiaques et pulmonaires;
  • activité physique modérée;
  • régime bien conçu.

Pour prévenir le développement de l'hypercapnie, il est nécessaire de traiter à temps les maladies du système broncho-pulmonaire, qui s'accompagnent d'une insuffisance respiratoire.

La prévention de l'hypercapnie comprend:

  • organisation du fonctionnement ininterrompu de l'équipement pour les plongeurs, les mineurs, les astronautes et d'autres professions liées aux différences de température et de pression;
  • l'entretien des appareils d'anesthésie en parfait état;
  • promenades quotidiennes;
  • aération des pièces, et si nécessaire ventilation supplémentaire.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite