Traitement de l'hypertension

Si la pression artérielle augmente souvent, cela indique le développement d'une maladie cardiovasculaire. Le traitement de l'hypertension doit commencer dès les premiers jours de détection des signes d'hypertension artérielle.

Qu'est-ce que l'hypertension artérielle? Le terme signifie une augmentation persistante de la pression artérielle pendant la systole cardiaque (TAS) au-dessus de 140 mm Hg. Art. et pendant la diastole (DBP) plus de 90 mm Hg.

Il s'agit de la principale condition pathologique du corps, qui crée toutes les conditions nécessaires au développement de troubles dans le travail du muscle cardiaque et de dysfonctionnements neurocirculatoires.

Le terme «hypertension» a été inventé pour la première fois par l'académicien soviétique F.G. Langom. La signification de ce diagnostic a une signification générale avec le terme largement utilisé à l'étranger, «hypertension essentielle» et signifie une augmentation de la pression artérielle au-dessus de la normale sans raison évidente..

Symptômes de pathologie

Les signes d'hypertension artérielle ne peuvent souvent pas être corrigés, ce qui fait de la maladie une menace cachée. L'hypertension persistante se manifeste par des maux de tête, de la fatigue, une compression à l'arrière de la tête et des tempes, des saignements de nez, des nausées.

Classification de l'hypertension artérielle:

Hypertension artériellePression pendant la systolePression pendant la diastole
Hypertension initiale de grade 1.De 140 à 159 mmHg.90-99 mmHg.
Hypertension persistante 2 degrés160-179 mmHg.100-109 mmHg.
Hypertension sévère de grade 3> Ou = 180 mmHg.> Ou = 110 mmHg.
AG isolé> 140DES CONTRE-INDICATIONS SONT DISPONIBLES
CONSULTER VOTRE MÉDECIN NÉCESSAIRE

Auteur de l'article Svetlana Ivanova, médecin généraliste

Classification de l'hypertension

Presque tout le monde connaît l'impact négatif de l'augmentation de la pression sur le corps, mais tout le monde ne juge pas nécessaire de le contrôler et de le garder normal, en le motivant avec sa «pression de travail».

Un mode de vie civilisé a conduit au fait qu'en Russie, 39,2% des hommes et 41,4% des femmes souffrent d'hypertension artérielle (TA). De plus, 37,1 et 58% sont conscients de leur maladie, respectivement, seulement 21,6 et 45,7% sont traités et seulement 5,7 et 17,5% sont traités efficacement..

Cela suggère que nos compatriotes ne sont pas encore habitués à traiter correctement leur santé et à contrôler son état.

Le niveau de pression artérielle est l'un des principaux indicateurs de la santé humaine. Un changement de pression artérielle (augmentation ou diminution) s'accompagne souvent d'un changement de bien-être, ce qui est la raison pour laquelle consulter un médecin.

Les patients se plaignent de:

  • douleurs périodiques et douloureuses dans les zones temporales, frontales et occipitales avec rayonnement vers les orbites, parfois une sensation indépendante de lourdeur dans les orbites ou la tête;
  • une sensation de lourdeur dans la région occipitale;
  • fatigue;
  • inconfort dans le cœur et essoufflement pendant l'effort physique;
  • diminution de la tolérance à l'exercice;
  • variabilité de l'humeur;
  • malaise, surmenage;
  • une sensation de tension intérieure;
  • bruit dans les oreilles;
  • violation de la clarté de la vision, scintillement des "mouches" ou des "reflets" devant les yeux;
  • étourdissements, nausées;
  • palpitations ou sensation de battements cardiaques forts sans rythme rapide;
  • crises d'angine de poitrine;
  • la faiblesse;
  • excitation;
  • transpiration
  • sommeil agité.

Le diagnostic d'hypertension artérielle (AH) est posé lorsque la TA est détectée au-dessus de 140/90 mm Hg. Art. au moins deux fois lors de visites répétées chez le médecin. Pour développer un système unifié d'évaluation du niveau de pression artérielle, une classification a été développée.

Classification de la pression artérielle chez les personnes de plus de 18 ans (WHO-SAG)

Classification de l'hypertension

Articles d'experts médicaux

La base des classifications modernes de l'hypertension artérielle repose sur deux principes de base: le niveau de pression artérielle et les signes de lésions des organes cibles. En 1999.

Classification des niveaux de pression artérielle proposée par l'Organisation mondiale de la santé et la Société internationale d'hypertension, 1999

Pression artérielle systolique, mmHg.

Pression artérielle diastolique, mmHg.

Hypertension systolique isolée

130 mmHg), le développement de complications avec des dommages au cœur, au système nerveux central, aux reins. Les signes de neurorétinopathie, d'insuffisance rénale progressive, d'encéphalopathie hypertensive, d'insuffisance ventriculaire gauche aiguë sont caractéristiques.

Classification de l'hypertension artérielle (avis d'experts de l'Organisation mondiale de la santé et de la Société internationale d'hypertension, 1993 et ​​1996)

Augmentation de la pression artérielle sans signes objectifs de dommages aux organes cibles

Augmentation de la pression artérielle avec des signes objectifs de lésions des organes cibles (hypertrophie ventriculaire gauche, rétrécissement des vaisseaux rétiniens, microalbuminémie ou légère augmentation de la créatinine à 1,2-2,0 mg / dl, plaques athérosclérotiques dans les artères carotide, iliaque et fémorale)

Augmentation de la pression artérielle avec des signes objectifs de lésions des organes cibles et de manifestations cliniques (angine de poitrine, infarctus du myocarde, accident vasculaire cérébral, attaques ischémiques transitoires, encéphalopathie hypertensive, hémorragies ou exsudats avec œdème du disque optique, insuffisance rénale, anévrisme aortique exfoliant)

Classification de l'hypertension artérielle chez les enfants

Chez les enfants et adolescents de plus de 12 ans, on distingue deux degrés d'hypertension artérielle. Si les valeurs de SBP ou de DBP entrent dans différentes catégories, établissez alors un degré plus élevé d'hypertension artérielle. Le degré d'hypertension artérielle est déterminé en cas d'hypertension artérielle nouvellement diagnostiquée et chez les patients ne recevant pas de traitement antihypertenseur.

Le degré d'hypertension artérielle chez les enfants et les adolescents

Les valeurs moyennes de la pression artérielle systolique et / ou de la pression artérielle diastolique issues de trois mesures sont égales ou supérieures aux valeurs du 95e centile, mais inférieures aux valeurs du 99e centile + 5 mm Hg.

Les valeurs moyennes de la pression artérielle systolique et / ou de la pression artérielle diastolique de trois mesures sont égales ou supérieures de plus de 5 mm Hg aux valeurs du 99e centile.

Pour les adolescents de 16 ans et plus, ils utilisent la création d'un groupe à risque selon les critères publiés dans les recommandations des experts de la Société scientifique russe de cardiologie pour le diagnostic, le traitement et la prévention de l'hypertension en 2001. Les critères pour établir un groupe à risque pour l'hypertension artérielle du premier degré sont énumérés ci-dessous..

  • Risque faible - aucun facteur de risque et aucun dommage à l'organe cible.
  • Risque moyen - 1-2 facteurs de risque sans dommages aux organes cibles.
  • Risque élevé - 3 facteurs de risque et plus et / ou dommages aux organes cibles.

Les patients hypertendus de grade II sont à haut risque.

Compte tenu des caractéristiques de l'hypertension artérielle chez les enfants et les adolescents (en relation avec le syndrome de dysfonctionnement autonome, souvent la nature labile de l'hypertension artérielle), un diagnostic d'hypertension ne devrait être établi que chez les adolescents de 16 ans et plus dans l'hypothèse où l'hypertension artérielle primaire persiste pendant 1 an ou plus, ou à un âge plus précoce - en présence de lésions des organes cibles.

Avec l'hypertension de stade I, il n'y a aucun changement dans les organes cibles. Dans l'hypertension de stade II, un ou plusieurs organes cibles sont affectés.

Critères de stratification du risque d'hypertension

Dommages aux organes cibles (hypertension de stade II)

Conditions cliniques associées (concomitantes) (hypertension de stade III)

Facteurs de risque clés:

âge pour les hommes de 55 ans, pour les femmes de 65 ans;

cholestérol supérieur à 6,5 mmol / l;

antécédents familiaux de maladie cardiovasculaire précoce (chez la femme

Types d'hypertension en médecine moderne

Il existe différents types d'hypertension en fonction de l'évolution de la maladie et de son origine. Permettez-moi de vous rappeler que l'hypertension est une augmentation persistante à long terme de la pression artérielle supérieure à 140/90 mm Hg. Il s'agit d'une maladie qui se déroule parfois cachée. Et maintenant, l'hypertension est beaucoup plus jeune et fait très mal aux très jeunes. Par conséquent, il est logique que si vous rencontrez une fois le problème de l'hypertension artérielle, il est préférable de le mesurer périodiquement. Vous pouvez ensuite exclure ou confirmer le diagnostic. L'ignorance et le manque de contrôle menacent des conséquences très graves. Les complications de l'hypertension sont les crises cardiaques, les accidents vasculaires cérébraux, les maladies rénales et les troubles visuels. Par conséquent, il est très important de ne pas laisser ces moments dériver.

La plupart des complications de l'hypertension à l'avenir, si vous ne prenez pas de traitement approprié, se développent rapidement et entraînent de tristes conséquences.
Pour commencer, découvrons avec vous quel type de pression il s'agit, où il appuie et pourquoi il est mesuré en deux chiffres.

La pression artérielle est la force avec laquelle le sang agit sur les parois des vaisseaux sanguins. Vous savez sûrement déjà qu'il existe une pression systolique et diastolique.

La pression systolique est la force avec laquelle le sang exerce une pression sur la paroi au moment de la contraction maximale du cœur. Et diastolique est la pression du sang sur les parois lorsque le cœur est aussi détendu que possible.
Imaginez que vos vaisseaux soient des tubes creux ou des tuyaux à travers lesquels le fluide s'écoule. Vous avez donc pris en main ce tuyau raccordé au robinet et pressé. En conséquence, l'eau va pulvériser dans toutes les directions et la pression augmentera plusieurs fois. La même situation se produit dans notre corps. Si les vaisseaux sont comprimés, le flux sanguin augmente et la pression dans les vaisseaux augmente. Il est également logique que si nous lâchons le tuyau, la pression se normalisera.

Ainsi, de nombreux médicaments antihypertenseurs agissent. Ils rendent le vaisseau "relax".


Les vaisseaux de notre corps sont les mêmes muscles. Vous pouvez étirer vos biceps et le détendre avec un effort de volonté. Mais avec les navires, cette astuce ne fonctionnera pas. Généralement, leur contraction et leur relaxation sont directement contrôlées par le cerveau, sans nos efforts mentaux..

Les hormones et le cholestérol jouent un rôle important à cet égard. Lorsqu'un ou plusieurs systèmes de commande tombent en panne, la pression commence à augmenter. Un exemple de perturbation hormonale peut être la production de grandes quantités de cortisol et d'ACTH (hormone adrénocorticotrope). Il peut également s'agir d'un grand nombre de plaques de cholestérol qui rétrécissent la lumière du vaisseau, ce qui accélère la circulation sanguine. En conséquence, le corps lui-même ne peut pas contrôler correctement le tonus vasculaire nécessaire. Et à cause de cela, des problèmes surviennent.

Ainsi, il devient clair que l'hypertension artérielle (ou hypertension) est une condition dans laquelle la pression systolique est égale ou supérieure à 140 mm Hg et la diastolique est égale ou supérieure à 90 mm Hg. (millimètres de mercure).
Ces chiffres sont reconnus dans le monde entier et sont déjà des indicateurs pour le diagnostic de "l'hypertension" ou tout simplement - AH.

Donc, pour connaître l'ennemi en personne, vous devez bien l'étudier.

Types d'hypertension et sa classification

Tout d'abord, l'hypertension artérielle peut avoir une origine différente. À cet égard, deux types sont distingués - l'hypertension artérielle primaire et secondaire.

Vous êtes probablement hypertonique si:
Vous souffrez de maux de tête fréquents et sévères.
2) Vous vous sentez nauséeux à l'improviste, même si vous savez que vous n'avez rien mangé nocif, gras, etc..
3) Vous avez les yeux rouges, bien que vous ne restiez pas longtemps assis devant l'ordinateur;
4) Vous avez une rougeur de la peau.
5) Vous avez commencé à remarquer des douleurs fréquentes derrière votre sternum (parfois cette douleur donne sous l'omoplate).
6) vous avez un essoufflement.

Dans tous ces cas, il est recommandé de mesurer périodiquement la pression artérielle à l'aide d'un tonomètre. Si vous constatez que les chiffres que l'appareil vous montre lorsque vous êtes au repos dépassent 140/90, vous devez alors consulter un médecin. Pour plus de commodité, téléchargez le journal de surveillance de la pression et remplissez-le après chaque mesure.

Hypertension primaire ou essentielle

Il s'agit d'un type d'hypertension, dans lequel son développement se produit indépendamment, sans l'influence d'autres maladies concomitantes. Il s'agit de la forme d'hypertension la plus courante. Sur les dix patients hypertendus, neuf ont dans leur diagnostic une hypertension précisément essentielle. Le plus souvent, il se développe chez les personnes après 35 à 40 ans. Les raisons du développement de l'hypertension essentielle sont inconnues, mais les facteurs de risque connus peuvent déclencher le développement de la maladie et sa progression. Les facteurs de développement les plus courants sont le tabagisme, la consommation excessive d'alcool, le surpoids, l'hypercholestérolémie, le diabète sucré, l'hérédité, le stress prolongé, la consommation excessive de sel.

Les principaux symptômes de l'hypertension primaire sont: des maux de tête fréquents, généralement dans la partie occipitale de la tête, un gonflement excessif et une augmentation stable de la pression artérielle au-dessus de 140/90.

Il existe deux types d'hypertension essentielle:
1. Hypertension bénigne - caractérisée en ce que l'augmentation de la pression est facilement contrôlée par les médicaments. Il se caractérise par de faibles augmentations de pression..
2. Hypertension artérielle maligne - caractérisée par une augmentation persistante de la pression artérielle à des chiffres élevés, mal contrôlée par les médicaments. Très souvent avec une hypertension artérielle maligne, des dommages aux organes cibles se produisent.
Il existe une autre classification de l'hypertension essentielle en fonction des symptômes et de la nature des lésions vasculaires..

Hypertension artérielle hyperadrénergique

Pour une raison quelconque, il est généralement admis que l'hypertension est une maladie des personnes âgées, mais ce n'est pas le cas. Chaque année, le pourcentage d'hypertension détecté chez les jeunes augmente. Ainsi, par exemple, la forme hyperadrénergique est caractéristique des patients plus jeunes. Sur la centaine de patients souffrant d'hypertension essentielle, elle survient chez environ 10%. L'hypertension artérielle hypertadrénergique est caractérisée par des niveaux accrus d'adrénaline et de noradrénaline dans le sang en raison de l'activité accrue du système nerveux sympathique.

Les symptômes typiques sont: une augmentation à court terme du volume infime de sang, des maux de tête lancinants, une sensation d'anxiété et de frissons, une accélération du pouls au repos.

Forme d'hyporénine d'hypertension essentielle

Elle affecte généralement les personnes âgées. Très souvent, il affecte les femmes ménopausées. Cela est dû au fait que l'activité de la rénine pendant cette période est considérablement réduite, mais le niveau de l'hormone aldostérone augmente. Les patients présentent des symptômes caractéristiques. En plus d'une pression accrue, il y a un gonflement important des paupières et du visage, ainsi que des bras et des jambes. Très souvent, cela se remarque lorsque vous mangez des aliments salés ou prenez beaucoup de liquides..

Forme d'hyperrénine d'hypertension artérielle essentielle

On le trouve le plus souvent chez les hommes. Elle est caractéristique d'un patient sur deux chez qui l'hypertension artérielle essentielle a été déterminée. Ce type d'hypertension se caractérise en ce que les chiffres de la pression artérielle augmentent très significativement - jusqu'à 230/130 mm RT. Art., Et parfois plus. Cette forme d'hypertension progresse de manière agressive. Organes très souvent affectés - la cible, le plus souvent les organes de la vision.

Degrés d'hypertension artérielle (primaire)

Classification de l'Organisation mondiale de la santé.

L'hypertension artérielle du degré I (forme légère) est caractérisée par une augmentation de la pression artérielle de 140/90 à 159/99 mm Hg. À ce stade de la maladie, des pointes de pression sont généralement observées, la probabilité d'une crise hypertensive n'est pas élevée et aucun dommage aux organes cibles n'a encore été détecté. C'est le stade initial de la maladie. Très souvent, à ce stade, les gens essaient de corriger eux-mêmes la pression à l'aide de conseils extérieurs, au lieu d'aller chez le médecin. Cela conduit au fait que la maladie progresse et que l'état de la personne s'aggrave. Si vous consultez immédiatement un médecin à ce stade, vous pouvez parfois ajuster la pression avec des régimes et un minimum de médicaments antihypertenseurs.

Si la maladie n'est pas contrôlée, elle se développe très souvent en hypertension artérielle de grade II ou en stade modéré. La plage de haute pression pour cette étape commence à 160/100 et jusqu'à 179/109 mm Hg.

Le degré suivant est le degré III d'hypertension artérielle. On l'appelle déjà un degré sévère, car les chiffres de pression sont élevés à partir de 180/110 mm Hg. et plus haut. Presque toujours à ce niveau, il y a déjà une défaite des organes cibles.

Stades d'hypertension artérielle selon le cours

Les étapes sont attribuées en fonction du degré de dommages aux organes cibles.

Avec une pression accrue constante, des dommages à certains organes sont caractéristiques. Ils sont appelés organes cibles. Habituellement, ce sont le cerveau, le cœur, les reins et les yeux, plus précisément les vaisseaux qui les alimentent.

Au premier stade de l'hypertension artérielle, les lésions vasculaires ne sont pas notées, donc les organes cibles ne sont pas encore affectés.

Au deuxième stade, des changements fonctionnels dans certains organes cibles sont constatés, mais jusqu'à présent, un seul organe est souvent affecté. Parfois, ces changements sont réversibles, surtout si des soins intensifs compétents sont prescrits. Par exemple, en cas d'hypertrophie ventriculaire gauche, les inhibiteurs de l'ECA (ramipril ou périndopril) ou certains sartans sont recommandés. Ces médicaments réduiront le remodelage du myocarde et aideront à restaurer la géométrie cardiaque, ce qui améliore considérablement sa fonction..

La troisième étape est caractérisée par le fait que trois organes cibles ou plus sont affectés. Très souvent, les changements sont déjà irréversibles et nécessitent des soins intensifs.

Hypertension secondaire

L'hypertension secondaire se produit en raison d'une violation des actions des organes et des systèmes qui aident à réguler activement et correctement la pression artérielle. Habituellement, cette forme d'hypertension survient chez les personnes après 35 à 40 ans. Dans la population, elle survient approximativement dans le rapport d'un à dix patients hypertendus.

Les principales raisons du développement de l'hypertension secondaire.
1. Hypertension artérielle rénale. Elle survient généralement à la suite de lésions polykystiques des reins, d'une maladie rénale inflammatoire purulente, de complications de la néphropathie diabétique..
2. La forme endocrine. Elle peut survenir en raison de dommages aux glandes surrénales (formation de phéochromocytome), ainsi qu'en raison d'un mauvais fonctionnement de la glande thyroïde.
3. Hypertension artérielle médicinale. Ils sont généralement associés à des médicaments et à des effets secondaires..
4. Hypertension résultant d'une violation de l'approvisionnement en sang du muscle cardiaque ou d'une violation de l'intégrité fonctionnelle des vaisseaux d'approvisionnement.
5. Hypertension artérielle qui survient en raison d'une lésion ou d'une maladie du système nerveux central.

Considérez ces types d'hypertension plus en détail..

Hypertension rénale

Ce type d'hypertension se développe le plus souvent à la suite de dommages aux tissus des reins et des vaisseaux qui les alimentent. Il peut y avoir plusieurs causes. Ceci est généralement la conséquence de maladies septiques, inflammatoires et purulentes sévères affectant les reins. L'athérosclérose des artères rénales, d'autres anomalies du développement vasculaire et d'autres maladies qui contribuent à la défaite du système alimentant cet organe en sang peuvent être une autre cause d'insuffisance rénale et de lésions de leurs principaux vaisseaux..

Les principaux symptômes sont des manifestations typiques de l'hypertension, telles que des étourdissements, des nausées, un essoufflement, des palpitations (tachycardie), des douleurs thoraciques. Mais en plus de cela, les symptômes caractéristiques des maladies rénales se manifestent en parallèle, à savoir une sensation de soif, des douleurs dans la région lombaire, des mictions fréquentes, des frissons et une élévation périodique de la température.

La vitesse et le degré de développement de ce type d'hypertension artérielle dépendent du degré de lésion du vaisseau ou du tissu rénal.

La cause de l'hypertension rénale détermine son type:
1. Si le tissu rénal est affecté, il s'agit d'une forme rénoparenchymateuse..
2. Si les vaisseaux principaux des reins sont affectés, cette forme est appelée rénovasculaire ou vasorénale.
3. Si l'hypertension se développe à la suite de lésions complexes des tissus et des vaisseaux sanguins, cette forme d'hypertension rénale sera appelée mixte.

Les complications les plus courantes de l'évolution rénale de l'hypertension artérielle sont l'insuffisance cardiaque, l'insuffisance rénale, les perturbations de l'apport sanguin au cerveau et les perturbations de l'apport de la rétine..

Il convient de noter que la forme rénale de l'hypertension artérielle se prête très mal à la correction médicamenteuse. Une thérapie complexe est généralement prescrite pour maintenir la fonction rénale et réduire la pression, tout en essayant de choisir un complexe de médicaments qui minimise la charge sur le système urinaire affecté..

Forme endocrinienne d'hypertension

La forme endocrinienne se caractérise par une longue évolution latente et une longue période de diagnostic. En règle générale, la forme endocrinienne de l'hypertension provoque le développement des maladies suivantes:

1. Une tumeur qui se produit dans la médullosurrénale et provoque une libération incontrôlée d'adrénaline et de noradrénaline dans la circulation sanguine, ce qui entraîne une augmentation brusque et non systématique de la pression. Une telle tumeur est appelée phéochromocytome. Les symptômes comprennent des tremblements, de la transpiration et une pression artérielle très élevée qui sont très mal contrôlés.

2. Maladie d'Itsenko-Cushing. Cette maladie se caractérise par une production excessive d'hormones du cortex surrénalien. L'hypertension artérielle est l'un des signes du développement de la maladie. En parallèle, les symptômes suivants se produisent: obésité abdominale (dépôt de graisse sur la poitrine, l'abdomen, le dos), irrégularités menstruelles chez la femme et diminution de la libido chez l'homme, diminution du tonus musculaire, fragilité osseuse, altération de la résistance à l'insuline et prédisposition au diabète.

3. Troubles thyroïdiens, comme l'hyper- ou l'hypothyroïdie.

Très souvent, les manifestations d'hypertension artérielle primaire et endocrinienne secondaire sont très similaires. Mais, en plus de la manifestation typique de l'hypertension artérielle et des chiffres de pression élevés et mal réduits, des signes typiques de pathologie secondaire apparaissent également.

Les principales manifestations des troubles endocriniens sont l'obésité, les tumeurs dans la cavité péritonéale, les attaques de panique, la diminution du tonus musculaire et les troubles de la miction.

Un traitement complet est également prescrit: il contribue à abaisser la tension artérielle et affecte la pathologie endocrinienne. Les antihypertenseurs sont sélectionnés de manière à être métaboliquement neutres. Parfois, une intervention chirurgicale ou d'autres traitements sont nécessaires pour corriger une maladie endocrinienne.

Forme posologique d'hypertension

(autrement appelé iatrogène)

Cette forme d'hypertension artérielle survient à la suite de la prise de certains médicaments. Le plus souvent, le développement de l'hypertension iatrogène est causé par l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (analgésiques), l'utilisation de médicaments hormonaux (contraceptifs oraux), certains médicaments pour le traitement de l'asthme bronchique, des antidépresseurs et d'autres.

En règle générale, l'hypertension est un effet secondaire et disparaît presque toujours après le remplacement du médicament..
Tout traitement est réduit à l'abolition d'un médicament qui provoque une montée en pression. Dans les cas où l'abolition de ces médicaments est impossible et leur administration est vitale, une correction avec des antihypertenseurs est utilisée.

hypertension artérielle hémodynamique

Ce type d'hypertension artérielle se développe à la suite de lésions vasculaires, d'une perturbation de l'appareil valvulaire du cœur ou des fonctions myocardiques. Le résultat est une violation du flux sanguin systémique.

Ces causes peuvent inclure la coarctation de l'aorte, l'artériosclérose, l'insuffisance valvulaire aortique.

La coarctation de l'aorte est le plus souvent une maladie congénitale caractérisée par le fait que le haut du corps se développe plus activement que le bas. À la suite de ce processus, l'approvisionnement en sang est redistribué et les vaisseaux sanguins peuvent déborder.

L'athérosclérose est une maladie acquise qui survient le plus souvent à un âge avancé. Elle est associée au blocage progressif des vaisseaux sanguins par les plaques athérosclérotiques. Très souvent, à la suite d'une telle lésion, la pression systolique augmente plus que la pression diastolique, les vaisseaux ont des parois dures, donc la pression cardiaque est également augmentée.

L'insuffisance valvulaire aortique se produit généralement en raison de dommages causés à l'organisme par diverses infections (syphilis, rhumatisme articulaire aigu).

hypertension neurogène

Les principales raisons du développement de ce type d'hypertension artérielle peuvent être des tumeurs cérébrales, une encéphalite, une ischémie cérébrale ou médullaire, ainsi que des micro-AVC.

L'évolution de ce type d'hypertension artérielle se caractérise par des maux de tête sévères, même avec une légère augmentation de la pression, des vomissements, des convulsions. La fréquence des crises hypertensives est notée..

Le traitement de l'hypertension neurogène secondaire doit nécessairement inclure l'utilisation de médicaments antihypertenseurs. Parfois, des situations sont possibles lorsque, après une restauration complète du système nerveux central, l'hypertension artérielle disparaît complètement.

Certains types d'hypertension artérielle

Il existe des types d'hypertension artérielle qui ne peuvent être attribués à aucune des classifications ci-dessus.
Ceux-ci inclus:
1. Hypertension de la blouse blanche.
2. Hypertension artérielle réfractaire.
3. Hypertension artérielle isolée.

Hypertension de la blouse blanche

Ce terme est décrypté tout simplement - il s'agit d'une augmentation de la pression artérielle causée par une rencontre avec un médecin. La principale cause de ce syndrome est initialement le stress..

Nous tous, étant venus à la consultation du médecin (même si ce n'est pas un dentiste, mais un thérapeute ordinaire) sommes inquiets. Tout le monde est tourmenté par des doutes sur le succès des tests, s'il sera en mesure de se rendre au travail, agacé par des gens qui tentent de faire la queue. Ainsi, vous êtes dans un état qui ne peut en aucun cas être qualifié de calme et de paisible. Certaines personnes sont totalement incapables de faire face à leurs émotions dans de tels cas. Par conséquent, au rendez-vous chez le médecin, des situations se produisent lorsque les chiffres de la pression augmentent très fortement. Bien que mesurant la pression à la maison, vous avez vu sur le tonomètre des indicateurs pas si terribles ou absolument normaux.

Une telle augmentation de la pression au rendez-vous chez le médecin est appelée "hypertension de la blouse blanche".

Cette situation n'est pas si terrible, car on suppose que ce ne sont que des augmentations de pression temporaires. Et, très probablement, cela ne conduira pas à des événements mortels. Mais cela peut interférer avec le diagnostic correct..

De plus, en conséquence, on peut vous prescrire des doses de médicaments beaucoup plus élevées que celles dont vous avez besoin. Mais, néanmoins, il faut tenir compte du fait que même les coups de bélier à court terme sont la première cloche. Il est probable que si une telle situation est laissée au hasard, tout cela peut se transformer en hypertension artérielle persistante. La probabilité d'un tel développement selon les statistiques atteint 75%.

Si vous avez un ou plusieurs facteurs de risque d'hypertension, vous devez certainement être plus attentif à votre santé..

Les facteurs de risque comprennent:
-Diabète;
-obésité;
-troubles ischémiques;
-fumeur;
- antécédents familiaux de maladie cardiovasculaire;
- taux de cholestérol élevé.

Si vous avez un ou plusieurs facteurs de risque, vous devez en informer votre médecin et tenir un journal de pression pendant au moins une semaine. Après avoir fourni au médecin les numéros de maison corrects pour la pression artérielle. Dans ce cas, vous devez adopter une attitude très responsable envers la procédure de mesure de la pression. Dans notre vie, il existe de nombreuses situations dans lesquelles la pression peut sauter - excitation, stress, activité physique.

Mais si votre corps est normal, une augmentation constante de la pression, nécessitant un contrôle, ne se produit pas. Ces points doivent être rappelés lors de la mesure de la pression à la maison et au cabinet du médecin. Si vous vous êtes soudainement récemment engagé activement dans le nettoyage, sauté avec un chiffon, souvent accroupi ou descendu les escaliers d'un bureau à l'autre dans la clinique, vous ne devriez pas mesurer immédiatement la pression. Ce sera sûrement élevé pour vous. Il en va de même pour boire du café et des boissons fortes..

La thérapie la plus courante pour l'hypertension de la blouse blanche consiste à prescrire des sédatifs à base de plantes ou synthétiques, des antidépresseurs ou des psychotropes présentant des pathologies parallèles plus graves..

Hypertension artérielle réfractaire

Ce type d'hypertension est également appelé hypertension artérielle résistante. Le critère pour sa détermination est l'impossibilité d'abaisser la pression artérielle aux nombres cibles (140/90 ou 130/90 chez les personnes atteintes de diabète) même avec la nomination de trois médicaments antihypertenseurs de différentes classes, dont l'un est un diurétique.

Les données sur la prévalence de ce type d'hypertension artérielle sont différentes: quelqu'un dit que seulement 1-2 personnes sur 100 souffrent de cette maladie, et quelqu'un dit qu'elle se trouve chez presque un patient sur deux qui a atteint l'âge de 60 ans ans. Mais ils suggèrent tous qu'avec l'augmentation de l'espérance de vie, le nombre de patients souffrant d'hypertension résistante augmentera dans la pratique d'un médecin.

Il ne faut pas oublier qu'il existe également le concept d'hypertension artérielle pseudo-résistante. Ce concept est né du diagnostic d'hypertension résistante chez les patients à la suite d'un certain nombre d'erreurs..

Ces erreurs incluent:
1) Mesure incorrecte de la pression artérielle.
2) Non-respect des médicaments prescrits par un médecin, refus de les prendre, effets secondaires, etc..
3) Prescription inappropriée de médicaments.
4) Non-respect des recommandations du médecin relatives à un changement de style de vie du patient.
Les principales causes d'hypertension résistante véritable sont l'hypertension secondaire non détectée..

Hypertension systolique isolée

L'hypertension systolique isolée est distincte de tous, bien qu'elle ait récemment été attribuée à la forme d'hypertension artérielle essentielle ou primaire. Il se caractérise uniquement par une augmentation de la pression systolique..

Selon la définition de l'Organisation mondiale de la santé, l'hypertension artérielle isolée est considérée comme une hypertension artérielle, dans laquelle la pression artérielle systolique augmente de plus de 140 mm RT. Art.et pression diastolique inférieure à 90 mm RT. st.

Une hypertension isolée survient dans la population de chaque seconde sur dix patients. Le plus souvent, elle survient chez les patients après 60 ans, et avec l'âge, le nombre de cas d'hypertension artérielle isolée augmente. Le développement de l'hypertension systolique isolée dépend des paramètres hémodynamiques et de l'état fonctionnel des vaisseaux.

Il existe des formes primaires et secondaires d'hypertension systolique isolée:

Les mécanismes de développement de la forme primaire d'hypertension artérielle n'ont pas été établis.

La forme secondaire est le plus souvent causée par une augmentation du débit cardiaque ou une athérosclérose sévère des principaux vaisseaux cardiaques.

À l'heure actuelle, une grande attention est accordée au problème de l'hypertension systolique isolée, car il s'agit d'un facteur important dans le développement de complications cardiovasculaires. Une forte augmentation de la pression systolique augmente également considérablement la mortalité, contrairement à une augmentation de la pression diastolique..

L'hypertension systolique isolée résiste assez bien aux traitements antihypertenseurs et nécessite une approche intégrée du traitement. Les médicaments combinés avec l'amlodipine, un inhibiteur calcique, se sont donc révélés très efficaces à cet égard..

D'une manière ou d'une autre, tout type d'hypertension artérielle nécessite une approche compétente du traitement et de la correction du mode de vie du patient. Le manque de thérapie et de contrôle des maladies entraîne presque toujours des conséquences fatales.

Hypertension artérielle - qu'est-ce que c'est, quoi et comment traiter la pathologie?

Les médecins diagnostiquent «l'hypertension» une personne sur deux. Aujourd'hui, l'hypertension n'a pas d'âge. L'hypertension artérielle est également affectée par les jeunes et les personnes âgées, parfois elle survient dans l'enfance. Par conséquent, les médecins recherchent constamment de nouvelles façons de lutter contre la maladie insidieuse afin de réduire la mortalité due aux complications qu'elle entraîne aux stades avancés. Afin de détecter l'hypertension à temps, vous devez surveiller attentivement votre état de santé, vous écouter, détecter tout changement qui se produit dans le corps. Un traitement en temps opportun est la clé d'une longue vie sans pilules.

Quelle est cette maladie

L'hypertension artérielle, ou hypertension, est une augmentation de la pression artérielle à des valeurs élevées qui dépassent les valeurs normales.

La pression artérielle est mesurée de deux manières: la valeur supérieure et la valeur inférieure:

  • la valeur supérieure est un indicateur systolique, elle détermine le niveau de pression au moment de la compression du muscle cardiaque, lorsque le sang est poussé hors de l'artère avec force;
  • la valeur inférieure est un indicateur diastolique, elle détermine la pression artérielle à un moment où le cœur est dans un état détendu, l'indicateur indique l'état des vaisseaux périphériques.

La pression chez une personne en bonne santé change constamment: après le sommeil, elle est légèrement réduite, pendant la journée, elle augmente, avant de se coucher, elle diminue à nouveau. Ce sont des processus naturels qui ne nécessitent pas de thérapie. La pression affecte l'âge: plus la personne est âgée, plus les valeurs normales sont élevées. Il existe des normes selon lesquelles les médecins sont guidés dans le diagnostic de l'hypertension artérielle. Ils sont issus d'années de recherche complexe et sont appliqués dans le monde entier..

La valeur normale moyenne à un jeune âge est de 120 sur 80 mm. Hg. Art. Avec l'âge, la norme monte et atteint 135 sur 85 mm. Hg. Art. La raison de contacter un médecin sera une augmentation régulière des indicateurs de plus de 140/90 mm. Hg. st.

Avec l'hypertension artérielle, la pression reste stable la plupart du temps, les valeurs normales sont rarement observées. Plus le degré d'hypertension est élevé, plus les symptômes et les complications seront graves, il est donc important d'identifier l'hypertension artérielle à un stade précoce lorsqu'un traitement sans médicament est possible.

Symptômes de pathologie

Les symptômes de l'hypertension chez les adultes ne peuvent apparaître qu'au deuxième ou au troisième stade. L'hypertension est souvent asymptomatique, il est donc difficile à diagnostiquer à un stade précoce..

L'hypertension artérielle se manifeste par un certain nombre de signes caractéristiques:

  • étourdissements, lourdeur, pincement des yeux;
  • douleurs occipitales, douleurs lancinantes dans les tempes et le lobe frontal;
  • lancinante dans la tête;
  • l'apparition de taches noires devant les yeux;
  • acouphène;
  • hyperémie;
  • gonflement
  • paresthésie;
  • bâillonnement;
  • hyperhidrose;
  • frissons;
  • anxiété sans cause, tension;
  • nervosité;
  • déficience de mémoire;
  • diminution de l'activité physique, mauvaise performance;
  • battement de coeur.

Causes et facteurs de risque

Les causes de l'hypertension artérielle peuvent être externes et internes. Facteurs de risque clés:

  • sexe: les hommes de 35 à 50 ans souffrent d'hypertension plus souvent que les femmes;
  • ménopause: chez la femme, le risque de développer une hypertension augmente pendant la ménopause;
  • âge: plus la personne est âgée, plus la probabilité d'hypertension artérielle est élevée, car les parois des vaisseaux perdent de leur élasticité, la résistance diminue, la pression augmente;
  • prédisposition héréditaire: le risque de développer une hypertension augmente en présence de patients chez les proches en première et deuxième lignes;
  • conséquences de l'influence d'un stress prolongé: avec des chocs nerveux sévères, des problèmes, une surcharge mentale, pendant le stress, beaucoup d'adrénaline pénètre dans la circulation sanguine, ce qui augmente le rythme cardiaque et augmente le volume de sang en circulation, ce qui entraîne une augmentation de la pression;
  • alcool: la consommation régulière de boissons alcoolisées de toute concentration entraîne une augmentation annuelle de 5 unités;
  • tabagisme: le tabac et la nicotine provoquent des spasmes des vaisseaux sanguins, ils s'amincissent, perdent de leur élasticité, des plaques apparaissent, la pression monte;
  • athérosclérose: le tabagisme et le cholestérol réduisent l'élasticité des vaisseaux sanguins, les plaques interfèrent avec le flux sanguin normal, la lumière vasculaire se rétrécit, ce qui entraîne une augmentation des indicateurs;
  • apport excessif en sel: le sel en grande quantité nuit au travail du cœur et des vaisseaux sanguins, un excès provoque un vasospasme, retient l'eau et affecte les indicateurs de pression;
  • embonpoint: 1 kg d'embonpoint donne plus 2 points d'hypertension;
  • mode de vie sédentaire: le manque d'activité physique augmente de 50% la probabilité de développer une hypertension.

Étapes de l'hypertension

Avant de prescrire un traitement pour l'hypertension, les médecins déterminent le stade et les facteurs de risque. Les degrés d'hypertension montrent à quel point votre corps a souffert d'hypertension artérielle..

Hypertension au 1er degré

Le stade initial de l'hypertension, dans lequel il n'y a pas de violations dans le travail des organes internes. La pression augmente périodiquement, pour normaliser, vous n'avez rien à faire, car après 2-3 heures, elle revient elle-même à des valeurs normales. Avec une augmentation des indicateurs, une légère douleur dans la tête, insomnie, surmenage.

Avec une hypertension légère du 1er degré, les indicateurs de pression sont de 140 à 159 pour 90 à 99 unités.

Hypertension 2 degrés

Le degré moyen de maladie dans lequel des dommages aux organes internes sont possibles:

  • violation de la circulation coronaire;
  • l'apparition de plaques athérosclérotiques;
  • une augmentation de la masse myocardique ventriculaire gauche;
  • altération de la fonction rénale;
  • angiospasme.

Les indicateurs de pression augmentent la plupart du temps et atteignent 160-179 mm. Hg. Art. 100-109 mm. Hg. st.

AG 3 degrés

Le degré extrême de la maladie, dans lequel les troubles affectent la plupart des organes et des tissus:

  • cœur et vaisseaux sanguins: insuffisance cardiaque, angine de poitrine, crise cardiaque, sténose artérielle, anévrisme aortique stratifié;
  • organes de vision: œdème papillaire, hémorragie;
  • cerveau: crise ischémique de transit, troubles circulatoires aigus, démence vasculaire, encéphalopathie hypertensive;
  • rein: altération de la fonction rénale.

Au troisième stade de l'hypertension, il existe un risque de décès. Au troisième degré, la pression augmente constamment et atteint 180 sur 110 mm. Hg. st.

Classification de l'hypertension

Le degré de risque d'hypertension est calculé non seulement par stade, mais aussi par espèce. Les espèces sont classées selon la pathogenèse de l'hypertension.

Primaire

L'étiologie et les facteurs provoquant le développement de l'hypertension artérielle ne sont pas entièrement définis. Cette forme d'hypertension survient chez 95% des personnes souffrant d'hypertension artérielle. Le principal provocateur de l'apparition de l'hypertension primaire est une prédisposition génétique.

L'hypertension artérielle primaire est divisée en 3 types.

Hyperadrénergique

Une augmentation de la pression est déclenchée par une production excessive d'adrénaline et de noradrénaline. Cette condition est typique pour 15% des patients souffrant d'hypertension primaire..

Signes d'hypertension artérielle:

  • pâleur ou rougeur du visage;
  • lancinante dans la tête;
  • frissons;
  • anxiété accrue.

Le pouls au repos est de 90 à 95 battements par minute. En l'absence de thérapie conduit à une crise hypertensive.

Hyporénine

Une forme d'hypertension caractéristique des personnes âgées. Elle est causée par une augmentation de l'aldostérone, ce qui entraîne un retard dans le sodium et empêche l'élimination de l'eau du corps. Avec cette forme d'hypertension, le patient développe un gonflement grave du visage, les symptômes sont similaires à des signes d'insuffisance rénale. Il est conseillé aux patients de renoncer au sel et à la consommation excessive d'alcool..

Hyperrenin

Hypertension qui se développe rapidement. Elle survient dans 15 à 20% des cas, les hommes étant plus sensibles. L'hypertension est difficile, la pression saute au hasard et peut atteindre des valeurs critiques.

  • vertiges;
  • douleur intense dans la tête;
  • bâillonnement.

Si elle n'est pas traitée, elle peut entraîner des lésions athérosclérotiques des vaisseaux des reins..

Secondaire

Hypertension artérielle symptomatique, causée par des pathologies et des troubles des organes internes et des systèmes vitaux. La cause peut être facilement déterminée après un examen et un diagnostic approfondis. Une augmentation de la pression artérielle sera une conséquence du développement d'une autre maladie dans le corps. Si vous sauvez une personne de cette maladie, la pression reviendra à la normale. L'hypertension artérielle secondaire est divisée en cinq types.

Rénovasculaire

Le rétrécissement des vaisseaux des reins entraîne des troubles circulatoires, ce qui entraîne une augmentation persistante de la pression.

Causes de l'hypertension rénale:

  • lésion athérosclérotique de l'aorte abdominale;
  • plaques athérosclérotiques dans les vaisseaux des reins;
  • inflammation des parois des vaisseaux des reins;
  • thrombose;
  • blessure;
  • l'apparition de néoplasmes dans les reins;
  • dysplasie congénitale de l'artère rénale;
  • néphrite glomérulaire;
  • dystrophie amyloïde;
  • pyélonéphrite des reins.

Avec l'hypertension secondaire rénale, le patient peut ne pas avoir de manifestations externes. Il se sent bien, l'hypertension artérielle n'interfère pas avec le mode de vie habituel, n'affecte pas l'activité physique ni le sommeil. Une caractéristique de ce type d'hypertension est qu'une légère douleur au bas du dos apparaît avant la poussée de pression.

L'hypertension rénovasculaire est difficile à guérir, car il est nécessaire de débarrasser le patient de la maladie sous-jacente.

Endocrine

Hypertension provoquée par des anomalies du système endocrinien. Les causes du développement de la maladie comprennent:

  • tumeur du tissu de la glande surrénale: conduit à une forme sévère d'hypertension, qui s'accompagne d'une forte augmentation de la pression, d'une vision trouble, de fortes douleurs dans la tête, de fréquents battements cardiaques;
  • aldostérome: entraîne une altération de la fonction rénale et une augmentation persistante de la pression artérielle, qui s'accompagne de douleurs intenses à la tête, de paresthésies, de perte de force;
  • syndrome d'hypercorticisme.

Hémodynamique

Elle survient avec une insuffisance cardiaque sévère ou un rétrécissement aortique partiel congénital. La pression au-dessus de la section de rétrécissement sera élevée, et en dessous - réduite.

Neurogène

Hypertension provoquée par l'athérosclérose du cerveau, néoplasmes dans le cerveau, inflammation du cerveau, dégénérescence des tissus cérébraux.

Médicinal

La prise d'un certain nombre de médicaments peut provoquer une augmentation des indicateurs de pression et provoquer un type secondaire d'hypertension artérielle. Il apparaît en raison d'une mauvaise prescription de médicaments, d'une posologie erronée ou de la durée du traitement. L'hypertension peut être évitée si vous suivez les recommandations du médecin lorsque vous prenez des pilules et ne vous auto-méditez pas.

Essentiel

La seule manifestation de cette forme d'hypertension est une augmentation persistante de la pression artérielle pendant une longue période. Les médecins diagnostiquent l'hypertension artérielle essentielle si le patient n'a pas d'hypertension secondaire.

La maladie est causée par des troubles internes qui affectent le tonus vasculaire, provoquant des crampes et une augmentation des valeurs hypertoniques. En l'absence de traitement, l'athérosclérose se développe, la structure des vaisseaux sanguins est perturbée, des pathologies du travail du cœur apparaissent. Étape finale - épuisement de la fonction rénale dépressive.

Pulmonaire

Une forme rare d'hypertension, provoquée par une augmentation de la pression dans les vaisseaux pulmonaires. Ces vaisseaux relient les poumons au muscle cardiaque. Dans les artères, le sang s'écoule du ventricule droit du cœur dans les petits vaisseaux pulmonaires. Dans les poumons, le sang est enrichi en oxygène et envoyé au ventricule gauche du cœur. Du ventricule gauche, le sang est distribué à tous les organes et tissus.

Avec l'hypertension artérielle pulmonaire, le sang ne peut pas circuler librement dans les artères en raison du rétrécissement, de l'épaississement et du gonflement des parois des vaisseaux sanguins, de l'apparition de caillots. L'hypertension pulmonaire provoque une violation des fonctions du cœur, des poumons et d'autres organes qui manquent d'oxygène et de sang.

Types d'hypertension

  • héréditaire: une maladie provoquée par une prédisposition génétique;
  • idiopathique: la pathogenèse de la maladie n'est pas définie;
  • associés: la maladie est provoquée par d'autres troubles de l'organisme: le virus de l'immunodéficience, l'insuffisance hépatique, le développement de médicaments et l'abus de médicaments pour maigrir.

Avec une augmentation régulière des indicateurs de pression, la charge sur le muscle cardiaque augmente, les vaisseaux ne peuvent pas passer de grands volumes de sang, ce qui conduit à un manque d'approvisionnement en sang des organes et des tissus. C'est la principale cause d'infarctus du myocarde..

Labile

L'hypertension artérielle labile est la forme initiale d'hypertension. Dans cette condition, la pression du patient augmente légèrement pendant de courtes périodes. la pression se normalise sans médicament ni autre intervention.

Avec l'hypertension labile, la pharmacothérapie n'est pas prescrite, mais les médecins recommandent de prêter attention à la fréquence des poussées de pression, d'ajuster votre style de vie et de surveiller votre bien-être. Ce type d'hypertension peut indiquer des troubles qui surviennent dans les organes et les tissus internes..

Diagnostic de la maladie

Le diagnostic de l'hypertension se fait de trois manières:

  • mesures d'indicateurs de pression;
  • examen complet: tests diagnostiques, palpation, auscultation, percussion, examen;
  • ECG.
  • Surveillance de la pression artérielle: le médecin prend plusieurs mesures de pression sur chaque bras avec un intervalle de 15 minutes. Les mesures sont effectuées par un équipement professionnel. À la vue d'un médecin, beaucoup souffrent du syndrome de la «blouse blanche», qui affecte les indicateurs de pression. Le médecin doit mesurer les indicateurs, prendre en compte les erreurs afin d'identifier le degré de déviation des valeurs. Si l'hypertension est suspectée, le patient sera invité à mesurer la pression à la maison dans différentes conditions pendant plusieurs jours et à enregistrer les lectures dans un journal. Cela aidera votre médecin à obtenir une image plus précise de la maladie..
  • Examen: pendant l'examen, le médecin mesure la croissance, le poids, calcule l'indice de masse corporelle, enregistre les manifestations symptomatiques de l'hypertension.
  • Antécédents médicaux: le médecin apprendra en détail du patient sur les maladies héréditaires, les pathologies congénitales, les maladies qu'il avait auparavant, les symptômes associés. Cela permet de fournir un tableau clinique précis de la maladie et d'identifier la cause de l'écart de pression..
  • Examen physique: le médecin écoute le cœur, les poumons pour détecter les anomalies dans le travail des organes internes.
  • Test sanguin biochimique: selon l'analyse, un spécialiste détermine le niveau de sucre dans le sang, la quantité de lipoprotéines et le taux de cholestérol. Cela aidera à déterminer l'état des vaisseaux et la prédisposition aux lésions athérosclérotiques..
  • Électrocardiogramme: sur la base de l'étude, le spécialiste tire des conclusions sur les troubles du muscle cardiaque.
  • Examen échographique du cœur: l'étude donne au spécialiste des données sur toutes les pathologies du système cardiovasculaire. L'échographie montre des défauts dans le muscle cardiaque, l'état des valves et d'autres anomalies..
  • Radiographie: un spécialiste prescrit un examen radiologique des artères et de l'aorte. L'étude montre l'état des parois vasculaires, révèle la présence de plaques athérosclérotiques, diagnostique la coarctation.
  • Dopplerographie: montre l'état du système circulatoire, la vitesse et le degré d'approvisionnement en sang des organes et des tissus. Si l'hypertension est suspectée, le spécialiste examine l'état des artères du cerveau et de l'artère carotide. L'équipement à ultrasons est utilisé pour la recherche, car l'appareil ne conduit pas à la manifestation d'effets indésirables et est totalement sûr.
  • Examen échographique de la glande thyroïde: un spécialiste vérifie l'état du fond hormonal, le niveau et le degré d'hormones sécrétées par la glande thyroïde. Cela aidera le médecin à comprendre si le système endocrinien est associé à l'hypertension..
  • Examen échographique des reins: un spécialiste vérifie l'état des reins, des vaisseaux sanguins pour exclure l'effet de l'organe sur le développement de l'hypertension.

Traitement de l'hypertension

Un patient souffrant d'hypertension artérielle doit absolument consulter un médecin pour réduire la probabilité d'une crise hypertensive. Après l'examen, le spécialiste prescrira un traitement complet, qui est directement lié au degré de la maladie. En plus des soins médicaux, un patient souffrant d'hypertension artérielle doit être impliqué dans l'adaptation du mode de vie.

Correction du mode de vie

Les principales recommandations pour l'hypertension:

  • arrêter de fumer;
  • renoncer à l'alcool;
  • réduire la consommation de sel: pas plus de 5 grammes par jour;
  • refuser les aliments gras, épicés et fumés;
  • réduire la consommation d'aliments contenant du potassium, du calcium et du magnésium;
  • avec l'obésité, il est nécessaire de réduire le poids corporel, d'observer la nutrition alimentaire, de ramener l'indice de masse corporelle à la normale;
  • augmenter l'activité physique: avec un mode de vie sédentaire, la gymnastique quotidienne et les promenades en plein air sont nécessaires;
  • inclure une bonne nutrition: le régime doit contenir des fruits, des légumes, des fibres.

La correction du mode de vie aidera à normaliser la pression artérielle aux premiers stades de l'hypertension. Si la condition commence, le médecin vous prescrira des médicaments supplémentaires. Avant de prescrire des médicaments, un spécialiste procédera à un examen pour exclure les contre-indications et réduire la probabilité d'effets indésirables.

Traitement pharmacologique

Le traitement de l'hypertension nécessite l'inclusion dans le schéma thérapeutique de médicaments à effet prolongé. Avec l'hypertension avancée, le patient devra boire la pilule toute sa vie, de sorte que le spécialiste choisit des médicaments efficaces avec un schéma posologique pratique. 1 comprimé par jour suffit pour abaisser la pression. La prise de médicaments commence par une dose minimale, en l'augmentant progressivement pour obtenir l'effet thérapeutique maximal.

Pour réduire la pression dans l'hypertension artérielle, un spécialiste prescrit des antihypertenseurs, des bêta-bloquants, des diurétiques thiazidiques, des antagonistes du calcium, des inhibiteurs de l'enzyme de conversion de l'angiotensine.

L'hypertension vasculaire est traitée efficacement avec des diurétiques. Ils provoquent moins d'effets secondaires que les autres groupes de médicaments antihypertenseurs, ont moins de contre-indications et sont bien acceptés par les patients. Les diurétiques sont des agents pharmacologiques de première ligne pour le traitement de l'hypertension. La posologie et la durée du traitement diurétique sont déterminées par le spécialiste en fonction des indications.

Indications pour la nomination de diurétiques:

  • insuffisance cardiaque;
  • hypertension artérielle chez les patients âgés;
  • Diabète;
  • risque élevé de développer des complications cardiovasculaires;
  • hypertension systolique (isolée).

Les diurétiques sont contre-indiqués dans:

  • goutte
  • pendant la période de grossesse;
  • lactation.

Les bêta-bloquants sont des médicaments efficaces pour le traitement de l'hypertension à action prolongée. Ils affectent positivement le fonctionnement du cœur et des vaisseaux sanguins, les renforçant.

Indications pour la nomination de bêta-bloquants pour le traitement de l'hypertension:

  • angine de poitrine à pression élevée;
  • antécédents de crise cardiaque;
  • risque élevé de développer des complications cardiovasculaires;
  • rythme cardiaque anormalement rapide.

Contre-indications pour le traitement de l'hypertension avec des bêta-bloquants:

  • l'asthme bronchique;
  • l'artériosclérose oblitérante;
  • bronchopneumopathie chronique obstructive.

L'hypertension artérielle médicinale nécessite une approche intégrée. Le schéma thérapeutique comprend nécessairement une pharmacothérapie et des ajustements de style de vie..

L'aide rapide à l'hypertension artérielle aura un effet complexe de plusieurs médicaments. En plus des antihypertenseurs, le médecin peut prescrire des médicaments pour le traitement de la cause profonde:

  • thérapie antiplaquettaire: prévention des accidents vasculaires cérébraux aigus, crise cardiaque, risque de décès cardiovasculaire;
  • traitement hypolipidémique médicamenteux: prescrit pour un risque élevé de lésions des organes cibles.

La pharmacothérapie combinée est prescrite par un médecin en l'absence de résultat de la monothérapie. Lors de la préparation d'un traitement complet de l'hypertension avec différents médicaments, le spécialiste vérifie leur compatibilité et leur interaction médicamenteuse.

Méthodes de prévention

La prévention de l'hypertension aidera à éviter l'apparition de l'hypertension à l'avenir. Des mesures préventives méritent d'être envisagées pour les personnes qui ont des proches parents souffrant d'hypertension dans la famille. Les mesures préventives visent à réduire la probabilité de développer la maladie en éliminant les facteurs provoquants de la vie.

  • Les experts recommandent de revoir le mode de vie: éliminer les mauvaises habitudes, arrêter de fumer, faire des promenades quotidiennes en plein air, faire de l'exercice modéré.
  • Utile pour la prévention de l'hypertension sera la course, la natation, la marche. Les femmes peuvent assister à l'aquagym, cela resserrera le corps et renforcera le système cardiovasculaire.
  • Le muscle cardiaque nécessite des charges régulières pour normaliser le flux sanguin, améliorer l'oxygénation du sang, fournir une nutrition aux organes internes, normaliser le métabolisme.
  • Les experts vous conseillent de moins vous soucier des bagatelles, de réduire l'impact du stress et de répondre moins aux irritants. L'anxiété et le stress sont parmi les déclencheurs les plus courants de l'hypertension artérielle..

Les patients à risque doivent régulièrement mesurer la pression artérielle à domicile. Pour cela, des tensiomètres précis et pratiques sont vendus dans les pharmacies..

À l'âge de quarante ans, il est nécessaire de subir régulièrement un examen de routine par un cardiologue et d'autres spécialistes.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite