Arythmie. Causes, symptômes, types et traitement de l'arythmie

Bonjour, chers lecteurs!

Dans l'article d'aujourd'hui, nous examinerons avec vous un état du cœur tel que l'arythmie, ses causes, ses symptômes, ses types, son diagnostic, sa prévention et son traitement, en utilisant des remèdes traditionnels et populaires. Donc…

Qu'est-ce que l'arythmie??

Arythmie - une condition pathologique, des violations de la fréquence, du rythme et de la séquence d'excitation et de contraction du cœur.

Dans un état normal, le cœur se contracte à intervalles réguliers avec une fréquence de 60 à 80 battements par minute. Avec les besoins du corps, le cœur peut ralentir ou accélérer son travail. L'arythmie est tout rythme d'activité cardiaque différent du rythme sinusal normal normal..

Arythmie. ICD

CIM-10: I47 - I49
ICD-9: 427

Les causes de l'arythmie

Chaque type d'arythmie a sa propre cause; dans certains types, les causes peuvent être similaires..

Causes de divers types d'arythmies:

- la consommation d'alcool, le tabagisme;
- l'utilisation d'énergie et d'autres boissons contenant de la caféine;
- prendre certains médicaments;
- stress;
- effort physique excessif, surtension;
- maladie thyroïdienne;
- maladie surrénalienne;
- maladies du système cardiovasculaire (maladie coronarienne, maladie des valves cardiaques, insuffisance cardiaque, maladie cardiaque, myocardite, etc.);
- hypertension;
- Diabète;
- tumeurs cérébrales;
- blessures à la tête;
- obésité;
- ménopause;
- violation du ratio de potassium, sodium et calcium à l'intérieur des cellules myocardiques et dans l'environnement extracellulaire.

Symptômes d'arythmie

Les troubles du rythme peuvent être complètement asymptomatiques. L'arythmie peut être détectée par un médecin lors d'un ECG préventif. Mais, le plus souvent, les troubles du rythme cardiaque provoquent des symptômes tangibles:

- accélération du rythme cardiaque;
- rythme cardiaque lent;
- une sensation de palpitations et d'interruptions dans la poitrine;
- douleur ou pression thoracique;
- essoufflement;
- vertiges;
- perte de conscience (ou état proche de celui-ci).

Complications (conséquences) de l'arythmie

Si l'arythmie n'est pas traitée, les troubles du rythme cardiaque peuvent augmenter le risque de développer des maladies et des complications telles que:

- accident vasculaire cérébral;
- infarctus du myocarde;
Insuffisance cardiaque congestive;
- la formation de caillots sanguins;
- arrêt cardiaque soudain (avec le début de la mort clinique).

Types d'arythmie

Bradycardie

Avec la bradycardie sinusale, la fréquence cardiaque diminue à 59 battements par minute ou moins. En moyenne - 40-50 bpm. Elle peut être ressentie comme une gêne au niveau du cœur, une faiblesse et des étourdissements. Ce type d'arythmie peut également se produire chez des personnes en bonne santé au repos ou dans un rêve..

Sa survenue peut être provoquée par une hypotension (hypotension artérielle), accompagnent également les maladies cardiaques et avec une diminution de la fonction thyroïdienne.

Tachycardie sinusale

Avec la tachycardie sinusale, la fréquence cardiaque dépasse 90 battements par minute, elle est ressentie par une personne comme un rythme cardiaque dans la poitrine.

La survenue de ce type d'arythmie peut souvent être causée par un effort physique excessif, un surmenage émotionnel, de la fièvre (avec rhume et maladies infectieuses), ainsi que des maladies cardiaques et d'autres causes d'arythmie.

Tachycardie paroxystique

C'est le rythme cardiaque correct, mais fréquent. Avec ce type d'arythmie, la fréquence cardiaque est de 140 à 240 battements par minute. En même temps, une personne ressent une faiblesse, des palpitations, des sueurs.

Il peut commencer soudainement et disparaître tout aussi soudainement. Les causes de ce type d'arythmie sont les mêmes raisons que les autres types d'arythmie..

Fibrillation auriculaire

La fibrillation auriculaire est une contraction irrégulière des fibres musculaires individuelles, tandis que les oreillettes ne se contractent pas complètement et que les ventricules se contractent de manière irrégulière, avec une fréquence de 100 à 150 battements par minute. Avec le flutter auriculaire, ils se contractent régulièrement à une fréquence de 250 à 300 battements par minute. Dans le même temps, une personne ne ressent pas toujours un battement de cœur et n'observe pas de changements dans son bien-être. Mais le plus souvent, les personnes atteintes de fibrillation auriculaire se plaignent de battements de poitrine, de douleurs cardiaques et d'essoufflement.

Ce type d'arythmie survient avec des maladies et des malformations cardiaques, la glande thyroïde, l'alcoolisme..

La perturbation du rythme la plus dangereuse est la fibrillation ventriculaire et le flutter. Elle peut survenir avec toute maladie cardiaque grave, blessure électrique, surdosage de certains médicaments. Il se caractérise par un arrêt soudain de la fonction cardiaque, un manque de pouls, une perte de conscience, une respiration rauque, des crampes, des pupilles dilatées. Dans ce cas, des soins médicaux d'urgence sont nécessaires: respiration artificielle et massage cardiaque indirect externe.

Arythmie respiratoire

L'arythmie respiratoire est une alternance anormale de contractions cardiaques. Fréquemment observé chez les enfants et les adolescents.

L'arythmie respiratoire dans la plupart des cas ne nécessite pas de traitement et n'affecte pas le bien-être.

Extrasystoles

L'extrasystole se caractérise par une contraction extraordinaire du muscle cardiaque, après quoi une personne se sent comme un arrêt cardiaque (naufrage), une gêne, éventuellement un manque d'air, après quoi un fort coup du myocarde et la restauration du rythme normal des contractions cardiaques. Avec les extrasystoles de groupe, une défaillance similaire se produit plusieurs par une, l'une après l'autre.

Peut être observé chez des personnes en bonne santé, peut également être causé par diverses maladies et mauvaises habitudes. La cause la plus fréquente est le stress, le surmenage émotionnel, la peur ou l'abus de boissons caféinées et d'alcool..

Bloc cardiaque

Ce type d'arythmie est associé à un ralentissement et à un arrêt des impulsions le long des structures du myocarde. Un signe de blocage est la disparition périodique du pouls. Les blocages peuvent être complets ou incomplets.

Ces conditions peuvent être accompagnées d'évanouissements et de convulsions. Avec un blocage latéral complet, une insuffisance cardiaque et une mort subite peuvent survenir.

Diagnostic de l'arythmie

Certains types d'arythmies ne sont absolument pas palpables par une personne, il est donc possible de les identifier à l'aide de diagnostics tels que:

- électrocardiographie (ECG);
- échocardiographie;
- surveillance ECG quotidienne ou sur plusieurs jours;
- échographie.

La méthode la plus importante pour diagnostiquer l'arythmie est, bien sûr, un ECG. Mais il ne peut pas toujours montrer une arythmie, car il ne montre un rythme cardiaque que pour la période de temps où il est écrit, et les crises d'arythmie peuvent se produire soudainement et être de courte durée.

Traitement de l'arythmie

Important! Pour le traitement efficace de l'arythmie, il est nécessaire de consulter un médecin pour savoir si l'arythmie est une maladie concomitante de la maladie sous-jacente ou indépendante. Il est également nécessaire de déterminer le type d'arythmie. Après cela, vous devez suivre les prescriptions du médecin..

L'arythmie peut être soit une maladie distincte, soit le symptôme d'une maladie concomitante. S'il s'agit d'une maladie distincte, le traitement est effectué à l'aide de médicaments qui normalisent le rythme cardiaque. Si l'arythmie est une complication d'une maladie concomitante, qui a provoqué sa survenue, alors après le traitement de la maladie sous-jacente, l'arythmie peut disparaître d'elle-même, mais, dans la plupart des cas, des médicaments arythmiques sont toujours prescrits.

Que faire de l'arythmie? Les experts recommandent:

1. Sports.
2. Régime.
3. Vitamines et minéraux.
4. Médicaments.
5. Procédures.

Faire du sport

Une activité physique modérée développe le muscle cardiaque, le renforce et aide à accélérer le métabolisme de l'oxygène. Les charges graves sont bien sûr interdites, mais un exercice quotidien facile le matin sera le meilleur choix. Des promenades quotidiennes en plein air sont également utiles..

Régime pour les arythmies

Il est nécessaire de saturer votre corps en vitamines, de refuser les graisses et les fritures. Manger: légumes, fruits, fruits secs, herbes, graines, noix, poisson, foie et produits laitiers. Cuire à la vapeur ou au four, réduire le sel et les bonbons.

Vitamines et mineraux

Le traitement complet des arythmies devrait inclure non seulement des bloqueurs, mais également des préparations à base de vitamines et de macro-microéléments (minéraux), ainsi que des produits à haute teneur..

Avec une carence en potassium - «Smectovit», «Asparkam», «Medivit», fruits (en particulier les bananes), fruits secs et verts.

Avec une carence en magnésium - «Magne B6», «Asparkam», «Magnistad», «Medivit», graines et noix.

Médicaments pour l'arythmie

Tous les médicaments utilisés pour l'arythmie sont des bloqueurs dont l'action vise à renforcer les cellules et à protéger le cœur des effets négatifs de divers facteurs..

Les médicaments contre l'arythmie sont divisés en 4 groupes de bloqueurs:

Bêtabloquants - protection du myocarde contre l'influence sympathique: «Atenolol», «Bisoprolol», «Metoprolol», «Propranolol», «Celiprolol», «Egilok».

Canaux potassiques - permettent aux cellules de se reposer et de récupérer: Amiodarone, Brethilium, Dofetilide, Ibutilide, Cordaron, Ornid.

Canaux calciques - les ions sont nécessaires pour la contraction cardiaque, par conséquent, les médicaments interfèrent avec son passage dans les cellules: Amlodac, Amlodipine, Brocalcin, Verapamine, Diocardin, Isoptin, Nimotop.

Canaux sodiques - rendent les cellules résistantes aux influences extérieures et à la stimulation soudaine: diphénine, Xikain, mexilétine, novokainamide, lidokaïne, propafénon, ritmilène, phénytoïne, quinidine.

Traitement des arythmies avec des remèdes populaires

Important! Vous ne pouvez pas prescrire vous-même un traitement. Avant le traitement, assurez-vous de consulter un médecin, car même les remèdes populaires peuvent nuire au corps.

Infusion de valériane. 1 cuillère à soupe. cuillère de racine de valériane hachée versez 1 tasse d'eau bouillie (température ambiante). Insister dans un récipient hermétique pendant 8 à 12 heures, filtrer et prendre 1 cuillère à soupe. cuillère 3-4 fois par jour.

Un bouillon de valériane. 2 cuillères à café versez 100 ml d'eau, faites bouillir pendant 15 minutes et prenez 1 cuillère à soupe. cuillère 3-4 fois par jour avant les repas.

Infusion de calendula. 2 cuillères à café d'inflorescences de calendula verser 2 tasses d'eau bouillante, laisser reposer 1 heure et filtrer. Boire 0,5 tasse 4 fois par jour.

Infusion de mélisse. 1 cuillère à soupe. verser 2,5 tasses d'eau bouillante dans une cuillère, laisser reposer quelques heures (emballage) et filtrer. Buvez 0,5 tasse 3 à 4 fois par jour. 1 fois en 2 mois, faites des pauses hebdomadaires.

Teinture d'aubépine. Versez 10 g de fruits d'aubépine secs dans 100 ml de vodka et laissez infuser 10 jours. Filtrez et prenez 10 gouttes avec de l'eau 3 fois par jour avant les repas.

Une décoction de fleurs d'aubépine. 5 g de fleurs d'aubépine verser 1 tasse d'eau bouillante, couvrir, chauffer au bain-marie pendant 15 minutes, refroidir et filtrer. Boire 0,5 tasse 2-3 fois par jour 30 minutes avant les repas.

Jus de radis au miel. Mélanger dans le rapport 1: 1 de jus frais de semis de radis noir et de miel. Prenez 1 cuillère à soupe. cuillère 2-3 fois par jour.

Infusion de prêle. 1 cuillère à soupe. cuillère champ de prêle herbe broyée sèche verser 400 ml d'eau bouillante, laisser infuser 2 heures et filtrer. Prenez 1 cuillère à soupe. cuillère 5-6 fois par jour.

Snack d'arythmie. Râper le céleri, ajouter le persil, l'aneth, la mayonnaise et un peu de sel. Mangez le mélange une fois par jour, avant le dîner. Un tel médicament savoureux peut être mangé séparément, ou vous pouvez l'étaler sur du pain.

Oignon avec une pomme. Moudre un petit oignon et 1 pomme. Mélanger et prendre entre les repas 2 fois par jour pendant 1 mois.

Prévention des arythmies

Pour la prévention des arythmies, les experts recommandent de respecter les règles et recommandations suivantes:

- surveiller votre santé, traiter toutes les maladies (infectieuses, hypertension, pathologie thyroïdienne, troubles cardiovasculaires).

- bien manger (moins sucré, frit et gras, plus de fruits, légumes, légumes verts);

- exercice modéré (par exemple, marcher tous les jours au grand air et faire des exercices le matin);

- observer le régime de la journée (un sommeil sain est un élément très important pour la santé);

- renoncer aux mauvaises habitudes (boire, fumer, prendre des boissons énergisantes et des drogues);

- contrôler le poids corporel, prévenir l'obésité (si c'est déjà autorisé, essayez de perdre du poids correctement);

- avec le diabète, contrôler la glycémie et avec l'hypertension, la pression;

- éviter le stress (réjouissez-vous, aimez, souriez, etc.).

Arythmie

Dans un état normal, le cœur se contracte en rythme, avec approximativement la même fréquence, qui au repos doit être déterminée dans la plage de 60 à 90 battements / min. Un indicateur similaire est typique pour les adultes, car chez les enfants, une fréquence cardiaque plus élevée est normalement déterminée, environ 70-140 selon l'âge (plus l'enfant est petit, plus la fréquence cardiaque est élevée, ce qui est chez les nouveau-nés dans la plage de 110-140 battements / min.).

Wikipedia note que «l'arythmie est tout rythme cardiaque autre que le rythme sinusal normal (OMS, 1978)».

Parfois, une telle violation peut être considérée comme une variante de la norme, puis ils parlent d'arythmie physiologique. Si disponible, même l'armée n'est pas contre-indiquée. Dans d'autres situations, le trouble du rythme est une pathologie qui, en l'absence de traitement adéquat, peut entraîner de graves complications..

Vidéo: Comment fonctionne le cœur. Arythmie cardiaque: symptômes, causes et traitement

Activité cardiaque normale

Le cœur humain est divisé en quatre chambres, dont deux sont remplies de sang artériel et deux veineuses. Les sections supérieures sont généralement appelées oreillettes et la partie inférieure - les ventricules. Le flux sanguin se déplace des veines à travers les oreillettes vers les ventricules, puis vers les artères. L'avancement du sang de cette manière se produit en raison de contractions cardiaques.

Le système conducteur est engagé à assurer des contractions cardiaques en temps opportun. Son principal moteur est le nœud sinusal, situé dans le coin supérieur droit de l'oreillette droite (plus précisément, près de l'oreillette). L'impulsion électrique générée dans cette section par un petit groupe de cardiomyocytes est transmise à travers les fibres de l'oreillette gauche et plus loin à travers le nœud auriculo-ventriculaire inférieur, passe à travers le faisceau His et les fibres de Purkinje jusqu'aux ventricules. Ainsi, les oreillettes se contractent d'abord, puis les ventricules.

Un cœur entraîné, par exemple chez les personnes qui aiment le sport, peut se contracter moins fréquemment que chez une personne ordinaire. Cela est dû à l'augmentation de la masse du myocarde due à des exercices sportifs constants. Cela permet au cœur de faire des émissions plus fortes dans la circulation sanguine. Par conséquent, dans de tels cas, la fréquence cardiaque peut être de 50 battements / min ou moins, alors qu'elle sera considérée comme une variante de la norme car elle ne provoque pas de conséquences négatives.

Dans le cas des troubles du rythme, Wikipedia indique que «le terme« arythmie »unit la formation et la conduction d'impulsions électriques de mécanismes, de manifestations cliniques et de troubles pronostiques différents».

Les causes

La maladie est souvent associée à des pathologies cardiologiques, qui se caractérisent par une modification de la structure de l'organe (destruction, ischémie, malnutrition, etc.). Le trouble du rythme agit le plus souvent comme une complication avec une activité cardiaque insuffisante, une maladie coronarienne, une myopathie cardiaque, des malformations congénitales et acquises, une inflammation du myocarde.

Lorsqu'elle est exposée à certaines substances médicinales, une arythmie se produit également. En particulier, une mauvaise utilisation des glycosides cardiaques, des diurétiques, des sympathomimétiques, des antiarythmiques à action proarythmique peut entraîner une perturbation du rythme de gravité variable..

Dans certains cas, les conséquences d'une simple pénurie de certains oligo-éléments s'expriment par le développement d'une arythmie. Cela est le plus souvent observé avec l'hypokaliémie, l'hypomagnésémie, l'hyperkaliémie et l'hypercalcémie..

Il convient de se rappeler les méfaits évidents des mauvaises habitudes telles que le tabagisme, la consommation d'alcool et de drogues. Ces substances peuvent avoir un effet toxique sur le cœur et les vaisseaux sanguins. En conséquence, des conséquences indésirables sous la forme non seulement d'arythmies, mais aussi de maladies plus graves.

Facteurs de risque

Chaque année, le diagnostic d '«arythmie» est de plus en plus posé à des patients de différentes catégories d'âge, ce qui est principalement associé à des facteurs de risque. L'arythmie affecte les adultes et les enfants. L'identification de l'une ou l'autre cause de la maladie est à la base de diverses méthodes de diagnostic et tests de dépistage. De plus, leur utilisation compétente permet une prévention efficace.

  • Prédisposition génétique. Certaines arythmies, comme le syndrome de Wolff-Parkinson-White, sont des maladies héréditaires. D'autres associés à des malformations congénitales.
  • Pathologie de la glande thyroïde. Cet organe endocrinien affecte gravement le fonctionnement du cœur. La glande thyroïde produit des hormones qui accélèrent ou ralentissent les processus métaboliques dans le corps. En conséquence, avec la thyrotoxicose, une tachycardie se produit et, avec une fonction organique insuffisante, une bradycardie.
  • Hypertension artérielle. L'hypertension artérielle dans les vaisseaux menace la maladie coronarienne, qui à son tour est souvent compliquée par une perturbation du rythme.
  • Épisodes d'hypoglycémie. Une diminution temporaire de la concentration de glucose dans le sang peut contribuer au développement d'une arythmie. Avec le diabète sucré décompensé, l'hypertension et les maladies coronariennes se produisent, ce qui entraîne également un trouble de l'activité cardiaque..
  • En surpoids. Cette condition provoque souvent une hypertension, une maladie coronarienne et d'autres troubles pathologiques. De plus, l'augmentation du poids corporel exerce en soi une charge supplémentaire sur le cœur, contribuant ainsi à un rythme cardiaque rapide.
  • Cholestérol sanguin élevé. Cet indicateur doit être particulièrement soigneusement vérifié chez les personnes de 55 ans et plus, lorsque le risque de développer des maladies cardiovasculaires, y compris des arythmies, est accru.
  • Anémie - un manque de fer provoque le développement d'une hypoxie dans divers tissus, y compris cardiaques. Cela entraîne à son tour un trouble du rythme..
  • Déséquilibre hormonal - avec ménopause chez la femme, des contractions extraordinaires et d'autres manifestations d'arythmie sont le plus souvent observées.
  • Ostéochondrose - une violation de la structure de la colonne vertébrale entraîne une compression des racines nerveuses, ce qui contribue à son tour au développement de troubles de la régulation autonome (y compris le nerf vague et le système nerveux sympathique). L'activité cardiaque en est principalement affectée..

Symptômes

L'arythmie se manifeste sous diverses formes, par conséquent, la clinique dépend de l'évolution spécifique de la maladie. Néanmoins, il existe des manifestations générales caractéristiques de tous les types de troubles du rythme:

  • Sensation d'interruption de l'activité cardiaque.
  • Changement de fréquence cardiaque.
  • Troubles autonomes (faiblesse, sensation de chaleur, extrémités froides).
  • L'apparition de la peur et de l'anxiété.

Dans les cas graves, des maux de cœur, des évanouissements et des évanouissements s'ajoutent aux symptômes répertoriés. Un blanchiment de la peau, une pression artérielle élevée ou basse peuvent également être déterminés..

Signes caractéristiques des formes individuelles d'arythmie:

  • Avec divers types de tachycardie, lorsque même l'armée est contre-indiquée, une augmentation de la fréquence cardiaque est déterminée. En particulier, une augmentation de la fréquence cardiaque de 150 battements / min est typique de la fibrillation auriculaire, et lorsqu'une fréquence cardiaque de 400 battements / min avec perte de conscience est combinée, la fibrillation ventriculaire est souvent diagnostiquée.
  • La bradycardie est caractérisée par un ralentissement du rythme, c'est-à-dire que chez l'adulte, une fréquence cardiaque inférieure à 50 battements / min est diagnostiquée.
  • L'extrasystole se manifeste par un cœur qui coule et des contractions cardiaques extraordinaires.
  • Le blocage cardiaque se traduit par de graves violations de l'état général du patient. En particulier, les convulsions, les évanouissements, le manque de pouls sont déterminés.

Vidéo: les premiers symptômes de problèmes cardiaques à ne pas ignorer

Types d'arythmie

Différents types de troubles du rythme peuvent être considérés comme des arythmies.Par conséquent, dans la plupart des classifications, on distingue aujourd'hui les groupes suivants:

  • Trouble de l'automatisme - plusieurs sous-groupes sont distingués: nomotopique, lorsque le stimulateur cardiaque est le nœud sinusal (tachycardie sinusale, arythmie sinusale respiratoire et non respiratoire, bradycardie sinusale, syndrome de faiblesse du nœud sinusal) et hétérotopique, lorsqu'un stimulateur cardiaque différent est déterminé par rapport au nœud sinusal (idioventriculaire et inférieur rythme auriculo-ventriculaire).
  • Excitabilité - le plus souvent associée à elle est la tachycardie paroxystique (peut être ventriculaire, auriculo-ventriculaire et supraventriculaire) et l'extrasystole (une classification distincte est considérée par source, nombre de sources, heure de survenue, fréquence et commande).
  • Trouble de la conductivité - les options pour augmenter la conductivité (trouvée dans le syndrome de WPW), ainsi que sa réduction (typique pour le blocage de diverses localisations) sont considérées.

En fonction de la gravité de l'évolution d'une arythmie particulière, l'armée est soit contre-indiquée, soit le jeune est admis au service de ligne.

Dans certains cas, des arythmies mixtes sont détectées lorsque, en plus de l'extrasystole, une condition telle que la fibrillation auriculaire est diagnostiquée. Ou le flutter auriculaire est combiné avec le flutter ventriculaire.

Dépistage et diagnostic

Un cardiologue est engagé dans une violation du rythme cardiaque, qui, à la réception, procède d'abord à une enquête auprès des patients et à un examen externe. Ensuite, un examen instrumental, des tests de laboratoire, des consultations de spécialistes connexes sont assignés.

Presque tous, sans exception, les patients cardiologiques sont soumis à une électrocardiographie, ce qui permet dans la plupart des cas de déterminer de nombreuses formes d'arythmie. Chaque étui a ses propres signes ECG:

  • Tachycardie sinusale - en plus d'augmenter la fréquence cardiaque, d'autres changements de rythme ne sont pas déterminés.
  • Bradycardie sinusale - il y a une diminution de la fréquence cardiaque par rapport à la norme d'âge.
  • Arythmie sinusale - la fréquence cardiaque augmente, diminue ou reste normale, tandis que le rythme devient irrégulier.
  • Syndrome de faiblesse du nœud sinusal - une diminution constante de la fréquence cardiaque du type sinusal est observée, parfois le rythme sinusal disparaît, tandis que des blocages sinoauriculaires sont enregistrés périodiquement. L'ECG peut également être diagnostiqué avec un syndrome de tachycardie-bradycardie.
  • Arythmies hétérotopiques - se manifestant par un changement de la fréquence cardiaque et du rythme correct, qui sont le plus souvent non sinusaux. Avec un rythme idioventriculaire, la fréquence cardiaque est de 20 à 40 battements / min, et avec un rythme auriculo-ventriculaire de 40 à 60 battements / min.
  • Extrasystole - est déterminée lorsque des contractions extraordinaires se produisent sur l'ECG, qui peuvent être simples, appariées, multiples. De plus, cette forme d'arythmie se caractérise par une pause compensatoire incomplète. Selon la source d'excitation, des changements peuvent être notés dans les oreillettes, le nœud auriculo-ventriculaire, les ventricules.
  • Tachycardie paroxystique - apparaît soudainement, tandis que la fréquence cardiaque peut atteindre 150 battements / min et plus.
  • Blocus cardiaque - déterminé par la perte de complexes de la localisation correspondante, avec une faible gravité de la pathologie, seul un ralentissement du rythme peut être observé.
  • Flutter auriculaire - la fréquence cardiaque est de 150 à 160 battements par minute, tandis que les complexes ventriculaires ne changent pas et que le rythme devient non sinusal.

En plus de l'électrocardiographie, d'autres méthodes de recherche passives sont utilisées. Cela peut être une surveillance Holter, une échographie cardiaque (échocardiographie). Si les arythmies surviennent rarement et ne sont pas enregistrées sur l'ECG, des tests d'induction sont utilisés:

  • Échantillons d'activité physique - pour cela, un vélo d'exercice ou un tapis roulant est utilisé, tandis qu'un ECG est enregistré en parallèle.
  • Le test avec une table inclinée - souvent utilisé pour des évanouissements et des évanouissements fréquents et déraisonnables. Pour ce patient, ils sont fixés sur une table qui, après avoir pris les indicateurs en position horizontale, est traduite en verticale et enregistre à nouveau la fréquence cardiaque et la pression artérielle.
  • Étude électrophysiologique - est réalisée afin de déterminer le foyer arythmogène, et si possible, son élimination est effectuée. Souvent utilisé pour la fibrillation auriculaire..

Traitement conservateur

En présence d'une arythmie sévère, un traitement antiarythmique est utilisé. Leur réception n'est possible qu'avec le consentement du médecin traitant, car sinon des conséquences indésirables peuvent survenir.

Groupes de médicaments antiarythmiques utilisés pour l'arythmie:

  • Médicaments qui affectent le système de conduction du cœur. Ce groupe comprend les glycosides cardiaques, les bêta-bloquants. En raison de cette action, la fréquence cardiaque ralentit, ils sont donc plus souvent utilisés pour la tachycardie et la fibrillation auriculaire.
  • Médicaments antiarythmiques directs - affectent la perméabilité des canaux ioniques, ce qui à son tour réduit la fréquence cardiaque. L'amiodarone, l'allapénine, la rythmormone et d'autres sont dans la liste des médicaments de ce groupe..

Les recommandations générales sont les suivantes:

  • Avec une tendance à former des caillots sanguins, ils essaient de traiter avec des médicaments thrombolytiques, y compris l'aspirine cardiologique, le clopidogrel et d'autres médicaments similaires prescrits par un médecin. De plus, l'inclusion de graines de lin, d'ail, de céleri et de persil dans l'alimentation aide à fluidifier le sang.
  • Le mildronate, la riboxine et l'ATP peuvent renforcer le muscle cardiaque. D'autres médicaments couramment utilisés en cardiologie peuvent être prescrits par un médecin. En particulier, il est utile de manger des graines, des noix, des fruits secs, du poisson.
  • Si l'arythmie est une complication d'une autre maladie, tout d'abord, son traitement est effectué, permettant ainsi d'éliminer les crises d'arythmie sans utiliser de préparations cardiologiques.

Le traitement à long terme des arythmies implique la mise en œuvre minutieuse des recommandations médicales, réduisant ainsi la probabilité d'attaques répétées. Dans les cas difficiles, lorsqu'il est impossible d'obtenir l'effet souhaité avec des moyens conservateurs, ils recourent à l'implantation d'un stimulateur cardiaque ou à l'ablation par cathéter radiofréquence.

Méthodes alternatives de traitement de l'arythmie

Une forme de thérapie non conventionnelle peut être utilisée en combinaison avec un schéma thérapeutique conservateur. Dans certains cas, lorsque les attaques de perturbation du rythme ne sont pas très prononcées et qu'il n'y a pas d'autres troubles cardiologiques, ils essaient de ne traiter que des préparations à base de plantes. Dans tous les cas, le traitement avec des remèdes populaires est convenu au préalable avec le médecin, sinon il peut y avoir des conséquences désastreuses.

  • Adonis spring - parmi une grande variété de préparations de la pharmacie verte a montré sa grande efficacité, la seule chose est qu'il est utilisé avec prudence et pas plus de deux semaines, puis ils prennent une pause pour la même période. Pour le traitement, prenez une teinture, qui est prise 15 gouttes trois fois par jour. Adonis est un glycoside cardiaque, par conséquent, il est pris en association avec des diurétiques.
  • Violet tricolore - également connu sous le nom de «pensées». Pour l'utilisation, l'herbe séchée convient, ce qui en quantité de 2 cuillères à café. préparer un verre d'eau bouillie. Après avoir insisté pendant plusieurs heures, la perfusion est prête à recevoir 2 cuillères à soupe. l jusqu'à trois fois par jour. Il est important de ne pas surdoser le médicament, car des nausées et des vomissements peuvent se développer..
  • Inflorescences d'aigre - utilisées pour traiter les troubles du rythme sous forme d'infusion, préparée à partir d'un verre d'eau bouillante et d'une cuillère à soupe de la plante. Le médicament doit être perfusé, considéré comme prêt à l'emploi après refroidissement.
  • Les asperges ne sont bien connues de personne, bien qu'à l'aide de ses pousses et de ses rhizomes, il soit possible de calmer l'activité cardiaque et de normaliser le rythme. Les composants spécifiés doivent être finement hachés, une cuillère à soupe du mélange est prélevée sur la quantité totale et versée avec un verre d'eau bouillante. Ensuite, environ trois heures, le médicament est infusé dans de la chaleur puis pris en petites quantités plusieurs fois par jour. Ainsi, il peut être traité pendant plusieurs mois, mais avec des interruptions de 10 jours toutes les trois semaines d'admission.
  • Aubépine - cette plante est largement recommandée dans le traitement des maladies cardiovasculaires. La plupart des fleurs sont prises, mais les fruits de la plante peuvent être utilisés. Un verre d'eau bouillante prend quelques cuillères à soupe de fleurs ou de fruits. Le brassage est généralement suffisant pendant 20 minutes, puis vous pouvez boire comme un thé.

Dans certains cas, il est recommandé de prendre de l'ail pour les arythmies, mais ce produit est loin de convenir à tout le monde, en particulier à ceux qui ont mal au ventre. La grossesse n'est pas contre-indiquée en prenant de l'ail frais, mais tout doit être modéré. Le miel peut également avoir un effet bénéfique sur le cœur, mais uniquement s'il n'y a pas d'allergie..

Les remèdes populaires peuvent être considérés comme des mélanges d'herbes qui ont un effet calmant, réparateur et vitaminisant. Quel que soit le médicament choisi, il est important de le prendre avec le consentement du médecin traitant, sinon des effets secondaires peuvent apparaître.

Complications

Dans la plupart des cas, l'arythmie n'est pas ressentie ou provoque un léger inconfort, mais en l'absence d'une exposition adéquate aux médicaments, la maladie est dangereuse non seulement pour la santé mais aussi pour la vie humaine. Le risque augmente avec une combinaison d'arythmies avec d'autres maladies cardiaques. En particulier, les pathologies suivantes peuvent se développer:

  • Insuffisance cardiaque décompensée. L'évolution prolongée de la tachycardie ou de la bradycardie dans les cas graves entraîne une stagnation du sang dans les cavités cardiaques. Avec une surveillance rapide de la fréquence cardiaque, vous pouvez améliorer considérablement votre santé.
  • Accident vasculaire cérébral. Une complication similaire est plus caractéristique du flutter auriculaire, qui n'est pas en mesure de transmettre la portion de sang nécessaire aux ventricules. Si le flux sanguin normal est perturbé dans les oreillettes, le risque de caillots sanguins pouvant pénétrer dans la circulation sanguine générale est augmenté. Souvent, des caillots sanguins pénètrent dans les vaisseaux cérébraux, provoquant par la suite une ischémie des structures cérébrales.
  • L'arrêt cardiaque est la complication la plus redoutable qui provoque souvent une fibrillation ventriculaire. Si, dans cette condition, aucune assistance médicale n'est fournie à temps, la personne décède.

La prévention

Il existe un certain nombre de mesures préventives qui empêchent le développement d'arythmies ou réduisent la probabilité d'attaques répétées..

  • En présence de maladies infectieuses, il est nécessaire d'effectuer leur traitement de haute qualité et d'urgence.
  • Les maladies concomitantes sous forme de pathologies cardiologiques, les maladies thyroïdiennes et l'hypertension artérielle doivent être traitées en temps opportun.
  • La nutrition doit être complète et équilibrée..
  • Si vous avez amélioré l'entraînement physique, vous devez le réduire, mais ne passez pas à l'autre extrême - l'inactivité.
  • Il est inacceptable d'avoir une mauvaise habitude de fumer, il faut aussi renoncer à l'alcool.
  • Les situations stressantes doivent être minimisées et, mieux encore, complètement éliminées..
  • Certains indicateurs sur le type de glucose dans le sang, le poids corporel et le cholestérol doivent être surveillés en permanence..

Quel médecin contacter

L'arythmologiste étudie la nature de l'arythmie, son diagnostic, son traitement et sa prévention. Cependant, dans la plupart des cliniques, il n'y a pas de spécialisation distincte en arythmologie, par conséquent, un cardiologue accepte les patients souffrant de troubles du rythme.

Le diagnostic fonctionnel des troubles du rythme cardiaque est réalisé par le médecin de la spécialisation correspondante. Avec son aide, une échographie, une électrocardiographie et, si nécessaire, une surveillance Holter sont effectuées.

La présence d'une pathologie concomitante peut nécessiter une consultation supplémentaire de médecins de spécialités connexes. Il peut s'agir d'un endocrinologue qui traite la glande thyroïde ou d'un gynécologue qui aide à l'évolution pathologique de la ménopause. Un traitement réussi de la maladie sous-jacente vous permet souvent de faire face aux arythmies.

L'inefficacité de la thérapie conservatrice est une indication pour référer le patient à une consultation avec un chirurgien cardiaque qui décide de la nécessité d'une ablation par radiofréquence du foyer pathologique. Une opération d'implantation de stimulateur cardiaque peut également être effectuée..

Arythmie: pourquoi survient et comment traiter

Il existe de nombreux types de tachycardie. Les principaux sont: la tachycardie physiologique (survient lors d'un stress physique et émotionnel), un autre nom est la tachycardie sinusale; tachycardie pathologique (survient à la suite de maladies congénitales ou acquises du cœur et d'autres organes). Tout d'abord, je tiens à vous rassurer et à noter qu'il est difficile d'appeler la tachycardie une maladie en tant que telle, mais plutôt un symptôme. Elle peut survenir en tant que maladie indépendante et en tant que manifestation d'autres maladies..

Rien ne semblait présager des ennuis. Le corps est plein de vie, et nous commençons à parler du cœur, exprimant nos sentiments de joie ou d'expérience, d'amour, d'affection, etc. Soudain, il commence à battre, à battre, et le pouls roule sur une centaine. C'est exactement quand un nouveau mot apparaît dans notre vocabulaire "tachycardie".

Arythmie: types d'arythmies et comment traiter les recettes folkloriques

  • Types d'arythmie
  • Le traitement de l'arythmie dépend de son type et de sa cause.
  • La médecine traditionnelle vient à la rescousse
  • Une bonne nutrition est l'une des conditions du rétablissement
  • L'activité physique est aussi un traitement

En termes scientifiques, la tachycardie (tachys grecs - rapide et kardia - cœur) est une arythmie dans laquelle la fréquence cardiaque augmente à plus de 100 battements par minute. Souvent, les cardiologues appellent cette maladie plus spécifique - la tachycardie auriculaire paroxystique.

Il existe de nombreux types de tachycardie. Les principaux sont: la tachycardie physiologique (survient lors d'un stress physique et émotionnel), un autre nom est la tachycardie sinusale; tachycardie pathologique (survient à la suite de maladies congénitales ou acquises du cœur et d'autres organes). Tout d'abord, je tiens à vous rassurer et à noter qu'il est difficile d'appeler la tachycardie une maladie en tant que telle, mais plutôt un symptôme. Elle peut survenir en tant que maladie indépendante et en tant que manifestation d'autres maladies..

Types d'arythmie

En général, en fonction de la fréquence cardiaque, les types d'arythmies suivants sont distingués:

tachycardie - augmentation de la fréquence cardiaque (plus de 100 battements par minute chez un adulte),

bradycardie - fréquence cardiaque réduite (moins de 60 battements par minute au repos).

Tous les types d'arythmie n'ont pas besoin d'un traitement. Par exemple, chez une personne en bonne santé, une tachycardie sinusale est observée pendant l'exercice (physique ou émotionnel). Ainsi, le cœur s'adapte à la demande accrue d'oxygène du corps. C'est la soi-disant tachycardie des sinus physiologiques.

La bradycardie n'indique pas toujours la présence d'une maladie. Chez les athlètes ou les personnes simplement entraînées, la bradycardie peut être le résultat d'un entraînement musculaire musculaire.

Souvent, la tachycardie et la bradycardie sinusales, ainsi que d'autres types d'arythmies, surviennent en réponse à divers processus pathologiques, par exemple, empoisonnement, surchauffe, maladie thyroïdienne et autres conditions non associées à des problèmes cardiaques. Par conséquent, le traitement de l'arythmie se réduit à la correction de ces troubles.

Cependant, certains types d'arythmies sont dangereux en raison du risque élevé de complications, donc le traitement des arythmies est une question de première importance..

En fonction du lieu de formation des impulsions pathologiques, les arythmies auriculaires et ventriculaires sont distinguées. Cela signifie que le foyer d'excitabilité pathologique, provoquant la contraction du myocarde, est situé dans l'oreillette ou le ventricule.

L'extrasystole est une arythmie dans laquelle se produisent des contractions prématurées (extraordinaires) du cœur. Dans le même temps, le cœur n'a pas le temps de «se reposer» entre les contractions, et les ventricules se remplissent du volume de sang nécessaire, donc un tel débit cardiaque est inférieur. Il existe une extrasystole pour diverses raisons, notamment «inoffensives» (par exemple, la soi-disant extrasystole émotionnelle).

Presque toute personne au cours de sa vie a des épisodes d'extrasystole. Cependant, il existe des extrasystoles plus dangereuses qui nécessitent une correction obligatoire.

La fibrillation auriculaire est un rythme chaotique complètement irrégulier des oreillettes, qui peut atteindre jusqu'à 600 contractions par minute. La source rythmique est un foyer pathologique situé de façon atypique..

Heureusement, toutes les impulsions auriculaires n'atteignent pas les ventricules: la fréquence de leurs contractions atteint 180 par minute ou plus.

La fibrillation auriculaire peut se développer pour diverses raisons, y compris celles qui ne sont pas liées aux maladies cardiaques. Par exemple, de nombreuses beautés qui prennent des diurétiques en grande quantité pour perdre du poids, au lieu d'une silhouette mince, «gagnent» elles-mêmes la fibrillation auriculaire. Ce type d'arythmie est dangereux pour ses complications et nécessite nécessairement une correction..

Le type d'arythmie, la localisation exacte (emplacement), ainsi que d'autres paramètres peuvent être déterminés à l'aide de méthodes de recherche modernes. Par exemple, la surveillance Holter - l'enregistrement d'un électrocardiogramme pendant la journée - aide à «attraper» certains types d'arythmies, si elles surviennent sporadiquement..

Le traitement de l'arythmie dépend de son type et de sa cause.

Parfois, il suffit d'éliminer la cause (par exemple, pour traiter la maladie sous-jacente) afin que le rythme normal revienne. Que faire lorsque vous ressentez les défaillances de votre «moteur de vie»?

Immédiatement après la première attaque, vous devez être examiné. Il est nécessaire d'exclure la tachycardie ventriculaire (un type de rythme cardiaque rapide qui menace la vie) et toutes les formes de dommages organiques au cœur, la pathologie thyroïdienne, la fonction pulmonaire altérée.

Un électrocardiogramme est généralement utilisé pour diagnostiquer une maladie cardiaque..

Et s'il s'avère que la tachycardie est votre caractéristique physiologique, vous devez connaître un certain nombre de règles qui aident aux attaques.

1. Prenez votre temps! Si la marche rapide ou d'autres activités physiques provoquent une réponse du corps, qui se manifeste par une tachycardie, vous devez alors ralentir, reprendre votre souffle, vous reposer et en aucun cas poursuivre l'action au même rythme..

2. Respirez plus profondément! Pendant une attaque, vous devez prendre une profonde respiration et expirer fortement, en dirigeant tout le flux d'air vers le bas. Répétez plusieurs fois.

3. Éliminez les boissons stimulantes. Toute forme de café, de cola, de chocolat et de stimulants doit être jetée..

4. Mangez bien! Manger la bonne nourriture en temps opportun est très important pour votre corps. Ne surchargez pas votre cœur, le forçant à travailler sur l'estomac, digérant la pizza mâchée sur le pouce et bu du cola.

5. Détendez-vous! Les personnes stressées sont plus susceptibles de souffrir de cette maladie. Essayez de vous détendre plus souvent, de vous inquiéter moins et donnez à votre corps un temps plein pour se détendre.

6. Faites du sport! Entraînez votre corps, augmentez la charge progressivement, avec soin. Des exercices non lourds, mais bien construits et réguliers aideront votre cœur à fonctionner correctement.

Pour soulager les crises, je recommande également de prendre des bains avec de la valériane. Pour prendre un bain, vous aurez besoin d'un grand verre de bouillon de racine de valériane.

ethnoscience

C'est un fait connu qu'avoir un cœur sain signifie faire rétrécir intensément les capillaires. C'est l'essence même du traitement des maladies cardiaques.

Tout d'abord, vous devez renforcer un corps faible avec une infusion de fruits secs d'aubépine: 1 cuillère à soupe. l infuser les fruits avec 1 tasse d'eau bouillante et laisser infuser 2 heures dans un endroit chaud. Souche. Dose quotidienne - 0,5 tasse trois fois par jour avant les repas.

Pour le traitement des maladies cardiaques, une autre recette convient également: 10 g de fruits secs d'aubépine, versez 100 ml de vodka et laissez reposer dix jours. Prenez le médicament ainsi préparé trois fois par jour, 30 gouttes. Cours de traitement de 3 semaines.

Ensuite, passez au mélange qui nourrit le muscle cardiaque. Il s'agit d'un mélange de cynorhodons séchés, de sorbier rouge, d'aubépine, de viorne, de raisins secs et d'abricots secs - en quantités égales.1 collection de tasses, versez 1 litre d'eau bouillante et insistez dans un thermos pendant la nuit. Boire pendant la journée au lieu du thé.

Beaucoup aident la pharmacie violet tricolore. Habituellement utilisé pour les maladies pulmonaires, il n'est pas sans succès utilisé pour un rythme cardiaque fort. La dose quotidienne est de 2 cuillères à soupe. l herbes par 0,5 l d'eau bouillante, insistez 6 heures.

Une plante comme une livèche médicinale est plantée avec nous dans presque tous les jardins. La plupart du temps, les racines sont utilisées. Les creuser la nuit, peu avant la nouvelle lune. Pour récolter de l'herbe, le meilleur moment est du lever du soleil à midi, immédiatement après la fin de la nouvelle lune. Même une courte utilisation d'une décoction des racines d'une livèche provoque une pulsation cardiaque plus énergique mais calme, réduit l'essoufflement, le bien-être du patient s'améliore.

Le bouillon est préparé comme suit: 3 cuillères à soupe. l 1 litre d'eau est versé dans la racine, bouilli au four toute la nuit et bouilli pendant 8 minutes le matin, après quoi il est laissé à la vapeur pendant 20 minutes, filtré, éliminé les résidus et bu en 4 doses divisées par jour. Un traitement à long terme est autorisé, en particulier avec l'anémie, ainsi qu'une nervosité excessive et une irritabilité.

Si vous avez une arythmie et une extrasystole (perte de pouls), le meilleur remède devient à nouveau l'aubépine. C'est vraiment le don de Dieu. Il utilise des fruits, des fleurs fraîches et séchées, même des feuilles, de fines rameaux avec des bourgeons gonflés, dans de rares cas, les racines.

Qu'est-ce qu'une bonne aubépine? Il améliore de manière fiable le fonctionnement du muscle cardiaque et prévient sa fatigue prématurée, a un effet bénéfique sur le niveau de pression veineuse et la fonction des parois vasculaires, réduit considérablement le cholestérol, favorise un meilleur approvisionnement en oxygène des neurones cérébraux.

Il n'y a pas de façons différentes de préparer des infusions et des teintures d'aubépine. Selon mes observations, ce n'est pas l'alcool qui agit beaucoup mieux, mais un extrait aqueux. Il est préparé comme suit: une cuillère à soupe de fruits d'aubépine écrasés doit être versée avec un verre d'eau bouillante, les plats doivent être recouverts d'un couvercle, mis à feu doux et tranquillement, sans bouillir, doivent être évaporés à la moitié du volume. Ce bouillon condensé se boit de 40 gouttes à 1 cuillère à café 3 fois par jour avant les repas.

Afin d'obtenir un résultat durable dans le traitement, il est conseillé de prendre un tel extrait pendant une longue période, au moins 3 mois. Je recommande de brasser des fleurs séchées comme thé à raison de 1 cuillère à soupe. l par verre d'eau bouillante, prendre jusqu'à 3 verres par jour.

Lors de la floraison de l'aubépine, il faut: remplir le bocal en verre de fleurs jusqu'au sommet (sans tasser) et verser la vodka jusqu'à la gorge. Bien fermé, insister un mois dans un endroit sombre. Vous devez le prendre pour 1 cuillère à café. 3 fois par jour. La grande efficacité de cette préparation particulière (teinture de fleurs fraîches) est testée depuis de nombreuses années..

Avec les phénomènes d'extrasystole, la valériane n'est pas moins populaire. Et encore une fois, pas une teinture d'alcool de pharmacie ou un extrait sec de comprimé, mais seulement des racines fraîchement séchées peuvent être significativement efficaces. Il est généralement admis que la racine de valériane, lorsqu'elle est correctement stockée, dans un bocal en verre avec un couvercle étanche, ne perd pas ses propriétés pendant 3 ans. Son activité pendant les six premiers mois (de l'automne au printemps) est deux fois et trois fois plus élevée qu'après un stockage prolongé.

Dans les troubles chroniques de la circulation coronaire, les palpitations, la tachycardie et l'extrasystole, notamment associés à l'état névrotique du cortex cérébral, il est nécessaire de préparer une perfusion de 1 cuillère à soupe. l racine de valériane râpée dans un verre d'eau bouillante. La racine y insiste jusqu'au matin, et l'après-midi, ils boivent 3 fois un tiers d'un verre au cours des trois premières semaines de la maladie. Ensuite, lorsque sa gravité est supprimée, vous pouvez passer à des doses plus modérées, d'abord 2, puis 1 cuillère à soupe. l 3 fois par jour.

La perfusion de valériane doit être prise pendant une longue période, jusqu'à deux mois, puis prendre une pause d'un mois, après quoi le cours est répété. L'effet thérapeutique est obtenu lentement, uniquement avec une utilisation systématique et prolongée.

Le long des rives des rivières et des étangs, dans les marais et les prairies humides, une plante de la famille des Labiacées, sous le nom ridicule de Zyuznik, vient souvent à travers l'œil, elle est populairement appelée son cœur d'herbe. Les chercheurs ont confirmé sa forte activité dans les extrasystoles, les crises cardiaques, en particulier celles causées par des maladies thyroïdiennes.

L'herbe séchée est broyée, 1 cuillère à soupe. l verser 0,5 l d'eau bouillante, insister sous le couvercle pendant deux heures, puis boire un demi-verre 3 fois par jour avant les repas. Le traitement dure 1 mois. Si nécessaire, le traitement est répété plusieurs fois par an avec de courtes pauses.

En cas de troubles du rythme cardiaque, la collecte de médicaments peut aider: agripaume, racine de valériane, mélisse, millefeuille. Toutes les herbes prennent 1 cuillère à soupe. l Aux personnes après 40 ans ou avec une coagulation sanguine accrue, ajouter 1 cuillère à soupe à la collection. l trèfle (millefeuille épaissit le sang, trèfle - dilue, compensant l'effet négatif de l'achillée). Versez 600 ml d'eau bouillante, conservez 15 minutes au bain de vapeur. Prendre un demi-verre 3 fois par jour avant les repas.

Avec tachycardie simultanée, arythmies, extrasystoles, je recommande un mélange. Il comprend: rose musquée, bruyère, feuilles de mélisse, airelles rouges, thé Ivan, racines d'herbe de blé, millepertuis, feuilles de fraise des bois. Si la coagulation sanguine augmente, ajoutez du trèfle médicinal ou de la couleur marron.

Toutes les plantes sont mélangées dans des proportions égales. Pour 1 cuillère à soupe. l ajouter une pincée de thé vert au mélange, verser 0,5 l d'eau bouillante. Insister la nuit. Boire 3 jours en 1/3 tasse avant les repas. Il peut être pris 2 heures après un repas. Boire 3 semaines, puis 10 jours de repos, répéter le cours.

Avec la fibrillation auriculaire, le jus extrait des baies d'aubépine aide. Il doit être bu trois fois par jour pour 1/4 tasse avec 1 cuillère à soupe. l mon chéri.

L'aubépine, en tant qu '"assistant cardiaque", n'a pas de rivaux aux propriétés curatives égales. Il est prescrit pour les troubles fonctionnels de l'activité cardiaque et pour l'angine de poitrine, la tachycardie, la fibrillation auriculaire.

Afin de renforcer le travail du muscle cardiaque pendant l'arythmie, je recommande: Faire bouillir 8 grosses cynorrhodons (sans pépins) dans 0,5 l d'eau pendant 15 minutes. Refroidir le bouillon obtenu, passer au tamis, ajouter 3 c. miel et bien mélanger. Mangez une demi-heure avant chaque repas un demi-verre.

Pour réduire rapidement la fréquence cardiaque, la médecine traditionnelle conseille de boire 50 ml d'une décoction de fleurs de bleuet (dans 1 tasse d'eau bouillante, ajoutez 2 cuillères à café de bleuet et laissez infuser pendant 60 minutes).

Pour les arythmies et autres problèmes cardiaques: Mélanger soigneusement 1 cuillère à soupe. l adonis et 2 cuillères à soupe. l feuilles de bouleau, racine finement coupée de la glande et pétales des inflorescences d'un tournesol. Une cuillère à soupe du mélange versez 0,5 litre d'eau bouillante et mettez au bain-marie pendant 20 minutes. Retirez ensuite du poêle, couvrez et laissez refroidir complètement. Boire 1/4 tasse 4 fois par jour pendant 30 jours.

Si la violation de la fréquence et de la séquence des contractions cardiaques est une arythmie.

Si la contraction cardiaque est lente, vous êtes confronté à une maladie telle que la bradycardie. La bradycardie est lorsque le rythme ralentit et que le pouls devient inférieur à 60 battements par minute.

Si le pouls est inférieur à 40 battements par minute, il met la vie en danger. À la suite de la maladie, le corps cesse de recevoir suffisamment d'oxygène, ainsi que les nutriments nécessaires au bon fonctionnement de tous les organes.

Malheureusement, les médicaments ne sont pas efficaces pour la bradycardie pathologique. La recette connue de la médecine traditionnelle est très simple, mais fiable: prenez 30 g de bourgeons de pin frais, versez 150 ml de vodka et insistez dans un endroit ensoleillé pendant 10 jours. Prendre 20 gouttes 3 fois par jour 20 minutes avant les repas.

Une bonne nutrition est l'une des conditions du rétablissement

La nutrition joue un rôle très important dans la restauration du rythme. Avec un battement de coeur, il est utile de manger des figues sous n'importe quelle forme.

Une salade de bouillie fraîche d'oignon et de bouillie de pommes est prise pour diverses arythmies d'origine athérosclérotique.

Un mélange de jus de betterave, de carotte et de radis dans un rapport 1: 1: 1 doit être bu quotidiennement pendant plusieurs mois avec tous les types d'arythmies cardiaques.

En cas de troubles du rythme cardiaque, vous devez limiter le sucre, les bonbons et les graisses animales dans l'alimentation et éviter les aliments riches en cholestérol (cerveaux, caviar, viandes grasses, jaune d'œuf).

Il est également nécessaire de limiter drastiquement la consommation de sel de table, de café, de thé fort et surtout d'alcool.

Vous devez manger des aliments crus riches en calcium, vitamines et minéraux qui normalisent votre rythme cardiaque (sommets de légumes, en particulier les jeunes navets et haricots, radis, betteraves, carottes, chou frisé, noix, lait et produits laitiers, oranges, miel, abricots secs, abricots, groseilles, pêches, cerises, cerises, canneberges, abricots, raisins secs, airelles rouges, céleri, menthe).

Il est nécessaire d'introduire dans le régime alimentaire quotidien des fruits de mer, des algues, notamment brunes.

Pour augmenter la teneur en potassium dans le sang, il est utile de boire du vinaigre de cidre de pomme (2 cuillères à thé. Trois fois par jour 30 minutes avant les repas). Le vinaigre doit être dilué avec de l'eau et du miel (pour 1 tasse d'eau 2 c. Vinaigre et 2 c. Miel).

L'accent principal en nutrition devrait être mis sur les céréales, le fromage cottage, les variétés de poisson à faible teneur en matière grasse, la farine d'avoine. Il faut essayer de remplacer les huiles animales par des huiles végétales.

Il est nécessaire d'augmenter la quantité de fruits (en particulier les pommes) et de légumes dans l'alimentation. Le raifort, l'ail, les oignons, ainsi que les extraits de cynorrhodon et d'aubépine doivent toujours être sur la table du patient.

Décoction utile de navets: 2 cuillères à soupe. l navet haché verser un verre d'eau bouillante et cuire 15 minutes, filtrer. Boire 0,5 tasse pour traiter un rythme cardiaque.

Si vous êtes en surpoids, vous devez passer des jours de jeûne: pomme, fromage cottage, kéfir.

Il est utile de boire au printemps, bien, de l'eau propre, de marcher davantage au grand air, de s'engager systématiquement dans l'éducation physique. Le tabac et l'alcool doivent être éliminés..

L'activité physique est aussi un traitement

Avec une augmentation de la condition physique, en particulier aérobie, une diminution du pouls à 56-60 battements / min est observée - la bradycardie se développe en raison de la restructuration du corps à tous les niveaux de son activité, qui est associée à une exposition au stress physique (en termes simples, le cœur devient plus puissant et fonctionne plus) économiquement). Un léger ralentissement du pouls apparaît après quelques mois d'entraînement régulier. Chez les enfants, le ralentissement du pouls est moins prononcé. Si la fréquence cardiaque au repos dépasse 80 battements / min ou, inversement, il y a un net ralentissement (jusqu'à 40–42 battements / min ou moins), vous devriez consulter votre médecin, car cela peut être dû à certaines maladies.

Toute activité physique s'accompagne d'une augmentation de la fréquence cardiaque, dont la valeur dépend principalement du volume et de l'intensité de la charge, mais dans une large mesure de la condition physique d'une personne.

En règle générale, chez les personnes insuffisamment entraînées, la fréquence du pouls pendant l'exercice doit être comprise entre 120 et 140 battements / min. Chez les plus entraînés, il peut atteindre 150 à 180 battements par minute, et uniquement pour les athlètes entraînés ayant des capacités fonctionnelles élevées du corps - plus de 180 battements par minute. Les personnes âgées ne tolèrent pas une augmentation significative de la fréquence cardiaque, car une fréquence cardiaque supérieure à 120-140 battements / min ne leur convient pas.

La mesure de la fréquence cardiaque pendant la séance elle-même (en pause, bien sûr) vous permet d'évaluer si la charge est correctement répartie. Le corps s'en sort plus facilement s'il est inclus dans le travail progressivement, ce qui fournit la partie introductive de la leçon - l'échauffement.

L'intensité du travail devrait également être réduite progressivement, pour laquelle il est habituel de distinguer la dernière partie de la formation en santé (les athlètes ont même leur propre nom - «attelage»). Par conséquent, il est conseillé de mesurer la fréquence cardiaque pendant l'autosurveillance (ou l'autosurveillance) plusieurs fois par jour: le matin (après avoir levé, à jeun, avant les exercices du matin et les procédures de l'eau), avant l'entraînement, pendant la charge la plus intense, immédiatement après la séance, et 5-10 minutes, 1-2 heures après les cours et le lendemain matin.

Si la soi-disant arythmie apparaît (perte de coups individuels - «interruptions», ou alternance irrégulière, ou rythme cardiaque paroxystique), ainsi que si certains ou tous les battements du pouls sont à peine ressentis (remplissage faible), un traitement est nécessaire.

Par exemple: 20 squats pendant 30 s ou courir à un endroit d'intensité modérée (à un rythme de 160-180 pas par minute) pendant 1, 2, 3 minutes - selon l'âge et la forme physique de l'élève.

Le pouls est compté au repos avant la charge, immédiatement après la charge, puis au début des 2e, 3e et 5e minutes en segments de 10 à 15 secondes en termes de minute. Avec un bon état fonctionnel et l'absence de fatigue, le pouls après 20 squats n'atteint pas plus de 120-140 battements / min et revient au niveau initial en 3-4 minutes. Après la course, le pouls accélère généralement entre 130 et 160 bpm et la récupération prend un peu plus de temps, mais à la fin de la 5e minute après la charge, le pouls devrait déjà être proche de l'original. Dans ce cas, il ne devrait pas y avoir de sensations ou de perturbations désagréables dans le rythme des battements cardiaques..

Il n'existe pas non plus d'exercices physiques spéciaux qui aident à la bradycardie. Par conséquent, n'essayez pas d'accélérer le rythme cardiaque par le biais d'efforts et d'exercices - cela peut entraîner des conséquences imprévisibles. Les blagues avec bradycardie sont mauvaises, donc si vous vous trouvez avec les symptômes ci-dessus, assurez-vous de passer un examen.

En conclusion, je veux dire que nous devons faire attention à notre santé, observer le régime de travail et de repos, éviter les mauvaises habitudes et, bien sûr, porter une attention particulière à la culture physique et aux sports. Vous devez choisir vous-même les moyens les plus pratiques et les plus simples. Cela peut être des exercices du matin, de la natation, du ski, de la marche, du jogging, des cours dans des groupes de santé et des exercices de physiothérapie. Et plus loin. Dans ce cas, vous devez connaître votre pouls et être capable d'analyser ses changements. Lors de la comparaison des indicateurs de pouls pendant la journée, la fréquence quotidienne des fonctions et la position du corps doivent être prises en compte: le matin, le pouls est toujours moins fréquent que l'après-midi; en position couchée, elle est inférieure à celle en position debout; après avoir mangé, sa fréquence est légèrement augmentée..

P.S. Et rappelez-vous, juste changer notre conscience - ensemble, nous changeons le monde! © econet

Aimez-vous l'article? Écrivez votre opinion dans les commentaires.
Abonnez-vous à notre FB:

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite