Angiopathie amyloïde du cerveau

L'angiopathie amyloïde du cerveau est une maladie chronique progressive des vaisseaux cérébraux, dans laquelle des protéines pathologiques se déposent sur leurs parois. Les artères et veines moyennes et petites sont principalement affectées. Plus souvent diagnostiqué chez les personnes âgées de 60 ans. Chez les nouveau-nés, l'angiopathie cérébrale ne se produit pas. Il se déroule en deux versions: asymptomatique ou avec un tableau clinique prononcé..

L'angiopathie des vaisseaux cérébraux entraîne de graves complications: perturbation aiguë de la circulation cérébrale, démence, désorientation, encéphalopathie, convulsions épileptiques. À la fin, la maladie invalide le patient et entraîne la mort. La mortalité dans l'angiopathie amyloïde du cerveau atteint 50%.

Le problème de l'angiopathie amyloïde cérébrale est que la maladie est presque inconnue des médecins, le diagnostic est difficile et la pathologie elle-même est presque impossible à traiter.

Les causes

Une angiopathie cérébrale amyloïde se développe en raison de troubles métaboliques du peptide bêta-amyloïde. Cette protéine se dépose sur les parois des artères et moins souvent sur les parois des veines. À l'intérieur du vaisseau, une plaque protéique se forme, constituée des restes de protéines mal clivées. La plaque contient 40 fragments non détectés restants après traitement par des enzymes.

Le peptide bêta-amyloïde est déposé dans les capillaires du cortex, du sous-cortex et des méninges. En raison du dépôt de protéines pathologiques dans le vaisseau, le volume infime de la circulation sanguine diminue. Le cortex et les structures sous-corticales souffrent d'un manque de nutriments et d'oxygène. Les foyers d'angiopathie conduisent à des micro-dysfonctionnements cérébraux. Il développe des troubles neurologiques et mentaux macroscopiques..

Lorsque le vaisseau affecté se rompt, une hémorragie intracérébrale se produit. Le plus souvent, cela se produit dans les structures sous-corticales.

Classification

L'angiopathie amyloïde peut être sporadique et héréditaire. Sporadique - signifie une angiopathie accidentellement détectée qui s'est produite sans raisons évidentes. L'angiopathie amyloïde sporadique est diagnostiquée chez les personnes âgées. Conduit à un accident vasculaire cérébral aigu et à une démence.

Une forme héréditaire d'angiopathie amyloïde se développe en raison de mutations protéiques. L'angiopathie héréditaire est diagnostiquée jusqu'à 30 ans. Elle se développe lentement: l'intelligence diminue progressivement, la pensée abstraite est frustrée, l'encéphalopathie, les accidents vasculaires cérébraux, les crises d'épilepsie se produisent.

La forme héréditaire est divisée en deux sous-espèces:

  1. Type islandais. Elle se caractérise par le dépôt de protéine cystatine C. Le diagnostic est posé si le niveau de cystatine est réduit dans le liquide céphalorachidien.
  2. Type néerlandais. La bêta-amyloïde se dépose dans les parois des artères du cortex cérébral.

Symptômes

Le tableau clinique se déroule souvent sans laisser de trace et lentement. La progression de la maladie entraîne des micro-accidents vasculaires cérébraux et une démence totale..

  • Mal de crâne. 70% des patients s'en plaignent. Des maux de tête fréquents sont un signe précoce d'angiopathie amyloïde progressive du cerveau. La douleur est plus souvent localisée là où il y a des foyers d'angiopathie.
  • Nausée et vomissements. Survient chez 30 à 40% des patients.
  • Convulsions convulsives. Observé chez 25% des patients. La nature des crises et des équivalents épileptiques dépend de la localisation: dans le cortex moteur - crampes des membres, dans le pariétal - illusions et hallucinations simples.
  • Hémorragie intracérébrale. Ils surviennent chez 17% des patients. La particularité des AVC est qu'ils sont susceptibles de rechuter. Le plus souvent, une hémorragie se produit dans les lobes frontaux, occipitaux et pariétaux. La gravité des accidents vasculaires cérébraux avec angiopathie amyloïde est différente: de l'engourdissement spontané de la moitié du corps au coma profond.
  • Les troubles mentaux. Le plus souvent, les propriétés intellectuelles d'une personne sont affectées. Avec la progression de la maladie, l'intelligence diminue progressivement, jusqu'à la démence profonde. En plus de l'intelligence, la mémoire est réduite et l'attention est dispersée..
  • Troubles neurologiques transitoires. Ils se manifestent par des absences, des paresthésies, des crises d'épilepsie, des hallucinations visuelles. L'absence est un arrêt temporaire de la conscience tout en maintenant le tonus musculaire de 1 à 60 secondes. Après cela, le patient se réveille et ne sait pas qu'il restera plusieurs secondes à l'état déconnecté. La paresthésie est une violation de la sensibilité, dans laquelle le patient semble avoir la chair de poule, des picotements et un engourdissement se font sentir. Crises épileptiformes - secousses soudaines avec les bras ou les jambes.

Diagnostique

Pour identifier l'angiopathie amyloïde, vous devez effectuer de telles études:

  • Analyse du liquide céphalorachidien. Il révèle un niveau accru de protéine tau, un niveau diminué de bêta-amyloïde dissous.
  • Recherche génétique. Il est prescrit s'il existe des preuves de la présence d'une angiopathie amyloïde chez le plus proche parent. L'apolipoprotéine E est à l'étude, mais elle n'est pas liée à la pathogenèse de la maladie, cependant l'issue de la maladie et la probabilité de rechute d'hémorragies intracérébrales peuvent être prédites par son niveau..
  • Angiographie cérébrale. Il s'agit d'une méthode non sensible à l'angiopathie amyloïde: elle détecte les troubles dans 30% des cas.
  • Recherche tissulaire. La précision diagnostique atteint 53%.
  • Imagerie par résonance magnétique et tomodensitométrie en spirale. Ce sont les méthodes les plus précises. L'IRM et la tomodensitométrie vous permettent d'étudier la structure du cerveau et des vaisseaux sanguins en couches dans une image en trois dimensions.

Traitement

L'angiopathie amyloïde est une maladie incurable. Le traitement est pathogénétique et symptomatique, visant à stabiliser le patient après un AVC et à ralentir la progression du déficit d'intelligence. Les médecins prescrivent des glucocorticoïdes et des immunosuppresseurs.

Dans les formes sévères, la chirurgie est indiquée. Les chirurgiens retirent le centre de l'angiopathie pour améliorer l'état psychologique et neurologique du patient.

De nouveaux médicaments sont en cours de développement. Les essais cliniques sont Tramiprosat. Ce médicament se lie aux résidus du peptide bêta-amyloïde et le retire du corps..

Causes, symptômes et traitement de l'angiopathie des vaisseaux rétiniens

Angiopathie vasculaire rétinienne - qu'est-ce que c'est?

La rétine de l'œil a besoin d'une grande consommation de nutriments et d'oxygène, car elle est responsable de la capture des ondes lumineuses, de leur conversion en une impulsion nerveuse et de leur transmission au cerveau, où la formation d'image a lieu. Un apport sanguin insuffisant à la choroïde provoque une grave déficience visuelle. L'angiopathie vasculaire rétinienne n'est pas une maladie distincte qui est apparue, mais une pathologie qui se développe à la suite de la destruction des cellules des vaisseaux sanguins et d'une violation de leurs fonctions dans des maladies d'origines diverses.

L'angiopathie vasculaire rétinienne est une violation pathologique du tonus des vaisseaux sanguins et des capillaires du fond d'œil. Le résultat est leur tortuosité, rétrécissement ou expansion. Il y a un changement dans la vitesse du flux sanguin et une défaillance de la régulation nerveuse. Les défauts vasculaires permettent de suspecter et d'établir un diagnostic de la maladie sous-jacente avant ses manifestations cliniques.

Une pathologie de ce type signale la présence dans le corps d'une maladie qui interfère avec la circulation sanguine normale, affecte le tonus des petits et des gros vaisseaux, provoque des lésions nécrotiques d'une certaine partie de la rétine et menace une perte de vision totale ou partielle ou une diminution de sa qualité. L'angiopathie est plus fréquente chez les patients adultes (plus de 35 ans) dans un contexte de maladies chroniques, mais est parfois diagnostiquée dans l'enfance, et même chez les nouveau-nés.

Causes de l'angiopathie rétinienne

La structure la plus importante de l'œil - la rétine - réagit rapidement aux moindres perturbations du système d'approvisionnement en sang. L'angiopathie n'est pas une maladie indépendante, elle sert de signal d'une maladie dans laquelle il y a un effet négatif sur les vaisseaux oculaires. Les processus pathologiques dans le corps endommagent les parois des vaisseaux oculaires, leur modification et leur violation de la structure.

Les principales causes qui conduisent à l'angiopathie sont:

Maladie hypertonique. L'hypertension artérielle a un effet néfaste sur les parois des vaisseaux oculaires, détruisant leur couche interne. La paroi vasculaire est compactée, sa fibrotisation se produit. Il y a une violation de la circulation sanguine, la formation de caillots sanguins et des hémorragies. En raison de l'augmentation constante de la pression, certains navires éclatent. Un signe caractéristique de l'angiopathie hypertensive est des vaisseaux alvéolés et rétrécis du fond d'œil. Au premier degré d'hypertension, des changements sont observés dans les vaisseaux oculaires de la troisième partie des patients, au deuxième degré - chez la moitié des patients et au troisième stade de l'hypertension, les vaisseaux du fond d'œil sont modifiés chez tous les patients;

Diabète. La maladie endommage les parois vasculaires non seulement dans la rétine, mais dans tout le corps. La pathologie se développe dans le contexte d'un taux de glucose constamment élevé dans le sang. Cela provoque le développement d'occlusions, une infiltration de sang dans les tissus de la rétine, un épaississement et une prolifération de la paroi capillaire, une diminution du diamètre des vaisseaux sanguins et une détérioration de la microcirculation sanguine dans les yeux. La pathogenèse entraîne souvent une perte progressive de la vision;

Blessures au crâne, aux yeux et à la colonne vertébrale (cervicale), compression forte et prolongée de la poitrine. La condition entraîne une forte augmentation du nombre élevé de pression intracrânienne, une rupture des parois des vaisseaux sanguins et une hémorragie dans la rétine;

Hypotension. Une diminution du tonus vasculaire entraîne une ramification des vaisseaux, leur forte expansion, une pulsation notable, une diminution de la vitesse du flux sanguin et contribue également à la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux de la rétine, augmente la perméabilité des parois des vaisseaux.

Facteurs contribuant à l'apparition d'une angiopathie dangereuse:

Augmentation de la pression intracrânienne;

Mauvaises habitudes (tabagisme, alcool);

Empoisonnement (aigu ou chronique);

Malformations congénitales des parois des vaisseaux sanguins;

Il existe plusieurs autres variétés de cette pathologie, qui se produisent également parfois:

Angiopathie juvénile. Le processus inflammatoire dans les vaisseaux de la rétine se développe pour une raison inconnue. Elle s'accompagne de petites hémorragies dans le corps vitré de l'œil et de la rétine. Le type de maladie le plus grave, qui contribue au décollement de la rétine, provoque également la survenue de cataractes et de glaucome, conduisant souvent à la cécité;

Angiopathie chez les nourrissons prématurés. La maladie n'est pas courante, la cause de son apparition est une complication de l'accouchement ou un traumatisme à la naissance. Les lésions rétiniennes sont caractérisées par des changements prolifératifs dans les vaisseaux sanguins, leur rétrécissement et une altération du flux sanguin;

Angiopathie de grossesse. Dans les premiers stades, la maladie n'a pas de conséquences menaçantes, mais si elle est négligée, elle menace de complications irréversibles (décollement de la rétine). Cette pathologie peut se développer dans la seconde moitié de la grossesse dans le contexte de l'hypertension ou d'autres maladies caractérisées par une faiblesse des parois vasculaires.

Toute pathologie ou maladie qui affecte négativement (directement ou indirectement) l'état des vaisseaux peut entraîner une angiopathie..

Les causes les plus courantes d'angiopathie comprennent:

Hypertension artérielle de diverses étiologies;

Pathologies congénitales des parois vasculaires;

Augmentation de la pression intracrânienne;

Lésions oculaires traumatiques;

Certaines maladies du sang;

Facteurs de risque supplémentaires:

Âge et presbytie (vision sénile);

Travailler dans des industries dangereuses;

Tabagisme et abus d'alcool;

Symptômes d'angiopathie rétinienne

L'angiopathie vasculaire est divisée en types en fonction de la maladie sous-jacente:

Angiopathie diabétique Le plus commun. Chez les patients atteints de diabète de type 1, il est noté dans 40% des cas, chez les patients de type 2 - dans 20%. En règle générale, l'angiopathie commence à se développer après 7 à 10 ans après le début de la maladie. Deux options de développement sont possibles: la microangiopathie et la macroangiopathie. Avec la microangiopathie, les capillaires sont affectés et plus minces, ce qui entraîne une violation de la microcirculation et des hémorragies. Avec la macroangiopathie, les vaisseaux plus gros sont affectés, des occlusions (blocages) se produisent, ce qui entraîne une hypoxie rétinienne;

Angiopathie hypertensive. Dans le contexte d'une pression chronique élevée, un rétrécissement des artères de la rétine et une expansion des veines se produisent. La sclérose vasculaire se forme progressivement, le lit veineux se ramifie, des exsudats se forment en raison de la fuite de sang à travers les parois des capillaires;

Angiopathie hypotonique. Dans le contexte de l'hypotension artérielle, au contraire, les artères se dilatent, le flux sanguin ralentit, la pulsation des veines est notée, les vaisseaux se frisent, ce qui augmente la probabilité de caillots sanguins. Les symptômes caractéristiques dans ce cas sont une sensation de pulsation dans les yeux et des vertiges;

Angiopathie traumatique. Avec des blessures à la tête ou à la poitrine, une compression de l'abdomen, une ostéochondrose, la pression intraoculaire peut augmenter fortement. Si les vaisseaux ne supportent pas la charge, ils se rompent avec des hémorragies ultérieures;

Angiopathie de grossesse. Dans ce cas, l'angiopathie est de nature fonctionnelle et disparaît d'elle-même 2-3 mois après la naissance. Cela s'explique par le fait qu'une augmentation du volume de sang circulant provoque une expansion passive des vaisseaux de la rétine. Une autre question est de savoir s'il y avait une angiopathie diabétique ou hypertensive avant la grossesse. Dans ce cas, elle est susceptible de commencer à progresser rapidement..

Le danger de l'angiopathie est que dans les premiers stades et pendant une période assez longue, elle est asymptomatique. Au stade de déficience visuelle marquée, le processus est généralement déjà irréversible.

Symptômes courants de l'angiopathie:

Diminution de l'acuité visuelle;

L'apparition de brouillard et de taches sous les yeux;

Rétrécissement du champ de vision;

Sensation d'ondulation dans le globe oculaire;

La présence de vaisseaux éclatants et de taches jaunes sur la conjonctive.

Neuropathie et angiopathie diabétiques

Utiliser la navigation dans la page actuelle

Le diabète est l'un des problèmes de santé publique les plus graves au monde. L'une des principales complications du diabète est une maladie des vaisseaux sanguins appelée angiopathie diabétique. La malnutrition des troncs nerveux conduit au développement d'un autre problème chez les patients diabétiques - neuropathie.

Angiopathie diabétique

L'angiopathie diabétique est une lésion vasculaire qui survient chez les personnes atteintes de diabète. Dans le diabète, l'accumulation de cholestérol et de calcium dans les parois des artères se produit progressivement, ce qui entraîne leur obstruction et une altération de l'apport sanguin aux tissus.

L'angiopathie diabétique est divisée en deux types principaux: la microangiopathie (lésion des petits vaisseaux) et la macroangiopathie (lésion des grandes artères principales), souvent une combinaison des deux.

La macroangiopathie se développe dans les vaisseaux du cœur et des membres inférieurs, étant essentiellement leur athérosclérose maligne.

La microangiopathie se manifeste le plus souvent par des lésions des artères des yeux (lésions rétiniennes - rétinopathie diabétique) ou des reins (néphropathie diabétique).

Neuropathie diabétique

La neuropathie diabétique est un type de lésion nerveuse qui peut survenir si les vaisseaux des troncs nerveux sont affectés. La neuropathie diabétique se développe le plus souvent dans les nerfs des jambes et des pieds.

Selon les nerfs affectés, les symptômes de la neuropathie diabétique peuvent aller de la douleur et de l'engourdissement des membres à une perte complète de sensibilité des pieds et des mains, avec développement de blessures et de complications purulentes..

La neuropathie diabétique est une complication très courante du diabète. Cependant, il est souvent possible de prévenir la neuropathie diabétique ou de ralentir sa progression en contrôlant strictement la glycémie et un mode de vie sain..

Causes de l'angiopathie diabétique et de la neuropathie

Il est connu que le diabète provoque des troubles hormonaux et métaboliques qui provoquent le dépôt de plaques de cholestérol et des changements inflammatoires dans les parois des vaisseaux sanguins, ce qui conduit au développement et aux manifestations cliniques de l'angiopathie diabétique. Cependant, tous les diabétiques ne se plaignent pas de manifestations d'angiopathie. Cette complication du diabète dépend non seulement du contexte hormonal d'un patient particulier, mais également de ses caractéristiques génétiques..

Les diabétiques souffrant d'hypertension artérielle, les fumeurs d'alcool ont des manifestations plus prononcées et malignes de l'angiopathie diabétique.

Une exposition prolongée à une glycémie élevée peut endommager les fibres nerveuses fines et provoquer une neuropathie diabétique. La principale cause de lésions nerveuses dans le diabète est considérée comme la microangipathie des vaisseaux sanguins alimentant les nerfs. Leur blocage dans l'angiopathie diabétique conduit à une carence en oxygène et en nutriments dans le tissu nerveux et à la mort des fibres nerveuses.

Types d'angiopathie diabétique

La néphropathie diabétique se développe avec des dommages aux petites artères des reins et conduit à une violation de leur fonction, jusqu'au développement d'une insuffisance rénale sévère. La néphropathie diabétique se manifeste par l'apparition de protéines dans l'urine, une hypertension artérielle sévère et une augmentation des taux de créatinine et d'urée dans le sang.

La rétinopathie diabétique se développe avec des lésions des artères de la rétine, caractérisée par une altération des vaisseaux du fond d'œil, des hémorragies de la rétine. Peut entraîner un décollement de la rétine et une cécité complète.

L'angiopathie des membres inférieurs dans le diabète se développe en quatre étapes:

  • La première étape ne présente aucun symptôme clinique, cependant, lors de l'examen des vaisseaux, un épaississement des parois des artères et leur calcification peuvent être détectés.
  • La deuxième étape se manifeste par l'apparition de douleur lors de la marche sur une certaine distance (claudication intermittente)
  • La troisième étape se caractérise par l'apparition de douleurs dans les jambes au repos, notamment en position horizontale. Si vous abaissez vos jambes, la douleur est considérablement réduite.
  • La quatrième étape se manifeste par l'apparition d'ulcères trophiques et de nécrose des jambes, développant souvent une gangrène diabétique. Cette condition est appelée syndrome du pied diabétique..

Types de neuropathie diabétique

Il existe quatre principaux types de neuropathie diabétique. La plupart se développent progressivement, vous ne remarquerez donc pas cette complication avant de graves problèmes.

Polyneuropathie périphérique

La neuropathie périphérique est la forme la plus courante de neuropathie diabétique. Tout d'abord, des problèmes de sensibilité dans les jambes se développent, puis des signes de neuropathie peuvent également apparaître sur les mains. Les symptômes de la neuropathie périphérique s'aggravent souvent la nuit et peuvent inclure:

  • Engourdissement ou diminution de la capacité à ressentir de la douleur ou de la fièvre.
  • Picotements ou sensation de brûlure.
  • Douleur ou crampes aiguës.
  • Hypersensibilité au toucher - pour certaines personnes, même le poids de la feuille peut être atroce.
  • Faiblesse musculaire.
  • Perte de réflexes, notamment au niveau de la cheville.
  • Perte d'équilibre et de coordination.
  • Problèmes graves aux jambes tels que ulcères, infections, déformations et douleurs osseuses et articulaires.

Neuropathie autonome

Le système nerveux autonome contrôle le cœur, la vessie, les poumons, l'estomac, les intestins, les organes génitaux et les yeux. Le diabète sucré peut affecter les nerfs de l'un de ces organes, ce qui peut provoquer:

  • Problèmes de miction - rétention urinaire ou incontinence due à des dommages à l'innervation autonome de la vessie.
  • Constipation ou selles incontrôlées.
  • Ralentissement de l'évacuation gastrique (gastroparésie), entraînant des nausées, des vomissements, des ballonnements et une perte d'appétit.
  • Difficulté à avaler
  • Violation de la puissance chez les hommes
  • Sécheresse vaginale et autres troubles sexuels chez la femme
  • Transpiration accrue ou diminuée

Amyotrophie diabétique

L'amyotrophie diabétique affecte les gros nerfs des extrémités, tels que les nerfs fémoraux et sciatiques. Un autre nom pour cette condition est la neuropathie proximale, qui se développe souvent chez les personnes âgées atteintes de diabète de type II..

Les symptômes sont notés, en règle générale, sur un côté du corps et comprennent:

  • Douleur soudaine et intense dans la cuisse ou la fesse
  • Atrophie musculaire de la cuisse
  • Difficulté à se lever d'une position assise

Mononeuropathie

La mononeuropathie implique des dommages à un nerf spécifique. Le nerf peut être sur le visage, le tronc ou la jambe. La mononeuropathie est également appelée neuropathie focale. Plus fréquent chez les personnes âgées.

Bien que la mononeuropathie puisse provoquer des douleurs intenses, elle ne cause généralement pas de problèmes à long terme. Les symptômes diminuent progressivement et disparaissent d'eux-mêmes après quelques semaines ou mois. Les signes et symptômes dépendent du nerf affecté particulier et peuvent inclure:

  • Doublement dans les yeux, avec lésions du nerf oculomoteur
  • Paralysie du nerf facial avec asymétrie faciale
  • Douleur dans la jambe ou le pied
  • Douleur dans le bas du dos ou le bassin
  • Douleur dans la cuisse antérieure
  • Douleur thoracique ou abdominale
  • Faiblesse de la main, avec dommages aux nerfs du plexus brachial.

Diagnostic de la neuropathie et de l'angiopathie

Le diagnostic de neuropathie diabétique est basé sur les symptômes, l'histoire et les études cliniques. Pendant l'examen, le médecin peut vérifier votre force musculaire et votre tonus, vos réflexes tendineux et votre sensibilité au toucher, à la température et aux vibrations.

Tests de diagnostic supplémentaires:

  • Études de conduction nerveuse. Ce test vérifie dans quelle mesure les nerfs des bras et des jambes conduisent les signaux électriques..
  • Électromyographie (EMG). Souvent réalisée avec des études de conduction nerveuse, l'électromyographie mesure les décharges électriques produites dans vos muscles..
  • Tests sensoriels quantitatifs. Ce test non invasif est utilisé pour évaluer la réaction des nerfs aux vibrations et aux changements de température..
  • Test végétatif. La réaction de la pression artérielle dans différentes positions du corps et la capacité de transpirer sont évaluées.

Traitement de l'angiopathie diabétique

La compensation du diabète est la base du traitement de l'angiopathie diabétique. Il est nécessaire d'abaisser la glycémie à des valeurs normales en utilisant des médicaments hypoglycémiants, avec un diabète sévère, il est nécessaire d'utiliser une insulinothérapie.

Si des signes objectifs de lésions artérielles (rétrécissement, calcification) sont détectés, il est conseillé de prendre constamment des angioprotecteurs (Vessel Due F), des médicaments antithrombotiques (aspirine, plavix), des vitamines.

Les signes d'une angiopathie sévère, avec des troubles circulatoires dans les organes et les membres, devraient être à l'origine d'un traitement chirurgical actif. En cas de lésion des artères du bas de la jambe, du cœur et des reins, il est souhaitable de rétablir la circulation sanguine par les méthodes de la chirurgie endovasculaire (angioplastie et stenting). Cela empêchera le développement de complications graves sous forme de gangrène, d'infarctus du myocarde, d'insuffisance rénale.

L'angiopathie diabétique est une maladie très dangereuse qui peut être mortelle. Lorsque les premiers symptômes de l'angiopathie apparaissent, un patient diabétique doit immédiatement consulter un médecin expérimenté spécialisé dans ce problème..

Angiopathie

Angiopathies - un groupe de maladies spécifiques qui affectent les parois des vaisseaux sanguins.

Pour une telle pathologie, la plus caractéristique est une violation du ton des parois vasculaires qui se produit dans le contexte d'une violation de la fonction neurohumorale. Dans les maladies appartenant à cette catégorie, une parésie temporaire et des spasmes des vaisseaux peuvent se développer, entraînant une augmentation de la perméabilité des parois vasculaires, ce qui entraîne souvent une hémorragie.

Dans la forme diabétique de l'angiopathie, les lésions de la paroi vasculaire sont causées par des troubles métaboliques. Donc, dans cette situation, il y a un épaississement des membranes basales des parois vasculaires, ainsi que la prolifération de leur endothélium. Peut-être un rétrécissement de la lumière de l'artère. Dans le même temps, dans l'apport sanguin aux tissus, il y a un manque d'oxygène (ischémie), car des troubles de la microcirculation se développent. En conséquence, dans le contexte de ces processus pathologiques, des conditions très favorables se posent pour les lésions athérosclérotiques des parois des vaisseaux sanguins - l'apparition d'une angiopathie.

Types d'angiopathie

En fonction du diamètre des capillaires affectés par le processus pathologique, la médecine moderne distingue ces types d'angiopathie:

  • - macroangiopathie - apparaît avec des lésions athérosclérotiques des parois vasculaires et se caractérise par une évolution sévère. En règle générale, ce type de maladie affecte les vaisseaux sanguins du cœur et des membres inférieurs;
  • - la microangiopathie est un type de maladie dans laquelle une lésion est détectée par des changements pathologiques dans les petits vaisseaux sanguins. En règle générale, une telle lésion se développe en raison de la nécrose, de la thrombose et d'autres conditions. Les maladies de ce type comprennent des dommages aux capillaires des reins, ainsi que des dommages aux vaisseaux situés dans la rétine du globe oculaire.

En plus des deux maladies décrites ci-dessus, le plus souvent, les spécialistes diagnostiquent la soi-disant angiopathie diabétique, qui survient chez les patients atteints de diabète sucré. Dans ce cas, des lésions vasculaires peuvent survenir dans différentes parties du corps. Le plus souvent identifié:

  • - néphropathie diabétique, dans laquelle la maladie perturbe le fonctionnement des vaisseaux des reins;
  • - rétinopathie diabétique affectant les vaisseaux de la rétine;
  • - dommages aux vaisseaux situés dans les membres inférieurs.

En outre, une angiopathie hypertensive isolée, qui se développe dans le contexte de la progression de l'hypertension. Ce type de pathologie est plus prononcé dans le fond d'œil. Avec l'hypotension, l'angiopathie rétinienne hypotonique se produit.

Avec la démence sénile et la maladie d'Alzheimer, caractéristiques des personnes âgées, l'angiopathie dysorique de Morel apparaît souvent. pour une telle maladie, une combinaison d'amylose des parois des artérioles et des artères avec formation de plaques séniles est la plus caractéristique. Les spécialistes distinguent deux types de telles pathologies - drusoïde et congophile.

Il existe également une forme de la maladie qui affecte principalement les jeunes hommes - la rétinite proliférante ou, comme on l'appelle souvent, la maladie malade. Dans ce cas, les experts notent le développement caractéristique des cataractes, des hémorragies multiples dans le corps vitré et la rétine. Avec la progression de cette condition et l'absence du traitement nécessaire, un glaucome et un décollement de la rétine peuvent survenir.

Les principales causes d'angiopathie

Dans la plupart des cas, les facteurs suivants conduisent au développement d'une angiopathie sous une forme ou une autre:

  • - dommages dus à des blessures;
  • - violation de la régulation nerveuse du tonus de la paroi vasculaire;
  • - diverses maladies du sang;
  • - hypertension artérielle;
  • - intoxication et nocivité au travail;
  • - âge avancé;
  • - fumeur;
  • - vascularite systémique de nature auto-immune;
  • - Diabète;
  • - mauvaises habitudes, en particulier - tabagisme;
  • - caractéristiques structurales congénitales des parois vasculaires.

Signes cliniques de la maladie

Tout d'abord, ces symptômes ou d'autres symptômes de l'angiopathie dépendent de l'endroit où le processus pathologique est localisé. Ainsi, avec différents types d'angiopathie, les symptômes suivants peuvent survenir:

  • - perte complète de la vision ou diminution significative de sa gravité;
  • - sensation de démangeaisons et de brûlure dans les jambes;
  • - douleur dans les membres inférieurs avec développement d'une claudication intermittente, lorsque des douleurs surviennent lors de la marche et disparaissent progressivement pendant la période de repos;
  • - saignements de nez fréquents et intenses;
  • - saignement dans le tractus gastro-intestinal;
  • - l'apparition de sang dans l'urine - hématurie;
  • - l'apparition à la surface de la peau de pétéchies, télangiectasies;
  • - hémoptysie;
  • - troubles trophiques de divers types - de la sécheresse et de la desquamation de la peau des bras et des jambes à l'apparition de gangrène du pied.

Méthodes de diagnostic de la pathologie

Lors de la prise de contact avec le médecin d'une personne suspectée d'une forme d'angiopathie, un examen externe est réalisé, une palpation des zones touchées, des plaintes des patients et des antécédents médicaux sont collectés. De plus, pour obtenir un diagnostic précis, le médecin peut prescrire plusieurs examens supplémentaires au patient:

  • - Échographie des vaisseaux sanguins, qui donne des informations sur l'état actuel des parois vasculaires et la vitesse du flux sanguin;
  • - une étude spécifique appelée fundus-graphy, qui donne des données sur l'état des vaisseaux de la rétine du globe oculaire;
  • - angiographie - évaluation de la perméabilité vasculaire à l'aide d'un examen aux rayons X et de l'introduction d'un agent de contraste dans le sang du patient;
  • - IRM - une procédure qui permet de visualiser sur l'écran de l'ordinateur l'état et la structure des tissus mous du corps;
  • - CT scan - une procédure visant à obtenir des images détaillées en couches dans le domaine du processus pathologique, permettant d'évaluer son degré.

Traitement angiopathie

La médecine moderne aborde le traitement de cette maladie dans un ordre individuel strict. Ainsi, le spécialiste prescrit l'une ou l'autre option de traitement, en tenant toujours compte de la nature de la maladie dans un cas particulier et de la gravité du processus, ainsi que de la santé générale du patient.

La pharmacothérapie, qui vise principalement à améliorer la microcirculation dans les tissus corporels. Dans ce cas, on prescrit au patient des médicaments pour normaliser la coagulation sanguine, améliorer la circulation sanguine dans les vaisseaux du cerveau, les antispasmodiques, les anticoagulants, les agents antiplaquettaires, les angioprotecteurs. De plus, afin de corriger la glycémie, une insulinothérapie peut être prescrite;

Le traitement chirurgical peut être effectué dans plusieurs directions, selon le stade de la maladie et sa localisation. Ainsi, aux premiers stades de l'angiopathie, la sympathectomie lombaire est considérée comme relativement efficace, réalisée principalement à l'aide de la méthode endoscopique de chirurgie. Dans ce cas, l'affaiblissement de l'effet sympathique sur les parois artérielles élimine la composante spastique de la maladie.

Diverses opérations vasculaires reconstructrices sont également effectuées, au cours desquelles les médecins restaurent la lumière vasculaire, ce qui améliore la microcirculation sanguine dans les tissus corporels.

Dans les cas avancés d'angiopathie diabétique des vaisseaux des membres inférieurs, lorsque le patient présente une gangrène humide ou des signes d'intoxication du corps, l'amputation des extrémités est effectuée à un niveau différent, en fonction de l'état de chaque patient. Après l'achèvement d'une telle procédure traumatique, mais dans ce cas nécessaire pour la vie future du patient, le patient peut être sélectionné ou fabriqué individuellement une prothèse appropriée qui lui permettra d'effectuer une quantité suffisante de mouvements actifs.

Si le patient souffre de rétinopathie, une électrocoagulation cryochirurgicale ou laser peut être utilisée. De plus, pour corriger l'état général du patient souffrant de diverses formes d'angiopathie, il lui est montré des méthodes de traitement physiothérapeutiques - plasmaphérèse, électrothérapie ou fangothérapie.

Prévention de l'angiopathie

Le maintien d'un mode de vie sain, en évitant les mauvaises habitudes et les efforts physiques intenses, en suivant un régime pauvre en sel et en évitant également les situations stressantes, aidera à protéger votre corps contre une maladie aussi grave..

Vidéo

Traitement de l'angiopathie diabétique.

Quand l'angiopathie peut provoquer une amputation?

Réponse: Malheureusement, l'amputation est souvent nécessaire pour cette maladie. Cette procédure est traumatisante pour le patient si la maladie est au stade final de développement et que les vaisseaux des membres inférieurs sont gravement touchés, ce qui entraîne une gangrène pour le patient. Étant donné qu'en l'absence de traitement, de telles complications peuvent entraîner une intoxication grave, voire la mort, dans une telle situation, l'amputation du tissu affecté est le seul traitement possible.

Il ne faut pas oublier que l'angiopathie est une maladie grave qui nécessite un traitement rapide et adéquat. Prendre soin de son corps, surveiller attentivement son état de santé et un examen médical régulier permet à une personne d'éviter une telle maladie ou de l'identifier à un stade précoce lorsqu'une guérison complète est possible.

Angiopathie des vaisseaux rétiniens: causes, diagnostic et traitement

Il est de coutume d'appeler l'angiopathie rétinienne non pas une maladie indépendante, mais un symptôme accompagnant le cours de diverses maladies (celles qui provoquent des changements dans la structure des vaisseaux sanguins, affectent leurs fonctions et conduisent à un amincissement des parois des artères, des veines, des capillaires). Les médecins utilisent souvent le terme «rétinopathie», soulignant les dommages aux vaisseaux de la rétine, et non à l'ensemble du corps.

En l'absence de traitement rapide, l'angiopathie peut entraîner des modifications irréversibles de la structure de la rétine, sa rupture, un amincissement et un décollement ultérieur (ces problèmes sont les conséquences d'une altération de l'apport sanguin à l'œil en raison de lésions vasculaires). Tout cela, à son tour, peut entraîner une perte partielle de la vision centrale (si le site dans la région de la macula a «souffert») ou se transformer en cécité complète.

Classification

L'angiopathie vasculaire rétinienne, selon l'origine, peut être de différents types. Ainsi, la classification suivante est généralement acceptée:

  • rétinopathie de prématurité;
  • diabétique
  • hyper-, hypotonique;
  • traumatique;
  • angiopathie juvénile (d'une autre manière - maladie ILS).

Dans l'angiopathie diabétique (rétinopathie), non seulement les petits vaisseaux localisés dans la rétine sont affectés, mais également les grandes artères et les veines des organes internes. De tels changements entraînent, en plus d'une forte perte de vision, une perturbation de tous les systèmes du corps (jusqu'au handicap).

Il existe 3 formes (stades) de rétinopathie diabétique (ci-après - DR):

  • DR non proliférante. Les principaux symptômes: foyers exsudatifs, microanévrismes, hémorragies (rondes, ponctuelles, peuvent être localisées à l'intérieur du fond d'œil ou le long des veines) et œdème rétinien (peuvent «occuper» de gros vaisseaux ou la région centrale de l'œil).
  • DR proliférative rétinienne. Il se distingue par l'apparition d'anomalies microvasculaires et veineuses, un grand nombre d'exsudats de localisation variée, un risque important de prolifération.
  • DR proliférative de la rétine. Il existe deux types - vasculaire et fibreux. En règle générale, il «occupe» la zone du disque du nerf optique ou est situé le long d'une congestion importante des vaisseaux sanguins, mais peut être localisé dans n'importe quelle autre partie du fond d'œil. L'amincissement des parois vasculaires entraîne des hémorragies fréquentes, une hémorragie constante associée à une prolifération des cellules gliales peut provoquer un décollement de la rétine. Les processus décrits qui provoquent une perte de vision dans les deux yeux sont une indication directe de la chirurgie - coagulation rétinienne au laser.

Le sang des patients souffrant d'angiopathie hypertensive presse constamment sur les parois vasculaires, ce phénomène conduit à la destruction de la couche interne des artères, des veines, des capillaires, provoque la formation de caillots sanguins et la rupture des vaisseaux rétiniens amincis.

Donc, en rétinopathie hypertensive, il y a 4 étapes.

  1. Au premier stade, un rétrécissement insignifiant des artérioles (angiosclérose) est déterminé. L'état général du patient est satisfaisant, il n'y a pas d'hypertension.
  2. Au deuxième stade de la maladie, les artérioles sont plus rétrécies, il y a des croisements artérioveineux. Le travail des reins et du cœur n'est pas rompu, l'état général du patient est dans les limites normales.
  3. Le troisième stade de développement de l'angiopathie hypertensive est caractérisé par l'apparition d'ecchymoses simples ou multiples et d'un œdème rétinien. Le patient est diagnostiqué avec une hypertension élevée, la fonction rénale et cardiaque "souffrent".
  4. La quatrième étape est le gonflement du nerf optique (œdème papillaire) et un rétrécissement significatif des vaisseaux oculaires. L'état du patient est critique.

L'angiopathie traumatique est la conséquence d'un traumatisme crânien direct et d'une compression excessive de la poitrine, du crâne, de la colonne cervicale, ce qui, à son tour, entraîne une forte augmentation de la pression artérielle.

Le type d'angiopathie le plus défavorable est la maladie d'Ilza. Sa nature n'est pas encore complètement établie. La maladie peut entraîner une hémorragie dans le corps vitré et la rétine oculaire, provoque souvent le développement d'un glaucome et de la cataracte (changements pathologiques dans la structure de l'œil, entraînant la cécité).

Les causes du problème

Toute maladie associée à une altération de la fonction et à une modification de la structure des vaisseaux sanguins peut entraîner une angiopathie des yeux. Les patients de tout âge peuvent rencontrer ce phénomène anormal, mais selon les statistiques médicales, le plus souvent une angiopathie vasculaire rétinienne est diagnostiquée chez les personnes de plus de 30 ans..

Parmi les facteurs les plus courants conduisant à l'apparition de ce symptôme figurent:

  • hypertension (une maladie, dont le cours s'accompagne d'une pression artérielle constamment élevée);
  • l'athérosclérose;
  • diabète des deux types;
  • hypotension (pression artérielle basse);
  • une variété de blessures (y compris le crâne et le globe oculaire);
  • scoliose;
  • souvent, quelle est l'angiopathie rétinienne, les patients atteints de vascularite (maladie vasculaire auto-immune de nature inflammatoire) le savent de première main;
  • ostéochondrose;
  • toute maladie systémique du sang.

La liste des facteurs prédisposant à l'apparition d'une angiopathie du fond d'œil doit comprendre:

  • travailler avec des produits chimiques agressifs sur le lieu de travail;
  • mauvaises habitudes (tabagisme, abus d'alcool);
  • caractéristiques congénitales (anomalies) de la structure des vaisseaux sanguins;
  • intoxication du corps;
  • les patients de plus de 50 ans souffrent souvent de neuroangiopathie.

L'angiopathie des enfants et des adolescents est particulièrement importante. Fondamentalement, ce phénomène anormal à un âge aussi précoce est causé par des changements endocriniens dans le corps (diabète sucré de type 1), mais peut s'expliquer par d'autres raisons:

  • maladies du sang;
  • tuberculose
  • blessures et maladies inflammatoires oculaires;
  • rhumatismes, etc..

Lors de l'examen ophtalmologique, les veines dilatées des sinus, de petites hémorragies sont détectées sur le fond de l'enfant, un œdème rétinien est déterminé.

Il est extrêmement important pour les enfants à risque de développer un diabète de surveiller régulièrement les indicateurs de glycémie, car ils peuvent développer une athérosclérose vasculaire précoce et altérer considérablement la vision périphérique.

Symptômes principaux

Le rétrécissement des vaisseaux du fond d'œil accompagnant un diagnostic tel que l'angiopathie de la rétine, se "déclare" d'abord avec des mouches, des points et des taches sombres, puis avec des coupures et des douleurs dans le globe oculaire.

Les patients souffrant d'angiopathie éprouvent des migraines périodiques, de la fatigue, une sensation de pulsation dans les yeux après le travail qui nécessite une concentration d'attention accrue (par exemple, lorsqu'ils restent longtemps devant le moniteur).

Les hypotenseurs subissent des pulsations dans le globe oculaire, des maux de tête fréquents et une dépendance aux conditions météorologiques (réaction aux conditions météorologiques changeantes).

Un rétrécissement significatif des capillaires et des hémorragies ponctuelles dans la rétine peuvent être considérés comme des signes caractéristiques d'une angiopathie traumatique. Malheureusement, avec l'angiopathie traumatique, l'acuité visuelle diminue rapidement de façon catastrophique, et dans la plupart des cas, elle ne peut pas être restaurée.

L'angiopathie traumatique chez un enfant peut être «reconnue» par la douleur, une hémorragie du globe oculaire et de la rétine, ainsi qu'une diminution de l'acuité visuelle. Au fil du temps, des problèmes de vision progressive commencent à apparaître, ce qui devient de plus en plus problématique à gérer..

Diagnostique

L'inspection visuelle aide à détecter l'angiopathie - un ophtalmologiste examine la rétine au microscope avec une pupille agrandie. Le médecin attire l'attention sur la présence de vaisseaux dilatés (rétrécis), la position de la macula, note s'il y a des hémorragies.

Les mesures diagnostiques supplémentaires utilisées en cas de suspicion d'angio-, vasopathie comprennent:

  • Échographie des vaisseaux rétiniens (déterminée par la nature, la vitesse du flux sanguin);
  • angiographie par fluorescence rétinienne;
  • tomodensitométrie;
  • IRM.

Traitement traditionnel

Étant donné que l'angiopathie n'est qu'un symptôme accompagnant l'évolution de diverses maladies, la lutte contre elle doit commencer par le diagnostic et le traitement de la maladie sous-jacente.

Une lutte globale contre les problèmes vasculaires comprend certainement des médicaments dont l'action vise à traiter la maladie sous-jacente (causes de l'angiopathie):

  • comprimés hypoglycémiants ou injections d'insuline pour les diabétiques;
  • avec l'athérosclérose ou l'hypertension - non seulement des médicaments qui normalisent la pression artérielle, mais aussi «normalisent» le cholestérol.

Traitement de la rétinopathie diabétique

Si l'angiopathie est diagnostiquée chez des patients atteints de diabète sucré, le régime alimentaire vient au premier plan - les patients doivent complètement exclure les aliments gras, épicés, excessivement salés et contenant du sucre de leur alimentation, saturer le menu quotidien avec des légumes, des fruits, des céréales, des tisanes et des jus naturels. Il est très important pour les diabétiques atteints d'un deuxième type de maladie (non indépendant de l'insuline) de surveiller le poids corporel et de prévenir l'obésité.

Les patients atteints de diabète sans manifestation de rétinopathie doivent être observés par un rétinologue et s'assurer que la glycémie (jusqu'à 6,7 mmol / L), la pression artérielle et l'hémoglobine glyquée (jusqu'à 7%) sont toujours normales..

Important: les méthodes qui vous permettent de maintenir la vision dans la rétinopathie diabétique comprennent:

  • thérapie médicamenteuse;
  • chirurgie;
  • coagulation laser de la rétine.

Le traitement médicamenteux de la rétinopathie diabétique implique l'administration de médicaments qui bloquent le facteur de croissance endothélial vasculaire (thérapie anti-VEGF) directement dans le corps vitré. Leur tâche principale est de renforcer les parois vasculaires et de prévenir de nouvelles hémorragies rétiniennes. Les médicaments les plus populaires sont Ranibizumab, Bevacizumab, Aflibibercept.

La plupart des patients nécessitent des injections mensuelles de ces médicaments au cours des six premiers mois de traitement..

La thérapie au laser est conçue pour faire face à l'œdème rétinien, éliminer les hémorragies. Pour certains patients, une seule intervention suffit pour faire face aux manifestations de la rétinopathie diabétique, tandis que d'autres nécessitent un cycle complet (voire plusieurs).

Les injections de corticostéroïdes dans la rétine de l'œil (la dexaméthasone est le plus souvent utilisée) complètent à la fois l'introduction de médicaments anti-VEGF et la chirurgie au laser. Cependant, le traitement hormonal de la rétinopathie diabétique a plusieurs effets secondaires importants - les injections peuvent déclencher le développement du glaucome et de la cataracte.

Quant à la chirurgie pour DR, dans la plupart des cas, nous parlons de vitrectomie (excision et remplacement ultérieur du gel vitreux dans la partie centrale de l'œil). La procédure peut être réalisée sous anesthésie locale et générale. L'indication directe de la chirurgie est une hémorragie vitreuse massive qui peut par la suite conduire à la cécité.

Malheureusement, il est impossible de guérir complètement la RD, mais des mesures de traitement opportunes aideront à arrêter le développement ultérieur des processus pathologiques dans les vaisseaux et à prévenir leurs complications.

Traitement d'angiopathie d'hypertension

Il n'est possible de traiter la rétinopathie hypertensive qu'en contrôlant les indicateurs de pression artérielle (en prenant des médicaments antihypertenseurs). En cas de perte de vision rapide et d'œdème rétinien, les traitements suivants sont utilisés: thérapie au laser, injections de corticostéroïdes ou de médicaments anti-VEGF (Pegaptanib, Ranibizumab).

Mesures de traitement supplémentaires

Dans le traitement de l'angiopathie rétinienne, des médicaments peuvent être utilisés dont l'action vise à améliorer la microcirculation sanguine dans la rétine. De plus, des médicaments qui normalisent la pression artérielle et la glycémie sont utilisés..

Ainsi, pour améliorer la circulation sanguine, les patients souffrant d'angiopathie peuvent être prescrits:

Afin de réduire le degré de perméabilité des parois vasculaires, les patients avec un diagnostic approprié peuvent prendre:

  • Dobésylate de calcium;
  • Extrait de Ginkgo biloba (vendu en pharmacie sous forme de comprimés ou de gélules);
  • Parmidin.

Pour prévenir la formation de caillots sanguins au cours du traitement de l'angiopathie:

  • Dipyridamole;
  • L'acide acétylsalicylique;
  • Ticlodipine.

Sans faute, les patients souffrant d'angiopathie d'origines diverses doivent boire deux fois par an des vitamines des groupes B, C, E, P..

Les gouttes pour les yeux sont un autre point de traitement obligatoire pour l'angiopathie. Ils peuvent être fortifiés (Complexe de lutéine), vasculaires (Taufon). Ces fonds sont conçus pour améliorer la microcirculation sanguine dans le globe oculaire..

Les méthodes médicinales de lutte contre l'angiopathie complètent la physiothérapie et la diététique (c'est pourquoi le traitement des patients avec un diagnostic approprié doit être effectué non seulement par un ophtalmologiste, mais également par un endocrinologue, un thérapeute, etc.).

Parmi les méthodes physiothérapeutiques visant à lutter contre les modifications de la structure des vaisseaux sanguins, les plus couramment utilisées sont l'acupuncture, la réflexologie.

Chez les femmes enceintes, l'angiopathie est un phénomène assez courant..

La raison principale est une augmentation significative du volume de sang en circulation et, par conséquent, une augmentation de la pression sur les parois vasculaires.

Dans les formes bénignes du problème, aucune thérapie spéciale n'est requise, l'angiopathie disparaît d'elle-même 2 à 3 mois après l'accouchement. Dans une situation où les changements dans la structure des vaisseaux sanguins coïncident avec le 2e ou le 3e trimestre de la grossesse et sont associés à une toxicose tardive, les patients reçoivent des médicaments antihypertenseurs, les femmes enceintes sont surveillées en permanence pour la pression artérielle et l'état du fond d'œil est examiné.

Si l'angiopathie chez une femme enceinte, malgré le traitement, progresse rapidement et est associée à un risque de perte de vision, il s'agit d'avortement ou d'accouchement d'urgence par césarienne.

Thérapie populaire

Ceux qui veulent voir par eux-mêmes ce que c'est de traiter l'angiopathie à la maison devraient d'abord consulter un médecin. En général, les décoctions, infusions, teintures de plantes médicinales ne sont qu'une mesure auxiliaire qui complète le traitement principal.

Voici quelques bonnes recettes..

  • Mélanger 100 g d'herbes hachées sèches - millepertuis, camomille, millefeuille, immortelle. Le matériel végétal est versé avec 2 verres d'eau bouillante, laissé pendant une demi-heure, filtré, refroidi. Le schéma posologique est le suivant: dans un verre à jeun (30 minutes avant les repas) le matin et le soir (immédiatement avant le coucher).
  • La racine de valériane égalisée, les feuilles de mélisse, l'achillée millefeuille sont combinées à parts égales. 200 g de la collection doivent être remplis d'un verre d'eau et insistés pendant au moins 3 heures dans un endroit frais. Ensuite, la composition est envoyée au bain-marie pendant 15 minutes, refroidie et filtrée. Il est recommandé de boire une portion préparée de remède populaire pendant la journée en petites portions.
  • Un bon effet clinique (améliore la circulation sanguine, protège les parois vasculaires de toute destruction, prévient les caillots sanguins) démontre des infusions d'aneth, de graines de carvi, de bleuet et de feuilles de cassis. Avec ces remèdes populaires, vous pouvez remplacer le thé noir habituel, boire 2 à 3 fois par jour.

Ainsi, l'angiopathie de la rétine correspond aux modifications structurelles et fonctionnelles des vaisseaux sanguins associées au développement de diverses maladies. Il s'agit d'un symptôme secondaire, inutile de se battre avec soi-même. Le traitement de l'angiopathie doit être complet et viser, tout d'abord, à éliminer la cause profonde du problème (maladie sous-jacente). Aux premiers symptômes de la maladie, vous devriez demander l'aide d'un ophtalmologiste, sinon la situation peut entraîner une diminution significative de la gravité ou une perte complète de la vision.

Angiopathie vasculaire

L'angiopathie vasculaire (APS), également connue sous le nom de vasopathie, est une lésion vasculaire causée par une altération de la régulation nerveuse. Il se caractérise par un changement du ton des capillaires qui ne correspond pas aux besoins physiologiques du corps, par conséquent, les signes cliniques correspondants apparaissent.

Avec l'angiopathie, les artères, les veines et les capillaires peuvent être affectés. En même temps, une définition telle que «angiopathie périphérique» est indiquée dans la CIM-10, à laquelle une maladie et un type de lésion spécifiques doivent être ajoutés.

Avec le diagnostic d'angiopathie des vaisseaux sanguins, il n'y a pas de questions particulières. Tout d'abord, un examen échographique des vaisseaux est effectué, qui, si nécessaire, est complété par des méthodes de contraste aux rayons X. Lors de la confirmation du diagnostic d'APS, il est important de commencer le traitement à temps, car sinon des complications dystrophiques peuvent survenir.

Vidéo: Traitement de l'angiopathie, ainsi que des symptômes et des causes

Description de l'angiopathie des vaisseaux sanguins

Le terme «angiopathie» vient de lat. Angiopathie, du grec ἀγγεῖον - «vaisseau» et πάθος - «souffrance», «maladie»). La deuxième définition est également connue - «vasopathie» de lat. Vasopathie, de vasum - «navire».

Classiquement, l'angiopathie est divisée par le degré de lésion et la maladie concomitante, qui peut en fait être la principale cause du développement de l'APS.

  • Selon le degré de défaite:
    • Macroangiopathie (macroangiopathie) - avec le développement de cette forme d'angiopathie, les vaisseaux grands et moyens sont affectés. Dans la plupart des cas, elle est déterminée par l'athérosclérose des vaisseaux des membres, la sclérose de Mekenberg, le diabète sucré et la fibrose intimale.
    • Microangiopathie (microangiopathie) - est un état pathologique des petits vaisseaux (capillaires), qui se développe principalement contre la nécrose tissulaire, ainsi que la thrombose, l'hyalinose et la fibrose vasculaire.
  • Pour une maladie concomitante:
    • Angiopathie diabétique (angiopathia diabetica) - avec le diabète sucré, une lésion généralisée de vaisseaux de différents calibres peut se développer. De plus, il y a souvent une violation de l'homéostasie et des dommages aux parois vasculaires.
    • Angiopathie hypertensive (angiopathia hypertonica) - peut se produire de deux manières. Dans le premier cas, dans le contexte du diabète sucré, l'hypertension se développe, puis, dans le cas de la détermination des vaisseaux atteints, ils parlent d'angiopathie hypertensive. Dans le deuxième cas, l'hypertension existante est compliquée par le diabète sucré, puis les dommages vasculaires qui en résultent sont définis comme une angiopathie hypertensive.
    • Angiopathie hypotonique (angiopathie hypotonique) - une pression artérielle basse, déterminée pendant l'hypotension, provoque le développement de caillots sanguins, qui à leur tour endommagent l'intima vasculaire.
    • Angiopathie traumatique (angiopathia retinae traumatica) - se produit lorsque la rétine est endommagée.
    • Angiopathie juvénile (angiopathia retinae juvenilis) - la pathologie est également connue sous le nom de maladie d'Ilza ou de périphlébite rétinienne. Elle se caractérise par une inflammation des vaisseaux de la rétine, une hémorragie dans la rétine et le corps vitré.
    • Angiopathie amyloïde (angiopathia amyloides, angiopathia cerebralis amyloides) - la pathologie est mieux connue sous le nom de maladie d'Alzheimer, bien que non seulement elle accumule des protéines bêta-amyloïdes dans les vaisseaux du cerveau.

Il est important de noter qu'avec la macroangiopathie dans les gros vaisseaux sanguins, tels que les artères et les veines, des caillots sanguins se forment. Cela conduit à un blocage de la circulation sanguine, ce qui provoque le développement d'une crise cardiaque et d'un accident vasculaire cérébral. Par exemple, dans l'angiopathie périphérique diabétique, les membres inférieurs sont affectés, ce qui conduit à la formation d'ulcères trophiques du pied, ce qui augmente le risque d'amputation des jambes.

Avec la microangiopathie, des caillots sanguins se forment dans les petits vaisseaux sanguins, c'est-à-dire dans les capillaires. Les caillots de sang les rendent épais et faibles. Cela empêche la circulation sanguine fluide dans tout le corps, ce qui nuit à l'approvisionnement des tissus en nutriments et en oxygène. Cependant, la rétine peut ne pas recevoir suffisamment d'oxygène, ce qui conduit souvent à une microangiopathie et à la cécité..

L'angiopathie vasculaire peut également endommager les cellules nerveuses, ce qui provoque le développement d'une neuropathie périphérique. De plus, l'APS provoque souvent des lésions rénales, ce qui entraîne une néphropathie..

Symptômes d'angiopathie des vaisseaux sanguins

Avec l'angiopathie, les vaisseaux des membres inférieurs, la rétine, les reins, le cerveau et le cœur peuvent être affectés. Par conséquent, le tableau clinique dépend largement de l'emplacement des vaisseaux affectés. En raison d'une mauvaise alimentation en sang, les membres, par exemple, ne reçoivent pas suffisamment d'oxygène et de nutriments, ce qui endommage les tissus. Cela entraîne des crampes, une gêne dans les jambes et des douleurs musculaires. Dans les cas graves, les sensations douloureuses sont difficiles à tolérer, même lorsqu'une personne est en mode repos. Cela limite les mouvements du patient..

Symptômes supplémentaires de l'angiopathie diabétique:

  1. Les jambes (ou une jambe) deviennent froides et un engourdissement est souvent ressenti, à cause duquel une personne ne peut pas marcher normalement.
  2. Un pouls faible dans une jambe douloureuse est déterminé.
  3. La peau peut changer de couleur, devenir grisâtre ou vice versa, les jambes sont bleues.
  4. Les blessures guérissent longtemps.

La dernière étape est la dystrophie tissulaire, dans laquelle toute petite ecchymose conduit à la formation d'un ulcère non cicatrisant. À l'avenir, une complication telle que la gangrène peut survenir..

Angiopathie diabétique des membres inférieurs

Symptômes d'angiopathie hypertensive:

  1. Le plus souvent, les dommages aux vaisseaux des membres inférieurs sont déterminés par le type d'angiopathie diabétique.
  2. La pression artérielle peut être supérieure à la normale (chez un adulte de plus de 120/80 mm Hg. Art.)
  3. Maux de tête et apparition de mouches devant les yeux.

Symptômes d'angiopathie hypotonique:

En plus des signes cliniques d'angiopathie vasculaire des membres inférieurs, comme dans le diabète, il y aura une diminution de la pression artérielle (chez les adultes de moins de 80 mm Hg). Les signes d'hypotension dans ces cas sont les suivants:

  1. La faiblesse.
  2. Fatigabilité rapide.
  3. Vertiges.
  4. Dans les cas graves - perte de conscience.

Avec une angiopathie traumatique de la rétine, la perception visuelle est altérée. Dans le même temps, la plupart des patients atteints de SLI présentent des symptômes de flotteurs, de taches, de toiles d'araignées, de flou ou de diminution de la vision, associés à une hémorragie vitreuse. Chez d'autres patients atteints d'angiopathie juvénile, l'érosion est associée à une vascularite rétinienne ou à une uvéite, mais il n'y a pas d'hémorragie.

L'angiopathie amyloïde est la moins favorable parmi toutes les formes de cette maladie. Les personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer, où l'amylose vasculaire est la plus courante, ont un risque accru de développer un accident vasculaire cérébral hémorragique. À cet égard, des symptômes tels que maux de tête aigus, troubles de la vision ou de la motricité ou perte de conscience peuvent survenir..

Vidéo: Angiopathie vasculaire rétinienne chez les enfants

Causes de l'angiopathie vasculaire

Les facteurs étiologiques de l'apparition de certaines formes d'angiopathie ne sont pas entièrement compris (angiopathie juvénile). Dans d'autres cas, les raisons suivantes sont indiquées:

  1. L'angiopathie périphérique diabétique est le plus souvent causée par la présence de taux de glucose très élevés dans le diabète sucré non contrôlé, ce qui augmente le risque de développer une athérosclérose ou des plaques. La plaque formée sur les parois internes des vaisseaux est constituée de cholestérol et de calcium, qui se déposent dans les vaisseaux sanguins et entravent la circulation sanguine. Dès que l'approvisionnement en sang est perturbé, les nutriments et l'oxygène ne pénètrent pas dans les tissus, ce qui entraîne leur mort (nécrose). En cas de nécrose des jambes, l'amputation est réalisée au-dessus de la zone affectée..
  2. L'angiopathie périphérique hypertensive et diabétique est également causée par la présence de mauvaises habitudes du type de tabagisme, une consommation excessive d'alcool. De plus, ces maladies surviennent chez ceux qui travaillent dans des industries dangereuses..
  3. L'angiopathie hypotonique est le plus souvent associée à des facteurs prédisposants au développement de la maladie sous-jacente. Cela peut être une hérédité dysfonctionnelle, un manque d'activité physique, un déséquilibre hormonal (en particulier chez les femmes), etc..
  4. L'angiopathie rétinienne traumatique est principalement associée à des facteurs dommageables qui pourraient perturber la structure de la rétine. En outre, une telle maladie survient souvent avec des dommages au crâne, à la colonne cervicale.
  5. L'angiopathie amyloïde se développe en raison du dépôt de protéines amyloïdes (Aβ) sur les parois des vaisseaux du cerveau. Une place particulière dans le développement de la maladie est une prédisposition héréditaire. Pourquoi exactement la protéine commence à se déposer sur l'intima des vaisseaux n'est pas entièrement comprise. Vraisemblablement, cela est dû à sa quantité excessive ou à sa clairance anormale. À l'état normal, l'amyloïde quitte le cerveau de quatre manières: par endocytose par les astrocytes et les cellules microgliales, par dégradation enzymatique par la néprilysine ou l'insuline, en traversant la barrière hémato-encéphalique et en drainant l'espace périartériel. S'il y a un trouble dans au moins une de ces voies, l'amylose et l'angiopathie associée se développent..

Les causes suivantes sont considérées comme des causes courantes du développement d'une angiopathie des vaisseaux sanguins:

  • âge avancé;
  • maladies du sang;
  • processus auto-immuns.

Une raison plus précise pour changer le ton des artères, des veines, des capillaires est établie en utilisant des méthodes de recherche modernes..

Diagnostic de l'angiopathie vasculaire

Le diagnostic consiste en l'examen physique primaire du patient, au cours duquel un pouls faible ou des plaies qui guérissent lentement sur les jambes peuvent être déterminés. De plus, des méthodes de recherche en laboratoire et instrumentales sont prescrites.

  1. Un test sanguin et urinaire qui vérifie la présence et la quantité de sucre, de créatinine, d'urée et de protéines. La détermination du profil lipidique est également importante..
  2. Des tests visuels, tels que la dopplerographie et l'angiographie par résonance magnétique, sont nécessaires pour étudier la circulation sanguine dans les membres et d'autres parties du corps. La présence de plaques athérosclérotiques est également vérifiée et l'emplacement des blocs est déterminé..
  3. Examen échographique des reins utilisé pour soupçonner des dommages aux tubules rénaux.
  4. Ophtalmoscopie du fond d'œil.
  5. L'examen histologique est principalement pertinent dans le diagnostic de l'angiopathie amyloïde. Une biopsie du tissu affecté est réalisée pour l'étude..
  6. Électrocardiographie, échocardiographie et angiographie coronaire, avec suspicion d'atteinte au cœur et aux artères coronaires.

Angiopathie amyloïde cérébrale

Le volume de la recherche dépend en grande partie du tableau clinique de la maladie et de l'âge du patient. Dans certains cas, comme dans l'angiopathie diabétique des membres inférieurs, un examen physique et des tests de laboratoire peuvent suffire. Dans d'autres cas, en particulier avec une angiopathie rétinienne ou une maladie cérébrovasculaire, un diagnostic plus long et plus approfondi peut être nécessaire..

Traitement de l'angiopathie vasculaire

Dans presque toutes les formes de la maladie, un traitement symptomatique est effectué..

  1. La violation de la pression artérielle (sa diminution ou son augmentation) implique la prise de médicaments appropriés, par exemple antihypertenseurs..
  2. Pour déterminer la prédisposition à l'athérosclérose, des agents de cholestérol sont utilisés..
  3. Une glycémie élevée et la présence de sucre dans l'urine doivent être normalisées ou éliminées à l'aide de médicaments endocrinologiques appropriés.
  4. La présence d'une tendance à la thrombose suggère de prendre des anticoagulants.
  5. Les antispasmodiques et les complexes de vitamines peuvent être utilisés pour soulager la pression des vaisseaux sanguins..

Il est important de noter qu'il n'y a pas de traitement spécifique pour l'angiopathie amyloïde et juvénile des vaisseaux sanguins, par conséquent, ces maladies ne sont principalement traitées que de manière symptomatique.

Vidéo: Angiopathie des membres inférieurs dans le diabète sucré - traitement. Macroangiopathie des vaisseaux du cou

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite