Symptômes, diagnostic et traitement de l'anévrisme cardiaque

L'anévrisme du cœur est un amincissement en forme de sac et une saillie de la paroi de l'une des cavités cardiaques. Une telle pathologie a été décrite pour la première fois en 1757 par le célèbre chirurgien et anatomiste anglais Gunther. Plus tard, il est devenu connu que dans près de 95% des cas, la cause de telles protubérances sur le cœur est l'infarctus du myocarde, et elles sont détectées chez 10 à 35% des patients qui ont eu cette maladie dangereuse.

Le plus souvent, un anévrisme du cœur apparaît précisément sur le ventricule gauche et s'accompagne d'une forte diminution ou d'une absence totale de contractilité de la partie endommagée de la paroi cardiaque. Dans des cas plus rares, une protrusion se produit sur le ventricule droit ou le septum interventriculaire. Près de 68% des patients présentant un tel changement pathologique de la paroi cardiaque sont des hommes âgés de 40 à 70 ans. La taille des anévrismes peut varier de 1 à 20 cm de diamètre.

Dans cet article, nous vous présenterons les causes, les variétés, les symptômes, les méthodes de diagnostic, de traitement et de prédiction des anévrismes cardiaques. Ces informations vous aideront à vous faire une opinion sur une pathologie aussi dangereuse et vous pourrez poser des questions à votre cardiologue traitant..

Les causes

La cause la plus fréquente d'anévrisme cardiaque est l'infarctus transmural. La plupart des saillies sont détectées dans l'apex et la paroi antérolatérale du ventricule gauche, et seulement 1% se forme sur la paroi arrière de cette chambre du cœur, l'oreillette ou le ventricule droit et le septum interventriculaire.

Avec une nécrose massive du muscle cardiaque, la structure du myocarde est détruite. Les cavités cardiaques subissent constamment une pression créée par l'organe lui-même, et pour cette raison, la section nécrotique de la paroi est constamment étirée, amincie et, avec le temps, dépasse.

Les facteurs suivants peuvent contribuer au développement plus rapide de l'anévrisme cardiaque:

La cardiosclérose se développant après une crise cardiaque peut affecter la survenue d'un anévrisme chronique du cœur. Dans de tels cas, une saillie sacculaire se forme dans la zone d'apparition d'une cicatrice post-infarctus.

Beaucoup moins souvent, un anévrisme du cœur peut survenir pour d'autres raisons:

  1. Maladies infectieuses (infection streptococcique, diphtérie, virus de la grippe, Epstein-Barr ou Coxsackie, candidose). Un agent infectieux pénètre dans le cœur et provoque le développement d'une myocardite. Le processus inflammatoire dans le muscle cardiaque conduit à la mort cellulaire et une partie du myocarde est remplacée par du tissu conjonctif. Dans certaines conditions, le patient peut développer une cardiosclérose diffuse, entraînant un amincissement et une protrusion de la paroi cardiaque.
  2. Malformations intra-utérines du cœur. Sous l'influence de divers facteurs, les cellules du cœur fœtal commencent à se diviser incorrectement et des zones sujettes à la saillie, constituées d'autres tissus, apparaissent dans les tissus du myocarde. Après la naissance et l'ouverture des poumons, les parois cardiaques commencent à subir plus de pression et des anévrismes congénitaux se forment dans les zones pathologiques du myocarde. Les facteurs suivants affectant le corps de la mère peuvent provoquer de telles malformations myocardiques: alcoolisme, tabagisme, prise de certains médicaments, effets des substances toxiques industrielles, infections transmises (rougeole, rubéole, etc.).
  3. Blessures. Tout dommage traumatique aux parois du cœur (par exemple, avec une blessure au couteau ou lors d'une opération chirurgicale) provoque une cicatrice et le développement d'une myocardite ou d'une cardiosclérose focale. Par la suite, un anévrisme se forme sur la paroi cardiaque dans les premiers jours ou semaines après une blessure. Ces saillies ont tendance à augmenter rapidement en taille et à se rompre. C'est pourquoi leur identification est toujours la raison d'une opération cardio-chirurgicale urgente qui peut prévenir l'insuffisance cardiaque.
  4. Myocardite toxique. Cette maladie peut être causée par divers composés toxiques qui pénètrent dans le sang du patient: substances chimiques ou médicinales (venins de serpent et d'insecte, allergènes, certains antibiotiques, méthyldopa, alcool, etc.), une quantité accrue d'acide urique (pour les maladies rénales) ou de thyroxine (pour la thyréotoxicose). Les toxines provoquent une inflammation du myocarde et conduisent au développement d'une cardiosclérose, qui peut provoquer la survenue d'un anévrisme.
  5. Rayonnement ionisant. Le rayonnement dans de rares cas peut provoquer le développement d'une cardiosclérose. Une telle pathologie ne se produit que lorsqu'un flux puissant de rayonnements ionisants pénètre (par exemple, pendant la radiothérapie des néoplasmes médiastinaux). La formation d'anévrisme dans de tels cas se produit assez lentement (sur plusieurs années).
  6. Maladies inflammatoires systémiques. Un certain nombre de ces pathologies peuvent être compliquées par la myocardite et la cardiosclérose. En règle générale, de telles conséquences sont observées avec une myocardite rhumatismale prolongée, et cette maladie est particulièrement agressive chez les enfants. Les anticorps produits par le corps affectent les cellules myocardiques et les lésions tissulaires permanentes augmentent la probabilité de développer un anévrisme.
  7. Cardiosclérose idiopathique. Cette maladie rare est causée par des causes inexpliquées et progresse lentement. Les parois du cœur perdent progressivement leur force et leur élasticité et à un âge avancé, un anévrisme peut se former sur le ventricule gauche du patient.

Classification

Les anévrismes cardiaques sont classés par des spécialistes selon différents paramètres, et la détermination de la saillie appartient à l'un ou l'autre groupe permet aux spécialistes non seulement de choisir des tactiques de traitement, mais aussi de faire un pronostic préliminaire de la maladie. Pour classer l'anévrisme, le patient se voit attribuer un Echo-KG - une étude qui permet d'identifier de nombreuses caractéristiques de protrusion de la paroi cardiaque.

En fonction du moment de l'apparition, les types d'anévrismes suivants sont distingués:

  • aiguë - survient dans les 14 premiers jours après une crise cardiaque, mal prévue, peut se rompre ou devenir subaiguë;
  • subaiguë - survient 3 à 8 semaines après une crise cardiaque, le risque de rupture est réduit;
  • chronique - survient plus tard que subaiguë, a des parois plus durables et se déchire moins souvent.

La classification des anévrismes cardiaques par diamètre est assez arbitraire:

  • petite - sa structure n'est presque pas différente de la cicatrice post-infarctus, plus visible pendant la systole;
  • moyen - le diamètre peut atteindre plusieurs centimètres, ne dépasse pas le péricarde;
  • géant - sa taille modifie considérablement la forme du cœur et son volume peut approcher le volume du ventricule gauche.

La taille de l'anévrisme cardiaque affecte en grande partie le pronostic de la maladie - une grande protrusion est plus sujette à la rupture et à un écoulement compliqué.

Selon la forme de l'anévrisme du cœur, il peut y avoir:

  1. Diffuser. Typiquement, un tel anévrisme a un petit diamètre, un petit volume et se forme au site d'une crise cardiaque étendue. Une telle formation a une base large et le fond ne gonfle pas beaucoup et est presque au même niveau que le myocarde. Les anévrismes diffus se rompent rarement, mais avec leur croissance, la probabilité d'une telle complication peut augmenter.
  2. Bouffant. Une telle formation a également une base large, mais son fond dépasse plus fortement. Le sang stagne souvent dans la cavité de cet anévrisme et des caillots sanguins peuvent se former. Contrairement à l'anévrisme diffus, la saillie a une paroi plus mince et est plus sujette à la rupture.
  3. En forme de champignon. De telles protubérances peuvent apparaître dans de petites zones de tissu cicatriciel. Leur bouche est plutôt étroite et la cavité se dilate davantage sous la pression du sang. La forme de l'anévrisme ressemble à une cruche inversée. Ses parois sont plus minces et sujettes à se déchirer..
  4. "Anévrisme dans l'anévrisme." Cette saillie est la plus dangereuse, car c'est à la fois une formation diffuse et sacculaire. Ces anévrismes sont les plus sujets à la rupture et indiquent une violation grave de la structure du tissu cardiaque.

Selon les statistiques, les anévrismes cardiaques diffus ou sacculaires sont le plus souvent détectés.

Selon la structure de la paroi, l'anévrisme peut être:

  • muscle - se compose principalement de tissu musculaire;
  • fibreux - se compose principalement de tissu conjonctif;
  • muscle fibro-musculaire - se compose à la fois de tissu fibreux et musculaire.

Une telle classification est rarement d'importance clinique, car la probabilité de rupture de l'anévrisme dépend plus de l'épaisseur de la paroi, et non de sa composition.

Selon le mécanisme d'apparition, l'anévrisme cardiaque peut être:

  • vrai - se compose presque des mêmes couches que la paroi du cœur, mais contient plus de tissu conjonctif;
  • physiologique - se compose de tissu myocardique presque inchangé, qui pour une raison quelconque a cessé de se contracter;
  • faux - la saillie est limitée aux commissures fibreuses et au péricarde, en fait, c'est une petite rupture du myocarde, à travers laquelle le sang pénètre dans la cavité pathologique formée.

Symptômes

Les plaintes et les signes d'anévrismes du cœur peuvent être très variables. À bien des égards, leurs manifestations dépendent des causes du développement, de l'emplacement et de la taille de l'éducation. Dans certains cas, après un infarctus du myocarde, l'anévrisme peut ne se manifester d'aucune façon ou le patient associe l'apparition de certains symptômes à la période de récupération après une maladie grave.

En règle générale, avec des anévrismes du cœur, les symptômes suivants se produisent:

Douleur thoracique ou cardiaque

Ce symptôme est obligatoire pour l'anévrisme cardiaque et se produit chez tous les patients. Habituellement, son apparence est associée à une violation de la circulation sanguine dans les vaisseaux cardiaques..

La survenue de douleurs avec anévrismes cardiaques est associée aux processus suivants:

  • arythmies;
  • surcharge myocardique;
  • prolifération vasculaire;
  • compression des tissus et des organes (avec anévrismes géants).

Typiquement, avec les anévrismes cardiaques, la douleur est localisée directement derrière le sternum ou légèrement décalée vers la gauche. Elle se manifeste sous forme de convulsions et peut survenir en raison de la fatigue physique, après avoir pris de l'alcool, du tabac ou une exposition à d'autres causes externes.

Perturbations du rythme

Des changements de rythme avec des anévrismes cardiaques sont détectés fréquemment. Les arythmies surviennent généralement périodiquement et disparaissent d'elles-mêmes après une courte période de temps. Avec une présence prolongée de perturbation du rythme, un tel symptôme est déjà considéré comme une complication de l'arythmie - tachycardie paroxystique.

Les changements de rythme dans l'anévrisme cardiaque peuvent être les suivants:

  • une sensation de brèves interruptions des battements cardiaques (il semble s'arrêter);
  • augmentation ou ralentissement de la fréquence cardiaque (plus de 100 ou moins de 60 battements par minute).

Les arythmies dans les anévrismes sont souvent déclenchées par un stress physique ou émotionnel. Leur apparition est associée à l'apparition de troubles structurels dans le système de conduction du cœur - les fibres responsables de la conduction des influx nerveux. De plus, l'arythmie peut être déclenchée en surchargeant le cœur de sang..

Battement de coeur

Normalement, une personne ne ressent pas le rythme cardiaque. L'apparition d'un rythme cardiaque est causée soit par une contraction excessivement forte du myocarde, soit par une arythmie. Lorsqu'un anévrisme se produit, le volume du ventricule gauche augmente et cette chambre du cœur commence à s'adapter parfaitement à la zone des côtes. Pour cette raison, le rythme cardiaque commence à se sentir.

Dyspnée

Ce symptôme est souvent observé avec les anévrismes cardiaques. Elle s'exprime en violation du rythme et de la profondeur de la respiration et apparaît périodiquement. Sa survenue est associée à une insuffisance ventriculaire gauche..

La faiblesse

L'apparition d'un anévrisme entraîne toujours le développement d'une insuffisance cardiaque congestive. Le cœur cesse de pomper la quantité de sang nécessaire et, par conséquent, le système nerveux et les muscles squelettiques cessent de recevoir suffisamment de sang enrichi en oxygène. Pour cette raison, le tissu musculaire ne peut pas fonctionner à pleine puissance et le patient commence à se sentir faible, léthargique et fatigué.

Ce symptôme est présent chez presque tous les patients et est plus prononcé avec les anévrismes géants..

Pâleur

La pâleur de la peau avec toutes les pathologies du cœur s'explique par une contractilité insuffisante du myocarde. Moins de sang coule vers la peau, et en raison d'un manque d'oxygène, les vaisseaux sanguins se contractent et passent en mode «économie». Initialement, le visage et les membres du patient pâlissent. De plus, une circulation sanguine insuffisante dans la peau peut provoquer des plaintes de gel constant des mains et des pieds, un engourdissement et une diminution de la sensibilité.

Toux

Ce symptôme n'apparaît pas chez tous les patients atteints d'anévrisme cardiaque. Habituellement, il se produit avec de grandes protubérances, qui serrent une partie du tissu pulmonaire et provoquent une irritation de la plèvre sensible. La toux survient généralement en essayant de respirer profondément. En règle générale, il ne s'accompagne pas de l'apparition de crachats ou d'une respiration sifflante..

Une autre cause de toux avec anévrisme du cœur peut être la stagnation du sang dans la circulation pulmonaire. Il peut être accompagné d'expectorations et d'une respiration sifflante..

Symptômes tardifs

Avec un cours prolongé d'un anévrisme aortique compliqué d'une insuffisance cardiaque, le patient présente les conditions et symptômes suivants:

  • angine de repos ou de tension;
  • des évanouissements;
  • ballonnement des veines du cou;
  • gonflement;
  • accumulation de liquide dans la cavité pleurale ou abdominale;
  • hypertrophie du foie;
  • péricardite fibreuse.

Complications

L'absence de traitement de l'anévrisme cardiaque peut entraîner les complications suivantes:

  • rupture d'anévrisme;
  • Tela;
  • infarctus du myocarde;
  • occlusion des vaisseaux des jambes (jusqu'à la gangrène);
  • accident vasculaire cérébral;
  • occlusion des vaisseaux mésentériques;
  • infarctus du rein;
  • issue fatale.

La rupture d'un anévrisme cardiaque aigu survient généralement de 2 à 9 jours après une crise cardiaque et entraîne la mort du patient. Et dans le cours chronique de la pathologie, un écart dans l'éducation est observé assez rarement.

En règle générale, la rupture d'un anévrisme se produit soudainement et se manifeste par les symptômes suivants:

  • pâleur vive, suivie d'une cyanose;
  • sueur froide;
  • ballonnement des veines du cou;
  • perte de conscience;
  • refroidissement des mains et des pieds;
  • respiration rauque et bruyante se transformant en superficielle et rare.

Dans la plupart des cas, lorsqu'un anévrisme cardiaque se rompt, une issue fatale se produit instantanément..

Diagnostique

Le médecin peut soupçonner l'apparition d'un anévrisme du cœur par l'apparition de symptômes caractéristiques ou par l'apparition d'une pulsation précordiale, ressentie sur la paroi thoracique et s'intensifiant à chaque contraction du myocarde. De plus, un examen régulier des patients après un infarctus du myocarde est important pour la détection rapide de telles formations..

Pour identifier les anévrismes du cœur, les méthodes de diagnostic instrumentales suivantes peuvent être utilisées:

  • ECG - les résultats montrent des signes d'infarctus transmural, qui ne changent pas par étapes, mais ont un caractère «gelé»;
  • Echo-KG - vous permet d'identifier l'emplacement, la taille, la forme de l'anévrisme, le degré d'amincissement des parois de la saillie, la présence de lésions thrombotiques de la cavité ou la présence de sang dans le péricarde;
  • IRM ou MSCT du cœur - vous permettent d'étudier en détail tous les paramètres de l'anévrisme (taille, volume, localisation, etc.);
  • TEP cardiaque - réalisée pour évaluer la viabilité du myocarde dans la région de l'anévrisme;
  • scintigraphie myocardique - généralement utilisée pour établir le plan de traitement le plus efficace.

Dans certains cas, les patients atteints d'autres anévrismes du cœur peuvent se voir prescrire d'autres méthodes d'examen supplémentaires:

Traitement

Habituellement, la chirurgie est prescrite pour le traitement de l'anévrisme, comme les méthodes conservatrices ne peuvent pas éliminer le problème sous-jacent. Les traitements médicamenteux ne peuvent être effectués que dans les cas où il est nécessaire de reporter l'opération et de prévenir le développement de complications.

Après avoir identifié l'anévrisme, le patient se voit proposer une hospitalisation pour un examen plus détaillé. S'il n'a pas de risque de rupture de l'anévrisme et de signes d'insuffisance cardiaque sévère, la chirurgie cardiaque peut être retardée et un traitement conservateur et un suivi constant chez le cardiologue sont effectués en ambulatoire.

Dans certains cas, le patient lui-même refuse d'effectuer l'opération ou celle-ci ne peut pas être réalisée en raison de la présence de contre-indications. Dans de tels cas, une thérapie de soutien médicamenteux peut être effectuée à vie..

Chirurgie

Les cas cliniques suivants sont des indications de chirurgie cardiaque pour anévrisme cardiaque:

  • troubles du rythme (tachycardie sévère, arythmie);
  • angine de poitrine non susceptible de correction médicale;
  • insuffisance cardiaque évoluant rapidement;
  • détection de caillots sanguins avec échocardiographie ou apparition d'épisodes de thromboembolie;
  • faux anévrisme;
  • rupture d'anévrisme.

Tous les cas ci-dessus s'accompagnent toujours d'un risque élevé pour la vie du patient et, selon les statistiques, sont 7 fois plus susceptibles d'entraîner la mort que les anévrismes cardiaques asymptomatiques.

Avec les anévrismes cardiaques, diverses opérations chirurgicales peuvent être effectuées et le choix de la technique dépend du cas clinique. Ils peuvent être palliatifs ou radicaux..

Les interventions chirurgicales radicales pour anévrisme du cœur peuvent être effectuées selon les méthodes suivantes:

  • résection d'anévrisme - réalisée avec des anévrismes du ventricule ou de l'oreillette;
  • Septoplastie de Cooley - réalisée avec un anévrisme septal interventriculaire.

Ces interventions chirurgicales sont effectuées à cœur ouvert et sont presque toujours effectuées sur un organe inactif (c'est-à-dire après avoir été connecté à un pontage cardio-pulmonaire). Après l'excision du sac d'anévrisme et des tissus altérés, le chirurgien peut appliquer diverses techniques de reconstruction ou renforcer le site de suture avec des matériaux synthétiques.

Si une insuffisance coronaire est détectée, la résection de l'anévrisme peut être complétée par une greffe de pontage coronarien. Dans certains cas, une telle chirurgie cardiaque peut être complétée par une annuloplastie ou des prothèses valvulaires cardiaques..

Parfois, des opérations radicales ne peuvent pas être effectuées et, dans de tels cas, le patient subit une intervention palliative. Lors de son exécution, les parois de l'anévrisme sont renforcées avec des matériaux polymères capables d'empêcher la rupture de l'éducation.

Après un traitement chirurgical, un traitement médicamenteux est prescrit au patient. En règle générale, la sortie de l'hôpital est effectuée quelques semaines après la chirurgie.

Complications postopératoires possibles

Après résection ou chirurgie plastique de l'anévrisme cardiaque, les complications suivantes peuvent se développer:

  • infarctus du myocarde répété - 5%;
  • arythmie - 10%;
  • thromboembolie des vaisseaux cérébraux et périphériques - 8%;
  • insuffisance cardiaque gauche - 23%;
  • échec de suture et saignement - rarement et généralement seulement après des complications purulentes;
  • issue fatale - de 12 à 20%.

Traitement médical

La prescription de médicaments contre les anévrismes cardiaques vise à réduire la charge cardiaque et à prévenir la thrombose. Pour cela, il peut être recommandé au patient de prendre les médicaments suivants:

  • bêta-bloquants - sont prescrits pour normaliser le rythme et affaiblir les contractions cardiaques;
  • nitrates organiques - sont utilisés lorsqu'il est nécessaire d'éliminer la cardialgie, de normaliser la circulation coronaire et de dilater les vaisseaux sanguins du cœur;
  • diurétiques - sont prescrits pour l'hypertension pour réduire la pression artérielle et réduire la charge sur le cœur;
  • thrombolytiques - utilisés pour fluidifier le sang et prévenir la thrombose et la thromboembolie.

Le choix des médicaments pour le traitement de l'anévrisme cardiaque, la sélection des dosages et la durée d'admission sont déterminés par le médecin individuellement pour chaque patient. La préparation d'un plan de traitement conservateur dépend des numérations sanguines, des données Echo-KG et ECG et des maladies associées. L'automédication avec une telle pathologie est inacceptable, car peut entraîner la rupture de l'anévrisme et la mort.

Prévoir

L'anévrisme du cœur est une pathologie dangereuse et son pronostic est souvent défavorable. Malgré le risque élevé de développer des complications associées à l'opération pour l'éliminer, cette méthode de traitement est la plus préférée. Après une chirurgie cardiaque, le pronostic devient plus favorable.

Cependant, dans certains cas, un traitement chirurgical ne peut pas être effectué en raison de la présence de contre-indications. De telles opérations ne peuvent parfois pas être effectuées en raison de l'âge du patient ou de maladies concomitantes. Le mauvais pronostic de ces patients s'explique par les conséquences suivantes:

  • détérioration importante de la qualité de vie;
  • complications dangereuses de l'anévrisme cardiaque;
  • croissance d'anévrisme entraînant des complications encore plus graves.

Le pronostic de l'anévrisme cardiaque peut dépendre des facteurs suivants:

  • taille de l'anévrisme - plus la saillie est grande, plus le pronostic est mauvais;
  • forme d'anévrisme - la saillie des champignons ou «anévrisme dans l'anévrisme» sont plus dangereux;
  • la localisation de l'anévrisme - la saillie sur les parois du ventricule gauche est plus dangereuse;
  • le taux de progression de l'insuffisance cardiaque - le pronostic s'aggrave lorsque la fraction d'éjection (volume de sang expulsé du ventricule gauche) est faible;
  • maladies concomitantes - certaines pathologies peuvent affecter négativement le travail du cœur et aggraver le pronostic de l'anévrisme;
  • l'âge - avec l'âge, la paroi cardiaque devient moins durable, créant une plus grande probabilité de complications et de rupture de l'anévrisme, et l'opération peut être contre-indiquée en raison de l'âge ou de maladies concomitantes.

Selon les statistiques, lorsqu'il est impossible d'effectuer une intervention chirurgicale pour éliminer un anévrisme cardiaque, la plupart des patients meurent dans les 2-3 premières années après le début de la pathologie.

L'anévrisme du cœur est une pathologie dangereuse qui se manifeste par des symptômes désagréables qui peuvent changer complètement le mode de vie du patient. Si une telle pathologie est détectée, une opération chirurgicale est recommandée et s'il est impossible d'intervenir, il est conseillé au patient de subir constamment un suivi chez un cardiologue et de prendre des médicaments qui aident à réduire la charge cardiaque et à prévenir le développement de complications graves. Souvent, les anévrismes cardiaques provoquent une invalidité ou la mort du patient.

Anévrisme cardiaque

L'anévrisme du cœur est une maladie caractérisée par un amincissement et une protrusion de la paroi myocardique, un manque de contractilité dans cette zone du muscle cardiaque. En règle générale, un anévrisme se forme dans la paroi de la gauche, parfois dans la région du ventricule droit. Chez les nouveau-nés, les saillies des cloisons auriculaires et interventriculaires sont plus fréquentes. L'anévrisme cardiaque acquis est l'une des complications courantes de l'infarctus du myocarde, la maladie est diagnostiquée chez 10 à 35% des patients dans la période post-infarctus. Les hommes de plus de quarante ans sont à risque.

Contenu

Classification des anévrismes cardiaques

Les anévrismes du cœur sont classés selon de nombreux signes: la cause et l'évolution de la maladie, la structure cellulaire et le mécanisme de formation, la forme et la taille. Une classification détaillée des anévrismes cardiaques est donnée dans le tableau..

Types d'anévrismes cardiaques

Signe de classificationType d'anévrismeDécryptage
Cause de maladiecongénitalformé en raison de violations du développement fœtal
acquisdans la grande majorité des cas, surviennent après un infarctus du myocarde
Coulertranchantse forment dans la période d'une à deux semaines après une crise cardiaque
subaiguse forment de la troisième à la huitième semaine après une crise cardiaque
chroniquesurviennent plus tard que la huitième semaine après l'infarctus du myocarde
Structure cellulairemusclecomposé de fibres musculaires
fibreuxles parois de l'anévrisme sont constituées de tissu fibreux
fibro-musculaireinclure les tissus musculaires et fibreux
Mécanisme d'éducationvraiont une structure à trois couches, se composent de tissu cicatriciel mort
fauxse forment avec la rupture du myocarde et la formation d'une cavité délimitée par le péricarde (la membrane externe du cœur)
fonctionnelzones de myocarde viable faisant saillie pendant la contraction des ventricules
La formediffuseravoir une forme plate
bouffantcaractérisés par la présence d'un "cou" qui, une fois dilaté, forme une cavité sacculaire
stratifierformé en raison de la rupture de l'endocarde (doublure intérieure du cœur)

Les anévrismes du cœur peuvent être de tailles différentes. Des protubérances anévrismales importantes sont distinguées - plus de huit centimètres, moyennes - de trois à sept centimètres et de petits anévrismes (cachés) - moins de trois centimètres.

Quel est l'anévrisme dangereux du cœur?

L'anévrisme du cœur est dangereux par la formation de caillots sanguins. Souvent, à l'échocardiographie, des caillots sanguins se trouvent dans la cavité étirée. Un caillot de sang peut se détacher à tout moment et entraîner des conséquences graves.

Parmi les complications fréquentes de l'anévrisme cardiaque figurent:

  • AVC ischémique - une violation de la circulation cérébrale avec des dommages aux tissus cérébraux;
  • thromboembolie (blocage) de l'artère pulmonaire;
  • infarctus du rein - insuffisance circulatoire aiguë, entraînant la mort des tissus organiques;
  • gangrène - nécrose des tissus corporels, accompagnée de leur pourriture;
  • infarctus du myocarde - troubles circulatoires aigus du muscle cardiaque.

En plus du risque de décollement du thrombus, un anévrisme du cœur contribue au développement de l'insuffisance cardiaque avec des symptômes caractéristiques: essoufflement, interruptions du travail du cœur, douleur derrière le sternum, œdème.

Combien vivent avec un anévrisme du cœur?

L'espérance de vie avec anévrisme du cœur dépend de plusieurs facteurs: la taille de la protrusion, la localisation, le taux d'augmentation, les maladies concomitantes et l'âge du patient. Avec des anévrismes mineurs, les gens vivent pendant des années sans traitement chirurgical, mais sous la surveillance constante d'un cardiologue. Dans les cas où la taille de l'anévrisme est si grande que la maladie menace la vie d'une personne, une intervention chirurgicale est nécessaire, sans laquelle une issue fatale est inévitable. L'anévrisme n'est pas une phrase, mais en aucun cas vous ne devez laisser la situation disparaître d'elle-même, seul un cardiologue expérimenté peut décider du choix des tactiques de traitement.

Causes de l'anévrisme cardiaque

Les causes de la formation d'anévrismes congénitaux et acquis du cœur varient. Chez les patients adultes, dans 95 à 97% des cas, la pathologie se développe après un infarctus du myocarde étendu. Plus rarement, la cause de la formation d'un anévrisme du cœur est les blessures, les blessures et les infections (rhumatismes, tuberculose, syphilis, endocardite infectieuse).

Les facteurs aggravants sont:

  • hypertension artérielle;
  • Insuffisance cardiaque chronique;
  • cardiosclérose post-infarctus - une pathologie caractérisée par une prolifération de tissu cicatriciel dans le myocarde.

Parmi les causes des anévrismes congénitaux du cœur, les chercheurs distinguent:

  • violation des processus de formation du tissu conjonctif au cours du développement fœtal;
  • prédisposition génétique;
  • infections transmises par une femme enceinte;
  • facteurs environnementaux négatifs.

L'anévrisme congénital du cœur est assez rare et représente un peu plus de 1% de toutes les anomalies du développement fœtal.

Symptômes d'anévrisme du cœur

Les symptômes de l'anévrisme du cœur dépendent de l'évolution de la maladie.

Les signes caractéristiques d'un anévrisme cardiaque aigu sont:

  • douleur intense derrière le sternum, qui apparaît soudainement et dure de plusieurs heures à plusieurs jours;
  • sensation de manque d'air, passant en suffocation;
  • pâleur sévère de la peau;
  • muqueuses bleues;
  • avec le développement d'un œdème pulmonaire, une toux, une respiration sifflante apparaît, la respiration devient bouillonnante, des crachats abondants sont libérés sous forme de mousse.

Dans l'anévrisme chronique du cœur, les symptômes sont différents.

Le plus souvent, les patients se plaignent de:

  • douleur périodique mineure dans le cœur;
  • palpitations
  • faiblesse et vertiges;
  • essoufflement
  • gonflement.

Les symptômes énumérés d'anévrisme du cœur peuvent survenir avec d'autres maladies du système cardiovasculaire. Des méthodes de recherche supplémentaires aident à établir un diagnostic précis..

Diagnostic de la maladie

Les méthodes de diagnostic en laboratoire ne sont pas informatives avec l'anévrisme du cœur, par conséquent, elles ne sont utilisées que comme étude auxiliaire.

Les principales méthodes de diagnostic de cette maladie sont:

  • électrocardiogramme (ECG) - montre les changements caractéristiques de l'anévrisme (onde O anormale et élévation persistante du segment ST dans les dérivations thoraciques);
  • échocardiographie (échographie du cœur) - vous permet de voir l'emplacement, la forme et la taille de l'anévrisme;
  • ventriculographie de contraste - une image du cœur avec l'introduction de substances radio-opaques;
  • imagerie par résonance magnétique (IRM) - images en couches du cœur;
  • angiographie coronaire - vous permet de déterminer la nature, la place et la taille de l'anévrisme.

Traitement de l'anévrisme cardiaque

Le choix de la méthode de traitement est sélectionné individuellement en fonction de la taille de la saillie, du taux d'augmentation et de l'âge du patient.

Chez l'adulte

La pharmacothérapie comprend l'utilisation de médicaments destinés à traiter les arythmies cardiaques et à restaurer la circulation sanguine de l'organe.

Les patients adultes se voient prescrire des médicaments pour:

  • baisse de la viscosité du sang et du cholestérol;
  • stabilisation de la pression artérielle;
  • prévention des crises d'arythmie;
  • réduire l'œdème.

Les indications pour un traitement chirurgical sont:

  • grandes tailles d'anévrisme;
  • insuffisance cardiaque congestive;
  • thromboembolie;
  • rupture myocardique;
  • régurgitation mitrale progressive (dysfonctionnement de la valve mitrale du cœur).

L'objectif principal de l'intervention chirurgicale est l'ablation d'un anévrisme suivi d'une reconstruction (restauration) du cœur.

Chez les enfants

Lors du diagnostic d'un anévrisme septal auriculaire chez un enfant, qui est petit et n'affecte pas la qualité de vie, des méthodes de traitement conservatrices sont utilisées:

  • prendre des médicaments qui améliorent la structure du tissu conjonctif;
  • prendre des médicaments pour renforcer le muscle cardiaque;
  • médicaments antiarythmiques;
  • exercices de physiothérapie et massage.

L'anévrisme congénital du ventricule gauche est une indication directe pour la chirurgie. Si la saillie n'augmente pas en taille et ne constitue pas une menace pour la vie, la chirurgie est effectuée après un an. Du moment de la naissance à l'opération, l'enfant est sous la surveillance constante d'un cardiologue. Le traitement chirurgical de l'anévrisme congénital est effectué de différentes manières: ablation complète (résection) de la protrusion et verticuloplastie - correction (restauration) de la structure cardiaque.

Chez les nouveau-nés

Le choix des tactiques de traitement de l'anévrisme cardiaque chez le nouveau-né est déterminé par la gravité de la pathologie. En l'absence de menace pour la vie, la question de la chirurgie est reportée à un an. Les petits anévrismes ne nécessitent pas de traitement chirurgical, cependant, les enfants atteints de cette pathologie sont enregistrés auprès d'un cardiologue et subissent des examens réguliers. L'opération de retrait de l'anévrisme cardiaque chez le nouveau-né n'est réalisée qu'en cas d'urgence, lorsqu'il existe une menace évidente pour la vie du bébé. La technique de fonctionnement et le temps sont déterminés individuellement par une consultation médicale.

Il existe un certain nombre de contre-indications pour le traitement chirurgical de l'anévrisme cardiaque chez les enfants: insuffisance cardiaque et rénale sévère, cancer, diabète sévère, intolérance à l'anesthésie.

Comment vivre avec un anévrisme du cœur

L'anévrisme du cœur est une maladie grave qui oblige une personne à suivre certaines règles de vie. Cependant, en suivant les recommandations du médecin et une surveillance régulière par un cardiologue, le risque de formation et de séparation de thrombus est considérablement réduit..

Les patients atteints d'anévrisme cardiaque sont recommandés:

  • observer la routine quotidienne;
  • manger équilibré;
  • éliminer les efforts physiques intenses;
  • participer à des exercices de physiothérapie;
  • au moins deux fois par an pour subir un examen cardiaque;
  • prenez des médicaments sur ordonnance prescrits par votre médecin.

Respecter des règles simples et prendre soin de votre santé contribuera à maintenir la qualité et à augmenter l'espérance de vie.

Pronostic de la maladie

Le pronostic de l'anévrisme du cœur dépend de nombreux facteurs. Tout d'abord, sur la taille et la localisation de la saillie, l'état du système cardiovasculaire, les pathologies concomitantes, l'âge de la personne. Avec de petites tailles d'anévrisme et un accès rapide à un médecin, le pronostic de la maladie est favorable. Un facteur pronostique aggravant est l'ajout d'une insuffisance cardiaque. L'absence de traitement pour les anévrismes étendus post-infarctus aggrave également considérablement le pronostic. Les anévrismes plats non compliqués du cœur se déroulent le plus facilement, les protubérances sacculaires sont souvent compliquées par une thrombose intracardiaque.

Tout sur l'anévrisme cardiaque

Le renflement pathologique d'une paroi myocardique amincie en médecine est défini comme un anévrisme du cœur. Dans le même temps, la fonction contractile de la zone du muscle cardiaque diminue ou est complètement absente, ses changements se produisent. La plupart des anévrismes sont diagnostiqués chez des patients ayant des antécédents d'infarctus du myocarde. Il s'agit souvent d'hommes de 45 à 75 ans. Selon le classificateur international des maladies (CIM), la pathologie a un code de 125,3

Ce que c'est?

L'anévrisme du cœur est une zone locale du muscle cardiaque qui a perdu la capacité de se contracter et de dépasser pendant les contractions pendant la systole. Fondamentalement, l'hypertrophie affecte le ventricule gauche du cœur et le cavalier droit ou interventriculaire est très rare. Le diamètre de la saillie varie de 1 à 20 cm.

Le défaut se forme sous l'influence de la pression interne créée dans les cavités cardiaques sur la paroi qui a perdu sa force. Cette condition est dangereuse car elle peut provoquer une rupture de l'anévrisme du cœur et des saignements sévères, entraînant souvent la mort du patient.

Un autre aspect dangereux de la maladie est la difficulté du traitement. Un changement pathologique dans la paroi ne peut être guéri que chirurgicalement. Mais cette méthode ne convient pas à tous les patients, car il existe des catégories de patients pour lesquels une intervention chirurgicale est contre-indiquée.

Raisons de l'apparence

La maladie peut se développer en raison d'une pathologie congénitale ou acquise. Les diverticules cardiaques apparaissent le plus souvent après une crise cardiaque étendue. À la suite de cette maladie, une nécrose des cellules de la couche musculaire de la paroi cardiaque se produit. Il s'amincit et perd la capacité de résister à la pression intracardiaque. La région myocardique est étirée et forme une saillie qui ressemble à un sac. Est-ce un facteur réel ou structurel dans le développement d'un défaut?.

Un tel anévrisme dans le muscle cardiaque contribue à la stagnation du sang dans le diverticule et à la formation de caillots sanguins. Cela menace de développer de graves complications, car un caillot qui s'échappe peut obstruer un vaisseau sanguin. L'aorte ou l'artère pulmonaire souffre le plus souvent.

Les troubles fonctionnels sont déterminés par l'incapacité du myocarde à fonctionner normalement. L'anévrisme provoque un dysfonctionnement du travail du muscle cardiaque, qui se manifeste dans les contractions asynchrones (la zone endommagée est compressée de manière arythmique). La raison de la violation est le remplacement des cellules musculaires du myocarde par des cellules conjonctives qui n'ont pas de fonction contractile. Qu'est-ce qu'un anévrisme du muscle cardiaque? Il s'agit d'une maladie secondaire qui est la conséquence d'autres pathologies:

  • cardiosclérose post-infarctus;
  • maladies infectieuses;
  • anomalies congénitales du système cardiaque;
  • chirurgie cardiaque
  • empoisonnement par des substances toxiques;
  • conséquence de l'exposition aux rayonnements;
  • maladies systémiques;
  • blessure.

La principale condition d'apparition d'un anévrisme après une crise cardiaque est le non-respect du repos au lit, une activité physique accrue, une hypertension artérielle persistante, observée dans la période aiguë de la maladie.

Chez les nourrissons, un anévrisme congénital du muscle cardiaque est observé, qui se forme pendant la période de développement intra-utérin. Il se manifeste après la naissance du bébé, lorsque le nouveau-né commence à respirer par lui-même. La circulation sanguine augmente, à la suite de laquelle la pression intracardiaque augmente et une convexité de la paroi se forme.

Une telle pathologie chez l'enfant est rare. Le plus souvent, un pédiatre diagnostique un anévrisme septal entre les ventricules. Le diagnostic est établi sur la base des symptômes manifestés chez les enfants de moins de 3 ans. Si la maladie n'a pas été notée par des signes évidents, mais que des violations se sont produites, alors à l'adolescence, les manifestations de la maladie se feront sentir.

Variétés

Classification de l'anévrisme cardiaque par le temps.

  1. Type aigu - jusqu'à 14 jours après une crise cardiaque.
  2. Subaiguë - jusqu'à deux mois.
  3. Chronique - après 2 mois.

Différence de forme:

  • diffus (forme de grandes zones de dommages);
  • la forme en forme de sac a une large cavité et un "col" étroit;
  • provoquant une stratification - est une conséquence de la rupture de l'endocarde et est localisée dans la couche profonde du myocarde.

Les anévrismes se distinguent également par la structure de la structure. Ils sont constitués de cellules musculaires ou fibreuses, peuvent être de type mixte..

Clinique

Dans le tableau clinique de l'anévrisme du cœur, un signe ne domine pas. Il consiste en une variété de manifestations observées chez un patient dans la période suivant une crise cardiaque.

Le patient note:

  • douleur;
  • essoufflement
  • rythme cardiaque augmenté;
  • rythme cardiaque altéré;
  • blanchiment de la peau;
  • toux;
  • fatigue.

La douleur est localisée derrière le sternum (légèrement à gauche), passe sous forme de convulsions, non aiguë, s'intensifie après l'exercice ou le tabagisme. La douleur n'accompagne pas nécessairement la maladie, car le tissu de l'anévrisme est constitué de cellules conjonctives qui n'ont pas de terminaisons nerveuses. L'inconfort provoque une violation de la circulation des vaisseaux coronaires de toute étiologie.

À mesure que la maladie progresse, le patient développe des symptômes d'insuffisance cardiaque. Par la suite, le patient développe un œdème, une hypertrophie du foie et des signes de dysfonction respiratoire (essoufflement, suffocation). Des modifications du rythme cardiaque surviennent (tachycardie, bradycardie, arythmie). L'angine de poitrine est observée, ainsi qu'au repos.

La cause de la faiblesse et du malaise avec anévrisme du cœur est l'insuffisance de la contraction myocardique. Ce dysfonctionnement du muscle cardiaque entraîne une diminution du volume de sang en circulation, une diminution du transport de l'oxygène vers les tissus, à la suite de quoi leur hypoxie se produit. Pour la même raison, il y a une peau pâle, une diminution de sa sensibilité. De plus, le patient a noté un gonflement des veines cervicales, une augmentation de la transpiration.

Diagnostique

Avant de commencer le traitement de l'anévrisme cardiaque post-infarctus, vous devez subir un examen diagnostique pour la pathologie. Les patients à risque de développer une maladie se voient prescrire une étude instrumentale. Mais d'abord, le médecin procède à un examen objectif du patient.

  1. À la palpation, vous pouvez sentir l'impulsion apicale du cœur, qui n'est normalement pas entendue. L'anévrisme est caractérisé par un symptôme de «bascule», lorsque le médecin sous les doigts ressent la différence dans le rythme cardiaque (le haut se contracte normalement et la saillie est en retard).
  2. La percussion (tapotement) définit les limites de l'organe interne et, s'il y a un défaut, elles seront décalées vers la gauche (localisation fréquente du processus pathologique).
  3. À l'aide d'un stéthoscope, un cardiologue procède à l'auscultation (écoute) du cœur. La présence d'anévrisme crée un bruit supplémentaire, l'affaiblissement des bruits cardiaques.
  4. À la fin de l'examen, le médecin mesure la pression artérielle. Chez les patients suspectés de formation de renflements, la pression artérielle reste fermement supérieure à 140 90 mm. Hg. st.

Les études suivantes sont poursuivies..

  1. ECG - ne révèle pas de défaut myocardique. Il affiche les changements survenus dans le cœur à la suite d'une crise cardiaque. Mais si de tels signes sont observés dans la période post-infarctus pendant 20 jours, cela sert de confirmation du développement de la pathologie.
  2. Échocardiographie - donne une idée de la taille, du volume de la cavité, de la configuration du défaut myocardique. De plus, la technique permet d'évaluer l'épaisseur de la paroi déformée, la présence de sang ou d'un caillot, et la vitesse du flux sanguin dans les cavités cardiaques. La définition de cet indicateur est importante pour prédire le développement d'une thrombose, elle aide à choisir le traitement approprié pour un cas clinique particulier. Selon les résultats de l'échogramme, l'éducation est classée.
  3. Scintigraphie - test de la paroi myocardique en introduisant un produit de contraste dans la circulation sanguine. À la place de la saillie, le produit ne s'accumule pas et lors de la numérisation.
  4. L'utilisation de l'examen aux rayons X est extrêmement rare, car elle ne révèle que de gros anévrismes en volume. Cette méthode est utilisée lorsque d'autres méthodes ne sont pas disponibles..
  5. L'IRM est le moyen le plus récent et le plus informatif de diagnostiquer la protrusion cardiaque, qui donne une image complète du développement de l'éducation.

En outre, un patient présentant un anévrisme cardiaque se voit prescrire un test sanguin et urinaire général pour identifier les maladies concomitantes. Sur la base des résultats des études, le cardiologue dira au patient comment traiter l'anévrisme cardiaque.

Thérapie

Si un patient a un renflement du myocarde d'un grand cœur qui a toutes les conditions préalables à la rupture, cette condition est considérée comme un syndrome urgent nécessitant une hospitalisation urgente.

La principale méthode de traitement d'un défaut myocardique est chirurgicale. Avec le refus indépendant du patient de l'opération ou une petite quantité d'éducation qui ne conduit pas au développement de complications, une méthode médicale de thérapie est possible. Elle est réalisée dans un hôpital, et lorsque le patient est stabilisé, elle se poursuit à domicile et peut durer toute une vie.

L'anévrisme du cœur est effectué par traitement avec les groupes de médicaments suivants:

  1. L'utilisation de bêta-adénobloquants réduit la force des contractions musculaires, normalise la fréquence cardiaque (Concor, Anaprilin, Nobilet).
  2. Les antagonistes du calcium n'affectent pas la fonction contractile du cœur, par conséquent, ont moins de contre-indications. Affecté pour soulager l'hypertension des vaisseaux sanguins et maintenir une pression artérielle normale (Amlodipine, Krinfar, Nifadipine).
  3. Les médicaments diurétiques sont utilisés pour éliminer l'excès de liquide de l'organisme et réduire la pression artérielle (Furosemide, Veroshpiron, Gigroton). La normalisation de la pression artérielle réduit le risque de rupture de la paroi myocardique.
  4. "Papaverine", "Validol" est prescrit au stade initial de la maladie pour développer les vaisseaux coronaires.
  5. Les agents thrombolytiques sont utilisés pour prévenir la formation de caillots sanguins (aspirine, ticlopidine).

Avec l'inefficacité de la thérapie conservatrice, ainsi que le développement d'une urgence, le défaut doit être traité rapidement. L'essence de l'intervention est d'exciser la section convexe et de suturer le mur. Avec une grande zone de dommages, un implant synthétique est utilisé pour augmenter la résistance du myocarde. L'opération se déroule avec circulation artificielle.

La méthode de thérapie traditionnelle ou à domicile n'est effectuée qu'au stade initial du développement de la maladie, car l'aide à la prise de perfusions d'herbes médicinales n'est pas significative et se manifeste plus en combinaison avec des médicaments.

Les guérisseurs traditionnels recommandent d'être traités pour un anévrisme du muscle cardiaque avec une infusion de baies de viorne, une décoction de graines ou d'herbe d'aneth, une teinture de cynorrhodon.

La prévention

Un pronostic positif de la maladie dépend de la précision avec laquelle le patient respectera les souhaits du médecin. Les patients souffrant d'anévrisme du muscle cardiaque sont strictement interdits de fumer et d'alcool. Un régime qui limite la consommation d'aliments gras, salés et épicés est recommandé. Vous devez également réduire la consommation de pain frais, de viande de porc et renoncer complètement au café et au thé fort. Les légumes et les fruits, les produits laitiers, les soupes (sans matières grasses), les céréales prédominent dans l'alimentation de ces patients. La nourriture doit être facilement digestible, sans créer de fardeau pour le cœur et tout le corps.

De plus, il est interdit aux patients de pratiquer un travail physique intense, des sports actifs. Ces restrictions doivent être respectées jusqu'à la fin de vie, le risque de rupture de l'anévrisme sera alors considérablement réduit. Les patients présentant ce diagnostic doivent subir des examens préventifs de routine, dans lesquels le médecin surveille les changements du rythme cardiaque ou la formation de caillots sanguins. La détection rapide des violations permettra un traitement qualifié en temps opportun et empêchera le développement de complications.


La durée de vie d’un patient souffrant d’un anévrisme cardiaque dépend du degré de progression de la maladie, de la conformité du patient aux conseils du médecin, de la présence de pathologies concomitantes ainsi que des caractéristiques individuelles du corps. Par conséquent, il est important de contacter immédiatement un spécialiste en cas de malaise afin de ne pas manquer le développement d'un anévrisme cardiaque..

Qu'est-ce qui menace le développement d'un anévrisme du cœur et quelles sont les causes sous-jacentes de la maladie

Malheureusement, une crise cardiaque peut arriver à toute personne ou, en termes médicaux, un infarctus du myocarde se développe - une maladie redoutable qui se termine par la nécrose d'une partie du muscle cardiaque. Mais les troubles ne s'arrêtent pas là, car ils peuvent être compliqués par une autre complication très grave - l'anévrisme du cœur. Mais comment vivre une personne avec cette éducation à l'avenir?

Qu'est-ce qu'un anévrisme cardiaque?

L'anévrisme du cœur est un défaut limité de gonflement situé dans la paroi cardiaque. Pour la première fois, une telle maladie a été décrite en 1757 par le remarquable scientifique anglais D. Gunther. Dans plus de 90% des cas, un anévrisme est détecté après un infarctus du myocarde, mais c'est loin d'être la seule raison de son apparition. Dans 65% des cas, l'éducation est diagnostiquée chez les hommes. Le plus souvent formé dans la région du ventricule gauche du cœur, qui s'accompagne d'une perturbation aiguë du fonctionnement de la zone touchée. Dans de rares cas, il se forme dans le ventricule droit et le septum auriculaire.

Dans la pratique cardiologique, c'est un phénomène assez courant et un problème très urgent, car il y a toujours un risque élevé de rupture de cette formation, qui s'accompagne toujours de saignements massifs et d'un risque élevé de décès.

Quels types existe-t-il? Comment un vrai anévrisme diffère d'un faux?

Les anévrismes peuvent être classés selon divers paramètres, ce qui vous permet de choisir les tactiques de traitement nécessaires et de faire un pronostic pour la vie du patient.

Les anévrismes post-infarctus sont divisés en:

  • forme aiguë au cours des deux premières semaines après une crise cardiaque, sont susceptibles de se rompre et de mauvais pronostic. Certaines saillies mineures sont sujettes à l'auto-résorption à mesure que le tissu conjonctif se développe;
  • subaiguë - se forme au cours de la troisième ou de la huitième semaine, le risque de rupture est moindre, mais des caillots sanguins peuvent se trouver dans la cavité de la formation. La forme initiale de l'anévrisme peut changer;
  • chronique, avec une coquille dense, se rompant rarement, mais les complications telles que les troubles du rythme et la formation de caillots sanguins dérangent beaucoup plus souvent les patients. Se développer huit semaines après l'infarctus du myocarde.

La séparation des anévrismes en taille est plutôt arbitraire. Distinguer:

  • les petits sont pratiquement indiscernables de la cicatrice formée après une crise cardiaque et sont plus visibles pendant la contraction du cœur - systole;
  • moyen - le diamètre peut atteindre quelques centimètres, la formation ne s'étend pas au-delà du péricarde - la coquille externe du muscle cardiaque;
  • gigantesque - capable de changer la forme du cœur, le diamètre peut approcher la taille du ventricule gauche, affecter considérablement le bien-être général du patient.

Selon la forme, les types de saillies suivants sont distingués (déterminés par ultrasons):

  • bouffant. Formation à parois minces avec une base large, avec la plus grande saillie dans le fond. Le sang stagne souvent dans la cavité, entraînant des caillots sanguins;
  • diffuser. Il a un diamètre insignifiant, une base massive, se forme après de nombreux types de crise cardiaque, ils se rompent rarement;
  • en forme de champignon. La forme est semblable à une cruche inversée à bouche étroite, à parois minces et de petite taille;
  • "Anévrisme dans l'anévrisme." L'espèce la plus dangereuse et mortelle, indiquant une grave déformation des structures du muscle cardiaque. C'est une formation sacculaire et diffuse à la fois.

Le type d'anévrisme diffus le plus courant, les formations en forme de sac prennent la deuxième place..

Selon la structure de la paroi, les anévrismes sont divisés en:

  • muscle, composé principalement de composants musculaires;
  • fibreux - à partir de fibres de tissu conjonctif;
  • muscle fibreux.

Il existe également un véritable type d'anévrisme, qui contient dans sa structure les parois du cœur et un grand nombre de fibres du tissu conjonctif. Il diffère du faux en ce que ce dernier est, en fait, une petite rupture du myocarde (membrane musculaire), limitée par le péricarde et les adhérences fibreuses, à travers lesquelles le sang peut pénétrer dans la cavité pathologique résultante. De plus, un type d'anévrisme physiologique du cœur est distingué, dont les parois sont formées en raison du tissu musculaire presque inchangé de la coquille musculaire, qui a cessé de se contracter pour une raison quelconque.

Les causes de l'anévrisme cardiaque

La raison la plus courante de la formation de cette pathologie est l'infarctus transmural, dont la défaite couvre toutes les couches du cœur - interne (endocarde), moyenne (myocarde) et externe (péricarde). Dans ce cas, l'anévrisme le plus courant du ventricule gauche, en particulier sa région antérolatérale et son apex. Seulement 1% des protubérances sont localisées sur sa paroi postérieure, son septum auriculaire ou son ventricule droit.

Le mécanisme de formation d'un anévrisme est le suivant: avec une nécrose massive (nécrose), les structures du muscle cardiaque sont détruites, les cavités cardiaques subissent une pression importante de l'organe, ce qui entraîne une extension progressive de la zone nécrotique, puis elle s'amincit et fait saillie. La progression rapide du processus peut être facilitée par:

  • hypertension artérielle mal contrôlée - une augmentation constante des chiffres de la pression;
  • tachycardie - une augmentation de la fréquence cardiaque de plus de 90 par minute;
  • insuffisance cardiaque progressive;
  • montée précoce d'un patient post-infarctus du lit, ce qui crée une charge importante sur le muscle cardiaque;
  • infarctus du myocarde.

Les causes immédiates du développement d'un anévrisme cardiaque dans les cas les plus rares peuvent être:

  1. Les maladies infectieuses, par exemple la grippe, la diphtérie, les pathologies streptococciques, peuvent entraîner le développement de processus inflammatoires dans le muscle cardiaque. Par la suite, sur le site des cardiomyocytes morts (cellules cardiaques), le tissu conjonctif se développe. Avec des effets indésirables dans ce domaine, un anévrisme peut se développer.
  2. Blessures. Tout dommage au tissu cardiaque (couteau, coup de feu ou intervention chirurgicale) entraîne des modifications cicatricielles. Les anévrismes apparaissent généralement dans cette zone au cours de la première semaine après une blessure. Ces saillies sont sujettes à une augmentation progressive de la taille et à une rupture ultérieure. Leur occurrence est la raison d'une opération cardio-chirurgicale précoce..
  3. Anomalies du développement intra-utérin. Avec une formation incorrecte du tissu cardiaque, des sites se forment qui sont sujets à la formation d'anévrismes du cœur. Peu de temps après la naissance d'un enfant, ses poumons s'ouvrent, les parois du cœur commencent à subir un stress important et des anévrismes congénitaux apparaissent dans les endroits faibles. Leur formation peut être déclenchée par les effets indésirables suivants sur le corps de la mère: tabagisme, alcoolisme, rubéole, substances toxiques industrielles, prise de certains médicaments (par exemple, médicaments antituberculeux).
  4. Rayonnement ionisant. Peut conduire au développement d'une cardiosclérose focale ou diffuse. Par exemple, l'utilisation de la radiothérapie dans le traitement des tumeurs médiastinales dans de rares cas provoque cette condition. Ces anévrismes sont sujets à une croissance lentement progressive avec une rupture rare de la paroi..
  5. Cardiosclérose idiopathique. Pathologie rare caractérisée par une prolifération du tissu conjonctif dans le cœur, les parois de l'organe perdent leur élasticité et leur force, ce qui peut conduire au développement de protubérances sacculaires ou diffuses.
  6. Les maladies auto-immunes telles que le lupus érythémateux disséminé, la sclérodermie, la spondylarthrite ankylosante et certaines autres sont sujettes au développement de changements inflammatoires dans le cœur, avec le développement d'une cardiosclérose et la formation d'anévrismes rares.

Comment se manifeste l'anévrisme du cœur? Symptômes précoces et tardifs

Quelles plaintes sont présentées par les patients?

Les plaintes des patients atteints d'anévrisme cardiaque sont suffisamment polyvalentes. Ils dépendent de la taille de l'éducation, de sa localisation et des raisons de l'éducation. Peut inclure:

  • douleur au cœur ou à la poitrine. Habituellement projeté derrière le sternum ou légèrement décalé vers la gauche. Ils peuvent être associés à la compression d'organes, de tissus ou de vaisseaux d'un anévrisme géant, à une surcharge myocardique ou à des arythmies. Elle est provoquée par le tabagisme, l'alcool, l'activité physique;
  • perturbation du rythme cardiaque. Ils sont fréquents dans cette maladie. Ils sont provoqués par une fatigue émotionnelle ou physique et s'expriment le plus souvent sous la forme d'une sensation d'arrêt cardiaque à court terme (extrasystole) ou d'épisodes d'augmentation de la fréquence cardiaque supérieure à 100 par minute (tachycardie paroxystique);
  • essoufflement. Il se développe avec une insuffisance ventriculaire gauche et s'exprime par un changement dans la profondeur et le rythme de la respiration;
  • faiblesse générale. C'est une conséquence de l'insuffisance cardiaque, les muscles squelettiques et le système nerveux ne reçoivent pas suffisamment d'oxygène nécessaire à leur bon fonctionnement;
  • pâleur de la peau. Initialement, des signes apparaissent sur le visage (oreilles, nez) et les membres supérieurs, au fur et à mesure que le processus progresse, il peut se propager dans tout le corps.

Parmi les symptômes ultérieurs, il convient de noter:

  • toux. Peut être une conséquence de la stagnation du sang dans la circulation pulmonaire ou une irritation de la membrane pleurale par un gros anévrisme;
  • œdème des membres inférieurs - avec stagnation du sang dans un grand cercle de circulation sanguine;
  • ballonnements des veines du cou, augmentation de la taille du foie (hépatomégalie), accumulation de liquide libre dans la cavité abdominale - indiquent une insuffisance cardiaque sévère.

Quel est le danger d'anévrisme?

L'une des complications les plus redoutables et les plus courantes est la rupture de l'anévrisme cardiaque. De plus, vous pouvez rencontrer:

  • accident vasculaire cérébral;
  • occlusion vasculaire des membres inférieurs avec développement de gangrène;
  • infarctus du myocarde;
  • thrombose intestinale;
  • issue fatale.

Diagnostique

Pour identifier la maladie en utilisant:

  • échographie cardiaque;
  • électrocardiographie;
  • émission de positrons ou tomodensitométrie;
  • scintigraphie;
  • imagerie par résonance magnétique;
  • coronarographie;
  • cœur battant.

Traitement conservateur et chirurgical

L'objectif de la pharmacothérapie est de réduire la charge sur le muscle cardiaque et de prévenir le développement d'une thrombose. A cet effet actuellement utilisé:

  • bêta-bloquants (Nebilet, Concor) - réduisent la fréquence cardiaque et normalisent le rythme;
  • diurétiques (Trifas, Hydrochlorothiazide) - pour éliminer l'œdème et réduire la charge sur le cœur;
  • nitrates (Sidnofarm, Molsidomin, Nitroglycerin) - pour éliminer la douleur cardiaque, dilater les vaisseaux sanguins et normaliser la circulation sanguine;
  • anticoagulants (warfarine, rivaroxaban, dabigatran) - pour réduire la thrombose.

Lorsqu'une intervention d'un chirurgien cardiaque est nécessaire?

L'intervention chirurgicale est réalisée à cœur ouvert et est lourde de complications, telles que:

  • insuffisance ventriculaire gauche;
  • saignement;
  • défaillance des coutures;
  • arythmie;
  • thromboembolie;
  • issue fatale (jusqu'à 20% des cas).

Les indications d'utilisation sont:

  • faux anévrismes;
  • rupture de saillie;
  • insuffisance cardiaque rapidement évolutive;
  • angine de poitrine qui ne répond pas aux médicaments;
  • épisodes de thromboembolie;
  • graves troubles du rythme sans arrêt.

Parmi les interventions chirurgicales radicales à ce jour, utilisez:

  • résection de l'anévrisme;
  • Septoplastie de Cooley - avec éducation, localisée dans le septum interventriculaire.

Anévrisme du cœur après infarctus du myocarde, pronostic

Le pronostic de la maladie dépendra:

  • l'âge du patient;
  • maladies concomitantes;
  • taille, forme et emplacement de l'anévrisme;
  • taux de progression de l'insuffisance cardiaque.

Il est à noter que le risque de rupture d'anévrisme reste toujours assez élevé. Mais avec une chirurgie cardiaque opportune, le pronostic à vie reste dans la plupart des cas favorable. Il existe des contre-indications à sa mise en œuvre, dans de tels cas, plus de la moitié des patients atteints d'anévrisme décèdent au cours des trois prochaines années.

Conclusion

L'anévrisme du cœur est une pathologie dangereuse qui modifie brusquement la vie habituelle du patient. Et, malheureusement, malgré les grands risques de complications, la seule façon de se débarrasser de la maladie est de se faire opérer.

Nous avons fait beaucoup d'efforts pour que vous puissiez lire cet article, et nous serons ravis de vos retours sous forme d'évaluation. L'auteur sera ravi de voir que ce matériel vous a intéressé. remercier!

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite