Comment fonctionne le cœur d'une personne

Le cœur humain est un organe musculaire à quatre chambres de structure; ses fonctions sont de pomper le sang dans le système circulatoire, qui commence et se termine avec le cœur. En 1 minute, il est capable de pomper 5 à 30 litres, pompant par jour 8 000 litres de sang, comme une pompe, ce qui fera 175 millions de litres en 70 ans.

Anatomie

Le cœur est situé derrière le sternum, légèrement décalé vers la gauche - environ les 2/3 sont situés sur le côté gauche de la poitrine. L'embouchure de la trachée, où elle se ramifie en deux bronches, est plus haute. Derrière, c'est l'œsophage et la partie descendante de l'aorte.

L'anatomie du cœur humain ne change pas avec l'âge, sa structure chez l'adulte et l'enfant ne diffère pas (voir photo). Mais l'emplacement change quelque peu, et chez les nouveau-nés, le cœur est complètement dans le côté gauche de la poitrine.

Le poids du cœur d'une personne est en moyenne de 330 grammes chez l'homme, 250 grammes chez la femme, en forme cet organe ressemble à un cône profilé avec une base large de la taille d'un poing. Sa partie avant se trouve derrière le sternum. Et la partie inférieure borde le diaphragme - le septum musculaire qui sépare la cavité thoracique de l'abdomen.

La forme et la taille du cœur sont déterminées par l'âge, le sexe et les maladies myocardiques existantes. En moyenne, sa longueur chez un adulte atteint 13 cm, et la largeur de la base est de 9 à 10 cm.

La taille du cœur dépend de l'âge. Le cœur des enfants est plus petit que celui d'un adulte, mais sa masse relative est plus élevée et son poids chez le nouveau-né est d'environ 22 g.

Le cœur est la force motrice de la circulation sanguine d'une personne, comme le montre le diagramme, un organe creux (voir figure), divisé en deux longitudinalement par un septum musculaire, et les moitiés sont divisées en oreillettes / ventricules.

Les oreillettes sont plus petites, séparées des ventricules par des valves:

  • sur le côté gauche - bivalve (mitrale);
  • à droite - tricuspide (tricuspide).

Du ventricule gauche, le sang pénètre dans l'aorte, puis passe à travers un grand cercle de circulation sanguine (CCL). De la droite - au tronc pulmonaire, puis passe à travers le petit cercle (IWC).

Membranes cardiaques

Le cœur humain est enfermé dans un péricarde, qui se compose de 2 couches:

  • fibreux externe, empêchant les étirements excessifs;
  • interne, qui se compose de deux feuilles:
    • viscérale (épicarde), qui fusionne avec le tissu cardiaque;
    • pariétal, fusionné avec du tissu fibreux péricardique.

Entre les feuilles viscérales et pariétales du péricarde se trouve un espace rempli de liquide péricardique. Cette caractéristique anatomique de la structure du cœur humain est conçue pour atténuer les chocs mécaniques.

Dans la figure, où le cœur est montré dans la section, vous pouvez voir sa structure, sa composition.

Les couches suivantes sont distinguées:

  • myocarde;
  • épicarde, une couche adjacente au myocarde;
  • endocarde, qui se compose du péricarde externe fibreux et de la couche pariétale.

Musculature du cœur

Les parois sont composées de muscles striés, innervés par le système nerveux autonome. Les muscles sont représentés par deux types de fibres:

  • contractile - en vrac;
  • impulsion électrochimique conductrice.

Le travail contractile ininterrompu du cœur humain est assuré par les caractéristiques de la structure de la paroi cardiaque et l'automatisme des stimulateurs cardiaques.

  • La paroi auriculaire (2-5 mm) se compose de 2 couches musculaires - fibres de poivre et longitudinale.
  • La paroi du ventricule est plus puissante, se compose de trois couches qui effectuent des contractions dans différentes directions:
    • une couche de fibres obliques;
    • fibres annulaires;
    • couche longitudinale des muscles papillaires.

La coordination des cavités cardiaques est réalisée à l'aide d'un système conducteur. L'épaisseur du myocarde dépend de la charge qu'il a. La paroi du ventricule gauche (15 mm) est plus épaisse que la droite (environ 6 mm), car elle pousse le sang dans le BCC, elle fait un travail plus important.

Les fibres musculaires qui composent le tissu contractile du cœur humain reçoivent du sang riche en oxygène à travers les vaisseaux coronaires.

Le système lymphatique myocardique est représenté par un réseau de capillaires lymphatiques situés dans l'épaisseur des couches musculaires. Les vaisseaux lymphatiques longent les veines coronaires et les artères qui alimentent le myocarde.

La lymphe coule dans les ganglions lymphatiques, qui sont situés près de l'arc aortique. De là, le liquide lymphatique s'écoule dans le canal thoracique.

Cycle de service

Avec une fréquence cardiaque (fréquence cardiaque) de 70 impulsions / minute, le cycle d'utilisation est terminé en 0,8 seconde. Le sang est expulsé des ventricules du cœur lors d'une contraction appelée systole..

Les systoles occupent dans le temps:

  • oreillettes - 0,1 seconde, puis relaxation 0,7 seconde;
  • ventricules - 0,33 seconde, puis diastole 0,47 seconde.

Chaque pouls se compose de deux systoles - oreillettes et ventricules. Dans la systole ventriculaire, le sang est poussé dans la circulation. Lorsque les oreillettes sont comprimées, elles pénètrent dans les ventricules à 1/5 de leur volume complet. La valeur de la systole auriculaire augmente avec l'accélération de la fréquence cardiaque, lorsque les ventricules parviennent à se remplir de sang en raison de la réduction des oreillettes.

Lorsque les oreillettes se détendent, le sang passe:

  • à l'oreillette droite - de la veine cave;
  • à gauche - des veines pulmonaires.

Le système circulatoire humain est conçu pour que la respiration facilite la circulation du sang dans les oreillettes, car un effet de succion est créé dans le cœur en raison de la différence de pression. Ce processus se produit, tout comme lorsque l'inhalation d'air pénètre dans les bronches.

Compression auriculaire

Contrat sur les oreillettes, les ventricules ne fonctionnent toujours pas.

  • Au moment initial, tout le myocarde est détendu, les valves s'affaissent.
  • À mesure que la contraction auriculaire s'intensifie, le sang est expulsé dans les ventricules.

La contraction auriculaire se termine lorsque l'impulsion atteint le nœud auriculo-ventriculaire (AV) et la contraction ventriculaire commence. À la fin de la systole auriculaire, les valves se ferment, les cordes internes (tendons) empêchent la divergence des cuspides valvulaires ou les transforment en cavité cardiaque (phénomène de prolapsus).

Compression ventriculaire

Les oreillettes sont détendues, seuls les ventricules se contractent, expulsant le volume de sang qu'ils contiennent:

  • gauche - dans l'aorte (BCC);
  • à droite - dans le tronc pulmonaire (CBI).

Le temps d'activité auriculaire (0,1 s) et la fonction ventriculaire (0,3 s) ne sont pas modifiés. Une augmentation de la fréquence des contractions se produit en raison d'une diminution de la durée du repos du cœur - cette condition est appelée diastole.

Pause générale

Dans la phase 3, les muscles de toutes les cavités cardiaques sont détendus, les valves sont détendues et le sang des oreillettes s'écoule librement dans les ventricules.

À la fin de la phase 3, les ventricules sont remplis à 70% de sang. La force de compression des parois musculaires dans la systole dépend de la façon dont les ventricules de la diastole sont complètement remplis de sang.

Sons cardiaques

L'activité contractile myocardique s'accompagne de vibrations sonores appelées sons cardiaques. Ces sons se distinguent clairement par l'auscultation (écoute) avec un phonendoscope.

Il y a des tons de cœur:

  1. systolique - longue, sourde, survenant:
    1. avec l'effondrement des valves auriculo-ventriculaires;
    2. émis par les parois des ventricules;
    3. tension des accords cardiaques;
  2. diastolique - élevé, raccourci, créé par l'effondrement des valves du tronc pulmonaire, l'aorte.

Système automatique

Le cœur d'une personne travaille toute sa vie comme un système unique. Le système composé de cellules musculaires spécialisées (cardiomycètes) et de nerfs coordonne le travail du cœur humain.

  • système nerveux autonome;
    • le nerf vague ralentit le rythme;
    • les nerfs sympathiques accélèrent le myocarde.
  • centres d'automatisme.

Le centre de l'automatisme est appelé la structure constituée de cardiomycètes, définissant le rythme cardiaque. Le centre d'automatisme du 1er ordre est le nœud sinusal. Dans le diagramme de la structure du cœur humain, c'est au point où la veine cave supérieure pénètre dans l'oreillette droite (voir légendes).

Le nœud sinusal définit le rythme auriculaire normal de 60 à 70 impulsions / minute, puis le signal est envoyé au nœud auriculo-ventriculaire (AB), les jambes du His sont des systèmes automatiques de 2 à 4 ordres qui spécifient le rythme avec une fréquence cardiaque inférieure.

Des centres d'automatisme supplémentaires sont prévus en cas de dysfonctionnement ou de défaillance du conducteur de rythme sinusal. Le travail des centres d'automatisme par la réalisation de cardiomycètes est assuré..

En plus de diriger, il y a:

  • cardiomycètes de travail - constituent la majeure partie du myocarde;
  • cardiomycètes sécrétoires - l'hormone natriurétique se forme en eux.

Le nœud sinusal est le principal centre de contrôle du travail du cœur, avec une pause dans son travail dépassant 20 secondes, une hypoxie cérébrale, des évanouissements, un syndrome de Morgagni-Adams-Stokes se développe, dont nous avons parlé dans l'article «Bradycardie».

Le travail du cœur et des vaisseaux sanguins est un processus complexe, et cet article ne traite que brièvement des fonctions du cœur, en particulier de sa structure. Le lecteur pourra en savoir plus sur la physiologie du cœur humain, les caractéristiques de la circulation sanguine, dans les matériaux du site.

La structure du cœur humain et ses fonctions

Le cœur a une structure complexe et effectue un travail non moins complexe et important. Se contractant rythmiquement, il assure la circulation sanguine à travers les vaisseaux.

Le cœur est situé derrière le sternum, dans la partie médiane de la cavité thoracique et est presque complètement entouré par les poumons. Il peut se déplacer légèrement sur le côté, car il pend librement sur les vaisseaux sanguins. Le cœur est situé de manière asymétrique. Son axe long est incliné et forme un angle de 40 ° avec l'axe du corps. Il est dirigé de haut en bas, de droite à gauche, et le cœur est tourné de sorte que son côté droit est plus incliné vers l'avant et la gauche - arrière. Les deux tiers du cœur sont situés à gauche de la ligne médiane et un tiers (la veine cave et l'oreillette droite) sont à droite. Sa base est tournée vers la colonne vertébrale, et l'apex est tourné vers les côtes gauches, pour être plus précis, vers le cinquième espace intercostal.

Anatomie cardiaque

Le muscle cardiaque est un organe qui est une cavité de forme irrégulière sous la forme d'un cône légèrement aplati. Il prélève du sang dans le système veineux et le pousse dans les artères. Le cœur se compose de quatre chambres: deux oreillettes (droite et gauche) et deux ventricules (droite et gauche), qui sont séparés par des cloisons. Les parois des ventricules sont plus épaisses, les parois des oreillettes sont relativement minces.

Les veines pulmonaires entrent dans l'oreillette gauche et les veines creuses entrent dans la droite. Une aorte ascendante émerge du ventricule gauche, une artère pulmonaire du ventricule droit.

Le ventricule gauche et l'oreillette gauche constituent la partie gauche, dans laquelle se trouve le sang artériel, c'est pourquoi on l'appelle cœur artériel. Le ventricule droit avec l'oreillette droite est la section droite (cœur veineux). Les parties droite et gauche sont séparées par une solide partition.

Les oreillettes sont reliées aux ventricules par des ouvertures avec valves. Dans la partie gauche, la valve est bicuspide, et elle est appelée mitrale, dans la droite - tricuspide ou tricuspide. Les valves s'ouvrent toujours vers les ventricules, de sorte que le sang ne peut circuler que dans une seule direction et ne peut pas retourner vers les oreillettes. Ceci est assuré par des fils tendineux attachés à une extrémité aux muscles papillaires situés sur les parois des ventricules et à l'autre extrémité aux cuspides valvulaires. Les muscles papillaires se contractent avec les parois des ventricules, car ils sont des excroissances sur leurs parois, et en conséquence les filaments tendineux sont tirés et empêchent la circulation sanguine de retour. Grâce aux fils tendineux, les valves ne s'ouvrent pas vers les oreillettes lorsque les ventricules se contractent.

Aux endroits où l'artère pulmonaire quitte le ventricule droit et l'aorte par la gauche, des valves lunaires tricuspides ressemblant à des poches sont situées. Les valves permettent au sang de s'écouler des ventricules vers l'artère pulmonaire et l'aorte, puis se remplissent de sang et se ferment, empêchant ainsi le sang de revenir..

La contraction des parois des cavités cardiaques est appelée systole; leur relaxation est appelée diastole..

La structure externe du cœur

La structure anatomique et les fonctions du cœur sont assez complexes. Il se compose de caméras, chacune ayant ses propres caractéristiques. La structure externe du cœur est la suivante:

  • apex (en haut);
  • base;
  • face avant, ou sterno-costale;
  • surface inférieure ou diaphragmatique;
  • bord droit;
  • Bord gauche.

L'apex est la partie arrondie rétrécie du cœur, complètement formée par le ventricule gauche. Il fait face vers le bas et vers la gauche, bute contre le cinquième espace intercostal à gauche de la ligne médiane de 9 cm.

La base du cœur est la partie supérieure élargie du cœur. Il est tourné vers le haut, à droite, en arrière et a l'apparence d'un quadrilatère. Il est formé par les oreillettes et l'aorte avec le tronc pulmonaire situé en face. Dans le coin supérieur droit du quadrilatère, l'entrée de la veine est la veine cave supérieure, dans le coin inférieur est la veine cave inférieure, deux veines pulmonaires droites entrent à droite, deux veines pulmonaires gauches sur le côté gauche de la base.

Une rainure coronale passe entre les ventricules et les oreillettes. Au-dessus se trouvent les oreillettes, en dessous des ventricules. Devant le sillon coronaire, l'aorte et le tronc pulmonaire sortent des ventricules. Il a également un sinus coronaire, où le sang veineux coule des veines du cœur..

La surface sternum-rib du cœur est plus convexe. Il est situé derrière le sternum et le cartilage des côtes III-VI et est dirigé vers l'avant, vers le haut, vers la gauche. Un sillon coronal transverse le traverse, qui sépare les ventricules des oreillettes et divise ainsi le cœur en la partie supérieure formée par les oreillettes et la partie inférieure, constituée de ventricules. Une autre rainure de la surface sterno-costale - la longitudinale antérieure - longe la frontière entre les ventricules droit et gauche, tandis que la droite forme la plus grande partie de la surface antérieure, la gauche - plus petite.

La surface diaphragmatique est plus plate et est adjacente au centre tendineux du diaphragme. Une rainure longitudinale postérieure passe le long de cette surface, séparant la surface du ventricule gauche de la surface de la droite. Dans ce cas, celui de gauche représente une grande partie de la surface, et celui de droite - un plus petit.

Les rainures longitudinales avant et arrière fusionnent avec les extrémités inférieures et forment une encoche cardiaque à droite de l'apex cardiaque.

Il existe également des surfaces latérales situées à droite et à gauche et faisant face aux poumons, en relation avec lesquelles elles étaient appelées pulmonaires.

Les bords droit et gauche du cœur ne sont pas les mêmes. Le bord droit est plus pointu, le gauche est plus obtus et arrondi en raison de la paroi plus épaisse du ventricule gauche.

Les frontières entre les quatre cavités du cœur ne sont pas toujours distinctes. Les repères sont des sillons dans lesquels se trouvent des vaisseaux sanguins du cœur, recouverts de tissu adipeux et de la couche externe du cœur - l'épicarde. La direction de ces sillons dépend de la façon dont le cœur est situé (obliquement, verticalement, transversalement), qui est déterminé par le type de physique et la hauteur du diaphragme. Chez les mésomorphes (normosténiques), dont les proportions sont proches de la moyenne, elle est oblique, chez les dolichomorphes (asthéniques) à physique mince, verticalement, chez les brachymorphes (hypersthéniques) à larges formes courtes, transversalement.

Le cœur semble être suspendu par la base sur les gros vaisseaux, tandis que la base reste immobile, et l'apex est dans un état libre et peut se déplacer.

La structure du tissu cardiaque

La paroi cardiaque se compose de trois couches:

  1. Endocarde - la couche interne de tissu épithélial tapissant la cavité des cavités cardiaques de l'intérieur, répétant exactement leur relief.
  2. Le myocarde est une couche épaisse formée par le tissu musculaire (strié). Les myocytes cardiaques qui le composent sont reliés par une multitude de cavaliers les reliant aux complexes musculaires. Cette couche musculaire assure une contraction rythmique des cavités cardiaques. La plus petite épaisseur du myocarde dans les oreillettes, la plus grande - dans le ventricule gauche (environ 3 fois plus épaisse que la droite), car elle a besoin de plus de force pour pousser le sang dans un grand cercle de circulation sanguine, dans lequel la résistance à l'écoulement est plusieurs fois supérieure à celle d'un petit. Le myocarde auriculaire se compose de deux couches, le myocarde ventriculaire - de trois. Le myocarde auriculaire et le myocarde ventriculaire sont séparés par des anneaux fibreux. Un système de conduction qui assure la contraction rythmique du myocarde, un pour les ventricules et les oreillettes.
  3. L'épicarde est la couche externe, qui est le lobe viscéral du sac cardiaque (péricarde), qui est la membrane séreuse. Il couvre non seulement le cœur, mais aussi les sections initiales du tronc pulmonaire et de l'aorte, ainsi que les sections finales des poumons et de la veine cave.

Anatomie des oreillettes et des ventricules

La cavité cardiaque est divisée par un septum en deux parties - la droite et la gauche, qui ne communiquent pas entre elles. Chacune de ces parties se compose de deux chambres - le ventricule et l'oreillette. Le septum entre les oreillettes est appelé l'oreillette, entre les ventricules - l'interventriculaire. Ainsi, le cœur se compose de quatre chambres - deux oreillettes et deux ventricules.

Oreillette droite

En forme, il ressemble à un cube irrégulier, devant il y a une cavité supplémentaire appelée l'oreille droite. L'atrium a un volume de 100 à 180 mètres cubes. Voir Il a cinq parois, d'une épaisseur de 2 à 3 mm: antérieur, postérieur, supérieur, latéral, médial.

La veine cave supérieure (d'en haut derrière) et la veine cave inférieure (d'en bas) se jettent dans l'oreillette droite. En bas à droite se trouve le sinus coronaire, où coule le sang de toutes les veines cardiaques. Entre les ouvertures de la veine cave supérieure et inférieure, il y a un tubercule intervenant. À l'endroit où la veine cave inférieure se jette dans l'oreillette droite, il y a un pli de la couche interne du cœur - la valve de cette veine. Le sinus de la veine cave est appelé la section élargie postérieure de l'oreillette droite, où coulent les deux veines.

La chambre de l'oreillette droite a une surface intérieure lisse, et ce n'est que dans l'oreille droite avec la paroi avant adjacente que la surface est inégale.

Dans l'oreillette droite, de nombreuses ouvertures ponctuelles des petites veines du cœur s'ouvrent.

Ventricule droit

Il se compose d'une cavité et d'un cône artériel, qui est un entonnoir vers le haut. Le ventricule droit a la forme d'une pyramide trièdre, dont la base est orientée vers le haut et l'apex est vers le bas. Le ventricule droit a trois parois: antérieure, postérieure, médiale.

L'avant est convexe, l'arrière est plus plat. Médial est un septum interventriculaire, composé de deux parties. La plupart d'entre eux - les muscles - sont situés en dessous, les plus petits - palmés - au-dessus. La pyramide fait face à l'oreillette et comporte deux trous: l'arrière et l'avant. Le premier se situe entre la cavité de l'oreillette droite et du ventricule. Le second entre dans le tronc pulmonaire.

Oreillette gauche

Il a l'apparence d'un cube irrégulier, est situé derrière et adjacent à l'œsophage et à la partie descendante de l'aorte. Son volume est de 100 à 130 mètres cubes. cm, épaisseur de paroi - de 2 à 3 mm. Comme l'oreillette droite, il a cinq parois: antérieure, postérieure, supérieure, littérale, médiale. L'oreillette gauche continue vers l'avant dans la cavité supplémentaire, appelée oreille gauche, qui est dirigée vers le tronc pulmonaire. Quatre veines pulmonaires (postérieures et supérieures) s'écoulent dans l'oreillette, dans les ouvertures desquelles il n'y a pas de valves. La paroi médiale est le septum interauriculaire. La surface interne de l'oreillette est lisse, les muscles à crête ne sont que dans l'oreille gauche, qui est plus longue et plus étroite que la droite, et est sensiblement séparée du ventricule par interception. Le ventricule gauche communique via l'ouverture auriculo-ventriculaire.

Ventricule gauche

De forme, il ressemble à un cône dont la base est tournée vers le haut. Les parois de cette chambre du cœur (antérieure, postérieure, médiale) ont la plus grande épaisseur - de 10 à 15 mm. Il n'y a pas de frontière claire entre l'avant et l'arrière. À la base du cône se trouve l'ouverture aortique et l'atrioventriculaire gauche.

L'ouverture aortique ronde est située à l'avant. Sa valve se compose de trois amortisseurs.

Taille du coeur

La taille et le poids du cœur sont différents selon les personnes. Les valeurs moyennes sont les suivantes:

  • la longueur est de 12 à 13 cm;
  • la plus grande largeur - de 9 à 10,5 cm;
  • taille antéropostérieure - de 6 à 7 cm;
  • poids chez l'homme - environ 300 g;
  • poids chez la femme - environ 220 g.

Fonctions cardiovasculaires et cardiaques

Le cœur et les vaisseaux sanguins constituent le système cardiovasculaire, dont la fonction principale est le système de transport. Il consiste en l'apport de tissus et d'organes de nutrition et d'oxygène et le transport de retour des produits métaboliques.

Le travail du muscle cardiaque peut être décrit comme suit: son côté droit (cœur veineux) reçoit le sang épuisé saturé de dioxyde de carbone des veines et le donne aux poumons pour la saturation en oxygène. Des poumons enrichis en O2 le sang est envoyé vers le côté gauche du cœur (artériel) et de là, il est poussé dans la circulation sanguine avec force.

Le cœur produit deux cercles de circulation sanguine - grand et petit.

Le grand alimente en sang tous les organes et tissus, y compris les poumons. Il commence dans le ventricule gauche, se termine dans l'oreillette droite..

La circulation pulmonaire circule dans les alvéoles pulmonaires. Il commence dans le ventricule droit, se termine dans l'oreillette gauche..

Le débit sanguin est régulé par des valves: elles ne lui permettent pas de circuler en sens inverse.

Le cœur a des propriétés telles que l'excitabilité, la capacité conductrice, la contractilité et l'automaticité (excitation sans stimuli externes sous l'influence d'impulsions internes).

Grâce au système conducteur, il y a une contraction séquentielle des ventricules et des oreillettes, l'inclusion simultanée des cellules myocardiques dans le processus de contraction.

Les contractions rythmiques du cœur fournissent une portion de sang au système circulatoire, mais son mouvement dans les vaisseaux se produit sans interruption, en raison de l'élasticité des parois et de la résistance à la circulation sanguine qui se produit dans les petits vaisseaux..

Le système circulatoire a une structure complexe et se compose d'un réseau de vaisseaux à des fins diverses: transport, shunt, échange, distribution, capacitif. Il y a des veines, des artères, des veinules, des artérioles, des capillaires. Avec le lymphatique, ils maintiennent la constance de l'environnement interne du corps (pression, température corporelle, etc.).

Dans les artères, le sang se déplace du cœur vers les tissus. En s'éloignant du centre, ils deviennent plus minces, formant des artérioles et des capillaires. Le lit artériel du système circulatoire transporte les substances nécessaires aux organes et maintient une pression constante dans les vaisseaux.

Le lit veineux est plus étendu que l'artère. À travers les veines, le sang se déplace des tissus vers le cœur. Les veines sont formées à partir de capillaires veineux qui, une fois fusionnés, deviennent d'abord des veinules, puis des veines. Au cœur, ils forment de gros troncs. Il y a des veines superficielles situées sous la peau et des veines profondes situées dans les tissus près des artères. La fonction principale de la partie veineuse du système circulatoire est l'écoulement de sang saturé de produits métaboliques et de dioxyde de carbone.

Pour évaluer les capacités fonctionnelles du système cardiovasculaire et l'admissibilité des charges, des tests spéciaux sont effectués qui permettent d'évaluer les performances de l'organisme et ses capacités compensatoires. Des tests fonctionnels du système cardiovasculaire sont inclus dans l'examen physique et physique pour déterminer le degré de forme physique et la préparation physique générale. L'évaluation est donnée par des indicateurs du cœur et des vaisseaux sanguins tels que la pression artérielle, la pression du pouls, la vitesse du flux sanguin, les volumes minute et d'AVC de sang. Ces tests comprennent les tests de Letunov, les tests par étapes, Martine, le test de Kotov-Demin..

Faits intéressants

Le cœur commence à se contracter à partir de la quatrième semaine après la conception et ne s'arrête qu'à la fin de la vie. Il fait un travail gigantesque: il pompe environ trois millions de litres de sang par an et environ 35 millions de battements cardiaques sont effectués. Au repos, le cœur n'utilise que 15% de sa ressource, avec une charge allant jusqu'à 35%. Sur une durée de vie moyenne, il pompe environ 6 millions de litres de sang. Autre fait intéressant: le cœur fournit du sang à 75 trillions de cellules du corps humain, à l'exception de la cornée.

Un cœur

Le fonctionnement du corps est impossible sans l'organe principal - le cœur. Il effectue un travail important - il pompe le sang dans le corps, assurant son flux vers tous les organes internes, tout en leur fournissant des nutriments et de l'oxygène avec la circulation sanguine. Beaucoup sont très figurativement familiers avec le travail et la structure du cœur, et peuvent ne pas toujours indiquer son emplacement avec une précision maximale, en règle générale, cela revient à la connaissance générale qu'il est situé dans la poitrine. Afin de savoir comment le corps fonctionne et le cœur fonctionne, à quelles maladies il est sensible et comment les traiter, il est nécessaire de connaître sa structure, ses phases et ses cycles de pompage sanguin. Il est stupide de penser que ces informations ne sont utiles qu'aux professionnels de la santé, elles seront utiles et simples pour les gens ordinaires, dans certains cas, elles peuvent aider à sauver des vies.

Emplacement et fonction du cœur

Le cœur est un organe humain important situé au centre de la poitrine entre les poumons, avec un léger décalage vers la gauche. Dans des cas exceptionnels, il peut être situé à droite, lorsqu'une personne a une structure miroir du corps. À sa base, c'est un muscle qui, tout en se contractant, maintient une circulation sanguine normale dans le corps. Le cœur a une forme de cône, le poids moyen de l'organe est de 250 à 300 grammes et ses dimensions sont de 10 à 15 cm de hauteur et de 9 à 10 cm à la base.

Fonction cardiaque

Le pompage du sang est la fonction principale du cœur. Ce processus doit être continu pour garantir que les organes internes sont alimentés en oxygène et en nutriments..
Le travail du muscle cardiaque comprend deux étapes:

  • Diastole - relaxation du cœur. À ce stade, le sang pénètre dans l'oreillette gauche et s'écoule par l'ouverture mitrale dans le ventricule.
  • Systole - une contraction du cœur, au cours de laquelle le sang coule dans l'aorte et se propage dans tout le corps, transportant l'oxygène vers les organes internes.

Le cycle cardiaque comprend les étapes suivantes: la contraction auriculaire, qui dure 0,1 seconde et les ventricules (durée 0,3 sec) et leur relaxation.

Le cœur passe deux cercles de circulation sanguine:

  • Petit - commence dans le ventricule droit et se termine dans l'oreillette gauche. Ce cercle de circulation sanguine est responsable de l'échange normal de gaz dans les alvéoles pulmonaires.
  • Large - commence un cercle dans le ventricule gauche et se termine dans l'oreillette droite. Le rôle principal est d'assurer le flux sanguin vers tous les organes internes.

Comment fonctionne la circulation sanguine dans le cœur:

  • Le sang des veines riches en dioxyde de carbone pénètre dans la veine cave.
  • De la bouche des veines, il se jette dans l'oreillette droite, puis dans le ventricule droit.
  • Le sang pénètre dans le tronc pulmonaire et est acheminé vers les poumons par celui-ci. Ici, il est enrichi en oxygène et devient déjà artériel.
  • Dans les artères, le sang des poumons retourne au cœur - l'oreillette gauche et le ventricule gauche.
  • Du cœur, le sang pénètre dans l'aorte (un gros vaisseau sanguin), et à partir de là, il est distribué à travers de petits vaisseaux et se propage dans tout le corps.

Structure anatomique du cœur

Le cœur est un organe musculaire entouré extérieurement par un sac péricardique (péricarde). La cavité entre les deux composants est remplie d'un liquide qui remplit une fonction importante - elle réduit la friction du muscle cardiaque et assure son hydratation. Le péricarde comprend trois couches: l'épicarde, le myocarde et l'endocarde.

Le cœur lui-même se compose de 4 sections: deux oreillettes et deux ventricules. Le ventricule gauche et l'oreillette font circuler du sang artériel enrichi en oxygène, le côté droit du cœur aide à pomper le veineux. Entrant dans le cœur, le sang s'accumule dans les oreillettes et, lorsqu'il atteint le volume requis, est redirigé vers les ventricules.

Tous les départements sont séparés par des valves - mitrale à gauche et tricuspide à droite. Leur objectif principal est d'assurer le mouvement du sang dans une direction - des oreillettes aux ventricules.

Avec le fonctionnement normal du cœur, les parties droite et gauche de celui-ci ne communiquent pas entre elles. Avec le développement de la pathologie (en règle générale, ce sont des malformations cardiaques congénitales), des ouvertures peuvent rester dans les partitions. Dans ce cas, lors de la contraction du muscle cardiaque, le sang d'une moitié peut pénétrer dans l'autre.

Cardiopathie

Les maladies cardiaques au cours des dernières décennies affectent de plus en plus les gens. Cela est dû à une mauvaise qualité de vie, à la malnutrition, à un mode de vie sédentaire et à de nombreuses dépendances nocives pour une personne sur deux sur terre. Le plus souvent, les personnes âgées souffrent de maladies cardiaques. Cela est dû à la fatigue musculaire physique, à l'épaississement du sang, à un ralentissement de tous les processus dans le corps et à la présence d'autres maladies concomitantes. Selon les statistiques sur les maladies cardiaques, ce sont les causes de décès les plus courantes. Toutes les maladies sont conditionnellement divisées en trois groupes, selon la partie de l'organe affectée - vaisseaux, valves et tissus tissulaires.

Considérez les maladies cardiaques les plus populaires:

  • L'athérosclérose est une maladie dont souffrent les vaisseaux sanguins. Avec le développement de la maladie, leur blocage se produit, la formation de plaques athérosclérotiques qui perturbent le processus de circulation sanguine et, par conséquent, interfèrent avec le fonctionnement normal du muscle cardiaque.
  • L'insuffisance cardiaque est une combinaison de changements pathologiques dans lesquels la contractilité de l'organe est considérablement réduite, entraînant une stagnation dans le petit ou le grand cercle de circulation sanguine.
  • Les défauts cardiaques sont des défauts du muscle cardiaque, composants individuels de l'organe, qui perturbent son fonctionnement normal. Les malformations cardiaques congénitales sont plus courantes, celles acquises sont diagnostiquées beaucoup moins souvent.
  • L'angine de poitrine est une pathologie dangereuse caractérisée par la privation d'oxygène du cœur, tandis que ses cellules meurent.
  • L'arythmie est une violation du rythme cardiaque, qui se caractérise par une fréquence accrue (tachycardie) ou un ralentissement (bradycardie). Une telle pathologie, en règle générale, s'accompagne d'un certain nombre d'autres affections cardiaques..
  • Infarctus du myocarde - une maladie dans laquelle il y a un manque d'approvisionnement en sang au myocarde.
  • Péricardite - inflammation de la muqueuse externe du cœur - péricarde.

Traitement des maladies cardiaques

Un cardiologue est impliqué dans le traitement des maladies cardiaques. Avant de commencer le traitement, le médecin procède à un examen approfondi du patient, qui comprend: un électrocardiogramme, une échographie du cœur, un test sanguin général et biochimique, un ECG Holter et d'autres études.

Ce n'est qu'après un diagnostic complet et un diagnostic qu'un traitement est prescrit. Les principales méthodes de traitement des maladies cardiaques:

  • Traitement conservateur: maintien de la paix physique et émotionnelle, prise de médicaments prescrits, régulation d'une bonne nutrition.
  • La pharmacothérapie est utilisée pour toute maladie. Le plus souvent, des médicaments sont prescrits pour abaisser le mauvais cholestérol, fluidifier le sang (en particulier dans la vieillesse), les inhibiteurs et bien d'autres, selon le diagnostic.
  • Une intervention chirurgicale est effectuée s'il est impossible d'obtenir l'effet souhaité avec des méthodes conservatrices, par exemple lorsqu'un stimulateur cardiaque est nécessaire, une ouverture entre les départements du cœur ou si le patient a besoin d'une greffe d'organe.

Le diagnostic et le traitement des maladies cardiaques doivent être effectués exclusivement par un médecin (thérapeute, cardiologue ou chirurgien cardiaque). L'automédication est strictement interdite - au mieux, elle n'apportera pas le résultat escompté, au pire - elle aggravera la situation et entraînera un certain nombre de complications.

Prévention des maladies

Un cœur sain est la clé d'une excellente santé et d'un fonctionnement normal du corps. Il est extrêmement important de bien prendre soin de lui afin de réduire le risque de développer une maladie cardiaque. Pour ce faire, il suffit de suivre les simples recommandations du médecin:

  • Surveillez votre nutrition, en privilégiant les bons produits sains. Il est nécessaire d'exclure de votre alimentation des plats qui altèrent l'état des vaisseaux sanguins et le travail du muscle cardiaque (gras, frits, fumés).
  • Évitez l'effort physique excessif, mais cela ne signifie pas que vous devez complètement exclure le sport de votre vie. Un entraînement modéré, marcher en plein air ne fera que renforcer le muscle cardiaque et aider à éviter les maladies.
  • Minimisez le stress, les émotions et les sentiments forts. Une augmentation de l'adrénaline accélère la circulation sanguine et fait fonctionner le cœur pour l'usure - cela provoque le développement d'un certain nombre de pathologies.
  • Traiter en temps opportun les maladies qui peuvent nuire au travail du cœur, par exemple l'angine de poitrine.

Le cœur est un organe important qui fait circuler le sang dans le corps. Il est impératif de maintenir sa santé et son fonctionnement normal. En prenant soin de votre cœur, vous assurerez une vie longue et saine..

Atlas d'anatomie humaine
Un cœur

Le cœur (cœur) est l'élément principal du système cardiovasculaire qui fournit le flux sanguin dans les vaisseaux et est un organe musculaire creux en forme de cône, situé derrière le sternum au centre des tendons du diaphragme, entre la cavité pleurale droite et gauche. Son poids est de 250 à 350 g. Une caractéristique distinctive est la capacité d'action automatique.

Le cœur est entouré d'un sac péricardique (péricarde) (Fig. 210), qui le sépare des autres organes, et est fixé à l'aide de vaisseaux sanguins. Dans le péricarde, la base du cœur (base cordis) se distingue - la partie supérieure postérieure, communiquant avec de gros vaisseaux, et l'apex cordis (apex cordis) (Fig.210) - la partie inférieure antérieure située librement. La surface arrière inférieure aplatie est adjacente au diaphragme et est appelée la surface diaphragmatique (facies diaphragmatica), la surface supérieure avant convexe est dirigée vers le sternum et le cartilage costal et est appelée la surface sterno-costale (facies sternocostalis). Les bords du cœur sont projetés d'en haut dans le second hypocondre, à droite ils dépassent de 2 cm au-delà du bord droit du sternum, à gauche ils n'atteignent pas 1 cm jusqu'à la ligne mi-claviculaire, l'apex du cœur se situe dans le cinquième espace intercostal gauche.

À la surface du cœur, il y a deux rainures longitudinales - le sulcus interventriculaire antérieur (sulcus interventricularis antérieur) (Fig.211) et le sulcus interventriculaire postérieur (sulcus interventricularis postérieur) bordant le cœur devant et derrière, ainsi que le sulcus coronaire transversal (sulcus coronaris) traversant l'anneau. Dans ce dernier, les propres vaisseaux du cœur se trouvent.

Le cœur est divisé en quatre chambres: l'oreillette droite, le ventricule droit, l'oreillette gauche et le ventricule gauche. Le septum auriculaire longitudinal (septum interatriale) (Fig. 214A, 214B, 214B) et le septum interventriculaire (septum interventriculare) les cavités auriculaire et ventriculaire sont divisés en deux moitiés isolées. La chambre supérieure (oreillette) et la partie inférieure (ventricule) de chaque moitié du cœur sont séparées l'une de l'autre par le septum auriculo-ventriculaire (septum atrioventriculare).

La paroi cardiaque est formée de trois couches: externe - épicarde, moyenne - myocarde, interne - endocarde.

L'épicarde (épicarde) (Fig.214A, 214B, 214B) est une partie de la membrane séreuse, composée de deux feuilles: l'extérieur - le péricarde, ou sac péricardique, et l'intérieur (viscéral) - directement l'épicarde, qui entoure complètement le cœur et est solidement soudé.. La feuille extérieure passe dans la feuille intérieure au lieu de départ des gros vaisseaux du cœur. Sur les côtés, le péricarde est attaché aux poches pleurales, devant il est attaché en reliant les fibres au sternum et par le bas - au centre tendineux du diaphragme. Entre les feuilles du péricarde se trouve un fluide qui hydrate la surface du cœur et réduit les frottements lors de ses contractions..

Le myocarde (myocarde) (Fig.211, 214A, 214B, 214B) est la membrane musculaire, ou muscle cardiaque, qui fonctionne en continu presque indépendamment de la volonté de la personne et présente une résistance accrue à la fatigue. La couche musculaire des oreillettes est suffisamment mince, ce qui est causé par une légère charge. À la surface des ventricules se trouvent des fibres qui englobent les deux ventricules à la fois. La plus épaisse est la couche musculaire du ventricule gauche. Les parois des ventricules sont formées de trois couches de muscles: le longitudinal extérieur, le milieu annulaire et le longitudinal intérieur. Dans ce cas, les fibres de la couche externe, s'approfondissant le long de l'oblique, passent progressivement dans les fibres de la couche intermédiaire, et celles dans les fibres de la couche interne.

L'endocarde (endocarde) (Fig. 214A, 214B, 214B) fusionne étroitement avec la couche musculaire et tapisse toutes les cavités du cœur. Dans les cavités gauches du cœur, l'endocarde est beaucoup plus épais, surtout dans la zone du septum interventriculaire et près de l'ouverture aortique. Dans les chambres droites, l'endocarde s'épaissit dans la zone de l'ouverture du tronc pulmonaire.

Figure. 210. La position du cœur:

1 - l'artère sous-clavière gauche; 2 - l'artère sous-clavière droite; 3 - baril thyroïdien; 4 - artère carotide commune gauche;

5 - tronc brachiocephalic; 6 - arc aortique; 7 - veine cave supérieure; 8 - tronc pulmonaire; 9 - le sac péricardique; 10 - oreille gauche;

11 - l'oreille droite; 12 - cône artériel; 13 - le poumon droit; 14 - le poumon gauche; 15 - le ventricule droit; 16 - le ventricule gauche;

17 - le haut du cœur; 18 - plèvre; 19 - ouverture

Figure. 211. La couche musculaire du cœur:

1 - veines pulmonaires droites; 2 - veines pulmonaires gauches; 3 - veine cave supérieure; 4 - valve aortique; 5 - oreille gauche;

6 - tronc pulmonaire valvulaire; 7 - la couche musculaire moyenne; 8 - sillon interventriculaire; 9 - la couche musculaire interne;

10 - couche musculaire profonde

Figure. 214. Coeur

1 - ouvertures des veines pulmonaires; 2 - trou ovale; 3 - trou de la veine cave inférieure; 4 - la cloison interatriale longitudinale;

5 - sinus coronaire; 6 - valve tricuspide; 7 - valve mitrale; 8 - fils tendineux;

9 - muscles papillaires; 10 - barres transversales charnues; 11 - myocarde; 12 - endocarde; 13 - épicarde;

14 - trou de la veine cave supérieure; 15 - peigner les muscles; 16 - cavité ventriculaire

Figure. 214. Coeur

1 - ouvertures des veines pulmonaires; 2 - trou ovale; 3 - trou de la veine cave inférieure; 4 - la cloison interatriale longitudinale;

5 - sinus coronaire; 6 - valve tricuspide; 7 - valve mitrale; 8 - fils tendineux;

9 - muscles papillaires; 10 - barres transversales charnues; 11 - myocarde; 12 - endocarde; 13 - épicarde;

14 - trou de la veine cave supérieure; 15 - peigner les muscles; 16 - cavité ventriculaire

Figure. 214. Coeur

1 - ouvertures des veines pulmonaires; 2 - trou ovale; 3 - trou de la veine cave inférieure; 4 - la cloison interatriale longitudinale;

5 - sinus coronaire; 6 - valve tricuspide; 7 - valve mitrale; 8 - fils tendineux;

9 - muscles papillaires; 10 - barres transversales charnues; 11 - myocarde; 12 - endocarde; 13 - épicarde;

14 - trou de la veine cave supérieure; 15 - peigner les muscles; 16 - cavité ventriculaire

Voir aussi: Système cardiovasculaire

Le cœur (cœur) est l'élément principal du système cardiovasculaire qui assure la circulation sanguine dans les vaisseaux et est un organe musculaire en forme de cône creux situé derrière le sternum au centre des tendons du diaphragme, entre la cavité pleurale droite et gauche. Son poids est de 250 à 350 g. Une caractéristique distinctive est la capacité d'action automatique.

Le cœur est entouré d'un sac péricardique (péricarde) (Fig. 210), qui le sépare des autres organes, et est fixé à l'aide de vaisseaux sanguins. Dans le péricarde, la base du cœur (base cordis) se distingue - la partie supérieure postérieure, communiquant avec de gros vaisseaux, et l'apex cordis (apex cordis) (Fig.210) - la partie inférieure antérieure située librement. La surface arrière inférieure aplatie est adjacente au diaphragme et est appelée la surface diaphragmatique (facies diaphragmatica), la surface supérieure avant convexe est dirigée vers le sternum et le cartilage costal et est appelée la surface sterno-costale (facies sternocostalis). Les bords du cœur sont projetés d'en haut dans le second hypocondre, à droite ils dépassent de 2 cm au-delà du bord droit du sternum, à gauche ils n'atteignent pas 1 cm jusqu'à la ligne mi-claviculaire, l'apex du cœur se situe dans le cinquième espace intercostal gauche.

À la surface du cœur, il y a deux rainures longitudinales - le sulcus interventriculaire antérieur (sulcus interventricularis anterior) (Fig.211) et le sulcus interventriculaire postérieur (sulcus interventricularis posterior) bordant le cœur devant et derrière, ainsi que le sulcus coronaire transversal (sulcus coronaris) traversant l'anneau. Dans ce dernier, les propres vaisseaux du cœur se trouvent.

Le cœur est divisé en quatre chambres: l'oreillette droite, le ventricule droit, l'oreillette gauche et le ventricule gauche. Le septum interauriculaire longitudinal (septum interatriale) (Fig. 214) et le septum interventriculaire (septum interventriculare) les cavités auriculaire et ventriculaire sont divisés en deux moitiés isolées. La chambre supérieure (oreillette) et la partie inférieure (ventricule) de chaque moitié du cœur sont séparées l'une de l'autre par le septum auriculo-ventriculaire (septum atrioventriculare).

La paroi cardiaque est formée de trois couches: externe - épicarde, moyenne - myocarde, interne - endocarde.

Figure. 210.

1 - l'artère sous-clavière gauche;

2 - l'artère sous-clavière droite;

3 - baril thyroïdien;

4 - artère carotide commune gauche;

5 - tronc brachiocephalic;

7 - veine cave supérieure;

8 - tronc pulmonaire;

9 - le sac péricardique;

11 - l'oreille droite;

12 - cône artériel;

13 - le poumon droit;

14 - le poumon gauche;

15 - le ventricule droit;

16 - le ventricule gauche;

17 - le haut du cœur;

19 - ouverture

L'épicarde (épicarde) (Fig.214) est une partie de la membrane séreuse, composée de deux feuilles: l'extérieur - le péricarde, ou sac péricardique, et l'intérieur (viscéral) - l'épicarde lui-même, qui entoure complètement le cœur et est étroitement soudé. La feuille extérieure passe dans la feuille intérieure au lieu de départ des gros vaisseaux du cœur. Sur les côtés, le péricarde est attaché aux poches pleurales, devant il est attaché en reliant les fibres au sternum et par le bas - au centre tendineux du diaphragme. Entre les feuilles du péricarde se trouve un fluide qui hydrate la surface du cœur et réduit les frottements lors de ses contractions..

Le myocarde (myocarde) (Fig.211, 214) est la membrane musculaire, ou muscle cardiaque, qui fonctionne en continu presque indépendamment de la volonté de la personne et a une résistance accrue à la fatigue. La couche musculaire des oreillettes est suffisamment mince, ce qui est causé par une légère charge. À la surface des ventricules se trouvent des fibres qui englobent les deux ventricules à la fois. La plus épaisse est la couche musculaire du ventricule gauche. Les parois des ventricules sont formées de trois couches de muscles: le longitudinal extérieur, le milieu annulaire et le longitudinal intérieur. Dans ce cas, les fibres de la couche externe, s'approfondissant le long de l'oblique, passent progressivement dans les fibres de la couche intermédiaire, et celles dans les fibres de la couche interne.

L'endocarde (endocarde) (Fig. 214) fusionne étroitement avec la couche musculaire et tapisse toutes les cavités du cœur. Dans les cavités gauches du cœur, l'endocarde est beaucoup plus épais, surtout dans la zone du septum interventriculaire et près de l'ouverture aortique. Dans les chambres droites, l'endocarde s'épaissit dans la zone de l'ouverture du tronc pulmonaire.

Figure. 268. Le système circulatoire humain. Vue de face. Artère carotide 1-commune; 2 veine brachiocephalic gauche; Arc 3-aortique; Tronc 4-pulmonaire; 5 cœurs; 6 artère axillaire; Artère à 7 épaules; 8 artère ulnaire; Artère à 9 faisceaux; 10 aorte abdominale; 11-veine cave inférieure; Bifurcation 12-aortique; 13e artère iliaque commune; Veine iliaque 14-commune; Artère 15-fémorale; Veine 16-poplitée; Artère tibiale 17-postérieure; 18 artère tibiale antérieure; 19e veine fémorale; Artère iliaque 20 externe; Veine iliaque interne 21; Veine à 22 portes (foie); Veine saphène 23-latérale du bras; Veine saphène 24-médiale du bras; 25e veine cave supérieure; 26 veine brachiocephalic droite; Veine sous-clavière; Artère 28 sous-clavière; Veine jugulaire interne 29.

Figure. 268. Le système circulatoire humain. Vue de face. 1-a.carotis communis; 2-v. Brachiocephalica sinistra; 3-arcus aortae; 4-truncus pulmonalis; 5-cor; 6-a.axillaris; 7-a. Brachialis; 8-a.ulnaris; 9-a.radialis; Abdominalisaortae à 10 paires; 11-v.cava inférieur; 12-bifurcatio aortae; 13-a. Iliaca communis; 14-v. Iliaca communis; 15-a.femoralis; 16-v.poplitea; 17-a.tibialis postérieur; 18-a.tibialis anterior; 19-v. femoralis; 20-a.iliaca externa; 21-v. Iliaca interna; 22-v.portae (hepatis); 23-v.cephalica; 24-v. Basilique; 25-v.cava supérieur; 26-v. Brachiocephalica dextra; 27-v.subclavia; 28-a.subclavia; 29-v.jugularis interna.

Figure. 268. Système cardiovasculaire d'un homme. Aspect antérieur. Artère carotide commune I; Veine brachiocérébrale à 2 leu; 3 arcs d'aorte; Tronc 4-pulmonaire; 5 cœurs; Artère 6-axillaire; Artère 7-humérale; Artère 8-ulnaire; Artère 9-radiale; 10-partie abdominale de l'aorte; 11-veine cave inférieure; 12-bifurcation de l'aorte; Artère iliaque 13-commune; Veine iliaque 14 pièces; Artère 15-fémorale; Veine 16-poplitée; Artère 17 postéro-corticale; Artère tibiale 18-antérieure; Veine 19-fémorale; Artère iliaque 20 extcrnale; Veine iliaque interne 21; Veine porte 22-hépatique; Veine 23-céphalique; Veine 24 basilique; Veine cave supérieure à 25; Veine brachiocérébrale droite 26; Veine 27-sous-claviculienne; Artère 28-sous-claviculienne; Veine jugulaire interne 29.

Figure. 269. Coeur (cor). Vue de face.

Péricarde enlevé.

Arc 1-aortique; 2 artère pulmonaire gauche; Tronc 3-pulmonaire; 4 oreille gauche; 5-partie descendante de l'aorte; Cône 6 artériel; Sillon ventriculaire 7-antérieur; 8 ventricule gauche; 9-apex du cœur; 10 crans de l'apex du cœur; Ventricule droit 11; Rainure 12-coronale; Oreille droite 13; Partie ascendante de l'aorte; 15e veine cave supérieure; 16e lieu de transition du péricarde à l'épicarde; Tige à 17 épaulements; Artère carotide commune 18-gauche; 19 artère sous-clavière gauche.

Figure. 269. Cor. Vue de face. Le péricarde est retiré. 1-arcus aortae; 2-a.pulmonalis sinistra; 3-truncus pulmonalis; 4-auric-ula sinistra; 5-pars descendens aortes; 6-conus artériel; 7-sulcus interventricularis antérieur; Sinistre à 8 ventricules; Cordis à 9 apex; 10-incisura apicis cordis; 11-vemriculus dexter; 12-sulcus coronarius; 13-auricXila dextra; 14 pars aortae ascendens; 15-v.cava supeior; 16-transition du péricarde à l'épicarde; 17-truncus brachiocephalicus; 18-a. Carotis communis sinistra; 19-a.subclava sinistra.

Figure. 269. Coeur. Aspect antérieur. Le péricarde est retiré. 1 arcade d'aorte; Artère pulmonaire gauche; Tronc 3-pulmonaire; Oreillette gauche 4; Aorte descendante; 6-conus artériel (infundibulum); Fissure interventriculaire 7-antérieure; Ventricule gauche 8; 9 apex du cœur; 10 crans d'apex cardiaque; Ventricule droit 11; Fissure 12-coronale; Oreillette droite 13; Aorte ascendante 14; 15-veine cave supérieure; 16-place où le péricarde se transforme en épicarde; Tronc 17-brachiocérébral; Artère carotide de 18 lefl ccmmon; Artère sous-claviculaire 19 gauche.

Figure. 270. Coeur (cor). Vue arrière.

Arc 1-aortique; Veine cave 2-supérieure; Artère pulmonaire droite 3; 4-veines pulmonaires supérieures et inférieures droites; Oreillette droite 5; 6-veine cave inférieure; Rainure 7-coronale; Ventricule droit 8; Sillon interventriculaire 9-postérieur; 10 apex du cœur; 11 ventricule gauche; Sinus coronaire 12 (cœur); 13 oreillette gauche; 14-veines pulmonaires supérieures et inférieures gauches; 15 artère pulmonaire gauche; 16-aorte; Artère sous-clavière 17-gauche; Artère carotide commune 18-gauche; Canon à 19 épaules.

Figure. 270. Coeur. Vue arrière.

1-arcus aortae; 2-v.cava supérieur; 3-a.pulmonalis dextra; 4-v. pul-monalis dextra supérieur et v. pulmonales dextra inférieur; Dex-trum à 5 oreillettes; 6-v.cava inférieur; 7-sulcus coronarius; Dextre à 8 ventricules; 9-sulcus interventricularis postérieur; Cordis 10 apex; Sinistre du 11 ventricule; Coronaire à 12 sinus (cordis); 13-atrium sinistrum; 14-vv.pul-monalis sinistra supérieur et inférieur; 15-a. pulmonalissinistra; 16-aorte; 17-a.subclavia sinislra; 18-a. Carotis sinistra; 19-tronc brachio-céphalique.

Figure. 270. Coeur. Aspect postérieur.

1 arcade de l'aorte; Veine cave 2-supérieure; Artère pulmonaire droite 3; 4-veine cave supérieure et veine cave inférieure; Sillon 5-coronaire; Ventricule droit 6; Sillon interventriculaire 7-postérieur; 8 apex du cœur; Ventricule gauche 9; 10-sinus coronaire du cœur; Oreillette gauche 11; Veines pulmonaires gauches 12-supérieures et inférieures; Artère pulmonaire 13 gauche; 14-aorte; Artère sous-claviculaire 15 gauches; Artère carotide commune à 16 gauches; Tronc 17 brachio-cérébral.

Figure. 271. Surface intérieure du cœur, coupe longitudinale.

Septum interventriculaire (muscle); Ventricule droit 2; Muscles 3-papillaires du ventricule droit; Accords à 4 nervures; 5 plis de la valve auriculo-ventriculaire droite; 6-bouche du sinus coronaire du cœur; 7-valve du sinus coronaire; Oreillette droite 8; Muscles à 9 crêtes; 10 trous de la veine cave inférieure; 11 fosses ovales; 12 oreillette gauche; 13 trous de la veine pulmonaire droite; 14 trous de la veine pulmonaire gauche; 15 cloison interatriale; Partie 16-membraneuse du septum interventriculaire; 17 muscles papillaires du ventricule gauche; 18 ventricule gauche; Trabecules à 19 viandes.

Figure. 271. Surface intérieure du cœur, coupe longitudinale.

1-pars muscularis septi interventricularis; Dextre à 2 ventricules; Papillares de 3 mm; 4-chordae tendineae; 5-cuspis valvae atrioventricularis dextrae; 6-ostium sinus coronarius cordis; 7-valvulasinus coronarii; Dextrum 8-atriumm; 9 mm.pectinati; 10-ostium v.cava inférieur; 11-fossa ovalis; 12-atrium sinistrium; 13-ostium c. pulmonalis dextrae; 14-ostium c. pulmonalis sinistrae; 15-septum interatriale; Mem-branacea septi interventricularis à 16 pars; Papillares de 17 mm; 18-ventricule sinistre; » 19-trabeculae carneae.

Figure. 271. Surface interne du cœur. Section longitudinale.

1-septum interventriculaire (partie musculaire); Ventricule droit 2; Muscles 3-papillaires du ventricule droit; Accords 4-tendineux; 5 cuspides de l'ostium atri-oventriculaire droit; 6-ouverture du sinus coronaire du cœur; 7 valves du sinus coronaire; Oreillette droite 8; Muscle 9-pectiné; 10-ouverture de la veine cave inférieure; Fosse 11 ovales; Oreillette gauche 12; 13-ouverture de la veine pulmonaire droite; 14-ouverture de la veine pulmonaire gauche; Septum interatrial; Partie 16-membraneuse du septum inter ventriculaire; Muscles 17-papillaires du ventricule gauche; Ventricule 18 gauches; 19-trabeculae carneae tra-beculas.

Figure. 272. La surface intérieure du cœur. Coupe longitudinale.

1-veine cave supérieure; 2-aorte; 3 bouches de la veine cave supérieure; 4 bords de la fosse ovale; 5 fosses ovales; Muscles à 6 crêtes; 7-vaisseaux sanguins du cœur; Valve 8-postérieure auriculaire-ventriculaire (tricuspide); Ceinture à 9 septums; 10 ceinture avant; 11 muscles papillaires; 12 apex du cœur; Trabécules à 13 viandes; Accords à 14 tendons; 15-bouche du sinus coronaire; 16-lambeau (valve) du sinus coronaire; 17-derrière-un éléphant de la veine cave inférieure; Veine cave inférieure 18; 19-bouche de la veine cave inférieure.

Figure. 272. La surface intérieure du cœur. Coupe longitudinale.

1-v.cava supérieur; 2-aorte; 3-ostium v.cavae supérieur; 4-limbus fossae ovalis; 5-fossa ovalis; 6 mm.pectinati; 7-vasae cordis sanguinearum; 8-cuspis dorsalis valvae atrioventricularis dextra; 9-cuspis septalis; 10-cuspis ventralis; Papillares de 11 mm; Cordis à 12 apex; 13-trabeculae cameae; Tendineae à 14 cordes; 15-ostium sinus coronarius cordis; 16-valvula sinus coronarii; 17-valvula contre cavae inferioris; 18-v.cava inférieur; 19-ostium c. cava inférieur.

Figure. 272. Surfaces internes du cœur. Incision longitudinale. Vue

1-veine cave supérieure; 2-aorte; 3-ouverture de la veine cave supérieure; 4-bor-der de la fosse ovale; Fosse 5 ovales; Muscles 6-pectinés; 7-vaisseaux sanguins du cœur; Cuspide 8-postérieure de la valve auriculo-ventriculaire (tricuspide); Cuspide 9-septale; 10-antérieurcusp; Muscles 11 papillaires; 12 apex du cœur; 13-trabeculae carneae; Cordes 14 tendineuses; 15-ouverture du sinus coronaire; 16 valves du sinus coronaire; 17 valves de la veine cave inférieure; Veine cave inférieure 18; 19-ostium de la veine cave inférieure.

Figure. 273. Rabat de valve lunaire lunaire.

Le tronc pulmonaire et le ventricule droit sont coupés, leurs parois

déployé sur les côtés.

Tronc pulmonaire (ouvert et déployé); Obturateur demi-lune sur 2 fronts; 3 nodules de valves semi-lunaires; Ventricule droit 4 (ouvert et déployé); Amortisseur lunaire droit 5; Amortisseur 6 demi-lune gauche.

Figure. 273. Rabat de valve lunaire lunaire.

Le tronc pulmonaire et le ventricule droit sont coupés, leurs parois

se balançant sur les côtés.

1-truncus pulmonalis; 2-valvula semilunaris antérieur; 3-noduli valvu-larum semilunarium; Dextre à 4 ventricules; 5-valvula semilunaris dex-tra; 6-valvula semilunaris sinisyra.

Figure. 273. Cuspides semi-lunaires de la valve du tronc pulmonaire. Pulmonaire

le tronc et le ventricule droit sont coupés, leurs parois sont dépliées. Tronc pulmonaire (coupé et déplié); 2-anterememilunarcusp; 3 nodules de cuspides semi-lunaires; Ventricule droit 4 (est coupé et déplié); Cuspide semi-lunaire droite 5; Cuspide semi-lunaire à 6 gauches.

Figure. 274. Volets de valve aortique lunaire.

L'aorte et le ventricule gauche sont coupés et tournés sur les côtés.

Volets 1-lunaires; 2-aorte (coupée le long et déployée);

Artère coronaire gauche à 3 trous; Volet lunaire à 4 nœuds; 5 cavités du ventricule gauche; 6 parois du ventricule gauche; Artère coronaire droite à 7 trous.

Figure. 274. Volets de valve aortique lunaire.

L'aorte et le ventricule gauche sont coupés et tournés sur les côtés.

1-valvulae semilunares; 2-aorte; 3-ostium a.coroneriaesinistrae; 4

nodulus valvulae semilunaris; 5-cavitas ventriculi sinistrae; 6 paries

ventriculi sinistrae; 7-ostium a.coronariae dextrae.

Figure. 274. Cuspides semi-lunaires de la valve aortique. L'aorte et le ventricule gauche sont coupés et dépliés.

Cuspides 1-semi-lunaires; 2-aorte (est coupée et dépliée); 3-ouverture de l'artère coronaire gauche; 4 nodules de cuspide semi-lunaire; 5 cavités du ventricule gauche; 6 parois du ventricule gauche; 7-ouverture de l'artère coronaire gauche.

Figure. 275. Anneaux fibreux, valves ventriculaires auriculaires, valves de l'aorte et du tronc pulmonaire. Vue d'en-haut.

Oreillettes, aorte, tronc pulmonaire enlevés. 1 trou de la valve auriculo-ventriculaire droite; Anneau fibreux 2-droit; 3-myocarde du ventricule droit; 4 plis de la valve auriculo-ventriculaire droite; Triangle fibreux 5-droit; 6 trous de la valve auriculo-ventriculaire gauche; 7 plis de la valve auriculo-ventriculaire gauche; 8-myocarde du ventricule gauche; Anneau fibreux 9-gauche; Tronc pulmonaire à 13 trous; 14 volets valvulaires aortiques lunaires.

Figure. 275. Anneaux fibreux, valves ventriculaires auriculaires, valves de l'aorte et du tronc pulmonaire. Vue d'en-haut.

Oreillettes, aorte, tronc pulmonaire enlevés. 1-ostium valvae atrioventriculare dextrum; 2-anulus fibrosus dexter; 3 myocardium ventriculi dextri; 4-cuspides valvae atrioventricularis dextra 5-trigonum fibrosum dextrum; 6-ostium valvae atrioventriculare sin istrum; 7-cuspides valvae atrioventricularis sinistra; 8-myocarde ventri culi sinistri; 9-anulus fibrosus sinistre; 10-tregonum fibrosum sinistrum 1 l-ostium aortae; 12-valvulae semilunares valvae trunci pulmonalis; 13 ostium trunci pulmonalis; 14-valvulae semilunares valva aortae.

Figure. 275. Anneaux fibreux, valves auriculo-ventriculaires, valve aortique et valve du tronc pulmonaire. Vue d'en-haut. Atriums, aorte et pulmonaire

le tronc est retiré.

1 ouverture de la valve auriculo-ventriculaire droite; Anneau fibreux 2-droit; 3 myocarde du ventricule droit; 4 cuspides de la valve auriculo-ventriculaire droite;! triangle fibreux droit; 6-ouverture de la valve auriculo-ventriculaire gauche; 7-cuspides (valve auriculo-ventriculaire gauche; 8-myocarde du ventricule gauche; anneau de fibroi 9-gauche; triangle fibreux 10-gauche; ostium 11-aortique; 12 cuspides semi-lunaires (valve du tronc pulmonaire; 13-ouverture du sinus pulmonaire; 14 -semik nar cuspides de la valve aortique.

Figure. 276. Les parois des ventricules droit et gauche en coupe transversale. Vue d'en-haut. Oreillettes et zone auriculaire

valves ventriculaires enlevées.

Sillon interventriculaire 1-antérieur; Ventricule droit 2; 3 septum interventriculaire; Trabécules à 4 viandes; Muscles à 5 co-lobes (ventricule droit); Sillon interventriculaire 6-postérieur; 7-épicarde (plaque viscérale du péricarde séreux); 8-myocarde; 9 ventricule gauche; 10 muscles papillaires (ventricule gauche); 11-endocarde; Trabecules à 12 viandes.

Figure. 276. Les parois des ventricules droit et gauche en coupe transversale. Vue d'en-haut. Oreillettes et zone auriculaire

valves ventriculaires enlevées.

l-sulcus interventricularis antérieur; Dextre à 2 ventricules; 3-septum interventriculare; 4-trabeculae carneae; 5 mm Papillares (ventriculi dextri); 6-sulcus interventricularis postérieur; 7-épicordium (lamina vis-ceralis pericardii serosi); 8-myocarde; 9-ventricule sinistre; 10 mm Papillares (ventricules sinistres); 11-endocarde; 12-trabeculae carneae.

Figure. 276. tous les ventricules gauche et droit à l'incision transversale. Vue d'en-haut. Les oreillettes et la zone des valves auriculo-ventriculaires sont retirées. Sillon interventriculaire 1-antérieur; Ventricule droit 2; Septum interventriculaire; 4-trabeculae carneae; Muscles 5-papillaires du ventricule droit; Sillon interventriculaire 6-postérieur; 7-épicarde (plaque viscérale de péricarde séreux); 8-myocarde; Ventricule gauche 9; Muscles 10-papillaires du ventricule gauche; 11-endocarde; 12-trabeculae carneae.

Rice, 277, Système conducteur du cœur. Le cœur est ouvert longitudinalement

. section frontale. 1 veine pulmonaire droite; 2 bouches des veines pulmonaires droites; 3 oreillette gauche; 4 veines pulmonaires gauches; 5 cloison interatriale; 6-vaisseaux sanguins du cœur (dans le sillon coronaire); 7 plis de la valve auriculo-ventriculaire gauche; Accords à 8 nervures; Septum interventriculaire; 10 muscles papillaires; 11-jambe gauche du faisceau auriculo-ventriculaire; 12 ventricule gauche; 13e ventricule droit; 14-jambe droite du faisceau auriculo-ventriculaire; 15 muscles papillaires; Accords de 16 sous-voûtes; 17 plis de la valve auriculo-ventriculaire droite; Faisceau 18-auriculo-ventriculaire (son faisceau); 19-bouche du sinus coronaire; 20-valve du sinus coronaire; 21-veine cave inférieure; Noeud 22-auriculo-ventriculaire (noeud Tavar); 23 fosses ovales; Oreillette droite 24; Nœud 25-sinus-auriculaire (nœud Kis-Flaka); 26e veine cave supérieure.

Fjg. 277. Le système de conduction du cœur. Le cœur est ouvert par une coupe longitudinale tracée dans le plan frontal. 1-v. Pulmonalis dextra; 2-ostia venarum pulmonalium; Sinus-istnjm à 3 oreillettes; 4-w.pulmonale; 6-vasa cordis (dans le sulcus coronarius); 7-valva atrioventriculais sinistra; 8-chordae tendinae; 9-septum interventricu-lare; Papillars de 10 mm; 11-fasciculus atrioventricularis (cms sinistre); Sinistre du 12 ventricule; Dextre à 13 ventricules; 14-fasciculus atrioventricularis (cm dextre); 15 mm. papillares; 16-chordae tendinae; 17-valva atrioventricularis dextra; 18-fasciculus atrioventricularis (His); 19-ostium sinus coronarii; 20-valvula sinus coronarii; 21-v.cava inférieur; 22-nodus atrioventricularis (AschofT-Taward); 23-fossa ovalis; Dextrim à 24 oreillettes; 25-nodus sinuatrialis (Chis-Fleka); 26-v.cava supérieur.

Figure. 277. Le système conducteur du cœur. Le cœur est ouvert par

moyen d'incision longitudinale pratiquée dans le plan frontal. 1 veine pulmonaire droite; 2 ouvertures des veines pulmonaires droites; Oreillette gauche 3; 4 veines pulmonaires gauches; Septum interatrial; 6-vaisseaux sanguins du cœur (dans le sillon coronaire); 7 cuspides de la valve auriculo-ventriculaire gauche; Cordes 8 tendineuses; Septum interventriculaire; Muscles 10 papillaires; Pédoncule 11-gauche du fascicule auriculo-ventriculaire; Ventricule 12 gauche; 13-droite

ventricule; Pédoncule 14-droit du fascicule auriculo-ventriculaire; Muscles 15 papillaires; Cordes 16 tendineuses; 17 cuspides de la valve auriculo-ventriculaire droite; Fascicule 18-auriculaire (fascicule His); 19-ostium du sinus coronaire; 20-septum du sinus coronaire; 21-veine cave inférieure; Noeud 22-auriculo-ventriculaire (noeud d'Aschoff et de Tawara); Fosse 23 ovales; Oreillette droite 24; Nœud 25-sino-auriculaire (nœud de Chis et Fleka); 26-veine cave supérieure.

Figure. 278. Artères et veines du cœur (aa. Et w. Cordis). Pulmonaire

le tronc est coupé et tiré vers l'avant. Vue de face. 1 artère coronaire gauche; Branche à 2 enveloppes de l'artère coronaire gauche; 3 branche interventriculaire antérieure; 4-grosse veine du cœur; 5 ventricule gauche; 6-apex du cœur; 7e ventricule droit; 8-veine antérieure du cœur; Rainure 9-coronale; Oreillette droite 10; Artère coronaire droite 11; 12-veine cave supérieure; Tronc 13-pulmonaire (coupé, la partie inférieure est inclinée vers le bas); Arc 14-aortique; Tige à 15 épaules; Artère carotide commune 16-gauche; Artère sous-clavière 17-gauche; Ligament 18-pulmonaire; 19 artère pulmonaire gauche.

Figure. 278. Artères et veines.

Le tronc pulmonaire est coupé et tiré vers l'avant. Vue de face. 1-a.coronaris sinistra; 2-ramus circus flexus a.coronariae sinisrae; 3-r.interventricularis antérieur; 4-v. Cordis magna; 5-ventricule sinistre; Cordis à 6 apex; Dextre à 7 ventricules; 8-v. Cordis antérieur; 9-sulcus coronar-ius; JO-atrium dextrum; ll-a.coronaria dextra; 12-v.cava supérieur; 13-truncuspulmonalis; 14-arcusaortae; 15-truncusbrachiocephalicus; 16-a.carotis communis sinistra; 17-a.subclavia sinistra; Artério-somme de 18 lig. 19-a.pulmonalis sinistra.

Figure. 278. Artères et veines du cœur. Le tronc pulmonaire est coupé et

déplié à l'avant. Aspect antérieur.

Artère coronaire 1 gauche; Branche 2-circonflexe de l'artère coronaire gauche; Branche interventriculaire 3-antérieure; 4-grande veine cardiaque; Ventricule 5 gauches; 6-apex de coeur; Ventricule droit 7; Veine cardiaque 8-antérieure; 9-sulcus cardiaque; Oreillette droite 10; Artère coronaire droite 11; 12-veine cave supérieure; 13-tronc pulmonaire (est coupé et la partie inférieure est dépliée en bas); 14 arcs d'aorte; Tronc 15-brachiocephalic; Artère carotide commune à 16 gauches; Artère sous-clavière 17-gauche; Ligament 18-pulmonaire; Tronc pulmonaire gauche 19.

Figure. 279. Artères et veines du cœur (aa. Et vv. Cordis). La veine cave inférieure est coupée et retroussée, le sinus coronaire est ouvert. Vue

Figure. 279. Artères et veines. La veine cave inférieure est coupée et

Figure. 279. Artères et veines du cœur. La veine cave inférieure est coupée et

déplié à l'étage. Le sinus veineux est ouvert. Aspect postérieur. 1 oreillette droite; 2-veine cave inférieure (dépliée à l'étage); 3 petites veines cardiaques; Veine coronaire droite 4; 5 cuspides du sinus veineux; Sinus veineux 6; Branche interventriculaire 7-postérieure de la veine coronaire droite; Veine cardiaque 8-moyenne; Ventricule droit 9; 10 apex du cœur; Ventricule 11 gauche; Veine ventriculaire 12-postéro; Branche 13-circonflexe de l'artère coronaire gauche; Veine cardiaque à 14 grilles; Veine 15-oblique de l'oreillette gauche; Oreillette 16 gauche; 17 veines pulmonaires gauches; Artère pulmonaire 18 gauches; 19-arc d'aorte; Artère sous-clavière gauche; Artère carotide commune 21-gauche; Tronc 22-brachiocephalic; Veine cave supérieure 23; Artère pulmonaire droite 24; 25 veines pulmonaires droites

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite

Figure. 211.

Couche musculaire du cœur

1 - veines pulmonaires droites;

2 - veines pulmonaires gauches;

3 - veine cave supérieure;

4 - valve aortique;

6 - tronc pulmonaire valvulaire;

7 - la couche musculaire moyenne;

8 - sillon interventriculaire;

9 - la couche musculaire interne;

10 - couche musculaire profonde