Une augmentation des monocytes sanguins chez un enfant

Les monocytes sont élevés chez un enfant - c'est un excès de la limite supérieure dans un test sanguin, ce qui indique le développement d'un certain processus pathologique. Le décryptage des tests est effectué exclusivement par le médecin, il est donc impossible d'effectuer le traitement par vous-même, uniquement sur la base des résultats de l'analyse clinique.

Le fait que les monocytes dans le sang d'un enfant soient élevés est indiqué si le pourcentage est supérieur à 8-12%, selon l'âge. Il est à noter que la monocytose seule n'est pas prise en compte: d'autres éléments leucocytaires sont également pris en compte.

Il est possible de déterminer le niveau de monocytes dans le sang en effectuant un test sanguin général selon le type expansé. Le traitement et les pronostics ultérieurs sont de nature individuelle, car tout dépendra de la cause profonde.

Le nombre de monocytes dans le corps de l'enfant est très important à contrôler, car ce sont ces cellules qui forment la réponse immunitaire aux déclencheurs viraux, infectieux, parasitaires et allergiques. Étant donné que la monocytose seule ne se manifeste pas cliniquement, un examen physique doit être systématiquement effectué pour diagnostiquer le problème tôt..

Étiologie

L'augmentation des monocytes dans le sang peut être relative ou absolue. Le premier type serait lorsque le nombre de corps blancs augmente, mais leur pourcentage reste normal. Dans de tels cas, le processus pathologique n'est pas discuté si d'autres éléments leucocytaires sont normaux.

Quant à l'augmentation absolue des cellules (la désignation est «monocytes abs» dans les analyses), nous parlons ici d'une augmentation du nombre, tant en pourcentage qu'en nombre. De tels résultats de test parleront clairement du développement d'une pathologie particulière dans le corps des enfants.

Les monocytes sanguins relativement élevés chez un enfant peuvent avoir les raisons suivantes:

  • la période de récupération après une maladie infectieuse ou inflammatoire;
  • un système immunitaire affaibli après une maladie;
  • opération chirurgicale;
  • erreurs de nutrition - l'alimentation du bébé n'est pas équilibrée, c'est-à-dire une quantité insuffisante de vitamines, de minéraux, de fer et d'autres oligo-éléments.

L'augmentation de la teneur en monocytes dans le sang de type absolu indiquera le développement de processus pathologiques tels que:

  • maladies du système hématopoïétique;
  • maladies infectieuses;
  • processus inflammatoires dans le corps;
  • les maladies de nature parasitaire;
  • maladies auto-immunes (systémiques);
  • pathologies gastro-entérologiques inflammatoires, ainsi qu'un ulcère;
  • empoisonnement par des substances toxiques, des poisons, des métaux lourds.

Chez un enfant jusqu'à un an, les raisons pour lesquelles les monocytes sont contenus en plus grandes quantités que nécessaire peuvent être physiologiques - le processus de dentition, c'est-à-dire la dentition. Chez les enfants d'âge préscolaire et primaire, l'augmentation des monocytes et de l'ESR peut être due à la perte des dents de lait et à l'éruption de nouveaux.

Seul un médecin peut déterminer les causes du développement d'une telle maladie en effectuant toutes les mesures de diagnostic nécessaires, il n'est donc pas recommandé de comparer indépendamment les symptômes et le traitement.

Normes

Les monocytes dans l'enfance devraient être contenus dans le corps dans les indicateurs suivants:

  • pour un nouveau-né - 3-12%;
  • de la naissance à deux semaines - 5-15%;
  • de 2 semaines à un an - 4-10%;
  • d'un an à 6 ans - 3-9%;
  • après six ans - 1-8%.

Un taux élevé de monocytes chez un enfant peut être dû à des médicaments. Dans ce cas, la déviation ne sera pas un processus pathologique, mais cela doit être notifié au médecin.

Symptômes possibles

La monocytose (c'est-à-dire que les monocytes sont élevés chez un enfant) n'a pas de manifestation externe. La nature de la symptomatologie dépendra de ce qui a exactement conduit au développement d'un tel symptôme..

Le complexe symptomatique collectif peut inclure les conditions suivantes:

  • sautes d'humeur, pleurs constants;
  • manque d'appétit - l'enfant peut refuser complètement la nourriture;
  • toux pendant plus de deux semaines;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques;
  • éruptions cutanées;
  • température corporelle subfébrile ou élevée, dans le contexte de laquelle des frissons et de la fièvre seront également présents;
  • troubles digestifs;
  • mictions fréquentes ou, inversement, anurie (lorsque la vessie est vide, le bébé peut pleurer);
  • douleur abdominale;
  • pâleur de la peau;
  • pression artérielle instable.

En raison du fait qu'un nouveau-né ne peut pas dire ce qui le dérange exactement, en présence de certains des symptômes ci-dessus, vous devriez immédiatement consulter un pédiatre pour obtenir des conseils..

Diagnostique

L'examen primaire de l'enfant est effectué par un pédiatre.

À l'avenir, vous devrez peut-être consulter les spécialistes suivants:

  • spécialiste des maladies infectieuses;
  • hématologue;
  • oncologiste;
  • gastro-entérologue;
  • généticien médical.

Déterminez si une augmentation du niveau de cellules dans le sang ou non, vous pouvez utiliser un test sanguin. Le liquide du doigt pour l'étude est prélevé du doigt.

Pour que les résultats soient corrects, vous devez respecter les règles suivantes:

  • passer des tests à jeun;
  • prendre le sang d'un enfant lorsqu'il est complètement calme;
  • si le bébé prend des médicaments, il est nécessaire d'en informer le médecin avant l'intervention.

En soi, une quantité accrue ne fournit pas d'informations diagnostiques étendues, par conséquent, les indicateurs d'autres éléments leucocytaires sont toujours pris en compte.

En règle générale, les combinaisons suivantes sont utilisées:

  • les lymphocytes et les monocytes sont élevés - la présence d'un virus ou d'une infection grave dans le corps;
  • les monocytes et les éosinophiles sont élevés - une réaction allergique ou le développement d'une infection parasitaire;
  • les monocytes et les basophiles sont augmentés - un déséquilibre hormonal et des maladies du système endocrinien peuvent également être présentes;
  • les monocytes et les globules rouges sont plus que la normale - une maladie de nature infectieuse ou la maladie de Wakez;
  • hypertrophie des plaquettes et des monocytes - le développement d'une maladie inflammatoire est possible;
  • hypertrophie des neutrophiles simultanément avec les monocytes - infection bactérienne aiguë, début du processus purulent-inflammatoire.

Dans certains cas, la proportion peut être altérée, par exemple, les lymphocytes sont abaissés ou, à l'inverse, les monocytes sont abaissés. Mais en tout cas, un écart important par rapport à la norme indiquera le développement d'un processus pathologique. Afin de déterminer la nature de la maladie, le médecin prescrit un examen complet.

Traitement

Le programme de traitement dépendra entièrement de la cause profonde. Dans la plupart des cas, ils essaient d'éliminer la maladie par des méthodes conservatrices, cependant, s'ils ne donnent pas l'effet thérapeutique approprié ou ne sont pas du tout recommandés avec un diagnostic particulier, une opération est effectuée.

En outre, le régime alimentaire et les procédures physiothérapeutiques peuvent être prescrits en plus. Le pronostic ultérieur dépendra de la cause exacte de la déviation de la norme, de la date à laquelle le traitement a été commencé et de la santé globale du bébé..

Pour la prévention, les recommandations suivantes doivent être suivies:

  • surveiller le régime alimentaire de l'enfant et l'utilisation rapide des aliments;
  • pour prévenir les maladies infectieuses, inflammatoires, fongiques et parasitaires;
  • renforcer le système immunitaire.

Il est également systématiquement nécessaire de subir un examen médical avec l'enfant afin de prévenir ou diagnostiquer précocement la maladie.

Le contenu des monocytes dans le sang d'un enfant: valeurs normales, hautes et basses

Pour juger de l'état de santé du bébé, le médecin doit surveiller régulièrement les résultats du test sanguin d'un petit patient. L'un des indicateurs les plus importants de cette analyse est le rapport des cellules leucocytaires. Les monocytes sont un type de globules blancs, leur niveau dans le sang est en mesure d'en dire beaucoup à un spécialiste compétent. Combien de monocytes sont considérés comme normaux pour un enfant et qu'est-ce que cela signifie s'ils sont élevés ou abaissés?

Les monocytes sont l'un des types de globules blancs

Fonction des monocytes

Les monocytes sont des cellules sanguines assez grosses qui ont un noyau en forme ressemblant à des haricots. Ils se forment dans la moelle osseuse, atteignent leur pleine maturité au même endroit, puis pénètrent dans la circulation sanguine. Le cycle de vie de ces cellules dans le système circulatoire est de trois jours, puis elles pénètrent dans les tissus et les organes, où elles sont converties en macrophages.

Les fonctions des monocytes sont très diverses, mais la principale est la purification du sang. Le Dr Komarovsky a très précisément concentré son attention sur cette capacité des monocytes, les appelant «essuie-tout». Cependant, ces cellules effectuent un certain nombre d'autres tâches:

  • combattre les micro-organismes nuisibles qui pénètrent dans la circulation sanguine;
  • éliminer les cellules mortes du corps;
  • participer à la résorption des caillots sanguins;
  • préparer le terrain et les conditions pour la naissance de nouvelles cellules;
  • participent activement à la formation de sang neuf.

Valeurs normales

Les monocytes étant un type de globules blancs, leur valeur est calculée par rapport au nombre total de ce type de cellules. Dans ce cas, le pourcentage normal de ces particules varie en fonction de l'âge de l'enfant. Leur nombre dans le sang des nourrissons, des enfants d'âge préscolaire et des adolescents par rapport au nombre total de leucocytes devrait être dans ces limites:

  • nouveau-né - de 3 à 12%;
  • enfants de 0 à 2 semaines - 5-15%;
  • les enfants de 14 jours à 1 an peuvent avoir - 4-10%;
  • de 1 an à 2 ans - 3-10%;
  • de 2 à 16 ans - 3-9%;
  • adolescents de 16 à 18 ans - jusqu'à 8%.
Le pourcentage requis de monocytes est calculé en fonction de l'âge de l'enfant

Cependant, le tableau ne couvre que les valeurs relatives de cet indicateur. L'analyse peut également indiquer les valeurs absolues du contenu de ces cellules par rapport à la quantité totale de sang. Chez les enfants de moins de 12 ans, la valeur peut varier de 0,05 à 1,1 * 10⁹ par litre. À la suite de l'analyse, cette valeur peut ressembler à «monocytes, abs»..

Les principales raisons du faible niveau

On dit que la monocytopénie (un nombre réduit de monocytes) est lorsque le nombre de patients est nul ou inférieur à 2%. Quelles pourraient être les raisons de la diminution du niveau de ce type de globules blancs (nous recommandons de lire: les raisons de la diminution du niveau de globules blancs chez l'enfant)? En règle générale, la racine du problème réside dans la suppression de l'immunité, qui provoque diverses conditions. Les monocytes d'un enfant peuvent être totalement absents ou inférieurs à la normale si:

  • le bébé est épuisé, manque constamment de nutriments;
  • un enfant souffre d'anémie due à une carence en vitamine B12;
  • le patient récupère après la chirurgie;
  • bébé ARVI;
  • le patient est en cours d'hormonothérapie;
  • le bébé a une blessure profonde, il y a suppuration ou furoncles;
  • le patient est en état de choc;
  • pendant le traitement par chimiothérapie, ainsi que la radiothérapie;
  • l'enfant a une blessure;
  • bébé a subi un stress profond.

Causes des niveaux élevés de monocytes

Si les résultats des analyses indiquent un volume de monocytes supérieur à 9% (ou supérieur à 11% pour les enfants de moins de 2 ans), on peut parler de monocytose - une quantité accrue de ce type de globules blancs. Pourquoi la monocytose se produit-elle? Cette condition peut se développer à la suite de la réponse du corps à une maladie infectieuse et peut être le résultat d'une perturbation de la moelle osseuse qui se produit avec certains problèmes gemmologiques..

La monocytose peut être relative et absolue. Il est clair que le premier est diagnostiqué par des indicateurs relatifs. On peut parler de monocytose absolue lorsque les cellules du même nom dépassent 1,1 * 10⁹ / L. Le relatif est caractérisé par un excès de ces cellules par rapport au nombre total de leucocytes, tandis que la valeur absolue des monocytes reste dans les limites normales. Une telle image signifie que l'enfant a réduit d'autres types de globules blancs - basophiles, lymphocytes, neutrophiles, éosinophiles (nous vous recommandons de lire: les raisons pour lesquelles les éosinophiles sanguins de l'enfant sont élevés). À cet égard, l'augmentation relative des monocytes n'a pas de valeur diagnostique, car cela peut signifier que l'enfant a récemment été blessé, a subi un ARVI.

Cependant, l'augmentation du contenu de ces cellules de la série des leucocytes peut être due à des pathologies et des maladies. Parmi ceux-ci, on peut distinguer:

  • maladies infectieuses;
  • infection fongique;
  • la présence de parasites dans le corps;
  • maladies du tractus gastro-intestinal;
  • maladies auto-immunes;
  • maladies du sang;
  • intoxication;
  • blessures diverses;
  • le patient pendant l'opération, ou immédiatement après.
Certaines maladies gastro-intestinales peuvent entraîner une augmentation du nombre de monocytes.

Les experts notent que l'augmentation du niveau de monocytes est due à la tentative du corps de résister aux infections. Ces symptômes sont plus prononcés dans la période suivant une maladie virale aiguë (infection virale respiratoire aiguë, scarlatine). De plus, le corps peut activer la production de monocytes pendant la période de dentition (dentition) et pendant leur perte.

Les pédiatres croient que la monocytose absolue indique que le corps est actuellement aux prises avec une infection grave et lourde de complications. Dans le même temps, la monocytose relative ne fait que montrer clairement que l'enfant a souffert d'une maladie dans un passé récent et, pour le moment, le médecin ne voit que ses conséquences.

Monocytose associée à une augmentation d'autres indicateurs

Que peut indiquer l'écart du nombre de monocytes par rapport à la norme, combiné à une augmentation du niveau d'autres indicateurs sanguins? Un spécialiste compétent appréciera certainement le rapport de toutes les valeurs d'un test sanguin - lymphocytes, érythrocytes, ESR. Nous donnons des exemples des écarts les plus probables par rapport à la norme de certains indicateurs et décodons leurs valeurs:

  • En collaboration avec les monocytes, les lymphocytes fonctionnent souvent. Si les deux types de ces cellules sont dépassés, cela indique que le corps combat l'infection. Leur croissance accompagne également souvent la période postopératoire, ce qui est bon signe. À l'heure actuelle, les lymphocytes peuvent atteindre 72% chez les enfants de moins d'un an et 60% chez ceux qui sont plus âgés (plus dans l'article: élévation des lymphocytes dans le sang d'un enfant - qu'est-ce que cela signifie?). Cependant, si les niveaux de monocytes et de lymphocytes augmentent pendant une maladie virale (rougeole, scarlatine, rubéole, varicelle), il y a une chance qu'une infection bactérienne se soit jointe à la maladie sous-jacente. Cela peut être une inflammation au site d'injection, une gorge purulente, ainsi que toutes sortes de dermatites.
L'augmentation du nombre de lymphocytes et de monocytes suggère que le corps combat activement l'infection
  • Les monocytes peuvent croître avec des éosinophiles, ce qui indique une maladie infectieuse. La mononucléose est la cause la plus probable (nous recommandons de lire: quel type de maladie est la mononucléose chez les enfants, et comment est-elle traitée?). La même image est observée avec les maladies fongiques et virales, ainsi que la tuberculose, la syphilis, la sarcoïdose. Cependant, des monocytes élevés et des éosinophiles faibles sont caractéristiques pendant la période de récupération après des maladies virales sévères.
  • L'évaluation du nombre de globules blancs vous permet d'obtenir l'image la plus claire de la maladie. Dans le même temps, il est important que le médecin surveille un indicateur tel que l'ESR (taux de sédimentation érythrocytaire) (nous recommandons de lire: quel devrait être l'indicateur ESR chez l'enfant?). Si le pédiatre a des doutes quant à la pertinence de prêter attention à l'augmentation du niveau de cellules dans la série des leucocytes, un taux de sédimentation érythrocytaire surestimé indiquera qu'un processus inflammatoire est présent dans le corps. Cependant, cet indicateur est inertiel, il ne croît qu'un jour après le début de la maladie et revient à la normale également après la récupération. À cet égard, les cellules leucocytaires et l'ESR dans le complexe aideront le spécialiste à poser le bon diagnostic..

Des monocytes élevés ou diminués ne sont pas les seuls symptômes d'une maladie. À cet égard, le médecin doit prendre en compte d'autres signes, ainsi que les plaintes des patients, afin de poser le bon diagnostic. Pour normaliser cet indicateur, vous devez déterminer la maladie sous-jacente, qui était la cause de cette condition. Seul le bon traitement peut ramener la numération sanguine à la normale..

Monocytose et monocytopénie chez les enfants: comment diagnostiquer et comment traiter la déviation des monocytes par rapport à la norme?

Presque tous associent le concept de «sang» à une couleur rouge, rappellent les globules rouges et le transfert d'hémoglobine. Mais il est important de se rappeler que la composition du sang est plus complexe. D'autres composants y sont présents, ainsi que leurs différentes modifications. Ainsi, par exemple, les globules blancs - les globules blancs - ont plusieurs variétés.

Les plus gros globules blancs sont appelés monocytes, ils sont responsables de la protection contre "l'ennemi extérieur": blessures infectées, corps étrangers, virus.

Pour toute mère, il est important que la réponse du corps de l'enfant aux blessures, abrasions et éclats inévitables soit aussi rapide et efficace que possible, vous devez donc faire attention au contrôle du niveau de monocytes.

Les principales fonctions des monocytes

Une caractéristique distinctive des monocytes est leur grande taille, un noyau incurvé spécial et un grand nombre de lysosomes dans chaque cellule. En raison de l'enzyme active contenue dans les lysosomes et de leur nombre accru, les monocytes ont été capables de dissoudre les cellules étrangères, ainsi que d'éliminer le site d'inflammation des produits de décomposition..

Comment se produit la destruction d'une cellule d'un virus ou d'un petit agent étranger? Un monocyte large et plastique entoure «l'ennemi» avec son protoplasme et le «capture» en fait: l'attire. Le noyau incurvé, semblable à un haricot, vous permet de «placer» un étranger de n'importe quelle forme. Ensuite, il y a une dissolution chimique de la cellule capturée. L'ennemi est vaincu!

De plus, les monocytes peuvent transmettre des informations sur la nature de l'inflammation à d'autres cellules sanguines protectrices nouvellement formées. Cela garantit une protection spécifique ciblée et maximise l'effet..

Détermination du nombre de monocytes et des normes d'âge

Les monocytes sont l'un des types de globules blancs, donc leur niveau est indiqué dans un test sanguin standard du doigt (les nourrissons peuvent également prélever du sang du talon).

On pense que chez les enfants de moins de 12 ans, le taux normal sera de 0,05 à 1,1 × 10 9 / L. C'est ce que l'on appelle l'indicateur absolu - le nombre réel de cellules d'un type particulier dans un échantillon de frottis avec conversion ultérieure en litre de sang.

De plus, le médecin s'intéresse au pourcentage de monocytes par rapport au nombre total de cellules leucocytaires. Cet indicateur dépend de l'âge:

Âge de l'enfantNumération des monocytes
nouveau-nés3-12%
2 semaines5-15%
14 jours -1 an4-10%
1-2 ans3-10%
2-5 ans3-9%
5-16 ans3-9%
16-18 ans3-8%

Que signifie la monocytose??

Si une augmentation du niveau de monocytes dans le sang des enfants est diagnostiquée, le médecin parle de monocytose. Les raisons peuvent être différentes, toutes ne sont pas dangereuses. Mais la déviation des numérations sanguines de la norme nécessite un diagnostic supplémentaire.

Si l'analyse a montré des écarts dans la formule des leucocytes (fluctuations de la norme relative des monocytes), mais que leur valeur absolue se situe dans la plage normale, ce n'est pas toujours un sujet de préoccupation.

La dentition ou un épisode de réaction allergique à la veille de l'analyse peut être à l'origine de la monocytose détectée. Les aliments gras servis à votre enfant pour le dîner entraîneront également une monocytose. Par conséquent, il est conseillé de donner à l'enfant un dîner de régime léger avant l'analyse, essayez de ne pas surexciter et de faire une analyse à jeun le matin.

La monocytose absolue (nombre de cellules supérieur à 1,1 × 10 9 / L) indique dans la plupart des cas la présence d'helminthes - un problème courant chez les enfants.

Mais d'autres raisons sont possibles:

  • infections virales ou fongiques;
  • maladies systémiques (rhumatismes, lupus érythémateux, etc.);
  • tuberculose;
  • maladie de la moelle osseuse et maladie du sang;
  • oncologie;
  • maladies du tractus gastro-intestinal, accompagnées d'une inflammation: gastrite, colite, syndrome du côlon irritable, etc.;
  • caractéristiques héréditaires;
  • empoisonnement par certains composés chimiques;
  • une augmentation spécifique des monocytes est observée avec la mononucléose, le paludisme, la toxoplasmose, la syphilis, la brucellose.

Si un test sanguin est prescrit pour un bébé en convalescence après une infection virale respiratoire aiguë ou un traitement chirurgical, un niveau élevé de cellules est tout à fait naturel et indique une réaction adéquate des défenses de l'organisme. Dans ce cas, en règle générale, le contenu des lymphocytes est également augmenté. Cela ne devrait pas effrayer maman.

Faible numération des monocytes sanguins

Lorsque les monocytes représentent moins de 1 à 2% du nombre total de leucocytes, ils parlent de monocytopénie (un petit nombre de monocytes). Il s'agit d'un symptôme alarmant, car le corps est privé de la possibilité de lutter contre les infections. Il peut y avoir plusieurs raisons à cette violation..

Fondamentalement, il s'agit d'un effet à long terme d'un facteur négatif sur le corps des enfants:

  • stress prolongé (en particulier chez les enfants affaiblis issus de familles dysfonctionnelles);
  • maladie infectieuse prolongée;
  • prendre des médicaments hormonaux (pour le traitement des maladies chroniques ou des allergies);
  • épuisement;
  • anémie (à la suite de la malnutrition avec un régime alimentaire déséquilibré, mais peut également être observée comme un symptôme distinct avec une carence en vitamine B12);
  • les maladies oncologiques, le résultat d'une chimiothérapie.

Selon la cause identifiée, des médicaments fortifiants sont prescrits pour corriger le nombre de monocytes, le régime alimentaire de l'enfant est revu et, si possible, des médicaments plus doux sont prescrits pour le traitement des affections chroniques.

Prévention de la monocytose et de la monocytopénie chez un enfant

  • Une bonne prévention de nombreuses maladies, y compris celles associées à la synthèse et à la fonction des monocytes, est le bon mode de l'enfant et une alimentation saine.

Le régime devrait toujours avoir des légumes de saison, des fruits frais, une quantité suffisante de produits protéinés. Cela aidera le système immunitaire, fournira au corps de l'enfant le «matériau de construction» nécessaire à la synthèse des cellules monocytaires.

  • Il est important de ne pas se soigner soi-même!

Les remèdes maison ne vous permettent pas toujours de faire face rapidement aux complications de la grippe ou du SRAS, et les maladies prolongées affectent la synthèse de nouveaux monocytes.

Une autre chose est importante: des médicaments «prescrits par la mère» incorrects s'avèrent être une charge supplémentaire pour le corps et affectent également le nombre de monocytes.

  • Faites attention à l'hygiène: un grand nombre de monocytoses diagnostiquées chez les enfants sont associées à des invasions helminthiques.
  • Traitez soigneusement la préparation avant analyse, la fiabilité des résultats en dépend.

Les fluctuations du niveau de monocytes dans le sang n'indiquent pas toujours la présence de la maladie, parfois cela indique une réaction rapide et correcte du système immunitaire. Tout dépend des conditions dans lesquelles l'analyse est effectuée, des antécédents médicaux du bébé. Pour l'interprétation correcte des résultats du test, contactez votre médecin.

Les monocytes sont élevés chez un enfant - qu'est-ce que cela indique, quelles sont les causes de la monocytose

Les monocytes sont élevés chez un enfant pour diverses raisons, que seul un médecin peut déterminer. L'activité fonctionnelle des cellules est réduite à la participation à la réponse protectrice du système immunitaire, ainsi qu'à la phagocytose de microorganismes pathogènes, de débris cellulaires, de cellules mutantes, etc..

Avant de procéder à l'étude des causes de déviation des monocytes, vous devez comprendre la question de leurs valeurs acceptables.

La norme des monocytes dans le sang des enfants

Il existe deux types de résultats pour les petits patients. L'indicateur peut être présenté comme un pourcentage relatif du nombre total de tous les leucocytes ou comme un nombre absolu.

Afin de déterminer si l'enfant est en bonne santé ou non, il suffit d'effectuer un test sanguin clinique, où la valeur relative du paramètre sera indiquée. Cependant, ces données ne sont pas suffisamment informatives pour évaluer la gravité de la monocytose et établir les causes de son apparition. Dans ce cas, une étude plus précise est prescrite pour le petit patient - une formule leucocytaire avec une microscopie à frottis obligatoire. Dans ce cas, le nombre exact de cellules dans le biomatériau est calculé.

Le niveau de monocytes chez un enfant varie selon les âges. Ainsi, leur nombre dans les premières semaines de vie chez un bébé en bonne santé est de 0,05 à 1,2 * 10 9 / l.

Des monocytes sanguins élevés chez l'enfant au cours de la première année de vie sont sécrétés pour offrir une protection maximale contre l'infection, car le système immunitaire n'est pas encore complètement formé. A partir de la deuxième année, le taux de monocytes est compris entre 0,05 et 0,5 * 10 9 / L. Un léger écart de 0,1-0,3 * 10 9 / l est autorisé..

Après 16 ans, le seuil supérieur de la norme passe à 0,6 * 10 9 / l.

Le pourcentage du nombre total de globules blancs, en tenant compte de l'âge, est présenté dans le tableau.

Âge Valeur normale,%
Jusqu'à 2 semaines5 - 15
Jusqu'à un an5 - 10
1 à 3 ans2,7 - 10
Plus de 3 ans3 - 12

Il convient de souligner que lors de l'interprétation des données de recherche en laboratoire, le médecin n'attache d'importance qu'à l'âge, le sexe n'est pas pris en compte.

Causes et symptômes de la monocytose chez les enfants

Un taux élevé de monocytes chez un enfant (monocytose) est un symptôme ou une conséquence de la pathologie sous-jacente, mais ne peut pas être considéré comme une maladie indépendante. La monocytose ne se développe pas d'elle-même, elle indique toujours la nécessité d'un examen approfondi afin d'établir la cause profonde.

Les symptômes de cette condition dépendent de la cause qui a provoqué leur croissance. Une augmentation des monocytes sanguins chez les enfants est indiquée par:

  • augmentation de la température;
  • symptômes fébriles et d'intoxication (frissons, léthargie, faiblesse, sautes d'humeur, douleurs musculaires et articulaires, nausées);
  • diminution de l'activité et de l'appétit;
  • plaintes de maux de tête ou de douleurs abdominales;
  • toux, écoulement nasal, conjonctivite;
  • troubles digestifs - nausées, éventuellement accompagnées de vomissements, ainsi que constipation ou diarrhée.

Vous ne devez pas essayer d'éliminer les symptômes vous-même, car seul le pédiatre peut établir de manière fiable la cause profonde de la maladie.

Les monocytes sont élevés chez un enfant - qu'est-ce que cela signifie?

La nature de la monocytose est relative et absolue.

L'absolu est en cause si la valeur de l'indicateur dépasse 1 * 10 9 / L. La forme relative se caractérise par une augmentation du pourcentage du type cellulaire considéré par rapport aux autres sous-populations de globules blancs.

Une situation similaire est souvent observée dans les infections aiguës..

La monocytose relative chez un enfant est enregistrée si, dans les résultats de l'analyse, le niveau du paramètre en question dépasse la norme d'âge.

La valeur diagnostique de la monocytose absolue dépasse relative. Étant donné que le niveau de monocytes reste normal, et pour déterminer la cause du changement dans d'autres leucocytes, les informations de la formule leucocytaire ne sont pas suffisantes. Une augmentation du nombre absolu indique l'activation des forces protectrices du corps du bébé à la suite du développement de la maladie. Par conséquent, tout d'abord, le médecin fera attention aux valeurs absolues.

Les principales causes de déviation des monocytes

Les monocytes dans le sang d'un enfant sont élevés, lorsque les protéines sanguines protectrices ne suffisent pas à neutraliser l'infection. L'immunité active le mécanisme de production accrue de monocytes. Leur particularité est qu'ils sont capables de circuler non seulement dans la circulation sanguine, mais aussi de pénétrer dans l'espace intercellulaire et le placenta. Ce qui permet de protéger le bébé à naître.

Causes des monocytes élevés chez un enfant:

Infection d'une étiologie bactérienne ou virale Les monocytes répondent au matériel génétique étranger. Par conséquent, avec l'infection, leur nombre augmente considérablement. En raison de laquelle la phagocytose des plus grosses particules étrangères est réalisée.

Invasion helminthique (helminthiases). La prévalence des invasions helminthiques dans le monde prévaut. Les enfants sont infectés par voie fécale-orale dans les jardins d'enfants par le biais de jouets, de literie ou de mains non lavées..

La possibilité d'infection pour les enfants commence à partir de six mois, lorsqu'ils commencent à mener une vie active à l'extérieur du berceau. Il convient de noter que s'il y a des animaux domestiques à la maison, les bébés dès la naissance courent un risque d'infection. Selon les statistiques, 97% des enfants ont été infectés par des vers au moins une fois avant d'aller à l'école. En effet, les enfants ont des compétences d'hygiène peu développées. Dans le même temps, les enfants jouent souvent à l'extérieur dans le sable et traînent souvent des objets sales dans leur bouche. Tout cela s'accompagne d'une faible acidité dans l'estomac et de mécanismes de défense défectueux..

Inflammation du tractus gastro-intestinal. On sait que les monocytes sont capables de se déplacer activement vers le lieu de l'infection, où ils remplissent leurs fonctions.

Pathologies auto-immunes. Les violations du mécanisme de reconnaissance "ami ou ennemi" conduisent au développement actif des monocytes. La condition pathologique est que les cellules immunitaires sont produites contre leurs tissus sains dans le corps de l'enfant.

Les raisons de cette condition restent un sujet de discussion entre les scientifiques et les médecins. Parmi les théories populaires figurent: la prédisposition héréditaire et la présence de pathologies concomitantes. Les méthodes de traitement modernes peuvent réduire considérablement les symptômes pathologiques et faciliter la vie de l'enfant.

Oncologie. Les néoplasmes malins dans le sang ou la moelle osseuse entraînent une modification de la composition qualitative et quantitative des cellules. Le processus s'accompagne d'un dépôt excessif de globules blancs, qui inhibe le développement normal et la différenciation des autres cellules. Le pronostic des résultats dépend de nombreux facteurs et va de la guérison complète à la mort.

Intoxication par des substances toxiques. En cas d'empoisonnement, les forces protectrices de l'immunité du bébé sont activées au maximum pour la neutralisation rapide des substances toxiques.

La dentition est souvent accompagnée de fièvre et d'une sensibilité accrue de l'enfant aux infections. Pour protéger, la moelle osseuse rouge améliore la libération de globules blancs, y compris les monocytes.

Variantes de déviation des monocytes de la norme

Dans les résultats de l'analyse de petits patients, ainsi que des monocytes, d'autres types de sous-populations de globules blancs sont rejetés. Le médecin étudie l'histoire générale de l'enfant et prend en compte toutes les données du diagnostic de laboratoire.

Considérez comment l'écart combiné de divers types de cellules sanguines par rapport à la norme est évalué..

Si les monocytes et les lymphocytes augmentent simultanément, une hypothèse est faite sur le stade aigu d'une maladie virale. Il convient de souligner que cette réaction du système immunitaire est absolument normale..

Une augmentation combinée des monocytes et des granulocytes éosinophiles est observée avec des réactions allergiques ou une invasion helminthique. Limiter le contact d'un enfant avec un allergène est considéré comme l'un des traitements les plus efficaces..

Pour confirmer le diagnostic, le bébé est soumis à une analyse du niveau d'immunoglobuline totale E. Il n'est pas recommandé d'effectuer une procédure de test cutané obsolète et les enfants de moins de 5 ans sont strictement contre-indiqués. Les techniques modernes permettent de mener simultanément une étude de sensibilité à 115 allergènes dans le sang capillaire.

Des cas isolés sont connus lorsqu'une situation similaire (taux élevés de monocytes et d'éosinophiles) accompagnait une forme aiguë de leucémie.

Si les monocytes et les basophiles dépassent simultanément les valeurs de référence, alors 3 raisons sont supposées: infection, allergie ou maladie auto-immune. Un diagnostic précis ne peut être fait qu'en effectuant des tests de laboratoire supplémentaires..

L'une des situations les plus courantes est l'augmentation combinée des monocytes et des globules blancs neutrophiles. Dans ce cas, il convient de suggérer une infection bactérienne ou virale..

Lorsque l'indicateur de laboratoire en question augmente avec le taux de sédimentation érythrocytaire, des maladies auto-immunes ou infectieuses, ainsi qu'une réaction d'hypersensibilité à l'allergène, sont supposées.

Diplômée, en 2014, elle a obtenu un diplôme en microbiologie de l'établissement d'enseignement supérieur du budget de l'État fédéral de l'Université d'État d'Orenbourg. Diplômé des études de troisième cycle FSBEI de HE Agenburg State Agarian University.

En 2015 l'Institut de symbiose cellulaire et intracellulaire de la branche de l'Oural de l'Académie russe des sciences a suivi une formation avancée sur le programme professionnel supplémentaire "Bactériologie".

Lauréat du concours panrusse des meilleurs travaux scientifiques dans la nomination "Sciences biologiques" de 2017.

Monocytes dans le sang des enfants et leur norme

Grâce à un test sanguin clinique chez les enfants, les affections bénignes et les pathologies graves peuvent être diagnostiquées et traitées à temps. L'un des principaux indicateurs d'une telle étude est le nombre de globules blancs. Il affiche le pourcentage de différents types de globules blancs, parmi lesquels se trouvent des monocytes. De quel type de cellules s'agit-il, quel niveau devrait être normal chez un enfant et que faire des changements dans les monocytes sanguins chez l'enfant?

Le rôle des monocytes

Les plus importants pour maintenir un bébé en bonne santé sont les jeunes monocytes qui viennent de sortir de la moelle osseuse..

Les monocytes sont nécessaires pour:

  • Purification du sang et son renouvellement.
  • Protéger le corps de l'enfant contre les parasites et les micro-organismes nuisibles.
  • Enlèvement des cellules tumorales.
  • Élimination des propres tissus morts, ce qui améliore les processus de régénération.

Pour de telles fonctions, les monocytes sont appelés en plaisantant "essuyeurs corporels", donc leur nombre normal est si important pour la santé des enfants. Pour détruire les microbes, les parasites et autres agents étrangers qui pénètrent dans le corps du bébé, les monocytes sont transformés en cellules appelées macrophages.

Comment et quand les monocytes sont déterminés chez les enfants

Dans l'enfance, le niveau de monocytes est déterminé lors d'un test sanguin général, dans lequel un leucogramme doit être présent. Le nombre de monocytes est indiqué en pourcentage de tous les globules blancs. Son évaluation est importante pour identifier un processus pathologique actif chez l'enfant.

L'enfant est envoyé pour une telle analyse:

  • Une fois par an, pour éviter le développement de pathologies et identifier les processus cachés.
  • Si des plaintes semblent indiquer que le médecin soupçonne un processus infectieux ou une autre maladie grave.
  • Lorsque les complications de la maladie sous-jacente.
  • Avec une utilisation prolongée de médicaments.
  • Avec une exacerbation chez un enfant d'une maladie chronique.
  • Avant d'effectuer la chirurgie.
  • Évaluer l'efficacité du traitement prescrit à l'enfant.
  • Si indiqué, avant la vaccination..

La norme des monocytes

Pour évaluer le nombre de monocytes dans le sang d'un enfant, l'âge d'un petit patient est principalement pris en compte. À différents âges, le pourcentage normal de ces globules blancs est appelé:

Chez les nouveau-nés

Du cinquième jour après la naissance

Chez les nourrissons de plus d'un mois

Chez les enfants de plus d'un an

A partir de 5 ans

À partir de 15 ans

Changement du niveau de monocytes dans le sang

Au-dessus de la norme

Si un grand pourcentage de monocytes est trouvé chez un enfant, ce qui dépasse la norme pour son âge, cette condition est appelée monocytose. Elle est causée par une diminution d'autres types de globules blancs et dans ce cas, la monocytose est appelée relative. Dans une situation où les globules blancs dans le sang de l'enfant sont élevés en raison des monocytes, cette monocytose est appelée absolue.

Les causes les plus courantes de monocytose chez les enfants:

  • Processus auto-immunes, tels que le lupus érythémateux.
  • Mononucléose infectieuse.
  • Leucémie ou polycythémie.
  • Ulcère gastrique et maladies inflammatoires.
  • Empoisonnement par certaines substances, dont le phosphore et le chlore.
  • Toxoplasmose et autres infections parasitaires.
  • Brucellose.
  • Infection fongique.
  • Tuberculose.
  • Syphilis congénitale.
  • Processus purulents dans le corps des enfants.
  • Période de récupération lorsqu'un enfant a un rhume ou le SRAS.
  • Blessure.
  • Dentition.
  • Ecchymose sévère.
  • Une caractéristique individuelle (avec elle, les monocytes seront légèrement surestimés, mais les symptômes de la maladie ne sont pas détectés).

Ayant révélé le pourcentage de monocytes dépassant la norme chez un enfant, il est important de prendre en compte les manifestations cliniques (elles correspondront à la maladie sous-jacente), les maladies passées et d'autres facteurs. Après un examen plus détaillé, on prescrit à l'enfant une thérapie appropriée qui, en conséquence, normalisera le niveau de monocytes dans le sang.

Inférieur à la normale

Une valeur réduite des monocytes est appelée monocytopénie et est détectée dans de tels cas:

  • Après un traitement chirurgical ou après une blessure.
  • Quand le corps est épuisé.
  • Avec le mal des radiations.
  • Pendant la chimiothérapie.
  • Après l'utilisation de stéroïdes.
  • Avec septicémie et autres infections graves.
  • Avec une anémie ferriprive.
  • Sous un stress sévère.

Après avoir trouvé un très faible nombre de monocytes dans le sang de l'enfant, le médecin doit évaluer d'autres paramètres sanguins, car un tel phénomène peut être observé lorsque le nombre de neutrophiles ou d'autres leucocytes est dépassé.

Si la monocytopénie est l'un des symptômes d'une maladie, il est important de prescrire le traitement approprié à l'enfant, à la suite de quoi il se sentira mieux et sa formule sanguine reviendra à la normale.

Vous pouvez en savoir plus sur les monocytes en regardant la vidéo suivante.

Causes et symptômes concomitants de l'augmentation des monocytes dans le sang

Monocytes élevés chez un enfant - pas un diagnostic, mais seulement un symptôme d'une pathologie existante

Monocytes dans le sang: informations générales

Les globules blancs - monocytes (macrophages, histiocytes, phagocytes mononucléaires) - protègent l'organisme des cellules tumorales, favorisent l'excrétion des tissus atrophiés et des micro-organismes pathogènes. Le nombre de monocytes permet d'évaluer la santé de l'enfant, la viabilité de son système immunitaire, de suggérer ou de réfuter des soupçons de pathologie.

En tant que l'une des principales cellules immunitaires, les histiocytes combattent les virus, les bactéries et les champignons, éliminent les toxines et les produits de décomposition du corps. Même après la neutralisation des micro-organismes pathogènes, la concentration de macrophages dans le sang reste élevée. Cela est nécessaire pour la mise en œuvre du "nettoyage" des déchets et la décomposition des agents étrangers.

Important! Les phagocytes mononucléaires contribuent à la récupération et à la récupération du corps, bloquant la propagation de l'infection aux tissus sains.

Test sanguin

Pour déterminer le contenu des macrophages, une étude plasmatique est réalisée. L'ALK donne une image complète de leur nombre et de leur pourcentage avec d'autres types de cellules sanguines (éosinophiles, basophiles, neutrophiles). Les distorsions dans la formule leucocytaire sont considérées comme des signaux sur la maladie et servent de base à une étude plus approfondie.

Selon l'âge de l'enfant, le biomatériau est prélevé du doigt, de la veine ou du talon..

Préparation de l'analyse

Les principes de préparation d'un enfant à la recherche:

  • Planifiez la livraison du biomatériau le matin, avant le premier repas. Chez les nourrissons, l'intervalle minimum entre l'alimentation et le test doit être de deux heures.
  • Le stress, le stress physique et psycho-émotionnel excessif provoquent des changements temporaires dans la composition du sang. Un jour avant le voyage proposé à la clinique, il est recommandé d'exclure ces facteurs.
  • Le soir, à la veille de l'examen, on propose à l'enfant de la nourriture légère avec modération. Les gras, frits, épicés, salés doivent être exclus.
  • Le médecin qui a émis la référence pour les tests doit être informé à l'avance de l'utilisation de tout médicament par l'enfant.

Le respect des recommandations minimise le risque de déséquilibres dans l'analyse et vous permet d'obtenir les résultats les plus précis..

Normes quantitatives

Chaque âge a sa propre norme. Dans la plupart des cas, le nombre de macrophages est indiqué en pourcentage du nombre d'autres types de globules blancs.

  • chez les nouveau-nés du premier mois de vie, le nombre normal de monocytes est de 3 à 12%;
  • chez les bébés jusqu'à un an, l'indicateur ne doit pas dépasser 10%, un minimum de 4% à cet âge;
  • norme d'âge jusqu'à 15 ans - 3-9%;
  • chez les adolescents - 1-8%.

Certains laboratoires indiquent le nombre de globules blancs en valeur absolue. Dans ce cas, les valeurs normales ressemblent à ceci:

  • bébés jusqu'à un an - 0,05-1,1 g / l;
  • chez les enfants de 1 à 2 ans, des indicateurs de 0,05 à 0,6 g / l sont considérés comme normaux;
  • de trois à quatre ans, la limite supérieure diminue à 0,5 g / l et la limite inférieure reste la même;
  • les enfants de plus de 4 ans sont considérés en bonne santé lorsque les valeurs absolues sont de 0,05 à 0,4 g / l.

Excès de macrophages qu'est-ce que cela signifie

Une teneur accrue en monocytes dans le sang peut indiquer une maladie fongique bactérienne infectieuse

Une augmentation du niveau de macrophages détectés en passant le KLA est un symptôme du processus pathologique dans le corps de l'enfant.

En plus d'un niveau élevé de monocytes, les symptômes suivants peuvent être présents:

  • faiblesse générale du corps, perte de force, symptômes de surmenage;
  • signes d'une maladie infectieuse, fièvre, écoulement nasal, toux;
  • hypertrophie des ganglions lymphatiques;
  • signes de perturbation du tractus gastro-intestinal.

Il existe deux types de monocytose:

  • Lorsque la valeur numérique des monocytes est augmentée d'un litre de plasma - absolu. Indiqué comme «abs».
  • Relatif. Lorsque le pourcentage de macrophages sur fond de valeurs normales de globules blancs est fixé au-dessus de la normale.

Diverses maladies peuvent devenir des facteurs provoquant cette condition. Les principales raisons sont les suivantes:

  • mononucléose virale aiguë;
  • infections zoonotiques;
  • maladies infectieuses à transmission vectorielle après piqûres d'insectes;
  • maladies parasitaires et infestations;
  • syphilis;
  • maladies du sang;
  • polyarthrite rhumatoïde;
  • maladies inflammatoires du système digestif;
  • le lupus érythémateux disséminé;
  • intoxication au tétrachloroéthane ou au phosphore.

De plus, les raisons peuvent résider dans des conditions physiologiques non dangereuses: la période de rééducation après des infections virales respiratoires aiguës, l'excision des amygdales et des végétations adénoïdes.

Important! Une augmentation à court terme des monocytes chez un enfant peut être le résultat d'un changement des dents primaires sur les molaires ou leur dentition.

Interprétation des résultats de l'UAC

En fonction de l'image globale de l'ALK, la monocytose dans le contexte d'autres distorsions des paramètres hématologiques peut être interprétée de différentes manières:

  • Les lymphocytes sont élevés. La lymphocytose associée à un grand nombre de monocytes indique la viabilité du système immunitaire de l'enfant. Ce résultat indique la lutte de l'organisme contre une maladie infectieuse, virale ou autre maladie infantile. Dès que le corps fait face et que la maladie recule, les indicateurs reviennent progressivement à la normale..
  • Lymphopénie Dans ce cas, nous pouvons parler d'une diminution des forces immunitaires du corps..
  • Éosinophiles élevés. La combinaison de taux élevés de ces deux groupes de cellules sanguines indique le développement du processus pathologique: allergies, dermatite, invasion parasitaire, asthme. Les maladies malignes du système hématopoïétique sont moins souvent diagnostiquées..
  • Basophiles élevés. Cela indique la présence de maladies allergiques ou auto-immunes..
  • Augmentation des neutrophiles. Un tel résultat de l'UAC indique une pathologie de nature fongique ou bactérienne, la lymphopénie.
  • Une ESR élevée - vitesse de sédimentation des érythrocytes - en combinaison avec des valeurs élevées de monocytes donne des raisons de suspecter une infection, une allergie ou une pathologie auto-immune.

Le décryptage de l'analyse, l'examen complémentaire et la prescription des médicaments sont effectués par le médecin. L'auto-traitement dans ce cas est inacceptable.

Examen complémentaire

Monocytose: qu'est-ce que cela signifie - le médecin traitant le dira

Le diagnostic principal et les tactiques d'examen ultérieures sont prescrits par le pédiatre. En fonction de la présence de symptômes apparentés, l'enfant peut être référé à l'un des spécialistes..

Donc, si une infection est suspectée, un spécialiste des maladies infectieuses est impliqué dans un examen supplémentaire de l'enfant. Il prescrit la livraison de tests supplémentaires, grattage et excréments pour les œufs du ver, bakseva, caprogramme, échographie des organes internes, OAM et tests sérologiques spécifiques.

Important! Parfois, un examen plus approfondi et plus complet d'un enfant en milieu hospitalier est nécessaire pour poser un diagnostic.

Si un ganglion lymphatique élargi est détecté chez un enfant, l'hématologue effectue un examen supplémentaire, examine le plasma pour le contenu des cellules mononucléaires atypiques et effectue une ponction vertébrale pour exclure les maladies malignes du système hématopoïétique.

S'il y a des plaintes de douleur dans le cœur ou les articulations, des écarts dans le cardiogramme, le bébé est envoyé pour examen à un médecin, un cardiologue-rhumatologue, qui effectue une étude de la composition biochimique du sang et identifie les processus rhumatoïdes à l'aide de marqueurs de maladies auto-immunes.

Important! Il n'y a pas de traitement pour la monocytose. Pour réduire les indicateurs, il est nécessaire d'éliminer la cause-maladie.

Les troubles digestifs dans un contexte de nombre élevé de monocytes peuvent indiquer une appendicite, un ulcère gastro-duodénal et du duodénum.

Le diagnostic principal de l'état de l'enfant est un pédiatre. C'est lui qui, sur la base des résultats obtenus, décide à quel spécialiste orienter le patient pour un examen plus approfondi. Il peut s'agir d'un spécialiste des maladies infectieuses, d'un spécialiste de la tuberculose, d'un chirurgien, d'un immunologiste, d'un hématologue.

Important! Tous les patients, quel que soit leur groupe d'âge, les experts recommandent de passer des tests au moins deux fois par an pour détecter en temps opportun les écarts d'indicateurs et traiter les éventuelles conditions pathologiques.

L'auto-examen et le traitement des monocytes élevés chez un enfant sont inacceptables. Cela peut entraîner une complication de la maladie existante, une détérioration et une perte de temps nécessaires à des soins spécialisés en temps opportun..

Monocytes dans le sang d'un enfant

Les monocytes sont le plus grand type de globules blancs, ils ne contiennent pas de granules (se référer aux agranulocytes). La phagocytose (dissolution de substances étrangères) est la fonction principale de ces cellules. Les monocytes dans le sang d'un enfant avec un changement du nombre et du rapport avec d'autres leucocytes en diront beaucoup sur la santé du patient.

Fonctions et norme

Le lieu de formation est la moelle osseuse. Dans le sang périphérique, les cellules circulent pendant 2-3 jours. Après ce temps, ils meurent ou deviennent des macrophages. Les agronulocytes ont une fonction phagocytaire prononcée. Ils absorbent des substances étrangères relativement importantes sans y mourir, en comparaison avec les neutrophiles. Les cellules pénètrent le site de l'inflammation, le nettoient des microbes morts, les leucocytes préparent les tissus à la régénération. La teneur en monocytes dans le sang est de 3 à 11%. Le nombre absolu de 450 cellules dans 1 μl. Le taux de cellules varie avec l'âge.

Tableau des normes pour différents groupes d'âge

ÂgePériode néonataleDès le 5ème jour de vieJusqu'à 30 jours de vieChez les enfants après 1 an à 4-5 ansUn enfant atteint l'âge de 15 ans
Norme en%Pas plus de 10%Pas plus de 14%Pas plus de 12%Pas plus de 10%Pas plus de 4-6%

Si le test sanguin chez les enfants contient de faibles monocytes (moins de 2,5%), cette condition est appelée monocytopénie, haute - monocytose.

Types de monocytose

Une monocytose relative et absolue est observée. Au début - il y a une augmentation de ces cellules en raison d'une diminution dans d'autres, tandis que le nombre total de leucocytes ne dépasse pas la plage normale. De tels indicateurs de la formule leucocytaire sont observés chez le patient après une maladie. L'augmentation absolue des cellules est caractérisée par un grand nombre de cellules et indique la présence d'un processus pathologique dans le corps.

Lorsque les monocytes sont élevés

Un léger excès d'indicateurs est constaté:

  • Avec l'apparition de dents de lait chez les bébés;
  • Avec des blessures et des ecchymoses;
  • Avec des effets secondaires des médicaments.

L'activité physique active, les situations stressantes peuvent augmenter le niveau des cellules. Parfois, la monocytose est héréditaire et n'est pas une pathologie. Des indicateurs légèrement supérieurs à la normale sont observés après infection, chirurgie pour enlever les amygdales, les végétations adénoïdes.

Les maladies suivantes entraînent une augmentation significative:

  1. Mononucléose infectieuse. Un test sanguin pour une infection virale reflète la croissance des monocytes, des lymphocytes et également des cellules mononucléaires (cellules atypiques). Le processus infectieux affecte les amygdales, les ganglions lymphatiques, le foie, la rate.
  2. Pathologies auto-immunes (lupus érythémateux, polyarthrite rhumatoïde).
  3. Leucémie La leucémie monocytaire et myéloblastique est diagnostiquée chez environ 2 à 3% des enfants atteints de cancer.
  4. Érythrémie (maladie de Wakez, polycythémie). La maladie se poursuit par une formation accrue de globules rouges dans la moelle osseuse..
  5. Tuberculose. La croissance cellulaire augmente à mesure que la maladie progresse..
  6. Paludisme. Les maladies infectieuses se caractérisent par une diminution des globules rouges, de l'hémoglobine avec une augmentation de la leucocytose, notamment due aux monocytes.
  7. Syphilis. L'infection de l'enfant se produit in utero. Les numérations globulaires sont caractérisées par la monocytose, une diminution du nombre de globules rouges.

Les monocytes sont élevés dans le sang d'un enfant atteint de maladies inflammatoires du tractus gastro-intestinal (entérite, colite ulcéreuse, œsophagite), septicémie et chirurgie.

Symptômes

Les manifestations cliniques sont typiques d'une maladie causée par la monocytose. Ceux-ci inclus:

  • Fièvre, parfois fièvre;
  • Changement de peau (éruption cutanée, cyanose, urticaire);
  • Douleurs musculaires et articulaires;
  • Toux sèche;
  • Inflammation des ganglions lymphatiques.

Il y a souvent une violation du tractus gastro-intestinal (diarrhée, symptômes dyspeptiques).

Monocytopénie

Si les monocytes sont abaissés dans le sang d'un enfant pendant le stress, il s'agit d'une condition physiologique. Cependant, il existe un certain nombre de maladies dans lesquelles la monocytopénie est un indicateur de pathologie. Fondamentalement, ces maladies sont associées à la suppression du système immunitaire. Ceux-ci inclus:

  • Anémie (carence en acide aplasique et folique);
  • Maladies parasitaires;
  • État septique;
  • Leucopénie;
  • Leucémie à tricholeucocytes.

La diminution des monocytes chez un enfant malade est déterminée lors d'un jeûne prolongé, d'une intoxication chimique, en période postopératoire, dans le traitement des glucocorticoïdes, des cytostatiques.

Actions nécessaires

Si les monocytes sont élevés ou inférieurs à la normale dans le sang d'un enfant, il est nécessaire de consulter un pédiatre. En fonction des manifestations cliniques, le médecin prescrit des études complémentaires. Si vous soupçonnez une mononucléose infectieuse (présence de ganglions lymphatiques hypertrophiés), un test sanguin est prescrit pour les noyaux atypiques (virocytes). Pour exclure la leucémie - ponction de moelle osseuse, consultation avec un hématologue. La clarification des maladies infectieuses nécessite un certain nombre de tests de laboratoire:

  • Examen des excréments pour les œufs d'helminthes;
  • Coprogramme;
  • Semis pour dysbiose;
  • Analyse du vomi;
  • Échographie de la cavité abdominale;
  • Analyse d'urine.

Des études sérologiques sur la syphilis, le paludisme et la brucellose élimineront ces maladies. La combinaison de douleurs articulaires, de souffle cardiaque avec une augmentation du taux de monocytes implique un test sanguin pour des tests rhumatismaux, des paramètres biochimiques pour exclure les maladies auto-immunes.

Avec la monocytose, les symptômes dyspeptiques, les douleurs abdominales, un chirurgien se voit prescrire une consultation pour exclure l'appendicite, la perforation d'un ulcère d'estomac. Le traitement de la monocytose est l'élimination des causes de sa cause. Lors du diagnostic, en plus des résultats sanguins, de l'état général, les plaintes des patients sont prises en compte.

Décryptage de l'analyse

La formule leucocytaire (leucogramme) est le pourcentage de types individuels de cellules. Un changement dans la combinaison des globules blancs de la norme est considéré comme un indicateur de divers troubles dans le corps. Qu'est-ce que cela dit au pédiatre? Un médecin compétent, pour clarifier le diagnostic, s'appuie non seulement sur des indicateurs quantitatifs, mais aussi sur des combinaisons de monocytes avec d'autres cellules sanguines:

  1. La combinaison de lymphocytose et monocytose dans le sang. Des monocytes et des lymphocytes élevés avec une maladie de nature virale et bactérienne sont un exemple de forte immunité chez un enfant. La monocytose sur le fond de la lymphopénie montre une diminution du système immunitaire.
  2. La combinaison de neutrophilie, de monocytes élevés et de lymphopénie dans un leucogramme est un symptôme d'une étiologie bactérienne ou fongique.
  3. Monocytose et éosinophilie. Cette variante du leucogramme est caractéristique des maladies allergiques et des invasions helminthiques. Des monocytes et des éosinophiles élevés sont détectés chez les enfants souffrant d'asthme bronchique, de dermatite, de rhume des foins, de maladies parasitaires (entérobiose, ascariose, giardiase). Cette combinaison de cellules est observée dans la leucémie, le lymphome..
  4. Basophiles et monocytes élevés. Une augmentation simultanée des basophiles et des monocytes est possible avec la dentition chez les nourrissons et leur transformation en permanentes. Parmi les causes pathologiques, il s'agit des maladies parasitaires et infectieuses.
  5. ESR accéléré et monocytose. Les maladies infectieuses, allergiques et auto-immunes accélèrent le temps de sédimentation des érythrocytes et sont un marqueur de ces maladies en combinaison avec la monocytose.

Sur la base d'un examen visuel de l'enfant, des antécédents médicaux et des résultats de la recherche, le pédiatre établit un diagnostic.

Lorsque les monocytes sont surestimés, c'est un signal de l'état pathologique du corps de l'enfant. Se tourner vers le pédiatre et mener des études supplémentaires clarifiera le diagnostic et commencera le traitement en temps opportun. Après le rétablissement de l'enfant, la numération formule sanguine revient à la normale.

Évaluez cet article: 73 Veuillez évaluer cet article

Le nombre d'avis est maintenant laissé à l'article: 73, note moyenne: 4.01 sur 5

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite