Pourquoi donner un coagulogramme sanguin et combien de jours une analyse est-elle effectuée?

Le coagulogramme est une analyse importante qui détermine la coagulation sanguine. Il est prescrit pendant la grossesse, avant la chirurgie et avec une tendance à la thrombose.

Qu'est-ce qu'un coagulogramme??

La coagulologie ou coagulologie est une branche de l'hématologie qui étudie le processus de coagulation sanguine, sa biochimie et sa physiologie. L'analyse qui détermine les indicateurs de coagulation est appelée coagulogramme. Avec son aide pour établir l'activité des plaquettes dans le corps humain.

Si elle est réduite, le risque de saignement est élevé et l'apparition de plaies difficiles à cicatriser. Lorsqu'il est élevé, des caillots sanguins peuvent se former, entraînant une maladie grave..

La recherche coagulologique est montrée dans les cas suivants:

  • Avant la chirurgie.
  • Pendant la grossesse.
  • En cas de suspicion de pathologie de coagulation.
  • Avec tendance à former des caillots sanguins.
  • En présence de pathologies auto-immunes.
  • Pendant le traitement avec des anticoagulants.
  • Après des blessures et des brûlures.
  • Avec des maladies du foie, des vaisseaux sanguins.
  • Après une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

L'examen coagulologique est effectué avec des saignements sévères pour déterminer leur cause ou avant la chirurgie.

Les tests aident les médecins à prescrire la bonne dose d'anticoagulants et à surveiller leur santé lorsqu'ils prennent des contraceptifs oraux, ce qui peut provoquer une coagulation sanguine..

Il convient de penser au passage du coagulogramme en cas de contusion même après des contusions mineures et en présence de saignements fréquents.

La raison pour laquelle ils réussissent l'analyse dépend de l'état de la santé humaine et de la présence de maladies chroniques. Les indices de coagulogramme permettent d'évaluer non seulement l'état du sang, mais aussi d'identifier certaines pathologies chroniques des organes internes. L'analyse est incluse dans un examen complet du corps..

Comment prendre un coagulogramme?

Afin de préparer la livraison du coagulogramme, vous devez suivre des règles simples:

  • Le sang sur un coagulogramme est strictement administré à jeun. Il est interdit de manger 8 heures avant de faire l'analyse.
  • La consommation d'alcool est contre-indiquée.
  • Une heure avant de donner du sang, vous ne pouvez pas prendre de thé, de café et de jus.
  • Environ 20 minutes avant la procédure, vous pouvez boire un verre d'eau.
  • Vous ne devez pas faire l'analyse dans des situations stressantes et de fatigue, car les résultats peuvent être déformés.

La préparation de l'analyse n'est pas différente de celle effectuée dans d'autres études. Il est préférable de donner du sang tôt le matin avant le petit déjeuner. Dans la salle de traitement, la personne est allongée sur le canapé.

Pendant l'analyse, il est nécessaire d'informer le médecin de la prise de tout médicament, car cela peut affecter le résultat.

D'où vient le sang pour le coagulogramme??

Le matériau est prélevé dans une veine ou un doigt, après quoi la zone d'où l'analyse est prélevée est serrée avec un coton-tige jusqu'à ce que le sang s'arrête complètement. Le matériau résultant est placé dans un tube à essai, et l'étude est réalisée par l'appareil - un coagulomètre.

Combien de jours l'analyse est-elle effectuée et quel est le prix du coagulogramme?

Cela dépend du laboratoire, mais généralement les résultats sont prêts le lendemain. Le prix varie dans de petites limites et ne dépasse pas 1500 roubles. Un coagulogramme étendu coûte environ 3200 roubles. Dans la direction du médecin, l'analyse dans les cliniques d'État est gratuite.

Caractéristiques principales

L'analyse coagulologique vous permet d'identifier une liste d'indicateurs qui, ensemble, donnent une évaluation complète du sang humain.

Les principaux sont présentés dans le tableau:

IndiceLa descriptionNorme
ProthrombineC'est l'un des indicateurs les plus importants du coagulogramme et caractérise l'état de coagulation. Son écart par rapport à la norme se produit en cas de trouble de la coagulation sanguine. Une augmentation se produit chez les personnes sujettes à la thrombose.70-120
Temps de prothrombineTemps de coagulation du plasma par seconde.11-16 secondes
INR (ratio normalisé international)Affiche le rapport du temps de prothrombine au niveau moyen de cette valeur. A louer lors de la prise d'anticoagulants au moins 1 fois en 3 mois. Avec une augmentation, on peut parler d'une tendance aux saignements, et d'une diminution - le risque de thrombose.0,85-1,35
Indice de prothrombineLe rapport de la coagulabilité plasmatique normale à celle trouvée chez le patient. Une augmentation indique une tendance à former des caillots sanguins et une diminution indique un risque de saignement.0,8
FibrinogèneEn médecine, elle est caractérisée comme une protéine qui forme la base d'un caillot sanguin. L'excrétion activée est possible avec les processus inflammatoires et le risque de pathologies cardiovasculaires. Une diminution se produit avec une tendance aux saignements, avec des maladies du foie.5,9-11,7 μmol / L
APTT (temps de thromboplastine partiel activé)En cas de déviation de la norme dans une direction plus petite, indique une tendance aux caillots sanguins et un allongement - une diminution de la tendance aux saignements.35-45 secondes
Antithrombine IIIC'est un anticoagulant naturel qui inactive la thrombine et réduit la coagulation..66 - 124%

Les principaux indicateurs du coagulogramme sont le temps de coagulation et l'intervalle pendant lequel la formation d'un caillot dense se produit, ce qui aide à arrêter le saignement. Vous pouvez obtenir d'autres indicateurs de coagulation lors d'un coagulogramme détaillé.

Formation de caillots denses

Un coagulogramme étendu vous permet d'identifier un certain nombre de maladies héréditaires, mais il n'est pas effectué dans tous les laboratoires en raison du manque d'équipement.

Les indicateurs permettant d'identifier un coagulogramme détaillé sont les suivants:

IndiceLa description
Temps de thrombineUne solution de thrombine est ajoutée au plasma et sa capacité à coaguler est déterminée. Normalement, il laisse 15-18 secondes. Augmente lorsque l'activité fibrinolytique est réduite ou que le tissu hépatique est affecté..
Rétraction du caillot de sangCoagulabilité et taux de compression du régime (0 - absent, 1 - présent). La norme est de 40 à 95%. Diminution de la thrombocytopénie, augmentation de l'anémie.
Temps de recalcification du plasmaLe temps pendant lequel un caillot apparaît lors du mélange du plasma sanguin et d'une solution de chlorure de calcium. Norma - 1-2 minutes.
ThrombotestÉvaluation visuelle de la présence de fibrinogène dans le sang. Norme - 5 - 4 degrés. Le grade 6 indique un risque de thrombose, survient avec des maladies du foie et du sang, ainsi qu'après des brûlures et des blessures.
Tolérance plasmatique à l'héparineLa formation d'un caillot lorsque l'héparine est ajoutée au sang. L'allongement des indicateurs indique une diminution de la tolérance. Norma - 7-15 minutes.
Activité fibrinolytiqueLa capacité du sang à dissoudre les caillots sanguins. Norme - 183-263.

Le décryptage de la coagulométrie doit être effectué exclusivement par le médecin traitant. Le spécialiste évalue le résultat individuellement dans chaque cas..

Le taux peut être affecté par:

  • Grossesse.
  • Lactation.
  • La présence de maladies chroniques.
  • Blessures et brûlures.

Coagulogramme pendant la grossesse

La période de gestation est caractérisée par des changements globaux dans les organes et les systèmes, et en particulier dans l'hémostase. Cela peut s'expliquer par l'apparition d'un cercle supplémentaire de circulation sanguine et des modifications du fond hormonal, ce qui contribue à une augmentation de l'activité des facteurs de coagulation.

Pendant la grossesse, des fragments de fibrine se déposent sur les parois des vaisseaux du placenta. Ainsi, le corps se protège des saignements utérins et des fausses couches.

À chaque trimestre, les indicateurs du taux d'hémostase diffèrent principalement de façon importante. Le tableau montre les normes pour les femmes du 1-3 trimestre.

Indice1 trimestre2 trimestres3 trimestre
Plaquettes300-317270-300240-260
Fibrinogène2.91-3.113-3.464.42-5.12
PTI85-9091 -100105-110
APTTV35,7-41,233,6-37,436,9-39,6
RFMK80-13085-13590-140
Antithrombine III0,220,180,15

En cas de violation pendant la grossesse, des changements dans les indicateurs du coagulogramme vers le haut ou vers le bas sont observés.

Les femmes qui ne vont pas chez le médecin et qui n'ont pas d'examen peuvent contracter le syndrome DIC, qui se développe en 3 étapes:

  • L'apparition d'un grand nombre de petits caillots sanguins. La circulation entre la mère et le fœtus est perturbée.
  • Les caillots sanguins se désintègrent et les facteurs de coagulation sont épuisés.
  • Le sang se coagule, entraînant des saignements utérins pouvant entraîner la mort du fœtus.

Coagulogramme lors de la planification d'une grossesse

Pendant la planification de la grossesse, la suite du développement du fœtus dépend des données du coagulogramme. La plupart des indicateurs sont capables de dévier légèrement pendant la gestation, et c'est un processus normal..

Mais un écart important par rapport à la norme indique la présence d'écarts qui peuvent provoquer une fausse couche et menacer la vie d'une femme.

Une coagulation sanguine accrue peut provoquer un décollement placentaire, des saignements graves et une hypoxie fœtale..

Les tests sanguins sont importants à effectuer à la fois pendant la planification de la grossesse et pendant la gestation. Les plus petits écarts par rapport à la norme devraient alerter le spécialiste. Si nécessaire, des études supplémentaires sont prescrites pour poser le bon diagnostic et prescrire le bon traitement.

Coagulogramme chez les enfants

Les normes de coagulogramme chez les enfants ne diffèrent pratiquement pas de celles trouvées chez les adultes.

Toutes les données sont saisies dans le tableau et leur analyse est effectuée. Ce n'est que dans de rares cas qu'il est difficile pour les médecins de déterminer la présence de certains écarts.

Le plus souvent, cela se produit avec des maladies hépatiques chroniques et des problèmes de système immunitaire..

Les taux de coagulogramme chez les enfants de 3 à 14 ans sont présentés dans le tableau:

IndiceNorme
Plaquettes200-400
Fibrinogène200-400
Temps de prothrombine15-21
Temps de thrombine10-15
Antithrombine III85-110
Temps de saignement duc2-4

L'analyse doit être effectuée dans les cas suivants:

  • Avant la chirurgie.
  • Avec des saignements fréquents et des plaies qui ne guérissent pas longtemps.
  • En cas de suspicion de maladies liées à la coagulation sanguine.

L'analyse de décryptage est réalisée exclusivement par le médecin. Le spécialiste compare non seulement les indicateurs à la norme, mais prend également en compte d'autres facteurs pouvant affecter la distorsion du résultat.

En conséquence, un coagulogramme peut détecter la présence de maladies vasculaires, inflammatoires et auto-immunes.

Un coagulogramme est une analyse importante qui vous permet d'identifier les premiers changements dans les indicateurs de coagulation sanguine. Vous pouvez effectuer une étude dans presque tous les laboratoires, mais une analyse détaillée nécessite un équipement supplémentaire. Pendant la grossesse, la livraison d'un coagulogramme est gratuite.

Test de coagulation sanguine (coagulogramme): ce qu'il comprend, comment faire un don

Coagulogramme sanguin - une analyse complète qui évalue la capacité de votre sang à former des caillots (caillots sanguins). Les résultats aident le médecin à évaluer le risque de saignement excessif ou vice versa thrombose.

Il est généralement admis que les plaquettes sont responsables de la coagulation et il suffit de calculer leur nombre. Ceci est une déclaration juste, mais seulement en partie. L'hémostase est assurée par de nombreuses cellules et substances différentes:

L'endothélium est la paroi interne des vaisseaux. Au moment des dommages, il jette quelques substances biologiquement actives qui déclenchent la formation de caillots sanguins;

Les facteurs de coagulation sanguine sont des substances et des enzymes présentes dans les plaquettes et le plasma. Au total, il existe 22 facteurs plaquettaires et 13 plasma.

Certaines de ces substances sont incluses dans le test de coagulation sanguine. La tâche principale du médecin est d'évaluer le temps pendant lequel votre sang commence à s'épaissir et à former des caillots.

Indications de coagulation

On peut vous prescrire un test de coagulation sanguine si votre médecin soupçonne:

Thrombophlébite et hypercoagulation sanguine;

Troubles hémorragiques, tels que l'hémophilie (éclaircissement du sang), la thrombocytopénie (faible taux de globules rouges), etc.;

Maladie du foie (cirrhose);

Maladie cardiaque (maladie coronarienne, fibrillation auriculaire);

Embolie pulmonaire.

Valeurs de référence du coagulogramme

Comme déjà mentionné, le coagulogramme est une analyse complexe, il comprend donc plusieurs paramètres de mesure.

Temps de coagulation

Facteur de coagulation V (Proaccelerin)

Un niveau inférieur de facteur V peut indiquer une maladie du foie, une fibrinolyse primaire (dissolution des caillots sanguins) ou une coagulation intravasculaire disséminée (CIVD).

Fibrinogène

Les facteurs de coagulation transforment le fibrinogène en filaments de fibrine, à partir desquels des caillots sanguins se forment. Des taux de fibrinogène anormalement bas peuvent être un signe de fibrinolyse, d'hémophilie et d'autres facteurs similaires..

Autres noms pour ce test: facteur I ou test d'hypofibrinogénémie..

Temps de prothrombine (PV)

Il détermine la voie dite de coagulation sanguine externe et évalue l'hémostase dans son ensemble. Le taux normal de temps de prothrombine est de 11 à 16 secondes.

Indice de prothrombine (PTI)

La prothrombine est une autre protéine produite par le foie. L'indice de prothrombine compare le temps de coagulation du sang du patient à la normale, mesuré en pourcentage. En fait, cette partie du coagulogramme est dérivée du temps de prothrombine.

Temps de thrombine

Mesure l'efficacité de la transformation du fibrinogène en fibrine..

Des résultats anormaux, en règle générale, sont associés à des troubles héréditaires de la production de fibrinogène, à des maladies du foie, à l'utilisation de certains médicaments qui interfèrent avec la coagulation.

Temps de thromboplastine partielle activée (APTT)

Un test qui simule la coagulation du sang le long du trajet interne lors de l'activation par contact de l'hémostase. Souvent utilisé en conjonction avec le temps de prothrombine.

Plasminogène

La forme principale de l'enzyme plasmine, qui limite la coagulation. C'est avec une augmentation du plasminogène que le risque de caillots sanguins est associé.

Comment passer un coagulogramme

Techniquement, un coagulogramme n'est pas différent des autres tests sanguins. Échantillon prélevé dans une veine.

Cependant, pour obtenir des résultats adéquats, une préparation plus minutieuse est nécessaire:

Le sang doit être donné strictement à jeun et de préférence le matin. La veille, seul un dîner léger est autorisé;

Le jour du don de sang, ne buvez que de l'eau ou du thé vert, du café, des boissons gazeuses à exclure;

Ne buvez pas d'alcool au moins 3 jours avant le test;

Limitez l'activité physique un jour avant le test;

Ne fumez pas pendant au moins 2-3 heures;

Ne mangez pas gras, salé, fumé ou épicé la veille.

Si vous prenez des médicaments, assurez-vous d'indiquer au médecin leur nom, leur durée d'administration.

Les contraceptifs oraux, les AINS (aspirine), les anticoagulants peuvent fausser considérablement les résultats. Ils doivent être annulés environ 2 semaines avant la livraison du coagulogramme.

Qu'est-ce qu'un coagulogramme: décodage de l'hémostase

Un coagulogramme est un ensemble de numérations globulaires qui indique le processus de coagulation. Puisque la coagulation a une fonction protectrice, c'est-à-dire qu'elle fournit une hémostase normale, l'analyse a un deuxième nom - hémostasiogramme, hémostase de coagulation. Bien que le système de coagulation ne soit pas le seul mécanisme pour soutenir le corps. L'hémostase primaire est assurée par les plaquettes et les propriétés vasculaires.

Une augmentation de la coagulabilité (hypercoagulation) entraîne une thrombose pendant le saignement, mais peut provoquer une pathologie sous forme de thrombose et de thromboembolie.
Une diminution (hypocoagulation) est observée avec les saignements, mais est utilisée sous contrôle pour le traitement de la thrombose.

Tous les indicateurs qui composent le coagulogramme sanguin sont indicatifs. Pour une évaluation complète, une étude des facteurs de coagulation est nécessaire. Il n'y en a que treize, mais chaque échec entraîne de graves problèmes..

Indications pour la recherche

Dans la pratique médicale, il existe des situations où il est nécessaire de se concentrer sur la coagulation du sang du patient. Un test sanguin pour un coagulogramme est prescrit:

  • si une personne présente des signes évidents de saignements fréquents, des ecchymoses sur la peau des moindre ecchymoses;
  • en préparation pour un traitement chirurgical;
  • avec des maladies du foie, du cœur et des vaisseaux sanguins;
  • étudier les causes des dommages au mécanisme de défense immunitaire;
  • surveiller l'état d'une femme enceinte.

Des études de coagulation sont nécessaires pour la sélection en thérapie d'un médicament qui réduit cette propriété du sang, avec une tendance à la thrombose vasculaire (maladie coronarienne, accident vasculaire cérébral, varices, arythmies cardiaques). Dans ces maladies, une analyse de contrôle est effectuée pour vérifier l'effet des médicaments.

Règles pour le don de sang pour un coagulogramme

Le prix d'une analyse erronée est un saignement abondant ou, inversement, une thrombose vasculaire avec le développement d'un trouble circulatoire d'organe.

Pour garantir la fiabilité de l'obtention des indicateurs, un prélèvement sanguin sur un coagulogramme n'est effectué que si les conditions nécessaires sont remplies:

  • ils prennent du sang à jeun - cela signifie que le patient ne peut pas manger de 8 à 12 heures, un dîner léger est autorisé la veille, il est strictement interdit de prendre des boissons alcoolisées (y compris de la bière);
  • vous ne pouvez pas boire de thé, de café, de jus une heure avant de prendre du sang;
  • Il est suggéré de boire un verre d'eau ordinaire directement 15-20 minutes avant d'entrer dans la salle de traitement;
  • l'activité physique, le travail acharné ne sont pas recommandés;
  • devrait être averti de l'utilisation continue d'anticoagulants.

Exigences générales pour toute analyse:

  • vous ne pouvez pas donner de sang face à une situation stressante, la fatigue;
  • en cas de vertiges du type de sang et d'injections, il faut prévenir le professionnel de la santé (l'analyse est prise en position du patient allongé sur le canapé).

Le moment le plus approprié pour passer l'analyse est le matin, après un bon sommeil, avant le petit déjeuner.

Ensemble minimal d'indicateurs

Un coagulogramme élargi comprend de nombreux indicateurs. Il est utilisé pour diagnostiquer un certain nombre de maladies héréditaires. Tous les laboratoires des hôpitaux ne sont pas en mesure de déterminer chaque test. Cela nécessite un équipement spécial.

Par conséquent, en pratique, l'analyse comprend l'ensemble optimal, qui permet de juger, avec les indicateurs de l'hémostase primaire (numération plaquettaire, temps de saignement, résistance capillaire, agrégation plaquettaire, rétraction du caillot) des propriétés de la coagulation sanguine.

Qu'est-ce qui fournit un minimum d'informations sur la coagulation? Tenez compte des indicateurs les plus populaires, de leurs normes et de leurs options d'écart.

Temps de coagulation sanguine

2 ml de sang sont prélevés dans la veine ulnaire. Il, sans ajout de substances stabilisantes, est distribué dans 1 ml dans deux tubes, qui sont placés dans un bain-marie pour simuler la température corporelle. Le chronomètre démarre immédiatement. Les tubes sont légèrement inclinés et surveillés pour la formation de caillots. Pour un résultat fiable, la moyenne obtenue à partir de deux éprouvettes est considérée.

La norme varie de cinq à dix minutes.

L'allongement du temps de coagulation à 15 minutes ou plus montre une carence de l'enzyme prothrombinase, une carence en prothrombine et fibrinogène, vitamine C. C'est une conséquence attendue de l'action de l'héparine, mais un effet (secondaire) indésirable des contraceptifs.

Une méthode simplifiée consiste à utiliser un seul tube, le résultat sera moins précis.

Indice de prothrombine (temps de prothrombine)

L'essence de la méthode: l'étude est réalisée selon le schéma précédent, mais une solution de chlorure de calcium et une solution standard de thromboplastine sont ajoutées dans le tube à essai. La capacité de coagulation est vérifiée s'il y a une quantité suffisante de thromboplastine..

Norm - de 12 à 20 secondes.

L'allongement du temps indique un inconvénient dans la synthèse de l'enzyme prothrombinase, la formation de prothrombine et de fibrinogène. Les maladies chroniques du foie, la carence en vitamines, la malabsorption dans les intestins et la dysbiose conduisent à une pathologie similaire..

Le résultat sous forme d'index est exprimé en pourcentage du temps de prothrombine du plasma standard par rapport au résultat du patient. Chez les personnes en bonne santé, elle est de 95 à 105%. Une diminution de l'indice a une valeur similaire avec une prolongation du temps de prothrombine.

Temps de thromboplastine partielle activée (APTT)

La définition de l'APTT est une modification de la réaction de recalcification du plasma avec l'ajout de phospholipides (une solution standard d'érythrophosphatide ou de céphaline). Il permet d'identifier l'insuffisance des facteurs de coagulation plasmatique; il est considéré comme l'indicateur le plus sensible du coagulogramme.

Valeur normale: 38-55 secondes.

Le raccourcissement de la valeur est considéré comme un facteur de risque pour le développement d'une thrombose. Un allongement est observé avec un traitement à l'héparine ou avec une carence congénitale en facteurs de coagulation.

Fibrinogène plasmatique

La définition du fibrinogène est basée sur la propriété de se transformer en fibrine avec l'ajout d'agents spéciaux. Les filaments de fibrine sont transférés sur un filtre et pesés ou, par dissolution, convertis en solution colorée. Les deux méthodes vous permettent de quantifier l'indicateur.

La normale est considérée comme étant de 5,9 à 11,7 μmol / L (2,0 à 3,5 g / L).

Une réduction du fibrinogène est observée dans les maladies congénitales appelées fibrinogénémie, lésions hépatiques sévères..

L'indicateur augmente avec les maladies infectieuses, les tumeurs malignes, les maladies inflammatoires chroniques, la thrombose et la thromboembolie, après les blessures, l'accouchement et les opérations chirurgicales, avec l'hypothyroïdie.

Chez les bébés, la norme de l'indicateur est plus basse, donc chez les nouveau-nés la quantité de fibrinogène est de 1,25 à 3,0 g / l.

Le fibrinogène B est testé. Chez une personne en bonne santé, il est négatif..

Coagulogramme amélioré

Le diagnostic des maladies nécessite une mise en place plus précise du lien affecté de l'ensemble du système de coagulation. Pour cela, il est nécessaire de déterminer des composants supplémentaires du coagulogramme.

Temps de thrombine

L'essence de la technique: la capacité du plasma à se coaguler est déterminée en ajoutant une solution active standard de thrombine.

Norm 15-18 secondes.

Une augmentation du temps est observée avec une déficience héréditaire en fibrinogène, une augmentation de la coagulation intravasculaire et des lésions du tissu hépatique. La méthode est courante dans le traitement des médicaments fibrinolytiques et de l'héparine..

Rétraction du caillot de sang

La méthode est très similaire à la précédente, mais détermine non seulement la coagulabilité du paquet, mais également son taux de compression. La réponse est donnée dans une définition qualitative (0 - non disponible, 1 - disponible) et quantitative (norme de 40 à 95%).

Une diminution de la rétraction se produit avec la thrombocytopénie. La croissance est caractéristique de diverses anémies.

Temps de recalcification du plasma

L'essence de la méthode: du plasma et une solution de chlorure de calcium sont mélangés dans un bain-marie dans un rapport de 1: 2 dans un bain-marie, le temps d'apparition d'un caillot est détecté par un chronomètre. L'étude est répétée jusqu'à trois fois et calcule le résultat moyen.

Une valeur normale est de 1 à 2 minutes.

Le raccourcissement du temps indique des propriétés hypercoagulatives du sang.

L'allongement est enregistré avec une insuffisance congénitale des facteurs de coagulation plasmatique, la présence d'un médicament tel que l'héparine dans le sang, avec thrombocytopénie.

Thrombotest

L'analyse fournit une évaluation visuelle qualitative de la présence de fibrinogène dans le sang. La normale est un thrombotest de 4 à 5 degrés.

Tolérance plasmatique à l'héparine

Le test montre la rapidité avec laquelle un caillot de fibrine se forme avec l'ajout d'héparine au sang testé..

Normalement, cela se produit après 7-15 minutes.

Avec un allongement de l'indicateur, il y a une diminution de la tolérance à l'héparine. Souvent observé dans les maladies du foie. Si la tolérance est inférieure à sept minutes, une hypercoagulation peut être suggérée..

Activité fibrinolytique

L’analyse vous permet d’évaluer la capacité du sang à dissoudre les caillots sanguins. L'indicateur dépend de la présence de fibrinolysine dans le plasma..

La norme est de 183 minutes à 263. Si le résultat est réduit, cela indique une augmentation des saignements.

La valeur du coagulogramme pendant la grossesse

L'ajustement physiologique de la circulation sanguine d'une femme enceinte nécessite un volume de sang supplémentaire, un nouveau cercle placentaire de circulation sanguine, le développement de cellules et de substances supplémentaires responsables de l'hémostase de la mère et du fœtus.

Pour surveiller le développement normal pendant la grossesse, une analyse de coagulogramme est prescrite tous les trimestres. En règle générale, la coagulabilité augmente légèrement. Ce corps de femme enceinte se protège de la perte de sang. Le décryptage des indicateurs vous permet d'éviter:

  • complications thrombotiques (thrombose des veines des membres);
  • fausse couche possible;
  • diagnostiquer en temps opportun le décollement placentaire;
  • se préparer à l'accouchement.

Même un grand volume d'indicateurs de coagulogramme est insuffisant pour le diagnostic des maladies congénitales. Des études sur les facteurs de coagulation sont ajoutées..

L'évaluation de l'indicateur nécessite une comparaison de groupes de tests individuels, en tenant compte des tests sanguins biochimiques, de la connaissance des changements caractéristiques des maladies chroniques.

Test sanguin pour la coagulation

11 minutes Publié par Lyubov Dobretsova 692

Le sang est le principal milieu liquide du corps, et la qualité de vie et la santé humaine dépendent directement de ses propriétés. L'une des propriétés importantes du sang est la fluidité, qui permet de fournir des nutriments aux cellules et de participer au processus d'excrétion des produits métaboliques.

Pour l'état normal du sang - son fluide est responsable de l'hémostase - le système de coagulation. L'hémostase maintient la condition nécessaire, empêchant à la fois les saignements mortels et la formation de caillots sanguins. Pour évaluer le fonctionnement de ce système, le sang est examiné pour un coagulogramme ou comme on l'appelle également hémostasiogramme.

Qu'est-ce qu'un coagulogramme?

Un coagulogramme est un diagnostic complet qui étudie les indicateurs individuels de la coagulabilité sanguine. Le nom lui-même est dérivé de deux mots - le coagulum latin, qui signifie coagulation et le grec - gramme, qui se traduit par un tiret ou une image. Autrement dit, sur la base de cette phrase, l'étude implique une expression numérique ou une image graphique des résultats obtenus lors de l'évaluation des indicateurs de coagulation.

Et si l'on considère le diagnostic dans un sens plus large, il s'avère que l'ensemble du système d'hémostase. L'étude du sang veineux par coagulométrie (c'est-à-dire mesure de la coagulation) permet de conclure sur l'état et la qualité de fonctionnement des composants de l'hémostase. Cela comprend l'anticoagulant, la coagulation et la fonction fibrinolytique..

Un test sanguin pour un coagulogramme est effectué pour évaluer les risques potentiels d'hypo et d'hypercoagulation, qui se traduisent par une diminution ou une augmentation de la coagulabilité et, par conséquent, la probabilité de développer des saignements ou une thrombose. Un décodage correct et en temps opportun des données de recherche permet au médecin d'évaluer l'état actuel du patient, de faire une prédiction du résultat de l'opération et du traitement prescrit, et également d'être prêt à accoucher avec des complications possibles.

Dans certains cas, cette analyse est presque la seule garantie pour le patient. Tous les paramètres inclus dans un test sanguin complet pour un coagulogramme sont considérés comme indicatifs. Il y en a 13 au total, mais les écarts par rapport aux valeurs normales de l'un d'eux peuvent entraîner des conséquences graves pour une personne.

Quand analyser

Il existe de nombreuses indications pour la nomination d'un hémostasiogramme, car les écarts dans le fonctionnement du système de coagulation entraînent un grand nombre de maladies. Par conséquent, l'examen sera recommandé dans les situations suivantes:

  • évaluation de l'activité du système hémostatique;
  • diagnostics programmés avant la chirurgie;
  • préparation à l'auto-accouchement ou à la césarienne;
  • surveillance de la gestose sévère avec complications;
  • observation lors de la prise de contraceptifs oraux, anabolisants, hormones glucocorticoïdes;
  • contrôle du traitement anticoagulant avec des médicaments indirects (warfarine, aspirine, trental) et de l'héparine (Kleksan, fraksiparine).

De plus, la technique est nécessairement prescrite pour la détection des maladies, comme dépistage initial et comme contrôle régulier. Un hémostasiogramme est utilisé pour déterminer ou confirmer:

  • varices des membres inférieurs;
  • Syndrome DIC (coagulation intravasculaire disséminée);
  • pathologies chroniques du foie - cirrhose et processus inflammatoires;
  • maladies hémorragiques - hémophilie, thrombocytopénie et thrombocytopathie, maladie de von Willebrant);
  • thrombose de divers organes - vaisseaux des membres inférieurs et supérieurs, intestins, cerveau (accidents vasculaires cérébraux), thromboembolie pulmonaire (TE).

Quelle est la préparation

Pour donner du sang pour la coagulation, le patient n'a pas à effectuer d'actions complexes, il suffit d'observer plusieurs conditions simples, telles que:

  • venir avec un estomac vide à la procédure, car le biomatériau est pris strictement à jeun, et il s'abstiendra correctement de manger pendant au moins 12 heures;
  • au moins un jour avant l'étude, exclure du régime alimentaire les aliments épicés, frits, gras, ainsi que les viandes fumées, les marinades et l'alcool;
  • au moins une heure avant de donner du sang, vous devez arrêter de fumer.

De plus, il est recommandé d'arrêter de prendre des anticoagulants directs et indirects, car leur effet affectera l'hémostasiogramme. Bien entendu, un tel permis d'annulation doit être convenu avec le médecin traitant. En effet, dans certains cas, l'annulation indépendante de médicaments d'action similaire peut entraîner des thromboses répétées.

Si le médecin traitant n'a pas autorisé à interrompre le médicament pendant un jour ou deux avant la procédure, puis avant de prendre le sang, informez l'assistant de laboratoire de la salle de diagnostic. Toutes les informations nécessaires peuvent être obtenues à l'avance en contactant la clinique choisie pour l'examen. La réception vous indiquera en détail d'où le sang est prélevé, combien de temps l'analyse est effectuée, et répondra à toutes les questions du patient.

Procédure d'échantillonnage de sang

L'algorithme d'administration des biomatériaux pour déterminer les indicateurs de coagulation est à bien des égards similaire à l'échantillonnage sanguin typique, mais diffère à certains égards des procédures standard. Les règles de base à respecter lors de la prise de sang pour une hémostasiographie:

  • l'échantillonnage du sang est effectué avec une seringue stérile sèche ou un système d'échantillonnage sous vide de biomatériaux Vacutainer;
  • pour la procédure, une aiguille à grand dégagement est utilisée, ce qui permet de ne pas utiliser de garrot;
  • la ponction de la veine doit être claire - sans endommager les tissus voisins, sinon le tube aura une teneur accrue en prothrombine tissulaire, ce qui affectera la fiabilité des résultats;
  • l'assistant de laboratoire ou l'infirmière recueille 2 tubes, mais seul le second, qui contient un coagulant spécial - nitrate de sodium, est envoyé à l'étude.

Où donner du sang et quand les résultats seront-ils prêts??

Vous pouvez obtenir un test sanguin pour un coagulogramme dans n'importe quel établissement de diagnostic à caractère médical, public et privé, qui dispose d'un équipement spécialisé et des réactifs nécessaires. Cette procédure est une étude assez difficile en termes d'interprétation, par conséquent, l'interprétation du test de coagulation sanguine doit être effectuée par des médecins qualifiés.

Le coût du diagnostic dépend du nombre d'indicateurs définis. Le temps d'analyse peut également être prolongé, car un certain nombre de réactions chimiques sont nécessaires pour étudier chaque paramètre. Dans la plupart des cas, les résultats sont prêts en 1-2 jours ouvrables. De plus, la présence ou l’absence de réactifs, la charge de travail du laboratoire ou du coursier peuvent affecter la vitesse.

Interprétation des indicateurs

Comme déjà mentionné ci-dessus, l'hémostasiogramme est une analyse très complexe et informative, et il est déchiffré exclusivement par des spécialistes spécialisés. Parfois, le médecin traitant peut prescrire pour l'étude plusieurs indicateurs qui seront indiqués dans le sens, et dans certains cas, une étude de tous les paramètres du coagulogramme est effectuée. Il s'agit notamment des éléments suivants.

Temps de prothrombine (PV)

La valeur indique la période de temps pendant laquelle, lorsque de la thromboplastine et du calcium sont ajoutés au plasma, un caillot de thrombine a le temps de se former. Le paramètre détermine la 1ère et la 2ème phase de coagulation du plasma et l'activité des facteurs énumérés dans les tableaux généralement acceptés sous les numéros 2, 5, 7, 10.

Relation internationale normalisée (INR)

L'indicateur est un coefficient de prothrombine, c'est-à-dire le rapport entre la PV du sujet testé et la PV du tube de contrôle. Ce paramètre a été introduit par l'OMS, l'Organisation mondiale de la santé, pour rationaliser les activités de laboratoire en 1983, car chacun utilise un réactif de thromboplastine différent. La tâche principale de l'INR est de surveiller l'état des patients prenant des anticoagulants indirects.

Les principales raisons de la croissance du PV et de l'INR sont:

  • entéropathie intestinale, dysbactériose, accompagnée d'un manque de vitamine K;
  • amylose - une maladie systémique caractérisée par une violation du métabolisme des protéines;
  • insuffisance génétiquement déterminée de 2, 5, 7, 10 facteurs de coagulation;
  • Médicaments à base de coumarine (Merevan, Warfarine);
  • maladies du foie - cirrhose, hépatite chronique;
  • baisse de concentration ou manque de fibrinogène;
  • DIC et syndrome néphrotique;
  • la présence d'anticoagulants dans le sang.

Pour réduire ces coefficients de plomb:

  • activation de la fonction de fibrinolyse (dissolution des caillots sanguins);
  • thrombose dans les vaisseaux et TE;
  • augmentation du travail 7 facteurs.

Temps de thrombine partielle activée (APTT)

Cette valeur est également appelée temps de céphalinkaoline, et elle détermine l'efficacité du fonctionnement des facteurs plasmatiques lorsque le saignement s'arrête. En d'autres termes, l'APTT reflète la fonction interne de l'hémostase, c'est-à-dire le taux de création d'un caillot de fibrine. Il s'agit de la valeur de coagulation la plus précise et la plus sensible..

Ses paramètres, en premier lieu, peuvent différer des réactifs activateurs utilisés dans une clinique particulière. Une réduction du coefficient indique une augmentation de la coagulabilité, une tendance à la thrombose et un allongement indique une diminution de la fonction d'hémostase et la possibilité de saignement.

Les raisons de la croissance de l'APTT sont:

  • pathologies hépatiques sévères - infiltration graisseuse, cirrhose;
  • insuffisance congénitale de coagulation de 2, 5, 8, 9, 10, 11, 12 facteurs;
  • thérapie avec l'héparine et ses dérivés (clexane, etc.);
  • maladie auto-immune systémique du tissu conjonctif (SST) - lupus érythémateux disséminé (LED);
  • excès d'activité de fibrinolyse;
  • 2 et 3 degrés de DIC.

Et, au contraire, une diminution de l'APTT se traduit par:

  • augmentation de la capacité de coagulation;
  • Étape 1 du DIC;
  • thromboplastine tissulaire pénétrant dans l'échantillon de sang avec la mauvaise technique de prélèvement de biomatériau.

Temps de recalcification activée (ABP)

La valeur reflète le temps passé sur l'apparition de la fibrine dans un plasma contenant du calcium et des plaquettes, ce qui indique la qualité du contact entre le plasma et les composants de l'hémostase. Le coefficient ABP peut varier en fonction des réactifs utilisés.

Indice de prothrombine (PTI)

Le paramètre affiche le rapport du PTV idéal à la valeur identique d'un sujet particulier, multiplié par 100%. Récemment, en règle générale, les spécialistes refusent de déterminer cette valeur et de la remplacer par l'INR. Le PTI, ainsi que l'INR, atténuent les différences de réponses aux tests résultant des différences de réactifs dans les laboratoires. Les modifications de ce paramètre sont à bien des égards similaires aux INR, c'est-à-dire en raison des mêmes aspects.

Temps de thrombine (TV)

La valeur démontre le stade final de l'hémostase - le taux de formation d'un caillot de fibrine dans le plasma avec l'ajout de thrombine. L'indicateur est l'un des trois facteurs requis pour la recherche avec l'APTT et le PV, et est utilisé pour surveiller le traitement à l'héparine et les anomalies congénitales du fibrinogène..

Parmi les conditions qui augmentent la télévision, se démarquent:

  • manque de fibrinogène ou sa chute à moins de 0,5 g / l;
  • prendre des médicaments fibrinolytiques;
  • pathologies auto-immunes (dans le développement d'anticorps anti-thrombine);
  • maladies hépatiques chroniques - hépatite, cirrhose;
  • fibrinolyse aiguë, DIC.

Une diminution de l'indicateur est observée avec le traitement à l'héparine ou l'utilisation d'IPF (inhibiteurs de polymérisation de la fibrine), ainsi qu'au 1er stade de développement du DIC.

Fibrinogène

Cet indicateur, qui est un composé protéique, fait référence à 1 facteur de coagulation. Elle est synthétisée dans le foie et lorsqu'elle est exposée à 7 facteurs (contact ou Hageman) est transformée en fibrine insoluble. L'apparition du fibrinogène est caractéristique de la phase aiguë, lorsque son niveau augmente avec les blessures, les inflammations, les infections et les situations stressantes.

Pour augmenter la concentration de plomb fibrinogène:

  • processus inflammatoires sévères - péritonite, pneumonie, pyélonéphrite;
  • infarctus du myocarde, cancer, surtout localisé dans les poumons, amylose;
  • complications de la gestation et de la grossesse, menstruations;
  • opérations chirurgicales, brûlures;
  • thérapie avec l'héparine et ses dérivés, ainsi qu'avec les œstrogènes;
  • SZST - sclérodermie, LED, polyarthrite rhumatoïde;
  • utilisation de contraceptifs oraux.

La baisse des valeurs du fibrinogène est associée aux conditions suivantes:

  • échec congénital et acquis;
  • DIC, état après saignement abondant;
  • maladie du foie due à l'alcoolisme, à la cirrhose;
  • aplasie de la moelle osseuse rouge, leucémie;
  • néoplasme malin de la prostate;
  • un excès d'héparine - se réfère à des conditions aiguës, et la protamine, qui est un antidote à la fibrine, est utilisée pour son traitement;
  • prendre des anabolisants, des barbituriques, de l'acide valproïque, des androgènes, de l'huile de poisson, (IPF).

Complexes monomères fibrinosolubles (RFMC)

Les RFMC sont des résultats intermédiaires de la dissolution d'un caillot de fibrine résultant de la fibrinolyse. Ils sont rapidement éliminés du plasma, ce paramètre est donc assez difficile à étudier. Sa principale signification en termes de diagnostic est la détection précoce de la DIC. L'indicateur augmente:

  • avec thrombose de localisation différente - veines profondes des bras ou des jambes, fièvre artérielle pulmonaire;
  • formes aiguës et chroniques d'insuffisance rénale;
  • complication de grossesse - prééclampsie, gestose;
  • SZST, choc, septicémie, etc..

Antithrombine III

Ce composant sanguin appartient aux anticoagulants d'origine physiologique. Il s'agit d'une glycoprotéine qui inhibe la thrombine et 9, 10, 12 facteurs de coagulation. Il se forme dans les hépatocytes (cellules hépatiques). Ce coefficient peut augmenter avec des pathologies inflammatoires sévères - pyélonéphrite, pneumonie, péritonite, thérapie avec des glucocorticoïdes ou des anabolisants, lésions aiguës du parenchyme hépatique (par exemple, hépatite), carence en vitamine K.

Une diminution des valeurs est constatée en raison de:

  • processus pathologiques chroniques du foie qui se sont développés en relation avec l'alcoolisme (cirrhose, etc.);
  • DIC, IHD, thrombose et TE, septicémie;
  • carence congénitale ou acquise;
  • l'héparine et la thérapie IPF.

De plus, une diminution de ce paramètre est observée chez les femmes enceintes qui sont au 3ème trimestre.

Caractéristiques du coagulogramme pendant la grossesse

Pendant la période de gestation, le corps féminin subit de multiples changements qui affectent tous les systèmes, sans exclure l'hémostase. Ces changements sont dus à une poussée hormonale et à la formation d'un deuxième cercle de circulation sanguine. Lorsqu'une femme tombe enceinte, son activité de 7, 8, 10 facteurs de coagulation, et notamment le fibrinogène, augmente fortement.

Le dépôt d'éléments de fibrine se produit sur les parois vasculaires de l'utérus et du placenta. La fibrinolyse est inhibée. Ainsi, le corps de la femme est assuré en cas de saignement utérin et de menace d'avortement spontané. Ces changements visent à empêcher le décollement du placenta et la formation de caillots sanguins dans les vaisseaux qui alimentent l'utérus et, en particulier, le fœtus.

Avec la gestation pathologique - gestose des périodes précoce et tardive, des dysfonctionnements hémostatiques peuvent se développer. Cela se manifeste par une augmentation de l'activité de fibrinolyse ou une diminution de la durée de vie des plaquettes. Si une femme n'a pas subi d'examens à temps, tels qu'un test sanguin général (clinique), biochimique, une coagulation et, par conséquent, n'a pas reçu d'aide qualifiée, le risque de développer un DIC est très élevé.

Cette pathologie se déroule en trois phases, ce qui représente une menace sérieuse pour la mère et l'enfant. L'hypercoagulation est la formation chez une femme de sang de nombreux petits caillots qui provoquent une violation de la circulation sanguine entre la mère et le fœtus. Hypocoagulation - à ce stade, les facteurs de coagulation sont épuisés et les caillots se brisent. Acoagulation - le manque de fonction de coagulation, qui provoque des saignements utérins, créant des risques pour la vie de la mère, et l'enfant meurt le plus souvent dans cette situation.

Qu'est-ce qu'un coagulogramme sanguin montre. Comment donner du sang à un coagulogramme

Pour chaque personne malade, les médecins sont soumis à de nombreux tests différents. Cependant, pour ce qu'ils sont tous destinés, loin de tout le monde sait. Cet article parlera de ce qu'est une coagulogramme sanguine.

Désignation des concepts

Nous traiterons du concept de base qui sera activement utilisé dans cet article. Ainsi, une coagulographie sanguine est son analyse de l'homéostasie. En d'autres termes, le système de coagulation du sang lui-même sera étudié..

La coagulation du sang est le processus de l'épaississement d'une consistance liquide à l'état d'un soi-disant caillot. C'est un phénomène naturel, une certaine réaction protectrice du corps à la perte de sang. Le processus de coagulation lui-même est régulé par des systèmes aussi importants que les systèmes endocrinien et nerveux..

Se préparer au test

Comment donner du sang à un coagulogramme, que faut-il savoir pour cela? Tout d'abord, il convient de dire qu'il est nécessaire de se préparer à l'avance à cette procédure. Ce n'est qu'ainsi que les résultats obtenus seront corrects et pourront indiquer soit la présence de problèmes soit leur absence.

  1. Avant de passer le test, vous ne pouvez pas manger pendant 10 à 12 heures. C'est pourquoi cette analyse est réalisée le matin. On dit au patient que vous ne pouvez pas prendre le petit déjeuner. Autrement dit, une analyse est donnée à jeun.
  2. Le soir, la veille du don de sang, il est recommandé au patient un dîner léger sans aliments gras, viandes fumées, aliments frits.
  3. Vous pouvez boire le matin avant l'analyse. Cependant, seulement de l'eau propre sans gaz. Sous l'interdiction café, thé, jus.
  4. Si le patient fume, abstenez-vous de fumer pendant une heure avant de passer le test.
  5. Les médecins recommandent: avant de faire un test sanguin pour un coagulogramme, vous devez boire un verre d'eau propre (200-250 ml).
  6. Le jour du test, il n'est pas recommandé de surcharger physiquement et émotionnellement.
  7. Immédiatement avant le prélèvement sanguin, le patient doit être calme, équilibré. Le pouls devrait rebondir.
  8. Si une personne prend des médicaments qui affectent la coagulabilité du sang, les médecins doivent absolument en être informés.
  9. Si le patient ne tolère pas le processus de prélèvement sanguin, les spécialistes doivent également en être avertis..

Comment et où?

Si un coagulogramme est prescrit pour un patient, d'où vient le sang? La clôture sera faite d'une veine. Le liquide résultant est placé dans des tubes à essai (jusqu'à une certaine étiquette) dans lesquels un conservateur a été ajouté la veille..

  1. Le site de ponction est prétraité à l'alcool (mais pas à l'éther!).
  2. Une ponction n'est faite qu'après que l'alcool a complètement séché.
  3. Avant de prendre du sang, il est préférable de ne pas appliquer de garrot. Le fait est que la constriction d'un membre humain active la coagulation sanguine, auquel cas les résultats peuvent être déformés.
  4. Les 5 à 6 premières gouttes de sang ne sont pas autorisées dans le tube (se mouiller avec un tampon), car elles peuvent contenir de la thromboplastine tissulaire.

Important: si un patient est prescrit plusieurs tests, au tout début il y a un prélèvement sanguin pour un indice de coagulogramme, de fibrinogène et de prothrombine.

Les indications

Quand peut-on prescrire une coagulographie sanguine?

  1. Si le patient a des problèmes de coagulation sanguine.
  2. Cette analyse est nécessairement prescrite aux patients qui se font opérer..
  3. Si le (s) patient (s) a un saignement utérin ou autre.
  4. Cette analyse est nécessaire pour les patients traités par anticoagulants..
  5. Si le patient a des antécédents de crise cardiaque ou d'accident vasculaire cérébral.
  6. Cette analyse est nécessaire pour les personnes qui ont des problèmes de foie ou de vaisseaux sanguins..
  7. Avec les maladies auto-immunes, il est également nécessaire de donner du sang à un coagulogramme.
  8. L'analyse est souvent prescrite pour les femmes enceintes.
  9. L'indication pour sa livraison est des varices des membres inférieurs.

Temps de coagulation

Parmi les principaux indicateurs du coagulogramme, le temps de coagulation du sang est distingué. Ainsi, les médecins déterminent la quantité de sang qui ira, par exemple, à partir du moment de la coupure et jusqu'à ce qu'elle s'arrête complètement. Intervalle normal:

  • de 30 secondes à 5 minutes pour le sang capillaire;
  • environ 10-15 minutes s'il s'agit de sang veineux.

Cet indicateur vous permet de juger de la façon dont les plaquettes font face à leur tâche. Lorsque la durée du saignement d'une plaie peut être augmentée:

  1. Avec un manque de vitamine C dans le corps.
  2. Si, pour une raison spécifique, le nombre de plaquettes est réduit.
  3. Si le patient prend des anticoagulants pendant une longue période - par exemple, le médicament «Aspirine».
  4. Avec hémophilie ou maladie du foie.

Plus rapide que les indicateurs présentés, le sang peut coaguler si la patiente prend des contraceptifs hormonaux ou si des saignements abondants se sont déjà produits.

Il s'agit de l'indice de prothrombine. Cet indicateur est très important, car il vous permet de contrôler l'état du foie. Sa valeur normale est de 80 à 120%. IPT peut augmenter dans les cas suivants:

  1. Si la femme est enceinte (c'est normal).
  2. Si la patiente prend des contraceptifs oraux.
  3. S'il y a un risque de caillots sanguins dangereux pour le corps.

Si l'IPT est inférieur à la normale, pour le patient, il est lourd de saignements. Et pour que cet indicateur soit dans les limites standard, le patient doit prendre de la vitamine K.

Temps de thrombine

Quels autres indicateurs sont importants si l'on prescrit au patient un coagulogramme sanguin? C'est un temps de thrombine. Normalement, cela équivaut à 15-20 secondes. Pendant cette période, le processus de conversion du fibrinogène en fibrine est mesuré. Si cet indicateur peut être obtenu dans un temps plus long, cela peut indiquer les problèmes suivants:

  • un excès de fibrinogène dans le sang du patient;
  • il y a un manque de protéines dans le corps;
  • insuffisance rénale sévère développée.

Si un patient est traité avec un médicament tel que l'héparine, cet indicateur doit être strictement contrôlé. Comment est-il désigné en médecine? Coagulogramme sanguin - INR, c'est-à-dire attitude normalisée internationale.

Cette abréviation signifie: "temps de thromboplastine partielle active". Il convient de dire qu'il s'agit de l'indicateur le plus sensible de la coagulation sanguine. Il montre à quelle vitesse un caillot de sang se forme après l'ajout de chlorure de calcium ou d'autres composants au plasma. Le taux normal est de 30 à 40 secondes. Si le coagulogramme sanguin (APTT) est plus élevé que la normale, cela peut indiquer que le patient a un foie malade ou qu'il y a un manque de vitamine K dans son corps..

Il s'agit d'un temps de recalcification activé. Cet indicateur vous permet de découvrir comment se déroule l'une des étapes de la coagulation sanguine. Données normales: 50 à 70 secondes. Si les indicateurs sont moindres, cela peut indiquer que le patient a un état de thrombophilie. Si l'intervalle de temps est considérablement plus long, la cause peut être la suivante:

  • une diminution significative du nombre de plaquettes dans le sang;
  • thérapie à l'héparine;
  • l'une des conditions critiques: blessure, brûlure, choc.

Concentration de fibrinogène

Indicateur normal: de 5,9 à 11,7 μmol / L. Il peut diminuer avec diverses maladies du foie. Augmente dans les situations suivantes:

  1. Si le patient a des tumeurs malignes.
  2. Dans les maladies infectieuses aiguës.
  3. Avec un manque d'hormones thyroïdiennes.

Cet indicateur est décrypté comme suit: «complexes fibrine-monomère soluble». Il s'agit d'un marqueur de la coagulation intravasculaire. Il démontre un changement dans la fibrine sous l'influence de la thrombine et de la plasmine. La limite supérieure de la norme: 4 mg / 100 ml. Il peut varier selon les mêmes raisons que le fibrinogène..

Thrombotest

Que montre un coagulogramme sanguin si un indicateur tel que le thrombotest est envisagé? Il vous permet d'identifier la quantité de fibrinogène contenue dans le sang du patient. Indicateurs normaux: thrombose du 4e ou 5e degré.

Tolérance à l'héparine plasmatique

Cet indicateur indique la quantité de thrombine dans le sang. Dans ce cas, il sera possible de voir combien de temps un caillot de fibrine se forme dans le plasma sanguin (cela devrait se produire après l'introduction de l'héparine dans le sang). Valeurs normales: 7-15 minutes. La résistance du sang à l'héparine diminue si le patient a des problèmes hépatiques (15 minutes ou plus). Hypercoagulation (typique des femmes enceintes), présence de tumeurs cancéreuses, de maladies du système cardiovasculaire, ainsi que de la période postopératoire - ces problèmes peuvent provoquer des indicateurs dans lesquels la tolérance sanguine est inférieure à 7 minutes.

Activité fibrinolytique

Cet indicateur vous permet d'identifier la quantité de sang qui peut dissoudre indépendamment les caillots sanguins. La fibrinolysine, qui se trouve dans le plasma et peut briser la structure d'un caillot sanguin, en est responsable. Si les caillots sanguins du patient se dissolvent plus rapidement que la normale, alors il a un risque de saignement.

Indicateurs Duke

Si le patient doit faire un test sanguin pour un coagulogramme, la durée du saignement Duke peut également être examinée. Dans ce cas, le patient piquera son doigt. La profondeur de pénétration de la lancette (outil spécial) est de 4 mm. Ensuite, toutes les 20 à 30 secondes environ, des gouttes de sang spéciales seront retirées du patient avec du papier spécial. Après avoir retiré une gouttelette, le médecin détecte le temps pendant lequel la suivante apparaît de la plaie. De cette façon, la coagulabilité capillaire du sang est vérifiée chez un patient. Idéalement, cet indicateur devrait fluctuer en une demi à deux minutes.

Fibrinogène

Je voudrais rappeler encore une fois ce que le coagulogramme examine - la coagulation sanguine. Il est très important d'examiner la protéine synthétisée par le foie, appelée fibrinogène. Dans des conditions particulières, elle est synthétisée dans le système hématopoïétique en une substance aussi importante que la fibrine. La teneur normale en fibrinogène dans le sang d'une personne en bonne santé: 2-4 g / l. Lorsque les indicateurs peuvent être réduits:

  1. Si une femme a une toxicose pendant la gestation.
  2. Si le patient a une cirrhose.
  3. Avec des formes très graves d'une maladie comme l'hépatite.
  4. En cas d'échec de l'homéostasie.
  5. Avec une carence dans le corps en vitamines B ou en acide ascorbique.
  6. Ces indicateurs peuvent diminuer si le patient prend de l'huile de poisson, des stéroïdes anabolisants ou des anticoagulants..

Les niveaux de fibrinogène dépassent la norme dans les cas suivants:

  1. Dans les infections aiguës.
  2. Avec pneumonie.
  3. Dans les processus inflammatoires.
  4. En portant le bébé.
  5. Après l'accouchement.
  6. Après les opérations.
  7. Avec une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.
  8. Après les brûlures reçues.
  9. À la suite de la prise de contraceptifs hormonaux.

Important: le fibrinogène B doit être négatif..

Rétraction du caillot de sang

Lors du passage d'un coagulogramme sanguin, la norme de cet indicateur doit être de 45 à 65%. Dans ce cas, nous étudions la diminution du volume du caillot sanguin, sa diminution, ainsi que la libération de sérum sanguin. Les taux augmentent en raison de l'anémie. Réduire si le nombre de plaquettes du patient diminue ou augmente - globules rouges.

Cet indicateur fournit des informations sur le temps de recalcification du plasma. Norme: de 60 à 120 secondes. C'est l'un des indicateurs les plus importants de l'homéostasie. Si le temps est inférieur à celui indiqué, on peut dire que le patient a une coagulation sanguine hyperactive.

Quelques mots sur les enfants

Il est important de dire que chez les jeunes patients, certains indicateurs différeront légèrement des normes ci-dessus légèrement, d'autres - de manière significative. Ainsi, par exemple, la quantité optimale de fibrinogène dans le sang d'un enfant est d'environ 1,25 à 3,00 g / l. Dans le même temps, chez un adulte - 2-4 g / l. Cette analyse peut être attribuée aux enfants dans les situations suivantes:

  1. Avant la chirurgie.
  2. Avec des saignements fréquents.
  3. En cas de suspicion d'hémophilie ou d'autres maladies qui concernent le système circulatoire.

Quelques mots sur les femmes enceintes

Dames qui portent un bébé, cette analyse est effectuée trois fois en 9 mois (1 fois par trimestre). Ceci est très important, car le système hormonal de la femme enceinte change, ce qui affecte l'homéostasie (les changements ne sont pas pathologiques, mais physiologiques, c'est-à-dire normaux). De plus, cette étude aidera à identifier la menace d'une fausse couche ou d'une naissance prématurée (qui survient souvent à la suite d'une thrombose). Au cours du premier trimestre, les indicateurs de coagulation sanguine peuvent augmenter, plus près de l'accouchement - diminuer. Tout cela est normal, car de cette façon, le corps essaie de se protéger contre les saignements possibles et les grandes pertes de sang. Si les médecins ne sont pas satisfaits des résultats, la femme devra repasser cette analyse. Si une femme enceinte se voit prescrire un coagulogramme (prise de sang), la norme des indicateurs sera légèrement différente de celle d'une personne en bonne santé:

  1. Temps de thrombine: 11-18 secondes.
  2. Fibrinogène: 6 g / l.
  3. Prothrombine: 78-142%.
  4. APTT: 17-20 secondes.

Si une femme est en position, l'étude d'un indicateur tel que la prothrombine est très importante pour elle. Son écart par rapport à la norme peut indiquer que le patient présente un risque de décollement pathologique du placenta.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite