Monocytes

Les grosses cellules sanguines du groupe des leucocytes sont appelées monocytes. Ils protègent le corps contre les agents pathogènes..

Ils sont appelés agranulocytaires, car ils n'ont pas de granules dans le cytoplasme. De plus, ils appartiennent à des phagocytes actifs, car ils absorbent les micro-organismes étrangers et les dissolvent.

En plus de détruire les virus, les bactéries et les champignons, les monocytes absorbent les caillots sanguins, empêchant la thrombose, et ils ont également un effet antitumoral et accélèrent le processus de régénération. Une diminution des monocytes peut indiquer le développement d'une anémie et une augmentation de leur niveau peut indiquer une maladie infectieuse..

Dans la section, vous apprendrez tout sur les monocytes dans le sang et sur leur analyse (mon), le décodage.

Notions de base sur les monocytes

Les monocytes sont de grands globules blancs actifs; ils vivent non seulement dans le sang, mais aussi dans les tissus et les organes (dans le foie, la moelle osseuse, la rate, etc.).

Les monocytes se forment dans la moelle osseuse, après 2-3 jours, ils pénètrent dans le sang. Les cellules immatures absorbent activement les agents étrangers. Les monocytes vivent dans le sang pendant plusieurs jours, puis passent dans les tissus environnants, où ils sont transformés en histiocytes. L'intensité de production dépend de la concentration de glucocorticoïdes dans le sang.

Les monocytes remplissent les fonctions suivantes:

  • Élimine les agents pathogènes et étrangers. Les globules blancs absorbent complètement les micro-organismes ou leurs fragments. Contrairement aux neutrophiles, les monocytes absorbent de gros objets en grandes quantités..
  • Fournir une surface pour les lymphocytes T (aides qui améliorent la réponse immunitaire aux agents étrangers).
  • Ils produisent des cytokines - des molécules d'information, grâce auxquelles les leucocytes et d'autres cellules sanguines interagissent.
  • Élimine les cellules mortes et détruites, les bactéries et les complexes immuns du corps.
  • Favorise la réparation des tissus en raison de dommages, d'inflammation ou de lésions tumorales.
  • Ils ont un effet cytotoxique sur les cellules cancéreuses, les protozoaires et les plasmodes (pathogènes du paludisme).

Ils sont capables d'absorber les agents pathogènes même dans des environnements à forte acidité. Les monocytes et les leucocytes assurent une protection complète du corps contre les virus et les bactéries.

La norme des monocytes chez l'adulte et l'enfant

Un test sanguin aidera à calculer le niveau de monocytes. La concentration est calculée en termes absolus pour 1 litre de sang. Les monocytes étant représentatifs du groupe des leucocytes, leur pourcentage est alors déterminé par rapport à toutes les cellules leucocytaires.

La norme des monocytes pour les hommes et les femmes est la même et ne change pas avec l'âge. Le sang d'une personne adulte en bonne santé contient environ 0,07 × 109 / L. Cette valeur varie de 0 à 0,08 × 109 / L.

Après avoir déterminé la proportion de monocytes dans le nombre total de leucocytes, cette valeur est la suivante: de 3 à 11%. Dans les résultats d'une analyse médicale, le niveau de monocytes est enregistré comme "Mon No." ou "Mon: nombre / l".

Chez un nouveau-né, la concentration de mon dans le sang est plus élevée que chez un adulte. Cela est dû à la nécessité pour le corps d'un enfant immature de se protéger contre les micro-organismes pathogènes..

Le niveau normal de mon en pourcentage chez les enfants d'âges différents:

  • De 0 à 14 jours - de 3 à 12%;
  • 15 jours - de 5 à 15%;
  • Jusqu'à 12 mois - de 4 à 10%;
  • De 12 mois à 2 ans - de 3 à 10%;
  • De 2 à 16 ans - de 3 à 9%.

Concentration de monocytes en unités absolues (monocytes x 109 / l) pour les garçons et les filles d'âges différents:

  • 15 jours - de 0,19 à 2,4;
  • Jusqu'à 12 mois - de 0,18 à 1,85;
  • De 1 à 3 ans - de 0,15 à 1,75;
  • De 3 à 7 ans - de 0,12 à 1,5;
  • De 8 à 10 ans - de 0,10 à 1,25;
  • De 11 à 16 ans - de 0,09 à 1,15.

Si cet indicateur est normal, cela signifie que les monocytes absorbent et éliminent les cellules mortes en temps opportun, et qu'il n'y a pas d'agents pathogènes dans le corps.

Analyse des monocytes

Pour déterminer la concentration de mon, un test sanguin général (UAC) avec une formule leucocytaire est prescrit. Pour la recherche, utilisez du sang capillaire ou veineux. Les médecins recommandent cette analyse chaque fois que vous visitez une clinique ou un hôpital..

L'analyse est prescrite dans les cas suivants:

  • Maladies d'origine virale ou bactérienne;
  • Éducation oncologique;
  • Maladies auto-immunes (par exemple, lupus érythémateux, polyarthrite rhumatoïde);
  • Maladies du système hématopoïétique (par exemple, leucémie);
  • Anémie;
  • Infestations helminthiques;
  • Maladies inflammatoires des voies digestives.

Pour que les résultats de l'étude soient aussi fiables que possible, vous devez vous y préparer correctement. Il est recommandé d'effectuer l'analyse le matin à jeun, ce qui signifie que le dernier repas doit avoir lieu au plus tard 4 heures avant la procédure.

Le rôle des monocytes dans le diagnostic des maladies

Les monocytes sont des composants importants de la formule des globules blancs qui permettent au médecin d'évaluer l'état de santé d'une personne. Si la concentration de cellules sanguines augmente ou diminue, cela indique une violation dans le corps.

Cet indicateur est particulièrement important pendant la période de gestation. En effet, l'immunité d'une femme enceinte jette toutes ses forces pour protéger le fœtus contre les agents pathogènes.

Les monocytes sont une sorte de "lingettes" du corps, comme les médecins les appellent.

Et tout cela parce que les cellules sanguines nettoient le sang des parasites et des micro-organismes nuisibles, absorbent les cellules mortes et ont un effet bénéfique sur le système circulatoire.

Parfois, le nombre de globules blancs dans le corps diminue ou augmente en raison de conditions stressantes, d'une activité physique excessive ou après la prise de certains médicaments. Et donc, avant d'examiner le sang pour les niveaux de monocytes, le médecin pose des questions auxquelles il faut répondre le plus honnêtement possible..

Augmentation de la concentration de monocytes

La monocytose est une affection caractérisée par une augmentation du nombre de monocytes. La monocytose peut être relative (le pourcentage de cellules est supérieur à 11% et la teneur totale est dans les limites normales) ou absolue (la teneur totale en monocytes est supérieure à 0,70 × 109 / L).

Une augmentation du niveau de mon indique un processus inflammatoire au plus fort de la maladie:

  • Maladies infectieuses d'origine virale et bactérienne (oreillons, grippe, amygdalite monocytaire, tuberculose);
  • Mycoses (maladies d'origine fongique);
  • Inflammation du petit ou du gros intestin;
  • Ulcère peptique;
  • Endocardite d'origine infectieuse (inflammation de la membrane cardiaque);
  • Rhumatisme (inflammation du tissu conjonctif);
  • Sepsis (empoisonnement du sang);
  • Période postopératoire (après retrait de l'appendice, chirurgie des organes pelviens);
  • Maladies auto-immunes (lupus érythémateux, sarcoïdose);
  • Tumeur maligne;
  • Maladies du système hématopoïétique (leucémie, polycythémie, thrombocytopénie bénigne).

Souvent, la concentration de monocytes augmente avec les lymphocytes.

Les monocytes dans le sang d'un enfant augmentent dans les cas suivants:

Plus d'informations sur l'augmentation du niveau de monocytes chez un enfant peuvent être trouvées ici..

Le niveau de mon est accentué après une récente amygdalite aiguë..

Diminution des monocytes

La monocytopénie est une condition dans laquelle la concentration de monocytes diminue.

Les principales raisons de réduire le nombre de globules blancs dans le sang:

  • Panmyeloftis (anémie aplasique) - anémie due à une carence en acide folique;
  • Processus infectieux sous forme aiguë, dans lesquels le nombre de neutrophiles diminue;
  • Traitement à long terme avec des glucocorticoïdes;
  • Pancytopénie (diminution de tous les composants sanguins dans la circulation sanguine);
  • Leucémie à tricholeucocytes (une forme rare de leucémie);
  • Maladie des radiations.

Une diminution du niveau de mon est caractéristique d'un patient gravement épuisé ou en état de choc. Cette condition est observée chez les femmes après l'accouchement ou dans la période postopératoire. La monocytopénie est souvent déclenchée par des parasites.

Normalisation du niveau de monocytes

En règle générale, une carence ou une augmentation des monocytes n'est pas symptomatique. Il est possible de comprendre que les problèmes dans le corps peuvent être causés par des maladies fréquentes, les tissus endommagés par la monocytopénie récupérant plus lentement.

Un test sanguin aidera à identifier les écarts, au cours desquels le nombre de leucocytes dans la masse totale est calculé. Pour déterminer quel type de globules blancs est anormal, un test sanguin général avec une formule de globules blancs est effectué.

Si les indicateurs s'écartent de la norme, d'autres indicateurs sanguins sont comparés pour clarifier le diagnostic. De plus, le médecin interroge le patient sur les symptômes, les maladies antérieures, les méthodes de traitement, le mode de vie, etc. Si nécessaire, des études supplémentaires sont effectuées pour trouver la raison de la déviation des monocytes de la norme.

La monocytose et la monocytopénie seules ne sont pas traitées, car ce sont des signes de maladie. Et donc, tout d'abord, vous devez trouver la cause de cette condition. Ce n'est qu'après avoir établi un diagnostic que le traitement peut être commencé. Dans ce cas, le patient doit mener une vie saine, bien manger, afin d'accélérer la guérison de la maladie sous-jacente. Dans ce cas, le niveau mon se normalisera..

Par exemple, avec une maladie infectieuse parasitaire ou lente, il est nécessaire de suivre un traitement afin de normaliser la numération sanguine. Pour les maladies du système hématopoïétique ou de l'oncologie, un traitement complet et long est nécessaire.

Ainsi, les monocytes sont les composants les plus importants du système immunitaire, qui gardent la santé et protègent le corps contre diverses pathologies. Ce sont eux qui indiquent les processus inflammatoires dans le corps. Et par conséquent, il est si important de surveiller périodiquement leur quantité dans le sang avec l'aide du CAO. En cas d'écart, vous devriez consulter un médecin qui vous prescrira des tests supplémentaires et une thérapie efficace.

Aimez-vous l'article? Partagez-le avec vos amis sur les réseaux sociaux:

Pourquoi les monocytes sanguins sont élevés, qu'est-ce que cela signifie?

Les monocytes sont de grands globules blancs matures ne contenant qu'un seul noyau. Ces cellules sont l'un des phagocytes les plus actifs situés dans le sang périphérique. Si un test sanguin montre que les monocytes sont élevés - vous avez une monocytose, un niveau diminué est appelé monocytopénie..

Les monocytes, en plus du sang, se trouvent également en grandes quantités dans la moelle osseuse, la rate, les sinus du foie, les parois des alvéoles et les ganglions lymphatiques. Ils sont dans le sang pendant une courte période - seulement quelques jours, après quoi ils se déplacent dans les tissus environnants, où ils atteignent leur maturité. Il y a la transformation des monocytes en histocytes - macrophages tissulaires.

Le nombre de monocytes est l'un des indicateurs les plus importants dans le décodage d'un test sanguin. Chez l'adulte, une augmentation du nombre de monocytes dans le test sanguin général est observée avec une variété de maladies, considérées séparément: maladies infectieuses, granulomateuses et cutanées, ainsi que les collagénoses, qui incluent la polyarthrite rhumatoïde, le lupus érythémateux disséminé, la polyarthrite nodulaire.

Le rôle des monocytes dans le corps

À quoi servent les monocytes? Qu'est-ce que cela signifie? Monocytes - globules blancs, globules blancs, qui appartiennent également aux phagocytes. Cela signifie qu'ils mangent des microbes et des bactéries qui pénètrent dans le corps et s'en débarrassent ainsi. Mais pas seulement.

Les monocytes ont également pour tâche de nettoyer le «champ de bataille» des autres globules blancs morts, ce qui réduit l'inflammation et régénère les tissus. Enfin, les monocytes remplissent une autre fonction importante dans l'organisme: ils produisent de l'interféron et empêchent le développement de toutes sortes de néoplasmes.

Un indicateur important dans le sang est le rapport des monocytes et des leucocytes. Normalement, le pourcentage de monocytes par rapport à tous les globules blancs est de 4 à 12%. La modification de ce rapport à la hausse en médecine est appelée monocytose relative. Contrairement à ce cas, une augmentation du nombre total de monocytes dans le sang humain est également possible. Les médecins appellent cette condition pathologique la monocytose absolue..

Norme

Les taux de monocytes sanguins sont légèrement différents pour les adultes et les enfants..

  1. Chez un enfant, la norme des monocytes dans un test sanguin est d'environ 2 à 7% du nombre total de leucocytes. Il convient de garder à l'esprit que le nombre absolu de monocytes chez les enfants change avec l'âge, parallèlement à une modification du nombre de leucocytes.
  2. Chez un adulte, le nombre normal de monocytes dans le sang est de 1 à 8% du nombre total de leucocytes. En chiffres absolus, c'est 0,04-0,7 * 109 / l.

Tout écart par rapport à la norme dans le nombre de monocytes dans le test sanguin peut indiquer la présence de dysfonctionnements et de maladies dans le corps.

Causes des monocytes élevés chez un adulte

Si les monocytes adultes sont élevés dans le sang, cela signifie la présence d'une monocytose, qui peut être relative et absolue. Avec la nature relative de la monocytose dans le sang, le niveau d'autres leucocytes diminue également et, en valeur absolue, seul le nombre de monocytes augmente. La raison de l'augmentation du contenu relatif des cellules sanguines peut être la neutropénie ou la lymphocytopénie..

Une augmentation du taux de monocytes dans le sang peut indiquer la présence de:

  1. Processus infectieux causés par des bactéries (endocardite, tuberculose, syphilis, paludisme, brucellose, typhoïde) ou des virus (mononucléose, hépatite);
  2. Certaines maladies du système hématopoïétique (principalement la leucémie monocytaire et myélomonocytaire);
  3. Certaines conditions complètement physiologiques (après avoir mangé, à la fin des menstruations chez la femme, chez un enfant de moins de 7 ans, etc.);
  4. Ingestion (généralement dans les voies respiratoires) de substances non infectieuses (et souvent inorganiques);
  5. Maladies tumorales malignes;
  6. Collagénoses (lupus érythémateux disséminé - LED, rhumatismes);
  7. Stades de récupération après infections et autres affections aiguës:
  8. Chirurgie chirurgicale.

Une augmentation du niveau de monocytes dans le sang est un symptôme alarmant. Il peut parler de la présence dans le corps du processus inflammatoire, d'autres maladies graves. Si une analyse sanguine générale montre un taux de monocytes supérieur à la normale, une consultation médicale et un examen supplémentaire sont nécessaires pour déterminer la cause des changements.

Monocytes élevés chez un enfant

Qu'est-ce que ça veut dire? L'apparition de la monocytose chez l'enfant est également souvent associée à des infections, notamment virales. Comme vous le savez, les enfants atteints d'infections virales souffrent plus souvent que les adultes, et la monocytose indique en même temps que le corps est pris avec une infection.

La monocytose chez un enfant peut également survenir avec des invasions helminthiques (ascariose, entérobiose, etc.), une fois les helminthes retirés du corps de l'enfant, la monocytose disparaît. La tuberculose chez l'enfant est actuellement rare, cependant, la présence de monocytose devrait être alarmante à cet égard..

En outre, la cause peut être le cancer chez l'enfant - lymphogranulomatose et leucémie.

Que faire avec des monocytes élevés?

Lorsque les monocytes sanguins sont élevés, le traitement dépend tout d'abord de la cause de ce phénomène. Bien sûr, il est plus facile de guérir la monocytose, qui est due à des maladies non graves, par exemple les champignons.

Cependant, en ce qui concerne la leucémie ou une tumeur cancéreuse, le traitement sera riche en monocytes producteurs de sang et lourds, visant principalement à ne pas abaisser les taux de monocytes, mais à se débarrasser des principaux symptômes d'une maladie grave.

Que sont les monocytes - indicateurs normaux et détermination du niveau

Que sont les monocytes et comment se forment-ils

Stades de développement des monocytes

Les monocytes sont de grandes cellules plutôt belles qui ont une forme irrégulière. Ils sont comme des nuages ​​d'orage - gonflés, grisâtres, avec un noyau simple bien défini, mais lâche. Parfois, le noyau peut prendre des formes assez bizarres (noix, papillons, champignons, fers à cheval, etc.), mais normalement il ressemble à un haricot. Le plus souvent situé hors centre et occupe la moitié ou la majeure partie du noyau.

Les monocytes se forment dans la moelle osseuse à partir des cellules promonocytaires. Ils entrent dans la circulation sanguine immatures, y circulent pendant 12 à 32 heures, puis certains meurent et certains pénètrent dans les tissus. Le plus souvent, ce sont les ganglions lymphatiques, le foie, les poumons, la rate. Dans les tissus, ils mûrissent complètement, augmentent de taille, fusionnent parfois les uns avec les autres, formant des formes gigantesques. Là, ils vivent jusqu'à 30 jours. Ils sont capables de se déplacer vers le foyer de l'inflammation ou l'introduction d'objets étrangers. Synthétise et sécrète diverses substances actives..

Le rôle des monocytes dans le corps

Le macrophage absorbe les bactéries

De par leur nature, les monocytes sont des phagocytes (capables d'absorber et de digérer).

  1. Ils sont capables de détruire les micro-organismes étrangers, les virus, anciens, qui ont terminé leur fonction, ou pathologiquement altérés, les cellules tumorales, les microclots de fibrine, les particules de protéines dénaturées et autres artefacts.
  2. Participer à la formation de l'immunité, à la défense antitumorale du corps, aux réactions allergiques.
  3. Favorise la réparation des tissus en libérant des substances actives impliquées dans les processus de régénération biochimique.
  4. Participer à la coagulation sanguine.
  5. Synthétise et sécrète diverses substances actives..

Déterminer le niveau de monocytes dans le sang

Niveaux de monocytes déterminés par analyse générale

Pour déterminer le nombre de monocytes, il est nécessaire de donner du sang pour un test sanguin général ou séparément pour une formule leucocytaire. Pour cela, du sang veineux ou périphérique peut être prélevé. L'analyse est prise le matin à jeun. A la veille de l'analyse, il n'est pas recommandé de manger des aliments gras et de prendre de l'alcool.

Un test sanguin général est effectué sur un analyseur hématologique. Si le nombre de monocytes, leur taille et leur structure sont normaux, la machine donnera un résultat fiable en pourcentage et en nombre absolu de monocytes dans 1 litre de sang. S'il y a des écarts par rapport à la norme, il y aura une coche et il faudra compter avec les yeux au microscope.

Un frottis sanguin est préparé à partir du sang, qui est fixé et coloré d'une manière spéciale. Après peinture, le verre est placé sous le microscope. Lorsqu'il est coloré selon Romanovsky-Giemsa, le monocyte a un cytoplasme coloré en bleu grisâtre clair et un noyau lumineux rouge cramoisi. Dans un frottis, les monocytes sont significativement plus gros que les autres éléments, bien que dans une goutte de sang ils soient légèrement plus gros que les autres. Cela est dû au fait que lors de la fabrication d'un frottis, les monocytes sont plus susceptibles de s'écraser et de s'aplatir sur le verre. 200 leucocytes et le pourcentage de chaque espèce sont comptés. S'il existe des formes atypiques du noyau, cela doit également être indiqué..

La norme des monocytes dans le sang chez l'adulte

Les valeurs de référence normales sont considérées comme comprises entre 3 et 9%. Certaines sources indiquent - jusqu'à 11%. Ou 0,08 - 0,6 x 10 9 / l - en chiffres absolus.

Causes d'une augmentation des monocytes sanguins

Helminthiases comme cause de monocytes élevés

La monocytose est absolue lorsque le nombre de cellules augmente et relative lorsque l'augmentation en pourcentage est due à une diminution simultanée du nombre d'autres formes de globules blancs..

Une augmentation des monocytes dans le sang est observée avec les maladies suivantes:

  • maladies respiratoires aiguës et autres maladies virales;
  • helminthiases du corps (avec entérobiose, téniose, téniarinhose, ascariose, opisthorchiasis, fascioliasis, etc.);
  • pathologies sanguines - myélome, leucémie myélomonocytaire et monocytaire aiguë, leucémie myéloblastique et monoblastique;
  • Néoplasmes malins;
  • empoisonnement chimique;
  • maladies auto-immunes (lupus érythémateux disséminé, diabète sucré de type 1, polyarthrite rhumatoïde, maladie de Bazedova et autres);
  • les maladies granulomateuses telles que la syphilis, la tuberculose, la sarcoïdose, la brucellose, l'entérite et autres;
  • infection à cytomégalovirus;
  • des maladies telles que la rougeole, la rubéole, la coqueluche, si une personne n'a pas été malade avec elle dans l'enfance;
  • la mononucléose infectieuse est également caractéristique des enfants, mais est rarement diagnostiquée chez les adultes.

Chez la femme, pendant la grossesse et dans les premiers jours de la menstruation, une légère augmentation des monocytes peut également être observée..

Causes d'une diminution des monocytes sanguins

La prise de médicaments hormonaux peut provoquer une monocytopénie

La monocytopénie, ou une diminution du pourcentage de monocytes dans le sang en dessous de 1, est moins fréquente et est observée dans les conditions pathologiques suivantes:

  • anémie aplastique;
  • stades avancés de la leucémie;
  • infections cutanées (furoncles, anthrax et autres);
  • pneumonie d'origine bactérienne;
  • état septique;
  • l'ostéomyélite;
  • maladies infectieuses aiguës;
  • prendre des cytostatiques et des corticostéroïdes.

Pendant la grossesse et l'accouchement, le nombre de monocytes diminue également.

Monocytes dans le test sanguin général (MONO)

La formule leucocytaire comprend la détermination des monocytes - l'un des types de leucocytes responsables de la phagocytose. Il s'agit d'un processus biologique très important lorsqu'une cellule en absorbe une autre, tout fragment cellulaire, de grandes structures moléculaires ou des complexes immuns antigène-anticorps. Ainsi, le système immunitaire élimine du corps ses propres morts, qui ont perdu leur fonction, à la suite de mutations, de cellules atypiques, d'agents infectieux (bactéries, virus, protozoaires, champignons) ou de leurs résidus.

Normalement, la quantité relative de MONO est de 3 à 11%. Une augmentation de cette valeur - monocytose - se produit lorsque:

La plupart des infections bactériennes

Certaines pathologies virales (mononucléose infectieuse, rougeole, rubéole, grippe);

L'introduction de protozoaires (amibiase, leishmaniose, giardiase, toxoplasmose);

Sarcoïdose, colite ulcéreuse;

Maladies systémiques du tissu conjonctif;

Leucémie monocytaire aiguë, lymphome, myélome.

La diminution du niveau (monocytopénie) n'a généralement pas de causes spécifiques et est associée à une inhibition de l'hématopoïèse dans la moelle osseuse dans le contexte de:

Diverses conditions déficientes (fer, vitamines B, acide folique);

Myélosuppression (chimioradiothérapie);

Immunosuppression (traitement par glucocorticoïdes, VIH);

État grave du corps avec septicémie, défaillance d'organes multiples;

Leucémie sévère.

L'étude des monocytes doit être effectuée à chaque test sanguin général, ce qui permettra une détection rapide des maladies avec un tableau clinique long-latent et un traitement rapide.

Quels sont les monocytes responsables et quelle est la norme dans le sang chez les adultes et les enfants

La nature sage a fourni au corps humain des armes puissantes contre les influences externes adverses et les «ennemis» internes avec une défense immunitaire. La base en est les éléments formés des leucocytes sanguins. Ce nom réunit un certain nombre de cellules qui ont des fonctions différentes - de la reconnaissance d'éléments pathologiques et étrangers à leur destruction.

Un type de globule blanc est constitué de monocytes dans le sang. Qu'est-ce que c'est et quelle est leur fonction dans le corps?

Cycle de vie des monocytes

La formation de monocytes se produit dans la moelle osseuse rouge. Dans le sang périphérique (système circulatoire général), ils sortent sous forme de jeunes cellules immatures. Ce sont les précurseurs des macrophages - des cellules qui peuvent être appelées conditionnellement des nettoyants..

Ils ne durent pas longtemps dans le sang. Atteignant les ganglions lymphatiques, la rate, les alvéoles et le foie, certaines cellules (75%) sont déposées dans ces organes pour la maturation finale. Ensuite, des macrophages sont formés à partir d'eux..

Le quart restant des jeunes monocytes reste dans le sang en circulation. La durée de leur séjour dans le sang varie de 36 à 104 heures. Les macrophages vivent au moins 21 jours dans les tissus..

Un monocyte macrophage est une grosse cellule qui se déplace lentement le long de la circulation sanguine. En raison de leur taille, ils sont capables de capturer et de détruire même les gros déchets toxiques «déchets» des virus et des bactéries, des cellules mortes, endommagées et parasitaires.

Autour du site de l'inflammation, les monocytes de macrophages sont capables de se multiplier par division. Ils peuvent également migrer vers le site de l'inflammation dans les tissus et sont toujours présents au centre du processus chronique..

Fonction des monocytes

La fonction principale des monocytes est la phagocytose (capture et digestion des particules solides):

  • Ils résistent à l'infection microbienne,
  • Participer à la réponse immunitaire du corps,
  • Lutter contre les cellules tumorales,
  • Les masses thrombotiques se dissolvent,
  • Détruisez les cellules sanguines anciennes, obsolètes et mortes.

Schéma du processus de phagocytose: le phagocyte-monocyte (3) rencontre le micro-organisme (1-2), l'entoure de sa masse cellulaire (5), termine l'environnement et digère (6)

En plus de la destruction des cellules inutiles pour l'organisme, les monocytes sont responsables de la préparation des tissus endommagés pour la régénération et participent également à la régulation du processus d'hématopoïèse. Contrairement aux neutrophiles (cellules des microphages leucocytaires), les monocytes sont davantage axés sur les virus. Dans les lieux de luxation des macrophages monocytaires, il n'y a jamais de processus purulent.

Normes des monocytes dans le sang

Combien de monocytes doivent être dans le sang d'une personne en bonne santé? Ils sont indiqués en termes absolus et relatifs. La formule leucocytaire comprend 5 types de cellules, dont les monocytes.

La teneur relative est calculée en pourcentage du nombre total de leucocytes. La valeur absolue indique leur nombre dans une unité de volume sanguin. Les monocytes sont désignés MON, MONO ou MO dans la feuille de résultats du test..

La norme unique pour les adultes (pour les hommes et les femmes) est dans la valeur relative de 3 à 11%.

Chez les enfants, les valeurs normales des monocytes dans un test sanguin varient en fonction de l'âge:

Âge de l'enfantMontant relatif (%)Valeur absolue (unité x 10 9 / l)
Première semaine3 - 120,19 - 2,4
Âge de deux semaines5 - 150,18 - 1,85
Jusqu'à la fin de la première année4 - 100,18 - 1,85
Jusqu'à 2 ans3 - 100,15 - 1,75
2 à 3 ans3 - 90,15 - 1,75
3 à 7 ans3 - 90,12 - 1,5
De 7 à 10 ans3 - 90,1 - 1,25
10 à 16 ans3 - 90,09 - 1,15
17 ans et plus pour hommes et femmes3 - 110,09 - 0,6

Ces normes sont les mêmes pour les garçons et les filles. Après 16 ans, le nombre normal de monocytes est égal à celui des adultes. Cela ne change pas avec l'âge.

Que signifient les écarts par rapport à la norme??

Une augmentation du nombre de monocytes dans le sang (monocytose) ou sa diminution (monocytopénie) indiquent une pathologie ou un écart par rapport à la norme dans l'état du corps.

Lorsque les monocytes sont élevés

Des taux plus élevés sont observés dans les cas suivants:

  • Maladies infectieuses, virales ou inflammatoires aiguës ou chroniques,
  • La période de récupération après l'infection,
  • Maladies auto-immunes,
  • Maladies sanguines malignes (leucémie, en particulier monocytaire aiguë),
  • Processus tumoraux (maladies oncologiques),
  • Les infections fongiques,
  • Maladie inflammatoire de l'intestin,
  • Endocardite,
  • État septique,
  • Intoxication au phosphore.

La monocytose s'accompagne généralement d'une augmentation du nombre de lymphocytes. Ces cellules appartiennent également au groupe des leucocytes. Au sens figuré, ils montrent le devant du travail pour les monocytes.

Si, dans les analyses, les monocytes sont constamment élargis, cela peut indiquer une invasion parasitaire prolongée. La monocytose prolongée après angine de poitrine est un marqueur diagnostique indiquant le développement de rhumatismes.

La raison de l'augmentation du niveau de monocytes dans les maladies virales et inflammatoires est compréhensible et est interprétée comme un facteur favorable. Une augmentation du nombre de cellules protectrices signifie que le système immunitaire fait son travail

Monocytes au microscope

Lorsque les monocytes sont abaissés

Avec certaines maladies et pathologies, le niveau de monocytes peut être réduit:

  • Anémie (aplasique ou déficiente en vitamines B9 et B12),
  • Maladie des radiations,
  • Furonculose,
  • La pancytopénie est une diminution générale du nombre de globules sanguins en circulation (globules rouges, plaquettes, globules blancs),
  • La fièvre typhoïde
  • L'empoisonnement chimique.

Les monocytes peuvent être abaissés dans les conditions suivantes:

  • Avec épuisement très sévère,
  • Dans la période post-partum,
  • Pendant la chirurgie abdominale,
  • En état de choc, à la suite d'un stress sévère,
  • Après un long traitement avec des médicaments hormonaux.

L'absence totale de monocytes dans le sang entraîne de graves problèmes de santé. Peut-être une tumeur de la moelle osseuse, où se produit la formation de cellules sanguines. Un contenu réduit nécessite un examen plus approfondi pour déterminer la cause de l'écart par rapport à la norme.

Monocytes pendant la grossesse

Chez la femme enceinte, une augmentation et une diminution du taux de monocytes est possible. La monocytose signifie la présence dans le corps d'une femme enceinte de toute infection - mononucléose, virus de l'herpès, grippe ou SRAS. Si les monocytes sont élevés pendant la grossesse, vous devez absolument en informer votre obstétricien-gynécologue..

Il choisira les tactiques de traitement les plus sûres pour l'enfant à naître.

Pendant les premiers mois de la grossesse, la monocytose est considérée comme normale en raison d'une augmentation générale du nombre de globules blancs. Les monocytes remplissent une fonction protectrice dans un plus grand volume, aidant le corps de la mère à maintenir un fœtus sain. Ils augmentent la libération de substances anti-inflammatoires spéciales dans la circulation sanguine - les cytokines, qui affectent les défenses générales du système immunitaire.

Une baisse du nombre de monocytes indique ce qui suit:

  • Alimentation déséquilibrée ou mauvaise d'une femme enceinte,
  • Carence en vitamines,
  • Épuisement corporel,
  • Anémie.

Dans ce cas, vous devez revoir le régime alimentaire et inclure plus de fruits, légumes, viande et produits laitiers dans le régime alimentaire de la femme enceinte.

Anomalies chez les enfants

Les principales raisons de la diminution des monocytes chez l'enfant sont les mêmes que chez l'adulte. La mort cellulaire accrue se produit dans les lésions infectieuses et parasitaires graves. La pire cause de monocytopénie chez les enfants est le cancer du sang.

Pour diagnostiquer une maladie qui a causé des anomalies, un test sanguin général est effectué et un décodage détaillé de la formule leucocytaire est effectué. Il indique la présence d'une diminution relative et absolue des monocytes. L'inadéquation des indicateurs (diminution multidirectionnelle) indique un état grave de l'enfant.

Dans ce cas, un examen approfondi et un démarrage urgent du traitement sont nécessaires..

À l'intérieur de la formule leucocytaire, l'image suivante peut être observée - l'indicateur relatif des monocytes est augmenté avec une diminution simultanée du nombre de lymphocytes. Qu'est-ce que ça veut dire?

Ces modifications se produisent pour les raisons suivantes:

  • Carence en protéines dans l'alimentation d'un enfant,
  • Diminution de la fonction hématopoïétique de la moelle osseuse, dans laquelle se forment les monocytes,
  • Irradiation,
  • Inhibition de la fonction hématopoïétique en prenant certains médicaments,
  • La présence de virus dans le corps - VIH, polio, rougeole, varicelle,
  • Augmentation des niveaux d'hormones produites par les glandes surrénales.

Tableau des normes chez les enfants de monocytes et d'autres globules blancs par âge

Un diagnostic plus poussé est effectué en utilisant une étude détaillée de tous les indicateurs d'un test sanguin clinique.

Comment normaliser le niveau de monocytes?

Comment réduire le nombre de monocytes? S'ils augmentent afin de résister à l'infection dans les maladies ou infections non graves (par exemple, les infections fongiques), il n'est pas nécessaire de réduire leur niveau. Il va rebondir.

Une autre chose est les maladies graves accompagnées d'une monocytose pathologique, comme le cancer ou la leucémie. Dans ce cas, le traitement sera dirigé sur la maladie elle-même. Dans tous les cas, une augmentation des monocytes dans le contexte d'un bien-être apparemment complet devrait être une raison sérieuse pour aller chez le médecin. Vous ne pouvez pas gérer vous-même de tels problèmes.

Une augmentation du nombre de monocytes peut être le premier signal d'un début de maladie sanguine maligne.

La réduction des monocytes est un signal SOS du corps. Ils doivent également être restaurés uniquement avec l'aide d'un médecin. Et ici, la thérapie sera dirigée vers la maladie sous-jacente. Il n'y a pas de tactique de traitement unique, car les raisons du déclin sont individuelles. Un régime spécial riche en protéines est recommandé sans faute.

Il est basé sur les principes suivants:

  • Haute teneur en protéines (végétale ou animale - le médecin vous recommandera),
  • Limiter le sel et les glucides simples (aliments sucrés),
  • Lipides et glucides équilibrés,
  • Exclusion complète du sucre,
  • Consommation de quantités accrues d'aliments contenant du potassium, du calcium et des vitamines A, C, B, E, PP et D,
  • Restriction à boire.

Les produits doivent subir un traitement thermique doux.

Quand faut-il effectuer un test de dépistage des monocytes??

Un test sanguin général n'implique pas toujours l'étude d'une formule détaillée de globules blancs.

Une analyse des monocytes doit être effectuée si vous soupçonnez les maladies suivantes:

  • Auto-immune (lupus érythémateux, polyarthrite rhumatoïde),
  • Anémie,
  • Infestations parasitaires (brucellose),
  • Leucémie,
  • Colite,
  • Tumeur maligne.

Norme d'analyse des monocytes chez les femmes

Les monocytes sont également examinés dans les infections virales et bactériennes. Comment se préparer à l'analyse? Le sang est prélevé d'un doigt le matin à jeun. Avant d'abandonner, vous ne devez pas boire ni fumer, cela peut fausser le résultat. L'évaluation est effectuée en fonction du ratio général de toutes les cellules, les niveaux de globules rouges et de plaquettes sont également considérés comme indicatifs..

Si le médecin prescrit un test sanguin pour les monocytes, cela ne doit pas être négligé. Sinon, vous pouvez ignorer le début d'une maladie grave.

Monocytes

Que sont les monocytes?

Les monocytes (des mots grecs signifiant «un» et «réceptacle», «cellule») sont les plus grands types de globules blancs, ne contiennent pas de granules, ont une forme de haricot. Parmi le nombre total de leucocytes, ils représentent de 2 à 10%. Le travail principal des monocytes est d'assurer la défense immunitaire de l'organisme.

Toutes les cellules sanguines proviennent de cellules mères communes - les cellules souches de la moelle osseuse (myélopoïèse). À partir de la moelle osseuse, les monocytes pénètrent dans le sang avec des cellules pas encore complètement mûries. Ces cellules immatures ont la plus grande capacité de phagocytose. Les monocytes se déplacent de la circulation sanguine vers les tissus, où ils se transforment en macrophages. Les macrophages se trouvent dans presque tous les tissus corporels. Les macrophages sont les principaux «nettoyeurs» du corps humain, car leur travail consiste à absorber les antigènes et à les traiter afin qu'ils puissent être reconnus par les lymphocytes comme des substances étrangères. La plupart des macrophages monocytaires matures se trouvent dans le foie (56,4%), dans les poumons (14,9%), la rate (15%), la cavité péritonéale (7,6%).

Les fonctions

Les monocytes sont les principales cellules du système immunitaire qui ont des capacités phagocytaires prononcées. Ils peuvent absorber à la fois des éléments relativement gros et un grand nombre de petits et, en règle générale, ne meurent pas après cela.

Les macrophages sont beaucoup plus gros que les autres formes de globules blancs, vivent plus longtemps, sont capables de fonctionner dans un environnement acide, ce qui les distingue des éosinophiles et des neutrophiles, qui n'absorbent que de petits éléments puis meurent immédiatement.

Les monocytes, absorbant les microbes, nettoient la zone enflammée, préparent un lieu de récupération (régénération). De plus, ces cellules sont capables de créer une sorte de protection à proximité de grandes substances qui ne peuvent pas être détruites. Ainsi, ils protègent contre les dommages viraux, les bactéries, les champignons et les infections protozoaires..

Les monocytes sont des types importants de cellules du système immunitaire inné. Les preuves scientifiques suggèrent que les monocytes jouent non seulement un rôle crucial dans notre système immunitaire inné, protégeant le corps contre les agents pathogènes microbiens, mais peuvent également contribuer au développement de maladies telles que la fibrose hépatique, l'athérosclérose, la sclérose en plaques et les métastases tumorales [1].

Monocytes pendant la grossesse

Une grossesse saine est associée à l'activation et à la maturation des monocytes. Les monocytes influencent d'autres cellules pour former une réponse immunitaire pendant la grossesse. Une placentation médiocre conduit au développement de facteurs plus différents du placenta affecté. Cela peut entraîner une activation et une maturation supplémentaires des monocytes, ce qui conduit à une réponse inflammatoire généralisée caractéristique de la prééclampsie et, par conséquent, à l'hypertension et à la protéinurie (protéine dans l'urine). Il est suggéré que l'activation induite par la grossesse des monocytes est nécessaire pour compenser les changements dans les réponses immunitaires adaptatives pendant la grossesse [2].

Monocytes chez les enfants

Le système de défense de l'organisme se compose de systèmes immunitaires innés et adaptatifs (acquis). Le système immunitaire inné est la première ligne de défense contre les agents pathogènes et se compose de barrières physiques (peau, épithélium, salive, etc.), ainsi que de barrières immunologiques sous la forme de diverses cellules immunitaires (monocytes, macrophages, neutrophiles, etc.) [3 ]. Le nombre de monocytes chez les enfants est généralement plus élevé que chez les adultes.

Unités

La teneur relative en monocytes (MON%, MO%) est déterminée en pourcentage (%).

Le contenu absolu des monocytes dans le sang (MON #, MO #) peut être exprimé en unités SI (système international d'unités):

  • 10 9 cellules / l
  • G / L - Gigaclets par litre (Giga signifie 1 milliard, soit 10 9 cellules / l)
  • cellules / l

Les monocytes peuvent également être exprimés en unités arbitraires:

  • 10 3 cellules / μl (1000 / μl),
  • 10 3 / mm 3 (1000 / mm 3)
  • K / μl (milliers de cellules par microlitre)
  • K / mm 3 (mille cellules par millimètre cube)
  • cellules / μl
  • cellules / mm 3

Le facteur de conversion des différentes unités:

10 9 cellules / l = G / l = 10 3 cellules / μl = 10 3 / mm 3 = K / μl = K / mm 3

La norme des monocytes

Le taux normal de monocytes dans le sang d'un adulte est de 2 à 8% (indicateur relatif). Le nombre absolu est de 100 à 700 cellules / mm 3 (0,1-0,7 x 10 9 cellules / l) [4].

La norme des monocytes pendant la grossesse

Le nombre de monocytes dans le sang pendant la grossesse peut être légèrement augmenté, en particulier au troisième trimestre:

  • Premier trimestre: 0,1-1,1 x 10 9 / l
  • Deuxième trimestre: 0,1-1,1 x 10 9 / l
  • Troisième trimestre: 0,1-1,4 x 10 9 / L

La norme des monocytes chez les enfants

Le nombre de monocytes chez les nouveau-nés est significativement plus élevé que chez les adultes. Le niveau de monocytes augmente progressivement au cours des 2 premières semaines de vie.

3-8% est considéré comme l'indicateur relatif normal des monocytes chez les enfants, les valeurs absolues varient légèrement en fonction de l'âge de l'enfant:

Monocytes
ÂgeIntervalle de référence
(10 9 cellules / l)
À la naissance0-1,9
2-4 semaines0,1-1,7
2 mois - 6 ans0,2-1,2
6-12 ans0,2-1,0
12-18 ans0,2-0,8

Monocytes supérieurs à la normale

Une condition dans laquelle le nombre de monocytes dans le sang augmente est appelée monocytose. Se produit le plus souvent avant et après une inflammation ou une infection chronique. Cependant, d'autres conditions, telles que les maladies cardiaques, la dépression, le stress, le diabète et l'obésité, peuvent être associées à la monocytose. La monocytose n'est pas une maladie, mais un état des cellules sanguines, de sorte que la monocytose en elle-même ne provoque pas de symptômes. Cependant, des symptômes peuvent survenir en raison d'une condition / maladie qui a provoqué une modification du nombre de monocytes..

L'augmentation relative des monocytes dans la formule leucocytaire est appelée monocytose relative (MON%, MO%). Avec une monocytose relative, une augmentation se produit dans le contexte d'une diminution d'autres groupes de leucocytes (neutrophiles, lymphocytes, éosinophiles, basophiles). De plus, leur nombre total peut être normal. Habituellement, cela peut être observé après des maladies récentes. Parfois, l'augmentation peut être constante et être une caractéristique individuelle d'une personne.

Avec le développement de la monocytose absolue (MON # (MO #) - une augmentation absolue des monocytes - la norme de la fraction monocytaire augmente dans le contexte d'une augmentation d'autres indicateurs. Les valeurs absolues sont utilisées pour juger de l'immunité dans le contexte de la maladie actuelle. Si le passage de la norme à l'augmentation n'est pas très visible, alors généralement ne vous inquiétez pas, une légère monocytose peut survenir avec le stress ou être un facteur héréditaire..

La monocytose absolue est généralement causée par les conditions suivantes [5]:

  • Infections bactériennes (tuberculose, endocardite bactérienne subaiguë, brucellose).
  • Autres infections (syphilis, infections virales (p. Ex., Mononucléose infectieuse), nombreuses infections protozoaires et rickettsiennes).
  • Tumeurs malignes (leucémie myélomonocytaire chronique, leucémie monocytaire, maladie de Hodgkin, troubles myéloprolifératifs).
  • Phase de récupération après neutropénie ou infection aiguë.
  • Maladies auto-immunes (lupus érythémateux disséminé, polyarthrite rhumatoïde, colite ulcéreuse, maladie inflammatoire de l'intestin).
  • Autres causes (sarcoïdose et maladies d'accumulation).

Monocytes au-dessus de la normale chez un enfant

Chez les enfants, le niveau de leucocytes (y compris les monocytes) est initialement légèrement plus élevé, car ils sont au stade de la formation active du système immunitaire. Il s'agit d'une situation normale qui ne nécessite aucun traitement. L'indicateur des monocytes dans l'enfance est également affecté par des conditions inflammatoires temporaires qui peuvent être observées dans le corps. Avec la monocytose absolue, il est nécessaire de découvrir la véritable cause de l'augmentation des monocytes.

Monocytes en dessous de la normale

Une diminution relative de la proportion de monocytes est appelée monocytopénie relative, et une diminution absolue de leur nombre est appelée monocytopénie absolue..

La monocytopénie seule ne provoque pas de symptômes. Symptômes émergents associés à une maladie / affection concomitante.

Un faible nombre de monocytes dans le sang peut être causé par quoi que ce soit, ce qui réduit le nombre total de leucocytes, par exemple, une infection de la circulation sanguine, une chimiothérapie ou une atteinte de la moelle osseuse. Chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, de lupus érythémateux disséminé et de SIDA, une diminution du nombre de monocytes dans le sang a également été rapportée.

Une sténose aortique sévère est associée à une diminution du nombre total de monocytes [6].

La monocytopénie est une caractéristique de la leucémie à tricholeucocytes et est considérée comme un signe diagnostique de cette maladie..

Si les monocytes sont élevés chez un adulte, qu'est-ce que cela signifie

Les monocytes dans le test sanguin sont pris en compte dans le cadre de la formule leucocytaire, occupant normalement de deux à dix pour cent du nombre total de cellules leucocytaires. Dans les résultats de l'analyse, ils sont marqués comme des abréviations MON.

La spécificité des monocytes est associée à une lutte active contre les virus qui pénètrent dans l'organisme. À cet égard, une augmentation des monocytes dans le sang au-dessus de la norme indique clairement que le corps a relié le système immunitaire à la lutte contre un virus.

En revanche, ce n'est que par le fait que les monocytes dans le sang sont élevés que l'on ne peut pas parler immédiatement de la maladie. Néanmoins, la base virale de la modification du contenu des monocytes dans le sang doit être gardée à l'esprit.

Bien sûr, il est sans ambiguïté de dire qu'il n'y a pas de possibilité de virus. Pour clarifier, vous devez regarder d'autres résultats de test ou en faire d'autres. Dans la vie ordinaire, les médecins connaissent la situation épidémiologique dans la région, et même à partir de ces données, il est très probable de dire quel virus est «endémique» dans la région. Il y avait donc du travail pour les monocytes.

Que sont les monocytes dans un test sanguin

En fait, les monocytes sont les cellules les plus actives du système phagocytaire. En raison du mouvement de type amibe, ils sont capables de migrer activement, de surmonter les parois capillaires et de pénétrer dans les espaces extracellulaires.

Fonction des monocytes

Normalement, dans le sang périphérique, les monocytes sont en transit. Ils y circulent pendant 2 à 4 jours, puis migrent vers les organes et les tissus. Le nombre de monocytes tissulaires est plus de 20 fois supérieur à celui qui circule dans le sang.

Le nombre maximal de macrophages tissulaires contient des tissus du foie, des poumons, de la rate, ainsi que de la cavité abdominale. Certains monocytes se trouvent toujours dans les ganglions lymphatiques..

Les principales fonctions des monocytes sont:

  • phagocytose et endocytose;
  • la libération de substances biologiquement actives;
  • participation à la synchronisation de la réponse immunitaire cellulaire et à la régulation du processus d'hématopoïèse.

Ils procurent également une immunité antitumorale, antivirale, antimicrobienne et antiparasitaire..

De plus, les monocytes dans le sang périphérique sont des cellules présentatrices d'antigène. Ils présentent (présents) des antigènes étrangers aux lymphocytes T. C'est-à-dire que les informations accumulées sont effectivement transférées aux prochaines générations de cellules du système immunitaire. Pour cette raison, leurs propres cellules et les cellules étrangères sont rapidement reconnues par les générations futures et la récupération est beaucoup plus rapide.

Lisez aussi sur le sujet.

Les monocytes tissulaires sont appelés cellules de traitement d'antigène ou phagocytes professionnels (cellules A). La fonction principale des cellules A est la phagocytose et la destruction complète des micro-organismes pathogènes, des complexes immuns infectés par des virus et des cellules tumorales détruits et endommagés par l'apoptose des cellules.

Agissant dans le foyer inflammatoire, les monocytes tissulaires absorbent et digèrent:

  • agents microbiens,
  • globules blancs morts;
  • les restes de cellules endommagées et non viables.

En fait, les macrophages nettoient le foyer inflammatoire, préparant les tissus à une régénération supplémentaire. Contrairement aux neutrophiles agissant contre les bactéries, l'activité des monocytes est dirigée principalement contre les virus. De plus, les monocytes ne meurent pas après le contact avec l'antigène. Cela explique pourquoi il n'y a pas de pus dans les foyers inflammatoires de l'étiologie virale (accumulations de cellules leucocytaires mortes). Cependant, les monocytes s'accumulent activement dans les foyers d'inflammation chronique.

Une autre caractéristique des monocytes est leur capacité à se reproduire, en se divisant près du foyer de l'inflammation.

En plus de participer activement au processus de phagocytose, les monocytes produisent des substances biologiquement actives (cachexine, interleukine-1, interféron, cytokines, etc.). En raison de la production de facteur de nécrose tumorale, la suppression de la reproduction et un effet néfaste sur les cellules tumorales sont fournis.

Monocytes. Norme

Écarts par rapport à la norme: le niveau de monocytes augmente ou diminue

Ainsi, l'augmentation du pourcentage de monocytes par rapport aux autres éléments de la formule leucocytaire est appelée monocytose relative. Et une augmentation du nombre de monocytes et du nombre total de leucocytes est la monocytose absolue.

La diminution du nombre de monocytes est appelée monocytopénie. Elle peut également être relative et absolue..

En règle générale, une augmentation du nombre de monocytes indique un processus infectieux ou une intoxication sévère.

Une diminution du nombre de monocytes est observée avec des états de choc, des maladies hématologiques, des processus inflammatoires purulents sévères, etc..

Monocytose Causes chez l'adulte et l'enfant

En examinant les résultats d'un test sanguin, vous remarquez soudainement que dans la colonne MON, le chiffre est plus que normal et pire s'il est souligné en rouge. Cela signifie que les monocytes dans le sang sont élevés et que des mesures doivent être prises. Mais lesquels? Le fait est qu'il y a plusieurs raisons à l'augmentation.

L'augmentation des monocytes dans le sang peut être avec:

  • maladies infectieuses aiguës (principalement étiologie virale), infestations parasitaires, infections causées par des champignons et des protozoaires;
  • infections subaiguës de nature bactérienne (endocardite bactérienne subaiguë, endocardite rhumatismale);
  • pathologies spécifiques (tuberculose pulmonaire et ganglions lymphatiques, syphilis, brucellose);
  • sarcoïdose;
  • rectocolite hémorragique;
  • maladies systémiques du tissu conjonctif (polyarthrite rhumatoïde, lupus érythémateux disséminé, périartérite noueuse);
  • les protozoaires et les rickettsioses (paludisme, trypanosomiase, leishmaniose, typhus);
  • neutropénie cyclique;
  • empoisonnement au tétrachloroéthane;
  • récupération après une maladie grave;
  • lymphogranulomatose et autres lymphomes malins;
  • maladies du système hématopoïétique (leucémie monocytaire et autres);
  • pathologies myéloprolifératives (polycythémie, métaplasie médullaire).

Lisez aussi sur le sujet.

Chez les patients atteints de leucémie ionocytaire, le nombre de monocytes dans la formule leucocytaire peut atteindre 70%, ce qui est beaucoup.

Chez les patients atteints de tuberculose, une monocytose sévère associée à une neutrophilie et une lymphopénie indiquent une progression de la maladie. Une telle image est caractéristique des formes disséminées de manière hématogène. La présence dans le sang du patient d'une monocytose avec lymphocytose et d'une diminution du déplacement neutrophile est caractéristique de l'activation des processus de réparation et constitue un bon pronostic clinique.

Chez les enfants, la mononucléose infectieuse est la cause la plus fréquente d'augmentation du nombre de monocytes. Pour la maladie, un signe diagnostique spécifique est la monocytose en association avec la détection de cellules mononucléaires atypiques (virocytes) dans un test sanguin. Les monocytes peuvent également augmenter lors d'une exacerbation clinique et en laboratoire du portage chronique des infections virales et cytomégalovirales d'Epstein-Barr.

Monocytopénie. Les causes

La réduction des monocytes dans le sang peut être associée à:

  • anémie aplastique;
  • leucémie à tricholeucocytes;
  • conditions de choc;
  • processus purulents sévères;
  • la fièvre typhoïde.

La monocytopénie peut également survenir pendant la rééducation après la chirurgie et pendant le traitement avec des glucocorticostéroïdes.

Comment faire un test pour les monocytes

Il n'y a pas d'analyse séparée pour la détermination de la monocytose ou de la monocytopénie. Leur nombre est toujours déterminé lors d'un test sanguin clinique général.

Les règles de préparation à l'analyse sont standard. Le sang doit être pris à jeun. La veille de l'analyse, le stress physique et émotionnel, le café fort et le tabagisme sont exclus. Pendant 2 jours, il n'est pas recommandé de boire de l'alcool.

Que faire si les monocytes ne sont pas normaux

Veuillez noter que si vous voyez un trouble avec des monocytes lors du décodage du test sanguin, vous ne devriez pas chercher la réponse à la question de savoir comment abaisser les monocytes. Pourquoi les baisser s'ils combattent l'infection?

Tout d'abord, vous devez contacter un spécialiste qui procédera à un examen, collectera soigneusement les antécédents médicaux et comparera les données d'analyse. Si nécessaire, des études de clarification supplémentaires peuvent être réalisées..

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite