Compatibilité des groupes sanguins pour la conception: mythe ou vérité

Ceux qui sont particulièrement soucieux de la planification familiale essaient de tout prévoir, ou presque tout. Par conséquent, souvent les futurs parents (souvent la belle moitié de l'humanité) se posent des questions de compatibilité du sang pour la conception d'un enfant.

La question est intéressante, avec ses propres nuances, donc aujourd'hui nous allons essayer de répondre aux questions les plus courantes concernant la compatibilité des groupes sanguins et le facteur Rh pour concevoir un enfant.

Le contenu de l'article:

  1. Pourquoi le sang est-il important dans la planification?
  2. Facteur rhésus et conflit rhésus
  3. Nous déterminons le sang de l'enfant à naître
  4. Quelles peuvent être les conséquences et les solutions aux problèmes?
  5. Conclusion

Pourquoi le sang est-il important dans la planification??

Qu'est-ce que le sang? Le fluide interne de notre corps, soutenant sa constance et remplissant de nombreuses fonctions - le sang joue également un rôle dans les processus de naissance d'une nouvelle vie. En utilisant un test sanguin, vous pouvez trouver de nombreuses informations importantes sur l'état du corps, par exemple, un test sanguin pour l'hCG vous permet de découvrir la grossesse avant même d'utiliser des bandelettes de test.

Envisagez-vous une grossesse dans un proche avenir ou êtes-vous déjà inscrit à la clinique prénatale? Vous (et ensuite votre conjoint) devrez effectuer un test sanguin qui vous permettra de déterminer votre groupe sanguin et la présence / absence d'antigène-D. Ces deux valeurs jouent un rôle décisif..

Comme vous le savez, il existe 4 groupes sanguins généralement acceptés (0 (I), A (II), B (III) et AB (IV)), qui diffèrent par les propriétés des antigènes protéiques, qui, à leur tour, sont situés à la surface des globules rouges. Les facteurs Rh sont également distingués.

Il s'agit d'une sorte de marqueur de la présence d'antigènes D sur les mêmes cellules sanguines. Nous devrions parler d'un rhésus positif dans le cas de la détection de cet antigène et, par conséquent, s'il n'est pas là, alors l'indice Rh sera négatif. Soit dit en passant, les personnes ayant un Rh négatif sont relativement peu nombreuses (environ 15% de la masse totale).

En parlant de la compatibilité des groupes sanguins pour la conception, vous devez apporter quelques corrections. Il existe une opinion selon laquelle une certaine combinaison de types de sang parental affecte la probabilité de conception d'un enfant et même son futur sexe. Voici, par exemple, un tableau selon lequel soi-disant vous pouvez suivre le sexe de l'enfant à naître, en connaissant les groupes sanguins du père et de la mère.

Il existe un modèle similaire concernant la compatibilité des groupes sanguins. Le tableau montre si les parents sont compatibles avec certains indicateurs..


Selon des spécialistes dans le domaine de l'obstétrique et de la gynécologie, seul le Rh affecte la compatibilité du sang pour la conception et le portage ultérieur d'un enfant. Par conséquent, vous pouvez dormir paisiblement: l'appartenance à un groupe sanguin particulier n'affecte pas le sexe de l'enfant à naître et les chances de le concevoir.

Autrement dit, tous les comprimés ci-dessus n'ont pas la moindre justification scientifique et sont basés sur des données et des conclusions douteuses de personnes qui ont des connaissances très médiocres en la matière.

Vous pouvez vous poser des questions sur les groupes incompatibles ou compatibles, mais cela ne s'applique pas à la planification familiale, mais répond plutôt à la question de la compatibilité si une transfusion sanguine est nécessaire. On sait qu'une certaine personne correspond à un certain sang. Par exemple, les personnes du groupe I peuvent être donneuses pour tout le monde et celles qui ont une IV peuvent prendre n'importe quel groupe sanguin. Sous l'étiquette de compatibilité de groupe.

Une simple enquête peut servir de preuve que de telles conclusions dépassent la réalité. Intéressez-vous aux groupes sanguins de vos proches et amis, c'est certain qu'ils sont tous différents. Différentes personnes relient leur vie et donnent naissance à des enfants, avec des marques différentes sur le type de sang dans leur dossier médical. Et tous ont des enfants, d'une manière ou d'une autre, des enfants naissent et les problèmes possibles de conception ont probablement une nature complètement différente.
Pour résumer: pendant la grossesse, si vous soulevez des problèmes sanguins, seul le facteur Rh est affecté. Parlons de cela plus en détail..

Conflit rh et rhésus

Un autre système sanguin découvert au milieu du siècle dernier, s'est avéré, a un effet significatif sur le portage de l'enfant. Dans ce cas, la clé est le concept de «conflit rhésus». De quel type de fruit s'agit-il et avec quoi mange-t-il??

Comme déjà mentionné, des antigènes D spécifiques sont soit présents (Rh +) soit absents (Rh -) à la surface des globules rouges. En conséquence, les conjoints peuvent avoir plusieurs options:

  • Mère Rh + et père Rh +;
  • Mère Rh + et père Rh -;
  • Rh est mère et Rh est père;
  • Rh - mère et père Rh +.

Et seul ce dernier cas présente un intérêt particulier. Et l'essentiel est l'absence d'antigène D chez la mère. La probabilité de conflit, si le père a du sang Rh +, comme le montre le tableau ci-dessous, est de 1 à 2. Si le futur bébé prend du Rhésus négatif à sa mère, alors il n'y a pas de raison de s'inquiéter, mais s'il est positif, alors il y a une probabilité de conflit Rhésus - une condition dans laquelle le système immunitaire maternel perçoit le fœtus comme quelque chose d'étranger et essaie de s'en débarrasser par tous les moyens. Dans une telle situation, la compatibilité des groupes sanguins pour la conception ne joue aucun rôle, mais elle peut affecter le roulement.
Cela et la réponse maternelle de l'organisme maternel affectent directement l'organisme maternel; dans certains cas, ils menacent la santé et la vie de l'enfant. Mais lors de la première grossesse, un tel conflit n'est pas observé, car le corps n'a pas encore réussi à accumuler suffisamment d'anticorps de sang Rh +, cependant, dans les grossesses ultérieures, la situation peut radicalement changer. C'est pour cette raison qu'il n'est pas recommandé aux mères négatives d'interrompre leur première grossesse.

Dans les grossesses ultérieures, la probabilité de conflit dans le système mère-fœtus augmente considérablement. Les signes peuvent inclure certaines maladies chez une femme:

  • maux généraux;
  • gestose des femmes enceintes;
  • diabète des femmes enceintes;
  • hypertonie utérine, etc..
Dans le cas du fœtus, les pathologies suivantes peuvent apparaître:
  • anémie;
  • hypoxie fœtale;
  • ictère néonatal;
  • hydropisie du fœtus;
  • gonflement
  • maladie hémolytique;
  • hypertrophie du foie et de la rate sur les résultats de l'échographie.

Que se passe-t-il dans un conflit Rh? ?

Et pourquoi cela ne fonctionne-t-il qu'après la première naissance ou l'avortement? Il s'agit d'incester une femme et son bébé. Normalement, cela ne se produit pas, mais lorsque la grossesse est interrompue ou pendant l'accouchement, le sang du bébé pénètre dans la circulation sanguine maternelle.

Le soi-disant processus de sensibilisation commence: l'organisme maternel se développe et accumule des anticorps contre le sang Rh positif, le confondant avec celui de quelqu'un d'autre, et attaque ensuite les globules rouges de l'enfant, entraînant les conséquences ci-dessus.

Il s'avère que les mères à risque sont sans antigène Rh, à condition que le père possède une telle protéine.

Nous déterminons le sang de l'enfant à naître

Quelles peuvent être les conséquences et les solutions aux problèmes?

Maintenant sur les conséquences de l'incompatibilité. Les femmes à risque subissent une liste obligatoire d'études et passent les tests nécessaires. Il est important de surveiller attentivement l'état de la future mère et du fœtus afin d'identifier les signes de sensation et de sensibilisation. Pour cela, la femme une fois dans un certain intervalle de temps passe des tests dont les résultats déterminent la thérapie corrective.

Les signes que le corps maternel produit des anticorps contre le fœtus sont l'anémie du fœtus et l'hypoxie subséquente, qui se développe en raison d'un nombre insuffisant de globules rouges qui transportent l'oxygène. Les globules rouges meurent sous l'influence des anticorps maternels. La gravité est déterminée par la quantité de ces mêmes anticorps. Dans les cas extrêmes, une décision est prise sur l'accouchement contrôlé prématuré ou la transfusion sanguine immédiatement après la naissance.

Il y a une panacée à tout cela - un sérum d'immunoglobuline, qui est offert à toutes les mères Rh-négatives en cas de naissance d'un bébé «positif». De telles mesures vous permettent de démarrer le processus de destruction des anticorps dirigés contre les globules rouges Rh + de l'enfant au cas où ce dernier pénètrerait dans le corps de la mère..

L'immunoglobuline D est utilisée par injection intramusculaire en cas de conflit:

  • dans les trois premiers jours après la livraison;
  • en cas de risque de sensibilisation (biopsie chorionique, lésion abdominale, etc.);
  • en cas d'avortement;
  • à 28 et 34 semaines de gestation.
La médecine moderne vous permet de minimiser les effets d'un éventuel conflit rhésus chez la mère et l'enfant. Avec un diagnostic et une intervention en temps opportun, une femme donne naissance à des enfants en bonne santé sans risque de complications pendant la grossesse en cours et par la suite. Cependant, les femmes à risque devraient adopter une approche plus responsable de la planification familiale et prendre en compte les complications potentielles..

Conclusion

Lorsque vous prévoyez d'avoir un bébé, traitez le problème en toute responsabilité et compréhension. Contrairement à l'opinion, marchant sur Internet et sur les lèvres de certaines mères, le groupe sanguin n'affecte en rien le sexe de l'enfant ou le succès de sa conception. En matière de compatibilité et d'éventuels problèmes, seul le facteur Rh de la mère joue un rôle. Et seules ces femmes sont à risque, dont le rhésus est négatif.

Mais même dans ce cas (et il s'agit d'environ 1 grossesse sur 10), la médecine moderne est capable de corriger la situation et de donner à la femme enceinte le bonheur de faire un bébé en bonne santé.

Compatibilité des groupes sanguins de conception

Les problèmes de compatibilité du sang des parents lors de la conception d'un enfant ont été identifiés pour la première fois après la Seconde Guerre mondiale, lorsque la médecine a commencé à se concentrer sur la restauration des pertes humaines et à étudier de près tous les processus associés à la conception d'un enfant..

L'attention des scientifiques a été attirée par les rapports des médecins locaux et de district selon lesquels les cas sont devenus plus fréquents lorsqu'un couple beau et en bonne santé perd soudainement son bébé à différents stades de la grossesse ou immédiatement après l'accouchement.

Compatibilité du sang des parents

Ils ont commencé à en parler lorsque la détermination du facteur Rh est devenue obligatoire et que tout groupe sanguin a commencé à être marqué avec la valeur d'une RF positive ou négative.

Le facteur Rhésus est la présence (si positive) et l'absence (si négative) dans le sang d'une protéine spéciale située à la surface des globules rouges, à laquelle le système immunitaire humain avec un RF négatif réagit et attaque les invités non sollicités.

Malheureusement, le fœtus dans les premiers stades de la grossesse n'est pas non plus un invité demandé, par conséquent, dans le cas où la femme a un facteur Rh négatif et l'homme positif dans son sang, des anticorps sont produits qui suppriment le fœtus. Le plus souvent, cela se termine par une fausse couche et des tentatives répétées de concevoir entraînent des conséquences plus tristes lorsque la conception ne se produit pas du tout ou que l'embryon meurt dans les premières semaines de grossesse.

Vérification de la compatibilité des groupes sanguins pour la conception

Ce processus est étroitement intégré à tout cours de planification familiale et est obligatoire pour les premières familles dans chaque clinique. Dans les villes où la planification familiale est basée sur des algorithmes Rh plus modernes, le facteur de compatibilité sanguine est donné au stade de la planification de la conception pour exclure les expériences négatives pour le couple.

Dans le cas où les facteurs Rhésus dans un couple sont identiques ou chez un homme d'un négatif, la grossesse se passera sans complications causées par ce facteur.

Dans le cas où une femme a un facteur Rhésus négatif et un homme a un conflit Rhésus positif.

Le conflit rhésus est le processus lorsqu'une protéine (facteur rhésus) dans le matériel génétique d'un homme est absorbée par le système immunitaire d'une femme en tant que corps étranger, car le facteur Rh dans son sang est négatif et il n'y a pas une telle protéine. Un corps étranger est attaqué par tous les mécanismes d'immunité. En conséquence, l'embryon fait face à un rejet complet par le corps de la mère et, dans de nombreux cas, meurt malgré les tentatives de supprimer l'immunité de la mère et d'autres moyens de soutenir.

Le problème de compatibilité des groupes sanguins et des conflits Rh ne concerne pas tous les couples dans lesquels, sur la base d'analyses, il peut survenir. Une liste complète des raisons et des facteurs susceptibles d'affecter sa manifestation n'a pas encore été établie, car il est impossible de mener des expériences dans ce domaine..

De nombreux couples, même avec différents facteurs Rh, n'ont aucun problème. La compatibilité négative du sang pour la conception n'exclut pas la conception, une grossesse réussie et un accouchement. Cependant, un obstétricien chef de famille améliore nécessairement le suivi et le contrôle de la grossesse..

Conception d'un enfant en bonne santé lorsque le facteur Rhésus est différent

Les partenaires qui décident, malgré l'incompatibilité des groupes sanguins pour surmonter les difficultés potentielles, devraient consulter un médecin bien avant de faire une conception.

Le don de sang répété dans le cadre d'un programme pour bébé en bonne santé, ainsi que la réussite d'un examen supplémentaire, augmenteront considérablement les chances de réussite de la grossesse.

À la suite de l'examen, pour la conception d'un enfant, le médecin émettra une série de recommandations qui peuvent augmenter les chances de réussite de la grossesse et de l'accouchement sans pathologies. Puisqu'il est impossible d'apporter la compatibilité sanguine à une formule idéale, des approches de papier peint partenaires sont utilisées pour la conception.

Compatibilité masculine

Comme c'est une protéine dans son sang qui manifeste une réaction de conflit Rh, la préparation du médicament minimise la teneur en protéines, ce qui augmente les chances que le système immunitaire ne remarque pas l'invasion et n'active pas les mécanismes de protection à la conception.

Compatibilité femme

De ce côté, la compatibilité sanguine est réduite à de meilleurs résultats en raison de la suppression planifiée mais prudente du système immunitaire de diverses manières. Il est impossible de laisser le corps de la femme enceinte sans protection, vous devez donc agir avec prudence.

Si vous suivez toutes les recommandations médicales et ne surchargez pas le corps, la conception, la grossesse et l'accouchement se passeront sans complications.

Problèmes lorsque la compatibilité des groupes sanguins est négative

À chaque nouvelle conception et grossesse, le corps de la femme produit de plus en plus d’anticorps contre un corps étranger, considéré comme un embryon. Le résultat de plusieurs tentatives peut être:

Fœtus congelé lorsque l'immunité l'a supprimé au cours du deuxième troisième trimestre de la grossesse;

Mortinaissance, quand au cours des dernières semaines de grossesse, les changements hormonaux dans le corps surmontent les tentatives des médecins pour sauver l'enfant;

Avortement spontané, rejet de l'embryon en début de grossesse;

pathologie chez les nouveau-nés.

À chaque nouvelle tentative, à condition que la compatibilité des groupes sanguins parentaux n'ait pas changé, les chances d'une issue positive de la grossesse diminuent de façon exponentielle. Même pour celles qui ont déjà accouché de leur premier enfant, le risque de perte lors de leur deuxième grossesse est très élevé..

Cela est dû au rejet par le système immunitaire d'une femme d'un organisme qui lui est étranger. La production d'anticorps, qui augmente à chaque nouvelle grossesse, aggrave le pronostic de naissance d'enfants en bonne santé.

Quel est le groupe sanguin unique 3

Le pourcentage de personnes avec 3 groupes sanguins est de 11%. On pense qu'elle est apparue lors de la réinstallation de peuples primitifs d'Afrique sur le continent eurasien. Le troisième groupe sanguin le plus courant chez les Juifs. Ce fait a servi de base à l'hypothèse de la formation de ce groupe en Égypte, alors que les tribus juives étaient là..

Chez les enfants

Les globules rouges chez les personnes du groupe 3 sont équipés de l'antigène B. Par conséquent, au moins un parent doit avoir cette étiquette.

Les options suivantes sont possibles:

  • 3 et 4;
  • 3 et 1 ou 4 et 1;
  • 3 et 2 ou 4 et 2.

Il est clair qu'un nourrisson du groupe sanguin 3 n'apparaîtra pas chez les propriétaires des groupes sanguins 1 et 2 en raison du manque d'antigène B. De tels calculs sont utilisés lors de l'établissement de la paternité ou de l'identification d'une personne en examen médico-légal.

Problèmes de transfusion

Il existe deux types d'antigènes protéiques: les antigènes A et B. Contre eux dans le plasma, des agglutinines anti-corps - alpha (α) et bêta (β) sont préparées. Une personne du troisième groupe sanguin avec un Rhésus négatif n'a besoin que de transfuser un identique. Si le sang du troisième groupe Rh + est transfusé, l'agglutinine bêta située dans le plasma sera prélevée pour la destruction des globules rouges avec l'antigène B. Les personnes avec 3 groupes Rh sont rares, par conséquent, il n'est pas facile de choisir un donneur de sang.

Tableau de compatibilité des transfusions sanguines

Les personnes avec 3 groupes sanguins positifs étaient plus chanceuses. Lors du mélange de donner et de recevoir du sang, le sang Rh-positif convient. L'anticorps bêta, rencontrant du sang dans lequel il existe déjà des immunoglobulines similaires, prend le sang de quelqu'un d'autre pour son propre compte. La compatibilité n'est pas violée lors de la transfusion de sang négatif du troisième groupe. Parce qu'il n'y a pas d'anticorps d'agglutinine dans le sang négatif.

Dans les situations extrêmes, les personnes du troisième groupe reçoivent le premier, ne contenant pas d'anticorps, sous le contrôle de la compatibilité sanguine personnelle pendant la transfusion, car de nombreux facteurs supplémentaires peuvent provoquer une réaction de rejet. Nécessite la prise en compte du groupe et du facteur Rh.

Un test de compatibilité sanguine personnel est requis avant une transfusion sanguine. Sur une plaque blanche, des gouttes de sérum du receveur et du sang du donneur sont mélangées. Si dans les 5 minutes de petits morceaux de globules rouges collants apparaissent, la transfusion est annulée.

Problèmes de grossesse

Il est nécessaire de prendre en compte les caractéristiques pendant la grossesse des femmes avec Rh négatif. Les parents de tous les groupes ont des problèmes en cas de différences rhésus lorsqu'une mère négative se connecte avec un père positif.

Deux options sont probables:

  • Le fœtus choisit Rh + paternel. Rh-maman produit des anticorps contre son propre enfant. Le processus de rejet est susceptible d'être dangereux pour la vie du fœtus et la santé de la mère. Les fausses couches surviennent dans les premières semaines de grossesse.
  • Le fœtus choisit la négativité maternelle. La grossesse va sans complications.

Pour prévenir les complications, les gynécologues demandent aux futurs parents de déterminer le groupe sanguin et Rh.

La première gestation d'une mère Rh négative a une chance de se terminer en toute sécurité. Les anticorps se forment lentement et peuvent montrer une agression en fin de grossesse, provoquant une anémie hémolytique des nouveau-nés, que les médecins peuvent combattre.

Lors de la grossesse suivante, une femme entre avec un titre élevé d'anticorps, ce qui augmente le risque de fausse couche. Il faut rappeler aux rhésus les femmes négatives qui ont décidé de se faire avorter. Ils risquent de ne pas avoir d'enfant car les anticorps s'accumulent quel que soit le résultat de la grossesse. Le problème a une solution. Si une femme a un Rh négatif, après un avortement ou un accouchement, une globuline anti-lapin est introduite, ce qui inactive les anticorps. Dans ce cas, les chances d'avoir le prochain bébé en bonne santé augmentent..

Conflit de rhésus de table pendant la grossesse

Caractère et type de sang

La théorie de la dépendance du caractère d'une personne à l'égard d'un groupe sanguin est populaire en Orient. Les Japonais disent: le groupe sanguin forme le personnage, les inclinations de la personne et sa prédisposition aux maladies. La prévention des maladies consiste en une nutrition spéciale et en limitant la consommation d'aliments nocifs..

Les principales caractéristiques des personnes avec le troisième groupe sanguin:

  • Selon les adeptes de la théorie, les spécificités des personnes du groupe 3 sont basées sur l'adaptation aux conditions de vie nomade. Ces personnes sont capables de dialoguer avec des étrangers..
  • Le troisième groupe forme un individualiste rusé aux capacités créatives. Il est capable de maîtriser, un bon orateur, mais nerveux et déséquilibré.
  • Malgré la sensibilité accrue, les gens du troisième groupe sont tolérants et diplomatiques.
  • La théorie existante est intuitive et n'a aucune justification scientifique. Les caractéristiques générales des personnes de différents groupes sanguins existent, mais les conditions de vie, l'éducation, l'environnement social qui forment le personnage doivent être pris en compte.

Prédisposition aux maladies

Les propriétaires des 3 groupes plasmatiques se distinguent par une bonne santé, une bonne immunité. Ils disent que la fertilité des femmes avec ce type de sang est la plus élevée. Par la concentration des androgènes et des œstrogènes, ils ont un avantage sur les autres.

Les points faibles du corps sont:

  • Ostéochondrose;
  • Néoplasmes intestinaux;
  • Pneumonie;
  • Pathologies infectieuses des organes excréteurs et des organes génitaux;
  • Une dépression
  • Pathologies auto-immunes.

Recommandations diététiques

Les caractéristiques du régime alimentaire et du régime alimentaire pour 3 groupes sanguins sont conçues pour prévenir les maladies probables. Il caractérise les produits comme utiles et nocifs..

Les personnes atteintes du troisième type de sang ne sont pas pointilleuses sur la nourriture car elles sont bien protégées. Mais, il existe une préférence pour certains types de produits..

Produits utiles et nocifs

Bien sûr, les produits utiles pour 3 groupes sanguins seront:

  • Viande - agneau, lapin;
  • Poisson - plie, esturgeon, saumon, morue, flétan;
  • Produits laitiers - écrémés, lait de chèvre;
  • Huile maigre, moutarde;
  • Noix, amandes;
  • Légumineuses de couleur rouge;
  • Riz, millet, hercules, pain blanc;
  • Betteraves, aubergines, carottes;
  • Panais, chou, persil;
  • Banane raisin;

Produits acceptables inclus dans le régime alimentaire pour 3 groupes sanguins:

  • La viande est le boeuf, la dinde;
  • Abats - foie;
  • Poisson - cyprinidés, hareng;
  • Fruits de mer - calmars;
  • Beurre de vache, fromage à pâte dure;
  • Petit pois. Pain noir;
  • Thé noir, café;
  • Oignons verts, pommes de terre, concombres;
  • Gourdes, citrouille, ail;
  • Poires, cerises, figues, raisins secs, pommes.

Contre-indiqué:

  • La viande est la volaille, le porc, le cœur;
  • Perche, crustacés, écrevisses, saumon fumé;
  • Fromage fondu, crème glacée, ketchup aux tomates, graines de tournesol;
  • Cacahuète;
  • Lentilles, sarrasin, orge, brioches;
  • Radis, tomates, kakis;
  • Alcool fort, eau minérale.

La médecine traditionnelle

Ce qui est utile:

  • Baies de framboise, sauge, cynorrhodon;
  • Persil, gingembre, menthe aérienne;

À modérément nuisible, on peut citer:

  • Les fruits d'aubépine, le millepertuis séché, le rhizome de la bardane;
  • Herbe de valériane, paniers de camomille, millefeuille;
  • Échinacée, écorce de chêne, bourgeons de bouleau

L'aloès est considéré comme nuisible, feuillage mère et belle-mère, tilleul, fleurs de trèfle, point noir, cônes de houblon.

Une liste de préférences et de limitations n'est pas inutile pour créer un menu pour les personnes à la diète. Exercice utile: vélo, course à pied, natation.

Connaître les préférences de votre groupe aide les gens à améliorer leur vie. Fait connu: environ quarante pour cent des sacs américains ont un troisième groupe sanguin.

Comment la compatibilité des groupes sanguins des parents affecte-t-elle la conception d'un enfant et le déroulement de la grossesse?

L'évaluation de la compatibilité des partenaires sanguins est le critère le plus important qui détermine le risque de développement pathologique du fœtus. Une attention particulière devrait être accordée à ce point dans la planification. L'incompatibilité peut nuire au développement du fœtus. Pour prévenir le risque de complications, la compatibilité des groupes sanguins (antigènes) des futurs parents doit être évaluée.

La combinaison d'antigènes de futurs parents

La formation du groupe se produit à 15 semaines. La question de savoir si le sang des parents affecte le développement favorable du fœtus est très pertinente. En raison de certaines combinaisons, une incompatibilité immunologique est possible. Les processus pathologiques sont exclus avec 1 groupe chez un homme, 4 chez une femme et avec les mêmes groupes.

Problèmes de grossesse possibles

La réalisation d'un examen complet avant la conception peut réduire considérablement le risque de phénomènes négatifs. Une approche responsable consiste à vérifier la compatibilité sanguine des partenaires pour la conception.

La compatibilité est déterminée par le sang de maman:

  • Premier. L'enfant se développe normalement. Avec 2, 3 ou 4 groupes, un homme a un conflit qui ne provoque pas de pathologie fœtale.
  • Le deuxième. L'incompatibilité sanguine chez la mère et le bébé survient lorsque le père a 3 ou 4 groupes. Grande compatibilité avec le reste.
  • Le troisième. La grossesse se déroulera en toute sécurité avec les groupes 1 et 3 du père, avec d'autres déviations possibles.
  • Quatrième. Compatibilité maximale avec le 4e groupe chez les hommes. Dans d'autres cas, il y a un conflit immunologique.

Les informations sont fournies à titre indicatif uniquement et ne signifient pas une probabilité de 100% d'apparition d'anomalies chez le fœtus. Le futur parent doit évaluer les risques et mener une série d'examens supplémentaires. La thérapie est nécessaire lorsque des anticorps protecteurs sont détectés dans le sang de la mère.

Une attention particulière est requise si la protéine dans les globules rouges n'est présente que chez l'homme ou vice versa chez la femme. Il est important de vérifier la compatibilité avant la conception prévue. Avec la détection opportune des anticorps, le médecin prescrira une thérapie qui contribuera à la sécurité de l'enfant.

Positif

La menace de pathologies est absente avec un rhésus positif chez la mère et négatif chez le père, ainsi que positif dans les deux. Si un enfant développe un groupe sanguin négatif, un conflit avec la mère est exclu.

Négatif

La menace de développement pathologique de l'embryon est exclue avec un groupe sanguin négatif chez les deux parents. Si la mère est négative et que l'enfant a un rhésus positif, le conflit rhésus se développe. Le corps féminin produit activement des anticorps spéciaux qui peuvent tuer un bébé.

Quels partenaires sont compatibles?

Le tableau contient des données sur les groupes sanguins et leur compatibilité pour la conception, les pathologies possibles du développement de l'enfant, la probabilité de conflit Rh dans différents groupes sanguins entre les parents.

Père du groupe sanguinGroupe sanguin de mamanProbabilité de compatibilité
PremièrePremièreExcellente compatibilité.
PremièreSecondeExcellente compatibilité.
PremièreTroisièmeExcellente compatibilité.
PremièreQuatrièmeExcellente compatibilité.
SecondePremière80% - Conflit rhésus, pathologie de grossesse.
SecondeSecondeExcellente compatibilité.
SecondeTroisième70% - Conflit rhésus, 50% - naissance prématurée.
SecondeQuatrièmeExcellente compatibilité.
TroisièmePremière40% - fausse couche, pathologie de la grossesse 80% - conflit rhésus.
TroisièmeSeconde60% - pathologies qui menacent la vie de l'enfant.
TroisièmeTroisièmeExcellente compatibilité.
TroisièmeQuatrièmeExcellente compatibilité.
QuatrièmePremièreEnviron 100% - Rh Rh, pathologies fœtales graves.
QuatrièmeSeconde40% - Conflit rhésus, pathologie de grossesse.
QuatrièmeTroisième40% - Conflit rhésus, pathologie de grossesse.
QuatrièmeQuatrièmeExcellente compatibilité.

Qui sont incompatibles?

Dans le processus de planification, il convient de noter que le troisième groupe positif chez les hommes a une excellente compatibilité avec 3 et 4 femmes. La combinaison avec 1 groupe de positifs ou négatifs peut entraîner des complications mineures. 4 groupe d'hommes n'est compatible qu'avec un groupe similaire de femmes. Avec d'autres groupes, une incompatibilité de partenaires peut survenir, qui se traduit par le développement de pathologies graves chez le fœtus.

Un conflit de groupe sanguin se produit dans les cas suivants:

  • chez une femme 1 ou 3, chez un fœtus 2,
  • en matière 1 ou 2, en foetus 3,
  • chez une femme 1-3, chez un enfant 4.

Dans certains cas, il existe une menace de développement d'un conflit de groupe:

  • mère 1, père 2, 3 ou 4,
  • femme 2, homme 3 ou 4,
  • maman 3, père 2 ou 4.

Le plus dangereux est la combinaison de 1 groupe sanguin d'une femme avec 4 groupes d'un homme.

Pour un enfant, cela menace le développement d'un certain nombre de maladies:

  • autisme,
  • syndrome de Down,
  • malformations congénitales,
  • retard général du développement mental et physique.

Avec cette combinaison, les complications ne peuvent pas être évitées, mais avec l'aide de la thérapie, leur degré peut être réduit. De plus, la compatibilité du 2e groupe du père avec 1 ou 3 mères est faible. Cela donne une grossesse sévère, mais ne nuit pas à la santé de l'enfant.

La menace de fausse couche et de naissance prématurée est présente dans le groupe 4 des hommes et 3 chez les femmes. Mais même une grossesse sévère n'affecte pas la santé de l'enfant. Une absence totale de risque de conflit avec les mêmes groupes de parents.

Comment le facteur Rhésus affecte-t-il la grossesse?

L'état de santé de la femme ne change pas; à l'examen, le médecin ne décèle pas de pathologies. La question de savoir si le conflit rhésus affecte le développement de l'embryon dépend du rhésus de la femme et si son diagnostic précoce est important. Avec un foetus positif se développe sans déviations, par conséquent, la grossesse se déroule confortablement. Cela est dû au fait que le corps produit des anticorps IgG protecteurs, considérant l'embryon comme un objet étranger.

Un conflit avec un rhésus négatif chez une femme peut entraîner un rejet fœtal et une naissance prématurée dans le contexte de la pathologie hémolytique du fœtus.

La gravité de la maladie peut être différente - d'une légère jaunisse à une perturbation des organes internes. Avec la pathologie, la mort fœtale est possible pendant une période de 20 à 30 semaines.

Probabilité de conflit rhésus

Le tableau de compatibilité des facteurs Rh des partenaires permettra d'évaluer le risque d'apparition de pathologies chez le fœtus.

Facteur rhésus du pèreFacteur Rh de la mèreFacteur de resus de l'enfantPrédiction des conflits (%)
+++0%
+,50% (+) ou 50% (-)cinquante%
++50% (+) ou 50% (-)cinquante%
+,,0%

Conséquences et solutions

Le conflit rhésus se développe en raison du développement par le corps d'une femme de corps protecteurs. En conséquence, une pathologie hémolytique du nouveau-né se forme, qui peut se manifester sous trois formes:

  1. Ictérique. Il est détecté dans 88% des cas. La peau du bébé se caractérise par une teinte orange, qui devient alors jaune pâle. Symptômes: faiblesse musculaire, gonflement de la fontanelle, hypertrophie de la rate, tension des muscles occipitaux, tremblements, pouls à 100 battements par minute. La conséquence peut être un dysfonctionnement du système nerveux central: paralysie cérébrale, paralysie, parésie ou retard de développement général.
  2. Anémique. Elle survient dans 10% des cas. En raison de la synthèse d'anticorps par le corps de la femme enceinte, le taux d'hémoglobine dans le sang diminue, ce qui provoque une anémie. Symptômes: léthargie, pâleur de la peau et des muqueuses, hypertrophie du foie et de la rate. Cette forme de pathologie ne conduit pas au développement de maladies graves chez l'enfant..
  3. Œdémateux. On la retrouve dans 2% des cas, mais c'est la forme la plus dangereuse. Symptômes: gonflement des membres et du tronc, pâleur de la peau, forte augmentation du foie et de la rate. Cela entraîne des conséquences irréversibles. Un enfant décède ou devient handicapé.

Si le risque de complications est élevé, une femme a besoin de soins médicaux pour éviter la menace de fausse couche. La thérapie comprend un ensemble de mesures: tests, examens et mesures préventives.

À une période de 27-30 semaines, une femme se voit prescrire une série d'injections d'immunoglobulines pour bloquer partiellement les anticorps, ce qui garantit un développement confortable du fœtus. La procédure affaiblit l'immunité d'une femme, il sera donc difficile pour le corps de faire face même à un rhume léger.

La plasmaphérose est également réalisée pour supprimer les anticorps et les remplacer par une solution saline ou des vitamines. La procédure est prescrite dans les étapes suivantes:

  • planification de la grossesse,
  • identification du conflit rhésus,
  • une augmentation significative de la concentration d'anticorps dans le sang à tout moment.

Dans les cas graves, la transfusion ne peut pas être abandonnée. La procédure se déroule sur une période de 22 semaines et consiste en une transfusion dans la veine ombilicale de sang donné avec des caractéristiques similaires à celle d'un fœtus. Cela aide à prévenir les fausses couches. La procédure est indiquée lors du diagnostic d'une femme avec polyhydramnios, avec épaississement du placenta et des veines du cordon ombilical. Une transfusion est nécessaire si une augmentation significative du foie fœtal a été détectée par échographie.

Tableau de détermination de l'antigène fœtal

La nécessité de déterminer le type sanguin de l'enfant à naître est due à une évaluation du risque de développement intra-utérin pathologique. Le tableau présente toutes les options d'héritage d'un groupe sanguin par un enfant.

Mère + pèreGroupes sanguins possibles chez un enfant (en%)
1 + 11100%)
1 + 21 (50%)2 (50%)
1 + 31 (50%)3 (50%)
1 + 42 (50%)III (50%)
2 + 21 (25%)II (75%)
2 + 31 (25%)II (25%)III (25%)IV (25%)
2 + 4II (50%)III (25%)IV (25%)
3 + 3I (25%)III (75%)
3 + 4I (25%)III (50%)IV (25%)
4 + 4II (25%)III (25%)IV (50%)

La connaissance de la compatibilité du sang selon différentes caractéristiques élimine le risque de complications graves, dont certaines ne sont pas compatibles avec la vie de l'enfant. Ce problème doit être pris en compte avant la grossesse. Ainsi, il sera possible de prévenir les fausses couches, les grossesses douloureuses et le développement de défauts chez le nouveau-né.

Les méthodes modernes de recherche, de prévention et de traitement peuvent augmenter les chances d'avoir un bébé en bonne santé avec du sang incompatible chez les futurs parents.

Ce qu'il est important de savoir sur la compatibilité du sang du partenaire lors de la planification

La compatibilité des groupes sanguins est l'un des problèmes les plus importants non seulement de la génétique moderne en tant que science, mais aussi de nombreux couples mariés. Lors de la planification d'un enfant, il est nécessaire de prendre en compte non seulement les aspects moraux et matériels de la famille existante, mais également les indicateurs biologiques, qui supportent l'essentiel des difficultés qui surviennent pendant la grossesse. Dans les milieux philistins, on pense que l'incompatibilité des groupes sanguins peut entraîner un développement embryonnaire inapproprié et une grossesse difficile pour la mère.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/01/sovmestim_main.jpg "alt =" compatibilité des groupes sanguins "width =" 660 " height = "440" srcset = " data-srcset = "https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/01/sovmestim_main.jpg 660w, https://dazachatie.ru/wp-content/uploads /2018/01/sovmestim_main-300x200.jpg 300w "tailles =" (largeur max: 660px) 100vw, 660px "/>

Que signifient le groupe sanguin et le facteur Rh?

Un groupe sanguin est un indicateur biologique qui exprime la nature des caractéristiques individuelles des globules rouges, ce qui permet aux gens d'être unis en groupes par la réaction d'antigènes. L'appartenance à un groupe particulier se situe dans les premières étapes de la formation d'embryons. Le type de sang dépend de ses parents.

AB0 et le facteur Rh sont 2 des systèmes d'identification de groupe les plus courants. Il existe 35 systèmes reconnus au total, le système Rhésus se compose de 50 antigènes détectables, dont 6: D, C, c, CW, E et e - sont les plus importants.

Cependant, l'utilisation de l'adjectif «négatif» ou «positif» n'est réelle que par rapport aux antigènes du groupe D. Cet antigène, en plus de son importance dans la transfusion sanguine, est également impliqué dans la formation d'un fœtus sain. Le plus souvent, lors de la détection d'un conflit rhésus, une érythroblastose fœtale ou un ictère homéolitique peuvent survenir chez les nourrissons.

Le système de détermination AB0 comprend plusieurs classes de gènes alléliques: A1, A2, B et 0. Dans ce système, la principale réaction est l'agglutination érythrocytaire. Les antigènes sont appelés agglutinogènes. Les anticorps sont appelés agglutinines..

  1. Le groupe sanguin I comprend des personnes dont le sang ne contient pas d'agglutinogènes, mais le plasma contient les deux agglutinines. Ce type est noté αβ ou 0.
  2. Les personnes du groupe II ont de l'agglutinogène A et de l'agglutinine β (Aβ ou A0).
  3. Les personnes du groupe III, en revanche, ont de l'agglutinogène B et de l'agglutinine α (Bα ou B0).
  4. Le groupe IV se distingue par la présence des deux agglutinogènes A et B (AB) dans les globules rouges, tandis que les agglutinines sont absentes.

La compatibilité des groupes sanguins des parents, selon les médecins, joue un rôle important dans la prévention de diverses maladies associées au système circulatoire, à la formation du fœtus et à la vie future de l'enfant. Il existe différents tableaux pour aider à déterminer l’effet d’un groupe de parents sur le sang du bébé. Nous en parlerons ci-dessous..

Le groupe et le facteur Rh des parents affectent-ils vraiment la conception

En plus d'une compréhension générale de la division de l'humanité en 4 types de réactions d'agglutinogène, les médecins se concentrent sur les effets individuels, exprimés dans la compatibilité des groupes sanguins. L'incompatibilité se produit en raison de l'impossibilité de la coexistence d'antigènes et d'anticorps dans le sang des parents.

Dans la période de confrontation constante des éléments réactifs, diverses pathologies se produisent, par exemple, si les globules rouges se collent (agglutination ou hémolyse), une obstruction des petits capillaires se crée, des caillots sanguins se forment. Les pathologies affectent non seulement le fœtus, mais aussi le parent. Par conséquent, il n'est pas nécessaire de parler de la réalité de l'influence du groupe et du facteur Rh des parents sur la conception. Mais comment exactement les anticorps et les antigènes des parents communiquent entre eux - beaucoup.

Selon les résultats de nombreuses expériences, un tableau a été créé pour l'interaction d'indicateurs biologiques de différents types selon le sexe du parent

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/01/sovm.jpg "alt =" Compatibilité des groupes sanguins "width =" 660 " height = "391" srcset = " data-srcset = "https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/01/sovm.jpg 660w, https://dazachatie.ru/wp-content/uploads /2018/01/sovm-300x178.jpg 300w "tailles =" (largeur max: 660px) 100vw, 660px "/>

Comme vous pouvez le voir, de la compatibilité de 4 groupes sanguins avec d'autres, la probabilité de conflit est très élevée si le père a 4 groupes et la mère a tout autre groupe sauf le 4ème. La situation inverse est celle de l'appartenance de la mère de type 4 - le conflit est impossible dans aucun des cas.

Une compatibilité unique est trouvée avec 1 groupe chez un homme - dans n'importe lequel de leurs cas de mélange, le résultat sera sans conflit. Si le 1er groupe survient chez les femmes, la possibilité de compatibilité avec les 2e et 3e tombe à 50%. Une femme du 1er groupe, lorsqu'elle est mélangée au 4e, aura un conflit dans 100% des cas.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/01/woman-suffering-from-headache-with-man-on-the- sofa-behind-her.jpg "alt =" incompatibilité des groupes sanguins "width =" 660 "height =" 439 "srcset =" "data-srcset =" https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/ 01 / femme-souffrant-de-maux de tête-avec-l'homme-sur-le-canapé-derrière-son.jpg 660w, https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/01/woman-suffering-from -maux de tête-avec-l'homme-sur-le-canapé-derrière-son-300x200.jpg 300w "tailles =" (largeur max: 660px) 100vw, 660px "/>

La compatibilité des groupes 2 (hommes) et 3 (femmes) est possible dans 75% des cas. Dans la situation inverse, le conflit est garanti dans 50% des cas. La possibilité de combiner 3 groupes (mère) et 4 (père) suggère un conflit pendant la grossesse dans 66% des cas. Et dans la situation inverse, les indicateurs sont garantis une grossesse sans conflit.

Comme vous pouvez le voir, la compatibilité du sang du mari et de la femme selon le tableau est un facteur très important dans la grossesse. Pour l'exhaustivité des informations, il est nécessaire de dire quels indicateurs Rhésus sont compatibles avec les groupes sanguins.

La probabilité de conflit rhésus pendant la grossesse

La compatibilité des groupes sanguins est également vérifiée par rapport à l'antigène immunogène D. Chacun d'eux a un indicateur de positivité (présence d'antigène rhésus) et de négativité (ce n'est pas le cas). Cela détermine le signe. La compatibilité du facteur Rh joue un rôle important pendant la grossesse, donc si une femme a un type négatif et un homme a le contraire, alors un conflit est possible.

Selon la typologie du système Rhésus, la compatibilité des indicateurs est un peu plus simple:

  • les deux parents ont un facteur rhésus positif - le conflit est impossible;
  • sang rhésus positif chez le mari et chez la femme négatif - incompatibilité de 50%;
  • un rhésus négatif chez un homme et l'inverse chez une femme donne une compatibilité totale;
  • deux indicateurs négatifs donnent une compatibilité totale.

La compatibilité du 3ème type de sang est incomplète avec seulement 1 et 2, la connexion idéale est le 3 groupe positif de la mère avec 3 et 4 (les indicateurs n'ont pas d'importance). Si un homme a 1 négatif, la combinaison avec n'importe quel autre est complètement sûre. Les femmes ayant un quatrième sang positif n'ont pas à s'inquiéter d'une éventuelle incompatibilité.

Avant de planifier une grossesse, les conjoints doivent vérifier la compatibilité du sang. Il y a parfois des exceptions aux règles, et par exemple, une mère négative et un père positif donnent naissance à des enfants en parfaite santé plusieurs fois de suite sans aucun obstacle. Cela est dû au fait que la réaction et la tolérance du corps aux autres globules rouges ne sont pas toujours déterminées uniquement par l'appartenance au type de sang.

Quelles pourraient être les complications du conflit rhésus

Comme nous pouvons le voir, la compatibilité par groupe sanguin, ainsi que par facteur Rh, est une condition nécessaire pour une grossesse réussie. Les futurs parents, établissant une relation, sont peu susceptibles de considérer le groupe sanguin de leur deuxième moitié comme un facteur important. Mais la génétique peut jouer une blague cruelle et tomber enceinte lorsque le mélange de certains types de sang ne réussit pas.

Dans de rares cas, cela est dû à l'apparition d'anticorps anti-spermatozoïdes spécifiques par rapport aux antigènes de graines mâles dans leur porteur ou dans les trompes de Fallope chez une femme. Ils apparaissent lors de l'interaction avec les globules rouges à travers la membrane muqueuse de l'utérus. Le point de départ de la formation d'immunoglobulines de sperme est la présence d'une inflammation dans l'endomètre.

  • excès de globules blancs dans la graine;
  • pénétration des spermatozoïdes dans le tractus gastro-intestinal;
  • coagulation de l'érosion dans le col de l'utérus;
  • changements pathologiques dans le sperme;
  • fécondation in vitro incorrecte.

Si la fécondation avec différents groupes a réussi, alors avec une incompatibilité, une grossesse sévère et le développement de pathologies sont possibles. Les femmes du premier groupe, même avec un Rhésus positif, auront de grandes difficultés à porter un bébé des deuxième et troisième groupes.

Il faut être prêt à affronter des problèmes dans le cas de l'union d'une femme «négative» et d'un homme «positif». Le conflit rhésus est dangereux avec les complications suivantes:

  • la plus courante est le développement d'une maladie hémolytique du fœtus sous diverses formes;
  • la mère avait précédemment reçu une transfusion de sang incompatible;
  • interruption de grossesse;
  • rare - hypoxie intra-utérine (manque d'oxygène) du fœtus;
  • hydropisie fœtale immunitaire.

Cependant, dans 90% des cas avec un conflit sanguin, les complications et les pathologies peuvent être évitées si les anticorps n'ont pas été produits lors d'une grossesse précédente. De plus, la probabilité de vaccination est réduite..

Caractéristiques de la grossesse avec un conflit rhésus

La tâche principale dans la détection d'un conflit rhésus est d'assurer le déroulement normal de la grossesse et l'élimination des complications possibles. Lors du développement d'anticorps dans le sang de la mère, un cours d'injection est nécessaire. Cela empêche la production d'agglutinines pour réduire le risque d'hypoxie..

Pour cela, une femme reçoit une injection d'immunoglobuline anti-rhésus qui sous-estime la réaction du sang de la mère aux globules rouges de l'enfant. Cette procédure est réalisée à la 28e semaine de gestation et après la naissance. La deuxième injection est effectuée uniquement si le bébé est né avec un Rh positif.

En l'absence de compatibilité sanguine, il est parfois nécessaire de recourir à des méthodes plus compliquées pour résoudre le conflit rhésus. En cas d'hydropisie fœtale, d'hypoxie grave et d'inefficacité des injections, la transfusion sanguine intra-utérine est réalisée par échographie. Cependant, la seule solution définitive au conflit est l'accouchement..

Quel type de sang l'enfant aura-t-il

Après avoir effectué des calculs simples des réactions entre les agglutinogènes et les agglutinines, vous pouvez calculer indépendamment le type de sang de l'enfant à naître. Pour faciliter le calcul, un tableau a été compilé.

.gif "data-lazy-type =" image "data-src =" https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/01/grup.jpg "alt =" groupe sanguin chez un enfant "width =" 660 "height =" 314 "srcset =" "data-srcset =" https://dazachatie.ru/wp-content/uploads/2018/01/grup.jpg 660w, https://dazachatie.ru/wp-content/ uploads / 2018/01 / grup-300x143.jpg 300w "tailles =" (largeur max: 660px) 100vw, 660px "/>

Le facteur Rh doit également être pris en compte. Si les deux parents sont positifs, l'enfant héritera de ce caractère de 75% et s'il est négatif, il sera de 100% avec un «moins». Si le mari et la femme ont des indicateurs opposés, le risque d'héritage de l'un des rhésus est égal à 50%.

Pour résumer, il faut dire que le groupe sanguin selon AB0 et Rhésus sont 2 systèmes intégrables qui donnent les informations les plus précises sur les caractéristiques fonctionnelles des antigènes à la surface des globules rouges. Le système AB0 est basé sur la teneur en agglutinines qui ne sont pas cohérentes avec les globules rouges dans le plasma. Le système Rhésus est une sorte de complément au principal, il est basé sur l'étude des antigènes les plus actifs dans le sang et leur présence.

Les groupes incompatibles ont commencé à être considérés comme ceux, en raison de l'interaction, qui est l'opposition des anticorps et des antigènes.

Pour la grossesse et la croissance ultérieure de l'enfant, cela est important, car en raison de la multiplication constante des anticorps, des conflits Rh, une hypoxie, une hydropisie du fœtus, une maladie hémolytique, etc. peuvent se développer. Il y a souvent un avortement spontané.

Des problèmes possibles peuvent être évités par l'introduction d'une immunoglobuline anti-rhésus ou d'une transfusion intra-utérine. Avant de planifier une conception, nous vous recommandons de consulter un médecin qui procédera à une analyse sanguine approfondie et vous indiquera comment procéder en cas d'incompatibilité en fonction des indicateurs individuels.

Compatibilité des groupes sanguins

Le sang est l'environnement interne du corps, formé par le tissu conjonctif liquide. Le sang est composé de plasma et d'éléments façonnés: globules blancs, globules rouges et plaquettes. Groupe sanguin - la composition de certaines caractéristiques antigéniques des globules rouges, qui sont déterminées en identifiant des groupes spécifiques de protéines et de glucides qui composent les membranes des globules rouges. Il existe plusieurs classifications des groupes sanguins humains, dont les plus importantes sont la classification des facteurs AB0 et Rh. Le plasma sanguin humain contient des agglutinines (α et β), les globules rouges du sang humain contiennent des agglutinogènes (A et B). De plus, une seule des protéines A et α peut être contenue dans le sang, ainsi que des protéines B et β. Ainsi, seules 4 combinaisons sont possibles qui déterminent le groupe sanguin d'une personne:

  • α et β définissent 1 groupe sanguin (0);
  • A et β définissent 2 groupes sanguins (A);
  • α et B définissent 3 groupes sanguins (B);
  • A et B déterminent 4 groupes sanguins (AB).

Le facteur rhésus est un antigène spécifique (D) situé à la surface des globules rouges. Les termes largement utilisés "Rhésus", "Rhésus positif" et "Rhésus négatif" se réfèrent spécifiquement à l'antigène D et expliquent sa présence ou son absence dans le corps humain. La compatibilité des groupes sanguins et la compatibilité Rh sont des concepts clés qui sont des identifiants individuels du sang humain.

Compatibilité des groupes sanguins

La théorie de la compatibilité des groupes sanguins est apparue au milieu du 20e siècle. L'hémotransfusion (transfusion sanguine) est utilisée pour restaurer le volume de sang en circulation dans le corps humain, pour remplacer ses composants (globules rouges, globules blancs, protéines plasmatiques), pour restaurer la pression osmotique, avec aplasie d'hématopoïèse, infections, brûlures. Le sang transfusé doit être compatible à la fois dans le groupe et dans le facteur Rh. La compatibilité des groupes sanguins est déterminée par la règle principale: les érythrocytes du donneur ne doivent pas être agglutinés par le plasma du côté receveur. Ainsi, lorsque les mêmes agglutinines et agglutinogènes (A et α ou B et β) se rencontrent, la réaction de sédimentation et de destruction ultérieure (hémolyse) des érythrocytes commence. Étant le principal mécanisme de transport de l'oxygène dans le corps, le sang cesse d'exécuter la fonction respiratoire.

On pense que le premier groupe sanguin 0 (I) est universel, qui peut être transfusé à des receveurs avec n'importe quel autre groupe sanguin. Le quatrième groupe sanguin AB (IV) est un receveur universel, c'est-à-dire que ses propriétaires peuvent transfuser le sang de tout autre groupe. En règle générale, ils sont guidés par la règle de la compatibilité exacte des groupes sanguins, transfusant le sang d'un groupe en tenant compte du facteur Rh du receveur.

Groupe sanguin 1: compatibilité avec d'autres groupes

Les titulaires du premier groupe sanguin 0 (I) Rh– peuvent devenir donneurs pour tous les autres groupes sanguins 0 (I) Rh +/–, A (II) Rh +/–, B (III) Rh +/–, AB (IV) Rh +/–. En médecine, il était d'usage de parler d'un donneur universel. Dans le cas d'un don de 0 (I) Rh +, les groupes sanguins suivants peuvent devenir ses destinataires: 0 (I) Rh +, A (II) Rh +, B (III) Rh +, AB (IV) Rh+.

Actuellement, 1 groupe sanguin, dont la compatibilité avec tous les autres groupes sanguins a été prouvée, est utilisé pour la transfusion sanguine à des destinataires avec un autre groupe sanguin dans des cas extrêmement rares dans des volumes ne dépassant pas 500 ml. Pour les destinataires avec 1 groupe sanguin, la compatibilité sera la suivante:

  • avec Rh +, 0 (I) Rh– et 0 (I) Rh + peuvent devenir donneurs;
  • avec Rh–, seul 0 (I) Rh– peut devenir donneur.

Groupe sanguin 2: compatibilité avec d'autres groupes

2 groupes sanguins, dont la compatibilité avec d'autres groupes sanguins est très limitée, peuvent être transfusés à des receveurs avec A (II) Rh +/– et AB (IV) Rh +/– dans le cas d'un facteur Rh négatif. Dans le cas d'un facteur Rh positif Rh + du groupe A (II), il ne peut être transfusé qu'aux destinataires A (II) Rh + et AB (IV) Rh +. Pour les propriétaires de 2 groupes sanguins, la compatibilité est la suivante:

  • avec son propre A (II) Rh +, le destinataire peut recevoir le premier 0 (I) Rh +/– et le second A (II) Rh +/–;
  • avec son propre A (II) Rh–, le destinataire ne peut recevoir que 0 (I) Rh– et A (II) Rh–.

Groupe sanguin 3: compatibilité avec la transfusion avec d'autres groupes

Si le donneur est propriétaire du groupe sanguin 3, la compatibilité sera la suivante:

  • avec Rh +, les receveurs deviennent B (III) Rh + (troisième positif) et AB (IV) Rh + (quatrième positif);
  • avec Rh–, B (III) Rh +/– et AB (IV) Rh +/– deviennent destinataires.

Si le destinataire est le propriétaire du groupe sanguin 3, la compatibilité sera la suivante:

  • avec Rh +, les donneurs peuvent être 0 (I) Rh +/–, ainsi que B (III) Rh +/–;
  • avec Rh– les donneurs peuvent devenir propriétaires de 0 (I) Rh– et B (III) Rh–.

Groupe sanguin 4: compatibilité avec d'autres groupes

Les détenteurs de 4 groupes sanguins positifs AB (IV) Rh + sont appelés récepteurs universels. Donc, si le destinataire 4 a un groupe sanguin, la compatibilité sera la suivante:

  • avec Rh +, les donneurs peuvent être 0 (I) Rh +/–, A (II) Rh +/–, B (III) Rh +/–, AB (IV) Rh +/–;
  • avec Rh–, les donneurs peuvent être 0 (I) Rh–, A (II) Rh–, B (III) Rh–, AB (IV) Rh–.

Une situation légèrement différente est observée lorsque le donneur a un groupe sanguin 4, la compatibilité sera la suivante:

  • avec Rh +, le destinataire ne peut être qu'un seul AB (IV) Rh +;
  • avec Rh– les destinataires peuvent devenir propriétaires de AB (IV) Rh + et AB (IV) Rh–.

Compatibilité des groupes sanguins pour la conception

L'une des valeurs clés pour la compatibilité des groupes sanguins et des facteurs Rh est la conception d'un enfant et la gestation de la grossesse. La compatibilité des groupes sanguins des partenaires n'affecte pas la probabilité de conception d'un enfant. La compatibilité des groupes sanguins pour la conception n'est pas aussi importante que la compatibilité des facteurs Rh. En effet, lorsqu'un antigène (facteur Rh) pénètre dans un organisme qui ne le possède pas (Rh négatif), une réaction immunologique commence, dans laquelle l'organisme récepteur commence à produire des agglutinines (protéines destructrices) au facteur Rh. Lorsque les globules rouges Rh positifs rentrent dans le sang d'un receveur Rh négatif, l'agglutination (collage) et l'hémolyse (destruction) des globules rouges obtenus se produisent.

Conflit rhésus - l'incompatibilité des groupes sanguins de la mère Rh négative Rh– et du fœtus Rh +, à la suite de quoi les globules rouges du corps se décomposent. Le sang du bébé, en règle générale, ne pénètre dans le corps de la mère que lors de l'accouchement. La production d'agglutinines à l'antigène de l'enfant pendant la première grossesse se produit assez lentement et à la fin de la grossesse n'atteint pas une valeur critique dangereuse pour le fœtus, ce qui rend la première grossesse sans danger pour l'enfant. Les états de conflit rhésus pendant la deuxième grossesse, lorsque les agglutinines étaient préservées dans le corps de la mère Rh, se manifestent par le développement d'une maladie hémolytique. Il est recommandé aux femmes Rh-négatives après la première grossesse d'introduire de la globuline anti-rhésus afin de briser la chaîne immunologique et d'arrêter la production de corps anti-rhésus.

Il Est Important D'Être Conscient De Vascularite